Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
317 visites
sans couverture

Humiliés et offensés de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Lev - (30 ans)
10 etoiles
Un petit chef-d'oeuvre
Humiliés et Offensés (1862) est le premier roman de Dostoïevski après son retour du bagne qui lui a servi de maturation spirituelle. Il vit désormais en parfaite harmonie avec les bas milieux, le peuple, la pauvreté, et la souffrance... Et le personnage principal est en effet Dostoïevski, un Dostoïevski des premières années, jeune écrivain raté, mais à la gravité et...

2.
204 visites
sans couverture

La fille de Brooklyn de Guillaume Musso

critiqué par Darkvador - (Falck - 52 ans)
8 etoiles
Musso muscle son jeu
"si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout?" Vous auriez répondu quoi vous? Disons le clairement Musso signe un de ses meilleurs roman. D’après ses dires, il a commencé le livre il y a 3 ans et ça se voit. Comme à son habitude il nous entraine dans une aventure incroyable. Cette fois il délaisse ses histoires teintées de fantastique...

3.
202 visites
sans couverture

Paradis de Toni Morrison

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Un très bon bouquin
Ce livre commence par un meurtre collectif de femmes, pratiqué dans un ancien couvent. Nous sommes en plein Middle West, l’Amérique profonde. Dans ce couvent, il n’y avait que quelques femmes, toutes en dérive, arrivées là par hasard, perdues dans l’espace ou dans le temps, perdues de chagrin ou de mal-être. Elles y ont trouvé un accueil, d'autres femmes qui pouvaient...

4.
190 visites
sans couverture

La vie sauvage de Thomas Gunzig

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
6 etoiles
L'enfant sauvage en ville
Charles a grandi dans la jungle suite à un crash aérien dont il fut le seul rescapé. A ses 16 ans, il est retrouvé et ramené dans la société occidentale. Auprès de son oncle et de sa tante, il regardera avec un regard neuf et étranger ce monde qui ne lui est pas familier et qui est si loin de...

5.
174 visites
sans couverture

Les racines du ciel de Romain Gary

critiqué par Stéphanie - (Chevreuse - 48 ans)
8 etoiles
Un roman précurseur
Loin d’être uniquement un roman abordant la défense des éléphants, Romain Gary traite dans ce livre, qui lui valut le Prix Goncourt, des motifs individuels qui poussent les hommes à agir. L'histoire se situe dans cette Afrique française du temps des derniers soubresauts du colonialisme et des premières actions indépendantistes. Les différents protagonistes de ce roman se ressemblent de par...

6.
164 visites
sans couverture

Ré-ensauvageons la France : Plaidoyer pour une nature sauvage et libre de Gilbert Cochet, Stéphane Durand

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)
6 etoiles
Loups, loutres, castors, bisons...
Le titre et le sous-titre résument très bien cet essai rédigé par deux biologistes naturalistes. Les auteurs partent d’un constat paradoxal : si d’un côté de franches réussites en matière de protection d’espèces sont indéniables dans certains secteurs (retour de la loutre, du castor, du loup, du grands-duc, des lamproies marines...), les milieux naturels continuent pourtant dans l’ensemble à se dégrader,...

7.
163 visites
sans couverture

Dans les prairies étoilées de Marie-Sabine Roger

critiqué par Lucia-lilas - (53 ans)
10 etoiles
Dans les prairies étoilées de Marie-Sabine Roger
Attention, PÉPITE à côté de laquelle il convient de ne pas passer ! Si vous poursuivez votre chemin, on vous aura prévenu(e) (s) … La lecture de ce livre m’a comblée de bonheur et je n’exagère pas. J’ai tout aimé ! 1. Les personnages (les principaux et les secondaires) : Merlin, 57 ans et son amie Prune, huit de moins, viennent enfin de...

8.
162 visites
sans couverture

L'Idiot de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 54 ans)
10 etoiles
Bienheureux les simples d’esprit
Au moment ou le prince Mychkine débarque du train à Saint Petersbourg - il arrive de Suisse où il était soigné pour "Idiotie" - le lecteur embarque lui dans le train grande vitesse Dostoïevskien pour un trajet chaotique de près de mille pages. Il en sortira hébété, comme à la sortie d'un rêve tourmenté. Un rêve, c'est exactement de ça...

9.
157 visites
sans couverture

Déments à cheval de Émilie Andrewes

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
5 etoiles
Vivement un cataclysme !
Ce roman présente un Robinson Crusoé québécois bien en peine dans son village au bord du fleuve Saint-Laurent. Destination littéraire bien prisée au Québec. Le protagoniste endosse même le prénom du célèbre personnage de Daniel Defoe. Robinson Lebreton nourrit l’hallucination qu’un tsunami va tout détruire. Il s’agit de communiquer, dans un bar, sa vision prochaine d’un cataclysme à un colporteur...

10.
160 visites
sans couverture

Le cri de Nicolas Beuglet

critiqué par Sallyrose - (48 ans)
8 etoiles
Un bon cru, efficace
Le point de départ de l'intrigue est accrocheur : suicide dans un hôpital psychiatrique, enquêtrice en souffrance personnelle, le tout se déroulant sous la neige à Oslo. Vaste histoire de complot scientifique, les rebondissements emmèneront le lecteur en France et aux Etats-Unis. Sans crier au chef d'oeuvre, ce roman a de solides qualités : intrigue bien ficelée malgré les incohérences inhérentes au...

11.
157 visites
sans couverture

Une histoire populaire de la France: De la guerre de Cent Ans à nos jours de Gérard Noiriel

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Sujets puis citoyens sous la férule de l’Etat
Sociologique autant que populaire cette histoire met l’accent sur les interactions et interdépendances entre des catégories s’opposant sans cesse sur un même territoire à des moments significatifs depuis la fin du Moyen Âge et de son régime féodal. L’historiographie récente minimise le rôle de Jeanne d’Arc dans le rétablissement de la royauté française opposée à l’Angleterre qui conduira peu à...

12.
157 visites
sans couverture

L'homme qui mit fin à l'histoire de Ken Liu

critiqué par Dixie39 - (48 ans)
7 etoiles
la raison d'État ou comment broyer les Hommes et leurs consciences...
Je dois la découverte de ce petit livre d'un peu plus de cent pages à Aelinel, que je remercie encore pour cela. Pour tout vous dire, avant de lire sa chronique sur l'Homme qui mit fin à l'Histoire, j'ignorais tout de l'Unité 731 et des horreurs qu'elle a perpétuées sur une décennie, entre 1936 et 1945. Je ne vais pas...

13.
150 visites
sans couverture

Le Temple du soleil : Version originale de Hergé

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
10 etoiles
Edition indispensable
C'est certainement avec cette édition à l'italienne que m'avaient offert mes parents en 1988, que ma passion pour Tintin s'est affirmée et que j'ai commencé à collectionner les différentes éditions de Tintin. Avec cette version originale, je découvrais qu'il existait des variantes aux albums que l'on trouvait habituellement dans le commerce. Et que dire de la présentation de Philippe Goddin et de...

14.
158 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

15.
158 visites
sans couverture

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard Buten

critiqué par Le petit K.V.Q. - (Paris - 26 ans)
10 etoiles
Un bijou de sensibilité et d'émotion
Quoi ? Personne n'a lu Howard Buten ? Bon, je m'y colle pour la première critique de ce grand écrivain, clown, spécialiste des autistes américano-français. Howard Buten est un chouette type qui écrit de chouettes bouquins. Créateur du clown Buffo, il est aussi psychologue clinicien, spécialiste des enfants autistiques, il est aussi écrivain. Il a un don réel pour l'écriture....

16.
145 visites
sans couverture

Le Salut par les Juifs de Léon Bloy

critiqué par Maranatha - (47 ans)
8 etoiles
Shalom.
Il ne m'est pas aisé de formuler une critique sur Léon Bloy et notamment sur ce livre. Il l'a écrit en réponse à la France Juive de Drumont. C'est très daté évidemment. Il n'empêche que lire Bloy est une bonne bouffée d'oxygène que je recommande. Il trace ici le portrait du peuple juif, de son histoire, de son rôle dans l'Histoire, de son...

17.
149 visites
sans couverture

Famille parfaite de Lisa Gardner

critiqué par Macapat - (63 ans)
9 etoiles
Famille parfaite...
Présentation de l'éditeur Justin, Libby et leur fille Ashlyn Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston...une vie de rêve. Jusqu'au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d'effraction, pas de témoin, pas de motifs, pas...

18.
151 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

19.
144 visites
sans couverture

L'amie prodigieuse: Enfance, adolescence de Elena Ferrante

critiqué par Psychééé - (31 ans)
8 etoiles
Un premier tome intrigant ...
L’amie prodigieuse raconte une amitié féminine, celle de Lila Cerullo et d’Elena Greco, de leur enfance dans les années 50 à aujourd’hui. L’histoire se déroule à Naples, dans un petit quartier assez pauvre, où les habitants sont cordonnier, charcutier, charpentier, vendeur de fruit … rarement ingénieurs. Tous se connaissent et sont plus ou moins liés, ce qui alimente bien entendu...

20.
136 visites
sans couverture

Y a-t-il un Français dans la salle ? de San-Antonio

critiqué par JEANLEBLEU - (Orange - 51 ans)
10 etoiles
Une rafale de coups de poing...
Ce roman a été celui ou Frédéric Dard a fait la jonction avec San-Antonio. C'est à dire le premier roman signé San-Antonio dont le héros et l'histoire n'ont rien à voir avec la saga des San-Antonio. Ce faisant, il donnait une vie réelle à "sana" et acceptait définitivement l'identité avec sa créature. Ce récit de l'apogée d'un destin politique à la...

21.
148 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 49 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

22.
143 visites
sans couverture

Une putain d'histoire de Bernard Minier

critiqué par Ndeprez - (43 ans)
8 etoiles
Un putain de livre
Dans l'état de Washington , à la frontière Canadienne vit Henry , un adolescent sans histoire , fan des films d'horreur et de Nirvana. Il a toutefois une particularité Henry , il a été adopté par un couple de lesbiennes. Et pourtant, il a une ""putain d'histoire" à raconter , tellement incroyable qu'il comprendrait si on mettait en doute sa version. Tout...

22.
143 visites
sans couverture

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
10 etoiles
Coup au coeur!
Présentation de l'éditeur À la fin des années 1950, Mathilde, adolescente, voit partir son père puis sa mère pour le sanatorium d'Aincourt. Commerçants, ils tenaient le café de La Roche-Guyon. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant laisse alors ses deux plus jeunes enfants dans la misère. Car à l'aube des années 1960, la Sécurité sociale ne protège...

22.
138 visites
sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Marlène - (Tours - 42 ans)
10 etoiles
Qui était Nola Kellergan ?
En voiture , au début du mois , j'écoutais la radio et dans une émission littéraire un libraire s'enthousiasmait pour un livre d'un jeune auteur Suisse de 27 ans dont je n'avais jamais entendu parler . Mais il était tellement dithyrambique que je me suis décidé à aller voir sur internet de quoi il en retourner , j'ai lu de...

25.
136 visites
sans couverture

Ne préfère pas le sang à l'eau de Céline Lapertot

critiqué par Psychééé - (31 ans)
7 etoiles
Un roman engagé
Dans un pays imaginaire, l'explosion d'une énorme citerne d'eau cause la mort de nombreuses personnes, parmi lesquelles les nez-verts, étrangers venus de l'autre bout du monde à la recherche d'eau. S'ensuivent une dictature et l'accusation trop facile des migrants d'être la cause de ce désastre. Les points de vue varient entre celui de la petite étrangère qui vénérait la citerne...

25.
135 visites
sans couverture

Pour qui sonne le glas de Ernest Hemingway

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un très grand roman du siècle, une grande écriture
Le personnage principal de ce livre s'appelle Robert Jordan. Il est spécialiste en dynamite et le quartier général républicain l’envoie dans les montagnes chez les maquisards. Sa mission est simple, mais cruciale : faire sauter un pont au bon moment. Pas trop tôt, pas trop tard. Les républicains déclencheront une offensive et Jordan ne doit faire sauter le pont que si...

25.
131 visites
sans couverture

La civilisation du poisson rouge: Petit traité sur le marché de l'attention de Bruno Patino

critiqué par Maranatha - (47 ans)
8 etoiles
Bien appâté.
Ce qu'il faut dire c'est que le numérique nous a bien hameçonnés. A l'ère du numérique tout les foyers sont concernés par ce fléau que sont les réseaux sociaux et l'addiction d'une grande partie de la population. Les chercheurs des GAFA ont déterminé que les millénials n'avaient que 9 secondes d'attention maximum alors que le poisson rouge n'en a que 8....

28.
131 visites
sans couverture

Les enfants de la Lampe magique, Tome 1 : Le tombeau d'Akhenaton de P. B. Kerr

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
5 etoiles
Pas vraiment emballé
John et Philippa sont des jumeaux menant une vie aisée à New York. A l'approche de leur douzième anniversaire, leurs dents de sagesse se mettent brusquement à pousser et ce n'est pas le seul événement étrange qui leur arrive. Pour en découvrir plus sur eux-même ils vont donc passer leurs vacances à Londres, chez leur oncle Nemrod. Ce séjour sera...

29.
132 visites
sans couverture

Beloved de Toni Morrison

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 49 ans)
10 etoiles
Un livre que je n'oublierai jamais
Ce livre m’a marquée au fer rouge. Il m'a remué les entrailles, le cœur et jusqu’au fond de l'âme. Par moments, j'avais du mal à respirer et les mots que j'écrirai ne pourront décrire tout ce que j'ai ressenti en lisant cet ouvrage. L'histoire se passe au XIXe siècle, peu après la guerre de Sécession, dans un coin du Kentucky. Sethe...

30.
136 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

Page 1 de 5 Suivante Fin