Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr


sans couverture

Vie de David Hockney de Catherine Cusset

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
La vie romancée d'un artiste réel
A partir d'éléments biographiques, l'auteur trace la vie supposée, donc partiellement romancée, de Damien Hirst, artiste britannique du XXème siècle, qui a partagé sa carrière entre l'Europe et l'Amérique. Il a bataillé ferme pour imposer son style, tant pictural que personnage. Ses grandes toiles, paysagères ou d'intérieurs, ses couples, ses thèmes figuratifs tendres, à la fois apaisants et interrogatifs, également...

sans couverture

Play Boy de Constance Debré

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 48 ans)
3 etoiles
Psychanalyses littéraires
Constance Debré, fille d'un des fils Debré, petite-fille d'un des rédacteurs de la constitution de la Vème République publie un roman « Play boy » chez Stock sur son changement de vie radical depuis quelques années. Auparavant avocate d'affaires, puis d'audience, mariée pendant vingt ans, dans le bain politique depuis sa plus tendre enfance, elle a choisi de vivre des...

sans couverture

Mondo reverso, Tome 1 : Cornelia et Lindbergh de Arnaud Le Gouëfflec (Scénario), Dominique Bertail (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
8 etoiles
Au pays des hommes en robe et des femmes couillues
Je n'avais jamais lu une BD aussi originale dont le postulat de départ est que les hommes et les femmes échangent caractères et fonctions dans la société. Tout ceci en plein western ! Sur la quatrième de couverture il est question de "western transgenre". Cela définirait assez bien cette oeuvre audacieuse et terriblement bien pensée. Cornelia , une desperadette se...

sans couverture

Mille Soleils de Nicolas Delesalle

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Condensé de sensations
Présentation de l'éditeur Ils sont quatre, réunis en Argentine par le travail et des passions communes. Vadim le taiseux aime la physique des particules, et le bel Alexandre a installé des panneaux solaires sur les 1 600 cuves de l’observatoire astronomique de Malargüe. Avec ses yeux clairs, Wolfgang est un astrophysicien rêveur, spécialiste des rayons cosmiques d’ultrahaute énergie. Quant au jeune...

sans couverture

La méthode Sisik de Laurent Graff

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
La mort du bon vieux temps
Un homme qui a connu sa femme lors d’un « speed love » s’en lasse vite au point d’éprouver des envies de meurtre après la naissance de leurs trois enfants. Un meurtre par « méditation », jamais commis seulement pensé, tout droit inspiré par l’odieux assassinat perpétré par Dupont de Ligonnès. Il découvre ainsi la spirale infernale qui sclérose ce...

sans couverture

Armaguédon Strip de Frédérick Houdaer

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
J'y crois pas !
EphèZ, dessinateur de BD à la notoriété naissante, est à l’hôpital où il attend sa sœur Isa, écologiste militante, pour prendre une décision très grave, ils doivent, ensemble, décider si les médecins peuvent pratiquer une transfusion sanguine sur leur mère en danger après un accident de circulation. Le problème pourrait paraître simple mais leur mère est une militante très assidue...

sans couverture

Nelson - tome 18 - Crétin des Alpes de Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
6 etoiles
DIABLOTIN EN VACANCES!
Dans cet épisode annuel des aventures du Diablotin Nelson, Julie la jeune et jolie célibataire qui lui sert de souffre-douleur, réalise enfin un vieux rêve. Elle part en vacances un mois dans une petite cabane isolée, perdue au fin fonds des montagnes. Inutile de dire que la présence de Nelson et de son labrador Floyd, et leurs bêtises récurrentes vont...

sans couverture

Dans la baie fauve de Sara Baume

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
8 etoiles
Magie et misère du quotidien
Dans un petit village de l’Irlande profonde, Ray, homme d’un certain âge, vit seul dans une modeste maison face à la mer. Orphelin, il n’a pas connu sa mère et il a passé son enfance chez une femme qu’il n’aimait pas et qu’il devait appeler « Ma Tante ». Considéré comme débile mental, il n’alla pas à l’école, ne fréquenta pas d’enfants...

sans couverture

La femme qui tuait les hommes de Ève de Castro

critiqué par Rerexxx - (40 ans)
10 etoiles
Formidable !
Un livre d’une très grande puissance et d’une immense qualité littéraire ! Une histoire étonnante dans la Russie de la révolution bolchevique, une histoire de femme, qui résonne comme un écho étonnant aux affaires qui défraient la chronique judiciaire actuelle. Quel talent !...

sans couverture

Ma très chère grande soeur de Ji-young Gong

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
8 etoiles
Soeur tout de même
« Bongsun a encore disparu, m’a annoncé ma mère… Mon Dieu elle a déjà eu quatre enfants de pères différents…. » Bongsun c’est la jeune fille recueillie par la famille de la narratrice alors qu’elle n’était qu’une enfant mal traitée par une famille d’accueil, c’est elle qui a pour bonne partie élevé celle qui est désormais une écrivaine reconnue, celle...

sans couverture

Le Suaire (Tome 1-Lirey, 1357) de Gérard Mordillat (Scénario), Jérôme Prieur (Scénario), Éric Liberge (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
6 etoiles
La saint Suaire, au coeur de cette trilogie
Les scénaristes, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur ont acquis une certaine aura avec leur film "Corpus Christi",et sont donc parfaitement bien placés pour cette nouvelle série qui s'inspire de l'origine du Saint Suaire. Après le très critiquable "Trois Christs" de Bajram et Valérie Mangin, voici donc de nouveau le linceul de Jésus au centre des intrigues d'une série prévue en...

sans couverture

Je ne suis pas une héroïne de Nicolas Fargues

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Un amour improbable aux antipodes
Géralde, une belle Française d'origine camerounaise fait tout pour se fondre dans la masse de la communauté internationale, sa volonté d'assimilation et de réussite sociale étonnant par certains points sa famille qui croit y voir un embryon de complexe lié à sa négritude. Il reste seulement l'échec de sa vie sentimentale, faite d'aventures éphémères avec des types qui ne pensent...

sans couverture

Chronique française - De Mitterrand à Macron de Jean Viard

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Construire l'avenir
Ce livre est un recueil d'environ soixante articles de journaux individuels ou cosignés, de préfaces de livres et de chroniques publiés par Jean Viard entre 1993 (le premier est du 25 mars 1993) et 2017 (le dernier est de juin 2017). Quelques pages de synthèse écrites en 2018 complètent l'ouvrage. Un premier intérêt de ce livre est de suivre sur...

sans couverture

Laisse tomber les filles de Gérard de Cortanze

critiqué par Nathavh - (53 ans)
8 etoiles
Au temps des yéyés
Le titre, je le fredonne encore, ainsi que d'autres chansons des années yé-yé. La maison d'éditions a eu la géniale idée d'accompagner le roman d'une play-list et d'une compil de 3 cd et 98 titres pour revivre pleinement l'époque en musique et chansons. Le livre débute le 22 juin 1963. On y découvre nos quatre protagonistes adolescents , tous présents à la...

sans couverture

Nage libre de Boris Bergmann

critiqué par Colen8 - (76 ans)
8 etoiles
« Il est libre Max »(1)
Lui c’est Issa, de parents maliens sa mère à la peau sombre venant du sud femme de ménage illettrée, son père à la peau claire du nord vite parti rejoindre les siens. Il a poussé comme une asperge sans amour ni père ni repère, vit comme une ombre dans une barre HLM crasseuse du 19ème, s’accroche à son seul ami...

sans couverture

Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait de Anne Fulda

critiqué par Hexagone - (47 ans)
6 etoiles
En avant Marche.
Qu'on le veuille ou non, Macron fascine sinon interpelle. Carrière fulgurante, réussite époustouflante au nez et à la barbe des vieux dinosaures politiques qu'il a mis sur la touche. Il fallait que je me renseigne un peu plus sur l'homme en dépassant la simple consultation de sa fiche Wikipédia qui renseigne déjà bien. Ce bouquin traînant sur un étal de libraire, j'y...

sans couverture

Une vie sans fin de Frédéric Beigbeder

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
7 etoiles
Pour que la vie continue...
« La vie est une hécatombe. 59 millions de morts par an. 1,9 par seconde. 158 857 par jour. Depuis que vous lisez ce paragraphe, une vingtaine de personnes sont décédées dans le monde – davantage si vous lisez lentement. L’humanité est décimée dans l’indifférence générale. Pourquoi tolérons-nous ce carnage quotidien sous prétexte que c’est un processus naturel ...

sans couverture

Cirque mort de Gilles Sebhan

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
8 etoiles
Labyrinthe noir
Présentation de l'éditeur Est-ce que Théo est avec toi ? Pour le lieutenant Dapper, le malheur a commencé avec ces mots-là, ce jeudi noir où sa femme l'a appelé parce que leur fils n'était pas rentré à la maison, après la classe. Il enquêtait alors sur la disparition de deux garçons. Peu de temps avant, un événement avait horrifié les habitants...

sans couverture

Lumière noire de Lisa Gardner

critiqué par Alapage - (44 ans)
9 etoiles
Mon premier coup de coeur de l'année
Flora est une survivante. Elle a passé 472 jours en captivité et la plupart du temps, elle était enfermée dans un cercueil. Son kidnappeur l'a enfermée dans la noirceur, il l'a affamée afin d'en faire sa chose. Et lorsqu'il la sortait, c'était pour la violenter, la violer. Son but étant de la façonner à sa façon et qu'elle oublie qui...

sans couverture

4 3 2 1 de Paul Auster

critiqué par Tanneguy - (Paris - 78 ans)
9 etoiles
Une quadruple saga...
Dans les premiers jours du XXème siècle un immigrant juif venant de Russie/Pologne débarque à Ellis Island ; un compagnon lui conseille d'oublier son patronyme peu compréhensible par les Américains et de déclarer s'appeler plutôt Rockefeller par exemple, ce qui pourrait lui porter chance. Mais arrivé devant le fonctionnaire qui lui demande son nom, c'est le blanc total et il...

sans couverture

Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N'Sonde

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
10 etoiles
LA VICTOIRE DU MAL
Comment faire face au mal absolu ? Sans le nommer ainsi de prime abord, Wilfried aux mesquins venus de l’océan nous donne des esquisses de réponse dans Un océan, deux mers, trois continents. Le personnage central, Nsaku Ne Vunda est né vers 1853 sur les rives du fleuve Kongo. L’une des particularités de son destin est qu’il a été...

sans couverture

Toxique de Niko Tackian

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
8 etoiles
Flic charismatique
Présentation de l'éditeur Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, surnommé le Pitbull, connu pour être pointilleux sur les violences faites aux...

sans couverture

Massacre des innocents de Marc Biancarelli

critiqué par Vannina - (42 ans)
10 etoiles
Un voyage en terre humaine
Lu en 2 jours, ce livre est grandiose, haletant dans son rythme, une écriture superbe mais surtout un voyage dans l'âme humaine dans ce qu'elle a de plus vil et de plus beau. Un naufrage au cours duquel les protagonistes, confrontés à une situation extrême, se révèlent. Les descriptions des tableaux sont époustouflantes, ainsi que celles des personnages. Basé sur le naufrage du...

sans couverture

Les Loyautés de Delphine de Vigan

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
Les loyautés
C'est un magnifique roman choral que nous propose Delphine de Vigan. Un roman à quatre voix; deux adultes et deux enfants. Il y a Hélène (prof) meurtrie dans son enfance qui sent que quelque chose ne tourne pas rond chez Théo. Elle s'inquiète jusqu'à l'obsession. Il y a Cécile, la mère de Matthis qui elle aussi s'interroge sur son couple, la relation...

sans couverture

Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaitre

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
La chute de la maison Péricourt
Après son Prix Goncourt avec Au revoir là-haut, immortalisé par le film d'Albert Dupontel, fort remarqué, Pierre Lemaitre a eu l'idée de filer cette histoire en saga, en lui donnant une suite, ce second tome dénommé Couleurs de l'incendie, tout aussi porteur de rebondissements aussi tragiques qu'inattendus et liés à l'histoire, l'actualité du moment, soit l'entre-deux-guerres, avec sa crise économique...

sans couverture

Mickey et l'océan perdu de Denis-Pierre Filippi (Scénario), Silvio Camboni (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
9 etoiles
Une belle histoire de Mickey à la Jules Verne !
L’entreprise de redonner le personnage de Mickey à un auteur de bande dessinée franco-belge pour l’espace d’un album m’a séduit dès le départ. Il faut dire que d’une part les histoires de Mickey avaient chez moi un petit quelque chose de ludique attaché à ma jeunesse car on ne lisait pas Mickey à la maison mais chez les autres… Et,...

sans couverture

Star Wars, le côté obscur de l'Amérique de Thomas Snégaroff

critiqué par Albator76 - (41 ans)
7 etoiles
Surprenant
N'étant pas forcément fan de star Wars, c'est plutôt l'analyse de l'Amérique et son histoire qui m'a attirė. L'auteur décrit aussi comment les politiques se sont servis du succès de star Wars et ont même utilisé les slogans à leur avantage. Même si certaines analogies sont faciles, il n'en demeure pas moins que c'est un récit intéressant....

sans couverture

Gil Saint-André - Tome 12: Un passé encombrant de Jean-Charles Kraehn (Scénario), Chrys Millien (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
7 etoiles
Un virage dans la série ?
Au départ, cette série n’en était pas une, juste une histoire un peu longue… Gil Saint-André, un chef d’entreprise, mène une vie tranquille à Lyon avec sa femme et sa fille. Sa femme est très belle et la petite famille est dans la sérénité… Mais, un soir, son épouse descend faire une course d’appoint et… disparaît ! Comme toujours dans...

sans couverture

Au creux du silence de Marcel Peltier

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)
9 etoiles
La vie brève
LA VIE BRÈVE Depuis près de vingt ans, Marcel Peltier écrit des haïkus et s’interroge à leur sujet, ne se contentant pas de la forme fixe établie, remettant en cause les classiques vers de 5/7/5 pieds supposés être dits dans un souffle. En prenant appui sur les travaux oulipiens de Roubaud ou Le Lionnais, et dans le sillage des quanta(s) de Guillevic,...

sans couverture

La collection Iznogoud - tome 3 de René Goscinny (Scénario), Jean Tabary (Dessin)

critiqué par Kalie - (Sarthe - 47 ans)
8 etoiles
Je veux être calife à la place du calife !!
Les éditions "Hachette Collections" réunissent pour la première fois dans "La collection Iznogoud" tous les épisodes de la série par ordre chronologique de leur création. Ce tome 3 comprend quatre récits, datant tous de 1965, des loufoques mésaventures de l’opiniâtre et machiavélique Iznogoud ("L'île des géants", "La horde", "Ça grenouille dans le califat", "Le terrible doreur"). Notre vizir dont...