Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Début Précédente Page 5 de 5

118.
111 visites
sans couverture

Le Club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
10 etoiles
Un vrai petit chef d'oeuvre de premier roman
1959 : Michel Marini, élève au lycée Henri IV a douze ans. C'est l'époque du rock n' roll et de la Guerre d'Algérie qui va servir de cadre à un drame vécu par son frère Franck. Lui se passionne pour la photo amateur, le cinéma, la lecture et les parties de baby-foot au café restaurant Le Balto de Denfert-Rochereau. Dans...

118.
110 visites
sans couverture

Le Syndrome de Croyde de Marc Welinski

critiqué par Chapitre31 - (TOULOUSE - 52 ans)
7 etoiles
Suspense et intelligence
Agnès Quin est directrice générale de la célèbre maison de parfum Destut. Elle est volontaire , carriériste et en voie d'être élue business woman de l'année quand elle se retrouve témoin de chutes mortelles de voyageur dans le métro durant jours de suite ..Accidents, suicides, meurtre? Comment se fait-il qu'Agnès ait été présente à chaque fois? A croire que c'est...

123.
116 visites
sans couverture

Qui a piqué mon fromage ? ou Comment s'adapter au changement au travail, en famille et en amour de Spencer Johnson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 65 ans)
8 etoiles
La vie est un labyrinthe
Voici le résumé de ce livre d'après l'envers de la couverture: "Qui a piqué mon fromage ? est l'histoire édifiante de deux tout petits hommes, les "minigus" Polochon et Baluchon, et de deux souris, Flair et Flèche, qui évoluent dans un labyrinthe. Les quatre compères se repaissent de fromage tous les jours à un endroit précis du dédale. Mais un beau...

123.
112 visites
sans couverture

Au temps du corona de Jean-Claude Martin

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Poésie antivirale
Comme tous les Français, et d’autres citoyens de divers pays, Jean-Claude Martin a été confiné chez lui du 23 mars au 7 mai 2020 pour participer à la lutte contre l’invasion du Coronavirus, il en a tiré ce petit recueil de textes courts ou plus exactement de poésie en prose. Il explique lui-même sa démarche littéraire dans un texte écrit...

123.
111 visites
sans couverture

Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 41 ans)
9 etoiles
Un très beau roman
Ce roman est vraiment troublant. Ocean Vuong est reconnu comme poète et « Un bref instant de splendeur » est son premier roman, texte qui a séduit une grande partie de la critique. Je l’ai trouvé très réussi. Ce texte se présente sous la forme d’une lettre qu’un fils adresse à sa mère. Par ce biais, l’on suit l’existence de...

123.
111 visites
sans couverture

Le système Valentine de John Varley

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Un acteur "galactique"
Kenneth Valentine est un acteur galactique assez particulier. Non seulement il est capable de jouer un grand nombre de rôles en se travestissant à toute vitesse dans des pièces de Shakespeare revisitées, mais encore peut-il entourlouper, escroquer, truander comme personne. Il jongle avec ses identités autant dans la vie que sur scène et passe sans arrêt d’une planète à une...

123.
110 visites
sans couverture

Qu’est-ce qu’une nation ?: Une histoire mondiale de Pascal Ory

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Une construction utile, durable, à vocation universelle
Au début du siècle dernier la tendance à l’international marquée par le mouvement ouvrier puis la révolution bolchevique s’est effritée en maints endroits durant les décennies suivantes. A ce jour, l’ONU ne compte pas moins de 193 nations parmi ses membres. Une première série a émergé au Moyen-Orient de la dissolution de l’empire Ottoman après le Congrès de Paris, une...

128.
112 visites
sans couverture

Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 41 ans)
10 etoiles
« Ce n’est pas un homme, c’est un champignon ! »
Un conte universellement connu, universellement lu, universellement aimé et, pourtant, pas encore sur ce site. Je m'empresse de lui rendre justice, au petit bonhomme à l'écharpe d'or, aux cheveux de blé et au regard candide et neuf, ce regard que nous n'aurons sans doute plus jamais. « Sil vous plaît, dessine-moi un mouton… » Phrase mille fois entendue. Et finalement,...

128.
111 visites
sans couverture

Orgueil et préjugés de Jane Austen

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 51 ans)
9 etoiles
Tout simplement magnifique
Voici un morceau de choix, une oeuvre que j'ai découverte récemment, bien qu'on m'en eût déjà parlé tant et plus. Jane Austen est née à la fin du XVIIIe siècle et, bien qu'elle soit morte jeune, elle nous a offert quelques romans magnifiques, dont Orgueil et Préjugés, qui était son préféré. L'héroïne est Elizabeth Bennett, une jeune fille comme il faut,...

128.
109 visites
sans couverture

La dernière interview de Eshkol Nevo

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
9 etoiles
Une vie d'écrivain
Un écrivain en crise (les écrivains qui se racontent sont toujours en crise) répond aux questions des internautes que lui a envoyées un webmaster. On a l’éventail complet des questions sur le sujet. Et l’écrivain qui est quasi un double de l’auteur y répond peu ou prou, directement ou à côté, de même qu’il nous raconte une série d’anecdotes impressionnante (le...

131.
111 visites
sans couverture

Le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
8 etoiles
Un grand débat toujours d'actualité !
Ce livre a déclenché un véritable chambard à sa sortie ! Les gens étaient scandalisés que l'on pouvait écrire sur un tel sujet ! Quelle faute de goût !. D'ailleurs, Victor Hugo se moque d’eux dans l'introduction de son livre en faisant parler quelques personnages réunis dans un salon. Il y a là un poète, qui ne se veut surtout pas...

131.
110 visites
sans couverture

Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit ….
J'ai découvert Laurent Mauvignier en 1999 grâce à LOIN D'EUX et depuis cette date je me suis intéressée à toutes ses publications, toujours surprise par le sujet nouveau qu'il abordait. J'avais l'impression que, comme du bon vin, il se bonifiait en vieillissant. Cette année, avec HISTOIRES DE LA NUIT, c'est un grand cru qu'il nous...

131.
109 visites
sans couverture

L'Enigme du clou chinois de Robert van Gulik

critiqué par Pacmann - (Tamise - 56 ans)
6 etoiles
Un échantillon de ce que fut la justice chinoise
L’auteur, Robert van Gulik, s’est fait une spécialité de romans policiers se déroulant sous la Chine des premiers siècles de notre ère. Le présent ouvrage m’avait été conseillé par une connaissance. Il fait donc partie de la série, sans qu’il soit a priori nécessaire de les lires dans l’ordre. Le romancier s’est inspiré de vieilles histoires chinoises qu’il a traduites...

134.
108 visites
sans couverture

Madame Bovary de Gustave Flaubert

critiqué par Maya - (Eghezée - 46 ans)
1 etoiles
Quel ennui !
Je vais peut-être en choquer plus d'un mais ce chef-d'oeuvre de la littérature française m'a ennuyée prodigieusement. J'ai été d'autant plus déçue que l'on m'avait beaucoup vanté cette belle histoire. Résultat, j'ai envers ce monument l'aversion la plus totale. D'abord, je voudrais qu'on m’explique l'intérêt qu’il y a à lire l’histoire d'une femme qui s'ennuie. Parce que c'est ça, la pauvre...

134.
108 visites
sans couverture

Da Vinci Code de Dan Brown

critiqué par Nirvana - ( Bruxelles - 48 ans)
8 etoiles
Pour les amateurs des grands mystères de l'Histoire
Enfin un thriller qui parvient à allier de manière intelligente le suspense et l'Histoire! On vit le récit comme une chasse au trésor haletante, qui ne nous laisse aucun répit. On a l'impression d'entrer dans un univers parallèle, peuplé de codes et d'énigmes, où rien n'est tel qu'on le voit au premier regard. Le rythme de l'auteur parvient à rester soutenu...

136.
108 visites
sans couverture

La route de Cormac McCarthy

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
10 etoiles
Tout simplement fabuleux !
Au départ, dès que j’ai connu le sujet du nouveau livre de Cormac McCarthy, je me suis dit qu’il était bizarre qu’il ait choisi un sujet déjà traité par Barjavel dans « Ravage ». Puis, je me suis dis qu’il y avait peu de chances pour que cet écrivain américain connaisse Barjavel… Alors, pourquoi pas ?... Et puis ce ne...

136.
108 visites
sans couverture

Journal: et pensées de chaque jour de Elisabeth Leseur

critiqué par Maranatha - (49 ans)
10 etoiles
Journal mystique.
ELisabeth LESEUR est une mystique chrétienne dont la béatification par l''église catholique est à l'étude. C'est la parution posthume de ce journal qui l'a rendue célèbre. Elle évoque ses états d'âme, sa religion, sa santé. C'est un ouvrage que je recommande vivement car sous couvert de mots simples et de sincérité il invite à la réflexion, à la place que la...

136.
107 visites
sans couverture

Au bonheur des dames de Émile Zola

critiqué par Pétoman - (Tournai - 45 ans)
9 etoiles
Waoh
Zola devait être un visionnaire pour ainsi deviner ce qu'allait devenir le monde de la grande consommation par le biais des grandes surfaces. Il nous brosse un portrait remarquable des clients, des vendeurs, du patron Octave Mouret. Ce roman se veut être une description sociale du monde des magasins à travers le parcours initiatique de Denise Baudu qui découvrira les affres...

136.
107 visites
sans couverture

Superior, tome 3 de Ichtys

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)
6 etoiles
Le héros incompris
Convoqué par le roi et sommé de s'expliquer sur son comportement, Exa se rend seul au palais. Malheureusement l'entrevue se passe très mal car le monarque ne comprend pas pourquoi le héros ne tue pas les monstres comme il le lui avait ordonné. Condamné à mort et jeté en prison, cet isolement va être l'occasion pour Exa de se rappeler...

136.
107 visites
sans couverture

Broadway de Fabrice Caro

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
9 etoiles
L'homme qui ne savait pas dire non
Axel a 46 ans, une vie tranquille et même banale entre son épouse Anna et ses deux enfants Jade et Tristan. Maison dans un lotissement, apéritifs réglementés entre voisins... Il suffit d’un grain de sable pour qu’Axel dérape. Une simple enveloppe bleue. Une simple enveloppe bleue portant son nom... et le test de dépistage du cancer colo-rectal. Oui, mais voilà, Axel...

136.
105 visites
sans couverture

L'écume des jours de Boris Vian

critiqué par Lucien - (65 ans)
9 etoiles
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains »
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains » : c'est ainsi que Raymond Queneau définissait « L'écume des jours ». Queneau, le « pote » de Vian au « Collège de ’Pataphysique ». Queneau qui concluait ainsi l’avant-propos de « L’arrache-cœur » : « Boris Vian va devenir Boris Vian ». Boris n'aura pas eu le temps de réaliser...

142.
109 visites
sans couverture

Parce que je t'aime de Guillaume Musso

critiqué par Babsid - (La Varenne St Hilaire - 33 ans)
4 etoiles
Cette fois-ci, ça ne prend pas
L'histoire et le résumé de la 4ème de couverture sont attrayants. Un couple qui a tout pour être heureux, se voit brutalement arracher sa petite fille de 5 ans. Layla a disparu. Brisés, ils se séparent. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée vivante à l'endroit exacte de sa disparition. Les interrogations succèdent à la joie des retrouvailles. Où était-elle ? Avec qui ? Pourquoi est-elle revenue...

142.
108 visites
sans couverture

Et si c'était vrai... de Marc Lévy

critiqué par Corto - (Bruxelles - 48 ans)
7 etoiles
Prix Internet 2000 : Un conte moderne pour grands enfants
Un joli petit brin de femme solitaire et attachant, Lauren, exerçait jusque-là le difficile métier de médecin aux urgences d’un hôpital de San Francisco. Elle aurait pu continuer à s'y abîmer tranquillement la santé si un stupide accident de voiture ne l'avait presque envoyée ad patres. Immobilisée et comateuse, elle se retrouve, ô ironie du sort, dans un grand lit froid...

142.
108 visites
sans couverture

Le Comte de Monte-Cristo de Alexandre Dumas

critiqué par Neurone - (Liège - 51 ans)
8 etoiles
Implacable Vengeance
Imaginez-vous un instant être Edmond Dantès. Jeune marin sur le point de devenir capitaine et de se marier avec la demoiselle qu'il aime. Il est malheureusement arrêté le jour de ses noces à cause de calomnieuses accusations rédigées par des arrivistes qui le jalousent. De fil en aiguille, il est rapidement emprisonné au secret dans le désormais célèbre château d'If, pour...

142.
107 visites
sans couverture

Le Cid de Pierre Corneille

critiqué par The Beauty - (rueil-malmaison - 34 ans)
3 etoiles
Pas super, mais y'a pire
Je trouve ce livre un peu ennuyeux, car il est trop long et il est écrit dans plusieurs éditions en toutes petites lettres. En plus, c'est plutôt vieux et donc c'est écrit en ancien français (c'est plutôt gênant d'avoir encore des anciens mots dans les livres " d'aujourd'hui ",même si l'histoire n'est pas vraiment récente.) L'histoire est pas mal, mais les personnages...

146.
104 visites
sans couverture

A l'ouest rien de nouveau de Erich Maria Remarque

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
9 etoiles
Un très grand livre !
Ici, la guerre de 14-18 est vue du côté des Allemands et décrite par un très grand écrivain allemand. Ce n'est pas qu’un livre sur la guerre, loin de là ! C'est un livre d’abord sur l’homme et c'est aussi un livre intelligent. Les tranchées, les combats au corps à corps, à la baïonnette, l’incroyable boucherie qu’a été la guerre 14, le...

147.
106 visites
sans couverture

Histoires des médias: Des signaux de fumée aux réseaux sociaux, et bien après de Jacques Attali

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Techniques et consommation des médias
Cet ouvrage général répond à un objectif ambitieux de retracer le passé, l'état des lieux et les évolutions probables des médias. Le long historique s'avère pointilliste et permet de retracer les grandes évolutions technologiques de l'information et de la communication, pour mieux comprendre leurs enjeux économiques et sociaux de nos jours ; ensuite et enfin, en fin de parcours, l'auteur...

147.
105 visites
sans couverture

Au feu, les pompiers de M.J. Arlidge

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Une belle régularité
L'auteur se révèle décidément régulier quant à la qualité de ses œuvres, et ce quatrième volet de la série des "Helen Grace" se dévore comme tout bon page turner qu'il est. Le scénario est excellent et original, le rythme super dynamique, l'enquête fort prenante, et les personnages évoluent, devenant plus attachants et surtout encore plus intéressants à suivre dans leurs vies...

147.
104 visites
sans couverture

L'empereur de Makenzy Orcel

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 41 ans)
9 etoiles
Haïti et ses diverses oppressions
Le personnage principal attend l’arrivée de la police après le meurtre qu’il a commis. Il s’apprête à nous narrer ce qui lui est arrivé et ce qui l’a amené à commettre ce crime. Le roman se déroule en Haïti, île meurtrie par les politiciens successifs qui ont saigné ce pays. Le narrateur a d’abord été sous l’emprise de...

147.
103 visites
sans couverture

Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)
9 etoiles
Le "bâtard"
Ce roman évoque la quête d'identité d'un homme qui n’a pas connu son père et que sa mère a confié tout petit à sa sœur et son beau-frère, comme enfant surnuméraire nanti de trois cousines plus âgées et qui vont le bichonner. Le récit est fait de chapitres qui se suivent dans une savante déconstruction chronologique de 1908 à 2008 :...

Début Précédente Page 5 de 5