Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


31.
171 visites
sans couverture

Le comte de Mazzara de Alexandre Dumas

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)
7 etoiles
Le Jettateur
Synopsis : Alexandre Dumas reçoit d'un ami Petruccelli Della Gattina une histoire qu'il lui prie d'écrire à la seule condition d'être nommé, avec ce courrier, il reçoit une invitation à déjeuner du vicomte Alphonse de Quinzac, celui bien qu'étant plus l'ami de son fils que le sien ne se rend pas moins à l'invitation en emportant le manuscrit, il...

32.
171 visites
sans couverture

Le livre des prophéties : L'Evangile du Serpent ; L'Ange de l'Abîme ; Les Chemins de Dalas de Pierre Bordage

critiqué par Cédelor - (Paris - 47 ans)
9 etoiles
Une belle édition
J’ai acheté la trilogie du livre des Prophéties en une seule édition, à la foire aux livres des Utopiales de Nantes, en 2017. Cette édition du Diable Vauvert, qui regroupe donc les 3 livres de cette trilogie : L’évangile du serpent, L’ange de l’abîme et Les chemins de Damas, je l’ai ajouté à la base CL. Mais comme chacun des livres...

33.
168 visites
sans couverture

Les Nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Crime dans les Marolles de Nadine Monfils

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Bruxelles, ma belle...
Quelle belle idée chez French Pulp Editions (dont je vous parle bientôt) d'avoir décidé de rendre vie à l'inspecteur Burma, célèbre détective créé en 1942 par Léo Mallet et incarné à l'écran par Guy Marchand. Tiens ça tombe bien car c'est le mois belge, l'occasion de lire et de vous faire découvrir des auteurs de mon pays, et c'est Nadine Monfils...

34.
167 visites
sans couverture

L'appel de Portobello road de Jérôme Attal

critiqué par Nathavh - (54 ans)
7 etoiles
l'appel de Portobello Road
Un auteur très sympathique rencontré lors du chouette salon organisé par "Lire c'est libre" à Paris fin janvier 2019. J'avais repéré "37, rue des étoiles filantes" à la rentrée littéraire d'automne mais c'est avec un livre de poche que je découvre l'univers de Jérôme Attal. Imaginez Ethan, notre narrateur - musicien, compositeur - recevant un coup de fil de sa...

35.
167 visites
sans couverture

Le Maître Chocolatier - tome 1 - La Boutique de Eric Corbeyran (Scénario), Bénédicte Gourdon (Scénario), Chetville (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
C'est le moment de parler de chocolat... Non ?
Depuis plusieurs semaines, absorbé dans mon travail sur les autrices britanniques de romans policiers, je n’ai pas beaucoup écrit sur la bande dessinée. Pire, j’ai même oublié d’envoyer une chronique radio à certaines radios la semaine dernière… Oui, cela arrive… Il est donc temps de remédier à cela et de reprendre mes lectures régulières et commentaires chroniqués… Ce qui est certain,...

36.
166 visites
sans couverture

Sans couches, c'est la liberté ! A la redécouverte de l'Hygiène Naturelle du Bébé de Ingrid Bauer

critiqué par Gasteropodus - (29 ans)
8 etoiles
Sans couches, c'est la liberté ! A la redécouverte de l'Hygiène Naturelle du Bébé
Voici un des livres fondateurs de l'hygiène naturelle infantile de Nathalie Bauer. La théorie est que votre bébé émet des signes jusqu'à 4 mois signalant qu'il va ou qu'il a fait pipi ou caca, si vous ne l'écoutez pas, le bébé perd cette capacité. Si vous apprenez à reconnaître ces signes, vous pouvez donc proposer à votre enfant d'éliminer directement...

37.
166 visites
sans couverture

Un amour de psy de Anne Duvivier

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Filiation occulte
Angelo est psychologue à Bruxelles, psy comme disent ses patientes, pour certaines plutôt ses clientes, il a une belle clientèle, surtout féminine, et mène une vie apparemment sans histoire particulière avec sa femme Hannah galeriste aux Sablons, le quartier des artistes de la capitale belges. Immergé au milieu d’une société presqu’exclusivement féminine, il n’est pas aussi serin qu’il pourrait le...

38.
164 visites
sans couverture

Félix et la source invisible de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Chéry - (Québec - 39 ans)
9 etoiles
Histoire racontée toute en douceur
Présentation de l'éditeur Félix, 12 ans, est désespéré. Sa mère, la merveilleuse Fatou, qui tient à Belleville un petit bistrot chaleureux et coloré, est tombée dans une dépression sans remède. Elle qui incarnait le bonheur n'est plus qu'une ombre. Où est passée son âme vagabonde? Se cache-t-elle en Afrique, près de son village natal? Pour tenter de la sauver, Félix entreprend...

39.
164 visites
sans couverture

Qu'est-ce que la conscience ? : Ce que la science peut en dire de Dominique Laplane

critiqué par Colen8 - (77 ans)
7 etoiles
Une expérience partagée certes, mais impossible à définir
La question reste entière. Entre pensées, spiritualités, structures nerveuses et cérébrales, sensations et perceptions, où est le siège de la conscience ? Aurait-elle un lien avec l’Univers au même titre que la matière et l’énergie ? Certaines pathologies révèlent des états de conscience vide ce qui semble paradoxal, d’autres ayant conduit à des EMI (expérience de mort imminente) n’en sont...

40.
163 visites
sans couverture

La grande anthologie de la Science-Fiction - Histoires d'extraterrestres de Jacques Goimard, Demètre Ioakimidis, Gérard Klein

critiqué par Wyverne - (- ans)
10 etoiles
Un indispensable
La Grande Anthologie de la Science-fiction, dirigée par Jacques Goimard, Gérard Klein et Demètre Ioakimidis (trois noms importants de l'édition de science-fiction, le deuxième étant le directeur de la prestigieuse collection "Ailleurs et Demain" de Robert Laffont, depuis sa création en 1969), comprend 36 volumes, chacun réunissant des textes portant sur un thème précis, par exemple les planètes, la fin...

41.
163 visites
sans couverture

Le Vercors oublié : La résistance des habitants de Saint-Martin (1942-1945) de Francis Ginsbourger

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
un document exceptionnel
Le Vercors oublié la résistance des habitants de Saint-Martin (1942-1945) livre de Francis Ginsbourger les éditions de l'Atelier 279 pages février 2019 La famille de l'auteur s'est réfugiée dans le Vercors pour fuir . Cette chasse aux juifs , prélude à l'extermination par les nazis de 6 millions d'hommes, de femmes et d'enfants, qu'ils subissent les contraint à fuir. Cette famille a trouvé une protection auprès de la...

42.
162 visites
sans couverture

Beethoven avait un seizième de sang noir de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
11 nouvelles
Au contraire des nouvelles figurant dans « Le magicien africain », les nouvelles de ce recueil n’ont pas à proprement parler de connotations politiques en lien avec la situation en Afrique du Sud (il est vrai également que les nouvelles du « Magicien » datent de l’époque Apartheid quand celles de ce recueil sont post-apartheid). La quatrième de couverture l’expose...

43.
162 visites
sans couverture

Comme des mouches (Roman policier mais pas que…) de Frédéric Ernotte, Pierre Gaulon

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Comme des mouches
Leila est trentenaire, déçue en amour depuis la rupture avec Michaël. Elle se retrouve avec Gwen, son amie de toujours au O'Neils, le pub irlandais de Berry. Pour se venger des hommes, et remonter le moral à son amie, Gwen lui propose de ressusciter un profil bidon utilisé 18 ans plus tôt sur un site de rencontre - le Love...

44.
159 visites
sans couverture

L'aliéniste de Machado de Assis

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
8 etoiles
De l'exercice du pouvoir
Créateur d'une oeuvre considérable dont certains morceaux ont fait l'objet d'adaptations ou inspiré d'autres artistes(1), traducteur, polyglotte et autodidacte, J.M.Machado de Assis (1839-1908) est généralement reconnu comme étant l'un des plus grands écrivains du Brésil. Initialement publié sous forme de feuilleton par un journal de Rio et dans la même année que l'un des romans ayant fait la renommée...

45.
158 visites
sans couverture

Repenser la croissance économique de Philippe Aghion

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
10 etoiles
Comprendre et prévoir
Texte de sa leçon inaugurale au Collège de France, ce petit livre résume le parcours intellectuel et l'aboutissement d'une vie de recherche et d'enseignement. Économiste, formé par le Prix Nobel Jean Tirolle, Philippe Aghion a continuellement fondé son travail sur un aller-retour entre théorie et empirisme.Son objectif est de comprendre et faire comprendre les conditions d'une croissance économique durable. Dépassant...

46.
158 visites
sans couverture

Choc - Les Fantômes de Knightgrave - tome 3 de Stéphane Colman, Éric Maltaite (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
9 etoiles
Un final surprenant
Cette série s'achève en apothéose. Bien que j'ai eu l'impression que malgré ses 80 pages, cet opus se lisait plus rapidement que les deux premiers volumes, nous avons là les réponses à toutes les questions que l'on se posait. Le scénario relève d'un mécanisme d'horlogerie parfaitement huilée, jusqu'au final ou plutôt jusqu'au deux fins qui nous réservent de sacrés surprises. Et que...

47.
157 visites
sans couverture

La compagnie des glaces, tome 60 : Les tombeaux de l'Antarctique de Georges-Jean Arnaud

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
Episode dramatique
Le caudillo Herandez a placé face à un dilemme terrible le malheureux Jdrien maintenu prisonnier dans des geôles blindées pour qu’il ne puisse pas communiquer par télépathie avec quiconque. Ou il arrive à obtenir que les Roux cessent leur guerre de sape ou il est condamné à mort par pendaison. Aucune des conditions demandées pour sa libération n’étant acceptable par...

48.
157 visites
sans couverture

Ce qui désirait arriver de Leonardo Padura Fuentes

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
« on s'embarque dans la machine à remonter le temps»
Au travers de ces 13 nouvelles , c'est toute l'atmosphère d'un Cuba nocturne mélancolique et désabusé qui vous apparaît …... Vous voilà transporté dans l'ambiance un peu décadente d'un bar enfumé, bercé par la mélodie sensuelle d'une chanteuse de Boléro qu'accompagne un piano, ce boléro dont Padura écrit que le véritable plaisir de l'écouter « ne peut germer que...

49.
157 visites
sans couverture

Déjeuner chez Wittgenstein de Thomas Bernhard

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
8 etoiles
Famille, je te hais
Deux sœurs et un frère se retrouvent autour d’un déjeuner. Ludwig a pu quitter l’hôpital psychiatrique afin de rejoindre ses sœurs dans l’hôtel particulier familial. Ludwig est philosophe, alors que ses sœurs sont comédiennes et jouent de temps à autre, soit pas souvent. Cette famille viennoise est réputée et riche. La pièce de théâtre se découpe en trois tableaux...

50.
156 visites
sans couverture

Tout le pouvoir aux soviets de Patrick Besson

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
7 etoiles
Au pays des poupées russes
Marc Matouret est le fils d'une union pour le moins curieuse. Sa mère est exilée d'URSS farouchement anti-soviétique et le père membre convaincu du parti communiste français et lecteur attentif de l'Humanité. La loi des contraires oblige malgré tout certaines règles comme ne pas parler de politique à table. Le fils suivra la vilaine voie...

51.
156 visites
sans couverture

Grrreeny - Tome 04: Green Anatomy de Midam

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
6 etoiles
GRRREENY ? L’ÉCOLOGIE IL EST «TOMBÉ DEDANS» QUAND IL ÉTAIT PETIT!
Grrreeny (toujours avec 3 R et 2 E!), aurait pu avoir une enfance tranquille de jeune tigre, - vivant au cœur d’une réserve naturelle au fin fond de la mangrove indienne -, tout à fait normale. Mais, ayant un jour nagé par hasard dans un lac pollué par des déchets radioactifs, son pelage est devenu définitivement… Vert ! Un accident qui...

52.
156 visites
sans couverture

Le Paris de François Truffaut de Philippe Lombard

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Les lieux fétiches de Truffaut le Parisien
François est né et a toujours vécu à Paris, où il est notamment allé beaucoup au cinéma dans sa jeunesse, souvent en douce, en se construisant une cartographie des salles de projection. Ce livre retrace ses lieux de vie, mais surtout de tournage, avec moult illustrations, photographies tirées de prises ou directement de ses films, avec d'assez nombreuses citations relatives...

53.
155 visites
sans couverture

La femme qui ne vieillissait pas de Grégoire Delacourt

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
8 etoiles
Très agréable lecture
Martine, qui se fait appeler Betty, a perdu sa mère à l’âge de 35 ans. A son tour, lorsqu’elle a 35 ans, elle se rend compte qu’elle n’a plus vieilli depuis 5 ans. Un ami photographe la prend en photo tous les ans et constate que cela continue. Au fil du temps, ce que d'aucune aurait considéré comme une bénédiction...

54.
155 visites
sans couverture

Le plus et le moins de Erri De Luca

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Un ouvrier napolitain des années 1970 et 1980
Erri De Luca continue à nous faire découvrir la population modeste de Naples. Ici, elle est centrée autour d'un personnage d'extraction modeste, qui devient ouvrier et militant politique et syndical. Ce dernier se déplace beaucoup, déjà pour commencer des études, alors qu'il participe au mouvement estudiantin de libération sociale et morale qui traverse l'Europe. Il monte à Turin, où il...

55.
153 visites
sans couverture

Ultime Frontière - Épisode 3 de Léo (Scénario), Icar (Dessin)

critiqué par Kabuto - (Craponne - 58 ans)
7 etoiles
Jane et John
L’histoire continue sur sa lancée en gardant comme il convient un peu de mystère. Sans être exceptionnelle, l’intrigue est suffisamment intéressante pour ne pas ennuyer. Le point fort d’Ultime Frontière vient surtout de Jane et John qui sont très attachants et plutôt doués pour les missions dangereuses. Une petite série sympathique joliment dessinée....

56.
151 visites
sans couverture

La voleuse sans ombre de Emily Gee

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
6 etoiles
Entre feu et eau
Melke et son frère Hantje ont la capacité de se rendre invisible, de devenir ce que l'on appelle des « spectres », mais refusent de l'utiliser pour vivre normalement car les gens comme eux ont mauvaise réputation. Cependant Hantje brise sa promesse et s'introduit chez les salamandres afin de dérober leurs trésors. Malheureusement pour lui, elles le capturent et demandent à Melke...

57.
151 visites
sans couverture

Le petit vieux des Batignolles de Émile Gaboriau

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Auteur à suivre ...
Godeuil, jeune étudiant en médecine, est intrigué par son voisin de palier un certain Méchinet. Un soir, ce Méchinet frappe à la porte de son jeune voisin car il est blessé. Ainsi, nous lecteurs, apprenons que l’homme en question est un fin limier de la police, un agent du service de la Sureté. Bigoreau, dit Anténor, un ancien coiffeur à la...

58.
151 visites
sans couverture

Du feu dans les brindilles de Aurélien Dony

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
"Le coeur comme musique"
Dans sa préface l’auteur rappelle tout ce qu’il ne faut pas oublier, notamment que « l’écriture est morte si rien ne chante en elle, que le poète est aussi est menacé de mort, que ses vers ont à craindre de l’immobile attente… ». Alors, il écrit pour que vive encore les mots, pour que vivent encore la poésie. Il écrit...

59.
150 visites
sans couverture

De l'autre côté de la mer ou Les oubliés de Isabelle Dangel

critiqué par Yvounet - (26 ans)
9 etoiles
Un regard étonnant sur l'Algérie
Beaucoup de témoignages sur la période 1830-1962 ont été publiés sous forme d'autobiographies, de témoignages, mais je n'avais jamais lu un ouvrage posant un tel regard sur la cohabitation des différentes communautés qui se sont côtoyées sur la terre algérienne, que les membres en soient des autochtones ou des immigrés. Un chant d'amour à un pays mal connu et un coup...

60.
150 visites
sans couverture

La nuit introuvable de Gabrielle Tuloup

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
5 etoiles
Huit lettres
Nathan Weiss, à la mort de son père, a rompu tout lien avec sa mère Marthe. Elle ne lui a en effet jamais montré le moindre signe de tendresse. Devenu quarantenaire, expatrié en Slovénie, il se voit obliger de reprendre contact avec sa génitrice quand il apprend que celle-ci est atteinte de la maladie d’Alzheimer. À chacune de ses visites...