Les dernières critiques

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Pet shop boys s'il vous plaît ? de Anthony Coucke

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)
7 etoiles
A Certain Je-Ne-Sais-Quoi
D'habitude j'ai une sainte horreur de ce "people" putride qu'on trouve de + en + et à toutes les sauces, mais pour cette biographie des fameux Pet Shop Boys, j'ai décidé de faire une entorse à mon règlement. D'abord parce...

sans couverture

Le journal d'Aurore tome 2: Toujours fâchée de Marie Desplechin

critiqué par Mimi62 - (Arras - 63 ans)
8 etoiles
Bien content
Après avoir lu le premier tome "Jamais contente" je craignais de ne pas retrouver le même plaisir au cours de ce second opus. Cette inquiétude n'avait pas de raison d'être, le plaisir s'est renouvelé ou plutôt s'est continué. On retrouve...

sans couverture

Intrigue à la cour de Gilles de Becdelièvre

critiqué par Mimi62 - (Arras - 63 ans)
8 etoiles
Journal de la vie au château
Bien que le titre laisse à penser qu'il s'agit d'un roman policier, l'intrigue est tout à fait anecdotique. On se trouve bien dans un roman historique. Si le roman n'a rien d'exceptionnel, il se lit aisément et n'entraîne pas l'ennui. Plutôt...

sans couverture

Empire State: Une enquête de Robert Harland de Henry Porter

critiqué par Clubber14 - (Paris - 36 ans)
6 etoiles
Following 9/11
Note de l'éditeur : Un général, conseiller spécial du président des Etats-Unis, est assassiné à Londres alors qu'il venait confidentiellement rencontrer le Premier ministre britannique. Le même jour, à l'aéroport de Heathrow, les services secrets de Sa Majesté observent le manège...

sans couverture

La forêt d'Ardenne de Jacqueline Harpman

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)
8 etoiles
Agréable à lire
Au départ, ils étaient bien plus nombreux que 37, hommes et femmes, cachés dans la forêt d’Ardenne, faisant partie d’une armée « secrète ». Cela fait des mois qu’ils n’ont rencontré âme qui vive. Pas un avion dans le ciel....

sans couverture

Sapiens : Une brève histoire de l'humanité de Yuval Noah Harari

critiqué par Colen8 - (75 ans)
10 etoiles
La longue marche de la mondialisation
Aux dernières nouvelles de la génétique, Neandertal avant de disparaître aurait transmis quelques gènes à Sapiens en train de prendre pied en Eurasie au sortir de son berceau africain. Voilà de quoi faire tomber WASP(1) de son piédestal et mettre...

sans couverture

Marquée à vie de Emelie Schepp

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)
8 etoiles
Marquée à vie
On présente déjà Emelie Schepp comme «la nouvelle reine du polar suédois». Sans aller jusque-là, il faut bien reconnaître que ce premier thriller à mettre en scène la procureure Jana Berzelius s’inscrit avec un vrai pouvoir addictif dans la lignée...

sans couverture

J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste - Pépiements de Loïc Prigent

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 47 ans)
9 etoiles
La vacherie comme art de vivre
Alors oui, certes oui, la mode est un monde pourri par l'argent, un monde de frivolité d'où toute idée du réel est absente. Il est toujours possible, et facile, de moraliser la mode sans trop réfléchir. « La gravité est...

sans couverture

Géolocaliser l'amour de Simon Boulerice

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)
6 etoiles
Homosexuel en quête d'amant
Le livre de Simon Boulerice se présente sous deux chapeaux. C’est une œuvre qui épouse le poème comme forme romanesque. Comme pour les autos, c’est un roman hybride. Le lecteur suit les pérégrinations d’un trentenaire homosexuel, l’auteur en l’occurrence, qui...

sans couverture

Des coccinelles dans des noyaux de cerise de Nan Aurousseau

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)
9 etoiles
Réalité décadente et immorale
Avant de commencer cette lecture, j’ai deux conseils à vous donner si vous ne voulez pas manquer cette expérience, hors des sentiers battus. Avant toute chose, ne vous fiez pas au titre poétique de ce livre. « Des coccinelles dans...

sans couverture

Rovolution de Patrick S. Vast

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)
8 etoiles
Un futur inquiétant
L’inspecteur du travail Wilfrid Johnson arrive sur un chantier de construction tenu par des androïdes dirigés par un chef de chantier humain, Georges Lerbhaïm. Trouvant que les mesures de protection en faveur des robots sont très insuffisantes, Wilfrid inflige à...

sans couverture

Ce qui fut sans lumière / Début et fin de la neige / Là où retombe la flèche de Yves Bonnefoy

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)
10 etoiles
Une poésie grave et sereine, d'une grande sobriété, illuminée par la beauté évanescente du monde et le souvenir des chemins de l'enfance...
Ce volume reprend en édition de poche trois plaquettes parues à la fin des années 80 chez Mercure de France : « Ce qui fut sans lumière », « Début et fin de la neige » et « Là où...

sans couverture

Intimidation de Harlan Coben

critiqué par Tanneguy - (Paris - 77 ans)
5 etoiles
Coben comme d'habitude
Cette fois l'intrigue se déroule dans le milieu bourgeois aisé d'une banlieue new-yorkaise : on a réussi, on prépare l'avenir de ses enfants qui devront rejoindre une université prestigieuse, donc réussir dans un sport reconnu (en l'occurrence lacrosse, variante locale...

sans couverture

Révolution de Emmanuel Macron

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
5 etoiles
Un positionnement plus qu'un programme
Venu de l'entourage de François Hollande et de la banque d'affaires avant cela, candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron cultive le flou sur ses intentions précises. Ce livre lui permet de confirmer un positionnement centriste, en faveur d'un libéralisme régulé,...

sans couverture

Les espaces professionnels des journalistes de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
L'information sur les journalistes
Il est difficile de recueillir des informations portant sur les journalistes, et donc de tirer une étude sociologique d'ensemble de leurs profils et carrières. Ce paradoxe apparent tient au fait que beaucoup sont pigistes ou titulaires de contrats précaires, ne...

sans couverture

Agatha Raisin enquête, Tome 4 : Randonnée mortelle de M. C. Beaton

critiqué par Coper - (33 ans)
10 etoiles
Toujours la même !
Présentation de l'éditeur "Après un séjour de six mois à Londres, Agatha retrouve enfin ses chères Cotswolds -et le non moins cher James Lacey. Même si le retour au bercail de son entreprenante voisine ne donne pas l'impression d'enthousiasmer particulièrement le...

sans couverture

Les gens dans l'enveloppe (livre + CD) de Isabelle Monnin

critiqué par Isis - (Chaville - 72 ans)
8 etoiles
De la fiction à la réalité
Un livre assez attachant et, à coup sûr, très original, tant la démarche entreprise par l’auteur sort de tous les sentiers battus de la production littéraire habituelle. Isabelle Monnin, exploitant ici son double talent de journaliste et d’écrivain,...

sans couverture

La mondialisation malheureuse de Thomas Guénolé

critiqué par Colen8 - (75 ans)
10 etoiles
Puissante leçon de géopolitique
Le titre et l’image de couverture résument parfaitement les ravages de la mondialisation. Simple constat, la planète Terre est devenue un village par les modes de vie qui s’uniformisent et tant d’autres facteurs avec eux : communications, transports, mobilité, images,...

sans couverture

Finir la guerre de Michel Serfati

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)
9 etoiles
En finir avec le passé
Finir la guerre, les souvenirs de guerre, de la pénible guerre d'Algérie. Alex, enseignant, vit seul ; il est très proche de sa sœur Valérie et voit occasionnellement son fils Julien qui crèche chez sa mère. Alex vit mal le suicide...

sans couverture

Le dément à lunettes de Ed McBain

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 65 ans)
8 etoiles
Une librairie pour un massacre...
Après un (Mourir pour mourir), pas très vivace, ce (Dément à lunettes) ne fait pas du tout peine à voir, bien au contraire, puisque dans cette enquête, où le 87 è district est plus que jamais mobilisé, suite à l’assassinat...

sans couverture

Les tueurs diaboliques de Pierre Bellemare, Jean-François Nahmias

critiqué par Incertitudes - (32 ans)
8 etoiles
L'homme est un loup pour l'homme
Pierre Bellemare s'est forgé une solide réputation de conteur à travers ses histoires extraordinaires depuis plus de trente ans. Ce n'est pas du Edgar Allan Poe, je suis d'accord. Mais ce recueil de faits-divers parvient sans problème à divertir. Chaque...

Début Précédente Page 7 de 7