Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr


sans couverture

Katanga - tome 3 : Dispersion de Fabien Nury (Scénario), Sylvain Vallée (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
10 etoiles
Folie et violence
Les diamants et la possibilité de devenir riche très rapidement s'emparent des hommes, de tous les hommes, sans exception. En ce début des années soixante, la violence et la rapacité sont partout, et beaucoup y laissent leur vie. On croise des mercenaires, des "affreux" comme on disait à l'époque, des politiciens africains assoiffés de pouvoir et de richesses, des...

sans couverture

Un certain Paul Darrigrand de Philippe Besson

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Toujours touchant
Présentation de l'éditeur Cette année-là, j'avais vingt-deux ans et j'allais, au même moment, rencontrer l'insaisissable Paul Darrigrand et flirter dangereusement avec la mort, sans que ces deux événements aient de rapport entre eux. D'un côté, le plaisir et l'insouciance ; de l'autre, la souffrance et l'inquiétude. Le corps qui exulte et le corps meurtri. Aujourd'hui, je me demande si, au fond,...

sans couverture

Voyage en Europe: De Charlemagne à nos jours de François Reynaert

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
original et attrayant
« Voyage en Europe » livre de François Reynaert De Charlemagne à nos jours éditions Fayard 305 pages janvier 1919 La construction de ce livre est originale . D'une ville à l'autre, villes choisies par l'auteur, le lecteur est invité à une leçon d'histoire originale et attrayante. L'histoire nationale arrivera après, c'est la réalité géographique et historique de l'Europe qui compte avec ses colonisations subies qui ont construit la réalité d'aujourd'hui. L'auteur...

sans couverture

Paris 2119 de Zep (Scénario), Dominique Bertail (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
9 etoiles
Un divertissement bien ficelé !
La bande dessinée se déroule au XXIIème siècle. La ville de Paris n’est pas bien rassurante. Un nouveau moyen de transport a été créé : le Transcore. Il permet de se téléporter par le biais de cabines. Tristan Keys, le héros, a du mal à suivre certains progrès techniques et préfère se déplacer dans la capitale à l’ancienne, en métro,...

sans couverture

Que faire des cons ? pour ne pas en rester un soi-même de Maxime Rovere

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
1 etoiles
Vision intime de l'auteur
J'ai feuilleté distraitement ce livre chez un libraire (car j'achète très rarement, grand bien me fasse) j'ai juste trouvé que ça pourrait plaire à ces vieux gars et premiers de classe qui nous gouvernent; ceux-là mêmes dont le métier est de dénoncer leurs petits copains... Et je ne parle pas là de la bonne du curé et encore moins de...

sans couverture

Histoire de ta bêtise de François Bégaudeau

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
4 etoiles
Charabia
Le livre commençait fort. F. Begaudeau interpelle directement le lecteur, qu’il nomme « tu ». « Tu » a voté Macron en 2017 pour faire barrage au FN. Mais en vertu de quel motif puisque le FN n’ayant jamais gouverné, tu n’as aucun argument concret à faire valoir ! Et la suite vise à démontrer combien nos raisonnements sont généralement absurdes, bourrés de clichés. Nous sommes influencés...

sans couverture

J'ai rendu mon uniforme: Une infirmière en EHPAD témoigne de Mathilde Basset

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
LIVRE TEMOIGNAGE
« J'ai rendu mon uniforme » livre témoignage de Mathilde Basset éditions du Rocher janvier 2019 Ce livre témoignage d'une infirmière qui a pour sous titre : « La vraie vie des EHPAD, soignants en burn-out, séniors en souffrance » est vite lu car passionnant. Il parle aux lecteurs qui sont tous intéressés par ce sujet d'actualité : Qui n'a pas un parent, un ami qui...

sans couverture

Vasarely - Une saga dans le siècle de Philippe Dana, Pierre Vasarely

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Un Hongrois crée l'art optique
Un immigré hongrois termine ses études en beaux-arts, dont la famille s'installe en France. L'apprenti artiste se rapproche de l'avant-garde de son pays d'accueil pour en incarner la quintessence, par le caractère fortement innovant du courant qu'il contribue à lancer, l'art optique, fait d'impressions de reliefs par des assemblages de formes géométriques et de nuances de couleurs simulant des éclairages...

sans couverture

Zam de Zam Martino Ebale

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Né au mauvais endroit dans le mauvais corps
Zam sur la scène, c’est un désormais quinquagénaire camerounais, naturalisé Belge qui exerce les trois facettes de son talent : la danse, la chorégraphie et le chant sur les podiums européens, belges notamment, et africains à travers des projets estampillés nord-sud par différentes institutions internationales. Dans cet ouvrage autobiographique, il raconte comment la danse l’a saisi dès son enfance, pourquoi...

sans couverture

Un chant céleste de Yan Lianke

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
8 etoiles
LES TRIBULATIONS D’UNE CHINOISE EN CHINE!
Au début de l’histoire nous sommes dans la campagne chinoise, dans un petit village près des mots Balou. Nous faisons la connaissance de You Sipo, jeune et jolie femme, qui voit ses rêves se concrétiser dans le mariage avec You Shitou. Mais, très vite le bonheur initial laisse la place à une existence très malheureuse. En effet de leur union...

sans couverture

La colonisation (suivi par) Le massacre d'Ambiky de Jean Grave, Paul Vigné d'Octon

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
les bienfaits de la colonisation ?
Le petit livre publié au Sextant, et qui réunit les deux courts textes de Jean Grave, La colonisation (1912) et de Paul Vigné d’Octon, Le massacre d’Ambiky (1900), m’apparaît très éclairant sur ce qui se passe aujourd’hui, ici et dans le monde. Jean Grave, anarchiste du début du XXe siècle, désolé de voir que même les prolétaires tombent dans le panneau...

sans couverture

Soren disparu de Véronique Biefnot, Francis Dannemark

critiqué par Nathavh - (54 ans)
7 etoiles
Soren disparu
Novembre 2017, c'est la dernière fois qu'on a vu Soren. Il a quitté le taxi avant le pont. Depuis on ne l'a jamais revu, il n'a jamais traversé ce pont, il n'est jamais arrivé à l'hôtel. Soren avait 58 ans. Mais qui était-il vraiment ? Tour à tour producteur, musicien, organisateur de spectacles, père, amant, passionné, il a traversé...

sans couverture

Hunger: Une histoire de mon corps de Roxane Gay

critiqué par Blue Cat - (54 ans)
7 etoiles
1M91 - 261 Kilos
Dans ce livre témoignage, Roxane Gay, féministe et universitaire Noire Américaine, nous raconte l'histoire de son corps, sous le titre américain de 'Faim'. L'auteure a pesé jusqu'à 261 kgs pour 1m91, et s'est donc trouvée en 'obésité massive', le stade ultime, au delà de l'obésité morbide. Alors comment fait-on pour vivre avec un corps aussi imposant ? Et bien, cela demande...

sans couverture

L'étrange affaire Laprades: Le crime de l'avenue Victor-Hugo de Jean Jolly

critiqué par Espira - (58 ans)
9 etoiles
L'étrange affaire Laprades
Hier grand reporter, chroniqueur et éditorialiste de politique étrangère et d'économie internationale, Jean Jolly entame aujourd'hui à quatre-vingts ans une carrière d'auteur de romans policiers. Son premier ouvrage de ce type – L'étrange affaire Laprades - s'inscrit dans la lignée des romans policiers classiques français. Une intrigue bien ficelée et riche en rebondissements. Un avocat anxieux, un industriel arrogant, une épouse...

sans couverture

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Roman noir à la française
Présentation de l'éditeur "Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile. - Et alors, qu'y a-t-il d'extraordinaire à cela ? demandai-je. - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés. - De quoi parlez-vous ? - Les cahiers... Ceux de Rose." Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels...

sans couverture

La vérité sur "Dix petits nègres" de Pierre Bayard

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
J'adore ce genre d'ouvrage...
Pour Pierre Bayard, les questions sont simples, ou, plus exactement, elles méritent d’être posées sans précaution, de façon nette, et il faut construire la réponse avec logique, sans tricher, en manipulant juste un peu le lecteur comme tout auteur sait si bien le faire… Alors, avec ce préalable, il peut se demander si Agatha Christie ne s’est pas fourvoyée en écrivant...

sans couverture

The heart of Dead Cells de Benoît Reinier

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
10 etoiles
Les petits qui font de grandes choses.
Avec cet ouvrage, les éditions Third lancent un nouveau type de livre, à mi-chemin entre le "making-of" et l'"artbook". Le sujet ici est le jeu vidéo "Dead Cells", un titre indépendant français qui a beaucoup fait parler de lui en 2018, de par ses immenses qualités. Comme d'habitude, le livre revient sur les coulisses de la création du jeu, sur...

sans couverture

Gangs of L.A.: Une enquête d'Isaiah Quintabe de Joe Ide

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
Mise en place
Présentation de l'éditeur La police de Los Angeles ne parvient pas à juguler la criminalité galopante dans les quartiers mal famés à l’est de Long Beach : meurtres impunis, retraités dépouillés, enfants kidnappés… Mais on murmure le nom d’un citoyen qui peut aider ceux à qui la police tourne le dos : Isaiah Quintabe. On l’appelle IQ. Un loup solitaire qui n’a...

sans couverture

La Voie de l'Errance de Jean-Luc Bremond

critiqué par Jlma - (Auchel - 54 ans)
8 etoiles
Une errance extraordinaire
Un grand merci à Jean-Luc Brémond pour m'avoir adressé son livre avec une petite dédicace que j'apprécie toujours. Alors je suis désolée mais pour ma part j'ai trouvé le récit un peu long avec beaucoup de descriptions... C'est vrai que je préfère quand on va à l'essentiel et suis vraiment fan des dialogues. Néanmoins l'histoire est plus qu'intéressante avec des personnages très attachants....

sans couverture

Androïdes T05 - Synn de Sébastien Lamirand (Dessin), Louis (Scénario et dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
3 etoiles
Un androïde peut-il mourir?
Dans un futur lointain, alors que l’espèce humaine a disparu, la terre n’est plus peuplée que d’androïdes! Manquant désormais de place sur la Terre, ils cherchent de nouveaux mondes à coloniser. Pour explorer les planètes extrêmement hostiles, où la vie est une lutte de tous les instants, des androïdes immortels capables de régénérer eux-mêmes leur enveloppe physique à l’infini ont...

sans couverture

Vital ! de Frédéric Saldmann

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Comment préserver sa santé
Nul doute que la santé est le plus précieux de tous les biens. En début d’année, ne présente-t-on pas nos vœux en souhaitant plein de bonnes choses et surtout la santé à nos proches et à nos amis ? Mais cette santé si désirée ne dépend-elle pas de nous, de nos habitudes, de notre mode de vie ? Tout commence par une...

sans couverture

Des hommes couleur de ciel de Anaïs Llobet

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Drame humain
Présentation de l'éditeur Dans le pays où est né Oumar, il n'existe pas de mot pour dire ce qu'il est, seulement des périphrases : stigal basakh vol stag, un « homme couleur de ciel ». Réfugié à La Haye, le jeune Tchétchène se fait appeler Adam, passe son baccalauréat, boit des vodka-orange et embrasse des garçons dans l'obscurité des clubs. Mais...

sans couverture

La nuit se lève de Élisabeth Quin

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Vivre avec un double glaucome
La journaliste d'Arte, ancienne chroniqueuse cinéma de Rive droite rive gauche, évoque un nouveau pan de sa vie. Après le combat de l'adoption, il s'agit d'une autre épreuve douloureuse, de nature médicale, qui la menace de perdre la vue, en raison du diagnostic d'une double glaucome. Elle évoque son choc, ses moments d'abattement, mais aussi son courage, sa force qui...

sans couverture

No War - Tome 1 de Anthony Pastor

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
7 etoiles
Un premier volet dynamique
Cette bande dessinée se déroule au Vukland. Un projet de barrage divise la population, il y a les écolos qui s’opposent à cette décision et les skinheads à la botte du pouvoir en place qui sèment le trouble dans le pays. Un ingénieur en lien avec ce projet est retrouvé assassiné. Ce n’est pas tout ! Une pierre mystérieuse qui...

sans couverture

Le procès du cochon de Oscar Coop-Phane

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
6 etoiles
La justice pour tous
Présentation de l'éditeur Dans un village et un temps reculé, un monstre croque la joue et l’épaule d’un bébé laissé quelques instants seul par sa mère, puis repart tranquillement vers la forêt. Il est bientôt rattrapé par une horde d’hommes décidés à le tuer, mais dans le monde des hommes, la justice, comme la mort, se rendent au tribunal. Même si...

sans couverture

Reines de sang - Constance d'Antioche 01 de Jean-Pierre Pécau (Scénario), Gabriele Parma (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Une excellente série historique et humaine
J’ai lu, hier, le premier album de la série Constance d’Antioche, La princesse rebelle, de Jean-Pierre Pécau (scénario), Gabriele Parma (dessin) et Dimitri Fogolin (couleurs). Cette série vient prendre sa place dans la collection Les reines de sang, une excellente collection qui compte déjà de nombreuses reines et albums, en particulier le très bon travail sur la reine Aliénor d’Aquitaine… Avec...

sans couverture

Le matin est un tigre de Constance Joly

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Le drame de l'intérieur
Présentation de l'éditeur Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle a l'intuition qu'un chardon pousse à l'intérieur de la poitrine de son enfant On a beau lui dire ― son...

sans couverture

Sérotonine de Michel Houellebecq

critiqué par LOUIS DERITZ - (60 ans)
8 etoiles
Sombre comme la mort
« Ne nous suicidons pas tout de suite il reste encore des gens à décevoir ». Florent-Claude déambule dans le néant qu’est devenue sa vie et bientôt il n’y aura plus rien à quoi raccrocher son existence. Déçu par tout et surtout par lui-même, l’issue fatale, la libération de ses souffrances est inéluctable. Un proverbe arabe pourrait...

sans couverture

La guerre des pauvres de Éric Vuillard

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
Une des épopées des sans rien
La guerre des pauvres récit d'Eric Vuillard éditions Actes Sud 68 pages intenses janvier 2019 Ce livre tombe à pic.... L'irruption du mouvement des gilets jaunes a-t-elle inspiré l'auteur ? Peut-être.... Mais aujourd'hui comme avant-hier à la fin du Moyen Age, au début de la Renaissance ou après, les damnés de la terre qu'on n'attendait pas, jaillissent et se montrent courageux et plus que téméraires. Ils...

sans couverture

Champignac - tome 1 - Enigma de Béka (Scénario), David Etien (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
9 etoiles
La jeunesse du Comte de Champignac
Les "spin-off" de Spirou se succèdent et ne se ressemblent pas, ce qui est bien normal, chaque auteur, chaque dessinateur ayant son style et sa personnalité, puisqu'ici, contrairement à d'autres reprises de séries célèbres, les auteurs évitent de se couler servilement dans le style du maître On peut apprécier ceux qui font, avec souvent beaucoup de talent, du Jacobs...