Les Rois maudits, tome 3 : Les Poisons de la couronne de Maurice Druon

Les Rois maudits, tome 3 : Les Poisons de la couronne de Maurice Druon

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Nance, le 27 août 2013 (Inscrite le 4 octobre 2007, - ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 000ème position).
Visites : 2 755 

Pas le plus fort, mais un bon tome

« C’est une étrange impression que de regarder un homme avec la quasi-certitude qu’avant six mois il sera mort, et de l’entendre faire des projets pour un avenir qu’il ne verra probablement pas. »

Été 1315 à l’été 1316. La France a enfin sa reine, mais ça ne commence pas sous de bons augures. Le roi Louis X est toujours aussi incompétent et la haine entre la Mahaut et Robert d’Artois divise les camps, c’est presque la guerre civile. Le roi penche plus du côté de Robert, sans en avoir cure, et se fait une ennemie de la Mahaut.

Ce n’est pas mauvais, mais ça ne rivalise pas avec le premier tome. C’est moins spectaculaire, j’ai l’impression que c’est un tome de transition.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Que du plaisir et jamais aucun ennui !

9 étoiles

Critique de Cédelor (Paris, Inscrit le 5 février 2010, 48 ans) - 20 avril 2020

Et voilà le 3ème tome fini… Aussi réussi et passionnant à suivre que les précédents ! Vraiment, Maurice Druon m’épate avec ses rois maudits ! Tome après tome, une lecture qui ne donne que du plaisir et jamais aucun ennui. Tout est très bien construit, chapitre après chapitre, pour maintenir toujours l’intérêt du lecteur, qui ne baisse jamais.

Chapeau bas, Maurice Druon… Et maintenant, le 4ème tome ! Sans attendre ! :-)

La Poison.

9 étoiles

Critique de Pierrot (Villeurbanne, Inscrit le 14 décembre 2011, 68 ans) - 2 février 2020

Extrait du livre:
"De toutes les fonctions humaines, celle qui consiste à gouverner ses semblables, encore que la plus enviée, est la plus décevante, car elle n’a jamais de fin, et ne permet à l’esprit aucun repos. Le boulanger qui a sorti sa fournée, le bûcheron devant son chêne abattu, le juge qui vient de rendre un arrêt, l’architecte qui voit poser le faîte d’un édifice, la peintre une fois terminé son tableau, peuvent, pour un soir au moins, connaître cet apaisement relatif que procure un effort mené à son terme. L’homme du gouvernement, jamais. A peine une difficulté politique paraît-elle aplanie qu’une autre, qui se formait justement pendant qu’on réglait la première, exige une attention immédiate. Le général vainqueur profite longuement des honneurs de sa victoire ; mais le ministre doit affronter les nouvelles situations nées de cette victoire même. Aucun problème ne tolère de rester longtemps irrésolu, car tel qui semble aujourd’hui secondaire demain prendra une importance tragique.
L’exercice du pouvoir n’est guère comparable qu’à celui de la médecine, qui connaît également cet enchaînement sans trêve, cette primauté des urgences, cette constante surveillance de troubles bénins parce qu’ils peuvent être symptômes de lésions graves, enfin ce perpétuel engagement de la responsabilité en des domaines où la sanction dépend de circonstances futures. L’équilibre des sociétés, comme la santé des individus, n’a jamais un caractère définitif, et ne peut représenter un labeur achevé."

C’est vrai l’exercice du pouvoir n’est guère comparable… avec tous ces pauvres diables sans aucun pouvoir et qui eux connaissent la faim…Mais là n’est pas le propos car ce nouvel épisode dans l’histoire est un sommet.

Addictif et génial

10 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 48 ans) - 8 avril 2016

Plus j'avance dans les Rois Maudits et plus je trouve que cette saga est un monument. J'ai adoré ce troisième tome, la reine Clémence semble une victime mais finalement se révèle plus forte qu'on ne le croit puisqu'elle réussit à faire changer Louis Le Hutin. C'est passionnant, les intrigues liées au pouvoir sont bien racontées. Vite, le quatrième tome!

L'avènement de Louis X dit "le Hutin"

8 étoiles

Critique de Sundernono (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 37 ans) - 30 mars 2016

Troisième tome de la série des rois maudits, les poisons de la couronne est tout aussi intéressant et enrichissant que ses prédécesseurs. Magnifiée par la plume de ce génial conteur qu’est Maurice Druon, l’histoire de France, du moins cette partie qui précède la fin de la dynastie des capétiens, nous est rendue passionnante. Intrigues, alliances, vengeances, rancœurs, amours et trahisons sont ainsi les principaux ingrédients d’un roman historique prenant.
A l’image des critiques précédentes j’ai également trouvé qu’il y avait une légère baisse de rythme due très certainement aux nouveaux personnages centraux : un nouveau roi, Louis X le hutin, homme niais et ô combien moins charismatique que son père Philippe IV le Bel, une future reine plutôt effacée…
Néanmoins la lecture est toujours plaisante et surtout tout aussi addictive. Un régal !

Plus romans qu'historique

9 étoiles

Critique de Fa (La Louvière, Inscrit le 9 décembre 2004, 44 ans) - 22 mai 2014

Dans sa série "les rois maudits", Druon réussit le tour de force d'intéresser son lecteur à l'Histoire de ces rois qui ont fait la France.

Intrigues, empoisonnements, meurtres, menaces, argent, rancoeur, mais aussi parfois un peu d'amour qui se glisse entre les pages. Ce troisième tome permet à la série de reprendre le fil de l'Histoire, tout en lui donnant un côté indéniablement romancé, proche de la galerie de portraits.

Je reprocherai peut-être à la série de trop en faire dans le récit, pour en oublier certains pans de l'Histoire, comme le contexte économique de l'époque à peine évoqué, mais qu'à cela ne tienne : de doctes ouvrages existent à cet effet et ce roman n'a nullement d'autre prétention que de présenter un récit d'événements historiques passés.

J'apprécie cependant l'exercice à sa vraie valeur : pour l'intérêt romanesque qu'il suscite pour le fait que cet intérêt mènera peut-être le lecteur vers une soif d'en apprendre plus sur cette période troublée.

La qualité demeure, l'intérêt baisse d'un cran

7 étoiles

Critique de Elko (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 44 ans) - 6 octobre 2013

Un tome effectivement en dessous des 2 premiers en terme d'intensité. Peut être en partie à cause de personnages développés moins charismatiques, notamment un Louis X médiocre, un Bouville sans relief et une reine Clémence ennuyante. Peut être aussi dans les développements... qui justement ne se développent pas mais semblent voués à l'impasse (l'Artois, Guccio et Marie, l'élection du pape).
Reste toujours l'écriture et cette immersion soignée dans le XIVème siècle.

Forums: Les Rois maudits, tome 3 : Les Poisons de la couronne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Rois maudits, tome 3 : Les Poisons de la couronne".