Les dernières critiques


sans couverture

Ultime amour de Serge Rezvani

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)
10 etoiles
retour à la vie
Dans "L'éclipse", Serge Rezvani racontait la maladie d'Alzheimer de sa femme Lula, morte en 2004, après une longue dégradation qui avait anéanti quasiment l'écrivain. Ce nouvel opus raconte son retour à la vie, alors qu'il se considérait comme un mort-vivant. C'est...

sans couverture

Passages de Émile Ollivier

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 78 ans)
8 etoiles
Les rafiots de la mort
Un boat people transporte à leur risque des Haïtiens qui fuient les horreurs de leur pays. Malheureusement pour eux, leur rafiot fait naufrage. Un survivant vient s’établir au Québec. Marié, il a une amante qu’il rencontre à Miami. Le roman...

sans couverture

L'Étai, Journal 2018 de Renaud Camus

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)
10 etoiles
Le Grand Effondrement
De sa résidence en un château médiéval, Renaud Camus a acquis l’expérience des structures nobles mais chancelantes, menaçant de s’effondrer et nécessitant un soutien. L’effondrement dont il question au fil de son journal 2018, c’est bien celui de tout un monde,...

sans couverture

Poèmes de Albertine Sarrazin

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)
9 etoiles
Une poésie vivante et rebelle, incandescente à l'éclat d'étoile filante
Il est impossible de lire Albertine Sarrazin, morte en 1967 à 29 ans après une adolescence marquée par la fugue, la prostitution, la délinquance (allant jusqu'à tentative de braquage avec une arme volée à son père adoptif, médecin militaire) et...

sans couverture

Baroque sarabande de Christiane Taubira

critiqué par Frunny - (PARIS - 54 ans)
2 etoiles
Overdose de pédantisme !
Christiane Taubira (1952- ) est une femme politique française. Députée en Guyane de 1993 à 2012, elle est à l'origine de la loi tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant...

sans couverture

Le Chant des revenants de Jesmyn Ward

critiqué par Nav33 - (72 ans)
9 etoiles
Fantômes du Mississipi
Une famille au sud de l'état du Mississippi . Le grand père (Pop), un homme physiquement impressionnant taiseux et bienveillant , qui se tient très droit . Son petit fils (Jojo) attentif à tous les gestes et paroles de ce...

sans couverture

Histoire universelle de l'infamie / Histoire de l'éternité de Jorge Luis Borges

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Deux essais sur l'esclavage et l'infini
Dans son premier essai, Borges relate de la pratique de l'esclavage sur le continent américain, au nord comme au sud, surtout au XIXe siècle, la traite négrière ayant supplanté l'exploitation des autochtones amérindiens. Cette substitution a été fondée sur une...

sans couverture

L'amiral de Kerguelen et les mythes de son temps de Gracie Delépine

critiqué par Tanneguy - (Paris - 80 ans)
9 etoiles
Mystères et non-dits sur Kerguelen
Les jeunes écoliers français ont entendu parler des îles Kerguelen, un territoire désolé proche du cercle polaire antarctique dans l'océan indien, d'autant qu'elles ont acquis une importance stratégique maintenant que les scientifiques de tous les pays s'intéressent vivement à l'Antarctique....

sans couverture

Fées, sorcières et loups-garous au Moyen Age de Claude Lecouteux

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)
7 etoiles
Les Doubles vagabonds
Son titre ne le laisse aucunement présager : l’ouvrage de Claude Couteleux aborde avant tout l’histoire des « Doubles » au Moyen-Âge, dans l’aire européenne (Scandinavie, Allemagne, France surtout). Fées, sorcières et loups-garou ne seraient en fait qu’une incarnation des Doubles des individus...

sans couverture

Moi, laminaire... de Aimé Césaire

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)
10 etoiles
Le chef d'oeuvre de la maturité
Dans les années 40, Aimé Césaire fit une entrée fracassante en littérature avec « Cahier d’un retour au pays natal », qui le consacra comme une voix majeure de la poésie (proche du surréalisme) et de la négritude dont il...

sans couverture

Discussion de Jorge Luis Borges

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Des réflexions littéraires
Ce recueil d'essais courts, rédigés durant la jeunesse de l'auteur, évoque avant tout des réflexions littéraires, agrémentés de textes de logique mathématique. Il présente assez longuement les caractéristiques de la littérature argentine, essentiellement constituée du soutien d'auteurs urbains, issus de...

sans couverture

Dans son silence de Alex Michaelides

critiqué par Bréhec - (paris - 61 ans)
10 etoiles
Formidable thriller psychologique!
Présentation de l'éditeur "Alice, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant son mari, assassiné, la presse s’enflamme. Aussitôt...

sans couverture

Jeanne et Thérèse de Geneviève Baïlac, Guy Gaucher, Régine Pernoud

critiqué par Maranatha - (48 ans)
9 etoiles
Jehanne, toujours ...
C'est un petit livre très intéressant pour qui veut comprendre l'esprit de Jeanne. La première partie de Régine Pernoud est classique et reprend les grandes lignes qu'elle a pu développer tout au long de sa carrière. La véritable partie la plus intéressante...

sans couverture

La Défense et Illustration de la langue française de Joachim Du Bellay

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
La langue belle
Le 15 février 1549, Joachim Du Bellay adresse à son parent le Cardinal Du Bellay : « La Deffense, et illustration de la Langue Francoyse » un texte qu’il a rédigé dans le but de défendre cette langue vulgaire encore...

sans couverture

I.A. La plus grande mutation de l'histoire de Kai-Fu Lee

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Pour un contrat social assisté par IA
Partis tard dans l’économie numérique les chinois se font fort de tailler des croupières aux GAFAM américains d’ici peu en devenant les champions du monde de l’O2O(1). N’ayant pas eu les infrastructures du téléphone fixe, ni l’usage des cartes bancaires,...

sans couverture

Je communique avec les défunts de Alain Joseph Bellet

critiqué par Bernard2 - (DAX - 70 ans)
7 etoiles
Liaisons avec l’au-delà
Au début de son livre, l’auteur nous parle de sa propre vie : une enfance difficile avec un père qui refusait de le voir, de multiples échecs, tant professionnels que sentimentaux. Puis on passe à de nombreuses descriptions de son travail de...

sans couverture

Et les vivants autour de Barbara Abel

critiqué par Macapat - (64 ans)
8 etoiles
Les secrets de la famille Mercier
Présentation de l'éditeur "Voilà quatre ans que l'ombre de Jeanne plane sur eux. Comme s'ils n'avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu'elle était morte pour de faux. Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est...

sans couverture

Histoire du Luxembourg de Michel Pauly

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
40.000 ANS D’HISTOIRE EN… 142 PAGES!
Michel PAULY (*1952), est professeur d'histoire transnationale luxembourgeoise à l'Université du Luxembourg. Médiéviste de formation, spécialisé en histoire urbaine, notamment sociale et économique. Se basant, - tout comme le « Que sais-je ?» de M. Jean -Marie KREINS (déjà critiqué...

sans couverture

Nos rêves sont priés de prendre une douche froide de Benoît Jeantet

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 53 ans)
7 etoiles
Lutte permanente
Benoît Jeantet nous offre ce recueil dans la Collection "Paroles de Poètes", chez Jacques Flament Editions. La mélancolie et le lâcher prise semblent être les maîtres mots de cet ouvrage. Ces rêves et pensées, présentés en segments parfois ambigus, révèlent un esprit...

sans couverture

Le Scorpion - tome 12 - Le Mauvais Augure de Stephen Desberg, Marini (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
8 etoiles
la fin des Trébaldi ?
J'ai profité de cette période de confinement pour me lancer dans la relecture de l'ensemble de la série. Et bien, je dois dire que j'ai pris plaisir à découvrir ce dernier volume qui clôt la longue collaboration de Desberg & Marini. Ce...

sans couverture

Evaristo Carriego de Jorge Luis Borges

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Portrait d'un poète ardent et très sensible
Jorge Luis Borges rend hommage à un ses collègues et amis, Evaristo Carriego, originaire de l'un des quartiers populaires de Buenos Aires que l'auteur affectionne, Palermo, dont il est à l'image, ardent, brutal souvent, mais très sensible, attentionné aux personnes...

sans couverture

Pourquoi je lis "Les fantômes du chapelier"de Georges Simenon de Balval Ekel

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Au café des colonnes avec Simenon
9/ Pourquoi je lis Les fantômes du chapelier de Georges Simenon Avant de lire cet opus, je ne connaissais ni cette collection ni son éditeur et ce fut une belle surprise. Juste une petite brochure qui tient très facilement dans n’importe...

sans couverture

Double crime sur la ligne Maginot de Pierre Nord

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)
6 etoiles
Désuet mais bien consntruit
Il faut replacer cet écrit dans son époque de parution, les années 1930. Le roman policier à cette époque hésitait encore entre polar et espionnage et l'on en a ici une parfaite illustration car les deux sont mêlés, de par...

sans couverture

La prison de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
9 etoiles
Un de meilleurs !
Jacqueline Poitaud est journaliste, spécialisée dans les interviews de stars. Elle est l’épouse d’Alain qui vient de la lancer un magazine érotique : « Lui ». Le couple a un enfant de cinq ans et mène une vie assez harmonieuse....

sans couverture

Honorine de Honoré de Balzac

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
Des peines dramatiques d'amour
Maurice de l'Hostal a été le secrétaire du comte Octave, aristocrate génois, distingué, fort digne et respecté, par ailleurs fort pieux et sans ostentation. Il a fini par découvrir l'existence d'un drame personnel, qui tint à sa séparation avec sa...

sans couverture

Parker et Badger, tome 9 : Attention à la chute ! de Marc Cuadrado

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
CLAP DE FIN!
«Attention à la chute!» est le neuvième et malheureusement dernier tome des aventures de «PARKER & BADGER», le couple de héros mythiques et gaffeurs imaginés par Marc CUADRADO (*1959). Rien de vraiment nouveau chez nos héros, disons-le tout de suite....

sans couverture

Parker et Badger, tome 8 : Ça t'amuse ? de Marc Cuadrado

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
UNE SÉRIE CERTIFIÉE 100% BLAIREAU!
Tout va bien dans le meilleur des mondes pour nos deux frangins! Ils ont enfin un travail stable au service de la propreté urbaine, Garcia a décidé de passer l’éponge sur leurs loyers en retards et Nicolette s’est enfin résolue...

sans couverture

Parker et Badger, tome 7 : Cache ta joie! de Marc Cuadrado

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
HOME SWEET HOME!
Ce nouvel opus de la série «PARKER & BADGER», reprend exactement là où s’était arrêté le volume précédent. Grâce à une fausse identité, nos deux amis sont de retour des USA. Malheureusement pour eux, ce retour à la maison signifie...

sans couverture

Parker et Badger, tome 6 : Jobtrotters aux USA de Marc Cuadrado

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
7 etoiles
AMERICAN DREAM!
Et pourtant tout avait si bien commencé dans ce nouvel épisode des aventures de «PARKER & BADGER»! Pensez-vous, nos deux acolytes avaient enfin trouvé un boulot stable comme bagagistes à l’aéroport… Et, «cerise sur le gâteau», le couple Garcia qui...

sans couverture

Parker et Badger, tome 5 : Mon frère, ce blaireau de Marc Cuadrado

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
LES ORIGINES DE PARKER & BADGER.
La vie n'est pas facile pour nos deux grands «garçons» célibataires, surtout quand comme pour Parker on est un grand échalas très maladroit et un peu inconséquent et que l’on est flanqué d’un frère adoptif, petit en taille mais très...