Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
642 visites
sans couverture

La grande course de Flanagan de Tom McNab

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
9 etoiles
Superbe roman!
Comment se fait-il que cet excellent livre ne soit pas encore critiqué sur CL ? Ce roman est basé sur une histoire vraie, l'histoire d'un milliardaire qui a organisé dans les années 1928-1929 (?) une course de 5 000 km. Flanagan est l’organisateur de la Trans-America, une course qui traverse les Etats-Unis d’ouest en est dans les années 30, la période de...

2.
449 visites
sans couverture

Crépuscule de Juan Branco

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
5 etoiles
Macron bashing
Ce livre est disponible gratuitement en version numérique (PDF) à cette adresse : http://www.gillesclement.com/fichiers/_communique_02518_macron-et-son-crepuscule-3.pdf L’auteur, avec de nombreuses références à l’appui, démonte le mécanisme par lequel, dès 2014, la presse, tenue par les « grosses fortunes » a imposé Emmanuel Macron comme président. Les autres candidats n’avaient pratiquement aucune chance. Bien sûr, cette intronisation de fait ne s’est pas réalisée sans contreparties, lesquelles ont été tellement...

3.
265 visites
sans couverture

Que faire des cons ? pour ne pas en rester un soi-même de Maxime Rovere

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
1 etoiles
Vision intime de l'auteur
J'ai feuilleté distraitement ce livre chez un libraire (car j'achète très rarement, grand bien me fasse) j'ai juste trouvé que ça pourrait plaire à ces vieux gars et premiers de classe qui nous gouvernent; ceux-là mêmes dont le métier est de dénoncer leurs petits copains... Et je ne parle pas là de la bonne du curé et encore moins de...

4.
240 visites
sans couverture

Champs de ténèbres de Alan Glynn

critiqué par Magicite - (Saorge - 40 ans)
7 etoiles
super intelligence contre le monde
C'est un libraire qui m'avait conseillé ce livre alors tout juste paru en poche (v.f.). Bien qu'étant peu amateur du genre (policier/complots) je n'ai pas été déçu. Le premier roman de cet auteur laisse espérer d'autres ouvrages intéressants. Bien écrit et prenant par son suspense et les péripéties de son personnage principal. J'ai lu ce livre il y a un...

5.
238 visites
sans couverture

Les noisettes sauvages de Robert Sabatier

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
7 etoiles
A Saugues, le temps d'un été
Décidément Robert Sabatier a l’art de composer de bien beaux romans d’ambiance. Ainsi, comme dans les Allumettes Suédoises ou dans Trois sucettes à la menthe, s’égrènent langoureusement les journées d’Olivier. Il découvre cette fois-ci ses racines familiales du côté de son père : c’est donc à Saugues, gros bourg de Haute-Loire, aux marches du Gévaudan, que le jeune garçon va passer...

6.
231 visites
sans couverture

Un Amour de Cochon de Antoine Bertal-Musac

critiqué par LaMarne - (47 ans)
10 etoiles
Un auteur à découvrir absolument !
Ce roman nous met au pied du mur dès les premières pages : que seriez-vous prêt à faire par amour ? Antoine Bertal-Musac construit son intrigue autour de cette réflexion et s’amuse à nous faire exploser les méninges. Dès le début, il est quasi impossible de s’attendre à la fin que nous offre l’auteur : il y a un effet...

7.
226 visites
sans couverture

Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Changer l'eau des fleurs
Attention, ne vous fiez pas aux apparences, c'est un peu le thème de ce roman qui contrairement à sa couverture et à son titre n'a rien d'une romance ou d'un livre feel-good. Non détrompez-vous, il s'agit d'un superbe roman qui donne de vraies émotions, qui nous parle de la vraie vie qui n'est hélas pas toujours rose. C'est l'histoire de Violette Toussaint,...

8.
222 visites
sans couverture

Les prédateurs au pouvoir : Main basse sur notre avenir de Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
la ploutocratie mondialisée sur le grill
La "crise" des gilets jaunes nous rappelle à l'oreille que, au delà du clivage droite-gauche, il existe une nouvelle religion, cachée sous le masque de la soi-disant incontournable "économie de marché" ("There is no alternative", clamait déjà la Thatcher), qui n'est autre que le culte très ancien du Veau d'or. On sait que les 8 milliardaires les plus riches possèdent...

9.
219 visites
sans couverture

Facile de Ollivier Pourriol

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Réfléchir sur l'effort
Présentation de l'éditeur L'intelligence, c'est la ruse : ne pas prendre la difficulté de face, inventer un chemin détourné, qui atteint mieux le but, sans effort, avec élégance. Ce livre propose d'entrer dans les secrets de cette facilité à la française, et d'apprendre à la pratiquer, en nous promenant dans les domaines les plus variés, du sport à l'art, en passant...

10.
219 visites
sans couverture

Tigrane L'arménien de Olivier Delorme

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 52 ans)
7 etoiles
Le souffle de Némésis
Résumé : Août 1914. L'Europe flambe. Les alliances se nouent. L'Empire ottoman, moribond, voit comme une bouée de sauvetage une alliance possible avec l'axe germano-austro-hongrois. Les Turcs, obsédés par l'islamisation ottomane de l'Empire, relèguent d'abord les minorités grecque et arménienne à des tâches subalternes. Puis le CUP au pouvoir spolie ces populations chrétiennes de leurs droits et de leurs biens,...

11.
215 visites
sans couverture

De profundis de Emmanuelle Pirotte

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
6 etoiles
Ebola à Bruxelles
Dans le genre post-apocalyptique, voilà un roman qui, s’il ne renouvelle sûrement pas le genre en la matière, sait par contre mêler habilement ses codes pour donner un divertissement fort agréable, malgré les quelques bémols que je lui ferais. Les amateurs de ce type de littérature ne devraient donc pas être pas surpris par le synopsis : dans un futur (très)...

12.
215 visites
sans couverture

L'Été des quatre rois de Camille Pascal

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
A revivre comme en direct
Les Trois Glorieuses désignent ces journées agitées de l’été suffocant de 1830, celles qui déclenchent une nouvelle révolution antimonarchique, qui feront tomber Charles X pour avoir voulu abroger intempestivement la Charte de 1814 octroyée à contrecœur par son frère Louis XVIII. Ce sont celles qui voient la fin de la branche aînée des Bourbon et l’avènement de la cadette Orléans...

13.
205 visites
sans couverture

Vital ! de Frédéric Saldmann

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Comment préserver sa santé
Nul doute que la santé est le plus précieux de tous les biens. En début d’année, ne présente-t-on pas nos vœux en souhaitant plein de bonnes choses et surtout la santé à nos proches et à nos amis ? Mais cette santé si désirée ne dépend-elle pas de nous, de nos habitudes, de notre mode de vie ? Tout commence par une...

14.
201 visites
sans couverture

Le temps des apocalypses de Alexandre Adler

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Ainsi irait l’Histoire, vers l’apaisement des conflits
C’est ici une vision de l’histoire dense, profonde, inventive, inattendue que délivre cet observateur de longue date de la vie publique qu’est Alexandre Adler, en quelque sorte une thèse de géopolitique phénoménale et résolument optimiste, voire complètement utopique. Virtuose de son sujet, fort d’un savoir encyclopédique, jonglant habilement avec les concepts de l’incertitude quantique, de l’espace-temps à quatre dimensions issu...

15.
194 visites
sans couverture

Label Ventriloquie de Samuel Rochery

critiqué par A_guessinot2 - (46 ans)
9 etoiles
...
Rochery utilise à plusieurs reprises, dans ses livres, le terme de vumètre pour qualifier les vers. Label Ventriloquie, 2018, propose des vumètres à colorier : des rectangles vierges en lieu et place de lignes d’écriture, p. 74. Ça me confirme sur un point : la musique qu’on trouve dans les livres de poèmes de Rochery n’est pas question de «...

16.
192 visites
sans couverture

Les Amochés de Nan Aurousseau

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Déstabilisant
Présentation de l'éditeur Après une vie de bâton de chaise et de nombreuses errances, Abdel Ramdankétif se retire dans le village de montagne où ses parents étaient venus vivre quand ils étaient arrivés en France. Tout a bien changé en quelques décennies : ses parents sont morts, et le village est quasi abandonné... Seuls, Jacky et Monette, un couple de voisins, survivent...

17.
189 visites
sans couverture

Un hiver avec Schubert de Olivier Bellamy

critiqué par Poet75 - (Paris - 62 ans)
9 etoiles
Schubert passionnément!
C’est un bonheur que de passer du temps en compagnie de Franz Schubert et de ses compositions quelle que soit la saison, mais s’il en est une qui lui convient davantage, c’est assurément l’hiver. Non pas uniquement parce qu’on lui doit « Le Voyage d’Hiver », l’un des plus beaux et des plus émouvants cycles de lieder qui soient, mais...

18.
183 visites
sans couverture

Discernement de Guillaume Contré

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Errance citadine
Un texte monolithique, un texte d’un seul bloc comme une barre d’HLM ou comme un alignement de façades dans le cœur historique d’une ville, un texte qui commence en haut à gauche de la première page et qui ne s’interrompt pas avant le dernier point, aucun retour à la ligne, aucun saut de ligne, aucune respiration. Dans ce texte un...

19.
180 visites
sans couverture

Petits éloges pour survivre par temps de brouillard de François Léotard, Milan Kundera (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Des petits plaisirs et défauts charmants
La réalité offrant de sombres perspectives, il paraît nécessaire de se retourner vers les menus plaisirs et l'aspect positif de certains défauts pour redécouvrir que la vie peut être belle et qu'elle apporte son lot de solutions, pour qui se souvient comment observer et analyser son environnement. C'est ce que s'est dit François Léotard, ancien politique reconverti dans l'écrit, qui...

20.
179 visites
sans couverture

Ma Provence d'heureuse rencontre de Pierre Magnan

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Merci monsieur Magnan.
J'ai eu la chance il y une dizaine d'années de rencontrer Pierre MAGNAN qui est aujourd'hui décédé. C'était dans un village de Provence, sous les platanes, où il faisait une dédicace. Nous étions environ 40 à l'écouter nous parler de sa vie. Tout le monde connait Pierre Magnan sans le connaître. C'est lui qui a écrit La maison assassinée. J'avoue que le film m'avait plu. Lorsque...

21.
176 visites
sans couverture

La belle de Joza de Květa Legátová

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
10 etoiles
Magnifique
Pendant la seconde guerre mondiale en Tchécoslovaquie occupée, une jeune femme, Eliska, médecin dans un hôpital sert d'agent de liaison pour la résistance. Sous la menace d'une arrestation par la Gestapo, elle se voit contrainte de disparaître dans l'urgence. Profitant du retour d'un de ses patients dans ses montagnes moldaves, on l'expédie avec lui sous une fausse identité. Tout est...

22.
173 visites
sans couverture

Ma Petite Siberie de Anick Roschi

critiqué par Jef - (71 ans)
10 etoiles
Amitié et amour
C’est à Peau Neuve, hameau isolé de petite Sibérie, qu’ Héloïse s’amourache de Giacomo, son fidele ami, son dévoué trognon de pomme ! Une idylle charmante mais très vite brisée par les aventures sentimentales d’une mère volage, bien décidée à partir pour la capitale avec le premier amant de passage. Sa vie bascule, pénètre dans des univers scabreux, souvent impitoyables....

23.
173 visites
sans couverture

Avalanche Hôtel de Niko Tackian

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
La patte Tackian
Présentation de l'éditeur Janvier 1980. Joshua Auberson est agent de sécurité à l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Il enquête sur la disparition d’une jeune cliente avec un sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête...

24.
170 visites
sans couverture

Le camp de l'humiliation de Yu-Kyeong Kim

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
La déportation en Corée du Nord
Pour bien comprendre la dimension dramatique qui imprègne ce livre, il faut savoir que l’auteure est une romancière nord-coréenne qui a fui son pays pour se réfugier au Sud au début des années deux mille. Elle se cache derrière ce pseudonyme pour protéger les parents qu’elle a encore là-bas et certainement aussi les amis qui l’ont aidé à s’expatrier pour...

25.
170 visites
sans couverture

J'ai rendu mon uniforme: Une infirmière en EHPAD témoigne de Mathilde Basset

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
LIVRE TEMOIGNAGE
« J'ai rendu mon uniforme » livre témoignage de Mathilde Basset éditions du Rocher janvier 2019 Ce livre témoignage d'une infirmière qui a pour sous titre : « La vraie vie des EHPAD, soignants en burn-out, séniors en souffrance » est vite lu car passionnant. Il parle aux lecteurs qui sont tous intéressés par ce sujet d'actualité : Qui n'a pas un parent, un ami qui...

26.
168 visites
sans couverture

Quand vient le froid de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Ô pépite !
Rappelons que les « Dictées » sont en quelque sorte le journal intime de Georges Simenon. Elles furent écrites dans les dernières années de sa vie. « Quand vient le froid » va du 13 septembre au 25 octobre 1978. Simenon évoque encore et toujours son enfance à Liège ; le suicide de sa fille Marie-Jo qui eut lieu le...

27.
168 visites
sans couverture

Rouge de Paris. (1789-1794) de Jean-Paul Desprat

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
La manufacture de Sèvres sous la Révolution
La famille Masson reste attachée à la manufacture de Sèvres, dont elle oeuvre au succès et à la pérennité, mais ces derniers s'avèrent gravement compromis par un événement géopolitique de taille, la Révolution. L'activité de l'institution peut être perçue comme superflue, d'autant que la reine se fait connaître pour ses dépenses inconsidérées, son mode de vie superficiel et son attachement...

28.
166 visites
sans couverture

La force est en vous: Aimez-vous vous-même, vous êtes merveilleux ! de Louise L. Hay

critiqué par JEAN LOUIS ALCUYET - (60 ans)
9 etoiles
Une lecture qui apprend à s'aimer
Je ne sais jamais dans quelle catégorie se classent ces ouvrages de développement personnel ; aux confluents de la psychologie, de la philosophie voire même de la spiritualité, mais peu importe Louise Hay apporte ici un nouvel enseignement sur la recherche du bonheur. Avant tout apprendre à s’aimer soi-même, aimer ses fragilités et même ses propres erreurs pour l’enseignement qu’elles...

29.
165 visites
sans couverture

Sornets de Eric Dejaeger, André Stas, Jean-Paul Verstraeten (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
9 etoiles
Pas de la roupie de sansonets
Grand format, jaquette, papier glacé, sur les pages de gauche : cent sonnets, cent sonnets formant chacun un acrostiche, sur les pages de droite : cent superbes illustrations en noir et blanc de Jean-Paul Verstraeten, le tout constituant un très bel objet d’édition qui sera un jour un ouvrage de collection recherché par les bibliophiles. Il y a déjà aujourd’hui...

30.
164 visites
sans couverture

Louis XVI de Bernard Vincent

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Vive le Roi
Il y a deux personnages historiques pour qui j'ai le plus vif intérêt, il s'agit de Jeanne d'Arc et de Louis XVI. Plusieurs siècles séparent les deux personnes mais quelque chose, selon moi, les relie. Une certaine période où les temps sont incertains, où les loups sont en embuscade, les opportunistes aux aguets et surtout période marquée par l'iniquité. Aussi bien pour l'une...

Page 1 de 5 Suivante Fin