Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Poèmes bleus de Georges Perros

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
10 etoiles
«Et que c'est tout à coup des plages de lumière noire, des ciels, des odeurs, de vieux saints, moississant dans un coin d'église, qui prennent possession de toi et déracinent un peu ta vie».
On meurt de rire on meurt de faim On meurt pour blessure à la guerre On meurt au théâtre à la fin D’un drame où le ciel est par terre. Il est cent façons de mourir Pour vivre on est beaucoup plus sage. Il s’agit de savoir moisir Entre l’espoir et le fromage. S’il est surtout connu parmi un public d’«Happy Few», pour ses «pensées» et ses aphorismes...

sans couverture

Les Bedaines de Coton (Ou la Vie de Charley Patton) de Cyril Maguy, Bertrand Lanche (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
La vie de Charley Patton
Adolescent j’ai été nourri à la musique yéyé qui déferlait alors sur l’Europe occidentale, une musique qui m’a vite lassé, m’incitant à chercher du côté de sa source, vers les Buddy Holly, Elvis Presley, Little Richard, Bill Halley, Ray Charles et consorts. Mais là n’était pas réellement l’origine, il fallait grimper encore un peu plus haut sur l’échelle du temps,...

sans couverture

Vinifera - Les Vins d'Orient, de Babylone aux pharaons de Eric Corbeyran (Scénario), Marco Bianchini (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
7 etoiles
Est-ce que l'on peut goûter ? Juste un peu...
J’ai déjà dit ma prudence devant l’avalanche de bandes dessinées qui nous parlent du vin, qui vantent ce nectar des dieux, qui chantent les louanges des terroirs sans oublier la mise en valeur du travail de ceux qui permettent à ces boissons sans égal de se glisser dans nos verres, du moins avec modération ! Seulement, voilà, devant la quantité...

sans couverture

Buck le chien perdu de Adrien Demont

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Chien perdu sans sa niche
Buck, le chien qui reste cloîtré dans sa niche, a peur de tout. Depuis toujours, il craint les nuages noirs, les rafales de vent, et plus que tout, sa propre ombre ! Pour Buck, qu’il y ait du soleil ou de l’orage, du vent ou de la pluie, il fera toujours un temps à ne pas mettre un chien dehors...

sans couverture

Kanopé 02. Héritage de Louise Joor

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Bon divertissement avec l'écologie en toile de fond
L’Amazonie, une région extraordinaire qui bientôt ne sera plus qu’un mythe. Et quand Louise Joor parle d’elle au futur, ce n’est pas le feu, mais une catastrophe nucléaire qui l’a durement éprouvée… Jean, un hacker pourchassé par les autorités de son monde, s’apprête à revenir en Amazonie, six ans après l’avoir quitté. Il va ainsi découvrir un fils qu’il n’a...

sans couverture

Autour de Blake & Mortimer - tome 11 - Le Dernier Pharaon de Thomas Gunzig (Scénario), Jaco Van Dormael (Scénario), François Schuiten (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
10 etoiles
Magistral !
Avant toutes choses, je dois dire que j’ai aimé cette aventure de « Blake et Mortimer » ou de plutôt celle de Mortimer tant le capitaine (non, le colonel, l’agent du l’intelligent service ayant pris du galon) Blake ne joue qu’un rôle assez minime ici. Je ne suis pas un spécialiste de Schuiten et de ses « Cités obscures...

sans couverture

Dîner à Montréal de Philippe Besson

critiqué par Nathavh - (55 ans)
9 etoiles
Dîner à Montréal
C'est le dernier volet de ce triptyque auto-fictionnel, quelques mois après la parution de "Un certain Paul Darrigrand". Dix-huit ans après l'épisode précédent, Philippe Besson nous raconte la rencontre faite dans une librairie ( tiens c'était le lieu de leur premier rendez-vous) à Montréal de Paul Darrigrand. Il fait la file pour une dédicace. Philippe signe le livre. Paul lui...

sans couverture

L'économie bleue 3.0 de Gunter Pauli

critiqué par Colen8 - (78 ans)
6 etoiles
Tout bénéfice
C’est bien gentil le développement durable, mais ça ne suffit plus loin de là. Il serait bon de passer à la vitesse supérieure d’autant que les produits dits recyclables continuent à épuiser les ressources primaires et une fois recyclés à dégager encore bien trop de déchets. Souvenons-nous : 1972 année où fut publié le rapport « Halte à la croissance...

sans couverture

La Fleur de dieu - tome 1 de Jean-Michel Ré

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
9 etoiles
Un début des plus prometteurs
Dans un futur très lointain, l’humanité a colonisé depuis des siècles de nombreuses planètes dont Sor'Ivanya sur laquelle pousse l’étrange « Fleur de Dieu » dont nul ne sait si elle relève du règne minéral ou végétal. Très rare et très recherchée pour ses propriétés hypnotiques voire hallucinogènes, elle fait l’objet d’un commerce très lucratif à l’intérieur de l’Empire. Mais voilà que...

sans couverture

1914-1918: de Jaurès au soldat inconnu de association SMT Melun

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
encyclopédie passionnante
1914-1918 : DE JAURES AU SOLDAT INCONNU Livre, encyclopédie philatélique cartophile et variée Oeuvre collective conçue par la Société Melunaise de Timbrologie (association) 300 pages avec des reproductions de timbres, de cartes postales documents en noir et blac et en couleurs d'excellente qualité 300 pages 26 mai 2019 auto-édition 34 € pour commander societemelunaisedetimbrologie@laposte.net C'est une œuvre monumentale Le lecteur peut, au choix : feuilleter le document, chercher des informations, admirer...

sans couverture

Zaroff de Sylvain Runberg (Scénario), François Miville-Deschênes (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
8 etoiles
Une chasse à l'homme surprenante et passionnante
Une bande dessinée dans la collection Signé est souvent gage de qualité et en l’occurrence, avec "Zaroff", le lecteur, que je suis , est une nouvelle fois comblé. J’avais repéré ce titre depuis quelques mois dans les prévisions de sorties, grâce à la superbe couverture qui cristallisait le crime, la moiteur d’une forêt vierge et un héros haut en couleur. A...

sans couverture

On marche sur la tête ! de Xavier Stubbe, Charlotte Volta (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
En images et en chansons
L’espace d’une quarantaine de minutes, en écoutant ce CD tout regardant les superbes illustrations de Charlotte Volta, je suis redevenu l’enfant friand de belles histoires que j’étais dans mon petit coin de campagne. Des histoires qu’on me racontait mais que bien vite j’ai su lire tout seul. Des histoires hélas sans musique car nous n’étions pas équipés pour en écouter...

sans couverture

Le Chant de l'assassin de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 39 ans)
10 etoiles
Parce qu'une parole donnée peut faire ressurgir les démons les plus enfouis...
Présentation de l’éditeur : 1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n'a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu'Henry arrive à...

sans couverture

Les dames de l'Elysée de Lynda Maache, Bertrand Meyer-Stabley

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
La vie de "Château"
On les dénomme souvent « First lady » comme si en France il n’existait aucune expression pour définir ces femmes qui sont les épouses ou les compagnes de ceux qui ont élus à la présidence de la République. Effectivement, leur statut n’est absolument pas défini, elles sont de simples épouses ou compagnes mais entrent par la force des choses dans...

sans couverture

Le petit roi du monde de Philippe Amar

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 66 ans)
9 etoiles
Tact, sensibilité, humour, une bouffée d'air frais, un joli roman
Victor, un jeune adolescent de douze ans, vit depuis de nombreuses années chez Annie qui l'élève comme son propre fils en famille d'accueil. Suite à des problèmes de santé, Annie ne peut plus s'occuper de lui. La machine administrative se met alors en marche pour lui trouver une famille d'accueil voire d'adoption mais Victor a bien l'intention de prendre son...

sans couverture

Dictionnaire amoureux de Joseph Kessel de Olivier Weber

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Romancier, voyageur, héros de guerre, hédoniste
Ce dictionnaire amoureux reconstitue le puzzle de Joseph Kessel de manière impressionniste, d'un ton respectueux et admiratif. Touche-à-tout génial, l'auteur se sent l’héritier de plusieurs cultures, russe, juive et française, et citoyen du monde, ce qui le mène à voyager et raconter les récits de ses périples improbables, en Afrique, en Birmanie, en Extrême Orient, en Afghanistan, dans des romans...

sans couverture

Nos trente ans, la série complète de Arthur Dreyfus

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
5 etoiles
Truismes et platitudes
Quelques trentenaires sans doute assez représentatifs de leur tranche d’âge donnent librement leur avis sur différents sujets. Le résultat est plus ou moins surprenant. « L’amour, c’est comme une table ou une chaise… L’amour, c’est dans le c… L’amour, c’est une structure… La première cause de souffrance dans le monde… Une solution pour rejeter sa misère sexuelle… La politique, c’est fait...

sans couverture

Lefranc, Tome 30 : Lune rouge de François Corteggiani (Scénario), Christophe Alvès (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
Classique que l'on aime ou pas...
Je suis un lecteur de la série Lefranc presque depuis ses débuts. En effet, la série a été créée par Jacques Martin en 1952 dans le Journal de Tintin avec un premier épisode fantastique et qui rencontra le succès dès le départ… Je n’ai lu cet album que vers 1965 mais j’ai aimé tout de suite et depuis je suis...

sans couverture

Coacher avec l'hypnose conversationnelle de Luc Vacquié

critiqué par Wall - (49 ans)
9 etoiles
un manuel pratique pour découvrir l'Hypnose conversationnelle
Ce livre est le premier manuel d'Hypnose Conversationnelle. En effet cet art oratoire n'avait jusque la pas été documenté. J'ai été agréablement étonné par la facilité a l'employer, souvent en quelques phrases simples et puissante. L'écriture utilise l’humour et une pédagogie hypnotique pour votre apprentissage rapide de ces techniques oratoires. À partir d’exemples de votre métier ( relation d'aide,...

sans couverture

La santé psychique de ceux qui ont fait le monde de Patrick Lemoine

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Le bal des cinglés ?
Ce n’est pas un scoop si deux des protagonistes du second conflit mondial, Hitler et Staline figurant parmi les pires tyrans criminels de tous les temps, auraient(1) relevé de l’hospitalisation sous contrainte assortie d’une camisole chimique de longue durée. Leurs contemporains du côté des alliés, Churchill et De Gaulle sont plus équilibrés à ceci près que le britannique semble bien...

sans couverture

Le Sortilège de la femme-automate de Alexandre Kha

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Une fable amoureuse au charme si étrange
Depuis quelques jours, la foire aux monstres s’est installée à la lisière de la ville. Parmi les curiosités, la plus fascinante est sans aucun doute Olympia, une automate joueuse d’échecs qui n’a jamais été vaincue. Animée d’une force mystérieuse, Olympia appartient à Zaccharius, un énigmatique génie horloger. Ce dernier est aussi le père de Lola, qui ressemble comme deux gouttes...

sans couverture

Pourquoi écrire ? de Philip Roth

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Portnoy et les écrivains rencontrés
Philip Roth revient sur sa carrière d'écrivain, la perception de ses écrits et délivre des entrevues avec des écrivains qu'il a appréciés et rencontrés. Il analyse ses sources d'inspiration et les réactions générées par ses oeuvres. L'antisémitisme pressenti dans ses écrits s'avère tout à fait exagéré, l'importance de Portnoy et son complexe exagérée, bien qu'il reste fier de ce livre...

sans couverture

Bluebird de Geneviève Damas

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
sublime !
Bluebird est le cinquième roman de ma compatriote Geneviève Damas. C'est l'histoire de Juliette, une adolescente de seize ans et demi, aux yeux bleus d'où son surnom donné par Tom son amoureux de passage. Juliette, bonne élève, première de classe vit avec sa mère, son frère Ludo 15 ans et Lou sa petite soeur de 8 ans dont elle s'occupe...

sans couverture

Le goût de la danse de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
La fascination littéraire pour un art
Ephémère, musicale, corporelle et expression de désir, la danse fascine les écrivains qui évoquent leurs sensations face à ce genre de spectacles, flamenco, tango et fandango séduisant particulièrement. Dans la première partie de cette anthologie, Nietzsche, Casanova, Flaubert, Karen Blixen, Borges, notamment, sont rappelés pour nous évoquer leur expérience face à cet art qui les séduit, au point de leur...

sans couverture

Le lecteur à domicile de Fabio Morábito

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
lire change la vie
Dans "Le lecteur à domicile," de Fabio Morabitó (Mexique), Eduardo, le narrateur, vit avec son père atteint d’un cancer en phase terminale et de l’infirmière-gouvernante Céleste qui s’occupe du vieux monsieur. Il a pris la succession de son père à la direction d’un magasin de meubles, où il a un employé, Jaime, qui fait bien son boulot. Mais à la...

sans couverture

Les victorieuses de Laetitia Colombani

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
7 etoiles
Un roman plein d'espérance
Solène, jeune avocate brillante, tombe dans un sévère burn-out suite au suicide d’un de ses clients. Son psychiatre lui conseille de faire du bénévolat et son choix s’arrête sur une annonce demandant un écrivain public dans une association pour femmes. C’est ainsi qu’elle débarque dans le monde du Palais des femmes à Paris. Cet établissement recueille et héberge des centaines...

sans couverture

Le Loup de Jean-Marc Rochette

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Duel au sommet
Dans le massif des Ecrins, un berger se désespère face aux attaques des loups contre son troupeau. Un jour, à bout de nerfs, il abat une louve qu’il surprend en train d’égorger un mouton, laissant son louveteau livré à lui-même. Celui-ci va néanmoins survivre et atteindre l’âge adulte. C’est alors que viendra le temps de l’affrontement, car comme l’humain, le...

sans couverture

Une Pellicule Sur la Tête d'un Pauvre Type de Patrick Henin

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Quand les mots de lèveront
Dans son propos introductifs, l’éditeur avoue qu’il ne sait pas grand-chose de cet auteur de « bonne rumeur » faute d’être de « bonne réputation » et il nous nous donne un conseil que, pour une fois, j’ai suivi : « Alors puisqu’on ne sait rien en dire, autant le lire… ». Je l’ai donc lu et j’ai été convaincu,...

sans couverture

Vertige du cosmos de Xuan Thuan Trinh

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Les mystères du « ciel » de la pensée magique à l’astrophysique
Les cosmogonies sont les récits mythiques des origines transmises depuis des temps immémoriaux, parmi à peu près tous les peuples du monde. La cosmologie est la recherche de l’origine de l’univers par la théorie scientifique complétée d’observations sophistiquées des objets célestes et de l’exploration du milieu intergalactique. Les unes et l’autre convergent autour d’un même espace-temps : le cosmos. D’une...

sans couverture

Zibeline - T1 - Sur l'autre rive de Régis Goddyn (Scénario), Régis Hautière (Scénario), Mohamed Aouamri (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Aventures sous les tropiques
Pas facile quand on a huit ans d’être le souffre-douleur de son grand frère et d’assumer seule les corvées désagréables. Rêvant de quitter son petit village de brousse, Tannicia va voir ses vœux exaucés de la plus étrange manière… C’est à la suite d’un kidnapping, qui doit en faire la victime d’un sacrifice vaudou, que la petite rebelle va vivre...

Début Précédente Page 7 de 7