Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Les géants de Blizzard de Denis Côté

critiqué par Windigo - (35 ans)
10 etoiles
Science-fiction pour enfants !
J'avais lu ce livre vers l'âge de dix ans, mais comme cela faisait longtemps, l'histoire, je l'avais en grande partie oubliée. Voici le résumé : Trois extraterrestres, venus de trois planètes différentes, doivent s'unir pour éviter une guerre inter-galactique. Pour cela, ils se rendent sur la planète Blizzard pour filmer ce qui se passe sur une base militaire secrète, et cela,...

sans couverture

L'égarée de Donato Carrisi

critiqué par Darkvador - (Falck - 51 ans)
10 etoiles
Le chuchoteur hurle, mais personne ne l'entend
"Dieu et un enfant c'est pour ça que quand il nous fait du mal , il s'en rend pas compte" Clap de fin! Dernier tome de la trilogie, quel final!! Avec ce livre Donato Carrisi a atteint le summum du thriller et de la perfection. On peut le lire sans avoir lu les 2 premiers tomes mais je ne vous...

sans couverture

La cigale aveugle de Henri Vernes

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
10 etoiles
le centenaire a frappé fort
Nous sommes dans l'Amazonie, dans les années 40. Les chercheurs d'or, les seringueros vivent au bord du fleuve, coupés de tout, isolés et le plus souvent sans femmes. Un jour, un métis arrive dans une concession, il a le bras en écharpe et un garrot, il a été piqué par une cigale aveugle et est donc condamné à mort. Or,...

sans couverture

Bird de Marc Villard

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
le père prodigue
"Bird" était le surnom de Charlie Parker, un célèbre saxophoniste américain qui a contribué à renouveler le jazz dans les années 1940. C’est aussi le nom que ses potes ont donné à un SDF, joueur de sax à l’occasion, qui zone dans Paris depuis une bonne dizaine d’années. C’est lui que recherche sa fille Cécile, depuis qu’elle a appris qu’il...

sans couverture

Sainte-Croix-les-Vaches, opus 1: Le seigneur des Causses de Vincent Ravalec

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
les bœufs ou la beuh, il faut choisir…
Un polar paysan, fortement teinté d’anarchisme (de gauche ? de droite ? Céline n’est pas loin…), glissant la morale sous le tapis pour le plus grand bien d’une bande de copains, décidés à sauver coûte que coûte leur coin de campagne isolé. Thomas Sorlut, ayant mis la main sur un magot issu d’un casse du siècle jamais résolu, va se...

sans couverture

Une chronique de la seconde moitié du siècle dernier de François Rivenc

critiqué par Marianneelisabeth - (73 ans)
10 etoiles
une chronique
cette chronique est un roman fascinant autour de trois personnages, depuis leur enfance et leur adolescence jusqu'à l'entreprise de restauration de l'empire austro-hongrois par Marianne Elisabeth Brunold. Tous commentaires sont les bien venus! F. Rivenc...

sans couverture

13 histoires diaboliques de Collectif

critiqué par Windigo - (35 ans)
10 etoiles
13 nouvelles horrifiques
Ce recueil de nouvelles d'horreur est tout simplement incroyable. C'est un pur chef-d'oeuvre. Évidemment, plusieurs auteurs y ont contribué, dont Dennis Etchison, Stephen King, Clive Barker et Peter Straub, pour ne citer que ceux-là. Je ne me suis pas ennuyé du tout en lisant ce livre. J'ai été effrayé, choqué, j'ai ri, mais je n'ai pas été déçu. Je recommande ce...

sans couverture

Entre dans ma vie de Clara Sánchez

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
laura laura pas
Une quête inlassable de la vérité, tel est le défi que se donne Verónica lorsqu'elle découvre la photo d'une fillette, prénommée Laura, que sa mère croit être sa sœur. Elle va reprendre à son compte, bravant moqueries et interdits, les recherches déjà menées par sa mère, qui n'a jamais accepté que son premier enfant soit déclaré mort à la naissance....

sans couverture

Nous sommes nés et ne mourrons jamais plus: L'histoire de Chiara Corbella Petrillo de Cristiana Paccini, Simone Troisi

critiqué par Hexagone - (47 ans)
10 etoiles
Quelle foi
Je vais d'abord évoqué le côté technique du livre. Il n'est pas bien écrit, j'entends par là que ce ne sont pas des écrivains qui l'ont rédigé mais les amis de Chiara. Que la version électronique comporte des coquilles, des fautes et au moins un mot qui n'est pas le bon en l'espèce contradiction pour contraction ! Que je pense qu'il n'est...

sans couverture

Le guide Paris des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, BD, romans de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Paris au cinéma, en littérature, en BD et en chanson
Ce guide ultra-récit fourmille de références relatives à Paris, où la capitale française apparaît dans les films, romans, bandes dessinées et chansons. Dans les différents chapitres, il est présenté les lieux d'exception, les thématiques de ces derniers, Paris au cinéma, dans les séries télévisées, en bandes dessinées et dans les romans. Des cartes replacent ces lieux. Il s'avère certes difficile...

sans couverture

Mes vrais enfants de Jo Walton

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
10 etoiles
Deux romans pour le prix d’un – mais pas seulement !
Début assez classique : une vieille dame, Patricia, dans une maison de retraite, se rappelle sa vie. Sauf que… malgré ses pertes de mémoire, elle se rappelle deux vies, ses deux vies dans lesquelles elle a eu des enfants, quatre dans l’une, trois dans l’autre. Deux vies très différentes dans deux mondes différents, l’un (à peu près) en paix, l’autre...

sans couverture

Kivu de Jean Van Hamme (Scénario), Christophe Simon (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
10 etoiles
Le retour de Van Hamme?
Attention, ici, on n'est plus du tout dans la production commerciale classique, parfois, il faut bien le dire, un peu décevante de Jean Van Hamme, mais dans le témoignage, dans l'humanitaire, dans le profond. C'est du lourd, du documentaire romancé, avec le talent époustouflant qu'on connait à ce scénariste de génie, d'une grande générosité quand il défend une noble cause...

sans couverture

Le paradoxe d'Anderson de Pascal Manoukian

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
Le paradoxe d'Anderson
C'est un roman social que nous propose Pascal Manoukian en cette rentrée littéraire. Direction l’Oise, Essaimcourt. Une famille unie, Christophe et Aline, la quarantaine, deux enfants; Léa 17 ans qui prépare son bac socio-économique, Mathis atteint d'une étrange maladie ( il est fragile et a besoin de soins). Ils ont acheté à crédit une petite maison. Ils vivent modestement en construisant une belle...

sans couverture

La baleine thébaïde de Pierre Raufast

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
10 etoiles
THÉBAÏDE, VOUS AVEZ DIT... THÉBAÏDE?
Richeville est un jeune homme timide et idéaliste, il vient juste d’obtenir le diplôme de de l'ESSEC de Cergy-Pontoise, mais il n’a aucune ambition, et ne se sent absolument pas attiré par une carrière dans le monde des affaires, ni dans la politique d'ailleurs... Il ne sait pas trop quoi que faire de sa vie et se cherche du travail, quand...

sans couverture

Guérilla Social Club de Marc Fernandez

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
el cóndor pasa (bis repetita)
Des militants, rangés de longue date des luttes de libération qui ont enflammé l’Amérique Latine dans les années 1970, sont enlevés, torturés et meurent dans d’atroces souffrances. Cela se passe quasi simultanément à Madrid, Paris, Buenos Aires et Santiago du Chili. Quel plan diabolique se cache derrière ce qui semble des actes tout à fait gratuits ? Un petit groupe...

sans couverture

Julian : Histoire d'un fantôme de Auteur inconnu

critiqué par Virginie02 - (30 ans)
10 etoiles
Fantomastique
Une histoire originale où il n'y a ni dragon, ni vampire, ni galaxie cachée, ni nouveau monde. Juste un garçon. Un garçon déchiré par la mort de sœur jumelle. Des années après cette tragédie, il aura l'occasion de la retrouver. Mais le monde des fantômes est cruel: Il est strictement interdit aux fantômes de rentrer en contact avec les vivants...

sans couverture

La conjuration antichrétienne de Mgr Henri Delassus

critiqué par Hexagone - (47 ans)
10 etoiles
Le Livre indispensable qui synthétise tous les autres.
Si vous avez recherché ce livre c'est que déjà vous avez deux qualités, d'être curieux et obstiné. Car il faut le dire, c'est un livre qui n'est pas connu du grand public et pour causes. Je me demande si de nos jours Mgr DELASSUS pourrait le sortir, surtout quand on voit le sort réservé à Zemmour qui , lui, enfonce des portes...

sans couverture

Géographie de l'instant de Sylvain Tesson

critiqué par Frunny - (PARIS - 53 ans)
10 etoiles
"La vie est un sursis !"
Sylvain Tesson est un écrivain et voyageur français. Depuis son plus jeune âge, il sillonne la planète de long et large, en train , à vélo, à cheval mais surtout à pied. Ses activités littéraires sont nombreuses (récits de voyages, articles dans de grands quotidiens nationaux, émissions de radio, ...) Un touche à tout, érudit, amoureux de la Nature et fataliste...

sans couverture

La frontière du loup de Sarah Hall

critiqué par Flo29 - (46 ans)
10 etoiles
Palpitant
Rachel Caine vit aux Etats-Unis, dans une réserve indienne. Elle y travaille comme spécialiste des loups. Elle rentre en Ecosse, son pays natal, quand un propriétaire terrien la recrute pour réintroduire le loup gris dans son domaine. Au fil des pages, nous découvrons les protocoles de réintroduction, la vie des loups, mais aussi la vie du personnage principal, avec sa...

sans couverture

Vagin tonic de Lili Sohn

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Prononcer : Va-Gin (comme la boisson) Tonic
Ce nouveau roman graphique de Lili Sohn traite du corps féminin. Après avoir eu un cancer du sein à 29 ans (qu'elle raconte dans la trilogie "La guerre des tétons"), elle s'est interrogée sur ce qui constitue la féminité. Qu'est-ce qui fait de nous des femmes ? Les cheveux ? Les seins ? La délicatesse... ?? Ainsi, ce livre traite du corps...

sans couverture

La guerre des tétons - tome 3 Mutation de Lili Sohn

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
La reconstruction
Dernier tome de la trilogie qui traite de la "reconstruction". La reconstruction psychologique après avoir eu le cancer mais aussi la reconstruction physique. Car, Lili (comme beaucoup de femmes jeunes ayant eu le cancer du sein) a effectué les tests d'onco-génétique et les résultats ont été positifs. Porteuse du gène "mutant" qui "favorise" le développement de ce cancer, elle décide...

sans couverture

La guerre des tétons - tome 2 Extermination de Lili Sohn

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Extermination
Le titre du tome porte bien son nom ! Après l'invasion, après l'annonce,... il est l'heure des traitements. Ce tome traite donc de la chimiothérapie qui a lieu après la tumorectomie (tome 1). Ou, combattre Günther avec les armes lourdes. Sujet toujours très bien traité. Ce tome est un peu moins drôle que le précédent mais il n'en reste pas...

sans couverture

La guerre des tétons - tome 1 Invasion de Lili Sohn

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
L'art de transformer le caca en paillettes
Lili apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein à 29 ans. Elle vit au Québec, sa famille et une partie de ses amis sont en France, elle décide alors rapidement d'ouvrir un blog et de publier ses dessins racontant ses épreuves pour tenir informé les gens qui l'entoure. Elle personnifie son cancer en lui donnant un nom : "Günther"...

sans couverture

Agonie d'agapè de William Gaddis

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
L'art, l'art ! Que diable !
William Gaddis n’est pas le plus populaire des écrivains américains du XXe siècle, mais il est assurément l’un de ses monstres, l’un de ses spectres qui hantent la sacro-sainte matrice de l’inconscient collectif et féconde les esprits vifs. Le monstre Gaddis est une créature bigarrée qui balance volontiers entre l’inspiration métaphysique et la vulgarité concrète d’une réalité inhabitable à force...

sans couverture

Aménagements successifs d'un jardin, à C., en Bourgogne : Suivi de Argumentation de Linès-Fellow de Jean-Marc Aubert

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
Un Asperger potentiel en Bourgogne.
Grâce à une réédition soignée, ce bref roman de Jean-Marc Aubert se donne la chance de retrouver un public amateur d’épopées absurdes et de projets donquichottesques qui finissent en eau de boudin. Cette aimable folie se situe en Bourgogne et nous permet de voir l’immense méticulosité d’un homme qui essaie de géométriser son jardin. On part en quelque sorte du...

sans couverture

La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc de Charles Péguy

critiqué par Hexagone - (47 ans)
10 etoiles
Péguy ce poète.
Il n'y a que deux livres de critiqués sur CL concernant Péguy. Cela m'étonne grandement et à la fois je le comprends sans le comprendre ! Pourquoi Péguy n'est plus lu ou si peu. La carence de ses écrits sur CL est assez révélateur. Alors qu'il y a moult établissements publics qui portent son nom, je suis certain que si l'on réalise un micro-trottoir,...

sans couverture

Cowboy Bebop : Deep space blues de Rémi Lopez

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
10 etoiles
See you, Space Cowboy
Cet ouvrage vient célébrer les 20 ans (déjà !) de la grandissime série d'animation japonaise "Cowboy Bebop". Mélange de science-fiction, de drame, de comédie, de polar et de western, le tout truffé de références culturelles, la série est un véritable chef-d'oeuvre qui a marqué sa génération et continue encore aujourd'hui à émerveiller comme au premier jour. Le livre retrace sa...

sans couverture

Possession de Paul Tremblay

critiqué par Haas Nigen - (France - 26 ans)
10 etoiles
Un thriller angoissant et terriblement dérangeant
Résumé (4ème de couverture): La famille Barrett mène une vie ordinaire à Beverly, une banlieue tranquille de Boston, Massachusetts, jusqu'au jour où leur fille de quatorze ans, Marjorie, commence à manifester les symptômes d'une étrange schizophrénie. Alors que des événements de plus en plus angoissants se produisent, les Barrett décident de faire appel à un prêtre qui ne voit qu'une seule...

sans couverture

Sur cette Terre comme au ciel de Davide Enia

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
10 etoiles
Coup d epoing, coup de coeur
Bonjour les lecteurs ... Premier roman de l'auteur. L'histoire se déroule à Palerme, cœur chaud de la Sicile. Depuis les années de fin de guerre, jusqu'aux années 1990, nous suivons le destin d'une famille à travers 3 générations. 3 générations d'hommes passionnés par la boxe, les filles et la vie. Le destin de ces hommes s'enchevêtre tout au long de ce récit, ils se transmettent...

sans couverture

La destruction de Dresde de David Irving

critiqué par Obriansp2 - (48 ans)
10 etoiles
Intéressant.
David Irving, c'est apparemment son premier livre sur l'histoire de la première guerre mondiale. Il a écrit ce livre en 1963 et il a été publié en 1964 en France. C'est un livre important car il reste très détaillé, il rapporte tous, les détails des vols et les détails des missions, l'auteur a dû passer des heures et des heures...

Page 1 de 7 Suivante Fin