Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


91.
154 visites
sans couverture

Un jihad de l'amour de Mohamed El Bachiri

critiqué par Le rat des champs - (67 ans)
10 etoiles
La tolérance et le respect avant tout.
Le 22 mars 2016, Loubna, l'épouse de Mohamed El-Bachiry, se trouvait dans la rame de métro qui a explosé lors des attentats de Bruxelles, à la station Maelbeek. Mohamed et Loubna vivaient un bonheur absolu, ils formaient un couple soudé par l'amour, duquel étaient issus trois enfants, et la mort violente et absurde de cette mère de famille,...

92.
154 visites
sans couverture

La décharge mentale de Bastien Vivès

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Irrévérencieux !!
La collection « bd cul » des requins marteaux reste assez inégale, il faut l’avouer. Pour ma part, j’avais, dans les 16 autres titres proposés, seulement craqué pour le jubilatoire « La bibite à bon Dieu » de Bouzard et surtout pour l’irrévérencieux « les melons de la colère » de Bastien Vivès. Bastien Vivès nous offre une nouvelle fois une...

93.
153 visites
sans couverture

La Balade nationale - Les Origines de Sylvain Venayre (Scénario), Étienne Davodeau (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Instructif
J'avais eu le dossier de presse en main en septembre, et je n'étais pas vraiment convaincu par le concept de ce premier volume de cette nouvelle série dédiée à l'histoire. J'ai donc emprunté cet opus avec un a priori négatif. Et bien, je dois avouer qu'au fil des pages, j'ai été agréablement surpris. Certes le procédé de réunir Jeanne d'Arc, le...

94.
153 visites
sans couverture

Another World War II, de Hyo-Seop Moon

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
5 etoiles
L'art de la guerre en char d'assaut
Le championnat de course de chars d’assaut se déroule à nouveau pour la première fois après la Guerre. Les meilleurs équipages dans cette spécialité, avec à leur tête des pilotes ayant participé au conflit, comme le roué caporal Paul, de l’armée américaine ou le russe Komalski, vont s'affronter sur le terrible circuit de l'île Lamy, bardé de piège et long...

95.
153 visites
sans couverture

Made in China de Jean-Philippe Toussaint

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)
7 etoiles
Les tribulations d'un écrivain belge en Chine
Depuis une quinzaine d’années, Jean-Philippe Toussaint entretient des relations artistiques et amicales avec la Chine et, en particulier, avec Chen-Tong, son éditeur chinois (auparavant éditeur de Robbe-Grillet et Beckett) et producteur de quelques-uns de ses derniers films, dont "Fuir" en 2008. C’est à l’occasion du tournage en 2014 de The Honey Dress, la scène qui ouvre "Nue",...

96.
151 visites
sans couverture

Du nouveau dans l'invisible de Jean Audouze, Jean-Claude Carrière, Michel Casse

critiqué par Colen8 - (76 ans)
4 etoiles
Pour ne rien dire
Publiés dernièrement, les échanges à bâtons rompus poursuivis de façon épisodique pendant quelques mois entre trois grands esprits ne démontrent pas clairement leur raison d’être. Si le titre suggère une réflexion sur l’invisible dans ses acceptions scientifique, parfois philosophique ou religieuse, on n’y trouve sans vouloir être sévère guère plus qu’une succession de lieux communs, un ramassis de platitudes sur...

97.
151 visites
sans couverture

Je ne suis pas une héroïne de Nicolas Fargues

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Un amour improbable aux antipodes
Géralde, une belle Française d'origine camerounaise fait tout pour se fondre dans la masse de la communauté internationale, sa volonté d'assimilation et de réussite sociale étonnant par certains points sa famille qui croit y voir un embryon de complexe lié à sa négritude. Il reste seulement l'échec de sa vie sentimentale, faite d'aventures éphémères avec des types qui ne pensent...

98.
151 visites
sans couverture

Tous ceux qui tombent de Samuel Beckett

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
8 etoiles
TOUS CEUX QUI MEURENT
Au début de l’histoire nous sommes sur une route en pleine campagne et faisons la connaissance de Mme. Rooney (Maddy). C’est une femme d’un certain âge et de très forte corpulence. Elle se rend à pied, et avec beaucoup de difficultés, à la gare, où elle veut faire une surprise à son mari qui revient de son travail, en...

99.
150 visites
sans couverture

Les éditions dangereuses de Michel Seyrat

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
6 etoiles
polar book
Le monde de l’édition est plein de surprises, dès lors que les intérêts financiers l’emportent sur la promotion de la culture. Les auteurs fétiches de la chaîne de librairies "Lecture" vont en faire les frais, lorsque le "patron", Jean-Bernard Brisseau-Brévent, surnommé "J3B", décide de les mettre à contribution pour booster les ventes en appliquant les recettes de la grande distribution....

100.
150 visites
sans couverture

Les Haut-Conteurs, tome 3 : Coeur de Lune de Patrick McSpare, Olivier Peru

critiqué par Ayor - (45 ans)
9 etoiles
De mieux en mieux
Le troisième volume de cette série qui en comporte cinq est sans aucun doute le meilleur pour le moment. On retrouve Roland et Mathilde dépêchés par l’ordre des Haut-Conteurs afin de retrouver Ruppert, l’analyste du groupe, disparu depuis le tome précédent. C’est ainsi que nos deux compères quittent Londres pour Dijon, où ils ne s’attardent guère, et se rendent en Allemagne,...

101.
149 visites
sans couverture

24 vues du mont Fuji par Hokusai de Roger Zelazny

critiqué par Alouette - (Seine Saint Denis - 32 ans)
6 etoiles
24 contemplations
"Une heure lumière" est une collection récente du Belial, maison d'édition très intéressante dans les domaines de la SF et de la fantasy. L'exigence est de publier des textes inédits (et courts) en France, écrits par de grands noms mais surtout reconnus et primés. "24 vues du mont Fuji, par Hokusai" fait partie de ce cette collection, ayant eu le prestigieux...

102.
149 visites
sans couverture

Dieu, malgré tout de Jacques Duquesne

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
6 etoiles
Vulgarisation théologique
Un tsunami en Asie, une inondation à la Nouvelle-Orléans, un cyclone en Haïti, un ouragan, un tremblement de terre, une éruption volcanique. Des milliers de morts, des dégâts par millions. Comment un Dieu bon peut-il permettre le mal, les souffrances d’un enfant atteint du cancer ou celles d’un peuple injustement persécuté. Jacques Duquesne constate que le Mal semble être partout....

103.
147 visites
sans couverture

La dernière bande suivi de Cendres de Samuel Beckett

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
8 etoiles
LA DERNIÈRE BANDE?
Au début de la pièce nous faisons la connaissance de Krapp. C’est un homme de 69 ans,- il fête d’ailleurs son anniversaire ce soir-là-, qui vit seul et de façon très frugale. Il est dans sa chambre, meublée très sommairement, occupé à écouter une vieille bande son, qu’il a lui-même enregistré 30 ans auparavant, quand il avait 39 ans… Il a...

104.
147 visites
sans couverture

L'évangélisation impertinente : Guide du chrétien au pays des postmodernes de Thierry-Dominique Humbrecht

critiqué par Emilien Halard - (32 ans)
10 etoiles
L'évangélisation selon le frère Humbrecht
Ecrit en 2012, « L’évangélisation impertinente » du frère Humbrecht, prêtre dominicain, se décompose en deux parties. Tout d’abord, l’auteur dresse l’état des lieux spirituel de la France contemporaine. Il s’intéresse ensuite aux moyens concrets d’y porter la parole du Christ. La société et les communautés chrétiennes étant ce qu’elles sont, il reste à trouver le moyen d’annoncer l’évangile...

105.
146 visites
sans couverture

M pour Mabel de Helen Macdonald

critiqué par Alouette - (Seine Saint Denis - 32 ans)
8 etoiles
Le tour de l'autour
Helen est passionnée par les faucons. Depuis sa plus tendre enfance, elle lit et relit tous les livres consacrés à la fauconnerie et au dressage des oiseaux. A la mort brutale de son père, dont elle n'arrive pas à faire le deuil, elle décide de tenter le dressage d'un oiseau réputé comme étant le plus difficile à apprivoiser : l'autour. Le...

106.
146 visites
sans couverture

La chaleur des mammifères de Biz

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
7 etoiles
Le Printemps érable
Biz (Sébastien Fréchette) présente un quinquagénaire esquinté. C’est l’âge de l’auteur, un rappeur qui a l’air d’un baveux (provocateur) de 30 ans sur scène. À l’écouter, on est tous des abrutis ou des lézards, si l’on imite le jeu de l’auteur, qui se laissent rôtir au soleil. Ce laisser être, selon la terminologie de Heidegger, lézarde les bonnes intentions qui,...

107.
146 visites
sans couverture

L'art français du thé de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Les origines et préparations d'une boisson noble
Le thé est l'une des rares importations d'Extrême-Orient autant appréciée en Occident. A l'instar du vin, l'origine, la nature de la terre, du climat, la date de la cueillette donnent des qualités très diverses à ses variétés. Les feuilles déterminent des couleurs de thé, vert, noir, bleu, blanc, rouge et même jaune ; chaque pays détient ainsi, par voie de...

108.
145 visites
sans couverture

Les mondes de Thorgal - La Jeunesse de Thorgal - tome 4 - Berserkers de Yann (Scénario), Roman Surzhenko (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)
6 etoiles
A la poursuite des guerriers-fauves
Fin de cycle avec ce tome... Thorgal achève sa quête: retrouver Aaricia, sa princesse, enlevée au tome précédent par Runa et Moldi-le-furieux et sa bande de Berserkers. Or ces deux-là se querellent et la guerrière est finalement précipitée par le bord du drakkar qui la transportait, elle, ses camarades désormais morts et la bande de Moldi. Recueillie par l'équipage de...

109.
145 visites
sans couverture

Catwoman T2 : La maison de poupées de Ann Nocenti (Scénario), Judd Winick (Scénario), Guillem March (Dessin), Adriana Melo (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
5 etoiles
La glauque ambiance de Gotham City
Au cours d’un cambriolage, Catwoman rencontre un autre voleur, plutôt beau gosse, Volt, dont la particularité est de pouvoir générer des arcs électriques. Ils décident de faire équipe. Au cours d'une de leur opération, ils repèrent un individu pas très clair qui tente d’enlever des prostituées. Catwoman veut mener l’enquête. Voici donc notre fougueux chat de gouttière de retour dans ce...

110.
145 visites
sans couverture

L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de Jérôme Bourgine, André Brugiroux

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
8 etoiles
Record battu
S’il est un homme qui peut se targuer d’avoir réalisé, adulte, tous ses rêves d'enfant, c’est bien André Brugiroux. Surnommé « le pape des routards », il a d’abord bouclé en dix-huit ans d’auto-stop, bateau-stop et autres subterfuges peu onéreux, un incroyable tour du monde. Puis au fil des ans, des occasions et des conférences, il a réussi à poser son sac...

111.
145 visites
sans couverture

Phobos - Tome 2 de Victor Dixen

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Lent à démarrer...
Un premier tome coup de cœur, est-ce que la suite de cette saga sera à la hauteur de mes attentes? Nous nous sommes quittés lors du premier tome alors que les douze futurs mariés venaient d'apprendre l'existence du rapport Noé. Nous les retrouvons donc tous dans le parloir, la chaîne Genesis en pleine noirceur et du coup, les spectateurs sont...

112.
145 visites
sans couverture

Magritte, Ceci n'est pas une biographie de Vincent Zabus, Thomas Campi (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
8 etoiles
Une plongée dans l'imaginaire de Magritte
Charles Singulier se voit confier une mission qu'il ne peut refuser : celle de découvrir les secrets de Magritte. S'il ne réussit pas il ne pourra se défaire du chapeau melon fixé sur sa tête. Le ton est donné. Voilà notre personnage précipité dans l'univers décalé de ce peintre.Il déambulera dans les tableaux de l'artiste dont les titres sont souvent...

113.
143 visites
sans couverture

Les Gardiens des portes - T1 : Abbygaelle de Sonia Alain

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Plume simple et efficace!
Après avoir lu le premier tome D'amour et de haine et La dame de Knox, c'est avec beaucoup d'enthousiasme que je me suis plongée dans cette autre saga de Sonia Alain. Abbygaelle s'est laissée convaincre par son père Hadrien d'aller passer les vacances d'été avec lui dans l'est de la province. Par contre, elle aurait bien aimé passer les prochaines semaines...

114.
143 visites
sans couverture

L'économie symbiotique : Régénérer la planète, l'économie et la société de Auteur inconnu

critiqué par Colen8 - (76 ans)
10 etoiles
Une poule aux œufs d’or qu’il suffit de faire vivre
Difficile de ne pas être emballé par les perspectives d’Isabelle Delannoy proposées ici avec une intelligence créatrice aussi optimiste que subtile. Il y a mieux à faire que de rester les prédateurs de notre environnement en épuisant des ressources finies comme le montrent des initiatives écoresponsables donnant la priorité à la restauration des équilibres menacés, sans craindre bien au contraire...

115.
142 visites
sans couverture

Le cinquième procédé de Léo Malet

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
7 etoiles
Une délivrance malgré l’occupation …
D’abord je dois dire qu’avec Léo et son « tonton Nestor* », il me vient à chaque fois que je hante un des ses nombreux pavés, une association d’images comme d’ailleurs d’autres personnes qu’occasionnellement, je croise en marchant dans la vie courante… Je ne puis m’empêcher, par leurs faciès, ou par leurs postures, de les associer à...

116.
142 visites
sans couverture

Visions of Basquiat de Yves Budin

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Une météore dans le ciel de Manhattan
«1979. New York …. J’ai bientôt vingt ans …. Je glisse dans tes rues, je coule dans tes veines… ». Jean-Michel Basquiat s’est embrouillé avec Al Diaz, « SAMO IS DEAD » fleurit sur les murs de SoHo, ses aphorismes n’ornent plus les murs de Lower Manhattan, il vend des cartes postales dans downtown Manhattan, Andy Warhol lui en achète...

117.
141 visites
sans couverture

La Maison des Turner de Angela Flournoy

critiqué par Alapage - (44 ans)
5 etoiles
Quelque peu déçue...
Viola, la matriarche de la famille Turner, est gravement malade et depuis quelques mois, elle a dû quitter la maison de Yarrow Street pour aller habiter chez son aîné, Charles. Depuis, ses treize enfants essaient de trouver une solution pour cette maison où ils ont vécu et grandi. Certains voudraient s'en départir, car elle est trop hypothéquée, d'autres ne peuvent...

118.
141 visites
sans couverture

La bataille de la laïcité 1944-2004 : De la République "une et indivisible" au communautarisme de Guy Georges

critiqué par CHALOT - (70 ans)
9 etoiles
un témoignage unique
L'histoire du combat laïque contribue à armer toutes celles et tous ceux qui, aujourd'hui, face aux attaques contre la laïcité de l'école et à l'offensive des communautaristes veulent analyser les erreurs du passé afin de ne pas les reproduire. Qui, mieux que Guy Georges, ancien secrétaire général du SNI PEGC et dirigeant du CNAL et de la FEN de 1974 à...

119.
140 visites
sans couverture

La partition intérieure de Réginald Gaillard

critiqué par Dixie39 - (47 ans)
8 etoiles
Une force vive qui brûle jusqu'à l'anéantissement...
J'ai choisi ce livre pour une seule raison : c'est que l'histoire se déroule à Courlaoux, petit village du Jura à moins de 10 kilomètres de chez moi. Alors, quand la découverte fait place à un réel plaisir de lecture, c'est d'autant plus jouissif, que cela tient du pur hasard. Un peu comme certaines rencontres, dans la vie... Revenons en à "la...

120.
140 visites
sans couverture

Cinq branches de coton noir de Yves Sente (Scénario), Steve Cuzor (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
10 etoiles
Choc graphique à découvrir, grande bande dessinée à lire !!!
On en a beaucoup parlé ici déjà et, pourtant, il est temps que je vous propose ma vision de cet album Cinq branches de coton noir d’Yves Sente et Steve Cuzor, un magnifique album publié par les éditions Dupuis dans la collection Aire libre qui fête cette année ses trente ans d’existence… Yves Sente est connu, surtout, pour ses reprises des...