Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr


sans couverture

Hope de Sylvie Godefroid

critiqué par Nathavh - (53 ans)
7 etoiles
Hope
Hope est née atteinte d'une laideur incroyable, une déformation au visage s'amplifiant avec le temps l'a plongée rapidement en dehors de tous les standards de la société. Elle sort des normes. Son handicap esthétique pousse même ses parents à l'abandon. Ils la laissent pécuniairement à l'abri pour se donner bonne conscience mais cassent tout contact. La solitude devient très vite...

sans couverture

Forme & énergie en 15 minutes par jour de Nat' El Zéar

critiqué par Natelzear - (56 ans)
10 etoiles
Des clés pour réconcilier le corps et le psychisme
Le thème central de tout le livre est que notre posture et la manière dont nous nous tenons, sont en rapport étroit avec notre psychisme et notre rapport à la vie. C’est un véritable mode d’emploi du corps qui est proposé ici. A travers des exercices simples et ludiques, nous explorons le fonctionnement de chaque partie du corps et leur rapport...

sans couverture

28 jours de David Safier

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 42 ans)
7 etoiles
28 jours, toute une éternité
28 jours, c'est le temps pendant lequel une poignée de juifs affamés, isolés et désarmés, ont résisté face à l'armée et aux tanks nazis dans le ghetto de Varsovie en 1942. Pour nous raconter cet exploit au goût bien amer, David Safier s'attache aux pas de Mira, jeune juive aux yeux verts qui pratique le marché noir pour nourrir sa...

sans couverture

Desproges par Desproges de Pierre Desproges

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)
9 etoiles
Desproges par lui-même
Je suis tombé dans Desproges quand j'étais petit, j'ai commencé avec les bons conseils du professeur Corbiniou, puis plus tard « le Tribunal des flagrants délires » et les « Chroniques de la haine ordinaire ». Je me reconnais sur de nombreux points en lui, dont sa causticité, le doute qu'il nourrissait à l'égard de ces congénères lui compris. Avant...

sans couverture

Lépante de Jean-Yves Delitte (Scénario), Federico Nardo (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
9 etoiles
Excellente BD dans une très bonne collection !
En 1946, Louis de Saint Quentin racontait aux enfants l’histoire de la marine française avec des dessins d’André Mathiot. Ces mêmes auteurs avaient d’ailleurs raconté l’histoire de France. Leurs livres sont aujourd’hui presque introuvables et à l’époque on les offrait comme récompense aux meilleures élèves de primaire… On a oublié ces auteurs depuis bien longtemps et certains ouvrages qu’ils avaient produits...

sans couverture

Largo Winch - tome 21 - L'étoile du matin de Éric Giacometti (Scénario), Philippe Francq (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
7 etoiles
LARGO WINCH... SANS JEAN VAN HAMME!...
Au début de l’histoire nous sommes dans la province du Yucatan au Mexique. Largo et son acolyte Simon sont sur les traces d’Igor Malakov, l’homme responsable des ennuis récents de Largo et de la mort de Saïdée la femme dont il était amoureux. Mais lorsque nos deux compères arrivent à mettre la main sur l’homme de main, celui-ci est assassiné...

sans couverture

Zelda : Chronique d'une saga légendaire - Volume 2 : Breath of the Wild de Valérie Précigout

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)
6 etoiles
La magie de la liberté.
La plongée au sein de la saga "Zelda" se poursuit avec ce deuxième volume, consacré à un seul jeu, mais quel jeu ! "Breath of the Wild", sorti en mars 2017, a en effet constitué la sortie de l'année dans le monde vidéoludique, avec des critiques dithyrambiques de la part de la presse et du public. Il faut dire que...

sans couverture

Dad - tome 4 - Star à domicile de Nob

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
7 etoiles
FAST & FURIOUS POUSSETTE!
«On ne change pas une équipe qui gagne» est ce n’est pas ce quatrième volume de Dad qui nous contredira! On retrouve en effet tous les ingrédients des épisodes précédents, à savoir bien sûr Dad, notre «célibattant» préféré. Toujours intermittent du spectacle et toujours père à plein temps, comblé par ses quatre filles fortes en caractère, nées de quatre relations...

sans couverture

Alma de J.M.G. Le Clézio

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
Vivre, souffrir et mourir à l'île Maurice
Alma est une ville de l'île Maurice où la riche famille des Felsen s'est implantée, à l'époque de l'arrivée des Européens, qui a correspondu avec la disparition du Dodo, volatile spécifique de ce territoire. Dodo sert également de dénomination à Dominique, lépreux errant qui vogue dans l'île et en décrit tout ce qu'il connaît. Parallèlement, Jérémie, descendant des Felsen, vient...

sans couverture

Le génie du faux - La passion Vermeer de Patrick Pesnot

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
7 etoiles
DEVENIR VERMEER, OUI, VERMEER!
«Le Génie du faux», est la biographie romancée du peintre néerlandais Han Van MEEGEREN (de son vrai nom Henricus Antonius Van MEEGEREN 1889-1947), qui est considéré par certains comme le plus grand faussaire de tous les temps… Né dans une famille très catholique le jeune Hans développa très tôt des dons inouïs pour la peinture, et voulut très vite en faire...

sans couverture

L'écorce des choses de Cécile Bidault

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Très poétique et doux...
J’ai toujours défendu les bandes dessinées qui ne contenaient que fort peu de texte car, pour moi, la bande dessinée est un art narratif qui utilise trois modes de transmission, le texte, le dessin et la bande son… Or, il n’est pas dit que les trois soient obligatoires à égal volume ! Parfois, le texte peut disparaitre ou se laisser...

sans couverture

Depuis l'au-delà de Bernard Werber

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Intriguant...
Extrait : Si les morts pouvaient continuer à vivre encore un peu en profitant de ce qu'ils ont compris à leurs derniers instants... Gabriel se réveille un bon matin et remarque qu'il n'a plus d'odorat. Il se rend chez son médecin, et par le fait même, rencontre Lucy, une médium qui vient consulter pour une migraine. Sans préambule, elle lui annonce...

sans couverture

Origine de Dan Brown

critiqué par Darkvador - (Falck - 50 ans)
6 etoiles
News religion , un Jésus martyr moderne et un drôle de Judas
Science et religion qui s'affrontent! Dan Brown utilise toujours les mêmes ingrédients. Une histoire (encore une fois) qui se passe en moins d'une journée. 8 heures cette fois. Comme à son habitude Dan Brown nous livre son héros Robert Langdon dans une course poursuite avec cette fois la directrice du musée de Guggenheim de Bilbao qui est la fiancée...

sans couverture

Une nuit de Xuan Thuan Trinh

critiqué par Colen8 - (76 ans)
10 etoiles
Art, science, beauté et poésie
Une nuit sous la voûte étoilée au sommet du volcan hawaïen de Mauna Kea passée à recueillir des observations sur les galaxies bleues compactes ont incité cet astrophysicien de l’Université de Virginie à livrer matière à rêver selon l’expression lyrique, poétique et mystique qu’on lui connait. L’univers est une merveille, un miracle, un mystère dans tous les sens du terme,...

sans couverture

Au nom du pire de Pierre Charras

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Il a dit la vérité...
Les dernières campagnes électorales en France, aux Etats-Unis et ailleurs encore ont pu surprendre certains, par la violence et la bassesse des attaques contre les candidats, et pourtant ces pratiques odieuses ne sont pas nouvelles, déjà avant de décéder en 2014, Pierre Charras les évoquait dans ce roman édité à titre posthume à l’occasion de cette rentrée littéraire. Pour stigmatiser...

sans couverture

La part d'ange en nous de Steven Pinker

critiqué par Lettres it be - (23 ans)
9 etoiles
La part d'ange en nous de Steven Pinker : vous avez dit violence ?
L’époque que nous traversons, celle du 11 septembre, des attentats du Bataclan, du meurtre des Rohingyas est assurément l’époque la moins violente de l’Histoire. C’est de ce postulat que va partir Steven Pinker dans son dernier livre¸ La part d’ange en nous publié aux éditions Les Arènes (un grand merci en passant). Subversif, provocateur vous avez dit ? Que nenni...

sans couverture

Nuova prova d'orchestra de Michaël Glück, Pascaline Boura (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
7 etoiles
Aphorismes en musique
Je ne sais si le célèbre Chevalier von Gluck, auteur de nombreux opéras comme Orphée et Eurydice, figure dans l’arbre généalogique de Michaël Glück (la question a dû lui être posée de nombreuses fois mais j’avais besoin de cette interrogation pour introduire ma chronique), le cas échéant cela pourrait peut-être expliquer le penchant de l’auteur de ce recueil pour la...

sans couverture

Le photographe de Mauthausen de Salva Rubio (Scénario), Pedro-J Colombo (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Les atroces clichés de l’horreur nazie
Militant de la cause républicaine en Espagne, Francisco Boix dut fuir la dictature franquiste pour la France, avant d’être déporté vers le camp de Mauthausen en Allemagne. Lorsqu’il est engagé comme assistant du commandant Ricken, esthète pervers qui prend plaisir à mettre en scène avant de photographier la mort des prisonniers, il comprend qu’il a à sa portée des témoignages...

sans couverture

Harry Dickson, Tome 12 : La chambre rouge de Christian Vanderhaeghe (Scénario), Renaud (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
5 etoiles
La chambre rouge et ma déception...
Grand amateur de la ligne claire et du personnage de Harry Dickson, je ne peux pas m’empêcher de lire parution après parution les différentes adaptations de mon héros en bandes dessinées. Cela me renvoie à certaines lectures de jeunesse… Mais, reconnaissons que les albums ne sont pas tous aussi bons les uns que les autres… Ce que j’aime dans la ligne...

sans couverture

Les femmes dans la révolution russe de Jean-Jacques Marie

critiqué par CHALOT - (69 ans)
10 etoiles
une oeuvre maîtresse
« Les femmes dans la Révolution russe » de Jean-Jacques Marie 28 septembre 2017 Editions du Seuil Ces femmes qui ne seraient pas des personnes d’après un vieux proverbe russe ont été les premières à faire grève le 21 février 2017 (soit le 8 mars d’après le calendrier grégorien). C’est la journée internationale des droits des femmes qui voit les ouvrières de plusieurs usines du...

sans couverture

Rentre dans le moule de Le cil vert

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Gadz’Arts et costars
Après cinq années de chômage, Jean s’apprête à travailler en tant qu’ingénieur Arts et métiers grâce au pistonnage d’un ancien camarade. L’ancien Gadz’Arts est-il vraiment fait pour le job ? Va-t-il choisir de « rentrer dans le moule », au risque de voir partir sa compagne Clara, enceinte de leur premier enfant et très rétive à la perspective d’un père...

sans couverture

Dali de Chloé Varin

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Un récit touchant et authentique!
Divorce, deuil, dépression... des événements qui touchent une adolescente hypersensible. Réussira-t-elle à passer au travers de ces épreuves sans y laisser trop de plumes? Dali est une jeune adolescente qui se retrouve bien malgré elle dans le bureau de la psychoéducatrice de l'école. Son meilleur ami Colin est inquiet pour elle et il est allé chercher de l'aide à sa place....

sans couverture

Sara Lone T03: Sniper Lady de Eric Arnoux (Scénario), David Morancho (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
6 etoiles
Un véritable tournant dans la série
Changement de décor, changement d'histoire aussi avec ce troisième et avant-dernier volume de cette belle série. Tout d'abord, nous abandonnons la mystérieuse Sara, dirigeante d'une petite entreprise familiale , pour découvrir Sara, agent n°7047, travaillant pour les services secrets américain. Ce virage est assez étonnant voire inattendu. Nous sommes plongés dans les complots (véridiques) et coups foireux fomentés par la CIA pour abattre...

sans couverture

Pour toi Abby, tome 1 de Dominique Lavallée

critiqué par Alapage - (44 ans)
10 etoiles
Coup de coeur!
Si vous désirez rencontrer une jeune fille au caractère flamboyant, à la résilience incroyable, mais aussi pour en apprendre un peu plus sur l'arrivée des Irlandais au Québec, la saga Pour toi Abby est pour vous. Eva n'a que 15 ans lorsqu'elle embarque sur le navire qui la guidera vers Québec. Elle décide de quitter son Irlande natale afin de pouvoir...

sans couverture

Un été près du lac de Heather Young

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)
7 etoiles
Secrets de famille et destins brisés
Un été près du lac, c'est l'histoire d'un drame familial qui a pour décor les forêts du Minnesota, son climat extrême et sa population typique des états excentrés des Etats-Unis. Un livre sombre mais extrêmement attachant, qui nous raconte la vie d'une famille depuis les années 30 jusqu'à la fin du XXe siècle. Nous sommes en 1999 et Lucy va bientôt mourir....

sans couverture

Rien ne se perd de Cloé Mehdi

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
7 etoiles
Drame social
"Rien ne se perd" (rien ne se crée, tout se transforme) aurait tout aussi bien pu s'intituler "Tout se paie". Ou l'histoire d'une bavure policière et de l'acquittement du policier au cœur d'une cité réputée sensible. Un roman juste, vrai, émouvant, sans fioritures, impeccable. Un véritable coup de poing à l'estomac. Mon avis: Cloé Mehdi est une très jeune auteure (née...

sans couverture

André Derain : Album de l'exposition de Valérie Loth

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
9 etoiles
De la création du fauvisme et d'autres styles
André Derain est certes connu pour avoir initié le fauvisme en peinture, au début du XXème siècle, avec ses couleurs vives et sa perspective simplifiée, mais il a emprunté d'autres styles, et la découverte de la décennie 1904-1914 nous le fait savoir. Ses débuts ont été réalistes, il a participé aux débuts du cubisme et est retourné à ses débuts...

sans couverture

Urbi et orbi de Olivier Merle

critiqué par Pascale Ew. - (50 ans)
8 etoiles
Au départ, ils étaient douze...
Ce roman décrit le début des communautés chrétiennes après la crucifixion de Jésus en 30 et le martyr d'Etienne en 31, en majeure partie grâce à Paul. L'auteur met l'accent sur les dissensions entre Paul qui tente de convertir tous azimuts, quitte à ce que les païens ne suivent pas les règles juives, dont la circoncision et le respect des...

sans couverture

Bonjour, c'est l'infirmière ! de Charline

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
8 etoiles
une semaine de ouf !
Du vendredi soir au vendredi soir, une semaine de folie ! Une semaine ordinaire en fait, racontée par une Charline en colère, qui gémit sous le poids des contraintes mais continue à faire son boulot avec cœur. Charline est infirmière libérale à la campagne. On saura tout de son quotidien, au travail en tout cas car elle reste très discrète...

sans couverture

Les formules de politesse et de présentation de Salah Mejri

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
8 etoiles
L'évolution des formes d'égards
Cet ouvrage court présente l'évolution de l'usage de la politesse dans le temps, marquée dans l'aristocratie d'Ancien régime, tombée en désuétude sous la Révolution, revenue en grâce sous l'Empire, notamment. Il examine les manières de formuler les égards à son interlocuteur et de présenter ses excuses. Synthétique, il reste assez synthétique, tout en comportant des illustrations littéraires. Il donne une...