Littérature => Policiers et thrillers (5382 livres critiqués)


Page 1 de 108 Suivante Fin

couverture

Dry Bones de Craig Johnson

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 46 ans)

Pas très bon...

2 etoiles
Je me donne l'impression d'être le joueur qui parie toujours sur le même numéro et qui perd à chaque fois ou du moins pour ce qui est de Johnson, qui perd très souvent. Je me suis auto proclamé critique de cet auteur et il faut dire qu'il n'y a pas grand monde pour me contester...

couverture

Le vallon des Parques de Sylvain Forge

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)

veni vedi vichy

6 etoiles
Pendant cette période trouble où le "Régime de Vichy", censé représenter le gouvernement français dans la zone dite "libre", la police française tentait d’appréhender les criminels de tout poil tout en rendant des comptes aux autorités allemandes, plus avides de s’en prendre aux résistants (les "terroristes") que de pourchasser les véritables criminels. André Lange, récemment...

couverture

L'Homme aux doigts bleus de Jean Failler

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)

Au golf... près du golfe

8 etoiles
Un Mary Lester très agréable, paisible, à l'image du séjour de Mary qui fera envie à ses collègues, tant cette enquête ressemblera à un séjour de vacances. Mary aura charmé les personnes qu'elle côtoie, comme le lecteur, et trouvé les coupables avec finesse, tout en sachant respecter les personnes fragiles. C'est une promenade en bord de mer...

couverture

Chaos de Patricia Cornwell

critiqué par Tistou - (63 ans)

Opus 24 de la série « Kay Scarpetta »

8 etoiles
La doctoresse Kay Scarpetta, médecin légiste à Cambridge dans la banlieue de Boston (Massachusetts) et épouse d’un profiler émérite du FBI, est l’héroïne récurrente de Patricia Cornwell. Je pense d’ailleurs que c’est Patricia Cornwell qui a lancé cet intérêt pour la médecine des légistes, sa série ayant démarré en 1990 (« Post mortem »). Cela...

couverture

Population : 48 de Adam Sternbergh, Charles Bonnot (Traduction)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)

«Tout le monde est coupable. Personne ne sait de quoi.»

4 etoiles
Bienvenue à Caesura, petit village perdu au fin fond du désert du Texas, au milieu de la poussière et de la chaleur. A première vue ce petit village est comme tous les autres, des habitants (48 pour être exact), soixante-douze bungalows identiques (trente-six de chaque côté de la ville), une église, un cabinet médical, un...

couverture

Dans son silence de Alex Michaelides

critiqué par Bréhec - (paris - 61 ans)

Formidable thriller psychologique!

10 etoiles
Présentation de l'éditeur "Alice, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant son mari, assassiné, la presse s’enflamme. Aussitôt arrêtée, Alice ne prononce plus jamais le moindre mot, même au tribunal. Elle est jugée...

couverture

Et les vivants autour de Barbara Abel

critiqué par Macapat - (64 ans)

Les secrets de la famille Mercier

8 etoiles
Présentation de l'éditeur "Voilà quatre ans que l'ombre de Jeanne plane sur eux. Comme s'ils n'avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu'elle était morte pour de faux. Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l'existence de chacun ne tourne plus qu'autour du corps de...

couverture

La prison de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

Un de meilleurs !

9 etoiles
Jacqueline Poitaud est journaliste, spécialisée dans les interviews de stars. Elle est l’épouse d’Alain qui vient de la lancer un magazine érotique : « Lui ». Le couple a un enfant de cinq ans et mène une vie assez harmonieuse. Un jour, Jacqueline tue sa sœur Adrienne. Elle est arrêtée et mise en prison. Que...

couverture

Double crime sur la ligne Maginot de Pierre Nord

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)

Désuet mais bien consntruit

6 etoiles
Il faut replacer cet écrit dans son époque de parution, les années 1930. Le roman policier à cette époque hésitait encore entre polar et espionnage et l'on en a ici une parfaite illustration car les deux sont mêlés, de par les crimes et de par la nécessité de découvrir qui est le traître. Pour quelqu'un qui...

couverture

En attendant le jour de Michael Connelly

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)

Quand la nuit rejoint le jour...

8 etoiles
Aussi bizarre que cela puisse paraitre, il s’agit là de mon tout premier « Connelly » et pour un début, je n’ai pas été déçue ! Et, non… je ne connais Harry Bosch qu’au travers des critiques lues çà et là. Donc pas de comparaison possible et c’est tant mieux. J’ai préféré. Pour cet opus, J’ai...

couverture

Une deux trois de Dror Mishani

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Un suicide de trop

10 etoiles
Je retrouve mon auteur de polar préféré. Après « une disparition inquiétante » qui m’avait emballé, je tombe à nouveau sur cet auteur que je m’empresse de lire.. Comme je le disais dans mon autre compte rendu, Dror Mishani, auteur israélien, bouscule les règles du polar. Il ne nous fourvoie pas dans 5 ou 6 pistes...

couverture

La maison du soleil levant de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (63 ans)

Entre Mexique et Texas au début du XXème siècle

8 etoiles
La production de James Lee Burke s’est principalement effectuée autour de deux types de héros récurrents : Dave Robicheaux, en Louisiane, à notre époque, pour … allez, 75% de sa production et Hackberry Holland (et sa famille), dans le Montana, toujours de nos jours, pour 20%. Le reste étant des nouvelles pour l’essentiel. Il a eu...

couverture

M, le bord de l'abîme de Bernard Minier

critiqué par Nathavh - (55 ans)

Palpitant !

9 etoiles
C'est la première fois que je lis la plume de Bernard Minier, quelle claque ! Je ne suis pas déçue, que du contraire. Bienvenue dans le monde de l'intelligence artificielle, des nouvelles technologies. Direction Hong Kong chez Ming, le géant des smartphones chinois, une entreprise à la pointe du Big Data. Moïra Chevalier est française, elle...

couverture

Les mots perdus du Kalahari de Alexander McCall Smith

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Plus social que policier

6 etoiles
À Gaborone (Botswana), Mma Precious Ramotswe assume la direction d’une modeste agence de « Dames Détectives » qui bat un tantinet de l’aile. Divorcée et mère de deux enfants adoptés, elle s’est récemment fiancée avec un garagiste calme et doux, nommé J.L.B.Maketoni. L’assistante de Precious, Mma Makutsi, mène une existence morne et sans amour et partage sa...

couverture

Du feu de l'enfer de Sire Cédric

critiqué par Tistou - (63 ans)

Carnage

6 etoiles
Pourquoi faudrait-il que polar rime avec carnage (d’ailleurs ça ne rime pas) ? Il y a tant d’exemples de polars qui se « contentent » d’un cadavre, ou deux, tranquilles, sans qu’il soit besoin de signer des pages gores et difficiles à supporter. Avec <i>Du feu de l’enfer</i> nous sommes dans une espèce de course à...

couverture

Chasse à Tours de Philippe-Michel Dilliès

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Divertissant sans plus…

6 etoiles
De nuit, une jeune femme reprend conscience dans un parc. Elle n’a plus aucun habit sur elle et ne se souvient de rien. Au cimetière de Tours, Charles Wenz vient rendre un dernier hommage à son ami, Bernard Wooz, détective franc-maçon décédé apparemment de crise cardiaque. Oscar Kerlok, commandant de police grand admirateur de Sherlock...

couverture

Mon amie Adèle de Sarah Pinborough

critiqué par Marvic - (Normandie - 61 ans)

Méfiez vous de vos amis

7 etoiles
La vie de Louise est calme. Femme divorcée, maman d’Adam, un petit garçon de 6 ans, une ou deux amies, et un travail de secrétaire dans un cabinet médical. Quand un soir, elle croise dans un bar un homme seul et séduisant, elle tombe immédiatement sous son charme, surprise et déçue quand il se sauve...

couverture

La part des chiens de Marcus Malte

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Duo d'enfer

5 etoiles
Cette histoire est celle de deux hommes qui font la route. L'un marche en tête, il est appelé Zodiak, il connait par cœur les noms des astres qui peuplent l'univers et qui sont gravés sur sa peau. Le second le suit comme son ombre et se nomme Roman Wytyla, dit le Polac. Ils sont à la fois...

couverture

J'avais la croix de Dominique Chappey

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Le Poulpe sur la croix

8 etoiles
Présentation de l'éditeur « "Mise en scène macabre au grand Som, l'un des points culminants du massif de la Chartreuse. Mercredi dernier un groupe de randonneurs a découvert, attaché à la croix qui signale le sommet, le corps sans vie d'un jeune marginal. Des tracts portant une inscription latine "Stat crux" jonchaient les environs". Il ne faut...

couverture

Jamais d'eux sans toi de Alex Sol

critiqué par Orionblack - (24 ans)

Affolant

10 etoiles
Je ne sais pas quoi dire tellement ce roman, cette histoire ma bouleversé. J'ai tellement adoré suivre l'histoire de karen, découvrir son passé, ce qui lui est arrivée. On attends avec impatience certaines révélations. L'auteur nous transmet tellement d'émotions. L'écriture avec "Vous" m'a perturbée au début mais passé quelques page on ne fait plus attention et...

couverture

Dolorès de Hélène Delhamende

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

C'est du costaud !

8 etoiles
Le mieux, c’est encore de présenter les personnages principaux. Rachel, la narratrice : « Bonjour, je m’appelle Rachel Collins ! J’ai vingt-sept ans. Je suis blonde, osseuse, pas très jolie. Les dents trop blanches, comme fausses. Et ma vie est un vrai réceptacle de cadavres ». Dolorès, décrite par Rachel « Dolorès est devenue mon alter...

couverture

Les otages du paradis: Une enquête de Fredrika Bergman de Kristina Ohlsson

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 63 ans)

Pas vraiment emballant

4 etoiles
La mode étant étant aux polars nordiques, j'ai suivi les conseils de mon épouse qui a bien aimé "les otages du paradis". Eh bien moi, j'ai été fortement déçu par le style utilisé de l'auteur consistant à faire des petits chapitres sautant à chaque fois d'un endroit à l'autre pour donner cette impression d'être au...

couverture

Une vérité à deux visages de Michael Connelly

critiqué par Tanneguy - (Paris - 80 ans)

Trafics criminels de médicaments opiacés et autres magouilles

9 etoiles
Harry Bosch s'améliore encore en vieillissant (il a plus de soixante-cinq ans nous dit son créateur). L'auteur reste fidèle à ses recettes éprouvées. Bosch a quitté le LAPD pour cause de limite d'âge mais ne veut pas dételer et propose ses services au SFPD de San Fernando, un "village" qui jouxte la "ville" de Los...

couverture

Chaleur blanche de M. J. McGrath

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)

La banquise m'a conquise! ;-)

8 etoiles
J’ai dévoré ce polar en une journée ! C’est un fait assez rare chez moi pour être souligné. Pas tant par l’enquête policière en elle-même (même si je l’ai trouvée originale et bien menée). Non, c’est surtout le côté « documentaire » instructif qui m’a séduite. Ici, l’auteure nous emmène dans le Grand Nord, aux confins...

couverture

Le couteau de Jo Nesbø

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

çà ne vaut pas un Mankell

6 etoiles
Jo Nesbo est appelé le successeur de Henning Mankell, en moins crédible selon moi. Il est sans doute très intelligent et échafaude des théories compliquées et tordues avec beaucoup de retournements de situations. Une originalité dans ce polar : le vrai assassin se punira lui-même et son nom connu de la police ne sera pas...

couverture

Sang Froid de Alex Kava

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Thriller sentimental

6 etoiles
Dans le couloir de la mort de la prison de Lincoln (Nebraska), le père Stephen Francis entend en confession Ronald Jeffreys, condamné en passe d’être exécuté. Celui-ci reconnaît avoir tué après l’avoir violé le petit Bobby Wilson, puis avoir découpé son cadavre en morceaux, mais rejette fermement la responsabilité des deux autres assassinats d’enfants qu’on...

couverture

L'île du Diable de Nicolas Beuglet

critiqué par CHALOT - (72 ans)

à vous couper le souffle

9 etoiles
« L'île du Diable » Thriller écrit par Nicolas Beuglet XO éditions 313 pages septembre 2019 Sarah , policière norvégienne, vient de sortir de prison. La lecture des livres précédents de l'auteur, Cri et Complot ,explique les raisons qui ont conduit cette femme a faire de la prison. Qu'importe ! On peut comme moi ne pas avoir lu les romans précédents et suivre cette histoire.... C'est un peu...

couverture

Fleur de fantôme de Michele Jaffe

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)

La jeune fille fauchée et l'héritière disparue

7 etoiles
Eve n'a connu que la misère et les familles d'accueil, aussi lorsqu'on lui propose cent mille dollars pour se faire passer pour Aurora Silverton, jeune femme dont elle est le parfait sosie, issue d'une famille richissime et qui n'a plus donné de signes de vie depuis trois ans, elle n'hésite pas bien longtemps. Cependant, et...

couverture

L'escalier du diable de Dean Koontz

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Série hautement addictive !

9 etoiles
Toujours à la recherche des responsables de l’étrange épidémie de suicides dont son mari a été victime, Jane Hawk sollicite l’aide de Sarah Holdsteck qui a fait fortune sur le marché immobilier avant de subir un divorce des plus cruels. Son ex, Simon Yegg s’est vengé de manière particulièrement déplaisante… Trois inconnus s’introduisent dans le...

couverture

Pour le pire de E. G. Scott

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)

amour à mort…

10 etoiles
Un "polar conjugal" de haute volée, écrit en duo sous le pseudonyme d’E. G. Scott. Un homme, une femme, dévoilent à tour de rôle la suite des événements qui ont précédé et suivi un moment fatal à leur couple. Savamment aménagé par ce procédé d’écriture, complété par l’intervention d’autres protagonistes, le suspense est total car...

couverture

Je te protégerai de Peter May

critiqué par Monocle - (tournai - 60 ans)

Ah, chère Ecosse

6 etoiles
Niamh et Ruairidh sont à la tête d'une entreprise de tissage de tweed On retrouve les thèmes chers à l'auteur : l'île de Lewis et entre les pages on ressent presque les bourrasques de vent de la trilogie qui fit rêver tant de lecteurs A Paris, où le couple s'était rendu pour signer des contrats,...

couverture

La chambre des murmures de Dean Koontz

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Encore plus de suspense !

9 etoiles
Cora Gunderson, enseignante célibataire, ne sait pas résister aux injonctions de sa voix intérieure. Celle-ci lui a ordonné de remplir son 4X4 de quinze jerrycans d’essence fermés par un simple film de plastique, de rouler en direction du centre-ville, de les allumer et de précipiter son véhicule transformé en véritable bombe roulante contre la vitrine...

couverture

Versus de Luca Tahtieazym

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)

Quand le psychopathe devient fou!

9 etoiles
Arhggg…. Je viens de découvrir qu’il s’agissait d’un triptyque, zut de chez zut !!... J’aurais dû commencer par « l’ombre » puis « le roman inachevé ». Est-ce grave docteur ?? Apparemment non, puisque je n’ai pas été gênée plus que ça dans ma lecture et qu’il s’agit de romans différents avec un fil rouge…....

couverture

L'assassin des ruines de Cay Rademacher

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)

après la guerre…

10 etoiles
Hambourg, 1947, une ville détruite, dont la plupart des quartiers ouvriers sont devenus des champs de ruines après les bombardements alliés. Parmi ces ruines, un corps de très jeune femme est retrouvé, sans aucun vêtement ni aucun bijou permettant son identification. Curieusement, en ces temps de disette généralisée, elle semble avoir été bien nourrie. Serait-elle...

couverture

Sirènes de Joseph Knox

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)

Nuits noires dans les bas-fonds de Manchester

8 etoiles
J’ai enchainé ce polar directement après un autre roman noir « d’atmosphère » d’une auteure anglaise également. Le sujet est différent, mais on y retrouve la même ambiance sombre et déprimée. Si bien qu’à la faveur d’une inattention temporaire, j’ai fini par mélanger les deux histoires !! Mais bon, le premier m’ayant bien emballé, je...

couverture

Cheryl : Comme un coq en plâtre de Sylvie Granotier

critiqué par Vinmont - (45 ans)

La pulpeuse du Poulpe

8 etoiles
Un chien susceptible, un garagiste irascible, des clodos refroidis, des shampouineuses échauffées, un cyclope amoureux, un dealer pété et un Poulpe emplâtré, dans le 3ème arrondissement, opportun aux assassins. Qui se méfierait d'une petite coiffeuse, boucles platine, nylon rose et talons aiguilles? Quand son quartier se met à puer la rance et le roussi, Cheryl met...

couverture

Oxygène de M.J. Arlidge

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)

Thriller psychologique efficace!

8 etoiles
Je me suis « lancée » avec délice dans la lecture du 5ème tome des aventures d’Helen Grace, ayant vraiment beaucoup apprécié les précédents épisodes de son histoire. A noter, qu’il n’est pas absolument nécessaire d’avoir lu les premiers pour comprendre celui-ci mais c’est tout de même fortement conseillé pour suivre l’évolution psychologique des personnages,...

couverture

Plutôt crever de Caryl Férey

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Une traque

7 etoiles
Si votre meilleure copine vous offre pour vos 30 ans Les mémoires de Lacenaire et un calibre 44 dans une boîte à chaussures, méfiez-vous ! Lisez au moins le mode d'emploi. C'est ce qu'aurait dû faire Fred avant d'abattre le député Rogemoux et prendre la fuite à travers la Bretagne, en voiture, à vélo, à...

couverture

Les Maux de Pandore: Une exception française de Romain Pascal

critiqué par Orayly - (38 ans)

Un thriller psychologique haletant au style implacable

10 etoiles
Voici un polar que vous ne lâcherez pas ! Les descriptions percutantes des scènes d'action donnent des frissons et l'histoire fait la part belle aux personnages, fouillés et attachants. Un gros livre qu'on lit en trois jours dont la noirceur n'a d'égal que l'intelligence de l'écriture. A ne pas manquer !...

couverture

Dodo de Sylvie Granotier

critiqué par Vinmont - (45 ans)

L'insomnie du Dodo

7 etoiles
Quatrième de couverture : Pour commencer, j'apprends que je viens d'être assassinée. Quelques cadavres plus tard, il n'y a plus de doute : j'ai un tueur à mes trousses, un fou assez cinglé pour programmer le meurtre d'une pochetronne inoffensive, sans abri, sans famille, sans ressources et avec, pour seule mémoire, un présent sans avenir....

couverture

Dark Web de Dean Koontz

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Addictif

8 etoiles
Jane Hawk, inspectrice du FBI, a trouvé son mari, ancien militaire de la Navy, mort dans leur salle bains. Il se serait lui-même tranché la jugulaire, ce que Jane n’arrive pas à croire plausible. Persuadée qu’il s’agit d’un meurtre et non d’un suicide, elle prend un congé sans solde et entame une enquête personnelle qui...

couverture

Le G.A.L., l'égout de Roger Martin

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Le goût du Poulpe

7 etoiles
Hervé DUPONT avait vraiment tout pour plaire… Fasciste, négationniste, poseur de bombes…. A priori sa mort accidentelle lors d'une bagarre avec des codétenus dans la prison où il purge une peine à perpétuité ferait presque croire à la mise en place d'une justice quasi instantanée. Le hic, c'est que personne ne semble croire à la version officielle...

couverture

Photos à mateurs de Claudine Aubrun

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Photos de poulpe

8 etoiles
Les copines c'est sacré ! Aussi quand la belle Sandra veut savoir qui a tué son mari le photographe Xavier Klisowsky, l'amie Cheryl fonce en entraînant Gabriel, le fameux poulpe héros de nombreux romans d'auteurs de talent. De Bruxelles à Paris, les réseaux concernés par cette histoire se mêlent, se brouillent. Si la copine d'enfance flanche et...

couverture

Au perroquet bleu de Dominique Delahaye

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Histoires de port

6 etoiles
Le Havre, Marseille, deux ports qui se font face même si c'est le dos tourné. Ce sont de véritables portes ouvertes sur d'autres mondes, ils ont en partage cette sale réputation de ville vulgaire manquant de beaux monuments et de classe. Reste néanmoins cette qualité de lumière exceptionnelle, cadeau des vents. Ce sont deux ports où viennent s'échouer,...

couverture

Le Poulpe: Vingt mille vieux sur les nerfs de Jean-Paul Jody

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Vieux vaillants

8 etoiles
Il n'y a plus de pied de porc au menu du Pied de porc à la Sainte Scolasse ! Un comble ! Un scandale ! Pour obliger le bistrotier à leur préparer sa spécialité culinaire au moins une fois par semaine, Gabriel fait appel au vieux Gaspard et à ses copains, et constitue au pied levé...

couverture

Quai de l'oubli de Philippe Huet

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Havre de suspense

8 etoiles
Le Havre, sa grisaille, ses quais abandonnés, son port de brume et de bruine qui pleure - encore mais de moins en moins - ses paquebots. C'est le décor où erre Gustave Masurier, dit Gus, journaliste localier. Un jour, un type sans histoire, employé modèle et président d'un club de foot, vient s'écrouler devant lui en...

couverture

Le sourire des crabes de Pierre Pelot

critiqué par Maranatha - (48 ans)

Horrible !!!

1 etoiles
Je n'aime pas faire ce que je vais faire mais je vais le faire quand même. Dans ma vie j'ai lu des milliers de livres et ceux que je n'ai pas pu terminer se comptent sur les doigts des deux mains. Même Belle du Seigneur je l'ai terminé, dans la souffrance certes mais terminé. Concernant Pierre PELOT, j'ai...

couverture

Bien mal acquis de Yrsa Sigurðardóttir

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 72 ans)

Polars islandais

6 etoiles
Apparemment, YS est connue de certains lecteurs de Critiqueslibres (j’ai trouvé des références à 2 de ses livres) mais ce roman n’a pas encore été commenté. Il s’agit d’un assez bon roman policier où Thora avocate à Reykjavik est engagée par Jonas pour régler une affaire de litige concernant la vente de propriétés et la mise...

couverture

L'art du meurtre de Chrystel Duchamp

critiqué par Page - (Rennes - 31 ans)

C’est de l’art et du cochon

9 etoiles
Si la jeune artiste luxembourgeoise Deborah de Robertis se met le sexe à l’air devant divers tableaux dans les musées, ici c’est un artiste qui commet des crimes sur des victimes peut-être consentantes car ces dernières sont attachées à des pratiques sadomasochistes. Les scènes de meurtre se révèlent peu à peu, dans ce roman,...

couverture

Cinq nazes de Jean-Bernard Pouy

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Au bout de l'ennui

2 etoiles
Jean-Bernard POUY est un des maîtres du polar français et ses ouvrages sont toujours de très agréables moments pour les amateurs du genre. Celui-ci échappe à la règle et est très particulier, très travaillé pour tenter d'aboutir à un style qui semble se vouloir recherché. Je n'ai pas du tout accroché à ce jeu d'écriture sans queue...