Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


91.
158 visites
sans couverture

La nef des fous de Michel Onfray

critiqué par Maranatha - (49 ans)
2 etoiles
Fort fort déçu !
Onfray est un homme de grande culture, est un débatteur de qualité. Je ne ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'il affirme mais il faut reconnaître qu'il fait souvent mouche. Je n'ai jamais rien lu de lui et j'ai voulu commencer par ce livre. Et bien je suis fort déçu. Je m'attendais à des fulgurances intellectuelles mais que nenni ! Onfray...

92.
158 visites
sans couverture

En avant, marge ! de Patrick Henin, Miris (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Court mais percutant
Je me souviens d’avoir déjà lu un précédent recueil de Patrick Henin, « Une pellicule Sur la tête d'un pauvre type », l’éditeur y écrivait qu’il « ne sait pas grand-chose de cet auteur de « bonne rumeur » faute d’être de « bonne réputation ». Aujourd’hui, après ma deuxième lecture, je n’en sais pas plus même si ses...

93.
157 visites
sans couverture

Les bracassées de Marie-Sabine Roger

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
8 etoiles
Gilles de tabourette et l’hippopodame
Madame Suzain est un veuve de 76 ans, obèse, agoraphobe et hyper angoissée. Ses seules sorties sont pour se rendre chez son praticien, Fiodor Borodine, un psy (?) hypnothérapeute dont elle apprécie les séances, séduite aussi par son côté slave. Mais il lui faut abandonner pendant ses séances, Mylord, "la prunelle de ses yeux", son carlin obèse diabétique qui a...

94.
156 visites
sans couverture

Histoire de la Reconquista de Philippe Conrad

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)
6 etoiles
Reconquête
Il n'y a pas beaucoup d'ouvrages en français consacrés à l'histoire de la Reconquista, un phénomène unique en Europe au cours duquel les royaumes chrétiens espagnols vont systématiquement repousser les Musulmans venus d'Afrique du Nord au VIIIe siècle. A ce titre, le petit livre de Philippe Conrad, directeur de la feu Nouvelle Revue d'Histoire et l'un des spécialistes en France de...

95.
155 visites
sans couverture

Namibia - Episode 3 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
L'aventure continue sans faiblir et en se diversifiant
Alors qu'aucun indice significatif ne permet d'avancer une hypothèse sur l'ensemble des événements rencontrés, une piste suggérée précédemment prend davantage corps par le biais d'un prédicateur américain auquel personne ne s'intéresse mais qui va acquérir une importance et une reconnaissance mondiale suite à la visite d'un personnage mystérieux semblant doué de pouvoirs inconnus. L'héroïne retrouve une place active après l'accident qui...

96.
154 visites
sans couverture

Namibia - Episode 2 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Un mystère qui s'épaissit avec une belle maîtrise du scénarion et du dessin
Le mystère s'épaissit avec des personnages copies conformes d'autres et disparaissant en poussière, des cas de vieillissement accélérés et d'autres interrogations. Un second volume très bien réussi qui apporte quelques indices pouvant permettre d'échafauder des hypothèses mais bientôt contrebalancées par de nouvelles situations sources d'interrogations. Le suspense est parfaitement entretenu. Le dessin a atteint sa maturité et participe pleinement à l'adhésion du lecteur...

97.
154 visites
sans couverture

Jeanne Desparmet-Ruello de Claire Paul

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Une pionnière laïque et féministe en éducation
Cette biographie présente l'histoire de la fondatrice d'un lycée public de jeunes filles à Lyon à la fin du XIXe siècle, ce qui constitue déjà un phénomène. Loin du caractère anecdotique qui peut y être vu a priori, l'enseignement non religieux est imposé au forceps par les républicains et l'éducation féminine fait débat, surtout si elle est conçue comme le...

98.
154 visites
sans couverture

Le silence des bois de Maureen Martineau

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Huis clos dans dans les grands espaces
Contrairement à toutes les années précédentes, Lorie n’a pas accompagné sa mère pour leur traditionnel séjour en camping sauvage dans une forêt de Haute-Mauricie, au Québec, non loin de La Tuque. Ce séjour solitaire a tourné au drame sa mère a été retrouvée assassinée. Lorie n’accepte pas les conclusions bâclées de la police locale, elle décide donc, l’année suivante, de...

99.
153 visites
sans couverture

Oeuvre poétique complète : Tome 1, Aux voyageurs de la Grande Ourse de Claude-Henri Rocquet

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)
10 etoiles
Une poésie religieuse imprégnée de piété et d'onirisme, qui puise à la source des grands mythes
Les éditions Eoliennes ont entrepris la publication de l’œuvre poétique et théâtrale complète de Claude-Henri Rocquet (1933-2016), qui permet au public de découvrir ce poète à la fois immense, par l’amplitude de son écriture qui puise à la source des grands textes sacrés de l’humanité, et très discret, que sa modestie empêchait de pleinement s’affirmer poète. Ce premier tome rassemble...

100.
152 visites
sans couverture

Journal d'un bourgeois de Paris, de 1405 à 1449 de Inconnu

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
« … France en grand danger d’être perdue … »
En pleine guerre de Cent Ans trois branches dynastiques s’affirmant légitimes se battent pour le royaume de France. Du côté des Lancastre d’Angleterre successeurs des Plantagenet le roi Henri V devenu gendre du roi de France Charles VI se fait désigner héritier et régent en raison de l’incapacité mentale de gouverner de ce dernier. Son fils Henri VI sera couronné...

101.
152 visites
sans couverture

Namibia - Épisode 1 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Une bonne suite de Nigéria mais différente
Premier tome d'une série différente de celle dont elle se présente comme une suite mais partageant le fait que cela se déroule en Afrique avec des éléments hors de notre temps. La phase d'adaptation au dessinateur étant maintenant faite avec l'ensemble de la série Kenya, l'entrée dans la série se fait plus aisément. Il me semble que le dessin a légèrement évolue,...

102.
152 visites
sans couverture

La maison de Pilate de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
6 etoiles
Un peu moins bien
Don Ramire doit enlever Isabel, c’est quasiment un ordre de cette dernière qui se méfie de son époux récemment libéré de haute lutte des geôles royales. En effet, Medina Celi voudrait voir Isabel épouser Don Juan Palomas, ce que son épouse de haute noblesse considère comme une mésalliance. Le roi fait proclamer l’interdiction de séjour dans la ville de Séville...

103.
152 visites
sans couverture

Namibia - Episode 4 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Révélations sans surprises dans une ambiance bien campée
C'est ici le début des révélations mais celles-ci sont assez classiques et dénoteraient presque du récit. Ce dernier est construit assez astucieusement, de telle sorte que plusieurs éléments sont menés en parallèle et renforcent les interrogations du lecteur. Les réponses apportées à ces questions sont finalement assez attendues mais correspondent parfaitement à l'esprit de ce récit, de l'époque dans laquelle il...

104.
152 visites
sans couverture

L'Antigone manquée de Catherine Baptiste

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
8 etoiles
Le non qui donne la vie
"L’Antigone manquée" s’adresse à la parole d’Antigone et est dédié "aux femmes-sages, aux mères-grands et à leurs petits". La langue d’Antigone est la voix du "non", née du non pour graver un nom sur une sépulture, pour faire de la tombe un lieu nommé, le territoire de la mémoire. Ce non-là ouvre une tombe Et bien d’autres fêlures C’est un oui à la vie,...

105.
150 visites
sans couverture

Au soleil redouté de Michel Bussi

critiqué par Ayor - (48 ans)
5 etoiles
Thriller domestique décevant
Je ressors un peu mitigé de cette lecture, je ne lui ai pas trouvé le même intérêt que pour les autres. Le suspense est toujours aussi bien entretenu mais le dénouement est sacrément décevant, habitué que je suis aux rebondissements dont sait nous régaler Michel Bussi. De même, l'histoire se lit certes avec fluidité mais ne m'a pas transporté plus que cela....

106.
148 visites
sans couverture

Arnal et La Gauchère de Myette Ronday

critiqué par JPO - (71 ans)
9 etoiles
L'énigme d'un double amour
JPO L'énigme d'un double amour Myette Ronday est de ces écrivaines capables de catalyser tout ce que l’être humain désire exprimer et qu'il ne parvient pas toujours à faire sortir à la lumière, en un registre où se croisent les émotions et les souvenirs, les désirs et les rituels d'initiation, les amours et les désamours. À tout instant, elle...

107.
146 visites
sans couverture

Histoire des Lyonnais, Forez, Bugey, Gex de Serge-Alex Blanchon, Gérard Chauvy

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
8 etoiles
Très bon ouvrage sur la question...
Quand on ouvre un livre à 5h du matin, on peut se rendormir très vite ou tomber dans un piège qui nous mène au petit-déjeuner sans que l'on y prenne garde... Ce matin, je suis donc tombé dans le piège efficace et agréable de l'Histoire des Lyonnais, Forez, Bugey et Gex... et je n'en suis sorti, pas trop meurtri je...

108.
145 visites
sans couverture

Le Beau bizarre - Les peintures du XIXe siècle du musée d'arts de Nantes de Cyrille Sciama

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
Les galantes de Nantes
Les peintures du dix-neuvième siècle forment plus de six-cent œuvres et un quart des collections du Musée des Beaux-Arts de Nantes. Cet ouvrage a pour dessein d’en présenter les plus remarquables et de donner une idée de la richesse du Musée en la matière. Il faut dire que le Musée des Beaux-Arts de Nantes recèle quelques pépites, que ce soit...

109.
144 visites
sans couverture

Z. Marcas de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)
6 etoiles
Politique, trahison et mort.
Curieuse histoire que celle ci. Le narrateur raconte ses années d'université à Paris. Il loue une chambrette avec un ami tout aussi infortuné que lui. Ils sont intrigués par un voisin discret et c'est son histoire qui est ici révélée. Politique, trahison et mort ; trois ingrédients incontournables de Balzac. PERSONNAGES – JUSTE : né en 1811. – Zéphirin,...

110.
144 visites
sans couverture

Gemma de Jean-Pierre Mabille

critiqué par Jean-Pierre Mabille - (68 ans)
10 etoiles
Comité de lecture Editions Il est midi
Votre roman, écrit d’une belle plume nous a vraiment emportés dans sa spirale; nous l’avons tous lu d’un trait. Cette dualité entre éthique et conscience et ce huis-clos autour de l’éducation de cet enfant différent, donnent à ce roman une dimension bien particulière. Les détails de la vie de tous les jours, de l’éducation de Jean-Roger, ce trio organisé autour de cette...

111.
140 visites
sans couverture

L'homme qui pleure de rire de Frédéric Beigbeder

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)
6 etoiles
Octave Parango, troisième volet
Après une vie sans fin, notre cher Beigbeder revient avec l’homme qui pleure de rire, le troisième volet des aventures d’Octave Parango, son double littéraire. Pour rappel, le premier volet, 99F, adapté au cinéma avec Jean Dujardin, se déroulait dans le milieu publicitaire et avait fait connaître au grand public le truculent Frédéric Beigbeder. Attention de ne pas le confondre avec...

112.
138 visites
sans couverture

Mon grand mécano quantique de Julien Bobroff, Marine Journard (Dessin)

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)
4 etoiles
Quand la vulgarisation ne vulgarise pas
La physique quantique est un domaine bien difficile à comprendre, tant ses lois semblent échapper à la plus élémentaire logique. Ce livre cherche à ce que cette science nous soit accessible. C’est en tout cas ce qui est annoncé. Mais le résultat n’est malheureusement pas celui escompté. L’auteur nous décrit des anecdotes sans grand intérêt, puis enchaîne directement sur des données...

113.
135 visites
sans couverture

Vingt stations de Ahmed Tiab

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
9 etoiles
Voyage à travers une vie
Un homme hagard, perdu, le narrateur, prend le tramway arrêté justement devant lui, c’est un nouveau mode de transport urbain dans la ville. Il ne sait pas où il va, il se laisse aller au rythme des stations, des montées et des descentes de voyageurs. Son périple devient une traversée de la ville qu’il redécouvre au fur à mesure que...

114.
134 visites
sans couverture

Amazonie - Tome 2 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
L'intrigue s'épaissit
L'intrigue se constitue, s’épaissit et s'enrichit même d'autres questionnement dont on ne sait s'il s'agit d'une diversion menée par le scénariste ou d'une branche de l'intrigue principale. Quelques passages humoristiques avec notamment une cousine de la Castafiore venue convertir les populations des fins fonds de l'Amazonie au chant lyrique. Un autre étrange personnage apparaît également en fond, en silhouette. Le volume 2 de...

115.
134 visites
sans couverture

Noire précieuse de Asya Djoulaït

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
6 etoiles
Racines
Céleste, dont Oumou, sa mère, est une ivoirienne vivant à Paris qui a créé une chaîne de boutique de cosmétique visant un public africain, vient d’intégrer le prestigieux lycée Henri IV et rêve de « faire » Science Po. Elle aimerait que sa mère lui fasse ses racines qui sont à Abidjan, mais celle-ci refuse obstinément de l’emmener en Côte d’Ivoire. Qu’est-ce...

116.
134 visites
sans couverture

L'étonnante intelligence des oiseaux de Nathan J. Emery

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Le Club des futés
Traiter quelqu’un de « tête de linotte » ou de « cervelle d’oiseau » pourrait bien basculer de l’insulte au compliment ! Devenus depuis une trentaine d’années sujets d’études au même titre que les primates, que d’autres mammifères terrestres et marins, certaines familles d’oiseaux révèlent des capacités autrement évoluées comparées aux nôtres. A ce titre elles en deviennent admissibles au...

117.
132 visites
sans couverture

Amazonie - Tome 3 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
D'autres protagonistes, d'autres lieux, d'autres énigmes
Le ou plutôt les mystères continuent de s'épaissir, de s'enrichir d'autres sources, d'autres protagonistes, d'autres lieux. Cette fois nous sommes emmenés en Transylvanie, pays des vampires. Cela maintient le climat assez oppressant dans lequel évolue notre héroïne. Plutôt que de donner des indices, les scénaristes continuent de nous ajouter des éléments. A noter que l'on retrouve l'évocation et même la présence...

118.
131 visites
sans couverture

Amazonie - Tome 5 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Vivement d'autres aventures
Le cinquième tome termine cet opus et l'ensemble de la série, en dévoilant tous les rouages des énigmes posées par les diverses situations. Comme supposé, connaissant les scénaristes, toutes les intrigues contribuent à s'expliquer l'une l'autre. Tout cela est parfaitement mené et fait que l'on lit cette série jusqu'à la dernière page avec un intérêt soutenu. On en vient à espérer que...

119.
130 visites
sans couverture

Wanted, Lucky Luke ! de Matthieu Bonhomme

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
10 etoiles
Un superbe hommage à Morris
J'avais adoré "l'homme qui tua Lucky Luke" et là, je trouve cet opus encore meilleur. Dès la première page, on rentre dans l'intrigue qui ne faiblit pas jusqu'au bout. J'ai dévoré cet album alors que je ne suis vraiment pas un grand fan du pauvre cow boy solitaire. Au fil des déménagements, je crois que je n'ai pas conservé d'album de...

120.
129 visites
sans couverture

Namibia - Episode 5 de Leo, Rodolphe, Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Une fin qui donne envie de lire la saison suivante
On continue de baigner dans cette histoire à rebondissements plus ou moins attendus plus ou moins "logiques" mais à mes yeux peu importe, je me laisse entraîner, je sais que nous sommes dans une fiction. Le dénouement aurait été surprenant quelques dizaines d'années auparavant et apparaît donc assez classique en regard de sa date de parution mais il reste cependant plaisant. Pour...