Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

L'audace d'une étoile de Corine Valade

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
9 etoiles
Un personnage hors norme
Au début de l’autre siècle, Anaïs-Mauricia Bétant, jeune Thiernoise des plus casse-cous, se taille une belle réputation dans le monde du cirque et du music-hall. Elle se distingue particulièrement dans des numéros de haute voltige comme l’Auto-bolide, le saut à cheval ou le « Bilboquet humain ». Très vite, le public français puis étranger (Etats-Unis, Portugal, Russie et Allemagne) s’enthousiasme pour ses...

sans couverture

Shadow Banking - Tome 04 : Hedge Fund Blues de Corbeyran (Scénario), Sylvain Lacaze (Scénario), Éric Chabbert (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
2 etoiles
SCÉNARIO AUSSI ÉPAIS QU’UNE CHIPS!
Ce quatrième volet de la série « Shadow Banking » reprend exactement là où s’était arrêté l’épisode précédent. Mathieu Dorval et sa compagne Maureen, sont toujours à Athènes. Ensemble ils enquêtent toujours sur le meurtre de Victor De La Salle, l’ancien mentor et père adoptif de Mathieu. Après l’assassinat d’Alecos Paparakis, - un ami de Maureen à qui nos deux...

sans couverture

Le député de Xavier Cucuel (Scénario), Al Coutelis (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Une bédé très citoyenne...
J’ai déjà expliqué longuement et en variant mes exemples à l’infini ou presque que la bande dessinée avait beaucoup évolué et qu’elle arrivait à une sorte de maturité. Elle pouvait maintenant aborder tous les sujets, des plus graves aux plus légers, par exemple de l’énergie nucléaire et ses risques aux découvertes de la sexualité par la jeune Heidi, des risques...

sans couverture

Jour J INT2. La Révolution russe de Fred Blanchard (Scénario), Fred Duval (Scénario), Jean-Pierre Pécau (Scénario), Florent Calvez (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
9 etoiles
Belle uchronie anniversaire !!!
Tout d’abord, pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué, on va célébrer les cent ans de la Révolution Russe. Certains vont en profiter pour replacer leurs refrains partisans : le tsar Nicolas II a été un martyre, les communistes ont volé la Révolution au peuple, le communisme russe ne fut pas du marxisme, Lénine était un dictateur, les démocrates de...

sans couverture

Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
10 etoiles
Sacré roman graphique !!!
Ce roman graphique – vous pouvez continuer à dire aussi bande dessinée car c’en est une – est une grande surprise de cette rentrée littéraire en bande dessinée. C’est un livre perturbant, questionnant, magique, fascinant, philosophique… et, reconnaissons que c’est bien agréable ! Par contre, le critique est bien en difficulté pour le classer dans une petite boite : fantastique, médical,...

sans couverture

Never Go Home - Tome 01 de Patrick Kindlon (Scénario), Matthew Rosenberg (Scénario), Josh Hood (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Intéressant !!!
On constate depuis quelques années une assez grande appétence des lecteurs français pour les fameux Comics américains, ces bandes dessinées qui ont fait et font encore la part belle aux Super Héros ! Mais, ce que recherchent ces lecteurs va souvent bien au-delà des grands classiques que sont les fameux personnages de Marvel… Voici un exemple qui montre bien que...

sans couverture

Density T01 de Lewis Trondheim, Stan (Dessin), Vince (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Un bon Comics avec des auteurs français...
Nous avons déjà parlé de Comics pour cette rentrée de bande dessinée 2017 et nous allons poursuivre mais un album signé par une équipe très européenne, Lewis Trondheim, Stan et Vince, et c’est le premier tome de la série Density… Oui, aussi surprenant que cela puisse paraitre à certains, des auteurs européens – parfois même des auteurs très reconnus de...

sans couverture

Demain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Une dystopie qui fait réfléchir!
Et si un test vous disait à l'avance à quel moment vous alliez mourir? Et si ce même test déterminait les conditions de vie dans lesquelles vous alliez vivre? Quelle serait votre réaction? Virgil n'avait pas ce type de questions en tête puisqu'il était un Long Terme. Selon son test, il devrait en principe vivre jusqu'à 87 ans! Sa vie était...

sans couverture

Tout est brisé de William Boyle

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
7 etoiles
Tout est brisé, presque tout
Présentation de l'éditeur Tout semble brisé dans la vie d'Erica qui ne peut compter sur l'aide de personne pour s'occuper de son père, tout juste sorti de l'hôpital. Son fils Jimmy, qui arrive à l'improviste après plusieurs années de silence, ne lui offre aucun soulagement car lui-même se sent mal à l'aise face à sa famille dans ce quartier de Brooklyn...

sans couverture

Parce que je déteste la Corée de Mélanie Basnel, Kang-myoung Chang, Lim Yeong-Hee

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
7 etoiles
Le choix de Kyena
Kyena, jeune femme de vingt-sept ans, n’imagine pas son avenir en Corée. Elle dit : «… je n’ai pas d’avenir en Corée. Je ne suis pas sortie d’une grande université, je ne viens pas d’une famille riche, ne suis pas aussi belle que Kim Tae-hui. Si je reste en Corée, je finirai ramasseuse de détritus dans le métro ». Elle...

sans couverture

Mariage contre nature de Yukiko Motoya

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Quand l'amour fleurit
J’ai déjà lu l’an dernier un autre roman de Yukiko Motoya « Comment apprendre à s’aimer » qui évoquait les difficultés relationnelles apparaissant au fil du temps entre les époux ou les amis, il semblait conclure qu’il suffirait peut-être que soyons tous un peu plus tolérants pour que les frictions et autres contrariétés cessent de polluer notre vie. Et, dans...

sans couverture

Châteaux Bordeaux - Tome 08 : Le Négociant de Eric Corbeyran (Scénario), Espé (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
La série reste d'un très bon niveau !
Je peux l’avouer, bien simplement, cette série n’est arrivée que très tard dans mes lectures. D’une part, je ne suis pas très Bordeaux au départ et d’autre part j’avais des doutes sur ces séries que je trouve quand même assez commerciales… Là, j’avais un peu tort car elle avant tout le fruit du travail de deux passionnés du vin de...

sans couverture

Extases, Tome 1 : Où l'auteur découvre que le sexe des filles n'a pas la forme d'un x... de Jean-Louis Tripp

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
9 etoiles
L'amour dans tout ses états !!
« Extases » c’est d’abord l’album de la liberté, de la liberté sexuelle telle que l’a vécue Jean Louis Tripp à l’heure où le SIDA ne sévissait pas. Mais c’est aussi celui de l’amour joyeux, fou voire gai (sans jeux de mots, bien que sur certaines pages….vous verrez). Est-ce du courage, de la folie ou un défi, en tout cas, Jean...

sans couverture

Je l’ai perdu pour Toujours de Pabloemma Ngon

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 31 ans)
10 etoiles
un livre de pabloemma
Camille est une toute jeune femme qui, ayant perdu ses parents à sa naissance, s’est vu élevé par sa grand-mère. Le moment fut venu qu’un homme au nom d’Alexandre tombe amoureux d’elle et décide la prendre pour épouse. Seulement, d’autres femmes vont s’opposer à leur union réclamant chacune d’elles ce que n’aurait jamais imaginé Camille déterminé à protéger son couple....

sans couverture

un amour de Rose de Marie B. Guérin

critiqué par CHALOT - (69 ans)
10 etoiles
un roman d'amour finement écrit
Un amour de Rose Roman de Marie B.Guérin Editions Artena Septembre 2017 189 pages Passion et souffrance Voici un premier roman étonnant : La fiction, humaine est touchante. L’auteure évoque une histoire qui pourrait être celle de notre sœur, de notre voisine ….mais rien n’est banal, bien au contraire. Quant à l’écriture et au style, on reconnaît là le talent d’une personne qui manie la langue française...

sans couverture

Nous Etions de Ceux-la de Julien Tardif

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Désespoir en vers et contre tous
Pour proposer son premier recueil, de la poésie très libre, très contemporaine, très novatrice, Julien Tardif s’est affranchi de toutes les contraintes qui auraient pu entraver l’expression, le sens et même la forme de son texte. Il dicte ses propres règles : détermine la forme qui oscille entre vers et prose, décide de la ponctuation qui rythme son texte et...

sans couverture

Stille nacht de Gérard Adam

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)
9 etoiles
Un Noël pas comme les autres
Stille nacht, un chant incontournable de Noël et qui se décline dans plusieurs langues..., une émotion pour divers peuples. Médecin militaire de profession, Gérard Adam se retrouve ainsi au Zaïre et en Bosnie. Ce qui est une source d'inspiration pour ses romans et nouvelles. En 2013, il obtient le Prix Emma Martin décerné par l'Association des écrivains belges de langue française...

sans couverture

On Mars - tome 1 Un monde nouveau de Sylvain Runberg (Scénario), Grun (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
10 etoiles
Superbe album et début de série !!!
Je ne suis pas un grand lecteur de science-fiction, plus d’ailleurs par circonstances que choix raisonnés, et mes lectures dans ce domaine, bande dessinée en particulier, ne sont pas assez nombreuses pour que je puisse vous parler de cet album en montrant des liens avec tels ou tels autres ouvrages… Je me contenterai de vous en parler en tant que...

sans couverture

Nitro Mountain de Lee Clay Johnson

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
8 etoiles
Le désespoir
Présentation de l'éditeur Dans une ancienne région minière des Appalaches ravagée par la pauvreté, l’ombre de Nitro Mountain s’étend sur la cohorte de laissés pour compte, junkies, piliers de comptoir, vauriens et marginaux sublimes qui y vivent. Jones, un musicien bluegrass qui se donne avec son groupe dans des bars glauques, prend sous son aile Leon, un jeune homme paumé qui...

sans couverture

Demain sans toi de Baird Harper

critiqué par Nathavh - (52 ans)
9 etoiles
Un premier roman intéressant
Baird Harper est nouvelliste, il a d'ailleurs été récompensé par le prix Raymond Carver en 2014 . Il enseigne l'écriture à l'université Loyola à Chicago. Il nous propose ici son premier roman. Bello se rend à la prison de Grassland près de Chicago car c'est aujourd'hui qu'est prévue la sortie d'Hartley Nolan, un homme qui purge depuis quatre ans...

sans couverture

Love in Provence de Tamara Balliana

critiqué par Alapage - (44 ans)
7 etoiles
Une petite romance tout simple...
Une voyageuse sans attache, un coin de pays charmant, des gens accueillants, des hommes craquants bref, bienvenu en Provence! Cassandra, mieux connu sous le nom de Cassie, arrive en Provence pour son nouveau contrat. En tant qu'employée pour les luxueux hôtels Richmond, son travail consiste à donner aux nouveaux hôtels, la touche nécessaire pour que ceux-ci soient aux normes de la...

sans couverture

La vie du bon côté de Keisuke Hada

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
7 etoiles
Vivre pour vivre
Dans une ville nouvelle de la banlieue de Tokyo, Kento, un jeune homme de vingt-huit ans souffreteux, sujet au rhume des foins, vit avec sa mère qui fait bouillir la marmite et son grand-père âgé de quatre-vingt-sept ans. Le vieil homme répète sans cesse qu’il souhaite mourir doucement et rapidement pour ne plus gêner les autres qui le supportent de...

sans couverture

De l'autre côté du monde de Bishop Stephanie

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
8 etoiles
L'APPARTENANCE PROBLEMATIQUE
Dans l’Angleterre du début des années soixante, Charlotte et Henry Blackwood mènent une existence rangée. Lui est Professeur de lettres à l’Université de Cambridge, elle rêve pour sa part de se consacrer davantage à la peinture, art qu’elle chérit par-dessus tout. Henry a passé sa prime enfance en Inde, et en garde une nostalgie du climat, des odeurs de...

sans couverture

Le bâtard de Kosigan, Tome 3 : Le marteau des sorcières de Fabien Cerutti

critiqué par Hermer - (33 ans)
10 etoiles
Le point culminant (pour l'instant) de la saga!
Synopsis : 1341, sur les traces de son passé, le Bâtard de Kosigan et sa compagnie s’enfoncent dans les profondeurs de l’Empire germanique au service d’un puissant seigneur du Rhin. Les mystères s’épaississent, mêlant complots, magie et religion, sur fond de chasse aux sorcières. Le chevalier devra naviguer avec prudence sur des eaux redoutables où l’Inquisition rôde et où il...

sans couverture

Au pied de la lettre de Isabelle Minière

critiqué par Hcdahlem - (58 ans)
7 etoiles
Au pied de la lettre
Isabelle Minière continue à creuser son sillon. Roman après roman, elle explore la vie d’hommes un peu perdus. Après Martin et ses tentatives plus ou moins manquées de faire quelque chose de son existence dans «On n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise», voici Barthélémy (dont le patronyme est… Martin) qui n’est guère mieux loti. Il confie son mal-être par...

sans couverture

Nulle part sur la terre de Michael Farris Smith, Pierre Demarty (Traduction)

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
8 etoiles
Un peu d'humanité
Présentation de l'éditeur Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n'a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe. Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt....

sans couverture

Un dimanche de révolution de Wendy Guerra

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
6 etoiles
CUBA A LA FOLIE
La littérature d’un pays peut révéler, d’une manière convaincante et efficace, les réalités de la société décrite par ses auteurs, ses blocages, ses drames, ses souffrances. C’est le cas de Cuba, pays de l’espérance révolutionnaire tiers-mondiste dans les années soixante, puis le théâtre d’un développement inexorable de la répression vis-à-vis de ceux qui « pensent autrement », les...

sans couverture

Le petit garçon sur la plage de Pierre Demarty

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 50 ans)
9 etoiles
Les larmes d'un homme
Un homme à la petite quarantaine, marié et père de deux garçons, se trouve seul en ce début d'été 2014. Sa femme et ses enfants viennent de partir en train pour leur destination de vacances, il doit attendre une semaine pour les rejoindre. De quoi rompre la routine de sa vie bien rangée, il se sent toutefois très seul et...

sans couverture

Qui ne dit mot consent de Alma Brami

critiqué par Nathavh - (52 ans)
10 etoiles
Une pépite. Huis-clos psychologique
Premier gros coup de coeur de la rentrée. Une plume que je ne connaissais pas et que j'ai bien envie de relire. C'est le septième roman d'Alma Brami. Elle nous propose un huis clos psychologique. Quelle claque ! Emilie est tombée dans le piège de son couple. Quelle belle écriture ! La tension est palpable au fil du récit, elle monte. Une...

sans couverture

Comme une rivière bleue: Paris 1871 de Michèle Audin

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
8 etoiles
TOMBEAU POUR LA COMMUNE
Peu de romans ou d’essais historiques sont consacrés à la Commune de Paris. Est-ce dû à la brièveté de l’événement ? À son caractère d'utopie révolutionnaire inenvisageable ? Probablement un peu de tout cela. Michèle Audin, dans son récit Comme une rivière bleue évoque cette période, non pas du point de vue global de l’histoire, mais de celui des Communards...

Page 1 de 7 Suivante Fin