Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


61.
149 visites
sans couverture

Ma soeur chasseresse de Philippe Arseneault

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
8 etoiles
Vive la culture chinoise
Les Québécois de souche francophone grinceront des dents ou seront emballés par ce roman de Philippe Arseneault né à La Tuque et qui a vécu en Chine. L’auteur se penche sur ces deux mondes. Il attribue la palme du mérite au peuple chinois aux dépens des Québécois qui se débarrassent, selon lui, de leur culture pour embraser celle des autres....

62.
148 visites
sans couverture

L'Art déco de Victoria Charles

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)
5 etoiles
Choix éditorial discutable...
Né au lendemain de la Première Guerre mondiale, l'Art Déco fut un style particulièrement florissant durant les années 1920 et 1930. Rompant avec les courbes et l'abondance de motifs de l'Art Nouveau, l'Art Déco se caractérise par ses lignes droite, ses formes épurées et ses emprunts au mouvement cubiste dans la réalisation de ses décors. Inspirant tout aussi bien l'architecture...

63.
148 visites
sans couverture

La Communication du vivant de Joël Bockaert

critiqué par Colen8 - (76 ans)
8 etoiles
Tout commence par les échanges cellulaires
Jouer collectif est une propriété du vivant. Depuis les premières cellules ce sont leurs échanges entre elles et avec l’extérieur qui ont perpétué ce phénomène à l’origine encore inconnue, la vie. Récompensés par des séries de prix Nobel les chercheurs ont réussi à démêler l’écheveau des processus complexes qui pilotent les échanges à la base de toute communication. Le bricolage...

64.
148 visites
sans couverture

Outside Insight : Navigating a World Drowning in Data de Jorn Lyseggen

critiqué par Paullouisvalat - (21 ans)
10 etoiles
Outside Insight, ou le futur de la prise de décision
Internet a bouleversé nos habitudes et notre accès à l’information. Chaque jour sont mis en ligne des milliers d’offres d’emploi, d’actualités, de posts réseaux sociaux, de dépenses publicitaires ou encore des dépôts de brevet… Et pourtant, ces informations sont encore inexploitées par les entreprises lors de leurs prises de décision ! Pour cause : un focus trop important sur leur data...

65.
148 visites
sans couverture

Medias : les nouveaux empires de Amaury de Rochegonde, Richard Sénéjoux

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Les médias français saisis par les capitaines d'industrie
Les médias sont devenus un enjeu économique au point tel que les capitaines d'industrie s'en saisissent pour présenter la réalité de l'actualité à leur manière, tenter d'influencer dans leur sens et dans celui des politiques dont ils sont proches. Cette donnée constitue désormais la ligne directrice de l'économie des médias en France. Cette réalité se décline en fonction des profils...

66.
148 visites
sans couverture

Les femmes dans la révolution russe de Jean-Jacques Marie

critiqué par CHALOT - (69 ans)
10 etoiles
une oeuvre maîtresse
« Les femmes dans la Révolution russe » de Jean-Jacques Marie 28 septembre 2017 Editions du Seuil Ces femmes qui ne seraient pas des personnes d’après un vieux proverbe russe ont été les premières à faire grève le 21 février 2017 (soit le 8 mars d’après le calendrier grégorien). C’est la journée internationale des droits des femmes qui voit les ouvrières de plusieurs usines du...

67.
148 visites
sans couverture

Dans la forêt de Jean Hegland

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
8 etoiles
Retour vers le futur !
Jean Hegland (1956- ) est une romancière américaine. Son premier roman "Dans la forêt " paraît en 1996 aux états-unis et rencontre un succès éblouissant. Il parait en France en 2017 (Gallmeister) En Californie du nord, à 50 km du premier village vit une famille heureuse et unie. Nell et Eva sont 2 soeurs complices aux centres d'intérêts distincts. Eva est une artiste qui...

68.
147 visites
sans couverture

La Cible était française (Une aventure de Jack Reacher t. 18) de Lee Child

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
8 etoiles
L'action comme divertissement
Présentation de l'éditeur Émoi dans tous les services de sécurité du monde : un inconnu vient de tirer sur le président de la République française à Paris, et la balle est américaine. Le sniper a touché l’écran de protection à la distance phénoménale de 1 300 mètres. L’avertissement est clair : la prochaine fois, ce sera au G8 que ça se...

69.
146 visites
sans couverture

Never Go Home - Tome 01 de Patrick Kindlon (Scénario), Matthew Rosenberg (Scénario), Josh Hood (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Intéressant !!!
On constate depuis quelques années une assez grande appétence des lecteurs français pour les fameux Comics américains, ces bandes dessinées qui ont fait et font encore la part belle aux Super Héros ! Mais, ce que recherchent ces lecteurs va souvent bien au-delà des grands classiques que sont les fameux personnages de Marvel… Voici un exemple qui montre bien que...

70.
146 visites
sans couverture

Maternité et biologie de Jean Rostand

critiqué par Eric Eliès - (43 ans)
7 etoiles
Une présentation historique des croyances sur la conception et la maternité et quelques digressions (à connotations eugéniques) sur les perspectives ouvertes par la science
Ce petit livre, écrit par un scientifique autodidacte passionné par la vulgarisation et le débat d’idées, est passionnant, notamment dans son approche historique des balbutiements de la science pour tenter de percer les mystères de la reproduction sexuée et de la génération d’un être vivant, et stupéfiant, notamment dans ses réflexions prospectives. Ce livre fut écrit dans les années 60...

71.
146 visites
sans couverture

Madame de Staël de Michel Winock

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
9 etoiles
Un grand nom peu connu de la littérature
Germaine de Staël est passée dans l'oubli, alors qu'elle a représenté l'une des figures les plus importantes de la littérature, voire de manière plus discutable des idées politiques, du tournant des XVIIIème et XIXème siècles en France, aux heures révolutionnaire et impériale. Libérale, tantôt monarchiste et républicaine, vigoureusement anti-napoléonienne, héritière des Lumières tout en étant très attachée à la religion,...

72.
146 visites
sans couverture

Sous le rideau, la petite valise brune de Françoise Thiry

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
9 etoiles
être métis n'est pas si simple
Sous le rideau de la vie traîne une petite valise brune lourde de sens. Françoise Thiry, enseignante au début de sa vie professionnelle est actuellement coordinatrice d'un centre d'alphabétisation. Sous le rideau, la petite valise brune est son premier roman. A 6 ans, l'héroïne arrive à l'aéroport de Bruxelles avec sa petite valise brune, accompagnée de Monseigneur ; mulâtresse, elle vient du Burundi...

73.
146 visites
sans couverture

Congo de Éric Vuillard

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)
7 etoiles
La période coloniale
Eric Vuillard évoque dans ce récit une partie de l'histoire mondiale, sombre et dénuée de toute morale.En 1884, lors de la conférence de Berlin, des pays occidentaux se sont réparti les pays d'Afrique comme s'ils étaient les maîtres du monde. C'est aussi dans cette période qu'est créé l'Etat indépendant du Congo. Eric Vuillard s'est précisément documenté et ce sont des...

74.
145 visites
sans couverture

Histoire des idées économiques - Tome 2 : De Walras aux contemporains de Jean Boncoeur, Hervé Thouément

critiqué par Colen8 - (76 ans)
7 etoiles
Bon à savoir, sous toutes réserves
Au tournant des deux siècles précédents le français Léon Walras est considéré comme le père de la théorie néoclassique – on évoque à son sujet la révolution marginaliste – et le premier à avoir introduit l’économétrie au sein de la discipline économique. Ces mêmes débats sur l’avenir du capitalisme, la nécessité ou non d’une régulation étatique voire supranationale alimentent l’actualité...

75.
145 visites
sans couverture

Un avant-poste du progrès de Joseph Conrad

critiqué par Tistou - (61 ans)
8 etoiles
Colonialisme civilisateur
Dans la veine de « Au cœur des ténèbres », petite nouvelle illustrant le « progrès » tel qu’il était conçu au bon vieux temps des Colonies. L’Afrique, équatoriale, un poste avancé sur un fleuve. La Grande Compagnie a jugé bon d’y maintenir cet avant-poste : « Deux blancs avaient la charge du poste commercial. Kayerts, le chef du poste, était...

76.
145 visites
sans couverture

Le Choix du Roi - Tome 01 : Première trahison de Jean-Claude Bartoll (Scénario), Aurélien Morinière (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Une série qui en surprendra plus d'un...
Cet album ne fait plus partie des livres de la rentrée mais j’avoue que sa sortie en mai dernier permet quand même de l’inclure dans les albums du moment même si j’ai bien compris que ces derniers temps les durées de vie en librairie sont de plus en plus courtes… Donc, ouvrons cette série, Le choix du roi, avec son...

77.
145 visites
sans couverture

Une balle perdue de Joseph Kessel

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 35 ans)
10 etoiles
La Catalogne voulait déjà son indépendance il y a presque 100 ans
Présentation de l'éditeur Barcelone, octobre 1934. Quand la Catalogne se soulève pour réclamer son indépendance, Alejandro, un jeune cireur de chaussures naïf et enthousiaste, et son ami Vicente décident de s'engager dans ce combat. Ce choix va bouleverser leur vie... Une magnifique histoire d'amitié et d'honneur sur fond de révolte par l'auteur du " Lion ". Si je critique le livre maintenant...

78.
145 visites
sans couverture

Lépante de Jean-Yves Delitte (Scénario), Federico Nardo (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
9 etoiles
Excellente BD dans une très bonne collection !
En 1946, Louis de Saint Quentin racontait aux enfants l’histoire de la marine française avec des dessins d’André Mathiot. Ces mêmes auteurs avaient d’ailleurs raconté l’histoire de France. Leurs livres sont aujourd’hui presque introuvables et à l’époque on les offrait comme récompense aux meilleures élèves de primaire… On a oublié ces auteurs depuis bien longtemps et certains ouvrages qu’ils avaient produits...

79.
144 visites
sans couverture

Yoko Tsuno tome 7 : La frontière de la vie de Roger Leloup

critiqué par Kabuto - (Craponne - 57 ans)
7 etoiles
Retour en Allemagne
Retour en Allemagne pour Yoko qui retrouve son amie Ingrid en mauvaise santé. En effet, la jeune fille est alitée depuis quelques semaines et ses symptômes n’ont rien de naturel. Une occasion pour notre héroïne de vivre une nouvelle aventure trépidante. Elle ne ménage d’ailleurs pas sa peine pour dénouer une intrigue comme toujours à la limite du fantastique. Son...

80.
144 visites
sans couverture

Arlis des forains de Mélanie Fazi

critiqué par Cédelor - (Paris - 45 ans)
8 etoiles
Du fantastique original, à la fois doux et amer, poétique et profond.
Livre trouvé lors d’une journée « débarras » à une médiathèque d’entreprise qui se délestait des livres qu’elle ne voulait plus proposer en prêt. Le titre du livre, l’image de la couverture, le résumé de la 4ème de couverture, l’estampille SF et le nom de l’auteur (inconnu) qui révèle une femme, tout ça m’a donné envie de le découvrir. J’ai découvert...

81.
143 visites
sans couverture

Châteaux Bordeaux - Tome 08 : Le Négociant de Eric Corbeyran (Scénario), Espé (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
La série reste d'un très bon niveau !
Je peux l’avouer, bien simplement, cette série n’est arrivée que très tard dans mes lectures. D’une part, je ne suis pas très Bordeaux au départ et d’autre part j’avais des doutes sur ces séries que je trouve quand même assez commerciales… Là, j’avais un peu tort car elle avant tout le fruit du travail de deux passionnés du vin de...

82.
142 visites
sans couverture

Mémoires d'une fleur de Jacques Pimpaneau

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
7 etoiles
Sexifrage
« L’éditeur a voulu mettre mon nom comme celui de l’auteur, car il est persuadé, je ne sais pas pourquoi, que c’est moi qui ai écrit ce livre », précise Jacques Pimpaneau dans sa préface. C’est de la simple coquetterie de sa part, tous les lecteurs comprendront vite qu’il est certainement l’auteur de ce texte. Il a une connaissance suffisante...

83.
141 visites
sans couverture

Ma mort et puis après de Lyne Leon

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
6 etoiles
Aux confins de la mort
Victime d’un très grave accident de la route, une jeune femme tombe dans un coma profond. Son esprit se détache de son corps et elle se retrouve dans une NDE (Near death expérience) assez longue. Quand elle reprend véritablement conscience, c’est pour découvrir qu’elle est défigurée, recousue de partout, incapable de se lever et qu’elle souffre le martyre. Un chirurgien...

84.
141 visites
sans couverture

La Fontaine - Une école buissonnière de Erik Orsenna

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Une vie en ode au plaisir
La Fontaine, né à Château-Thierry, si raffiné qu'il fut, tenait du dilettante et ne s'en dissimulait qu'à peine. Cocu et coureur, il profitait de la vie et de ses plaisirs. Il en advint qu'il dut quitter les rives de l'aristocratie, lassée de ses écarts. Aussi se commit-il à l'écriture de contes libertins qui faillirent lui coûter son entrée à l'Académie...

85.
141 visites
sans couverture

Vie du Père Lebbe de Jacques Leclercq

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 81 ans)
9 etoiles
Le Tonnerre qui chante au loin *
Il avait reçu la vocation dès l’adolescence. A sa confirmation il avait annoncé à sa famille qu’il serait le Père Vincent Lebbe, missionnaire en Chine, et qu’il deviendrait chinois parmi les Chinois. Et c’est ce qu’il fit. Et c’est ce que nous raconte cette biographie. L’auteur commence par nous raconter l’enfance et la jeunesse de son héros. Il nous dit...

86.
139 visites
sans couverture

Le Supplement d'Ame de Matthieu Biasotto

critiqué par Ayor - (45 ans)
10 etoiles
Une claque magistrale
Dans ce thriller fantastique Matthieu Biasotto fait une fois de plus très fort. Son style tout d’abord : certes les phrases courtes, le style percutant voire haché font partie intégrante de la plupart des romans du genre ; mais cet auteur a quelque chose en plus, il possède un style qui lui est propre et qui participe indéniablement à la...

87.
138 visites
sans couverture

L'été de mes 16 ans de Michelle Dalton

critiqué par Alapage - (44 ans)
7 etoiles
Une douce romance jeunesse...
Alors que tout aurait pu séparer la « locale » Anna et le « touriste » Will, ces deux adolescents se laissent porter par la vague de l'amour... "Nous avons couru vers les vagues, traversé l'eau écumante du bord en levant haut les pieds et plongé ensemble sous la première grosse vague." Anna est l'aînée d'une famille un peu hors-norme. Ils sont...

88.
138 visites
sans couverture

La vengeance du pardon de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
9 etoiles
Quatre nouvelles sur le pardon
Eric-Emmanuel Schmitt, comme dans Concerto à la mémoire d'un ange, nous livre une série de variations - énigmatiques - sur un même thème, ici le pardon, sur la force et les effets inattendus qu'il peut avoir. Dans la première, une femme jalouse sa soeur jumelle, cette dernière faisant tout pour l'apaiser et lui faciliter la vie, jusqu'au jour où son...

89.
137 visites
sans couverture

Urban Tome 4: Enquête immobile de Luc Brunschwig (Scénario), Roberto Ricci (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Très bon récit d'anticipation
mon avis porte sur la série -les 4 premiers albums- : J'avais d'abord découvert le tome 1 d'"Urban" il y a quelques années, sans y donner suite. Et là au hasard de mes déambulations, je tombe sur les 4 premiers volumes de cette série à la médiathèque. Je m'y suis plongé à mon retour et j'ai littéralement dévoré les 4 volumes...

90.
137 visites
sans couverture

A comme apocalypse de Lincoln Child, Douglas Preston

critiqué par Deinos - (55 ans)
3 etoiles
Lu par hasard... abandonné par désir...
Que dire de ce roman... l'idée du livre en soi n'est pas révolutionnaire... elle évoque pour moi une intrigue (bien plus plaisante au demeurant) d'un Chapeau Melon et Bottes de Cuir de la grande époque ou celle de nouvelles des classiques de la S.F... même si dans le cas présent on serait plutôt dans le thriller... Donc non seulement l'idée...