Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr


sans couverture

MASCA: MAnuel de Survie en Cas d'Apocalypse de Érik L'Homme, Éloïse Scherrer (Dessin)

critiqué par Kostog - (47 ans)
10 etoiles
Justin le débrouillard
Une terrible tempête s'abat sur la ville provoquant une longue coupure d'électricité et l'arrêt de tout ce qui fonctionnait jusque là. Même l'eau ne coule plus ! Le jeune Justin, que sa famille a laissé pour se rendre en montagne, se retrouve seul face au chaos. Sa première tentative de sortie se passe mal. Il est pris à...

sans couverture

Matin Minet - le Point du Jour de Anne Herbauts

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
La quête de l'absolu !
Quand on offre un livre à un enfant, il faut le lire avant, bien sûr ! Donc, c'est avec beaucoup d'attention que je viens de lire le nouvel album d'Anne Herbauts, Matin Minet, Le point du jour... C'est toujours beau des illustrations d'Anne Herbauts et la tradition est encore respectée ! Les illustrations sont remarquables, pleines de richesses et surprises. J'ai...

sans couverture

Le Mystérieux Correspondant et autres nouvelles inédites de Marcel Proust

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Nouvelles inédites
Ce recueil de textes inédits, principalement des nouvelles, complète sa version du monde, de l'affection, de l'élégance, de l'amour et de l'homosexualité, perçue davantage comme une damnation que comme une source de jouissance. Il évoque le pouvoir séducteur de la musique, de l'art plus généralement et de sa perception, des facultés et charmes respectifs des deux sexes. Ces écrits mettent...

sans couverture

Les trois femmes du consul de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Mort d'un hôtelier véreux au Mozambique
Roger Béliot, petit homme d'affaires aussi véreux que minable, échoue au Mozambique où il gère un hôtel, dans l'espoir de réussir enfin et au calme. Son sale caractère et ses mauvaises manières l'ont assez rapidement éloigné de tout le monde, tout comme la fortune espérée, jusqu'au jour où il est retrouvé mort dans sa piscine, les mains ligotées. Si l'assassinat...

sans couverture

Des Origines de l'Espèce: Melting pot vs Aïoli de Marthe Lobreau

critiqué par Lecteuraddict - (60 ans)
8 etoiles
Rencontres, amours et secrets dans la cité phocéenne
Un PDG issu d'une vieille famille new-yorkaise se rend à Marseille pour y enterrer un aïeul dont le squelette a réapparu après 70 ans après sa disparition et liquider les dernières possessions de sa famille dans cette ville. Accompagné de ses amis, qui sont aussi ses plus proches collaborateurs, de son majordome, de ses gardes du corps et d'une avocate,...

sans couverture

Le Spirou d'Emile Bravo - tome 3 - Spirou l'espoir malgré tout (Deuxième partie) de Émile Bravo

critiqué par Le rat des champs - (69 ans)
10 etoiles
Encore un chef d'oeuvre d'Emile Bravo
Jusqu'où ira donc cet extraordinaire auteur? Cet album va loin, très loin dans la finesse, l'intelligence, l'émotion, l'humanisme, et tout ça, s'il vous plait avec le magnifique dessin rétro d'Emile Bravo. Cet album plus encore que les précédents, est dur, sombre, et rend fidèlement compte de ces années de plomb, avec les rafles des Juifs, la misère,...

sans couverture

The Kong Crew, Tome 1 : Manhattan Jungle de Éric Hérenguel

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
9 etoiles
Jubilatoire !
Comme certains ici, je n'ai pas vu venir cet album, et pourtant, je surveille constamment les sorties des bandes dessinées. Il a fallu que mon libraire attire mon attention sur ce titre pour titiller ma curiosité (merci au passage, pour le travail de ces libraires indépendants). Avant tout, il faut souligner la qualité éditoriale de l'ouvrage: dos toilé, cahier graphique à...

sans couverture

Dans l'oeil du démon de Junichirô Tanizaki

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Machioavélique !
A Tokyo, un écrivain termine la nouvelle qu’il doit impérativement remettre à un journal quand il est dérangé par un de ses amis qui l’invite à l’accompagner dans une bien étrange aventure. Il sait où et quand un meurtre va être commis mais il ne connait ni la victime ni le tueur. Il ne veut surtout pas manquer cet événement...

sans couverture

Encre sympathique de Patrick Modiano

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Recherches à partir d'un nom oublié
Noëlle Lefebvre... Qui est-ce bien déjà ? C'est ce que se demande le narrateur. Il retrouve ce nom dans un dossier de l'agence où il travaillait, tenue par un certain Hutte. Il devait aller chercher le courrier de cette dame à la poste restante, dans le XVe arrondissement de Paris, où il lance ses investigations. De fil en aiguille, il...

sans couverture

La dernière déclaration d'amour de Dagur Hjartarson

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
10 etoiles
Poétique et humoristique !
Franchement, j’ai adoré ce livre d’un premier roman de ce jeune Islandais, né en 1986. C’est plein de poésie et d’humour. Par contre, le titre ne m’a pas du tout accrochée. C’est vrai qu’il s’agit d’une histoire d’amour entre deux étudiants, qui, comme toutes les histoires d’amour, aura une fin programmée. Mais le livre vaut beaucoup plus que cela, c’est...

sans couverture

Chansons d'amour pour ton bébé (1CD audio) de Julie Bonnie, Marine Schneider (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Une chanson douce...
« C’est l’histoire de la première nuit De toutes les mamans, De tous les papas, De tous les humains-aimants Et de tous les bébés glissants. » C’est l’histoire du premier jour de bébé racontée en une dizaine de poésies et huit chansons par Julie Bonnie, Julie qui a déjà écrit et chanté dans « Lala est là ! » l’histoire un peu fantastique d’une petite...

sans couverture

Fables : Illustrées par des maîtres de l'estampe japonaise de Jean de La Fontaine

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
9 etoiles
La fable et l'estampe
« Quand le Japon, après deux siècles de rigoureux enfermement sur lui-même, s’ouvrit enfin au monde en 1854, l’Occident vit peu à peu apparaître - … - un art qu’il ne connaissait quasiment pas, celui des estampes de l’ukiyo-e, « images d’un monde flottant », c’est-à-dire éphémère ». Vers la fin du XIX° siècle quand l’empereur eut repris son pouvoir...

sans couverture

Dragon & poisons - Volume 01 - Greyson, Névo et Natch de Isabelle Bauthian (Scénario), Rebecca Morse (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
Une très bonne histoire...
L’Heroic Fantasy, la fantasy, le fantastique… Bref, on commence à en avoir tant lus de ces albums en tout genre que nous nous fatiguons… Quand on reçoit une nouveauté, quand on ouvre une nouvelle série, on est en position d’un jury qui cherche à être convaincu, d’un lecteur qui veut être surpris et charmé, d’un admirateur potentiel mais pas acquis...

sans couverture

Une minute quarante-neuf secondes de Riss

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
un réquisitoire implacable
«  Une minute quarante neuf secondes » récit de Riss éditions Actes Sud 312 pages octobre 2019 Au delà du récit de cette minute quarante neuf secondes, l'auteur, Riss, l'un des rescapés, aujourd'hui directeur de Charlie, nous invite à une réflexion sans tour de passe passe, au-delà de l'émotionnel, sur cette agression barbare et meurtrière perpétrée par des islamismes qui ont éliminé physiquement une très grande...

sans couverture

Le violon pisse derechef sur son powète de Eric Dejaeger

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
"Césure à l'hémistiche"
« Ecrire de la powésie parce que l’on se proclame powète est profondément ridicule. » Dans un précédent recueil d’aphorismes, « Le violon pisse sur son powète », à coup de formules toutes plus aiguisées les unes que les autres, Eric Dejaeger dénonçait déjà les faux poètes, les « powètes » comme il les désigne, les pauvres hères des lettres, qui...

sans couverture

Hamish Macbeth 4 - Qui a une taille de guêpe de M.C. Beaton

critiqué par Clacla44 - (31 ans)
8 etoiles
Détente
Un policier. Je ne suis pas adepte des policiers, sauf Agatha Christie, pourtant celui-ci m'a plu. Dans un petit village d'Ecosse, un nouveau couple s'installe et bouscule les habitudes de chacun. Quand le meurtre se produit, Hamish (le policier du village) mène l'enquête. J'ai apprécié ce personnage simple et attachant. J'ai aussi aimé l'écriture accessible et dépaysante. Un bon roman...

sans couverture

Qui va avec ailes de Luce Guilbaud

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
A tire d'ailes...
C’est tout petit, c’est joli, c’est mignon et c’est en couleur. Est-ce de la poésie ? Est-ce un recueil de peintures aux couleurs pastel ? Peu importe les questions, les définitions, les cases où l’on cherche à ranger les œuvres d’art. C’est un tout petit – c’est le format de la collection – recueil de poésies illustrées ou peut-être un petit catalogue...

sans couverture

Clapton a tué ma femme ! de Guy Delhasse

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Splendide polar liégeois sauce-lapin
Rose Blondiau s’est jeté par une fenêtre de sa villa, à Tilff. Sœur Agnès, une religieuse assez active - et même activiste- charge Denis Lapierre, professeur de religion et célibataire de son état, d’en savoir plus car cette histoire de « suicide » l’intrigue. Notre homme se prend au jeu et enquête à Liège, au Ry-Ponet de Chênée, à Tilff,...

sans couverture

Tercets du dimanche de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
La fête éphémère
Les courtes poésies en vers libres exprimant souvent la vie quotidienne, les rites familiaux, la campagne de son enfance, la douceur familiale, la vie lente et paisible contrastant avec l’agitation citadine, sont vraiment le domaine de prédilection de Thierry Radière, il y excelle particulièrement. Après « Les samedis sont au marché », il évoque ici les dimanches paisibles qu’il passait,...

sans couverture

Tango - tome 3 - À l'ombre du Panama de Matz (Scénario), Philippe Xavier (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
Le monde est petit et très mauvais
Au début de cette troisième aventure de nos deux compères John Tango et Mario, nous les retrouvons tous les deux, sur leur voilier, toujours en vadrouille aux Antilles. Lors d’une escale pour se ravitailler à Curaçao, ils font la connaissance d’un français, qui se dit homme d’affaires et prétend s’appeler Charles Muller. Peu de temps après en retournant sur leur...

sans couverture

Pechkoff, le manchot magnifique de Guillemette de Sairigné

critiqué par Tanneguy - (Paris - 80 ans)
10 etoiles
Un destin extraordinaire
A la fin des années 1900, à Nijni-Novgorod, naît Zinovi Sverdlov, l'aîné d'une fratrie qui comprend aussi Youri qui s'illustrera plus tard comme proche collaborateur de Lénine et l'artisan de l'assassinat de la famille impériale en 1918. Zinovi ne souhaite pas s'intégrer à une famille juive modeste où les perspectives sont forcément limitées: Il se rapprochera de Gorki, illustre écrivain...

sans couverture

La vie des termites de Maurice Maeterlinck

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Mystère dans les ténèbres
Passionné d’apiculture, Maurice Maeterlinck a voulu essayer de comprendre comment s’organisent les insectes qui vivent en colonie, sonder les mystères de la ruche, de la termitière et de la fourmilière pour percer les secrets des lois et principes qui régissent la vie des abeilles, des termites et des fourmis. Dès 1901, il a publié un essai sur la vie des...

sans couverture

La vie des abeilles de Maurice Maeterlinck

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
9 etoiles
Un modèle social
Maurice Maeterlinck est non seulement un écrivain dont le talent a été reconnu par l’Académie suédoise qui lui a décerné le Prix Nobel de littérature en 1911, il est aussi un grand admirateur et un vrai spécialiste des apidés. il maitrise la pratique de l’apiculture et connait la science des « apitologues ». Il a écrit cet ouvrage, publié en...

sans couverture

Corrompu de Patrick Nieto

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
9 etoiles
Excellent
Le 21 octobre 2011, en Libye, Mansour Al-Shamikh apprend la nouvelle de l’assassinat de Mouammar Kadhafi pour lequel il devait exécuter une mission spéciale. Ce proche du Raïs sait que les traitrises vont se multiplier et qu’il va vite se retrouver dans un rôle de proie comme il le vit dans le terrible cauchemar qui hante ses nuits… Le 12...

sans couverture

Le supercontinent : Une histoire naturelle de l'Europe de Tim Flannery, Alain Bénéteau (Dessin)

critiqué par Colen8 - (78 ans)
9 etoiles
Vive l’Europe, riche d’une biodiversité perdue à reconstituer
Avant les poussées tectoniques qui l’ont arrimée au continent, l’étroite péninsule devenue l’Europe n’était qu’un vaste archipel. Dans une position singulière entre trois continents : Amérique du Nord, Afrique et Asie, elle a été le carrefour d’échanges incessants, d’hybridations, de métissages. Elle représente de ce fait en termes de paléobiologie une richesse, une biodiversité, un conservatoire unique pour les paléontologues....

sans couverture

L'affaire Nobel de Olivier Truc

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
2 etoiles
TOUT ÇA POUR… ÇA?
Novembre 2017, un des plus grands quotidiens suédois publie une enquête choc. En pleine ère #MeToo, dix-huit Suédoises accusent une des personnalités culturelles les plus en vue de Stockholm de harcèlement sexuel et de viol. Il est Français et surtout connu pour être l’époux de la poétesse Katarina FROSTENSON, un des dix-huit membres de l’Académie suédoise… Oui, celle qui remet...

sans couverture

Penss et les plis du monde de Jérémie Moreau

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
3 etoiles
Grande déception !
Pourtant fortement conseillé par mon libraire, j'ai finalement emprunté ce livre à la médiathèque,et j'ai bien fait... En effet, je pense être passé à côté de quelque chose, tant ce one shot m'a déçu. Je n'ai pas compris l'engouement de certains autour de cette fable philosophique et écolo qui n'a m'a guère touché. Autant "la saga de Grimr" m'avait emballé, autant les...

sans couverture

Révolte contre le monde moderne de Julius Evola

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Une si longue décadence…
Alors que pour la plupart des historiens ou des politologues, la fracture entre l’ancien monde et le nouveau se situe à la Révolution Française, pour Julius Evola il faut remonter beaucoup plus loin, quasiment à la nuit des temps, quand le monde de la Tradition céda peu à peu la place à la modernité. Il faut aller jusqu’aux temps lointains...

sans couverture

La clef de l'abîme de Sylvain Gilbert

critiqué par Sgilbert1973 - (46 ans)
10 etoiles
Une réécriture de l'Apocalypse
Quatre amis d’enfance sont interpellés par une voix profonde qui troublera leur esprit dérangé. Ils ne sauront pas immédiatement que c’est Dieu qui les appelle puisque l’Agneau a brisé les sceaux pour punir les Hommes de leurs péchés. Leurs actions seront guidées par l’Éternel qui les mènera inexorablement vers la fin du monde. Ils parcourront la Terre en détruisant tout...

sans couverture

Betaim, un Village Algerien de Jean Joseph Mourot

critiqué par Jemo76 - (Yainville - 85 ans)
9 etoiles
Bétaïm, un village algérien
Les habitants actuels de cette localité de près de 20 000 habitants de la commune de Maghnia, proche de la frontière algéro-marocaine, ignorent souvent qu’elle fut à l’origine un village de regroupement créé en 1959, lors de la guerre de décolonisation. L’auteur en fut responsable pendant quelques mois, lorsqu’il fut nommé chef du poste militaire qui le contrôlait. ...