Les dernières critiques éclair


sans couverture

La Chasse à l'ours de Michael Rosen

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
8 etoiles
Couleurs et noir et blanc
Voici un livre assez atypique dans sa mise en forme : une alternance de pages en couleurs et noirs et blancs. Les textes se répètent presque à l'identique, ce qui facilite la compréhension à la lecture. On suit double-page après...

sans couverture

Max et les Maximonstres de Maurice Sendak

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
8 etoiles
Des monstres doux
Mon fils a été attiré par la couverture de cet ouvrage qui représente des monstres un peu atypiques, à mi-chemin entre l'ogre et la grosse peluche. Les dessins sont assez riches en détails, atypiques, aux couleurs froides, ce qui crée...

sans couverture

La petite poule rousse de Byron Barton

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
9 etoiles
La fabrication du pain
Je ne connaissais pas ce conte, pourtant décrit comme un grand classique probablement d'origine russe. J'ai beaucoup apprécié les illustrations douces et élaborées de l'édition que j'ai eue sous la main. Mon fils a adoré l'histoire et ne s'est pas...

sans couverture

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
7 etoiles
A l'écoute des haricots
J'ai bien aimé ce petit roman, il est touchant et dégage une certaine délicatesse. On se laisse facilement emporter par cette histoire marquée par les changements d'état des cerisiers et l'auteur réussit également à nous décrire les dorayakis et leur...

sans couverture

Histoire de l'oeil de Georges Bataille

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
3 etoiles
Pas trop-trop-trop mon truc
En lisant ce petit livre, j’ai tout de suite songé à l’œuvre du cinéaste Arrabal ( violence extrême, du sang à gogo pour provoquer, scatologie, sexe débridé, anarchisme pur porc, etc..). Il est vrai que Bataille et Arrabal et autres...

sans couverture

L'oiseau du bon Dieu de James McBride

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
8 etoiles
Le voyage de l’Echalote
Henry Shackleford, jeune esclave mulâtre était loin de se douter en voyant "un vieil Irlandais tout délabré titubant" entrer dans la taverne de son maître Dutch Henry, que cet homme allait bouleverser sa vie. D’abord en tuant son propre père,...

sans couverture

Le Loup peint de Jacques Saussey

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
8 etoiles
Le cauchemar
C’est l’histoire de Vincent Galtier, vétérinaire qui se trouve au mauvais moment, au mauvais endroit… C’est l’histoire d’un adorable chiot au pelage original… C’est l’histoire de Sophie, une sculpturale jeune femme qui joue de ses charmes pour…. Mais c’est aussi l’histoire de flics,...

sans couverture

La serpe de Philippe Jaenada

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
7 etoiles
Persévérance récompensée
Philippe Jaenada nous dresse un portrait particulièrement sombre d’Henri Girard – de son nom de plume Georges Arnaud-, rendant le personnage particulièrement antipathique. Henri, né en 1894, est le "produit d’une longue lignée de figures importantes" et l’héritier d’une...

sans couverture

Juste après la vague de Sandrine Collette

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
8 etoiles
Bluffant
Bonjour les lecteurs .... ATTENTION... Voici un roman post apocalypse qui sort de mes choix de lectures habituels et ... waouh scotchée ! Je suis restée suspendue aux pages comme un naufragé à sa bouée. Sur une île perdue au milieu d’un océan,...

sans couverture

Brocéliande T03 - Le jardin aux moines de Nicolas Jarry (Scénario), Djief (Dessin)

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Broceliande émouvant
Une très belle lecture, à la fois pleine de poésie et très émouvante. La narration et les dessins sont sublimes. Tout est parfait....

sans couverture

Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j'ai pleuré de Paulo Coelho

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
1 etoiles
Quelle plaie !
Il est peu de romans dont on n'apprécie vraiment rien, celui-ci en fait partie. Je n'ai pas du tout apprécié l'écriture de l'auteur. Son "style" ne correspond absolument à ce que j'aime en littérature. Ses phrases sont banales et simples.Certains...

sans couverture

Les Gouttes de Dieu, tome 1 de Shin Kibayashi, Tadashi Agi (Scénario), Shū Okimoto (Dessin)

critiqué par Coper - (35 ans)
7 etoiles
Manga oenologique
Une intrigue originale au cœur du monde du vin. Ce manga permet d’en apprendre sur les vignobles, les classifications, les manières de de déguster... Les amateurs de bons vins apprécieront sûrement ce manga. C'est tout de même très (peut-être trop ?)...

sans couverture

Le paradis perdu de Mercury de Brad Watson

critiqué par Mapi - (65 ans)
4 etoiles
mapi
lecture bien fastidieuse....

sans couverture

La Vagabonde de Colette

critiqué par Zeugma - (41 ans)
8 etoiles
Un très beau livre
La Vagabonde, livre trop 'léger' ? Je ne suis pas d'accord. En apparence seulement. Le livre est effectivement très facile à lire mais Colette, grâce à sa plume, a su y insuffler beaucoup de profondeur en évitant l'écueil du pathos. Au...

sans couverture

Le cri de Nicolas Beuglet

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
Bien loin poussé le bouchon !
Vraiment loin. Tellement loin que jouer la crédibilité était mission impossible. Et de fait, de crédibilité, point. Reste néanmoins une histoire haletante et secouante, qui vous permet difficilement de lâcher le bouquin mais comme des fraises Tagada plutôt que du...

sans couverture

Faubourg de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
7 etoiles
Pour clore 1937.
Ce faubourg, est en deçà, d’une entrée en matière prometteuse, cet espèce de m’as-tu vu, ce fanfaron, qui n’a pas les épaules suffisamment solides, m’a plutôt agacé qu’intéressé. Un roman en demi-teinte…...

sans couverture

Le Marchand de passés de José Eduardo Agualusa

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
8 etoiles
Gabriel GARCIA MARQUEZ ? Non! José SARAMAGO? Non! Jorge Luis BORGES? Non! José Eduardo AGUALUSA? Oui!
L’histoire du «Marchand de passés» tient en quelques lignes. L’action se passe à Luanda, la capitale de l’Angola à la fin de la guerre révolutionnaire. Nous faisons la connaissance de Félix Ventura, un bouquiniste albinos, qui exerce aussi une autre...

sans couverture

Wild de Cheryl Strayed

critiqué par Flo29 - (46 ans)
10 etoiles
Gros coup de coeur
Ce récit est celui d'une rédemption, j'ai aimé suivre Cheryl Strayed à travers ses 1700 kilomètres de randonnée, car il n'y a pas seulement cette narration-là, mais aussi celle des années précédant la randonnée. On pleure à la mort de...

sans couverture

En l'absence des hommes de Philippe Besson

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Un double intérêt
Nous sommes en 1916. Vincent de l’Etoile, 16 ans, s’est épris de deux hommes : Marcel Proust, écrivain de 45 ans et Arthur Valès, 21 ans, soldat dans les tranchées de Verdun. Avec honnêteté, il mène de front ces deux...

sans couverture

Un avion sans elle de Michel Bussi

critiqué par Ayor - (46 ans)
9 etoiles
Toujours aussi original
Avec son style toujours aussi limpide, Michel Bussi propose une histoire au suspense entier et à l’intrigue très prenante. Les nombreuses pistes égarent avec plaisir le lecteur dans ce roman au scénario original et aux personnages attachants, y compris les moins...

sans couverture

Les petites filles de Julie Ewa

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
7 etoiles
Effroyables coutumes
Juillet 2013 : Lina Soli, jeune et belle étudiante orpheline, décide d’aller passer une année à Canton en Chine pour parfaire son mandarin. À peine arrivée, elle est contactée par Thomas Mesli, membre d’une ONG, Coeur d’enfants, qui enquête sur...

sans couverture

De profundis de Emmanuelle Pirotte

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
A cheval sur l’anticipation et le fantastique
Pas franchement un pur roman d’anticipation, pas non plus totalement fantastique. « De profundis » est un roman qui a les pieds solidement plantés dans la terre belge (Emmanuelle Pirotte est belge) mais qui s’autorise une virée quasi fantastique. De l’anticipation,...

sans couverture

Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol

critiqué par Mike Nelson - (66 ans)
8 etoiles
Les yeux jaunes des crocodiles
Je ne sais pas si les crocodiles vraiment ont des yeux jaunes. J'ai tout simplement accepté ce livre de Katherine Pancol (certainement un pseudonyme?) qui m'a été offert par ma fille pour rafraîchir et moderniser mes connaissances de français, qui...

sans couverture

Entrez dans la danse de Jean Teulé

critiqué par Mandarine - (47 ans)
7 etoiles
ça décoiffe !
Quand je commence un livre de Jean Teulé, j’ai toujours une petite appréhension car je navigue en eaux troubles !! J’aime beaucoup cet auteur car il trouve toujours des thèmes qui sortent de l’ordinaire et qui restent historiques et donc...

sans couverture

Le roi disait que j'étais diable de Clara Dupont-Monod

critiqué par Mandarine - (47 ans)
10 etoiles
Très troublant !
J’ai maintenant lu quelques livres sur Aliénor d’Aquitaine et je commence à avoir un peu de recul sur le personnage et son histoire. Et pour mon plus grand bonheur je suis encore une fois étonnée et surprise car je découvre...

sans couverture

Les mystères de sainte Freya de Armel Job

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
9 etoiles
Du tout grand Job
Qui était vraiment Freya ? Montée au ciel directement, sans examen de passage, en 1975. Il ne lui fallut que 29 ans pour qu'elle obtienne son statut de Sainte. Jean-Paul II, qui canonisait à...

sans couverture

La porte de Magda Szabó

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
4 etoiles
Pas intéressant
Les relations entre ces deux femmes sont faites d'innombrables détails de la vie quotidienne - y compris le chien Viola - qui servent de théâtre aux curieuses relations qui s'établissent entre elles: amour, haine, fureur, rébellion, enthousiasme, etc. On voit...

sans couverture

Le mystère Henri Pick de David Foenkinos

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
allons à crozon
Qu’est-ce qu’un livre ? Qu’est-ce qu’un auteur ? Et le succès, c’est quoi ? Ces questions graves, David Foenkinos a fait le pari d’en rire, en en faisant le sujet d’un polar, mi-thriller mi-humoristique, une enquête à la recherche de...

sans couverture

Rendez-vous au Cupcake Café de Jenny Colgan

critiqué par Coper - (35 ans)
7 etoiles
Une histoire gourmande
Un petit roman sympathique, qui se lit vite et qui fait sourire. Les petites recettes de cupcake en entrée de chapitres sont intéressantes et rigolotes et donnent envie de s’y mettre. Les personnages sont attachants bien qu’un peu fades pour certains (surtout...

sans couverture

Le blanc à lunettes de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
10 etoiles
-Tu entends, Georges ?
Résumé. D’un retour de voyage d’Europe, Ferdinand Graux, colon installé au Congo, trouve chez lui suite à un accident d’avion lady Makinson femme de diplomate anglais souffrant d’une rotule démise. Il la soigne et en tombe amoureux. Entre-temps, Emilienne, la fiancée...