Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
330 visites
sans couverture

Michaël, chien de cirque de Jack London

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 35 ans)
5 etoiles
La cause animale
Dag Daughtry en est convaincu quand il découvre Michaël, un beau terrier irlandais, il va lui rapporter de l'or ! Et le voilà sitôt embarqué sur son navire dont la traversée promet quelques péripéties. De San Francisco à New York, on suit les épreuves circassiennes de ce chien doué, qui attire toutes les convoitises. Jack London a toujours été catégorisé...

2.
318 visites
sans couverture

Une falaise au bout du monde de Carl Nixon

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Evaporés chez les All Blacks
Le 4 avril 1978, John Chamberlain conduit sa famille pour une visite touristique dans la région la plus sauvage de Nouvelle-Zélande, la West Coast de l’île du sud. Il est en retard, la nuit tombe, la pluie aussi, la route est très dangereuse, la voiture dérape sur une large flaque d’eau, dévale le ravin avant de plongée dans les gorges...

3.
303 visites
sans couverture

Prolégomènes de Bêtise Quantique de Dr Lichic, JiCé Ditróy (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Pataphysique et surréalisme
« Contrairement à la connerie qui n’est que le cul de sac de l’intelligence, la Bêtise ouvre au chercheur d’innombrables pistes de réflexion, jusqu’aux confins de la pensée cartésienne et même au-delà ». Afin de démonter ce postulat, le peintre JiCé Ditroy et le l’auteur Dr Lichic ont réuni leur talent respectif comme l’a fait avant eux Linda Klieger Stillman...

4.
257 visites
sans couverture

La médecine sans compter de Olivier Kourilsky

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
plus qu'une autobiographie, un hymne à la vocation
«  La médecine sans compter » livre d'Olivier Kourilsky 250 pages janvier 2019 Editions Glyphe « Le feu brûle toujours »....C'est l'idéal qui se s'éteint pas La vocation commence très tôt chez l'auteur de ce livre, professeur hospitalier, spécialiste, à la retraite aujourd'hui, Il veut être médecin , il le sera. Comme il l'explique sans détour, son identité et le soutien de son père professeur hospitalier connu et reconnu...

5.
256 visites
sans couverture

Delphine ou la nuit des Halles de Claude Seignolle

critiqué par Alceste - (Liège - 59 ans)
9 etoiles
Les joies de l'écriture artiste
Claude Seignolle nous a quittés en 2018 à l’âge vénérable de 101 ans. Avec lui disparaît le dernier représentant , peut-être, de l’écriture « artiste », l’héritier des Huysmans, Mirbeau, Louÿs ou encore Carco, qui l’ont si bien illustrée. Le lire procure d’abord les joies d'une langue ciselée, charnue, ramifiée, sinueuse, tortueuse parfois, sursaturée d’images et d’extravagances....

6.
242 visites
sans couverture

Oxymores subit(e)s de Marc Menu

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Micofictions
Pour fêter l’entrée dans sa deuxième décennie, Cactus inébranlable éditions a, entre autres initiatives, créé une nouvelle collection, Microcactus, destinée à publier des recueils de textes courts. Des ouvrages au format poche qui comportent environ deux cents textes très courts, peut-être un peu moins, des textes que personnellement je situerais entre l’aphorisme et la courte nouvelle. Un autre mode d’expression...

7.
239 visites
sans couverture

Le tendre narrateur : Discours du Nobel et autres textes de Olga Tokarczuk

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
7 etoiles
DISCOURS DE RÉCEPTION DU PRIX NOBEL DE LITTÉRATURE.
Très curieusement et pour d’obscures raisons de dissensions interne aux membres de l’Académie Suédoise, le Prix Nobel de Littérature 2018 ne fut remis qu’en… 2019! Soit exactement cent ans après que la suédoise Selma LAGERLÖF (1858 – 1940) devint la première écrivaine à obtenir cette récompense. Le monde découvrait par la même occasion, une immense écrivaine dont l’œuvre était restée...

8.
239 visites
sans couverture

La théorie du parapluie de Ralph Vendôme

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Entre deux âges
Né à Beyrouth, résidant à Bruxelles depuis de longues années, Ralph Vendôme m’a fait découvrir avec ce recueil de nouvelles, Le Scalde, un éditeur que je ne connaissais pas encore. Ce premier recueil comporte une quinzaine de nouvelles relativement courtes qui mettent en scène des personnages ayant une expérience déjà conséquente de la vie ou au contraire des jeunes moins...

9.
236 visites
sans couverture

La Petite Rouge Courroux de Victoria Dorche

critiqué par Jeanne60 - (22 ans)
10 etoiles
Le Petit Chaperon rouge en précoce féministe
Voici une nouvelle adaptation du récit du Petit Chaperon rouge, dans sa version des frères Grimm où l’on sort la grand-mère du ventre du loup avec un objet tranchant. Rappelons que dans le conte de Perrault, grand-mère et Petit Chaperon rouge ne reviennent pas au monde mais restent dévorés par le féroce animal. Dans le scénario de Raphaële Frier,...

10.
234 visites
sans couverture

L'essentiel du droit des institutions de l'Union européenne de Stéphane Leclerc

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Le fonctionnement général de l'Union européenne
Cet ouvrage court permet de comprendre aisément le fonctionnement général de l'Union européenne, qui n'est pas si complexe, pas davantage que celui des institutions politiques d'un Etat. Au fur et à mesure des différents traités qui ont émaillé l'histoire de la construction européenne depuis la Communauté économique du charbon et de l'acier en passant par les trois Communautés et les...

11.
232 visites
sans couverture

Le parfum des fleurs la nuit de Leïla Slimani

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Réflexions métaphysiques à Venise
L'auteure aime se retrouver seule pour écrire, s'isoler pour se concentrer ; et il s'avère que Venise, dans ses quartiers calmes, le lui permet à merveille. Cette ville la place dans la représentation de la condition humaine, soit une idée d'éphémère avec l'idée de disparition, d'engloutissement, tout en étant entouré-e d'une grande beauté, de liens entre périodes historiques, de transmissions...

12.
229 visites
sans couverture

La Maison du Belge de Isabelle Bielecki

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
L'amour chez les seniors
Dans ce troisième tome d’une trilogie qui comporte « Les mots de Russie », évoquant les origines russes de son père, et « Les tulipes du Japon », racontant l’époque où elle travaillait dans une société nippone, Isabelle Bielecki raconte la vie d’Elisabeth, une femme qui lui ressemble étrangement, quand elle est tombée amoureuse d’un homme riche exerçant de nombreux...

13.
225 visites
sans couverture

La Mer Noire dans les Grands Lacs de Annie Lulu

critiqué par Nathavh - (56 ans)
10 etoiles
Immense coup de coeur, quête identitaire
Attention pépite ! C'est mon premier coup de coeur de cette rentrée ! Un titre étrange : "La mer Noire dans les Grands Lacs", un roman initiatique, une quête d'identité. Nili Makasi s'adresse à son fils qui va bientôt naître. Nili est née à Iași en Roumanie, au bord de la mer Noire en 1989. Elle est le fruit d'une...

14.
219 visites
sans couverture

Merci qui ? Merci mon chien : Tendre savoir-vivre avec les animaux de Jean-Louis Fournier

critiqué par Lecassin - (Saint Médard en Jalles - 64 ans)
6 etoiles
Mouais...
Noël. Un cadeau. Chouette : un Fournier ! J’aime bien, Fournier. Enfin… J’aimais bien ; les premiers… Mais il faut reconnaître que depuis quelque temps, je décroche. J’ai de plus en plus l’impression de l’application d’une méthode qui a marché… Ici, Merci qui ? Merci mon chien. Une expression qu’employait souvent ma mère, bonne éducation oblige. C’est alléchant… Malheureusement, une déclinaison à l’infini...

15.
214 visites
sans couverture

Enzo Le Petit Aventurier / Enzo The Little Adventurer: Au Zoo / A the Zoo de Sonia Kermen

critiqué par Soniakermen - (Evergreen - 46 ans)
10 etoiles
Un petit bijou !
Quel merveilleux livre bilingue ! Ma fille parle couramment l'anglais et le français, mais elle a commencé à apprendre le français écrit il n'y a pas longtemps. "Enzo le petit aventurier" est un outil formidable qui lui permet de pratiquer la lecture en français et d'apprendre l'orthographe, la grammaire et la conjugaison françaises, tout en profitant des aventures d'Enzo au...

16.
212 visites
sans couverture

Êtes-vous bien sûr d'être normal ? de Mardi Noir

critiqué par Jeanne60 - (22 ans)
8 etoiles
Quelques réflexions iconoclastes
L’ouvrage est sous-titré "Comment la psychanalyse m’a guérie des conventions". Son auteure a déjà livré deux titres et on peut la retrouver sur la chaîne YouTube intitulée "Psychanalyse toi la face". L’auteure part essentiellement de multiples anecdotes autour de son vécu pour réfléchir sur certaines questions qui l’habitent. Le ton est souvent ironique et l’objectif n’est pas de vulgariser...

17.
210 visites
sans couverture

Les Pas perdus du Paradis de Catherine Deschepper

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
L'amour migrant
Dans ce texte à la fois drôle, vif, alerte, truculent, émouvant, touchant, Catherine Deschepper évoque des problèmes graves, préoccupants, dramatiques sans jamais sombrer dans la sinistrose démoralisante, ni l’angoisse d’un futur tragique ou même apocalyptique. La gravité de la situation qu’elle décrit, ne disparait jamais derrière la drôlerie de la situation, au contraire, la cocasserie de cette aventure la rend...

18.
210 visites
sans couverture

Amabilia - tome 3 de Candice Solère (Scénario), E. T. Raven (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Un dessin élégant au service de l'érotisme
Troisième intégrale pour cette série érotique qui possède deux atouts de taille dans le monde des bandes dessinées pour adultes. D'une part un dessin d'une élégance que je n'ai pas retrouvé ailleurs, et d'autre part un scénario inspiré, ce qui est assez rare dans ce domaine. Nous retrouvons ici notre couple, Simon et Iris, mais séparément,leur mariage n'ayant pas résisté aux assauts...

19.
210 visites
sans couverture

Sa dernière chance de Armel Job

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Entre Liège et Verviers, son coeur balance
Elise, 39 ans, est célibataire. Elle habite depuis déjà longtemps chez sa sœur Marie-Rose, doctoresse à l’hôpital Saint-Jean à Verviers. Le beau-frère d’Elise est patron d’une agence immobilière. Le couple a quatre enfants ados ou pré-ados. C’est surtout la tantine qui s’occupe d’eux, et du ménage. En échange, elle est nourrie, logée, blanchie et peut, comme elle le veut, plonger...

20.
209 visites
sans couverture

Dieu et la Silicon Valley de Éric Salobir

critiqué par Colen8 - (79 ans)
10 etoiles
Des clés pour comprendre quand tout va si vite
La prolifération des IA concentrées par les GAFA de la Silicon Valley mais pas uniquement là-bas interpelle naturellement la tradition vaticane parmi les autres obédiences spirituelles. Les bouleversements auxquels il faut s’attendre touchent à peu près tous les domaines d’activité à commencer par la médecine, les professions juridiques, la sécurité et la défense. Une mise en garde préalable s’impose :...

21.
207 visites
sans couverture

Storia de Collectif

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
17 contes thrillers
«  STORIA » 17 auteurs de thrillers s'engagent...à nous faire peur 410 pages octobre 2020 éditions Hugo poche Quand de nombreuses plumes se mêlent pour écrire des histoires, on peut s'attendre au mieux et au moins bien.... Je vous l'avoue, j'ai bien aimé les 17 histoires . L'idée consistant à « détourner » ou plutôt adapter des contes pour enfants est originale. Il vaut mieux que les enfants délaissent cette lecture, du...

22.
206 visites
sans couverture

Maharadchat - C'est tellement d'amour ! de Wilfrid Lupano (Scénario), Relom (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
10 etoiles
Quel album !!!
Jacques Berdemol dirige son entreprise de nourriture pour chat mais il sent bien que plus rien ne fonctionnera. Dès lors, il envisage une sortie qui, à défaut d’être élégante, lui offrirait les moyens de continuer à vivre décemment, enfin, luxueusement même… Est-il au bout du rouleau, en plein burn out ou tout simplement a-t-il atteint le stade ultime du cynisme...

23.
203 visites
sans couverture

Station Metropolis, Direction Corsucant - Ville, Science-Fiction et Sciences Sociales de Alain Musset

critiqué par Jipiconvivio - (72 ans)
7 etoiles
Mettez-moi de l'ordre dans ce bordel !
Cet ultimatum du Général de Gaulle survolant dans les années soixante en hélicoptère une région Parisienne en pleine urbanisation n'était-il pas pratiquement dès son origine sans devenir ? Ovide ne supportant plus Rome condamnait déjà sans le savoir la future conception de Nanterre que la virtuelle Coruscant allait réduire en son temps au rang d'atome par son gigantisme. La cité des 4000...

24.
203 visites
sans couverture

Vivre dans la Russie de Lénine de Jean-Jacques Marie

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
une étude sociologique et historique passionnante
«  Vivre dans la Russie de Lénine » livre de Jean Jacques Marie 374 pages mars 2020 Editions Vendémiaire Seule la vérité est révolutionnaire disait Gramsci Jean Jacques Marie n'arrête pas. A 84 ans il continue à étudier les archives, à étudier et à écrire, chapeau l'artiste ! Il peut tenir aussi des conférences. Comment fait-il ? Ce qui est certain c'est que chaque livre qu'il sort constitue un événement. Celui-ci, étonnant...

25.
202 visites
sans couverture

Champions du monde! 55 jours en immersion avec les bleus de Baptiste Desprez

critiqué par Incertitudes - (36 ans)
7 etoiles
Deux titres de champion du monde en vingt ans, ce n'est pas si mal.
Bref récit de la part d'un journaliste sportif du Figaro de l'épopée victorieuse des Bleus à la Coupe du Monde 2018 en Russie. J'étais très content de ce sacre qui permettait d'enterrer définitivement Knysna en 2010. Qui l’eut cru d'ailleurs ? Blanc a su poser les premières pierres entre 2010 et 2012. Puis Deschamps avec l'aide d'un meilleur groupe que...

26.
202 visites
sans couverture

L'État entrepreneur: Pour en finir avec l'opposition public privé de Mariana Mazzucato

critiqué par Colen8 - (79 ans)
6 etoiles
Démythifier le libéralisme économique
La recette est simple : une ambition visionnaire, un financement généreux de la recherche fondamentale dans une multitude d’universités et de laboratoires travaillant en synergie, un encouragement à l’essaimage des chercheurs ou aux projets d’entrepreneurs désireux de se lancer dans des start-ups innovantes, l’octroi d’un maximum de contrats publics pour aborder les périlleuses étapes de la recherche appliquée, une aide...

27.
201 visites
sans couverture

La grande saga des vikings : De glace et de feu de Christophe Rouet

critiqué par Lecassin - (Saint Médard en Jalles - 64 ans)
9 etoiles
J'irai revoir ma Normandie...
Un livre, c'est aussi un objet, et celui-ci est vraiment de toute beauté : un grand format, une couverture rempliée, une police de caractère très confortable, une iconographie aussi pertinente que magnifique... "La grande saga des Vikings", un tour d'horizon complet des connaissances concernant ce peuple venu du Grand Nord, marin, voyageur, découvreur... Un voyage dans le temps, de 793 à 1066... Un...

28.
201 visites
sans couverture

Les Fugitives. Partir ou mourir en Arabie saoudite de Hélène Coutard

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
un roman qui dépeint une triste réalité
« Les fugitives Partir ou mourir en Arabie Saoudite » livre enquête d'Hélène Coutard éditions du Seuil 235 pages février 2021 Un roman qui n'est pas de la fiction C'est une enquête qui se lit comme un roman, l'auteure s'intéresse à l'histoire de ces femmes qui fuient leur famille, leur pays mais surtout ce carcan ultra réactionnaire qui les transforme en esclaves . Ce pays, l'Arabie Saoudite qui a pignon...

29.
200 visites
sans couverture

Le livre des choses cachées de Francesco Dimitri

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 47 ans)
3 etoiles
Déception magistrale
Voilà un polar qui partait bien, 4 amis d'enfance des Pouilles ont fait leur vie ici ou là loin de ce bled à touriste mort le reste de l'année. Seulement un pacte les oblige à se retrouver une fois l'année le temps d'une soirée dans l'une des pizzéria. Mais ce soir là l'un d'entre eux manque et n'a pas prévenu....

30.
198 visites
sans couverture

Ne chatouille pas l'ours ! de Ana Larrañaga (Scénario), Sam Taplin (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 62 ans)
10 etoiles
On caresse un animal et on entend le son de sa voix
Voilà un ouvrage dans le prolongement heureux de certains autres du même éditeur où il s’agit, pour l’enfant, de caresser une partie du corps d’un animal afin d’entendre un cri de la part de ce dernier. On capte donc successivement le son de la voix de l’ours, du loup, de l’aigle, de l’élan, puis des quatre réunis. Les illustrations couvrent...

Page 1 de 5 Suivante Fin