Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr


sans couverture

La femme qui voit de l'autre côté du miroir de Catherine Grangeard, Daphnée Leportois

critiqué par Jacques-Christophe - (20 ans)
9 etoiles
Inscrire son reflet dans la miroir - Défi réalisé !
Moi qui avais lu des livres feelgood à la pelle, qui avais essayé des régimes divers et variés, j'avais atteint un certain niveau de saturation quant à toutes ces questions (plutôt tentatives de réponses) relatives au poids et surtout en ce qu'elles avaient d'enfermant. Alors quand j'ai découvert ce livre j'avoue avoir été grandement surpris. Car enfin, on ne...

sans couverture

Réveille-toi ! de François-Xavier Dillard

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Une fin trop prévisible!
J'avais bien aimé le précédent thriller psychologique, Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard. Par contre, les scènes de violence envers les enfants m'avaient un peu perturbée. N'empêche que j'avais suffisamment bien aimé la plume de cet auteur pour me lancer dans la lecture de son tout dernier roman. Si vous aimez les scènes glauques, sombres et violentes... eh bien...

sans couverture

Les Fantômes de Manhattan de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 38 ans)
10 etoiles
De l'importance de ses racines...
Présentation de l'éditeur : Et si un livre détenait les clés de votre existence ? Annie O'Neill, 31 ans, est une jeune fille discrète. Elle tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu'elle. Son existence est bouleversée par la visite d'un nommé Forrester, qui se présente comme un très bon ami...

sans couverture

Là où vivent les loups de Laurent Guillaume

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Priam, l'associable
Présentation de l'éditeur Le train arrive dans la petite gare de Thyanne, terminus de la ligne. Priam Monet descend pesamment d un wagon. Presque deux mètres pour un bon quintal et demi, mal sapé et sentant le tabac froid, Monet est un flic misanthrope sur la pente descendante. Son purgatoire à lui c'est d être flic à l'IGPN, la police des...

sans couverture

Platinum end Vol.8 de Tsugumi Ohba (Scénario), Takeshi Obata (Dessin)

critiqué par Coper - (34 ans)
8 etoiles
Bonne suite
L'histoire se complexifie un peu avec l'apparition d'un nouveau personnage "maléfique" qui supplante Metropoliman... Les personnages de Murai et Saki prennent plus de vigueur et de caractère (enfin). A suivre......

sans couverture

Ensemble. Maintenant. Pour toujours de Emily Blaine

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Agréable à lire mais prévisible...
D'emblée, je tiens à préciser que ce roman est, en quelque sorte, une suite de Toi, Moi, Maintenant ou Jamais. Sans que celui-ci soit absolument nécessaire à la lecture du présent récit, il n'en reste pas moins que l'on y retrouve les mêmes personnages et qu'au lieu de centrer l'intrigue autour de Charlotte et Jeremiah, l'auteure nous présente une jolie...

sans couverture

Hippie de Paulo Coelho

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)
6 etoiles
Récit autobiographique de jeunesse
Génération Hippie des années 1970 - Le jeune Paulo, cheveux longs et rêvant de voyage, fuit son Brésil natal à la recherche d'autres horizons. Nous le suivons dans ses projets, au fil de sa route et de ses rencontres (avec Karla notamment, qui sera à ses côtés un bon bout de route). Ce roman est dans le style de Coelho, pas de...

sans couverture

Les Suprêmes chantent le blues de Edward Kelsey Moore

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
10 etoiles
Un joyeux blues qui vous brise le coeur
Quel bonheur de retrouver nos trois amies, Odette, Clarisse et Barbara Jean. Le temps a passé et d'autres aventures viennent les entraîner dans leurs tourbillons d'humour, de tristesse et de nostalgie parfois, mais toujours d'optimisme féroce. Le livre tourne autour du personnage d'El Walker, un guitariste de jazz surdoué, natif de Plainview qu'il a fui il y des années en jurant de...

sans couverture

La chanson des enfants del'été de Alain Antoine

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
la biographie d'un instituteur républicain
La chanson des enfants de l’été d’Alain Antoine éditions : the bookEdition.com juin 2018 259 pages pour commande fred.antoine@me.com Une autobiographie passionnante C’est un livre qui se lit d’une seule traite. Je l’ai même dévoré avec plaisir. L’auteur y raconte son enfance et son entrée dans la vie adulte. Les personnes qui comme moi ont été enfants dans les années 50 ne seront pas...

sans couverture

Diablo : Genèse et rédemption d'un titan de Benoît Reinier

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
8 etoiles
L'économie virtuelle.
Un nouvel ouvrage des éditions Third, consacré à une série culte du jeu sur PC : "Diablo". Ne comprenant pour le moment que trois jeux, la série a considérablement marqué les joueurs et l'industrie vidéoludique, surtout avec ses deux premiers opus devenus aujourd'hui cultissimes. L'ouvrage revient sur la genèse de la série, l'occasion de dresser un portrait du géant Blizzard,...

sans couverture

Norma de Sofi Oksanen

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
thriller capillaire
Un thriller étrange, flirtant avec le fantastique, mettant en scène une jeune femme, Norma, dotée d'une curieuse capacité de croissance capillaire. Ses magnifiques cheveux blonds, de type "ukrainien", repoussent à une vitesse prodigieuse, une particularité génétique qui a sauté plusieurs générations, et que sa mère va cacher soigneusement, en faisant son gagne-pain. On découvre les dessous de l'industrie du cheveu,...

sans couverture

Agatha Raisin enquête 11 - L'enfer de l'amour de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (34 ans)
8 etoiles
Retour à Carsely
Note de l'éditeur : "Qui a dit que l'amour c'était le paradis ? Plutôt l'enfer, même pavé de bonnes intentions ! À peine mariés, Agatha et James Lacey font cottage à part et s'accusent mutuellement d'infidélités. Jusqu'à ce que James disparaisse pour de bon, laissant derrière lui sa maison saccagée... Les soupçons se portent aussitôt sur l'épouse du disparu : Agatha....

sans couverture

Agatha Raisin enquête 12 - Crime et déluge de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (34 ans)
8 etoiles
Divertissant !
Note de l'éditeur : Le bonheur conjugal est de courte durée pour Agatha, une fois de plus délaissée par son mari. Punition divine, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. C'est le moral dans les chaussettes et sous une pluie torrentielle qu'Agatha aperçoit le corps sans vie d'une jeune femme en robe...

sans couverture

Epiphania, Tome 2. de Ludovic Debeurme

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
7 etoiles
Enfin le second volume !
Le premier volet de "Epiphania" était déjà très original et décontenançait un peu son lecteur, voire même créait un malaise. Des bébés, qui tiennent à la fois de l'homme et de lanimall, naissaient en pleine terre. Des hommes les adoptaient tout en étant conscients de leurs différences. Un constat assez pessimiste sur le monde était perceptible. Ce deuxième volume continue en...

sans couverture

La vie 3.0 - Etre humain à l'ère de l'intelligence artificielle de Max Tegmark

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Invitation à participer massivement au débat
L’intelligence artificielle a changé de braquet en intégrant dans des portes logiques des algorithmes associatifs de type neuronal construits de façon récurrente à partir d’objectifs et de données multiples, indépendamment du support matériel. Résultat : une capacité spectaculaire d’auto-apprentissage sans programmation préalable. On parle dorénavant de l’intelligence artificielle générale (AGI) qui veut rattraper l’intelligence humaine(1), et sans doute à terme...

sans couverture

L'intercepteur de fantômes de Daniel Fano

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Réveiller les fantômes
Un an pile après sa mort, les amis de Marc Dachy, « infatigable explorateur des avant-gardes littéraires et artistiques du XX° siècle » ont souhaité lui rendre l’hommage qu’il méritait tellement. A cette occasion, Daniel Fano a écrit un texte où fiction et témoignages se mêlent, et quand Daniel Simon lui a proposé de l’éditer, il lui a adjoint quelques...

sans couverture

Éclore: Puisque c'est ma Rose , T1 de Jade River

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Amour interdit...
Extrait : Je détestais le socialement acceptable. Je ne l'avais jamais été et je ne tenais pas particulièrement à le devenir. Abélia, Abby pour les intimes, est à sa dernière année de lycée. Elle est passionnée de littérature et lorsqu'on dit passionnée, le terme est faible. Son auteur fétiche n'est nul autre que Louis Orel, avec qui elle partage sa passion....

sans couverture

trente cette mère - maintenant - de Marcella, Pépée (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Quand le texte épouse le dessin
« Il y a onze ans j’ai écrit « trente cette mère avant », trente textes courts qui racontaient une mère au bord d’être à nouveau mère à dix-huit ans d’écart ». Ce nouveau recueil raconte avec trente nouveaux textes très courts cette mère maintenant. Trente textes que l’illustratrice Pépée, c’est joli Pépée, a égayés de ces dessins. « Dans...

sans couverture

Poisson dans l'eau de Albane Gellé, Séverine Bérard (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Une joournée de Marguerite
Marguerite est une petite fille qui sait ce qu’elle veut, elle a ses petits caprices, elle ne porte pas n’importe quoi, ne se coiffe pas n’importe comment, ne confie son élégance à quiconque. Elle fait du sport même dans le salon. Elle est vive, tonique et décidée mais elle se pose des questions importantes : la petite souris existe-t-elle ?...

sans couverture

Et aussi les arbres de Isabelle Bonat-Luciani

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
9 etoiles
La pureté de la rage
J’ai déjà lu un précédent recueil d’Isabelle, aujourd’hui je pourrais dire les mêmes mots que j’ai écrits après cette première lecture : « c’est beau, c’est de la musique, des textes à lire à haute voix. » Sauf que la musique a changé, ce n’est plus Nick Cave qui chante, c’est Robert Smith le célèbre guitariste chanteur de The Cure,...

sans couverture

Ce poison qui te ronge de Elie Zimmer

critiqué par Bernard12369 - (34 ans)
10 etoiles
Une histoire vraie sur la destinée d'une famille
Un livre incroyable que j'ai du mal a commenter tant le propos suggère de thèmes .Le sujet principal reste la relation père ,fils mais déborde sur une multitude d'autres réflexions et une étude plus large des rapports humains.décrit sans jugement les personnages s'entrechoquent au rythme des chapitres .toujours a la limite de l'analyse psychologique et du témoignage je me suis...

sans couverture

Le Privilège de Simone de Beauvoir de Geneviève Fraisse

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
Simone de Beauvoir aurait eu 110 ans cette année...
On célèbre, on commémore, on se souvient… de Simone de Beauvoir. Elle est née il y a cent dix ans et l’est bien l’occasion d’en parler une fois de plus… Mon propos aujourd’hui n’est pas de vanter ses qualités littéraires même si je n’en doute pas un instant ; ni de crier haut et fort qu’elle fut une des premières à...

sans couverture

Castlevania : Le manuscrit maudit de Gianni Molinaro

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
8 etoiles
Une lutte millénaire.
Nouvel ouvrage pour les éditions Third, cette fois-ci consacré à l'une des plus anciennes et célèbres sagas vidéoludiques : "Castlevania". Narrant la lutte millénaire opposant des chasseurs de vampires à l'infâme Dracula, la série n'a eu de cesse d'évoluer pendant ses 30 ans d'existence, avec pratiquement toujours un niveau de qualité très élevé. Le livre retrace avec minutie la genèse...

sans couverture

Faux-Miroir de Bernard Alteyrac

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 67 ans)
7 etoiles
UNE AMITIE INEDITE
Peut-on effacer ou à tout le moins atténuer les différences de classe ? C’est à cette question que s’attache Bernard Alteyrac dans son roman Faux-Miroir. Adrien est un paysan de Provence, dur à la tâche, soucieux de la prospérité de sa terre, avec pour tout espoir d’ascension sociale le mariage avec une femme de sa condition. Il est au service...

sans couverture

Artana ! Artana ! de Didier Daeninckx

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
UN PORTRAIT FEROCE DE COMPROMISSIONS MUNICIPALES
« Artana ! Artana ! Roman policier de Didier Daeninckx édition Gallimard 198 pages avril 2018 Le procès d'une certaine gestion mafieuse.... Erik Ketezer, vétérinaire en Normandie décide d'aller en Thaïlande pour enquête sur l'assassinat du frère de son ancienne petite amie.... Très vite il opère des rapprochements entre des personnes louches, opérant là-bas et dans la ville du 93 où il a passé son enfance. Ne cherchez pas cette ville, Courvilliers,...

sans couverture

Après la nuit après de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Comme dans un rêve
En ce milieu d’année 2018, après un recueil de nouvelles chez Jacques Flament et un premier roman chez Tarmac, Thierry Radière manifeste une belle activité éditoriale en publiant un recueil de textes courts (de la poésie en prose) dans la très belle collection Surya des Editions Alcyone. Il étale ainsi trois facettes de son talent d’écrivain polyvalent. Ce recueil se...

sans couverture

Artbook Van der Zuiden de Emilio Van der Zuiden

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Pour les amateurs de Pin-Up
J'ai découvert cet art-book presque par hasard. La couverture m'intriguait et le nom à rallonge de l'auteur me disait quelque chose. Ah, oui! il s'agissait bien du dessinateur des deux premiers volumes de "les enquêtes auto de Margot", ouvrages qui rendaient hommage à la ligne claire et que j'avais beaucoup apprécié pour son côté "vintage". Grand amateur de Pin Up, j'en...

sans couverture

Je t'aime de Barbara Abel

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
9 etoiles
Spéléologie de l'âme humaine noire
« Vous pensez vraiment que la douleur que vous infligez à Alice Cherreault et à sa famille atténuera celle que vous éprouvez ? Est-ce de justice qu’il s’agit ou de vengeance ? » Après avoir fumé du cannabis avec sa petite amie Alice, Bruno a provoqué un accident de voiture et tué un enfant, Samuel. Mais la mère de Bruno, ne...

sans couverture

Le peignoir aux alouettes de Anna Alexis Michel

critiqué par Natsco - (44 ans)
10 etoiles
un roman que j'ai dévoré, adoré...
"Le peignoir aux alouettes" est un livre que j'ai dévoré, adoré...Un livre moderne qui parle des relations virtuelles avec beaucoup de justesse et avec des personnages féminins absolument attachants , même drôles ! J'ai aussi adoré détester Michel, le personnage masculin, un pervers narcissique qui croit pouvoir manipuler ces quatre femmes, qui se révèlent beaucoup plus intelligentes que lui. Le...

sans couverture

Un Belge au bout de la plage de Michel Ducobu

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
8 etoiles
De gauche à droite en Belgique, de l'un à l'autre
Un Belge au bout de la plage est le titre de la dernière nouvelle du recueil. C'est le cheminement depuis l'abbaye d'Orval jusqu'à la plage de La Panne. Michel Ducobu a exercé la profession d'enseignant à Namur. Il se distingue aussi dans le milieu théâtral avec une abondance de textes, sans oublier la poésie qui occupe également une place importante dans...