Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


90.
110 visites
sans couverture

L'évasion de Socrate de Armel Job

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Adorable !
Socrate est enfermé dans un cachot . Il est accusé d’athéisme et de corruption de la jeunesse. Il doit bientôt être exécuté. Il est sous la surveillance de Callibios. Criton, son ami, a soudoyé Callibios. Ils vont tous deux le faire évader. Xanthippe, l’épouse de Socrate, elle, veut l’enlever et le conduire loin d’Athènes. Le philosophe refuse leur aide...

90.
109 visites
sans couverture

Les misérables de Victor Hugo

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 49 ans)
8 etoiles
Les mots me manquent...
Une œuvre magistrale, unique, pleine de douleur et de misère, mais pleine d'espoir et d'amour aussi. Le plus populaire des livres de Victor Hugo est sans conteste un chef d'œuvre. Jean Valjean, Fantine, Cosette, Gavroche, les Thénardier, Javert, Fauchelevent. des noms qui éveillent quelque chose en chacun de nous. C'est que les Misérables sont partout : en film, en pièce de théâtre,...

90.
109 visites
sans couverture

Pensées sur la politique de André Comte-Sponville

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Une réflexion intéressante, utile, qui remet les idées en place
Ce petit livre est publié dans une collection intitulée " Carnets de Philosophie "… Surtout que cela ne rebute aucun lecteur potentiel !… Il s’agit de " pensées " et non pas de véritables raisonnements philosophiques. En quelques pages, Comte-Sponville donne son avis sur le sujet. Ses textes sont très bien faits et compréhensibles par tout le monde. Après ces quelques...

90.
109 visites
sans couverture

Jude l'obscur de Thomas Hardy

critiqué par Arundhati - (58 ans)
9 etoiles
Un roman bouleversant et engagé.
Petit garçon, Jude Fawley est fasciné par le savoir et rêve de réussir à Christminster, la grande ville qu'il aperçoit au loin, par temps clair, du haut d'un toit. Il apprend en autodidacte le latin et le grec, pendant les longues heures où, juché sur sa carriole, il livre le pain à tous les environs. Ce livre est le récit de...

90.
109 visites
sans couverture

La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
9 etoiles
La forêt est une communauté
Contrairement à ce que d’aucun pourrait croire, les arbres ne sont pas des êtres presque inanimés proches des minéraux, de simples fournisseurs de bois et accessoirement d’ombre et de fraîcheur en été. Ils sont capables de communiquer par leurs racines, de s’entraider en ravitaillant en nutriments un congénère en difficulté. Ils savent également se défendre contre les prédateurs en changeant...

96.
109 visites
sans couverture

Le carrousel des ombres de Paul Serey

critiqué par Gregory mion - (36 ans)
10 etoiles
Misfit et mystique.
Que Le carrousel des ombres soit présenté comme un roman ne doit pas tromper sur la nature exacte de ce texte superlativement racé à notre époque de bâtardise littéraire : il s’agit moins d’un roman que d’un récit romancé, à la jonction de Louis-Ferdinand Céline et de Joseph Conrad, d’abord, respectivement, pour les copieuses et réjouissantes rafales de verbes et...

96.
108 visites
sans couverture

Le chagrin des vivants de Anna Hope

critiqué par Frunny - (PARIS - 53 ans)
10 etoiles
"Au silence, à n'en plus finir, le silence bruyant du chagrin"
Anna Hope (1974- ) est une écrivaine et actrice anglaise de Manchester . Son premier roman "Wake" (Le chagrin des vivants) a été publié en 2014.et figurait sur la liste des finalistes du Nouvel écrivain de l'année 2014 des National Book Awards. Le roman se déroule sur 5 jours en novembre 1920 en Angleterre. 5 jours...

98.
108 visites
sans couverture

Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

critiqué par Neurone - (Liège - 49 ans)
10 etoiles
Quel panache !
Quoique Edmond Rostand ne respecte pas vraiment la réalité historique du personnage, il fait de Cyrano de Bergerac un personnage tout de suite attachant. Frondeur, bretteur, ferme défenseur de ses convictions, fier, il ne plie pas devant plus fort que lui : "Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès! Non! non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!" Se...

98.
108 visites
sans couverture

Qui a piqué mon fromage ? ou Comment s'adapter au changement au travail, en famille et en amour de Spencer Johnson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 64 ans)
8 etoiles
La vie est un labyrinthe
Voici le résumé de ce livre d'après l'envers de la couverture: "Qui a piqué mon fromage ? est l'histoire édifiante de deux tout petits hommes, les "minigus" Polochon et Baluchon, et de deux souris, Flair et Flèche, qui évoluent dans un labyrinthe. Les quatre compères se repaissent de fromage tous les jours à un endroit précis du dédale. Mais un beau...

98.
108 visites
sans couverture

Le cœur de l'Angleterre de Jonathan Coe

critiqué par Patman - (56 ans)
9 etoiles
et de trois !
Vous avez aimé "Bienvenue au Club" et "Le Cercle fermé" ? ...alors celui-ci est pour vous ! Le diptyque est donc devenu triptyque puisque ce "Coeur de l'Angleterre" n'est autre qu'une suite des deux précédents. On retrouve Benjamin Trotter et sa soeur Loïs, Doug, le meilleur copain, Paul le frère arriviste et détesté dans cette région de Birmingham si bien...

98.
107 visites
sans couverture

Le lambeau de Philippe Lançon

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 64 ans)
9 etoiles
L'après Charlie Hebdo
Survivant miraculeusement à l’attentat contre Charlie Hebdo en 2015, le journaliste Philippe Lançon doit subir une série d’opérations dans le but de réparer les dommages importants à son visage dont la mâchoire inférieure a complètement disparue. Une opération de reconstruction nommée le lambeau consiste à prélever le péroné d’une des jambes du patient et de le greffer au visage...

102.
108 visites
sans couverture

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 43 ans)
10 etoiles
Le livre, symbole de culture
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme. Dans une société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag,l'un d'entre eux, se dresse peu à peu contre...

102.
107 visites
sans couverture

In tenebris de Maxime Chattam

critiqué par FightingIntellectual - (Montréal - 36 ans)
7 etoiles
Théoricien de l'horreur
Et voilà, ma session à l'université est terminée, alors je me suis dépêché de me lancer dans ma pile d'ouvrages qui m'attendaient pour l'été. Cadeau d'un ami, le premier livre au dessus de ma légendaire pile était cette oeuvre aux allures farouches de Maxime Chattam. Commençons d'abord par ce qui m'a déplu... c'est un polar! Ca a une forme polar, c'est...

102.
106 visites
sans couverture

Le labyrinthe aux olives de Eduardo Mendoza

critiqué par Ravenbac - (Reims - 53 ans)
7 etoiles
Déjanté !
Enfermé dans un asile - contre son gré - depuis six ans, Cañuto jardinait tranquillement sans rien demander à personne quand un beau jour il se retrouve kidnappé. Ses ravisseurs, des policiers véreux, veulent lui confier une mission confidentielle, à la demande d'un prétendu ministre de l'Agriculture. Débute alors une aventure follement burlesque, où le mystère le dispute aux faux-semblants. C'est...

102.
106 visites
sans couverture

La fissure de Jean-Paul Didierlaurent

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
10 etoiles
A chaque recto son verso, copain !
A chaque recto son verso, copain ! Xavier Barthoux est représentant en nains de jardin. (ça ne s'invente pas !). Il sillonne l'hexagone dans sa voiture de société privée d'air conditionné (c'est la crise). Dans son coffre et dans l'habitacle, des échantillons de Blanche Neige et de nains divers. La vie de notre héros est rythmée par ses tournées professionnelles...

106.
107 visites
sans couverture

Le Prophète de Kahlil Gibran

critiqué par Leura - (-- - 68 ans)
10 etoiles
Un sommet de la littérature du 20e siècle
« Le Prophète » est plus qu'un livre. C'est un cadeau offert à l’humanité toute entière. Dans un langage très poétique, l’auteur relate le testament spirituel d'Almustapha au peuple d’Orphalèse. L’amour, le mariage, les enfants, le don, la prière, le travail, la joie, la tristesse, la liberté, les lois, le bien et le mal, le plaisir, la religion, la prière, la mort...

106.
106 visites
sans couverture

L'élégance du hérisson de Muriel Barbery

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)
9 etoiles
Concierge et QI exceptionnel
Quel savoureux roman que celui-ci! J'ai passé un très bon moment. Renée est une concierge croustillante, la cinquantaine bien faite, qui tient un immeuble bourgeois néo-conservateur et se fait passer pour une inculte qui se gave de télé aux yeux de ses locataires, snobinards bon teint qui la considèrent comme un objet de fonction et non comme une personne....

106.
106 visites
sans couverture

L'Avenue, la Kasbah de Daniel Soil

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Le Printemps arabe
Daniel Soil est un diplomate belge, il était en poste en Tunisie au moment où les émeutes du Printemps arabe ont éclaté, il y représentait les intérêts de la région Wallonie-Bruxelles. Très fortement marqué par cette insurrection populaire, il a voulu transcrire dans ce roman ce qu’il a vu et entendu mais surtout éprouvé au contact de ce peuple en...

106.
105 visites
sans couverture

Créatures d'un jour de Irvin D. Yalom

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
7 etoiles
Mieux appréhender la perspective de sa mort...
Irvin Yalom est avant tout psychothérapeute même si sa renommée internationale doit beaucoup à son travail d'écrivain. Il nous offre dans ce dernier recueil dix histoires, dix cas de psychothérapie puisés dans sa propre expérience. Cet ouvrage n'a sans doute pas la même ambition ni la même originalité que les grands romans qui ont fait la notoriété de leur auteur, tels...

106.
105 visites
sans couverture

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Roman noir à la française
Présentation de l'éditeur "Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile. - Et alors, qu'y a-t-il d'extraordinaire à cela ? demandai-je. - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés. - De quoi parlez-vous ? - Les cahiers... Ceux de Rose." Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels...

106.
105 visites
sans couverture

Avec toi malgré moi de Vi Keeland, Penelope Ward

critiqué par Macapat - (63 ans)
6 etoiles
New Romance
La journée de Soraya n'a pas très bien commencé ce matin-là. Et cela semble être aussi le cas de la personne sur laquelle hurle l'homme superbe en costume qui est assis non loin d'elle dans le métro. Elle n'est pas mécontente quand elle constate quelques minutes plus tard, qu'il est parti en laissant tomber son téléphone. Le...

106.
105 visites
sans couverture

Les terres saintes de Amanda Sthers

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Cocasse
Harry Rosenmerck, un cardiologue juif parisien, a tout quitté pour devenir éleveur de cochons en Israël. Comme chacun sait, les cochons ne sont pas les bienvenus en terre sainte où ils ne peuvent même pas déposer la moindre petite patte. Qu’à cela ne tienne, la porcherie sera placée sur des pieux. On se doute que les pires ennuis vont pleuvoir...

113.
104 visites
sans couverture

N'oublier jamais de Michel Bussi

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 43 ans)
10 etoiles
Machiavélique !
Jamal est en vacances à Yport, en Normandie, près des fameuses falaises d'Etretat. Il profite de ses vacances pour courir tous les matins, afin de réaliser son rêve : participer à l'ultra-Trail du Mont Blanc, catégorie paralympique. Le matin où commence l'histoire, Jamal part comme d'habitude faire sa course quotidienne, quand il voit, dans un endroit escarpé et isolé, une...

114.
104 visites
sans couverture

Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

critiqué par Psychééé - (31 ans)
9 etoiles
Un huis-clos remarquable
Martial Kermeur a volontairement poussé à la mer Antoine Lazenec, promoteur immobilier véreux. Arrêté par la police, l’ouvrier breton explique au juge depuis le commencement les raisons qui l’ont poussé au meurtre. On est tenté de penser que les confessions d’un criminel face à un juge pourraient être ennuyeuses et superflues mais il n’en est rien ; l’auteur parvient à...

114.
104 visites
sans couverture

Survivre au sommet de Charles Leerhsen, Donald Trump

critiqué par Windigo - (36 ans)
9 etoiles
Quelques bons conseils
Ce que j'ai trouvé bien avec ce livre, même si c'est Donald Trump qui l'a écrit, c'est qu'on y trouve quelques bons trucs pour réussir dans la vie, que l'on soit riche ou pauvre. C'est sûr que c'est du Trump tout craché, et vous connaissez sûrement le personnage haut en couleurs. Il y a quelques exagérations dans ce bouquin, mais...

116.
102 visites
sans couverture

Les chiens de Riga de Henning Mankell

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 43 ans)
9 etoiles
Un des premiers Wallander
Au début des années 1990, un canot pneumatique contenant les cadavres de deux trafiquants de drogue torturés s’échoue sur une plage de Scanie. Celui-ci semble provenir de Lettonie, l’un des pays baltes qui commence à espérer l’indépendance, juste après la chute du mur de Berlin. L’inspecteur Kurt Wallander est chargé de l’enquête qui l’emmènera jusqu’à Riga. Ce livre, bien que...

116.
102 visites
sans couverture

Trois saisons d'orage de Cécile Coulon

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Dans les griffes du drame
Présentation de l'éditeur Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu d'un pays qui s'en fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu d'une terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. L'histoire d'André, de son fils Benedict, de sa petite-fille,...

118.
103 visites
sans couverture

De profundis de Emmanuelle Pirotte

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)
6 etoiles
Ebola à Bruxelles
Dans le genre post-apocalyptique, voilà un roman qui, s’il ne renouvelle sûrement pas le genre en la matière, sait par contre mêler habilement ses codes pour donner un divertissement fort agréable, malgré les quelques bémols que je lui ferais. Les amateurs de ce type de littérature ne devraient donc pas être pas surpris par le synopsis : dans un futur (très)...

118.
101 visites
sans couverture

Semmelweis de Louis-Ferdinand Céline, Henri Godard

critiqué par Nab71 - (paris - 47 ans)
8 etoiles
le génie contre les maîtres
petit livre très remarquable puisque tout le monde a dû y trouver son compte, et pour cause, dès le début on se sent proche de ce petit génie de la médecine hongroise grâce à la proximité il est vrai assez décalée dans le temps, d'un autre éminent maître de la médecine, qui n'est que le prolifique Corvisart lui-même, puis tout...

118.
101 visites
sans couverture

La métamorphose : Et autres récits (BD) de Franz Kafka, Peter Kuper (Scénario et dessin)

critiqué par Sahkti - (Genève - 45 ans)
5 etoiles
La métamorphose en cases
La Métamorphose de Kafka adaptée en bande dessinée. Du noir et blanc très noir avec lequel Kuper livre sa propre interprétation du texte. J'ai ressenti une légère déception face à cet album. Le texte original de Kafka m'avait frappée de plein fouet, toute interprétation était risquée à mes yeux. Le théâtre a réussi quelques fois à transposer ce texte de...