Les Rois maudits de Maurice Druon

Les Rois maudits de Maurice Druon

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Jules, le 11 avril 2001 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 27 avis)
Cote pondérée : 9 étoiles (45ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 17 702  (depuis Novembre 2007)

Un vrai régal plein de vie !

Comment ai-je pu oublier ce merveilleux roman historique ?… Une œuvre pourtant majeure dans le genre et un grand tournant dans l’Histoire de France !
Nous sommes sous le règne de Philippe IV, dit « Le Bel », qui succédera à Louis IX (Saint Louis) de 1285 à 1314. Le Roi, assisté de son principal ministre Marigny, aura pour objectif constant d’assurer le pouvoir royal à l'intérieur, ainsi que son influence sur ses voisins et sur la papauté qu'il installera en Avignon.
En face de lui, il trouvera son frère Charles de Valois, défenseur de la féodalité, ainsi que les grands barons. Parmi ceux-ci, dans le roman, il y a deux grandes figures qui dépassent les autres par leur personnalité et la haine qu'ils se vouent. Il s'agit de Mahaut d’Artois et de Robert d’Artois, son neveu, qui se déchirent pour la propriété de cette grande province. Tous les coups seront permis, y compris le vol, la falsification de document, le meurtre et les empoisonnements.
Philippe Le Bel aura une fille et trois fils. Il donne sa fille Isabelle, intelligente et jolie, en mariage à Edouard II d’Angleterre. Son fils aîné s’appelle Louis, et deviendra Louis X le Hutin ; le second s'appelle Philippe, deviendra Philippe V, et le troisième s'appelle Charles et règnera sous le nom de Charles IV Le Bel. Avec Charles, la branche des capétiens directs s'éteindra et cèdera la place aux Valois. Je vais me permettre de dire que Louis et Charles sont bien loin d’être des phares, à la différence de leur père, de Philippe V et d’Isabelle.
Nous vivrons les rapports houleux ou plus calmes entre le Roi et la papauté, la lutte de Philippe Le Bel contre les Templiers, les rapports entre la cour et les banquiers lombards, dont Tolomeï est le principal représentant à Paris. Nous ferons également la connaissance des femmes des fils de Philippe Le Bel, Marguerite, Blanche et Jeanne. Elles n'étaient pas des prix de vertu, loin s'en faut !
Et toujours, en toile de fond, cette haine entre Mahaut et Thierry d’Artois qui finira par solidement secouer l'édifice ! À cette époque, les grands barons ne se préoccupaient que de leurs propres intérêts. Ceux du royaume n’étaient que le cadet de leurs soucis !
Je ne peux pas vous résumer ici six tomes !… Vous vous endormiriez. Sachez cependant encore que l’absence d’un fils de Philippe et de Charles, par la suite, aboutira à la Guerre de Cent ans ! Edouard III revendiquera le trône comme fils d'Isabelle, fille de Philippe Le Bel.
Ce roman nous fait vivre cette époque charnière pour la France. Et cela avec un réalisme et une truculence hors du commun !. L’Histoire est plutôt respectée, mais quelle fougue, quel réalisme dans les personnages ! On s'y voit, on vit avec eux, on se lèverait pour injurier Mahaut et festoyer avec bons vins et ribaudes en compagnie de Robert d’Artois !.

Impossible, quant on les a vus, de ne pas donner les traits, les expressions, les mimiques de Jean Piat à Robert d’Artois et de Louis Seigner au banquier Tolomeï. Ils sont colossaux tous les deux dans les téléfilms réalisés par TF1 d'après ces livres. Comme Mahaut d’ailleurs, mais je ne me souviens plus du nom de l’actrice. Pour ceux qui n'auraient pas l’envie de lire ces romans, il est possible de louer les cassettes de ces téléfilms.
Un grand, très grand régal !.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les rois maudits [Texte imprimé], roman historique Maurice Druon,...
    de Druon, Maurice
    Plon / Volumes (Paris. 1999).
    ISBN : 9782259191746 ; Prix : 169 F : 25,76 EUR ; 20/10/1999 ; 1620 p. ; Broché
  • Les rois maudits [Texte imprimé] Maurice Druon
    de Druon, Maurice
    Omnibus / Collection Omnibus (Paris. 1988)
    ISBN : 9782258100589 ; EUR 26,00 ; 17/01/2013 ; 887 p. ; Broché
  • Les rois maudits [Texte imprimé] Maurice Druon
    de Druon, Maurice
    Omnibus / Collection Omnibus (Paris. 1988)
    ISBN : 9782258100596 ; EUR 26,00 ; 17/01/2013 ; 843 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Passionnant jusqu'au tome 6

9 étoiles

Critique de Vigneric (, Inscrit le 26 janvier 2009, 48 ans) - 3 décembre 2015

Cette saga est extraordinaire, et je ne me suis pas ennuyé une seule minute tout au long des 6 premiers tomes... Malheureusement le tome 7 (écrit 17 ans après le 6) n'est pas du tout à la hauteur du reste, et m'a tellement déçu que j'ai préféré ne pas le terminer et rester sur l'impression que m'ont laissé les 6 premiers tomes.

Je vais donc parler d'abord de ce que j'ai aimé tout au long de ces mille pages.

L’écriture de Maurice Druon est parfaite : Extrêmement bien documentée mais fluide, dynamique et très prenante.
Quand on pense que cette œuvre a été écrite il y plus de 60 ans !

Cette époque charnière de l’histoire de France - on y croise les derniers Capétiens, les premiers rois Valois et les ancêtres des futur rois Bourbons, tous descendants de Saint Louis - est rendu palpitante grâce à deux « astuces » d’écriture bien connues : Mélanger la petite histoire et la grande Histoire, et mélanger l’Histoire et la fiction.
On suit en effet en particulier l’histoire de Robert D’Artois, personnage tellement incroyable (de par son physique, son caractère et les événements qu’il déclencha) qu’il est parfois difficile de croire qu’il ait réellement existé !
Je me suis surpris plusieurs fois à arrêter ma lecture pour vérifier sur internet certains faits historiques racontés par monsieur Druon.

On suit également l’histoire (imaginaire ou réelle ?) de Guccio Baglioni, jeune italien lié à la légende de Jean 1er Le Posthume, enfant-roi mort à l’âge de 5 jours et qui aurait mystérieusement survécu.
Bref le mélange de tout cela fait une saga à lire absolument jusqu’au tome 6 ; tome qui aurait clairement dû être le dernier (la fin est d’ailleurs écrite comme une fin définitive...).

Juste un mot sur ce tome 7 qui ressemble à un épilogue : Le style de narration change totalement, et n’est qu’un long et ennuyeux monologue (disparus donc les savoureux dialogues).

Enrichissant

9 étoiles

Critique de Edgar Labelette (, Inscrit le 30 juillet 2009, 36 ans) - 12 juillet 2014

Un bon sujet, un bon historien à la plume, pour un voyage dans le temps dont je me suis régalé !

Grand amateur de la série de roman de fantasy "Trône de fer", je comprends maintenant pourquoi et à quel point, G. R. R. Martin s'en est inspiré.

Amateur d'histoires et d'Histoire, n'hésitez pas.

Efforts récompensés

8 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 57 ans) - 27 septembre 2013

Les rois maudits.
Ce fut une lecture très enrichissante : Une extraordinaire saga et même si quelques détails sont effectivement romancés au détriment de l'authenticité historique, il s'agit d'un remarquable travail d'écriture.
Reste à digérer un peu et ensuite regarder la série télévisée !

Que dire des personnages attachants : Robert d'Artois bien-sûr. Mais ma préférence va à la Reine Isabelle.
Isabelle qui comprend la phrase de sa belle soeur pendant son jugement pour adultère :"j'ai eu le plaisir qui vaut toutes les couronnes du monde et je ne regrette rien". Car elle aussi, la belle Isabelle, aura connu cet amour délicieux qui casse toutes les frontières et vaut toutes les larmes.
Que dire des épisodes de l'élection du Pape Jean XXII ? Ce Pape persuadé que l'enfer était vide.
De l'inimaginable défaite du stupide Roi Jean contre son cousin Anglais Edouard pourtant limité par une armée dix fois inférieure en nombre ?
Chose curieuse... six cents ans plus tard, à l'autre bout du globe, en 1954 à Diên Biên Phu le général qui menait les troupes française à la débâcle s'appelait.... Navare. Cela ne s'invente pas !

Ce n'a pas toujours été facile à lire (surtout dans la version poche des 7 tomes réunis et d'une traite) mais très sincèrement cette entreprise mérite les efforts consentis.

Une bonne histoire mais un mauvais roman

4 étoiles

Critique de DroZo (, Inscrit le 7 mai 2012, 24 ans) - 24 mai 2013

J'ai vraiment eu une grosse déception. Je m'attendais à trouver une perle du roman historique, mais non. Alors oui, le scénario est bien ficelé, l'histoire n'est pas trop mal... Mais qu'est ce que c'est mal écrit. Les personnages sont amenés avec peu de subtilité. La scène d'introduction est un long dialogue décousu où l'auteur en profite juste pour étaler ses connaissances (fort précises je l'avoue) sur le monde. Et ses connaissances ne sont pas amenés de façon naturelle. Tout est artificiel dans ce livre, jusqu'aux scènes qui devraient attirer un minimum d'émotion (la première scène où l'on voit les templiers).

Plus frustrant encore, ce sont les notes historiques. Outre le fait qu'elles coupent carrément le rythme du récit, elles nous racontent parfois également la fin. Par exemple, la deuxième note historique, qui raconte l'histoire de l'héritage de l'Artois, est indispensable pour comprendre la suite de l'intrigue, mais nous raconte aussi la fin du livre. Ca retire tout le suspense

Au final, c'est un livre que je déconseille. Maurice Druon aurait dû savoir qu'un roman historique, ce n'est pas uniquement de l'histoire mais c'est aussi un roman.

Très bonne série

7 étoiles

Critique de Korl (, Inscrite le 24 mars 2013, 35 ans) - 25 mars 2013

Série très prenante. J'ai accroché sans en démordre. Dernier volet un peu décevant. Ce roman historique est un incontournable. Je recommande.

Les rois maudits

5 étoiles

Critique de AE73 (, Inscrite le 25 janvier 2013, 50 ans) - 26 janvier 2013

Comme beaucoup, j'ai dévoré cette série quand je l'ai découverte, j'avais 15 ans. On apprend beaucoup de choses sur cette période de l'histoire de France et de façon plus agréable qu'au lycée !
30 ans après, j'ai voulu la relire, et c'est une déception : le style est fade, je ne suis plus aussi dupe de l'inventivité et de la recherche documentaire de Maurice Druon, puisque tant a déjà été écrit avant lui sur ce sujet.
Je le conseillerai quand même à mes fils dans quelques années.
Bonne série, mais pas un chef d'oeuvre de la littérature française !

Vive l'histoire !!!

10 étoiles

Critique de Pytheas (Pontoise - Marseille, Inscrit le 5 avril 2012, 52 ans) - 26 juillet 2012

pour ceux qui comme moi
-étaient trop jeunes pour avoir vu la série télévisée avec Jean piat
-ont adoré Dallas
-attendent le prochain Ken Follett avec une impatience non feinte
-n'ont qu'une vision floue du moyen-âge
-ne pensaient pouvoir pardonner à Philippe le Bel, l'éradication des templiers
ne comprennent pas toujours les étranges relations que la France entretient avec la perfide Albion
- ont adoré les "maudits rois fainéants" de Roger Pierre et Jean-Marc Thibaut
-les fans de polars
-les férus d'histoire
-les adeptes des romans à l'eau de rose
-les accros de l'actualité qui s'apercevront que notre siècle n'a rien inventé

Il est nécessaire de lire ces 6 tomes et véritable et pur régal

Passionnant.

8 étoiles

Critique de Ngc111 (, Inscrit le 9 mai 2008, 31 ans) - 14 janvier 2012

Roman historique s’accommodant d'éléments de fiction, Les Rois Maudits est un captivant récit contant les remous, intrigues et complots au sein mais aussi autour du royaume de France. La grande force du roman de Maurice Druon vient du rythme enlevé et de la personnalité des personnages.
Il faut avouer que c'est un sacré tour de force d'avoir su rendre passionnante et haletante cette partie de l'histoire de France, certes riche en évènements, mais aussi très mouvante et de ce fait compliquée à suivre et à raconter. Avec son flots de personnages, ses changements de souverains et de régents, sans parler des personnages gravitant autour, la tâche était rude ! Mais au final tout est parfaitement clair et intéressant et l'on suit les péripéties de la "couronne de France", les pérégrinations judiciaires concernant l'Artois, la maturation du jeune Guicio... comme le destin de héros de séries tenant en haleine le téléspectateur.

Malheureusement on regrette aussi certains personnages disparaissant trop tôt (comme Philippe Le Bel) mais cela est plutôt bon signe et démontre de la qualité de la narration. Celle-ci se veut simple, mais fluide et suffisamment prodigue en détails historiques pour ne pas paraître superficielle.
Le seul bémol viendra du type de narration employé pour le dernier tome ; le cardinal de Périgord relate les évènements du début de la guerre de Cent Ans à la première personne. L’œuvre perd de ce fait en rythme et en qualité même si cela reste intéressant à suivre. Reste que le tome précédent clôturait bien mieux la saga avec la mort de truculent Robert d'Artois (l'un des rares personnages permanent avec Tolomei).

On ne peut donc que conseiller Les Rois Maudits, pour cette passion qu'elle entraîne, cette fluidité imparable mais aussi pour l'apport culturel autour de cette courte période de l'Histoire de France (une partie du 14e siècle), trouble et bouillonnante.

GRANDIOSE

10 étoiles

Critique de Subzro53 (, Inscrit le 26 novembre 2010, 40 ans) - 26 novembre 2010

Je suis actuellement en train de terminer le Tome 6 : Le lis et le lion et je suis totalement captivé, avec la reine étranglée je trouve que c'est le plus passionnant de la série. Mais je dois dire que dans l'ensemble les 6 volumes sont excellents; c'est pour moi la meilleure fresque historique qu'il m'ait été donné de lire. On a du mal à croire que ce sont de réels faits historiques et pourtant quand on vérifie, la plupart du temps c'est bien comme ça que cela s'est passé ...
Ajoutez à cela les histoire fantastiques telles que celle du personnage inventé de Guccio sont fascinantes, j'adore !!!!!!

Une grande série

10 étoiles

Critique de Renaud (Liège, Inscrit le 5 décembre 2005, 51 ans) - 17 juillet 2010

J'ai lu les 6 tomes des Rois Maudits alors que j'avais 15-16 ans. Je les ai relu plusieurs fois, depuis, et, à chaque fois c'est le même émerveillement pour la force de ce récit.

L'histoire, narrée de cette façon, est un régal, les personnages devenant presque des contemporains, voire des proches, qu'on est presque triste de quitter à la fin du livre...

Le goût de l'histoire

10 étoiles

Critique de Opalescente (, Inscrite le 8 novembre 2005, 35 ans) - 8 janvier 2007

Le livre lu d'une traite l'été de mes dix-huit ans!
Que de bons souvenirs, que d'exaltation, que de frissons!
Moi qui appréciais déjà l'histoire, j'ai vécu cette lecture comme une histoire d'amour. Cela fait quelques années déjà (ah je me sens vieillir...) et j'ai toujours la poitrine légèrement oppressée lorsque j'y repense.
Trois fois hélas la qualité d'écriture est décroissante, et le dernier livre est à mon goût plutôt mauvais. Je ne l'ai terminé qu'à grand peine, espérant jusqu'au bout une surprise. Mais cette erreur est bien vite oubliée et pardonnée car la qualité globale de l'ouvrage reste excellente.
Lorsque histoire, littérature et plaisir se mélangent, vous obtenez un ouvrage magique : Les Rois Maudits.

Une immense fresque de l'histoire de France

10 étoiles

Critique de Tyty2410 (paris, Inscrite le 1 août 2005, 31 ans) - 7 août 2006

J'ai lu les six tomes des rois maudits , j'ai adoré disons le côté sociologique de l'histoire c'est à dire comment s'organisait la vie sous les temps de Philippe le bel, Louis X , ainsi de suite. Mais on voit comment une vie de château s'organisait , on voit les querelles entre Robert d'Artois et sa tante Mahaut , les manoeuvres de celle-ci, on vit tout de même au rythme du banquier Tolomei , au rythme des "croisades ou fausses croisades ", on voit les amours naitre et mourir , les trahisons. On lit le début de la guerre d'Angleterre , bref c'est comme si on était plongé en plein coeur de la France médiévale. On comprend également les rapports étroits entre la papauté et le trône de France, l'interdépendance du roi et des barons , on sourit face au discours avant-gardiste d'Édouard III qui veut une autre reconnaissance de celle de l'assemblée pour que son accession au trône soit légitime". Je pense que Maurice Druon n'a oublié aucun aspect de la vie à cette époque là , on a une vision complète de l'histoire à cette époque . et de plus on voit d'autres lieux que la France , l'Angleterre , l'Italie ....

Mais, je ne sais pas, j'ai été un peu déçue peut-être en avais-je trop entendu parler avant de le lire , peut-être est-ce parce que j'avais étudié la crise successorale de Philippe IV en cours et que je savais quel roi allait succéder , et j'ai noté quelques erreurs historiques mais ce n'est rien quand on comprend autant de choses sur l'histoire notre histoire grâce à un seul livre écrit merveilleusement bien dans un style qui nous fait tourner les pages toujours plus vite .

Poison, souffre, grandeur et décadence...

10 étoiles

Critique de Bluewitch (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 38 ans) - 17 février 2006

Ouaw! J'en suis encore toute chose. Les pages refermées sur Robert d'Artois, oui, surtout lui, je me suis laissé un temps de pause, un instant de détachement, un signe de la main.
Je lis les derniers mots de Maurice Druon qui expriment sa peine d'avoir à quitter son personnage-ami, son compagnon de route, son double sombre, et je me dis que je peux comprendre ce manque.
Bien des qualificatifs râbachés existent pour ce genre de livres: une fresque, un fleuve, un roman mythique. Ils seraient vrais même si tout faits pour l'occasion. On pourrait presque les croire inventés exprès pour "Les Rois Maudits".
Je suis contente d'avoir lu ces aventures. Surtout de les avoir lues maintenant car j'ai pu les apprécier, et les apprécier extrêmement. Pour le style, cette écriture respectueuse et digne. Pour la construction, passionnante et réussie. Et pour le fond, terrible d'être vrai.
Un travail fou pour l'auteur, un plaisir fou pour le lecteur.

INOUBLIABLE

10 étoiles

Critique de Alandalus (BORDEAUX, Inscrite le 1 juillet 2004, 60 ans) - 29 septembre 2005

Même après de nombreuses années, on n'oublie pas "Les rois maudits". Alors on le relit (on les relit).

Cette oeuvre demeure un véritable chef d'oeuvre grâce auquel l'Histoire est on ne peut plus abordable. Pourquoi lire un polar quand on a "Les rois maudits" ? C'est grâce à ce(ces) livre(s) que j'ai voulu, également, en savoir davantage sur les Templiers.

A dévorer sans modération.

Superbe. Même si Maurice DRUON n'est pas "saint de ma dévotion".

Plaisir oublié...

10 étoiles

Critique de FranBlan (Montréal, Québec, Inscrite le 28 août 2004, 75 ans) - 20 avril 2005

Dix ans déjà..., j'ai lu cette série de Druon en 1995 suite à une entrevue de celui-ci à la télé, captée par hasard alors qu'il était secrétaire perpétuel de l'Académie française. J'avais presqu'oublié le plaisir que m'avait procuré cette lecture passionnante, plaisir impérissable rejailli aussitôt à la lecture de la critique de Jules et des autre commentaires qui suivent...
Ce roman grandiose a aussi influencé mon goût pour l'Histoire et je me souviens aussi, malheureusement, combien le dernier tome avait tiédi mes ardeurs, enfin merci "Queen of books", pour ce plaisir oublié!

fantastique

10 étoiles

Critique de Queen of books (, Inscrite le 10 avril 2005, 25 ans) - 10 avril 2005

je n'ai que 12 ans et je pensais m'ennuyer vraiment mais j'ai découvert un genre de littérature incroyable !!! j'ai beaucoup apprécié et été captivée de bout en bout pourtant je ne suis pas une grande lectrice !!!!! alors je parle aux plus jeunes !! lisez-le et vous ne regretterez rien !!!! c'est vraiment génial

Vive le Roi Druon !!!!

10 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 55 ans) - 20 novembre 2001

Nègre ou pas, Les Rois Maudits ont donné le goût de l'Histoire à des générations entières! N'ergotons donc pas. Après tout,cher Petoman, Tiberi, c'est jamais qu'un nègre de Chirac...(On se demande vraiment ce que ça vient faire là dedans!)

Nègres pour Druon ?...

10 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans) - 19 novembre 2001

Je n'en sais rien ! Tu as l'air bien renseigné, mais tu ne m'en voudras pas de ne pas tenir ton affirmation pour la Bible (c'est une expression bien sûr...). De toute façon, Dumas en avait aussi, alors est ce que "Les trois mousquetaires" sont devenus un mauvais livre pour autant ?... Si oui, c'est ton droit de le trouver et nous de le lire avec plaisir...Comme "Les Rois maudits" d'ailleurs, nègres ou pas nègres. De la même façon, si tu comptais aussi (tant qu'à faire) mettre à "l'index" l'emprunt littéraire, tu devrais également rayer de ta liste beaucoup de grands auteurs, dont Baudelaire pour commencer. Alors,allons-y pour le grand nettoyage ! Quant à nous débarquer avec Tiberi dans ce genre de débat...

nègre

1 étoiles

Critique de Pétoman (Tournai, Inscrit le 12 mars 2001, 42 ans) - 19 novembre 2001

Pourquoi parle-t-on du génie de Druon alors que chacun sait qu'il a plusieurs nègres? Ne faudrait-il pas plutôt féliciter ses nègres? Déjà que c'est un tricheur, il ne faudrait pas en plus le glorifier de sa tricherie. On a déjà assez de Jean Tiberi.

LE modèle du genre

10 étoiles

Critique de Maya (Eghezée, Inscrite le 18 octobre 2001, 42 ans) - 18 novembre 2001

Dans la catégorie « roman historique », la saga de Maurice Druon est sans conteste le chef-d’oeuvre absolu. Des personnages forts, une ambiance parfaitement rendue, une langue superbe, tout est présent pour offrir au lecteur un plaisir sans cesse renouvelé.
J'avais d'abord vu le formidable le feuilleton avec Jean Piat. La lecture des livres m’a permis de me rendre compte que l'adaptation télévisée était excellente et respectait tout à fait l'œuvre originale, ce qui n'est malheureusement plus le cas des nombreuses adaptations à l’écran que l’on fait de nos jours.
Moi aussi, je ne regrette que le malheureux « Quand un roi perd la France » que Druon a écrit bien plus tard. Il n’apporte vraiment rien et est très en dessous de ses prédécesseurs.

Si vous lisez la première page, elle vous mènera à la seconde...

10 étoiles

Critique de Neurone (Liège, Inscrit le 1 juillet 2001, 47 ans) - 1 juillet 2001

Extraordinaire ouvrage qui relate l'histoire de la France du début du 13ème siècle. En y incluant les mécanismes politiques du pouvoir, Maurice Druon nous entraîne non seulement dans passionnant récit qui nous tient en haleine de bout en bout, mais encore il nous donne une formidable leçon d'histoire.

Maurice Druon, référence médiévale de choix !

9 étoiles

Critique de Luli (Wavre, Inscrite le 28 avril 2001, 38 ans) - 9 mai 2001

4.5 étoiles... Voilà la cote que j'attribue à cette saga médiévale, racontée avec un brio époustouflant ! Dans mes nombreuses lectures, j'accorde la préférence aux romans historiques, et parmi ceux-ci, à ceux qui me font revivre ma période favorite : le Moyen-Age. Pourquoi pas 5, alors que ce grand roman devrait les mériter ? Malheureusement, pour le dernier tome de la série : "Quand un roi perd la France". Après avoir lu les 6 autres, on ne peut qu'éprouver une déception grandissante à lire ces pages qui se traînent, privées du souffle épique qui baignait les autres... Serait-ce la raison pour laquelle on ne retrouve pas cet épisode dans l'adaptation télévisée ? Peut-être bien. En tous cas, voilà une série à découvrir absolument, et si sa longueur vous rebute de prime abord, pensez à regarder les cassettes d'abord !

Splendide

10 étoiles

Critique de Manhud Yrogerg (Bruxelles, Inscrit le 24 avril 2001, 40 ans) - 1 mai 2001

Ce roman est splendide, fabuleux.
On se plonge dans les volumes les uns après les autres, on dévore les centaines de pages avec une frénésie invraisemblable.
Les personnages sont tellement attachants qu'on ressent de véritables émotions pour eux

Merci !

10 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans) - 16 avril 2001

Merci à Leura d'avoir donné le nom de l'actrice qui joue Mahaut d'Artois. En effet, elle est colossale ! Autant Robert est truculent et sympathique, malgré sa rage et sa haine, autant la méchanceté et la cruauté se lit sur le visage de Mahaut.
Tout à fait exact aussi que le dernier bouquin est mauvais. Il se traine, il n'a plus d'âme, plus de souffle ! Une erreur !

Une superbe série

10 étoiles

Critique de Leura (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 66 ans) - 16 avril 2001

Robert d'Artois est le personnage central de cette saga, et comme le dit Jules, les téléfilms qui en ont été tirés il y a presque 40 ans avec très peu de moyens, dans un décor de théâtre, mais par le gratin des comédiens français de l'époque valent le détour.
Jean Piat dans le rôle de Robert, Louis Seigner dans celui de Tolomei et Hélène Duc dans celui de Mahaut... Un régal.
Druon lui-même adore cette adaptation télévisée.
Le livre est superbe et se lit comme un thriller. Pas de temps mort, de la passion en permanence... Sauf dans le dernier tome que je n'ai pas pu finir. La mort de Robert d'Artois fait perdre tout son sel à cette histoire, et le lecteur s'ennuie autant que l'auteur, semble-t-il. Druon a dit d'ailleurs lui-même que sans ce personnage, l'histoire perd tout son intérêt.
A recommander à tous.

Quelle série!

10 étoiles

Critique de Sorcius (Bruxelles, Inscrite le 16 novembre 2000, 47 ans) - 15 avril 2001

Ce livre a marqué ma jeunesse! Il donne le goût de l'Histoire, le goût de lire tout simplement.
La critique de Jules rend bien ce qu'on ressent en le lisant. Il y a juste un point sur lequel je ne suis pas d'accord: pour moi, même si la série télévisée n'était pas mal du tout, bien au contraire, le livre doit être lu. On ne peut pas ressentir les choses de la même manière et ce livre est un must absolu! D'ailleurs, il faudrait que je le relise, un de ces jours. C'est mon père qui me les avait offert; lui aussi les avait adorés.
Et, même si au fond, cela ne vous intéressera sûrement pas :-), j'ai toujours été un peu amoureuse de Robert d'Artois. Quel homme!

Forums: Les Rois maudits

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Maurice Druon s'éteint à 90 ans 113 Nance 22 avril 2009 @ 22:20

Autres discussion autour de Les Rois maudits »