Les dernières critiques


sans couverture

Yôkai ! : Le monde étrange des monstres japonais de Fleur Daugey, Sandrine Thommen (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
7 etoiles
Vous saurez tout sur les Yokaï...
... les laids, les beaux, le durs, les mous, ceux qui ont un grand cou, les gros touffus, les p’tit joufflus... (sur un air connu) Vous ne voyez pas de quoi on parle ? Pas d’inquiétude, moi non plus je ne savais...

sans couverture

Rohmer et les autres de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Les influences et méthodes d'un cinéaste réaliste du badinage
Cet ouvrage retrace les actes de recherches universitaires sur le cinéaste Eric Rohmer, auxquels sont adjoints des documents, comme des entrevues avec des techniciens ayant travaillé avec lui et une grande filmographie détaillée. Quatre grands chapitres regroupent des articles thématiques,...

sans couverture

Ma mère à toute allure de Yū Nagashima

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
6 etoiles
iiiiii !
Deux nouvelles. Dans « le chien dans le side-car », on fait la connaissance de Kaoru, une jeune enfant, de son petit frère, de son père et sa maîtresse Yoko. La maman est partie Dieu sait où et revient...

sans couverture

Vers l'abîme de Erich Kästner

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
encore un grand livre
"Vers l’abîme" est la nouvelle traduction intégrale du roman d’Erick Kästner, auteur allemand très connu pour ses livres pour la jeunesse (dont le célébrissime "Émile les détectives") et dont une première version était parue chez Stock en 1937, sous le...

sans couverture

Un bon Samaritain de Matthieu Falcone

critiqué par Blue Cat - (BORDEAUX - 54 ans)
3 etoiles
Bon sujet, mauvais style
Nous voilà face à un professeur d'université, la cinquantaine, blanc, chrétien, limite misogyne, vaguement réac, qui décide d'héberger chez lui trois migrants d'Afrique noire, après avoir buté sur leurs corps endormis en bas de chez lui. Le narrateur est...

sans couverture

Le Neuvieme orgasme est toujours le meilleur de Anne-Michèle Hamesse

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Eros et Thanatos
Après un premier recueil de nouvelles, « Ma voisine a hurlé toute la nuit », publié au Cactus Inébranlable éditions en 2016, Anne-Michèle Hamesse récidive avec ce nouveau recueil où elle déploie les mêmes qualités que celles que j’avais soulignées...

sans couverture

Le matin est un tigre de Constance Joly

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Le drame de l'intérieur
Présentation de l'éditeur Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle...

sans couverture

On ne s’ennuie jamais à Nice de Jacques-Henri Jayez

critiqué par Janka - (59 ans)
8 etoiles
Amusant
Un roman qui décrit la vie dans un immeuble de quartier, comme il en existe beaucoup. Les habitants se rencontrent quotidiennement dans l’ascenseur, dans le jardin, dans les rues voisines. À l’occasion d’intrigues visant en particulier Julia, la gardienne de...

sans couverture

Le bonheur plus fort que l'oubli de Colette Roumanoff

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
9 etoiles
Les buvards roses
Colette et Daniel forment un couple très uni, épanoui, des vies professionnelles, personnelles, et familiales avec leur quatre enfants, très heureuses, partageant leur temps entre Paris et la Provence. En 2003, inquiets par les troubles de mémoire de Daniel, ils prennent...

sans couverture

Bringing up a Bilingual Child de Rita Rosenback

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
8 etoiles
Grandir dans une famille multilingue
De nombreux ouvrages existent en langue anglo-américaine sur le sujet de l'éducation bilingue d'un enfant, plus précisément au sein du foyer, lorsque les parents souhaitent transmettre plusieurs langues maternelles (ou dirons-nous plutôt parentales). En français, ces ressources sont rares, et...

sans couverture

E=mc2 et autres nouvelles de Pierre Boulle

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Science sans conscience…
À Paris, Oscar Vincent est tranquillement assis à la terrasse de la Coupole quand il est abordé par un étrange individu vêtu d’une toge romaine rouge, lequel lui demande en quelle année on se trouve. C’est un Badarien venu des...

sans couverture

Michel et le loup de Véronique Filion, Meg (Dessin)

critiqué par Windigo - (36 ans)
10 etoiles
Vivre avec un loup
Michel et le loup est une bande-dessinée pour enfants qui raconte en partie la vie de Michel Pageau, ancien trappeur et fondateur du refuge Pageau, en Abitibi. Cette histoire montre Michel, à différentes époques de sa vie, et commence avec...

sans couverture

Vasarely - Une saga dans le siècle de Philippe Dana, Pierre Vasarely

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Un Hongrois crée l'art optique
Un immigré hongrois termine ses études en beaux-arts, dont la famille s'installe en France. L'apprenti artiste se rapproche de l'avant-garde de son pays d'accueil pour en incarner la quintessence, par le caractère fortement innovant du courant qu'il contribue à lancer,...

sans couverture

Trou de mémoire - Intégrale de Roger Seiter (Scénario), Pascal Regnauld (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Excellent, tout simplement...
Puisque Pascal Regnault nous fait le plaisir de venir à Chalon-sur-Saône, le samedi 16 février à partir de 15h à la librairie L’antre des bulles, parlons de son travail car il n’y a pas que la nouveauté qui doive retenir...

sans couverture

Baldur's Gate : L'héritage du jeu de rôle de Maxence Degrendel

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
9 etoiles
Le meilleur des Royaumes Oubliés.
Les éditions Third se penchent cette fois-ci sur la saga "Baldur's Gate', à l'occasion des vingt ans de la série. Les deux titres de la séries sont deux rpgs conçus sur PC, et dont l'action se déroulent dans les Royaumes...

sans couverture

Le Meurtre du Commandeur Livre 2 : La Métaphore se déplace de Haruki Murakami

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
6 etoiles
Un voyage un peu décevant.
Nous avions laissé notre narrateur en plein processus de création. Le mystérieux Menshiki lui a en effet demandé de réaliser le portrait de la jeune Marié, que le vieil homme croit être sa fille biologique. Mais tout ne va pas...

sans couverture

Le Meurtre du Commandeur Livre 1 : Une idée apparaît de Haruki Murakami

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
8 etoiles
Une étrange retraite.
Le narrateur est un portraitiste qui, suite à sa séparation d'avec sa femme, est amené à habiter une vieille maison en haute montagne, qui se trouve être l'ancienne maison de Tomohiko Amada, un peintre japonais très renommé. La découverte dans...

sans couverture

La France vue par ses grands écrivains et illustrée en peinture de Oriane Beaufils, Alain Malle

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
8 etoiles
La vue et l'ouïe en éveil
…" le vieux Mont Blanc apparaissait à son balcon, et comme roi des Alpes, saluait son peuple de montagnes d'une façon affable et majestueuse. Il daignait se laisser voir quelques minutes, puis il refermait le rideau." Cette belle phrase fait...

sans couverture

Balle tragique pour une série Z de Roger Seiter (Scénario), Pascal Regnauld (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Un très bon album, une one-shot de qualité !
Bien sûr, si je vous dis qu’une actrice s’écroule atteinte d’une balle réelle lors d’un tournage à Hollywood au sein des studios Disney… vous allez trouver cela très étrange ! D’ailleurs, il s’agit bien d’une histoire Treize étrange, label appartenant...

sans couverture

Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

critiqué par Blue Cat - (BORDEAUX - 54 ans)
7 etoiles
La reine est morte, vive la reine !
Je craignais que ce livre soit dans le sillage de 'Rien ne s'oppose à la nuit' de De Vigan. J'avais beaucoup apprécié ce dernier et me méfiais d'un nouveau récit autobiographique trop proche et peut-être moins bien écrit. En fait, oui,...

sans couverture

Tout est provisoire même ce titre de Mix ô ma prose

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Percutant !
Avant même que d’avoir lu la première ligne de l’avant-propos, l’auteur nous interpelle avec le pseudonyme qu’il s’est choisi et avec le titre qu’il a donné à ce recueil : « Tout est provisoire même ce titre ». On le...

sans couverture

Gangs of L.A.: Une enquête d'Isaiah Quintabe de Joe Ide

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
Mise en place
Présentation de l'éditeur La police de Los Angeles ne parvient pas à juguler la criminalité galopante dans les quartiers mal famés à l’est de Long Beach : meurtres impunis, retraités dépouillés, enfants kidnappés… Mais on murmure le nom d’un citoyen qui...

sans couverture

À Fleur de Bruine de Amélie De Lima

critiqué par Ayor - (46 ans)
2 etoiles
À oublier
Roman peu passionnant dans son ensemble pourvu d’un scénario peu réaliste et de révélations finales rocambolesques, voire grotesques. Et quelle idée surprenante de faire appel à un tel personnage afin de permettre à l’enquête de progresser ! Tomber dans une telle...

sans couverture

Les dieux criminels de Antoine Fleyfel

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Quand la religion dicte la politique
Religion, laïcité et démocratie ne sont pas toujours compatibles. C’est ce que montre l’analyse de trois mouvements fondamentalistes issus des religions abrahamiques faite par un jeune philosophe et théologien franco-libanais connaisseur par conséquent de la région dont il esquisse les...

sans couverture

Papa a acheté un camping-car de François Althabégoïty

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 38 ans)
7 etoiles
Partons ensemble !
Deux possibilités lorsque vous commencez un récit de voyage, soit vous partez avec, soit vous restez sur le côté... Ici, j'ai embarqué moi aussi dans ce camping car de 7 m2 et ai suivi cette famille, composée d'un couple et de...

sans couverture

Instants décisifs de George Walker Bush

critiqué par Windigo - (36 ans)
10 etoiles
Biographie d'un politicien
Cela m'étonne, que sur CL, qu'il n'y aie pas encore de critique sur ce livre, même neuf ans après sa sortie. D'un autre côté, je peux comprendre que Bush était mal aimé lorsqu'il était au pouvoir, du moins par chez-nous....

sans couverture

Le village transparent de Claude-Henri Rocquet

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
10 etoiles
Etre dans la présence du monde
La poésie française contemporaine est riche de trésors et d’auteurs injustement méconnus. Je viens de découvrir Claude-Henri Rocquet avec ce petit recueil qui fait entendre une voix discrète, dont les accents à la fois poignants et sublimes m'ont irrésistiblement fait...

sans couverture

Me voici de Jonathan Safran Foer

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 39 ans)
7 etoiles
Me voici... enfin?
Jonathan Safran Foer, à l’instar de Donna Tartt, fait partie de ces auteurs américains peu prolifiques laissant leurs lecteurs dans une attente avide (et à double tranchant). Après une période silencieuse de dix ans depuis « Extrêmement fort et incroyablement...

sans couverture

Vasarely de Magdalena Holzhey

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
Le pionnier de l'art optique
Victor Vasarely, Hongrois installé en France, a contribué au lancement de l'art optique dans les années 1950, notamment via la galerie Denise René, à Paris. Il a introduit très vite les formes géométriques dans son oeuvres, car elle font écho...

sans couverture

La Suisse, pays le plus heureux du monde de François Garçon

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
9 etoiles
Prospérité = Suisse = démocratie directe + confédéralisme
François Garçon est docteur en histoire et maître de conférence à l'université Paris I, où il enseigne et réalise des recherches sur le cinéma. Ses ouvrages grand public concernent également le fonctionnement politique et économique de la Suisse, qu'il présente,...