Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


31.
181 visites
sans couverture

La forêt qui scintille : Drame qui commence un soir et se termine au matin de Milena Marcović

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)
8 etoiles
Une pièce marquante
La pièce se déroule dans un bar un peu perdu, non loin d'une forêt. A l'intérieur, nous retrouvons Maca, la chanteuse d'un café et un ancien entraîneur de foot. La pièce s'ouvre sur ces deux personnages qui ne connaissent même pas leur date de naissance dans un pays qui semble avoir perdu ses repères, qui a connu la guerre et...

32.
179 visites
sans couverture

Comment la France a tué ses villes de Olivier Razemon

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
La fin du petit commerce
Comment la France a tué ses villes fait le constat du déclin actuel rapide des villes, en particulier les villes moyennes. Même si ce déclin se caractérise sous différentes formes (paupérisation des populations de centre-ville, vacances des logements…), il est en particulier fortement marqué par la fermeture progressive des petits commerces. Les maux qui font agoniser le commerce de centre-ville...

33.
179 visites
sans couverture

Congo Inc : Le testament de Bismarck de In Koli Jean Bofane

critiqué par Rotko - (Avrillé - 43 ans)
10 etoiles
De quoi le Congo est-il le nom.
"Congo Inc", un roman foisonnant ! On fait la connaissance du pays et de la ville de Kinshasa via Isookanga, un pygmée (dire Ekonda), las de vivre dans la forêt et passionné par Internet. C’est un amateur de jeux de combat, occupation qui convient bien à ce « mondialiste », et en tout point conforme à la réalité congolaise dans...

33.
178 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 33 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

35.
177 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 37 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

36.
174 visites
sans couverture

Le Comte de Monte-Cristo de Alexandre Dumas

critiqué par Neurone - (Liège - 47 ans)
8 etoiles
Implacable Vengeance
Imaginez-vous un instant être Edmond Dantès. Jeune marin sur le point de devenir capitaine et de se marier avec la demoiselle qu'il aime. Il est malheureusement arrêté le jour de ses noces à cause de calomnieuses accusations rédigées par des arrivistes qui le jalousent. De fil en aiguille, il est rapidement emprisonné au secret dans le désormais célèbre château d'If, pour...

37.
172 visites
sans couverture

Dix petits nègres de Agatha Christie

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 41 ans)
8 etoiles
Le meilleur Agatha Christie
Dix personnes sont invitées sur l'île du Nègre. Arrivés sur place, aucune trace de leur mystérieux hôte. Coincés sur l'île, ils vont un par un être assassinés. Chacun soupçonne l'autre d'être le tueur, et les possibilités se réduisent au fur et à mesure des meurtres. Le grand classique d'Agatha Christie, adapté plusieurs fois au cinéma. Dans ce livre, on ne retrouve...

37.
171 visites
sans couverture

Les enquêtes de M. de Mortagne, bourreau (Tome 1) - Le Brasier de Justice de Andrea H. Japp

critiqué par Bebern - (58 ans)
10 etoiles
Un bourreau qui rend la justice
Etrange enquêteur que M. de Mortagne, bourreau de son état ! Une exécution de trop et le bourreau décide de rendre justice aux innocents condamnés en trouvant les vrais coupables. Cette excellente intrigue "policière" s'entremêle avec des personnages historiques (Guillaume de Nogaret, Charles de Valois ...) et les complots des puissants rejoignent les vilenies des petites gens. M; de Mortagne insensible quand...

39.
169 visites
sans couverture

En France de Eugenio Montale

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
8 etoiles
Et le cormoran, quand vient le soir, est la seule sentinelle qui demeure pour garder cette tombe...
Si l’auteur italien Eugenio MONTALE (1896-1981) est surtout connu comme poète, il a aussi fait une carrière comme journaliste et écrivain (accessoirement il a aussi été peintre, chanteur, homme politique, conteur, traducteur, critique littéraire et musical, d’art et de mœurs…). Francophone et francophile, il visite tous les ans la France entre 1950 et 1962 (la France lui est d’ailleurs déjà...

40.
169 visites
sans couverture

Orphelins de Dieu de Marc Biancarelli

critiqué par Rotko - (Avrillé - 43 ans)
10 etoiles
Être l’instrument du Mal.
Voilà un livre bien mené, dans l’Espace et dans le Temps. On parcourt essentiellement la Corse, malgré des incursions orales en Italie et en Grèce, avec des paysages très présents, abrupts, propices aux embuscades comme aux fuites salvatrices. L’époque, c’est un XIXe turbulent et sanguinaire, qui allie au début la lutte pour l’indépendance contre les Bleus, et le refus...

40.
168 visites
sans couverture

Albin Saison 2 de Albin Bis

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Création littéraire
J’ai lu cette suite de textes, on dirait un petit carnet de moleskine comme bien des écrivains en possèdent pour noter leurs idées, comme l’histoire d’u jeune homme qui voudrait écrire un roman mais qui n’arrive pas à se faire publier, ni même à écrire quelque chose de mieux. Millot, l’éditeur, ne veut pas de son texte et Madame Marcel,...

42.
167 visites
sans couverture

L'équilibre du monde de Rohinton Mistry

critiqué par Tita - (paris - 34 ans)
10 etoiles
"La" saga de l'Inde des années 70
Ce livre est mon premier roman indien. c'est avec un plaisir particulier qu'on se laisse prendre aux tourments de la vie de nos quatre héros: Dina Dalal jeune veuve qui n'a pour seule ressource son petit appartement de Bombay qu'elle partage avec deux tailleurs issus de la caste des Chaamars, et un jeune étudiant Maneck qui étudie loin de ses...

43.
166 visites
sans couverture

Dix bonnes raisons de dormir nue de Pabloemma Ngon

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 31 ans)
9 etoiles
Découvrez les dix bonnes raisons de dormir nue
Bien de ceux qui s'aiment ne savent pas qu'ils est important de dormir nu. vous vous poserez sans doute la question de savoir quels sont ses avantages. c'est ce que nous allons vous faire découvrir à travers les dix bonnes raisons que nous avons pris soin d'énumérer dans ce livre pour vous expliquer quel est la place que cela occupe...

44.
165 visites
sans couverture

Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)
7 etoiles
Nostalgérie
Un nouveau roman sur la douleur d'un peuple, sur ses valeurs, ses idéaux, ses étrangers qui n'en sont pas toujours, son histoire, son honneur, sa fierté, ses drames et ses espérances. Un très beau livre, plus doux que les précédents, plus nostalgique - "nostalgérique" comme le dit si bien l'auteur. Une très belle histoire d'amitié surtout, plus forte que la vie,...

45.
164 visites
sans couverture

Le colonel-oiseau ; Orchestre Titanic de Hristo Bojčev

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)
9 etoiles
Deux pièces de théâtre bulgares de qualité !
Dans « Le colonel-oiseau », Hristo Boytchev place un pauvre médecin dans un vieux monastère occupé par des fous sans aucun encadrement. Les infirmiers ont fui. Il se retrouve seul dans un univers bancal : un patient cleptomane, un paranoïaque convaincu d’avoir rapetissé et qui redoute qu’on l’écrase, un tsigane impuissant, un sourd qui décrypte le journal télévisé en...

45.
163 visites
sans couverture

Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel

critiqué par Marvic - (Normandie - 58 ans)
8 etoiles
Savoureux !
Pas besoin d'être un grand lecteur pour reconnaître les héros de ce pastiche. Les prénoms sont identiques et les noms à peine déformés de 10 écrivains parmi les plus célèbres de France et de Belgique. Invités par une lettre flattant habilement chaque ego, un certain Cognito leur promet un week-end sympathique dans un ancien monastère des Alpes Maritimes. Le trajet permettra...

47.
162 visites
sans couverture

Y a-t-il un grand architecte dans l'univers ? de Stephen William Hawking, Leonard Mlodinow

critiqué par Windigo - (Amos - 34 ans)
9 etoiles
Dieu n'a pas créé l'univers: La preuve.
Stephen Hawking, dans cet ouvrage de vulgarisation scientifique, a jeté Dieu à la poubelle, pour reprendre les mots du site a-lire.info. Selon Hawking, l'univers tel qu'on le connait s'est formé à partir de rien. En vérité, selon ce que j'ai compris, l'univers s'est formé avec une panoplie d'ingrédients, tels que les atomes, et des trucs du genre, qui, avant le...

47.
162 visites
sans couverture

Des âmes simples de Pierre Adrian

critiqué par Christian Palvadeau - (53 ans)
10 etoiles
Le Mystère des âmes
« Après tout, nous sommes tous des âmes simples et perdues. Des hères qui rôdaillent en fond de vallée, incapables à la hauteur. Faibles à l'espérance. » p. 157 Au cœur d’une vallée pyrénéenne, Frère Pierre, sa vigie, un vieux moine curé, exerce là depuis un demi-siècle. Passe dans le monastère où il vit, tout une faune bigarrée et souvent...

47.
162 visites
sans couverture

Artefact de Maurice G. Dantec

critiqué par Eric Eliès - (43 ans)
7 etoiles
Ecrire par haine du monde et par dégoût de l'humanité...
Michel Houellebecq a, dans son remarquable essai intitulé « Contre le monde, contre la vie », décrit Lovecraft comme un écrivain dont l’inspiration foisonnante s’alimentait dans sa haine du monde contemporain. Cette définition s’applique parfaitement à Maurice G Dantec qui m’apparaît de plus en plus au fil de mes lectures comme un frère d’âme de Lovecraft : même haine...

50.
161 visites
sans couverture

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

critiqué par Shan_Ze - (Lyon - 34 ans)
10 etoiles
Magnifique roman
Jackson, Mississippi, 1962. Aibileen a 53 ans. Elle est Noire et elle travaille chez les Leefolt. Elle s'occupe du ménage, de la cuisine et de la petite Mae Mobley, contrairement à la mère de celle-ci qui fait à peine attention à elle. Minny a 36 ans, elle aussi est Noire. Elle a 5 enfants, elle travaille chez Miss Walters avant...

50.
160 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

50.
160 visites
sans couverture

Face à la mer de Françoise Bourdin

critiqué par Marvic - (Normandie - 58 ans)
5 etoiles
Dépression passagère
Mathieu Carrère, homme de 46 ans à qui tout semble réussir, propriétaire d'une librairie florissante, papa d'une jeune femme venue vivre dans "sa" ville du Havre pour faire ses études, amoureux de Tess avec qui il vit une belle relation, est victime d'un "burn-out" soudain et très violent. Personne ne veut y croire dans son entourage personnel et professionnel. Mais...

53.
159 visites
sans couverture

Le souffle des feuilles et des promesses de Sarah McCoy

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Douce romance historique!
Mélangeant l'histoire et le romantisme, Sarah McCoy relève le défi de capter notre attention avec deux personnages hauts en couleur... Hallie la romancière et Post l'aventurier! Hallie Erminie est une jeune femme à l'imagination débordante et qui rêve de faire publier son roman. Elle part donc pour New York avec de grandes espérances. Venant du Kentucky, elle se sent quelque peu...

54.
157 visites
sans couverture

Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand

critiqué par Prouprette - (Lyon - 33 ans)
7 etoiles
pas assez exploité
A la suite du décès accidentel de son mari et sa fille, diane décide de partir vivre en Irlande pour prouver à son meilleur ami qu'elle va se reprendre. Elle se retrouve au fin fond de no man's land, avec un voisin grincheux et une météo capricieuse. L'idée est bonne, mais j'ai eu très peur de tomber dans le gnan-gnan...

54.
157 visites
sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.17 de Hiromu Arakawa

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
6 etoiles
Le projet Maléfique
Les frères Elric, qui s'étaient rendus à la forteresse de Briggs, dans le nord d'Amestris, capturent, à l'aide des hommes de la citadelle et de leur commandant, la générale de division Olivia Armonstrong, Sloth, un homonculus surpris en train de creuser un tunnel sous la forteresse. Cette capture leur permet de compléter les indices à leur disposition: petit peu à...

56.
156 visites
sans couverture

Louis Lambert, Les Proscrits, Jésus-Christ en Flandre de Honoré de Balzac

critiqué par Gregory mion - (34 ans)
10 etoiles
Le génie avorté par le poids du grégarisme.
L’histoire de Louis Lambert n’est peut-être pas un segment phénoménal de la Comédie Humaine, mais elle présente des traits assez symptomatiques du talent balzacien d’une part, et, d’autre part, elle suggère des conclusions tout à fait cruelles sur les conditions nécessaires à la survie d’une intelligence géniale. Louis Lambert est en effet un enfant que l’on qualifierait volontiers de précoce....

57.
156 visites
sans couverture

Vernon Subutex, tome 1 de Virginie Despentes

critiqué par B1p - (43 ans)
10 etoiles
vertiges de la désillusion
Vernon Subutex, ancien disquaire expulsé de son appartement a en sa possession une auto-interview d'Alex Bleach, idole de la chanson française adulé par des millions de fans, jadis artisan de la scène rock quand c'était encore synonyme de liberté et d'indépendance, mais qui a fini par casser sa pipe en s'endormant dans sa baignoire entre deux vapeurs de coke. L'enregistrement...

57.
154 visites
sans couverture

Un secret de Philippe Grimbert

critiqué par Clarabel - (41 ans)
9 etoiles
Formidable !
Toute la beauté de ce dernier roman de Philippe Grimbert repose sur son secret ! J'ordonne à quiconque ayant déjà lu ce livre de ne pas trop en dévoiler : c'est une histoire personnelle, intimiste, bouleversante et qui captive son lecteur du début jusqu'à la fin. Ce secret vous enchaîne et les mots graves et mesurés de l'auteur vous picotent...

57.
154 visites
sans couverture

Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit de Jean Pruvost

critiqué par Colen8 - (76 ans)
10 etoiles
La Méditerranée en partage
Faute d’avoir été fixée par l’écriture la langue des gaulois s’est quasiment perdue à quelques mots près. A contrario l’arabe s’est distingué par une richesse exceptionnelle qui en a fait la langue de la poésie, de la philosophie, des mathématiques, plus tard de la religion à travers le Coran. Le monde gréco-romain reconnaissait trois langues de portée universelle : le...

57.
154 visites
sans couverture

Sa mère de Saphia Azzeddine

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
7 etoiles
Recherche d'identité en milieu défavorisé
Présentation de l'éditeur Marie-Adélaïde, née sous X, a la rage au ventre ; elle a un destin, mais ne sait pas encore lequel. Pas celui de caissière à La Miche Dorée. Pas non plus celui de ses rares copines, certaines connues en prison, d’autres camarades de galère et d’errance. Serait-ce celui de nounou des enfants impeccables de la Sublime ...