Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Les Brumes de Sapa de Lolita Séchan

critiqué par Nathavh - (52 ans)
10 etoiles
Coup de coeur
Un roman graphique que j'avais eu en mains à plusieurs reprises, cadeau de mon chéri. Un régal. Il faut vous dire qu'il y a quinze ans lors de notre voyage de noces, nous avions visité le Vietnam et séjourné quelques jours à Sapa. L'envie de refaire le voyage était grande, et quel voyage, magnifique. Merci Lolita Séchan de...

sans couverture

Tant pis pour le Sud de Philippe Rouquier

critiqué par MMCooper - (53 ans)
10 etoiles
un thriller exotique qui vous tient en haleine
Comme c’est jouissif de découvrir une nouvelle voix. Et combien c’est frustrant de réaliser qu’il va falloir attendre la sortie du prochain roman de Philippe Rouquier, incontestablement un auteur né. Son style est envoutant; il vous prend par le bras, dés la première page, et ne vous lâche jamais. Il vous enfonce dans la peau de Vincent,...

sans couverture

Moi, Bougnoule de Ma Race - Chroniques d une Vie en Gris de Aïssa Al-Judhur

critiqué par Livressence - (20 ans)
10 etoiles
Un récit de vie aussi bouleversant qu'inspirant !
Moi, bougnoule de ma race est le récit authentique d’une transformation, celle d’un homme qui a vécu le racisme toute sa vie. Il retrace le parcours semé d’embûches de ce Franco-Algérien depuis sa prime enfance à aujourd’hui, évoquant avec beaucoup de recul et de manière élégante les situations absurdes et grotesques vécues tout au long de son existence. Après un...

sans couverture

Gandorr en voyage sur Aztlan et sur Mictlan (Saga Gandorr t. 2) de Jérome Smiel

critiqué par Jeromesmiel - (saissac - 27 ans)
10 etoiles
immersion intéressante
L’Univers Smiel c’est notre monde déplacé dans une autre réalité, un virtuel parallèle. Là où le fantastique, l’imaginaire et la spiritualité de la nature comblent les morceaux manquants d’un puzzle unifié, recollent et assemblent tout ce que l’être humain connaît et a connu… Une approche nouvelle de l’origine de la vie, de la mort, de la création humaine, de l’âme,...

sans couverture

Et maintenant il ne faut plus pleurer de Linn Ullmann

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)
10 etoiles
alma mater
Le cadavre de Mille, une jeune fille au pair installée à Mailund, vaste propriété familiale non loin d'Oslo, a été découvert par deux enfants recherchant un trésor dans les bois. À partir de ce personnage, jeune beauté lunaire qui éveille les désirs masculins, ce sont trois générations d'hommes et de femmes qui vont être soumises au scalpel implacable de Linn...

sans couverture

Les crimes passionnels : Tome 1 de Pierre Bellemare

critiqué par Incertitudes - (32 ans)
10 etoiles
C'est si beau l'amour
Un régal. Toutes ces enquêtes sur des crimes passionnels sont toutes très intéressantes. Pierre Bellemare et son compère Jean-François Nahmias ont fait du bon boulot. Environ 25 affaires que j'ai dévorées. J'ai bien aimé "Le paravent japonais" assez poétique. Assez anciens, ces meurtres se sont essentiellement déroulés dans les années 50 ou 60 voire au tout début du vingtième siècle...

sans couverture

Introduction aux "Pensées" de Marc Aurèle de Pierre Hadot

critiqué par Gregory mion - (34 ans)
10 etoiles
La voie royale pour entrer dans la philosophie des stoïciens.
Ce livre de Pierre Hadot constitue sans aucun doute le meilleur point d’entrée dans la pensée de Marc Aurèle. Non seulement il ne fait pas l’économie d’une lecture exhaustive des écrits de l’empereur-philosophe, mais il s’appuie aussi sur une mise en perspective très précise de l’école stoïcienne à laquelle Marc Aurèle est resté fidèle tout au long de sa vie....

sans couverture

Ecrivains et artistes de Léon Daudet

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)
10 etoiles
La littérature, seulement la littérature, rien que la littérature
Il y a un livre que je lis, relis, et relis encore sans me lasser. J'en connais même des passages par cœur. Ce sont ces « fabuleux » -pour reprendre le mot de Proust- souvenirs littéraires de Léon Daudet réédités ici dans une forme plus ou moins expurgée de toutes les considérations politiques de l'auteur de par leur parfum encore méphitique en...

sans couverture

Réflexion sur l'accueil et le droit d'asile de Yves Cusset

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)
10 etoiles
une véritable "bombe"
Enfin un livre qui nous dit autre chose que la malheureuse phrase de Michel Rocard en 1990 : « Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde ». Phrase que personnellement je n’ai jamais pu accepter, surtout venant d’un responsable politique se disant "de gauche" et de formation "protestante", qui ajoutait aussitôt après, aggravant son cas : «...

sans couverture

Deux-pièces de Éliette Abécassis

critiqué par Sallyrose - (46 ans)
10 etoiles
Un petit bijou dans un bel écrin
Au tout lendemain de la seconde guerre mondiale, dans les splendeurs de la piscine Molitor, Gaby assiste à un défilé de maillots de bain. C'est là, en 1946, que le bikini est présenté pour la première fois. Il suscite à la fois admiration et scandale. Gaby, journaliste de mode, a une vision très juste de son influence sur les femmes :...

sans couverture

Le vestibule des causes perdues de Manon Moreau

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)
10 etoiles
rédemption
En quête de rédemption, des pèlerins en route vers Saint-Jacques de Compostelle vont se rencontrer, se parler, s'entraider, et entamer un parcours qui va les aider à soigner leurs plaies, tant physiques que mentales. Mara l'anorexique, Robert l'ouvrier retraité désœuvré, Árpád, qui fuit la paternité dans sa Hongrie natale, Clotilde, corsetée dans son éducation traditionaliste, et bien d'autres, de toutes...

sans couverture

Libertango de Frédérique Deghelt

critiqué par Michel38 - (58 ans)
10 etoiles
Toujours Deghelt !
Magnifiquement écrit !!! Un prétendant au Goncourt 2016 pour moi ! ...

sans couverture

Orange Vol.1 de Ichigo Takano

critiqué par Bndcdi - (49 ans)
10 etoiles
Orange
Orange est mon premier manga et mon préféré. Naho reçoit un jour une lettre d’elle dix ans plus tard, lui disant qu’elle devra effacer son plus grand regret. La première chose qu’elle lui apprendra, c’est qu’un nouvel élève, Kakeru, débarquera dans sa classe. La lettre lui dicte comment se conduire, et les évènements rapportés par la lettre coïncident étrangement à ce...

sans couverture

Le premier miracle de Gilles Legardinier

critiqué par Michel38 - (58 ans)
10 etoiles
Legardinier, toujours aussi bon!
Une intrigue passionnante, époustouflante. Une documentation à vous couper le souffle ! Un brin humoristique, parfois une légèreté qui fait du bien… ...

sans couverture

Poésie chinoise de l'éveil: A l'infini du ciel de Auteur inconnu

critiqué par Page - (Rennes - 28 ans)
10 etoiles
La poésie est l’exercice de l’éveil
Alors que quasiment plus aucun ouvrage n’utilise plus la transcription phonétique de l’École française d’Extrême-Orient depuis un demi-siècle, c’est celle-ci qui nous est imposée ici, ce qui empêchera le lecteur de trouver sur internet le moindre renseignement sur les écrivains cités (ou un autre extrait de leur œuvre), ce qui est regrettable. Ainsi la citation, utilisée dans notre titre, est...

sans couverture

Le secret admirable du très saint Rosaire : Pour se convertir et se sauver de Louis-Marie Grignion de Montfort

critiqué par Hexagone - (46 ans)
10 etoiles
Ave maria
L'auteur est connu et reconnu pour être un fervent promoteur du culte marial et de la pratique du Rosaire ou du Chapelet. D'aucuns pensent que cette pratique est tombée en désuétude, que seuls les cathos, comme disent les médias, intégristes le pratiquent. Rien n'est plus faux et l'on serait surpris du nombre de personnes qui dans le secret de leur coeur et...

sans couverture

Nemesis T01 de Mark Millar (Scénario), Steve McNiven (Dessin)

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)
10 etoiles
TUEUR DE FLIC ET VRAI MECHANT
En général il ne faut pas confier ses sentiments dans une critique littéraire, je sais, - comme si les critiques mondaines n'étaient jamais partisanes... - mais d'emblée je n'ai pas honte de le dire, j'ai adoré ce one-shot dont l'auteur, Mark Millar, est le créateur de KICK-ASS. Inspiré de Batman et du milliardaire Bruce Wayne en négatif, NEMESIS est un...

sans couverture

Les valeureuses: Cinq Tunisiennes dans l'Histoire. de Sophie Bessis

critiqué par Page - (Rennes - 28 ans)
10 etoiles
Des femmes tunisiennes à découvrir
L'ouvrage désire mettre en valeur cinq femmes qui ont joué un rôle important dans le dur combat que les femmes tunisiennes ont mené pour ne pas voir leur futur dépendre de l'avis des hommes. Toutes sont nées et ont vécu l'essentiel de leur vie sur le sol qui appartient à l'actuel état tunisien. C'est pourquoi la Kahena, figure emblématique de...

sans couverture

Petite histoire de la Révolution française de Grégory Jarry, Otto T. (Dessin)

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)
10 etoiles
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Otto T. et Grégory Jarry partent du postulat suivant : face à une désorganisation générale, l’Assemblée nationale rappelle le dernier descendant des Capet, Louis XX, à la tête de l’État. Et, en partant de là, les deux auteurs racontent l’histoire de la Révolution française. Du soulèvement populaire de juillet 1789, le récit nous amène jusqu’au Consulat qui voit le dévoiement des idéaux...

sans couverture

Et dans la forêt j ai vu de Vincent Engel

critiqué par Nathavh - (52 ans)
10 etoiles
Réalité ou illusion ?
Nous sommes en Toscane en 1928. Luigi, son fils Sandro et Manfred, un vieux pachyderme, forment un drôle de convoi. Ils sillonnent la Toscane et décident de s'installer pour quelques jours dans un village isolé non loin de Montechiarro. Ils montent la toile de leur petit cirque "Circo de la Stelle". Les gens du village sont curieux, ils...

sans couverture

L'Europe en enfer (1914-1949) de Ian Kershaw

critiqué par Colen8 - (75 ans)
10 etoiles
Plus jamais ça ?
L’exposition universelle de 1900 à Paris, ses 50 millions de visiteurs célèbrent l’entrée de l’Europe triomphante dans le siècle passé. Les puissances impériales contrôlent quatre cinquièmes de la planète qu’elles veulent irriguer d’une « mission civilisatrice » en fermant les yeux sur les violences parfois génocidaires commises localement. Malgré des tensions persistantes, des nationalismes exagérément affirmés au détriment des minorités,...

sans couverture

Ciao Italia ! Un siècle d'immigration et de culture italiennes en France de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
10 etoiles
Un autre visage de la France
Un siècle d'immigration italienne en France est retracée dans une exposition au Musée de l'histoire de l'immigration, au Palais de la porte dorée, à Paris, dont ce catalogue retrace le contenu. Les difficultés économiques, le fascisme, le regroupement familial et les échanges devenus traditionnels entre les deux pays frontaliers expliquent ce phénomène récurrent, relativement massif pendant la première moitié du...

sans couverture

Bonne nouvelle, c'est la police ! de Serge Reynaud

critiqué par Falgo - (Lauris - 77 ans)
10 etoiles
Savoureux
Ce policier a rempli ce livre d'une soixantaine de courtes (2 à 5 pages) nouvelles, chacune retraçant une situation, une poursuite, une arrestation, un échec, une gaffe, etc. La description donnée fait plonger le lecteur dans la scène décrite avec réalisme, il se prend pour l'un des acteurs et participe ainsi à l'action menée. L'humour est très souvent présent, qu'il...

sans couverture

Notre histoire. Pingru et Meitang de Rao Pingru

critiqué par Colen8 - (75 ans)
10 etoiles
Héros ordinaires
Dès l’ouverture avant même d’avoir tourné la moindre page on se laisse emporter par cet objet précieux qu’on a dans les mains tellement cette histoire vraie de Pingru le vieil homme qui se souvient suscite d’émotion. Il y a la simplicité naïve du couple de héros purs et sincères qu’il forme avec son épouse Meitang, la poésie des aquarelles émaillant...

sans couverture

Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman

critiqué par Gregory mion - (34 ans)
10 etoiles
Prophéties de la déchéance.
Il est assez dommage que ce livre de Bernard Edelman ne soit plus guère considéré par les connaisseurs de Nietzsche ou par ceux qui aspirent à découvrir sa pensée. C’est rien moins que toute l’œuvre de Nietzsche que Bernard Edelman entreprend d’examiner, mais avec une insistance toute particulière en ce qui concerne les différentes sections de La Volonté de Puissance....

sans couverture

Martyrs, Livre I de Olivier Peru

critiqué par Ayor - (44 ans)
10 etoiles
Chef d'œuvre de la fantasy
Pour ma part, lire Olivier Peru est un gage de qualité tant l’homme a de multiples talents, et ce n’est pas le livre I de cette trilogie qui fera démentir cette affirmation. Ce récit de fantasy est un des meilleurs qu’il m’ait été donné de lire. Le scénario est tout simplement excellent, et regroupe avec maestria tout ce que l’on espère...

sans couverture

Du temps où j'étais mac de Iceberg Slim

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)
10 etoiles
Manifeste glamour
Par son charme vénéneux et dérangeant, Robert Beck a toute sa vie agacé et épouvanté bien des âmes. Nombreux ont été ces malappris qui ont snobé « Iceberg Slim » en changeant de trottoir lorsqu'il apparaissait en pensant peut-être que l'herbe ne repoussait pas sous son pied et qu'il serait damné pour son comportement parfois ignoble, et pourtant, Slim a convaincu nombre...

sans couverture

Le désert de Pierre Loti

critiqué par Tistou - (60 ans)
10 etoiles
Traversée du Sinaï fin XIXème siècle
Agnostique qui ne se résigne pas à renoncer à Dieu, c’est dans cet état d’esprit que Pierre Loti, en 1884, part d’Egypte pour traverser le Sinaï et parvenir à Jérusalem pour tenter d’y trouver Dieu. « Le désert » est la première partie du triptyque « le désert – Jérusalem – la Galilée » qui relate, jour après jour, son...

sans couverture

Faces & Cie de Gaëtan Faucer

critiqué par Owierghem - (41 ans)
10 etoiles
Les bons mots, les calembours, les aphorismes...
Pour un auteur –surtout dramaturge -, les bons mots, les calembours, les aphorismes, les jeux sur le signifiant sont la partie plus ludique d’une œuvre, plus souvent ironique, noire et grinçante. C’est son côté Guitry, tapageur et clinquant. On s’amuse beaucoup à répertorier ces citations burlesques, à saisir la part comique et celle aussi assez parodique. Et donc, plusieurs dizaines de calembours,...

sans couverture

Charles Martel et la bataille de Poitiers : De l'histoire au mythe identitaire de William Blanc, Christophe Naudin

critiqué par Deinos - (55 ans)
10 etoiles
Histoire et Mythe
Dans cet ouvrage, aux multiples références (soit un essai documenté, précisant ses sources, ce qui est à la base de toute recherche historique) les auteurs s'attachent à relater l'image de Charles Martel au travers de notre histoire, en ce moment où il est souvent, à tort, image d'un choc de civilisation, image identitaire forte, ceci après avoir relaté l'épisode de...

Page 1 de 7 Suivante Fin