Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Début Précédente Page 5 de 5

120.
129 visites
sans couverture

Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl

critiqué par S.M@rt-Up - (Bruxelles - 47 ans)
8 etoiles
Envoûtant !
Envoûtant est l'adjectif que je donnerai à ce livre fantaisiste. Une superbe histoire très poétique mais tout autant mystérieuse, du génial auteur qu'est Roald Dahl, et illustrée par le grand artiste Quentin Blake. L'histoire en gros est assez triste, mais devient magique au fur et à mesure de ces lignes, surtout quand elle est ponctuée de ces petits gags hilarants dont seul...

120.
128 visites
sans couverture

Les prénoms épicènes de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Un bon p'tit roman sympa !
Après avoir lu les trente premières pages, je me suis dit : « Attends, mon p’tit père ! ». J’ai regardé la couverture du livre : « Amélie Nothomb - Les prénoms épicènes- » On y voit même un portrait de l’auteur ( je dis un portrait d’où : « ceci n’est pas Amélie Nothomb ! ») >>> «...

120.
127 visites
sans couverture

La mort est mon métier de Robert Merle

critiqué par Leura - (-- - 67 ans)
9 etoiles
Une étude clinique
Sous forme d'une autobiographie imaginaire, Robert Merle nous raconte la vie du commandant d'un camp de concentration nazi, depuis sa naissance jusqu'à son exécution comme criminel de guerre. Avec une précision clinique, il démontre comment un homme tout à fait ordinaire peut basculer dans l'abjection la plus totale, poussé par les circonstances. Il n'a aucune compassion pour son personnage, mais plutôt...

120.
127 visites
sans couverture

Magellan - Le premier tour du monde de Gérard Soncarrieu

critiqué par Pierrequiroule - (Paris - 37 ans)
9 etoiles
Pour naviguer sur les vagues de l'histoire
Lorsque Fernand Magellan s'installe à Séville, personne ne soupçonne que ce Portugais boiteux d'âge mûr a l'étoffe d'un héros. Pourtant il ne rêve que de prendre la mer pour enrichir l'Espagne, son pays d'adoption. Mais il y a plus important encore: afin d'ouvrir une nouvelle route des épices, par l'Ouest, Magellan se propose de contourner l'Amérique, ce Nouveau Monde découvert...

120.
125 visites
sans couverture

Riquet à la houppe de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Se lit avec délectation !
Déodat est un jeune garçon au physique plus que très ingrat, n’ayons pas peur des mots : repoussant. Ce gamin bossu est cependant extrêmement précoce et intelligent. Il est le fils unique d’une famille parisienne. Trémière, elle, est sublimement belle mais on la dit assez stupide, en tout cas, ya pas de la lumière à tous les étages. Elle est principalement...

126.
123 visites
sans couverture

L'équipage de Joseph Kessel

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Excellent, tout simplement, donc à lire !
Encore un classique ? Quel peut bien être l’intérêt de revenir avec ce bouquin ? Tout le monde l’a lu et il était présent dans toutes les collections ou bibliothèques pour jeunes… Oui, tout cela est vrai, moi-même je l’ai eu en main dans le temps lointain de mon adolescence, quand j’étais encore au collège… Et que savais-je à l’époque...

126.
122 visites
sans couverture

Le Petit Chose de Alphonse Daudet

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
8 etoiles
Tendresse et naïveté
Daniel Eysette, le petit Chose, nous raconte sa vie. Il naît dans une famille ruinée, laquelle partira vivre à Lyon. Puis la misère contraint chacun à aller de son côté. Daniel est employé comme maître d’études (pion) dans une école. Si tout se passe relativement bien avec les « petits », cela va se gâter lorsqu’on lui confiera les «...

128.
122 visites
sans couverture

Histoire de la peine de mort. Bourreaux et supplices (1500-1800) de Pascal Bastien

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
8 etoiles
Edifiant
Pascal Bastien « Une histoire de la peine de mort » Editions Seuil Sérieux, englobant archives, documents iconographiques et diverses références, cet ouvrage évoque l’histoire de la peine de mort de la fin du Moyen Age jusqu’à l’arrivée de la guillotine en France. L’auteur donne une image détaillée de ce qu’a représenté la mort à cette époque en Europe et en particulier à...

129.
127 visites
sans couverture

Brûlée vive de Souad

critiqué par CCRIDER - (OTHIS - 70 ans)
10 etoiles
Jusqu'où va se nicher l'honneur des hommes ?
Souad est la survivante d'un monde lointain , sauvage , d'une barbarie inimaginable pour nous Occidentaux pétris de féminisme et de Droits de l'Homme .Jugez plutôt avec cet extrait :" Une femme là-bas , ( en Cisjordanie) n'a pas de vie . Beaucoup de filles sont battues , maltraitées , étranglées , brûlées , tuées . Pour nous , là-bas...

130.
123 visites
sans couverture

Le Bal de Irène Némirovsky

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
8 etoiles
Cinglant et juste
Ce livre est le premier volume de trois qu’Irène Nemirovsky a écrit avec pour but de régler ses comptes avec sa mère. Les deux femmes se détestaient ! Sa mère était uniquement préoccupée par sa vie mondaine et ses nombreux amants. Obsédée par l’âge et la lente dégradation de sa beauté, elle ne supportait pas de voir sa fille grandir. En...

130.
118 visites
sans couverture

L'herbe bleue : Journal d'une jeune fille de 15 ans de Anonyme

critiqué par Marikaro - (30 ans)
9 etoiles
Un témoignage poignant....
Elle a quinze ans lorsqu'elle découvre la drogue à son insu. Malgré les sensations exceptionnelles qu'elle éprouve, elle est effrayée et se promet de ne plus y toucher. Mais le désir incontrôlable la rattrape. Elle sombre alors dans un enfer de dépendance, angoisse. Ce livre est émouvant et ne laisse pas indifférent. Une bonne leçon de morale pour tous ceux...

132.
118 visites
sans couverture

Les Identités meurtrières de Amin Maalouf

critiqué par Macréon - (la hulpe - 84 ans)
9 etoiles
Une ouverture sur l'ouverture
Amin Maalouf est un écrivain libanais de langue française , catholique grec-melkite par sa mère , protestant par son père.Né en 1949, il vit en France depuis 1976. Il fut rédacteur en chef de Jeune Afrique et obtint le Goncourt en 1993, pour Le rocher de Tanios. Il affirme et répète que nous sommes d’influences multiples, que notre identité est...

133.
119 visites
sans couverture

Le ciel après la pluie de Clara Sánchez

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
la jeune fille et la fée
Un thriller étrange, flirtant allègrement avec le fantastique jusqu'au passage au bleu de la finale. Patricia, mannequin à succès, est soudain victime d'accidents dont la répétition ne semble pas le fruit du hasard. Heureusement, elle peut se confier à sa bonne fée, Viviana, rencontrée par hasard (?) lors d'un déplacement en avion. Celle-ci lui laisse entendre que quelqu'un cherche à...

133.
117 visites
sans couverture

Paroles de poilus : Lettres et carnets du Front, 1914-1918 de Collectif

critiqué par Ondatra - (Tours - 37 ans)
8 etoiles
Souvenirs de la Grande Guerre
Cette suite de lettres de Poilus à leurs familles, à leurs parents, à leurs femmes ou leurs fiancées nous replonge au coeur du conflit entre les deux puissances que furent la France et l'Allemagne. On vit avec eux dans les tranchées et on entend les obus passer au dessus de leur tête. Ils avaient dix-sept ou vingt-cinq ans, se prénommaient...

133.
116 visites
sans couverture

Mes derniers mots de Matthieu Biasotto

critiqué par Ayor - (46 ans)
7 etoiles
Moins accrocheur que d'habitude
Pour ce roman, Matthieu Biasotto choisit le thriller d’anticipation dans lequel le monde, dirigé par l’Ordre, est hyper connecté ; à tel point qu’il est devenu obligatoire de porter une puce sensée apporter bonheur et réussite à chacun. Sauf qu’en réalité la situation se révèle plus complexe et que l’Ordre se sert de cette fameuse puce pour géolocaliser et contrôler...

136.
125 visites
sans couverture

Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie de Frédérique Bianchi, Serge Meurant

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Testament d'un libraire
Jean-Pierre Canon libraire bouquiniste à Bruxelles pendant plus de quarante ans est décédé en janvier dernier, ses amis auteurs, lecteurs, libraires, éditeurs, … tous amoureux des livres l’ont accompagné lors de son dernier séjour à l’hôpital où il leur a fait cadeau du bilan d’une vie passée au milieu des livres. C’est un véritable testament littéraire qu’il a livré à...

136.
116 visites
sans couverture

Density 02 de Lewis Trondheim (Scénario), Stan (Dessin), Vince (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Je confirme, j'aime !
Nous avons déjà parlé de Comics pour cette rentrée de bande dessinée 2018 et nous allons poursuivre mais un album signé par une équipe très européenne, Lewis Trondheim, Stan et Vince, et c’est le deuxième tome de la série Density qui sort pour notre plus grand plaisir ! Oui, je sais que cela peut surprendre de parler de Comics réalisés par...

138.
124 visites
sans couverture

L'ignorance de Milan Kundera

critiqué par Nothingman - (Marche-en- Famenne - 38 ans)
9 etoiles
La complainte des retours d'exil
L'ignorance,voici le nouveau roman de Kundera. L'ignorance de quoi? L'ignorance de son passé, le sombre oubli des années antérieures. C'est ce à quoi sont confrontés les protagonistes de ce roman. Les histoires croisées de deux émigrants tchèques. Irena, veuve et mère de famille exilée depuis vingt ans en France pour son plus grand bonheur.Elle a refait sa vie avec un...

138.
113 visites
sans couverture

Monsieur Origami de Jean-Marc Ceci

critiqué par Lucia-lilas - (52 ans)
10 etoiles
Ordre et beauté...
Lire Monsieur Origami, c’est entrer dans un autre monde fait de silence et de contemplation, c’est se retirer de la vaine agitation du monde et faire une pause, prendre son temps. Ralentir le rythme pour méditer, profiter de ce que nous sommes ici et maintenant. Une invitation à « être »… « À quoi sert-il d’avoir si être nous manque…...

140.
125 visites
sans couverture

Le Mur de Jean-Paul Sartre

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
9 etoiles
Dur mais vaut la peine
« Le mur » est un recueil de cinq nouvelles publiées par Jean-Paul Sartre en 1939. L’auteur a, à ce moment là, trente cinq ans. Il n’avait donc pas encore écrit ses deux livres principaux traitants de la philosophie dite « existentialiste » qui ne sortiront qu’en 1943, pour « L’être et le néant » et 1946 pour « L’existentialisme...

140.
119 visites
sans couverture

L'Avare de Molière

critiqué par Pétoman - (Tournai - 42 ans)
10 etoiles
Pas avare de talent
L'avare de Molière, Arpagon, est tellement avare qu'il ne donne pas son bonjour mais qu'il le prête. Sa raison de vivre est son or, à tel point que quand il le perd, il en vient à se soupçonner lui-même. Cette pièce est une bonne illustration philosophique de la fin et du moyen. Est ce que l'argent est une fin ou un...

140.
115 visites
sans couverture

Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro

critiqué par Féline - (Binche - 40 ans)
10 etoiles
Grandeur et décadence
Kazuo Ishiguro a réussi le tour de force d'écrire un des romans les plus british qu'il soit,malgré son origine japonaise. Né à Nagasaki, Kazuo Ishiguro vivra dès sa petite enfance en Grande Bretagne, et deviendra d'ailleurs citoyen de sa majesté dès 1983. Il recevra même le titre d'officier de l'Ordre de l'Empire Britannique en 1995. "Les vestiges du jour" est son...

140.
113 visites
sans couverture

Légendes d'automne de Jim Harrison

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
9 etoiles
Un choc !
Ce livre contient trois nouvelles, chacune d’une puissance hors du commun, même si la seconde est d'un autre ordre. Je devrai tenter d’être assez bref sur chacune, même si cela me semble très difficile. La première phrase de la première nouvelle est des plus explicite quant à l'acuité du texte qui fera l’histoire : « Vu du ciel avec un regard...

144.
122 visites
sans couverture

Homme invisible à la fenêtre de Monique Proulx

critiqué par Eireann 32 - (Lorient - 71 ans)
10 etoiles
Max et les cœurs brisés.
Max est peintre et paraplégique. Son appartement atelier sert de refuge à tout un tas d’amis plein de problèmes personnels. Un jour, une nouvelle voisine (Lady) vient s’installer dans l’appartement en face, il la voit à la fenêtre et se souvient de son adolescence, de son ami Purple. Et sa vie bascule, Lady lui téléphone la nuit, il revit l’accident, cause...

144.
119 visites
sans couverture

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

critiqué par Monito - (46 ans)
6 etoiles
des olives avides de soleil
Ce roman est l’histoire d’une famille maudite qui de pied de nez en pied de nez au destin échappe à son malheur mais pas à sa destinée. Le style est simple et sobre, les phrases courtes. La terre des Pouilles, décrite comme une espèce d’enfer sur terre, suscite l’attachement et donne à cette partie de l’Italie une image de vérité. De...

144.
117 visites
sans couverture

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
7 etoiles
Les angoisses de l'écriture
Delphine, une auteur à succès, n'arrive plus à écrire, pas la moindre ligne. Ouvrir le moindre dossier Word ou rédiger le moindre carton d'invitation l'angoisse. Rien ne vient, malgré les encouragements de son éditrice, de ses proches. Le mal se maintient, jusqu'à une mystérieuse soirée. Elle y retrouve une femme de son âge, croisée au Salon du livre de Paris (clin...

144.
114 visites
sans couverture

Dom Juan de Molière

critiqué par Pétoman - (Tournai - 42 ans)
10 etoiles
Séduites mesdames????
Se basant sur des écrits folkloriques italiens et espagnols, Molière a réécrit le mythe de Dom Juan. Dom juan accompagné de son valet Sganarelle, bien que marié, s'amuse à séduire toutes les femmes qui se trouvent sur son passage, et parfois, de manière assez cocasse. Son but n'est pas de parvenir à l'acte sexuel ( quoique ) mais il est...

144.
114 visites
sans couverture

Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne

critiqué par ALF - (Ondres (40) - 38 ans)
8 etoiles
Mon ami Philéas!
Suite à un pari osé et pris hâtivement autour d’une partie de cartes, le gentleman téméraire Philéas Fogg se voit contraint d’accomplir une traversée de la planète d’est en ouest, et le tout en moins de 80 jours ! Un périple évidemment délicat et semé d’embûches, qui le conduira successivement en Egypte, en Inde, sur les mers de Chine, au...

144.
114 visites
sans couverture

Les matinées sombres de Narcisse Eyi Menie

critiqué par Imani - (Toulouse - 38 ans)
8 etoiles
saisissant.
Ce roman est touchant. Il nous plonge dans la vie d'une adolescente qui se débat avec les vicissitudes de la vie qui l'ont fait naitre dans une famille pauvre vivant dans un taudis et tirant le diable par la queue. Elle se nomme Atsame et est dès sa naissance prédestinée, par sa mère, à se prostituer pour enrichir la famille. On...

144.
113 visites
sans couverture

Les Passagers du vent tome 6 - La Petite Fille Bois-Caïman - Livre 2 de François Bourgeon

critiqué par Kostog - (46 ans)
10 etoiles
Tragique dénouement
Dans ce second volume, la vieille dame Isa continue son récit et le lecteur est amené à prendre connaissance des différents éléments et protagonistes du malheur qui viendra : la nature du bayou, somptueuse, mais pleine de dangers, la société, ses préjugés, le beau-frère, un homme criblé de dettes, imbus de sa position, brutal avec ses esclaves et alcoolique. En...

Début Précédente Page 5 de 5