Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Lou ! Sonata - Tome 01 de Julien Neel

critiqué par Lika_ - (19 ans)
6 etoiles
Mitigé (mais très bon quand même)
Que dire? C'est un bonheur de retrouver Lou! Son évolution est incroyable. Mais j'avoue ne pas avoir été convaincu par ce tome. Évidemment, il y a de très bonnes choses : Le changement capillaire de Lou! (métaphore d'une nouvelle phase de...

sans couverture

Panne de secteur de Philippe B. Grimbert, Alice Charbin (Dessin)

critiqué par Alma - (- ans)
6 etoiles
Un roman « gonflé » !
Paul et Sylvie n'avaient qu'une fille : Bérénice, pour laquelle ils voulaient le meilleur . Comme le lycée de l'arrondissement parisien dans lequel ils résidaient accueillait un une classe de primo-arrivants, et ne présentait pas, selon eux, toutes les garanties d'un...

sans couverture

Le diable en pantoufles de Romane Biron

critiqué par Faby de Caparica - (59 ans)
7 etoiles
Premier roman ... à suivre, cela fait mouche
"Le diable en pantoufles" de Romane Biron (114p) Ed. Maelström Bonjour les fous de lectures.... Ne vous laissez pas dissuader par ce livre à la couverture plus que kitsch... laissez vous plutôt attirer comme par un aimant. Il est court, à peine 114...

sans couverture

Vivez mieux et plus longtemps de Michel Cymes

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Merci docteur !
D’excellents conseils-santé du docteur Cymes bien connu des télévisions françaises et apparentées. On peut dire que la plupart d’entre eux sont bien connus mais chacun en trouvera certainement l’un ou l’autre inédit, avec l’humour en prime. Et puis cela ne...

sans couverture

Des grives aux loups de Claude Michelet

critiqué par Frunny - (PARIS - 55 ans)
10 etoiles
Mathilde ouvre le 20 ième siècle !
Claude Michelet est un écrivain français né à Brive-la-Gaillarde en 1938, membre de la nouvelle école de Brive. Son œuvre la plus connue à ce jour reste la saga des Vialhe, qui retrace la vie d'une famille d'agriculteurs de Saint-Libéral, petit...

sans couverture

Le Général de l'armée morte de Ismail Kadare

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 84 ans)
10 etoiles
Inoubliable.
C’est un beau roman, c’est une belle histoire mais ça ne ressemble en rien à ce que nous chantait Michel Fugain : « c’était sans doute un jour de chance, ils se sont aimés au bord du chemin... » (air connu). Le sujet...

sans couverture

L'oeil de la lune de Auteur inconnu

critiqué par Ayor - (48 ans)
9 etoiles
Toujours aussi déjanté
J'espérais un deuxième tome du même calibre que le précédent, je ne suis carrément pas déçu ! Dépeçage, sang, tripes et autres abats parsèment les nombreuses scènes que je trouve très visuelles. Les dialogues sont excellents, souvent teintés d'un humour décapant et...

sans couverture

Le livre sans nom de Anonyme

critiqué par Ayor - (48 ans)
9 etoiles
Bien déjanté
Ce thriller fantastique bien déjanté sort vraiment de l'ordinaire, et nous embarque aussitôt lues les premières lignes. Le premier chapitre fait réellement penser à une scène digne de figurer dans un film de Tarentino, et donne immédiatement le ton. L'action est omniprésente,...

sans couverture

Les aérostats de Amélie Nothomb

critiqué par Pacmann - (Tamise - 55 ans)
7 etoiles
Cela ou ça est encore une fois…du Amélie Nothomb
Ange, en deuxième année de philologie, est recrutée par le père de Pie, un adolescent Suisse misanthrope résidant à Bruxelles et qui a des difficultés en lecture. Tambour battant, la jeune professeur va éveiller ce récalcitrant aux découvertes des grands...

sans couverture

La fiancée pakistanaise de Bapsi Sidhwa

critiqué par Faby de Caparica - (59 ans)
7 etoiles
La souffrance des femmes
"La fiancée pakistanaise" de Bapsi Sidhwa (344p) Ed. Actes Sud Bonjour les fous de lectures.. Avec cette lecture, je valide une auteure pakistanaise pour mon défi. Cette histoire se passe à la fin des années 1940. Le Pakistan ne fait plus partie de l'Inde,...

sans couverture

Les Chroniques des Féals, tome 1 : Coeur de phénix de Mathieu Gaborit

critiqué par Kyle - (48 ans)
1 etoiles
Ouf
Quand on donne la chance au coureur mais que celui-ci ne se présente même pas à la ligne de départ ... J'ai trouvé ce livre pas trop cher dans une bouquinerie de livres usagés, et j'aurais dû le laisser sur l'étagère. Ahhh...

sans couverture

Le Général de l'armée morte de Ismail Kadare

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
6 etoiles
Sombre mission
‘Il était une fois un général et un prêtre partis à l’aventure. Ils s’en étaient allés ramasser les restes de leurs soldats tués dans une grande guerre. Ils marchèrent, marchèrent, franchirent bien des montagnes et des plaines, cherchant et ramassant...

sans couverture

Middlesex de Jeffrey Eugenides

critiqué par Windigo - (Amos - 38 ans)
9 etoiles
Hermaphrodisme
Wow ! Quel roman incroyablement captivant. Malheureusement, je ne peux pas ajouter grand chose. Tout a été dit dans la critique principale. Mais, si j'avais un roman à conseiller, ce serait celui-ci. D'ailleurs, Middlesex m'a ouvert les yeux sur une...

sans couverture

Duma Key de Stephen King

critiqué par Ayor - (48 ans)
9 etoiles
Du grand art
Encore une fois, Stephen King fait preuve d'une formidable originalité dans cette histoire dont l 'immersion est effective dès les premières lignes. On a du mal à lâcher ce bouquin tant l'addiction est puissante, et par moments il m'a rappelé "Ça"....

sans couverture

La Mort selon Turner de Tim Willocks

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Pour lecteurs avertis
Le scénario est simple, et met en lumière la dualité entre une morale considérée comme irréprochable, couverte par la loi, et une corruption contrôlée par des puissants qui achètent leur impunité par une pseudo philanthropie. L'auteur maîtrise son sujet, et par...

sans couverture

Hôtel Iris de Yōko Ogawa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 40 ans)
6 etoiles
La domination dans la sexualité
Mari travaille pour sa mère dans un hôtel assez commun. Cette dernière voue son existence à son travail et ne trouve de fierté que dans la beauté de sa fille dont elle ne cesse de soigner la coiffure. Un soir,...

sans couverture

Une douce flamme de Philip Kerr

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)
8 etoiles
Bernie en Argentine
Il paraît qu'en présence du Führer, ses admirateurs sentaient brûler en eux une douce flamme... En 1950, lorsque Bernie Gunther débarque à Buenos Aires sous un nom d'emprunt, la ville est infestée d'exilés nazis, qui ont reconstitué leurs réseaux et...

sans couverture

Hôpital silence de Nicole Malinconi

critiqué par Faby de Caparica - (59 ans)
8 etoiles
A lire
"Hôpital Silence " ( suivi de l'Attente) de Nicole Malinconi (208p) Ed. Espace Nord Bonjour les fous de lectures... Voici deux courts récit qui font partie des premiers écrits par cette auteure prolifique. Nicole Malinconi est assistante sociale de formation. Elle a travaillé...

sans couverture

M, le bord de l'abîme de Bernard Minier

critiqué par Martell - (57 ans)
8 etoiles
Réaliste et effrayant
Ça commence rondement dans ce milieu particulier avec la jeune femme qui se jette en bas d’un gratte-ciel où les autres autour d’elle faisaient la fête. Moïra, elle aussi une informaticienne du top niveau mondial, obtiendra son poste et deviendra...

sans couverture

Gouverner par le chaos - Ingénierie sociale et mondialisation de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)
8 etoiles
Des clés pour décrypter
Des éléments de langage, un storytelling répété à l’infini de façon monotone, un peu comme un mantra, parviennent facilement à conditionner les réflexes mentaux pavloviens de toute une population. Depuis Bernays (« Propaganda »), on a découvert qu’en situation de grande anxiété,...

sans couverture

La salle de bal de Anna Hope

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 66 ans)
3 etoiles
à l'asile
Une jeune femme apeurée qui se retrouve dans un milieu carcéral, des gens inquiétants, des codétenus étranges, un personnel intransigeant. Non, ce n'est pas une prison mais alors où nous trouvons-nous? Dans un asile de fous !!?? Parce qu'Ella a...

sans couverture

Les Demoiselles de Anne-Gaëlle Huon

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)
8 etoiles
Le symbole d'une époque
Dans les années 1925 - 1940, les « hirondelles » étaient ces ouvrières qui venaient d’Espagne à pied pour travailler comme couseuses d’espadrilles, spécialité alors en plein essor de Mauléon, petite ville du Pays Basque. Rosa, personnage principal du roman, est l’une de...

sans couverture

Ce pays dont je meurs de Fawzia Zouari

critiqué par Faby de Caparica - (59 ans)
8 etoiles
Glaçant
"Ce pays dont je meurs" de Fawzia Zouari (189p) Ed. Ramsay Bonjour les fous de lectures..... Suite à un fait divers, l'auteure essaye de remonter le long chemin parcouru par cette famille maghrébine et se penche sur le parcours du combattant des immigrés. Paris,...

sans couverture

Les temps sauvages de Ian Manook

critiqué par Tistou - (64 ans)
6 etoiles
Yeruldelgger opus n°2
La série Yeruldelgger comporte trois romans : Yeruldelgger – Les temps sauvages – La mort nomade. J’ai lu dans le désordre ; 1 puis 3 puis 2 donc Les temps sauvages. Enthousiaste après le premier, plus dubitatif sur le troisième, très...

sans couverture

Les Enfants Jéromine de Ernst Wiechert

critiqué par MAPAL - (74 ans)
10 etoiles
Un livre majeur.
Un livre majeur, non par l’influence qu’il a pu avoir à l’époque mais par la leçon de vie magistrale qu’il délivre et qui se situe hors du temps. Un livre trop oublié (du moins en France), peut-être parce que paru...

sans couverture

Crénom, Baudelaire ! de Jean Teulé

critiqué par Faby de Caparica - (59 ans)
9 etoiles
Crénom ... c'est efficace et c'est cela aussi Baudelaire
"Crénom Baudelaire" de Jean Teulé ( 432p) Ed. Mialet Barrault Bonjour les fous de lectures..... N'en déplaise aux aficionados de Baudelaire, je n'ai jamais été fan du poète, mais j'aime l'écriture de Teulé donc la curiosité m'a poussée à mettre le nez dans...

sans couverture

Grand maître de Jim Harrison

critiqué par Alma - (- ans)
7 etoiles
Le blues de l'homme vieillissant
Avant de partir à la retraite, il reste à l'inspecteur Sunderson une affaire à résoudre :l'arrestation d'un personnage qui se fait appeler Grand Maitre : « un gourou diabolique qui s'en prend aux toutes jeunes filles » et dont la secte vit des...

sans couverture

Les aventures de Blake et Mortimer, Tome 27 : Le cri du Moloch de Jean Dufaux (Scénario), Christian Cailleaux (Dessin), Étienne Schréder (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
8 etoiles
Moi, j'ai aimé !
Une adaptation est toujours, quoi que l’on puisse dire, une trahison. Certes, elle peut être volontaire ou pas, caricaturale ou pas, de bon goût ou pas, acceptable par le public ou pas… Après, vous en conviendrez, c’est à chacun des...

sans couverture

Outremonde de Don DeLillo

critiqué par Roquentin - (55 ans)
1 etoiles
Outremonde
Je ne suis jamais entré dans ce livre. Abandonné au bout de cent cinquante pages d'ennui abyssal....

sans couverture

La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil de Sébastien Japrisot

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 66 ans)
6 etoiles
Un roman noir abracadabrantesque
Dany Longo, une secrétaire à la vie banale, doit taper un dossier urgent chez son patron qui doit le présenter le lendemain à son client de Genève. Dany doit aussi conduire son patron et sa famille à l'aéroport au volant d'une...

Page 1 de 7 Suivante Fin