Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


91.
111 visites
sans couverture

La femme aux cheveux roux de Orhan Pamuk

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
8 etoiles
Qui est-tu mon père? Qui est-tu mon fils?
C'est toujours avec un sentiment d'anticipation et non sans éprouver une petite crainte d'être déçu que j’aborde un énième roman d’Orhan Pamuk. Cette fois encore, au bout de quelques lignes seulement, la magie 'pamukienne' opérant, c'est avec le sourire aux lèvres que j'ai poursuivi ma lecture, curieux de découvrir à quel sujet de réflexion et quel genre d'histoire l'auteur allait...

92.
111 visites
sans couverture

Théories de la dégénérescence: D'un mythe psychiatrique au déclinisme contemporain de Jacques Hochmann

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Au cœur de la pensée réactionnaire
Existerait chez les plus virulents détracteurs de l’islam en France un désir inavoué de conversion à cette religion pour son image de virilité, reflet d’une antique société patriarcale niant de facto l’émancipation féminine toujours fragile si récemment acquise. Telle est l’audacieuse conclusion du psychiatre-psychanalyste au terme de sa recension des auteurs anti-Lumières, ceux qui ne cessent de dénoncer la décadence...

93.
110 visites
sans couverture

L'île du Diable de Nicolas Beuglet

critiqué par CHALOT - (72 ans)
9 etoiles
à vous couper le souffle
« L'île du Diable » Thriller écrit par Nicolas Beuglet XO éditions 313 pages septembre 2019 Sarah , policière norvégienne, vient de sortir de prison. La lecture des livres précédents de l'auteur, Cri et Complot ,explique les raisons qui ont conduit cette femme a faire de la prison. Qu'importe ! On peut comme moi ne pas avoir lu les romans précédents et suivre cette histoire.... C'est un peu la magie des séries que...

94.
110 visites
sans couverture

Les procès de Jeanne d'Arc de Georges Duby, Andrée Duby

critiqué par Maranatha - (47 ans)
10 etoiles
Jehanne...
Tout ce qui concerne Jeanne me passionne surtout si l'auteur est quelqu'un qualifié de sérieux. C'est toujours un plaisir de passer un moment en sa compagnie. Je n'ai jamais rien lu de farfelu sur elle et tous les livres conspirationnistes ne m'intéressent absolu pas. Ici nous avons affaire à deux personnes réputées qui oeuvrent sur du factuel et circonstancié. Bref, deux historiens de...

95.
108 visites
sans couverture

Les fils de la poussière de Arnaldur Indridason

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
9 etoiles
1960.
Résumé : Daniel, quadragénaire interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavík, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère Palmi. Au même moment, un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 60, meurt dans l’incendie de sa maison. L’enquête est menée parallèlement par le frère de Daniel, libraire d’occasion, un tendre rongé par la culpabilité,...

96.
107 visites
sans couverture

Kriss de Valnor - tome 8 - Le maître de justice de Mathieu Mariolle (Scénario), Fred Vignaux (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 42 ans)
7 etoiles
Fin de série
Dans cet album, l'équipe d'auteurs Mariolle et Vignaux mettent un terme à cette série "Kriss de Valnor" qui aura alterné le très bon (les 3 premiers albums) et le médiocre (le 4ème et le 5ème album). Suite directe de La Montagne du temps, Le Maître de justice en reprend le découpage: l'histoire se partage entre les deux personnages principaux: Jolan...

97.
107 visites
sans couverture

Bryxxel de Ziesemer Katinka

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Jeu de langues
Katinka, elle jongle en équilibre sur la corde tendue de son langage ancrée une extrémité à Stockholm et l’autre à Fribourg-en-Brisgau, avec ses deux langues, le suédois et l’allemand, avec le langage qu’elle essaie d’inventer, les mots qu’elle ajoute les uns aux autres à travers ses diverses langues car à ses langues maternelles et paternelles elle a ajouté le français...

98.
106 visites
sans couverture

Marx dans le jardin de Darwin de Ilona Jerger-Bachmann

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 72 ans)
8 etoiles
Un fameux trio
Voici un livre qui mérite d’être lu. Son auteure, jeune journaliste allemande en est à son premier roman et c’est une réussite. Elle imagine que ces 2 grandes personnalités européennes de la fin du XIXe siècle (Marx et Darwin) se sont un jour rencontrées. Possible car ils ont habité à Londres pas loin l’un de l’autre dans les années 1880 et...

99.
106 visites
sans couverture

Les frémissements du silence de Dominique Zachary

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
Bienveillance au rendez-vous ♥♥♥♥
C'est le second roman de Dominique Zachary, un roman thérapeutique nous annonce-t-on sur la couverture, cela m'intrigue. Alex Pergaux est le directeur d'une entreprise pharma. Il y a trente ans, il a quitté sa Lorraine natale pour Paris afin de monter son projet, et depuis il s'y dévoue corps et âme. Il a 58 ans, est marié depuis 35...

100.
105 visites
sans couverture

Les cousins Belloc de Jean Anglade

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
5 etoiles
Pas le meilleur opus du patriarche
En 1918, Vincent et Mauricet sont deux jeunes orphelins auvergnats de 11 et 12 ans, très proches et très complices. Leurs mères sont succombé à la grippe espagnole et leurs pères sont morts pour la France dans les combats de la guerre de 14. Ils ont trouvé refuge à Arlanc, chez leurs grands-mères respectives, Félistine, la fabricante artisanale de chapelets...

101.
104 visites
sans couverture

Johannesburg de Fiona Melrose

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 68 ans)
6 etoiles
JOHANNESBURG VUE DE L 'ENFANCE
Fiona Melrose signe ici un roman qui n’est pas, contrairement à d’autres auteurs sud-africains, un regard sur l’histoire de leur pays, mais bien plutôt une chronique sur sa ville natale : Johannesburg. Pourtant, cette évocation de la cité du travail du diamant, de l’or, traverse le temps, avec des retours en arrière. Le plan du roman suit les étapes d’une...

102.
104 visites
sans couverture

Chaleur blanche de M. J. McGrath

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)
8 etoiles
La banquise m'a conquise! ;-)
J’ai dévoré ce polar en une journée ! C’est un fait assez rare chez moi pour être souligné. Pas tant par l’enquête policière en elle-même (même si je l’ai trouvée originale et bien menée). Non, c’est surtout le côté « documentaire » instructif qui m’a séduite. Ici, l’auteure nous emmène dans le Grand Nord, aux confins de l’Arctique Canadien. Elle nous...

103.
103 visites
sans couverture

La Halle de Julien Syrac

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)
9 etoiles
Une satire, caustique et féroce, de la société de consommation
A Marrec, ville à mi-chemin de la grande capitale, grouillante de vie et d’affaires, et de la bourgade de province où chacun se connaît, La Halle se dresse comme un Léviathan miniature, où s’enlise bien plus qu’elle ne s’agite une faune disparate de vendeurs et de clients, habitués ou occasionnels. Derrière l’éclectisme apparent des chemins de vie, aussi divers que...

104.
101 visites
sans couverture

Miroir de nos peines de Pierre Lemaitre

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Secret de famille et débâcle militaire
Ce livre constitue la suite de Au revoir là-haut et Couleur de l’incendie. En devient la protagoniste Jeanne, la jeune fille comparse de Maillard et du fils Péricourt. Elle est désormais femme, exerce le métier d’institutrice. Elle est mêlée malgré elle à un scandale de trouble aux bonnes mœurs, dont elle finit par sortir blanchie. Mais ces circonstances lui font découvrir un...

105.
101 visites
sans couverture

Fleur de fantôme de Michele Jaffe

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
7 etoiles
La jeune fille fauchée et l'héritière disparue
Eve n'a connu que la misère et les familles d'accueil, aussi lorsqu'on lui propose cent mille dollars pour se faire passer pour Aurora Silverton, jeune femme dont elle est le parfait sosie, issue d'une famille richissime et qui n'a plus donné de signes de vie depuis trois ans, elle n'hésite pas bien longtemps. Cependant, et comme elle va très vite...

106.
101 visites
sans couverture

Le couteau de Jo Nesbø

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
çà ne vaut pas un Mankell
Jo Nesbo est appelé le successeur de Henning Mankell, en moins crédible selon moi. Il est sans doute très intelligent et échafaude des théories compliquées et tordues avec beaucoup de retournements de situations. Une originalité dans ce polar : le vrai assassin se punira lui-même et son nom connu de la police ne sera pas dévoilé, alors qu’elle punira un...

107.
100 visites
sans couverture

Sang Froid de Alex Kava

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Thriller sentimental
Dans le couloir de la mort de la prison de Lincoln (Nebraska), le père Stephen Francis entend en confession Ronald Jeffreys, condamné en passe d’être exécuté. Celui-ci reconnaît avoir tué après l’avoir violé le petit Bobby Wilson, puis avoir découpé son cadavre en morceaux, mais rejette fermement la responsabilité des deux autres assassinats d’enfants qu’on lui a également collé sur...

108.
99 visites
sans couverture

Les étoiles s'éteignent à l'aube de Richard Wagamese

critiqué par Bréhec - (paris - 61 ans)
10 etoiles
Un grand roman
Les étoiles s'éteignent à l'aube est un magnifique récit initiatique, un roman sur la transmission, écrit par Richard Wagamese, auteur de littérature amérindienne canadienne, qui appartient à la nation ojibwé et qui nous a quittés en mars 2017. A l’approche de la mort, un père alcoolique demande à son fils qu’il ne connaît pas de l’emmener dans la montagne. Une...

109.
99 visites
sans couverture

Histoire des Etats-Unis de François Durpaire

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
La constitution d’un peuple et sa diversification
Les Etats-Unis se sont constitués de l’indépendance face à la colonisation anglaise et par les vagues d’immigration successives. Il s’en est ensuivi que le peuple s’est sans cesse modelé mais unifié autour de valeurs communes, la conquête territoriale, la liberté et l’enrichissement, comme par une affection aux symboles de l’Etat, les autorités locales conservant d’importants pouvoirs dans une fédération. Le pays...

110.
99 visites
sans couverture

La mort du soleil de Yan Lianke

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
"Il est il est mort le soleil..."
Niannian, un gamin d’une dizaine d’années, vit dans le village où est né le célèbre écrivain chinois Yan Lianke, bien qu’on le dise un peu simplet, il lit avec délectation tous les livres du célèbre auteur lui tombant sous la main. Depuis un certain temps, il est inquiet, Yan Lianke semble ne plus pouvoir écrire, il aurait perdu l’inspiration. Alors...

111.
95 visites
sans couverture

La dame à la camionnette de Alan Bennett

critiqué par Marvic - (Normandie - 61 ans)
3 etoiles
Une voisine encombrante
Miss Shepherd est une personne bien connue du quartier où réside Alan Bennett. Elle vit dans une vieille camionnette, interpellant ou invectivant passants ou voisins, tenant des propos hallucinants et péremptoires sur des sujets variés . L’auteur choqué par les agressions gratuites dont est régulièrement victime Miss Shepherd, lui propose de garer sa camionnette dans son jardin, et d’installer dans la...

112.
95 visites
sans couverture

Que manger pour être en bonne santé, mince et rester jeune de Grégoire Jauvais

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
Naturopathie
Toute la problématique du livre est résumée dans son titre lequel précise d’ailleurs qu’il propose également de rester mince et jeune. Tout un programme ! Pour Grégoire Jauvais, pionnier de la naturopathie française et disciple du célèbre Marchesseau, il faut tout d’abord se poser la question du soit disant régime omnivore. Notre organisme est-il programmé pour nous permettre de manger tout...

113.
95 visites
sans couverture

Mémoires apocryphes de Madame de Prie de Sylvie Binet

critiqué par Poppysyl - (67 ans)
9 etoiles
Mémoires apocryphes de Madame de Prie
A la fois réflexion sur le roman historique (ses limites) et travail sur la corruption – séduction – absence de subversion ; le livre s’inspire de la vie d’Agnès Berthelot de Pléneuf (1698-1729). Devenue Mme de Prie en 1713, sous la pression familiale et sociale, elle sera pendant dix ans la maîtresse de Louis Henri de Bourbon. Exilée à Courbépine...

114.
93 visites
sans couverture

Ici les aubes sont plus douces de Boris Vassiliev

critiqué par Patman - (57 ans)
8 etoiles
l'adjudant et ses drôles de dames.
Nous sommes en Carélie, en 1942. A quelques dizaines de kilomètres de ce petit poste de défense anti aérienne en arrière du front, les Allemands assiègent Leningrad. Mais ici la vie est douce et la petite garnison commandée par l'adjudant Fiodor Vaskov vaque à ses occupations comme si de rien n'était. Lorsque le commandant vient inspecter la position, il est...

115.
93 visites
sans couverture

Sauf que c'étaient des enfants de Gabrielle Tuloup

critiqué par CHALOT - (72 ans)
9 etoiles
roman d'une actualité brûlante
« Sauf que c'étaient des enfants » livre de Gabrielle Tuloup 168 pages éditions Philippe Rey janvier 2020 L'histoire se situe au Collège André-Breton à Stains. C'est une fiction, un collège avec ce nom n'existe pas à Stains mais malheureusement les faits et surtout les méfaits décrits sont encore actuels dans de nombreuses localités. Fatima, jeune collégienne a été agressée sexuellement pas huit garçons. C'est un viol manifeste. Fatima, soutenue par...

116.
93 visites
sans couverture

La vie possible de Christian Boltanski de Christian Boltanski, Catherine Grenier

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
L'analyse d'un parcours artistique
Par un entretien avec la journaliste Catherine Grenier, Christian Boltanski retrace son parcours d'artiste. Le titre de ce témoignage fait référence à son événement La Vie impossible. Par le couple de ses parents, il se trouve au croisement du catholicisme et du judaïsme, dont il garde surtout l'impression du tronc commun, des valeurs partagées. Elève médiocre, peu formé aux arts...

117.
92 visites
sans couverture

Liège Eternelle: les traces d'antan dans les rues d'aujourd'hui de Albert Cariaux, Robert Ruwet

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Liégeoisement vôtre !
Voici ce qu’on peut lire en quatrième de couverture de ce livre qui date de 2008 : « Le Liégeois aime voyager ; il aime découvrir. Il connait bien Rome, Paris, Londres. Gand, Bruges, Ostende n’ont plus de secret pour lui. Et puis, en rentrant chez lui, il est tout surpris de découvrir un coin de sa ville qu’il...

118.
91 visites
sans couverture

Batman : Mary MacGuffin mourra à l'aube de Collectif

critiqué par Windigo - (Amos - 37 ans)
10 etoiles
Retour à l'enfance
Quand j'étais gamin, je possédais ce tome 9 de Batman, paru aux éditions Interpresses. En fait, c'est le seul volume de Batman que j'ai lu étant enfant. Avec le temps, j'avais fini par perdre ce numéro, et la mémoire étant ce qu'elle est, j'avais fini par oublier les deux histoires qui y sont racontées. Mais je n'avais pas oublié l'image...

119.
91 visites
sans couverture

La Chasse aux loups de Louise Michel

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)
9 etoiles
le roman du nihilisme
J’avais acheté le livre à sa sortie, étonné (je le suis encore) de voir apparaître Louise Michel au catalogue des Classiques Garnier. Le seul roman que j’avais lu d’elle jusque-là, Le claque-dents, ne me laissait pas supposer que des universitaires s’intéresseraient un jour à réaliser une édition critique d’un de ses ouvrages parus en feuilleton dans la presse assez confidentielle...

120.
90 visites
sans couverture

L'Italie et Byzance de André Chastel

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
L’art et l’histoire de la pré-Renaissance
De l’histoire pour commencer, afin de comprendre la genèse de la culture occidentale des siècles suivants en partie grâce à la remise en valeur de la haute culture grecque classique par le canal italien. L’empereur romain Constantin après avoir imposé le christianisme comme religion officielle, déplace la capitale de l’empire à Byzance renommée dès lors Constantinople (330) pour le millénaire...