Arts, loisir, vie pratique => Musique (293 livres critiqués)



couverture

Écrits de Erik Satie

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Satie par lui-même

9 etoiles
« ... moi, je n'aime pas les pédagogues: je les connais trop; car ce sont eux qui (d'une main sûre) embrouillent et ratatinent tout ce qu'ils touchent, par des pesées, des mensurations, et des dosages comiques, mais empoisonnés... » dans « Écrits » de Erik Satie (Écrits réunis par Ornella Volta, Éditions Champ Libre, 1981, p. 152) Erik...

couverture

Satie de Anne Rey

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

La sonate de Vinteuil de Satie

9 etoiles
Satie est connu pour ses pièces courtes, pour leur contenu provocateur et farfelu, et pour ses textes décalés également. Il était aussi excentrique que la belle du même nom qu'une de ses chansons moque. Il est aussi l'auteur des "Gymnopédies" et des "Gnossiennes" ayant tellement plu à Proust qu'il les a immortalisées dans la Sonate...

couverture

Erik Satie de Delphine Bertozzi, Marcelino Truong (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Éric Satie, ça t'y dit quoi ?

10 etoiles
Éric Satie est un musicien français (pianiste et compositeur) né à Honfleur en Normandie en 1866 et outre son œuvre à approcher il faut savoir qu’il eut une certaine influence sur les musiciens comme Darius Milhaud, Georges Auric, Francis Poulenc et Stravinski. Dans l’exposition tenue à Metz au Centre Pompidou sur l’année 1917 on évoquait...

couverture

Les années 70 : Premiers écrits de Patti Smith

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Les enfants des années 70 et Patti Smith

3 etoiles
J'ai lu aux éditions Tristram « Premiers écrits » de Patti Smith, qui complète le livre où elle raconte ses années 70 : « We were just kids », que je trouve nettement plus intéressant pour ma part, car plus vrai, plus authentique. Et c'est aussi car je suis aussi un enfant de ces années, né en 69, grandi pendant...

couverture

Noir Désir : Point final de Marc Besse

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 43 ans)

Incandescence

10 etoiles
Noir Dez, groupe mythique. LE plus grand groupe de rock Français (voire plus). Marc Besse nous conte l'histoire de Cantat et sa bande. Ses débuts, les premiers concerts; le premier Lp "Ou veux-tu que je regarde", les enregistrements d'albums, les tensions, les problèmes de santé de Bertrand..... Un chanteur charismatique, un guitariste virtuose, une section rythmique de feu,...

couverture

La musique au fusil : Avec les Poilus de la Grande Guerre de Claude Ribouillault

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Pas de fleur au violon quand la musique est au fusil

8 etoiles
Voici un ouvrage dont les qualités tiennent autant aux textes proposés qu’à l’iconographie. Cette dernière montre, sinon la totalité des soldats des pays belligérants, du moins ceux d’un très grand nombre. Sont présents Français d’alors (Indochinois en particulier), Anglais (de la métropole ou des colonies comme ceux de l’armée des Indes), Allemands, Italiens, Russes, Serbes…La...

couverture

Le blues de Jean Lhomme (livre-disque) de Enzo Corman, Natasha Krenbol (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Le Blues de Jean Aimar

10 etoiles
"Le Blues de Jean Lhomme" est un conte musical où deux bluesmen aveugles, très amis de corbeaux nous bercent de leurs rythmes. Le contenu évoque la question des conditions de vie des SDF. Des allusions à l’esclavage, à l’ouragan Katrina pour la Nouvelle-Orléans de 2005 sont présentes. Voilà un contenu textuel devenant très riche...

couverture

14-18 : la victoire en chantant de Pascal Wion

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Quand tu fais à moitié ta vulgarisation, on retient d’abord la frustration

7 etoiles
Voici un livre très intéressant qui en offre à la fois plus et moins que l’on en attend. Faire un livre sur les chansons de la Première Guerre mondiale, sans mettre les partitions ou renvoyer à des airs connus, relève presque du crime de guerre surtout lorsque Pascal Wion est présenté comme "collectionneur, musicien et...

couverture

Diapason de Laëtitia Devernay

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

En avant la musique !

10 etoiles
Voici un album "Diapason"de Laëtitia Devernay sans texte où un chef d'orchestre, du haut d'un arbre, semble diriger une ballet de feuilles d'arbres qui se muent en ballet d'oiseau. L'homme ramène les feuilles à leur endroit d'origine, puis plante sa baguette, celle-ci en se développant va donner naissance à un arbrisseau qui devrait...

couverture

Compère Guillery, bandit du Poitou de Jean Lavallée

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Guilleri buveur de trouspinette, mangeur de mogettes et ventre à choux !

6 etoiles
Les chansons passées dans le folklore enfantin (ou non), en faisant référence de façon explicite à un personnage historique ne sont pas légions. Elles ont par contre assez souvent rapport avec un bandit ou un révolté, l'on pense à Mandrin (pour un auditoire adulte) et à Jean Petit (pour un public d'enfants). L'ouvrage "Ainsi...

couverture

Dissertation sur la musique moderne de Jean-Jacques Rousseau, G.-F. Quillau père (Edition)

critiqué par Elya - (27 ans)

Système musical : critique et alternative

8 etoiles
Ce n’est sans doute pas pour ses compétences et connaissances en musique que Rousseau est le plus connu, bien qu’il montre un certain intérêt dans ce domaine dans Les confessions. Pourtant, dans la collection de la Pléiade, ses œuvres musicales occupent un volume complet (avec ceux sur la langue et le théâtre, tout de même)....

couverture

Petit dictionnaire amoureux du rock de Antoine de Caunes, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Peut-on être un "fils de" et avoir la "wock and woll attitude" ?

3 etoiles
Je ne saurais pas vraiment prétendre à une culture musicale vraiment étendue en Rock ou en Pop et ses rythmes sauhauvage, ce dont je me fiche complètement détestant les morceaux à écouter obli-ga-toi-re-ment pour être considéré comme un connaisseur tout comme j'ai horreur des livres ou des films réputés obligatoires, qui me donnent envie de...

couverture

Metallica Enter night de Mick Wall

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 34 ans)

''les parrains du thrash''

9 etoiles
Héritiers et du punk et de la NWOBHM, Metallica furent les petits génies qui propulsèrent la scène extrême dans une nouvelle ère, un son meurtrier qu'ils définirent eux-même comme étant ''des riffs à la structure de ceux d'AC/DC et Judas Priest, joués au tempo de Motorhead'', et entré depuis dans l'Histoire sous le glorieux nom...

couverture

Patricia Kaas : Ombre et lumière de Bernard Pascuito

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Quel intérêt ?

5 etoiles
Née de père mineur lorrain et de mère d'origine allemande, la chanteuse Patricia Kaas a passé toute son enfance à Habsterdick, un bourg de 1300 habitants coincé entre Forbach et la frontière allemande. Dernière d'une fratrie de sept enfants, la petite Patricia, fan de Claude François, a été majorette et a chanté dès son plus...

couverture

Cali & Miossec : Rencontre au fil de l'autre de Yves Colin, Grégoire Laville, Claude Gassian (Photographies)

critiqué par Tistou - (61 ans)

Rencontre au fil de l’autre

7 etoiles
Soit Bruno Caliciuri (alias Cali) et Christophe Miossec (mieux connu sans le prénom), soit Grégoire Laville, journaliste, porté vers le monde de la musique et la chanson, soit Yves Colin, journaliste également, responsable à l’époque (2006) de la communication du Festival des Vieilles Charrues, soit enfin Claude Gassian, qui a troqué sa guitare pour un...

couverture

Djamil le crocodile qui perdit ses dents (+CD) de Florence Lanéelle, Patrick Lanéelle (Illustration)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

TU NE CRAINS PLUS MES CROCS ODILE !

10 etoiles
Il y a là un récit qui est ponctué par 12 chansons : 1. Le jazz de Djamil 2. La chanson bête du concurrent comblé 3. Le boléro de la belle 4. Le rap du perd-dents 5. Rockajassy 6. Le blues de Djamil 7. Le hard rock du mouton enragé 8. Tango écourté 9. Impromptu majeur 10. Dans ma musette 11. Le swing du courant d’art 12....

couverture

Live, une histoire du rock en public de Emmanuel Chirache, Christophe Delbrouck, Yves Jolivet, Guillaume Ruffat

critiqué par Patman - (55 ans)

Hey, hey ! My, My ! Rock'n'roll will never die...

6 etoiles
My, my ! Hey, hey ! Rock'n'roll is here to stay... Depuis les débuts du blues, puis du rock, les albums captés en public ont toujours constitué une référence incontournable pour mesurer l'aura des artistes. Chaque bluesman ou rocker s'est donc appliqué à avoir "son" album live. Les chroniqueurs ici réunis pour ce livre nous...

couverture

Sex & Sex & Rock & Roll : Le dictionnaire du rock'n'roll ouvertement sexuel de Vincent Brunner, Luz (Dessin)

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)

Parental advisory

6 etoiles
Même pas besoin d’aimer le rock’n roll pour en connaître le credo : sex and drugs and rock’n roll ! Z’avez remarqué ? En premier vient le sexe… On pourrait croire cette sainte Trinité issue des temps obscurs des années 50 à peine conscientes du phénomène Elvis ou bien des sixties triomphantes, du rock plein les...

couverture

Trouve ta voix : Initiation à la musique chantée (+ CD) de Johanne Raby, Janou-Eve LeGuerrier (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Trace ta voie vers l'univers chanté

10 etoiles
Le livre est joliment illustré en anthropomorphisant certains animaux ou en faisant appel à l'imaginaire enfantin, les couleurs parfois un peu kitch (au sens positif, donc avec des notes d'humour et de fantaisie) attirent l’œil du jeune lecteur. Sont tout d'abord présentées les paroles et la partition de quatre chansons en entier : "L'orchestre du...

couverture

Bruce Dickinson: Flashing Metal with Iron Maiden and Flying Solo de Joe Shooman

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 34 ans)

Un périple dans le monde du Heavy metal avec un chanteur-écrivain-escrimeur-pilote d'avion-animateur radio-historien-et-j'en passe

7 etoiles
J'ai toujours eu un profond respect et une profonde admiration pour Bruce Dickinson; non seulement parce qu'il est le chanteur du meilleur groupe de tous les temps (''We're Iroooooon Maiden !!'') mais, aussi et surtout, pour sa personnalité. Intelligent, passionné, ambitieux, le bonhomme est en effet un incroyable touche-à-tout, l'un de ces hommes de la Renaissance...

couverture

Le chant des oiseaux - Initiation à la musique classique (+ CD) de Ana Gerhard, Cecilia Varela (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Les musiciens présentent malicieusement de drôles d'oiseau

10 etoiles
Magnifique outil pour un prix réduit qui sensibilise vraiment les enfants à l’écoute musicale. Ana Gerhard a recherché des œuvres musicales en rapport direct avec le chant d’un ou plusieurs oiseaux. Ainsi l’ouvrage débute-t-il par un extrait d’Antonio Vivaldi autour du chardonneret, ce sont 20 morceaux de musique qui sont présents pour une...

couverture

Kurt Cobain : Plus lourd que le ciel de Charles R. Cross

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 34 ans)

Kurt Cobain

10 etoiles
Journaliste musical installé à Seattle, et ayant donc été en première ligne pour couvrir la scène grunge lors de sa courte mais marquante explosion, Charles Cross nous livre ici une biographie intense de l'une de ses personnalités phares, musicien dont les passions à vives n'ont pas fini de laisser perplexe : Kurt Cobain. 'Plus lourd que...

couverture

The Adventures of Lord Iffy Boatrace de Bruce Dickinson

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 34 ans)

Farce vulgaire

5 etoiles
Bruce Dickinson est surtout connu pour être le chanteur d'Iron Maiden. Touche-à-tout, le bonhomme s'est aussi essayé, fut un temps, à l'écriture humoristique. Les tournées étant longues et, les nuits d'insomnies dans de multiples hôtels ennuyeuses, il s'inventa en effet Lord Iffy Boatrace, aristocrate anglais aux allures délirantes. Satire extrême à l'humour gros, gras et vulgaire,...

couverture

100 albums cultes, soul, funk, R&B de Olivier Cachin, Christophe Geudin, Grégory Bricout (Dessin)

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)

Great Black Music

5 etoiles
Le problème avec ce genre d’entreprise c’est le choix des œuvres présentées : on imagine aisément les discussions passionnées qui ont précédé la liste finale de ces 100 albums, on comprend le côté didactique de l’affaire mais rien à faire, on se demande toujours pourquoi il manque Machin ou Truc. Et bien, pour une fois,...

couverture

Charles Trenet (+CD) de Stéphane Ollivier, Lucie Durbiano (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Coup de chapeau à Trenet sans oripeaux !

10 etoiles
"Charlie-Hebdo" d’habitude fort peu révérencieux envers ceux qui viennent de mourir tirait en février 2001 sous la plume de Cabu : « La légèreté est morte, la lourdeur triomphe » comme légende d’un dessin où on reconnaissait Trenet à sa mine réjouie et son port particulier de chapeau. Les allusions à Charles Trenet...

couverture

Manchester Music City 1976-1996 de John Robb

critiqué par Crocodile - (22 ans)

Une réelle encyclopédie

8 etoiles
"Manchester Music City" est une sorte de long périple de 1976 à 1996 raconté par John Robb, ayant lui-même vécu ces années à Manchester au sein de son groupe The Membranes. Robb a eu la folle idée d'enregistrer sur un magnétophone chaque acteur de la scène de l'époque pour écouter sa version de l'histoire. Petit...

couverture

Rock en vrac : Rencontre avec des caïds du rock et du roman noir de Michel Embareck

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)

Entre ici camarade

10 etoiles
Il y a des moments, comme ça, où je peux me faire un plaisir souverain. Je viens de finir un livre, les mots prennent d’assaut mon esprit, je peux coucher sur le papier, d’un trait, mon ressenti d’après lecture. Volets clos, un disque sur le platine, en ce moment, le Maiden Voyage de Herbie Hancock,...

couverture

Appetite for Destruction: The Mick Wall Interviews de Mick Wall

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 34 ans)

Florilège rock n' roll

5 etoiles
L'un des parrains des écrivains rock/metal dans le monde anglo- saxon (l'Angleterre surtout) Mick Wall est non seulement connu pour ses nombreux livres (sur Led Zeppelin, Iron Maiden, les Guns N' Roses et Axl Rose, Ozzy Osbourne...) mais, aussi et surtout, pour ses contributions par exemple pour des magazines comme Kerrang!. 'Appetite for Destruction' est un...

couverture

La religion du jazz, Petites improvisations sur la musique américaine ancienne de Gabriel Conesa

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)

Quand le jazz est là...

5 etoiles
Le jazz comme religion ? Pourquoi pas ? Après tout, la musique a l’avantage de parler à tous, de faire entrer en transe, de provoquer une sorte de communion spirituelle entre le public et les musiciens ; les points communs sont nombreux avec les religions. Sauf que personne ne tue au nom de la musique...

couverture

Le goût de la chanson de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Ces petits riens qui comptent

8 etoiles
Cette petite anthologie littéraire a pour but de nous montrer que les chansons ont leur importance dans la vie des gens, d'un peuple. L'idée qu'il s'agisse d'un art mineur, d'une occupation secondaire est débattue, mais il ressort de ce recueil de textes que cette question s'avère assez secondaire. En effet, elle est tantôt porteuse de...

couverture

Francis Poulenc, un compositeur haut en couleur ! de Simon Basinger, Françoise Lepaulmier (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Francis Poulenc a-t-il laissé Babar chocolat ?

8 etoiles
Les illustrations mêlent des découpages aux formes élégantes et des dessins au contenu sobre et fort de significations renvoyant parfois à un imaginaire. Il s’agit de nous conter l’œuvre du compositeur Francis Poulenc. Ce dernier est né en 1899 dans une famille où la mère est pianiste. Il fréquente le lycée Condorcet à Paris en...

couverture

Les miscellanées de la chanson française de Bertrand Dicale

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

« Zisse isse ze french songue »

7 etoiles
...."aze sède" Maurice Chevalier qui était parti à Holywood au début de la Seconde Guerre Comment sont nés des classiques hors d'âge comme "Ne me quitte pas" de Brel, qui je trouve tombe souvent dans le mélo, je le préfère sarcastique, "Les feuilles mortes" de Prévert et Cosma, et Montand, et Gainsbourg, et Romain Didier, "Göttingen"...

couverture

Psychotic Reactions et autres carburateurs flingués de Lester Bangs

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)

Lester Bangs aurait-il aimé les années 2000 ?

9 etoiles
Comment ? Quoi ? Comment ? Est-ce possible ? Un catho, « anar de droite », qui écrit sur un auteur qui a noirci des centaines de pages sur des groupes de « glam rock » décadents, jouisseurs et hédonistes frénétiques se maquillant pour certains comme des camions volés ? Dans quel monde vivons-nous ma bonne dame...

couverture

The Beatles discomania de François Plassat

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 34 ans)

Une Bible pour les fans des Beatles et ex-Beatles !

10 etoiles
En voilà, un bon livre sur le sujet ! Je vais être clair, ce livre au format assez imposant (un gros carré souple, peu épais - moins de 200 pages - mais quand même bien généreux) est avant tout dédié à deux catégories de personnes : les Beatlemaniaques et celles et ceux qui connaissent peu,...

couverture

La Funghimiracolette et autres trésors de l'équilibre de Olivier Mellano

critiqué par Anonyme3 - (- ans)

A la fois poésies de sons imaginaires, pamphlets sonores sporadiques et opéra linguistique et sonore, "La Funghimiracolette et autres trésors de l'équilibre", le recueil de pièces musicales imaginaires d'Olivier Mellano, nous enchante. Merci!

9 etoiles
Biographie de l'auteur: Voir onglet biographie. Description de l'ouvrage: Recueil de pièces musicales imaginaires, de machines à sons impossibles, de performances à reproduire, de situations d'écoute, d'histoires sonores... ce livre est une suite de courts textes poétiques, drolatiques, fascinants, absurdes, merveilleux, profonds... qui façonnent un univers à la Raymond Roussel ou à la Henri Michaux...

couverture

Une autobiographie de Neil Young

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)

Trains, voitures et Old Black

7 etoiles
Lire cette autobiographie de Neil Young m’a permis de mieux cerner les autres ouvrages du même genre que j’ai pu lire, et chroniquer ici. Keith Richards s’adressait à ses fans, Clapton à un confesseur, Steven Tyler à lui-même. Concernant Young, l’approche est différente. Le lecteur est un peu comme quelqu’un qui surprendrait une discussion entre...

couverture

Les Beatles : La biographie de Hunter Davies, Jean-Luc Piningre (Traduction)

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

La meilleure biographie des Beatles

9 etoiles
A Liverpool, en 1957, le jeune John Lennon, chanteur et leader du groupe de skiffle « The Quarrymen » fait la connaissance de Paul McCartney. Un peu plus tard, leur cadet, George Harrison vient les rejoindre. Avec le batteur Pete Best et le guitariste Stu Sutcliffe, ils forment quelques nouveaux groupes aussi éphémères que « Johnny & the...

couverture

Pitt Ocha et la tisane de couleurs de Les Ogres de Barback, Eric Fleury (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

Où héros prit de court, tisane sous la main s'en revint de Saint-Pierre

10 etoiles
Une jolie ambiance musicale où se succèdent bien des genres venus de quasiment tous les continents: morceau traditionnel occitan, berceuse kabyle, folklore tsigane, maloya contemporain réunionnais, mélodie cambodgienne … "Pitt Ocha et la tisane de couleurs" ouvre avec une petite trentaine de chansons, des illustrations d’Éric Fleury un peu à la Di Rosa et des...

couverture

Louis Armstrong, enchanter le jazz de Franck Médioni, Michel Backès (Illustration)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 59 ans)

À Louis, le jazz reconnaissant

10 etoiles
Comme souvent, pour réaliser un ouvrage sur un des personnages choisis dans cette collection "Des Graines et des guides", l’éditeur a fait appel à une personnalité très compétente pour évoquer le personnage choisi. Ici l’auteur est Franck Médioni, entre autre producteur de l’émission "Jazzistiques" sur France musique. L’enfance misérable de Louis Armstrong à La Nouvelle-Orléans...

couverture

L'effroyable imposture du rap de Mathias Cardet

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)

A lire d'urgence

9 etoiles
Résumé Au vu du succès mondial de cette musique, à ce jour la plus écoutée à travers le monde, cet essai critique s'efforce de retracer ce long processus de domination à travers les 40 dernières années et d'exposer ses terribles conséquences sur le tissu populaire : appauvrissement du langage, donc de la pensée, machisme, glorification de...

couverture

Plamondon : Un homme de paroles de Marcel Brouillard, Huguette Brun

critiqué par Marsolais - (67 ans)

Critique de Marsolais re: PLAMONDON, UN HOMME DE PAROLES

6 etoiles
Qui est Luc Plamondon ? Qu’est-ce qui l’a poussé à devenir parolier pour mettre au monde des centaines d’interprètes de la chanson? À cette question, les auteurs y répondent ? Car cet homme a parcouru plusieurs chemins remplis d’embûches avant d’y arriver. Du jeune homme né aux abords d’un village reculé du Québec, Saint-Raymond-de-Portneuf, où...

couverture

Je suis un violoniste raté de Antoine Golea

critiqué par Falgo - (Lauris - 77 ans)

Bel exemple à réfléchir

10 etoiles
Antoine Goléa a eu son heure de célébrité en tant que critique musical (musique classique). D'origine roumaine, il était connu pour son accent rocailleux, ses jugements souvent péremptoires, ses emportements, ses délectations et ses détestations. Fervent défenseur de la musique de son temps, il s'est farouchement opposé au mouvement dit "de l'interprétation baroque sur instruments...

couverture

Mozart, sociologie d'un génie de Norbert Elias

critiqué par Falgo - (Lauris - 77 ans)

Une perspective très originale

8 etoiles
Norbert Elias est un sociologue allemand dont l'oeuvre considérable a été gouvernée par le souci de faire converger diverses disciplines: philosophie, psychologie, histoire, anthropologie, sociologie. Une telle démarche, qui s'apparente à celle de Fernand Braudel, explique la tardive prise en compte de ses travaux par le monde universitaire, les tenants de chaque discipline le critiquant...

couverture

La scandaleuse histoire du rock de Gilles Verlant

critiqué par Olivier-charly - (Lyon - 49 ans)

Petites Chroniques amusantes....

7 etoiles
Ce bouquin est une compilation des chroniques radios de Gilles Verlant (sur France Bleu je crois) auteur bien connu des fans de rock et qui fait aussi dans le grand public ('nous nous sommes tant aimés' sur les chanteurs ou acteurs disparus diffusé sur France3). On voit donc bien les limites du genre : pas ici...

couverture

45 tours rock de Hervé Bourhis

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)

Les atours du 45 tours

10 etoiles
Aaaah, Hervé Bourhis, je vous kiffe ! Déjà en 2007 - la vache, 5 ans ! - avec votre Petit Livre Rock, chroniqué ici même, j’avais pris un grand pied, à la fois graphique et musical. Bon, j’avoue, je n’ai pas acheté la version augmentée de 2009, ça sentait un peu trop le plan...

couverture

J'étais le dealer des Rolling Stones de Tony Sanchez

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)

La seringue et la vie

8 etoiles
Attention, le fan des Stones, dont je fais partie, pourrait avoir une drôle d’opinion des increvables cailloux après la lecture de ces 394 pages de défonce à grande échelle. En fait, il faudrait que je relise la bio de Keith Richards à la lumière de ce qui est écrit ici par Tony Sanchez, alias Spanish...

couverture

The Band That Time Forgot: The Complete Unauthorised Biography of Guns N' Roses de Paul Stenning

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 34 ans)

'Appetite for Destruction'

5 etoiles
Transcendant les genres, du glam au metal et au rock en passant par le hard-rock et un côté punk les Guns N' Roses ont toujours été un groupe unique. Une musique dure mais aux mélodies magnifiques, servie par des musiciens aux attitudes incomparables et un côté sulfureux qui leur colle à la peau, j'ai en...

couverture

Goth Craft: The Magickal Side of Dark Culture de Raven Digitalis

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 34 ans)

Culture gothique et occultisme

4 etoiles
DJ et fan de musiques gothiques, Raven Digitalis se définit aussi comme étant un sorcier et un prêtre néo-païen. Ayant un pied dans les deux mondes, donc, celui de la culture gothique et celui de l'occultisme, il se propose ici de nous donner à voir comment ces deux univers fusionnent parfois, ce qu'ils ont en...

couverture

Anthropologie du metal extrême de Nicolas Walzer

critiqué par Windigo - (Amos - 34 ans)

À faire lire à vos parents

9 etoiles
Vous voulez convaincre vos parents et votre entourage de la richesse du metal extrême et lutter contre les clichés (satanistes, fachos, bourrins...) qui collent à la peau des métalleux ? Achetez ce livre et votre entourage ne verra plus de la même façon ce style musical. L'auteur le dit bien : ces musiciens veulent incarner le...

couverture

Satanisme et sorcellerie dans le rock de Jota Martínez Galiana

critiqué par Windigo - (Amos - 34 ans)

satanisme en musique

10 etoiles
Du blues du sud américain des années 1940 au metal industriel de Marilyn Manson, ce livre parcourt les liens entre le rock et le satanisme. Ce qui est effrayant aux yeux des parents est très attrayant aux yeux des enfants et c'est ce qui me plait dans ce bouquin car il nous explique que le...