Les coups de coeurs les plus récents


sans couverture

Rêve à rebours de Brigitte Moreau

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
10 etoiles
un père, une fille
"Dix-huit ans, enfin ! Avec quelle impatience elle a attendu ce moment. Le jour de sa libération, le jour où elle ne devrait plus se soumettre au bon vouloir de cette tante qui l'a élevée avec tant de sévérité et qui ne voit la vie qu'en termes d'obligations et d'interdictions". Pauline choisit aussitôt de se faire tatouer. Puis de retrouver...

sans couverture

La nettoyeuse de Elisabeth Herrmann

critiqué par Ptitratdebiblio - (29 ans)
10 etoiles
Histoire captivante avec héroïne originale
Ce livre m'a captivée dès les premières pages, et tenue en haleine jusqu'au dénouement. L'histoire est celle de Judith, occupant un emploi plus qu'atypique, à la recherche de son passé, et ne pouvant pas imaginer ce que ses recherches ardues de la vérité vont l'amener à découvrir. En regardant au-delà du caractère horreur de l'histoire sur la partie scène de crimes, l'écrivaine...

sans couverture

Le Baron Bagge de Alexander Lernet-Holenia

critiqué par Kostog - (46 ans)
10 etoiles
Lyrisme et fantastique
Il est étonnant que ce classique de la littérature autrichienne et de la littérature fantastique allemande n'ait pas encore de recension ici. Le baron Bagge nous narre son aventure : hiver 1915, alors jeune officier de l'armée austro-hongroise, il se retrouve avec un détachement de cavalerie assez anachronique à la recherche de l'ennemi aux confins de la plaine hongroise et des...

sans couverture

Œuvres de Albert Camus

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Une anthologie quasi-indispensable
Albert Camus a rédigé des oeuvres incontournables. Acteur majeur du mouvement de l'Absurde, il se tient à dénoter le non-sens de la condition humaine et les causes menant à la révolte. Les romans et essais philosophiques, nouvelles et pièces permettent de faire le tour de sa pensée, avec sa peur de devenir indifférent à autrui, là où la solidarité reste...

sans couverture

Histoire du poète qui fut changé en tigre de Atsushi Nakajima

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 72 ans)
10 etoiles
Fantastique
Ce recueil de contes et nouvelles comprend les récits écrits par Nakajima dans les six mois qui précédèrent sa mort prématurée en 1942 à trente-trois ans. J'avais déjà lu de cet auteur un très beau récit biographique sur les derniers temps de Robert-Louis Stevenson : "La mort de Tusitala". L'auteur, élevé dans une famille d'érudits confucianistes, connaissait les classiques chinois et aussi...

sans couverture

Le pays d'en haut de Miles Franklin

critiqué par Pierrequiroule - (Paris - 37 ans)
10 etoiles
Chef d'oeuvre de la littérature australienne
Dans la luxuriante vallée de Bool Bool, au coeur des Montagnes Bleues, vivait autrefois une communauté de colons australiens. Ce roman est l'histoire des familles Mazere, Poole, Lobosseer et de leurs voisins du Pays d'en haut. Au milieu du XIXeme siècle, l'Australie est encore majoritairement rurale. Immergés dans des paysages paradisiaques, les hommes n'en doivent pas moins travailler sans relâche...

sans couverture

La forêt muette de Pierre Pelot

critiqué par Hexagone - (47 ans)
10 etoiles
Elle a tant de choses à dire cette forêt.
Je n'ai lu qu'un seul livre de Pelot, Maria, un livre extraordinaire qui m'avait beaucoup ému. Je n'ai jamais lu l'Été en pente douce, ni vu le film. C'est une amie qui m'avait conseillé de lire La forêt muette, elle en avait un vague souvenir mais il l'avait beaucoup marquée. Un livre court, une perle. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un...

sans couverture

Roxana sur les fils du temps (tome 1): Les Visions de Samuel de Nathalie Dessy

critiqué par Nathy82 - (Verviers - 35 ans)
10 etoiles
Très bon livre
Jeune femme aussi douce que fragile, Meredith se voit contrainte de quitter son travail et sa ville natale suite à la mort brutale de sa mère. Elle quitte l’Ohio pour la Louisiane et la charmante petite ville de Minden. Rapidement, elle se lie avec une joyeuse bande d’amis et en oublie presque ses soucis passés. Mais lorsqu’elle croise le regard...

sans couverture

Norma de Sofi Oksanen

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
thriller capillaire
Un thriller étrange, flirtant avec le fantastique, mettant en scène une jeune femme, Norma, dotée d'une curieuse capacité de croissance capillaire. Ses magnifiques cheveux blonds, de type "ukrainien", repoussent à une vitesse prodigieuse, une particularité génétique qui a sauté plusieurs générations, et que sa mère va cacher soigneusement, en faisant son gagne-pain. On découvre les dessous de l'industrie du cheveu,...

sans couverture

Une immense sensation de calme de Laurine Roux

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
La concordance des vies.
Sans doute serait-il audacieux, voire indûment professoral, d’affirmer que ce beau premier roman de Laurine Roux propose instinctivement une lecture de la philosophie de Spinoza. Et pourtant, plus on avance dans ce texte, plus on présume, en même temps que l’existence progressivement assagie de la narratrice, ce dont il s’agit lorsque nous faisons l’expérience de l’éternité, c’est-à-dire lorsque nous sentons...

sans couverture

Kaamelott, Livre 1 : deuxième partie de Alexandre Astier

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Etre Roi de Bretagne n'est pas de tout repos
La quête du Graal est toujours au point mort à Kaamelott. En même temps avec un Merlin incompétent, des chevaliers qui, à part Lancelot, ne sont pas bien dégourdis, les doléances des paysans toutes plus stupides les unes que les autres et les lubies de la Reine Guenièvre, le Roi Arthur est déjà suffisamment occupé comme ça et ce pour...

sans couverture

Le peignoir aux alouettes de Anna Alexis Michel

critiqué par Natsco - (44 ans)
10 etoiles
un roman que j'ai dévoré, adoré...
"Le peignoir aux alouettes" est un livre que j'ai dévoré, adoré...Un livre moderne qui parle des relations virtuelles avec beaucoup de justesse et avec des personnages féminins absolument attachants , même drôles ! J'ai aussi adoré détester Michel, le personnage masculin, un pervers narcissique qui croit pouvoir manipuler ces quatre femmes, qui se révèlent beaucoup plus intelligentes que lui. Le...

sans couverture

Il y avait des rivières infranchissables de Marc Villemain

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
L'amour à la racine.
Une expression de Jacques Rancière a été abondamment reprise et commentée : « le partage du sensible » (pour réfléchir à la proportion de monde qui nous appartient en propre et à celle qui nous appartient collectivement). Le nouveau recueil de nouvelles de Marc Villemain se situe en amont de ce partage car ce dernier ne concerne que des grandes...

sans couverture

Sur la mauvaise pente de Graham Hurley

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
train train…
Joe Faraday et Paul Winter, enfin réunis au sein de la section des "Crimes graves", vont mener à bien deux enquêtes, chacun avec ses méthodes bien à lui. Faraday, avec son doigté habituel, sait mettre en confiance et faire parler les témoins. Winter, retors comme pas un, n'hésite pas à utiliser le chantage du moment que c'est pour la bonne...

sans couverture

Bella Ciao: Ma vie avec Max Gallo de Marielle Gallet

critiqué par Francois jean - (ROUBAIX - 65 ans)
10 etoiles
CIAO MAX
Auteure Marielle GALLET était la compagne de MAX GALLO écrivain, historien, Académicien décédé le 18 juillet 2017. "Quand j'ai rencontré Max GALLO en 1993, et quand il a chanté BELLA CIAO pour me séduire, je ne pensais qu'à l’amour, à la vie, et à la politique aussi – puisqu'elle nous avait réunis... L'âge? La maladie? je n'y songeais guère. Je croyais...

sans couverture

Mais où sont passés les Indo-Européens ? Le mythe d'origine de l'Occident de Jean-Paul Demoule

critiqué par Deinos - (56 ans)
10 etoiles
Retour sur un "mythe".
Durant le 19ème siècle, avec l'éclosion de la linguistique mais aussi avec le darwinisme et ses développements naquit l'idée d'un peuple originel, idée d'autant plus présente que la vision kossinnienne d'une identité entre culture et groupe ethnique homogène se faisait la norme. Depuis on ne cesse de rechercher ces Indo-européens ou Aryens, on pose hypothèses sur hypothèses quant à leur...

sans couverture

Sein et sauf de Ariane Goupil

critiqué par Triane - (29 ans)
10 etoiles
coup de coeur
Par une architecture très bien pensée, maitrisée (étonnante de la part d’une si jeune auteure), les émotions nous gagnent en crescendo tout au long de ce livre pour finir en “feu d’artifice”. Le style est vivant, précis, ciselé et de très bonne facture. La quête métaphysique d’une (jeune) femme de notre époque est révélée avec une pointe d'humour au...

sans couverture

Dos au public de Auteur inconnu

critiqué par VLEROY - (39 ans)
10 etoiles
Un premier roman réussi
Je vous ai déjà parlé de la maison d'édition belge Weyrich et de leur collection "Plumes du Coq", et j'ai choisi cette fois de lire "Dos au public", le roman posthume de Léo Beeckman. Né dans une famille modeste de Gand en 1948, il se passionne pour le théâtre et la littérature en autodidacte. Installé en région bruxelloise, il travaille...

sans couverture

André Breton a-t-il dit passe de Charles Duits

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
10 etoiles
Portrait d'une amitié en poésie
Charles Duits, dont j’ai déjà présenté quelques livres sur le site, est un poète singulier et marginal, qui s’est volontairement tenu à l’écart des chemins frayés de la création littéraire. Authentique voyant, habité par des visions confinant parfois à la folie, sa force vitale et sa radicalité ne pouvaient que séduire André Breton, qu’il rencontra quand il avait à peine...

sans couverture

Pukhtu : Secundo de DOA

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
amel s'en mêle…
Dans ce second volet de Pu-Khtu, DOA poursuit sa saga politico-journalistico-policière inaugurée avec "Citoyens clandestins". On y retrouve Amel Balhimer, journaliste au grand cœur, pour qui plusieurs personnages vont se mettre en quatre, au sens propre comme au sens figuré. On y retrouve aussi quelques belles figures de la barbouzerie internationale, aux multiples visages, capables de se vendre au plus...

sans couverture

La petite fille qui devait apprendre à aimer de Julian Austwick, Tracy Austwick

critiqué par Bafie - (56 ans)
10 etoiles
Au bonheur des ânes.
Ce livre relate une histoire vraie, la douloureuse expérience de parents confrontés à une naissance prématurée, à l’insuffisance respiratoire d’Amber et à son infirmité motrice d’origine cérébrale. C’est aussi l’histoire de Shocks, âne gravement maltraité et recueilli au Donkey sanctuary de Birmingham. Et surtout, c’est la fabuleuse rencontre entre ces deux éclopés de la vie, leur amitié et le miracle...

sans couverture

Un été avec Homère de Sylvain Tesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Une analyse inspirée, presque exaltée
Dans une collection dont je viens de faire la connaissance, la radio publique française France Inter et Parallèles présentent une vision de l'oeuvre d'un auteur, révisée et analysée pour l'occasion, sous le nom de "Un été avec...", qui serait l'occasion de (re-)découvrir ses écrits. Ici, Sylvain Tesson, explorateur et écrivain, connu pour ses récits de voyages et aventures improbables, présente...

sans couverture

Le joueur d'échecs (BD) de Stefan Zweig, David Sala (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Une réussite !
David Sala a adapté avec élégance et talent ce texte célèbre de Stefan Zweig. C'est un véritable plaisir de découvrir cette oeuvre qui ose se mesurer à un texte riche et sujet à de nombreuses interprétations. Sur paquebot qui se dirige vers l'Argentine, en 1941, Mirko Czentovic, le champion mondial d'échecs va accepter d'affronter un aristocrate viennois, assez mystérieux pour le...

sans couverture

Dictionnaire amoureux de Naples de Jean-Noël Schifano, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Une superbe déclaration d'amour à la ville de Naples
Je n’avais encore jamais lu un volume des dictionnaires amoureux et appréhendais un peu cette lecture par crainte que cela soit fastidieux de passer d’un sujet à un autre, mais j’ai été captivé par cet ouvrage. La ville de Naples exerce déjà une fascination sur moi, elle est tellement loin de ce qu’en montrent les médias. A force de caricaturer...

sans couverture

Liège à la France de Maurice Des Ombiaux

critiqué par Alceste - (57 ans)
10 etoiles
Quand les Liégeois font leur Révolution
La fin du XVIII ème siècle a été très agitée en Principauté de Liège : entre 1789 et 1795, elle a connu trois révolutions et deux restaurations, qui ont débouché sur l'annexion pure et simple à la République française. Il y a donc une complexité dans le déroulement des événements que Maurice des Ombiaux, spirituel conteur,...

sans couverture

Les Fantômes de Manhattan de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 38 ans)
10 etoiles
De l'importance de ses racines...
Présentation de l'éditeur : Et si un livre détenait les clés de votre existence ? Annie O'Neill, 31 ans, est une jeune fille discrète. Elle tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu'elle. Son existence est bouleversée par la visite d'un nommé Forrester, qui se présente comme un très bon ami...

sans couverture

L'endroit le plus dangereux du monde de Lindsey Lee Johnson

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
ici et maintenant
L'endroit le plus dangereux du monde, c'est ici et… maintenant ! Ici, c'est Mill Valley, cette petite vallée californienne où tout le monde se connaît, peuplée majoritairement de représentants typiques de la classe moyenne aisée. Et maintenant, c'est le temps présent, celui de la circulation ultra-rapide de l'information via les réseaux dits "sociaux", véhiculant en un temps record les nouvelles...

sans couverture

Tout ce que nous ne savons pas encore : Le guide de l'univers inconnu de Jorge Cham, Daniel Whiteson

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Savant, drôle et plein de mystères, à ne surtout pas manquer !
Voilà une vulgarisation stimulante mais profonde de la physique contemporaine traitée avec la plus grande rigueur sur un ton blagueur, familier et parfois un tantinet déjanté, égayée en plus d’une foultitude de dessins drolatiques. Elle entretient savamment le suspense de la découverte de ces 95% constitutifs de notre abyssal océan d’ignorance du contenu de l’Univers, autrement dit la matière noire...

sans couverture

Pour mémoire de Alain Genestar

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Simone Veil à Auschwitz
L'auteur, journaliste, rédacteur en chef d'hebdomadaire en 2004, propose à Simone Veil de se rendre à Auschwitz pour une visite, puis une entrevue. Elle accepte, à condition d'y emmener ses enfants et petits-enfants, au moins celles et ceux qui voudraient. Le voyage se fait, la visite est effectuée dans le plus grand silence, comme le relate le journaliste, dans la...

sans couverture

La Traîne-sauvage de Rosine Crémieux, Pierre Sullivan

critiqué par Bafie - (56 ans)
10 etoiles
Pudeur et tendresse en dialogue autour de l'indicible.
Les écrits concernant le vécu de la guerre m’ont toujours interpellée : comment l’homme peut-il se montrer aussi cruel envers ses semblables, comment les victimes peuvent-elles faire face à tant de cruauté, de barbarie, qui aurais-je été à Liedenstadt en 17 comme l’a si bien écrit Goldmann ? Aussi ai-je saisi ce livre sans trop hésiter. Avant même de commencer sa lecture,...