Les dernières critiques éclair


sans couverture

Une passion dans le désert de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)
6 etoiles
Tintin en Egypte
Un témoignage laissé par un vétéran de la Grande Armée pendant la campagne d’Égypte que Napoléon eut la drôle d'idée d'aller commettre. Ce soldat, perdu dans une oasis, lia connaissance avec une panthère. Une courte nouvelle, ...

sans couverture

Les cafards de Jo Nesbø

critiqué par Kabuto - (Craponne - 60 ans)
7 etoiles
Aventure Thaïlandaise
C’est toujours un plaisir de retrouver Harry Hole. L’auteur mène habilement ses intrigues et a un talent certain pour créer des personnages attachants et originaux. Cette enquête thaïlandaise est dépaysante et Harry est toujours en proie à ses addictions....

sans couverture

Le Médecin personnel du roi de Per Olov Enquist

critiqué par Cédelor - (Paris - 49 ans)
10 etoiles
Une leçon d'Histoire danoise passionnante
Voilà un livre très intéressant. Un récit fort, extraordinaire et édifiant. Au début de ma lecture, j’ai été un peu perturbé par le style particulier à l’auteur, qui parfois répète des phrases ou des passages. Mais on dépasse vite cela,...

sans couverture

Différentes saisons de Stephen King

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
C'est réussi
Ce recueil comporte autant de nouvelles que de saisons, d'où son titre. Seule la troisième histoire m'a paru un ton en dessous, je lui ai trouvé quelques longueurs, mais globalement l'œuvre est réussie et fort addictive. La première a été adaptée au...

sans couverture

Amazonie - tome 1 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Un bon début
On retrouve, en toute logique, les personnages principaux de la série Kenya puis Namibia. On retrouve des énigmes auxquelles se heurte notre héroïne principale mais c'est assez logique vu que c'est quand même sa fonction que de résoudre des cas auxquels...

sans couverture

Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
7 etoiles
"Le sang n’est rien"
Armand et Paul Lachalme naissent en 1903 dans le village de Chanterelle où leur père est un  aubergiste  prospère. Georges arrive quelques années plus tard. Les trois garçons sont élevés par leur mère et leur tante Marguerite aidées par Antoinette...

sans couverture

Âme brisée de Akira Mizubayashi

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
10 etoiles
Âmes sensibles
1938 à Tokyo, Rei Mizusawa, jeune garçon de 11 ans, assiste distraitement, plongé dans sa lecture, à la répétition d’un quatuor à cordes dont son père est le premier violon. Quand des bruits de bottes se font entendre, Yu...

sans couverture

L'homme qui partit en fumée : Les enquêtes de l'inspecteur Beck de Maj Sjöwall, Per Wahlöö

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
8 etoiles
Derrière le Rideau de Fer
À la source du roman policier scandinave, en particulier suédois, qui fait florès aujourd’hui, il y eut, avant Mankell, Edwardson et consorts, le couple Maj Sjöwall et Per Wahlöö. Soucieux de ne pas se contenter des apparences, désireux de montrer...

sans couverture

Les Chouans de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)
5 etoiles
Incontournable mais si long !
Les Chouans sont cette appellation d'un groupe défendant les idées royalistes et ayant levé de véritables armées principalement dans les régions de Bretagne, du Maine, de Basse-Normandie et du nord de l'Anjou. Balzac raconte ici une histoire se déroulant fin 1799...

sans couverture

La somme de nos folies de Shih-Li Kow

critiqué par Frunny - (PARIS - 55 ans)
10 etoiles
Pittoresque et puissant !
Nouvelliste et romancière,Shih-Li Kow est née (1968) au sein de la communauté chinoise de Kuala Lampur et écrit dans la langue de Shakespeare. Son premier roman "La somme de nos folies" a remporté le prix du Premier roman étranger 2018...

sans couverture

Otages de Nina Bouraoui

critiqué par CHALOT - (73 ans)
8 etoiles
conte philosophique et féministe
«Otages » Roman de Nina Bouraoui éditions JC Lattès 152 pages décembre 2019 C'est d'abord la séparation après des années de vie commune entre l'héroïne et son mari. Il a dit un jour qu'il partait et il a quitté le domicile conjugal. Comme l'explique Sylvie qui se conte : « Il...

sans couverture

Fille de Camille Laurens

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
5 etoiles
Un sujet profond traité très superficiellement
Un titre et une quatrième de couverture annonciateurs d'un ouvrage traitant d'un sujet majeur de notre société. Les premières pages laissent espérer que l'intérêt sera constant au fil de ces dernières. Au lieu de cela, c'est d'abord un catalogue de faits...

sans couverture

La fin de l'éternité de Isaac Asimov

critiqué par Waitforspring - (26 ans)
8 etoiles
Comme annoncé, un bon prologue à Fondation
En soi, pas un roman extraordinaire: très rapide, on a pas l'occasion de s'attacher aux personnages (d'autant qu'Harlan est passablement névrosé). C'est Asimov, donc on ne perd pas de temps en descriptions et c'est l'action avant tout ici. A prendre en...

sans couverture

Le Général de l'armée morte de Ismail Kadare

critiqué par Tistou - (64 ans)
9 etoiles
Premier roman
Oui, Le général de l’armée morte est le premier roman d’Ismaïl Kadaré, publié en 1963 (traduit en français en 1970) et qui lui vaut d’entrée une reconnaissance internationale. Lu plus de 55 ans plus tard, il reste un roman important,...

sans couverture

Les accommodements raisonnables de Jean-Paul Dubois

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
5 etoiles
Les liens invisibles
L’oncle Charles vient de mourir. Paul Stern, son neveu, assiste à une inhumation interminable pour cause de panne au crématorium. Charles était le frère d’Alexandre, père de Paul, de véritables frères ennemis, quand l’un était travailleur fidèle dans sa petite...

sans couverture

La Saison des feux de Celeste Ng

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
5 etoiles
Deux mondes
La famille Richardson est l’archétype de la famille bourgeoise américaine. Lexie, la fille aînée, Trip d’un an son cadet, puis Moody, font la fierté et le bonheur d’Elena leur maman qui continue à travailler dans un journal local. Seule Izzi...

sans couverture

Le pays des autres - Première partie: la guerre, la guerre, la guerre de Leïla Slimani

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)
5 etoiles
Bien imaginé, mais un peu poussif.
La page 4 couverture nous parle d’une grande fresque qui nous ferait revivre la révolte du peuple marocain contre le protectorat français dans les années cinquante. Mais je n’ai jamais vu la grande fresque en question. Tout au plus quelques...

sans couverture

Dans le refuge de la lumière de Martine Rouhart

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
8 etoiles
Le ciel en tous sens
Ce qui singularise ce nouveau recueil de poésie de Martine ROUHART, c’est son domaine d’investigation, son terrain de je. Il ne s’agit pas pour elle ici de scruter le clair-obcur, la pénombre ou la nuit constellée d’étoiles, lieux poétiques...

sans couverture

La Maison du Belge de Isabelle Bielecki

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
9 etoiles
L'écriture et la vie
Par un dispositif narratif – analysé dans la préface par Myriam Watthee-Delmotte fait d’ « emboîtements signifiants » – Isabelle BIELECKI clôt en beauté son triptyque romanesque entamé en 2006 par Les Mots de Russie (E.M.E.) et poursuivi en 2017...

sans couverture

Nuit close de Philippe Leuckx

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
8 etoiles
Le lent registre du coeur
Avec ce nouveau grave et beau recueil de Philippe LEUCKX, on est toujours dans l’entre-deux du temps de son précédent ouvrage. Où un homme comme enfermé dans sa nuit, à l’ombre de lui-même, retiré du monde, guette les signes extérieurs de...

sans couverture

A propos de Pre de Daniel Charneux

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
9 etoiles
Bel Ami
Daniel CHARNEUX sait, ô combien, embrasser des destinées (de personnages fictifs ou ayant existé), des époques et des contrées. En inscrivant ses personnages dans un cadre strict, référencé, il les fait d’autant mieux exister aux yeux du lecteur. Pour ne citer...

sans couverture

D'arrache-pied, d'arrache-coeur de Catherine Baptiste, Sophie Verbeek (Dessin)

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
8 etoiles
Ce que peut la poésie
"Non, je n’ai pas trouvé mieux qu’écrire des poèmes Qu’être en butte à la lumière dans la vie de nos ailleurs et à contre-courant aussi dans la vie d’ici jusqu’à la clarté de l’âme" D’emblée, Catherine BAPTISTE se pose la question de ce que peut la...

sans couverture

L’anomalie de Hervé Le Tellier

critiqué par Pacmann - (Tamise - 56 ans)
7 etoiles
Yeaker s’est fourvoyé dans un gros nuage
Ce récit de science-fiction traité comme une histoire philosophique est effectivement d’un niveau littéraire relevé, certainement lors de la première partie. L’auteur pose les jalons d’une situation qui s’apparente à une catastrophe aérienne inédite. Cependant, en faisant appel à ma mémoire...

sans couverture

Maigret chez le ministre de Georges Simenon

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)
8 etoiles
Corruption, je dis non!
C'est une enquête inhabituelle à laquelle le commissaire Maigret va cette fois être confronté... sollicité à titre privé par le ministre des Travaux publics Point, Maigret va devoir faire la lumière sur la disparition d'un rapport capable de faire plonger...

sans couverture

Spin de Robert Charles Wilson

critiqué par Cédelor - (Paris - 49 ans)
9 etoiles
Très bon bouquin de SF
Voilà un très bon bouquin de SF. Il y a de l’action, du mystère, du suspense, de l’émotion, de l’amour et à la fin, les diverses explications se dévoilent et on comprend le pourquoi du spin. Qu’est-ce que le spin...

sans couverture

La Mort selon Turner de Tim Willocks

critiqué par Koudoux - (SART - 56 ans)
8 etoiles
L'incorruptible en Afrique du sud!
Un polar sud-africain qui décoiffe ! L'atmosphère glauque surgit dès le début. On pénètre au cœur d'une société d'Afrikaners corrompus n’hésitant pas à exploiter les pauvres en pratiquant la pseudo philanthropie d’une part et le meurtre d’autre part. Mais Turner, l’incorruptible flic, arrive… J’ai...

sans couverture

Le dernier temps de Jean K. Saintfort

critiqué par Xelliya - (45 ans)
10 etoiles
Un récit palpitant qui donne à réfléchir
A la fois conte philosophique, roman de SF et roman d’initiation, ce livre pose de vraies questions quant au droit à la différence et à l’avenir de notre société, thèmes magistralement explorés et portés par une écriture fluide et sensible....

sans couverture

Le Pape, le Kid, et l'Iroquois de Auteur inconnu

critiqué par Ayor - (48 ans)
6 etoiles
De moins en moins convaincant
Ce sixième tome recèle les mêmes éléments qui jusque-là ont permis à la série d'être un véritable succès, à savoir une action omniprésente, des personnages complètement déjantés mais attachants, ainsi que des scènes de massacre bien gores et nappées d'une...

sans couverture

Chagrin d'école de Daniel Pennac

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
8 etoiles
Passé, présent, futur
Daniel Pennac était un cancre. Il était aussi professeur de littérature. Il est écrivain. Il sait de quoi il parle quand il décrit la souffrance et la solitude du mauvais élève, l’énergie que lui demandent les mensonges, les tricheries pour s’éviter...

sans couverture

Algues vertes, l'histoire interdite de Inès Léraud (Scénario), Pierre Van Hove (Dessin)

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
8 etoiles
Instructif et édifiant
Inès Léraud a mené pendant plusieurs années une enquête sur les dangers de la prolifération des algues vertes. Elle compile dans cet album ses découvertes, les faits dramatiques qui se sont déroulés depuis les années 70. Et le constat est...