Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Vers l'abîme de Erich Kästner

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
encore un grand livre
"Vers l’abîme" est la nouvelle traduction intégrale du roman d’Erick Kästner, auteur allemand très connu pour ses livres pour la jeunesse (dont le célébrissime "Émile les détectives") et dont une première version était parue chez Stock en 1937, sous le titre "Fabian", version faite sur l’édition allemande parue en 1931 et très expurgée des passages trop politiques ou trop licencieux....

sans couverture

Michel et le loup de Véronique Filion, Meg (Dessin)

critiqué par Windigo - (36 ans)
10 etoiles
Vivre avec un loup
Michel et le loup est une bande-dessinée pour enfants qui raconte en partie la vie de Michel Pageau, ancien trappeur et fondateur du refuge Pageau, en Abitibi. Cette histoire montre Michel, à différentes époques de sa vie, et commence avec sa rencontre avec un loup, alors qu'il est enfant. Michel et le loup deviennent alors des amis inséparables pour la...

sans couverture

Trou de mémoire - Intégrale de Roger Seiter (Scénario), Pascal Regnauld (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Excellent, tout simplement...
Puisque Pascal Regnault nous fait le plaisir de venir à Chalon-sur-Saône, le samedi 16 février à partir de 15h à la librairie L’antre des bulles, parlons de son travail car il n’y a pas que la nouveauté qui doive retenir notre attention. En effet, en dehors de sa collaboration avec Benoît Sokal dont nous reviendrons rapidement parler, il y a...

sans couverture

Les dieux criminels de Antoine Fleyfel

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Quand la religion dicte la politique
Religion, laïcité et démocratie ne sont pas toujours compatibles. C’est ce que montre l’analyse de trois mouvements fondamentalistes issus des religions abrahamiques faite par un jeune philosophe et théologien franco-libanais connaisseur par conséquent de la région dont il esquisse les origines plus anciennes qu’on ne pense. Leurs doctrines établies selon des théologies inclusives sans aucune exégèse critique, leurs fondements et...

sans couverture

Instants décisifs de George Walker Bush

critiqué par Windigo - (36 ans)
10 etoiles
Biographie d'un politicien
Cela m'étonne, que sur CL, qu'il n'y aie pas encore de critique sur ce livre, même neuf ans après sa sortie. D'un autre côté, je peux comprendre que Bush était mal aimé lorsqu'il était au pouvoir, du moins par chez-nous. Il était un républicain, ce qui se rapproche d'un parti conservateur, ce qui veut dire un parti de droite. Après...

sans couverture

Le village transparent de Claude-Henri Rocquet

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
10 etoiles
Etre dans la présence du monde
La poésie française contemporaine est riche de trésors et d’auteurs injustement méconnus. Je viens de découvrir Claude-Henri Rocquet avec ce petit recueil qui fait entendre une voix discrète, aux accents à la fois poignants et sublimes, et m’a irrésistiblement fait songer à Jean Le Mauve et à Robert Momeux. L’amour envers le monde, qui irrigue le recueil, m’a également fait...

sans couverture

Vasarely de Magdalena Holzhey

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
Le pionnier de l'art optique
Victor Vasarely, Hongrois installé en France, a contribué au lancement de l'art optique dans les années 1950, notamment via la galerie Denise René, à Paris. Il a introduit très vite les formes géométriques dans son oeuvres, car elle font écho au cosmos et donc à un mode universel de communication, en vue d'instaurer un art social. Il étudie la nature...

sans couverture

Vasarely - Le partage des formes de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
La géométrie et l'optique au service d'un beau universel
Victor Vasarely, artiste plasticien hongrois ayant pratiqué essentiellement en France, a contribué le mouvement optique, ou Op' Art, dans les années 1950. S'il a commencé à peindre des sortes de trompe-l'oeil sur motifs zébrés ou tigrés, il en est progressivement venu à épurer ses lignes vers des formes géométriques, car ils reprennent ce qui existent dans le cosmos et contribuent...

sans couverture

Meurtre à Blackness Road de Minette Walters

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
une poule nommée elsie
Une chronique judiciaire, basée sur un fait divers réel, magistralement mise en scène par Minette Walters, la maîtresse du mystère britannique (après la défunte Agatha Christie). Meurtre ou accident ? Le mystère de la mort d'Elsie Cameron, amoureuse éconduite, n'a jamais été éclairci, malgré la condamnation à la pendaison de son fiancé Norman en mars 1925. L'auteure apporte un point...

sans couverture

Les repentirs de Marc Séguin

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
10 etoiles
Vivre comme le vrai monde
Marc Séguin est un artiste peintre franco-ontarien né à Ottawa. Il a séduit New York avec ses tableaux, mais il séduit aussi par ses romans. Avec sa dernière œuvre, le héros, qui se prénomme Marc comme l’auteur, revisite son enfance, sa vie amoureuse avec Arielle et sa vie professionnelle. Raconter un parcours donné n’est pas le comble de l’originalité. Mais...

sans couverture

Couché dans le pain de Chester Himes

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
harlem story
Harlem, New York City, fin des années 50. Avant de devenir la coqueluche des "bobos" new-yorkais, Harlem était un quartier pauvre, mal famé, une sorte de "ghetto" afro-américain en marge de la société de consommation. Tel est le cadre des aventures de deux flics qui ont fait la célébrité de l’auteur de "La reine des pommes" : "Fossoyeur" et "Ed...

sans couverture

Psychologie de l’éducation: L’éducation est l’art de faire passer le conscient dans l’inconscient de Gustave Le Bon

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Le Bon a tout bon.
GLB est un auteur du début du 20 ème siècle. Il a écrit un livre très célèbre qui fait encore foi de nos jours par sa pertinence, il s'agit de Psychologie des Foules. Il a écrit Psychologie du socialisme et beaucoup d'autres livres notamment celui qui fait l'objet de cet avis. GLB n'est pas le genre d'auteur à ménager les susceptibilités, quand il...

sans couverture

Un demi-siècle de mensonges de Jean-Louis Aerts

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Un thriller palpitant sur un fond historique
C'est le deuxième roman de mon compatriote Jean-Louis Aerts, prof de français et latin, historien de formation, et on le sent dans l'écriture de ses romans. ♥ Il s'agit de la suite et fin d'une belle saga, le premier tome était "Un siècle de mensonges" paru en mai 2016. (Mon billet se trouve ici) Pour rappel, dans le premier...

sans couverture

Les Passeurs de livres de Daraya - Une bibliothèque secrète en Syrie de Delphine Minoui

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Les livres, ultime défense contre la violence d’Etat
Interpellée par une photo de livres bien rangés sur leurs rayonnages au cœur du conflit syrien meurtrier, la journaliste Delphine Minoui établie à Istanbul en Turquie creuse la piste pour remonter à la source dont elle tire ce récit poignant. Tant bien que mal des contacts plus ou moins réguliers sont établis via Skype et les téléphones portables. Elle découvre...

sans couverture

Une Vie de Garçon de Olivier Papleux

critiqué par Flutoli - (55 ans)
10 etoiles
Quatrième de couverture
« Un garçon est forgé par l’inné et l’acquis, son patrimoine génétique et son environnement […] Mais aussi, il est libre d’être et d’agir. » Émaillant sa narration de poésie et d'amour, Xavier Pépillou évoque son histoire de vie, depuis sa naissance dans le Lot-et-Garonne. L'intrigue est tendue. Les lectrices appréhendent avec stupeur ce qui fait courir les garçons tandis que...

sans couverture

La guerre des pauvres de Éric Vuillard

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
Une des épopées des sans rien
La guerre des pauvres récit d'Eric Vuillard éditions Actes Sud 68 pages intenses janvier 2019 Ce livre tombe à pic.... L'irruption du mouvement des gilets jaunes a-t-elle inspiré l'auteur ? Peut-être.... Mais aujourd'hui comme avant-hier à la fin du Moyen Age, au début de la Renaissance ou après, les damnés de la terre qu'on n'attendait pas, jaillissent et se montrent courageux et plus que téméraires. Ils...

sans couverture

Journal de taule de Christophe de La Condamine

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
la prison par le menu
Le 7 décembre 2004, Christophe de La Condamine est arrêté et placé en garde à vue pour sa participation à un braquage d'un péage d'autoroute. Pour éviter à sa famille et à ses amis une perquisition policière, il avoue. Il est emprisonné, d'abord à la Maison d'arrêt de Saintes, puis à celles de Gradignan et d'Angoulême, enfin au centre de...

sans couverture

La Légende du Héros Chasseur d'Aigles, Tome 1 : de Yong Jin

critiqué par Deleatur - (51 ans)
10 etoiles
Une formidable épopée
Jin Yong, ou Louis Cha, était un auteur immensément populaire en Chine mais pratiquement inconnu en France. Ce premier tome de la Légende du héros chasseur d'aigles nous emmène dans la Chine du 12è siècle avec un souffle digne des meilleurs romans d'Alexandre Dumas. L'histoire est celle de deux amis jurés injustement assassinés par les envahisseurs Jin. Leurs fils, formés...

sans couverture

L'Odeur de la Forêt de Hélène Gestern

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
10 etoiles
Un délice de lecture
C'est en effet avec un infini plaisir que je me suis laissée embarquer dès le début dans ce roman, plaisir toujours soutenu jusqu'à l'issue de ses 740 pages, fait assez rare pour mériter d'être souligné. Voici donc une œuvre ambitieuse et passionnante, remarquablement écrite et construite qui se lirait comme une enquête policière si elle n'était d'une toute autre envergure. Mêlant...

sans couverture

Naufragé volontaire de Alain Bombard

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 83 ans)
10 etoiles
Un homme juste peut-il sauver le monde ?
Alain Bombard a été le héros de toute une génération. Je me souviens qu’au collège, quand nous devions choisir un sujet d’élocution, il y avait toujours un élève qui choisissait Alain Bombard. Et il le méritait bien ! Son exploit a été vraiment sensationnel. Il s’est passé en 1952. Cette année-là, quand des nouvelles d’Alain Bombard avaient paru dans une journal,...

sans couverture

Katanga - tome 3 : Dispersion de Fabien Nury (Scénario), Sylvain Vallée (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
10 etoiles
Folie et violence
Les diamants et la possibilité de devenir riche très rapidement s'emparent des hommes, de tous les hommes, sans exception. En ce début des années soixante, la violence et la rapacité sont partout, et beaucoup y laissent leur vie. On croise des mercenaires, des "affreux" comme on disait à l'époque, des politiciens africains assoiffés de pouvoir et de richesses, des...

sans couverture

Le Mépris de la démocratie: Retour sur le traitement médiatique des élections présidentielles de 2002 et 2017 de Mathias Reymond

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
10 etoiles
les merdias au garde-à-vous
"À chaque mobilisation sociale, à chaque conflit militaire, à chaque élection, le constat ne varie pas : les médias sont des médias de parti pris. Avec des nuances quand ce sont des médias de masse. Sans nuances – et cela peut se comprendre – quand ce sont des médias d’opinion. Le même processus, « information-mobilisation-culpabilisation », est ajusté à la...

sans couverture

La somme de nos folies de Shih-Li Kow

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
une bonne surprise
L'auteur est malaise, mais écrit en anglais. Le roman se passe dans un petit village de Malaisie : Lubok Sayong, situé entre deux rivières et trois lacs, ce qui le rend inondé souvent à la saison des pluies; qui peut être terrifiante. Justement, ça commence par un déluge et une inondation catastrophique. Mami Beevi, dont la modeste maison est envahie par...

sans couverture

Louis XVI de Bernard Vincent

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Vive le Roi
Il y a deux personnages historiques pour qui j'ai le plus vif intérêt, il s'agit de Jeanne d'Arc et de Louis XVI. Plusieurs siècles séparent les deux personnes mais quelque chose, selon moi, les relie. Une certaine période où les temps sont incertains, où les loups sont en embuscade, les opportunistes aux aguets et surtout période marquée par l'iniquité. Aussi bien pour l'une...

sans couverture

Les prédateurs au pouvoir : Main basse sur notre avenir de Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
la ploutocratie mondialisée sur le grill
La "crise" des gilets jaunes nous rappelle à l'oreille que, au delà du clivage droite-gauche, il existe une nouvelle religion, cachée sous le masque de la soi-disant incontournable "économie de marché" ("There is no alternative", clamait déjà la Thatcher), qui n'est autre que le culte très ancien du Veau d'or. On sait que les 8 milliardaires les plus riches possèdent...

sans couverture

Jeanne d'Arc, Vérités et légendes de Colette Beaune

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Jeanne, celle que j'aime.
Il y a les romans et les livres d'histoire. Celui de Colette BEAUNE appartient à la seconde catégorie version sérieuse et certifiée. C'est le premier livre que je lis de cet auteur et je n'ai pas été déçu. J'ai déjà lu plusieurs livres sur Jeanne mais le fait d'en lire un énième n'a en rien freiné ma motivation et mon entrain. Le livre est...

sans couverture

Ma Provence d'heureuse rencontre de Pierre Magnan

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Merci monsieur Magnan.
J'ai eu la chance il y une dizaine d'années de rencontrer Pierre MAGNAN qui est aujourd'hui décédé. C'était dans un village de Provence, sous les platanes, où il faisait une dédicace. Nous étions environ 40 à l'écouter nous parler de sa vie. Tout le monde connait Pierre Magnan sans le connaître. C'est lui qui a écrit La maison assassinée. J'avoue que le film m'avait plu. Lorsque...

sans couverture

Les Misérables - Vol 4 de Takahiro Arai

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Marius
Présentation : Ayant retrouvé la liberté, Jean Valjean souhaite honorer la promesse qu'il avait faite à Fantine: libérer Cosette. Il arrive à Montfermeil la veille de Noël. Cosette est toujours en haillons. En échangeant quelques mots avec la jeune servante, Jean Valjean reconnaît la fille de Fantine. Il lui fait cadeau de la poupée tant admirée, indemnise les affreux aubergistes et emmène...

sans couverture

Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Changer l'eau des fleurs
Attention, ne vous fiez pas aux apparences, c'est un peu le thème de ce roman qui contrairement à sa couverture et à son titre n'a rien d'une romance ou d'un livre feel-good. Non détrompez-vous, il s'agit d'un superbe roman qui donne de vraies émotions, qui nous parle de la vraie vie qui n'est hélas pas toujours rose. C'est l'histoire de Violette Toussaint,...

sans couverture

La belle de Joza de Květa Legátová

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
10 etoiles
Magnifique
Pendant la seconde guerre mondiale en Tchécoslovaquie occupée, une jeune femme, Eliska, médecin dans un hôpital sert d'agent de liaison pour la résistance. Sous la menace d'une arrestation par la Gestapo, elle se voit contrainte de disparaître dans l'urgence. Profitant du retour d'un de ses patients dans ses montagnes moldaves, on l'expédie avec lui sous une fausse identité. Tout est...

Page 1 de 7 Suivante Fin