Les coups de coeurs les plus récents


sans couverture

La musique éveille le temps de Daniel Barenboim

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Formidable
Ce livre révèle l'extraordinaire personnalité du pianiste et chef d'orchestre célébré pour son talent dans le monde entier. Daniel Barenboim y remplit deux objectifs. En premier lieu, il explicite la musique classique et son interprétation. En second, il établit des liens entre elle et la manière de conduire la politique et la vie quotidiennes. Ces deux plans s'entremêlent et se...

sans couverture

La Konvention de Danny-Philippe Desgagné

critiqué par Armurier - (51 ans)
10 etoiles
La Konvention
Danny-Philippe Desgagné est, pour moi en tout cas, un nouvel auteur... Toutefois, dès la première page lue il devient évident que ce type est un vieux routier. La Konvention, est un périple au coeur de l'horreur et de la folie "cohérente, acceptable et même nécessaire", selon les protagonistes principaux de ce roman. D'où ce gars tire-t-il son inspiration, je...

sans couverture

50 chefs-d'oeuvre des collections modernes du Centre Pompidou de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Le meilleur d'une grande collection
Le Musée national d'art moderne de France, qu'abrite le Centre Georges Pompidou, gère deux collections, une d'art contemporain, une autre d'art moderne, cette seconde étant ici retracée de manière synthétique dans ce catalogue léger et souple. Il est illustré de manière belle et expliqué clairement et succinctement. Fort utile, il permet de se faire une idée rapide des oeuvres de...

sans couverture

César à Venise de Catherine Millet, Philippe Sollers

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Des compressions acheminées vers Venise
Pour l'acheminement d'oeuvres monumentales de César à Venise, un catalogue synthétique retrace leur création et leur voyage vers la ville. Il prend la forme d'un ouvrage souple, assez court, assez richement illustré de grandes photos impressionnantes, tant pour les compressions en elles-même que pour les paysages et la prise de conscience du périple de ces sculptures. Ces dernières ont traversé...

sans couverture

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

critiqué par ARL - (Montréal - 32 ans)
10 etoiles
Un premier roman fracassant
Il semble qu'à chaque rentrée littéraire, un jeune prodige américain se démarque par un premier roman magistral qui se trouve propulsé au sommet des ventes. Dans certains cas, les éloges sont réellement méritées. Dans d'autres, on suspecte un coup de marketing. Paru en août 2016 dans sa version originale, "The Nix" de Nathan Hill entre dans la première catégorie; un...

sans couverture

Arènes sanglantes de Vicente Blasco Ibañez

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Tout sur la tauromachie
Célèbre écrivain espagnol, bizarrement absent de ce site, Blasco Ibanez a connu son heure de gloire aux débuts du XX° siècle. Républicain impliqué dans les débats politiques, ardent défenseur de la justice et de la liberté; il est allé plus de trente fois en prison, a vécu en Argentine pour finir sa vie à Menton où son souvenir est resté...

sans couverture

La vie en miettes de Pierre Boileau, Thomas Narcejac

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
fausses trappes
Une histoire incroyable, qui commence avec une dispute banale dans un couple mal assorti et sur le point de se séparer. Lui, kinésithérapeute, n’a pas de fortune mais des mains en or pour adoucir les tourments des riches héritières en villégiature sur la Côte d’Azur. Elle, bien dotée financièrement, ne travaille pas mais s’absente assez souvent, trop sans doute au...

sans couverture

Jusqu'à la bête de Timothée Demeillers

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
roman social réaliste
« Jusqu’à la bête » Roman de Timothée Demeillers Editions Asphalte Septembre 2017 149 pages Roman social Erwan conte son histoire, son quotidien ici en prison et son passé récent quand il travaillait à l’abattoir près d’Angers. C’est sa vie quotidienne, les carcasses des bêtes qu’on abat, le sang qui coule, les plaisanteries, toujours les mêmes, entendues et le regard des autres, à l’extérieur, des copines...

sans couverture

Les Transparents de Ondjaki

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)
10 etoiles
"Nous sommes transparents parce que nous sommes pauvres"
Décidément, la littérature africaine autochtone (à laquelle je ne m'étais guère intéressée jusqu'à récemment) enrichie ces dernières années de l'apport de nouveaux et jeunes talents mérite le détour! Ainsi, l'écrivain Ondjaki, angolais et donc lusophone, de son vrai nom Ndalu de Almeida, déjà traduit dans de nombreux pays, nous livre ici une œuvre originale, dense, grouillante de vie et de personnages,...

sans couverture

La lionne : Un portrait de Karen Blixen de Anne-Caroline Pandolfo (Scénario), Terkel Risbjerg (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Un beau voyage avec Karen Blixen
Le duo Pandolfo / Risbjerg est génial ! Leurs albums sont vraiment de qualité, bien pensés, originaux avec de belles trouvailles. Ils se sont concentrés sur Karen Blixen, écrivaine danoise à la vie romanesque et au physique très reconnaissable. Les moments les plus marquants de cette femme sont traités : ses parents, son enfance, son mariage peu heureux, ses années...

sans couverture

Le permis: L'histoire incroyable mais vraie d'un homme au volant de David Alter

critiqué par JeanLegrand - (42 ans)
10 etoiles
Un livre drôle et dépaysant
Pour une fois, il ne s'agit pas d'une femme au volant mais bien d'un homme qui est non seulement pas du tout fait pour la conduite mais en plus, n'a pas peur de paraître ridicule, ce qui crée des situations bien comiques autour de ses heures de conduite. L'auteur porte aussi un regard ironique sur tout ce qui l'entoure et...

sans couverture

Et moi, je vis toujours de Jean d' Ormesson

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 36 ans)
10 etoiles
L'Histoire sous la plume de d'Ormesson est un roman universel
Présentation de l'éditeur Il n'y a qu'un seul roman - et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l'Histoire. Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C'est l'Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt homme, tantôt femme, le narrateur vole d'époque en époque et ressuscite sous nos yeux l'aventure des hommes et leurs grandes...

sans couverture

Journal, IX : Gratitude: (2004-2008) de Charles Juliet

critiqué par Mathieu971 - (31 ans)
10 etoiles
une découverte capitale
Mieux vaut tard que jamais. Il est vrai que je suis très jeune et que l'auteur est âgé (né en 1934, il pourrait être mon grand-père), mais son Journal, qui semble être publié depuis les années 90 et en est à son 9ème volume, aurait dû attirer mon attention plus tôt. Le hasard du passage devant la vitrine d'une librairie...

sans couverture

Résilience de Yannick Monget

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 62 ans)
10 etoiles
Et si?
C’est peu de dire que ce livre est angoissant… Et malheureusement, c’est vraiment justifié. Yannick Monget, proche de Jean-Marie Pelt, a choisi la forme du thriller pour nous faire prendre conscience des dangers bien réels du nucléaire. Très bon thriller très bien mené - dont j’aurais préféré qu’il soit totalement irréaliste. Dans un futur très proche, un virus informatique prend le...

sans couverture

La Traque des criminels nazis de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Faire condamner les responsables de la Shoah
Ce livre constitue un recueil d'articles de presse publiés dans l'hebdomadaire français L'Express dont l'objet porte sur la recherche des responsables nazis à travers le monde, afin qu'ils soient jugés et condamnés. Le terme de traque du titre est justifié par le caractère international de cette quête, tant pour débusquer ces criminels de guerre génocideurs qui n'hésitent pas à dépasser...

sans couverture

Quand la Méditerranée nous submerge, réfugiés, terrorisme, islam, quartiers, populisme de José Lenzini, Jean Viard

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Actualité et avenir de la diversité française
Fernand Braudel a insisté avec force sur la diversité de la France (régions, ethnies, religions, traditions, etc) exemplifiée de manière un peu folklorique par l'existence de centaines de fromages différents dans l'Hexagone et largement niée par un centralisme jacobin. Jean Viard reprend cette notion ancienne et lui donne un sens moderne. De cet essai d'une grande richesse, incluant quelques pages...

sans couverture

Heures d'Ombrie de Gabriel Faure

critiqué par Alceste - (56 ans)
10 etoiles
Un esthète au pays de la beauté
Délicieux opuscule où, tout pétri de références historiques, artistiques et littéraires, Gabriel Faure nous livre ses impressions de voyage après un séjour en Ombrie, la « Galilée de l’Italie « , cette terre « où tant de civilisations se succédèrent, où tant de siècles d’histoires laissèrent leurs traces, où la religion et l’art trouvèrent leurs plus pures expressions ». ...

sans couverture

"Je me promets d'éclatantes revanches" de Valentine Goby

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
JUSTE MAGNIFIQUE
Lorsque Valentine Goby envisage l'écriture de Kinderzimmer lié à la pouponnière de Ravensbrück, elle rencontre Marie-Josée Chombart de Lauwe qui lui parle de Charlotte Delbo et son écriture. Valentine Goby découvre cette femme, son histoire, son écriture et lui rend un vibrant hommage. Charlotte Delbo est née en 1913 à Paris. Elle épousera Georges Dubach, militant communiste. Elle sera résistante...

sans couverture

Un fond de vérité de Zygmunt Miłoszewski

critiqué par Phineus - (Bordeaux - 80 ans)
10 etoiles
l'important qui se dérobe
Ce roman est le deuxième de la trilogie où on partage les aventures extérieures ou intérieures, touchantes ou pathétiques, du procureur Théo. C'est un homme en recherche de la vérité (en fait de sa vérité) toujours insatisfait car celle-ci se dérobe sans cesse. Cela revient comme une obsession : dans ce qu'il croit, ce qu'il déduit, ce qu'il conclut "il y...

sans couverture

Aucun souvenir assez solide de Alain Damasio

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
Une vive apologie du vivant.
À l’instar de ses deux romans que l’on ne présente plus, Alain Damasio, dans ce recueil de nouvelles, nous propose un décalogue de textes à la gloire de la Vie. Il s’agit de montrer comment la Vie s’initie en tant que principe inaltérable d’une infinité de formes vivantes engagées dans une dynamique de l’échange et de la métamorphose. En d’autres...

sans couverture

Il s'appelait Ptirou de Yves Sente (Scénario), Laurent Verron (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
10 etoiles
Un album nostalgique et réussi.
Avant tout, je dois préciser que j’ai abandonné la lecture des " Spirou et Fantasio" depuis quelques années. Bien sûr, je m’étais rué dès leur sortie vers les albums "Une aventure de Spirou vu par… ", mais quelle déception ! Les repreneurs, pourtant reconnus, comme Vehlmann, Frank Legall ou Yoann ou encore Fabrice Tarrin n’ont pas réussi à me convaincre....

sans couverture

Florence de Nathalie Campodonico

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Les photos de charme de Florence pour grand public
La diva de la Renaissance italienne arbore ses atours de charme pour aguicher le chaland, dans ce beau livre de photographies d'art pour grand public dont l'usage essentiel est de montrer en quoi cette ville vaut la peine d'être visitée, et il faut bien avouer que Florence regorge de monuments, musées, de statuaires à ciel ouvert, de places idéalement conçues....

sans couverture

Venise de Renée Grimaud

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Les photos de charme de Venise pour grand public
Ce beau livre présente les lieux incontournables de Venise pour le grand public, voire le très grand public. Les lieux essentiels sont présentés par des photographies très léchées, voire glamour, pour donner envie, comme s'il y en avait vraiment besoin, mais il faut bien opérer un moment une première approche. Pour une initiation ou afin de se remémorer en quoi...

sans couverture

Fabio Montale : Total Khéops, Chourmo, Soléa de Jean-Claude Izzo

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
Marseille, sauvage au rouge cœur
L’inoubliable "trilogie marseillaise" de Jean-Claude Izzo met en scène, dans le Marseille des années 90, Fabio Montale, un policier hors normes qui ne va pas tarder à abandonner une profession en laquelle il ne croit plus, ainsi que ses amis et ses femmes. Ses amis, il les recherche parmi le petit peuple marseillais, voyous et ex-voyous inclus, prostituées aussi. Ses...

sans couverture

La rage de Zygmunt Miłoszewski

critiqué par Phineus - (Bordeaux - 80 ans)
10 etoiles
un écrivain remarquable
Oui c'est un auteur de thriller, c'est ainsi qu'on le présente. Mais il serait malvenu de l'enfermer dans le genre (comme on pourrait le faire de façon tout aussi malvenue avec Pierre Lemaitre qui lui aussi écrit des romans qu'on appelle "policiers") Miloszewski , c'est tout simplement un remarquable et talentueux écrivain. Très talentueux. Comme pour les deux autres volumes de la trilogie ("les...

sans couverture

Demain, territoire de tous les possibles de Auteur inconnu

critiqué par Colen8 - (76 ans)
10 etoiles
Des idées opérationnelles à la pelle
La petite trentaine d’innovations résumées ici par leurs auteurs sont un pâle échantillon des réalisations à mettre au crédit de L’ECHAPPEE VOLEE(1) en quelques années seulement. Jouant le rôle d’accélérateur de talents, autrement dit d’incubateur de start-ups cette structure promeut les réussites fulgurantes de futurs géants de la production ou des services dans les secteurs aussi prioritaires que la santé,...

sans couverture

Les archives Pedro Almodovar de Paul Duncan, Barbara Peiro

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
La carrière d'un cinéaste truculent et tourmenté
Pedro Almodovar détonne, surprend, choque, fait rire par ses personnages hauts en couleurs, ses situations incongrues, voguant du tragique au burlesque, en passant par le mélodrame et l'érotisme, tous ces éléments s'avérant tous aussi fréquents et s'entremêlant systématiquement dans chaque film. C'est pour certains de ces aspects que ce cinéaste et adoré ou détesté. Mais il peut difficilement être contesté...

sans couverture

Le moment est venu de penser à l'avenir de Jean Viard

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Actualité brûlante
Sociologue, disciple d'Edgar Morin, chargé d'études au CEVIPOF, Cofondateur des Editions de l'Aube, Jean Viard est un intellectuel impliqué, ayant été Conseiller Municipal à Marseille et candidat "En Marche", malheureux, à la députation dans le Vaucluse en 2017. Il livre ici dans la lignée de ses ouvrages précédents sa vision de l'avenir de la France. Une première partie permet à...

sans couverture

Massacre des innocents de Marc Biancarelli

critiqué par Vannina - (42 ans)
10 etoiles
Un voyage en terre humaine
Lu en 2 jours, ce livre est grandiose, haletant dans son rythme, une écriture superbe mais surtout un voyage dans l'âme humaine dans ce qu'elle a de plus vil et de plus beau. Un naufrage au cours duquel les protagonistes, confrontés à une situation extrême, se révèlent. Les descriptions des tableaux sont époustouflantes, ainsi que celles des personnages. Basé sur le naufrage du...

sans couverture

Sibérienne de Jesús Díaz

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 72 ans)
10 etoiles
Noir et Blanc
Il y a sans doute deux Sibéries, celle du bref été (pendant lequel un certain nombre d’écrivains français, dont Dominique Fernandez, Danièle Sallenave, avaient fait le voyage en transsibérien il y a quelques années et l’avaient relaté sur France culture et dans des livres : "Transsibérien", Grasset, 2012 et "Sibir. Moscou-Vladivostok", Mai-Juin 2010, Gallimard, 2012, pour les deux auteurs précités)...