Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
1218 visites
sans couverture

Ça de Stephen King

critiqué par Treize - (Rumillies - 38 ans)
4 etoiles
Ca
Tout les 27 ans environ, un clown prend la forme de monstres issus de la peur de jeunes enfants. En 1958 une bande de copains parvient à combattre ce "clown" mais sans le tuer. Mais il est de retour 27 ans plus tard. Et c'est encore à nos jeunes amis devenus "vieux" de le combattre. Ce livre est long, il ne se...

2.
477 visites
sans couverture

Moi et les autres petites personnes on voudrait savoir pourquoi on n'est pas dans le livre de Perrine Rouillon

critiqué par Lobe - (Montpellier - 23 ans)
9 etoiles
Un petit grumeau dans la pâte (à papier)
« La Petite Personne est née sur une page d'écriture, d'une ponctuation que je traçais pour revenir à moi quand je ne trouvais pas les mots. Une petite ligne enroulée sur elle-même qui s'est nourrie de tout ce que je n'arrivais pas à dire pour devenir ce petit être, sorte d'idéogramme du moi, qui a noué un dialogue avec mon...

3.
387 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 33 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

4.
367 visites
sans couverture

Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
7 etoiles
Les tragédies Kennedy dans le détail
Présentation de l'éditeur Un professeur d'histoire contemporaine de l'université de Colombie-Britannique est persuadé que la mort successive de ses deux parents en 1967 et 1968 est liée à l'assassinat de Robert Kennedy. Le roman déroule en parallèle l'enquête sur son père, psychiatre renommé, spécialiste de l'hypnose, qui a quitté précipitamment la France avec sa mère à la fin des années quarante...

5.
321 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 37 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

6.
289 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

7.
275 visites
sans couverture

un amour de Rose de Marie B. Guérin

critiqué par CHALOT - (69 ans)
10 etoiles
un roman d'amour finement écrit
Un amour de Rose Roman de Marie B.Guérin Editions Artena Septembre 2017 189 pages Passion et souffrance Voici un premier roman étonnant : La fiction, humaine est touchante. L’auteure évoque une histoire qui pourrait être celle de notre sœur, de notre voisine ….mais rien n’est banal, bien au contraire. Quant à l’écriture et au style, on reconnaît là le talent d’une personne qui manie la langue française...

8.
271 visites
sans couverture

Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

critiqué par Kernitou - (Genève - 57 ans)
8 etoiles
Un polar suédois - Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes
Résumé: Chaque année depuis quarante-quatre ans, un vieil homme reçoit à son anniversaire une fleur séchée dans un joli petit cadre, un envoi évidemment anonyme; tous ont été accrochés à un mur de son bureau. Et, chaque année, il téléphone immédiatement à un commissaire à la retraite pour lui confirmer le message reçu. Quel message? De qui? Pourquoi? Mikael Blomkvist est un...

9.
270 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

9.
269 visites
sans couverture

Frappe-toi le coeur de Amélie Nothomb

critiqué par Anna Rose - (45 ans)
8 etoiles
L'amour des mères
Ce nouveau livre d'Amélie Nothomb décrypte le lien filial mère fille. Diane, une enfant mal aimée, se construit malgré le désamour de sa mère. Celle-ci, appelée par l'enfant la déesse, ne semble pas aimer sa première enfant. Par contre, elle adorera ses deux autres enfants, renforçant le sentiment de rejet ressenti par Diane. La petite fille se construit en dépit...

11.
268 visites
sans couverture

La nuit mange le jour de Hubert . (Scénario), Paul Burckel (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)
6 etoiles
Pour lecteurs avertis, mais alors vraiment vraiment avertis ...
Cette bande dessinée était mélangée aux nouvelles parutions à la FNAC. Je ne pensais pas qu'ils mettraient à portée de main ce genre de bande dessinée qui serait très rude pour un jeune lectorat. Thomas, un jeune gay, est attiré par un homme plus mûr et plus expérimenté que lui. Ce qui aurait pu n'être qu'une rencontre d'un soir va devenir...

12.
264 visites
sans couverture

L'orangeraie de Larry Tremblay

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
7 etoiles
La Ceinture d'explosifs du martyr
Lire les œuvres de Larry Tremblay représente un défi pour tout lecteur. Il n’est pas aisé de suivre le propos de l’auteur. Pour son dernier roman, il a choisi d’exprimer son point de vue sur la guerre avec simplicité. Le sujet était trop grave pour l’intellectualiser d’autant plus que le romancier s’est immiscé dans une famille pour observer les effets...

13.
255 visites
sans couverture

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

critiqué par Gabri - (31 ans)
9 etoiles
Une lecture qui rend heureux!
Voici un livre de développement personnel déguisé en roman : Un homme se trouve en vacances à Bali quand il décide d’aller consulter un guérisseur de renommée internationale juste avant de rentrer chez lui. Diagnostic : Il est en parfaite santé, mais il n’est pas vraiment heureux… Le guérisseur lui demande de revenir le lendemain, et c’est ainsi que commence...

14.
257 visites
sans couverture

Jacques Damour de Émile Zola

critiqué par Zagreus - (33 ans)
10 etoiles
Le temps perdu qu'on ne rattrape plus
Ancien communard déporté au bagne de Nouméa, Jacques Damour a attendu dix longues années de misère, d’errances en Amérique ou en Angleterre avant d’être amnistié et de rentrer à Paris où on le croit mort après une tentative d’évasion. Il se souvient très bien de son ancienne vie à Ménilmontant : ciseleur sur métaux, marié à Félicie (« une grande...

15.
247 visites
sans couverture

La serpe de Philippe Jaenada

critiqué par Christian Palvadeau - (53 ans)
9 etoiles
La Serpe hier
Dans un livre plus court que son précédent (seulement 625 pages cette fois-ci), Jaenada oriente le projecteur sur le nommé Henri Girard, sacré drôle de type ! Il est issu d’une lignée prestigieuse de bourgeois, châtelains en Dordogne, à Escoire (12 km de Périgueux). Son père, négligé, dénote un peu dans la famille et sa mère, anarchiste et athée, la...

16.
248 visites
sans couverture

L'amie prodigieuse: Enfance, adolescence de Elena Ferrante

critiqué par Psychééé - (29 ans)
8 etoiles
Un premier tome intrigant ...
L’amie prodigieuse raconte une amitié féminine, celle de Lila Cerullo et d’Elena Greco, de leur enfance dans les années 50 à aujourd’hui. L’histoire se déroule à Naples, dans un petit quartier assez pauvre, où les habitants sont cordonnier, charcutier, charpentier, vendeur de fruit … rarement ingénieurs. Tous se connaissent et sont plus ou moins liés, ce qui alimente bien entendu...

16.
246 visites
sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Marlène - (Tours - 40 ans)
10 etoiles
Qui était Nola Kellergan ?
En voiture , au début du mois , j'écoutais la radio et dans une émission littéraire un libraire s'enthousiasmait pour un livre d'un jeune auteur Suisse de 27 ans dont je n'avais jamais entendu parler . Mais il était tellement dithyrambique que je me suis décidé à aller voir sur internet de quoi il en retourner , j'ai lu de...

18.
245 visites
sans couverture

Sa mère de Saphia Azzeddine

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
7 etoiles
Recherche d'identité en milieu défavorisé
Présentation de l'éditeur Marie-Adélaïde, née sous X, a la rage au ventre ; elle a un destin, mais ne sait pas encore lequel. Pas celui de caissière à La Miche Dorée. Pas non plus celui de ses rares copines, certaines connues en prison, d’autres camarades de galère et d’errance. Serait-ce celui de nounou des enfants impeccables de la Sublime ...

19.
244 visites
sans couverture

Le colonel et l'appât 455 de Fariba Hachtroudi

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
9 etoiles
Au-delà de l'horreur
Dans un pays nordique non cité, un officier supérieur iranien, demandeur d’asile, rencontre lors d’un interrogatoire une femme qu’il a connu, sans qu’elle le sache, dans les prisons des ayatollahs. Il était chargé de comprendre comment elle pouvait résister à toutes les tortures et, si éventuellement, elle ne bénéficiait pas de la complicité de certains de ses gardiens. Lors de...

20.
235 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Eric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

21.
237 visites
sans couverture

Les misérables de Victor Hugo

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)
8 etoiles
Les mots me manquent...
Une œuvre magistrale, unique, pleine de douleur et de misère, mais pleine d'espoir et d'amour aussi. Le plus populaire des livres de Victor Hugo est sans conteste un chef d'œuvre. Jean Valjean, Fantine, Cosette, Gavroche, les Thénardier, Javert, Fauchelevent. des noms qui éveillent quelque chose en chacun de nous. C'est que les Misérables sont partout : en film, en pièce de théâtre,...

22.
229 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 47 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

23.
222 visites
sans couverture

Le parfum de Patrick Süskind

critiqué par Neurone - (Liège - 47 ans)
10 etoiles
Chef-d'oeuvre inclassable
Jean-Baptiste Grenouille, le personnage central du roman, est né à Paris en 1738 dans des conditions affreuses, au milieu des relents de la poissonnerie de sa mère. A travers une jeunesse misérable et une adolescence perturbée pendant lesquelles il s'ouvre au monde de l'odorat comme nul n'en est capable. Il ira même, à l'âge de quinze ans, jusqu'à tuer une jeune...

24.
220 visites
sans couverture

Une histoire des loups de Emily Fridlund

critiqué par Frunny - (PARIS - 51 ans)
5 etoiles
Loup y es-tu ?
Emily Fridlund est une romancière américaine.Elle vit actuellement dans la région des Finger Lakes dans l’État de New York.Titulaire d’un doctorat en littérature et creative writing, professeur à Cornell, elle a remporté plusieurs prix pour ses écrits publiés dans diverses revues et journaux. "Une histoire des loups" est son premier roman (Gallmeister 2017) Années 1980, Etats-Unis d'Amérique, état du Minnesota; la jeune...

24.
219 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 43 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

26.
215 visites
sans couverture

La fille du train de Paula Hawkins

critiqué par Cristina21 - (43 ans)
10 etoiles
Exceptionnel ! A lire sans tarder !
Présentation de l'éditeur Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle...

27.
217 visites
sans couverture

Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy

critiqué par Yotoga - (- ans)
10 etoiles
Quel bonheur de pavé!
Au goût et couleur des biscuits de Noël, le livre retrace l’histoire d’Elsie dans sa jeunesse en Allemagne et dans sa vieillesse actuelle au Texas. Fille de boulanger allemand, elle porte un regard critique sur le système nazi à la mode dans les années 40. Avec une sœur, partie au Lebensborn, un fiancé, SS reconnu et les restrictions alimentaires,...

28.
210 visites
sans couverture

Justice League T.1 Aux origines de Geoff Johns (Scénario), Jim Lee (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
7 etoiles
LES SUPER-HÉROS SONT ÉTERNELS!
Au début de l’histoire nous découvrons Batman aux prises avec une hideuse créature mi-homme mi-démon, qu’il a surprise en train de roder sur les docks. Alors qu’il pensait avoir pris le dessus sur la mystérieuse créature, celle-ci lui crache du feu au visage. C’est finalement l’intervention de Green Lantern qui sauve Batman d’une raclée certaine. Nos deux compères découvrent que la...

29.
206 visites
sans couverture

La fille de Brooklyn de Guillaume Musso

critiqué par Darkvador - (Falck - 50 ans)
8 etoiles
Musso muscle son jeu
"si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout?" Vous auriez répondu quoi vous? Disons le clairement Musso signe un de ses meilleurs roman. D’après ses dires, il a commencé le livre il y a 3 ans et ça se voit. Comme à son habitude il nous entraine dans une aventure incroyable. Cette fois il délaisse ses histoires teintées de fantastique...

30.
204 visites
sans couverture

Antigone de Jean Anouilh

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
8 etoiles
La révolte et le pouvoir
Deux mots d'histoire pour qui aurait oublié. Antigone est la fille d’œdipe, ancien roi de Thèbes qui, sans le savoir, avait tué son père, puis épousé sa mère, Jocaste. De Jocaste, il eut deux fils, Etéocle et Polynice, et deux filles, Antigone et Ismène. Œdipe, découvrant ses crimes, se crève les yeux et part errer par les chemins. Antigone l'accompagnera et...

Page 1 de 5 Suivante Fin