Les dernières critiques

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Théâtre d'encre de Claude-Henri Rocquet

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)
10 etoiles
Un théâtre incandescent et radical en quête d'absolu
Ce premier tome de l’édition intégrale de l’œuvre théâtrale de Claude-Henri Rocquet comprend quatre pièces (parfois accompagnées de longs commentaires sur la genèse du texte et ses interprétations) ainsi qu'un long essai sur Médée, symbole de l'horreur absolue, et sur...

sans couverture

La tanche de Inge Schilperoord

critiqué par Monocle - (tournai - 60 ans)
8 etoiles
Un coup de poing
Un coup de poing ! Couronné par le Bronze Owl, nommé cinq fois livre de l'année par la presse, finaliste des plus grands prix littéraires, un premier roman qui a semé le trouble aux Pays-Bas en s'attaquant à un thème tabou...

sans couverture

Le Cycle de l'Ancien Futur Tome 4 : Translatador de Denis Duclos

critiqué par Kabuto - (Craponne - 59 ans)
7 etoiles
chapitre final
Dernière passe d’armes pour Augustin. Les Zwölles noirs n’ont jamais été aussi menaçants et l’archipel est à deux doigts de tomber entre leurs mains. Un chapitre final riche en émotions qui clôture ce cycle de belle manière. Le maître mot...

sans couverture

Cupidon de la nuit de Gérard Manset

critiqué par Tistou - (63 ans)
4 etoiles
Confus
Fan déterminé de Gérard Manset dans sa version chanteur-compositeur (ou l’inverse), je me faisais une joie de découvrir le versant écrivain. Hélas. On connait l’application du personnage à se mettre à l’écart, à n’apparaître nulle part, même pas en photos....

sans couverture

Âme brisée de Akira Mizubayashi

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
La musique : un message d'universalité
Un violon sauvagement brisé par un soldat en 1938 à Tokyo dont les morceaux ont été pieusement conservés par l'enfant de l'interprète, qui, longtemps après, l'a patiemment reconstruit puis confié plus tard à une violoniste japonaise renommée ....

sans couverture

Un monstre et un chaos de Hubert Haddad

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
6 etoiles
Histoire d'un ghetto
"Un monstre et un chaos" d'Hubert Haddad (352P) Ed. Zulma Bonjour les fous de lectures…. Etant assez preneuse des livres relatant l'histoire de l'Europe de l'Est, c'est avec confiance que j'ai entamé ce récit et voilà que je referme la dernière page avec...

sans couverture

Entre Neige et Loup de Agnès Domergue (Scénario), Hélène Canac (Dessin)

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 36 ans)
9 etoiles
Magnifique
Magnifique album ! L'histoire est très poétique, touchante. On suit une petite fille sur une île isolée, qui découvre son histoire. Je n'en dis pas plus de peur de trop dévoiler :-) Les illustrations sont simplement très belles, autant les...

sans couverture

Op-Center 6 : État de siège de Tom Clancy

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)
6 etoiles
morituri te salutant
Une équipe de mercenaires, au service de… leur propre cause, est décidée à taper fort, très fort, pour ramasser un pactole hors du commun. Un casse ordinaire, rondement mené auprès d’un convoyeur de fonds, va d’abord leur donner les moyens...

sans couverture

Love Song de Philippe Djian

critiqué par Sundernono - (Nice - 37 ans)
7 etoiles
Love is a losing game
Daniel est un musicien accompli. À cinquante ans et quelques, sa carrière est faite, il est l’auteur de plusieurs gros succès, de plus d'une dizaine d’albums, et tourne dans le monde entier. Le public et la critique l’adorent, on le...

sans couverture

Les fanfarons du roi de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
Cape et épée
À Lisbonne, en 1662, la famille de Bragance est revenue sur le trône après une période de domination hispanique. Dona Louise de Guzman, veuve du roi Jean, exerce la régence jusqu’à la majorité de son fils Alphonse. Impotent et faible...

sans couverture

Adopteuntueur.com de Enzo Bartoli

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)
7 etoiles
MeurtreLouche.fr!
Apparemment ce n’est pas la première enquête de Pascal Guilbert dit « Tonton » et de Guilhem Lanternier, dit « Beau Gosse », policiers de leur état au 36… mais pas Quai des Orfèvres, hein ! C’est fini, ils ont...

sans couverture

Les secrets des algues de Jean-Yves Floc'h, Véronique Véto-Leclerc

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
Surprenantes et diverses
Apparues parmi les premières dans l’odyssée du vivant on trouve les algues partout où il y a de l’eau douce ou salée jusque vers 200m de profondeur. Etonnantes par leur diversité (30 000 espèces répertoriées), leurs propriétés, leurs couleurs, leurs...

sans couverture

La vie des fourmis de Maurice Maeterlinck

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Une réputation à refaire
Pour clore la trilogie qu’il a consacrée aux insectes vivant en société organisée, Maurice Maeterlinck, après avoir étudié la vie des abeilles et des termites, s’est intéressé à celle des fourmis qui est encore beaucoup plus complexe car il existe...

sans couverture

Magi - The Labyrinth of Magic, Tome 6 de Shinobu Ōtaka

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
8 etoiles
Les nouveaux visiteurs
Après son dur combat contre Judal, Aladin se retrouve très mal en point et c'est désormais à Ali Baba de devoir gérer la situation à Balbad. La pression pèse cependant sur les épaules du jeune homme qui ne se sent...

sans couverture

La Thaïlande de Marie-Hélène Loubatié, Andrée Terlizzi (Dessin)

critiqué par Tistou - (63 ans)
8 etoiles
Et illustrations d’Andrée Terlizzi
Tombé par hasard sur ce court ouvrage plutôt à destination d’un public jeune (10 – 15 ans ?), il se révèle remarquablement réalisé et donne une vraie idée de ce qu’est la Thaïlande en 35 pages de textes courts mais...

sans couverture

Cross de Marc S. Masse

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)
7 etoiles
A bout de soi-même
J’avoue avoir eu un peu peur en débutant ce livre, car je sortais à peine d’une lecture ayant pour thème la course de ski de fond pour replonger à nouveau dans un domaine sportif et je craignais donc d’effectuer trop...

sans couverture

Dictionnaire amoureux du patrimoine de Pierre de Lagarde, Olivier de Lagarde, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
Sauver les biens historiques de valeur
Un ancien animateur de télévision passionné de patrimoine, qui doit à son violon d'Ingres sa notoriété, y consacre une longue étude sous forme de bréviaire, avec l'aide de son fils, également journaliste. Cet ouvrage est conçu comme généraliste, en tout...

sans couverture

Centaurus - Coffret T1 à T5 de Léo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Zoran Janjetov (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
9 etoiles
Solide, humaniste et efficace !
Il y a quelques années, j’ai eu le plaisir de découvrir la série Trent. On était alors au tome 2 de la série scénarisée par Rodolphe et dessinée par Léo. J’avais accroché dès les premières pages et les deux auteurs...

sans couverture

L'expérience de la pluie de Clélie Avit

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
10 etoiles
Âmes sensibles, accourez !
Camille et son fils Arthur sont autistes Asperger, hypersensibles. Ils vivent dans une bulle qui les protège des agressions du monde extérieur. Camille tente d’élever son fils en l’ouvrant au monde, elle l’aide à apprivoiser toutes les expériences qui les...

sans couverture

Ekhö monde miroir T9 - Abidjan-Nairobi Express de Christophe Arleston (Scénario), Alessandro Barbucci (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
Une très bonne série qui continue son petit bonhomme de chemin...
Je l’ai déjà raconté, mais j’avoue que je ne m’en lasse pas. Il y a quelques années, un de mes fils alors âgé d’une douzaine d’années environ, lisait dans sa chambre et je l’entendais rire… Je ne savais pas ce...

sans couverture

Stigmates de Claudio Piersanti (Scénario), Lorenzo Mattotti (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 40 ans)
8 etoiles
Misérable et sacré
Le personnage principal est serveur dans un café, mais se voit rapidement licencié à cause de stigmates apparaissant sur ses mains qui souillent les verres des clients, ce qui n’est pas un détail négligeable dans le monde de la...

sans couverture

Jusqu'à ce que ta mort nous sépare de Amanda Reynolds

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)
8 etoiles
Thriller psychologique savamment mené
Terrific !... Dirait-on en anglais ; c'est-à-dire formidable ! Donc sans s’enthousiasmer outre mesure non plus, j’avoue que ce thriller psychologique a été habilement mené. D'abord, une mention spéciale pour la couverture très élégante, esthétique et évocatrice. Elle résume bien l’ensemble...

Début Précédente Page 7 de 7