Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


31.
170 visites
sans couverture

Discours de réception d'Amélie Nothomb à l'Académie royale de Belgique accueillie par Jacques... de Jacques De Decker, Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Excellents évidemment
Comme il fallait s’y attendre deux beaux textes dont voici des extraits. * Du discours de Jacques De Decker - ( à propos d’Amélie Nothomb) Cette face tient à votre élégance naturelle d’un côté et à votre style Fifi Brindacier de l’autre, marginale déclarée, déboulonneuse résolue de certitudes, humoriste de haut vol, mélange de clown blanc et D’Augustine (un prénom en A...

32.
168 visites
sans couverture

La prisonnière de la mer de Elisa Sebbel

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 70 ans)
7 etoiles
Abandonnés sur une île déserte
Une fiction qui se situe dans un cadre historique réel et assez peu connu. Les armées de Napoléon perdent la guerre d’Espagne en 1808. Les officiers vaincus sont envoyés à Majorque, tandis que les hommes du rang et quelques femmes (les blanchisseuses et les cantinières) partent dans des conditions misérables sur la minuscule île de Cabrera. Ils y seront laissés...

33.
168 visites
sans couverture

Eden, Tome 1 : Le visage des sans-noms de Fabrice Colin (Scénario), Carole Maurel (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
Vers quel Eden ?
Depuis qu’elle s’est mise à faire de la bande dessinée, j’ai été séduit par le travail de Carole Maurel. Chaque fois que j’ai pu, je l’ai interviewée, je l’ai écoutée et j’ai pris plaisir à comprendre sa narration graphique en profondeur. J’ai même réussi quelques fois à la confier à mes étudiants pour qu’ils aient la possibilité de rencontrer une...

34.
167 visites
sans couverture

Vers Saint-Gétorix de Renaud Corbeil

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
5 etoiles
La Gaule
Comme le titre Vers Saint-Gétorix le laisse présager, l’auteur tisse sa toile sur un anachronisme pour illustrer les questionnements qui viennent à l’esprit quand on observe le monde dans lequel on vit. Peu importe les époques, il semble que l’Histoire se répète de siècle en siècle. Les leçons du passé ne parviennent pas à débusquer les pièges tendus aux sociétés...

35.
166 visites
sans couverture

Tous pour elle de Laurent Malot

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Le pouvoir de séduire
Clémence pourrait trouver un bout de rôle dans la célèbre série américaine Sex and the city, elle n’a plus vingt ans, elle est jolie sans être une bombe, elle a un job valorisant, elle cherche désespérément l’amour depuis dix ans au moins sans jamais trouver chaussure à son pied. Bien qu’elle ne soit pas particulièrement farouche, elle n’a pas connu...

36.
163 visites
sans couverture

En quête de vérité - Le martyre des moines de Tibhirine de René Guitton

critiqué par Maranatha - (47 ans)
10 etoiles
En quête de vérité.
Si nous nous taisons est le titre du précédent livre de l'auteur consacré au même sujet. Je ne l'ai pas lu et ne connais pas du tout cet auteur. Cette sombre histoire m'intéresse depuis assez longtemps. J'ai vu le film Des hommes et des dieux cet hiver et ce magnifique film m'a donné envie d'en savoir davantage. Il semblerait que ce livre soit une...

37.
162 visites
sans couverture

La Sélection - Histoires secrètes : Le prince et le garde de Kiera Cass

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
7 etoiles
Les hésitations de Maxon et la détermination d'Aspen
Ce livre est un hors-série lié à « La Sélection », contenant deux nouvelles et quelques bonus. Le premier récit est raconté du point de vue de Maxon, le prince d'Illéa et couvre la semaine précédant l'arrivée des candidates ainsi que la première journée de la compétition. J'ai bien aimé cette nouvelle , grâce à elle on en sait un peu plus...

38.
161 visites
sans couverture

Les dix voeux d'Alfréd de Maude Mihami

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
6 etoiles
Alfréd et Alfred
Il est des auteurs qui montrent une grande tendresse pour « les vieux » et pour le brassage intergénérationnel. On pense bien sûr à Barbara Constantine, qui nous a offert dans ce style quelques jolies histoires sans prétention, mais fraîches et pleines d’énergie, en un mot : qui font du bien. À l’évidence Maude Mihami pourrait sans problème faire partie de cette famille-là,...

39.
159 visites
sans couverture

Sans mon ombre de Edmonde Permingeat

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)
6 etoiles
Un thriller domestique sympa!
C'est bien connu : on désire toujours le contraire de ce qu'on a, c'est le syndrome de « l'herbe plus verte dans le pré d'à côté » : les cheveux frisés rêvent d'être raides et vice et versa, les yeux bruns voudraient être bleus ou verts mais surtout pas bruns. le pauvre envie le riche (rarement le contraire cependant !!)...

40.
159 visites
sans couverture

Nopal : une Balafre Mexicaine de Georges Goubert

critiqué par Agnesfl - (Paris - 55 ans)
7 etoiles
Le Mexique à l'honneur
Nopal une balafre mexicaine Editions du Cygne Georges Goubert journaliste franco-mexicain, homme de lettres, conseiller en communication n’avait encore jamais écrit de roman.. Voilà c’est chose faite avec Nopal un roman qui met vraiment en exergue le Mexique.. Et l’auteur aime fortement ce pays et ses valeurs ; ça se voit. Il...

41.
159 visites
sans couverture

Mauvais genre de Isabelle Villain

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Topissime
Ce n'est pas le premier roman d'Isabelle Vilain car on retrouve l'équipe du commandant de Lost. Rassurez-vous, c'est le premier que je lis et cela ne m'a posé aucun problème de lecture. Le 16 juin 1993, Hugo a douze ans, il fait de la pâtisserie avec sa mère Coralie lorsque son père Sébastien Nicollini rentre. Comme souvent il tabasse...

42.
158 visites
sans couverture

La guerre comme des anges de Thalie de Molènes

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
Des années de guerres de religion
En 1542, à Bordeaux, Jean Hortal assiste au supplice d’Aymon de la Voye, protestant condamné à mort par strangulation puis crémation pour hérésie. Il avait prêché la Réforme dans la ville de Sainte Foy la Grande. Jean était un disciple d’Aymon. Il ne comprend pas que les parlementaires de la ville aient infligé cette mort infamante à un homme pieux,...

43.
157 visites
sans couverture

Le Vagabond qui passe sous une ombrelle trouée de Jean d' Ormesson

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Vagabondages....
« Le vagabond qui passe sous une ombrelle trouée » est dans la droite ligne de « Au revoir et merci » et de « Au plaisir de Dieu ». Jean d’Ormesson situe son propre livre entre le roman et l’essai. Un roman quasi autobiographique où il évoque, une nouvelle fois, son père et ses promenades autour de la pièce d’eau...

44.
157 visites
sans couverture

La Tour de Malevoz de Silien Larios, Philippe Fagherazzi (Dessin)

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
une résidence singulière
Une parenthèse dans la vie de l'auteur : à la suite de la publication de son roman racontant une grève, "L'usine des cadavres", il est accueilli en résidence d'artiste de deux mois à l'hôpital psychiatrique de Malévoz, dans le Valais suisse. C'est un hôpital en milieu ouvert, sans portes et sans clefs ! Qui est complété par la mise en...

45.
156 visites
sans couverture

Boule à zéro - tome 1 - Petit coeur chômeur de Zidrou (Scénario), Ernst (Dessin)

critiqué par Incertitudes - (34 ans)
8 etoiles
Le quotidien d'un hôpital vu par une enfant
Les hôpitaux, ça m'a toujours fait flipper. Alors retrouver ça en BD... En plus, ça traite des enfants malades. Youpi. On va bien s'amuser. Heureusement, c'est drôle. Il y a des situations dures. Mais vite désamorcées par l'humour. Et là, c'est Zita qui entre en scène surnommée Boule à zéro. D'ailleurs, tous les enfants ont des surnoms. Puzzle. Made in China....

46.
156 visites
sans couverture

Gardiens des cités perdues - tome 1 de Shannon Messenger

critiqué par Incertitudes - (34 ans)
6 etoiles
Sophie à l'école des sorc, des elfes.
Il y a énormément de similitudes entre la célèbre saga de sorcellerie imaginée par J.K Rowling et celle de Shannon Messenger. Ça m'a tellement sauté aux yeux que j'en suis resté... perplexe quand j'ai refermé le livre. Je peux en faire une liste. Sophie a perdu ses vrais parents. Du moins, on ne connaît pas vraiment leur identité. Une grande partie...

47.
155 visites
sans couverture

Lin Zhao: "Combattante de la liberté" de Anne Kerlan

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
L’irréductible
En toile de fond défilent le Mouvement du 4 mai (1919), la guerre sino-japonaise et ses massacres de millions de civils (1936-1939), la guerre entre nationalistes et communistes avec encore des millions de victimes (1945-1949), l’instauration de la République Populaire de Chine (1949). C’est à cette date que se dessine le parcours de la jeune Lin Zhao émancipée de sa...

48.
155 visites
sans couverture

La nouvelle question laïque : Choisir la voie républicaine de Laurent Bouvet

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
Un argumentaire exceptionnel
« La nouvelle question laïque » de Laurent Bouvet Choisir la République Editions Flammarion 273 pages (323 avec les annexes) janvier 2019 Un argumentaire solide et appuyé Non, l'auteur, professeur de science politique à l'université ne nous présente pas un de ces livres qui revisitent la laïcité pour la dénaturer et la mettre au goût du jour. Il repose la question laïque dans le cadre de l'évolution de la situation,...

49.
154 visites
sans couverture

Dix de Marine Carteron

critiqué par Frunny - (PARIS - 53 ans)
5 etoiles
"Les Dix petits nègres" made in Breizh !
Marine Carteron est née en 1972. Elle a suivi des études d’histoire de l’Art et d’archéologie. Actuellement domiciliée en Rhône-Alpes, elle enseigne tout en noircissant du papier pour les Éditions du Rouergue. Inspirée du fameux roman d'Agathe Christie, "Les Dix petits nègres", Marine Carteron met en scène 10 personnages sur une île (7 lycéens, 1 professeur et 2 organisateurs)...

50.
154 visites
sans couverture

Jelly Bean de Virginie Francoeur

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
Bar de stripteaseuses
Virginie Francoeur n’y va pas avec le dos de la cuillère pour décrire l’univers glauque dans laquelle baignent de jolies jeunes femmes qui veulent s’élever au-dessus de la mêlée rapidement en devenant stripteaseuses. Les hommes qui les traînent dans cette voie leur promettent mer et monde. De l’argent vite fait, des cadeaux princiers de la part de riches clients de...

51.
153 visites
sans couverture

La guerre comme des démons de Thalie de Molènes

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
7 etoiles
Deux familles dans la tourmente
1576 : les jumeaux Daniel et David ont maintenant quatorze ans. Après avoir été présentés à Henri de Navarre fraîchement libéré du Louvre où il était retenu contre son gré, ils quittent Périgueux pour se rendre à Bergerac. En chemin, ils sont attaqués dans une auberge par un seigneur catholique. Le notaire Lacombe qui les accompagne est grièvement blessé d’une balle...

52.
153 visites
sans couverture

Très haut amour: Poèmes et autres textes de Catherine Pozzi

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
6 etoiles
«Et d’avoir perdu ma vie sur les chemins à cueillir des petites fleurs d’érudition vaniteuse».
«Sonnet moral sur les rimes d'un poème de mon amant impossible» J’aime les roses qui se meurent Les caprices inachevés Et le long regret qui demeure Au bout des refus énervés. J’aime aussi les promesses lentes De paradis vertigineux Qui (soulevant sa main...

53.
151 visites
sans couverture

La chambre 3 de Evelyne Wilwerth

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Vivre ses rêves
Nadège, un nom qu’elle n’aime pas, pas plus qu’elle ne s’aime elle-même. Elle n’est plus toute jeune, elle a l’âge d’avoir des cheveux poivre et sel, l’âge de souffrir de courbatures quand elle termine le boulot qu’elle n’aime pas, un travail qui la dévalorise, l’humilie. Elle fait le ménage dans un cinéma pornographique pour gagner les quelques sous nécessaires pour...

54.
150 visites
sans couverture

La guerre comme des hommes de Thalie de Molènes

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
Guerres de religion
1563 : l’édit d'Amboise marque la fin de la première guerre de religion. Jeanne d’Albret a ordonné que dans son royaume, catholiques et protestants utilisent à tour de rôle des lieux de culte commun. Et pourtant dans tout le sud-ouest, rien n’est vraiment réglé. À Issigeac, Guilhem Hortal assiste à une scène typique de persécution de catholiques. De jeunes protestants les...

55.
149 visites
sans couverture

L'étrange théologie de Jean-Paul II et l'esprit d'Assise de Johannes Dörmann

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
5 etoiles
Un peu ennuyeux
Depuis l’étrange cérémonie interreligieuse d’Assise où le monde entier put observer avec étonnement, amusement ou stupéfaction, un pape en train de prier aux côtés de dignitaires de la plupart des grandes religions mondiales mais également de chamans et de responsables de cultes primitifs divers et variés, il tout à fait normal de se poser un certain nombres de questions existentielles....

56.
149 visites
sans couverture

Nos trente ans, la série complète de Arthur Dreyfus

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
5 etoiles
Truismes et platitudes
Quelques trentenaires sans doute assez représentatifs de leur tranche d’âge donnent librement leur avis sur différents sujets. Le résultat est plus ou moins surprenant. « L’amour, c’est comme une table ou une chaise… L’amour, c’est dans le c… L’amour, c’est une structure… La première cause de souffrance dans le monde… Une solution pour rejeter sa misère sexuelle… La politique, c’est fait...

57.
148 visites
sans couverture

Le testament de sable de Jean-Claude Bologne

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
7 etoiles
Esotérisme
La suite de la nouvelle « le chanteur d’âme » où l’on retrouve Sherlock Holmes, Watson, de nouveau Charles Cros et, cette fois, Isidore Ducasse alias le Conte de Lautréamont. Il y est question d’un livre mystérieux écrit avec une encre qui s’efface après plusieurs années, de nonnes qui recopient ce livre mais en en font un apocryphe. Bref...

58.
146 visites
sans couverture

Humain : Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies de Monique Atlan, Roger-Pol Droit

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Qu’allons-nous devenir ?
Des sommités internationales des deux côtés de l’Atlantique(1), d’une part des chercheurs à la pointe des technologies, de l’intelligence artificielle, des neurosciences, d’autre part des spécialistes de sciences humaines, sociologues, historiens, philosophes ont été interrogés sans tabou. Il s’agissait de connaître leur vision en bien ou en mal de ce qui concourt avec une telle rapidité à transformer la nature...

59.
145 visites
sans couverture

L'interprétation du rêve de Sigmund Freud

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)
7 etoiles
Ne rêve pas ta vie, vis tes rêves
Un monument en psychologie, avec une nouvelle traduction collant davantage à la traduction originale, où Freud expose pour la première fois sa théorie du rêve. Freud s'est toujours intéressé à ses propres rêves et très rapidement, il se prend d'intérêt pour ceux de ses patients. L'élaboration de cet ouvrage prendra presque quatre années. L'interprétation du rêve fut un texte qui...

60.
145 visites
sans couverture

Contes, anecdotes et récits canadiens de Aristide Filiatreault

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Humour canadien
Baptiste doit aller à Montréal, mais sa culotte est percée. Sa femme n’a pas d’aiguille pour la recoudre et lui ne veut pas dépenser son dernier billet. Il propose un troc à Joe Ladébauche du magasin général… L’incinération d’un ancien prend un temps fou. Normal, c’était un dur à cuire de son vivant… Un homard vivant de belle taille se...