Littérature => Francophone (12131 livres critiqués)


Page 1 de 243 Suivante Fin

couverture

Éloge du gaucher de Jean-Paul Dubois

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)

à gauche toute…

10 etoiles
Intitulé pompeusement "essai", ce charmant petit livre est en fait un recueil d'histoires, aussi savoureuses les unes que les autres, autour des avantages et des inconvénients à être gaucher. Avec son humour si particulier, Jean-Paul Dubois nous révèle toutes les facettes de la gaucherie, longtemps considérée comme une maladie, voire une tare, que l'on s'efforçait...

couverture

Le Perimetre de Vie de Alexandre Millon

critiqué par Volodka - (38 ans)

Lé périmètre de vie

8 etoiles
Thomas est cloué au sol. Il perd l’hélice de sa vie. Son épouse meurt accidentellement. Il se rencontre, rencontre, se laisse déporter.Il voyage. Intérieur nuit. Extérieur jour. Entre road movie dans un mouchoir et grands espaces du Pélion, en Grèce, il tangue. En équilibre instable, avec drôlerie, il nous parle de la vie dans le deuil...

couverture

Des mots de contrebande : (Aux inconnus qui comme moi...) de Alain Cadéo

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Une pépite pour les amoureux des mots

10 etoiles
Si vous suivez mon blog, vous savez sans doute qu'il est un auteur que j'aime beaucoup. Son succès est à mon sens trop confidentiel car l'auteur de "Zoé" et de "Chaque seconde est un murmure" est pour moi l'orfèvre des mots par excellence. Si ce n'est déjà fait, je vous invite vivement à...

couverture

Circulus de Marie Rouzin

critiqué par CHALOT - (70 ans)

un premier roman

9 etoiles
Circulus roman de Marie Rouzin 187 pages octobre 2018 Social, féministe  La narratrice raconte sa rencontre avec Andronica et ensuite leur quête commune. Andronica qui a subi les assauts non acceptés d'un homme qui l'accompagnait, a accouché de deux fils dans une roulotte. Très vite , elle est partie à la recherche du père des deux garçons afin qu'il les reconnaisse. A la...

couverture

Le Théâtre de Dieu de France Théoret

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)

Dieu dans la vie des femmes

7 etoiles
La narratrice, l’alter ego de l’auteure et protagoniste du roman, résume très bien ce qu’elle est : « J’étais une jeune fille soucieuse et triste, bien éduquée. La lassitude intellectuelle et la fatigue physique me broyaient. » Se tracer une voie dans un monde dominé par le clergé n’est pas une sinécure. Tout converge vers...

couverture

Réelle de Guillaume Sire

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Réelle

9 etoiles
C'est une chronique sociale à laquelle nous invite Guillaume Sire par l'intermédiaire de la famille Tapiro issue de la classe moyenne. Didier, le père travaille dans une concession automobile, il aime Johnny. Sylvie, la mère travaille elle dans une société import-export. En dehors du travail, c'est devant la boîte noire, la télé qu'ils occupent leurs loisirs....

couverture

Le bonheur n’est jamais loin de Pabloemma Ngon

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 32 ans)

un roman formidable à découvrir absolument

10 etoiles
Lisa a trente cinq ans et vient de réaliser qu’elle est assez vielle pour pouvoir rester encore plus longtemps sans se marier. Ayant passé plusieurs années comme étudiante à l’université de los Angeles aux états unis, elle souhaite désormais avoir un homme dans sa vie. Après qu’elle ait fuit la maison de ses parents qui...

couverture

Les gentlemen de Christian Lamoureux

critiqué par Lecrivainpoete - (80 ans)

Amours, jeunesse et Amitié

8 etoiles
Un livre qui retient l'intérêt du début à la fin. Au fil des lignes, dans une écriture fluide et de qualité, l’auteur nous entraîne dans la quête amoureuse de deux jeunes Don Juan des années ’60. Une piqûre de jeunesse, une amitié indestructible, une époque à redécouvrir… ...

couverture

Vous n'aurez pas le dernier mot ! Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat, Patrick Wajsman

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Un petit recueil de répliques pour faire mouche

10 etoiles
Ce petit recueil relate des répliques qui fusent, qui ont marqué la littérature et l'histoire. Cette courte anthologie retrace ce genre spécifique de citations par chapitres thématiques, la malice, l'insolence, l'autodérision, la flatterie, la pirouette, l'esquive, le blasphème, ou la galanterie, notamment. Le but avancé en est de faire réfléchir et développer son sens de...

couverture

T'en souviens-tu, mon Anaïs ? et autres nouvelles de Michel Bussi

critiqué par Macapat - (62 ans)

Nouvelles de Michel Bussi

8 etoiles
Voilà treize jours qu'Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d'Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d'un siècle plus tôt, lorsqu'une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret....

couverture

45° à l'ombre de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)

Donne à Dieu…

8 etoiles
Résumé : Il n'y avait pas de drame. Rien que des incidents risibles. Et des hasards successifs !… Ainsi se résume l'existence calme et sans surprise de Donadieu, un célibataire d'âge mûr, qui exerce depuis des années la profession de médecin navigant dans les transports intercontinentaux. Seuls piments à sa vie, les intrigues qui se nouent...

couverture

Belgique, terre d'Aphorismes de Michel Delhalle

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

La bible de l'aphorisme

8 etoiles
L’aphorisme, cette forme littéraire dont peu connaissent réellement la définition et dont tous ceux qui en produisent ne sont pas toujours d’accord sur sa forme et son sens, il fallait en écrire la bible, le document de références disant ce qu’est un aphorisme et recensant tous ceux qui en ont produit et qui, pour certains,...

couverture

L'Enfant du Crapaud de Camille Lemonnier

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)

Horrifié !

6 etoiles
Voilà des écrits qui nous plongent dans un abîme quasi insoupçonné et, à vrai dire, insoupçonnable. Nous y faisons en effet la connaissance des personnes qui ressemblent plutôt à des animaux qu’à des « êtres humains ». Dans « L’enfant du crapaud », une femme offre son corps à une meute de mâles en...

couverture

Erectus de Xavier Muller

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)

Divertissement

6 etoiles
Présentation éditeur À Richards Bay, en Afrique du Sud, c'est le choc. Un homme s'est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population. De quel virus s'agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie...

couverture

Les radis bleus de Pierre Autin-Grenier

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

RIEN, résume tout

9 etoiles
Comme l‘écrivent de nombreux chroniqueurs, ce texte est un journal que Pierre Autin-Grenier aurait inventé pour oublier les radis bleus dont il chercha vainement, toute son enfance, le pot de confiture dont on lui avait fait miroiter l'extrême douceur. Dans ce journal d’une grande poésie, ils mêlent aphorismes (RIEN. Voilà le mot qui résume tout.),...

couverture

La voie de l'ours: Retour au Sacré de Philippe Deblay

critiqué par Louisbererd - (20 ans)

Papa Ours

8 etoiles
L’Ours selon les « cartes médecines » recherche le miel, la douceur de la vérité dans le creux de l’arbre. Son enseignement nous montre à quel point il est important de savoir se retirer du bruit du monde et de son propre flot de pensées. Car c’est dans le silence qu’il est possible d’entendre la...

couverture

Orwell ou l'horreur de la politique de Simon Leys

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)

Connaissance et compréhension de George Orwell

10 etoiles
Publié originellement en 1984 et réédité en 2006, cet essai fait revivre George Orwell (Eric Blair) et en donne une profonde compréhension, étayée par des citations de l'auteur comme de ses biographes auxquelles s'ajoutent des jugements de ses admirateurs comme de ses adversaires. Leys regrette qu'en France Orwell ne soit connu que par son roman...

couverture

L'Idole de Robert Merle

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)

Bellezza della tragedia

9 etoiles
Robert Merle a écrit ce roman entre les 2 grandes parties de sa série Fortune de France. Et s’il se déroule aussi au XVIème siècle, cette fois l’action se déplace dans la péninsule italienne. L’idole, c’est Vittoria Accoramboni. Une beauté à couper le souffle. Une beauté jupitérienne. Peu de temps après son arrivée à Rome...

couverture

Né du limon de Claude Louis-Combet

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)

Evocation poétique et sublime de l'émergence du vivant hors de la glaise du monde

10 etoiles
Cette plaquette, portée par une langue superbe de densité et de précision, est une variation sur le thème du golem qui fut popularisé par Gustave Meyrink, au début du 20ème siècle, comme un monstre de glaise que des passes magiques, issues de la Kabbale, peuvent doter des apparences de la vie. Néanmoins, ici, Claude-Louis Combet...

couverture

Celle qui ne pleurait jamais de Christophe Vasse

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 71 ans)

Brigadier Séverin

7 etoiles
Plutôt que de qualifier ce roman de « thriller » (ou même de polar), je pencherais pour le terme de « policier » comme dans le bon vieux temps des Maigret et autres enquêteurs français. L’histoire est assez conventionnelle : des meurtres, des inspecteurs de tous les niveaux hiérarchiques, des personnages secondaires, un suspect, pas...

couverture

130 haïkus à entendre, sentir et goûter de Iocasta Huppen

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

A déguster avec gourmandise

8 etoiles
Iocasta Huppen, roumaine d’origine, installée en Belgique est une « haïjin » (terme japonais qui désigne une personne qui écrit des haïkus), elle excelle particulièrement dans cet art, elle a été l’initiatrice du Kukaï de Bruxelles qui réunit quatre fois par an des auteurs de haïkus. Dans le présent recueil, elle propose, je n’ai pas...

couverture

Deuil pour deuils de Christophe Stolowicki

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Pour pleurer enfin ses morts

8 etoiles
« J + ? Je mène le deuil, jamais je n’aurais cru une seconde foi. ». « J – trente ans peut-être. Je mène le deuil, elle s’est dérobée…. Mon amie d’enfance Anna… ». La mère est décédée, le fils mène le deuil comme il le menait déjà une trentaine d’année auparavant pour la...

couverture

Des pensées sans compter de Philippe Bouvard

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)

Un esprit malicieux

9 etoiles
« Le métier d’homme politique repose sur l’art de se rappeler périodiquement au bon souvenir de concitoyens dont on tire ses revenus en écornant les leurs. » « La vie : ce dérisoire et prétentieux ballet dansé par des condamnés à mort. » « Les affaires d’abus de biens sociaux : on ne divise pas pour régner, on additionne pour nuire. » « Travaille qui veut. Travaille...

couverture

Toutes les femmes sauf une de Maria Pourchet

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)

Lien mère/fille

4 etoiles
Dans ce récit, la jeune accouchée qu'est Maria raconte sa mère. Ainsi, elle espère rompre avec un passé matriarcal dur et commencer une saine relation avec sa fille nouveau-née. A travers des chapitres cours, des phrases "choc" et un langage sans filtre, on découvre une relation mère-fille difficile voire vicieuse. Si on a l'impression que l'auteure se...

couverture

Bubu de Montparnasse de Charles-Louis Philippe

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)

Berthe, prostituée syphilitique

7 etoiles
Pierre Hardy, 20 ans, à Paris depuis six moins, est un modeste employé de bureau. Il n’a qu’un seul ami, Louis Buisson, 25 ans, dessinateur et collègue de travail. Un soir de 15 juillet, alors que Pierre se promène sur le boulevard Sébastopol, il rencontre Berthe Méténier, jeune femme au physique agréable et au maintien...

couverture

Ciao Glibettes et Poules Sussex de Frédérique Olivier-Ghauri

critiqué par Louisbererd - (20 ans)

L'histoire d'une Famille

9 etoiles
En 1853, une famille d’Oberbergen, petit village du Grand-duché de Bade, à la frontière de la France, près de Colmar, part pour l’Algérie. Wendelin et Elisabeth Wursthorn, leurs sept enfants et tous leurs biens misent sur une nouvelle vie. En char à bœuf ils traversent la France jusqu’à Marseille, puis débarquent à Bône par le...

couverture

J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)

Roman monumental

9 etoiles
Présentation de l'éditeur 1985, Paris est frappé par des attentats comme le pays en a rarement connu. Dans ce contexte, Marc Masson, un déserteur parti à l'aventure en Amérique du Sud, est soudain rattrapé par la France. Recruté par la DGSE, il est officiellement agent externe mais, officieusement, il va devenir assassin pour le compte de...

couverture

L'impasse de Antoine Choplin

critiqué par Tistou - (62 ans)

Hors des lois, quand la guerre est là …

8 etoiles
Court et poignant roman d’Antoine Choplin. Un roman sur ce que devient la survie quand votre monde est entré dans la guerre. Cette guerre, on ne sait pas trop de laquelle il s’agit même si les noms, la description des lieux font irrésistiblement penser à des lieux telle que la Tchétchénie, ou le Caucase en général,...

couverture

La fille qui volait des chevaux de Joseph Lebreton

critiqué par Rozarium - (71 ans)

Un livre pour les femmes qui ont souffert

10 etoiles
C'est un beau livre. Pour que le respect des femmes devienne une réalité et dure toujours. Marie-Claude l'héroïne a vu la guerre, a subit la violence, puis la peur de mourir, puis le désir de mourir. Et enfin elle a connu l'amour, celui de son mari, avec qui elle a eu des enfants. Elle a...

couverture

Totems et tributs de Ben Parva

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Articologie littéraire

8 etoiles
Avant de découvrir ce recueil, je ne connaissais rien de cet auteur, heureusement l’éditeur a eu l’excellente idée de placer au début de cet ouvrage une biographie fort instructive de l’intéressé. On y apprend beaucoup de chose notamment que l’auteur a connu la consécration en 2016 « quand son nom est cité au mariage d’un...

couverture

Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)

Mère agitée

5 etoiles
Chantal Thomas est à Nice, à quelques mètres de cette mer où elle aime tant se baigner, même quand l’orage gronde, et qu’il déverse ses trombes d’eau sur la plage, la baigneuse et ses affaires. Ce besoin, ce plaisir de la nage, c’est à sa mère qu’elle le doit. Jackie avait un besoin vital de nager. Mariée...

couverture

Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 58 ans)

Essai transformé

10 etoiles
Dans ce récit particulier, Olivia de Lamberterie nous montre l'invisible, met des mots sur l'indicible, nous fait toucher et ressentir l'insondable. Avec sincérité et intensité, elle explore chaque recoin de son enfance pour mieux reconstituer la nature profonde de la relation très forte qui l'unit à son frère Alex. Ce frère si cher, parti vivre à...

couverture

Des Larmes Dans les Yeux et un Monstre par la Main de Kathya de Brinon

critiqué par KdB - (70 ans)

Enfance en danger

9 etoiles
Ce livre autobiographique est destiné à un public adulte. Âgée de quelques mois en 1948, Muriel sera confiée à ses grands-parents paternels qui l'aimeront tendrement pendant neuf belles années. Elle ne retrouvera le foyer parental que pour son malheur. Le père de sa mère, qui deviendra son Monstre, la violera et la prostituera. Parler lui sera...

couverture

Célébrer vivre de Marcel Migozzi, René Welter, Lawand (Dessin)

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)

Une poésie épurée à l'extrême, comme un mot d'amour murmuré pour célébrer le monde et la vie

9 etoiles
Cette mince plaquette d’une trentaine de pages, accompagnée des peintures d’un peintre syrien établi en France, est un recueil écrit à quatre mains, sans distinction entre les contributions des deux poètes, Marcel Migozzi (né en 1936) et René Walter (né en 1952). Les vers des poèmes sont très courts, presque lapidaires, donnant le sentiment d’une...

couverture

Tout est une bénédiction: Car nul n’est éprouvé en deçà de ses forces de Roger Mathieu

critiqué par RogerMathieuAuteur - (Québec - 52 ans)

Pourquoi ce livre?

8 etoiles
Le « nouvel âge » affirme que tout est parfait, que rien n’arrive pour rien, que chacun doit se prendre en main… Ce courant de pensée, quoique louable, semble oublier les tragédies et détresses majeures que vivent certains d’entre nous. J’ai moi-même vécu des tragédies qui ont exigé de moi de profondes réflexions, forçant mon...

couverture

L'invention du père de Arnaud Cathrine

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)

mi padre

10 etoiles
Il faut s'attendre à tout lorsque l'on part à la recherche d'un père que l'on n'a pas connu, mort seul et oublié de tous dans un petit village espagnol, non loin de la frontière française. Qui était ce père, haï par les habitants, qui se taisent et s'éloignent délibérément lorsqu'on les approche ? Petit à...

couverture

Maisons habitées de Philippe Leuckx

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Ma terre, ma maison

8 etoiles
Dans ce petit recueil fait de courts poèmes en vers ou en prose, Philippe Leuckx évoque avec une douce nostalgie sa terre natale celle qui lui a donné la vie, l’envie d’écrire et l’inspiration. « Ma poésie a puisé je crois à la terre natale la sève du silence des granges, le silence des sillons...

couverture

Les chemins de Kergrist de Charles Le Quintrec

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)

Souvenirs et nostalgie

7 etoiles
Guillerme se souvient... Ses parents, paysans en Bretagne, avaient recueilli une orpheline (nous sommes entre les deux guerres). L'hostilité du début se changera en complicité. Un pur roman de terroir qui fleure bon la nature, qui nous fait vivre avec ses habitants, leurs croyances, leurs traditions. C'est bien écrit, nostalgique à souhait. On revit une époque...

couverture

Un hosanna sans fin de Jean d' Ormesson

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)

Ultime roman de Jean d'Ormesson

10 etoiles
Jamais livre de Jean d'Ormesson n'est sorti sans un tel battage médiatique. Des hebdomadaires à la radio, en passant par des émissions télé comme "la grande librairie", personne ne pouvait passer à travers de cet "Hosanna sans fin" du regretté Jean d'Ormesson, qui pour une fois n'a pas emprunté le titre de son ouvrage à...

couverture

Camille, mon envolée de Sophie Daull

critiqué par Badzu - (versailles - 43 ans)

Raconter la perte d'un enfant

8 etoiles
Sophie Daull a perdu sa fille de 16 ans en 4 jours, d'une infection foudroyante prise au début pour une banale grippe. Malgré les appels aux Samu, médecins et la venue aux urgences, personne ne décèlera l'ampleur du mal et La famille Daull repartira avec son ordonnance de Doliprane avant la terrible fin. Sophie Daull n'a...

couverture

Long cours de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)

Aimez-vous Simenon ?

7 etoiles
Un jour sur une onde, j’ai ouï cette affirmation ? -« Il n’aime pas la musique, il aime que Schubert ». Si il est vrai que je me retrouve un peu dans cette formule, puisque c’est à travers l’œuvre de ce compositeur que je m’identifie le plus, avec une bonne cinquantaine d’œuvres que j’adore....

couverture

La quincaille des jours de Francesco Pittau

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Poésie déambulatoire

8 etoiles
Francesco, c’est comme un gros nounours qui grogne juste pour faire croire qu’il est de mauvaise humeur, mais dans ce recueil, il apparait comme un gamin plein d’insouciance qui profite avec joie et bonheur des choses les plus infimes que la nature offre pour se prélasser mollement dans l’azur d’un ciel clair et la lumière...

couverture

A l'endroit où elles naissent de Diane Peylin

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)

Petite perle

9 etoiles
Roman sur l'inégalité de la naissance mais sur l'égalité de la souffrance de vivre, ce récit est une petite perle. On est bercé à chaque chapitre entre le rythme français et malgache, toujours en liens. 2 femmes, Eva et Miangaly, nées chacune sous une étoile différente, avec leurs lots de chances et de malchances. L'écriture est...

couverture

La route du lilas de Éric Dupont

critiqué par ARL - (Montréal - 33 ans)

Des lilas au Brésil

8 etoiles
Un gros tapage médiatique et une avalanche promotionnelle entourent ce nouveau roman d'Éric Dupont, auteur primé de "La fiancée américaine". Je suis toujours un peu prudent quand on essaie de me vendre un livre aussi agressivement, mais d'un autre côté je ne peux qu'applaudir l'efficacité de l'éditeur Marchand de feuilles, difficile à égaler en terme...

couverture

Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Un remède contre la morosité

9 etoiles
Le 15 août 2012 fut une journée importante pour Olivier Liron, c'était l'enregistrement de l'émission "Super question pour un champion" avec le mythique Julien Lepers. Ah Julien Lepers, tout un poème ! Celui qui tous les soirs captaient l'attention dans les foyers, celui qui aurait sans doute aimé embrasser une autre carrière, celle de chanteur...

couverture

Attache le cœur de Nicolas Fargues

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Camerounais et Français : des échanges difficiles

8 etoiles
Les Camerounais retournés au pays, ceux resté en France depuis l'enfance, les expatriés français dans ce pays connaissent tous des difficultés personnelles du fait de leur situation, dont il naît des difficultés d'intégration et de communication. Ce court roman retrace la vie de divers personnages dans des chapitres eux-mêmes synthétiques, pour montrer les difficultés du...

couverture

Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie de Frédérique Bianchi, Serge Meurant

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Testament d'un libraire

7 etoiles
Jean-Pierre Canon libraire bouquiniste à Bruxelles pendant plus de quarante ans est décédé en janvier dernier, ses amis auteurs, lecteurs, libraires, éditeurs, … tous amoureux des livres l’ont accompagné lors de son dernier séjour à l’hôpital où il leur a fait cadeau du bilan d’une vie passée au milieu des livres. C’est un véritable testament...

couverture

Je ne retrouve personne de Arnaud Cathrine

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)

petite chronique de l'intranquillité

10 etoiles
Deux frères, une maison familiale à vendre, quelque part du côté de Deauville. Chacun a fait sa vie, loin du cocon familial, mais les parents, pharmaciens, ont décidé de mettre en vente cette maison qui n’est plus guère fréquentée depuis qu’ils ont pris leur retraite dans le pays niçois. Et c’est Aurélien qui a été...

couverture

Les anges de Beau-Rivage de Hélène Legrais

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)

De la misère à la réussite

8 etoiles
L'histoire se passe à Genève, à la fin du XIXème siècle et au début du XXème. L'héroïne, Line, vit dans la misère. Âgée de quatorze ans, elle est prise comme femme de chambre dans un hôtel de luxe genevois. Travailleuse, consciencieuse, appréciée des clients et de sa hiérarchie, elle gravira les échelons. A travers cette fiction, on...

couverture

Yves Saint Laurent - Le soleil et les ombres de Lynda Maache, Bertrand Meyer-Stabley

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Le prince de la mode

8 etoiles
Il y a dix ans déjà, une étoile s’éteignait dans le ciel de l’élégance, le Prince de la mode, Yves Saint Laurent, décédait le 1° juin 2008. A l’occasion de cet anniversaire, Bertrand Meyer-Stabley et Lynda Maache, à travers une biographie très documentée, font revivre l’espace d’une lecture ce prince de l’ombre qui mit si...