Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Le groupe de Jean-Philippe Blondel

critiqué par Flo29 - (45 ans)
10 etoiles
Je l'ai lu d'une traite
Voici un petit livre qui se lit d'une traite quand on connaît un peu le sujet. En terminale, deux professeurs décident de créer un atelier d'écriture. Dix élèves s'y inscrivent et découvrent le bonheur de se livrer et d'écouter les autres. Pour moi qui ai pratiqué l'atelier d'écriture, c'est un peu la continuité de ce que j'ai pu faire avec mes...

sans couverture

Une brève histoire culturelle de l'Europe de Emmanuelle Loyer

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Les convergences politiques, sociales et culturelles en Europe
A l'heure du repli sur soi, à l'instar de l'époque de la constitution des Etats-Nations, des lignes de convergences politiques et culturelles persistent et continuent de constituer un patrimoine commun aux pays d'Europe. La naissance des Nations, l'urbanisme et la flânerie en ville, l'émergence des spectacles, des politiques culturelles, l'évolution de la citoyenneté et de la place des femmes dans...

sans couverture

Dictionnaire de synonymes et mots de sens voisin de Henri Bertaud Du Chazaud

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Sous la main
J'ignore pourquoi je n'ai pas encore signalé ce livre que j'utilise tous les jours pour n'importe quel type de rédaction. Trouver le mot juste qui traduit bien ce que j'ai en tête ou un vocable plus original que celui qui me vient à l'esprit ou effectuer une correction. Il sert à tout. Il y a bien d'autres ouvrages remplissant le...

sans couverture

Choc des civilisations pour un ascenseur Piazza Vittorio de Amara Lakhous

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
salade romaine
Un livre, petit par la taille, mais grand par la qualité de l’écriture et la force du message délivré dans cette chronique du racisme ordinaire. Des personnages d’origines sociales et culturelles variées se côtoient dans un immeuble d’une Rome contemporaine et terriblement universelle. Le point focal de ce microcosme est l’ascenseur, que certains voudraient voir réservé aux plus "méritants", entendez...

sans couverture

L'économie symbiotique : Régénérer la planète, l'économie et la société de Auteur inconnu

critiqué par Colen8 - (76 ans)
10 etoiles
Une poule aux œufs d’or qu’il suffit de faire vivre
Difficile de ne pas être emballé par les perspectives d’Isabelle Delannoy proposées ici avec une intelligence créatrice aussi optimiste que subtile. Il y a mieux à faire que de rester les prédateurs de notre environnement en épuisant des ressources finies comme le montrent des initiatives écoresponsables donnant la priorité à la restauration des équilibres menacés, sans craindre bien au contraire...

sans couverture

Swastika night de Katharine Burdekin

critiqué par Flo29 - (45 ans)
10 etoiles
Une uchronie
Sept siècles après le nôtre, comment serait la société si l'Allemagne nazie avait gagné la guerre? C'est la question à laquelle tente de répondre ce livre, que j'ai découvert complètement par hasard. Hitler est mort depuis bien longtemps, il est devenu un dieu blond de 2 m 10. Les chapelles et églises lui sont dédiées, les femmes sont parquées dans des...

sans couverture

L'évangélisation impertinente : Guide du chrétien au pays des postmodernes de Thierry-Dominique Humbrecht

critiqué par Emilien Halard - (32 ans)
10 etoiles
L'évangélisation selon le frère Humbrecht
Ecrit en 2012, « L’évangélisation impertinente » du frère Humbrecht, prêtre dominicain, se décompose en deux parties. Tout d’abord, l’auteur dresse l’état des lieux spirituel de la France contemporaine. Il s’intéresse ensuite aux moyens concrets d’y porter la parole du Christ. La société et les communautés chrétiennes étant ce qu’elles sont, il reste à trouver le moyen d’annoncer l’évangile...

sans couverture

La musique est un tout de Daniel Barenboim

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Au coeur de la musique classique
Dans la ligne de ses livres précédents, Barenboim revient sur ce qui emplit sa vie de pianiste et chef d'orchestre. La musique d'abord dont il analyse en expert la composition et l'interprétation, rappelant q'une oeuvre est un tout organique fondé sur le contrepoint, que l'interprétation doit faire apparaître - c'est son éthique - à la suite d'un travail intense sur...

sans couverture

Et si l'amour c'était aimer ? de Fabcaro

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
10 etoiles
Quel bonheur !!!
Il est toujours très délicat de porter un regard sur un objet nouveau, non identifié et qui plus est appartenant à la catégorie des œuvres d’art. Précisons cela avec soin… Tout d’abord, vous le savez bien si vous me suivez depuis longtemps, la bande dessinée est un art ! Certes, un art narratif mais cela n’enlève rien à son patrimoine artistique,...

sans couverture

D'un jardin l'autre de Florence Soufflet

critiqué par Gthomas - (Grenoble - 51 ans)
10 etoiles
Une exploration de l’âme humaine : entre Occident et Orient
« Naître de n’être » Il est difficile de comprendre, d’appréhender, de ressentir l’absence du Père, pour qui ne l’a pas vécue : Florence Soufflet nous « plonge » dans cette absence, nous la fait vivre de l’intérieur, sans filtre. Tout d’abord, il y a la genèse de Flore : la rencontre et l’amour interdit (« sacrilège aux conventions ») d’Azur...

sans couverture

L'amour après de Marceline Loridan-Ivens, Judith Perrignon

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Dur d'aimer après la déportation
Une femme très énergique et engagée, avide de savoir, se rend compte qu'elle n'arrive pas à s'engager en amour et qu'elle apprécie la solitude. Aussi a-t-elle vécu la déportation et les camps de concentration et qu'elle n'a jamais connu d'existence véritablement indépendante. Sa nudité lui fait peur, l'engagement à long terme également, la solitude lui plait bien. Son existence après...

sans couverture

Le Commando des Pièces-à-Trou de Pierre Coran

critiqué par VLEROY - (39 ans)
10 etoiles
Utile pour le devoir de mémoire
Dans cette trilogie, l'écrivain et instituteur belge Pierre Coran raconte la deuxième guerre mondiale vécue par une bande de garçons dans son village natal de Saint-Denis, près de Mons. Elle se compose de trois tomes : "Le Commando des Pièces-à-Trou" (en 1940), "La fronde à bretelles" (au milieu de la guerre) et "La Nuit des Pélicans" (en...

sans couverture

Cinq branches de coton noir de Yves Sente (Scénario), Steve Cuzor (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
10 etoiles
Choc graphique à découvrir, grande bande dessinée à lire !!!
On en a beaucoup parlé ici déjà et, pourtant, il est temps que je vous propose ma vision de cet album Cinq branches de coton noir d’Yves Sente et Steve Cuzor, un magnifique album publié par les éditions Dupuis dans la collection Aire libre qui fête cette année ses trente ans d’existence… Yves Sente est connu, surtout, pour ses reprises des...

sans couverture

Dossier Kastor de Catherine Fradier

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
bruxelles, c'est trop chou…
Deux femmes, deux destins. L'une, française, bardée de diplômes, est à la tête de la Commission Européenne en charge de l'énergie, et souhaite voir l'Europe se débarrasser du carcan nucléaire. L'autre, allemande, plus à l'aise dans les arts martiaux que devant un tableau Excel, est une activiste au service d'une organisation antinucléaire aux méthodes plutôt expéditives. Elles vont se croiser...

sans couverture

Chronique française - De Mitterrand à Macron de Jean Viard

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Construire l'avenir
Ce livre est un recueil d'environ soixante articles de journaux individuels ou cosignés, de préfaces de livres et de chroniques publiés par Jean Viard entre 1993 (le premier est du 25 mars 1993) et 2017 (le dernier est de juin 2017). Quelques pages de synthèse écrites en 2018 complètent l'ouvrage. Un premier intérêt de ce livre est de suivre sur...

sans couverture

La femme qui tuait les hommes de Ève de Castro

critiqué par Rerexxx - (40 ans)
10 etoiles
Formidable !
Un livre d’une très grande puissance et d’une immense qualité littéraire ! Une histoire étonnante dans la Russie de la révolution bolchevique, une histoire de femme, qui résonne comme un écho étonnant aux affaires qui défraient la chronique judiciaire actuelle. Quel talent !...

sans couverture

L'Enigme du bonheur de Antonio Manuel

critiqué par Antonio - (50 ans)
10 etoiles
L'Initiatiation au bonheur...
" L'Enigme du bonheur " est à la fois un roman passionnant et un édifiant petit livre de sagesse et de savoir théoriques et pratiques relatifs à la philosophie, la littérature, la peinture et le yoga ! Le bac en poche avec le roman d'initiation au bonheur de la philosophie intitulé " L'énigme du bonheur " rédigé par un professeur...

sans couverture

Un jihad de l'amour de Mohamed El Bachiri

critiqué par Le rat des champs - (67 ans)
10 etoiles
La tolérance et le respect avant tout.
Le 22 mars 2016, Loubna, l'épouse de Mohamed El-Bachiry, se trouvait dans la rame de métro qui a explosé lors des attentats de Bruxelles, à la station Maelbeek. Mohamed et Loubna vivaient un bonheur absolu, ils formaient un couple soudé par l'amour, duquel étaient issus trois enfants, et la mort violente et absurde de cette mère de famille,...

sans couverture

Amitié : L'art de bien aimer de Simone Weil

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 72 ans)
10 etoiles
la chair de l'amitié
Valérie Gérard, dans la belle préface qu’elle consacre à ces quelques pages de Simone Weil sur l’amitié, indique que "la véritable amitié [est l'] alliance impossible, contradictoire, à peine pensable, de besoin vital de l’autre et de respect de l’autonomie de chacun." Et, en effet, Simone Weil enfonce le clou à maintes reprises : "Nous haïssons ce dont nous dépendons. Nous prenons en dégoût...

sans couverture

Omelette de Alain Doucet

critiqué par Pjb33 - (66 ans)
10 etoiles
le patron et l'ouvrier
"Tout ça s'est passé si vite. En quelques jours. L'homme se dit qu'une vie c'est rien." L'homme en question est un ouvrier proche de la retraite. Depuis la mort de sa femme, il a acquis quelques poules pondeuses. La toute dernière, noire, qu'il surnomme Noirpiote, pond des œufs exceptionnellement gros, qu’il fait cuire et apporte à la cantine de l’usine pour son repas...

sans couverture

Les Loyautés de Delphine de Vigan

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
Les loyautés
C'est un magnifique roman choral que nous propose Delphine de Vigan. Un roman à quatre voix; deux adultes et deux enfants. Il y a Hélène (prof) meurtrie dans son enfance qui sent que quelque chose ne tourne pas rond chez Théo. Elle s'inquiète jusqu'à l'obsession. Il y a Cécile, la mère de Matthis qui elle aussi s'interroge sur son couple, la relation...

sans couverture

Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N'Sonde

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
10 etoiles
LA VICTOIRE DU MAL
Comment faire face au mal absolu ? Sans le nommer ainsi de prime abord, Wilfried aux mesquins venus de l’océan nous donne des esquisses de réponse dans Un océan, deux mers, trois continents. Le personnage central, Nsaku Ne Vunda est né vers 1853 sur les rives du fleuve Kongo. L’une des particularités de son destin est qu’il a été...

sans couverture

Pas "client" de Patric Jean

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
L'exploitation violente de la domination masculine
Ce cinéaste engagé s'est spécialisé dans les statuts et la vie des classes sociales en difficultés et précarisées. Au cours de ses recherches, entretiens, comme lors de son service militaire, il a été confronté à la prostitution, et il a saisi que la fragilité des femmes les conduisait souvent à pratiquer les relations intimes tarifées, pour faire perdurer, sans s'en...

sans couverture

Être heureux simplement de Stéphane Jalbert

critiqué par Lequebecois - (52 ans)
10 etoiles
J'ai aimé
Petit livre (côté format et nombre de pages). Par contre, le sujet dont l'auteur parle est expliqué simplement. Il a un style qui est droit au but; du genre qu'il y aurait pu facilement avoir le double de pages, mais ç'aurait été superflu. Il a donné plusieurs astuces simples pour calmer le mental (ce qui semble être son point principal dans...

sans couverture

Abandon de Meg Cabot

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
passeur d'âmes
Un roman fantastique mettant aux prises Pierce, une jeune fille de quinze ans fille d’un PDG d’une florissante multinationale, et John, un être à la fois divin et humain, capable du meilleur comme du pire, selon l’humeur du moment. Une revisitation de la mythologie grecque à l’heure des portables et des réseaux sociaux, mais aussi une très belle histoire d’amour...

sans couverture

Éléments d'un songe de Philippe Jaccottet

critiqué par Eric Eliès - (43 ans)
10 etoiles
Méditations sur la condition humaine et sur l'essence de la poésie
Ce recueil de textes courts, dont le ton m’a souvent fait songer aux paroles d’Yves Bonnefoy, mêle des récits, parfois oniriques, et des réflexions portant principalement sur l’essence du sentiment poétique, dont Jaccottet souligne la parenté avec le sentiment mystique tout en se défendant de vouloir les confondre. Le recueil est riche d’anecdotes autobiographiques illustrant le rapport au monde de Jaccottet,...

sans couverture

Lila de Marilynne Robinson

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)
10 etoiles
Une lecture rare et bienfaisante
Marilynne Robinson: ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant... Appréciée et d'ailleurs interviewée par Obama qui avait fait de son "Gilead" un de ses livres de chevet, cette auteure, bien que peu prolixe en tant que romancière, a néanmoins cumulé des prix prestigieux (*). Cela faisait déjà un moment que l'idée me titillait d'aborder son œuvre et que...

sans couverture

Persona : Derrière le masque Volume 2 de Rémi Lopez

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)
10 etoiles
Un éloge de la rébellion.
Voici déjà le deuxième ouvrage consacré à l'excellente série de rpgs japonais "Persona", après un premier volume remarquable. Ce deuxième livre est exclusivement consacré à l'immense "Persona 5", dernier opus de la série sorti en Occident en 2017. Un titre en forme d'aboutissement pour la saga, unanimement salué par la presse et le public comme l'un des meilleurs jeux de...

sans couverture

La musique éveille le temps de Daniel Barenboim

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Formidable
Ce livre révèle l'extraordinaire personnalité du pianiste et chef d'orchestre célébré pour son talent dans le monde entier. Daniel Barenboim y remplit deux objectifs. En premier lieu, il explicite la musique classique et son interprétation. En second, il établit des liens entre elle et la manière de conduire la politique et la vie quotidiennes. Ces deux plans s'entremêlent et se...

sans couverture

La Konvention de Danny-Philippe Desgagné

critiqué par Armurier - (51 ans)
10 etoiles
La Konvention
Danny-Philippe Desgagné est, pour moi en tout cas, un nouvel auteur... Toutefois, dès la première page lue il devient évident que ce type est un vieux routier. La Konvention, est un périple au coeur de l'horreur et de la folie "cohérente, acceptable et même nécessaire", selon les protagonistes principaux de ce roman. D'où ce gars tire-t-il son inspiration, je...

Page 1 de 7 Suivante Fin