Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Heteronymes de Pentcho Slaveikov

critiqué par Reginalda - (lyon - 51 ans)
10 etoiles
Des poèmes entre histoire bulgare et thématique universelle
À l'approche du Printemps des poètes, les éditions du Cygne ont publié le premier livre de Pentcho Slaveïkov (1866-1912) disponible en français. Il est traduit et préfacé par Denitza Bantcheva, ancienne lauréate du Prix Claude Sernet, qui est aussi la...

sans couverture

Les douceurs provinciales de Charles Exbrayat

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Bon, mais pas le meilleur…
Guillaume Norrey, agent des services secrets français, est convoqué par son patron, M. Dumolard, dans son appartement discret du quatorzième arrondissement de Paris. Dans son laboratoire de Poitiers, le professeur Montanay est en passe de découvrir une formule révolutionnaire de...

sans couverture

Vital ! de Frédéric Saldmann

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Comment préserver sa santé
Nul doute que la santé est le plus précieux de tous les biens. En début d’année, ne présente-t-on pas nos vœux en souhaitant plein de bonnes choses et surtout la santé à nos proches et à nos amis ? Mais cette...

sans couverture

Ma Petite Siberie de Anick Roschi

critiqué par Jef - (71 ans)
10 etoiles
Amitié et amour
C’est à Peau Neuve, hameau isolé de petite Sibérie, qu’ Héloïse s’amourache de Giacomo, son fidele ami, son dévoué trognon de pomme ! Une idylle charmante mais très vite brisée par les aventures sentimentales d’une mère volage, bien décidée...

sans couverture

Un hiver avec Schubert de Olivier Bellamy

critiqué par Poet75 - (Paris - 62 ans)
9 etoiles
Schubert passionnément!
C’est un bonheur que de passer du temps en compagnie de Franz Schubert et de ses compositions quelle que soit la saison, mais s’il en est une qui lui convient davantage, c’est assurément l’hiver. Non pas uniquement parce qu’on lui...

sans couverture

De profundis de Emmanuelle Pirotte

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
6 etoiles
Ebola à Bruxelles
Dans le genre post-apocalyptique, voilà un roman qui, s’il ne renouvelle sûrement pas le genre en la matière, sait par contre mêler habilement ses codes pour donner un divertissement fort agréable, malgré les quelques bémols que je lui ferais. Les...

sans couverture

Label Ventriloquie de Samuel Rochery

critiqué par A_guessinot2 - (46 ans)
9 etoiles
Poèmes et vumètres
Rochery utilise à plusieurs reprises, dans ses livres, le terme de vumètre pour qualifier les vers. Label Ventriloquie, 2018, propose enfin des vumètres à colorier : des rectangles vierges en lieu et place de lignes d’écriture, p. 74. Je dis...

sans couverture

Les conspirateurs du silence de Marylin Maeso

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Dialogue muselé
La tenue régulière d’un compte Twitter par la philosophe Marilyn Maeso et l’analyse circonstanciée de ses échanges en dit long sur ce réseau social dont les fils charrient à la fois le meilleur, par exemple le pouvoir de rassembler des...

sans couverture

La force est en vous: Aimez-vous vous-même, vous êtes merveilleux ! de Louise L. Hay

critiqué par JEAN LOUIS ALCUYET - (60 ans)
9 etoiles
Une lecture qui apprend à s'aimer
Je ne sais jamais dans quelle catégorie se classent ces ouvrages de développement personnel ; aux confluents de la psychologie, de la philosophie voire même de la spiritualité, mais peu importe Louise Hay apporte ici un nouvel enseignement sur la...

sans couverture

Lèvres de pierre : Nouvelles classes de littérature de Nancy Huston

critiqué par Peche07 - (61 ans)
6 etoiles
Déconcertant mais instructif. Quelle lubie Nancy?
Fallait-il aller jusque là ? Entre l’enfance d’un tyran ( Pol Pot) et celle d’une jeune nord américaine anorexique et éprise de littérature, le parallèle est… déconcertant! Les deux « héros » ont en commun les fêlures,...

sans couverture

Les Misérables - Vol.1 de Takahiro Arai

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Waouh !! Superbe adaptation
Présentation : Jean Valjean soutient depuis toujours sa soeur et ses 7 enfants. Il essaie de gagner de l’argent et de les nourrir comme il peut en élaguant des arbres. Mais l’hiver arrivé, il n’a plus de travail. Après avoir...

sans couverture

Crépuscule de Juan Branco

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
5 etoiles
Macron bashing
Ce livre est disponible gratuitement en version numérique (PDF) à cette adresse : http://www.gillesclement.com/fichiers/_communique_02518_macron-et-son-crepuscule-3.pdf L’auteur, avec de nombreuses références à l’appui, démonte le mécanisme par lequel, dès 2014, la presse, tenue par les « grosses fortunes » a imposé Emmanuel Macron comme président. Les autres...

sans couverture

L'auberge du pont de Tréboul de Sylvie Baron

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
6 etoiles
Policier de terroir
En 1934, un village du Cantal est englouti par la construction d’un barrage. Quarante ans plus tard, ce barrage est vidé pour des travaux de révision. Des visites touristiques sont organisées, permettant de redécouvrir ce qui reste, et les...

sans couverture

Hare Rama de François Gilbert

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
6 etoiles
Un adepte de Krishna en Beauce
La Beauce est une région située au sud de la ville de Québec. Dans ce tome, l’auteur donne une suite à sa première œuvre (Hare Krishna) en parcourant une école secondaire sur les traces de Mikael Dionne, un élève qui...

sans couverture

La grande course de Flanagan de Tom McNab

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
9 etoiles
Superbe roman!
Comment se fait-il que cet excellent livre ne soit pas encore critiqué sur CL ? Ce roman est basé sur une histoire vraie, l'histoire d'un milliardaire qui a organisé dans les années 1928-1929 (?) une course de 5 000 km. Flanagan est...

sans couverture

Rouge de Paris. (1789-1794) de Jean-Paul Desprat

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
La manufacture de Sèvres sous la Révolution
La famille Masson reste attachée à la manufacture de Sèvres, dont elle oeuvre au succès et à la pérennité, mais ces derniers s'avèrent gravement compromis par un événement géopolitique de taille, la Révolution. L'activité de l'institution peut être perçue comme...

sans couverture

Une aventure de Jeanne Picquigny : L'ivresse du poulpe de Frédéric Bernard

critiqué par Coper - (35 ans)
7 etoiles
Jeanne et/ou Eugène
Présentation : Après son séjour en Afrique, on retrouve Jeanne Picquigny dans son château, à la campagne. Son bel aventurier, son Eugène, s'en est allé mesquinement avec des souvenirs précieux pour notre héroïne. Celle-ci, entourée de la soeur de Eugène, de Victoire...

sans couverture

Une aventure de Jeanne Picquigny : La tendresse des crocodiles de Frédéric Bernard

critiqué par Coper - (35 ans)
9 etoiles
Jeanne en Afrique
Presentation : Début du 20ème siècle, Jeanne Picquigny passe une jeunesse formidable entre images d'Afrique et activités avec sa caméra, offerte par son scientifique et aventurier de père. 1921, alors qu'elle s'installait tranquillement avec son amoureux, un notaire fort épris, Jeanne est...

sans couverture

Les Silences de Médéa de Malika Madi

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
8 etoiles
Peut-on revivre après la violence ?
Zohra a trois frères et l’aîné est devenu un fanatique islamiste, membre de gang de tueurs de violeurs qui sème la terreur sur son passage en Algérie. Une nuit, Zohra est enlevée. Elle est ensuite mariée à un homme plus...

sans couverture

L'Été des quatre rois de Camille Pascal

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
A revivre comme en direct
Les Trois Glorieuses désignent ces journées agitées de l’été suffocant de 1830, celles qui déclenchent une nouvelle révolution antimonarchique, qui feront tomber Charles X pour avoir voulu abroger intempestivement la Charte de 1814 octroyée à contrecœur par son frère Louis...

sans couverture

Made in France de Pierre Daninos

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Un régal !
Philippe est un célibataire d’une trentaine d’années, employé dans une société spécialisée dans le marketing. Il doit se creuser la tête pour trouver des idées, des slogans, des formules-choc pour promouvoir d’autres entreprises. Son patron, M. de Witt-Piquet, toujours entre...

sans couverture

Le Baptême des Ténèbres de Ghislain Gilberti

critiqué par Ayor - (46 ans)
7 etoiles
Dans la surenchère
Roman divisé en deux parties bien distinctes, une première très prenante où les indices mènent rapidement l’équipe du commissaire Sanchez vers un suspect, puis une seconde nettement moins passionnante et confuse où l’action est privilégiée au détriment d’un récit qui...

sans couverture

Quand les Femmes Parlent Après l'Amour de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Postliminaires
Incontestablement le narrateur doit-être un homme à femmes, il a dû en connaître beaucoup et parmi elles une bonne proportion de bavardes, car c’est près d’une trentaine de confidences qu’il a recueillies après les ébats qu’il a partagés avec elles,...

sans couverture

Le Porche du mystère de la deuxième vertu de Charles Péguy

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Péguy ce grand oublié.
Péguy est à mon humble avis injustement oublié. C'est une grave erreur. Sa pensée est fulgurante, touchante, et serait bénéfique à notre société. En fait non je comprends pour quelle raison il n'est quasiment plus lu, notre société se fout...

sans couverture

Un Amour de Cochon de Antoine Bertal-Musac

critiqué par LaMarne - (46 ans)
10 etoiles
Un auteur à découvrir absolument !
Ce roman nous met au pied du mur dès les premières pages : que seriez-vous prêt à faire par amour ? Antoine Bertal-Musac construit son intrigue autour de cette réflexion et s’amuse à nous faire exploser les méninges. Dès le...

sans couverture

Quand vient le froid de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Ô pépite !
Rappelons que les « Dictées » sont en quelque sorte le journal intime de Georges Simenon. Elles furent écrites dans les dernières années de sa vie. « Quand vient le froid » va du 13 septembre au 25 octobre 1978....

sans couverture

Ca raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)
7 etoiles
Passion
C'est l'histoire d'une passion, d'un amour fou qui emporte les amoureux dans leurs recoins jamais explorés. Elle (la narratrice) raconte Sarah, rencontrée par hasard au détour d'un dîner, et qui deviendra Passion. Passion dévorante, passion-noyade. Ce premier roman de Pauline Delabroy-Allard...

sans couverture

Facile de Ollivier Pourriol

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Réfléchir sur l'effort
Présentation de l'éditeur L'intelligence, c'est la ruse : ne pas prendre la difficulté de face, inventer un chemin détourné, qui atteint mieux le but, sans effort, avec élégance. Ce livre propose d'entrer dans les secrets de cette facilité à la française,...

sans couverture

Le Scrameustache, Tome 31 : La fontaine des mutants de Gos

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
5 etoiles
Une petite soif ?
Alors qu'ils enquêtaient sur un mystérieux signal électrique en provenance d'une région reculée, le Scrameustache, accompagné par son ami Khéma et son équipage de Galaxiens, tombent sur une fontaine métamorphosant ceux qui boivent son eau en animaux. La situation va...

sans couverture

Champs de ténèbres de Alan Glynn

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
7 etoiles
super intelligence contre le monde
C'est un libraire qui m'avait conseillé ce livre alors tout juste paru en poche (v.f.). Bien qu'étant peu amateur du genre (policier/complots) je n'ai pas été déçu. Le premier roman de cet auteur laisse espérer d'autres ouvrages intéressants. Bien écrit...

Page 1 de 7 Suivante Fin