Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


91.
130 visites
sans couverture

Le rat blanc / Notre île sombre de Christopher Priest

critiqué par Kabuto - (Craponne - 59 ans)
7 etoiles
Guerre civile
Un roman de 1972 qui résonne étrangement avec notre actualité. La famine et la guerre poussent les Africains à fuir leur continent pour rejoindre l’Europe. Dans une Angleterre en crise, la société se divise devant cette masse d’immigrants. D’un côté les loyalistes prônant l’aide aux réfugiés et de l’autre les nationalistes qui refusent « l’invasion étrangère ». La guerre civile...

91.
125 visites
sans couverture

Les passions schismatiques de Gabriel Matzneff

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 64 ans)
7 etoiles
Cinq grandes passions
Je retrouve avec bonheur Gabriel Matzneff dans cet essai consacré aux cinq grandes passions de sa vie : le Christ, la femme, la Russie, l’écriture et l’enfant. Le livre a été écrit en 1977 donc les sujets d’actualité de l’époque ne le sont plus mais qu’importe puisque lire un Matzneff est toujours pour moi un énorme plaisir. Au risque de...

93.
125 visites
sans couverture

Nous n'irons plus au Luxembourg de Gabriel Matzneff

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 64 ans)
8 etoiles
Les déboires de Pomponius Atticus
Alphonse Dulaurier âgée de soixante-six ans et surnommé Pomponius Atticus par ses élèves, est un professeur de grec et de latin jouissant d’une retraite bien méritée après vingt-huit années d’enseignement au lycée Carnot à Paris. Vivant plutôt confortablement dans son appartement de la rue Malebranche près du jardin du Luxembourg, monsieur Dulaurier est installé dans une routine de vieux garçon...

93.
125 visites
sans couverture

Langelot et l'inconnue de Lieutenant X, Vladimir Volkoff

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
5 etoiles
Bof !
Le sous-lieutenant Langelot est chargé par son service secret, le SNIF (service national d’information fonctionnelle) de protéger une jeune femme, Graziella Andronymos, fille du président en exercice de la Côte d’Ebène. Alors qu’il commence par fouiller son appartement parisien, Langelot se retrouve surpris par quatre malfrats chargés par un certain Bellil de kidnapper Graziella. Ceux-ci ne se connaissant pas les...

95.
127 visites
sans couverture

Chaleur du sang de Irène Némirovsky

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
9 etoiles
Superbe !
Ce livre est le dernier en date des œuvres découvertes dans les documents d’Irène Némirovsky. Il est particulièrement heureux que ce livre ait été retrouvé, car je le trouve vraiment magistral ! A la fois c’est très triste, pour elle d’abord, mais aussi pour nous qui n’aurons plus la chance de lire d’autres livres d’elle. Toute cette histoire se passe à la...

96.
126 visites
sans couverture

Maria Chapdelaine de Louis Hémon, Ghislaine Legendre (Edition)

critiqué par Vigno - (- ans)
9 etoiles
Pauvre Maria !
Péribonka, Québec, au début du siècle. Avec sa famille, Maria habite aux confins du monde habité, en plein pays de colonisation. Le père, homme de frontières, fuit la civilisation comme la peste. Maria a trois prétendants. Le beau François Paradis, coureur des bois, mauvais garçon, travaille dans les chantiers dans le grand Nord. Lorenzo Surprenant a fui ces pays de...

96.
126 visites
sans couverture

Féminin interdit de Honorine Ngou

critiqué par Imani - (Toulouse - 39 ans)
8 etoiles
C'est l'histoire de toute une vie.
Dzila, quinquagénaire, n'a jamais été père. Il épouse une adolescente et espère avoir un garçon. Mais sa jeune femme accouche d'une fille. C'est la consternation : Dzila rejette tout ce qui est féminin en sa fille et lui donne un nom mixte : Dzibayo. Dzibayo parviendra-t-elle à rendre le féminin permis ? L'auteure nous invite dans un pays de l'Afrique d'aujourd'hui...

96.
125 visites
sans couverture

Juliee, Claire et Cécile, tome 11 : Odyssée dingue de Bom (Scénario), Sidney (Dessin)

critiqué par Morganedetoi - (32 ans)
9 etoiles
un trio plein de fraîcheur
Julie, Claire, Cécile sont trois jeunes filles et sont les meilleures amies du monde. Elles habitent ensemble et partagent ensemble les galères, les peines de coeur comme les joies et les fous rires. Dans ce douzième album le lecteur est invité à suivre les péripéties de leurs vacances. Alors qu'elles devaient initialement passer une semaine de rêve à Tahiti, elle...

96.
123 visites
sans couverture

Le petit livre de la crèche de Noël de Dominique Foufelle

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
9 etoiles
Entre le boeuf et l'âne
Tradition de Noël assez ancienne, la crèche reste un élément indispensable des fêtes pour nombre de familles, moi-même, pourtant plus guère intéressé par la religion, j'installe toujours ma petite crèche devant mon sapin et son absence me manquerait. Cet ouvrage nous présente donc l'histoire de la crèche de Noël, ses origines, son développement ou bien encore ses personnages emblématiques, le...

96.
123 visites
sans couverture

Dad - tome 6 - Père à tout faire de Nob

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
7 etoiles
LA VIE DE TOUS LES JOURS… QUAND ON EST PÈRE CÉLIBATAIRE DE QUATRE FILLES!
Je ne vous présente plus «Dad», célibataire endurci, comédien intermittent, mais surtout père au foyer de quatre jeunes filles au caractère bien affirmé, adorables, mais aussi parfois épuisantes ! Il faut dire qu’entre gros bonheurs et petites fâcheries, Dad gère du mieux qu’il peut. Jusqu'au jour où son corps l'abandonne et qu'il se retrouve littéralement plié en deux ! Impossible...

101.
126 visites
sans couverture

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

critiqué par Baader bonnot - (Montpellier - 36 ans)
9 etoiles
Hymne à l'amour??
Zweig, dans son propre personnage, reçoit une lettre anonyme le jour de son anniversaire. La missive provient d'une femme qui affirme lui avoir voué sa vie... mais dont il ne connaît pas l'identité. Elle dit porter un enfant de lui qui est maintenant décédé. C'est alors que, petit à petit, on découvre l'histoire d'une jeune fille amoureuse qui, nuit et...

101.
125 visites
sans couverture

Nelson - Tome 21 : Dispensable andouille de Christophe Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
7 etoiles
DIABLOTIN GROTESQUE!
Quelle invention pensez-vous qui d’après Nelson est «La plus belle de l’humanité»?* La réponse dans ce vingt-et-unième volume des aventures de mon diablotin préféré, que je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter… Disons, que comme à chaque fois depuis son apparition, il hante, que dis-je, il «pourrit» littéralement la vie de Julie, la jeune et jolie célibataire et de...

101.
123 visites
sans couverture

Menus souvenirs de José Saramago

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
6 etoiles
Souvenirs épars
Attiré par ce que le titre annonçait c’est également l’envie de découvrir comment Saramago négocierait avec le genre autobiographique qui m’a incité à lire ce recueil de mémoires. Pourvue d’un ton poétique et de jolies descriptions, l’entrée en matière laissant présager un beau moment de lecture, je m’attendais donc à un livre constitué de menus souvenirs délicatement tissés par une...

101.
122 visites
sans couverture

La cicatrice de Bruce Lowery

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 34 ans)
8 etoiles
Si tragique...
En 1944, Jeff a treize ans. Il est comme tout les enfants de son âge, à l'exception qu'il a une déformation physique. Il a une grande cicatrice à la lèvre. Malgré sa grande foi en Dieu, il a beau prier tous les soirs, le lendemain sa cicatrice est toujours là. Le petit Jeff s'interroge. Si Dieu est bon, comme le...

105.
131 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

105.
125 visites
sans couverture

Chevaliers d'Emeraude (Les), tome 01 : Le feu dans le ciel de Anne Robillard

critiqué par Sarah M.-L. - (Beauport - 28 ans)
10 etoiles
À lire absolument !
Kira, la jeune fille née de la délicieuse reine Fan de Shola et de l'horrible Amecareth, le roi des insectes, est donnée au roi Émeraude Ier, souverain d'Émeraude. Apprenant que l'Empereur Noir (soit, Amecareth) s'apprête à envahir le continent de nouveau, le monarque décide de faire revivre un ancien ordre de chevalerie. Les nouveaux chevaliers, (au nombre de sept) doués...

105.
123 visites
sans couverture

Les moins de seize ans de Gabriel Matzneff

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 64 ans)
8 etoiles
Le goût des très jeunes
Aussitôt ce livre en main, la curiosité m’a fait laisser en plan mes autres lectures pour me plonger dans cette oeuvre tant controversée. Nous avons tous un petit côté voyeur, amateur de sensations fortes et de scandales croustillants. Je constate que je suis un être humain comme les autres et que je ne fais pas exception à la règle. J’ai...

105.
123 visites
sans couverture

Poésies complètes 1912-1924 : Du monde entier. Dix-neuf poèmes élastiques. La guerre au Luxembourg. Sonnets dénaturés. Poèmes nègres. Documentaires de Blaise Cendrars

critiqué par Tistou - (63 ans)
7 etoiles
Avec une belle préface de Paul Morand
Oui, une très belle préface de Paul Morand, éclairante sur le Paris des années 20, comparaison avec le Londres de la même époque, et la trajectoire du jeune Blaise Cendrars dans ce Paris là. Extrait : »Picasso et Cendrars, tous deux sont partis du « Lapin agile » et du « Bateau lavoir » pour un rêve interplanétaire. Chez l’un...

105.
121 visites
sans couverture

L'Année stratégique 2020: Analyse des enjeux internationaux de Pascal Boniface

critiqué par Colen8 - (78 ans)
7 etoiles
Sur fond de recul des démocraties
La réélection du Président Trump se profile ne serait-ce qu’en raison des bons résultats économiques des Etats-Unis qui entendent bien rester première puissance mondiale. Par contre son hostilité au multilatéralisme marquée par le retrait de plusieurs accords internationaux agréés par ses prédécesseurs, son recours agressif aux sanctions économiques rendues plus sévères par l’extraterritorialité du droit américain, sa politique anti-migratoire, nombreux...

110.
123 visites
sans couverture

Le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Un grand débat toujours d'actualité !
Ce livre a déclenché un véritable chambard à sa sortie ! Les gens étaient scandalisés que l'on pouvait écrire sur un tel sujet ! Quelle faute de goût !. D'ailleurs, Victor Hugo se moque d’eux dans l'introduction de son livre en faisant parler quelques personnages réunis dans un salon. Il y a là un poète, qui ne se veut surtout pas...

110.
123 visites
sans couverture

Vertige ! de Philippe Remy-Wilkin

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Quand tout s'emmêle !
Maelström a eu la belle idée de confier à des écrivains le soin de raconter Bruxelles autrement dans une collection intitulée : « Bruxelles se conte ». Philippe Remy-Wilkin a eu pour mission de rédiger l’opus 81 qu’il a intitulé « Vertige ! ». il a choisi de raconter le musée d’art africain de Tervueren dans la banlieue de la...

110.
122 visites
sans couverture

Petits Contes nègres pour les enfants des Blancs de Blaise Cendrars, Collectif

critiqué par Tistou - (63 ans)
4 etoiles
12 contes
Douze contes dont le Pourquoi personne ne porte plus le caïman pour le mettre à l’eau déjà critiqué dans une version illustrée par un dessinateur. Pas étonnant par ailleurs que ce conte ait été choisi, c’est le meilleur du recueil, celui qui laisse le plus à penser, qui est porté par une espèce de « morale ». Les autres sont...

113.
126 visites
sans couverture

Hunger Games, tome 1 : Hunger Games de Suzanne Collins

critiqué par MAGGUIL - (39 ans)
9 etoiles
Un jeu impitoyable !
Dans un futur sombre des Etats-Unis divisés par 12 districts et un capitole, un jeu télévisé est diffusé pour contrôler le peuple par la terreur. Cette émission doit être obligatoirement visionnée par tous. Chaque année, le jour de la moisson 12 filles et 12 garçons sont tirés au sort pour participer à cette téléréalité. Ces 24 participants sont alors placés dans...

113.
125 visites
sans couverture

Le Comte de Monte-Cristo de Alexandre Dumas

critiqué par Neurone - (Liège - 50 ans)
8 etoiles
Implacable Vengeance
Imaginez-vous un instant être Edmond Dantès. Jeune marin sur le point de devenir capitaine et de se marier avec la demoiselle qu'il aime. Il est malheureusement arrêté le jour de ses noces à cause de calomnieuses accusations rédigées par des arrivistes qui le jalousent. De fil en aiguille, il est rapidement emprisonné au secret dans le désormais célèbre château d'If, pour...

113.
122 visites
sans couverture

L'Avare de Molière

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)
10 etoiles
Pas avare de talent
L'avare de Molière, Arpagon, est tellement avare qu'il ne donne pas son bonjour mais qu'il le prête. Sa raison de vivre est son or, à tel point que quand il le perd, il en vient à se soupçonner lui-même. Cette pièce est une bonne illustration philosophique de la fin et du moyen. Est ce que l'argent est une fin ou un...

113.
122 visites
sans couverture

L'Ingénu de Voltaire

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 34 ans)
8 etoiles
Ironie mordante de Voltaire
Voltaire nous divertit une fois de plus avec son ironie exacérbée mais derrière ce conte à l'allure distrayante se cache une véritable critique de la religion catholique, en particulier les jésuites. Ce conte satirique met en scène un sauvage, thème très largement abordé par les philosophes des Lumières, débarquant en Bretagne et découvrant la religion avec sa naïveté caractéristique de...

113.
119 visites
sans couverture

Magellan - Le premier tour du monde de Gérard Soncarrieu

critiqué par Pierrequiroule - (Paris - 39 ans)
9 etoiles
Pour naviguer sur les vagues de l'histoire
Lorsque Fernand Magellan s'installe à Séville, personne ne soupçonne que ce Portugais boiteux d'âge mûr a l'étoffe d'un héros. Pourtant il ne rêve que de prendre la mer pour enrichir l'Espagne, son pays d'adoption. Mais il y a plus important encore: afin d'ouvrir une nouvelle route des épices, par l'Ouest, Magellan se propose de contourner l'Amérique, ce Nouveau Monde découvert...

118.
121 visites
sans couverture

Mutafukaz Tome 01 : Dark Meat City de RUN

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
10 etoiles
Un melting-pot délirant.
Angelino et sa tête noire toute ronde, ainsi que son pote Vinz au visage de tête de mort, sont deux losers vivant dans un hôtel miteux, passant leur temps devant la télé et ne vivant que de petits boulots. Un jour, Angelino a un accident en livrant des pizzas et depuis il a d'étranges visions. Certaines des personnes qu'il croise...

118.
119 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 36 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

120.
122 visites
sans couverture

Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl

critiqué par S.M@rt-Up - (Bruxelles - 49 ans)
8 etoiles
Envoûtant !
Envoûtant est l'adjectif que je donnerai à ce livre fantaisiste. Une superbe histoire très poétique mais tout autant mystérieuse, du génial auteur qu'est Roald Dahl, et illustrée par le grand artiste Quentin Blake. L'histoire en gros est assez triste, mais devient magique au fur et à mesure de ces lignes, surtout quand elle est ponctuée de ces petits gags hilarants dont seul...