Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Les Feux du Bengale de Amitav Ghosh

critiqué par Tistou - (60 ans)
8 etoiles
Il y a du Salman Rushdie dans cet Amitav Ghosh
Oui, il y a du Salman Rushdie dans ce roman d’Amitav Ghosh, assez différent d’autres lus tels « Lignes d’ombre » ou « Le pays des marées », plus narratifs, moins oniriques. Onirique, « les feux du Bengale » ?...

sans couverture

Les vies de papier de Rabih Alameddine

critiqué par Psychééé - (28 ans)
6 etoiles
La littérature comme refuge au Liban
Aaliya, Libanaise de 72 printemps, a pris l’habitude depuis 50 ans d’accomplir un rituel sacré : tous les 1er de l’an, elle entame la traduction d’un roman selon des règles bien précises. De nature solitaire, elle a toujours refusé les...

sans couverture

Johan et Pirlouit, tome 12 : Le pays maudit de Peyo

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)
8 etoiles
Johan & Pirlouit contre le schtroumpf qui schtroumpfe du schtroumpf
Alors que leur présence n'était qu'un clin d’œil lors de leur dernière apparition auprès de Johan et Pirlouit voilà les Schtroumpfs sur le devant de la scène dans cette histoire car ils sont au cœur même de l'intrigue. Nous somme...

sans couverture

Les mille et une gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen de Arto Paasilinna

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
7 etoiles
UN PAASILINNA, UN BON!
Après quelques relatives déceptions avec les derniers PAASILINNA traduits, j’ai enfin retrouvé avec ce livre-ci «The» PAASILINNA que j’aime et que je m’étais habitué à lire. En effet, revoilà enfin, un opus du finlandais prenant, avec une histoire intéressante et...

sans couverture

42e parallèle de John Dos Passos

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)
10 etoiles
mon amérique à moi
Mac, Bill, Janey, J. Ward, Eleanor, Charley, six personnages en quête d'identité dans l'Amérique du début du vingtième siècle, en plein essor économique, que dopera bientôt l'entrée des États-Unis d'Amérique dans la Grande Guerre qui ravage l'Europe. L'essor n'est pas...

sans couverture

Les Sept contre Thèbes de Eschyle

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
9 etoiles
La sanction de l'inceste
S'il n'est pas possible d'échapper à son destin, surtout quand il est annoncé sous la forme d'un oracle quasi-divin, l'inceste reste une faute indélébile dont il faut répondre, quitte à ce que la réparation prenne une forme arbitraire, en ces...

sans couverture

Les Perses de Eschyle

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
D'un revirement militaire
La guerre des cités grecques contre l'armée perse crée un tournant dans l'histoire antique, qu'Eschyle a décidé d'immortaliser. Si les Perses étaient censés être invincibles par leur nombre, l'unité a fait la force face à eux. La morale de cette...

sans couverture

L'Orestie : Agamemnon - Les Choéphores - Les Euménides de Eschyle

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
10 etoiles
De la vengeance à la justice
L'Orestie est le triptyque composé de trois pièces, où sont pratiqués respectivement deux meurtres et un jugement. On peut totalement faire vengeance à soi-même et l'idée archaïque de justice apparaît, suite aux crimes de sang commis dans la maison d'Agamemnon,...

sans couverture

Tragédies complètes: les suppliantes, les Perses, les sept contre Thèbes, Prométhée enchainé, Orestie de Eschyle

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
9 etoiles
De la vengeance et des Dieux
On peut totalement faire vengeance à soi-même et l'idée archaïque de justice apparaît, suite aux crimes de sang commis dans la maison d'Agamemnon, par lui-même contre sa fille, contre lui-même par sa femme Clytemnestre et contre cette dernière par leur...

sans couverture

Coraline de Neil Gaiman

critiqué par Tagadi - (38 ans)
8 etoiles
Caroline
J'ai bien aimé ce petit roman, bien évidemment je n'ai pas pu m'empêcher de penser aux aventures d'Alice aux pays des merveilles. Le courage de cette jeune fille pour sauver ses parents, qu'elle aime, et les âmes de ces enfants...

sans couverture

Confiteor de Jaume Cabré

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)
9 etoiles
Histoire d’un violon, d'un homme, d'un amour...
En commençant Confiteor je me suis dit : tient, encore l’histoire d’un enfant esseulé dans une famille de la bourgeoisie espagnole (voir par exemple Paradis inhabité...). Puis j’ai commencé à être confronté à des flashbacks plus ou moins faciles à...

sans couverture

Dix-neuf contre la mer de James Norman Hall, Charles Nordhoff

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)
8 etoiles
Une histoire vraie
J’avais su en finissant « Les révoltés de la Bounty » que le capitaine Bligh et ses dix huit hommes restés loyaux, entassés dans leur chaloupe, avaient presque tous survécu à une terrible traversée. En ouvrant ce tome, j’ai découvert leur...

sans couverture

L'homme qui plantait des arbres de Jean Giono

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)
9 etoiles
Une splendeur de lecture
Lors d’une promenade en Haute-Provence, Jean Giono rencontre un berger, Elzéard Bouffier, 55ans, qui plante des milliers de glands sur cette terre aride et désolée. Au cours des années, ces fruits plantés sont devenus de grands chênes, une forêt. Une...

sans couverture

Le jeune homme, la mort et le temps de Richard Matheson

critiqué par Palmyre - (55 ans)
9 etoiles
J'aime!!!
J'ai adoré ce roman même si c'est un mélodrame du genre à faire pleurer dans les chaumières, je l'ai adoré et l'ai déjà lu plusieurs fois. J'aime beaucoup les histoires de voyage dans le temps, et celle-ci est particulière dans...

sans couverture

La couronne des 7 royaumes, L'intégrale Tome 4 : de David B. Coe

critiqué par Deinos - (54 ans)
9 etoiles
et le vent se leva...
Une épopée qui se développe, sans longueur, sans longs chapitres inutiles (ce que je reproche un peu à l'intégrale Tome 4 du Trône de fer), des personnages toujours aussi denses, une certaine tension... Il y a toujours ce petit aspect qui...

sans couverture

Jusqu'à ce que la mort nous unisse de Karine Giébel

critiqué par Palmyre - (55 ans)
8 etoiles
Là-haut sur la montagne...
Magnifique roman que celui-ci! J'ai trouvé la mise en place un peu lente, mais après, plus moyen de lâcher le livre! De plus, au-delà de l'histoire policière et aussi sentimentale malgré tout, l'auteur nous parle de la nature, de la montagne...

sans couverture

Temps glaciaires de Fred Vargas

critiqué par Hexagone - (46 ans)
7 etoiles
Premier essai, pas transformé.
Je n'ai jamais lu de roman de cet auteur pour une raison majeure. Elle est un soutien au terroriste assassin communiste Cesare BATTISTI et cela me suffit pour la bannir de mes lectures. Egalement, cela fait des années que je n'ai pas...

sans couverture

Blake & Mortimer - tome 24 - Le testament de William S. de Yves Sente (Scénario), André Juillard (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 39 ans)
4 etoiles
Sur un faux rythme
Si cet album n'est pas un total échec, le dessin en particulier est vraiment réussi je trouve, il est tout de même très décevant. Avant tout, le scénario qui n'est pas dénué d'intérêt, est beaucoup trop lent pour susciter l'envie...

sans couverture

A la recherche de Peter Pan, tome 1 de Cosey

critiqué par Pacmann - (Tamise - 52 ans)
8 etoiles
Une BD, un bel objet, une belle fable
Cette bande dessinée date déjà. Je l'avais acquise il y a de très nombreuses années et elle a été rééditée depuis. Je la relis régulièrement et tant la qualité du dessin que le scénario m'éblouissent toujours. Elle n'a cependant de sens...

sans couverture

Chanson douce de Leïla Slimani

critiqué par Pacmann - (Tamise - 52 ans)
10 etoiles
Mélancolie délirante
Le deuxième roman de Leïla Slimani, à juste titre couronné du prix Goncourt 2016, est une nouvelle réussite après « Dans le jardin de l’Ogre ». On passe d’un trouble du comportement vers un autre, moins visible, mais plus catastrophique....

sans couverture

On a tiré sur le président de Philippe Labro

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 35 ans)
8 etoiles
Un livre intéressant
La mauvaise note de la critique principale et son contenu, que je ne critique pas, me font dire qu'il faut prendre le livre pour ce qu'il est, c'est-à-dire,le témoignage de quelqu'un qui, s'il n'a pas assisté directement à l'assassinat de...

sans couverture

Mr Mercedes de Stephen King

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 41 ans)
6 etoiles
Un début un peu long
Dans ce roman à deux voix, on suit le point de vue de "l'Off. Ret" William Hodges (Bill pour les intimes) et celui de Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes. Pour être honnête, je me suis dit, à plusieurs reprises, que...

sans couverture

Illska, le mal de Eiríkur Örn Norðdahl

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)
5 etoiles
Un roman assez peu convaincant
"Illska", qui donne son titre à ce roman, c'est le Mal en islandais. C'est, en effet, le projet que s'est fixé l'auteur, cherchant les racines du mal et ses manifestations extrêmes dans le nazisme et dans ses prolongements jusque dans...

sans couverture

Dieu voyage toujours incognito de Laurent Gounelle

critiqué par Gregou - (30 ans)
7 etoiles
Psychologie du travail
Mon premier roman de Gaudelle et on peut dire que c'est une surprise car l'on ne s'ennuie pas, c'est très rythmé. Au travers du personnage d'Alan, Goudelle peint le monde moderne du travail où la rentabilité est le but...

sans couverture

Le Parlement des invisibles de Pierre Rosanvallon

critiqué par Ichampas - (LAMBALLE - 53 ans)
8 etoiles
Manifeste du projet de la collection « Raconter la vie » au SEUIL
Félicitations à Pierre ROSANVALLON et Pauline PERETZ, vous donnez la parole à des hommes et des femmes qui constituent la richesse de notre société. Merci de nous offrir la possibilité de partager leur parcours de vie à travers les récits...

sans couverture

Tout s'est bien passé de Emmanuèle Bernheim

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)
1 etoiles
Ouille !
Voici l'exemple type du livre qui me fait bondir. Le sujet est grave certes mais le style est haché et déroutant. Les critiques semblent pourtant en général assez bonnes aussi, je m'interroge sur ma capacité d'absorber ce type...

sans couverture

On n'y voit rien : Descriptions de Daniel Arasse

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Le Renaissance sous un regard drôle et provocateur
Cet historien d'art décide de dépoussiérer la peinture de la Renaissance par six présentations de tableaux établies sur un ton drolatique, provocateur et burlesque. La fin justifiant les moyens, il s'avère que l'intérêt est trouvé pour ces oeuvres ; il...

sans couverture

Les Quatre de Agatha Christie

critiqué par Incertitudes - (32 ans)
4 etoiles
Un peu gros quand même
Cette nouvelle enquête en compagnie du duo Poirot/Hastings démarre sur les chapeaux de roue. Un homme mourant échouant au domicile du petit Belge. Et c'est toute la machine qui se met en branle. Il est victime des Quatre appelé également...

sans couverture

Le journal d'Anne Frank de Anne Frank

critiqué par Arnaud Gérard - (56 ans)
8 etoiles
Anne Frank.
"C'est une sensation très étrange, pour quelqu'un dans mon genre, d'écrire un journal. Non seulement je n'ai jamais écrit, mais il me semble que plus tard, ni moi ni personne ne s'intéressera aux confidences d'une écolière de 13...

sans couverture

Je sais pas de Barbara Abel

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)
10 etoiles
Le cycle infernal du mal
Emma, cinq ans, part en excursion avec sa classe pour faire des cabanes dans une forêt. Au moment du retour, elle reste introuvable. Trois professeurs partent à sa recherche, parmi lesquels Mylène, toute jeune institutrice diabétique. Cette dernière retrouve finalement...

Page 1 de 7 Suivante Fin