Les dernières critiques éclair


sans couverture

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

critiqué par Phil SMT - (60 ans)
8 etoiles
« Mais j'ai aimé ».
« Mais j'ai aimé ». Voici comment pourrait commencer et terminer ce livre bouleversant, ce cri déchirant, tragique, dédié au sentiment amoureux. Pas n'importe lequel, celui de l'amour à sens unique, qui n'a rien demandé et n'a rien en retour, l'amour...

sans couverture

2666 de Roberto Bolaño

critiqué par Phil SMT - (60 ans)
10 etoiles
Une enquête philosophique
Roman monstre, issu d'autres romans et engendrant d'autres romans, roman de roman, à la fois ouvert et fermé, sorte de haïku tentaculaire et labyrinthique de plus de mille pages où tout est permis et envisageable, entre digressions et mises en...

sans couverture

Portrait de classe de Tobias Wolff

critiqué par Phil SMT - (60 ans)
9 etoiles
OLD SCHOOL
Années 60, collège privé huppé pour garçons de la Nouvelle Angleterre, où on voue un véritable culte élitiste à la littérature autour de visites régulières d'écrivains de renom. Un concours littéraire va attiser les pires passions des étudiants, les trahisons,...

sans couverture

Les sept fous de Roberto Arlt

critiqué par Phil SMT - (60 ans)
9 etoiles
Une noire et géniale prophétie
Roberto Arlt dans ce roman visionnaire saisit un monde fracassé et menacé par le totalitarisme avec une énergie hallucinante et une écriture oralisée et accidentée décoiffante. Ce récit nocturne, expressionniste, satanique mais sans Satan, oscille entre vices sociaux et perversions...

sans couverture

Le coeur blanc de Catherine Poulain

critiqué par Frunny - (PARIS - 54 ans)
10 etoiles
"Des invendables qu'on balance dans le cageot ! "
Catherine Poulain (1960- ) est une écrivaine française. "Le Grand Marin"(2016) - son premier roman - a rencontré un très grand succès et fut couronné de nombreux prix. "Le coeur blanc" paraît en 2018 (Editions de...

sans couverture

L'insoumise de la Porte de Flandre de Fouad Laroui

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
10 etoiles
Entre tradition et modernité
"L'insoumise de la porte de Flandre" de Fouad Laroui( 144P) Ed. Julliard. Bonjour les fous de lectures... Voici un livre très court, donc résumé court pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Fatima est une jeune marocaine qui vit dans un quartier " sensible" de...

sans couverture

Un printemps pénivauxois de Jean-François Chalot, Collectif

critiqué par Papillon44470 - (62 ans)
10 etoiles
Un printemps pénivauxois
Après une partie consacrée à 30 ans de la vie communale de Vaux-le-pénil, les auteurs s'attachent à mettre en valeur le travail de terrain qui a permis en 2020 à une équipe d'hommes et de femmes de se lancer dans...

sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 84 ans)
9 etoiles
Ouf !
Captivant m’avait-on dit ! Ben, oui, j’ai été captivé ! J’avais l’impression que l’auteur était dans mon livre et me narguait : « hé hé lecteur, tu te demandes qui est l’assassin ? Tourne les pages, vite, vite, tourne les pages, tu vas voir, je...

sans couverture

L'été grec de Jacques Lacarrière

critiqué par Kostog - (48 ans)
5 etoiles
Vagabonder en Grèce
Le livre de Jacques Lacarrière nous fait découvrir la Grèce depuis l'après-guerre jusqu'au fameux coup d'État des colonels en 1967, une période qui s'étend sur près de vingt ans. Dès 1947, l'auteur parcourt en stop, à pied ou en utilisant les...

sans couverture

La trahison des clercs de Julien Benda

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)
10 etoiles
toujours actuel
J’avais déjà entendu parler de cet essai féroce pendant mes années d’étudiant, je l’avais d’ailleurs acheté à l’époque dans l’édition Pauvert (collection Libertés), puis je l’avais remisé quelque part dans ma bibliothèque où je l’ai retrouvé en faisant un tri...

sans couverture

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
7 etoiles
Oui mais ... Goncourt,
" Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean-Paul Dubois ( 245P) Ed. L'Olivier Bonjour les fous de lectures..... Livre lu dans le cadre du défi " Je lis tous les Goncourt". Une prison au Canada. Depuis bientôt deux ans,...

sans couverture

Derniers mètres jusqu'au cimetière de Antti Tuomainen

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 66 ans)
8 etoiles
Une intrigue menée tambour battant
Jaako, propriétaire d'une entreprise de transformation de champignons, menait une vie tranquille et agréable avec sa femme dans une petite ville finlandaise quand il apprend de son médecin qu'il a été empoisonné et va mourir prochainement. Après cette nouvelle effroyable, Jaako...

sans couverture

Britannicus de Jean Racine

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
8 etoiles
« J’embrasse mon rival, mais c’est pour l’étouffer »
« Les Jeux de l’Amour et du Pouvoir « : quelle belle paraphrase, Cyclo, vraiment judicieuses pour résumer Britannicus ! Tout s’imbrique en effet entre ces deux forces. Bien sûr en matière d’amour il y a le triangle Néron / Junie / Britannicus, mais...

sans couverture

Le quatrième mur de Sorj Chalandon

critiqué par Sundernono - (Nice - 37 ans)
4 etoiles
Lecture intéressante mais gâchée par un personnage principal agaçant
Pénible, voici le premier mot qui me vient à l’esprit lorsque je repense à cette lecture. Attendez-vous d’entrée à un roman violent. Pour ceux qui s’attendent à un roman léger ou optimiste, passez votre chemin. On pourrait espérer une petite...

sans couverture

Toxique de Niko Tackian

critiqué par Incertitudes - (36 ans)
7 etoiles
Un nouveau flic trouble
C'est un polar qui se lit vraiment rapidement. Les chapitres ne font pas plus de trois ou quatre pages. On s'intéresse à Tomar Khan, flic doué mais aussi avec de sacrés soucis personnels venant parasiter son enquête. Séparé de son...

sans couverture

Ici ça va de Thomas Vinau

critiqué par Malic - (79 ans)
10 etoiles
Renaissance
Un jeune couple a quitté sa vie citadine pour s’installer à la campagne parce que lui faisait des crises d’angoisse. Ils ont racheté la maison de son père, qu’ils retapent. Ils défichent, se mettent à la culture. Une nouvelle, existence,...

sans couverture

La dame de Zagreb de Philip Kerr

critiqué par Ravenbac - (Reims - 54 ans)
8 etoiles
La dame du lac
Eté 1943. Joseph Goebbels, en tant que ministre de la Propagande du Troisième Reich, tient sous sa tutelle l'ensemble de l'industrie cinématographique allemande. Il souhaite faire tourner Dalia Dresner, une étoile montante d'origine croate, dans un grand film populaire destiné...

sans couverture

Adieu, ma jolie de Raymond Chandler

critiqué par Ravenbac - (Reims - 54 ans)
8 etoiles
Du pur Chandler !
Marlowe reçoit l’appel d'un certain Lindsay Marriott qui lui demande de lui servir de protecteur au moment du paiement d'une rançon. Marlowe accepte le contrat. Mais, cette nuit-là, dans un lieu désert, alors qu'il attend dans l'obscurité, il est assommé....

sans couverture

Inferno de Dan Brown

critiqué par Djo88 - (31 ans)
8 etoiles
course contre la montre
Après avoir lu Da Vinci Code, il était logique que je parcoure les autres livres de la saga qui a pour personnage principal Mr Langdon, j'avoue que quand j'ai commencé à lire inferno, je m'attendais au même style, et contrairement...

sans couverture

Cher Diego, Quiela t'embrasse de Elena Poniatowska

critiqué par Tistou - (64 ans)
7 etoiles
Elena Poniatowska, écrivaine mexicaine, comme son nom ne l’indique pas …
Diego, c’est Diego Riviera, célèbre peintre mexicain contemporain. Quiela, c’est Angelina Beloff, peintre également mais russe. Ils se rencontrent à Paris, passent dix années ensemble, puis Diego Riviera repart vers le Mexique, sans informer Angelina Beloff que c’est sans retour,...

sans couverture

Blues pour trois tombes et un fantôme de Philippe Marczewski

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
6 etoiles
un liégeois écrit aux liégeois
"Blues pour trois tombes et un fantôme" de Philippe Marczewski (229p) Ed. Inculte Bonjour les fous de lectures ... Voici un recueil de courtes nouvelles qui ciblera essentiellement ( exclusivement? ) les lecteurs liégeois. Monsieur Marczewski est un liégeois qui écrit ... sur Liège...

sans couverture

L'Appel de la forêt de Jack London

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
7 etoiles
Après le boulot vive la liberté.
Mais si Buck s’entendait comme chien et chat avec son dernier maitre, au final son destin s’est écrit quand même… Malgré les coups de bambous, le fouet, les privations, les efforts surhumains, et un froid de loup. Ce roman...

sans couverture

La nuit des temps de René Barjavel

critiqué par Cédelor - (Paris - 48 ans)
10 etoiles
Formidable !
« Formidable ! » est le mot qui traduit mon état d’esprit à la lecture de ce livre de René Barjavel ! « La nuit des temps » est vraiment un livre formidable. L’histoire : un signal émis depuis les...

sans couverture

La Femme de trente ans de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 60 ans)
8 etoiles
Le monde est si petit !
Comme souvent avec Balzac, l'anamnèse de ce texte, afin qu'il n’arrive à sa forme définitive est un véritable parcours du combattant. Il serait fastidieux de narrer toutes les éditions, rééditions en tout ou en partie, ...

sans couverture

Cris de Laurent Gaudé

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
10 etoiles
A lire en apnée
"Cris" de Laurent Gaudé (185p) Ed. Le Livre de Poche Bonjour les fous de lectures.... C'est toujours avec un réel plaisir que je me plonge dans un livre de Laurent Gaudé. Voici un roman polyphonique dont l'histoire se déroule pendant la première guerre...

sans couverture

Le gang de la clef à molette de Edward Abbey

critiqué par Lolo6666 - (46 ans)
9 etoiles
Oh la belle claque !
Voilà un bouquin qui te donne envie de t'asseoir au volant d'un pick-up et de foncer toute blinde à travers les gorges du Colorado (même si je déteste ces grosses bagnoles consuméristes et leurs putains d'ornières tailladées dans la croûte...

sans couverture

Expo 58 de Jonathan Coe

critiqué par Eoliah - (69 ans)
8 etoiles
Toute une époque
Un thème très original qui m'a permis de découvrir l'expo 58. Tout le contexte de la guerre froide et de ses espions et leurs parodie de méthodes caricaturales qui nous paraissent désuètes et folkloriques. Le principe des expos universelles qui...

sans couverture

Un peu de désir sinon je meurs de Marie Billetdoux

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)
10 etoiles
cher disparu
Un roman qui n’en est pas un, écrit par une romancière célèbre qui n’a pas osé signer du nom qui a fait sa renommée, Raphaële Billetdoux. Des bouts de papier, portant l’écriture en pattes de mouche de Paul Guilbert, son...

sans couverture

Le meilleur des mondes de Aldous Huxley

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
6 etoiles
L'idée oui ... le style non
"Le meilleur des mondes " d'Aldous Huxley (285p) Ed. Pocket Bonjour les fous de lectures..... Pour une fois, je vous présente une relecture. Le première tentative ayant été faite il y a des années et ayant été peu concluante, j'ai voulu voir si l'arrivée...

sans couverture

La Bataille de Patrick Rambaud

critiqué par Romur - (Viroflay - 46 ans)
8 etoiles
Une victoire à la Pyrrhus
La fin de l’épopée napoléonienne est marquée par une série de batailles qui sonnent comme des avertissements de la catastrophe à venir. En 1807, c’est la bataille d’Eylau évoquée par Jean-Paul Kauffmann dans Outre-Terre et qui laisse pressentir les défaites...