Les dernières critiques éclair


sans couverture

Aurélien de Louis Aragon

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
8 etoiles
De défaite en défaite...
"La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide". Ainsi s'ouvre le roman d'une histoire d'Amour idéalisée. 1920 à Paris, les "Années folles"; Aurélien est un jeune soldat tout juste revenu du front. Il retrouve une vie parisienne futile...

sans couverture

Sang Famille de Michel Bussi

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Intrigant mais pas mémorable.
Après avoir lu Maman a tort en mai dernier, j'étais doublement heureuse de recevoir ce bouquin de Michel Bussi. Peu importe l'âge, qui n'aime pas les chasses au trésor? Colin a décidé qu'il retournait sur les traces de son passé lorsqu'il...

sans couverture

L'affaire Nicolas Le Floch de Jean-François Parot

critiqué par Ayor - (45 ans)
9 etoiles
Nicolas Le Floch : acte 4
Ce quatrième épisode mettant en scène le commissaire au Châtelet, Nicolas Le Floch, est une fois de plus complexe et riche en indices et fausses pistes. À la différence des précédents où il s’agissait d’inconnus mis en cause, cette fois...

sans couverture

Les chiens de Riga de Henning Mankell

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
rigatonique
Dans ce second opus des enquêtes du commissaire Wallander, l'atmosphère est typiquement celle du roman d'espionnage. Aux lendemains de la chute du rideau de fer, dans une Lettonie censément indépendante mais encore aux mains des nostalgiques de l'ère soviétique, pro-russes...

sans couverture

Sous les bouclettes de Gudule (Scénario), Mélaka (Scénario et dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Le crépuscule de Gudule
Les bouclettes du titre, ce sont celles d’Anne Liger-Belair alias Gudule, une femme rebelle et attachante, écrivaine de métier, connue notamment pour sa participation au journal Harakiri dans les années 70. Et sous ces bouclettes, une âme originale et riche...

sans couverture

Tyler Cross - tome 3 - Miami de Fabien Nury (Scénario), Brüno (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Au paradis des crabes et des requins
Cette nouvelle histoire du mercenaire au menton en crosse de révolver commence très fort, avec l’assassinat sordide d’une prostituée, mais avec une bonne dose d’humour noir, histoire de mettre dans l’ambiance. Un début en béton, pourrait-on dire, ce qui paraît...

sans couverture

Quand sort la recluse de Fred Vargas

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Quand l’araignée devient arme de vengeance
Je découvre Vargas avec ce polar. Fred Vargas possède un style d’écriture plutôt efficace, avec un personnage principal atypique, le commissaire Adamsberg, qui a cette particularité de résoudre ses enquêtes en faisant la part belle à son intuition, observant de...

sans couverture

Le tabac Tresniek de Robert Seethaler

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
9 etoiles
Autriche, grandeur et décadence
Robert Seethaler, auteur contemporain viennois, nous conte l’histoire de Franz, fils naturel d’un bourgeois de la Haute-Autriche. A la mort soudaine de ce dernier, qui entretenait financièrement sa mère, cette dernière envoie son fils à Vienne afin qu’il y...

sans couverture

La Clôture de Jean Rolin

critiqué par Poet75 - (Paris - 61 ans)
8 etoiles
Un maréchal et des déshérités
C’est le dernier article paru sur le blog de Bertrand Tavernier qui m’a incité à entreprendre la découverte de Jean Rolin, un auteur dont je ne connaissais jusqu’ici rien de plus que le nom. Sur son blog, en effet, Tavernier,...

sans couverture

Sous les vents de Neptune de Fred Vargas

critiqué par Timine - (50 ans)
1 etoiles
Pays et langue inconnus
Je n'ai pas compris un seul mot de la langue utilisée pour la partie de ce livre qui se passe au Québec et pourtant je suis québécois. Québécois de souche, né au Québec, vivant dans "cette ville perdue" qu'est Montréal...

sans couverture

Témoin indésirable de Agatha Christie

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
7 etoiles
Revenons–en à Agatha Christie.
Qui cultiva comme chacun sait dans son jardin imaginaire, trente-trois Poirot qui firent ses beaux jours, avant d’en choisir un pour faire, notamment, la fête du potiron… Mais une fois n’est pas coutume, ici, la reine délaissa...

sans couverture

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepúlveda

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
9 etoiles
Fable amazonienne
Ce roman très court dégage une puissance inattendue. Celle de la jungle amazonienne, celle des populations qui l'habitent, celle de destins désespérés. En quelques pages Luis Sepúlveda nous plonge dans une atmosphère étouffante et dessine une galerie de personnalités marquées....

sans couverture

La métamorphose des cloportes de Alphonse Boudard

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 49 ans)
9 etoiles
Boudard et Céline c'est kiffe kiffe
J'aime particulièrement le film "la métamorphose des cloportes", scénarisé et dialogué par Audiard, réalisé par Pierre Granier-Deferre, la vérité de ses décors parisiens, la noirceur de l'histoire et des personnages et puis bien sûr la fin. On a quand même...

sans couverture

Sérénissime assassinat de Gabrielle Wittkop

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
8 etoiles
« Toute mort est opaque et anonyme, avec quelque chose de mesquin, une indigence sans remède ».
L’histoire de « Sérénissime assassinat » se déroule entièrement à Venise entre 1766 et 1796. Le héros en est le richissime propriétaire fileur Alvise Lanzi ou plutôt ses épouses. En effet, durant le laps de temps décrit ci-dessus, Alvise se...

sans couverture

Encore vivant de Pierre Souchon

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
Un témoignage fort sur les troubles bipolaires
Pierre Souchon est bipolaire. Suite à l’arrêt de son traitement il subit une grave crise et se retrouve de nouveau à l’hôpital psychiatrique pour un long et sévère traitement. C’est l’occasion pour lui de parler de sa maladie, mais également...

sans couverture

Glacé de Bernard Minier

critiqué par Albert-64 - (56 ans)
10 etoiles
Glaçant !
Quel plaisir de (re)découvrir les Pyrénées décrites par Bernard Minier ! Ce pavé de plus de 700 pages faisait peur, mais le rythme de ce thriller tient en haleine jusqu'au bout. Cela débute par une scène aussi "glaçante" que surprenante...

sans couverture

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
8 etoiles
Le vrai du faux ?
On a énormément parlé de Josef Mangele dans la presse de l’époque et dans les innombrables livres qui ont traité du sujet. Comment démêler le vrai du faux ? ... Mission presque impossible ! Olivier Guez en a rajouté un, ...

sans couverture

À la grâce des hommes de Hannah Kent

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
8 etoiles
Poignant
Bonjour les lecteurs ... Cette histoire se base sur des faits réels. Nous suivons l'histoire dAgnès Magnúsdóttir, jeune fille de ferme au nord de l'Islande, condamnée à mort pour le meurtre de deux fermiers en 1828, et exécutée par décapitation en janvier...

sans couverture

Gogol de Henri Troyat

critiqué par Provisette1 - (5 ans)
10 etoiles
Stupéfiant personnage, Gogol!
Gogolien, notre génie? Sans nul doute! Remarquable biographie, documentée, très enrichissante car outre l'étonnant Gogol, nous pouvons découvrir tout son univers et les hommes et femmes, lettrés pour la plupart, côtoyés pendant sa courte vie et auxquels il est plus que...

sans couverture

Soeurs de Bernard Minier

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Confirmation
Il y a quelques années, « Glacé », le premier roman de Bernard Minier m’avait laissé une très bonne impression. J’avais découvert un thriller efficace et surprenant. Depuis, sans véritables explications, je suis passé à côté des différentes suites...

sans couverture

Les furies de Lauren Groff

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
3 etoiles
Une lecture décevante.
Désolé de n'être pas en phase avec les critiques dithyrambiques sur ce roman, mais j'avoue avoir eu beaucoup de mal à aller au bout de cette histoire. Grand lecteur devant l'éternel, j'avoue que cette tendance anglo-saxonne de présenter un récit...

sans couverture

Famille parfaite de Lisa Gardner

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
5 etoiles
Bof bof !
Ancien marine, Justin Denbe a fait fructifier la puissante entreprise de BTP dont il a hérité à la mort de son père. Avec sa compagne Libby, ils ont eu Ashlyn, fille âgée aujourd’hui de 15 ans. Leur couple tient la...

sans couverture

Les quatre vérités de David Lodge

critiqué par Alma - (- ans)
7 etoiles
Des trompettes de la renommée mal embouchées
Un cottage près de Londres, un couple : Eléanor, céramiste et son époux Adrian, romancier qui a eu son heure de gloire, désormais en semi-retraite et qui découvre dans le journal du dimanche l'interview perfide qu'on a faite de de son...

sans couverture

Mildiou de Lewis Trondheim

critiqué par Chacalou - (43 ans)
5 etoiles
Action zzzzzzzzzz
Si dessin est nerveux et les personnages immédiatement bien campés, l’humour assez satirique ne suffit pas à faire tout un album de cette course poursuite. Pas de scénario, pauvreté de l’histoire et on lâche le bouquin.......

sans couverture

Maîtres anciens de Thomas Bernhard

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
4 etoiles
Conceptuello-chiant
Au Musée des Arts Anciens de Vienne Atzbacher observe son « ami » Reger qui lui a donné rendez-vous. Nous suivons le monologue intérieur d’Atzbacher sur Reger, ses opinions et ses manies. Les phrases se succèdent, lourdes, répétitives, pour déverser...

sans couverture

Les Pitard de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
10 etoiles
Simenon encore et toujours.
Résumé : Le commandant Lannec entreprend sa première traversée, de Rouen à Reykjavík, à bord d'un vieux cargo, le « Tonnerre-de-Dieu », qu'il vient d'acquérir grâce au soutien financier de sa belle-mère, Mme Pitard. Sa femme exige d'être du voyage, mais...

sans couverture

Le suspendu de Conakry de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
7 etoiles
Roman (...policier)
Quand J.C. Rufin s'essaie au polar, cela donne un résultat contrasté. L'histoire de ce consul atypique est intéressante et fort bien écrite. De la part d'un académicien, on n'en attendait pas moins. La description des personnages, le cadre (la Guinée)...

sans couverture

Servir de Pierre de Villiers

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Le rôle des armées
Suite à cette démission avec fracas, suite à un désaccord avec le Président de la République, le Chef d'état-major des armées recouvre sa liberté de ton. Il en profite pour exposer pédagogiquement les missions des armées, auprès du public, pour...

sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Nomade - (6 ans)
8 etoiles
A tenter
Certes, ce petit pavé n'est plus à présenter pour la grande majorité d'entre vous. Pourtant, il m'aura fallu attendre avril 2018 sans oublier une tentative avortée trois ans auparavant pour finalement l'avoir dans mes mains durant mes escapades au sauna...

sans couverture

La mémoire des embruns de Karen Viggers

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
5 etoiles
Pour le prix du papier !
Voilà une belle intrigue qui a pour cadre l’Australie, un phare du bout du monde, le vent, les secrets et le temps qui passe. Mary est une vieille dame maintenant, les phares sont automatisés et celui où...