Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Les Bourgeois de Alice Ferney

critiqué par Pascale Ew. - (50 ans)
8 etoiles
A lire, mais un tantinet monotone
Les Bourgeois sont une grande famille traditionnelle, catholique et monarchiste, qui a traversé le XXème siècle en étant bien de son temps et en épousant les mentalités de chaque génération. Henri et Mathilde Bourgeois eurent dix enfants dont presque tous les garçons s'enrôlèrent dans l'armée. Ils vécurent donc au gré des différentes guerres qui frappèrent la France. Et le récit...

sans couverture

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez

critiqué par Anna Rose - (45 ans)
8 etoiles
Sinistre sujet
L'auteur nous raconte l'histoire effroyable de la fuite du docteur Mengele, médecin des camps de concentration dont les actions relevaient non pas du soin mais de la torture et actes de barbarie. A la fin de la guerre, il réussit à échapper aux alliés en se cachant dans une ferme avant de se réfugier en Argentine comme bien d'autres compatriotes....

sans couverture

Encore vivant de Pierre Souchon

critiqué par Nathavh - (53 ans)
7 etoiles
Encore vivant
C'est réfugié sur une statue de Jaurès que Pierre est emmené pour l'Hôpital Psychiatrique, un endroit qu'il connaît malheureusement trop bien car il y avait fait un séjour lorsqu'il avait 20 ans. A l'époque, il avait été diagnostiqué bipolaire. Pierre n'a aucune envie d'être là, il ne comprend d'ailleurs pas pourquoi il s'y trouve entouré de paranos, d'alcooliques, de toutes ces vies...

sans couverture

La ferme (vue de nuit) de Anne-Frédérique Rochat

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
La ferme (vue de nuit)
C'est avec beaucoup de bonheur que je retrouve la plume d'Anne-Frédérique Rochat qui nous propose son sixième roman. Il y a quelques jours, Annie a reçu un courrier. Elle a reconnu l'écriture d'Etienne, son premier amour, sur l'enveloppe. Celle-ci ne contenait qu'un simple carton blanc. Elle arrive aujourd'hui à la "ferme", une construction faite de grandes baies vitrées et...

sans couverture

Le combat d'un homme homosexuel de Pabloemma

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 31 ans)
10 etoiles
un recueil de nouvelle sur le combat d'un homme homosexuel
Marianne est une avocate qui eut perdu son mari quelques années plus tôt. Celle-ci avait un garçon qui plus tard après avoir fait des études en communication était devenue journaliste. Frédéric tel qu’il se prénomme, était un garçon bien timide par le passé mais curieusement, les conditions dans lesquelles il avait grandi vont faire en sorte que son attitude devient...

sans couverture

La Maree de Jade de Xavier Watremez

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)
10 etoiles
ELLE VIENT VERS VOUS...
Thriller à la "Get Out" (mais à la puissance 1000), La Marée de Jade nous entraîne dans un monde très éloigné de la crise économique et de ses banalités pour enfin nous conduire vers des ténèbres à la fragrance infiniment déroutante... On est donc happé au fil de l'histoire réaliste par de justes propos antisociaux et aussi par des faits...

sans couverture

Une simple histoire d'amour, tome 2 de Louise Tremblay D'Essiambre

critiqué par Alapage - (44 ans)
9 etoiles
Un deuxième tome encore meilleur!
C'est avec beaucoup d'enthousiasme que je me suis replongée au sein de cette merveilleuse saga familiale. Quel plaisir que de retrouver la famille Lafrance! L'été vient tout juste d'arriver et Marie-Thérèse approche à grands pas de son accouchement. Elle et Jaquelin ont bien évidemment trouvé le moyen de travailler ensemble et la cordonnerie a rouvert ses portes. Tout semble aller pour...

sans couverture

La Maison de l'Autre Cote du Lac de Hélène Delhamende

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)
9 etoiles
Brillant !
A quatre ans, Diégo est sur une plage de Thaïlande avec sa mère. Alors qu’il sort de sa baignade, l’enfant ne retrouve plus sa mère. L’hôtel, la police interviennent mais il faut se rendre à l’évidence : la femme a disparu, sans laisser aucune trace. Diego a maintenant dix-sept ans. Il vit à la Maison Heureuse de Saint-Roch, un institut...

sans couverture

Dix bonnes raisons de dormir nue de Pabloemma Ngon

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 31 ans)
9 etoiles
Découvrez les dix bonnes raisons de dormir nue
Bien de ceux qui s'aiment ne savent pas qu'ils est important de dormir nu. vous vous poserez sans doute la question de savoir quels sont ses avantages. c'est ce que nous allons vous faire découvrir à travers les dix bonnes raisons que nous avons pris soin d'énumérer dans ce livre pour vous expliquer quel est la place que cela occupe...

sans couverture

Dirt Road de James Kelman

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
8 etoiles
De l'Ecosse aux USA, de l'adolescence à l'indépendance
James Kelman fait partie des écrivains que j’ai sélectionnés pour découvrir l’Ecosse avant de m’y rendre en voyage... mais Dirt Road se passe aux Etats Unis ! Ce livre est donc d’abord le regard d’un européen qui arrive pour la première fois aux Etats-Unis, particulièrement dans la Bible Belt au sud. Les petits faits et détails du quotidien notés avec...

sans couverture

Meurtres en Déodatie de Delf In

critiqué par Tianhua88 - (34 ans)
9 etoiles
Un 1er roman surprenant
J'avais déjà lu le recueil de cette auteure et je me suis donc laissée tenter par son premier roman. Un roman policier qui se déroule dans la ville de Saint Dié des Vosges. L'écriture est parfois un peu maladroite (sûrement le manque d'expérience) mais ce livre m'a vraiment plu : les personnages sont intrigants, l'histoire est très bien écrite. Au final,...

sans couverture

Poèmes sur le désastre de Lisbonne, et sur la loi naturelle , avec des préfaces, des notes, etc. de Voltaire

critiqué par Numanuma - (Tours - 44 ans)
10 etoiles
Irreductible Voltaire
Comment Voltaire peut-il être encore présenté ? Né François-Marié Arouet en 1694, il décède à Paris le 30 mai 1778. Contes, poèmes, pièces de théâtres, pamphlets, articles, romans, graphomane protéiforme, il n’est guère de genre qu’il ne visite. La renommée de Voltaire, sa force de travail, la variété de ses œuvres, ses dons de polémistes en font quasi un contre-pouvoir...

sans couverture

Fendus jusqu'à l'âme de Meryl Mille

critiqué par EhLulu - (29 ans)
10 etoiles
Une bonne surprise !
Pour un premier roman, j'ai été très surprise par sa maturité tant dans le style d'écriture que dans l'intrigue. On découvre petit à petit l'histoire de l'héroïne, à l'antipode de l'image de la femme dans la société : sûre d'elle et de ce qu'elle veut, complètement inconsciente (dans le bon sens, à savoir sans douter d'elle en se posant des...

sans couverture

Raturedeuxtrois de Pierre Bruno

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 50 ans)
8 etoiles
Bousculade
Lecture ardue que celle de "Raturedeuxtrois" de Pierre Bruno. Pour ce faire, il faut une grande disponibilité, une fameuse capacité d'écoute, une géante ouverture d'esprit et un lâcher prise certain. On se laisse prendre par cet univers particulier, tous les textes ou poèmes présentés semblent extrêmement travaillés. Pierre Bruno joue avec les mots, le graphisme, les sens, la perception du...

sans couverture

Le Berceau de la peur de Mark Edwards, Louise Voss

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
7 etoiles
Personnages clichés et caricaturaux.
Après un prologue nous décrivant le drame de la vie privée de l'inspecteur principal, l'on débute le récit juste avant l’enlèvement d'un troisième enfant d'une banlieue chic de Londres. Dès le début du récit force est de constater, qu'une fois de plus, l'on ne va pas échapper aux sempiternels clichés sur la police : l'enquête est dirigée par un policier torturé par...

sans couverture

Maintenant et à jamais de Audrey Martinez

critiqué par Alapage - (44 ans)
7 etoiles
Profonds mais trop court...
Au premier abord, nous pourrions penser que ce roman est une jolie romance entre deux jeunes, mais c'est beaucoup plus que cela. L'auteure aborde également les étapes du deuil, les choix que l'on fait face aux épreuves, la violence conjugale bref, un roman trop court qui aborde des sujets profonds. Emma est amoureuse de Ian depuis la première fois qu'elle l'a...

sans couverture

Albin Saison 2 de Albin Bis

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Création littéraire
J’ai lu cette suite de textes, on dirait un petit carnet de moleskine comme bien des écrivains en possèdent pour noter leurs idées, comme l’histoire d’u jeune homme qui voudrait écrire un roman mais qui n’arrive pas à se faire publier, ni même à écrire quelque chose de mieux. Millot, l’éditeur, ne veut pas de son texte et Madame Marcel,...

sans couverture

Livia Lone de Barry Eisler

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
2 etoiles
Plaidoyer contre la pédophilie ou apologie de la violence.
Après un premier chapitre intitulé « Aujourd'hui » où l'on voit une jeune femme asiatique racoler dans un bar un homme, puis l'entraîner dans un parc pour le tuer alors qu'il cherchait à la violer, on va suivre le parcours de cette jeune femme. L'auteur va alterner le récit en deux phases intitulées « Avant » et « Maintenant », et va alterner son récit en...

sans couverture

Exister suffit de Véronique Joyaux

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)
10 etoiles
quand l'amour s'en va
Avec son nouveau recueil, Véronique Joyaux nous livre les états d’âme de l’amour perdu (“Il n’y a que les sons de l’absence”), où le silence règne désormais en maître (“Les phrases ont coulé à pic dans le silence”), où il faut se réhabituer à vivre dans la solitude (“Et l’on vit sans trop de présence / Tout se ressemble à...

sans couverture

Les pensées de Qi Shi Tsu de Thierry Rocher, Jepida (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
7 etoiles
C'est l'un des "2 Anes" qu'il dit !
Je sais les chansonniers ne sont plus très à la mode mais moi j’aime cet humour bien français, cette satire acide, narquoise, cette façon de remettre les puissants à leur juste place, je n’ose pas dire laquelle, cette impertinence salutaire. Aussi, je me délecte depuis plusieurs mois des chroniques et des bons mots des membres de la troupe du théâtre...

sans couverture

L'Enfance est un parfum tenace de Jean-Zéphyr Idoux

critiqué par CHALOT - (69 ans)
10 etoiles
Un livre que l’on attendait…..
L’Enfance est un parfum tenace De Jean-Zéphyr IDOUX Juillet 2017 ISBN 9782951401477 196 pages 16 euros propre éditeur: Jean-Zéphyr IDOUX ...

sans couverture

Hello de la planète Zèbres de Sam B Sam

critiqué par Nathavh - (53 ans)
9 etoiles
Un drôle de zèbre où en savoir plus sur les enfants HP
Il a 10 ans, il est HP et souvent incompris par ses camarades de classe. Il n'a pas bien vécu les choses avant de savoir en passant les tests qu'il était HP (Haut-Potentiel) et que son mode de fonctionnement est différent des autres. Alors est venu le moment d'écrire un roman pour raconter aux autres et leur permettre de...

sans couverture

A mort le flic ! de Sébastien Jallamion

critiqué par Hexagone - (46 ans)
10 etoiles
Témoignage choc d'un flic !
Cri d'alarme d'un policier. Sébastien JALLAMION est un fonctionnaire comme il en existe sans doute de nombreux. Passé par le service national au sein de la police, il y entre en passant le concours de Gardien de la Paix, passe une partie de sa vie professionnelle aux Lilas, puis mute à Lyon où il passera par la BAC et des services...

sans couverture

La Maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut

critiqué par LKA - (51 ans)
10 etoiles
Une belle découverte
Un roman extrêmement prenant. Une fois la porte de cette maison franchie, en compagnie d’Alan Lambin, le personnage principal, aussi sympathique qu’atypique, impossible de lâcher les pages, de repartir sans le fin mot de l’histoire. Et quelle histoire ! Fantôme, pas fantôme ? Émotion, suspense, Histoire, romance, surnaturel, un savoureux cocktail. Une belle histoire, poignante… Mais je n'en dis pas...

sans couverture

Nice, l'attentat. La contre enquête de Alexandre Schoedler

critiqué par Bon-bouquins - (32 ans)
9 etoiles
Nice l'attentat,la contre-enquête : enfin toute la vérité sur les zones d'ombres
En attente du livre. D'après la quatrième de couverture,il s'annonce prometteur. Dès que je l'aurai lu en entier je modifierai cette critique....

sans couverture

Changement de cap de Jen Malone

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
D'une belle profondeur...
"La mer donne à comprendre à l'homme qu'il n'a pas d'autre toit que ses rêves" Pour Cassie, la mer est loin d'être l'objet de ses rêves. Alors qu'elle était en pleine programmation de ses prochaines vacances avec ses meilleures amies, Jess et Tara, elle apprend qu'elle doit partir sur ce voilier qui vient tout juste d'apparaître dans son entrée. Déjà que...

sans couverture

Urban Tome 4: Enquête immobile de Luc Brunschwig (Scénario), Roberto Ricci (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Très bon récit d'anticipation
mon avis porte sur la série -les 4 premiers albums- : J'avais d'abord découvert le tome 1 d'"Urban" il y a quelques années, sans y donner suite. Et là au hasard de mes déambulations, je tombe sur les 4 premiers volumes de cette série à la médiathèque. Je m'y suis plongé à mon retour et j'ai littéralement dévoré les 4 volumes...

sans couverture

Dans les coulisses du Marvel Cinematic Universe de Jean-Christophe Detrain

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)
6 etoiles
Histoire d'une machine hollywoodienne.
Voici un ouvrage dont le but est de raconter l'histoire de Marvel Studios, la branche cinématographique du célèbre éditeur de comics américain et de leur fameux univers de films partagés : le Marvel Cinematic Universe (MCU pour les intimes), une gigantesque machine à dollars qui constitue l'essentiel de la production hollywoodienne à grand spectacle d'aujourd'hui. La structure du livre est...

sans couverture

La nuit mange le jour de Hubert . (Scénario), Paul Burckel (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)
6 etoiles
Pour lecteurs avertis, mais alors vraiment vraiment avertis ...
Cette bande dessinée était mélangée aux nouvelles parutions à la FNAC. Je ne pensais pas qu'ils mettraient à portée de main ce genre de bande dessinée qui serait très rude pour un jeune lectorat. Thomas, un jeune gay, est attiré par un homme plus mûr et plus expérimenté que lui. Ce qui aurait pu n'être qu'une rencontre d'un soir va devenir...

sans couverture

La Saison des roses de Victoria Connelly

critiqué par Alapage - (44 ans)
6 etoiles
Agréable mais pas inoubliable!
Imaginez un manoir de l'époque médiéval avec ses douves, ajoutez-y des roseraies tout autour et vous y trouverez probablement une tonne de travaux à effectuer! Voilà où en sont les sœurs Hamilton. Depuis que leur mère est décédée, Evie et Gertie ne savent plus où donner de la tête. Les factures s'accumulent, elles n'ont d'autre choix que de demander l'aide de...

Début Précédente Page 7 de 7