Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
160 visites
sans couverture

Le Grand Meaulnes de Alain-Fournier

critiqué par La gonzesse - (Servigny Lès Sainte Barbe - 34 ans)
8 etoiles
Super
Je voulais dire que c'était un super livre , tous les détails sont précisés avec une telle exactitude que l'on se croirait à l'instant de la lecture à l'endroit où l'histoire se passe. Je ne connais pas d'autres livres d'Alain Fournier mais je ne sais pas s'il a réussi à écrire un autre roman aussi fabuleux que celui ci. L'histoire est...

121.
158 visites
sans couverture

Les fourmis de Bernard Werber

critiqué par Passionnata - (Hermalle - 56 ans)
8 etoiles
Epoustouflant !
Oui, époustouflant est ce livre de Bernard Werber que je viens de découvrir. Il fait, paraît-il, partie d'une trilogie dont j'ignorais l'existence. Heureusement, voilà chose connue pour le plus grand plaisir de la lectrice que je suis. Bernard Werber est assurément un auteur qui ne manque pas d'imagination ! Il nous fait découvrir et aimer un monde auquel nous prêtons peu...

121.
158 visites
sans couverture

Le Comte de Monte-Cristo de Alexandre Dumas

critiqué par Neurone - (Liège - 50 ans)
8 etoiles
Implacable Vengeance
Imaginez-vous un instant être Edmond Dantès. Jeune marin sur le point de devenir capitaine et de se marier avec la demoiselle qu'il aime. Il est malheureusement arrêté le jour de ses noces à cause de calomnieuses accusations rédigées par des arrivistes qui le jalousent. De fil en aiguille, il est rapidement emprisonné au secret dans le désormais célèbre château d'If, pour...

121.
158 visites
sans couverture

Pourquoi les hommes fuient ? de Erwan Larher

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 53 ans)
10 etoiles
Bulles de gaieté
Jane, jeune fille d'une vingtaine d'années, serveuse pour un traiteur parisien, ou hôtesse au Salon du Livre, se trouve un soir en compagnie de l'Ecrivain, qui cherche à apprivoiser cette petite, toute fraîche, et pourquoi pas, plus si affinités... C'est sans compter que Jane a bien d'autres préoccupations, loin de toute romance naissante, beaucoup plus terre à terre qu'il n'y paraît. Elle...

121.
157 visites
sans couverture

La rhubarbe de René-Victor Pilhes

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)
5 etoiles
Bof !
Urbain Gorenfan, 25 ans, est le rejeton bâtard d’une famille aisée, les C. Il a été élevé à Torlu, village de la campagne normande, par sa grand-mère maternelle. Aidé par les informations que lui distille un inconnu, Jean-Louis Graffen-Schtol, il parvient à retrouver la trace de sa demi-sœur Beatrix C. Tous les midis, celle-ci déjeune dans un restaurant de Montparnasse....

126.
156 visites
sans couverture

L'Amour aux temps du choléra de Gabriel García Márquez

critiqué par Féline - (Binche - 41 ans)
9 etoiles
L’amour intemporel
Le premier jour de son veuvage, après près de cinquante années de bonheur, Fermina Daza reçoit la visite de Florentino Ariza, son amour de jeunesse. A l’époque, typographe promis à un avenir assez prometteur, le jeune homme était tombé sous le charme de Fermina, adolescente innocente, qui vivait avec son père et sa tante. Maladivement timide, Florentino écrivit une missive de...

126.
156 visites
sans couverture

Le symbole perdu de Dan Brown

critiqué par Kernitou - (Genève - 60 ans)
6 etoiles
Les francs-maçons envahissent Washington !
La trame du "Symbole perdu" de Dan Brown se déroule sur une période de douze heures à Washington, la capitale américaine, dans certains de ses lieux historiques les plus célèbres, dans un monde – semble-t-il – dirigé depuis l'ombre par des francs-maçons et leur société secrète. Après un premier chapitre où l'on assiste à une ordination franc-maçonne, on retrouve le héros...

126.
156 visites
sans couverture

L'Été des quatre rois de Camille Pascal

critiqué par Colen8 - (78 ans)
10 etoiles
A revivre comme en direct
Les Trois Glorieuses désignent ces journées agitées de l’été suffocant de 1830, celles qui déclenchent une nouvelle révolution antimonarchique, qui feront tomber Charles X pour avoir voulu abroger intempestivement la Charte de 1814 octroyée à contrecœur par son frère Louis XVIII. Ce sont celles qui voient la fin de la branche aînée des Bourbon et l’avènement de la cadette Orléans...

126.
156 visites
sans couverture

Après le feu, un murmure doux et léger de Evie Wyld

critiqué par Alma - (- ans)
6 etoiles
Une difficile résilience
Un joli titre,qui m'a attirée, plein de douceur et de poésie, qui m' a semblé annoncer un apaisement après des blessures ….... C'est l'espoir de Franck Collard qui, à la suite d'une douloureuse rupture a quitté Canberra pour venir s'installer sur la côte nord-est de l'Australie, dans une cabane sans confort perdue dans un coin sauvage, où naguère se sont...

130.
155 visites
sans couverture

Boule de suif de Guy de Maupassant

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)
10 etoiles
Quand boule de suif salit...
" Boule de suif " est le titre du recueil de nouvelles qui a permis à Maupassant de se faire connaître. A l'origine, " Boule de suif " était une nouvelle d'un ouvrage collectif intitulé: " les Soirées de Médan " (série de nouvelles écrites dans le contexte de la guerre entre la France et la Prusse) où, entre autres, a...

131.
155 visites
sans couverture

La nuit des béguines de Aline Kiner

critiqué par Marvic - (Normandie - 61 ans)
9 etoiles
Paris 1310
Ysabel, herboriste à l’hôpital, finit sa tournée auprès des malades, des indigents, des vieillards. Quand à la porte du béguinage, est retrouvé un enfant recroquevillé, Ysabel l’accueille aussitôt, alors que sous sa coiffe, l’enfant révèle des cheveux roux, couleurs du diable. Il lui faudra du temps pour l’approcher et découvrir une toute jeune femme martyrisée. Une jeune femme qui se remettra...

131.
155 visites
sans couverture

Désir de Philippe Sollers

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
L'Illuministe oublié
Philippe Sollers consacre ce livre au Philosophe inconnu, l'Illuministe oublié des mémoires, Louis-Claude de Saint-Martin, penseur du XVIIIe siècle qui a façonné la Révolution et participé à la prise de la Bastille. Sa conception de la révélation intérieure due à une divinité, certes unique mais distincte de celle de la foi chrétienne, le rapproche de la Franc-maçonnerie, l'invite à voyager...

131.
154 visites
sans couverture

Marie d'en haut de Agnès Ledig

critiqué par CHALOT - (72 ans)
9 etoiles
Une bonne bouffée d'oxygène
« Marie d'en haut » roman d'Agnès Ledig éditions les nouveaux auteurs 363 pages 2011 18,90 € Trois adultes quelque peu brisés par une enfance peu ordinaire vont voir leur vie se reconstruire … Olivier, lieutenant de gendarmerie, muté en Ariège fait une « curieuse » rencontre lors d'une enquête de routine . L'appartition de Marie, une agricultrice de montagne qui élève seule sa petite fille Suzie tout en travaillant dur va...

131.
154 visites
sans couverture

L’Évangile selon Yong Sheng de Sijie Dai

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
6 etoiles
Récit un peu plat
Dai Sijie relate l’histoire de Yong Sheng, son grand-père, qui s’étend sur tout le XXème siècle en Chine. A sa naissance, son père charpentier (comme Joseph) a planté un aguilaire, arbre aux vertus étonnantes. Enfant, Yong Sheng est fasciné par le pasteur américain et sa fille Mary, son enseignante. Jeune homme, il fabrique des sifflets pour pigeon, comme son père...

135.
154 visites
sans couverture

Malevil de Robert Merle

critiqué par Bolcho - (Bruxelles - 71 ans)
8 etoiles
Pour une civilisation post nucléaire
Dans sa veine « cosmogonique » Robert Merle a produit deux romans qui sont de pures merveilles. Celui-ci (considérablement desservi par le film du même nom) et « L'île » dont je dirai un mot par ailleurs. En ce qui concerne « Malevil », il suffira d’indiquer le point de départ du récit – une catastrophe nucléaire majeure ne laissant que...

135.
153 visites
sans couverture

Je vous promets de revenir de Dominique Missika

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
Blum sanctionné par Vichy
Cette biographie partielle retrace le combat de Léon Blum sous Vichy, contre le gouvernement collaborationniste qui souhaite le sanctionner pour impréparation à la guerre, en ayant réfléchi assez longuement à la série d'inculpations qui serviraient à le poursuivre. Galvanisé par l'idée de battre le fer contre ce régime, au prétoire du tribunal de Riom, il tente d'occuper au mieux sa...

135.
153 visites
sans couverture

City Hall, Tome 3 de Rémi Guerin (Scénario), Guillaume Lapeyre (Dessin)

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
8 etoiles
La fin ?
Tandis que Lord Blackfowl se dévoile aux yeux de tous et fait tomber une pluie de papier, arme redoutable dans ce monde, lors de l'Exposition Universelle, Jules Verne, Arthur Conan Doyle et Amelia Earhart sont en route pour contrer ses plans. Cela va se révéler cependant plus facile à dire qu'à faire car leur ennemi peut compter sur des soutiens...

138.
153 visites
sans couverture

La revanche des hauteurs de Guillaume Desmurs

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)
10 etoiles
piste noire
Une station de sports d’hiver comme il y en a tant d’autres, triste à mourir en été, noire de monde en hiver, avec une architecture matérialisant les rêves fous d’un architecte animé des meilleures intentions du monde. Celle-ci ne sort guère du lot, avec ses étranges immeubles aux façades noires, censées rappeler l’univers minéral qui l‘entoure. En pleine saison touristique,...

138.
152 visites
sans couverture

Vipère au poing de Hervé Bazin

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 34 ans)
8 etoiles
Enfance malheureuse
En 1922 dans la région craonnaise. Jean, surnommé Brasse-Bouillon, avec Ferdinand dit Frédie ou Chiffe et Marcel alias Cropette, sont issus d'une famille bourgeoise : les Rezeau. Jean et Ferdinand sont très tôt élevés par leur grand-mère dans un domaine nommé : "La Belle Angerie" où il fait bon vivre. Le dernier, Marcel, vit avec ses parents qui séjournent en...

138.
151 visites
sans couverture

Curriculum vitae de Muriel Spark

critiqué par Alma - (- ans)
6 etoiles
Rétablir sa vérité
Rien de moins littéraire qu'un Curriculum vitae : ce document détaillant le parcours et les compétences d'un individu, candidat à un poste . C'est pourtant ce terme qui sert de titre à l'ouvrage dans lequel la romancière anglaise Muriel Spark (1918- 2016 ) trace l'autobiographie de ses 40 premières années . On en saisit la portée et les intentions...

141.
152 visites
sans couverture

Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

critiqué par Marvic - (Normandie - 61 ans)
4 etoiles
C'est l'histoire d'un écrivain...
Marcus Goldman est un auteur dont le premier roman a rencontré un succès phénoménal. Le défi est maintenant d'écrire son deuxième livre. Il décide de raconter son enfance, la force des liens, les bonheurs partagés pendant des années avec ses cousins Hillel et Woody. "Si vous trouvez ce livre, s'il vous plaît, lisez-le. Je voudrais que quelqu'un connaisse l'histoire des Goldman-de-Baltimore ". Car...

141.
151 visites
sans couverture

Le Retour au pays de Jossel Wassermann de Edgar Hilsenrath

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
10 etoiles
UN CONTE POUR ADULTES.
Au début du livre, nous sommes vers la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. Un court préambule nous raconte le triste sort réservé à la population juive de Pohodna (près de Czernowitz), - un pauvre schtetl de Bucovine, aux confins orientaux de l'ex-Empire Austro-Hongrois -, qui est entassée par les soldats nazis, dans les wagons à bestiaux d’un train...

141.
151 visites
sans couverture

Dictionnaire Spielberg de Clément Safra

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Les constantes d'un grand cinéaste
Ce dictionnaire, compulsé par bribes, et désormais de manière complète, permet de faire le tour des thèmes récurrents et des techniques de réalisation du grand cinéaste américain. Il apprend que la famille, l'enfance, la spiritualité, l'entraide constituent, en sus de l'aventure et du suspense, éléments évidents, des leitmotivs dans ses films. Les entrées sont richement illustrées, ce qui permet de...

141.
150 visites
sans couverture

Un aller simple de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 50 ans)
3 etoiles
Sur les traces d'un passé qui n'existe pas
L'histoire est simple, sans grande intrigue et un peu énervante. Aziz, un jeune garçon orphelin ignorant ses origines, sans doute maghrébines, gagne sa vie en volant des autoradios. Un jour, il se fait arrêter et est reconduit " chez lui " au Maroc, un pays où il n’a jamais mis les pieds... Ainsi en a décidé un nouveau plan du gouvernement...

145.
149 visites
sans couverture

La Faim de Knut Hamsun

critiqué par V4nco - (Mouscron - 40 ans)
8 etoiles
L'Ami Knut
Après avoir tenté un Goncourt avec "La Condition Humaine" d'André Malraux (complètement imbuvable), je suis passé au prix Nobel de littérature avec "La Faim" de Knut Hamsun. L'ami Knut nous confie dans un roman autobiographique la longue et lente décrépitude physique et psychologique d'un homme qui a faim... Rien de bien attrayant me direz-vous, ce à quoi je vous répondrai qu'il...

146.
150 visites
sans couverture

Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro

critiqué par Aaro-Benjamin G. - (Montréal - 51 ans)
4 etoiles
Une machination inclassable
Le sixième roman de Ishiguro nous entraîne dans un univers kafkaïen aux subtilités tellement minutieuses que le lecteur inattentif ne pourra discerner la travestie. Une œuvre de science-fiction ? De littérature ? Difficile à déterminer… Le décor du roman est un pensionnat bourgeois où les professeurs ne sont pas des pédagogues mais des « gardiens ». Une partie des élèves...

146.
148 visites
sans couverture

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

critiqué par Pétoman - (Tournai - 44 ans)
10 etoiles
Un amour non partagé est assassin
Le titre de cette critique résume bien la "morale" de cette histoire, enfin, plutôt de cette fresque baroque. Esméralda ( jeune bohémienne qui se balade dans le quartier de Notre Dame avec sa chèvre Djalli ), Quasimodo ( jeune bossu, sourd et borgne adopté par l'abbé Frollo ), l'abbé Frollo ( théologien qui finira par tomber amoureux d'Esméralda ), le jeune...

146.
148 visites
sans couverture

Souvenirs d’un page de la cour de Louis XVI de Félix de France d’Hézecques

critiqué par Maranatha - (48 ans)
10 etoiles
Louis Croix V Bâton.
Voici un livre intéressant à plus d'un point. D'abord il est au prix de 0.99 € en format électronique. Puis il est d'une grande qualité historique car il relate l'Histoire de Louis XVI de l'intérieur. Félix de France est Page depuis sa plus jeune enfance, il a gravité dans le cercle rapproché de la famille royale. Il a vu ce que souvent les autres...

146.
147 visites
sans couverture

Lynwood Miller de Sandrine Roy

critiqué par Incertitudes - (35 ans)
8 etoiles
My name is Miller. Lynwood Miller.
J'ai bien aimé ce premier petit polar de Sandrine Roy. Qui est autant un polar qu'une romance en fait entre un ancien agent des forces spéciales et une jeune fille aux capacités surnaturelles.Parce que oui il y a aussi un poil de fantastique. La petite Eli peut déplacer des objets par la pensée et s'introduire dans l'esprit des gens. C'est...

150.
147 visites
sans couverture

Hunger Games, tome 1 : Hunger Games de Suzanne Collins

critiqué par MAGGUIL - (40 ans)
9 etoiles
Un jeu impitoyable !
Dans un futur sombre des Etats-Unis divisés par 12 districts et un capitole, un jeu télévisé est diffusé pour contrôler le peuple par la terreur. Cette émission doit être obligatoirement visionnée par tous. Chaque année, le jour de la moisson 12 filles et 12 garçons sont tirés au sort pour participer à cette téléréalité. Ces 24 participants sont alors placés dans...

Début Précédente Page 5 de 5