Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
496 visites
sans couverture

L'Académie des âmes abîmées de Thierry Cohen

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
10 etoiles
Un excellent roman complet
Le danger avec ce genre de romans, c'est qu'ils s'enlisent dans le bla-bla des explications, du message que l'auteur tente de faire passer au détriment de l'histoire. Ce n'est pas du tout le cas ici ! Lana, ado bien sage, se fait harceler par ses congénères. Sa mère ne l'aide pas, trop engluée dans l'alcool depuis le départ du père. Mais...

2.
494 visites
sans couverture

Kaamelott, Livre 1 : deuxième partie de Alexandre Astier

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Etre Roi de Bretagne n'est pas de tout repos
La quête du Graal est toujours au point mort à Kaamelott. En même temps avec un Merlin incompétent, des chevaliers qui, à part Lancelot, ne sont pas bien dégourdis, les doléances des paysans toutes plus stupides les unes que les autres et les lubies de la Reine Guenièvre, le Roi Arthur est déjà suffisamment occupé comme ça et ce pour...

3.
394 visites
sans couverture

La confession négative de Richard Millet

critiqué par Kostog - (46 ans)
10 etoiles
Un romanesque dans un monde désenchanté
– « Je comprends très bien ; c’est un romanesque ! » (le négociant et entomologiste Stein parlant de Jim dans le récit de Conrad). 1975 : âgé de vingt-deux ans, le double fictionnel de l'auteur, sorte d'alter ego romanesque, quitte la banlieue parisienne pour aller s'engager au Liban et combattre au sein des milices chrétiennes dans la guerre civile qui...

4.
383 visites
sans couverture

Une immense sensation de calme de Laurine Roux

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
La concordance des vies.
Sans doute serait-il audacieux, voire indûment professoral, d’affirmer que ce beau premier roman de Laurine Roux propose instinctivement une lecture de la philosophie de Spinoza. Et pourtant, plus on avance dans ce texte, plus on présume, en même temps que l’existence progressivement assagie de la narratrice, ce dont il s’agit lorsque nous faisons l’expérience de l’éternité, c’est-à-dire lorsque nous sentons...

5.
245 visites
sans couverture

Les chemins de l'essentiel de Jacques Attali

critiqué par Sboudon - (55 ans)
2 etoiles
"Peut mieux faire" M. Attali
Je ne suis pas un grand fan de Jacques Attali, sans doute parce qu’il fut pendant près de vingt ans proche de François Mitterrand, surtout parce que c’est semble-t-il un auteur plagiaire: rappelez vous Verbatim où l’on a reproché à M. Attali la reproduction de propos apocryphes, l'utilisation de documents « invérifiables », un manque de sérieux, et même l'utilisation...

6.
241 visites
sans couverture

L'ours intérieur de Nicolas Ancion

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
En 24 heures chrono
Un attentat en Tunisie va perturber la vie d’Olivier et d’Elsa. La trame ? C’est en vérité une histoire d’amour d’un couple, de leurs deux enfants, d’un ourson et une oursonne. Un roman écrit à plein tube, en 24 heures chrono. Nicolas Ancion adore les défis. Notez qu’il n’a pas tort, tant qu’à faire. Extrait : * - Tu es fier...

7.
239 visites
sans couverture

La femme qui voit de l'autre côté du miroir de Catherine Grangeard, Daphnée Leportois

critiqué par Jacques-Christophe - (20 ans)
9 etoiles
Inscrire son reflet dans la miroir - Défi réalisé !
Moi qui avais lu des livres feelgood à la pelle, qui avais essayé des régimes divers et variés, j'avais atteint un certain niveau de saturation quant à toutes ces questions (plutôt tentatives de réponses) relatives au poids et surtout en ce qu'elles avaient d'enfermant. Alors quand j'ai découvert ce livre j'avoue avoir été grandement surpris. Car enfin, on ne...

8.
217 visites
sans couverture

La tache de Philip Roth

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
9 etoiles
Décoiffant !...
« La tache » est le tout dernier roman de Philip Roth et vient de paraître chez Gallimard. Je me rue… Et je tombe sur quoi ?… Un nouveau chef-d'œuvre écrit par ce grand écrivain contemporain ! Puissant, au souffle décapant, il pousse ses personnages vers des sommets où les sentiments humains prennent des tournures effrayantes, ou totalement ridicules. Un personnage...

9.
178 visites
sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Marlène - (Tours - 41 ans)
10 etoiles
Qui était Nola Kellergan ?
En voiture , au début du mois , j'écoutais la radio et dans une émission littéraire un libraire s'enthousiasmait pour un livre d'un jeune auteur Suisse de 27 ans dont je n'avais jamais entendu parler . Mais il était tellement dithyrambique que je me suis décidé à aller voir sur internet de quoi il en retourner , j'ai lu de...

10.
159 visites
sans couverture

On regrettera plus tard de Agnès Ledig

critiqué par Cristina21 - (44 ans)
8 etoiles
Un roman "tout doux"
Présentation de l'éditeur Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ? Avec la vitalité, l'émotion et...

11.
152 visites
sans couverture

Au plaisir de Dieu de Jean d' Ormesson

critiqué par HildegardeVonBeaumont - (Beaumont - 50 ans)
8 etoiles
Un plaisir partagé
J'ai beaucoup aimé ce livre, même si je trouve que certains passages sont soporifiques, il fallait bien ça pour retracer l'atmosphère d'une famille française noble et finissant désargentée dans un siècle qui va plus vite qu'elle ! Jean d'Ormesson nous donne à sentir les idées et les sentiments de ceux qui se perdent dans une philosophie nouvelle de la vie...

12.
149 visites
sans couverture

Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen McCullough

critiqué par Cléliadeldongo - (29 ans)
9 etoiles
les oiseaux d'épines
Les Cleary sont un couple d’humbles travailleurs vivant en Nouvelle-Zélande avec leurs 8 enfants dont la jeune Meggie est la seule fille. Un jour, un évènement vient bouleverser leur quotidien. Mary Carson, la sœur du brave père de famille, qui a épousé un homme riche, mort maintenant, et qui se sent elle-même toute proche de le rejoindre, n’a d’autres héritiers...

13.
148 visites
sans couverture

La porte de Magda Szabó

critiqué par Sahkti - (Genève - 44 ans)
9 etoiles
Livraison à coeur ouvert
Les livres de Magda Szabo ont dû se frayer un passage clandestin sous le régime communiste hongrois qui n'hésita pas à oppresser les auteurs. Longtemps Magda Szabo fut livrée à l'obscurité et au régime des indésirables dans son pays. Saviez-vous que d'elle, Herman Hesse a dit aux éditions allemandes Fischer Verlag "Avec Frau Szabo, vous avez pêché un poisson d'or". "La porte"...

14.
145 visites
sans couverture

L'Idiot de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)
10 etoiles
Bienheureux les simples d’esprit
Au moment ou le prince Mychkine débarque du train à Saint Petersbourg - il arrive de Suisse où il était soigné pour "Idiotie" - le lecteur embarque lui dans le train grande vitesse Dostoïevskien pour un trajet chaotique de près de mille pages. Il en sortira hébété, comme à la sortie d'un rêve tourmenté. Un rêve, c'est exactement de ça...

14.
145 visites
sans couverture

Les bornes du temps - Patience et longueur de temps... de Martine Bores

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Accepter de laisser du temps au temps
Voici le troisième opus de la trilogie poétique que Martine a écrite pour évoquer sa cruelle maladie et la lutte qu’elle a entreprise pour opposer ses mots à ses maux. « A tout moment, les mots lui auront donné le courage de lutter », précise l’auteur de la mise en page de ces vers, celui qui a armé son bras...

16.
144 visites
sans couverture

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard Buten

critiqué par Le petit K.V.Q. - (Paris - 25 ans)
10 etoiles
Un bijou de sensibilité et d'émotion
Quoi ? Personne n'a lu Howard Buten ? Bon, je m'y colle pour la première critique de ce grand écrivain, clown, spécialiste des autistes américano-français. Howard Buten est un chouette type qui écrit de chouettes bouquins. Créateur du clown Buffo, il est aussi psychologue clinicien, spécialiste des enfants autistiques, il est aussi écrivain. Il a un don réel pour l'écriture....

17.
143 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

17.
141 visites
sans couverture

N'oublier jamais de Michel Bussi

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 42 ans)
10 etoiles
Machiavélique !
Jamal est en vacances à Yport, en Normandie, près des fameuses falaises d'Etretat. Il profite de ses vacances pour courir tous les matins, afin de réaliser son rêve : participer à l'ultra-Trail du Mont Blanc, catégorie paralympique. Le matin où commence l'histoire, Jamal part comme d'habitude faire sa course quotidienne, quand il voit, dans un endroit escarpé et isolé, une...

19.
139 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 44 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

20.
134 visites
sans couverture

Dans le jardin de l'ogre de Leïla Slimani

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Sexe, mensonge etc.
Cette rentrée littéraire 2014 est marquée par de très beaux portraits de femmes. Après Bénédicte Ombredanne , de "L'amour er les forêts" d'Eric Reinhardt, voici Adèle Robinson, journaliste, mère d'un enfant, mariée à Richard et surtout une dingue de sexe, qui multiplie les aventures, les coups d'un soir voire d'une heure, et donc les mensonges à son mari. Le thème abordé...

20.
134 visites
sans couverture

Introduction au théâtre grec antique de Paul Demont, Anne Lebeau

critiqué par Numanuma - (Tours - 45 ans)
10 etoiles
Parole qui profite ne saurait porter malheur.
Le théâtre est d'abord un art d'imitation. C'est la mimesis théorisée d'abord par Platon, concept qu'il développe aux livres III et X de la République. Et selon lui, l'action dramatique n'est pas un bien pour la cité idéale. L'idée aura une belle descendance puisque Rousseau, dans sa Lettre à d'Alembert, se demande « si le relâchement des mœurs, au théâtre et...

22.
135 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

23.
132 visites
sans couverture

L'élégance du hérisson de Muriel Barbery

critiqué par Sahkti - (Genève - 44 ans)
9 etoiles
Concierge et QI exceptionnel
Quel savoureux roman que celui-ci! J'ai passé un très bon moment. Renée est une concierge croustillante, la cinquantaine bien faite, qui tient un immeuble bourgeois néo-conservateur et se fait passer pour une inculte qui se gave de télé aux yeux de ses locataires, snobinards bon teint qui la considèrent comme un objet de fonction et non comme une personne....

23.
131 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 34 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

25.
128 visites
sans couverture

Bons baisers des bonobos : Les aventures d'une primatologue au Congo de Vanessa Woods

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Vanessa au Congo
Australienne, jolie comme un cœur, touche-à-tout et bonne à rien, portée à l’autodérision, Vanessa Woods en stage dans une réserve de chimpanzés de l’Ouganda rencontre par hasard Brian, un primatologue américain qu’elle ne quittera plus. Sur fond d’amour, d’aventures, de guerres et de violences à l’encontre de civils(1), de pillages généralisés des immenses richesses naturelles du Congo, elle livre un...

26.
123 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 48 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

26.
123 visites
sans couverture

La guerre et la paix de Léon Tolstoï

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)
10 etoiles
Comme un marathon...
La guerre et la paix: 1650 pages. Au rythme de 50 pages par heure: 33 heures. Au prix de 50 euros (belle édition), cela fait 66 cents de l'heure. C'est nettement moins cher que le cinéma, même avec la carte UGL unlimited, et franchement bon marché pour un "chef d'oeuvre mythique de la littérature mondiale", comme ils disent au verso. Alors...

28.
125 visites
sans couverture

Dix petits nègres de Agatha Christie

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)
8 etoiles
Le meilleur Agatha Christie
Dix personnes sont invitées sur l'île du Nègre. Arrivés sur place, aucune trace de leur mystérieux hôte. Coincés sur l'île, ils vont un par un être assassinés. Chacun soupçonne l'autre d'être le tueur, et les possibilités se réduisent au fur et à mesure des meurtres. Le grand classique d'Agatha Christie, adapté plusieurs fois au cinéma. Dans ce livre, on ne retrouve...

28.
123 visites
sans couverture

Les frères Holt de Marcia Davenport

critiqué par Isaline - (Tours - 37 ans)
10 etoiles
Deux frères pris au piège d'une maison
Une drôle d'histoire fait la une des journaux new-yorkais et bientôt la presse internationale s'empare de l'affaire. Seymour Holt a été retrouvé mort dans la maison qu'il partageait avec son frère Randall. Si l'affaire fait grand bruit c'est en partie en raison de l'étrangeté de cette maison. Effectivement, cette maison est peu commune : elle est remplie du sol au...

28.
122 visites
sans couverture

Joseph Lebeau de Carlo Bronne

critiqué par Alceste - (57 ans)
8 etoiles
Dans le sillage d'un des Pères de l'Etat belge
La mythique collection « Notre passé », à la Renaissance du livre, proposait, sous sa jolie couverture aux couleurs nationales, de rendre aux Belges leur histoire, au sens large, en valorisant des hauts faits et des personnages qui risquaient de tomber aux oubliettes. Parmi ceux-ci, Joseph Lebeau (1794 – 1865) , héros...

Page 1 de 5 Suivante Fin