Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


91.
107 visites
sans couverture

Le Silence de l'ange de Heinrich Böll

critiqué par Tistou - (63 ans)
8 etoiles
Premier roman d’Heinrich Böll
« Le silence de l’ange » est le premier roman d’Heinrich Böll, écrit entre 1949 et 1951, mais publié seulement en 1992, à l’occasion du 75ème anniversaire de sa naissance. « Sa rédaction a été plusieurs fois interrompue pour des raisons aussi bien matérielles que littéraires et l’ordre des chapitres remanié, ce qui peut expliquer certaines ellipses dans le déroulement de...

92.
104 visites
sans couverture

Les Porteurs d'eau de Fred Duval (Scénario), Nicolas Sure (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
Puisque l'on parle Tour de France...
L’été c’est fait pour lire et c’est aussi l’époque du Tour de France qui vient de faire escale à Chalon-sur-Saône... Cette course mythique appelle beaucoup de questionnement car il faut bien reconnaitre que depuis des décennies, c'est-à-dire bien avant l’affaire Festina, on sait que de très nombreux cyclistes se dopent. Parfois, certains y laissent leur vie… On pense, entre autres,...

93.
104 visites
sans couverture

La nostalgie du sang de Dario Correnti

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)
8 etoiles
serial man-eater
Marco Besana est journaliste dans un grand quotidien milanais, célèbre par la grande qualité de ses reportages sur les crimes commis en Lombardie, et la ténacité dont il fait preuve dans ses enquêtes. Proche de la retraite, il est en train d’être dépassé par les nouvelles tendances du journalisme, qui font primer le sensationnel sur la qualité et surtout la...

94.
102 visites
sans couverture

La puissance de l'espoir : Injustices & antidotes de Bleri Lleshi

critiqué par Nathavh - (54 ans)
7 etoiles
Espoir
La vie réserve parfois des surprises. Now Future dont je vous ai parlé récemment voir article , m'a proposé cette lecture alors que j'étais aux Etats-Unis. Je venais de visiter la ville d'Atlanta , ville d'origine de Martin Luther King et le musée des droits civiques "The Lorraine Motel" à Memphis. Il n'y a pas de hasard....

95.
101 visites
sans couverture

Rûmî. La religion de l'amour de Ǧalāl al-Dīn Rūmī

critiqué par LOUIS DERITZ - (PARIS - 61 ans)
8 etoiles
Poésie amoureuse -philosophie Persane
Petit et magnifique livre, Leith Anvar présente ici un éloge à ROUMI, ce grand mystique de l’amour, le prince de la poésie persane. Une apologie de la lumière terrible et puissante qui peut briller en chacun si tant est que l’on est prêt à la recevoir. ROUMI nous ouvre la voie, par ses folles métaphores poétiques que lui...

96.
96 visites
sans couverture

Le droit, nouvelle arme de guerre économique : Comment les Etats-Unis déstabilisent les entreprises européenne de Ali Laïdi

critiqué par Colen8 - (78 ans)
9 etoiles
Une bombe économique à fragmentation
Quand il y a 20 ans un observateur clairvoyant a perçu la menace, les instances dirigeantes nationales et européennes l’ont tout bonnement ignorée. Quand 10 ans plus tard un rapport parlementaire l’a précisée, guère plus de réaction, on ne veut pas fâcher le vieil allié même s'il prend des allures de Big Brother. Entretemps quelques-unes de nos grandes entreprises sont...

97.
94 visites
sans couverture

Je serai la princesse du château de Janine Boissard

critiqué par Macapat - (63 ans)
7 etoiles
La magie de Guignol
Pour la petite Janine Boissard qui se sent différente des autres et souffre de solitude, le théâtre de marionnettes, proche de chez elle, va devenir le lieu magique où tous les rêves, tous les espoirs sont permis. Un jour, elle se le promet, elle sera la princesse des contes de fées, celle que Guignol sauve de la méchante sorcière. En...

98.
93 visites
sans couverture

La lumière sur l'étrange vieille femme moche de Francis Thierry Boulanger

critiqué par Deorelave - (0 ans)
10 etoiles
Un livre léger, drôle qui fait voyager
La lumière sur l'étrange vieille femme moche est un court roman de Francis Thierry Boulanger. Il s’agit là de son premier roman. Et c’est un roman vraiment surprenant. On ne peut pas trop en divulguer, mais l'histoire de Pierre l’incollable en bons de réductions nous emmène aux quatre coins du monde et dresse le portrait de personnages hauts en couleur....

99.
90 visites
sans couverture

300 citations pour les amoureux de cinéma de Rachid Maraï

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
7 etoiles
Des petites phrases du septième art
Les acteurs, cinéastes et producteurs ont pu divulguer leur conception de leur art et de leur métier plus particulier, de manière souvent inspirée, parfois drôle, quelquefois insignifiante. La plupart de ces "sorties" présentent l'avantage de faire réfléchir, ou au moins de divertir, de prendre du recul sur le rôle respectif des uns et des autres. Ces citations sont regroupées par...

100.
87 visites
sans couverture

HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue

critiqué par Lolo6666 - (45 ans)
7 etoiles
L'art du rebondissement
Oh oui ! Ça c'est du rebondissement. Très bien joué. J'ai même du relire plusieurs fois "le passage" avant de comprendre que c'était moi qui me fourvoyais depuis le début. C'est le coup de maître de l'auteure. Réussir à berner son monde pendant presque la moitié de son oeuvre. Je ne suis pas un grand critique. Je n'ai parfois...

101.
86 visites
sans couverture

Le train perdu de Marcel Allain, Pierre Souvestre

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Le maître de l'épouvante
Dans une guinguette des bords de Marne, Beaumôme, Oeil-de-bœuf, Bec-de-gaz et quelques autres apaches et rôdeuses de barrière découvrent qu’un mystérieux personnage semble les espionner depuis un salon particulier du premier étage. Ils s’apprêtent à lui faire un mauvais sort quand ils découvrent que le présumé roussin n’est autre que leur patron, le redoutable Fantômas. Lequel leur propose un nouveau...

102.
83 visites
sans couverture

Dictionnaire amoureux de Joseph Kessel de Olivier Weber

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Romancier, voyageur, héros de guerre, hédoniste
Ce dictionnaire amoureux reconstitue le puzzle de Joseph Kessel de manière impressionniste, d'un ton respectueux et admiratif. Touche-à-tout génial, l'auteur se sent l’héritier de plusieurs cultures, russe, juive et française, et citoyen du monde, ce qui le mène à voyager et raconter les récits de ses périples improbables, en Afrique, en Birmanie, en Extrême Orient, en Afghanistan, dans des romans...

103.
82 visites
sans couverture

L'amas ardent de Yamen Manai

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
les frelons sont parmi nous !
Le héros de ce roman réjouissant, un apiculteur connu sous le nom de "le Don" dans le village de Nawa, au fin fond de la Tunisie, découvre une de ses ruches décimée. Ses "filles", ses abeilles sont mortes, déchiquetées. Après enquête, il comprend que ce sont des frelons inconnus jusqu'ici, qui ont attaqué sa ruche. Ils sont arrivés dans des...

104.
80 visites
sans couverture

Paroles d'un révolté de Pierre Kropotkine

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
Ni Dieu, ni maître !
Né en 1842, mort en 1921, Pierre Kropotkine, issu de la haute aristocratie russe, fut à la fois géographe, explorateur, zoologiste, et anthropologue. Il est surtout connu comme théoricien du communisme libertaire. Avec Bakounine, Fourier et Proudhon, il est considéré comme un des penseurs majeurs de l’anarchisme et comme le fondateur de ce mouvement politique aussi radical que particulier. Accusé...

105.
79 visites
sans couverture

Rosa de Marcel Sel

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
9 etoiles
Excellent premier roman.
Excellent. Rosa est une jolie jeune femme au caractère trempé. La période "Mussolini" en Italie a été peu traitée dans le monde romanesque et l'auteur, parfaitement documenté, en fait de poignantes descriptions. La belle Rosa fut donc fasciste avant de devenir résistante. Bien que les italiens aient été plus humains que leurs voisins français envers les juifs,...

106.
79 visites
sans couverture

L'intelligence collective, clé du monde de demain de Jean Staune

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Impossible n’est pas … marocain !
La nouveauté d’un tel sujet maintes fois traité est l’enquête approfondie menée auprès de l’OCP (l’Office chérifien des phosphates) la grande entreprise d’Etat marocaine créée en 1920, premier producteur et exportateur mondial de phosphates et d’engrais. Affaiblie en 2006 par un déficit de la moitié de son chiffre d’affaire la nomination d’un nouveau président a changé la donne. En quelques...

107.
78 visites
sans couverture

La Côte d'Azur mise en scènes de Vincent Thabourey

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
La Côte d'Azur au cinéma
Cette petite collection de poche présentant les lieux fétiches exposés au cinéma, la Côte d'Azur est ici analysée sous cet angle. Ce territoire, aussi ensoleillé qu'exigu, détient un lien fort et ancien avec le septième art, la présence d'un des premiers studios français au puissant rayonnement, la Victorine à Nice. La luminosité et le climat du secteur a inévitablement attiré...

108.
76 visites
sans couverture

Donne-moi des fils ou je meurs de Maud Jan-Ailleret

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Emouvant.
C'est un premier roman inspiré de sa propre histoire que nous propose Maud Jan-Ailleret. Un roman émouvant, puissant et lumineux qui aborde un sujet tabou : le désir de devenir parents, et surtout la difficulté à pouvoir procréer. Laure et Antoine sont amoureux, cela ne date pas d'aujourd'hui, cela fait dix-sept ans d'amour. Orphelins tous les deux, Laure sait...

109.
76 visites
sans couverture

L'avortement de Richard Brautigan

critiqué par Yeaker - (Dijon - 46 ans)
8 etoiles
La bibliothèque des manuscrits refusés
J’ai lu, ou plus exactement, j’ai écouté sur cd un roman épouvantablement mauvais « le mystère Henri Pick ». David Foenkinos est un garçon très gentil mais qui écrit fort mal. Deux choses intéressantes dans son livre néanmoins : l'évocation de Vivian Maier et l’origine de sa bibliothèque des manuscrits refusés qui se trouve être le roman de Brautigan «...

110.
75 visites
sans couverture

Pourquoi nous dormons de Matthew Walker

critiqué par Saule - (Bruxelles - 53 ans)
8 etoiles
Le spécialiste du sommeil
Il y a quelque mois je souffrais de mal dormir et d'être fatigué. Mon réflexe a été de chercher un bouquin pour apprendre sur le sommeil et les troubles du sommeil. C'est ce livre du bon docteur Matthew Walker qui m'est tombé sous la main : ce docteur est une sommité sur le sujet. Il est Anglais mais il est...

111.
73 visites
sans couverture

La Minotaure de Mariève Maréchale

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
Exister tel que l'on est
Le minotaure est un monstre mi-homme mi-taureau de la mythologie grecque. Mariève Maréchale, qui en est à son premier roman, explore ce mythe pour l’appliquer à la situation des femmes. Son héroïne sent cette dualité qui l’habite. Elle a découvert qu’une part de virilité constitue un facteur de son identité. Elle choisit Maude, une amie décédée, comme confidente de son...

112.
73 visites
sans couverture

Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur de James P. Carse

critiqué par Lobe - (Montpellier - 24 ans)
9 etoiles
Let us play, let us possibility
« Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur » est paru en 1987, et a été traduit dans la foulée. Son auteur, James P. Carse, est un universitaire américain spécialiste de l’histoire des religions. Comme ce livre, je l’ai beaucoup aimé, je l’ai immédiatement passé à une amie, et ne l’ai donc plus sous la main*...

113.
71 visites
sans couverture

De purs hommes de Mohamed Mbougar Sarr

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
9 etoiles
la "maladie des blancs" en Afrique noire
Le narrateur est professeur de français à l’université de Dakar. Il remarque le peu d’intérêt de ses étudiants pour la littérature. Ndéné, sans vivre avec elle en permanence, est l’amant de Rama, une jeune femme libre. Elle lui présente un jour une vidéo qu’elle a reçu sur son smartphone et qui montre une foule hystérique dans le cimetière musulman opérant...

114.
68 visites
sans couverture

La cage aux folles de Jean Poiret

critiqué par Alceste - (57 ans)
8 etoiles
Force comique intacte
Avant d’être un film à succès, « La cage aux folles » avait été une pièce de théâtre non moins fameuse, dont, à ma connaissance, aucune captation n’a malheureusement été effectuée. Il ne nous reste donc que la lecture du texte pour nous faire une idée de cette pièce mythique et bien entendu, établir...

115.
67 visites
sans couverture

Petit guide de la préhistoire de Jacques Pernaud

critiqué par Incertitudes - (34 ans)
8 etoiles
Une introduction à la préhistoire
Quand on parle d'hommes préhistoriques, spontanément, celui qui me venait à l'esprit, c'était l'homme de Cro-Magnon. En réalité, les hommes de Cro-Magnon font partie des Homo Sapiens qui sont eux-mêmes les premiers Hommes Modernes. Ils ne sont qu'un maillon de la chaîne venant après les Australopithèques, les Homo habilis, les Homo erectus et les hommes de Neandertal bien qu'on ne...

116.
66 visites
sans couverture

Le mangeur de livres de Stephane Malandrin

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)
5 etoiles
Un titre qui attire l'attention
Adar et Faustino, deux garnements, frères de lait, sont la terreur de la Lisbonne au 15ème siècle. Prêts pour faire les quatre cents coups, les deux enfants n'hésitent pas à semer la zizanie sur leur passage et à multiplier les bêtises. Un jour, un étrange curé, sous prétexte de les sauver d’une bastonnade, les prend en otage et les enferme dans...

117.
61 visites
sans couverture

La grève des femmes formidables de Alex Riva

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
4 etoiles
Des femmes (trop) parfaites
Emma a 39 ans, deux filles magnifiques, Marie et Zoé, un ex-mari, Julien, avec lequel elle s’entend bien, un poste important de chargée de clientèle dans une agence de communication. Andréa, avocate en manque de travail, forme un couple parfait avec Vincent, est maman de Lisa mais désespère d’avoir un autre enfant. Chloé est la petite sœur d’Andréa. Grande, blonde, sportive, les...

118.
58 visites
sans couverture

La sociologie urbaine de Hervé Marchal, Jean-Marc Stébé

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Comprendre l'urbanisation de masse
La ville existe depuis l'Antiquité ; toutefois la réflexion sur l'aménagement du territoire reste récente. L'exode rural vécu en France aux XIXe et XXe siècles se vérifie, de manière amplifiée, au niveau mondial, ce qui invite à réfléchir sur de nouveaux modes de gestion, techniques, environnementaux, mais aussi démocratiques. Les mégapoles se multiplient dans ce phénomène global, auquel contribue le...

119.
55 visites
sans couverture

Ce qui t'appartient de Garth Greenwell

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
7 etoiles
Un amour compliqué en Bulgarie
Un prof de fac, installé en Bulgarie, tombe sous le charme d’un prostitué, Mitko. Ils ne sont pas vraiment sur la même longueur d’onde, le premier tombe sous le charme de ce jeune homme viril et très indépendant, le second profite de ses amants et a perdu tous ses repères dans un pays qui est en perdition aussi. C’est un...

120.
40 visites
sans couverture

Crimes et fantômes de Noël de Jean-Pierre Croquet

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
7 etoiles
Des Noëls pas si joyeux
Noël est un moment de l'année traditionnellement associée à la joie et la bonne humeur et pourtant, depuis Dickens, le conte horrifique de Noël mettant en scène fantômes ou criminels est également devenu un incontournable auquel de nombreux auteurs se sont prêté. Le but de cette anthologie est donc de nous présenter une douzaine de récits policiers ou fantastiques se...