Les dernières critiques éclair


sans couverture

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
9 etoiles
Dans la peau d'un bourreau
Joseph Mengele, médecin-bourreau à Auschwitz, a disparu ; il est en fuite. Joseph Mengele est médecin à Auschwitz, il met en pratique les grands principes de la race pure allemande. A la chute du Reich, il s'enfuit, aidé par sa famille, de...

sans couverture

Les charmes discrets de la vie conjugale de Douglas Kennedy

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 70 ans)
9 etoiles
On aime !
Voici encore un livre de Mr Kennedy qui m’a vraiment donné du plaisir à lire. La littérature a des aspects très divers et chaque type de livre a certainement un intérêt pour les uns ou pour les autres mais pour...

sans couverture

Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage

critiqué par Flo29 - (45 ans)
10 etoiles
Un roman féministe et un coup de coeur
J'ai beaucoup aimé ce roman qui montre les conditions de vie et de travail des cueilleuses de thé. C'est bien écrit et l'attitude des hommes, dans ce pays où les femmes sont soumises à leur autorité et n'ont que peu...

sans couverture

Les fleurs de lune de Jetta Carleton

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
8 etoiles
Le bonheur se construit
Chronique des Soames, dans le Missouri. Trois sœurs survivantes se retrouvent chez leurs vieux parents, puis nous remontons dans le passé, en suivant cinq parties, chacune centrée sur un des membres de la famille. Cette plongée dans l’Amérique du début...

sans couverture

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 32 ans)
10 etoiles
Un livre que j'ai longtemps voulu lire avant de m'y atteler
Et quel dommage de l'avoir si longtemps laissé patienter dans ma bibliothèque ! Car cet ouvrage est un véritable petit bijou, un coup de coeur ! Très clairement, ce livre pose d'emblée la question fatidique : que ferions-nous avec 18 millions...

sans couverture

Le grand marin de Catherine Poulain

critiqué par Fd - (82 ans)
10 etoiles
Un monde d'hommes
Ecriture rapide, phrases courtes, vocabulaire puissant, précis; pas de fioritures pour décrire des personnages paumés, des ruelles glauques, l'odeur pénétrante du poisson, un travail harassant jusqu'à l'épuisement; un lever de soleil, caressant, sur une mer apaisée et une femme, une...

sans couverture

Valérian, tome 1: La cité des eaux mouvantes de Pierre Christin (Scénario), Jean-Claude Mézières (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
6 etoiles
New York sous les flots
Dans la cité des eaux mouvantes il est impressionnant de constater les progrès que Jean-Claude Mézières a fait depuis Les mauvais rêves. La vision de New-York ruinée, ravagée, laissée à l'abandon et prête à être engloutie sous les flots est...

sans couverture

Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves, tome 3 : Le processus de Marc-Antoine Mathieu

critiqué par Kabuto - (Craponne - 57 ans)
8 etoiles
Drôle de rêve
Julius Corentin Acquefacques se réveille un matin dans son tout petit appartement mais malheureusement, son horloge avance légèrement ce qui l’entraine dans une histoire étrange et délirante que j’ai adorée. Marc-Antoine Mathieu se joue des règles du récit et sort...

sans couverture

Intérieur nuit de Marisha Pessl

critiqué par Lobe - (Montpellier - 23 ans)
9 etoiles
Nous n'avons que les histoires
Ça commence par un saut de l’ange, du sommet d’un immeuble new-yorkais. L’ange est une pianiste virtuose, fille d’un réalisateur à l’aura noire. Lancé sur les traces de son suicide, si tant est que c’en soit un, le journaliste d’investigation...

sans couverture

Massacre des innocents de Marc Biancarelli

critiqué par Saetta - (41 ans)
10 etoiles
A lire et à faire lire
Devorez en 2 jours c’est un super moment de littérature, fiction basée sur un fait historique le naufrage du Batavia. J ai adorer l histoire, le comportement des protagonistes en fonction des situations une exploration du comportement humain dans ce...

sans couverture

OEuvres de Jean d' Ormesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Des romans assez marquants
La Gloire de l'Empire dresse une description grandiose de l'Empire romain d'Orient, L'Histoire du Juif errant retrace un mythe que l'auteur se plait à rencontrer dans ce roman et Au plaisir de Dieu décrit l'évolution d'une famille noble à contre-courant...

sans couverture

Au plaisir de Dieu de Jean d' Ormesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
6 etoiles
La vieille noblesse à l'épreuve du XXème siècle
Jean d'Ormesson dresse le tableau de famille et son histoire, de manière émue, passionnée et ironique. Il décrit son conservatisme, son attachement à ses valeurs desquelles la société se détache progressivement. Le royalisme et l'antisémitisme y restent présent, et l'auteur...

sans couverture

Le tueur de l'ombre de Claire Favan

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
8 etoiles
Une suite meilleure que le premier
Lors du transfert de Will Edwards vers le tribunal, le sérial-killer au trente cinq victimes, le fourgon cellulaire où il avait pris est attaqué à l'explosif et les convoyeurs blessé lors de la chute du véhicule dans un ravin sont...

sans couverture

Agatha Raisin enquête : La quiche fatale de M. C. Beaton

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Quel personnage!
Une fois que l'on connaît les talents culinaires d'Agatha Raisin, plus rien ne nous étonne! Agatha Raisin est une femme que l'on pourrait qualifier de caractérielle, déterminée et qui aime bien rendre service, mais seulement si cela l'aide à bien...

sans couverture

Plaidoyer pour le bonheur de Matthieu Ricard

critiqué par Pacmann - (Tamise - 52 ans)
8 etoiles
Pour ouvrir nos yeux vers une autre vision
On ne présente plus Matthieu Ricard qui est devenu dans le monde francophone le chantre de la pensée orientale et en particulier du bouddhisme. Son livre que j’avais rangé dans ma bibliothèque pendant plusieurs années avant d’enfin le parcourir avec...

sans couverture

Repose-toi sur moi de Serge Joncour

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
8 etoiles
Au bon endroit, au bon moment
L'histoire d'une rencontre improbable entre Aurore, belle jeune femme chef d'entreprise, milieu social élevé, maman de deux enfants, épouse d'un homme d'affaires américain brillant, et Ludovic, "péquenot" solitaire et entier. Une jolie et touchante histoire d'amour entre deux êtres confrontés à...

sans couverture

Pardonnable, impardonnable de Valérie Tong Cuong

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
8 etoiles
Secrets et mensonges
Il y a d'abord Céleste, "consciencieuse, honnête dans son travail...fille attentive, épouse aimante...économe sans être pingre". Femme attachante et attachée. D'abord à son mari, Lino. Issu d'un milieu très pauvre, il a travaillé dur pour se sortir de la misère dont...

sans couverture

L'escalier de fer de Georges Simenon

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
7 etoiles
Paranoïa ou lucidité ?
Lomel est malade. Une fois par an, rien de plus normal, sauf que cette fois, ce n'est pas une grippe hivernale, ce sont des malaises qui durent depuis des mois. Sur les conseils de l'un des médecins consulté en cachette de...

sans couverture

La Peine du Menuisier de Marie Le Gall

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
6 etoiles
Mes disparus
Quant Marie-Yvonne naît presque 20 ans après sa sœur dans cette famille silencieuse, elle n'était ni attendue, ni espérée. "Les mots n'étaient pas pour nous. Et quand parfois ils existaient, nous savions que ce n'étaient que de pauvres écrans. Les...

sans couverture

Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ? de Georges Perec

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
8 etoiles
Drôle de petit livre...
ou petit livre drôle ! Un peu désarçonnée en commençant cette lecture très éloignée des constructions classiques littéraires ; surprise aussi par le ton gouailleur des montmartrois. Les répétitions, les inventions lexicales s’enchaînent. La bande de copains est vraiment pleine de bonne...

sans couverture

Miniaturiste de Jessie Burton

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
9 etoiles
Le secret du mari
Quand Petronella arrive pour la première fois dans la maison de son époux, elle a la tête pleine de rêves, d'amour, de fonder une belle et nombreuse famille. Mais l'accueil est loin de ses attentes. C'est d'abord l'absence de son mari,...

sans couverture

Bonsoir, la rose de Chi Zijian

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
6 etoiles
Des femmes attachantes
Zhao Xiao'e est une jeune femme bien seule. Orpheline après une enfance martyrisée, elle a suivi des études de philosophie, puis a trouvé un poste de correctrice dans une agence de presse. Sa seule ami est la rédactrice en chef...

sans couverture

Le réveil des dragons de Morgan Rice

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
5 etoiles
Fantasy classique très simple
Dans cette fantasy tout ce qui a de plus classique l'on suit les destins croisés de plusieurs personnages avec l'un qui occupe le devant de la scène. On a tout d'abord une jeune fille de quinze ans, qui comme à l'accoutumée...

sans couverture

L'écluse n° 1 de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
6 etoiles
Un face à face à figure humaine.
Quand on observe des poissons à travers une couche d’eau qui interdit entre eux et nous tout contact, on les voit rester longtemps immobiles, sans raison, puis d’un frémissement de nageoires aller un peu plus loin pour n’y rien...

sans couverture

L'oeil de Carafa de Luther Blissett, Wu Ming

critiqué par Deinos - (55 ans)
10 etoiles
Regards sur les révolutions
Livre riche, qui nous promène au cœur d'une Europe en proie aux bouleversements religieux de la Renaissance... mais au travers de cette histoire où se heurtent pouvoir et peuples, les auteurs nous dressent une figure des révolutions, de leurs formes...

sans couverture

Six jours de Ryan Gattis

critiqué par Deinos - (55 ans)
9 etoiles
Percutant...
Œuvre chorale, où se mêlent des destins, Six jours nous montre au travers de multiples personnages, liés les uns aux autres, parfois sans en avoir conscience, un aspect des jours d'émeute que connut L.A. en 1992. L'auteur ne nous relate nullement...

sans couverture

Wisconsin de Mary Relindes Ellis

critiqué par Heyrike - (Eure - 50 ans)
8 etoiles
“I've come to talk with you again”
La poussière du Wisconsin a recouvert depuis longtemps la promesse d’une vie heureuse, désormais Claire vit recluse dans la solitude d’une ferme que son ivrogne de mari est incapable de faire prospérer. Les coups sont son quotidien, la prière son...

sans couverture

American Gods de Neil Gaiman, Michel Pagel (Traduction)

critiqué par Lolo6666 - (44 ans)
5 etoiles
Sentiment très mitigé
Sorti de prison, Ombre est embarqué dans une guerre qui ne le concerne pas, celle entre les anciens et les nouveaux dieux. A travers ses rencontres divines ou pas, réelles ou oniriques, il sera tour à tour guidé, conseillé, forcé,...

sans couverture

La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
trop de guimauve..
Mon avis est très mitigé après la lecture de ce petit livre de moins de 200 pages. C’est le premier ouvrage de Philippe Claudel que je lis et celui-ci ne m’a pas convaincue. Dès le début, il y a quelque...

sans couverture

Le sculpteur de Scott McCloud

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
6 etoiles
Une variante assez sage du mythe de Faust
Malgré l’épaisseur de l’œuvre j’ai trouvé finalement un scénario assez convenu, une variante assez sage du mythe de Faust. J'imaginais quelque chose de plus noir, de plus torturé encore. Des réflexions concernant la hiérarchie dans l'Art et la reconnaissance de...