Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Quasi objets de José Saramago

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
7 etoiles
Entre l’homme et l’objet, quelques histoires.
Etant l’unique recueil de nouvelles qu’ait publié l’auteur, ‘Quasi objets’ fait en quelque sorte office d’exception dans l’œuvre de José Saramago. Publié à la suite de ‘Manuel de Peinture et de Calligraphie’, il fait cependant partie des premières œuvres...

sans couverture

La lucarne de José Saramago

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
6 etoiles
Roman et regard d’un écrivain en herbe sur le Portugal des années 1950
Composé au cours des années 1940 ‘La lucarne’ serait, si l’on se fie à la bibliographie officielle, le second roman qu’ait écrit José Saramago. Une fois complété, refusé par l’éditeur à qui il fut proposé en 1953, il sombra dans...

sans couverture

Le jour où Kennedy n'est pas mort de R. J. Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Et si l'Histoire ne tenait qu'à quelques instants ?
Présentation de l'éditeur : C’est l’une des histoires les plus connues au monde – et l’une des plus obscures. Le 22 novembre 1963, le cortège présidentiel de John F. Kennedy traverse Dealey Plaza. Lui et son épouse Jackie saluent la foule, quand soudain… Quand soudain rien : le...

sans couverture

Et c'est comme ça qu'on a décidé de tuer mon oncle de Rohan O'Grady

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)
5 etoiles
Pas fastidieux... mais pas passionnant
Deux enfants, un garçon, Barnaby, et une fille, Christie, sont envoyés sur une île, pour y passer les vacances d'été, leurs parents ne pouvant s'occuper d'eux. Cette île n'a vu aucun enfant depuis des années. Leur arrivée va dont créer...

sans couverture

Et si le vivant était anarchique : La génétique est-elle une gigantesque arnaque ? de Jean-Jacques Kupiec

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Bye le déterminisme biologique, place à la stochastique
Un changement de paradigme s’impose à la théorie génétique patiemment élaborée depuis les premières lois de l’hérédité de Mendel redécouvertes après 1900. La théorie essentialiste déterministe n’a jamais pu lever les contradictions observées par la biologie moléculaire entre l’action supposée...

sans couverture

Le maître d'armes de Alexandre Dumas

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)
10 etoiles
bienvenue chez les tsars
Notre Alexandre Dumas national est bien connu pour ses romans se rattachant à l’histoire de France, contemporaine et lointaine, beaucoup moins pour ses quelques romans "de voyage", auxquels appartient "Le maître d’armes". L’histoire est simple, pauvre en rebondissements malgré un...

sans couverture

Je suis ici pour vaincre la nuit de Marie Charrel

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
« Ecrire, c'est redonner la vie »  
S'il est des livres qui ne sont pas gâtés par leur couverture , c'est bien celui-ci ! Sa couverture n'a rien d'attirant. De couleur « layette », elle est fade . Un comble pour présenter une artiste, peintre de la couleur ! Son...

sans couverture

Vie de Filippo Rubè de Giuseppe Antonio Borgese

critiqué par MAPAL - (73 ans)
7 etoiles
Insolite
L'auteur est sans doute un admirateur fervent de STENDHAL. En tout cas, son personnage, Filippo RUBE, a pu passer pour un Julien SOREL. S'il ne s'agissait que de cela, c'est-à-dire en limitant le roman à l'un de ses innombrables épisodes, on...

sans couverture

Une longue nuit mexicaine de Isabelle Mayault

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
Les fantômes de la Guerre d'Espagne
En décédant dans un accident de voiture, Greta Ortega, une actrice mexicaine, a légué à son cousin Jamon, le narrateur de ce récit, une valise contenant des négatifs de clichés de la guerre d’Espagne réalisés par de célèbres photographes (dont...

sans couverture

Les aventures de Lucky Luke d'après Morris - tome 8 - Un cow-boy à Paris de Jul (Scénario), Achdé (Dessin)

critiqué par Frunny - (PARIS - 54 ans)
8 etoiles
"Liberté, Liberté chérie !"
Retrouver l'un des héros de mon enfance 45 ans plus tard... ça fait un drôle d'effet. D'autant plus que j'ignore comment Lucky a évolué pendant toutes ces années. Quoi qu'il en soit, cet album est savoureux mais très différent des...

sans couverture

Amédée Saint-Férréol 1810-1904 de Julien Guérin

critiqué par CHALOT - (72 ans)
9 etoiles
Une traversée passionnante du 19 ème siècle
« Amédée Saint-Férréol 1810-1904 » Brioude(Haute-Loire), représentant du peuple et ardent républicain, exilé sous le second Empire livre écrit par Julien Guérin Editions du Boure 186 pages deuxième trimestre 2020 Une bibliographie passionnante Amédée Martinon de Saint Férréol né à Brioude le 29 juillet d'une famille aisée aurait pu avoir une...

sans couverture

Macadam de Jean-Paul Didierlaurent

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
11 friandises
J'ai l'habitude de réserver la lecture des recueils de nouvelles aux fins de soirée des jours où je n'ai pu lire. Je déguste alors tranquillement avant de tomber dans le sommeil ce concentré de vie que procurent ces courts...

sans couverture

Grandir c'est croire de Julia Kristeva, Marie Rose Moro

critiqué par Colen8 - (79 ans)
6 etoiles
Reconnaître la « maladie d’idéalité »
Le message du titre s’adresse aux adultes encadrant la jeunesse : parents, enseignants, soignants, éducateurs dans les domaines culturels ou sportifs. Il est primordial de leur faire comprendre à quel point l’adolescence marquée par des transformations physiques et psychiques va...

sans couverture

Le sourire d'Angelica de Andrea Camilleri

critiqué par Tistou - (64 ans)
7 etoiles
Un Montalbano trop sensible au charme féminin
Qu’il est facile à rouler dans la farine, le Commissaire Montalbano, de Vigata, en Sicile ! On le savait amateur de bonne chère (les descriptions de ses repas donnent toujours des idées d’aller manger en Sicile !), mais amateur de...

sans couverture

Cette fois, en finir avec la démocratie : Le rapport Lugano II de Susan George

critiqué par François Claudius Koenigstein - (56 ans)
10 etoiles
Un système prêt à sacrifier l'humanité!
Ce livre n'est en rien une fiction... Il est le second volet de prédictions qui sont en cours d'exécution et qui sont en train de s'accélérer... Ce qu'il faut retenir, c'est que nous sommes trop nombreux sur cette terre et...

sans couverture

Clairières du temps de Henri Corbin

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)
9 etoiles
Poèmes caraïbes d'une grande densité, pleins de jeux d'ombres pour évoquer l'éphémère beauté des choses et des êtres
Dominée par les figures tutélaires d'Aimé Césaire (dont j'ai présenté sur CL le recueil "Moi laminaire") et d'Edouard Glissant, la poésie occupe une place éminente dans la littérature antillaise, et même au-delà quand on songe à l'importance des auteurs des...

sans couverture

Derniers mètres jusqu'au cimetière de Antti Tuomainen

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
8 etoiles
A LA DÉCOUVERTE DU «ROI D´HELSINKI NOIR»!
À 37 ans, Jaakko Mikael Kaunismaa a tout pour être heureux! Il vit à Hamina en Finlande, est l'heureux PDG et principal actionnaire de «Nordic Forest Gourmet Export SA», une petite entreprise, - qui marche très fort et qui est...

sans couverture

L'espion inattendu de Ottavia Casagrande

critiqué par CHALOT - (72 ans)
9 etoiles
une page originale et rocambolesque de la dernière guerre
«  L'espion inattendu » roman d'Ottavia Casagrande éditions Liana Lévi février 2020 264 pages Un suspense incroyable.... L'histoire nous révèle des petits épisodes méconnus ou oubliés qui méritent d'être dévoilés comme celui -ci, raconté par la petite fille du héros. Rien ne pouvait nous rendre sympathique, ce dandy...

sans couverture

L'année des dupes Alger 1943 de Jacques Attali

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Quand s’est joué le sort de l’Algérie
L’histoire des Juifs en Algérie dont il est ici question lève le voile sur un épisode sombre de la colonisation. Loin d’être à l’honneur ni des républicains ni des démocrates des pays concernés ses conséquences s’en font encore sentir des...

sans couverture

Les Intrépides de Andrea Campanella (Scénario), Anthony Mazza (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Loin, si loin du Brésil
Sao Paulo, Brésil, 1950. Alors que les préparatifs pour la Coupe du monde de football battent leur plein, Jorge, cheminot, meurt brutalement dans un terrible accident ferroviaire. Luiz et sa sœur aînée Vera se retrouvent orphelins, sans le sou. La...

sans couverture

Les Mystères de Hobtown, Tome 1 : L'Affaire des hommes disparus de Kris Bertin (Scénario), Alexander Forbes (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Esprit de Lynch, es-tu là ?
Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans la petite ville de Hobtown. Des habitants disparaissent mystérieusement, tandis que les meurtres se succèdent sans que l’on parvienne à mettre la main sur l’assassin. Dana, une lycéenne passionnée...

sans couverture

Géante: Histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté de Jean-Christophe Deveney (Scénario), Núria Tamarit (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Le ciel est la limite
Elle était une fois… Céleste abandonnée au cœur de la montagne. D’une taille gigantesque, l’enfant fut recueillie dans une famille de six frères. Tous acceptèrent avec enthousiasme cette jeune géante. Mais alors que les années passaient, Céleste quittait doucement l’enfance...

sans couverture

L'emprise du passé de Charlotte Link

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)
6 etoiles
Roman policier assez banal
Kate, inspectrice à Scotland Yard, enquête officieusement sur le meurtre de son père, inspecteur de police, assassiné dans des conditions atroces. L’inspecteur Caleb, en charge de l’affaire, se montre nettement moins efficace. Et de nouveaux meurtres vont venir pimenter l’histoire. Les...

sans couverture

Debussy pour toujours de Zoran Belacevic

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Un amour dévastateur
Gabrielle Dupont, Gaby aux yeux verts pour le demi-monde parisien, a déjà soixante-dix-huit ans, elle vit à Orbec non loin de sa maison natale de Lisieux où elle est née quelques années avant Sainte Thérèse. Il ne naît pas que...

sans couverture

Abattez les grands arbres de Christophe Guillaumot

critiqué par Incertitudes - (35 ans)
7 etoiles
Ô Toulouse !
Christophe Guillaumot est flic à Toulouse et il nous fait découvrir dans les moindres détails la ville rose comme on la surnomme. Écrasée par la chaleur. Il a beau être policier, il ne passe pas son temps à tresser des lauriers...

sans couverture

Ève la rouge de Henry Rider Haggard

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)
9 etoiles
l'amour et le temps
Gagner du temps, c’est une question qu’on ne se posait pas au Moyen âge du XIV° siècle, aussi brutal fut-il. Et ça n’empêchait nullement de voyager. Ainsi le roman de Henry Rider Haggard, "Ève la rouge" (Red Eve), dans lequel...

sans couverture

Le Pont-Neuf de Christo de Nathalie Heinich

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Sociologie d'une installation artistique
Ce livre retrace l'établissement d'une installation artistique qui a consisté à emballer un pont historique d'une capitale d'Europe occidentale. L'artiste s'est fait connaître pour ce genre de manifestation créative, pour devenir très célèbre. Cet essai profite de l'exposition au Centre...

sans couverture

La vengeance du dragon de E. E. Knight

critiqué par Vieux Chat - (41 ans)
7 etoiles
Une série qui gagne peu à peu en intérêt
Cet ouvrage regroupe les deux premiers livres d’une série de fantasy dont les protagonistes principaux sont des dragons. Le monde imaginaire dans lequel se déroule ces aventures fantastiques est un monde d’où les dragons ont presque disparu, tandis que les...

sans couverture

Relire le relié de Michel Serres

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Plus d’Amour, moins de haine
Les chasseurs-cueilleurs ne vivaient-il pas d’amour et d’eau fraîche ? L’agriculture, l’élevage instaurant la propriété ont amené les premières violences entre cultivateurs et pasteurs. Plus tard leurs descendants ont inventés les outils qui mènent le monde : la monnaie, les...

sans couverture

Cat 215 de Antonin Varenne

critiqué par Tistou - (64 ans)
9 etoiles
Un « Salaire de la peur » guyanais ?
Très court ouvrage d’Antonin Varenne, davantage par la taille une grosse nouvelle. Il est expliqué en quatrième de couverture qu’Antonin Varenne a écrit CAT 215 à la suite d’un voyage en Guyane. Et de fait, l’essentiel de l’action se déroule dans...

Page 1 de 7 Suivante Fin