Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

La main dans la main de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Ma bible !
Plusieurs « spécialistes » de Simenon – comme Jean Jour, Laurent Demoulin - ont tendance à déprécier ces « Dictées ». Il me semble qu’ils ont tort (sauf le respect que je leur dois, comme dirait Brassens). En effet,...

sans couverture

Comment ils nous ont volé le football de Antoine Dumini, François Ruffin

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
6 etoiles
Qu'est devenu le foot de notre jeunesse ?
A l’heure du football-business, des salaires mirobolants de certains joueurs internationaux, des droits de retransmission exorbitants, Antoine Dumini, en collaboration avec François Ruffin, a commis cet essai assez court (150 pages) en guise de manifeste, expliquant les grandes étapes, les...

sans couverture

Matin et soir de Jon Fosse

critiqué par SpaceCadet - (- ans)
8 etoiles
Brièvement, une vie.
Cumulant les honneurs depuis plus de deux décennies, aujourd'hui essentiellement connu en tant que dramaturge, Jon Fosse n'a cependant pas toujours été homme de théâtre. Très tôt, il écrit des bouts de chansons, des petites poésies et après une période...

sans couverture

Les mirages de la certitude : Essai sur la problématique corps/esprit de Siri Hustvedt

critiqué par Colen8 - (76 ans)
9 etoiles
Apologie du doute
Les progrès de la connaissance en neurosciences, en génétique, en intelligence artificielle, dans l’origine du vivant en général ne suffisent pas à résoudre l’éternelle question du rapport de la pensée immatérielle au cerveau constitué de matière, en l’occurrence des neurones...

sans couverture

Histoire belge : 1830-2005 de Marc Reynebeau

critiqué par Manhud Yrogerg - (Bruxelles - 40 ans)
8 etoiles
Histoire du plat pays
L'auteur nous conte l'histoire du plat pays de 1830 à 2005. Il commence à nous narrer par le détail les soubresauts de la révolution de 1830 qui donna naissance à ce petit pays aux confins des mondes latins et...

sans couverture

Nouvelles septentrionales de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
"Du réel au fictif"
Dans ce recueil, Thierry Radière a rassemblé quatre nouvelles inspirées par des événements importants de son passé qui ont tous pour cadre les septentrions de la France, là où il est né, a grandi, a fait ses études et où...

sans couverture

L'Empreinte de la bête de Pierre Bellemare

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
De petites merveilles
Cinquante histoires où l’animal joue un rôle de très à assez important, racontées par un grand conteur. Toutes intéressantes ( = dignes d’intérêt). J’ai tout particulièrement pointé : - « La bête qui valait une fortune » : que m’a...

sans couverture

Les Brumes de Key West de Vanessa Lafaye

critiqué par Alapage - (45 ans)
9 etoiles
Bouleversant!
Extrait : Quand nous t’avons faite, ton papa et moi, nous savions que tu serais spéciale. Mais c’est difficile d’être spéciale. Il faut avoir de solides chaussures pour emprunter cette route. Effectivement, la vie d'Alicia n'a pas toujours été tendre avec...

sans couverture

L'inspecteur de nuit de Frederick Busch

critiqué par Tistou - (62 ans)
6 etoiles
Chaotique
Vraiment chaotique, une lecture plutôt difficile à enchaîner. Frederick Busch saute allègrement des étapes, passe sans vergogne d’une époque à l’autre, n’a pas trop le souci du confort du lecteur. A l’instar de « Filles », pourtant, dont je conserve...

sans couverture

Hollywood Boulevard de Melanie Benjamin

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
10 etoiles
L'époque du cinéma muet
Après les Cygnes de la Cinquième Avenue, Melanie Benjamin nous revient avec un roman exceptionnel où se mêlent l'histoire du cinéma, l'histoire de deux femmes extraordinaires et l'histoire de la première moitié du XXe siècle. Si on devait résumer Melanie Benjamin...

sans couverture

Benoît XVI, dernières conversations de Benoît

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
10 etoiles
Très belles confessions
Après avoir dévoré « l’homme qui ne voulait pas être pape - histoire secrète d’un règne- » de Nicolas Diat, je me suis lancé dans cet ouvrage de conversation du pape émérite avec Peter Seewald. C’est assez émouvant de se plonger...

sans couverture

Mär Volume 14 de Nobuyuki Anzai

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
6 etoiles
Fin du War Game.
Le War Game s'achève enfin par l'ultime combat opposant Ginta au Fantôme. Certes, le combat est plus long que les précédents, mais on est très loin du duel épique et dramatique qu'il aurait dû être. Du coup, on peut maintenant...

sans couverture

Anno Dracula 1959 : Dracula Cha Cha Cha de Kim Newman

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
5 etoiles
Baisse de régime.
Nouveau volet de la série "Anno Dracula", qui se déplace cette fois-ci à Rome pour un nouveau mariage de Dracula. Ce troisième opus montre les limites de la série de Kim Newman. Si le fait de mettre les femmes à...

sans couverture

La petite librairie des coeurs brisés de Annie Darling

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
De gros clichés, prévisible...et léger!
Extrait : Il lui revint en tête que chaque parcelle de Bookends renfermait un souvenir bien précis, pour elle. C’était là où se trouvait son cœur, c’était son havre, son lieu de bonheur. Posy n'avait que vingt-et-un ans lorsque ses parents...

sans couverture

Mishenka de Daniel Tammet

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
6 etoiles
CHAMPIONNAT DU MONDE D'ÉCHECS
Au début de l’histoire nous sommes à Moscou, capitale de ce qui est alors l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, en mars 1960. Le pays vit comme au ralenti, en effet, un grand événement sportif se déroule à ce moment-là en URSS....

sans couverture

Plaisirs criminels de Kerry Greenwood

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)
8 etoiles
Irrésistible Miss Fisher
Quand une journaliste enquêtant sur des disparitions de jeunes filles à Melbourne s'évanouit à son tour dans la nature, il n'en faut pas plus à la charmante mais néanmoins déterminée Miss Fisher pour mener l'enquête et retrouver tout ce petit...

sans couverture

Les Folles Nuits de Cryptée de Ardem

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
La première oeuvre pour adultes signée Ardem
Avec "Les folles nuits de Cryptée" Ardem a enfin les honneurs de la collection cartonnée des éditions "Dynamite". Il suit en cela le chemin d'Igor et Boccère avec" La pharmacienne" à cette différence près que pour Ardem, il s'agit là...

sans couverture

Mamou de Angi Máté

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Enfant du désamour
Ce joli petit roman, presque un conte, se déroule en Transylvanie, une région de Roumanie peuplée de plusieurs minorités. L’auteure a écrit ce texte en hongrois et manifestement l’histoire qu’elle raconte se déroule au sein de la minorité hongroise qui...

sans couverture

Mär Volume 13 de Nobuyuki Anzai

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
6 etoiles
Le dernier tour.
Le War Game approche de sa fin avec le début du dernier tour opposant Mär aux plus puissant membres de l'Échiquier. Que des combats une fois de plus et s'ils ne sont toujours pas transcendants, on sent tout de même...

sans couverture

Un siècle américain, Tome 1 : Nos premiers jours de Jane Smiley

critiqué par Poet75 - (Paris - 61 ans)
8 etoiles
Raconter un siècle américain par le prisme d'une famille
Premier volume d’une trilogie ayant l’ambition de raconter « un siècle américain » (puisque c’est le titre choisi pour désigner l’ensemble des trois ouvrages) par le prisme d’une famille s’étant établie sur les vastes terres de l’Iowa pour y fonder...

sans couverture

21 robes: Toutes les robes ont une histoire de Lindsay Jacques-Dubé

critiqué par Alapage - (45 ans)
6 etoiles
Quelque peu déçue...
Extrait : J’ai tout mis de côté pour un boulot que je viens de perdre, je suis cassée, plus célibataire que jamais et seule âme qui vive, là où j’habite. Bien sûr, il y a le chocolat. Mais lorsque les...

sans couverture

Le corps des bêtes de Audrée Wilhelmy

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
8 etoiles
Faire le sexe des humains
Audrey Wilhelmy a l’art heureux de nous emmener dans des univers déjantés où les bien-pensants seront décoiffés. Pourtant, son roman ne prône pas une exacerbation des sentiments. Au contraire, ils naissent naturellement au rythme d’une existence qui pourrait s’identifier à...

sans couverture

L'aventure de Leclerc de Maja Destrem

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Vie d'un héros
Né le 22 novembre 1902 à Belloy (Somme), Philippe de Hauteclocque commença sa carrière militaire dans la cavalerie puis fut instructeur à Saint Cyr. Il participa à la guerre du Rif au Maroc où il se distingua par son courage,...

sans couverture

Ilya Kalinine de Jérôme Camut, Nathalie Hug

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 62 ans)
8 etoiles
Un très bon complément à W3
Ce livre explique les origines d'un des principaux personnages de la série en 3 tomes W3. Il est un complément indispensable à lire pour tous ceux qui lisent ou liront les 3 tomes car il explique le pourquoi du comment des...

sans couverture

Quand les femmes parlent d'amour - Une anthologie de la poésie féminine de Françoise Chandernagor

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
8 etoiles
POÉSIE D’AMOUR… AU FÉMININ!
Dans cette anthologie très personnelle, Françoise CHANDERNAGOR nous convie à la découverte de la poésie d’amour… féminine! Un panorama incomparable de l'amour vu par les femmes poètes de langue française de tous horizons et de toute époque, vous attendent...

sans couverture

Un fils parfait de Mathieu Menegaux

critiqué par Nathavh - (53 ans)
9 etoiles
Un fils parfait
Il y a quelques semaines je découvrais le premier roman de Mathieu Menegaux "Je me suis tue", j'avais adoré, j'ai donc décidé dans la foulée de lire le second que voici. Une fois encore, bravo Mathieu Menegaux a vraiment le don...

sans couverture

Et aussi les arbres de Isabelle Bonat-Luciani

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
9 etoiles
La pureté de la rage
J’ai déjà lu un précédent recueil d’Isabelle, aujourd’hui je pourrais dire les mêmes mots que j’ai écrits après cette première lecture : « c’est beau, c’est de la musique, des textes à lire à haute voix. » Sauf que la...

sans couverture

Quand Dieu apprenait le dessin de Patrick Rambaud

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
8 etoiles
Quand San Marco était égyptien
Quel joli titre :« Quand Dieu apprenait le dessin ». Il est tiré du Decameron et désigne cette période où le Créateur s’essayait à son œuvre sans pour autant maîtriser son art. Le brouillon avant le parachèvement. Et c’est de la Venise émergente,...

sans couverture

Va où il est impossible d'aller de Costa-Gavras

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
L'histoire d'un Grec moderne
Costa-Gavras vit en France depuis soixante ans, sans nier jamais ses racines grecques. Ayant commencé dans le théâtre et la danse, ayant vécu une existence d'immigré pauvre avec des difficultés financières et de logement, il est devenu l'important cinéaste engagé...

sans couverture

Mär Volume 12 de Nobuyuki Anzai

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
4 etoiles
L'art de décevoir.
Ce douzième volume est le parfait symbole de l'un des plus gros défaut de la série : l'incapacité d'Anzai d'aller au bout de ses idées. Ici le combat opposant Ginta à Yan est assez édifiant. Cela fait déjà quelques volumes...

Page 1 de 7 Suivante Fin