Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Le patient de Timothé Le Boucher

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Fameux thriller psychologique en bédé !!!
J’appartiens au groupe de ceux qui ont découvert Timothé Le Boucher avec son ouvrage « Ces jours qui disparaissent » et je n’ai toujours pas eu l’occasion de découvrir ses autres ouvrages, en particulier « Skins party » ! Le premier album lu avait été le choc, la surprise, une sorte de bluff magistral qui m’avait presque laissé sans voix…...

sans couverture

My Heart Belongs to Oscar de Romain Villet

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Et que ça swinge !
Romain Villet c’est un brillant étudiant qui a échappé par miracle à un avenir doré de grand commis de l’Etat ou de politicien laborieux en tombant dans la marmite du jazz sous l’influence de sa petite amie qui l’a convaincu de la suivre à un concert où il est tombé en pâmoison en entendant le célèbre May heart belongs to...

sans couverture

Choc - Les Fantômes de Knightgrave - tome 3 de Stéphane Colman, Éric Maltaite (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
9 etoiles
Un final surprenant
Cette série s'achève en apothéose. Bien que j'ai eu l'impression que malgré ses 80 pages, cet opus se lisait plus rapidement que les deux premiers volumes, nous avons là les réponses à toutes les questions que l'on se posait. Le scénario relève d'un mécanisme d'horlogerie parfaitement huilée, jusqu'au final ou plutôt jusqu'au deux fins qui nous réservent de sacrés surprises. Et que...

sans couverture

Écrits noirs... Encre rouge de Marcel Camill'

critiqué par Tapuscrits - (21 ans)
10 etoiles
Un recueil de poésies poignant sur une réalité Africaine dense et sombre.
Contre les matraques et les insultes, il reste les mots. La poésie, si présente dans son Congo natal, reprend ici sa place de régulatrice de conflits, d’émouvante diplomate, et offre aux lecteurs le récit d’une vie, d’un parcours singulier et pourtant partagé par tant. Pamphlet contre l’invisibilisation et message réaliste porteur d’espoir, Marcel Camill’ signe ici son troisième recueil justement...

sans couverture

Tempête rouge de Tsering Dondrup

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Libération sanglante
Avant de plonger dans la tempête rouge qui déferle sur les plateaux tibétains, il convient d’évoquer la genèse de ce livre et l’histoire de son auteur toujours interdit de passeport dans son pays natal. Tsering Dondrup est un écrivain à la notoriété bien établi entre le Tibet et le Qinghai, province qui comporte actuellement la plus grande partie de l’ancienne...

sans couverture

Dictionnaire amoureux de Jean d'Ormesson de Jean-Marie Rouart

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Indispensable pour les amoureux de Jean d'Ormesson
Qui mieux que Jean-Marie Rouart aurait pu signer un tel livre sur Jean d'Ormesson, son ami, son confrère de l'académie. Pourtant les relations ont très mal débuté entre les deux hommes, comme il le raconte dans la définition de "Dorsac" et de "Pétrolier" . Jean-Marie Rouart n'hésite pas non plus à flinguer le Jean d'Ormesson, alors directeur du Figaro: "il...

sans couverture

L'art du sushi de Franckie Alarçon

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Un délice d'album... Bon voyage au pays du Soleil Levant !
Parfois, un titre peut être trompeur, plus exactement, il peut masquer une réalité, une force, une qualité. Quand vous voyez un ouvrage porter le titre « L’art du sushi », il est en gros impossible d’imaginer où tout cela peut vous emmener. De plus, s’il s’agit d’une bande dessinée, vous pouvez même avoir la vue parasitée par des a priori,...

sans couverture

Un seul être vous manque de Sonia Cadet

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
Très bon premier roman policier !
On a parfois le sentiment que la littérature policière est arrivée à son aboutissement, que rien de nouveau ne peut être écrit et que tout a été dit, une fois pour toutes ! En même temps, à chaque nouvelle lecture, du moins au départ, il y a une petite palpitation qui nous envahit… Et maintenant, que va-t-il se passer ? Quand...

sans couverture

Roxana sur les fils du temps - Tome 3 : L'union fait la force de Nathalie Dessy

critiqué par Nathy82 - (Verviers - 36 ans)
10 etoiles
Très bon livre
Roxana, l’ange des animaux, s’épanouit : sa clinique vétérinaire est bien achalandée, ses amis la couvrent d’affection et ses pouvoirs, toujours plus grands, lui permettent de réparer toutes les injustices. La vie est belle, il ne manquerait que Thomas pour que son bonheur soit parfait… Mais voilà que Thomas, son Thomas, va se marier et qu’une enquête est ouverte pour...

sans couverture

Les bras de Morphée de Yann Becu

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Fantaisie littéraire
En 2070, dans la ville de Prague, Pascal Frimousse, professeur de français, est capable de veiller douze d’affilée alors que la plupart des gens sont condamnés chaque jour à dix-huit ou vingt heures de sommeil. Depuis quelques années en effet, l’humanité souffre d’un syndrome étrange : son temps d’éveil journalier ne fait que diminuer au fil du temps et sans réelle...

sans couverture

Détox - Volume 1 de Antonin Gallo (Dessin), Jim (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
7 etoiles
Retour à la nature
C'est avec surprise que j'ai découvert en librairie la dernière bd signée Jim. Alors que je l'attendais pour le fin du second diptyque d'"une nuit à Rome", voilà que Jim nous offre une grande bouffée d'air frais avec "Détox", dont il réalise le scénario et le dessin des personnages, avec Antonin Gallo qui assure la partie décor. Pour comprendre l'histoire...

sans couverture

Amabilia - tome 2 de Candice Solère (Scénario), E. T. Raven (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Du porno chic
5 ans ont passé depuis la première rencontre entre Iris et Simon, et l'habitude remplace le désir. Avec ce second volume, Elise et Thomas Raven s'allient avec la scénariste Candice Solère. Si le dessin est toujours aussi sublime, avec l'apparition de nouveaux personnages comme "la danseuse folle" et la très délurée Valentine, l'histoire tourne surtout autour des amours lesbiens de Charlotte,...

sans couverture

Sara Lone T04: Arlington Day de Eric Arnoux (Scénario), David Morancho (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Pleins feux sur le 22 novembre 1963
Avec ce quatrième et dernier volume, l'histoire de Sara Lone rejoint la grande histoire. Au vu de l'évolution du récit, on se doutait bien que Sara Lone allait se trouver au centre de la journée du 22 novembre 1963. Ce thriller est fort bien mené jusqu'au dénouement final qui nous offre une fin ouverte, mais pas sous le label "Sandawe" qui...

sans couverture

Le cordonnier juif et l'enfant de Francis Simon

critiqué par Jacques masquart - (52 ans)
9 etoiles
cordonnier juif et l'enfant
L’oeuvre est écrite d’une plume légère, usant de phrases courtes et hachées, qui cinglent et entraînent dans ce maelstrom que nous pouvons communément appeler,« une autre histoire de juifs », avec son incontournable Shoah, ses déportations, ses traques, ses camps de concentration, ses juifs rescapés qui ne cessent de autoflagellation pour être restés vivants, pour n’avoir pas suivi le cortège...

sans couverture

Lily sans logis de Frédérique-Sophie Braize

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Frères siamois
Inspirée par un fait divers réel qui s’est déroulé au début des années mille-huit-cent-soixante en Haute-Savoie, Frédérique-Sophie Braize raconte l’histoire de Lily, une jeune fille devenue orpheline, rejetée par le village qui la croit diabolique car elle élève un enfant, deux si on considère seulement les têtes et les bustes, fruit d’une étreinte adultère. Accompagnée de son fidèle saint-bernard, elle...

sans couverture

L'Embâcle de Sylvie Dazy, Camille Cazaubon (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
L'embâcle après la débâcle
Ce roman, c’est l’histoire d’une petite ville de province comme il y en a tellement en France, elle est plutôt banale, sa plus grande originalité résidant dans sa situation au bord d’un fleuve qui peut la submerger dans ses plus fortes colères. Et, comme toutes les villes de France, elle fait l’objet des attentions des édiles locales, des urbanistes visionnaires,...

sans couverture

L'Ordre des choses de Jean-François Pigeat, Camille Cazaubon (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Un enfant qui pourrait ne pas naître
En lisant ce livre, j’ai très vite pensé à un roman de Jonathan Coe, la deuxième partie d’un diptyque commencé avec « Bienvenue au club » et complété par celui que j’évoque « Le cercle fermé ». Ce livre raconte l’histoire d’une bande de copains qui se retrouvent après qu’ils ont terminé leurs études, qu’ils se sont installés dans leur...

sans couverture

Le premier oeuf de Pâques de Zemanel, Amélie Dufour (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 30 ans)
10 etoiles
Conte explicatif
"Le premier œuf de Pâques" de Zemael et Amélie Dufour est un album du Père Castor, sorti en 2010 pour la première fois. C’est un conte explicatif sur l’origine de la décoration des œufs. Une poule part de chez elle, en direction du palais de la reine des poules, afin de concourir pour le plus bel œuf. Toutefois en cours de...

sans couverture

Ce n'était qu'une simple promesse de Yann Déjaury

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Jeunesse et secret
1995, Bretagne, six amis passent leurs vacances ensemble. Grande insouciance, petits bonheurs, l'envie de ne jamais se séparer et une promesse scellée dans le granit: celle de se retrouver dans 20 ans, qu'importe les aléas.2015, la vie les a rattrapés et, le jour venu, un seul a tenu son engagement. Malgré cet acte manqué, il organise un séjour ludique dans...

sans couverture

Canot Western de Laurette Laurin

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
Le bar western où chantait Céline Dion
Tous les Français et tous les immigrants devraient lire ce roman de Laurette Laurin qui décrit la mentalité des familles québécoises d’hier. Il faut connaître les racines pour réaliser la vitalité de l’arbre. Il en est des Québécois de souche qui, comme des rhizomes, ont réussi à produire un bosquet touffu à l’instar du lilas. Est-ce un roman biographique ?...

sans couverture

Un orval des ors Vaut de Eric Dejaeger, John F. Ellyton

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Traquer les voleurs d'orval
Crime de lèse buveur de bière avisé, le stock d’Orval du Ris de Veau à la Saint-Honoré, rue Utrillo à Paris, est en chute libre et Ezéchiel Lesoudeur ne veut pas envisager une situation digne de la prohibition. Il veut régler cette question au plus vite. « A mon avis, c’est une histoire belge qui n’ira pas bien loin »...

sans couverture

A la cime des montagnes de Chi Zijian

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
La vie dans les montagnes chinoises sous Mao
A la pointe extrême du nord de la Chine, là où elle côtoie la Sibérie, là où le froid et la neige n’incitent pas les populations à venir se fixer, là est née Chi Zijian, l’auteure de ce vaste roman qui raconte l’histoire d’un village perché au sommet d’une montagne à l’époque où Mao tenait fermement le timon du pays....

sans couverture

Fin de partie de Frank Brady

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
10 etoiles
UNE VIE SUR SOIXANTE-QUATRE CASES D'ÉCHIQUIER.
C'est vers l'âge de 6 ans que le jeune Bobby FISCHER reçut son premier jeu d'échecs en cadeau de sa mère. Très vite, plus qu’une passion, ce jeu devient pour lui une véritable obsession ! Son ascension est dès lors foudroyante! Aidé il faut le dire par son QI de 180 et sa facilité à apprendre les langues. Très vite...

sans couverture

Comme elle l’imagine de Stéphanie Dupays

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Amour et monde virtuel
Laure est professeur de littérature, spécialiste de Flaubert. C'est via les réseaux sociaux qu'elle a rencontré Vincent. Ils ont des goûts communs, les vieux films noir et blanc et la littérature. Laure a hâte en rentrant de scruter son téléphone. Il faut qu'elle voie si Vincent est disponible, c'est addictif, viscéral. Elle décortique sa page FB, la...

sans couverture

Le comte de Mazzara de Alexandre Dumas

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)
7 etoiles
Le Jettateur
Synopsis : Alexandre Dumas reçoit d'un ami Petruccelli Della Gattina une histoire qu'il lui prie d'écrire à la seule condition d'être nommé, avec ce courrier, il reçoit une invitation à déjeuner du vicomte Alphonse de Quinzac, celui bien qu'étant plus l'ami de son fils que le sien ne se rend pas moins à l'invitation en emportant le manuscrit, il...

sans couverture

Les gratitudes de Delphine de Vigan

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Accompagner les personnes âgées dépendantes
Micha est installée en maison de retraite. Elle reçoit la visite de sa fille Marie, apprécie la compagnie de Jérôme, le jeune orthophoniste qu'elle trouve beau. Elle semble accompagnée au mieux dans sa fin de vie ; toutefois, elle ne vit pas au mieux cette phase d'existence. Elle confond et perd les mots, s'en rend compte, culpabilise de ne plus...

sans couverture

Druuna - Tome 05: Celle qui vient du vent de Paolo Eleuteri Serpieri

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
La guerre des clones
Avec ce dernier opus, que l'on n'attendait plus, Serpiri nous surprend à plus d'un titre. D'une part, le dessinateur renoue avec le style de ses bd sur les western avec l'apparition d'indiens et de chevaux dans l'univers de Druuna (Seul le personnage du gnome nous rappelle l'univers futuriste où Druuna évolue habituellement) et ensuite, en ne présentant aucune scène de...

sans couverture

Le Maître Chocolatier - tome 1 - La Boutique de Eric Corbeyran (Scénario), Bénédicte Gourdon (Scénario), Chetville (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
C'est le moment de parler de chocolat... Non ?
Depuis plusieurs semaines, absorbé dans mon travail sur les autrices britanniques de romans policiers, je n’ai pas beaucoup écrit sur la bande dessinée. Pire, j’ai même oublié d’envoyer une chronique radio à certaines radios la semaine dernière… Oui, cela arrive… Il est donc temps de remédier à cela et de reprendre mes lectures régulières et commentaires chroniqués… Ce qui est certain,...

sans couverture

Comme des mouches (Roman policier mais pas que…) de Frédéric Ernotte, Pierre Gaulon

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Comme des mouches
Leila est trentenaire, déçue en amour depuis la rupture avec Michaël. Elle se retrouve avec Gwen, son amie de toujours au O'Neils, le pub irlandais de Berry. Pour se venger des hommes, et remonter le moral à son amie, Gwen lui propose de ressusciter un profil bidon utilisé 18 ans plus tôt sur un site de rencontre - le Love...

sans couverture

Derrière l'envers du décor de Joaquim Cauqueraumont, Gwen Guégan (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Juste quelques mots
Selon la fiche de présentation, « Joaquim Cauqueraumont est une éponge, un écouteur, une saison climatique en Bretagne ». Pour son éditeur « C’est un explorateur qui vit en permanence dans la quête d’une illumination, dans la recherche de ce qui va pouvoir l’enrichir émotionnellement, intellectuellement, spirituellement ». Pour le lecteur c’est un artiste des mots, de la formule, un...

Page 1 de 7 Suivante Fin