Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
586 visites
sans couverture

Fables de Jean de La Fontaine

critiqué par Fanfan1407 - (reims - 36 ans)
8 etoiles
Un classique à relire
Je m'en vais vous parler aujourd'hui d'un livre qui ne s'adresse pas qu'aux enfants, et pour cause, j'ai nommé : les Fables de la FONTAINE. La fable est souvent associée au monde de l'enfant. Qui n'a jamais appris, alors qu'il était tout petit, le Corbeau et le Renard, le Chêne et le Roseau ou encore le Lièvre et la Tortue...

2.
377 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 39 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

3.
372 visites
sans couverture

La ferme des animaux de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
De la déviance des révolutions
Ce livre a été publié par Georges Orwell en 1945 et est donc antérieur à « 1984 ». Il est cependant tout aussi plein d’enseignements et reste tout à fait actuel. Nous sommes dans une ferme d'Angleterre et la révolte gronde parmi les animaux. Elle est menée par les cochons qui montent la tête aux autres. L'homme est le véritable et...

4.
360 visites
sans couverture

Mal de pierres de Milena Agus

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)
8 etoiles
Histoire d'une malédiction
Nous sommes en Sardaigne. C'est par la voix de sa petite-fille que nous parvient le touchant récit de Grand-Mère, amoureuse de la vie et de l'amour. Une femme qui effraie ceux qu'elle aime et qui finit par épouser, en 1943, un veuf gentil qui la laisse tranquille et continue de fréquenter les maisons closes, jusqu'au jour où par souci d'économie,...

5.
339 visites
sans couverture

Les matinées sombres de Narcisse Eyi Menie

critiqué par Imani - (Toulouse - 39 ans)
8 etoiles
saisissant.
Ce roman est touchant. Il nous plonge dans la vie d'une adolescente qui se débat avec les vicissitudes de la vie qui l'ont fait naitre dans une famille pauvre vivant dans un taudis et tirant le diable par la queue. Elle se nomme Atsame et est dès sa naissance prédestinée, par sa mère, à se prostituer pour enrichir la famille. On...

6.
331 visites
sans couverture

Vipère au poing de Hervé Bazin

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)
8 etoiles
Enfance malheureuse
En 1922 dans la région craonnaise. Jean, surnommé Brasse-Bouillon, avec Ferdinand dit Frédie ou Chiffe et Marcel alias Cropette, sont issus d'une famille bourgeoise : les Rezeau. Jean et Ferdinand sont très tôt élevés par leur grand-mère dans un domaine nommé : "La Belle Angerie" où il fait bon vivre. Le dernier, Marcel, vit avec ses parents qui séjournent en...

7.
316 visites
sans couverture

Le journal d'Anne Frank de Anne Frank

critiqué par Doudou - (Rennes - 36 ans)
9 etoiles
Le journal d'une condamnée
Récit poignant d'une jeune fille juive pendant la guerre, le "Journal" d'Anne Frank est bien connu de tous. Or, nous n'en parlons pas assez. Qui aurait pu faire un aussi bon roman ? Personne. Car ce que nous raconte Anne Frank dans ce journal, ou plutôt ce qu'elle nous livre, n'est pas fictif. C'est bien réel. Elle l'a vécu, comme nous...

8.
313 visites
sans couverture

Jacques Damour de Émile Zola

critiqué par Zagreus - (35 ans)
10 etoiles
Le temps perdu qu'on ne rattrape plus
Ancien communard déporté au bagne de Nouméa, Jacques Damour a attendu dix longues années de misère, d’errances en Amérique ou en Angleterre avant d’être amnistié et de rentrer à Paris où on le croit mort après une tentative d’évasion. Il se souvient très bien de son ancienne vie à Ménilmontant : ciseleur sur métaux, marié à Félicie (« une grande...

9.
299 visites
sans couverture

Un secret de Philippe Grimbert

critiqué par Clarabel - (43 ans)
9 etoiles
Formidable !
Toute la beauté de ce dernier roman de Philippe Grimbert repose sur son secret ! J'ordonne à quiconque ayant déjà lu ce livre de ne pas trop en dévoiler : c'est une histoire personnelle, intimiste, bouleversante et qui captive son lecteur du début jusqu'à la fin. Ce secret vous enchaîne et les mots graves et mesurés de l'auteur vous picotent...

10.
297 visites
sans couverture

Le rouge et le noir de Stendhal

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un très grand roman. A lire !
Aborder " le Rouge et le Noir " est une chose bien difficile. Ce roman est d’une telle richesse et d’une telle actualité que l’on ne sait pas très bien par où le prendre. Limitons-nous à l'intrigue pour commencer. Monsieur de Rênal est industriel à Verrières, en Franche-Comté. Il s’est fait une belle fortune. Il est aussi maire de sa commune. Julien...

11.
287 visites
sans couverture

La panthère des neiges de Sylvain Tesson

critiqué par HugoCPF - (23 ans)
10 etoiles
À l'affût de la beauté
« On ne blesse pas un songe avec des bavardages. » Cette formule offre à elle seule un condensé de l’ouvrage qui lui sert d’écrin, le dernier à avoir jailli de la plume de Sylvain Tesson. Dans La panthère des neiges, publié chez Gallimard, l’écrivain pérégrinant nous livre un récit sublime de son initiation à l’art de l’affût, cette philosophie du « sans...

12.
261 visites
sans couverture

Le dieu du carnage de Yasmina Reza

critiqué par Ddh - (Mouscron - 78 ans)
8 etoiles
Un p'tit dieu provoque un p'tit carnage
Est-ce un carnage ? Les personnages présentés sont plutôt b.c.b.g. Et pourtant, il y a eu violence. Pourquoi le dieu, le dieu du carnage ? Tout tourne autour d’un méfait d’un enfant : une bagarre qui a provoqué un dommage. Les parents s’expliquent pour discuter du litige : les enfants, ces petits dieux, qui ont provoqué un carnage… hyperbole ! D’un...

13.
255 visites
sans couverture

L'orangeraie de Larry Tremblay

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
La Ceinture d'explosifs du martyr
Lire les œuvres de Larry Tremblay représente un défi pour tout lecteur. Il n’est pas aisé de suivre le propos de l’auteur. Pour son dernier roman, il a choisi d’exprimer son point de vue sur la guerre avec simplicité. Le sujet était trop grave pour l’intellectualiser d’autant plus que le romancier s’est immiscé dans une famille pour observer les effets...

14.
247 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

15.
242 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

16.
236 visites
sans couverture

Comment on se marie de Émile Zola

critiqué par Zagreus - (35 ans)
10 etoiles
Selon que vous serez puissant ou misérable...
Publié en 1893 mais écrit en 1875, le recueil analyse et illustre avec un réalisme cinglant un phénomène particulier : le mariage. Après une préface générale qui retrace l’évolution historique de la notion d’amour (on passe de l’amour « parfaitement noble, d'une tendresse réfléchie, d'une joie honnête » au XVIIe siècle à l'amour « garçon rangé, correct comme un notaire,...

17.
224 visites
sans couverture

Les misérables de Victor Hugo

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 49 ans)
8 etoiles
Les mots me manquent...
Une œuvre magistrale, unique, pleine de douleur et de misère, mais pleine d'espoir et d'amour aussi. Le plus populaire des livres de Victor Hugo est sans conteste un chef d'œuvre. Jean Valjean, Fantine, Cosette, Gavroche, les Thénardier, Javert, Fauchelevent. des noms qui éveillent quelque chose en chacun de nous. C'est que les Misérables sont partout : en film, en pièce de théâtre,...

18.
210 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

19.
207 visites
sans couverture

Une vie française de Jean-Paul Dubois

critiqué par THYSBE - (62 ans)
9 etoiles
Confession d'un baby boom
Paul Blick, fils d’une correctrice de presse et d’un concessionnaire Simca, voit sa vie bouleversée par la mort de son frère aîné Vincent, son idole, son modèle. Les parents anéantis par cette disparition, ne s’en remettront jamais. Petit garçon en état de déréliction, il devra donc faire son apprentissage de la vie par ces propres moyens. Sur fond d’actualité et politique...

20.
205 visites
sans couverture

Les yeux bleus du veau / Ardennes, le temps des rêves de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
L'art ou du cochon
Grand spécialiste de toutes les formes d’écriture courtes, ou presque, Thierry Radière change de registre en publiant ce roman initiatique que je diviserais en deux époques. La première quand le héros passe le seuil des dix ans, l’âge auquel l’avenir est encore totalement vierge devant lui, l’âge auquel il découvre le monde des adultes, les choses qui l’intéressent, celles qui...

21.
204 visites
sans couverture

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig

critiqué par Leïa - (Montréal - 42 ans)
9 etoiles
Vivement la passion
L'histoire se déroule dans une petite pension de la Riviera sur la Côte d'Azur au début du 20e siècle. Mme Henriette, une femme « comme il faut » délaisse tout ce qu'elle possède et s'enfuie avec un inconnu, un homme qu'elle ne connaît que depuis 48 heures. Tous sont d'accord pour porter « le » jugement disgracieux ultime à l'endroit...

22.
201 visites
sans couverture

David Copperfield de Charles Dickens

critiqué par Cyprien - (Lausanne - 31 ans)
7 etoiles
Non ce n'est pas le magicien
Commençons par le résumé de cette œuvre de Charles Dickens. Ce livre raconte la vie de David Copperfield, jeune anglais du dix-neuvième siècle, orphelin de père dès la naissance. Il connaît rapidement la cruauté en la personne de M. Murdstone, son beau-père, un homme cruel qui le bat et le place dans une école, dont le directeur est également un être...

23.
195 visites
sans couverture

Inconnu à cette adresse de Kathrine Kressmann Taylor

critiqué par Cléopâtre - (Beersel - 44 ans)
8 etoiles
Une amitié difficile à assumer ou quand la politique s'en mêle
D'extérieur, le livre est fin et peut paraître inintéressant : comment faire passer un message, comment se plonger dans une histoire en si peu de pages ? Et puis, la lecture commence. De lettre en lettre échangées entre deux amis, on découvre leurs vies respectives. Ils se sont rencontrés aux états-Unis, l'un est Juif, l'autre Allemand. Les deux hommes se complètent...

23.
195 visites
sans couverture

L'Ingénu de Voltaire

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)
8 etoiles
Ironie mordante de Voltaire
Voltaire nous divertit une fois de plus avec son ironie exacérbée mais derrière ce conte à l'allure distrayante se cache une véritable critique de la religion catholique, en particulier les jésuites. Ce conte satirique met en scène un sauvage, thème très largement abordé par les philosophes des Lumières, débarquant en Bretagne et découvrant la religion avec sa naïveté caractéristique de...

25.
195 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

25.
194 visites
sans couverture

Eldorado de Laurent Gaudé

critiqué par Aaro-Benjamin G. - (Montréal - 50 ans)
7 etoiles
L'espoir de mieux
Depuis vingt ans, le commandant Piracci intercepte les bateaux de fortune remplis d’immigrants clandestins risquant tout pour atteindre la citadelle Europe. C’est lors d’un passage à Catane qu’il fait la rencontre d’une femme qu’il avait rescapé. Le récit d’horreur de son exil en Italie bouleverse le policier et l’entraîne dans un grand voyage. Au même moment, un jeune soudanais quitte...

27.
187 visites
sans couverture

Fables : Illustrées par des maîtres de l'estampe japonaise de Jean de La Fontaine

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
9 etoiles
La fable et l'estampe
« Quand le Japon, après deux siècles de rigoureux enfermement sur lui-même, s’ouvrit enfin au monde en 1854, l’Occident vit peu à peu apparaître - … - un art qu’il ne connaissait quasiment pas, celui des estampes de l’ukiyo-e, « images d’un monde flottant », c’est-à-dire éphémère ». Vers la fin du XIX° siècle quand l’empereur eut repris son pouvoir...

28.
183 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 49 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

29.
178 visites
sans couverture

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

critiqué par Marco - (Seraing - 45 ans)
10 etoiles
Un testament d'humaniste
« Puissent mes amis voir encore l'aube après la longue nuit, moi je ne peux plus attendre, je pars avant eux. » Ainsi Zweig concluait-il, en février 1942, la note expliquant les raisons de son suicide. Le Joueur d'échecs est le dernier écrit de ce voyageur insatiable et grand connaisseur de l'âme humaine. Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, le...

29.
177 visites
sans couverture

La maladroite de Alexandre Seurat

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
émouvant
« La maladroite » Livre écrit par Alexandre Seurat Aout 2015 117 pages Editions la brume au rouergue Une histoire malheureusement réaliste Tout de suite le lecteur sait qu’il va « vivre » une histoire dramatique qui se termine mal. Il est prévenu, ce qui ne l’empêche pas- et c’est mon cas- de poursuivre la lecture en espérant s’être trompé. Diana a mal commencé ,...

Page 1 de 5 Suivante Fin