Les dernières critiques éclair


sans couverture

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

critiqué par Poet75 - (Paris - 62 ans)
10 etoiles
Génial premier roman
Publié il y a un an, lors de la rentrée littéraire de septembre 2017, ce premier roman de l’américain Nathan Hill paraît aujourd’hui chez Folio, en édition de poche. C’est l’occasion de l’acquérir, de le lire et ainsi de faire...

sans couverture

La disparition de Judas de Andrea Camilleri

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
6 etoiles
Amusant...
Le livre est constitué comme un dossier d'historien, où l'on trouve toutes sortes de rapports administratifs, d'enquêteurs de base à leurs supérieurs, d'un journal officiel et d'une gazette d'opposition. D'autres interventions politiques, familiales et autres interfèrent dans l'enquête qui se...

sans couverture

Les mathématiques sont la poésie des sciences de Cédric Villani

critiqué par Colen8 - (77 ans)
7 etoiles
Une école de la rigueur pas toujours à l’abri d’erreur
Le titre de ce qui a été d’abord une conférence prononcée en 2013 à Namur est poétique et pour cause. Puissamment évocateur pour les uns, provocateur pour les autres il ne fait que reprendre une citation de l’ancien président du...

sans couverture

Miniaturiste de Jessie Burton

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)
7 etoiles
Trop décalé
Pour être honnête, je ne saurais nier avoir été captivée par ce roman même si cela n'a pas été vrai jusqu'à la toute fin. Et pourtant comme Mimi, mon appréciation ne sera pas aussi positive que celle exprimée par certains. J'avais...

sans couverture

Les Récits de la demi-brigade de Jean Giono

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Du Giono quand même…
À l’époque de la Restauration, en Provence et sur les collines du Luberon, le capitaine de gendarmerie Martial Langlois a la rude tâche de maintenir l’ordre en des temps particulièrement troublés. La Révolution est terminée, l’épisode napoléonien s’est achevé de...

sans couverture

Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Un tourbillon de mots pour sauter en mer
Il est ici décrit les expériences d'adolescents porteuses de risques un peu plus forts à chaque fois, de leurs émois, de la surveillance bienveillante du policier du coin, celui de la corniche Kennedy, quasi-personnage en lui-même, voie routière coincée entre...

sans couverture

Le poisson-scorpion de Nicolas Bouvier

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
7 etoiles
Sans GSM ni GPS !
A la pointe de l'Inde il existe une île jadis appelée Ceylan et dénommée maintenant Sri Lanka. L'auteur nous fait le récit de son voyage dans ces contrées lointaines. Un style chatoyant, riche et coquin, détaille la...

sans couverture

Mais où sont passés les Indo-Européens ? Le mythe d'origine de l'Occident de Jean-Paul Demoule

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Sous-entendu, ont-ils seulement existé ?
Que d’histoires inventées, d’interprétations tordues, de mythes fantasmés et d’idéologies délirantes quand les grandes découvertes ont révélé les peuples d’Amérique inexistants dans la Bible, plus tard quand les fossiles identifiés par Cuvier et les naturalistes ont mis à mal le...

sans couverture

Le chat, son maître et ses deux maîtresses de Junichirô Tanizaki

critiqué par ARL - (Montréal - 32 ans)
7 etoiles
Lily aime le poisson
Recueil de l'écrivain japonais Junichirô Tanizaki composé d'une longue nouvelle qui donne son titre au livre, ainsi que de trois textes plus courts et moins intéressants. "Le chat, son maître et ses deux maîtresses" nous présente un homme forcé de...

sans couverture

La muraille de lave de Arnaldur Indridason

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 52 ans)
1 etoiles
Aussi chiant que les noms islandais sont imprononçables...
Second roman de cet auteur que je lis. J'écris "second" car ce sera probablement le dernier. L'histoire, ou les histoires, car c'est tellement léger qu'il faut bien plusieurs récits pour faire de la page, sont linéaires et simplistes. Elles se perdent...

sans couverture

Azazel de Boris Akounine

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 52 ans)
5 etoiles
Un doux parfum suranné
On retrouve ici un peu de l'atmosphère des romans de Gaston Leroux avec son Rouletabille, ou de Pierre Ponson du Terrail avec son Rocambole; et un style de romans policiers d'une autre époque. Boris Akounine renoue avec bonheur avec le...

sans couverture

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee

critiqué par Flo29 - (46 ans)
9 etoiles
De la tolérance
Pour moi ce roman dénonce les disparités entre Blancs et noirs aux Etats-Unis. Le récit est fait à travers le regard d'un enfant, Scout, qui est un garçon manqué. La naïveté de l'enfant donne beaucoup de force à la dénonciation...

sans couverture

Au petit bonheur la chance de Aurélie Valognes

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
8 etoiles
Un vrai régal
Une histoire simple, sensible, pleine de tendresse, et fort bien écrite. Que demander de plus pour un roman qui sait émouvoir, toucher par sa fraîcheur. On s'attache à Jean, ce môme qui attend sa mère et qui va connaître un...

sans couverture

Preuves d'amour de Lisa Gardner

critiqué par Lilule - (baalon - 45 ans)
7 etoiles
Que feriez vous par amour ?
Je dirais que ce livre est surprenant, déroutant. Au début de ma lecture, je me suis dit que cette histoire est simple et sans surprise. Mais la suite m'a déroutée. La victime devient la meurtrière et sa fille ... ...

sans couverture

Nouons-nous de Emmanuelle Pagano

critiqué par Malic - (77 ans)
10 etoiles
Histoires d’Il, histoires d’Elle
Tour à tour Il parle d’Elle, Elle parle de lui. Il et Elle différent chaque fois. Des textes courts, trois pages à une demi-ligne. Des histoires de liens qui se nouent, se dénouent, de sentiments de sensations, et qui débouchent...

sans couverture

Summer de Monica Sabolo

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
6 etoiles
Beau mais long !
SUMMER de Monica Sabolo "JC Lattès 2017" 316.- Summer a dix-neuf ans, elle est belle, radieuse comme un astre autour de qui les lunes gravitent avec déférence. Son petit frère Benjamin vit dans...

sans couverture

La Chair des vivants de Julie Douard

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 38 ans)
7 etoiles
Névroses en entreprise...
Voici une suite de courts chapitres qui nous permettent de suivre quelques membres d'une entreprise qui compte certain nombre de salariés. Ils ont tous leurs lubies et leurs folies, leurs petits détraquements bien humaines et leurs frustrations... L'écriture est assez...

sans couverture

Le chasseur de lapins de Lars Kepler

critiqué par Nathavh - (53 ans)
8 etoiles
le chasseur de lapins
Le duo d'écrivains suédois Alexander et Alexandra Ahndoril, alias Lars Kepler nous convie à la sixième aventure de Joona Lina. Si vous n'avez pas lu les précédents, ce n'est pas un problème, il est tout à fait possible de prendre cette...

sans couverture

Débâcle de Lize Spit

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
Débâcle
Débâcle est le premier roman de Lize Spit, née, elle aussi comme Eva de Wolf l'héroïne de son roman en 1988 dans la région d'Anvers. Eva est professeur d'arts plastiques à Bruxelles, elle reçoit une invitation de la part de...

sans couverture

Un fauteuil sur la Seine de Amin Maalouf

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
7 etoiles
L'Histoire à travers l'Académie française
Amin Maalouf en jetant un œil sur sa filiation académicienne s'est aperçu que chacun des hommes qui l'a précédé, à défaut d’avoir toujours été une personnalité de premier plan était un témoin privilégié de son époque. Et en dressant leur...

sans couverture

La Princesse de Clèves de Marie-Madeleine Pioche de La Vergne La Fayette

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)
8 etoiles
Au coeur de la cour
Ce récit a été avant tout pour moi un formidable témoignage de la vie à la cour. Historiquement c'est un petit bijou, autant les descriptions que le langage. L'histoire n'est pas d'une originalité folle, mais est très bien écrite et...

sans couverture

Les âmes grises de Philippe Claudel

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
8 etoiles
Confessions
Trente ans après les faits, un policier décide de revenir sur le meurtre d'une jeune fille dans la France de la Grande Guerre. L'action se passe en province, non loin de la ligne de front. Si proche de l'horreur, la...

sans couverture

Vernon Subutex 3 de Virginie Despentes

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
7 etoiles
Des hauts et des bas
Emballé par le premier tome et plutôt déçu par le deuxième, c'est avec un sentiment mitigé que j'ai abordé ce dernier volet. Mais il faut bien avouer que Virginie Despentes est vraiment douée pour donner vie à ses personnages, pour...

sans couverture

Petit pays de Gaël Faye

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
8 etoiles
Destructions
Les événements tragiques du Burundi ont été largement occultés par le génocide Rwandais. Gaël Faye y revient avec sensibilité et intelligence. Au travers des souvenirs d'un enfant, il parle du racisme quotidien, des violences ethniques, des cicatrices de la colonisation,...

sans couverture

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
4 etoiles
Lever ses propres barrières
Voilà ce qui arrive quand on choisit trop vite un roman pour l'été : on se compromet. Mais à force de le voir en tête de gondole, j'ai voulu savoir ce qu'il y avait dedans. Sauf que je suis plutôt...

sans couverture

La joueuse d'échecs de Bertina Henrichs

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
damer le pion
Eleni est une femme sans âge et assez insignifiante, dévouée à son mari, à sa famille et au jugement des voisins, dans cette île des Cyclades où les commérages vont bon train. Son mari Panis est garagiste mais, pour mettre...

sans couverture

Les copains de Jules Romains

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Le grand délire !
Ils sont sept jeunes copains un peu anars sur les bords, anticonformistes et très farfelus. Ils prennent en grippe deux petites villes françaises qui, estiment-ils, par le simple fait d’exister, sont d’une arrogance insupportable : Ambert et Issoire. Pour eux,...

sans couverture

Cruelles natures de Pascal Dessaint

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
drôles d'oiseaux
De drôles d'oiseaux s'agitent dans ce polar naturaliste où la nature, qu'elle soit humaine ou animale, est hantée par la mort. Antoine, sa femme Myriam, présente uniquement par ses lettres désespérées à sa fille Mauricette, celle-ci et son copain Thierry...

sans couverture

Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
1 etoiles
Esprits criminels
NE DIS RIEN A PAPA de François-Xavier Dillard "Belfond 2017" 315.pages Esprits criminels Esprits criminels, cette série TV culte où toutes les perversités font la fête des consommateurs, du sang, des membres qu'on découpe pour...

sans couverture

Charlotte impératrice - tome 1 - La Princesse et l'Archiduc de Fabien Nury (Scénario), Matthieu Bonhomme (Dessin)

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
9 etoiles
Vivement la suite
Bonjour les lecteurs ... Une BD à l'honneur aujourd'hui. Charlotte, princesse de Belgique, épouse l'archiduc Maximilien d'Autriche, frère de l'Empereur. L'union qui avait débuté sous les meilleurs auspices, va très vite s'effilocher. Maximilien révèle très vite sa véritable personnalité. Celui-ci étant peu considéré par...