Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


31.
182 visites
sans couverture

Antigone de Jean Anouilh

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
8 etoiles
La révolte et le pouvoir
Deux mots d'histoire pour qui aurait oublié. Antigone est la fille d’œdipe, ancien roi de Thèbes qui, sans le savoir, avait tué son père, puis épousé sa mère, Jocaste. De Jocaste, il eut deux fils, Etéocle et Polynice, et deux filles, Antigone et Ismène. Œdipe, découvrant ses crimes, se crève les yeux et part errer par les chemins. Antigone l'accompagnera et...

32.
179 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

32.
178 visites
sans couverture

L'homme de l'hiver de Peter Geye

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
8 etoiles
Beauté et cruauté de la nature et de l'homme
Un livre profond, puissant, terriblement humain, sur le cœur des hommes, leurs motivations, leurs aspirations, sur la nature aussi, impitoyable mais tellement belle. Une nature autour de laquelle tourne l'histoire qui s'étale sur toute une vie. Là-bas, dans le nord du Minnesota, à la frontière canadienne, les lacs gèlent en hiver, les arbres frissonnent, nus dans le grand froid, le sol...

32.
173 visites
sans couverture

Idaho de Emily Ruskovich

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Décroche ta photo du mur
Le titre de ce livre m’a immédiatement accroché, pour moi, il évoquait les grands espaces américains qui servent souvent le cadre aux aventures écrites par ceux qu’on appelle les écrivains de l’Ecole du Montana, ou de l’Ecole de Missoula, des aventures traversées par le grand souffle épique de la plaine ou par le vent glacial des hautes montagnes inhospitalières. Je...

35.
178 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

35.
172 visites
sans couverture

Le Procès du Maréchal Ney de René Floriot

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 82 ans)
10 etoiles
Un héros au tribunal de l'Histoire.
Depuis l'aube, Paris se presse sur les marches du Palais de Justice. C'est la foule des grands jours. On juge un maréchal de France ! Et quel maréchal ! Celui que les troupiers de la Grande armée, qui s'y connaissent en courage, ont surnommé le Brave des Braves : le duc d'Elchingen, le prince de la Moskowa, le maréchal Ney. Ce...

37.
171 visites
sans couverture

Le dieu du carnage de Yasmina Reza

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
8 etoiles
Un p'tit dieu provoque un p'tit carnage
Est-ce un carnage ? Les personnages présentés sont plutôt b.c.b.g. Et pourtant, il y a eu violence. Pourquoi le dieu, le dieu du carnage ? Tout tourne autour d’un méfait d’un enfant : une bagarre qui a provoqué un dommage. Les parents s’expliquent pour discuter du litige : les enfants, ces petits dieux, qui ont provoqué un carnage… hyperbole ! D’un...

38.
177 visites
sans couverture

J'ai perdu Albert de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Pascale Ew. - (50 ans)
9 etoiles
Très bon moment de lecture !
Chloé est médium grâce à l'esprit d'Albert Einstein qui habite en elle. Elle en a fait son métier, conseille les plus grands et court sans arrêt. Sa route croise celle de Zac, serveur de café à la gare et apiculteur désespéré de voir ses abeilles mourir. Et Albert décide de migrer… C'est la catastrophe pour Chloé qui le connaît depuis ses...

39.
171 visites
sans couverture

Utopia XXI de Aymeric Caron

critiqué par Colen8 - (76 ans)
8 etoiles
Place au rêve
Les avatars de Thomas More et d’Aymeric Caron rêvés pour l’occasion commencent par dialoguer sur ce qu’aurait pu être l’Utopie du premier (1516) actualisée de nos jours. La suite déroule les mensonges de nos démocraties infectées par un néolibéralisme dévastateur pour l’ensemble de la vie sur terre, imposé néanmoins « au nom de la liberté » par une minorité de...

40.
166 visites
sans couverture

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)
10 etoiles
Le livre, symbole de culture
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme. Dans une société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag,l'un d'entre eux, se dresse peu à peu contre...

41.
160 visites
sans couverture

Lara Gardner a disparu de Hélène Delhamende

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Brillant, une fois de plus
Jeanne Morin, une jeune femme, découvre un sac à main dans un vestiaire. Ce sac appartient à une écrivain en vue : Lara Gardner. Quelle mouche a piqué Jeanne ? Au départ, la curiosité sans doute. Elle fouille, trouve des papiers, des clefs et surtout un téléphone portable. Des messages, des coups de téléphone donnés par des personnes qui connaissent...

42.
160 visites
sans couverture

Le Prophète de Kahlil Gibran

critiqué par Leura - (-- - 67 ans)
10 etoiles
Un sommet de la littérature du 20e siècle
« Le Prophète » est plus qu'un livre. C'est un cadeau offert à l’humanité toute entière. Dans un langage très poétique, l’auteur relate le testament spirituel d'Almustapha au peuple d’Orphalèse. L’amour, le mariage, les enfants, le don, la prière, le travail, la joie, la tristesse, la liberté, les lois, le bien et le mal, le plaisir, la religion, la prière, la mort...

43.
157 visites
sans couverture

Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 39 ans)
10 etoiles
« Ce n’est pas un homme, c’est un champignon ! »
Un conte universellement connu, universellement lu, universellement aimé et, pourtant, pas encore sur ce site. Je m'empresse de lui rendre justice, au petit bonhomme à l'écharpe d'or, aux cheveux de blé et au regard candide et neuf, ce regard que nous n'aurons sans doute plus jamais. « Sil vous plaît, dessine-moi un mouton… » Phrase mille fois entendue. Et finalement,...

44.
156 visites
sans couverture

Le rouge et le noir de Stendhal

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
10 etoiles
Un très grand roman. A lire !
Aborder " le Rouge et le Noir " est une chose bien difficile. Ce roman est d’une telle richesse et d’une telle actualité que l’on ne sait pas très bien par où le prendre. Limitons-nous à l'intrigue pour commencer. Monsieur de Rênal est industriel à Verrières, en Franche-Comté. Il s’est fait une belle fortune. Il est aussi maire de sa commune. Julien...

44.
153 visites
sans couverture

Grand frère de Mahir Guven

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
6 etoiles
Djihad, Islam, drogue, humanitaire
Grand frère et petit frère forment la trame de ce roman hors du commun. Grand frère et petit frère vivent leur vie mais de façon particulière : grand frère se drogue, deale, se fait prendre, essaie de se reprendre et devient taxi-man VTC (Uber) tandis que petit frère aspire à un idéal, l'islam, infirmier de profession, il s'engage dans l'humanitaire mais islamique :...

46.
153 visites
sans couverture

Zinc de David Van Reybrouck

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 82 ans)
8 etoiles
Une Europe en réduction
Avec son dernier livre « Zinc »,on peut dire que David Van Reybrouck s’améliore au fil du temps. Mais il est vrai qu’il vient de loin : son premier livre, « Congo, une histoire » était à peu près nul. Zinc raconte la très curieuse histoire d’un minuscule territoire qui se situe à la limite des frontières de la Belgique, de la Hollande et de...

46.
151 visites
sans couverture

Soixante jours de Sarah Marty

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
BOULEVERSANT
« Soixante jours » De Sarah Marty Editions Denoël 277 pages Avril 2018 Bouleversant mais tellement actuel ! Ce livre émouvant et prenant devrait faire comprendre à tous ceux qui regardent ces migrants côtoyés comme des étrangers, que ces femmes et ces hommes ont pour la plupart connu une existence pleine de dangers. Ils méritent, non notre simple compassion, mais notre respect. L’auteure met « en musique »...

48.
150 visites
sans couverture

Le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
8 etoiles
Un grand débat toujours d'actualité !
Ce livre a déclenché un véritable chambard à sa sortie ! Les gens étaient scandalisés que l'on pouvait écrire sur un tel sujet ! Quelle faute de goût !. D'ailleurs, Victor Hugo se moque d’eux dans l'introduction de son livre en faisant parler quelques personnages réunis dans un salon. Il y a là un poète, qui ne se veut surtout pas...

48.
148 visites
sans couverture

Les Charpentiers de la pierre : Monuments mégalithiques dans le monde de Roger Joussaume

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
Pour commencer à comprendre les sociétés préhistoriques... et leurs constructions !
Chaque fois que j’accompagne une nouvelle personne en Bretagne dans un de ces magnifiques lieux d’alignements de mégalithes, j’ai le droit à la même série de questions : de quoi s’agit-il, quel est le sens de ces alignements, est-ce un cimetière, est-ce un lieu de culte, que sait-on de cette civilisation… Autant je sais préciser que ces alignements ne doivent rien...

50.
147 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 34 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

51.
147 visites
sans couverture

Dix petits nègres de Agatha Christie

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)
8 etoiles
Le meilleur Agatha Christie
Dix personnes sont invitées sur l'île du Nègre. Arrivés sur place, aucune trace de leur mystérieux hôte. Coincés sur l'île, ils vont un par un être assassinés. Chacun soupçonne l'autre d'être le tueur, et les possibilités se réduisent au fur et à mesure des meurtres. Le grand classique d'Agatha Christie, adapté plusieurs fois au cinéma. Dans ce livre, on ne retrouve...

51.
146 visites
sans couverture

Et si c'était vrai... de Marc Lévy

critiqué par Corto - (Bruxelles - 45 ans)
7 etoiles
Prix Internet 2000 : Un conte moderne pour grands enfants
Un joli petit brin de femme solitaire et attachant, Lauren, exerçait jusque-là le difficile métier de médecin aux urgences d’un hôpital de San Francisco. Elle aurait pu continuer à s'y abîmer tranquillement la santé si un stupide accident de voiture ne l'avait presque envoyée ad patres. Immobilisée et comateuse, elle se retrouve, ô ironie du sort, dans un grand lit froid...

53.
144 visites
sans couverture

Contre vents et marées: Roman historique sur fond de Première Guerre mondiale de Marie-Isabelle Tasset

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
7 etoiles
Romanesque
Violette Delorme, une liégeoise du quartier de l’Ouest, est forcée d’épouser Louis Granville, imposé par son père. Heureusement, Granville se sent l’étoffe d’un héros et s’en va pourfendre l’ennemi : nous sommes en août 1914. Violette, elle, suit une autre voie : infirmière sur le front au Touquet (nord de la France) puis éducatrice pour orphelins à Alexandrie où elle...

54.
150 visites
sans couverture

Discours de Suède de Albert Camus

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
10 etoiles
Le rôle de l'art et de l'écrivain dans la société
Albert Camus reçoit le Nobel en 1957 et c'est le 10 décembre qu'il prononce son discours de remerciement à l’Hôtel de Ville de Stockholm. Il est dédicacé à l'homme auquel il doit le plus : Louis Germain, l'instituteur de son enfance. Dans ce discours, Camus va dessiner ce qu’il estime être le métier d'écrivain et ce que sont les devoirs de...

54.
148 visites
sans couverture

N'oublier jamais de Michel Bussi

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 42 ans)
10 etoiles
Machiavélique !
Jamal est en vacances à Yport, en Normandie, près des fameuses falaises d'Etretat. Il profite de ses vacances pour courir tous les matins, afin de réaliser son rêve : participer à l'ultra-Trail du Mont Blanc, catégorie paralympique. Le matin où commence l'histoire, Jamal part comme d'habitude faire sa course quotidienne, quand il voit, dans un endroit escarpé et isolé, une...

54.
144 visites
sans couverture

Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

critiqué par Kernitou - (Genève - 58 ans)
8 etoiles
Un polar suédois - Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes
Résumé: Chaque année depuis quarante-quatre ans, un vieil homme reçoit à son anniversaire une fleur séchée dans un joli petit cadre, un envoi évidemment anonyme; tous ont été accrochés à un mur de son bureau. Et, chaque année, il téléphone immédiatement à un commissaire à la retraite pour lui confirmer le message reçu. Quel message? De qui? Pourquoi? Mikael Blomkvist est un...

54.
142 visites
sans couverture

Sang Famille de Michel Bussi

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
7 etoiles
L'île au trésor.
L'histoire se déroule sur l'île de Morseney (au large de Granville) qui abrite une prison. L'île c'est le vase clos et l'imaginaire ; l'idée de l'île au trésor, d'Alcatraz, des dix petits nègres... tout est possible Une évasion s'y produit. Un garçon de seize ans, Colin Rémy, ainsi qu'un jeune stagiaire (Simon Casanova), ...

58.
144 visites
sans couverture

L'Idiot de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)
10 etoiles
Bienheureux les simples d’esprit
Au moment ou le prince Mychkine débarque du train à Saint Petersbourg - il arrive de Suisse où il était soigné pour "Idiotie" - le lecteur embarque lui dans le train grande vitesse Dostoïevskien pour un trajet chaotique de près de mille pages. Il en sortira hébété, comme à la sortie d'un rêve tourmenté. Un rêve, c'est exactement de ça...

59.
139 visites
sans couverture

Le réveil du cœur de François d' Epenoux

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
6 etoiles
anciens et modernes
Entre Jean, un trentenaire récemment divorcé de Leïla et parisien bon teint, et "Le Vieux", son père, solitaire grincheux et enfermé au fond de sa province landaise, sans internet ni téléphone cellulaire, c’est un peu la querelle des anciens et des modernes. Chacun campe sur ses positions et pense que son mode de vie est le seul souhaitable. Jusqu’au jour...

60.
141 visites
sans couverture

Soeurs de Bernard Minier

critiqué par Darkvador - (Falck - 50 ans)
10 etoiles
Son meilleur roman!!
Après avoir complètement raté "NUIT" sont dernier roman : Avec son héros Martin Servaz qui était ridicule et surtout une incohérence de l'histoire avec le livre précédent : "Le cercle ", ainsi qu'une abscence de scénario.. Car pour ma part après avoir lu le prélude j'avais tout compris. Minier se rattrape avec "SOEURS" et de quelle manière!!! Il nous...