Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

K.O. à Tel Aviv 3 de Asaf Hanuka

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
9 etoiles
Les confidences d'un artiste israélien étonnant !
Le troisième volume de K.O. à Tel Aviv est aussi réussi, original et intelligent que les deux précédents. Asaf Hanuka continue à confier dans ses bandes dessinées son quotidien auprès de son épouse et de ses deux enfants. Il évoque...

sans couverture

Voyage de classes de Nicolas Jounin

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
Une expérience pédagogique riche en enseignement
Le sous-titre quelque peu racoleur de l’ouvrage (« Des étudiants de Seine-Saint-Denis enquêtent dans les beaux quartiers ») aurait pu augurer une approche simplificatrice et essentiellement basée sur une accumulation d’anecdotes. Certes, celles-ci font clairement une partie de la saveur de l’ouvrage,...

sans couverture

Arènes sanglantes de Vicente Blasco Ibañez

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Tout sur la tauromachie
Célèbre écrivain espagnol, bizarrement absent de ce site, Blasco Ibanez a connu son heure de gloire aux débuts du XX° siècle. Républicain impliqué dans les débats politiques, ardent défenseur de la justice et de la liberté; il est allé plus...

sans couverture

Le Sang d'Aldésie de Aurélie Genêt

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
7 etoiles
Univers 17 ième siècle.
Evy, qui a été abandonné bébé sur le seuil d'une chaumière du sud de l'Aldésie, apprend à quinze ans, par un soldat venue le chercher, qu'il est le fils bâtard du roi Charles. Sur les conseils de son père adoptif...

sans couverture

La Maison des Turner de Angela Flournoy

critiqué par Alapage - (44 ans)
5 etoiles
Quelque peu déçue...
Viola, la matriarche de la famille Turner, est gravement malade et depuis quelques mois, elle a dû quitter la maison de Yarrow Street pour aller habiter chez son aîné, Charles. Depuis, ses treize enfants essaient de trouver une solution pour...

sans couverture

Mondo reverso, Tome 1 : Cornelia et Lindbergh de Arnaud Le Gouëfflec (Scénario), Dominique Bertail (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
8 etoiles
Au pays des hommes en robe et des femmes couillues
Je n'avais jamais lu une BD aussi originale dont le postulat de départ est que les hommes et les femmes échangent caractères et fonctions dans la société. Tout ceci en plein western ! Sur la quatrième de couverture il est...

sans couverture

La vie en miettes de Pierre Boileau, Thomas Narcejac

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
fausses trappes
Une histoire incroyable, qui commence avec une dispute banale dans un couple mal assorti et sur le point de se séparer. Lui, kinésithérapeute, n’a pas de fortune mais des mains en or pour adoucir les tourments des riches héritières en...

sans couverture

César : L'exposition de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
La rétrospective d'un artiste polyvalent
César a conçu une oeuvre plus riche qu'elle peut paraître au premier regard. Les vingt ans de la disparition de l'artiste constituent l'occasion de la redécouvrir, cet ouvrage constituant une synthèse illustrée de l'exposition-hommage tenue au Centre Georges Pompidou, à...

sans couverture

Cinématographe, invention du siècle de Emmanuelle Toulet

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
La genèse du cinéma
Ce livre richement illustré en photographies et dessins revient sur la création du cinéma. Il décrit d'une part ses données techniques, d'autre part l'histoire de ses premiers, avec les créations des frères Lumière et de Méliès, la surface financière et...

sans couverture

Jusqu'à la bête de Timothée Demeillers

critiqué par CHALOT - (69 ans)
10 etoiles
roman social réaliste
« Jusqu’à la bête » Roman de Timothée Demeillers Editions Asphalte Septembre 2017 149 pages Roman social Erwan conte son histoire, son quotidien ici en prison et son passé récent quand il travaillait à l’abattoir près d’Angers. C’est sa vie quotidienne, les carcasses des bêtes qu’on...

sans couverture

Altesse Royale de Thomas Mann

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
9 etoiles
UN DIVERTISSEMENT… SIGNÉ THOMAS MANN!
«Altesse Royale» (Königliche Hoheit, 1909), nous conte la vie de Klaus Heinrich Grimmburg. Il est le prince cadet d’un Grand-Duché comme il en existait tant en Allemagne aux alentours des années 1800. Deuxième fils mâle de la famille royale...

sans couverture

Je suis mort, et alors ? de Philippe Bouvard

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)
9 etoiles
Jouissif et consolateur
Philippe Bouvard imagine qu’il est décédé. Le voici dans un logis de deux mètres carré, six pieds sous terre. Son cercueil est muni d’un télescope afin de voir ce qui se passe chez ses voisins, tous aussi refroidis que lui....

sans couverture

Sens Interdit[S] de Jacques Saussey

critiqué par Hexagone - (46 ans)
5 etoiles
SENS sens dessus dessous.
Il y a quelques années je m'étais fait la promesse de ne plus lire de polars. Le dernier avant cette résolution était Train d'enfer pour ange rouge de Franck THILLIEZ. J'en avais lu des tombereaux et j'étais lassé. L'année dernière on m'avait offert...

sans couverture

Les Transparents de Ondjaki

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)
10 etoiles
"Nous sommes transparents parce que nous sommes pauvres"
Décidément, la littérature africaine autochtone (à laquelle je ne m'étais guère intéressée jusqu'à récemment) enrichie ces dernières années de l'apport de nouveaux et jeunes talents mérite le détour! Ainsi, l'écrivain Ondjaki, angolais et donc lusophone, de son vrai nom Ndalu de...

sans couverture

Intelligence dans la nature : En quête du savoir de Jeremy Narby

critiqué par Colen8 - (76 ans)
6 etoiles
Parole d’anthropologue
Parler de cervelle d’oiseau, traiter de légume l’état d’une personne privée de réaction consciente sont une insulte à l’intelligence de la nature qui nous a construits, nous les Homo sapiens. Parmi les vertébrés, outre les primates et les mammifères en...

sans couverture

Laisse tomber les filles de Gérard de Cortanze

critiqué par Nathavh - (53 ans)
8 etoiles
Au temps des yéyés
Le titre, je le fredonne encore, ainsi que d'autres chansons des années yé-yé. La maison d'éditions a eu la géniale idée d'accompagner le roman d'une play-list et d'une compil de 3 cd et 98 titres pour revivre pleinement l'époque en musique...

sans couverture

Les éditions dangereuses de Michel Seyrat

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
6 etoiles
polar book
Le monde de l’édition est plein de surprises, dès lors que les intérêts financiers l’emportent sur la promotion de la culture. Les auteurs fétiches de la chaîne de librairies "Lecture" vont en faire les frais, lorsque le "patron", Jean-Bernard Brisseau-Brévent,...

sans couverture

Perceval de Anne-Caroline Pandolfo (Scénario), Terkel Risbjerg (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
9 etoiles
Un très bon album !
Cette transposition de la légende de Perceval en roman graphique est passionnante et réussie. Elle repose vraiment sur le talent des deux artistes qui ne cessent de proposer au lecteur des albums de qualité. Ici l'on suit ce jeune homme...

sans couverture

Une certaine idée de la Grèce de Alexandre Grandazzi, Jacqueline de Romilly

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Le parcours d'une grande spécialiste du grec ancien
Jacqueline de Romilly est devenue une spécialiste éminente du grec ancien au plan international, particulièrement de l'historien grec Thucydide. Si elle a enseigné maintes fois à l'étranger, elle a officié longtemps à La Sorbonne, avant d'intégrer le Collège de France,...

sans couverture

Du nouveau dans l'invisible de Jean Audouze, Jean-Claude Carrière, Michel Casse

critiqué par Colen8 - (76 ans)
4 etoiles
Pour ne rien dire
Publiés dernièrement, les échanges à bâtons rompus poursuivis de façon épisodique pendant quelques mois entre trois grands esprits ne démontrent pas clairement leur raison d’être. Si le titre suggère une réflexion sur l’invisible dans ses acceptions scientifique, parfois philosophique ou...

sans couverture

Oui et non de Adriana Langer

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)
9 etoiles
Portraits sensibles
Si en France de trop nombreux auteurs parlent surtout d'eux-mêmes et rien d'autres, exécutant leurs psychanalyse sauvage devant tous les passants à travers leurs livres, appelant ça abusivement des livres d'ailleurs, il existe aussi des écrivains qui savent encore évoquer...

sans couverture

La lionne : Un portrait de Karen Blixen de Anne-Caroline Pandolfo (Scénario), Terkel Risbjerg (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Un beau voyage avec Karen Blixen
Le duo Pandolfo / Risbjerg est génial ! Leurs albums sont vraiment de qualité, bien pensés, originaux avec de belles trouvailles. Ils se sont concentrés sur Karen Blixen, écrivaine danoise à la vie romanesque et au physique très reconnaissable. Les...

sans couverture

Dans la baie fauve de Sara Baume

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
8 etoiles
Magie et misère du quotidien
Dans un petit village de l’Irlande profonde, Ray, homme d’un certain âge, vit seul dans une modeste maison face à la mer. Orphelin, il n’a pas connu sa mère et il a passé son enfance chez une femme qu’il n’aimait...

sans couverture

La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 9 ans)
9 etoiles
Vibrant et flamboyant
Cornouailles, la ferme isolée au sommet d’une falaise du Land's End est un caractère à part entière. Battue par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille et de lourds secrets....

sans couverture

L'animal de compagnie de Léo Barthe

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Fantasmes enfouis
Henriette est son mari sont aussi amoureux qu’au premier jour, ils ont une grande connivence surtout dans leurs ébats sexuels. Mais un jour, tout change, leurs amis, Georgette et Edmond, leur confient la garde de leur chien pendant un...

sans couverture

Le permis: L'histoire incroyable mais vraie d'un homme au volant de David Alter

critiqué par JeanLegrand - (42 ans)
10 etoiles
Un livre drôle et dépaysant
Pour une fois, il ne s'agit pas d'une femme au volant mais bien d'un homme qui est non seulement pas du tout fait pour la conduite mais en plus, n'a pas peur de paraître ridicule, ce qui crée des situations...

sans couverture

Play Boy de Constance Debré

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)
3 etoiles
Psychanalyses littéraires
Constance Debré, fille d'un des fils Debré, petite-fille d'un des rédacteurs de la constitution de la Vème République publie un roman « Play boy » chez Stock sur son changement de vie radical depuis quelques années. Auparavant avocate d'affaires, puis...

sans couverture

Cherche et tue (The Walking Dead, Tome 7) de Jay R. Bonansinga, Robert Kirkman

critiqué par Ayor - (45 ans)
9 etoiles
Digne des précédents
Septième et avant-dernier roman de la série, celui-ci se hisse à la hauteur des précédents en proposant des aventures toujours aussi cauchemardesques où l’action et l’appétit perpétuellement insatisfait des zombies se taillent la plus belle part. L’auteur nous plonge rapidement...

sans couverture

Le chien de Dieu de Jean Dufaux (Scénario), Jacques Terpant (Dessin)

critiqué par Lettres it be - (23 ans)
9 etoiles
"Le chien de Dieu" de Jean Dufaux et Jacques Terpant
Par bien des abords la figure de Louis-Ferdinand Céline avait déjà été évoquée en librairie. Mais du côté du Neuvième Art, encore rares étaient les initiatives jusqu’à présent. Jean Dufaux et Jacques Terpant corrigent la donne avec Le chien de...

sans couverture

Et moi, je vis toujours de Jean d' Ormesson

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 36 ans)
10 etoiles
L'Histoire sous la plume de d'Ormesson est un roman universel
Présentation de l'éditeur Il n'y a qu'un seul roman - et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l'Histoire. Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C'est l'Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt...

Page 1 de 7 Suivante Fin