Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


31.
372 visites
sans couverture

Dix petits nègres de Agatha Christie

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 41 ans)
8 etoiles
Le meilleur Agatha Christie
Dix personnes sont invitées sur l'île du Nègre. Arrivés sur place, aucune trace de leur mystérieux hôte. Coincés sur l'île, ils vont un par un être assassinés. Chacun soupçonne l'autre d'être le tueur, et les possibilités se réduisent au fur et à mesure des meurtres. Le grand classique d'Agatha Christie, adapté plusieurs fois au cinéma. Dans ce livre, on ne retrouve...

32.
367 visites
sans couverture

Le Père Goriot de Honoré de Balzac

critiqué par Ewan Charon - (Bruxelles - 32 ans)
8 etoiles
Un auteur fascinant
Voila une fois de plus un chef-d'oeuvre de Balzac ; en effet, toute l'atmosphère du Paris de cette époque est présente. Même si la lecture peut être considérée comme fastidieuse au premier abord, l'intrigue devient vite assez captivante, et le livre se laisse lire sans aucun problème d'ennui. Certes, Balzac se perd parfois dans de longues descriptions qui peuvent lasser. Beaucoup...

32.
367 visites
sans couverture

Germinal de Émile Zola

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)
10 etoiles
Dans le fond...
Zola a vécu dans le temps des exploitations minières et dans le temps de la création de nouvelles pensées politiques: socialisme, internationale communiste, anarchisme... En décrivant la rencontre d'Etienne Lantier avec les Maheu, Zola ne nous raconte pas que l'histoire d'une grève... il nous raconte bien plus... D'une part, il trace un portrait psychosociologique de la famille minière de cette époque, à...

34.
362 visites
sans couverture

La Cantatrice chauve de Eugène Ionesco

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 31 ans)
2 etoiles
Complètement illogique!
Personnages : M. et Mme Smith, M. et Mme Martin, Mary la bonne, et le capitaine des pompiers. Malgré son titre, il n'y a dans la pièce aucune cantatrice chauve, ni même chevelue!! Et d'après son auteur, c'est bien pour ça qu'il a choisi ce titre! Il n'y aucune intrigue, des personnages élémentaires dont les paroles dénoncent la banalité du quotidien....

35.
350 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 72 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

35.
349 visites
sans couverture

Les chants de Maldoror de Lautréamont

critiqué par Aleph - (Bruxelles - - ans)
10 etoiles
Poétique d'un destin
Les Chants de Maldoror, un livre extraordinaire et éprouvant, écrit dans un langage d'une grande beauté, un talent infini, une description du " mal ", de la " haine ". Mais peut-être aussi la destruction nécessaire à la création, une remise en question pour devenir son étoile et s'élever dans un élan d'une grande intensité... On ne le saura sans doute...

37.
346 visites
sans couverture

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)
10 etoiles
Un amour non partagé est assassin
Le titre de cette critique résume bien la "morale" de cette histoire, enfin, plutôt de cette fresque baroque. Esméralda ( jeune bohémienne qui se balade dans le quartier de Notre Dame avec sa chèvre Djalli ), Quasimodo ( jeune bossu, sourd et borgne adopté par l'abbé Frollo ), l'abbé Frollo ( théologien qui finira par tomber amoureux d'Esméralda ), le jeune...

38.
340 visites
sans couverture

No et moi de Delphine de Vigan

critiqué par Cuné - (49 ans)
8 etoiles
Parce que Thaïs avait lâché l'affaire
Mademoiselle Lou, treize ans, un corps de fillette toute minuscule et un cerveau qui carbure beaucoup trop et trop vite pour son bonheur. Une famille en déréliction, touchée à n'en pas s'en remettre par le deuil. Une grande solitude, forcément, treize ans en classe de seconde, de retour sur Paris, après une primaire-collège à des centaines de kilomètres de chez...

39.
334 visites
sans couverture

Le rouge et le noir de Stendhal

critiqué par Jules - (Bruxelles - 72 ans)
10 etoiles
Un très grand roman. A lire !
Aborder " le Rouge et le Noir " est une chose bien difficile. Ce roman est d’une telle richesse et d’une telle actualité que l’on ne sait pas très bien par où le prendre. Limitons-nous à l'intrigue pour commencer. Monsieur de Rênal est industriel à Verrières, en Franche-Comté. Il s’est fait une belle fortune. Il est aussi maire de sa commune. Julien...

40.
325 visites
sans couverture

Coffret 3 volumes: Les yeux jaunes des crocodiles, la valse lente des tortues, les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol

critiqué par Ptitnouni - (20 ans)
9 etoiles
Katherine Pancol: une auteur de best-seller
Cette marocaine est née à Casablanca, elle est arrivée à l’âge de 5 ans en France. D’abord professeur de lettres ensuite journaliste, elle écrit en 1979 son premier roman, Moi d’abord. Dès lors elle ne s’arrêtera plus d’écrire, et publiera de nombreux romans : Les hommes cruels ne courent pas les rues, J’étais là avant, Un homme à distance,...

41.
325 visites
sans couverture

Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 37 ans)
10 etoiles
« Ce n’est pas un homme, c’est un champignon ! »
Un conte universellement connu, universellement lu, universellement aimé et, pourtant, pas encore sur ce site. Je m'empresse de lui rendre justice, au petit bonhomme à l'écharpe d'or, aux cheveux de blé et au regard candide et neuf, ce regard que nous n'aurons sans doute plus jamais. « Sil vous plaît, dessine-moi un mouton… » Phrase mille fois entendue. Et finalement,...

42.
324 visites
sans couverture

Un secret de Philippe Grimbert

critiqué par Clarabel - (41 ans)
9 etoiles
Formidable !
Toute la beauté de ce dernier roman de Philippe Grimbert repose sur son secret ! J'ordonne à quiconque ayant déjà lu ce livre de ne pas trop en dévoiler : c'est une histoire personnelle, intimiste, bouleversante et qui captive son lecteur du début jusqu'à la fin. Ce secret vous enchaîne et les mots graves et mesurés de l'auteur vous picotent...

42.
323 visites
sans couverture

Obsessions de Christophe Bier

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
7 etoiles
Fautes de goût
En septembre 2017, « l’émission radiophonique Mauvais genre de France Culture aura vingt ans », Christophe Bier y est entré en 2001 et il y tient une chronique régulière au moins depuis le 6 septembre 2003 date de la première chronique qu’il a choisi de publier dans ce recueil qui en comporte centre-trente-deux, la dernière présentée étant datée du 11...

44.
321 visites
sans couverture

Central Park de Guillaume Musso

critiqué par Monde imaginaire - (Bourg La Reine - 44 ans)
7 etoiles
Très addictif mais un dénouement bancal
Quoi ??? Pas de critique sur le dernier Musso ??? Allez, hop je me lance ! Alors, ça raconte quoi : Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière… Pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier. New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un...

44.
320 visites
sans couverture

L'élégance du hérisson de Muriel Barbery

critiqué par Sahkti - (Genève - 43 ans)
9 etoiles
Concierge et QI exceptionnel
Quel savoureux roman que celui-ci! J'ai passé un très bon moment. Renée est une concierge croustillante, la cinquantaine bien faite, qui tient un immeuble bourgeois néo-conservateur et se fait passer pour une inculte qui se gave de télé aux yeux de ses locataires, snobinards bon teint qui la considèrent comme un objet de fonction et non comme une personne....

46.
322 visites
sans couverture

L'Assommoir de Émile Zola

critiqué par Jules - (Bruxelles - 72 ans)
10 etoiles
Un grand livre
Oubliez quelques minutes que vous avez peut-être dû plancher sur ce livre au Lycée… Aujourd'hui, plus de professeur, plus d'interrogation, plus d'angoisse à devoir lire un bouquin rasoir, parce qu’exigé. Plus rien que Zola, vous et " L’Assommoir ". C'est-à-dire, enfin le vrai plaisir de lire un très grand livre sans arrière-pensée ! Car Zola est vraiment un très grand écrivain...

47.
315 visites
sans couverture

Le parfum de Patrick Süskind

critiqué par Neurone - (Liège - 47 ans)
10 etoiles
Chef-d'oeuvre inclassable
Jean-Baptiste Grenouille, le personnage central du roman, est né à Paris en 1738 dans des conditions affreuses, au milieu des relents de la poissonnerie de sa mère. A travers une jeunesse misérable et une adolescence perturbée pendant lesquelles il s'ouvre au monde de l'odorat comme nul n'en est capable. Il ira même, à l'âge de quinze ans, jusqu'à tuer une jeune...

48.
314 visites
sans couverture

Les faux-monnayeurs de André Gide

critiqué par Rotko - (Avrillé - 43 ans)
8 etoiles
L'année du bac. Itinéraires adolescents.
Bernard Profitendieu (sic) découvre un secret de famille, sa bâtardise, et se réfugie chez son ami Vincent Molinier. Les deux adolescents vont faire, en cette année du bac, des rencontres décisives. Ainsi Bernard fait la connaissance d' Edouard Molinier, oncle d'Olivier, et romancier à ses heures, qui l'embauche comme secrétaire. Olivier, furieux de voir son ami Bernard le supplanter dans...

49.
313 visites
sans couverture

Les matinées sombres de Narcisse Eyi Menie

critiqué par Imani - (Toulouse - 36 ans)
8 etoiles
saisissant.
Ce roman est touchant. Il nous plonge dans la vie d'une adolescente qui se débat avec les vicissitudes de la vie qui l'ont fait naitre dans une famille pauvre vivant dans un taudis et tirant le diable par la queue. Elle se nomme Atsame et est dès sa naissance prédestinée, par sa mère, à se prostituer pour enrichir la famille. On...

50.
314 visites
sans couverture

Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy

critiqué par Yotoga - (- ans)
10 etoiles
Quel bonheur de pavé!
Au goût et couleur des biscuits de Noël, le livre retrace l’histoire d’Elsie dans sa jeunesse en Allemagne et dans sa vieillesse actuelle au Texas. Fille de boulanger allemand, elle porte un regard critique sur le système nazi à la mode dans les années 40. Avec une sœur, partie au Lebensborn, un fiancé, SS reconnu et les restrictions alimentaires,...

51.
311 visites
sans couverture

Bel Ami de Guy de Maupassant

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 31 ans)
9 etoiles
L'ascension professionnelle et sentimentale d'un parisien...
Georges Duroy, fils d'aubergistes normands vit depuis quelque temps à Paris où il vit misérablement, calculant le moindre sou pour vivre. Par un heureux hasard, il retrouve son ami d'armée Forestier. Ce dernier est un grand journaliste dans "La vie française". Mis au courant de la situation de son ami, il lui propose bien vite de travailler avec lui au...

52.
311 visites
sans couverture

Cris de Laurent Gaudé

critiqué par Zébulon - (58 ans)
7 etoiles
Un petit livre pour la mémoire.
Marius, Boris, Jules, Renier, Ripoll ... se battent dans les tranchées de Verdun. Bénéficiaire d' une permission, Jules a pris le train de Paris. Il traîne avec lui son obsession du front. Pendant ce temps, les compagnons restés en première ligne risquent leurs vies au rythme des assauts. Leurs voix décrivent la relève, l' attente, les corps à corps et les pluies d'...

53.
311 visites
sans couverture

Le Cid de Pierre Corneille

critiqué par The Beauty - (rueil-malmaison - 30 ans)
3 etoiles
Pas super, mais y'a pire
Je trouve ce livre un peu ennuyeux, car il est trop long et il est écrit dans plusieurs éditions en toutes petites lettres. En plus, c'est plutôt vieux et donc c'est écrit en ancien français (c'est plutôt gênant d'avoir encore des anciens mots dans les livres " d'aujourd'hui ",même si l'histoire n'est pas vraiment récente.) L'histoire est pas mal, mais les personnages...

53.
309 visites
sans couverture

Le journal d'Anne Frank de Anne Frank

critiqué par Doudou - (Rennes - 34 ans)
9 etoiles
Le journal d'une condamnée
Récit poignant d'une jeune fille juive pendant la guerre, le "Journal" d'Anne Frank est bien connu de tous. Or, nous n'en parlons pas assez. Qui aurait pu faire un aussi bon roman ? Personne. Car ce que nous raconte Anne Frank dans ce journal, ou plutôt ce qu'elle nous livre, n'est pas fictif. C'est bien réel. Elle l'a vécu, comme nous...

55.
310 visites
sans couverture

Le dernier message de Sandrine Madison de Thomas H. Cook

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)
8 etoiles
Drame familial au tribunal
Sam Madison est un professeur titulaire dans une petite université du Sud des Etats Unis, son épouse Sandrine également et leur fille unique a fait de brillantes études mais n'a trouvé qu'un emploi médiocre à Atlanta. Tout bascule lorsque Sandrine est découverte sans vie à son domicile ; que s'est-il passé ? En tout cas Sam est accusé de meurtre...

56.
305 visites
sans couverture

Je vais bien, ne t'en fais pas de Olivier Adam

critiqué par Clarabel - (41 ans)
8 etoiles
Vague à l'âme
Quel poids ce maigre roman d'Olivier Adam ! Seulement 156 pages qui vous plombent presque le moral, tellement l'absence y est dépeinte solennellement et magistralement. "Je vais bien, ne t'en fais pas" sont les quelques mots qu'adresse le frère absent, disparu, parti... Des mots griffonnés sur une carte postale et adressés exclusivement à sa soeur. Loïc est parti depuis deux ans,...

57.
304 visites
sans couverture

Stupeur et tremblements de Amélie Nothomb

critiqué par Brunette - (Crosne - 36 ans)
8 etoiles
Au japon c'est différent
Amélie Nothomb nous présente son expérience professionnelle au Japon. Nous pénétrons dans l'atmosphère glaciale du patronat japonais. Complètement autobiographique, cet ouvrage nous présente les Japonais tels qu'ils sont. Nous suivons Amélie Nothomb jusqu'à son départ du Japon, date à laquelle elle écrit son premier roman " Hygiène de l'assassin ". A ceux qui ne connaissaient pas les Japonais, à ceux qui n'aiment...

58.
300 visites
sans couverture

Le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
6 etoiles
Comique mais réaliste !
Nous sommes au Cameroun peu après la Deuxième Guerre Mondiale, Meka, un autochtone converti au Christianisme, est convoqué par l’administration coloniale Française dans le «quartier blanc». Il craint le pire, mais finalement reçoit une bonne nouvelle, l’occupant va lui remettre une médaille honorifique, à l’occasion du 14 juillet. Commencent alors les préparatifs pour ce qui s’avère être pour lui la journée...

58.
299 visites
sans couverture

Corps et biens de Robert Desnos

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)
9 etoiles
Un recueil un peu hétéroclite mais riche de grands poèmes oniriques et marins
Ce recueil de Robert Desnos comporte 12 sections extrêmement diverses, dans la forme et dans le fond, qui sont disposées dans l'ordre chronologique de leur rédaction. Comme l'écriture s'étend sur une vaste période, de 1919 (Le fard des Argonautes) à 1929 (5 sections qui sont chacune composées d'un unique grand poème), il est impératif de lire intégralement le recueil pour...

60.
297 visites
sans couverture

Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de Joanne Kathleen Rowling

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)
10 etoiles
Whaw !
Qui n'a pas encore entendu parler d'Harry Potter ? C’est une histoire formidable, écrite admirablement, racontant la vie d’un petit garçon pas comme les autres parce qu’il est sorcier. Orphelin, il est élevé par les Dursley, son oncle et sa tante, en compagnie de leur fils Dudley. Ils sont tous les trois épouvantables avec lui, l’humiliant sans cesse et lui en...