Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


31.
122 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

32.
120 visites
sans couverture

À la conquête du sommeil de Hugo Mercier

critiqué par Colen8 - (78 ans)
10 etoiles
Les aventuriers de Dreem
En quelques années, depuis 2013 précisément, sous la houlette d’Hugo Mercier et son binôme Quentin encore étudiants papillonnant sur divers projets est née une entreprise des plus innovantes pour aider le grand public à retrouver un sommeil réparateur sans médicaments ni méthode invasive. Ne doutant de rien ils se sont lancé un défi scientifique, technologique, industriel et marketing quasi...

33.
120 visites
sans couverture

My absolute darling de Gabriel Tallent

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
Relation malsaine
Présentation de l'éditeur À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant...

33.
119 visites
sans couverture

Oasis interdites : De Pékin au Cachemire - Une femme à travers l'Asie centrale en 1935 de Ella Maillart

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Dépaysement garanti
L’exploit est à souligner, ce long voyage de janvier à septembre 1935 en Asie centrale au départ de Pékin effectué par deux européens, la narratrice Ella Maillart déjà connue pour ses expéditions intrépides et un correspondant britannique du Times Peter Fleming plutôt dilettante. C’est une période où la zone habitée d’un côté par les chinois, de l’autre par les musulmans...

35.
118 visites
sans couverture

Hortense de Jacques Expert

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Thriller psychologique à ne pas rater !!
Quatrième de Couverture : "1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Celle-ci lui permet d'oublier les rapports difficiles qu'elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l'a abandonnée alors qu'elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle...

36.
115 visites
sans couverture

Le train bleu de Agatha Christie

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 51 ans)
8 etoiles
Classique Agatha
Van Aldin, millionnaire américain, est un père très attentionné : il offre à sa fille un collier de rubis dont la pierre centrale est un joyau historique. Voilà qui met du baume au cœur de la jeune femme, attristée par l’infidélité affichée de son intéressé de mari, Derek Kettering. Pour Van Aldin, il suffit ! Le divorce...

36.
115 visites
sans couverture

Tropique de la violence de Nathacha Appanah

critiqué par Hcdahlem - (60 ans)
8 etoiles
Tropique de la violence
De ce beau roman polyphonique, on retiendra d’abord la voix de Marie, bouleversante. Elle nous retrace une vie que l’on pourrait appeler ordinaire. Celle d’une jeune fille qui choisit d’être infirmière et qui, à 26 ans, croise Chamsidine dans les couloirs de l’hôpital. Il est beau et l’envoûte avec les histoires de son île nichée dans le canal du Mozambique. Deux...

38.
114 visites
sans couverture

Millénium, tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette de Stieg Larsson

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)
9 etoiles
Le polar suédois à son sommet (bis)
On retrouve Lisbeth et Mikael dans « La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette », embarqués cette fois dans une aventure qui les touche de très près, puisque tout accuse Lisbeth d’avoir assassiné trois personnes, dont deux journalistes amis et collaborateurs de Mikael ! Ils étaient à la veille de publier, dans la revue économique de ce...

39.
113 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

40.
113 visites
sans couverture

Mouchons nos morveux : conseils aux parents qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds de Jean-Louis Fournier

critiqué par CCRIDER - (OTHIS - 71 ans)
10 etoiles
Parents de tous pays , unissez-vous !
Voilà un livre politiquement très incorrect , mais tellement jubilatoire . Evidemment il faut apprécier l'humour ( noir) et décapant de Fournier . Il peut choquer à première lecture , mais quand on y réfléchit , on ne peut que se dire : " Mais c'est bien sûr ! " . De quoi s'agit-il ? De l'éducation de nos chères têtes...

41.
112 visites
sans couverture

Le chagrin des vivants de Anna Hope

critiqué par Frunny - (PARIS - 53 ans)
10 etoiles
"Au silence, à n'en plus finir, le silence bruyant du chagrin"
Anna Hope (1974- ) est une écrivaine et actrice anglaise de Manchester . Son premier roman "Wake" (Le chagrin des vivants) a été publié en 2014.et figurait sur la liste des finalistes du Nouvel écrivain de l'année 2014 des National Book Awards. Le roman se déroule sur 5 jours en novembre 1920 en Angleterre. 5 jours...

42.
108 visites
sans couverture

Le siècle, Tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

critiqué par Coutal - (32 ans)
8 etoiles
Un pavé digeste
La chute des Géants est le premier tome de la trilogie du Siècle lancée par Ken Follett. C'est un roman historique qui suit plusieurs personnages venant de milieux différents, de pays différents, à une même époque : le début du XX° siècle (entre 1911 et 1924). Il y a tout d'abord Ethel et Bill Williams, deux enfants de mineurs aux...

42.
108 visites
sans couverture

La Différence invisible de Julie Dachez, Mademoiselle Caroline (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Le conformisme est un cancer
Marguerite est une jeune fille comme les autres, en apparence du moins. Elle-même se sent différente et connaît quelques difficultés au contact des autres. Outre son besoin de planifier sa vie quotidienne, le bruit et le brouhaha des conversations au bureau la gênent, et elle ne parvient pas à saisir l’humour et le second degré pratiqué par ses interlocuteurs. Une...

42.
108 visites
sans couverture

La Tour de Malevoz de Silien Larios, Philippe Fagherazzi (Dessin)

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
une résidence singulière
Une parenthèse dans la vie de l'auteur : à la suite de la publication de son roman racontant une grève, "L'usine des cadavres", il est accueilli en résidence d'artiste de deux mois à l'hôpital psychiatrique de Malévoz, dans le Valais suisse. C'est un hôpital en milieu ouvert, sans portes et sans clefs ! Qui est complété par la mise en...

45.
108 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

45.
107 visites
sans couverture

Le cri de Nicolas Beuglet

critiqué par Sallyrose - (48 ans)
8 etoiles
Un bon cru, efficace
Le point de départ de l'intrigue est accrocheur : suicide dans un hôpital psychiatrique, enquêtrice en souffrance personnelle, le tout se déroulant sous la neige à Oslo. Vaste histoire de complot scientifique, les rebondissements emmèneront le lecteur en France et aux Etats-Unis. Sans crier au chef d'oeuvre, ce roman a de solides qualités : intrigue bien ficelée malgré les incohérences inhérentes au...

45.
107 visites
sans couverture

J'ai couru vers le Nil de Alaa El Aswany

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
8 etoiles
Intéressant, mais dur
2011. Egypte. Des jeunes se révoltent contre la corruption, l’autorité arbitraire, l’injustice, l’hypocrisie… Ils rencontrent l’opposition du pouvoir et l’incompréhension de leurs parents, mais bravent les interdits et le danger avec un grand courage. Ensuite, leur révolution semble tourner en leur faveur avec la démission de Moubarak, mais ce n’est qu’un leurre : le même régime reste en place et...

45.
107 visites
sans couverture

Le Chant de l'assassin de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 39 ans)
10 etoiles
Parce qu'une parole donnée peut faire ressurgir les démons les plus enfouis...
Présentation de l’éditeur : 1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n'a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu'Henry arrive à...

49.
106 visites
sans couverture

La servante écarlate de Margaret Atwood

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 42 ans)
8 etoiles
Les femmes en rouge
L'histoire se passe aux USA, ou ce qu'il en reste. En effet sous l'effet de la pollution, une épidémie s'est déclarée, ce qui a eu pour conséquence un soulèvement des différents états américains. Conséquence aussi de cette maladie, seul un petit nombre de femmes sont restées fécondes. Dans la société de Gilead, nom donné à un état tombé aux mains d'une secte...

49.
106 visites
sans couverture

Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez

critiqué par CptNemo - (Paris - 45 ans)
10 etoiles
Chef d'oeuvre
Si vous n'avez pas lu ce livre, cela signifie que vous n'avez pas lu un des meilleurs livres parus ces vingt dernières années. L'histoire est simple: la vie d'un village perdu d'Amérique du Sud pendant un siècle. Sur cette trame simple, Marquez a écrit un livre fabuleux, magique, envoûtant.... GGM décrit la naissance de ce village, la vie des différentes génération avec...

49.
106 visites
sans couverture

Trois jours chez ma mère de François Weyergans

critiqué par Pitibeni - (Marseille - 42 ans)
10 etoiles
L’art de la mise en scène
Attendu en littérature depuis plusieurs années, François Weyergans publie coup sur coup "Salomé", premier de ses romans, écrit en 1969, et "Trois jours chez ma mère". Son dernier roman est le roman de l’impossible, l’histoire répétée et perpétuelle de l’écrivain en manque d’inspiration. Ce que tente ici Weyergans, c’est un « vidéo flash-back », un effet de spécularité, une mise...

52.
104 visites
sans couverture

Les mains sales de Jean-Paul Sartre

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
L'action, la fin et les moyens
Cette pièce date de 1948. Nous sommes ici immergés dans l'univers des idées sartriennes sur la définition de l’homme par ses actes et non ses pensées. Il est indiscutable que certains volets de cette pièce ont assez fort vieilli. C’était l’époque où une certaine jeunesse se sentait très concernée par les problèmes politiques et les débats d'idées dans ce domaine «...

52.
104 visites
sans couverture

David Copperfield de Charles Dickens

critiqué par Cyprien - (Lausanne - 31 ans)
7 etoiles
Non ce n'est pas le magicien
Commençons par le résumé de cette œuvre de Charles Dickens. Ce livre raconte la vie de David Copperfield, jeune anglais du dix-neuvième siècle, orphelin de père dès la naissance. Il connaît rapidement la cruauté en la personne de M. Murdstone, son beau-père, un homme cruel qui le bat et le place dans une école, dont le directeur est également un être...

52.
104 visites
sans couverture

Le dernier frère de Nathacha Appanah

critiqué par Kikounette - (Nîmes - 47 ans)
8 etoiles
Emouvant...
Raj est le benjamin d'une fratrie. Il a 8 ans et vit pauvrement à l'île Maurice entre ses deux frères, sa mère aimante et un père violent et alcoolique. L'histoire se déroule dans les années 40. Lui, le plus frêle et maladif, survivra à ses frères bien aimés qui périront lors du passage d'un cyclone. Il restera donc seul entre...

52.
104 visites
sans couverture

Le Loup peint de Jacques Saussey

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
7 etoiles
Brrr… Et si…
Impossible de tenter de résumer ce livre sans en gâcher la lecture. Même la quatrième de couverture en dit trop, à mon avis. Vincent, vétérinaire, va voir sa vie basculer lors de son retour nocturne de chez sa maîtresse… Les plus : - Une idée de base à la fois excessivement inquiétante et (malheureusement) pas vraiment irréaliste - Un page-turner extrêmement efficace (je l’ai lu en deux...

56.
104 visites
sans couverture

La marche de Radetzky de Joseph Roth

critiqué par Wladimir - (AMPLEPUIS - 37 ans)
5 etoiles
Un déclin annoncé
Joseph Roth nous emmène en Autriche, à la rencontre avec le déclin du pouvoir impérial de François-Joseph. Nous suivons le parcours, sur trois générations de la famille Trotta. Le grand-père, héros de la bataille de Solférino où il sauva la vie de l'empereur, le père préfet, et le fils, dont la carrière dans l'armée impériale suivra les derniers soubresauts du règne,...

56.
103 visites
sans couverture

Nuit noire sur Brest de Bertrand Galic (Scénario), Kris (Scénario), Damien Cuvillier (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
6 etoiles
Complots pour un sous-marin
L’intérêt de l’album est tout d’abord de nous faire découvrir un épisode étonnant de l’histoire locale de Brest, un de ces moments où la « petite » histoire rejoint la grande. À ce titre les ingrédients sont plutôt relevés : un sous-marin de l’armée républicaine espagnole qui vient se réfugier en 1937 dans le port de Brest, des factions rivales (anarcho-communistes contre franquistes...

58.
103 visites
sans couverture

Les Pêcheurs de Chigozie Obioma

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
10 etoiles
Prophétie fatale
Avec "Les pêcheurs" finaliste du Man Booker Prize 2015, Chigozie Obioma, jeune écrivain nigérian (30 ans), exilé aux Etats-Unis, signe là un premier roman en tous points remarquable: une histoire saisissante qui vous happe d'un bout à l'autre et nous entraîne hors des sentiers battus de la littérature contemporaine, servie par un art étonnamment consommé de la narration. Tout commence par...

58.
102 visites
sans couverture

L'équilibre du monde de Rohinton Mistry

critiqué par Tita - (paris - 36 ans)
10 etoiles
"La" saga de l'Inde des années 70
Ce livre est mon premier roman indien. c'est avec un plaisir particulier qu'on se laisse prendre aux tourments de la vie de nos quatre héros: Dina Dalal jeune veuve qui n'a pour seule ressource son petit appartement de Bombay qu'elle partage avec deux tailleurs issus de la caste des Chaamars, et un jeune étudiant Maneck qui étudie loin de ses...

58.
102 visites
sans couverture

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

critiqué par Gabri - (33 ans)
9 etoiles
Une lecture qui rend heureux!
Voici un livre de développement personnel déguisé en roman : Un homme se trouve en vacances à Bali quand il décide d’aller consulter un guérisseur de renommée internationale juste avant de rentrer chez lui. Diagnostic : Il est en parfaite santé, mais il n’est pas vraiment heureux… Le guérisseur lui demande de revenir le lendemain, et c’est ainsi que commence...