Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
61 visites
sans couverture

Mes années hétéro de Hugues Barthe

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Gay, gay, marions-nous !
Quand on est né dans la France des années 50, il va sans dire que s’épanouir en assumant son homosexualité, à une époque où celle-ci était encore vue comme une maladie, ne devait pas être chose facile. A l’époque, la question devait rester dans le placard et on ne parlait pas de coming-out. Pour Rémi, qui a grandi près...

121.
43 visites
sans couverture

Le Tartuffe, ou, L'imposteur de Molière

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)
6 etoiles
Un plaisir!
Ecrit par Molière, "Le Tartuffe" fut présenté deux fois avant d'être accepté la troisième fois. En effet, Tartuffe désignant l'hypocrisie et les faux dévots de cette époque avait été interdit à plusieurs reprises malgré les changements que Molière avait opéré, y compris son titre qui devient la deuxième fois :"Panulphe ou l'imposteur". Finalement, la pièce fut représentée en 1664 et...

121.
43 visites
sans couverture

Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 49 ans)
7 etoiles
Nostalgérie
Un nouveau roman sur la douleur d'un peuple, sur ses valeurs, ses idéaux, ses étrangers qui n'en sont pas toujours, son histoire, son honneur, sa fierté, ses drames et ses espérances. Un très beau livre, plus doux que les précédents, plus nostalgique - "nostalgérique" comme le dit si bien l'auteur. Une très belle histoire d'amitié surtout, plus forte que la vie,...

121.
43 visites
sans couverture

La formation de l'esprit scientifique de Gaston Bachelard

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
8 etoiles
Comment les faits s'imposent sur les idées : l'histoire des sciences
Le titre de ce livre a attiré mon attention sur les étalages de la section « philosophie » de ma bibliothèque municipale. Il est édité pour la première fois en 1938 ; j’ai emprunté une nouvelle publication datée de 2004 sans aucune annotation, ni dans le texte ni en préface ou postface. Gaston Bachelard, l’auteur, a écrit des dizaines d’autres...

121.
43 visites
sans couverture

Traquemage T3 - Entre l'espoir et le fromage de Wilfrid Lupano (Scénario), Relom (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
9 etoiles
De la magie, des idées et du génie
Pistolin est parvenu à mettre fin au règne du mage Kobéron, augurant du retour à la tranquillité de Saint-Azur-en-Lagune, le petit village de pêcheur englué par les fientes des aigles du tyran. Désormais, il peut regagner sa vallée paisible pour y produire de nouveau son Pécadou. Mais chemin faisant, il devra se méfier des hordes de bandits en embuscade… Nous voilà...

121.
43 visites
sans couverture

Soif de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Un livre qui fera date
Dans le journal « La Libre Belgique » du mercredi 21 août 2019, Amélie Nothomb confie : depuis que j’ai 2 ans et demi, j’ai voulu raconter l’histoire de Jésus mais je n’étais jamais prête à le faire. Je reportais sans cesse, jusqu’au printemps 2018 quand je me suis dit : « Ma vieille, tu as maintenant plus de...

121.
42 visites
sans couverture

Mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 51 ans)
9 etoiles
Rangée ? Subversive, oui !
La première impression qui frappe le lecteur, c’est la netteté des souvenirs de Simone de Beauvoir : elle remonte jusqu’à ses trois ans et analyse avec une précision méticuleuse ses actes et pensées, et va ainsi jusqu’à ses vingt ans et quelques (ce qui correspond à la rencontre avec Sartre). Simone, loin d’avoir un regard indulgent sur elle-même, se dépeint parfois...

128.
49 visites
sans couverture

Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris de David Zaoui

critiqué par Titiskberg - (Asnières-sur-oise - 49 ans)
10 etoiles
Bijou de tendresse et de fraîcheur
Ce roman vif, joyeux, intelligent et profond met en scène un duo inédit : Schmidt, un petit singe capucin costaricain accro aux beignets à la pistache et à la série Derrick, et Alfredo, artiste-peintre incompris qui croque « l’inconscient des animaux à travers leurs rêves » : ours bipolaire, guépard fugueur et autre crabe kleptomane… Alfredo vit sur le même palier que...

128.
47 visites
sans couverture

Pastorale américaine de Philip Roth

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
9 etoiles
Un très grand livre !
Seymour Levov, dit " le Suédois " (parce qu'il est blond comme les blés), est le petit-fils de petits immigrants juifs qui vivaient dans les taudis et se sont élevés lentement, par la force du travail quotidien. Par lui, l'intégration est totalement réussie : il est l'incarnation du parfait américain. L'idole de son école, puis de sa ville natale. Grand et...

128.
45 visites
sans couverture

Vision d'Escaflowne Tome 03 de Katsu Aki

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
8 etoiles
Regain d'intérêt en territoire ennemi.
Hitomi et Burn, accompagnés de Cyan, leur nouvelle alliée, décident de mener à bien une mission désespérée : s'infiltrer dans l'empire Zaïbach afin de libérer la reine Escalina, la mère de Burn. Ce tome est une excellente surprise. Rythme toujours aussi soutenu, nouveaux personnages remplis de potentiel, retournements de situations efficaces... Même le dessin s'améliore, avec des décors vraiment réussis...

128.
44 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

128.
44 visites
sans couverture

Les Pin-up d'Aslan - L'intégrale des pin-up de Lui de Alain Aslan

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
10 etoiles
Superbe ouvrage !
Aslan, de son vrai nom Alain Aslan Gourdon , est indissociable du magazine LUI, grâce à ses pin-up, qui dès 1964 ont fait le bonheur des lecteurs. Grand amateur de Pin-Up devant l’éternel, je ne pouvais qu’acheter cette superbe intégrale qui retrace l’ensemble des dessins qu’Aslan produisait pour ce journal masculin. Et ses pin-up reflètent parfaitement l’évolution de la société, tout...

128.
43 visites
sans couverture

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)
10 etoiles
Un amour non partagé est assassin
Le titre de cette critique résume bien la "morale" de cette histoire, enfin, plutôt de cette fresque baroque. Esméralda ( jeune bohémienne qui se balade dans le quartier de Notre Dame avec sa chèvre Djalli ), Quasimodo ( jeune bossu, sourd et borgne adopté par l'abbé Frollo ), l'abbé Frollo ( théologien qui finira par tomber amoureux d'Esméralda ), le jeune...

128.
43 visites
sans couverture

A l'ouest rien de nouveau de Erich Maria Remarque

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
9 etoiles
Un très grand livre !
Ici, la guerre de 14-18 est vue du côté des Allemands et décrite par un très grand écrivain allemand. Ce n'est pas qu’un livre sur la guerre, loin de là ! C'est un livre d’abord sur l’homme et c'est aussi un livre intelligent. Les tranchées, les combats au corps à corps, à la baïonnette, l’incroyable boucherie qu’a été la guerre 14, le...

128.
41 visites
sans couverture

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)
10 etoiles
Le livre, symbole de culture
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme. Dans une société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag,l'un d'entre eux, se dresse peu à peu contre...

128.
41 visites
sans couverture

Chercher le vent de Guillaume Vigneault

critiqué par Vigno - (- ans)
8 etoiles
Au gré du vent
Jack, 36 ans, est dans une mauvaise passe. Son amie l'a quitté et il ne se pardonne pas l'erreur qui a amené cette rupture. Et il se cherche, il essaie de se reprendre en mains. Il va donc retrouver son copain et ex-beau-frère Tristan, aussi paumé que lui si cela se trouve. Tous les deux décident de partir à l'aventure,...

128.
41 visites
sans couverture

Sapiens : Une brève histoire de l'humanité de Yuval Noah Harari

critiqué par Colen8 - (78 ans)
10 etoiles
La longue marche de la mondialisation
Aux dernières nouvelles de la génétique, Neandertal avant de disparaître aurait transmis quelques gènes à Sapiens en train de prendre pied en Eurasie au sortir de son berceau africain. Voilà de quoi faire tomber WASP(1) de son piédestal et mettre fin à certaine ségrégation rampante qui a la vie dure. Avant la Révolution agricole et les premières domestications animales les...

128.
40 visites
sans couverture

L'âge productiviste de Serge Audier

critiqué par Colen8 - (78 ans)
9 etoiles
L’écologie, éternelle sacrifiée sur l’autel de la croissance
De droite comme de gauche, considéré durant tout le XIXe siècle comme le passage obligé avant l’avènement d’un socialisme international, le productivisme autrement dit la production illimitée des biens s’est imposée à plusieurs titres. Il s’est conformé à l’injonction de la Bible « croissez et multipliez », à l’affirmation de Descartes voyant le progrès nous rendre « comme maîtres et...

139.
49 visites
sans couverture

Madame Bovary de Gustave Flaubert

critiqué par Maya - (Eghezée - 44 ans)
1 etoiles
Quel ennui !
Je vais peut-être en choquer plus d'un mais ce chef-d'oeuvre de la littérature française m'a ennuyée prodigieusement. J'ai été d'autant plus déçue que l'on m'avait beaucoup vanté cette belle histoire. Résultat, j'ai envers ce monument l'aversion la plus totale. D'abord, je voudrais qu'on m’explique l'intérêt qu’il y a à lire l’histoire d'une femme qui s'ennuie. Parce que c'est ça, la pauvre...

139.
47 visites
sans couverture

L'Adversaire de Emmanuel Carrère

critiqué par Chat pitre - (Linkebeek - 48 ans)
6 etoiles
La folie
L'histoire vraie d’un homme qui possède une double vie. Et qui ment à tous depuis 18 ans. Ce qui est surtout intéressant dans ce livre, c’est la relation étrange qui se tisse entre le narrateur Emmanuel Carrère et son " anti-héros " Jean- Claude Romand. Un livre bouleversant sur la particularité et la folie d'un homme. Cette folie qui se trouve...

139.
44 visites
sans couverture

L'Avare de Molière

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)
10 etoiles
Pas avare de talent
L'avare de Molière, Arpagon, est tellement avare qu'il ne donne pas son bonjour mais qu'il le prête. Sa raison de vivre est son or, à tel point que quand il le perd, il en vient à se soupçonner lui-même. Cette pièce est une bonne illustration philosophique de la fin et du moyen. Est ce que l'argent est une fin ou un...

139.
44 visites
sans couverture

La maladroite de Alexandre Seurat

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
émouvant
« La maladroite » Livre écrit par Alexandre Seurat Aout 2015 117 pages Editions la brume au rouergue Une histoire malheureusement réaliste Tout de suite le lecteur sait qu’il va « vivre » une histoire dramatique qui se termine mal. Il est prévenu, ce qui ne l’empêche pas- et c’est mon cas- de poursuivre la lecture en espérant s’être trompé. Diana a mal commencé ,...

139.
43 visites
sans couverture

Le parfum de Patrick Süskind

critiqué par Neurone - (Liège - 49 ans)
10 etoiles
Chef-d'oeuvre inclassable
Jean-Baptiste Grenouille, le personnage central du roman, est né à Paris en 1738 dans des conditions affreuses, au milieu des relents de la poissonnerie de sa mère. A travers une jeunesse misérable et une adolescence perturbée pendant lesquelles il s'ouvre au monde de l'odorat comme nul n'en est capable. Il ira même, à l'âge de quinze ans, jusqu'à tuer une jeune...

139.
42 visites
sans couverture

Les racines du ciel de Romain Gary

critiqué par Stéphanie - (Chevreuse - 48 ans)
8 etoiles
Un roman précurseur
Loin d’être uniquement un roman abordant la défense des éléphants, Romain Gary traite dans ce livre, qui lui valut le Prix Goncourt, des motifs individuels qui poussent les hommes à agir. L'histoire se situe dans cette Afrique française du temps des derniers soubresauts du colonialisme et des premières actions indépendantistes. Les différents protagonistes de ce roman se ressemblent de par...

139.
42 visites
sans couverture

La répudiation de Rachid Boudjedra

critiqué par Vigno - (- ans)
9 etoiles
La mariée avait quinze ans
Rachid Boudjedra a 28 ans quand il publie La Répudiation (1969). C’est un roman de la mémoire ( une « catharsis thérapeutique » ) savamment construit, écrit dans un style touffu, écrit sans doute dans l’urgence, tant les mots et les phrases se bousculent. C'est l'histoire d’un fils, hanté par des désirs de parricides, parce que son père a répudié...

139.
42 visites
sans couverture

Rêves de femmes : Une enfance au harem de Fatima Mernissi

critiqué par Aidaa - (Rabat - 47 ans)
10 etoiles
Un voyage de rêve envoûtant dans les rêves des femmes d’un harem Marocain...
Fatima Mernissi nous fait voyager dans un vrai harem de Fès; cette ville ancestrale, spirituelle et prestigieuse du Maroc, où elle est née en 1940, à l’époque où l’Espagne occupait le nord du Maroc et la France le reste du Maroc. Les Français «étaient avides et avaient fait tout ce chemin pour conquérir notre pays, alors qu’Allah leur en avait...

139.
42 visites
sans couverture

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

critiqué par Nathavh - (55 ans)
9 etoiles
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
C'est le premier Jean-Paul Dubois que je lis et c'est une très belle découverte de cette RL2019. Je sens que je vais faire remonter "La succession" qui m'attend dans ma PAL. Ce récit raconté à la première personne par Paul Hansen se déroule dans le milieu carcéral. En effet, nous sommes au pénitencier de Montréal, à seulement quelques kilomètres...

139.
42 visites
sans couverture

Protocole gouvernante de Guillaume Lavenant

critiqué par CHALOT - (71 ans)
7 etoiles
un complot noir et bien organisé
« Protocole gouvernante » de Guillaume Lavenant éditions Rivages 190 pages juin 2019 C'est un livre que je n'ai pas lu d'une seule traite... C'est intéressant, passionnant à certains moments mais assez noir comme on dit. Dès la première page le lecteur comprend qu'il se trouve au milieu d'un complot.... La gouvernante est la pièce maîtresse dans cette société et il suffit qu'elle navigue avec ruse et intelligence pour...

139.
41 visites
sans couverture

Tanguy de Michel Del Castillo

critiqué par Zenith_ - (Bruxelles - 38 ans)
9 etoiles
Enfant dans la tourmente...
Né d'un père français et d'une mère espagnole, Tanguy est encore petit lorsque la guerre d'Espagne les force à s'échapper et revenir en France, lui et sa mère. Suite à une dénonciation à l'égard de cette dernière, ils sont tous deux envoyés dans un camp de concentration pour réfugiés dans le Midi. Hélas ce ne sera pas la seule détention que...

139.
41 visites
sans couverture

Hercule Poirot quitte la scène de Agatha Christie

critiqué par Zeddicus - (Montbéliard - 29 ans)
9 etoiles
La mort d'Hercule Poirot
Comme de nombreux auteurs avant elle, Agatha Christie fit mourir son personnage fétiche dans son dernier roman. Ainsi, c'est un Hercule Poirot vieux, impotent et mourant mais néanmoins aux petites cellules grises intactes que nous retrouverons ici. Et c'est dans la demeure de Styles St-Mary, dans laquelle avait eu lieu sa première enquête ("La mystérieuse affaire de Styles") qu'il revient...

Début Précédente Page 5 de 5