Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Début Précédente Page 5 de 5

118.
113 visites
sans couverture

Olga de Bernhard Schlink

critiqué par Nav33 - (71 ans)
10 etoiles
Histoire intime , dans l'histoire de l'Allemagne au 20ème siècle
Au tout début du XXe siècle la petite Olga, une enfant vive et curieuse de tout, vit dans un quartier pauvre d'une ville de Silésie. Son père et sa mère meurent du Typhus et sa grand-mère paternelle l'emmène dans son village de Poméranie dans un environnement triste, sans livre et sans musique. Une amitié enfantine naît entre elle et Herbert le...

122.
114 visites
sans couverture

Berthe Morisot : Le secret de la femme en noir de Dominique Bona

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Un très bon livre, très bien écrit
Ce livre est une biographie des plus documentées, mais elle est écrite par une romancière. Le ton est donc tout à fait différent de ce que beaucoup de biographes ou d'historiens auraient fait. On entre directement dans la famille Morisot et la psychologie de ses personnages. Le père était un homme frustré de ne pas avoir été un architecte, études qu'il avait...

122.
112 visites
sans couverture

Le soleil se lève aussi de Ernest Hemingway

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un extraordinaire roman !
Ceci est le premier roman d'Hemingway, celui de la force de l'âge, mais aussi celui du désarroi. L’absurde et la mort hantent cette génération d’écrivains américains, appelée par Gertrude Stein (l’amie parisienne d’Hemingway) " la génération perdue ". Selon moi, " Le soleil se lève aussi " est également un de ses meilleurs romans, un des plus complexes. C'est ici qu’il...

122.
112 visites
sans couverture

La tache de Philip Roth

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
9 etoiles
Décoiffant !...
« La tache » est le tout dernier roman de Philip Roth et vient de paraître chez Gallimard. Je me rue… Et je tombe sur quoi ?… Un nouveau chef-d'œuvre écrit par ce grand écrivain contemporain ! Puissant, au souffle décapant, il pousse ses personnages vers des sommets où les sentiments humains prennent des tournures effrayantes, ou totalement ridicules. Un personnage...

122.
112 visites
sans couverture

Une bibliothèque idéale - « Que lire de 0 à 16 ans ? - Guide à l’usage des familles, des écoles et des bibliothèques » de Anne-Laure Blanc, Valérie d'Aubigny, Hélène Fruchard, Emilie Bredel (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
9 etoiles
Un guide de lecture pour les petits
Fruit de la collaboration de trois auteurs, ce livre édité par les Editions Critérion sous l'égide de la Fondation pour l'école propose d'établir une liste d'ouvrages pour les enfants de 0 à 16 ans. Après un rappel historique de l'édition de livres pour enfants (qui est actuellement un des moteurs du secteur) ainsi que des réflexions sur l'importance de la...

122.
112 visites
sans couverture

Les Mondes de Magnus Ridolph de Jack Vance

critiqué par Kostog - (47 ans)
4 etoiles
Le bonze pratique l’altruisme
Les mondes de Magnus Ridolph, est une suite de cinq nouvelles dans lesquelles le lecteur suit Magnus Ridolph, un détective interplanétaire qui mène enquêtes et missions à la recherche de créatures fauteuses de troubles, de profiteurs peu scrupuleux et d‘assassins. Notre détective à la barbe blanche et aux capacités de réflexion logique acérées passe d’une planète à l’autre dans des...

122.
111 visites
sans couverture

El Clínico de Kiko Herrero

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Un bateau ivre voguant sur un flot délirant de souvenirs
Hospitalisé en urgence à Madrid, le narrateur apprend qu'il est atteint d'une grave tumeur au poumon et que son espérance de vie ne saurait dépasser trois mois. Sous l'effet de la fièvre et des calmants, il perd la notion du temps, son passé remonte en flashs décousus « Tout se mélange. Tout se noie dans une nébuleuse proche du songe »...

128.
117 visites
sans couverture

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
C'est le premier Jean-Paul Dubois que je lis et c'est une très belle découverte de cette RL2019. Je sens que je vais faire remonter "La succession" qui m'attend dans ma PAL. Ce récit raconté à la première personne par Paul Hansen se déroule dans le milieu carcéral. En effet, nous sommes au pénitencier de Montréal, à seulement quelques kilomètres...

128.
114 visites
sans couverture

La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

critiqué par Clarabel - (43 ans)
9 etoiles
L'oubli des mauvaises choses
Monsieur Linh a quitté un pays en guerre, un village en ruine et ravagé pour un ailleurs autrement plus étrange. Une ville, immense, bondée de gens qui vont et viennent, où l'on parle une langue différente de la sienne. Qu'importe pour ce vieil homme, il a auprès de lui sa petite fille, Sang Diû. Un bébé de quelques semaines qu'il...

128.
112 visites
sans couverture

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin

critiqué par Ddh - (Mouscron - 77 ans)
6 etoiles
à oublier
Le dimanche, il y a effervescence dans les homes : la visite hebdomadaire de la famille des résidents. Mais il y en a qui ne reçoivent pas de visite, les « oubliés » ! Valérie Perrin est scénariste et photographe de profession. Elle est la compagne du cinéaste Claude Lelouch. Les oubliés du dimanche est son premier roman qui a été primé au 29ème Festival...

131.
112 visites
sans couverture

La Rumeur du fleuve de Alain Paraillous

critiqué par Bernard2 - (DAX - 70 ans)
7 etoiles
Un beau sujet pour ce roman de terroir
Au début du XIXème siècle, sur les bords de la Garonne. Les gabares, tirées par des bœufs, voire des hommes, sont remplacées par des bateaux à moteur. La culture locale du chanvre, pour les cordages, s‘écroule. Julien, personnage central du roman, décide de cultiver le tabac, alors très en vogue, et dont la production n’est plus depuis la Révolution exclusivement réservée...

131.
110 visites
sans couverture

La mort est mon métier de Robert Merle

critiqué par Leura - (-- - 68 ans)
9 etoiles
Une étude clinique
Sous forme d'une autobiographie imaginaire, Robert Merle nous raconte la vie du commandant d'un camp de concentration nazi, depuis sa naissance jusqu'à son exécution comme criminel de guerre. Avec une précision clinique, il démontre comment un homme tout à fait ordinaire peut basculer dans l'abjection la plus totale, poussé par les circonstances. Il n'a aucune compassion pour son personnage, mais plutôt...

131.
109 visites
sans couverture

Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy

critiqué par Yotoga - (- ans)
10 etoiles
Quel bonheur de pavé!
Au goût et couleur des biscuits de Noël, le livre retrace l’histoire d’Elsie dans sa jeunesse en Allemagne et dans sa vieillesse actuelle au Texas. Fille de boulanger allemand, elle porte un regard critique sur le système nazi à la mode dans les années 40. Avec une sœur, partie au Lebensborn, un fiancé, SS reconnu et les restrictions alimentaires,...

134.
119 visites
sans couverture

Le livre sans nom de Anonyme

critiqué par Clubber14 - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Un double Bourbon et qu' ça saute barman....
4ème de couverture : Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets… Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom… La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique… Deux flics très spéciaux, un tueur à...

134.
112 visites
sans couverture

Les chemins de l'espace de Colin Greenland

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
7 etoiles
Un cocktail Dickens-Silverberg
À Londres, sur la vieille Terre, un étrange gentleman dépourvu de chapeau, descend d’un fiacre, disperse quelques mendiants en leur jetant une poignée de piécettes et va frapper à la porte d'une taverne assez borgne. Il demande à voir une certaine Molly. C’est une prostituée qui semble ne pas lui être inconnue. Après un bref rapport, l’homme sort un poignard...

134.
111 visites
sans couverture

Les 100 mots de la couleur de Amandine Gallienne

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
L'analyse et la perception des couleurs
Les couleurs s'analysent physiquement par leur luminosité, leur tonalité et leur saturation, leurs effets varient dans le temps et l'espace, autant qu'en fonction de l'éclairage, des saisons. Ce petit bréviaire revient sur ces évolutions de perception, donne des arguments pour "nuancer", si je puis me permettre, sa propre opinion sur chaque teinte et se forger un raisonnement sur les assemblages...

134.
111 visites
sans couverture

Le guetteur de Christophe Boltanski

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
6 etoiles
Avant d'être ma mère...
En vidant l’appartement de leur mère décédée d’un cancer du poumon, Christophe et sa sœur découvrent de nombreux dossiers ; décidé à les jeter, Christophe en sauve cependant neuf "du massacre". "Au début, je les contemplais sans oser les toucher. Je leur prêtais les pouvoirs maléfiques de vieux grimoires. Je ne me sentais pas en droit de les posséder. En les...

134.
110 visites
sans couverture

Freddie Mercury de Selim Rauer

critiqué par Patman - (56 ans)
9 etoiles
Love of my life...
Voici sans doute la meilleure biographie écrite en français sur Freddie Mercury, inoubliable chanteur du groupe Queen. Je craignais un peu que l'auteur ne se laisse entraîner dans la voie du panégyrique ou, pire, de l'hagiographie, ce qui arrive souvent lorsqu'un "fan" écrit sur son idole, mais Rauer tire très bien son épingle du jeu et évite l'écueil de la...

134.
109 visites
sans couverture

Les Loyautés de Delphine de Vigan

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Les loyautés
C'est un magnifique roman choral que nous propose Delphine de Vigan. Un roman à quatre voix; deux adultes et deux enfants. Il y a Hélène (prof) meurtrie dans son enfance qui sent que quelque chose ne tourne pas rond chez Théo. Elle s'inquiète jusqu'à l'obsession. Il y a Cécile, la mère de Matthis qui elle aussi s'interroge sur son couple, la relation...

134.
109 visites
sans couverture

Jeu de miroirs de Andrea Camilleri

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
7 etoiles
Le miroir à deux faces.
Résumé de l'éditeur : Tandis que la mafia sévit à Vigàta avec des incendies, des fusillades, des disparitions, le commissaire Montalbano rencontre une très séduisante voisine qui semble tenir beaucoup à rendre publique leur liaison. Puis un mystérieux correspondant joue au chat et à la souris avec le commissaire, lui tend des pièges où il risque de perdre d’abord son honorabilité...

141.
109 visites
sans couverture

A l'est d'Eden de John Steinbeck

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 51 ans)
9 etoiles
Fichue pomme!...
Ah!. Le bien et le mal. Problématique universelle. Steinbeck glisse subtilement cette idée dans son roman : " If a story is not about the hearer he will not listen. And I here make a rule – a great and lasting story is about everyone or it will not last". Le succès de « A l'est d'Eden » s’explique peut-être par là : nous...

141.
109 visites
sans couverture

On regrettera plus tard de Agnès Ledig

critiqué par Cristina21 - (45 ans)
8 etoiles
Un roman "tout doux"
Présentation de l'éditeur Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ? Avec la vitalité, l'émotion et...

141.
108 visites
sans couverture

Belle du Seigneur de Albert Cohen

critiqué par Curiosa - (Tilff - 43 ans)
6 etoiles
Epoustouflant
Voici un livre qui laisse songeur longtemps après la lecture. L'auteur a fait d'une simple histoire d'amour interdit (dans le droit file de Roméo et Juliette), une occasion de jongler avec un nombre impressionnant d'ingrédients qui font les romans réussis. Dans cette oeuvre, il y a d'abord beaucoup d'humour. La description des personnages et de leurs entourages respectifs (Juifs, bourgeois de...

144.
110 visites
sans couverture

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

critiqué par Marco - (Seraing - 45 ans)
10 etoiles
Un testament d'humaniste
« Puissent mes amis voir encore l'aube après la longue nuit, moi je ne peux plus attendre, je pars avant eux. » Ainsi Zweig concluait-il, en février 1942, la note expliquant les raisons de son suicide. Le Joueur d'échecs est le dernier écrit de ce voyageur insatiable et grand connaisseur de l'âme humaine. Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, le...

144.
109 visites
sans couverture

Qui a piqué mon fromage ? ou Comment s'adapter au changement au travail, en famille et en amour de Spencer Johnson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 64 ans)
8 etoiles
La vie est un labyrinthe
Voici le résumé de ce livre d'après l'envers de la couverture: "Qui a piqué mon fromage ? est l'histoire édifiante de deux tout petits hommes, les "minigus" Polochon et Baluchon, et de deux souris, Flair et Flèche, qui évoluent dans un labyrinthe. Les quatre compères se repaissent de fromage tous les jours à un endroit précis du dédale. Mais un beau...

144.
109 visites
sans couverture

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

critiqué par Shan_Ze - (Lyon - 36 ans)
10 etoiles
Magnifique roman
Jackson, Mississippi, 1962. Aibileen a 53 ans. Elle est Noire et elle travaille chez les Leefolt. Elle s'occupe du ménage, de la cuisine et de la petite Mae Mobley, contrairement à la mère de celle-ci qui fait à peine attention à elle. Minny a 36 ans, elle aussi est Noire. Elle a 5 enfants, elle travaille chez Miss Walters avant...

144.
108 visites
sans couverture

Les meurtres de la Salamandre de Paul Halter

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)
8 etoiles
manoir et magie
Une plongée dans l’atmosphère étrange d’un manoir anglais, au tout début des années 1930. Tous les ingrédients sont réunis pour un cocktail destiné à nous faire frémir : une tour moyenâgeuse, un automate invisible, un meurtrier insaisissable, le tout dans un château qui semble hanté par le souvenir de l’ex-maître des lieux. Après le meurtre de Mary, la jeune épouse...

148.
111 visites
sans couverture

Jacques Damour de Émile Zola

critiqué par Zagreus - (35 ans)
10 etoiles
Le temps perdu qu'on ne rattrape plus
Ancien communard déporté au bagne de Nouméa, Jacques Damour a attendu dix longues années de misère, d’errances en Amérique ou en Angleterre avant d’être amnistié et de rentrer à Paris où on le croit mort après une tentative d’évasion. Il se souvient très bien de son ancienne vie à Ménilmontant : ciseleur sur métaux, marié à Félicie (« une grande...

148.
106 visites
sans couverture

Paris occulte de Bertrand Matot

critiqué par Agnesfl - (Paris - 55 ans)
8 etoiles
Une nouvelle facette de Paris
Paris occulte Bertrand Matot Instructif et bien documenté, ce livre apporte des informations précieuses.. A travers une enquête très approfondie et des portraits d' hommes et de femmes ayant joué un rôle important au sein de l'occultisme, l'auteur Bertrand Matot journaliste et passionné d'histoire démontre à quel point le surnaturel a envahi la vie des parisiens durant le milieu du...

150.
109 visites
sans couverture

Crime et châtiment de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 54 ans)
10 etoiles
Lève toi et marche
Un mot sur l’histoire, pour ceux qui n’auraient pas encore lu ce livre. Raskolnikov, jeune étudiant, a une théorie particulière : il existe des êtres supérieurs pour lesquels la notion de mal habituelle ne s'applique pas. Cette élite est au-dessus de la masse obéissante des gens inférieurs et si pour atteindre un objectif noble une de ces personnes se voit...

Début Précédente Page 5 de 5