Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

La fille d'avant de J.P. Delaney

critiqué par Cristina21 - (43 ans)
10 etoiles
Ambiance oppressante pour cet excellent thriller psychologique
Présentation de l'éditeur C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique, avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane...

sans couverture

Et toujours elle m'écrivait de Philippe Grimbert, Jean-Marc Savoye

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)
10 etoiles
psy psy psy
Philippe Grimbert, qui a écrit non seulement la préface mais des parties entières de ce roman-miroir, aurait mérité d’être co-auteur. Son "regard" sur la mise à nu de cet amoureux inavoué des livres, loin de tout voyeurisme, apporte la distance nécessaire pour que l’auteur ne tombe pas dans le piège du nombrilisme. Tel quel, il s’agit bel et bien d’un...

sans couverture

Weird Love: Jailbird Romance! de Collectif

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)
10 etoiles
"Vous osez parler d'amour ?"
Ceci est une réédition de bandes dessinées britanniques des années 1950. Ne vous attendez donc pas à trouver dedans ni Batman ni de l'humour, puisque de toute façon les histoires présentées sont inspirés de faits divers de l'époque (mêlant le plus souvent sexe et argent et avidité...) Comme dit l'incipit de présentation il n'est pas question non plus à l'intérieur de...

sans couverture

Relations secrètes: Réflexions insolites sur les relations entre la Chine et l'Occident au fil des siècles de Li Jingze

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
8 etoiles
Chine et Occident : je t'aime moi non plus
Passionné par l’approche de l’histoire proposée par Fernand Braudel, Li Jingze a entrepris ce vaste récit, entre essai et histoire, pour essayer de comprendre et de faire comprendre comment deux grands empires pensant dominer le monde, n’ont jamais pu se comprendre eux-mêmes et ne se comprennent peut-être encore pas très bien. il a remonté le temps jusqu’à la dynastie des...

sans couverture

Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)
8 etoiles
Les larmes noires sur la terre
Quel choc! L’expression souvent à tort et à travers prend ici tout son sens. Voilà en effet un roman dont on ne sort pas indemne. La noirceur, le désespoir et l’enchaînement des drames qui collent aux basques des femmes que l’on va suivre durant près d’une dizaine d’années ne pourra vous laisser de marbre. Sur son île, Moe croise Rodolphe....

sans couverture

L'hiver dernier, je me suis séparé de toi de Fuminori Nakamura

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
8 etoiles
Les feux de l'amour
Etonnant ce livre japonais, on dirait un roman policier mais il n’y a personne pour mener l’enquête, les informations arrivent par bribes et le narrateur n’est pas toujours le même, le « je » du texte peut se rapporter à différentes personnes en embrouillant le lecteur insuffisamment attentif. On découvre souvent l’identité du narrateur à la fin de son propos....

sans couverture

Un saint homme de Anne Wiazemsky

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)
9 etoiles
Un coeur pur
Dans les écrits autobiographiques d'Anne Wiazemsky, jusqu'à présent, il était essentiellement question de personnalités plus ou moins célèbres du monde culturel : on y rencontrait, bien évidemment, son illustre grand-père, François Mauriac, mais aussi le cinéaste Robert Bresson avec qui la toute jeune fille de 18 ans avait commencé une carrière d'actrice (« Au hasard Balthazar » en 1965), puis Jean-Luc Godard qui...

sans couverture

Je suis un tueur humaniste de David Zaoui

critiqué par Andre_garon - (45 ans)
9 etoiles
Une belle découverte
Mon libraire m’a conseillé la lecture de ce livre à l’histoire bien étonnante : un tueur à gages, humaniste, dont l’éthique philosophique est la suivante : rendre heureuses ses futures victimes, avant de les tuer ! Je dois dire que l’idée en elle-même m’a tout de suite séduite. L’auteur nous fait découvrir ce tueur à gages qui est né dans un orphelinat,...

sans couverture

N'oublions jamais les caresses de Evelyne Wilwerth

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)
8 etoiles
Des caresses, parfois à rebrousse poil
N' oublions jamais les caresses ; elles sont importantes, sous-jacentes dans toute cette œuvre. Une place en demi-cercle où la circulation est abondante. Un hôtel où Canberra (Australienne) et Lausanne (Suisse) se retrouvent à la chambre 7. Une tourelle avec sa châtelaine au sommet, les pinceaux à la main et les tableaux à sa portée. Nadim et sa mère pas nécessairement sympa. Un...

sans couverture

La route des cendres de Claude Donnay

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)
9 etoiles
L'homme rompu
À bientôt quarante ans, David Guesdon franchit la barrière de bois de son domicile sans se retourner. Mais, contrairement aux autres jours, il ne se rend pas à la gare de Bobigny pour aller au boulot; il enjambe les rails pour se diriger vers la Nationale et faire du stop. Mais que fuit David qui prend comme avatar William Jack,...

sans couverture

La sonatine de Clementi de Claude Raucy

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)
8 etoiles
La morale de l'histoire
Cet ouvrage rassemble deux nouvelles et un long récit. La Sonatine de Clementi ouvre le recueil. L’action se passe principalement à Florence, il s’y mêle subtilement la question de la réincarnation, le charme opère indubitablement et on n’est pas étonné d’apprendre que la nouvelle a obtenu un prix. La dernière nouvelle, Le pion du troisième, rapporte le piètre quotidien d’un surveillant d’établissement...

sans couverture

L'ombre du cardinal (Le marteau de Klavelan t. 2) de J.Y.D.Gilbert Mercier

critiqué par Charel - (76 ans)
9 etoiles
L'ombre du cardinal
« Une ombre m’avait guidé jusqu’ici, sur le pont qui enjambait la Chabeuse. » Dans ce tome, le milieu où évolue Philipe diffère. On est désormais placé dans le tourbillon entre les pouvoirs ecclésiastiques et le monde de la cour ducale. Philippe doit composer avec ce milieu dans lequel Marco devient son guide attentionné. Ce cardinal magouilleur est un personnage...

sans couverture

Le fauconnier trompeur (Le marteau de Klavelan t. 3) de J.Y.D.Gilbert Mercier

critiqué par Charel - (76 ans)
9 etoiles
Le fauconnier trompeur
« … Martin était arrivé de Norlande avec des nouvelles pour le moins étranges, sinon inquiétantes. » Chapitre 1 Un troisième tome aussi trépidant que les précédents. On y retrouve un héros plus aguerri et encore dévoué à ceux qui furent siens au temps de son passage à la guilde. Martin l’implore, Marco, le conseille et Benoît le berne. Philippe grandit...

sans couverture

L'amant dérouté (Le marteau de Klavelan t. 4) de J.Y.D.Gilbert Mercier

critiqué par Charel - (76 ans)
9 etoiles
L'amant dérouté
« Étranger sur mes propres terres. » Ce tome est une nouvelle étape de la vie de Philippe. Le roman conserve son caractère d’épopée ave sa touche de fantastique. On y retrouve un héros qui n’est pas au bout de ses surprises et trouve encore les appuis des uns et les traquenards autres. Son attachement à ses serviteurs s’y manifeste plus...

sans couverture

La trilogie des Grands Lacs de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

critiqué par Decourchevel - (Paris - 46 ans)
10 etoiles
Clarification sur l'assassinat d'un président de la République
Des spécialistes en balistique affectés à la sécurité de la chancellerie française à Kigali, s’étaient occupés de l’investigation. Celle-ci fut apparaître que la balle, qui avait touché l’ambassadeur, fut la dernière d’une rafale ayant été tirée selon une diagonale montante. L’énoncé des faits reposait sur les témoignages visuels du personnel de l'ambassade de France. Corroboré par le relevé des impacts...

sans couverture

Undertaker - tome 3 - L'Ogre de Sutter Camp de Xavier Dorison (Scénario), Ralph Meyer (Dessin), Caroline Delabie (Couleurs)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
7 etoiles
LA MORT NE VIENT JAMAIS SEULE…
Ce troisième tome de la série « Undertaker » reprend l’histoire exactement à la fin où nous l’avions laissée dans le volume précédent. Jonas Crow est à présent, - pas tout à fait de son plein gré d’ailleurs -, associé à la bouillante émigrée chinoise Lin et a mademoiselle Rose Prairie, la jeune et jolie gouvernante anglaise. Avec leur corbillard...

sans couverture

Jeux de miroirs de E.O. Chirovici

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
6 etoiles
Enquête sobre
Présentation de l'éditeur Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fi n des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette...

sans couverture

L'apprenti fantoche (Le marteau de Klavelan t. 1) de J.Y.D.Gilbert Mercier

critiqué par Charel - (76 ans)
9 etoiles
Le marteau de Klavelan L'apprentifantoche
« … nous qui avions atteint cet âge fatidique où se scellait notre avenir. » chapitre i Captivant roman de quête, d’aventure et de fantastique. Du recrutement jusqu’à Aboudi-Nabil, Philippe, jeune héros de cette épopée fait montre de naïveté dans ses relations, de méfiance face à son avenir et de persévérance à se tailler une place dans la société. Les...

sans couverture

La porte de J.B. Leblanc

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)
8 etoiles
Un cran de plus dans l'horreur
Alors qu’au Vatican, l’ambassadeur tchèque tente d’en savoir plus auprès des autorités pontificales au sujet de la scandaleuse affaire du pont Charles, en Bourgogne, un certain Charles Ravière, sorcier wiccan autoproclamé, s’installe dans un petit village pour y créer sa secte. Patrick Sullen, flic des Renseignements Généraux, en voulant enquêter sur le phénomène, tombe à sa merci et se retrouve...

sans couverture

Motorcity de Sylvain Runberg (Scénario), Philippe Berthet (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 47 ans)
7 etoiles
Un polar suèdois
Avec ce one shot publié dans la collection "Ligne noire" de Dargaud (pour le moment,les titres sont assez intéressants), Sylvain Runberg nous entraine dans un pays qu'il connait bien, la Suède.Il y situe aussi un de ses derniers albums "le chant des Runes", que j'ai bien apprécié. Nous suivons ici un polar très classique: une enquête sur la disparition d'un homme,...

sans couverture

Un fils en or de Shilpi Somaya Gowda

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
9 etoiles
Choc des cultures
Présentation de l'éditeur Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine dans le Gujarat puis part faire son internat aux Etats-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d'une union prestigieuse. Or, depuis qu'il est petit, elle le sait très proche de Leena, la fille d'un métayer pauvre. Quand celle-ci devient une très belle jeune fille, il faut l'éloigner,...

sans couverture

Brutale de Jacques-Olivier Bosco

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
8 etoiles
Promesse tenue
« Brutale » est le mot qui va vous sauter aux yeux lorsque vous aurez ce beau livre à la couverture mystérieuse entre les mains (j’adore le dessin !). Mais « Brutale » est aussi le terme qui restera sur vos lèvres à la fermeture de ces 400 pages. Parce qu’en effet, Jacques Olivier Bosco ne vous aura pas trompé...

sans couverture

Jours de répit à Baigorri de Marie Cosnay

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)
10 etoiles
les héros de notre temps
C'est un tout petit livre, mais comme les bons livres, il a du poids ! Baigorri est un village du pays basque français, un peu plus de mille habitants, qui a accepté de recevoir un groupe de cinquante jeunes migrants venant de Calais, exclusivement masculins, pendant trois mois de l'hiver 2015-2016. Ils viennent d'Irak, de Syrie, du Soudan, d'Afghanistan, d'Érythrée... Ils...

sans couverture

Mourir un peu de Sylvie Germain

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)
8 etoiles
Se mettre en route vers l'essentiel
Mourir un peu ? C'est partir, un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout ? Se mettre en marche vers l'essentiel : Dieu ? Sylvie Germain mène le lecteur à l'essentiel : la quête de Dieu. Partir pour redécouvrir les fondements de la foi, avec sensibilité dans les arcanes des philosophes et de la bible. Belles réflexions sur le décalogue et la prière du Notre Père. Sylvie...

sans couverture

Foutez-vous la paix de Fabrice Midal

critiqué par Bafie - (55 ans)
8 etoiles
Portes ouvertes sur mon jardin d'enfance
Je me sens bien en refermant ce livre : imparfaite mais heureuse, autorisée à être ce que je suis vraiment, à rejeter le corset des mille et quelques formatages subis depuis l’enfance ! Ce livre va rester sur ma table de nuit et, régulièrement, je m’y replongerai. Il est la somme de 15 ans de pratique de Fabrice Midal en matière de...

sans couverture

Teddy le Kosovar de Bill d'Isere

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
7 etoiles
Le fric s'évapore
Lire c’est s’exposé à d’étranges coïncidences ainsi, devant effectué un voyage en train assez long, je m’étais muni d’un livre assez copieux, un livre qui relate le vol d’un véhicule de transport de fonds dans la région lyonnaise en 2010, et, en rentrant chez moi, j’apprends que ce jour même, un autre véhicule de la même société transportant cette fois...

sans couverture

Il était combien de fois de Hélène Couturier

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
7 etoiles
Conte sans compte
« Combien de fois tu m’as trompé ? » La question est brutale, elle cingle comme un coup de fouet, Mathilde ne l’attendait pas, elle n’a même pas l’intention d’y répondre mais Jo s’acharne, revient à la charge, alors elle ment, comme elle l’a toujours fait, avant de comprendre que son mari essaie de lui faire endosser la responsabilité de...

sans couverture

Marquer les ombres de Veronica Roth

critiqué par Alapage - (43 ans)
5 etoiles
Pénible!
Si je devais utiliser qu'un seul mot pour décrire ce bouquin, je dirais : pénible! Faut dire qu'à la base, je ne suis pas une grande fan de science-fiction mais il y a eu tellement de pubs autour de la sortie de ce bouquin que je voulais me faire ma propre idée. Ça m'apprendra à sortir de ma zone! Sérieusement... un...

sans couverture

Au pays des mille collines de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

critiqué par Decourchevel - (Paris - 46 ans)
10 etoiles
Une opération militaire ultra-secrète
Après l’attentat en avril 1994 contre l’avion du général Juvénal Habyarimana, la responsabilité de l’acte ayant provoqué les massacres de plusieurs centaines de milliers de Rwandais demeurait inconnue. Aucune investigation n’avait été sérieusement menée sur le terrain. Cet attentat contre l'avion, une opération militaire, minutieusement préparée et froidement exécutée, était restée secrète. Par ailleurs, l'armée rwandaise, même avant l'assassinat du président...

sans couverture

Le hasard a un goût de cake au chocolat de Valérie Cohen

critiqué par Nathavh - (52 ans)
9 etoiles
Hasards. Ces petites choses qui changent la vie.
Adèle Gérard va bientôt fêter ses 76 printemps, elle a le coeur fatigué et décide de rédiger un testament un peu particulier. Sans enfant, elle décide que ses héritiers seront la descendance de sa meilleure amie Silvana décédée il y a de nombreuses années. Françoise est la fille de Silvana, sa filleule, elle est avocate, la cinquantaine, une stressée, excitée...

Page 1 de 7 Suivante Fin