Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

L'Ecole fantôme de Robert Redeker

critiqué par Colen8 - (75 ans)
6 etoiles
Crises : de la langue française, de l’Ecole, de la vie
Philosophe, chercheur, polémiste, Robert Redeker fustige la menace de disparition de la langue française, résultat peu glorieux d’une trahison de la mission attendue de l’Ecole républicaine : faire grandir les enfants, leur assurer un socle de savoir qui les intègre...

sans couverture

Dreamers de Kane Banway

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)
6 etoiles
Apocalyptique
Dans un futur indéterminé, Paris, écrasé de chaleur et vivant un éternel crépuscule, n’est plus très loin de l’agonie. La mer a tellement monté qu’elle arrive maintenant jusqu’au pied de l’Arc de Triomphe. Et pour ne rien arranger, les savants...

sans couverture

Le garçon qui n'existait pas de Sjón

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)
8 etoiles
Se lit agréablement
L’action se déroule à Reykjavik ( Islande) du 12 octobre au 6 décembre 1918. L’Islande craint que la guerre atteigne ses rives. Elle est surtout confrontée à la grippe espagnole qui fait des ravages. Mani Steinn (Pierre de Lune) est...

sans couverture

Et tous mes amis seront des inconnus de Larry McMurtry

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)
10 etoiles
Pur dasein
Rien à dire sur ce classique de la littérature ; que beaucoup devraient lire. (Si seulement les gens lisaient encore les bons livres, et en allant jusqu'au bout.) D'abord, l'épopée de Danny commence par sa liaison avec Sally, cette psychotique débile...

sans couverture

Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 67 ans)
8 etoiles
Une histoire africaine
De nos jours, dans un petit village de la forêt ghanéenne, en bordure d'une route que vient de faire construire un ministre pour sa jeune maîtresse, celle-ci découvre par hasard, en poursuivant un bel oiseau bleu (d'où le titre original),...

sans couverture

Gare aux Monstres ! de Serge Bloch

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)
7 etoiles
Monstres et Cie
Un soir Samsam le petit super-héros demande à sa maman de lui raconter l’histoire de l’horrible Crocochemard. Mais une fois l’histoire finie et la lumière de chambre éteinte, celui-ci va sortir du placard et venir effrayer Samsam... Le super-héros SamSam, accompagné...

sans couverture

Le crime était signé de Lionel Olivier

critiqué par DODODLB - (62 ans)
6 etoiles
UN BON SUSPENSE DANS UN STYLE SIMPLISTE
Une affaire qui commence par la découverte du corps d’une jeune femme devant le cimetière de Rosny-sous-Bois. Une enquête menée par un groupe de policiers du célèbre « 36 quai des Orfèvres », un suspense qui va crescendo, et qui...

sans couverture

Grossir le ciel de Franck Bouysse

critiqué par DODODLB - (62 ans)
2 etoiles
UNE CHRONIQUE PAYSANNE QUI SE VOULAIT POLAR
Impossible pour moi de classer ce roman dans la série Polar, encore moins dans celle des Policiers et surtout pas des Thrillers. Je ne comprends toujours pas ce que ce livre faisait dans le rayon des Policiers. Le résumé était...

sans couverture

Etrange printemps aux Glénan de Jean-Luc Bannalec

critiqué par DODODLB - (62 ans)
6 etoiles
UN POLAR RAFRAICHISSANT
Un polar rafraichissant qui sur fond de meurtre familial nous entraîne dans une visite touristique très agréable de cette magnifique Bretagne. Je ne peux pas classer cette intrigue au rang des suspenses haletants, mais on suit quand...

sans couverture

Les heures africaines de Linda Amyot

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)
7 etoiles
Voyages salutaires
Quand le temps file comme des heures africaines, c’est-à-dire à pas de tortue, les masques tombent à l’avantage ou au désavantage de ce qui est inhibé. Les sensibilités deviennent percutantes. Autrement dit, Linda Amyot a l’art de percer l’intimité de...

sans couverture

Marie Curie prend un amant de Irène Frain

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)
9 etoiles
Et quel amant ! (Paul Langevin)
Il fut un temps où, pour les jeunes écoliers, Marie Curie était intouchable, Pierre Curie également d'ailleurs. En est-il de même aujourd'hui ? Difficile à dire, on ne doit guère aborder le sujet dans les écoles, le réchauffement climatique ne...

sans couverture

Un moment à Pékin, Tome 1 : Enfances chinoises de Yutang Lin

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)
5 etoiles
Saga familiale chinoise
Ce livre a été écrit en 1939. Il est le premier tome d'une série. L'histoire parle des riches familles pékinoises Yao et Tseng en 1900, décrivant au passage les us et coutumes de l'époque, les bonnes manières en cours, etc. Cela...

sans couverture

La roue tourne de Philippe Azar, Christophe Siebert

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)
7 etoiles
Une grande variété
Un dernier tour de grande roue pour un couple qui va se séparer… Un homme est intéressé par une annonce bizarre… Un plombier musicien connait le succès sur le tard… Lolita, 12 ans, en a assez de vivre dans sa...

sans couverture

Ça bouge dans le prêt-à-porter: Traité du journalisme de Jean Dutourd

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)
8 etoiles
Qui aime bien châtie bien
Comment écrire dans les journaux, parler à la radio ou à la télévision ? Comment faire carrière dans la communication ? Comment raconter la vie du monde aux braves gens et leur imposer une pensée calibrée mais aussi un langage frelaté ? Pourquoi...

sans couverture

Psychose au 36 de Hervé Jourdain

critiqué par DODODLB - (62 ans)
7 etoiles
FLIC OU CRIMINELLE ?
Nora Belhali, flic à la brigade des mineurs est mutée au célébrissime 36 quai des Orfèvres, fief de la Crim’. Deux années passées à traquer les pédophiles, affronter au quotidien les terribles maltraitances infligées aux enfants,...

sans couverture

Police scientifique : la révolution : Les vrais experts parlent de Jacques Pradel

critiqué par DODODLB - (62 ans)
8 etoiles
UN LIVRE PASSIONNANT
Un livre passionnant pour qui s’intéresse comme moi aux affaires criminelles. La résolution de grandes affaires liées à des meurtres, des assassinats ou même à ce qui pourrait apparaitre comme de simples accidents , passe aujourd’hui par des investigations...

sans couverture

Jeux de miroirs de E.O. Chirovici

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
6 etoiles
Enquête sobre
Présentation de l'éditeur Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fi n des...

sans couverture

Il était combien de fois de Hélène Couturier

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
7 etoiles
Conte sans compte
« Combien de fois tu m’as trompé ? » La question est brutale, elle cingle comme un coup de fouet, Mathilde ne l’attendait pas, elle n’a même pas l’intention d’y répondre mais Jo s’acharne, revient à la charge, alors elle...

sans couverture

Teddy le Kosovar de Bill d'Isere

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
7 etoiles
Le fric s'évapore
Lire c’est s’exposé à d’étranges coïncidences ainsi, devant effectué un voyage en train assez long, je m’étais muni d’un livre assez copieux, un livre qui relate le vol d’un véhicule de transport de fonds dans la région lyonnaise en 2010,...

sans couverture

Un an après de Anne Wiazemsky

critiqué par Poet75 - (Paris - 60 ans)
8 etoiles
Un an après: 1968 et début 1969
Après avoir raconté ses débuts d'actrice sur le tournage d'"Au hasard Balthazar" de Robert Bresson (dans "Jeune Fille"), puis le tournage de "La Chinoise" et l'amour-passion qui l'a unie à Jean-Luc Godard (dans "Une année studieuse"), Anne Wiazemsky relate, avec...

sans couverture

Chamboula de Paul Fournel

critiqué par Tistou - (60 ans)
8 etoiles
Chamboulé, je suis
Sous couvert d’un roman -conte africain, Paul Fournel nous refait l’histoire lamentable des relations Occident (et France particulièrement)/Afrique noire. Il n’a pas l’air d’y toucher le gars Fournel mais pour toucher, il touche. Et juste. Les codes usuels du roman sont...

sans couverture

Winter Road de Jeff Lemire

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Un hiver pour panser ses blessures
Derek, ancien joueur de hockey, est revenu s’échouer dans l’Ontario qui l’a vu grandir, entre alcool, déprime et bagarres. C’est alors que sa sœur paumée débarque de Toronto, espérant trouver en ce frère perdu de vue une main secourable… S’exilant...

sans couverture

Ruines de Peter Kuper

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Effet papillon
George et Samantha ont décidé tous les deux d’aller vivre pendant un an au Mexique. Leur couple bat de l’aile, et un séjour loin de New York leur permettra peut-être, du moins le pensent-ils, de se retrouver. Au fil des...

sans couverture

We are the 90's de Collectif

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Génération coton
Ado, vous avez adoré danser sur les tubes des années 90 ? Cette BD est faite pour vous. Vingt auteurs de BD racontent une anecdote associée à une chanson qui les a marqués dans les années 90. Cela donne un...

sans couverture

La petite mort(e) de Davy Mourier

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
5 etoiles
Morte alitée
La Petite Mort, faucheur un brin machiste, a donné la « non-vie » à une fille. Catastrophé, il a décidé de l’éduquer à la dure en l’envoyant à la Death School Academy, aux côtés de divinités de la mythologie...

sans couverture

Staline de Jean Elleinstein

critiqué par Obriansp2 - (46 ans)
10 etoiles
Intéressant.
C'est une belle recherche et un beau travail. Il y a beaucoup de présence dans ce livre. On y apprend beaucoup. Il y a beaucoup d'explications politiques surtout quand on parle des ses concurrents politiques, des explications intéressantes au sujet...

sans couverture

No Home de Yaa Gyasi

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)
8 etoiles
No Home
La clé de ce roman nous est livrée avant même qu’il ne commence, par l’arbre généalogique imprimé en ouverture du livre et auquel on pourra toujours se référer si, de chapitre en chapitre, on perd le fil du récit. Maame,...

sans couverture

Le destin de l'Occident de Jacques Attali, Pierre-Henri Salfati

critiqué par Colen8 - (75 ans)
5 etoiles
L’Occident sorti de la cuisse de Jupiter…
Au commencement, vers le XIIIe siècle avant notre ère, le judaïsme régi par une foi monothéiste est porté par les hébreux revenus s’établir au pays de Canaan après leur sortie d’Egypte sous la conduite de Moïse. A proximité sur la...

sans couverture

Identitaire : Le mauvais génie du christianisme de Auteur inconnu

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 47 ans)
5 etoiles
catho et identitaire ?
J'ai longtemps fait partie des lecteurs de "Koztoujours", le blog de l'auteur, durant très longtemps. Et puis au moment de "la Manif pour tous" j'ai eu la déception de constater qu'il reprenait le même discours, à quelques nuances près, des...

sans couverture

La gauche la plus bête du monde de Jean Dutourd

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)
7 etoiles
Des analyses fines et humoristiques
L’État qui pratiquait déjà le mécénat a laissé Van Gogh sombrer dans la folie et crever de misère, car il lui préférait des peintres plus accessibles qu’on appelait à l’époque « Pompiers »… Preuve qu’il sous-entend qu’il sait tout faire, qu’il peut...

Page 1 de 7 Suivante Fin