Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

La Terre invisible de Hubert Mingarelli

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
7 etoiles
La petite musique de Mingarelli
À Dinslaken, dans l’Allemagne vaincue de juillet 1945, un photographe de guerre n’arrive pas à se décider à rembarquer et à retourner chez lui. Quelque chose le retient sur place. Le hasard de ses promenades lui fait rencontrer de pauvres...

sans couverture

Les plus grands mythes de Platon de David Simonetta

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
L'essentiel de Platon décortiqué
Cet ouvrage pédagogique constitue une sorte de bachotage en vue de l'épreuve de philosophie de fin d'études secondaires. Cinq grands dialogues mêlant notamment son maître Socrate, l'élève Glaucon, en réalité son frère, font l'objet d'une présentation du thème général, de...

sans couverture

Les tribulations de Tintin au Congo de Philippe Goddin, Hergé

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
9 etoiles
La monographie d’un album contreversé
Philippe Godin est sans doute l’un des meilleurs spécialistes d’Hergé : auteur d’une biographie détaillée du père de la Ligne claire en plusieurs volumes (Hergé, chronologie d’une œuvre), il a également écrit plusieurs monographies d’albums, trois désormais. Les deux premières...

sans couverture

Bordelique Alchimie de Marcelle Pâques

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
6 etoiles
Avec le temps tout ne part pas...
« Et si la vie n’était qu’une bordélique alchimie… » ? Voilà bien le genre de question auquel Marcelle Pâques ne nous a pas habitué, elle qui aime tant raconter les fleurs, le soleil, les petits oiseaux, son jardin, … « Mais aujourd’hui…. Il...

sans couverture

Mémoires d'un maire : Loches. passionnément de Jean-Jacques Descamps

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
8 etoiles
Témoignage authentique
Député, Secrétaire d'Etat dans un gouvernement Chirac, maire de Loches pendant 19 ans, Jean-Jacques Descamps livre ses mémoires politiques, peu consacrées à ses autres fonctions et essentiellement tournées vers celles de maire. Il en tire un bilan mitigé, fondé sur...

sans couverture

Madrid mis en scènes de Jean-Paul Aubert

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
L'évolution d'une ville mise en scène
Madrid commence à être montrée au cinéma dès les années 1950, soit bien avant la Movida. Des productions américaines viennent même investir cette ville, alors peu exploitée pour la beauté de ses images. La Princesse aux pieds nus de Josef...

sans couverture

Parler croquant de Claude Duneton

critiqué par Alceste - (57 ans)
6 etoiles
La langue française sur la sellette
« Imposture historico-politique », « langue de bourgeois, qui oblige à penser bourgeois », « langage d’archevêque », voilà les accusations que Duneton profère à l’endroit de la langue française dans son état actuel (celui de 1973, date d’édition de...

sans couverture

Socrate de Louis-André Dorion

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
La réflexion par l'échange
Socrate n'a rien écrit, mais s'avère être le père de la philosophie. Quatre disciples ont livré des témoignages plus ou moins directs, permettant de se faire une idée de ce qu'il fut. Néanmoins, il reste loisible de se demander si...

sans couverture

Le prince des étoiles de Jack Vance

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
7 etoiles
Traque dans les étoiles
En juillet 1524, Kirth Gersen se présente à la taverne de Smade, établissement fréquenté par les pirates et les flibustiers les plus notoires de l’Au-delà. Il faut dire que Smade est le seul propriétaire de la planète qui porte son...

sans couverture

Marseille mise en scènes de Vincent Thabourey

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Un passé et un potentiel fort pour cette ville
Marseille a marqué les origines du cinéma, par les studios de la Ciotat, une luminosité et un décor propices aux prises de vue. Son caractère populaire a permis de faire éclore une cité du 7ème art dans les années 1950...

sans couverture

Sous l'Averse en Mocassins de Pierre-Alain Mercoeur

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Aphorismes tricotés à l'endroit
Avant de rédiger cette chronique, j’avais jeté un œil sur l’anthologie que Jean-Philippe Querton a consacrée à l’œuvre d’Achille Chavée dont je parlerai plus tard. Il y rapporte une citation d’André Stas qui m’a fait immédiatement penser à ce recueil...

sans couverture

Crimes et fantômes de Noël de Collectif

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
7 etoiles
Des Noëls pas si joyeux
Noël est un moment de l'année traditionnellement associé à la joie et la bonne humeur et pourtant, depuis Dickens, le conte horrifique de Noël mettant en scène fantômes ou criminels est également devenu un incontournable auquel de nombreux auteurs se...

sans couverture

Ce qui t'appartient de Garth Greenwell

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
7 etoiles
Un amour compliqué en Bulgarie
Un prof de fac, installé en Bulgarie, tombe sous le charme d’un prostitué, Mitko. Ils ne sont pas vraiment sur la même longueur d’onde, le premier tombe sous le charme de ce jeune homme viril et très indépendant, le second...

sans couverture

La sociologie urbaine de Hervé Marchal, Jean-Marc Stébé

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Comprendre l'urbanisation de masse
La ville existe depuis l'Antiquité ; toutefois la réflexion sur l'aménagement du territoire reste récente. L'exode rural vécu en France aux XIXe et XXe siècles se vérifie, de manière amplifiée, au niveau mondial, ce qui invite à réfléchir sur de...

sans couverture

L'avortement de Richard Brautigan

critiqué par Yeaker - (Dijon - 46 ans)
8 etoiles
La bibliothèque des manuscrits refusés
J’ai lu, ou plus exactement, j’ai écouté sur cd un roman épouvantablement mauvais « le mystère Henri Pick ». David Foenkinos est un garçon très gentil mais qui écrit fort mal. Deux choses intéressantes dans son livre néanmoins : l'évocation...

sans couverture

Le droit, nouvelle arme de guerre économique : Comment les Etats-Unis déstabilisent les entreprises européenne de Ali Laïdi

critiqué par Colen8 - (78 ans)
9 etoiles
Une bombe économique à fragmentation
Quand il y a 20 ans un observateur clairvoyant a perçu la menace, les instances dirigeantes nationales et européennes l’ont tout bonnement ignorée. Quand 10 ans plus tard un rapport parlementaire l’a précisée, guère plus de réaction, on ne veut...

sans couverture

Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur de James P. Carse

critiqué par Lobe - (Montpellier - 24 ans)
9 etoiles
Let us play, let us possibility
« Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur » est paru en 1987, et a été traduit dans la foulée. Son auteur, James P. Carse, est un universitaire américain spécialiste de l’histoire des religions. Comme ce...

sans couverture

Le train perdu de Marcel Allain, Pierre Souvestre

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Le maître de l'épouvante
Dans une guinguette des bords de Marne, Beaumôme, Oeil-de-bœuf, Bec-de-gaz et quelques autres apaches et rôdeuses de barrière découvrent qu’un mystérieux personnage semble les espionner depuis un salon particulier du premier étage. Ils s’apprêtent à lui faire un mauvais sort...

sans couverture

Petit guide de la préhistoire de Jacques Pernaud

critiqué par Incertitudes - (34 ans)
8 etoiles
Une introduction à la préhistoire
Quand on parle d'hommes préhistoriques, spontanément, celui qui me venait à l'esprit, c'était l'homme de Cro-Magnon. En réalité, les hommes de Cro-Magnon font partie des Homo Sapiens qui sont eux-mêmes les premiers Hommes Modernes. Ils ne sont qu'un maillon de...

sans couverture

L'intelligence collective, clé du monde de demain de Jean Staune

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Impossible n’est pas … marocain !
La nouveauté d’un tel sujet maintes fois traité est l’enquête approfondie menée auprès de l’OCP (l’Office chérifien des phosphates) la grande entreprise d’Etat marocaine créée en 1920, premier producteur et exportateur mondial de phosphates et d’engrais. Affaiblie en 2006 par...

sans couverture

Rosa de Marcel Sel

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
9 etoiles
Excellent premier roman.
Excellent. Rosa est une jolie jeune femme au caractère trempé. La période "Mussolini" en Italie a été peu traitée dans le monde romanesque et l'auteur, parfaitement documenté, en fait de poignantes descriptions. La belle Rosa fut donc fasciste...

sans couverture

L'amas ardent de Yamen Manai

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
les frelons sont parmi nous !
Le héros de ce roman réjouissant, un apiculteur connu sous le nom de "le Don" dans le village de Nawa, au fin fond de la Tunisie, découvre une de ses ruches décimée. Ses "filles", ses abeilles sont mortes, déchiquetées. Après...

sans couverture

Donne-moi des fils ou je meurs de Maud Jan-Ailleret

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Emouvant.
C'est un premier roman inspiré de sa propre histoire que nous propose Maud Jan-Ailleret. Un roman émouvant, puissant et lumineux qui aborde un sujet tabou : le désir de devenir parents, et surtout la difficulté à pouvoir procréer. Laure et...

sans couverture

HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue

critiqué par Lolo6666 - (45 ans)
7 etoiles
L'art du rebondissement
Oh oui ! Ça c'est du rebondissement. Très bien joué. J'ai même du relire plusieurs fois "le passage" avant de comprendre que c'était moi qui me fourvoyais depuis le début. C'est le coup de maître de l'auteure. Réussir à berner...

sans couverture

Pourquoi nous dormons de Matthew Walker

critiqué par Saule - (Bruxelles - 53 ans)
8 etoiles
Le spécialiste du sommeil
Il y a quelque mois je souffrais de mal dormir et d'être fatigué. Mon réflexe a été de chercher un bouquin pour apprendre sur le sommeil et les troubles du sommeil. C'est ce livre du bon docteur Matthew Walker qui...

sans couverture

Amaury de Alexandre Dumas

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)
8 etoiles
L'amour peut tuer ou sauver
Quatrième couverture / résumé Amaury et Madeleine s’aiment et projettent de se marier ; mais au moment où le bonheur semble tout proche, la maladie frappe et les sépare irrévocablement. Comment survivre à une telle épreuve ? Après la douleur...

sans couverture

De purs hommes de Mohamed Mbougar Sarr

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
9 etoiles
la "maladie des blancs" en Afrique noire
Le narrateur est professeur de français à l’université de Dakar. Il remarque le peu d’intérêt de ses étudiants pour la littérature. Ndéné, sans vivre avec elle en permanence, est l’amant de Rama, une jeune femme libre. Elle lui présente un...

sans couverture

La Minotaure de Mariève Maréchale

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
Exister tel que l'on est
Le minotaure est un monstre mi-homme mi-taureau de la mythologie grecque. Mariève Maréchale, qui en est à son premier roman, explore ce mythe pour l’appliquer à la situation des femmes. Son héroïne sent cette dualité qui l’habite. Elle a découvert...

sans couverture

La cage aux folles de Jean Poiret

critiqué par Alceste - (57 ans)
8 etoiles
Force comique intacte
Avant d’être un film à succès, « La cage aux folles » avait été une pièce de théâtre non moins fameuse, dont, à ma connaissance, aucune captation n’a malheureusement été effectuée. Il ne nous reste...

sans couverture

La grève des femmes formidables de Alex Riva

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
4 etoiles
Des femmes (trop) parfaites
Emma a 39 ans, deux filles magnifiques, Marie et Zoé, un ex-mari, Julien, avec lequel elle s’entend bien, un poste important de chargée de clientèle dans une agence de communication. Andréa, avocate en manque de travail, forme un couple parfait avec...

Page 1 de 7 Suivante Fin