Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

HARLOT ET SON FANTOME de Norman Mailer

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
5 etoiles
Lourd
À Mount Desert (Maine, Etats-Unis), Hugh Tremont Montague, nom de code « Harlot », membre important de la CIA, mais plutôt en fin de carrière, a divorcé de Kitteredge qui l’a trompée avec son collègue Harry Hubbard, fils de Cal, autre agent...

sans couverture

Et si Platon revenait... de Roger-Pol Droit

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Au nom du Vrai, du Juste, du Bien, du Beau, et après ?
Inutile de le faire revenir nous dit Roger-Pol Droit, Platon n’ayant jamais quitté la scène. Vingt-cinq siècles de lectures, commentaires, interprétations n’ont pas épuisé son héritage. L’élève de Socrate, l’auteur des innombrables dialogues reste un inconnu aux multiples facettes que...

sans couverture

Après la nuit après de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Comme dans un rêve
En ce milieu d’année 2018, après un recueil de nouvelles chez Jacques Flament et un premier roman chez Tarmac, Thierry Radière manifeste une belle activité éditoriale en publiant un recueil de textes courts (de la poésie en prose) dans la...

sans couverture

Mais où sont passés les Indo-Européens ? Le mythe d'origine de l'Occident de Jean-Paul Demoule

critiqué par Deinos - (56 ans)
10 etoiles
Retour sur un "mythe".
Durant le 19ème siècle, avec l'éclosion de la linguistique mais aussi avec le darwinisme et ses développements naquit l'idée d'un peuple originel, idée d'autant plus présente que la vision kossinnienne d'une identité entre culture et groupe ethnique homogène se...

sans couverture

Des réguines et des hommes de Julie Myre-Bisaillon

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
6 etoiles
Kijiji pour un bizouneux
Les patenteux ont besoin de Kijiji, un site de ventes en ligne. On n’y négocie pas le tout dernier gadget révolutionnaire. On y cherche plutôt le bidule obsolète afin de se servir des pièces pour réparer celui que l’on possède....

sans couverture

Je suis le genre de fille de Nathalie Kuperman

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Portrait d'une femme d'aujourd'hui
JE SUIS LE GENRE DE FILLE , un titre et aussi une anaphore qui sert de tremplin à une série de chapitres dans lesquels Juliette, 45 ans, présente chacune des caractéristiques qui la définissent. Juliette avec sa fille de 15...

sans couverture

Sein et sauf de Ariane Goupil

critiqué par Triane - (29 ans)
10 etoiles
coup de coeur
Par une architecture très bien pensée, maitrisée (étonnante de la part d’une si jeune auteure), les émotions nous gagnent en crescendo tout au long de ce livre pour finir en “feu d’artifice”. Le style est vivant, précis, ciselé et...

sans couverture

L'oiseau des tempêtes de Serge Brussolo

critiqué par MD20 - (34 ans)
8 etoiles
Un roman d'aventures riche en rebondissements
Au temps de Louis XIV, Marion, fille d'une ancienne actrice de Molière devenue folle et morte désormais, se retrouve à vivre en Bretagne sur les terres d'un baron. La famine oblige les villageois à faire naufrager les navires et à...

sans couverture

L'Éternité de Jean Ou l'Écriture Consideree Comme la Castration du Mais de Marc-Émile Thinez

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Cultiver le maïs et les mots
Jean c’est le père du narrateur, Jean est communiste, communiste comme d‘autres sont catholiques ou philatélistes. Jean cultive le maïs dans le Sud-Ouest, il sème des semences qui n’ont pas été émasculées chimiquement, des semences qu’il faut castrer pour que...

sans couverture

Tout ce qui brûle: Noirs démons, T1 de Suzanne Wright

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Bon début de saga...
Très peu d'auteurs osent créer des univers où l'on retrouve les démons comme créatures dominantes. Suzanne Wright a osé et elle a su relever le défi... Harper Wallis est une jeune femme hors du commun. Bien évidemment, elle a une petite...

sans couverture

Dos au public de Auteur inconnu

critiqué par VLEROY - (39 ans)
10 etoiles
Un premier roman réussi
Je vous ai déjà parlé de la maison d'édition belge Weyrich et de leur collection "Plumes du Coq", et j'ai choisi cette fois de lire "Dos au public", le roman posthume de Léo Beeckman. Né dans une famille modeste de...

sans couverture

Barbara, roman de Julie Bonnie

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
8 etoiles
Biographie retricotée à partir de petits bouts de fil
Quelle œuvre originale dans son style ! Ce roman dépeint l’enfance et la jeunesse de Monique Serf, alias Barbara Brodi devenue Barbara, l’unique. Par petites touches impressionnistes, l’auteure esquisse les petites joies, mais surtout les grands tourments de cette petite fille...

sans couverture

Je t'aime de Barbara Abel

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
9 etoiles
Spéléologie de l'âme humaine noire
« Vous pensez vraiment que la douleur que vous infligez à Alice Cherreault et à sa famille atténuera celle que vous éprouvez ? Est-ce de justice qu’il s’agit ou de vengeance ? » Après avoir fumé du cannabis avec sa petite...

sans couverture

Le retour de Jules de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
6 etoiles
Suite un peu bâclée
Dans cette suite, Jules n’en fait qu’à sa tête. Il est tombé amoureux et avec sa compagne, il fait les 400 coups. Il a mordu un jeune garçon qui a fini à l’hôpital et s’est fait enfermer pour être exécuté....

sans couverture

Une pesée de ciels de Anna Jouy

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Danse de vie
Avant d’ouvrir ce recueil, j’ai apprécié d’abord le travail de l’éditeur et de l’imprimeur qui ont réalisé un livre de grande qualité, imprimé sur un papier de luxe. Je suis très heureux d’avoir un exemplaire numéroté de cet ouvrage édité...

sans couverture

André Breton a-t-il dit passe de Charles Duits

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
10 etoiles
Portrait d'une amitié en poésie
Charles Duits, dont j’ai déjà présenté quelques livres sur le site, est un poète singulier et marginal, qui s’est volontairement tenu à l’écart des chemins frayés de la création littéraire. Authentique voyant, habité par des visions confinant parfois à la...

sans couverture

La vie 3.0 - Etre humain à l'ère de l'intelligence artificielle de Max Tegmark

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Invitation à participer massivement au débat
L’intelligence artificielle a changé de braquet en intégrant dans des portes logiques des algorithmes associatifs de type neuronal construits de façon récurrente à partir d’objectifs et de données multiples, indépendamment du support matériel. Résultat : une capacité spectaculaire d’auto-apprentissage sans...

sans couverture

La Sicile de Pierre Josse, Bernard Pouchèle, Bruno Morandi (Photographies)

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Beau livre. Comme le pays.
Dans la collection « Grands Voyageurs », il s’agit d’un livre informatif sur la Sicile, écrit par Pierre Josse (du « Guide du Routard ») et Bernard Pouchèle, et illustré de photos de Bruno Morandi. Outre la partie finale, intitulée «...

sans couverture

Ce cauchemar qui n'en finit pas de Pierre Dardot, Christian Laval

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
9 etoiles
Une dénonciation, fondée sur l'analyse de la crise grecque, des mécanismes du néolibéralisme et du pouvoir des oligarchies
Cet essai, écrit en 2016 par deux sociologues de l’université de Nanterre, est une thèse à charge qui tente, à la lumière de la récente crise européenne provoquée par la dette grecque, de démonter les principes et les modalités du...

sans couverture

Le Manège de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Tourne manège !
Avec ce texte Thierry Radière franchit une nouvelle étape dans sa carrière littéraire, pour la première fois, même si ce texte a déjà connu une première version numérique, il expose un roman sur les rayons des librairies. Cette première est...

sans couverture

Pukhtu : Secundo de DOA

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
amel s'en mêle…
Dans ce second volet de Pu-Khtu, DOA poursuit sa saga politico-journalistico-policière inaugurée avec "Citoyens clandestins". On y retrouve Amel Balhimer, journaliste au grand cœur, pour qui plusieurs personnages vont se mettre en quatre, au sens propre comme au sens figuré....

sans couverture

La petite fille qui devait apprendre à aimer de Julian Austwick, Tracy Austwick

critiqué par Bafie - (56 ans)
10 etoiles
Au bonheur des ânes.
Ce livre relate une histoire vraie, la douloureuse expérience de parents confrontés à une naissance prématurée, à l’insuffisance respiratoire d’Amber et à son infirmité motrice d’origine cérébrale. C’est aussi l’histoire de Shocks, âne gravement maltraité et recueilli au Donkey sanctuary...

sans couverture

Fais-moi taire si tu peux ! de Sophie Jomain

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Léger et agréable...
Si vous cherchez une petite romance sympathique qui vous fera sourire, celle-ci est tout à fait appropriée. Le récit est léger, agréable et fluide. Quelques situations cocasses sont parsemées ici et là afin de nous faire sourire. Et ça fonctionne! Bien...

sans couverture

Là où vivent les loups de Laurent Guillaume

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Priam, l'associable
Présentation de l'éditeur Le train arrive dans la petite gare de Thyanne, terminus de la ligne. Priam Monet descend pesamment d un wagon. Presque deux mètres pour un bon quintal et demi, mal sapé et sentant le tabac froid, Monet est...

sans couverture

Le Paris des merveilles, tome 3: Le Royaume immobile de Pierre Pevel

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
5 etoiles
Le temps des anarchistes
Les élections au parlement des fées approchent, et revêtent un caractère exceptionnel par les nouveautés qu’elles engendrent cette fois-ci : un représentant des hommes va être désigné, et les dragons pourront siéger à nouveau suite au traité de paix passé avec...

sans couverture

Sherlock Holmes enquête / Sherlock Holmes investigates de Arthur Conan Doyle

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
8 etoiles
Sherlock Holmes en franglais !
Val Boscombe est un canton proche de Ross dans le Herefordshire (Angleterre) Après une longue et fructueuse carrière de chercheur d'or en Australie, Mr John Turner est revenu au pays et a acquis un vaste domaine. L'une de ses...

sans couverture

Texas Forever de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (62 ans)
5 etoiles
4ème roman de James Lee Burke
« Texas forever » figure il est vrai parmi les premiers romans de James Lee Burke (Dave Robicheaux pas encore né), mais quatrième de l’auteur il donne plutôt l’impression d’être un premier tant la fin est faible et du coup...

sans couverture

Un Belge au bout de la plage de Michel Ducobu

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
8 etoiles
De gauche à droite en Belgique, de l'un à l'autre
Un Belge au bout de la plage est le titre de la dernière nouvelle du recueil. C'est le cheminement depuis l'abbaye d'Orval jusqu'à la plage de La Panne. Michel Ducobu a exercé la profession d'enseignant à Namur. Il se distingue aussi...

sans couverture

Juste après la vague de Sandrine Collette

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Un conte initiatique moderne à portée universelle.
Suite à un raz de marée, l'eau monte inlassablement. La famille doit fuir mais le bateau trop petit oblige les parents à laisser à terre trois de leurs neuf enfants avant de venir les rechercher plus tard. Sur mer, la...

sans couverture

Un été avec Homère de Sylvain Tesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Une analyse inspirée, presque exaltée
Dans une collection dont je viens de faire la connaissance, la radio publique française France Inter et Parallèles présentent une vision de l'oeuvre d'un auteur, révisée et analysée pour l'occasion, sous le nom de "Un été avec...", qui serait l'occasion...

Page 1 de 7 Suivante Fin