Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


31.
164 visites
sans couverture

Sornets de Eric Dejaeger, André Stas, Jean-Paul Verstraeten (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
9 etoiles
Pas de la roupie de sansonets
Grand format, jaquette, papier glacé, sur les pages de gauche : cent sonnets, cent sonnets formant chacun un acrostiche, sur les pages de droite : cent superbes illustrations en noir et blanc de Jean-Paul Verstraeten, le tout constituant un très bel objet d’édition qui sera un jour un ouvrage de collection recherché par les bibliophiles. Il y a déjà aujourd’hui...

32.
162 visites
sans couverture

La vraie découverte de l'Amérique par les Européens de Louis Kervran

critiqué par Windigo - (36 ans)
9 etoiles
Christophe Colomb n'a pas découvert l'Amérique
Louis Kervran expose dans ce livre une recherche approfondie sur la véritable découverte de l'Amérique, par les Celtes d'abord, puis par les Vikings. Dans la première partie du livre, il nous explique que certaines sagas nordiques font état de ces voyages vikings, et qu'avant eux, les Celtes ont entrepris les même voyages. Plus tard, toujours dans la première partie, il...

33.
161 visites
sans couverture

Le Porche du mystère de la deuxième vertu de Charles Péguy

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Péguy ce grand oublié.
Péguy est à mon humble avis injustement oublié. C'est une grave erreur. Sa pensée est fulgurante, touchante, et serait bénéfique à notre société. En fait non je comprends pour quelle raison il n'est quasiment plus lu, notre société se fout du sacré, du devoir, du mysticisme et de la foi. Peut-être que le jour viendra où il sera redécouvert, ce...

34.
159 visites
sans couverture

Le Coeur aventureux de Ernst Jünger

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
5 etoiles
Jünger nous parle d’inconnu
Ernst Jünger après sa période consacrée à ses travaux de diariste a largement étendu son champ d’investigation littéraire vers d’autres horizons: romans, essais politiques, récits de voyage…Le Coeur aventureux est l’un de ces livres qui rassemble beaucoup de ses réflexions diverses et variées (Rivarol et autres essais, Le Recours aux forêts...). De dimension philosophico-mystique et poétique, ce volume développe...

35.
159 visites
sans couverture

Quand les Femmes Parlent Après l'Amour de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Postliminaires
Incontestablement le narrateur doit-être un homme à femmes, il a dû en connaître beaucoup et parmi elles une bonne proportion de bavardes, car c’est près d’une trentaine de confidences qu’il a recueillies après les ébats qu’il a partagés avec elles, et qu’il livre dans ce recueil sous forme de « monologues ». Ces « monologues » sont comme des petites...

36.
158 visites
sans couverture

Ca raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)
7 etoiles
Passion
C'est l'histoire d'une passion, d'un amour fou qui emporte les amoureux dans leurs recoins jamais explorés. Elle (la narratrice) raconte Sarah, rencontrée par hasard au détour d'un dîner, et qui deviendra Passion. Passion dévorante, passion-noyade. Ce premier roman de Pauline Delabroy-Allard est réussi. J'ai vraiment aimé : l'écriture, fluide et très belle ...

37.
158 visites
sans couverture

Tableaux de chasse ou la vie extraordinaire de Fernand Legros de Roger Peyrefitte

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
7 etoiles
UN MONUMENT… CONTESTÉ!
Dans «Tableaux de chasse ou la vie extraordinaire de Fernand LEGROS», Roger PEYREFITTE nous emmène faire la connaissance de M. LEGROS (1931-1983), «marchand» de tableaux dans les années 50-60. Né à Ismaïlia en Egypte, ancien élève des jésuites du Caire, il entame très tôt une carrière de danseur de cabaret. Il émigre ensuite aux Etats-Unis d’Amérique, et prends par mariage la...

38.
157 visites
sans couverture

Le Mépris de la démocratie: Retour sur le traitement médiatique des élections présidentielles de 2002 et 2017 de Mathias Reymond

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
10 etoiles
les merdias au garde-à-vous
"À chaque mobilisation sociale, à chaque conflit militaire, à chaque élection, le constat ne varie pas : les médias sont des médias de parti pris. Avec des nuances quand ce sont des médias de masse. Sans nuances – et cela peut se comprendre – quand ce sont des médias d’opinion. Le même processus, « information-mobilisation-culpabilisation », est ajusté à la...

39.
157 visites
sans couverture

La guerre des pauvres de Éric Vuillard

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
Une des épopées des sans rien
La guerre des pauvres récit d'Eric Vuillard éditions Actes Sud 68 pages intenses janvier 2019 Ce livre tombe à pic.... L'irruption du mouvement des gilets jaunes a-t-elle inspiré l'auteur ? Peut-être.... Mais aujourd'hui comme avant-hier à la fin du Moyen Age, au début de la Renaissance ou après, les damnés de la terre qu'on n'attendait pas, jaillissent et se montrent courageux et plus que téméraires. Ils...

40.
155 visites
sans couverture

Le langage de la solitude de Jan-Philipp Sendker

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
8 etoiles
David contre Goliath
Dans ce roman, nous retrouvons le héros du Murmure des ombres, Paul Leibovitz, ainsi que son amie Christine Wu. Cette dernière vit avec sa mère et son fils, et elle reçoit un appel à l’aide mystérieux de son frère qu’elle croyait mort et qu’elle n’a pas revu depuis quarante ans. Paul et elle se rendent en Chine pour comprendre ce...

41.
154 visites
sans couverture

Katanga - tome 3 : Dispersion de Fabien Nury (Scénario), Sylvain Vallée (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
10 etoiles
Folie et violence
Les diamants et la possibilité de devenir riche très rapidement s'emparent des hommes, de tous les hommes, sans exception. En ce début des années soixante, la violence et la rapacité sont partout, et beaucoup y laissent leur vie. On croise des mercenaires, des "affreux" comme on disait à l'époque, des politiciens africains assoiffés de pouvoir et de richesses, des...

42.
153 visites
sans couverture

Made in France de Pierre Daninos

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Un régal !
Philippe est un célibataire d’une trentaine d’années, employé dans une société spécialisée dans le marketing. Il doit se creuser la tête pour trouver des idées, des slogans, des formules-choc pour promouvoir d’autres entreprises. Son patron, M. de Witt-Piquet, toujours entre deux avions, sait parfaitement se faire plaindre de la galerie. Il y a plus de vingt ans qu’il n’a pas...

43.
151 visites
sans couverture

Les Misérables - Vol.1 de Takahiro Arai

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Waouh !! Superbe adaptation
Présentation : Jean Valjean soutient depuis toujours sa soeur et ses 7 enfants. Il essaie de gagner de l’argent et de les nourrir comme il peut en élaguant des arbres. Mais l’hiver arrivé, il n’a plus de travail. Après avoir vendu le pistolet de son défunt père, il ne peut même plus braconner et se trouve obligé de voler du...

44.
150 visites
sans couverture

Une aventure de Jeanne Picquigny : L'ivresse du poulpe de Frédéric Bernard

critiqué par Coper - (35 ans)
7 etoiles
Jeanne et/ou Eugène
Présentation : Après son séjour en Afrique, on retrouve Jeanne Picquigny dans son château, à la campagne. Son bel aventurier, son Eugène, s'en est allé mesquinement avec des souvenirs précieux pour notre héroïne. Celle-ci, entourée de la soeur de Eugène, de Victoire et de quelques bouteilles, décide de partir à la poursuite de l'aventurier de son coeur. Cela la mènera jusqu'à New York,...

45.
149 visites
sans couverture

Les conspirateurs du silence de Marylin Maeso

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Dialogue muselé
La tenue régulière d’un compte Twitter par la philosophe Marilyn Maeso et l’analyse circonstanciée de ses échanges en dit long sur ce réseau social dont les fils charrient à la fois le meilleur, par exemple le pouvoir de rassembler des multitudes autour d’une cause commune, comme le pire. Le pire se révèle derrière un essentialisme de combat en opposition avec...

46.
149 visites
sans couverture

Educated by Initiative: The Effects of Direct Democracy on Citizens and Political Organizations in the American States de Daniel A. Smith, Caroline Tolbert

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
8 etoiles
Effets de la démocratie directe sur les citoyens
À l'heure où le référendum d'initiative citoyenne (RIC) est au coeur de nombreuses discussions en France, des rond-points ruraux jusqu'à l’hémicycle de l'assemblée nationale, il est de bon augure de se pencher sur ce que ce référendum entraîne chez les chanceuses et chanceux qui en bénéficient depuis plusieurs décennies. Des dizaines de pays dans le monde possèdent des RIC dans...

47.
148 visites
sans couverture

Une aventure de Jeanne Picquigny : La tendresse des crocodiles de Frédéric Bernard

critiqué par Coper - (35 ans)
9 etoiles
Jeanne en Afrique
Presentation : Début du 20ème siècle, Jeanne Picquigny passe une jeunesse formidable entre images d'Afrique et activités avec sa caméra, offerte par son scientifique et aventurier de père. 1921, alors qu'elle s'installait tranquillement avec son amoureux, un notaire fort épris, Jeanne est obligée de partir à la recherche de son père, perdu en Afrique. Celui-ci s'est lancé à la poursuite du Mokélé Mbêmbé,...

48.
147 visites
sans couverture

Lèvres de pierre : Nouvelles classes de littérature de Nancy Huston

critiqué par Peche07 - (61 ans)
6 etoiles
Déconcertant mais instructif. Quelle lubie Nancy?
Fallait-il aller jusque là ? Entre l’enfance d’un tyran ( Pol Pot) et celle d’une jeune nord américaine anorexique et éprise de littérature, le parallèle est… déconcertant! Les deux « héros » ont en commun les fêlures, le malaise, des aspirations fortes, des rendez vous manqués… et Paris vu sous deux latitudes différentes. Victimes du même mutisme...

49.
147 visites
sans couverture

La Grande Tueuse: Comment la grippe espagnole a changé le monde de Laura Spinney

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Le voile se lève
C’est au printemps 1918 qu’est apparue la première vague en Europe, suivie durant l'été d’une seconde avec des complications pulmonaires consécutives à la mutation du virus, puis à l’automne d’une troisième. Leur virulence cumulée sur des organismes affaiblis, sous-alimentés a été suffisante pour hâter la fin du conflit en cours au point peut-être de renverser le camp des vainqueurs. Son...

50.
145 visites
sans couverture

Balades Irlandaises de Catherine Barry, Cathy Kelly, Marisa Mackle, Tina Reilly

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
4 etoiles
Very bad trip
En rangeant ma bibliothèque je tombe sur ce recueil de 4 nouvelles. Tiens de la littérature irlandaise! Ça semble léger mais frais. Pourquoi pas. Eh bien c’est raté. Et pour la littérature, et pour l’Irlande. Langage basique, scénario minimaliste, personnages sans épaisseur, aucun style (les 4 nouvelles auraient aussi bien pu être écrites par le même auteur). Le ton est...

51.
145 visites
sans couverture

La nuit se lève de Élisabeth Quin

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Vivre avec un double glaucome
La journaliste d'Arte, ancienne chroniqueuse cinéma de Rive droite rive gauche, évoque un nouveau pan de sa vie. Après le combat de l'adoption, il s'agit d'une autre épreuve douloureuse, de nature médicale, qui la menace de perdre la vue, en raison du diagnostic d'une double glaucome. Elle évoque son choc, ses moments d'abattement, mais aussi son courage, sa force qui...

52.
144 visites
sans couverture

L'auberge du pont de Tréboul de Sylvie Baron

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
6 etoiles
Policier de terroir
En 1934, un village du Cantal est englouti par la construction d’un barrage. Quarante ans plus tard, ce barrage est vidé pour des travaux de révision. Des visites touristiques sont organisées, permettant de redécouvrir ce qui reste, et les habitants revoient avec nostalgie ce qui a été autrefois leur lieu de vie. En particulier l’ancienne auberge, reconstruite dans...

53.
144 visites
sans couverture

La révolte de Clara Dupont-Monod

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
7 etoiles
Lorsqu'une famille de caractères forts s'affronte
Histoire peu banale. Après un mariage de quinze ans avec le roi de France Louis VII, Aliénor d’Aquitaine se marie avec le futur roi d’Angleterre, Henri Plantagenêt, mais ce mariage ne sera pas plus heureux, même si le couple engendre huit enfants (dont 6 mourront avant Aliénor !). Henri n’est que colère et Aliénor est également une femme de tête....

54.
143 visites
sans couverture

Hétéronymes de Pentcho Slaveikov

critiqué par Reginalda - (lyon - 51 ans)
10 etoiles
Des poèmes entre histoire bulgare et thématique universelle
À l'approche du Printemps des poètes, les éditions du Cygne ont publié le premier livre de Pentcho Slaveïkov (1866-1912) disponible en français. Il est traduit et préfacé par Denitza Bantcheva, ancienne lauréate du Prix Claude Sernet, qui est aussi la principale traductrice d'un autre grand poète bulgare, Nikolaï Kantchev (1936-2007). Hétéronymes est un recueil qui permet de mesurer l'originalité et la...

55.
143 visites
sans couverture

Destinées sentimentales: Les destinées sentimentales - Femmes - L'amour c'est plus que l'amour de Jacques Chardonne

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 67 ans)
8 etoiles
RIEN D'AUTRE DANS LA VIE
Ce roman, en trois parties, apparaît a priori comme le portrait d’un monde déjà éloigné, historiquement : celui de la bourgeoisie charentaise et limousine protestante de la fin du XIXe siècle. M. Pommerel est un fabricant de cognac, très croyant. Il n’éprouve pas de contradiction entre l’exercice de sa foi et le commerce des spiritueux ; Il y voit une sorte...

56.
141 visites
sans couverture

Les amoureux du Jour 2 de Pierre Cayouette

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
Référendum sur l'indépendance du Québec
Ceux qui étaient de jeunes adultes en 1980 savoureront ce roman. Il leur rappellera l’idéal qui les animait à l’époque, soit celui de vivre dans un Québec libre, comme l’avait proclamé Charles de Gaulle du haut du balcon de l’hôtel de ville de Montréal en 1967. Il avait soulevé un enthousiasme qui a dégénéré en crises d’amertume. Christian, le héros...

57.
140 visites
sans couverture

Les Misérables - Vol.2 de Takahiro Arai

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Superbe
Présentation : Le quartier Latin de Paris au début du XIXe siècle. La belle Fantine à la chevelure d'or vit pleinement sa jeunesse. Elle est amoureuse d'un homme grâce auquel elle vit aisément. Et elle a une foule d'amis. Et puis elle met au monde sa jolie petite Cosette. Son destin va lui jouer des tours. On passe directement de Paris à Montreuil-sur-Mer. Le pays...

58.
139 visites
sans couverture

L'Odeur de la Forêt de Hélène Gestern

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
10 etoiles
Un délice de lecture
C'est en effet avec un infini plaisir que je me suis laissée embarquer dès le début dans ce roman, plaisir toujours soutenu jusqu'à l'issue de ses 740 pages, fait assez rare pour mériter d'être souligné. Voici donc une œuvre ambitieuse et passionnante, remarquablement écrite et construite qui se lirait comme une enquête policière si elle n'était d'une toute autre envergure. Mêlant...

59.
139 visites
sans couverture

Le Loup peint de Jacques Saussey

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
7 etoiles
Brrr… Et si…
Impossible de tenter de résumer ce livre sans en gâcher la lecture. Même la quatrième de couverture en dit trop, à mon avis. Vincent, vétérinaire, va voir sa vie basculer lors de son retour nocturne de chez sa maîtresse… Les plus : - Une idée de base à la fois excessivement inquiétante et (malheureusement) pas vraiment irréaliste - Un page-turner extrêmement efficace (je l’ai lu en deux...

60.
138 visites
sans couverture

Annihilation de Jeff VanderMeer

critiqué par ARL - (Montréal - 33 ans)
8 etoiles
Inquiétante étrangeté
Je me suis intéressé à ce roman après avoir vu l'excellente adaptation d'Alex Garland plus tôt cette année, et j'ai été surpris d'y retrouver si peu d'éléments du film. En fait, la plupart des scènes marquantes du film sont absentes du roman, si bien que j'ai presque eu l'impression d'aborder cet univers pour la première fois. L'histoire de base reste...