Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Là où murmurent les ombres de Vivian Ors

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)
8 etoiles
Au fin fond des marais lituaniens
Automne 1771, le Frère François est missionné par le pape pour ramener le corps du cardinal-légat Sigmund Wattel décédé en Lituanie dans d'étranges circonstances et dont il était un ami proche. Pour cette mission et pour sa protection en ces...

sans couverture

Ma Voisine a Hurle Toute la Nuit de Hamesse Anne-Michele

critiqué par Nathavh - (52 ans)
9 etoiles
La vie quoi !
Chouette recueil de nouvelles à travers dix récits de femmes et de solitudes. Coup d'oeil dans le rétroviseur : regrets, émois, souvenirs, rêves du passé et tristesse. La loterie : La vie n'a pas toujours été tendre avec notre narratrice mais là...

sans couverture

BAISER D'HYPOCRAS (FLM16) de Françoise Le Mer

critiqué par Mimi62 - (Arras - 64 ans)
8 etoiles
Un honnête polar régional
Sur l'île aux moines, Vincent, thanatopracteur après un événement marquant de sa vie vit avec son épouse Diane propriétaires de plusieurs magasins de luxe. Si Vincent aime son métier, sa vie de couple est difficile. Plusieurs meurtres d'homosexuels sont commis, ce...

sans couverture

Calendar Girl - Mars de Audrey Carlan

critiqué par Alapage - (44 ans)
7 etoiles
Meilleur que Février!
J'étais inquiète à la fin de ma lecture de Février. Sincèrement, j'espérais que l'auteure n'allait pas me décevoir de plus en plus en avançant dans la saga. Heureusement que Mars m'a réconciliée avec Mia. Ce mois-ci, Mia prend quelques jours à...

sans couverture

Calendar Girl - Avril de Audrey Carlan

critiqué par Alapage - (44 ans)
6 etoiles
Déception!
Après avoir lu le livre de Mars, je m'étais réconciliée avec Mia, mais là, je dois dire que je suis un peu déçue... encore une fois! Ce mois-ci, Mia semble encore devoir faire vœu d'abstinence. Dès son arrivée, Mason, ce...

sans couverture

Quarante jours de Emmanuel Ranson

critiqué par Mimi62 - (Arras - 64 ans)
8 etoiles
Surprenant, dérangeant, étonnant, agaçant, captivant accroché au réel
Surprenant, dérangeant, étonnant, captivant. Un ouvrage qui ne peut laisser indifférent. La trame Marc est un homme de notre époque absorbé, dévoré par son travail, soucieux de performance avant d'humanité. Homme moderne, il sacrifie sa carrière au profit de celle de son...

sans couverture

La Naissance du sentiment de Jean-François Kervéan

critiqué par Tmichel - (- ans)
7 etoiles
La Grèce mérite un iota de mieux, quoi quoi!
Voici un roman historique a priori bien accrocheur. La Grèce du Ve siècle, au tournant des époques archaïque et classique, ce n'est pas fréquent. En outre, il s'agit du monde de Sparte, cité "idéale", détestable ou admirable, ce sera...

sans couverture

Le moulin de la dérobade de Annie Degroote

critiqué par Palmyre - (55 ans)
7 etoiles
Un roman facile et agréable.
Résumé de l'éditeur: Le troublant portrait d'une jeune femme du 18ème siècle et une jolie bague poussent la jeune Valentine de Montfleury à découvrir les monts des Flandres à la recherche d'hypothétiques ancêtres. Accompagnée d'Esmérance, sa fantasque grand-mère, de Jan et Sylvain,...

sans couverture

Petite histoire de la Révolution française de Grégory Jarry, Otto T. (Dessin)

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)
10 etoiles
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Otto T. et Grégory Jarry partent du postulat suivant : face à une désorganisation générale, l’Assemblée nationale rappelle le dernier descendant des Capet, Louis XX à la tête de l’État. Et, en partant de là, les deux auteurs racontent l’histoire de la...

sans couverture

Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique de Auteur inconnu

critiqué par Numanuma - (Tours - 43 ans)
7 etoiles
Les petites maisons dans la prairie qui n'existent plus
Image d’Epinal. Nous connaissons tous cette expression désignant une vision un peu archaïque, voire idéalisée, naïve, surannée. A la limite du cliché. Fermez les yeux, imaginez un berger landais. Il y a fort à parier que pour la plupart, nous...

sans couverture

Le Feu de l'humanité T01 L'ombre de la longue nuit de Michael Cobley

critiqué par NICWIL - (46 ans)
7 etoiles
Intriguant
J'ai bien aimé l'histoire qui se rapproche beaucoup de Stars War. C'est une brique de 470 pages qui raconte l'histoire d'humains qui ont été envahis par des extraterrestres et ont quitté la terre pour se retrouver sur une planète qui...

sans couverture

Et dans la forêt j ai vu de Vincent Engel

critiqué par Nathavh - (52 ans)
10 etoiles
Réalité ou illusion ?
Nous sommes en Toscane en 1928. Luigi, son fils Sandro et Manfred, un vieux pachyderme, forment un drôle de convoi. Ils sillonnent la Toscane et décident de s'installer pour quelques jours dans un village isolé non loin de...

sans couverture

Un endroit d'où partir - 3. Une lettre et un cheval de Aurelia Jane Lee

critiqué par Nathavh - (52 ans)
8 etoiles
Amour et peinture
Dernier volet de la saga, Juan a fait une nouvelle rencontre , celle de Rafael. Il est musicien, il s'installe près de lui dans une modeste cabane. Il trouve enfin une certaine stabilité. Juan fait d'horribles cauchemars qu'il essaie...

sans couverture

La bande à Picsou de Évelyne Lallemand

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)
6 etoiles
De sacrés canards !
Diffusé à la fin des années 1980, la Bande à Picsou est un dessin animé mettant en scène, comme son nom l'indique, le richissime Balthazar Picsou ainsi que ses trois neveux, Riri, Fifi et Loulou. Dans leurs aventures ils sont...

sans couverture

L'Invité sans visage de Tana French

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Excellent thriller!
Tana French vient de signer une autre excellente intrigue policière. Elle a un talent fou pour nous faire sentir comme partie prenante à l'enquête et nous amener sur diverses pistes sans tout dévoiler! Antoinette Conway, inspectrice à la brigade criminelle depuis...

sans couverture

Les mensonges de la mer de Kaho Nashiki

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)
8 etoiles
Le chemin au bout du sentier
C’était avant la guerre, Akino était encore étudiant en géographie humaine, science qui, au Japon, semble déborder sur bien d’autres disciplines : l’anthropologie, l’ethnologie, l’éthologie, l’écologie, l’histoire, …, quand il a décidé de passer ses vacances sur la petite île...

sans couverture

L'Europe en enfer (1914-1949) de Ian Kershaw

critiqué par Colen8 - (75 ans)
10 etoiles
Plus jamais ça ?
L’exposition universelle de 1900 à Paris, ses 50 millions de visiteurs célèbrent l’entrée de l’Europe triomphante dans le siècle passé. Les puissances impériales contrôlent quatre cinquièmes de la planète qu’elles veulent irriguer d’une « mission civilisatrice » en fermant les...

sans couverture

Le chasseur et autres histoires de Dashiell Hammett

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)
5 etoiles
Pour les amateurs de Dashiell Hammett : un intérêt biographique.
On connaît Dashiell Hammett comme le maître du roman noir américain et sa soixantaine de nouvelles policières ainsi que ses cinq romans dont « le faucon maltais ». On sait moins qu'il avait aussi des ambitions littéraires « plus sérieuses », puisqu'à l'époque dans les...

sans couverture

Le Coup de Prague - tome 1 de Jean-Luc Fromental (Scénario), Miles Hyman (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 47 ans)
8 etoiles
Coup de Maître !
Hasard de mes lectures, je m’étais intéressé à ce qui restera dans l’histoire de la Guerre Froide , " Le coup de Prague" en lisant le roman d’Antoine Choplin, "Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar ", qui se...

sans couverture

Le testament de Marie de Colm Tóibín

critiqué par Didoumelie - (44 ans)
3 etoiles
Dommage...
Le testament de Marie est le dernier roman de l’auteur irlandais Colm Toibin. C’est un court roman d’à peine plus de 120 pages, qui par sa forme pour le moins atypique, bouscule, marque, interroge, éblouit, transcende, perturbe, laisse de marbre… ou...

sans couverture

Mathias de Mathieu Fortin

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
6 etoiles
Un ado obèse
Il faut entendre le numéro de l’humoriste Lise Dion sur son obésité pour se rendre compte que le poids fait partie de nos préoccupations. Aujourd’hui être bien enrobé discrédite ceux qui dérogent à la norme de plus en plus sévère...

sans couverture

... avec l'assurance de ma non considération de Michel Bisch

critiqué par Fredericpaul - (Chereng - 55 ans)
7 etoiles
troublant ce roman.....
Connaissant un peu l'auteur je peux sans doute mieux comprendre certaines des questions professionnelles et juridiques qui sont abordé dans ce roman. Je me demande si un lecteur moins averti peut pleinement appréciée ce livre ..... Ca se lit d'une traite. Les...

sans couverture

Par amour de Valérie Tong Cuong

critiqué par Psychééé - (29 ans)
9 etoiles
Intense
Valérie Tong Cuong nous narre la seconde guerre mondiale dans un Havre assiégé et la lutte acharnée d’une famille pour survivre. Tour à tour, chacun des membres, parent comme enfant, raconte le quotidien de son point de vue, repris par...

sans couverture

Centenaire et en pleine forme : Les secrets, confirmés par la science, des peuples centenaires de John Robbins

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
9 etoiles
Le secret de l'éternelle jeunesse
En divers lieux de la planète, la plupart du temps assez difficiles d’accès et assez loin de la civilisation, certaines peuplades présentaient, dans les années 60 de l’autre siècle, une très forte proportion de centenaires actifs et en pleine forme....

sans couverture

La lettre oubliée de Nina George

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)
8 etoiles
vingt ans après
Vingt-et-un ans après, Jean n'a toujours pas oublié Manon. Trop tôt disparue, elle est toujours là, lovée au plus profond de son cœur, et personne ne peut la remplacer. Dans sa péniche-bibliothèque, amarrée à un quai parisien, Jean soigne ses...

sans couverture

Cette mort dont tu parlais . de Frédéric Dard

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 65 ans)
6 etoiles
La douche froide, d’un sot !
C’est l’histoire d’un sot qui pense trouver une cruche pour se marier, en passant une annonce… Si dans ses San Antonio, Frédéric Dard multiplie à loisir les personnages, bien souvent, dans ses romans noirs, il use d’une ...

sans couverture

Fullmetal Alchemist, Vol. 12 de Hiromu Arakawa

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)
7 etoiles
La capture des homonculus
Tandis que le président King Bradley est aux prises avec Long Yao, le prince de Xing, qui, malgré ses fanfaronnades, se révèle un adversaire coriace, les frères Elric provoquent le redoutable Scar en combat afin d'attirer les homonculus et tenter...

sans couverture

Une vierge et une cuillère en bois (Un endroit d'où partir Vol. 2) de Aurelia Jane Lee

critiqué par Nathavh - (52 ans)
9 etoiles
Amour et peinture
Cela fait douze ans que Juan Esperanza Mercedes de Santa Maria de los Siete Dolores, aujourd'hui âgé de 21 ans, a quitté le couvent et n'a plus vu Mercedes et Gabriel. Juan est toujours à la recherche de ses racines,...

sans couverture

Dictionnaire de la pensée du cinéma de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
De riches données pour analyser le cinéma
Ce dictionnaire fait le tour des critiques, philosophes, styles de films, procédés techniques et de quelques grands films qui ont marqué l'histoire du cinéma. Cet ouvrage s'avère donc très pointu, et donc assez souvent ardu à suivre. Il permet certainement...

sans couverture

Fortune de France, tome 9 : Les Roses de la vie de Robert Merle

critiqué par Elko - (Niort - 40 ans)
8 etoiles
«A'steure, je suis roi.»
Après l'éviction de sa mère et de son Conseil de régence, Louis XIII a enfin les mains libres pour régner. Mais déjà de nombreuses difficultés s'annoncent dans les débuts délicats avec sa femme Anne d'Autriche, l'opposition larvée des Grands et...

Page 1 de 7 Suivante Fin