Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
536 visites
sans couverture

Le dernier roi soleil de Sophie des Déserts

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
"Jean d'Ormesson, sa vie, son oeuvre" ou un portrait très intime de Jean d'O
Après le très consensuel « Jean d'Ormesson : Ou l'élégance du bonheur » de Arnaud Ramsay , publié en janvier 2009, Sophie de Déserts nous offre une nouvelle biographie de Jean d’Ormesson, mais cette fois-ci elle bouscule l’image que beaucoup ont ou avaient de l’académicien. Pas de langue de bois avec cet ouvrage. D’ailleurs, le bandeau du livre annonce la couleur...

2.
494 visites
sans couverture

Un hosanna sans fin de Jean d' Ormesson

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Ultime roman de Jean d'Ormesson
Jamais livre de Jean d'Ormesson n'est sorti sans un tel battage médiatique. Des hebdomadaires à la radio, en passant par des émissions télé comme "la grande librairie", personne ne pouvait passer à travers de cet "Hosanna sans fin" du regretté Jean d'Ormesson, qui pour une fois n'a pas emprunté le titre de son ouvrage à Aragon mais à Chateaubriand, l'écrivain...

3.
460 visites
sans couverture

Blake & Mortimer - tome 25 - La vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong de Yves Sente, Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Un très bel album
Après le très décevant « testament de William S », Yves Sente revient en force avec « la vallée des immortels », premier volume d’un diptyque qui se conclura fin 2019. Tout d’abord, il faut souligner la qualité graphique de cet album, avec deux dessinateurs que je découvre avec cet album, Teun Bererik et Peter Van Dongen qui nous offrent des...

4.
440 visites
sans couverture

Comme si nous étions déjà libres de David Graeber

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
8 etoiles
L'horreur des jobs à la con...
L'horreur des jobs à la con... « La servilité des élites politiques actuelles en font les laquais des plus riches et des plus puissants, de sorte que les mécanismes de nos systèmes dits démocratiques ne réussissent pas à résoudre ni même à endiguer les crises dans lesquelles nous enfonce le capitalisme. » (début de la quatrième de couverture). Des emplois, oui, mais pas n'importe...

5.
268 visites
sans couverture

Dealer du tout-Paris : Le fournisseur des stars parle de Gérard Fauré, Ange Peltereau

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Un voyou peu fréquentable
Né au Maroc de mère maghrébine et de père français, Gérard se révéla très vite un garçon difficile et rebelle à toute autorité. Bien qu’issu d’une famille très aisée, son père médecin était un intime du roi, très jeune, il commença à fuguer, à trainer avec des voyous dans les rues de Casablanca et même à voler. Il se fait...

6.
260 visites
sans couverture

Rachel Rising, Tome 1: L'ombre de la mort de Terry Moore

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
10 etoiles
Mais qui a tué Rachel ?
La vérité sur une mort enfouie, dissimulée, et évidemment niée. Rachel revient d'entre les morts en se réveillant dans un trou boueux au fin fond d'une forêt : entre ange et démon mais surtout cherchant à retrouver son humanité par le biais d'émotions simples, elle veut savoir qui l'a tuée. Dans cette mission elle aura entre autre sa tante lesbienne pour...

7.
249 visites
sans couverture

Elisabeth 1ère d'Angleterre. Le pouvoir et la séduction de Michel Duchein

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
Une femme à redécouvrir...
Je viens de relire, en quelques jours quand même, la biographie de la reine Elisabeth 1ère d’Angleterre, dans sa version longue et scientifique et dans sa version bédé. Certes, très peu de différences sur le fond puisque la première est le fruit du travail de Michel Duchein et la seconde est réalisée sous le contrôle du même Michel Duchein… Il...

8.
246 visites
sans couverture

Erectus de Xavier Muller

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
6 etoiles
Divertissement
Présentation éditeur À Richards Bay, en Afrique du Sud, c'est le choc. Un homme s'est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population. De quel virus s'agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ? Une scientifique française, Anna Meunier,...

9.
226 visites
sans couverture

Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 58 ans)
10 etoiles
Essai transformé
Dans ce récit particulier, Olivia de Lamberterie nous montre l'invisible, met des mots sur l'indicible, nous fait toucher et ressentir l'insondable. Avec sincérité et intensité, elle explore chaque recoin de son enfance pour mieux reconstituer la nature profonde de la relation très forte qui l'unit à son frère Alex. Ce frère si cher, parti vivre à Montréal vient de mettre fin...

10.
226 visites
sans couverture

La Connexion Absolue: accéder dès à présent à votre Réalité ultime, votre pleine Conscience illimitée, le Soi, la Totalité et transformer votre ... des con de Salvatore Lauricella

critiqué par ELIOS - (30 ans)
10 etoiles
Livre pour vivre l'Éveil spirituel
Qui sommes-nous réellement, qu'est-ce que l'illusion, comment élever son niveau de conscience, comment vivre l'éveil spirituel… tant de questions que je me posais, je cherchais inlassablement. Ce livre est véritablement la réponse à toutes ces questions essentielles. Loin des dogmes et des religions, il est extraordinaire : une Pure Révélation ! Il m'a fait prendre conscience à quel point nous...

11.
225 visites
sans couverture

Tout est une bénédiction: Car nul n’est éprouvé en deçà de ses forces de Roger Mathieu

critiqué par RogerMathieuAuteur - (Québec - 52 ans)
8 etoiles
Pourquoi ce livre?
Le « nouvel âge » affirme que tout est parfait, que rien n’arrive pour rien, que chacun doit se prendre en main… Ce courant de pensée, quoique louable, semble oublier les tragédies et détresses majeures que vivent certains d’entre nous. J’ai moi-même vécu des tragédies qui ont exigé de moi de profondes réflexions, forçant mon questionnement sur le but de...

12.
200 visites
sans couverture

L'invention du père de Arnaud Cathrine

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
mi padre
Il faut s'attendre à tout lorsque l'on part à la recherche d'un père que l'on n'a pas connu, mort seul et oublié de tous dans un petit village espagnol, non loin de la frontière française. Qui était ce père, haï par les habitants, qui se taisent et s'éloignent délibérément lorsqu'on les approche ? Petit à petit, le mystère qui entoure...

13.
198 visites
sans couverture

Quand les Anglais livraient le Levant à l'Etat islamique : Or, corruption et politique étrangère britannique de Lina Murr Nehmé

critiqué par Joachim - (38 ans)
10 etoiles
14-18 au Levant
Un très bon essai historique qui analyse en détail l'action des Anglais et des Français au Levant (Liban, Syrie, Mésopotamie/Irak, Palestine) de 1840 à nos jours. Il retrace les mille et un stratagème employés par la diplomatie anglaise pour conserver un accès aisé aux champs pétrolifères. Avec l'appui des tribus arabes du Hejaz, qui agiront contre les Ottomans en échange...

14.
195 visites
sans couverture

Thorgal - tome 36 - Aniel de Yann, Rosinski (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
7 etoiles
Retour aux sources
Après deux albums décevants, enfin un "Thorgal" lisible et qui revient aux origines de la série. Yann reprend le flambeau avec intelligence,en succédant à Dorison et à Yves Sente. En reprenant des personnages du "mal bleu" -qui au demeurant n'est pas le meilleur de la période Van Hamme- le scénariste fait revenir Thorgal en pays de connaissance. Certes le scénario est...

15.
191 visites
sans couverture

Les erreurs du cerveau : un super-pouvoir de Henning Beck

critiqué par Colen8 - (77 ans)
7 etoiles
De la supériorité de l’analogique biologique sur l’artificielle numérique, s’agissant d’intelligence
A l’opposé des partisans d’une victoire attendue de l’intelligence artificielle dotée de fonctions d’auto-apprentissage dites « deep learning » apparait la démonstration de ce jeune neurophysiologiste allemand convaincu des aptitudes inégalables du cerveau biologique, justement en raison de ses insuffisances. Sans abuser de détails techniques tout en restant précis sur les zones actives, il décrit le fonctionnement de cette masse...

16.
190 visites
sans couverture

Maisons habitées de Philippe Leuckx

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Ma terre, ma maison
Dans ce petit recueil fait de courts poèmes en vers ou en prose, Philippe Leuckx évoque avec une douce nostalgie sa terre natale celle qui lui a donné la vie, l’envie d’écrire et l’inspiration. « Ma poésie a puisé je crois à la terre natale la sève du silence des granges, le silence des sillons longés pour désherber, la patience...

17.
185 visites
sans couverture

La philosophie devenue folle: Le genre, l'animal, la mort de Jean-François Braunstein

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Paradoxes
La pensée occidentale qui a vu naître l’humanisme, a défini l’égalité en droit de toute personne, lui a reconnu une dignité inaliénable est engagée dans de drôles d’extrémismes que dénonce tantôt avec vigueur, tantôt avec ironie le professeur Braunstein. Depuis l’après-guerre sous la poussée d’universitaires et d’intellectuels généralement anglo-saxons mais pas seulement se répandent des thèses se voulant progressistes et...

18.
183 visites
sans couverture

La France républicaine de Michel Winock

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Une prise de recul sur la France contemporaine
Ce long ouvrage, dense, riche, parfois touffu, le plus souvent très clair, relate des grandes lignes politiques et sociales de la France de la Révolution à nos jours, essentiellement jusqu'à la guerre d'Algérie. Les raisons des grands soubresauts, comme les révolutions du XIXème siècle, l'invention de la droite et de la gauche, les conséquences de la Révolution bourgeoise de 89...

19.
182 visites
sans couverture

Carnets de thèse de Tiphaine Rivière

critiqué par Coper - (35 ans)
8 etoiles
Bon courage aux thésards
Un regard humoristique porté sur l'université par une thésarde. La BD pointe les dysfonctionnements, la précarité des étudiants, les secrétaires qui foutent rien... Il faut être motivé pour sortir une thèse quand on voit comment ça se passe !!! BD très plaisante malgré quelques longueurs....

20.
181 visites
sans couverture

Totems et tributs de Ben Parva

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Articologie littéraire
Avant de découvrir ce recueil, je ne connaissais rien de cet auteur, heureusement l’éditeur a eu l’excellente idée de placer au début de cet ouvrage une biographie fort instructive de l’intéressé. On y apprend beaucoup de chose notamment que l’auteur a connu la consécration en 2016 « quand son nom est cité au mariage d’un ami de sa sœur »....

21.
181 visites
sans couverture

J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Roman monumental
Présentation de l'éditeur 1985, Paris est frappé par des attentats comme le pays en a rarement connu. Dans ce contexte, Marc Masson, un déserteur parti à l'aventure en Amérique du Sud, est soudain rattrapé par la France. Recruté par la DGSE, il est officiellement agent externe mais, officieusement, il va devenir assassin pour le compte de l'État. Alors que tous les...

22.
180 visites
sans couverture

Bienvenue au conseil d'administration : mort complice : de Peter Handke

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Regard sur la mort
Sous le titre du premier texte de ce recueil, l’éditeur a regroupé une vingtaine de nouvelles qui évoquent toutes la mort qui survient brutalement ou qui pourrait advenir rapidement. Le traducteur et préfacier, Georges-Arthur Goldschmidt, précise « Dans ce recueil de nouvelles, on a affaire à une figure centrale et à une seule : la mort, mais la mort qu'on...

23.
179 visites
sans couverture

130 haïkus à entendre, sentir et goûter de Iocasta Huppen

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
A déguster avec gourmandise
Iocasta Huppen, roumaine d’origine, installée en Belgique est une « haïjin » (terme japonais qui désigne une personne qui écrit des haïkus), elle excelle particulièrement dans cet art, elle a été l’initiatrice du Kukaï de Bruxelles qui réunit quatre fois par an des auteurs de haïkus. Dans le présent recueil, elle propose, je n’ai pas compté mais comme elle l’écrit...

24.
177 visites
sans couverture

La fille qui volait des chevaux de Joseph Lebreton

critiqué par Rozarium - (71 ans)
10 etoiles
Un livre pour les femmes qui ont souffert
C'est un beau livre. Pour que le respect des femmes devienne une réalité et dure toujours. Marie-Claude l'héroïne a vu la guerre, a subit la violence, puis la peur de mourir, puis le désir de mourir. Et enfin elle a connu l'amour, celui de son mari, avec qui elle a eu des enfants. Elle a connu la joie d'être maman,...

25.
172 visites
sans couverture

Charlie Chaplin : Le rêve de Adolphe Nysenholc

critiqué par Ddh - (Mouscron - 77 ans)
7 etoiles
Chaplin Charlot : du rêve ...
Charlot et Charlie Chapelin se succèdent continuellement dans ce livre ; l'un l'acteur, l'autre le metteur en scène. Le tout dans une atmosphère de rêve. Né en 1938 en Belgique, de parents juifs polonais, Adolphe Nysenholc a été caché par eux dans une famille flamande ; ses parents furent arrêtés et périrent à Birkenau. Après la guerre, un oncle plaça le jeune Christophe...

26.
167 visites
sans couverture

Double 7 de Yann (Scénario), André Juillard (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
6 etoiles
Avis mitigé
Avant de me lancer dans la lecture de "Double 7" , je me suis replongé dans l’œuvre de Juillard avec notamment " le long voyage de Léna " et "Léna et les trois femmes", que j’avais beaucoup apprécié mais aussi « Mezek », véritable petit chef d’œuvre , scénarisé par Yann. Si " Double 7" débute comme "Mezek", par le bombardement...

27.
163 visites
sans couverture

La scribe de Antonio Garrido

critiqué par Ddh - (Mouscron - 77 ans)
9 etoiles
Une scribe au VIIIè siècle ?
Au seuil de l'an 800, Theresa est hors du commun : elle lit et écrit le grec, le latin... Ingénieur industriel de formation, Antonio Garrido est professeur d'université en Espagne. La Scribe est son premier roman. La jeune Thérésa a déjà une vie bien remplie ! Elle est une réfugiée de la ville de Constantinople tout comme son père Gorgias. Elle se retrouve à...

28.
163 visites
sans couverture

Célébrer vivre de Marcel Migozzi, René Welter, Lawand (Dessin)

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
9 etoiles
Une poésie épurée à l'extrême, comme un mot d'amour murmuré pour célébrer le monde et la vie
Cette mince plaquette d’une trentaine de pages, accompagnée des peintures d’un peintre syrien établi en France, est un recueil écrit à quatre mains, sans distinction entre les contributions des deux poètes, Marcel Migozzi (né en 1936) et René Walter (né en 1952). Les vers des poèmes sont très courts, presque lapidaires, donnant le sentiment d’une écriture verticale sur la page...

29.
163 visites
sans couverture

Deuil pour deuils de Christophe Stolowicki

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Pour pleurer enfin ses morts
« J + ? Je mène le deuil, jamais je n’aurais cru une seconde foi. ». « J – trente ans peut-être. Je mène le deuil, elle s’est dérobée…. Mon amie d’enfance Anna… ». La mère est décédée, le fils mène le deuil comme il le menait déjà une trentaine d’année auparavant pour la cérémonie funéraire d’Anna sa première...

30.
162 visites
sans couverture

La vie. Mode d'emploi critique de Didier Fassin

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
La vie, quelle valeur ?
L’expérience anthropologique de terrain se confronte ici aux commentaires tirés de philosophes et de sociologues pour tenter de définir le spectre de cette notion polysémique, la vie. Le fossé est immense entre la définition biologique du vivant, le ressenti psychologique du vécu, la mission des humanitaires et médecins pour lesquelles la vie n’a pas de prix, l’idéal de ceux qui...

Page 1 de 5 Suivante Fin