Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Paris, promenades au bord de l'eau de Dominique Lesbros

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
10 etoiles
Pour baguenauder le long de la Seine
Les éditions Parigramme se spécialisant dans les promenades à Paris, elles présentent ici des parcours le long de la Seine, avec ce qu'ils présentent de curiosités et de paysages reposants, ce qui s'avère d'autant plus utile dans une grande ville, au train de vie inévitablement trépidant. Les ports, ponts, angles de vue insolites sur le patrimoine, tant naturel qu'architectural et...

sans couverture

Déviance de Christine Barsi

critiqué par Sean2017 - (57 ans)
10 etoiles
Très jolie romance vampirique
En tant qu'auteur, et bien entendu, lectrice de ce roman fantastique, j'ai vraiment apprécié le plongeon dans l'univers de ce roman et de vivre l'existence des personnages, les quitter m'a été difficile. Les émotions et le suspens m'ont accrochée dans l'écriture des lignes de Déviance mais également par la suite dans les maintes relectures. L'environnement des antres rocheux du Yorkshire...

sans couverture

P'tit Quinquin de Bruno Dumont

critiqué par Gregory mion - (34 ans)
10 etoiles
L'hypothèse d'une autre Justice.
La lecture de ce scénario confirme s’il était besoin que Bruno Dumont est aussi bon écrivain que cinéaste. On pense bien sûr à Louis-Ferdinand Céline pour la vérité oratoire des personnages, tous remarquablement campés dans les inflexions et les manières du Nord, mais on pense également au Jean-René Huguenin de La Côte Sauvage, pour l’ambiance maritime et la sensation d’étrangeté...

sans couverture

L'enfer de Pierre Bellemare, Jean-François Nahmias

critiqué par Incertitudes - (33 ans)
10 etoiles
Plongée vers l'horreur
Le nouveau Bellemare est passionnant de bout en bout. Cette fois-ci, il s'intéresse aux sectes. Les Thugs, par exemple, qu'on a pu voir dans Indiana Jones Le Temple Maudit de Steven Spielberg en 1984. Ces bandits de grand chemin qui n'hésitaient pas à piller, tuer des voyageurs pour le culte de la déesse Kali. Heureusement dissoute depuis longtemps, on pourrait...

sans couverture

Marie des brumes de Odysséas Elýtīs

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)
10 etoiles
Et lentement l’homme ravalé au rang du médiocre va se perdre à tout jamais.
Le monde c’est ça la fumée qui pourchasse le chien la plante qui se dresse et se coule dans la musique les enfants qui dessinent sur les murs et de vieux Eoliens excentriques déploient leur parapluie pour avoir le plaisir d’entraîner dans leur chute la part la plus pure des choses. La synthèse de tout cela. Une vie pleinement accomplie. Extrait du poème « L’œil de locuste »...

sans couverture

L'adieu à la femme rouge de Vénus Khoury-Ghata

critiqué par Nathavh - (52 ans)
10 etoiles
Une pépite
Elle vient d'un pays d'Afrique. Elle vit là-bas dans la palmeraie avec son mari et ses deux enfants; les jumeaux Zina et Zeit. Elle travaille l'argile rouge avec ses mains et en enduit ses cheveux et son corps qui prennent la couleur rouge. Un jour, un homme blanc aux cheveux jaunes vient photographier le désert. Il la voit...

sans couverture

Le trône d'Aldésie de Aurélie Genêt

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
10 etoiles
Univers équivalent à l'Âge des Lumières
Sur fond d'intrigues politiques et familiales, cette nouvelle introduit les personnages et met en place le contexte du roman Le Sang d'Aldésie. Dans cette courte histoire, l'auteure nous décrit un univers raffiné et intéressant qui n'est pas sans historiquement notre époque de l'age des lumières. Dans un style agréable et très fluide, avec forces de détails et des descriptions fort bien...

sans couverture

Le combat d'un homme homosexuel de Pabloemma

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 31 ans)
10 etoiles
un recueil de nouvelle sur le combat d'un homme homosexuel
Marianne est une avocate qui eut perdu son mari quelques années plus tôt. Celle-ci avait un garçon qui plus tard après avoir fait des études en communication était devenue journaliste. Frédéric tel qu’il se prénomme, était un garçon bien timide par le passé mais curieusement, les conditions dans lesquelles il avait grandi vont faire en sorte que son attitude devient...

sans couverture

Menteurs amoureux de Richard Yates

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
découplages
Si vous voulez tout savoir sur les mille-et-une façons dont un couple (hétérosexuel) peut se défaire, lisez sans tarder "Menteurs amoureux". Tout le monde, hommes ou femmes, en prend pour son grade, tant la lâcheté semble prendre le pas sur le désir amoureux au fil des renoncements successifs et des fausses réconciliations qui peuvent transformer la vie à deux un...

sans couverture

Louis Lambert, Les Proscrits, Jésus-Christ en Flandre de Honoré de Balzac

critiqué par Gregory mion - (34 ans)
10 etoiles
Le génie avorté par le poids du grégarisme.
L’histoire de Louis Lambert n’est peut-être pas un segment phénoménal de la Comédie Humaine, mais elle présente des traits assez symptomatiques du talent balzacien d’une part, et, d’autre part, elle suggère des conclusions tout à fait cruelles sur les conditions nécessaires à la survie d’une intelligence géniale. Louis Lambert est en effet un enfant que l’on qualifierait volontiers de précoce....

sans couverture

Agaat de Marlene Van Niekerk

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 67 ans)
10 etoiles
Remarquable...
Deux femmes, deux destins étroitement imbriqués dans une relation complexe qui aurait pu être une relation mère/fille adoptives des plus naturelles si elle n'avait eu pour cadre l'Afrique du Sud de l'apartheid, une société rigide régie par des convenances sociales et culturelles strictes et une ligne de démarcation raciale qu'on ne franchit pas. Le roman démarre sur un huis clos. Milla...

sans couverture

Le printemps du commissaire Ricciardi de Maurizio De Giovanni

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
on l'appelait "la chose"…
Le printemps, à Naples, au temps de Mussolini. Comme partout et toujours, c'est la saison où s'éveillent les sens, mais aussi celle où s'exacerbent les passions. Tout ce sang… Les visions du commissaire Ricciardi, capable de percevoir, sur chaque scène de crime, sur chaque lieu d'un accident mortel, le dernier cri des mourants, vont le ronger jusqu'à en perdre la...

sans couverture

Les enquêtes de M. de Mortagne, bourreau (Tome 1) - Le Brasier de Justice de Andrea H. Japp

critiqué par Bebern - (58 ans)
10 etoiles
Un bourreau qui rend la justice
Etrange enquêteur que M. de Mortagne, bourreau de son état ! Une exécution de trop et le bourreau décide de rendre justice aux innocents condamnés en trouvant les vrais coupables. Cette excellente intrigue "policière" s'entremêle avec des personnages historiques (Guillaume de Nogaret, Charles de Valois ...) et les complots des puissants rejoignent les vilenies des petites gens. M; de Mortagne insensible quand...

sans couverture

Exister suffit de Véronique Joyaux

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)
10 etoiles
quand l'amour s'en va
Avec son nouveau recueil, Véronique Joyaux nous livre les états d’âme de l’amour perdu (“Il n’y a que les sons de l’absence”), où le silence règne désormais en maître (“Les phrases ont coulé à pic dans le silence”), où il faut se réhabituer à vivre dans la solitude (“Et l’on vit sans trop de présence / Tout se ressemble à...

sans couverture

Le Disque de Joseph d'Arimathie - Tome 3 - Sumerian Codex de Bleuette Diot

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
10 etoiles
Thriller, histoire et fantastique
Le Disque de Joseph d'Arimathie est le troisième et ultime tome du cycle Sumérian Codex, mais les aventures de Lanz Von Malberg n'en sont pas pour autant terminées puisque nous retrouverons celui-ci dans le cycle suivant : Trilogie Tempus Aeternum qui comprend trois tomes, Les seigneurs de la guerre, Le grimoire des dieux, La révolte de la saint Georges. Le disque...

sans couverture

Sumerian Codex, Lapis Ex Coelis - Tome 2 de Bleuette Diot

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
10 etoiles
Thriller, histoire et fantastique
Avec ce deuxième tome de Sumérian Codex l'histoire continue sur sa lancée. Une aventure toujours aussi bien conçue avec une intrigue extrêmement bien travaillée et des personnages merveilleusement ciselés. Nous continuons à suivre Yrmeline et Lanz, mais aussi les autres protagonistes rencontrés dans le premier volume. Une Yrmeline dont les origines lui confèrent un statut unique dont elle est prête à...

sans couverture

Sumerian Codex - Tome 1 : Le sceau du temple noir de Bleuette Diot

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
10 etoiles
Thriller, histoire et fantastique
Sumérian Codex est un roman historique enrichit d'ésotérisme, de fantastique et même agrémenté d'un zeste de science fiction, et rédigé comme un thriller . C'est GÉANT !!! On a rarement l'occasion dans les romans historiques de pénétrer dans l'Estonie médiévale et dans ses relations géopolitiques complexes. Le contexte nécessite quelques descriptions ralentissant le début du roman, mais elles sont nécessaires pour...

sans couverture

Des âmes simples de Pierre Adrian

critiqué par Christian Palvadeau - (53 ans)
10 etoiles
Le Mystère des âmes
« Après tout, nous sommes tous des âmes simples et perdues. Des hères qui rôdaillent en fond de vallée, incapables à la hauteur. Faibles à l'espérance. » p. 157 Au cœur d’une vallée pyrénéenne, Frère Pierre, sa vigie, un vieux moine curé, exerce là depuis un demi-siècle. Passe dans le monastère où il vit, tout une faune bigarrée et souvent...

sans couverture

L'Homme des bois de Pierric Bailly

critiqué par Christian Palvadeau - (53 ans)
10 etoiles
Disparition
Le père de l’auteur, après 44 ans de travail, lors d’une sortie en forêt en quête de champignons, glisse puis chute d’une petite falaise et se fracasse au sol, trois mois avant son départ en retraite. Le corps n’est retrouvé que trois jours plus tard. Qu’il est difficile de ne savoir avec certitude ce qui s’est réellement passé. Alors l’imagination...

sans couverture

Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit de Jean Pruvost

critiqué par Colen8 - (76 ans)
10 etoiles
La Méditerranée en partage
Faute d’avoir été fixée par l’écriture la langue des gaulois s’est quasiment perdue à quelques mots près. A contrario l’arabe s’est distingué par une richesse exceptionnelle qui en a fait la langue de la poésie, de la philosophie, des mathématiques, plus tard de la religion à travers le Coran. Le monde gréco-romain reconnaissait trois langues de portée universelle : le...

sans couverture

Le châtiment de Clara de Sergine Desjardins

critiqué par Alapage - (44 ans)
10 etoiles
Un roman bouleversant!
Un roman historique bouleversant et troublant. Une auteure à la plume juste, concise et surtout empreinte d'humanité. Le châtiment de Clara ne vous laissera pas insensible face au sort de ces femmes d'hier. Nous nous retrouvons à Paris au XVIIe siècle sous le règne de Louis XIV. Clara, notre protagoniste, est mariée à Nicholas, cet éminent médecin itinérant qui était très...

sans couverture

Toute fin est une histoire de Veronique Comolet

critiqué par Carnot - (54 ans)
10 etoiles
Bouleversant
Accompagner, écouter et se taire auprès de personnes en unité de soins palliatifs. Par de courtes rencontres ce livre nous plonge au coeur de la vie dans son intensité et sa richesse. Nous croisons des hommes et des femmes dont la fin est proche, et qui nous apprennent combien la vie est précieuse, singulière, déroutante parfois. Très bien...

sans couverture

La culture du narcissisme de Christopher Lasch

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)
10 etoiles
Notre culture du narcissisme
Je ne pense pas comme d'autres que le « moi » soit forcément haïssable. Il était important que cette idée apparaisse vers la fin du XVIIème siècle et que l'individu se libère de contraintes collectives pour se réaliser. Mais le « moi » a fini par prendre une importance démesurée, presque insupportable et envahir tout le reste. Cela amène le...

sans couverture

Un coeur sombre de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 37 ans)
10 etoiles
Comment le Bien et le Mal peuvent être intimement liés...
Présentation de l'éditeur : Combien de temps peut-on échapper à sa conscience ? Sous sa façade respectable, Vincent Madigan, mauvais mari et mauvais père, est un homme que ses démons ont entraîné dans une spirale infernale. Aujourd'hui, il a touché le fond, et la grosse somme d'argent qu'il doit à Sandià, le roi de la pègre d'East Harlem, risque de compromettre...

sans couverture

Le Palais des Doges à Venise de Giandomenico Romanelli

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
10 etoiles
L'architecture et la décoration d'un lieu de pouvoir
Le Palais des doges a été le lieu de l'ensemble des institutions politiques et judiciaires de la République et a alimenté beaucoup de curiosités. Son style détonne, par sa seule apparence extérieure, gothique ajouré aux accents orientaux. Aussi l'art religieux, par ailleurs à Venise, comme dans la voisine basilique Saint-Marc, est-il influencé par Byzance. Les institutions politiques, presque toutes collégiales,...

sans couverture

La Maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut

critiqué par LKA - (50 ans)
10 etoiles
Une belle découverte
Un roman extrêmement prenant. Une fois la porte de cette maison franchie, en compagnie d’Alan Lambin, le personnage principal, aussi sympathique qu’atypique, impossible de lâcher les pages, de repartir sans le fin mot de l’histoire. Et quelle histoire ! Fantôme, pas fantôme ? Émotion, suspense, Histoire, romance, surnaturel, un savoureux cocktail. Une belle histoire, poignante… Mais je n'en dis pas...

sans couverture

Dark secrets, le prix du sang de Alexandre Schoedler

critiqué par Bon-bouquins - (32 ans)
10 etoiles
De noirs secrets bien palpitants!
C'est le 1er livre que je lis de cet auteur...eh oui, je le découvre tardivement mais on va réparer tout de suite cette erreur en commandant très rapidement d'autres ouvrages!! ;-) dont le tout nouveau. L'écriture est très très agréable, le scénario très bien pensé. Franchement, top! On est tenu en haleine tout le long sans se douter le moins du monde...

sans couverture

Mérovingiens de Patrick McSpare

critiqué par Albator76 - (40 ans)
10 etoiles
Génial
Je conseille ce roman fortement pour qui aime l'histoire relative à l'avènement de Clovis. L'auteur nous emmène dans une histoire d'espionnage teintée de sorcellerie. Mêlant également une histoire d'amour, l'histoire nous montre comment notre pays s'est christianisé suite au baptême de Clovis. Je l'ai lu assez vite malgré le volume de pages assez important....

sans couverture

Une très légère oscillation de Sylvain Tesson

critiqué par Anna Rose - (45 ans)
10 etoiles
Journal d'un infatigable voyageur
Après avoir laissé Sylvain Tesson conquérant sur son side-car à travers les plaines de la Russie, c'est l'occasion de le retrouver plus intime et plus ténébreux. Certes son accident est venu bousculer une vie trépidante dont il lui a fallu faire le deuil. Il évoque peu et avec pudeur cet épisode brutal de sa vie. Rapidement le voyageur reprend le...

sans couverture

Le bûcher des innocents de Laurence Lacour

critiqué par Anna Rose - (45 ans)
10 etoiles
Passionnant et instructif
L'auteur est journaliste pour Europe 1 au moment du déclenchement de "l'affaire du petit Gregory". Elle relate neuf ans après les faits sa perception du drame. Sa narration s'appuie sur une documentation hallucinante; ses propos sont argumentés, expliqués. Elle n'hésite pas à pointer du doigt les défaillances, les failles, les abus et notamment les siens et ceux de ses confrères...

Page 1 de 7 Suivante Fin