Littérature => Francophone (10930 livres critiqués)


Page 1 de 219 Suivante Fin

couverture

Ce qui fut sans lumière / Début et fin de la neige / Là où retombe la flèche de Yves Bonnefoy

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Une poésie grave et sereine, d'une grande sobriété, illuminée par la beauté évanescente du monde et les souvenirs d'une enfance vagabonde au gré des chemins...

10 etoiles
Ce volume reprend en édition de poche trois plaquettes parues à la fin des années 80 chez Mercure de France : « Ce qui fut sans lumière », « Début et fin de la neige » et « Là où retombe la flèche ». Par rapport aux recueils précédents, publiés dans le recueil sobrement intitulé «...

couverture

Finir la guerre de Michel Serfati

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)

En finir avec le passé

9 etoiles
Finir la guerre, les souvenirs de guerre, de la pénible guerre d'Algérie. Alex, enseignant, vit seul ; il est très proche de sa sœur Valérie et voit occasionnellement son fils Julien qui crèche chez sa mère. Alex vit mal le suicide de son père, suite à une lettre mystérieuse venue d'Algérie. Que s'est-il donc passé là-bas...

couverture

Lettres des Montilles de Raymond Louis Morge

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)

Entre conte et naturalisme

5 etoiles
Ce recueil brosse en une vingtaine de nouvelles un portrait historique et social des hauteurs du Puy-de-Dôme, au-dessus de la ville d'Issoire et en particulier du hameau des Montilles. La plupart des histoires se déroulent au début du vingtième siècle et mettent en scène les habitants du cru, paysans ou notables, confrontés aux aléas du...

couverture

L'archipel d'une autre vie de Andreï Makine

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)

"Nous allons vivre", dit Elkan !

9 etoiles
1952, en pleine guerre de Corée, l'URSS s'attend à un conflit nucléaire. Le réserviste Pavel Gartsvel est dans un cantonnement au fin fond de la Sibérie où l'on s'entraîne à mourir sous les rayons de la nouvelle bombe (celle qui s'étrenna à Hiroshima). Suite à l'évasion d'un détenu d'un camps voisin, un petit...

couverture

La vie magnifique de Frank Dragon de Stéphane Arfi

critiqué par Karine963 - (56 ans)

Un roman vraiment poignant

9 etoiles
Tellement de belles choses et positives dans ce récit initiatique La vie magnifique de Frank Dragon : un style singulier, attachant, déroutant, poignant. le héros est tout de suite près de soi et ce regard d'enfant est inoubliable. C'est un fantastique jet de lumière sur sur notre histoire la moins glorieuse à travers les yeux...

couverture

Les heures africaines de Linda Amyot

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)

Voyages salutaires

7 etoiles
Quand le temps file comme des heures africaines, c’est-à-dire à pas de tortue, les masques tombent à l’avantage ou au désavantage de ce qui est inhibé. Les sensibilités deviennent percutantes. Autrement dit, Linda Amyot a l’art de percer l’intimité de ses personnages pour débusquer la face cachée de leur personnalité. Pour s’y faire, elle dirige ses...

couverture

Marie Curie prend un amant de Irène Frain

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)

Et quel amant ! (Paul Langevin)

9 etoiles
Il fut un temps où, pour les jeunes écoliers, Marie Curie était intouchable, Pierre Curie également d'ailleurs. En est-il de même aujourd'hui ? Difficile à dire, on ne doit guère aborder le sujet dans les écoles, le réchauffement climatique ne doit pas laisser beaucoup de temps... D'où ma surprise devant un titre aussi racoleur. Pourtant...

couverture

Il était combien de fois de Hélène Couturier

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

Conte sans compte

7 etoiles
« Combien de fois tu m’as trompé ? » La question est brutale, elle cingle comme un coup de fouet, Mathilde ne l’attendait pas, elle n’a même pas l’intention d’y répondre mais Jo s’acharne, revient à la charge, alors elle ment, comme elle l’a toujours fait, avant de comprendre que son mari essaie de lui...

couverture

Teddy le Kosovar de Bill d'Isere

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

Le fric s'évapore

7 etoiles
Lire c’est s’exposé à d’étranges coïncidences ainsi, devant effectué un voyage en train assez long, je m’étais muni d’un livre assez copieux, un livre qui relate le vol d’un véhicule de transport de fonds dans la région lyonnaise en 2010, et, en rentrant chez moi, j’apprends que ce jour même, un autre véhicule de la...

couverture

Un an après de Anne Wiazemsky

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)

Un an après: 1968 et début 1969

8 etoiles
Après avoir raconté ses débuts d'actrice sur le tournage d'"Au hasard Balthazar" de Robert Bresson (dans "Jeune Fille"), puis le tournage de "La Chinoise" et l'amour-passion qui l'a unie à Jean-Luc Godard (dans "Une année studieuse"), Anne Wiazemsky relate, avec toujours avec le même soin et le même talent, les turbulences de l'année 1968 et...

couverture

Chamboula de Paul Fournel

critiqué par Tistou - (60 ans)

Chamboulé, je suis

8 etoiles
Sous couvert d’un roman -conte africain, Paul Fournel nous refait l’histoire lamentable des relations Occident (et France particulièrement)/Afrique noire. Il n’a pas l’air d’y toucher le gars Fournel mais pour toucher, il touche. Et juste. Les codes usuels du roman sont complètement explosés dans la mesure où une histoire commencée « normale », linéaire, se démultiplie...

couverture

Dans les yeux des autres de Geneviève Brisac

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

la seringue et la plume

4 etoiles
Molly et Anna, l'une est médecin, en dispensaire, l'autre écrivain, en panne d'inspiration après un livre à succès publié sous le pseudonyme de Deborah Fox. Molly et Anna sont deux sœurs, qui ont milité ensemble dans une organisation semi-gauchiste, semi-terroriste, aux contours mal définis, qui les a emmenées aux quatre coins du pays puis au...

couverture

Notre vie antérieure de Anne-Sophie Brasme

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

sur la plage à Oléron…

10 etoiles
Voilà un roman qui ravira les fans d'Annie Ernaux. Le ton est juste, les mots sont précis, dégraissés du superflu et de tout effet de style, le tout au profit d'une vision aiguë de la réalité. Bref, un roman comme on aimerait en lire plus souvent. Le récit est basé sur le souvenir, souvenir d'une...

couverture

Acilie et la révoltion de Julien Gabriels

critiqué par JC T. - (81 ans)

Acilie et la révoltion : roman

9 etoiles
Le livre intrigue le lecteur par la richesse de son imaginaire. Cette histoire futuriste écrite par Julien Gabriels prend place au rayon des utopies sociales, genre H. G. Wells ou Jules Verne pour la vision d’une France devenue réservoir d’humanoïdes ambitieux, de décadents révoltés et d’androïdes serviles. Le foisonnement des lieux, la description de nouvelles...

couverture

La Route des Gitans de Miguel Haler

critiqué par Deinos - (54 ans)

Inspiré... mais en manque de souffle

5 etoiles
"Un magnifique sujet de livre ! Merci, Tochka." s'écrie l'auteur en fin de ce roman, inspiré de faits réels, évoquant, ce qui est rare, le Samudaripen, autrement dit le génocide des Tziganes lors de la Seconde Guerre Mondiale. Et ce cri de l'auteur est fondé, puisque ce qui nous est conté est une histoire à la...

couverture

Gaby ou l'échange de servitudes de JSM

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)

Un peu court

5 etoiles
Dans un village du centre de la France, un écrivain d’âge mûr revient habiter la maison d’une tante dont il a hérité. Il espère y trouver le calme et l’inspiration pour écrire son nouveau roman. Il demande à Gaby, une ancienne compagne de jeu de son enfance villageoise, de se charger de son ménage et...

couverture

Flux de Pascal Garnier

critiqué par Alma - (- ans)

Pauvre riche !

8 etoiles
Marc a toujours été un taiseux, un être un peu simplet, influençable, de ceux qu'on peut gruger facilement . Lorsqu’il a gagné au loto, certains en ont profité. Marié à une femme active et ambitieuse, il s'est laissé convaincre de lui laisser son pactole à gérer . Il en est réduit à passer sa vie...

couverture

Vie de ma voisine de Geneviève Brisac

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)

Vie de ma voisine… et de ses parents morts à Auschwitz

7 etoiles
À l’heure où les témoins directs des atrocités commises par les nazis disparaissent, le nouveau roman de Geneviève Brisac vient nous offrir une nouvelle occasion de rafraîchir ce «devoir de mémoire» que nous devrions tous porter en nous. Car si le pire n’est jamais sûr, les exactions du pseudo État islamique sont là pour nous...

couverture

Là où le soleil disparaît - Autobiographie de Corneille

critiqué par Le rat des champs - (66 ans)

Un choc

10 etoiles
Qu'un chanteur de 39 ans, issu de la téléréalité écrive son autobiographie pourrait en faire sourire certains, mais dès le début de la lecture, l'amusement éventuel fait place à un profond respect. D'abord devant la dureté du témoignage sur le génocide rwandais, ensuite devant son humour et son style littéraire éblouissant, et enfin devant l’extraordinaire...

couverture

L'aménagement du territoire de Aurélien Bellanger

critiqué par Chocolat liègeois - (33 ans)

Extraordinaire! !

10 etoiles
Je viens de finir la lecture de "l'aménagement du territoire". Je l'ai lu lentement mais avec délectation pour chaque passage! J'ai trouvé extraordinaire cette histoire totalement délirante et pourtant si proche de la réalité car finalement familière à tous car quelle famille ne ré écrit pas la grande histoire à l'aune de son clocher, de sa petite...

couverture

Le piegeur de jours de Arnaud Delcorte

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Matière noire

9 etoiles
Le piégeur de jours raconte à la première personne le parcours d’un réfugié africain des années 90 à nos jours, de Kigali à Bruxelles en passant par l’Egypte, l’Algérie et la France. C’est d’abord à Bruxelles qu’on le découvre dans ses activités de subsistance au quotidien, survivant dans la marge, sans reconnaissance. Quelqu’un qu’on ne prend...

couverture

Seules les bêtes de Colin Niel

critiqué par Nathavh - (52 ans)

suspense garanti

10 etoiles
Un roman de saison, il débute en hiver dans les Causses. Il fait froid, il a neigé, la Tourmente souffle. Une femme, Evelyne Ducat a disparu. On ne parle que de ça au village. Alice ne fait pas attention à l'information qui circule, trop occupée à vouloir voir Joseph. Elle est assistante sociale, elle s'éloigne petit...

couverture

L'écrivain public de Michel Duchesne

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)

Organisme communautaire de Montréal

8 etoiles
Les églises ferment leurs portes faute de fidèles. Serait-ce que l’Évangile de saint Matthieu élève la pauvreté au rang des vertus : « Heureux les pauvres, car le royaume des Cieux est à eux. » En attendant ce jour béni, il faut se loger et manger. Et c’est sans compter que les gouvernants leur compliquent...

couverture

Entre nous de Auteur inconnu

critiqué par Imani - (Toulouse - 36 ans)

Très bonne pioche...

10 etoiles
Ce livre a été récemment primé lors de La Journée Du Manuscrit Francophone. C'est un recueil de nouvelles réunissant 8 plumes au talent certain. Huit plumes gabonaises qui se laissent (re)découvrir à travers un exercice très simple: donner au lecteur la possibilité de découvrir l'étendue de l'usage de la langue de Molière dans ce pays d'Afrique...

couverture

Eh bien dansons maintenant ! de Karine Lambert

critiqué par Nathavh - (52 ans)

Un livre feel good tout en douceur

9 etoiles
Une LC feel good pour terminer l'année. Oh que ce livre fait du bien... Le début est triste pourtant. Marguerite Delorme a 78 ans, elle perd son mari, notaire de la bourgade de Maison-Laffite. Toute sa vie a été dictée par lui, une vie austère où seul Chopin pouvait s'inviter. Au...

couverture

Le goût des mots de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Des termes, définitions et emplois

8 etoiles
L'emploi des mots ne peut qu'intéresser les amateurs des lettres et de la langue que nous sommes, et c'est bien pourquoi cette petite anthologie paraît faite pour nous. Il y est tout d'abord question de la correspondance des termes avec la réalité, puis avec les sensations ressenties, ce qui est déjà moins simple. Par la...

couverture

Ne marche pas si tu peux danser de Anne Van Stappen

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

BLEUETTE A LA SAUCE BELGE!

2 etoiles
Sophia, est une jeune femme de 32 ans qui vit à Bruxelles. Elle travaille pour un créateur de mode, est engagée dans une action humanitaire et à un fiancé Sébastien. Pourtant elle est malheureuse dans sa vie et se démène comme elle peut pour trouver les clefs qui l'aideront à vivre la vie lui convient....

couverture

Danser au bord de l'abîme de Grégoire Delacourt

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)

Danser au bord de l'abîme

8 etoiles
L’auteur de La Liste de mes envies et des Quatre Saisons de l’été nous revient avec un roman qui devrait élargir encore davantage le cercle de ses lecteurs, car si sa plume est toujours aussi élégante, elle va cette fois chercher plus profondément les tourments de l’âme. À l’anecdote vient désormais s’ajouter la gravité, aux...

couverture

Chaleur de Joseph Incardona

critiqué par Lucia-lilas - (50 ans)

Des rois sans divertissements...

6 etoiles
Que dites-vous d’un peu de chaleur ? Ces temps-ci, on en a bien besoin ! Alors, si vous le voulez bien, partons pour Heinola, 138 kilomètres au nord d’Helsinki. (Ça peut vous sembler étrange d’aller en Finlande pour chercher un peu de chaleur, mais… patience, patience…) Fermeture de la scierie en 2008… bref, comme le précise...

couverture

La danse d'Issam de Paule Noyart

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)

La guerre du Liban

10 etoiles
Depuis la nuit des temps, on recourt à la guerre pour sauver les civilisations menacées par un ennemi réel ou potentiel. Les populations s'adaptent à la situation, qui fait souvent beaucoup plus mal aux civils qu'aux combattants. Comme Le Docteur Jivago de Boris Pasternak, Wendel, le héros de La Danse d'Issam, apprendra à ses dépens...

couverture

L'Ombre des Nuages de Muxu Debayle

critiqué par CassandreS - (24 ans)

Quelle surprise !

10 etoiles
Quelle surprise ! J'ai rarement été si transportée par une histoire ! Très visuel, ce livre, n'en est pas vraiment un: c'est un film ! Tout un Western jaillit dans notre imagination. La beauté des mots touche en toute simplicité le coeur. Les 'personnages', plutôt des personnes, sont troublantes car elles donnent l'impression de les connaitre...

couverture

Le déjeuner du lundi de Jean Dutourd

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)

Délicieux

9 etoiles
Tous les lundis midi, le père de Jean Dutourd, dentiste de son état, invite son fils Jean et l’oncle Alfred à déjeuner. Veuf joyeux et épicurien sans complexe, il met les petits plats dans les grands pour régaler ses deux hôtes, ce qui n’est pas un mince exploit, car dans les années d’après guerre, les...

couverture

Gaspard ne répond plus de Anne-Marie Revol

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 36 ans)

Télé-réalité au bout du monde...

7 etoiles
Dure affaire pour la chaîne diffusant l'émission de téléréalité responsable de la disparition de Gaspard... En fait, ce dernier est tombé d'un 4x4... au Viêt-Nam, et ses coéquipiers ne s'en sont aperçus que bien des kilomètres plus tard. Comment éviter un scandale ? Surtout quand la mère adoptive de Gaspard est une dure à cuire......

couverture

L'angoisse de la page folle de Alix de Saint-André

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 36 ans)

Témoignage autobiographique ?

5 etoiles
Dans ce livre présenté par l'éditeur comme un "Roman", la narratrice raconte, ou plutôt retrace les effets secondaires importants produits lors d'une ingestion massive de Baclofène, supposé guérir des addictions. La narratrice raconte son expérience, transcrit son journal, rapporte ses mails, etc. Quelques réflexions intéressantes, mais aussi beaucoup de longueurs et de répétitions. S'agit-il d'un...

couverture

Armés et dangereux de Serge Brussolo

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 36 ans)

Une enquête efficace...

8 etoiles
Les jours sont difficiles pour l'écrivain Peggy, alors lorsqu'elle apprend d'une agence recherche des cobayes pour tester l'efficacité d'un produit luttant contre les insectes, elle accourt... Surtout quand le terrain de chasse est une sorte de manoir réputé parce point de sortir des célèbres braqueurs Kitty et Dum. Reste sur place à mener l'enquête et tenter...

couverture

Mademoiselle Irnois - Les Conseils de Rabelais - Souvenirs de voyage - Adélaïde de Arthur de Gobineau

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

Amours contraints

6 etoiles
« Longtemps connu (et mal connu pour le seul Essai sur l’inégalité des races humaines, Gobineau apparaît aujourd’hui comme l’un des romanciers les plus singuliers du siècle dernier. » Cet avis formulé dans la quatrième de couverture de ce recueil, n’a fait qu’attiser ma curiosité quand je l’ai trouvé dans une vente de livres d’occasion,...

couverture

Galerie privée de M. Saint-Clair

critiqué par Alceste - (55 ans)

Une Dame d'exception

10 etoiles
M. Saint-Clair est le pseudonyme de Maria Van Rysselberghe, née Monnom (1866 -1959). Dans la constellation où elle se meut brillent les noms de Verhaeren (son amour de jeunesse, alors que l’imprimerie Monnom éditait les œuvres du poète), de Théo Van Rysselberghe, (le peintre néo-impressionniste, son mari), André Gide (son confident puis le père...

couverture

Les échoués de Pascal Manoukian

critiqué par Saule - (Bruxelles - 51 ans)

Docu fiction

8 etoiles
Ce roman raconte l'histoire de migrants dans leur parcours vers la France. C'est un roman très documenté : on sent que l'auteur, qui est journaliste, sait de quoi il parle. Il raconte donc le périple d'un Moldave (chassé de son pays par la chute du communisme en 1992), un Bangladais et un Somalien (qui fuit...

couverture

Coupable d'avoir dansé le cha-cha-cha de Guillermo Cabrera Infante

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Trois danses coupables

8 etoiles
« Il pleuvait. La pluie tombait avec fracas entre les colonnes vieilles et vermoulues. Ils étaient assis et lui regardant la nappe blanche. Il y avait autre chose que l’ennui de la pluie soudaine… » Trois fois tandis qu’il pleut dehors un homme déjeune avec une femme dont il nous est fait une remarquable description. Cela...

couverture

Le pont sans retour de Vincent-Paul Brochard

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

Déportation en Corée

8 etoiles
« Le pont sans retour », c’est celui qu’on ne peut traverser qu’une fois sans espoir de le franchir un autre jour, même très lointain, dans le sens inverse, ceux qui se rendent en Corée du Nord comme ceux qui se rendent en Corée du Sud ne feront jamais le voyage dans l’autre sens....

couverture

L'inconnue de Lucien Daudet

critiqué par Alceste - (55 ans)

Un autre Daudet

4 etoiles
On peut difficilement imaginer deux frères plus dissemblables que Léon et Lucien Daudet, les deux fils d’Alphonse Daudet. L’un rond, querelleur, jovial, jouisseur, adulateur de la gent féminine, l’autre fin, élégant, discret, plutôt porté sur les amitiés masculines, et comme chez les Daudet on est écrivains, là aussi les différences de tempérament sautent...

couverture

L'hipparion de Jean Muno

critiqué par Alceste - (55 ans)

Surréalisme doux

7 etoiles
L’hipparion, c'est l’espèce préhistorique du cheval, et voilà que par un beau matin, l’un d’eux apparaît sur une plage de la mer du Nord, se met à suivre un brave homme passant par là, et à ne plus le lâcher. Heureuse coïncidence : ce quidam est un naturaliste, qui a aménagé chez lui un...

couverture

Le goût de l'été de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

De la chaleur et de l'insousciance

10 etoiles
Cette petite anthologie littéraire nous fait revisiter l'été sous toutes ses formes et coutures. La chaleur, le calme, voire l'ennui, les fruits, l'amour, la plage et les diverses découvertes constituent autant de facettes revisitées autant de fois par les grands écrivains du monde. Aussi l'auteur de cette compilation nous fait-il remarquer que cette période de...

couverture

2024 de Jean Dutourd

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)

Dystopie

9 etoiles
En 2024, Paris est devenue une ville fantôme, décrépie, dépeuplée et quasi en ruines. La raison de cette catastrophe ? La dépopulation. En effet, depuis plusieurs décennies, les femmes se sont refusées à avoir la moindre progéniture et les hommes n’ont rien pu ou voulu faire pour contrer ce mouvement. Résultat : l’humanité, composée principalement de vieillards...

couverture

L'inespéré de Jean-Philippe Salabreuil

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Poésie ambitieuse et fervente, aux accents mystiques, mais excessivement alambiquée et verbeuse

4 etoiles
Jean-Philippe Salabreuil, disparu en 1970 alors qu’il entrait à peine dans sa trentième année, est considéré comme l’un des poètes maudits du XXème siècle, dont l’œuvre, qui tient en trois recueils publiés à la nrf, résistera à l’usure du temps. A la lecture de ce recueil, j’avoue que j’ai bien du mal à comprendre ce...

couverture

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)

à oublier

6 etoiles
Le dimanche, il y a effervescence dans les homes : la visite hebdomadaire de la famille des résidents. Mais il y en a qui ne reçoivent pas de visite, les « oubliés » ! Valérie Perrin est scénariste et photographe de profession. Elle est la compagne du cinéaste Claude Lelouch. Les oubliés du dimanche est son premier roman qui a...

couverture

Bart chez les Flamands de Frank Andriat

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Drôle et cocasse

8 etoiles
Nous sommes en Belgique en 2030. Le Flamands se sont séparés de la Belgique. Politiquement, La Wallonie et Bruxelles forment la nouvelle Belgique emmenée par deux principaux partis : le Pasos ( PArti SOcialiste de Salon) dirigé par la Première (une femme donc), qui est assez tolérant et le NWA (nouvelle Wallonie) conduit par Barthélemy...

couverture

Les Années plastique de André-Joseph Dubois

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Liège dans les années '60

7 etoiles
Hélène, Alice, Frédéric, Lucien, Franklin et d’autres encore sont des ados qui fréquentent les cours à l’unif ou dans des écoles supérieures. Ils habitent à Liège. Nous sommes dans les années ’60. Des ados qui deviennent (trop) vite de jeunes adultes en couple ou mariés. Extraits : - Franklin s’en plaindra souvent dans ses mauvais jours...

couverture

Génération H de Alexandre Grondeau

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 42 ans)

Bong et rhum

10 etoiles
Bande son Cypress Hill - Hits from the Bong; Nirvana, The Doors, Noir Dés' ou bien Spiral Tribe - Pionniers Londonien de Sound System Techno. Nous sommes dans les années 90, on pourrait se croire à Berlin, London, Amsterdam ou Goa, mais non nous voilà parti pour un road trip à travers..... le sud ouest...

couverture

Palindrome de Gaëtan Faucer

critiqué par Owierghem - (41 ans)

Compte-rendu Palindrome

10 etoiles
Une pièce toute en finesse et subtilités…Jugez en plutôt: Palindrome, est-ce une figure de style? Presque, mais pas tout à fait. Une sorte de virelangue, un exercice de virtuosité verbale, qui fait songer – mais ce n’est pas tout à fait ça – au scrabble. Ou à un billet de tombola: grattez, prenez de la...