Les dernières critiques


sans couverture

Le Beau bizarre - Les peintures du XIXe siècle du musée d'arts de Nantes de Cyrille Sciama

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
Les galantes de Nantes
Les peintures du dix-neuvième siècle forment plus de six-cent œuvres et un quart des collections du Musée des Beaux-Arts de Nantes. Cet ouvrage a pour dessein d’en présenter les plus remarquables et de donner une idée de la richesse du...

sans couverture

L'étonnante intelligence des oiseaux de Nathan J. Emery

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Le Club des futés
Traiter quelqu’un de « tête de linotte » ou de « cervelle d’oiseau » pourrait bien basculer de l’insulte au compliment ! Devenus depuis une trentaine d’années sujets d’études au même titre que les primates, que d’autres mammifères terrestres et...

sans couverture

Oeuvre poétique complète : Tome 1, Aux voyageurs de la Grande Ourse de Claude-Henri Rocquet

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)
10 etoiles
Une poésie religieuse imprégnée de piété et d'onirisme, qui puise à la source des grands mythes
Les éditions Eoliennes ont entrepris la publication de l’œuvre poétique et théâtrale complète de Claude-Henri Rocquet (1933-2016), qui permet au public de découvrir ce poète à la fois immense, par l’amplitude de son écriture qui puise à la source des...

sans couverture

Au feu, les pompiers de M.J. Arlidge

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Une belle régularité
L'auteur se révèle décidément régulier quant à la qualité de ses œuvres, et ce quatrième volet de la série des "Helen Grace" se dévore comme tout bon page turner qu'il est. Le scénario est excellent et original, le rythme super dynamique,...

sans couverture

La dernière interview de Eshkol Nevo

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
9 etoiles
Une vie d'écrivain
Un écrivain en crise (les écrivains qui se racontent sont toujours en crise) répond aux questions des internautes que lui a envoyées un webmaster. On a l’éventail complet des questions sur le sujet. Et l’écrivain qui est quasi un double de...

sans couverture

La Guerre des anges de José Eduardo Agualusa

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
10 etoiles
ORDEM E PROGRESO.
L’histoire de «La guerre des anges», nous est racontée de Francisco Palmares, ex-combattant angolais du MPLA, qui a émigré au Brésil en 1992, fuyant une malheureuse histoire d’amour. Il vit aujourd’hui du trafic d’armes entre son pays et les favelas...

sans couverture

Superior, tome 3 de Ichtys

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)
6 etoiles
Le héros incompris
Convoqué par le roi et sommé de s'expliquer sur son comportement, Exa se rend seul au palais. Malheureusement l'entrevue se passe très mal car le monarque ne comprend pas pourquoi le héros ne tue pas les monstres comme il le...

sans couverture

Enquête à l'Île-Bouchard de Jonathan Macauda

critiqué par Maranatha - (49 ans)
10 etoiles
l'Ile-Bouchard vous connaissez ?
Moi je ne connaissez pas cet endroit et son histoire extraordinaire. J'ai lu un autre livre de cet auteur consacré à Thérèse de Lisieux. Le format, le style m'avaient plu et j'ai donc acheté celui consacré aux apparitions de l'Ile-Bouchard. C'est une...

sans couverture

Journal: et pensées de chaque jour de Elisabeth Leseur

critiqué par Maranatha - (49 ans)
10 etoiles
Journal mystique.
ELisabeth LESEUR est une mystique chrétienne dont la béatification par l''église catholique est à l'étude. C'est la parution posthume de ce journal qui l'a rendue célèbre. Elle évoque ses états d'âme, sa religion, sa santé. C'est un ouvrage que je recommande...

sans couverture

La nef des fous de Michel Onfray

critiqué par Maranatha - (49 ans)
2 etoiles
Fort fort déçu !
Onfray est un homme de grande culture, est un débatteur de qualité. Je ne ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'il affirme mais il faut reconnaître qu'il fait souvent mouche. Je n'ai jamais rien lu de lui et j'ai voulu...

sans couverture

Le cheval des Sforza de Marco Malvaldi

critiqué par Elko - (Niort - 44 ans)
9 etoiles
Tela milanese
En cette année 1493, Ludovic le More a fort à faire à Milan. Il doit légitimer et protéger son titre ducal tout en ménageant ses relations avec ses alliés, notamment Charles VIII qui a des vues sur Naples et le...

sans couverture

Science et religion de Bertrand Russell

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)
7 etoiles
Une double dénonciation (un peu simpliste) de l'obscurantisme religieux et du danger civilisationnel d'une science sans morale
Bertrand Russell est un philosophe dont les raisonnements sont inspirés par la pratique des mathématiques et par la logique analytique. Pour Russell, science et religion s’opposent parce que, en remettant en cause certains dogmes chrétiens fondamentaux, le triomphe de la...

sans couverture

Au soleil redouté de Michel Bussi

critiqué par Ayor - (48 ans)
5 etoiles
Thriller domestique décevant
Je ressors un peu mitigé de cette lecture, je ne lui ai pas trouvé le même intérêt que pour les autres. Le suspense est toujours aussi bien entretenu mais le dénouement est sacrément décevant, habitué que je suis aux rebondissements dont...

sans couverture

Jeanne Desparmet-Ruello de Claire Paul

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Une pionnière laïque et féministe en éducation
Cette biographie présente l'histoire de la fondatrice d'un lycée public de jeunes filles à Lyon à la fin du XIXe siècle, ce qui constitue déjà un phénomène. Loin du caractère anecdotique qui peut y être vu a priori, l'enseignement non...

sans couverture

La route des Balkans de Christine de Mazières

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
beaucoup d'émotion
« La route des Balkans » Roman de Christine De Mazières Editions Sabine Wespieser 179 pages avril 2020 Des drames insupportable et un peu d'humanité Ce n'est pas la peine de s'interroger s'il s'agit là d'un roman ou d'un essai, les deux sont mêlés et cela donne une...

sans couverture

Le climat en 100 questions de Sylvestre Huet, Gilles Ramstein

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Des réponses largement insuffisantes
Les rapports du GIEC à l’intention du public et des gouvernements n’ont plus de motif d’être contestés par les climato-sceptiques. Diffusés à intervalles réguliers depuis bientôt 30 ans, confrontant les publications scientifiques de milliers d’experts, ils n’ont cessé d’alerter sur...

sans couverture

Sans toucher terre de Antti Rönkä

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 41 ans)
5 etoiles
Un adolescent introverti et sa difficulté à être parmi les autres
Ce roman se concentre sur Aaro, jeune homme introverti, plutôt silencieux et souffre-douleur durant toute sa jeunesse. Le ton est donné dès le départ. Devenu majeur, il part à l’université de Juväskylä. A-t-il évolué ? Pas vraiment. Ces traits caractéristiques...

sans couverture

Un bon féministe de Ivan Repila

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 41 ans)
6 etoiles
Etat phallique et Princesses
Ce roman dystopique est original et pleinement ancré dans l’actualité, de plus il interroge le lecteur sur le féminisme, ainsi que sur les moyens de gommer le patriarcat. Ivan Repila opte pour un ton provocateur, amusant et polémique dans ce...

sans couverture

Mon grand mécano quantique de Julien Bobroff, Marine Journard (Dessin)

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)
4 etoiles
Quand la vulgarisation ne vulgarise pas
La physique quantique est un domaine bien difficile à comprendre, tant ses lois semblent échapper à la plus élémentaire logique. Ce livre cherche à ce que cette science nous soit accessible. C’est en tout cas ce qui est annoncé. Mais le...

sans couverture

Non aux inégalités obscènes ! Oui à de plus justes partages ! : Le long confinement… Et demain ? de Gabriel Langouët

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Des risques sociaux du confinement
Ce sociologue et universitaire à la retraite étudie, pendant le grand confinement dur de 2020, quelles peuvent devenir les conséquences économiques et sociales de cette inédite mise sous cloche. Cette dernière constitue pour lui le risque d'une aggravation des inégalités,...

sans couverture

L'Antigone manquée de Catherine Baptiste

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
8 etoiles
Le non qui donne la vie
"L’Antigone manquée" s’adresse à la parole d’Antigone et est dédié "aux femmes-sages, aux mères-grands et à leurs petits". La langue d’Antigone est la voix du "non", née du non pour graver un nom sur une sépulture, pour faire de la tombe...

sans couverture

Affaires d'Etat - Extrême Droite - Tome 01: Un homme encombrant de Philippe Richelle (Scénario), Pierre Wachs (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
8 etoiles
Pas mal du tout pour un début d'histoire... A suivre !
Les affaires d’État... Tout un programme et je suis très heureux de voir la bande dessinée oser s'emparer du sujet et montrer qu'en France nous en avons aussi comme dans grand nombre de républiques bananières... Attendez, je ne dis pas...

sans couverture

Les 9 vies d'Ezio de Jean-Marie Darmian

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
épopée héroïque d'une grande actualité
Les 9 vies d'Ezio Roman de Jean-Marie Darmian 201 pages octobre 2020 AMH communication Une vie et une force hors du commun C'est un titre plein, certes, original mais qui reflète bien la vie d'Ezio Baziana qui traversera le 20 ème siècle et surtout connaîtra les affres...

sans couverture

Noire précieuse de Asya Djoulaït

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
6 etoiles
Racines
Céleste, dont Oumou, sa mère, est une ivoirienne vivant à Paris qui a créé une chaîne de boutique de cosmétique visant un public africain, vient d’intégrer le prestigieux lycée Henri IV et rêve de « faire » Science Po. Elle aimerait que...

sans couverture

Amazonie - Tome 5 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Vivement d'autres aventures
Le cinquième tome termine cet opus et l'ensemble de la série, en dévoilant tous les rouages des énigmes posées par les diverses situations. Comme supposé, connaissant les scénaristes, toutes les intrigues contribuent à s'expliquer l'une l'autre. Tout cela est parfaitement mené...

sans couverture

Amazonie - Tome 4 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Des éclaircissements, des références aux saisons précédentes
On commence à avoir quelques éclaircissements et à sentir le rapprochement des différentes intrigues. Celles-ci convergent bien et vont expliquer l'ensemble des énigmes rencontrées dans les volumes précédents. Les scénaristes nous ajoutent cependant des personnages secondaires totalement décalés avec les super...

sans couverture

Amazonie - Tome 3 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
D'autres protagonistes, d'autres lieux, d'autres énigmes
Le ou plutôt les mystères continuent de s'épaissir, de s'enrichir d'autres sources, d'autres protagonistes, d'autres lieux. Cette fois nous sommes emmenés en Transylvanie, pays des vampires. Cela maintient le climat assez oppressant dans lequel évolue notre héroïne. Plutôt que de donner...

sans couverture

Amazonie - Tome 2 de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
L'intrigue s'épaissit
L'intrigue se constitue, s’épaissit et s'enrichit même d'autres questionnement dont on ne sait s'il s'agit d'une diversion menée par le scénariste ou d'une branche de l'intrigue principale. Quelques passages humoristiques avec notamment une cousine de la Castafiore venue convertir les populations...

sans couverture

Entre midi et minuit de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Poésie du jour qui point
« Entre midi et minuit » annonce le titre mais, connaissant un peu l’auteur, je parierais que les poèmes qui composent ce recueil ont tous, ou la plupart, été écrits aux heures matutinales devant le premier café du jour qui...

sans couverture

Namibia - Episode 5 de Leo, Rodolphe, Bertrand Marchal (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
8 etoiles
Une fin qui donne envie de lire la saison suivante
On continue de baigner dans cette histoire à rebondissements plus ou moins attendus plus ou moins "logiques" mais à mes yeux peu importe, je me laisse entraîner, je sais que nous sommes dans une fiction. Le dénouement aurait été surprenant quelques...