Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

L'économie symbiotique : Régénérer la planète, l'économie et la société de Auteur inconnu

critiqué par Colen8 - (76 ans)
10 etoiles
Une poule aux œufs d’or qu’il suffit de faire vivre
Difficile de ne pas être emballé par les perspectives d’Isabelle Delannoy proposées ici avec une intelligence créatrice aussi optimiste que subtile. Il y a mieux à faire que de rester les prédateurs de notre environnement en épuisant des ressources finies comme le montrent des initiatives écoresponsables donnant la priorité à la restauration des équilibres menacés, sans craindre bien au contraire...

sans couverture

Sangre T02 - Fesolggio l'inexorable fâcheux de Scotch Arleston (Scénario), Adrien Floch (Dessin), Claude Guth (Couleurs)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Une série qui monte en puissance
Pour ma part, j'ai trouvé ce deuxième tome encore plus réussi que le précédent. Sans s'éloigner complètement des canons de l'héroïc-fantaisy, Arleston nous offre un scénario très bien ficelé. L'incipit, remarquable au demeurant, nous entraine quelques années en arrière, dans la vie de Fesolggio, la future cible de Sangre. On pourrait presque lire cet opus de manière indépendante tant Arleston a tissé...

sans couverture

Fille de révolutionnaires de Laurence Debray

critiqué par Colen8 - (76 ans)
9 etoiles
Ce qu’ils ont fait de leurs vingt ans et par la suite
Leur fille non sans drôlerie tente de reconstituer son histoire personnelle à travers de celle de ses parents. C’est une histoire vive, lucide, vécue avec les yeux d’une petite fille qui finit par comprendre mieux que quiconque la petitesse de quelques grands de ce monde. Son père Régis Debray est un fils de famille parisienne et bourgeoise pur jus proche...

sans couverture

Au nom du pire de Pierre Charras

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Il a dit la vérité...
Les dernières campagnes électorales en France, aux Etats-Unis et ailleurs encore ont pu surprendre certains, par la violence et la bassesse des attaques contre les candidats, et pourtant ces pratiques odieuses ne sont pas nouvelles, déjà avant de décéder en 2014, Pierre Charras les évoquait dans ce roman édité à titre posthume à l’occasion de cette rentrée littéraire. Pour stigmatiser...

sans couverture

La vie à mille décibels de Rachael Lucas

critiqué par Alapage - (44 ans)
7 etoiles
Le regard inédit d’une adolescente Asperger...
Grace est une adolescente qui est qualifiée de bizarre par les jeunes de son école et subit de l'intimidation par une certaine Holly et sa gang. Heureusement que sa meilleure amie Anna ne la juge pas. Bien au contraire, elle l'accepte telle qu'elle est et a souvent le don de désamorcer les situations lorsque Grace devient trop tendue. Grace passe beaucoup...

sans couverture

La part d'ange en nous de Steven Pinker

critiqué par Lettres it be - (23 ans)
9 etoiles
La part d'ange en nous de Steven Pinker : vous avez dit violence ?
L’époque que nous traversons, celle du 11 septembre, des attentats du Bataclan, du meurtre des Rohingyas est assurément l’époque la moins violente de l’Histoire. C’est de ce postulat que va partir Steven Pinker dans son dernier livre¸ La part d’ange en nous publié aux éditions Les Arènes (un grand merci en passant). Subversif, provocateur vous avez dit ? Que nenni...

sans couverture

La vie en son royaume de Christian Signol

critiqué par Hexagone - (47 ans)
7 etoiles
Médecine rurale.
Avec cet auteur c'est toujours la surprise. On le connait, on sait de quoi il est capable et nous a déjà ravis. Pour ce nouvel opus pas de grande surprise. Nous sommes au coeur de la région de prédilection de Signol, celle où il place tout ces romans. Le Limousin ou le Lot. Il fait évoluer un jeune médecin au coeur de...

sans couverture

Nuova prova d'orchestra de Michaël Glück, Pascaline Boura (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
7 etoiles
Aphorismes en musique
Je ne sais si le célèbre Chevalier von Gluck, auteur de nombreux opéras comme Orphée et Eurydice, figure dans l’arbre généalogique de Michaël Glück (la question a dû lui être posée de nombreuses fois mais j’avais besoin de cette interrogation pour introduire ma chronique), le cas échéant cela pourrait peut-être expliquer le penchant de l’auteur de ce recueil pour la...

sans couverture

Le photographe de Mauthausen de Salva Rubio (Scénario), Pedro-J Colombo (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Les atroces clichés de l’horreur nazie
Militant de la cause républicaine en Espagne, Francisco Boix dut fuir la dictature franquiste pour la France, avant d’être déporté vers le camp de Mauthausen en Allemagne. Lorsqu’il est engagé comme assistant du commandant Ricken, esthète pervers qui prend plaisir à mettre en scène avant de photographier la mort des prisonniers, il comprend qu’il a à sa portée des témoignages...

sans couverture

Harry Dickson, Tome 12 : La chambre rouge de Christian Vanderhaeghe (Scénario), Renaud (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
5 etoiles
La chambre rouge et ma déception...
Grand amateur de la ligne claire et du personnage de Harry Dickson, je ne peux pas m’empêcher de lire parution après parution les différentes adaptations de mon héros en bandes dessinées. Cela me renvoie à certaines lectures de jeunesse… Mais, reconnaissons que les albums ne sont pas tous aussi bons les uns que les autres… Ce que j’aime dans la ligne...

sans couverture

Une vie neuve de Alexandre Mc Cabe

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
6 etoiles
Un Québec en devenir
La famille tient à cœur à Alexandre Mc Cabe, un jeune Québécois pure laine de la région de Lanaudière. C’était le sujet de son premier roman, Chez la reine, commenté sur ce site. L’angle choisi ne s’apparente pas aux romans d’époque du Québec : le patriarcat et la trôlée d’enfants vivant de l’agriculture. L’auteur sonde plutôt les cœurs pour découvrir...

sans couverture

Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman

critiqué par Didoumelie - (45 ans)
8 etoiles
Eleanor... quelle personnalité !
Eleanor Oliphant est un peu spéciale, mais c'est aussi un personnage haut en couleur et complexe. Dotée d'une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu'elle les pense, sans fard, sans ambages. Fidèle à sa devise " Mieux vaut être seule que mal accompagnée ", Eleanor évite ses...

sans couverture

Les femmes dans la révolution russe de Jean-Jacques Marie

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
une oeuvre maîtresse
« Les femmes dans la Révolution russe » de Jean-Jacques Marie 28 septembre 2017 Editions du Seuil Ces femmes qui ne seraient pas des personnes d’après un vieux proverbe russe ont été les premières à faire grève le 21 février 2017 (soit le 8 mars d’après le calendrier grégorien). C’est la journée internationale des droits des femmes qui voit les ouvrières de plusieurs usines du...

sans couverture

Né au bon moment : 1935-1975 de David Lodge

critiqué par Poet75 - (Paris - 61 ans)
9 etoiles
Passionnants souvenirs
Pétris de références à la culture anglaise et volontiers agrémentés de bonnes doses d’humour typiquement britannique, les romans de David Lodge n’en connaissent pas moins, depuis déjà bien des années, un grand succès parmi le lectorat français, ce qui révèle, si besoin est, que, derrière nos déclarations de façade, se dissimule chez nous un véritable intérêt, sinon une fascination, pour...

sans couverture

Rentre dans le moule de Le cil vert

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Gadz’Arts et costars
Après cinq années de chômage, Jean s’apprête à travailler en tant qu’ingénieur Arts et métiers grâce au pistonnage d’un ancien camarade. L’ancien Gadz’Arts est-il vraiment fait pour le job ? Va-t-il choisir de « rentrer dans le moule », au risque de voir partir sa compagne Clara, enceinte de leur premier enfant et très rétive à la perspective d’un père...

sans couverture

Dali de Chloé Varin

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Un récit touchant et authentique!
Divorce, deuil, dépression... des événements qui touchent une adolescente hypersensible. Réussira-t-elle à passer au travers de ces épreuves sans y laisser trop de plumes? Dali est une jeune adolescente qui se retrouve bien malgré elle dans le bureau de la psychoéducatrice de l'école. Son meilleur ami Colin est inquiet pour elle et il est allé chercher de l'aide à sa place....

sans couverture

Sara Lone T03: Sniper Lady de Eric Arnoux (Scénario), David Morancho (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
6 etoiles
Un véritable tournant dans la série
Changement de décor, changement d'histoire aussi avec ce troisième et avant-dernier volume de cette belle série. Tout d'abord, nous abandonnons la mystérieuse Sara, dirigeante d'une petite entreprise familiale , pour découvrir Sara, agent n°7047, travaillant pour les services secrets américain. Ce virage est assez étonnant voire inattendu. Nous sommes plongés dans les complots (véridiques) et coups foireux fomentés par la CIA pour abattre...

sans couverture

Pour toi Abby, tome 1 de Dominique Lavallée

critiqué par Alapage - (44 ans)
10 etoiles
Coup de coeur!
Si vous désirez rencontrer une jeune fille au caractère flamboyant, à la résilience incroyable, mais aussi pour en apprendre un peu plus sur l'arrivée des Irlandais au Québec, la saga Pour toi Abby est pour vous. Eva n'a que 15 ans lorsqu'elle embarque sur le navire qui la guidera vers Québec. Elle décide de quitter son Irlande natale afin de pouvoir...

sans couverture

La racine du mal de Raoul Coudéne

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
8 etoiles
Thriller fantastico-ésotérique
Dans la préface historique l'on assiste à l'arrestation d'une trentaine de membres d'un culte satanique dans la cité des papes et également à la fin d'Eugénie Miracourt leur grande prêtresse. Mais quelques personnes dont des membres de sa famille ont réussi à fuir dans le Lubéron. Le début réel du roman va nous faire suivre plus principalement Lucien Malfroy, prêtre de...

sans couverture

La vague de Boyd Morrison

critiqué par Ayor - (45 ans)
7 etoiles
Méga tsunami
Voici le récit d’une série de tsunamis hors norme ayant lieu dans l'océan Pacifique et mettant en scène des personnages vivant sur l’archipel d’Hawaï. L’histoire se déroulant en à peine quelques heures, le rythme se révèle donc rapide et les situations bien évidemment intenses. L’auteur sait y faire justement en matière d’intensité émotionnelle, et décrit des scènes d’horreur...

sans couverture

Les Étoiles du temps de Victor Hussenot

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
6 etoiles
Comment représenter le temps ?
Il faudrait inventer l'expression "essai dessiné" pour catégoriser cette bande dessinée. En effet, Victor Hussenot tente de définir le temps dans cette production et use de diverses métaphores pour définir l'insaisissable. On suit donc le personnage principal qui ne cesse de chercher comment représenter ce concept. Il souhaite aussi sortir du carcan "passé-présent-futur". Et si le temps pouvait se concevoir...

sans couverture

Un été près du lac de Heather Young

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
7 etoiles
Secrets de famille et destins brisés
Un été près du lac, c'est l'histoire d'un drame familial qui a pour décor les forêts du Minnesota, son climat extrême et sa population typique des états excentrés des Etats-Unis. Un livre sombre mais extrêmement attachant, qui nous raconte la vie d'une famille depuis les années 30 jusqu'à la fin du XXe siècle. Nous sommes en 1999 et Lucy va bientôt mourir....

sans couverture

Rien ne se perd de Cloé Mehdi

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
7 etoiles
Drame social
"Rien ne se perd" (rien ne se crée, tout se transforme) aurait tout aussi bien pu s'intituler "Tout se paie". Ou l'histoire d'une bavure policière et de l'acquittement du policier au cœur d'une cité réputée sensible. Un roman juste, vrai, émouvant, sans fioritures, impeccable. Un véritable coup de poing à l'estomac. Mon avis: Cloé Mehdi est une très jeune auteure (née...

sans couverture

André Derain : Album de l'exposition de Valérie Loth

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
De la création du fauvisme et d'autres styles
André Derain est certes connu pour avoir initié le fauvisme en peinture, au début du XXème siècle, avec ses couleurs vives et sa perspective simplifiée, mais il a emprunté d'autres styles, et la découverte de la décennie 1904-1914 nous le fait savoir. Ses débuts ont été réalistes, il a participé aux débuts du cubisme et est retourné à ses débuts...

sans couverture

Urbi et orbi de Olivier Merle

critiqué par Pascale Ew. - (50 ans)
8 etoiles
Au départ, ils étaient douze...
Ce roman décrit le début des communautés chrétiennes après la crucifixion de Jésus en 30 et le martyr d'Etienne en 31, en majeure partie grâce à Paul. L'auteur met l'accent sur les dissensions entre Paul qui tente de convertir tous azimuts, quitte à ce que les païens ne suivent pas les règles juives, dont la circoncision et le respect des...

sans couverture

Notre révolution : Le combat continue de Bernie Sanders

critiqué par Colen8 - (76 ans)
7 etoiles
« Un gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple »(1), pas moins
Quand la moitié de la population de la première puissance mondiale perçoit moins que le 1% des plus riches, quand 43 millions d’Américains survivent dans la pauvreté, quand une oligarchie parvient à imposer sa loi en dominant la politique, l’économie, la finance, la justice, la santé, l’éducation, l’énergie, les infrastructures, l’environnement, les médias, in fine les élections, quand une majorité...

sans couverture

Bonjour, c'est l'infirmière ! de Charline

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
8 etoiles
une semaine de ouf !
Du vendredi soir au vendredi soir, une semaine de folie ! Une semaine ordinaire en fait, racontée par une Charline en colère, qui gémit sous le poids des contraintes mais continue à faire son boulot avec cœur. Charline est infirmière libérale à la campagne. On saura tout de son quotidien, au travail en tout cas car elle reste très discrète...

sans couverture

Un jihad de l'amour de Mohamed El Bachiri

critiqué par Le rat des champs - (67 ans)
10 etoiles
La tolérance et le respect avant tout.
Le 22 mars 2016, Loubna, l'épouse de Mohamed El-Bachiry, se trouvait dans la rame de métro qui a explosé lors des attentats de Bruxelles, à la station Maelbeek. Mohamed et Loubna vivaient un bonheur absolu, ils formaient un couple soudé par l'amour, duquel étaient issus trois enfants, et la mort violente et absurde de cette mère de famille,...

sans couverture

Comme un chien de Jack Ketchum, Lucky McKee

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
6 etoiles
Les travers du succès
Présentation de l'éditeur « Comme un chien est le récit terrifiant, captivant, d’une famille au bord de la désintégration. C’est aussi l’histoire émouvante d’une jeune fille et de son chien. Un style net, à plat ; un rythme impeccable. Ce livre infernal parle de tout ce qui peut nous lier à un chien." Mon avis: Je garde un souvenir assez marquant de...

sans couverture

Johnny de Catherine-Ève Groleau

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
5 etoiles
Un Abénaquis au service de la pègre
Vivre à Odanak, un village indien habité par les Abénaquis, n’est pas l’expérience de vie la plus exaltante. L’ethnicité n’a rien à voir avec l’ennui que l’on peut y éprouver. Et ce n’est pas un bled perdu, c’est situé à une heure et demie de route de Montréal. Outre la pêche et la chasse dont le héros Johnny a appris...

Début Précédente Page 7 de 7