Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Le piège américain de Matthieu Aron, Frédéric Pierucci

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Aperçu de la redoutable guerre économique menée par l’oncle Sam
Derrière son récit kafkaïen dont les séquences s’enchaînent comme un thriller, Frédéric Pierucci démontre un complot de la justice américaine à l’encontre des concurrents étrangers de ses fleurons industriels. Ancien cadre dirigeant expatrié à Singapour, il a compris que son arrestation inopinée en 2013 à New-York et sa condamnation pour corruption dans une affaire survenue 9 ans auparavant en Indonésie...

sans couverture

Une maternité rouge de Christian Lax

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Une maternité rouge
Magnifique album paru chez Futuropolis dans la collection "Louvre" Septembre 1960 : le Soudan français (Mali) est dépossédé, pillé de ses oeuvres artistiques. Une maternité rouge atterrira au Louvre. Une autre sera cachée et retrouvée au printemps 2014 par Alou, un chasseur de miel qui la retrouvera et sera chargé par Hogan, un maître érudit , oh comble et ironie du sort...

sans couverture

La colonisation (suivi par) Le massacre d'Ambiky de Jean Grave, Paul Vigné d'Octon

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
les bienfaits de la colonisation ?
Le petit livre publié au Sextant, et qui réunit les deux courts textes de Jean Grave, La colonisation (1912) et de Paul Vigné d’Octon, Le massacre d’Ambiky (1900), m’apparaît très éclairant sur ce qui se passe aujourd’hui, ici et dans le monde. Jean Grave, anarchiste du début du XXe siècle, désolé de voir que même les prolétaires tombent dans le panneau...

sans couverture

Soren disparu de Véronique Biefnot, Francis Dannemark

critiqué par Nathavh - (54 ans)
7 etoiles
Soren disparu
Novembre 2017, c'est la dernière fois qu'on a vu Soren. Il a quitté le taxi avant le pont. Depuis on ne l'a jamais revu, il n'a jamais traversé ce pont, il n'est jamais arrivé à l'hôtel. Soren avait 58 ans. Mais qui était-il vraiment ? Tour à tour producteur, musicien, organisateur de spectacles, père, amant, passionné, il a traversé...

sans couverture

Hunger: Une histoire de mon corps de Roxane Gay

critiqué par Blue Cat - (54 ans)
7 etoiles
1M91 - 261 Kilos
Dans ce livre témoignage, Roxane Gay, féministe et universitaire Noire Américaine, nous raconte l'histoire de son corps, sous le titre américain de 'Faim'. L'auteure a pesé jusqu'à 261 kgs pour 1m91, et s'est donc trouvée en 'obésité massive', le stade ultime, au delà de l'obésité morbide. Alors comment fait-on pour vivre avec un corps aussi imposant ? Et bien, cela demande...

sans couverture

L'étrange affaire Laprades: Le crime de l'avenue Victor-Hugo de Jean Jolly

critiqué par Espira - (Paris - 58 ans)
9 etoiles
L'étrange affaire Laprades
Hier grand reporter, chroniqueur et éditorialiste de politique étrangère et d'économie internationale, Jean Jolly entame aujourd'hui à quatre-vingts ans une carrière d'auteur de romans policiers. Son premier ouvrage de ce type – L'étrange affaire Laprades - s'inscrit dans la lignée des romans policiers classiques français. Une intrigue bien ficelée et riche en rebondissements. Un avocat anxieux, un industriel arrogant, une épouse...

sans couverture

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Roman noir à la française
Présentation de l'éditeur "Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile. - Et alors, qu'y a-t-il d'extraordinaire à cela ? demandai-je. - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés. - De quoi parlez-vous ? - Les cahiers... Ceux de Rose." Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels...

sans couverture

La vérité sur "Dix petits nègres" de Pierre Bayard

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
9 etoiles
J'adore ce genre d'ouvrage...
Pour Pierre Bayard, les questions sont simples, ou, plus exactement, elles méritent d’être posées sans précaution, de façon nette, et il faut construire la réponse avec logique, sans tricher, en manipulant juste un peu le lecteur comme tout auteur sait si bien le faire… Alors, avec ce préalable, il peut se demander si Agatha Christie ne s’est pas fourvoyée en écrivant...

sans couverture

The heart of Dead Cells de Benoît Reinier

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
10 etoiles
Les petits qui font de grandes choses.
Avec cet ouvrage, les éditions Third lancent un nouveau type de livre, à mi-chemin entre le "making-of" et l'"artbook". Le sujet ici est le jeu vidéo "Dead Cells", un titre indépendant français qui a beaucoup fait parler de lui en 2018, de par ses immenses qualités. Comme d'habitude, le livre revient sur les coulisses de la création du jeu, sur...

sans couverture

Colette et Jacques de Olivier Duhamel

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Une histoire familiale au cœur de la grande Histoire.
Une histoire familiale au cœur de la grande Histoire. Colette et Jacques, ce sont les parents d'Olivier Duhamel, des parents dont il retrace ici les parcours intellectuel et politique de leur naissance en 1924 jusqu'en 1980 et qui ont marqué le paysage politique pour l'un et le paysage culturel pour l'autre . Deux êtres au coeur de tous les pouvoirs....

sans couverture

Gangs of L.A.: Une enquête d'Isaiah Quintabe de Joe Ide

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
Mise en place
Présentation de l'éditeur La police de Los Angeles ne parvient pas à juguler la criminalité galopante dans les quartiers mal famés à l’est de Long Beach : meurtres impunis, retraités dépouillés, enfants kidnappés… Mais on murmure le nom d’un citoyen qui peut aider ceux à qui la police tourne le dos : Isaiah Quintabe. On l’appelle IQ. Un loup solitaire qui n’a...

sans couverture

La peau du papillon de Sergey Kuznetsov

critiqué par Reginalda - (lyon - 52 ans)
8 etoiles
Une traque entre fantasme et réalité
Un tueur en série sévit dans Moscou depuis plusieurs mois. Xénia, jeune journaliste du web, dynamique et ambitieuse, que ses goûts sexuels portent au sadomasochisme, décide de créer un site consacré à ce maniaque, moins dans le but de contribuer à sa capture que dans celui d’obtenir une promotion grâce au succès de son entreprise. Mais le virtuel et le...

sans couverture

La Voie de l'Errance de Jean-Luc Bremond

critiqué par Jlma - (Auchel - 54 ans)
8 etoiles
Une errance extraordinaire
Un grand merci à Jean-Luc Brémond pour m'avoir adressé son livre avec une petite dédicace que j'apprécie toujours. Alors je suis désolée mais pour ma part j'ai trouvé le récit un peu long avec beaucoup de descriptions... C'est vrai que je préfère quand on va à l'essentiel et suis vraiment fan des dialogues. Néanmoins l'histoire est plus qu'intéressante avec des personnages très attachants....

sans couverture

Androïdes T05 - Synn de Sébastien Lamirand (Dessin), Louis (Scénario et dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
3 etoiles
Un androïde peut-il mourir?
Dans un futur lointain, alors que l’espèce humaine a disparu, la terre n’est plus peuplée que d’androïdes! Manquant désormais de place sur la Terre, ils cherchent de nouveaux mondes à coloniser. Pour explorer les planètes extrêmement hostiles, où la vie est une lutte de tous les instants, des androïdes immortels capables de régénérer eux-mêmes leur enveloppe physique à l’infini ont...

sans couverture

Trouble de Jeroen Olyslaegers

critiqué par Nathavh - (54 ans)
8 etoiles
Trouble
Littérature du Nord de mon pays, une LC avec Anne, Maryline et Kathel dans le cadre du mois belge, l'envie de prolonger "le flirt flamand" initié par la Foire du Livre de Bruxelles. Wilfried Wils écrit ses confessions à l'attention de son arrière-petit-fils, il est au seuil de sa vie et revient sur sa jeunesse et les périodes "troubles" du début...

sans couverture

Métamorphoses 1858 - T01 : Tyria Jacobaeae de Alexie Durand (Scénario), Sylvain Ferret (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Des cyborgs dans la rue Morgue
Paris, 1858. En l’espace d’une semaine, trois jeunes femmes des quartiers populaires disparaissent mystérieusement. Lorsque le jeune frère d’une disparue contacte le détective Stanislas Andrzej, celui-ci y voit une aubaine financière et accepte d’enquêter, contre l’avis de son ami chirurgien Joseph. De plus, les choses prendront une tournure effrayante quand le corps d’une des victimes sera repêché dans la Seine,...

sans couverture

Vital ! de Frédéric Saldmann

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
9 etoiles
Comment préserver sa santé
Nul doute que la santé est le plus précieux de tous les biens. En début d’année, ne présente-t-on pas nos vœux en souhaitant plein de bonnes choses et surtout la santé à nos proches et à nos amis ? Mais cette santé si désirée ne dépend-elle pas de nous, de nos habitudes, de notre mode de vie ? Tout commence par une...

sans couverture

Des hommes couleur de ciel de Anaïs Llobet

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Drame humain
Présentation de l'éditeur Dans le pays où est né Oumar, il n'existe pas de mot pour dire ce qu'il est, seulement des périphrases : stigal basakh vol stag, un « homme couleur de ciel ». Réfugié à La Haye, le jeune Tchétchène se fait appeler Adam, passe son baccalauréat, boit des vodka-orange et embrasse des garçons dans l'obscurité des clubs. Mais...

sans couverture

La nuit se lève de Élisabeth Quin

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Vivre avec un double glaucome
La journaliste d'Arte, ancienne chroniqueuse cinéma de Rive droite rive gauche, évoque un nouveau pan de sa vie. Après le combat de l'adoption, il s'agit d'une autre épreuve douloureuse, de nature médicale, qui la menace de perdre la vue, en raison du diagnostic d'une double glaucome. Elle évoque son choc, ses moments d'abattement, mais aussi son courage, sa force qui...

sans couverture

Vieux renards et jeunes loups de Frédéric Métézeau

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)
8 etoiles
Jeunes renards rusés?
Voilà un livre fort sympathique sur des gens qui le sont…. Plus ou moins… Il ne s'agit pas là d'un livre « politique » en soi mais plutôt sur les « acteurs politiques » qui tiennent le « haut du pavé » actuellement soit au niveau des médias soit au titre de leurs fonctions. L'auteur brosse un portrait de chacun des...

sans couverture

No War - Tome 1 de Anthony Pastor

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
7 etoiles
Un premier volet dynamique
Cette bande dessinée se déroule au Vukland. Un projet de barrage divise la population, il y a les écolos qui s’opposent à cette décision et les skinheads à la botte du pouvoir en place qui sèment le trouble dans le pays. Un ingénieur en lien avec ce projet est retrouvé assassiné. Ce n’est pas tout ! Une pierre mystérieuse qui...

sans couverture

Le procès du cochon de Oscar Coop-Phane

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
6 etoiles
La justice pour tous
Présentation de l'éditeur Dans un village et un temps reculé, un monstre croque la joue et l’épaule d’un bébé laissé quelques instants seul par sa mère, puis repart tranquillement vers la forêt. Il est bientôt rattrapé par une horde d’hommes décidés à le tuer, mais dans le monde des hommes, la justice, comme la mort, se rendent au tribunal. Même si...

sans couverture

Reines de sang - Constance d'Antioche 01 de Jean-Pierre Pécau (Scénario), Gabriele Parma (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
9 etoiles
Une excellente série historique et humaine
J’ai lu, hier, le premier album de la série Constance d’Antioche, La princesse rebelle, de Jean-Pierre Pécau (scénario), Gabriele Parma (dessin) et Dimitri Fogolin (couleurs). Cette série vient prendre sa place dans la collection Les reines de sang, une excellente collection qui compte déjà de nombreuses reines et albums, en particulier le très bon travail sur la reine Aliénor d’Aquitaine… Avec...

sans couverture

Le tueur et le poète de Nicolas Domenach, Maurice Szafran

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Aucune chance !…
Comment s’y est-il pris, ce jeune-blanc bec considéré sans la moindre chance en 2016, selon un avis largement répandu parmi les observateurs et acteurs les plus chevronnés de la politique ? Elu sans coup férir au premier essai en se jouant des obstacles, ses débuts de Président ont marqué par leur solennité monarchique. L’opposition décomposée s’est retranchée derrière la ronde...

sans couverture

Le matin est un tigre de Constance Joly

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Le drame de l'intérieur
Présentation de l'éditeur Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle a l'intuition qu'un chardon pousse à l'intérieur de la poitrine de son enfant On a beau lui dire ― son...

sans couverture

Le Marabout de Ayavi Lake

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
5 etoiles
Une Sénégalaise de Jonquière
Jonquière forme avec Chicoutimi la principale ville du Lac St-Jean au pays de Maria Chapdelaine. Les noirs n’y courent pas les rues pour l’instant. Mais ceux que l’on rencontre en région désarçonnent les blancs. Ils sont devenus des Québécois pure laine, l’accent, les jurons liturgiques et le langage scatologique compris. Quelle surprise quand la narratrice, l’alter ego de l’auteure, entend...

sans couverture

Sérotonine de Michel Houellebecq

critiqué par LOUIS DERITZ - (61 ans)
8 etoiles
Sombre comme la mort
« Ne nous suicidons pas tout de suite il reste encore des gens à décevoir ». Florent-Claude déambule dans le néant qu’est devenue sa vie et bientôt il n’y aura plus rien à quoi raccrocher son existence. Déçu par tout et surtout par lui-même, l’issue fatale, la libération de ses souffrances est inéluctable. Un proverbe arabe pourrait...

sans couverture

La guerre des pauvres de Éric Vuillard

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
Une des épopées des sans rien
La guerre des pauvres récit d'Eric Vuillard éditions Actes Sud 68 pages intenses janvier 2019 Ce livre tombe à pic.... L'irruption du mouvement des gilets jaunes a-t-elle inspiré l'auteur ? Peut-être.... Mais aujourd'hui comme avant-hier à la fin du Moyen Age, au début de la Renaissance ou après, les damnés de la terre qu'on n'attendait pas, jaillissent et se montrent courageux et plus que téméraires. Ils...

sans couverture

Champignac - tome 1 - Enigma de Béka (Scénario), David Etien (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
9 etoiles
La jeunesse du Comte de Champignac
Les "spin-off" de Spirou se succèdent et ne se ressemblent pas, ce qui est bien normal, chaque auteur, chaque dessinateur ayant son style et sa personnalité, puisqu'ici, contrairement à d'autres reprises de séries célèbres, les auteurs évitent de se couler servilement dans le style du maître On peut apprécier ceux qui font, avec souvent beaucoup de talent, du Jacobs...

sans couverture

Halo : Le space opera selon Bungie de Loïc Ralet

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
7 etoiles
Réussi mais incomplet.
Cet ouvrage revient sur la saga vidéoludique "Halo", une série de space opera née au sein du studio Bungie et dont le destin est intimement lié à celui de Microsoft et de la Xbox. L'histoire de la série se confond ainsi avec celle du pari audacieux de Microsoft de s'aventurer dans ce milieu si difficile et concurrentiel qu'est celui du...

Début Précédente Page 7 de 7