Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
526 visites
sans couverture

Marquée au fer de Eva Delambre

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Au-delà de la douleur
Quand Laura rencontre Hantz, c’est le M de SM qui rencontre le S de Sadisme, elle n’est qu’une toute jeune fille, même pas majeure, qui voudrait que son maître la traite plus rudement mais il n’en a pas envie, il ne veut pas la faire souffrir. Elle a fait connaissance de la douleur quand elle n’était qu’une adolescente qui se...

2.
426 visites
sans couverture

L'écume des jours de Boris Vian

critiqué par Lucien - (61 ans)
9 etoiles
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains »
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains » : c'est ainsi que Raymond Queneau définissait « L'écume des jours ». Queneau, le « pote » de Vian au « Collège de ’Pataphysique ». Queneau qui concluait ainsi l’avant-propos de « L’arrache-cœur » : « Boris Vian va devenir Boris Vian ». Boris n'aura pas eu le temps de réaliser...

3.
389 visites
sans couverture

Juste un regard de Harlan Coben

critiqué par FranBlan - (Montréal, Québec - 75 ans)
8 etoiles
Pur divertissement...
Grace Lawson, après la perte de ses parents, survit miraculeusement à un drame terrible dans sa jeunesse. Aujourd'hui, épouse et mère comblée, Grace mène une vie paisible. Mais un fait anodin, la découverte d'une vieille photo représentant cinq adolescents dont son mari, vient troubler sa quiétude. Un jour votre vie est merveilleuse, le lendemain elle devient un cauchemar. Refusant de répondre à...

4.
380 visites
sans couverture

Mille femmes blanches de Jim Fergus

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
8 etoiles
Le prix du Meilleur Premier Livre 2000 : Un livre saisissant, passionnant
Un roman historique, basé sur des faits réels, tout aussi surréaliste que cela puisse paraître ! Les guerres indiennes font rage depuis des années. Les colons, continuant d'arriver de plus en plus nombreux, les villes du Nord-Est sont par trop encombrées de chômeurs et la petite et grande criminalité ne cessent d'augmenter. La solution : les envoyer coloniser de nouveaux territoires...

5.
334 visites
sans couverture

La fille de Brooklyn de Guillaume Musso

critiqué par Darkvador - (Falck - 49 ans)
8 etoiles
Musso muscle son jeu
"si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout?" Vous auriez répondu quoi vous? Disons le clairement Musso signe un de ses meilleurs roman. D’après ses dires, il a commencé le livre il y a 3 ans et ça se voit. Comme à son habitude il nous entraine dans une aventure incroyable. Cette fois il délaisse ses histoires teintées de fantastique...

6.
331 visites
sans couverture

Charles Mérieux: L'homme qui voulait vacciner tous les enfants du monde de Marc Francioli

critiqué par Colen8 - (76 ans)
7 etoiles
Une vie au service de la vie
Industriel, marchand, sont les épithètes péjoratives dont le qualifiaient les scientifiques, médecins, chercheurs et quelques autres persuadés de détenir seuls la « pureté » nécessaire à une politique de santé publique efficace. Le portrait qu’en dresse Marc Francioli montre au contraire un passionné au service de la collectivité mondiale qui a consacré sa vie et ses moyens dans un premier...

7.
291 visites
sans couverture

La Centaine d'amour de Pablo Neruda

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)
10 etoiles
L'amour, la poésie
Ces cent sonnets (non rimés) ont été écrits par la grand poète chilien pour Mathilde Urrutia, sa femme, qu’il avait épousée en 55. Ils furent publiés en 59 (Neruda qui s’éteindra en 1973 avait 55 ans). La présente édition est une édition bilingue traduite de l’espagnol par Jean Marcenac et André Bonhomme. Les sonnets se répartissent en quatre...

8.
292 visites
sans couverture

La servante écarlate de Margaret Atwood

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 40 ans)
8 etoiles
Les femmes en rouge
L'histoire se passe aux USA, ou ce qu'il en reste. En effet sous l'effet de la pollution, une épidémie s'est déclarée, ce qui a eu pour conséquence un soulèvement des différents états américains. Conséquence aussi de cette maladie, seul un petit nombre de femmes sont restées fécondes. Dans la société de Gilead, nom donné à un état tombé aux mains d'une secte...

9.
271 visites
sans couverture

Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

critiqué par Kernitou - (Genève - 57 ans)
8 etoiles
Un polar suédois - Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes
Résumé: Chaque année depuis quarante-quatre ans, un vieil homme reçoit à son anniversaire une fleur séchée dans un joli petit cadre, un envoi évidemment anonyme; tous ont été accrochés à un mur de son bureau. Et, chaque année, il téléphone immédiatement à un commissaire à la retraite pour lui confirmer le message reçu. Quel message? De qui? Pourquoi? Mikael Blomkvist est un...

10.
262 visites
sans couverture

Quand sort la recluse de Fred Vargas

critiqué par Dixie39 - (46 ans)
8 etoiles
La morsure de l'araignée...
Toujours avant d'ouvrir le dernier Vargas : cette crainte que la magie n'opère plus, cette volonté de ne pas se laisser emporter par cette aura entourant ses livres, capable de nous ôter tout esprit critique, sous prétexte que « c'est du Vargas » ! Faire table rase de toutes les étoiles d'avant. Remettre les compteurs à zéro et se lancer. Ça...

11.
245 visites
sans couverture

Je vais bien, ne t'en fais pas de Olivier Adam

critiqué par Clarabel - (41 ans)
8 etoiles
Vague à l'âme
Quel poids ce maigre roman d'Olivier Adam ! Seulement 156 pages qui vous plombent presque le moral, tellement l'absence y est dépeinte solennellement et magistralement. "Je vais bien, ne t'en fais pas" sont les quelques mots qu'adresse le frère absent, disparu, parti... Des mots griffonnés sur une carte postale et adressés exclusivement à sa soeur. Loïc est parti depuis deux ans,...

12.
226 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

13.
220 visites
sans couverture

Congo Inc : Le testament de Bismarck de In Koli Jean Bofane

critiqué par Rotko - (Avrillé - 43 ans)
10 etoiles
De quoi le Congo est-il le nom.
"Congo Inc", un roman foisonnant ! On fait la connaissance du pays et de la ville de Kinshasa via Isookanga, un pygmée (dire Ekonda), las de vivre dans la forêt et passionné par Internet. C’est un amateur de jeux de combat, occupation qui convient bien à ce « mondialiste », et en tout point conforme à la réalité congolaise dans...

14.
220 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 43 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

15.
216 visites
sans couverture

L'élégance des veuves de Alice Ferney

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 49 ans)
10 etoiles
Elégance des personnages, élégance de l'écriture
Encore une merveille de finesse que ce petit livre (125 pages). Les personnages principaux en sont des femmes, comme le titre l’indique. Et quelles femmes ! Cette façon qu’elles ont de tout donner à leur mari, à leurs enfants (quelle abnégation aussi) : un don simple, discret, doux mais total et sans concession. Alice Ferney brosse ici un tableau familial sur trois générations. L'essentiel du...

16.
217 visites
sans couverture

Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus de John Gray

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)
7 etoiles
Hommes et femmes, mode d'emploi
Ha! Ha! L'homme et la femme sont des être différents! Ben oui, les femmes viennent de Vénus-l'amour, ne pensent qu'à leur aspect extérieur, aux bébés, au mariage aux fleurs, vivent sur des émotions, et les hommes viennent de mars-la guerre, ne pense qu'aux voitures, au cul, au jeu, à leur liberté, vivent vite et de manière rationnelle. Bon, ça, tout le...

17.
208 visites
sans couverture

La fille du train de Paula Hawkins

critiqué par Cristina21 - (43 ans)
10 etoiles
Exceptionnel ! A lire sans tarder !
Présentation de l'éditeur Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle...

18.
206 visites
sans couverture

Trop lourd pour moi de Daniel Charneux

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)
10 etoiles
No satisfaction
Jean-Baptiste Taillandier, le narrateur du septième roman de Daniel Charneux, fait le récit des expériences qui ont grevé sa vie, à l’exception des épisodes familiaux qui l’ont nourri, comme s'il démêlait le lin de la laine, en transgressant ainsi un interdit parental. À mesure qu’il témoigne, qu’il se leste des souvenirs d'une vie, il allège son âme. Une existence commencée...

19.
200 visites
sans couverture

Vernon Subutex, tome 1 de Virginie Despentes

critiqué par B1p - (43 ans)
10 etoiles
vertiges de la désillusion
Vernon Subutex, ancien disquaire expulsé de son appartement a en sa possession une auto-interview d'Alex Bleach, idole de la chanson française adulé par des millions de fans, jadis artisan de la scène rock quand c'était encore synonyme de liberté et d'indépendance, mais qui a fini par casser sa pipe en s'endormant dans sa baignoire entre deux vapeurs de coke. L'enregistrement...

20.
199 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Eric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

21.
196 visites
sans couverture

L'architecture moderne et contemporaine de Anne Bony

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
8 etoiles
CRÉATIONS ARCHITECTURALES DU XXe SIÈCLE
L’historienne de l’art Anne BONY (*1958), nous offre avec « L’architecture moderne et contemporaine » un véritable « luxe », celui de découvrir un panorama des plus grandes créations architecturales du XXe S. dans un livre superbement illustré avec une iconographie exceptionnelle de qualité et des textes très intéressants. L’auteur pose comme constat l’analyse de la façon dont une cinquantaine d’architectes...

22.
195 visites
sans couverture

En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 68 ans)
7 etoiles
Agréable révélation
Succès littéraire inattendu pour cet auteur jusqu'ici inconnu, publié chez ce que l'on appelle un « petit éditeur ». Un enfant raconte la vie de sa famille. Le style naïf et spontané entraîne le sourire et même parfois le fou rire. Le caractère absurde des situations finit tout de même par lasser. L'auteur a voulu placer son histoire dans un contexte déjanté, loufoque,...

23.
191 visites
sans couverture

L'élégance du hérisson de Muriel Barbery

critiqué par Sahkti - (Genève - 43 ans)
9 etoiles
Concierge et QI exceptionnel
Quel savoureux roman que celui-ci! J'ai passé un très bon moment. Renée est une concierge croustillante, la cinquantaine bien faite, qui tient un immeuble bourgeois néo-conservateur et se fait passer pour une inculte qui se gave de télé aux yeux de ses locataires, snobinards bon teint qui la considèrent comme un objet de fonction et non comme une personne....

23.
187 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 37 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

25.
191 visites
sans couverture

Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy

critiqué par Yotoga - (- ans)
10 etoiles
Quel bonheur de pavé!
Au goût et couleur des biscuits de Noël, le livre retrace l’histoire d’Elsie dans sa jeunesse en Allemagne et dans sa vieillesse actuelle au Texas. Fille de boulanger allemand, elle porte un regard critique sur le système nazi à la mode dans les années 40. Avec une sœur, partie au Lebensborn, un fiancé, SS reconnu et les restrictions alimentaires,...

26.
187 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

26.
184 visites
sans couverture

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

critiqué par Gabri - (31 ans)
9 etoiles
Une lecture qui rend heureux!
Voici un livre de développement personnel déguisé en roman : Un homme se trouve en vacances à Bali quand il décide d’aller consulter un guérisseur de renommée internationale juste avant de rentrer chez lui. Diagnostic : Il est en parfaite santé, mais il n’est pas vraiment heureux… Le guérisseur lui demande de revenir le lendemain, et c’est ainsi que commence...

28.
184 visites
sans couverture

L'amie prodigieuse: Enfance, adolescence de Elena Ferrante

critiqué par Psychééé - (29 ans)
8 etoiles
Un premier tome intrigant ...
L’amie prodigieuse raconte une amitié féminine, celle de Lila Cerullo et d’Elena Greco, de leur enfance dans les années 50 à aujourd’hui. L’histoire se déroule à Naples, dans un petit quartier assez pauvre, où les habitants sont cordonnier, charcutier, charpentier, vendeur de fruit … rarement ingénieurs. Tous se connaissent et sont plus ou moins liés, ce qui alimente bien entendu...

28.
182 visites
sans couverture

La porte de Magda Szabó

critiqué par Sahkti - (Genève - 43 ans)
9 etoiles
Livraison à coeur ouvert
Les livres de Magda Szabo ont dû se frayer un passage clandestin sous le régime communiste hongrois qui n'hésita pas à oppresser les auteurs. Longtemps Magda Szabo fut livrée à l'obscurité et au régime des indésirables dans son pays. Saviez-vous que d'elle, Herman Hesse a dit aux éditions allemandes Fischer Verlag "Avec Frau Szabo, vous avez pêché un poisson d'or". "La porte"...

30.
180 visites
sans couverture

Belle d’amour de Franz-Olivier Giesbert

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)
9 etoiles
Belle d'amour ? Toute une philosophie
Belle d'amour ? Le nom que l'on donne à l'héroïne Tiphanie. Tiphanie ? Une jolie fille qui vécut à l'époque de Louis IX, dans la mouvance des 7ème et 8ème croisades. Franz-Olivier Giesbert plonge le lecteur à l'époque des croisades par une porte étroite et invraisemblable : Tiphanie, la « Belle d'amour » proche de Louis IX, ce monarque très catholique, canonisé très vite après sa...

Page 1 de 5 Suivante Fin