Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
265 visites
sans couverture

Fables de Jean de La Fontaine

critiqué par Fanfan1407 - (reims - 36 ans)
8 etoiles
Un classique à relire
Je m'en vais vous parler aujourd'hui d'un livre qui ne s'adresse pas qu'aux enfants, et pour cause, j'ai nommé : les Fables de la FONTAINE. La fable est souvent associée au monde de l'enfant. Qui n'a jamais appris, alors qu'il était tout petit, le Corbeau et le Renard, le Chêne et le Roseau ou encore le Lièvre et la Tortue...

2.
246 visites
sans couverture

Soif de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Un livre qui fera date
Dans le journal « La Libre Belgique » du mercredi 21 août 2019, Amélie Nothomb confie : depuis que j’ai 2 ans et demi, j’ai voulu raconter l’histoire de Jésus mais je n’étais jamais prête à le faire. Je reportais sans cesse, jusqu’au printemps 2018 quand je me suis dit : « Ma vieille, tu as maintenant plus de...

3.
213 visites
sans couverture

Trismus de Matthieu Peck

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Paris, la Zone
« Paris, trente ans bientôt. Trente ans que j’y traîne mes peines et mes apathies, mes joies et mes doutes… ». Léo un pur produit des banlieues nord de Paris, tout comme Matthieu Peck qui raconte ses déambulations parisiennes, essaie d’écrire un livre pour sortir de la situation très précaire dans laquelle il se débat depuis trop longtemps. « Je...

4.
214 visites
sans couverture

Oeuvre Poétique Complète, Tome 2 - la Crèche, la Croix, le Christ de Claude-Henri Rocquet

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)
10 etoiles
Une poésie chrétienne polyphonique, enracinée dans la chair du monde, pour célébrer le mystère de la Nativité
Décédé en 2016, Claude-Henri Rocquet, dont j’ai déjà présenté « Le village transparent » sur CL, fut l’auteur d’une œuvre poétique et théâtrale importante, encore trop méconnue, que les éditions Eoliennes ont entrepris de rassembler et publier. Le titre de ce recueil, qui constitue le tome 2 des œuvres poétiques complètes, ne laisse planer aucun doute sur l’objet des poèmes,...

5.
209 visites
sans couverture

Nous avons fait un beau voyage de Francis de Croisset

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)
9 etoiles
Outre une Inde splendide et trouble
Voilà un titre que certains associeront peut-être à quelques notes de musique, celle d’un air célèbre de "Ciboulette", l’opérette de Reynaldo Hahn, mais dont le livret est justement de Francis de Croisset, (Voir "Les seigneurs du rire", de Pierre Barillet, recensé ici). Ce Francis de Croisset, belge arrivé tout jeune à Paris avec son ami...

6.
209 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 49 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

7.
204 visites
sans couverture

Trois nouvelles : Le grand Michu ; Jacques Damour ; Angeline de Émile Zola

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
9 etoiles
Trois nouvelles de qualité !
Ce petit recueil contient 3 nouvelles très différentes les unes des autres. Elles sont touchantes, belles et intéressantes par le témoignage qu'elles proposent sur le 19ème siècle. "Le grand Michu" met en scène un jeune homme de presque 18 ans, en classe de quatrième ( imaginez le décalage avec le reste de la classe ), issu du milieu paysan. Il est...

8.
198 visites
sans couverture

David Copperfield de Charles Dickens

critiqué par Cyprien - (Lausanne - 31 ans)
7 etoiles
Non ce n'est pas le magicien
Commençons par le résumé de cette œuvre de Charles Dickens. Ce livre raconte la vie de David Copperfield, jeune anglais du dix-neuvième siècle, orphelin de père dès la naissance. Il connaît rapidement la cruauté en la personne de M. Murdstone, son beau-père, un homme cruel qui le bat et le place dans une école, dont le directeur est également un être...

9.
191 visites
sans couverture

Le Mur de Jean-Paul Sartre

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
9 etoiles
Dur mais vaut la peine
« Le mur » est un recueil de cinq nouvelles publiées par Jean-Paul Sartre en 1939. L’auteur a, à ce moment là, trente cinq ans. Il n’avait donc pas encore écrit ses deux livres principaux traitants de la philosophie dite « existentialiste » qui ne sortiront qu’en 1943, pour « L’être et le néant » et 1946 pour « L’existentialisme...

9.
191 visites
sans couverture

L'amour est aveugle - Le ravissement de Brodie Moncur de William Boyd

critiqué par Ravenbac - (Reims - 53 ans)
5 etoiles
Un gentil roman
En 1894 le jeune Brodie Moncur, accordeur surdoué à l'oreille absolue employé d'un vénérable fabricant de pianos à Édimbourg, accepte avec joie un poste important dans la filiale parisienne. Sa rencontre avec John Kilbarron, le " Liszt irlandais ", et la maîtresse de ce dernier, la soprano russe Lika Blum, dont il tombe fou amoureux, va changer inéluctablement le cours...

11.
183 visites
sans couverture

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
C'est le premier Jean-Paul Dubois que je lis et c'est une très belle découverte de cette RL2019. Je sens que je vais faire remonter "La succession" qui m'attend dans ma PAL. Ce récit raconté à la première personne par Paul Hansen se déroule dans le milieu carcéral. En effet, nous sommes au pénitencier de Montréal, à seulement quelques kilomètres...

12.
181 visites
sans couverture

Mes Trente Glorieuses de Anne Gallois

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
Un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître
Dans MES TRENTE GLORIEUSES Anne Gallois nous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ….....celui des Trente Glorieuses. Elle confie à une narratrice : Margot Bourdillon, le soin de faire vivre ou revivre au lecteur cette période où la France,sortie de la guerre, était en pleine croissance, où les conditions de vie s'amélioraient...

13.
181 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

14.
178 visites
sans couverture

Dialogue de "vaincus" de Pierre-Antoine Cousteau, Lucien Rebatet

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
7 etoiles
Vae victis !
Rebatet et Cousteau, condamnés à mort en 1945 pour collaboration avec l’ennemi en raison de leurs articles parus dans « Je suis partout » ont vu leur peine commuée, par grâce du président Vincent Auriol, en détention à perpétuité. D’abord détenus à Fresnes, fers aux pieds et dans des conditions dignes des bagnes de l’autre siècle, ils se retrouvent ensuite transférés à...

15.
176 visites
sans couverture

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
10 etoiles
Coup au coeur!
Présentation de l'éditeur À la fin des années 1950, Mathilde, adolescente, voit partir son père puis sa mère pour le sanatorium d'Aincourt. Commerçants, ils tenaient le café de La Roche-Guyon. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant laisse alors ses deux plus jeunes enfants dans la misère. Car à l'aube des années 1960, la Sécurité sociale ne protège...

16.
173 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

17.
168 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 35 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

17.
167 visites
sans couverture

Journal de voyage, tome 1 : 11 août 1904 - 26 décembre 1917 de Alexandra David-Néel

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Explorer l'Asie au début du XXe siècle
Alexandra David-Néel, grande exploratrice et orientaliste, convertie au bouddhisme, part faire un tour d'Asie afin de découvrir les territoires de ses objets d'études, entre l'Inde, l'Asie du sud-est, le Tibet, au statut alors incertain, la Chine, le Japon. Les modes de spiritualité, la frugalité de la vie sur place, des manières de se sustenter, de se déplacer, de se loger...

19.
168 visites
sans couverture

Sexe et mensonges de Leïla Slimani

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
7 etoiles
Enquête sur la vie sexuelle au Maroc
Leila Slimani a mené l’enquête sur la sexualité au Maroc en rencontrant et interrogeant un certain nombre de femmes. Cette recherche n’a rien d’impudique, au contraire elle démasque une certaine forme d’hypocrisie quant aux non-dits. La condition féminine est au centre de cette analyse car cette étude va au-delà de simples problèmes de couples. La société marocaine, sa hiérarchie et...

19.
165 visites
sans couverture

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard Buten

critiqué par Le petit K.V.Q. - (Paris - 26 ans)
10 etoiles
Un bijou de sensibilité et d'émotion
Quoi ? Personne n'a lu Howard Buten ? Bon, je m'y colle pour la première critique de ce grand écrivain, clown, spécialiste des autistes américano-français. Howard Buten est un chouette type qui écrit de chouettes bouquins. Créateur du clown Buffo, il est aussi psychologue clinicien, spécialiste des enfants autistiques, il est aussi écrivain. Il a un don réel pour l'écriture....

19.
165 visites
sans couverture

Ma vie sans moi, suivi de Le monde d'une voix de Armand Robin

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
8 etoiles
«Et les poèmes qui parfois tombent de moi Font à peine le bruit d’une feuille morte dans les sous-bois.»
«LA RESTAURANTIÈRE» La restaurantière avait de belles arcades Sourcillières; ses cils parlaient sans ambassade. Elle m’a vu entrer, à pensé: «Il va manger!» Et même elle m’a dit: «Il faut manger! » Et moi, j’avais envie de la regarder. Elle osa me server un mets très abundant; Je devais manger, lentille par lentille lentillement Quelque chose qui s’appelait comme un escalopement. Ce manger c’était comme un escaladement Et moi j’écrivais...

22.
166 visites
sans couverture

Dans les prairies étoilées de Marie-Sabine Roger

critiqué par Lucia-lilas - (53 ans)
10 etoiles
Dans les prairies étoilées de Marie-Sabine Roger
Attention, PÉPITE à côté de laquelle il convient de ne pas passer ! Si vous poursuivez votre chemin, on vous aura prévenu(e) (s) … La lecture de ce livre m’a comblée de bonheur et je n’exagère pas. J’ai tout aimé ! 1. Les personnages (les principaux et les secondaires) : Merlin, 57 ans et son amie Prune, huit de moins, viennent enfin de...

23.
163 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

23.
161 visites
sans couverture

Second rôle de Alexandre Moix

critiqué par Piveau - (46 ans)
10 etoiles
A l'ombre d'une vedette en fleur
Etre le frère de Yann Moix est sans doute la chose au monde la moins intéressante. Partager le même sang que ce journaliste/auteur/réalisateur à la mode, fraîchement auréolé par un succès cloclodien au Cinéma n'a rien d' un positionnement artistique et encore moins littéraire. Pas de quoi en faire un fromage ou le crier sur tous les toits de Paris. Qu'est-ce qui a bien ...

25.
161 visites
sans couverture

Le temps est assassin de Michel Bussi

critiqué par Cristina21 - (45 ans)
9 etoiles
Un des meilleurs romans de Michel Bussi
Présentation de l'éditeur Eté 1989 - La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux. Eté 2016 - Clotilde revient pour la...

26.
159 visites
sans couverture

Gunfighter - Tome 01 de Christophe Bec (Scénario), Michel Rouge (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
8 etoiles
Western classique mais très prenant
J'ai été très agréablement surpris à la lecture de ce premier volume signé Christophe Bec , que j'avais plus l'habitude de lire dans dans récit de science-fiction, souvent complexe à lire. Mais ici, le classicisme de Christophe Bec me surprend. Car j'ai découvert avec ce premier opus (le récit comprendra 2 volumes) un récit classique qui nous renvoie aussi bien vers des...

27.
157 visites
sans couverture

Musée de la Libération de Paris Musée du général Leclerc Musée Jean Moulin - Guide des collections de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Libérer Paris
Paris musée, établissement public de la ville de Paris, présente de manière synthétique le triple musée relative à sa Libération, à Jean Moulin et au général Leclerc. La cause immédiate en est l'inauguration de leur nouveau site commun, au-dessus du site de commandement du colonel Rol-Tanguy. Comme pour l'ancien siège à la gare Montparnasse, les trois collections se suivent pour...

28.
156 visites
sans couverture

Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette

critiqué par Hcdahlem - (60 ans)
8 etoiles
Les larmes noires sur la terre
Quel choc! L’expression souvent à tort et à travers prend ici tout son sens. Voilà en effet un roman dont on ne sort pas indemne. La noirceur, le désespoir et l’enchaînement des drames qui collent aux basques des femmes que l’on va suivre durant près d’une dizaine d’années ne pourra vous laisser de marbre. Sur son île, Moe croise Rodolphe....

29.
153 visites
sans couverture

Cartes postales de Grèce de Victoria Hislop

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 71 ans)
7 etoiles
Pauvre et belle Grèce
J’avais déjà lu « L’île des oubliés » de la même auteure et j’en avais gardé un bon souvenir. Ce roman-ci a failli me déplaire à cause de son côté un peu artificiel puis trop systématique dans sa forme. La narratrice nous fait d’abord part d’un fait qui va orienter tout le roman : elle reçoit dans sa boîte aux lettres...

30.
153 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

Page 1 de 5 Suivante Fin