Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


91.
136 visites
sans couverture

Le goût de la mode de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Une anthologie sur le style, l'élégance et la préciosité
Cette petite anthologie littéraire de la mode sous toutes ses facettes, de la manière de porter la toilette, du pédantisme à courir après les dernières tendances et du génie créatif des grands noms, depuis Worth jusqu'à Saint-Laurent en passant par Chanel. Ces trois versants permettent une certaine objectivité, en évitant de réduire le sujet à un parti pris qu'aurait constitué...

92.
135 visites
sans couverture

Dans les coulisses du Marvel Cinematic Universe de Jean-Christophe Detrain

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)
6 etoiles
Histoire d'une machine hollywoodienne.
Voici un ouvrage dont le but est de raconter l'histoire de Marvel Studios, la branche cinématographique du célèbre éditeur de comics américain et de leur fameux univers de films partagés : le Marvel Cinematic Universe (MCU pour les intimes), une gigantesque machine à dollars qui constitue l'essentiel de la production hollywoodienne à grand spectacle d'aujourd'hui. La structure du livre est...

93.
135 visites
sans couverture

Dali de Chloé Varin

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Un récit touchant et authentique!
Divorce, deuil, dépression... des événements qui touchent une adolescente hypersensible. Réussira-t-elle à passer au travers de ces épreuves sans y laisser trop de plumes? Dali est une jeune adolescente qui se retrouve bien malgré elle dans le bureau de la psychoéducatrice de l'école. Son meilleur ami Colin est inquiet pour elle et il est allé chercher de l'aide à sa place....

94.
134 visites
sans couverture

Karain de Joseph Conrad

critiqué par Tistou - (61 ans)
9 etoiles
La force de la persuasion …
« Karain », nouvelle de Joseph Conrad se déroulant classiquement dans les mers du Sud-Est asiatique est à mes yeux davantage que cela. Je veux dire davantage qu’une péripétie asiatique. Ce qui constitue le fond, d’ordinaire, de ces nouvelles consacrées à la navigation et la découverte dans ces territoires, n’est ici que la forme habillant un propos différent – en...

95.
134 visites
sans couverture

Bonjour, c'est l'infirmière ! de Charline

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
8 etoiles
une semaine de ouf !
Du vendredi soir au vendredi soir, une semaine de folie ! Une semaine ordinaire en fait, racontée par une Charline en colère, qui gémit sous le poids des contraintes mais continue à faire son boulot avec cœur. Charline est infirmière libérale à la campagne. On saura tout de son quotidien, au travail en tout cas car elle reste très discrète...

96.
134 visites
sans couverture

Le garçon de l'ombre de Carl-Johan Vallgren

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
Polar suédois
Tout commence donc par une sombre affaire en 1970, lorsqu'un petit garçon, Kristoffer Klingberg, le fils d’une famille fortunée est enlevé dans le métro à Stockholm. Quelques années plus tard, ce sont les parents de l'enfant disparu qui sont retrouvés dans leur garage, asphyxiés par les gaz d’échappements de leur voiture. Suicide ou assassinat ?. Des années plus tard, c'est...

97.
133 visites
sans couverture

Beau Masque de Roger Vailland

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
L'Italien et la belle ouvrière
Aux alentours des années mille neuf cent cinquante, dans une vallée jurassienne, tandis que Belmaschio, que les habitants ont surnommé Beau Masque, immigré italien ramasseur de lait, tente de séduire la belle mais farouche Pierrette Amable, déléguée syndicale de la filature locale, le groupe international auquel appartient dorénavant l’usine a décidé de mettre en œuvre une opération de modernisation du...

98.
133 visites
sans couverture

La Blonde: Les icônes barbares de Pierre Soulages de Lydie Dattas

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
8 etoiles
Et dort dans les draps noirs des illuminations.
La Blonde (en fait un synonyme de la lumière au XVIIe Siècle), est un hommage, et bien plus je dois dire, au peintre Pierre SOULAGES, à qui la poétesse Lydie DATTAS voue une admiration sans limites. Et lui a donc écrit ce petit livre de poèmes en prose – une petite centaine de pages -, composés de petits textes, d’une page...

99.
131 visites
sans couverture

Le marteau du nord de Horus W. Odenthal, Arndt Drechsler (Dessin)

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
4 etoiles
Une longue mise en place et... on attend !
Alors qu'ils patrouillent autour de leur immense cité-forteresse au pied des montagnes du Dos du Dragon, une groupe de jeunes elfes découvrent un humain très grièvement blessé en armure de général de l'Empire Idirien. Alors qu'ils discutent entre eux pour savoir s'ils doivent ramené l'humain, ils ont attaqués par une créature façonnée artificiellement qui tue et blesse plusieurs d’entre eux....

100.
131 visites
sans couverture

Fortune de France, tome 11 : La Gloire et les périls de Robert Merle

critiqué par Elko - (Niort - 41 ans)
8 etoiles
Le siège de La Rochelle
Le célèbre tableau de Motte montre Richelieu debout sur la digue qui assiste derrière les palissades à l’affrontement des flottes française et anglaise. C’est l’image la plus connue du siège de La Rochelle. Et c’est le cœur de cet onzième opus. Cette digue voulue plus que toute autre par le cardinal sera-t-elle suffisante pour contenir les secours anglais ? Permettra-t-elle la...

101.
131 visites
sans couverture

La position du missionnaire roux de Alain Berenboom, Dominique Meurant

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)
9 etoiles
Comme j'aime !
Le missionnaire roux est un régal. Les aventures d’un cadre suisse de la prestigieuse entreprise Nestlé qui se retrouve otage dans un détournement d’avion. Complètement déjanté, le texte est construit sous forme de fréquents retours en arrière qui s’entrecroisent . C’est diablement prenant et plein d’un humour débonnaire (mais bien ciblé). Premier roman d’un auteur confidentiel, qui...

102.
131 visites
sans couverture

Le signe de Philippe Thirault (Scénario), Manuel Garcia (Dessin)

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)
4 etoiles
Quand la vie de famille est un enfer
Une histoire ultra-classique de possession satanique. Les dessins de ce huis-clos sont quasiment parfaits et très évocateurs mais le scénario de Philippe Thirault pêche juste un brin par sa légereté ; si cela avait été développé en film on aurait eu droit à une sorte d' » Annabelle 3 » avec plein de jump-scares dedans. Également, la trame de base très...

103.
131 visites
sans couverture

The Great Antonio et autres contes de cirque de André Trottier

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
5 etoiles
Les Loosers
Les Montréalais se souviennent d'Antonio Barichievich qu'ils appelaient affectueusement le Grand Antonio. Avant son décès survenu en 2004, on le voyait arpenter les rues du quartier Rosemont ou du Plateau Mont-Royal, tentant de vendre aux passants des photos rappelant ses heures de gloire alors qu'il tirait des autobus avec sa seule tignasse ou qu'il livrait des combats comme catcher. Malheureusement,...

104.
131 visites
sans couverture

Détective Conan, tome 27 de Gōshō Aoyama

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)
8 etoiles
La rouille du corps
Alors qu'ils sont en train de passer quelques jours de vacances dans un hôtel, Conan, Ran et Kogoro tombent sur Eri, l'ex-femme de ce dernier, également en vacances avec quelques-uns de ses collègues avocats. Il va y avoir, évidemment, un meurtre durant ce séjour, mais à la surprise générale le principal suspect n'est autre que Kogoro lui-même ! Afin de résoudre...

105.
131 visites
sans couverture

Un jour, tu raconteras cette histoire de Joyce Maynard

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
8 etoiles
Au coeur de la maladie
L’œuvre de Joyce Maynard se divise en deux genres : Les romans fictionnels et les autobiographiques. Ma première approche s’est donc faite au hasard, grâce à la rentrée littéraire, avec ce texte qui appartient à la deuxième catégorie. Dès les premières lignes, elle ne fait pas de manières et nous ouvre les portes de sa vie. Sans aucune pudeur, on accède...

106.
130 visites
sans couverture

Yoko Tsuno, tome 17 : Le matin du monde de Roger Leloup

critiqué par Kabuto - (Craponne - 57 ans)
6 etoiles
La danseuse
Après un voyage d’études dans le passé, Monya a quelques problèmes avec des évènements qu’elle a déclenchés malencontreusement. Elle demande donc son aide à Yoko et ses amis pour rétablir l’ordre dans le cours du temps. Nous voilà donc parti pour un voyage dans l’Indonésie de 1350. Petite remarque, la jeune électronicienne est accompagnée d’une petite fille que je ne...

107.
129 visites
sans couverture

Le gang des rêves: À la poursuite du rêve américain de Luca Di Fulvio

critiqué par Psychééé - (29 ans)
9 etoiles
The American Dream
1920. Qu’est-ce que le rêve américain ? C’est ce que va tenter de découvrir Cetta, fuyant son Italie natale à 15 ans avec son fils tout juste né. L’arrivée à New York est difficile et bien différente de ce à quoi elle s’attendait. On s’aperçoit d’ailleurs que chaque immigré, Italien, Juif ou Irlandais n’est jamais considéré comme Américain mais que...

108.
127 visites
sans couverture

Wet moon Vol.1 de Atsushi Kaneko

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)
9 etoiles
"Convoiter l'inaccessible..."
Agréable policier au graphisme vintage et glamour. Mon seul grief est la multiplicité de ces ellipses qui nuisent à la crédibilité de l'enquête, presque asphyxiée sous tout cela. Mais le style presque psychédélique est unique et la patte ancienne de l'histoire qui se déroule en 1966 en fait l'intérêt. J'aime bien aussi le fait que cet inspecteur soit quelque peu dérangé...

109.
127 visites
sans couverture

Le dernier paradis de Antonio Garrido

critiqué par Tanneguy - (Paris - 78 ans)
6 etoiles
Ils pensaient que l'URSS était ce dernier paradis....
L'auteur nous assure qu'il s'agit d'évènements réels ; sa propre famille y aurait été mêlée, c'est ce qu'il mentionne à la fin du récit Dans les années 1920-1930 plusieurs dizaines de travailleurs américains réduits à la misère dans leur pays, décident d'émigrer en URSS qui apparaît alors comme un pays prospère en pleine expansion. Difficile à imaginer en 2017, n'est-ce pas...

110.
126 visites
sans couverture

Bird et le mage Chô de Annie Préaux

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
9 etoiles
Chômage et terrorisme
Bird, l'oiseau, un héros de roman et le mage Chô, verlan de chômage. La création artistique littéraire et le chômage : deux réalités mises à la une et qui ne laissent pas indifférent le lecteur. La romaniste Annie Préaux a été professeur de morale pendant 30 ans. Elle s'intéresse aux arts plastiques, à la philosophie, au théâtre et à la littérature ; elle...

111.
126 visites
sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.23 de Hiromu Arakawa

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
Le choc des Titans
Alphonse est contraint d'absorber une pierre philosophale, pour pouvoir faire face Pride, libéré de sa prison de pierre et allié à Kimblee, le cruel alchimiste écarlate. Si les rebelles de l'armée progressent dans Amestrys, Olivia et Alex Armstrong quant à eux tentent de freiner la fureur de Sloth, un homonculus d'une très grande force musculaire. Que de disputes et de bagarres...

112.
126 visites
sans couverture

Le nouveau pouvoir de Régis Debray

critiqué par Colen8 - (76 ans)
7 etoiles
Bonne chance !
Ce court texte du philosophe de gauche qui fut un temps la plume de François Mitterrand est ambigu, comme si du bout de celle-ci il souhaitait la réussite du mandat présidentiel d’Emmanuel Macron. Toujours généreux en formules allusives mais percutantes, riches en digressions littéraires et philosophiques (« la génération Ricœur », titre du dernier chapitre), il n’en cultive pas moins...

113.
125 visites
sans couverture

Eclipse de Françoise Houdart

critiqué par Nathavh - (52 ans)
7 etoiles
Eclipse
C'est la nuit de la lune rouge, de la lune de sang. Sacha sort de son appartement pour contempler le spectacle sur l'esplanade. Il y rencontre son voisin Adi, le mari de Fadia qui lui apprend qu'elle est enceinte et par superstition restée à la maison pour ne pas voir la lune ! Ils admirent le spectacle et Sacha...

114.
124 visites
sans couverture

Cherche rouquine, coupe garçonne de Daniel Poliquin

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
6 etoiles
Le Dernier Homme pendu au Canada
L’auteur a exploité un triste événement qui a fait les manchettes pendant des années au Québec lors de la dernière pendaison à survenir au Canada. Wilbert Coffin fut trouvé coupable du meurtre de trois Américains commis à l’Anse-Pleureuse, un village de la Gaspésie et pendu le 10 février 1956 à la prison de Bordeaux à Montréal. D’aucuns ont cru à...

115.
124 visites
sans couverture

Thé à l'opium de Bianca Tam

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
8 etoiles
amours et trahisons
Mère (elle aura six enfants), prostituée (de haut luxe), espionne (au service du Japon de l'empereur Hirohito), spéculatrice (pour ne pas dire contrebandière), mannequin (pour Christian Dior, du temps de sa splendeur), Bianca Tam aura tout fait, sauf le ménage, la cuisine et la toilette de ses enfants. Ses atouts : sa beauté, dont elle se vante abondamment, restée inentamée...

116.
123 visites
sans couverture

Les perles des présidentielles de Christophe Combarieu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Les gaffes et lapsus des politiques
L'immédiateté qu'imposent médias et réseaux sociaux aux acteurs politiques implique la multiplication de leurs gaffes et lapsus, qui ont bien évidemment toujours été présents. Le florilège de cet ouvrage court en atteste, les citations qui y figurent étant très récentes pour une grande majorité. Elles datent essentiellement de l'élection présidentielle de 2017 et des primaires qui l'ont précédée. Certes, l'auteur...

117.
123 visites
sans couverture

Jamais seul : Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations de Marc-André Selosse

critiqué par Colen8 - (76 ans)
9 etoiles
Microbiotes et compagnies
Qui pouvait imaginer la construction de notre monde terrestre depuis le cambrien sur le mode du conte fantastique ? Comme si la réalité dépassait la fiction ! Les recherches de ces dernières décennies aboutissent à un renversement complet de perspective quant à l’évolution darwinienne, qui met en avant le rôle dominant de la biologie cellulaire et moléculaire. Les règles...

118.
122 visites
sans couverture

Le Nègre de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)
9 etoiles
Un longue descente dans l'abîme
L’histoire se déroule au début des années ’50 dans la Somme. Théo est gardien d’une petite gare, Versins-haut. Enfant, il a été éborgné lors d’un accident et, de plus, il boite. Sa femme et sa fille l’ont quitté depuis déjà longtemps. Il va prendre son repas principal chez Gédéon, l’aubergiste en face de la gare. Théo aime la chopine, le...

119.
122 visites
sans couverture

Sans masque ni tabou de Dan Belisto

critiqué par Alain fabre - (71 ans)
10 etoiles
Beau roman d'Amour avec une pointe d'érotisme
La rencontre de deux personnages, un homme et une femme. Chacun subit son addiction : elle, le sexe, et lui l’alcool. De cette rencontre nait un très beau roman où l’auteur donne la parole aux deux protagonistes qui partagent, avec le lecteur, leur vue, leur vécu de cette histoire. On pouvait craindre que le sujet soit propice à vulgarité. ...

120.
121 visites
sans couverture

Orchéron de Pierre Bordage

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)
8 etoiles
Nouveau monde, mêmes travers.
"Orchéron" est la suite de l'excellent "Abzalon", qui voyait une colonie humaine faire un voyage de plus d'un siècle à bord d'une immense arche stellaire. "Orchéron" raconte la vie de leurs descendants, qui vivent désormais sur une nouvelle planète d'adoption. Mais les travers humains ont la vie dure et nous savons qu'ils n'apprennent jamais de leurs erreurs. Le diptyque de...