Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Romans de Patrick Modiano

critiqué par Polyfarm - (105 ans)
8 etoiles
énigmatique, étrange, émouvant... c'est Modiano !
Globalement, les romans de Modiano sont construits autour de TROIS grands thèmes : La quête d’identité : Des pans entiers de l’histoire personnelle de l’auteur, en particulier son enfance, son adolescence et le rôle de ses parents sont profondément enfouis dans...

sans couverture

Le cercle de Bernard Minier

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 42 ans)
9 etoiles
Sud Ouest
Le deuxième épisode des aventures du commandant Servaz de Toulouse. Encore un bon roman de cet enquêteur mélomane (Malher) et érudit en latin. J'aime bien cette ambiance provinciale dans la région du sud ouest. Après un excellent "Glacé", ce roman ne m'a pas...

sans couverture

La semaine de 4 heures de Timothy Ferriss

critiqué par Radouaneb - (26 ans)
7 etoiles
les 2 grands principes du livre
Les deux grands principes que Tim Ferris a utilisé pour arriver à ce résultat sont le principe du 80/20 (ou loi de Pareto) et la loi de Parkinson. Tim Ferris développe également l'idée de la liberté totale avec son concept...

sans couverture

Les Schtroumpfs , tome 2 : Le schtroumpfissime de Yvan Delporte (Scénario), Peyo (Scénario et dessin)

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)
9 etoiles
Une BD amusante et riche de plusieurs niveaux de lecture : le chef d'oeuvre de la série
J'éprouve une pointe de nostalgie en écrivant cette critique sur cette histoire des Schtroumpfs, qui fut l'une des BD qui m'a beaucoup plu quand j'étais enfant, que j'ai lue et relue en raison de sa complexité inhabituelle. Mes parents l'avaient...

sans couverture

Celle qui a tous les dons de Mike Carey

critiqué par LesieG - (CANTARON - 50 ans)
9 etoiles
Encore un très bon cru
Le choix va être difficile à faire, d'autant que je compare ce livre à "Bird Box", qui reste très court, je trouve "Celle qui a tous les dons" beaucoup plus abouti. Les personnages sont très travaillés, l'histoire bien menée et l'intrigue...

sans couverture

Bird box: N'ouvrez jamais les yeux de Josh Malerman

critiqué par LesieG - (CANTARON - 50 ans)
9 etoiles
Que dire
C'est court, on n'a pas toutes les réponses espérées et on passe d'une période à une autre au gré des chapitres. Malgré tout on est tellement pris par l'histoire que finalement on ne se rend plus compte de tout ça, j'ai...

sans couverture

Les révoltés de la Bounty de Jules Verne

critiqué par Kabuto - (Craponne - 56 ans)
4 etoiles
Nouvelles
Ce petit folio contient deux nouvelles de Jules Verne. La première évoque le destin des célèbres révoltés du Bounty. L’auteur s’attache surtout aux évènements qui suivent la mutinerie. Le retour du capitaine Bligh vers l’Angleterre et le destin des mutins...

sans couverture

Clair de femme de Romain Gary

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)
8 etoiles
Un étrange roman d’amour
Deux êtres secrètement brisés, séparés de celui qu’ils aimaient, se heurtent sur un trottoir. Commence un paso doble, un exercice improbable de rapprochement, une tentative de reconstruire une vie, de prolonger et recréer dans un autre l’amour qu’on a connu. Entre...

sans couverture

Sir Arthur Benton, tome 2 : Wannsee, 1942 de Tarek (Scénario), Stéphane Perger (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 39 ans)
6 etoiles
Plongée dans l'horreur
Anticommuniste convaincu, Sir Arthur Benton explique à Marchand au cours de son interrogatoire comment il a participé à l'effort de guerre nazi afin d'empêcher l'Union Soviétique de prendre l'avantage dans la lutte idéologique à laquelle se sont livrés les deux...

sans couverture

Quai d'Orsay, tome 2 : Chroniques diplomatiques de Abel Lanzac (Scénario), Christophe Blain (Dessin)

critiqué par Slmm - (61 ans)
10 etoiles
Une BD politique
Quai d'Orsay (BD) / Christophe Blain et Alain Lanzac Quai d'Orsay nous offre le portrait, savoureux, du monde, dangereux et féroce, de la diplomatie. L'un des auteurs, Abel Lanzac est en outre (est-ce un hasard ) ancien membre de cabinets ministériels. Le héros,...

sans couverture

Mal de pierres de Milena Agus

critiqué par Bndcdi - (49 ans)
9 etoiles
Mal de pierres, mal d'amour
Mal de pierres de Milena Agus, Le Livre de poche, 2009 La Sardaigne, les années 50, l'histoire de Gabrielle, une jeune femme à la recherche de l'amour total, est racontée par sa petite fille. Sauvage et libre, à fleur de désir,...

sans couverture

L'île du docteur Moreau de Herbert George Wells

critiqué par Koad - (60 ans)
8 etoiles
Un classique de la science-fiction
Qui est le Docteur Moreau ? C'est ce que va tenter de savoir Edward Prendicks, échoué sur une île tropicale mystérieuse à la suite d'un naufrage où il est recueilli par Montgomery l'assistant du docteur. Dès les premières pages, l'auteur...

sans couverture

Emma de Jane Austen

critiqué par Flo29 - (44 ans)
1 etoiles
Bof
Déjà la traduction sur le e-book d'Amazon est abominable, j'ai mis du temps à m'apercevoir que Harriet et Henriette étaient le même personnage et cela m'a gênée dans la compréhension de l'histoire. Le personnage d'Emma m'a profondément agacée, je n'ai...

sans couverture

Territoires de Olivier Norek

critiqué par Seb - (39 ans)
9 etoiles
De mieux en mieux
Le premier opus ne m'avait pas laissé une impression impérissable mais l'attachement aux personnages m'avait poussé à continuer la série ... Et j'ai bien fait! Cette suite est palpitante et l'univers décrit fait froid dans la dos quand bien même...

sans couverture

Revival de Stephen King

critiqué par Crom - (43 ans)
4 etoiles
Revival lovecraft
c'est pas le meilleur des livres de Stephen King ! Sorte d'hommages aux vieilles gloires de l'horreur / fantasy . Une fin complètement psycho-pompée à Lovecraft ( L'écrivain préféré des hommes politiques). Enfin bref en fin de liste,...

sans couverture

L'aiguille creuse de Maurice Leblanc

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 65 ans)
5 etoiles
Avoir la dent dure, pour une aiguille creuse…
Apparemment, Maurice Leblanc n’est pas claustrophobe puisque déjà dans l’île aux trente cercueils il nous narrait une histoire se passant six pieds sous terre, en dessous de tout d’ailleurs ! Là sans être tout à fait chocolat, notre héros...

sans couverture

Bérézina de Sylvain Tesson

critiqué par Vince92 - (Zürich - 39 ans)
8 etoiles
Bon esprit!
Sylvain Tesson est le digne représentant de cette race d’écrivains voyageurs que notre pays s’enorgueillit de posséder. Ses nombreux ouvrages sont là pour en témoigner, Tesson a du style, dans l’écriture, mais aussi dans son attitude : attaché aux amitiés,...

sans couverture

Ada ou l'ardeur, chronique familiale de Vladimir Nabokov

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)
9 etoiles
La chronique, étourdissante et joyeuse, d'un amour intense et charnel entre deux êtres exceptionnellement brillants
« Ada ou l’ardeur », en partie éclipsé par le succès de scandale de « Lolita », est souvent présenté comme le chef d’oeuvre de Vladimir Nabokov. Il y reprend le thème de la nymphette, presque obsessionnel dans son œuvre...

sans couverture

Tomber sept fois, se relever huit de Philippe Labro

critiqué par Pacmann - (Tamise - 52 ans)
6 etoiles
Quand une personne importante se présente devant vous, demandez lui d'abord où est sa douleur
Ce livre m’a été offert par un ami qui s’est retrouvé dans un tel contexte et qui s’en sort doucement. Le livre de Philippe Labro décrit ce phénomène et donne aussi des raisons d'espérer pour ceux qui connaissent la dépression...

sans couverture

Murmurer à l'oreille des femmes de Douglas Kennedy

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)
6 etoiles
Dernières nouvelles de Douglas Kennedy
Douze nouvelles de Douglas Kennedy rassemblées par la maison d'édition « à vue d’œil » (grosses lettres). Toutes, à l'exception de « He'll do » inédite en France, ont été des commandes : de la BBC, Aéroports de Paris magazine (2011), Long Cours (2012), Belfond (2005),...

sans couverture

Orphelins de Dieu de Marc Biancarelli

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 41 ans)
7 etoiles
L'ange ou le démon
L'île de Beauté, les plages de sables fins, les criques cachées, les villages que l'on atteint par les sentiers détournés pleins de senteurs, de châtaignes et cochons sauvages, le tout sous l'œil bienveillant de la Citadelle... Tout cela est bien...

sans couverture

Serum - Saison 1, épisode 2 de Henri Loevenbruck, Fabrice Mazza

critiqué par Coper - (33 ans)
10 etoiles
De plus en plus addictif
Ce 2ème épisode reprend exactement où s'était arrêté le premier. L'intrigue se complexifie. Toujours aussi bien mené que le premier épisode....

sans couverture

Fruits Basket, tome15 de Natsuki Takaya

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)
9 etoiles
La solitude de la souris
Suite à un évènement qui lui rappelle son enfance, Yuki va se remémorer le passé, notamment sa jeunesse auprès d'Akito qui, comme on pouvait s'en douter, aurait pu en traumatiser plus d'un. Mais ce ne sont pas les seuls souvenirs...

sans couverture

Ils arrivent de Paul Carell

critiqué par Patman - (54 ans)
8 etoiles
A lire avec un certain recul...
Paul Carell, de son vrai nom Paul Karl Schmidt entre au parti Nazi dès 1931 et à la SS en 1938. En 1940, il devient porte parole du ministre des affaires étrangères Von Ribbentrop et est promu Obersturmbannführer (Lieutenant-Colonel) de...

sans couverture

Des noeuds d'acier de Sandrine Collette

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)
8 etoiles
Abomination
L'abomination Des noeuds d'acier est le premier roman de Sandrine Collette. Il est question d'un homme réduit à l'esclavage, enchaîné, battu et considéré tout simplement comme le chien de la maison. Le livre est bien construit et l'auteure parvient à doser...

sans couverture

Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka

critiqué par Dededu59 - (PARIS - 30 ans)
9 etoiles
Le chant du cygne
J'ai été incroyablement touchée par cette histoire complètement omise de l'Histoire. Ces japonaises qui ont bravé l'Atlantique pour se retrouver dans les champs californiens. Violées, maltraitées, ... les roseaux se courbent mais ne cèdent jamais. L'écriture est majestueuse, poétique, lyrique,...

sans couverture

Le village de Dan Smith

critiqué par Marvic - (Normandie - 58 ans)
8 etoiles
Chasse à l'homme
Ukraine 1930. Dans le petit village de Vyriv où habitent Luka, ancien soldat, sa femme, ses deux fils adolescents et sa petite fille, les habitants vivent dans une grande pauvreté , l'isolement du village leur ayant épargné, jusque là,...

sans couverture

La défaite de la pensée de Alain Finkielkraut

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 81 ans)
9 etoiles
Culture universelle contre identité culturelle
Le triomphe de la pensée c’était la culture comme l’entendaient les Lumières : domaine des valeurs universelles de l’humanité, de son histoire morale et de sa spiritualité. Aujourd’hui le sentiment de culture universelle s’est estompé au profit de « l’identité culturelle ». Selon...

sans couverture

Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

critiqué par Marvic - (Normandie - 58 ans)
9 etoiles
Un curieux roman
Peu à ajouter à la complète et excellente critique de Myrco. On partage la vie de Kwadwo Okai Odamtten dit Kayo, pendant quelques semaines. Semaines qui nous permettront de découvrir le Ghana, un pays tout en contrastes, conjuguant avec brio des...

sans couverture

Sapiens : Une brève histoire de l'humanité de Yuval Noah Harari

critiqué par Maxibapt - (44 ans)
10 etoiles
Exceptionnel
Je ne vais pas faire une critique aussi détaillée que mes prédécesseurs mais Sapiens est certainement le livre le plus marquant que j'ai lu ces dernières années. Accessible, intelligent, passionnant. N'hésitez pas !...

Page 1 de 7 Suivante Fin