Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
564 visites
sans couverture

Riley Jenson, tome 1 : Pleine lune de Keri Arthur

critiqué par Alapage - (43 ans)
7 etoiles
Du sexe à l'état brut!
C'est suite à la recommandation de mon fils que j'ai décidé d'entamer cette série et je dois dire que je suis un peu déçue, mes attentes devaient être trop élevées! L'éditeur présente Riley comme étant lunatique, en fait je dirais plutôt qu'elle est un tant soit peu naïve (elle ne voit pas à quel point ses partenaires sexuels la manipulent)...

2.
403 visites
sans couverture

Blasphemes a Tout Vent et Autres Propos Salaces de Marc Tilman

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
7 etoiles
Pour équilibrer la balance
Marc Tilman ne prend pas les lecteurs au dépourvu, il les informe très clairement de ses intentions : il va blasphémer et même blasphémer à tout vent sans retenue aucune et pour que tous comprennent bien sa démarche il s’explique dans un avertissement en forme d’avant-propos. Il a été élevé par une mère très croyante, trop selon lui, qui...

3.
369 visites
sans couverture

Chambre 507 de J. C. Hutchins, Jordan Weisman

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
5 etoiles
Crime, glauque et psychiatrie
Le protagoniste travaille dans un établissement psychiatrique réservé à des patients lourds, souvent dotés d'un casier judiciaire et que la prison ne peut pas prendre en charge. L'un d'entre eux s'avère particulièrement inquiétant, et occupe cette fameuse chambre 507. Il est suspecté d'avoir commis douze crimes et est poursuivi par un procureur que connaît bien ce thérapeute, puisqu'il n'est autre...

4.
307 visites
sans couverture

Quentin Durward de Walter Scott

critiqué par Fabert - (63 ans)
10 etoiles
L'esprit chevaleresque
Au XV ième siècle, au sortir du moyen âge, le roi Louis XI est soumis aux agissements malveillants des Ducs de Bretagne et de Bourgogne. C'est à un membre de sa garde Ecossaise que le roi du petit royaume de France va confier une mission secrète. Quentin Durward, jeune noble écossais, devra déjouer les pièges tendus par le Bourguignon...

5.
259 visites
sans couverture

Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)
8 etoiles
Les larmes noires sur la terre
Quel choc! L’expression souvent à tort et à travers prend ici tout son sens. Voilà en effet un roman dont on ne sort pas indemne. La noirceur, le désespoir et l’enchaînement des drames qui collent aux basques des femmes que l’on va suivre durant près d’une dizaine d’années ne pourra vous laisser de marbre. Sur son île, Moe croise Rodolphe....

6.
252 visites
sans couverture

Un saint homme de Anne Wiazemsky

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)
9 etoiles
Un coeur pur
Dans les écrits autobiographiques d'Anne Wiazemsky, jusqu'à présent, il était essentiellement question de personnalités plus ou moins célèbres du monde culturel : on y rencontrait, bien évidemment, son illustre grand-père, François Mauriac, mais aussi le cinéaste Robert Bresson avec qui la toute jeune fille de 18 ans avait commencé une carrière d'actrice (« Au hasard Balthazar » en 1965), puis Jean-Luc Godard qui...

7.
251 visites
sans couverture

Bleu : La dernière cible de Patrick Bousquet

critiqué par Page - (Rennes - 28 ans)
10 etoiles
Le Tigre dans le viseur
La série de romans "Bleu" a débuté en 1999 aux éditions Serpenoise de Metz et, ces dernières ayant disparu, il est heureux que l’éditeur normand OREP réédite les divers tomes. Le général Mangin était présent dans "Bleu le piège de Douaumont", c’est un des très rares officiers supérieurs rencontré dans la production contemporaine de romans historiques pour enfants. L’ouvrage ...

8.
234 visites
sans couverture

Cinéma Fantastique et de Science-Fiction de Josette Ortega

critiqué par Kalie - (Sarthe - 46 ans)
2 etoiles
Approximatif
Cette encyclopédie du cinéma Fantastique et de SF datant de 1985 se veut exhaustive dans le temps (des premiers films muets à "Terminator") tout en ratissant large (jusqu'aux Walt Disney, Tarzan et James Bond !). Hélas, des oublis impardonnables, des coquilles et des erreurs dans les titres de certains films ou dans plusieurs noms de réalisateurs/acteurs (Dario Argento renommé ici...

9.
220 visites
sans couverture

Eric Clapton de Philippe Margotin

critiqué par Numanuma - (Tours - 43 ans)
8 etoiles
E.C was here
Il a beau avoir été surnommé God, un jour, c’est triste mais c’est la vie, Eric Clapton s’en ira jouer le blues pour le vieux monsieur qui aime bien se faire prier, pour citer Woody Allen. Oui, tout guitar hero soit-il, Clapton reste mortel. Mais, tout comme les pensionnaires de l’Académie Française, il passera à la postérité et deviendra un...

10.
207 visites
sans couverture

Rhapsodie Curieuse de Alexander Dickow

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
8 etoiles
Fuyu ou hoshigaki
Il y a bien longtemps qu’un texte m’avait bousculé comme celui-ci, à sa lecture, j’ai été comme déstabilisé, il est plein de poésie en vers, en prose, mais parfois beaucoup plus pragmatique, il veut nous parler de gourmandises de fruits inconnus mais surtout des kakis, des kakis qu’on peut consommer selon deux manières l’une bonne, l’autre excellente même si elle...

11.
196 visites
sans couverture

L'homme de la montagne de Joyce Maynard

critiqué par Tistou - (60 ans)
8 etoiles
Polar atypique
C’est vrai, « l’homme de la montagne » se classe naturellement dans la catégorie « polars », pourtant c’est autre chose d’abord. On ne nous conduit pas au cœur d’une enquête policière. Elle existe, bien sûr, et menée par le père des deux sœurs, protagonistes principales du roman, mais ce n’est pas elle le sujet. Le sujet reste bien ces...

12.
195 visites
sans couverture

Undertaker - tome 3 - L'Ogre de Sutter Camp de Xavier Dorison (Scénario), Ralph Meyer (Dessin), Caroline Delabie (Couleurs)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
7 etoiles
LA MORT NE VIENT JAMAIS SEULE…
Ce troisième tome de la série « Undertaker » reprend l’histoire exactement à la fin où nous l’avions laissée dans le volume précédent. Jonas Crow est à présent, - pas tout à fait de son plein gré d’ailleurs -, associé à la bouillante émigrée chinoise Lin et a mademoiselle Rose Prairie, la jeune et jolie gouvernante anglaise. Avec leur corbillard...

13.
193 visites
sans couverture

L'hiver dernier, je me suis séparé de toi de Fuminori Nakamura

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
8 etoiles
Les feux de l'amour
Etonnant ce livre japonais, on dirait un roman policier mais il n’y a personne pour mener l’enquête, les informations arrivent par bribes et le narrateur n’est pas toujours le même, le « je » du texte peut se rapporter à différentes personnes en embrouillant le lecteur insuffisamment attentif. On découvre souvent l’identité du narrateur à la fin de son propos....

14.
192 visites
sans couverture

Humeur noire à Venise : Une enquête du commissaire aux morts étranges de Olivier Barde-Cabuçon

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Enigmes et ambiguïtés à Venise
Des meurtres insolites sont commis en série à Venise, par la voie de la pendaison sous des ponts. L'angoisse montant dans la ville, il est mandaté pour enquêter un commissaire français spécialisé dans les morts étranges. Outre le jeu de dédale et la moiteur de la cité, la complexité du système politique, il est confronté à une galerie de personnalités...

15.
189 visites
sans couverture

Leçons d'un tueur de Saul Black

critiqué par Seb - (39 ans)
6 etoiles
pas révolutionnaire mais néanmoins efficace
C'est le premier roman de cet auteur et force est de constater qu'il n'a pas réinventé le genre. La trame est classique à savoir deux tueurs en série qui sévissent dans le middle ouest américain et qui laissent derrière eux des corps mutilés et une signature. De l'autre côté on retrouve la flic, alcoolique et paranoïaque (un classique du genre en...

16.
185 visites
sans couverture

Brutale de Jacques-Olivier Bosco

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
8 etoiles
Promesse tenue
« Brutale » est le mot qui va vous sauter aux yeux lorsque vous aurez ce beau livre à la couverture mystérieuse entre les mains (j’adore le dessin !). Mais « Brutale » est aussi le terme qui restera sur vos lèvres à la fermeture de ces 400 pages. Parce qu’en effet, Jacques Olivier Bosco ne vous aura pas trompé...

17.
179 visites
sans couverture

Daphne le Petit Gorille de Claude Aubertin, Christophe Saccard (Dessin)

critiqué par Klod - (51 ans)
10 etoiles
Enfin une héroïne autiste
Ce petit livre magnifiquement illustré raconte l'histoire d'un petite fille autiste qui est scolarisée en milieu ordinaire. Daphné ne parle pas et peine parfois à s'intégrer, mais le jour où sa classe entière est en danger, elle sauve tout le monde. Outre une présentation simple et pédagogique de l'autisme, ce livre vous apprendra l'origine de l'expression "une langue bien pendue"...

18.
173 visites
sans couverture

La route des cendres de Claude Donnay

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)
9 etoiles
L'homme rompu
À bientôt quarante ans, David Guesdon franchit la barrière de bois de son domicile sans se retourner. Mais, contrairement aux autres jours, il ne se rend pas à la gare de Bobigny pour aller au boulot; il enjambe les rails pour se diriger vers la Nationale et faire du stop. Mais que fuit David qui prend comme avatar William Jack,...

19.
173 visites
sans couverture

Le soir on se dit des poèmes de Thierry Radière, José Mangano (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
8 etoiles
Poèmes pour guérir
Thierry Radière ne m’en voudra pas si j’évoque l’objet avant son contenu, en effet ce livre est très séduisant, son éditeur, une petite maison associative que j’ai découverte avec cette lecture, a réalisé un joli petit livre qui évoque les livres de comptines. Il en a confié l’illustration à José Mangano qui a inséré de nombreux dessins entre les poésies...

20.
172 visites
sans couverture

Vous n'aurez pas ma haine de Antoine Leiris

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)
8 etoiles
Témoignage poignant
Quelques mots jetés sur le papier sans filtre, des impressions livrées à vif sur un rythme sec et saccadé pendant douze jours suite au drame du Bataclan qui vit mourir sa femme. L'auteur "expulse tous ces mots qui habitent dans ma tête. Comme des voisins du dessus qui écoutent la musique trop fort. C'est pour les faire taire que je...

21.
169 visites
sans couverture

Combien de temps encore ? de Gilles Archambault

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)
7 etoiles
Le Temps qui passe
Qu'est-ce que vivre ? L’auteur, né en 1933, a atteint un âge assez vénérable pour s’être donné une petite idée sur le sujet. Ses protagonistes lui ressemblent. Ils ne font pas partie des forcenés furieux qui s’agitent pour se sentir vivants. Ils sont plutôt habités par une force tranquille facilitant une navigation en toute sécurité dans des eaux plus ou...

22.
158 visites
sans couverture

Photos volées de Dominique Fabre

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)
10 etoiles
saint laz'
Saint-Lazare (la gare, le quartier), les photos, les femmes, les souvenirs, la vie qu'on croit ratée mais qui se poursuit vaille que vaille. L'univers de ce roman est rigoureusement délimité. Avec Jean, le chômeur de 58 ans qui se retrouve un beau jour sans travail, sans enfants, sans compagne pour chauffer son lit, nous voilà partis pour un tour de...

23.
155 visites
sans couverture

La Trilogie Yan Solo / Intégrale de Ann C. Crispin

critiqué par Numanuma - (Tours - 43 ans)
7 etoiles
Millenium Condor
Certes, il y a le logo Star Wars, certes, la couverture est vraiment réussie mais, jamais, jamais, jamais, le personnage ne s’est appelé Yan Solo ! Rien que ça pourrait faire fuir le fan un peu trop intransigeant. Pour mémoire, Han ne s’est appelé Yan, en France, que parce que la prononciation de son prénom, dans la France giscardienne, faisant...

24.
152 visites
sans couverture

La trilogie des Grands Lacs de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

critiqué par Decourchevel - (Paris - 46 ans)
10 etoiles
Clarification sur l'assassinat d'un président de la République
Des spécialistes en balistique affectés à la sécurité de la chancellerie française à Kigali, s’étaient occupés de l’investigation. Celle-ci fut apparaître que la balle, qui avait touché l’ambassadeur, fut la dernière d’une rafale ayant été tirée selon une diagonale montante. L’énoncé des faits reposait sur les témoignages visuels du personnel de l'ambassade de France. Corroboré par le relevé des impacts...

25.
150 visites
sans couverture

Buck Danny Hors Série - tome 1 - Les oiseaux noirs 1/2 de Patrice Buendia (Scénario), Jean-Michel Charlier (Scénario), Frédéric Zumbiehl (Scénario), Francis Bergèse (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 47 ans)
6 etoiles
"Les oiseaux noirs", album attendu depuis 1988
Je suis un inconditionnel de la série "Buck Danny". D'ailleurs je possède tous les albums ("le cobra noir", excepté, à cause d'un dessin trop juste) et je me suis lancé avec plaisir dans la série "classic" . C'est donc avec curiosité que je me suis lancé dans la lecture de cet album (j'avais lu les seize premières planches parues en intégrale...

26.
150 visites
sans couverture

Pourvu que ça brûle de Caryl Férey

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
8 etoiles
La révolte dans les veines
De la Nouvelle-Zélande à l'Australie en passant par l'Indonésie, la Jordanie, le Chili ou les Etats-Unis, un carnet de route très rock, l'autoportrait en noir et blanc de l'auteur de Zulu, Mapuche et Condor, Caryl Férey, chantre du thriller engagé, avec qui la réalité devient fiction survoltée. Caryl Férey a grandi en Bretagne, près de Rennes, une terre qu'il aime...

27.
148 visites
sans couverture

Dans l'œil du léopard de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

critiqué par Decourchevel - (Paris - 46 ans)
10 etoiles
A la recherche d'un avocat kidnappé
L'enlèvement d'un avocat français au Zaïre du maréchal Mobutu incite le Quai d'Orsay à engager un détective pour le retrouver. Un excellent polar dans le milieu politique zaïrois. Kinshasa, une ville en pleine érection... Dans cette enquête policière, le lecteur est subjugué par une subtile mélodie captivante, quasiment envoûtante, en provenance de la pièce voisine où les Bobongo Stars étaient en...

28.
145 visites
sans couverture

Histoire secrète d'un krach qui dure de Marc Roche

critiqué par Colen8 - (75 ans)
8 etoiles
Telle un drame shakespearien
Insatisfait de ce qu’il avait déjà écrit sur la crise des subprimes Marc Roche(1) s’est lancé dans une nouvelle enquête s’efforçant d’en rencontrer les protagonistes, du moins ceux qui ont bien voulu le recevoir. Et surprise, le basculement dans cette crise avec la faillite de Lehman Brothers n’était pas seulement d’origine américaine comme tout le laissait penser. La fragilité du...

29.
144 visites
sans couverture

La fille d'avant de J.P. Delaney

critiqué par Cristina21 - (43 ans)
10 etoiles
Ambiance oppressante pour cet excellent thriller psychologique
Présentation de l'éditeur C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique, avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane...

30.
143 visites
sans couverture

Traité pratique de la pêche de Michel Duborgel

critiqué par Kalie - (Sarthe - 46 ans)
10 etoiles
C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe
Cet ouvrage de plus de huit cents pages constitue une véritable bible pour les pêcheurs en eau douce. Aucun autre de mes livres n'est aussi écorné et taché à force de le consulter. Les dessins (leurres, poissons), les croquis (gestes, montages, topographies), les tableaux (valeur des appâts) signés de l'auteur valent toutes les photographies en couleurs du monde. Les conseils...

Page 1 de 5 Suivante Fin