Les dernières critiques éclair


sans couverture

Ma belle-mère russe et autres catastrophes de Alexandra Fröhlich

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Culturelles différences.
Agréable roman d’une journaliste-écrivaine allemande, Alexandra Fröhlich, apparemment liée d’une quelconque manière à la Russie ou au moins l’Ukraine (il est dit qu’elle a fondé un magazine féminin à Kiev). Une connaisseuse de l’âme slave et, subséquemment, des différences culturelles...

sans couverture

La Vraie Vie de Adeline Dieudonné

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
9 etoiles
Excellent premier roman très prometteur
Un premier excellent roman de l’auteur belge qui a aussi bénéficié d’une phénoménale campagne de publicité (du moins en Belgique) en vue de promouvoir son bouquin. J’ose comparer ce roman à « Ariane » de Myriam Leroy, également auteur d’un premier...

sans couverture

2084: La fin du monde de Boualem Sansal

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
7 etoiles
A découvrir
Voici une lecture pas facile (de par le style narratif) mais qui vaut le détour... Boualem Salem a l'art de mettre le doigt là où cela fait mal. L'auteur nous offre ici une fable apocalyptique sur l'avènement d'une dictature religieuse. L'histoire se...

sans couverture

Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 09 : Astérix et les Normands de René Goscinny (Scénario), Albert Uderzo (Dessin)

critiqué par Windigo - (36 ans)
9 etoiles
Des Vikings en Normandie
J'ai bien aimé cette bande dessinée, même si on est un peu loin de la réalité. Loin ? Peut-être pas tant que ça en fait. Juste que les Celtes et les Vikings n'ont pas vécu à la même époque. Mis à...

sans couverture

Sleeping beauties de Stephen King, Owen King

critiqué par Darkvador - (Falck - 51 ans)
8 etoiles
Deux King pour un roman!
Excellent résumé de la critique principale. Que dire de plus. Rien juste quelques réflexions : j'aurais aimé savoir qui du père ou du fils King a eu l'idée de la dimension parallèle car c’était une idée de génie. L'héroïne Evie Black...

sans couverture

A son image de Jérôme Ferrari

critiqué par Ichampas - (LAMBALLE - 55 ans)
6 etoiles
Le pouvoir de la photo
La mort accidentelle d’Antonia, point du départ du roman, nous amène à revivre les différents moments de sa vie rythmée par la photographie, elle ira jusqu’en Yougoslavie. Son attachement à sa terre d’origine, comme beaucoup de ses compatriotes, l’empêche de...

sans couverture

Paris au XXe siècle de Jules Verne

critiqué par Krapouto - (Angouleme Charente - 73 ans)
4 etoiles
Hetzel a eu bien raison
Hetzel a eu bien raison de ne pas publier cette oeuvre plate après le relief de 5 semaines en ballon. Hormis quelques prédictions techniques intéressantes, qu'elle se soient avérées ou non, c'est la platitude absolue,...

sans couverture

J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck

critiqué par Pierraf - (Lyon - 61 ans)
8 etoiles
Au service de la France
Un roman riche et fouillé sur une période très heurtée de l'histoire récente de la France (la fin des années 80). C'est une redécouverte de cette période, avec une vision des manœuvres politiques odieuses que je n'avais pas à l'époque. Ce livre...

sans couverture

Brouillard au pont de Tolbiac de Léo Malet

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
7 etoiles
Les bas-fonds…
Après, « Le tango de la vieille garde » d’Arturo Perez Reverte, qui tenait le haut du pavé, je retrouve pour la septième fois, Léo Malet avec le bitume du XIIIè arrondissement parisien, pour une histoire courte, mais...

sans couverture

Sharko de Franck Thilliez

critiqué par Martell - (65 ans)
8 etoiles
Une fin d’épouvante.
J’ai terminé ma lecture satisfait avec un dénouement sans doute prévisible mais où la tension est bien présente jusqu’à la fin. Ma seule réserve se rapporte avec le premier tiers, tout ça parce que je restais agacé par ce qui...

sans couverture

L'Oracle della Luna de Frédéric Lenoir

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 39 ans)
7 etoiles
Complaisance ou bienveillance?
Je reviens sur ce livre lu l'an dernier, je ne l'ai plus sous la main, ne pourrai pas le refeuilleter avant d'en faire cette critique éclair mais son souvenir suffira à apporter mon petit grain de sel à tous les...

sans couverture

Marie-Claire de Marguerite Audoux

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
7 etoiles
L'écriture simple d'une vie simple
Les critiques précédentes retraçant fort bien et en détail la vie de Marie-Claire, je n’y ajouterai rien. Ce qui fait la force d’un tel livre, c’est son écriture. Force qui se trouve dans la simplicité du style. Simple comme l’est...

sans couverture

Saveur du temps : Chroniques de Jean d' Ormesson

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Plaisir de lecture plus mitigé
Un recueil d’une centaine de chroniques écrites pour la presse entre 1948 et le début du XX ième. J’avoue humblement que beaucoup d’entre elles me sont passées au-dessus de la tête que ce soit à cause des sujets abordés (aristocratie,...

sans couverture

Sérotonine de Michel Houellebecq

critiqué par Rams - (Arcachon - 79 ans)
6 etoiles
serotonine
N'est pas Céline qui veut ! ou qui voudrait Le road trip en Mercedes ne nous emmène pas loin ! Il tient plus du conseil d'un inspecteur Michelin , La Fourchette ou autre Baedeker/ Joanne gastronomico/touristique . Il y a bien sûr Camille...

sans couverture

La Disparition de Stephanie Mailer de Joël Dicker

critiqué par Flo29 - (46 ans)
10 etoiles
Pas emballée
La lecture est agréable, mais c'est quand même un policier classique dans sa construction et dans la psychologie des personnages. J'attendais de lire ce roman avec impatience, j'ai bien vite déchanté en découvrant l'intrigue. Pour moi, c'est bien ficelé, mais...

sans couverture

Les prénoms épicènes de Amélie Nothomb

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
6 etoiles
Peut mieux faire
Comme trop souvent chez Amélie Nothomb, on a des personnages caricaturaux à l'extrême, le pervers narcissique de service, l'une ou l'autre oie blanche qui réussiront à tirer leur épingle du jeu, se montrant plus futées qu'on ne l'aurait cru, et...

sans couverture

Une mort très douce de Simone de Beauvoir

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Un hommage austère
Si les relations de Simone de Beauvoir avec sa mère n'ont jamais été inscrites au beau fixe, en raison de l'impiété de la philosophe et de l'aigre franchise de sa génitrice, les souffrances de cette dernière ont aboli les distances....

sans couverture

Petite de Geneviève Brisac

critiqué par Astrid_brti - (15 ans)
8 etoiles
Très belle autobiographie
Je ne suis pas très friande de lecture et pourtant ce livre ne m’a pas laissé indifférente, en effet Il m’a littéralement transportée dans l'univers peu commun d'une jeune fille anorexique De plus l'écriture de ce roman est très belle ...

sans couverture

Sur les épaules des géants de Umberto Eco

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
8 etoiles
Sur les épaules d'Umberto
C'est toujours un très grand plaisir que de lire un auteur qui mêle aussi bien l'érudition à l'éloquence. Dans ces textes, qu'Eco présentait au festival culturel de Milan, ressortent ses nombreux sujets de prédilection : l'art, la falsification, le sacré,...

sans couverture

Sérotonine de Michel Houellebecq

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
7 etoiles
Mais encore ? ...
Florent-Claude a la quarantaine bien sonnée. Il est fonctionnaire agricole. Il déprime grave. Son médecin lui a prescrit un antidépresseur puissant ; le hic c’est que le produit enlève toute libido et fait grossir énormément. Notre homme dresse le bilan...

sans couverture

Rites d'automne de Dan O'Brien

critiqué par Kostog - (46 ans)
10 etoiles
Pèlerin entre deux mondes
Je rejoins les critiques précédentes. C'est un livre dont on ressort plus riche. Si, bien sûr Dan O'Brien nous entretient de préoccupations que nous qualifierions d'écologistes, son ouvrage n'est en rien un essai ou un plaidoyer. Rites d'automne est avant tout...

sans couverture

Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaitre

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Confirmation
Pierre Lemaitre était avant tout un auteur de polars réputé que j’appréciais. Contre toute attente, son entrée dans la littérature blanche a été fracassante. Auréolé du prix Goncourt, « Au revoir là-haut » était une fresque familiale et affairiste dans...

sans couverture

Le passe-muraille de Marcel Aymé

critiqué par Sundernono - (Nice - 36 ans)
8 etoiles
Très original
J’ai découvert Marcel Aymé avec le vin de Paris et très vite l’envie de découvrir d’autres œuvres de ce romancier s’est emparée de moi. Le passe-muraille, du nom de la nouvelle la plus connue de l’écrivain, est un recueil de...

sans couverture

Blake & Mortimer - tome 25 - La vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong de Yves Sente, Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

critiqué par JEAN LOUIS ALCUYET - (Paris, Shanghai, Biarritz, Calvi,... - 60 ans)
10 etoiles
Blake et Mortimer dans les délices extrêmes orientaux
Le nouveau Blake & Mortimer est sorti. Je trouve celui-ci vraiment réussi par son intrigue extrême orientale dans laquelle Yves Sente nous plonge…… les ferrys de Hong Kong qui sillonnent la baie ou le lobby de l’hôtel...

sans couverture

Laterna magica de Ingmar Bergman

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
8 etoiles
Bergman se raconte
Et il en a des choses à dire. Dans une sorte d'autobiographie, non-chronologique, apparemment décousue mais relevant d'une subtile organisation, Bergman passe en revue sa vie: enfance avec l'éducation autoritaire d'un père pasteur presbytérien, rigide et peu tendre, une...

sans couverture

Le libraire de Régis de Sá Moreira

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
5 etoiles
La tisane du libraire
C’est un libraire extraordinaire que nous présente Régis de Sa Moreira. Un homme qui a lu tous les livres qu’il vend, qui sait, qui "sent" celui qu’il vous faut, un homme qui se nourrit de livres et de tisanes. "Le...

sans couverture

La tresse de Laetitia Colombani

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
8 etoiles
Le courage des femmes
Smita, une intouchable de la tribu des Dalit, est ramasseuse d’excréments de mère en fille, dans la province de Badlapur en Inde. Refusant que sa fille lui succède, elle décide de fuir le village, d’abandonner son mari et le destin...

sans couverture

Le sabotage amoureux de Amélie Nothomb

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
4 etoiles
"La cité des ventilateurs"
Amélie Nothomb raconte un épisode de son enfance, alors qu’elle avait 6 ans, dans le quartier très fermé réservé aux diplomates étrangers en Chine, et qu’elle appelle "la cité des ventilateurs". Les enfants jouissent entre ces murs d’une incroyable et totale...

sans couverture

Le tango de la vieille garde de Arturo Pérez-Reverte

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
9 etoiles
Une pièce montée, sans ce couple au sommet.
Max, Mecha sont deux noms qui vont très bien ensemble… Quand j’ai envie de faire plaisir à une personne chère, j’ai à côté de chez moi une pâtisserie de premier choix, où leurs spécialités sont entre autres, les tartes aux...

sans couverture

Une part de ciel de Claudie Gallay

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
2 etoiles
Pourtant que la montagne est belle, mais sacrément ennuyeuse aussi
Une femme part dans son village d'enfance. Elle retrouve son frère et sa sœur qui eux, n'ont pas quitté leur village de montagne d'origine. On attend avec Carole son père, mais c’est bourré de clichés et cette atmosphère froide et...