Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

La Pierre de lumière, tome 3 : Paneb l'Ardent de Christian Jacq

critiqué par Lilule - (baalon - 44 ans)
6 etoiles
la suite
J’ai bien aimé comme toujours même si j'ai trouvé quelque passe un peu long. Mais je vous promet une fin qui vous marquera. Pour ma part, il a des passages qui auront pu être supprimé. Je sais que l'auteur veut...

sans couverture

Georgina Kincaid , tome 1 : Succubus blues de Richelle Mead

critiqué par Lilule - (baalon - 44 ans)
8 etoiles
Qui résistera à Georgina ?
Je vous le dit la force du mal que je préfère. Ce n'est pas le vampire, ni le démon mais le succube. J’adore Georgina, tiraillée entre son démon intérieur et ses principes. Mais aussi qui a tué ce vampire et...

sans couverture

Le Sphinx des glaces de Jules Verne

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
L'enigme de Gordon Pym
Plus que l’exploration des Terres du Sud, qui ne semble pas être la motivation principale des protagonistes, Le sphinx des glaces pourrait se résumer comme l’histoire d’une expédition de secours destinée à retrouver les survivants d’un navire qui s’est perdu...

sans couverture

Le Tailleur de pierre de Camilla Läckberg

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
1 etoiles
Désolant
Second livre de cette auteure, pris rapidement après la lecture du premier (L'enfant allemand). A la troisième page, j'ai eu l'impression de relire l'ouvrage précédent et je me suis posé des questions. Non, j'avais bien en main "Le tailleur de...

sans couverture

La conquête des îles de la Terre Ferme de Alexis Jenni

critiqué par Zegatt - (30 ans)
1 etoiles
Un récit bancal dans un univers mal maîtrisé
Alexis Jenni, prix Goncourt 2011 pour L’Art français de la guerre, a récemment publié une aventure en plein cœur du XVIe siècle, entreprenant de raconter l’expédition de Cortés au Mexique et la chute de l’Empire aztèque dans La conquête des...

sans couverture

Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit de Jean d' Ormesson

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 68 ans)
6 etoiles
Tout était dit
J'ai commencé ce livre au titre prémonitoire le jour de la mort de Jean d'Ormesson. Si le style est toujours aussi brillant, il faut reconnaître que l'on n'y apprend pas grand chose qui n'ait déjà été abordé dans les précédents...

sans couverture

Hommage à la Catalogne : 1936-1937 de George Orwell

critiqué par Thorpedo - (38 ans)
10 etoiles
Une oeuvre forte et une analyse assez remarquable de la guerre d'Espagne
Quelle belle surprise ! Caché derrière 1984 et la ferme des animaux, ce récit d'Orwell est probablement son œuvre la plus personnelle. Ce qui est frappant, au delà d'un style littéraire toujours aussi puissant et maîtrisé (et d'une excellente traduction), c'est la...

sans couverture

La nuit la plus longue de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (61 ans)
9 etoiles
16ème opus Dave Robicheaux
Précisons d’emblée que Dave Robicheaux, détective de New Iberia, dans le sud de la Louisiane, pas si loin de New Orleans, est le personnage récurrent de James Lee Burke. La Louisiane étant son Etat natal, James Lee Burke y consacre l’essentiel...

sans couverture

Les oiseaux de bois de Aslı Erdoğan

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
7 etoiles
Istanbul, ma belle
Les critiques précédentes sont tellement bonnes que j'ai peu à ajouter.. Ce qui m'a frappé, c'est la noirceur de l'écriture.. et la saleté qu'elle ajoute lorsqu'elle décrit l'environnement de ces personnages.. Ils vivent tous dans les déchets comme s'il fallait...

sans couverture

Facteur pour femmes de Didier Quella-Guyot (Scénario), Sébastien Morice (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Bel album et beau moment de lecture !
Voilà, nous sommes encore dans les célébrations de la Grande Guerre, celle qui a été une colossale boucherie, celle dont les tranchées font encore froid dans le dos et il faut bien admettre que de très nombreuses bandes dessinées qui...

sans couverture

Robe de marié de Pierre Lemaitre

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
9 etoiles
Hitchcock is back!
Extrait: "Ce qui inquiète, c'est l'accumulation. Oublier... non, ce n'est pas ça... Perdre une pilule ? La prendre deux fois sans s'en rendre compte ? Faire des achats incohérents, oublier l'endroit où l'on a garé sa voiture, ne plus savoir...

sans couverture

Peur noire de Harlan Coben

critiqué par Coper - (34 ans)
9 etoiles
De bons ingrédients
Cet opus de MB quitte le milieu sportif comme le titre le laisse supposer, aucune allusion à un quelconque sport créant une intrigue bien ficelée et différente des autres tomes. Probablement mon tome préféré de la série....

sans couverture

L'arracheuse de dents de Franz-Olivier Giesbert

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)
6 etoiles
Un peu de tout
Lucile Bradsock est un personnage hors du commun. Elle traversera la révolution française, son chemin croisera celui de Louis XVI, mais aussi de Fouquet, de Robespierre et d’autres. Puis elle traversera l’océan sur un...

sans couverture

Sur l'épaule de la nuit de David Lelait-Helo

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
10 etoiles
La douceur de l'immortalité
Le résumé de l'éditeur est alléchant : "Le petit garçon l'a bien compris: cette vieille dame aux cheveux de neige n'a rien d'ordinaire. C'est une fée, avec des soleils plein la tête, une mamie silencieuse qui, sur un lit d'hôpital,...

sans couverture

Chanson douce de Leïla Slimani

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
3 etoiles
Empoisonné
Conte effroyable qui n'a rien d'une chanson douce. On est révulsé par cette nounou d'apocalypse qui sous des dehors de bonne fée domestique, produit dès les premières pages du livre l'irréparable. Ce livre se lit comme une autopsie. Le style...

sans couverture

Mauvaise base de Harlan Coben

critiqué par Coper - (34 ans)
6 etoiles
Autour d'Esperanza
Une nouvelle aventure qui quitte "un petit peu" le milieu sportif pour se concentrer autour de son associée accusée du meurtre d'un joueur de Base-Ball. Une nouvelle histoire pour continuer à suivre la vie de MB. ...

sans couverture

Summer de Monica Sabolo

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
8 etoiles
Poignant!
25 ans après la disparition de sa soeur, 19ans, lors d'un pique-nique au bord du lac Leman, Benjamin, son jeune frère, le narrateur du livre, va tenter de résoudre le mystère qui le hante. Que lui est-il arrivé?...

sans couverture

L'Enfant allemand de Camilla Läckberg

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
8 etoiles
Très intéressant
Premier livre lu de Läckberg. Il retrace, sous la forme d'un roman policier, les correspondances pouvant exister entre les événements de la seconde guerre mondiale et la vie contemporaine en Suède. Bâti, comme le sont généralement les téléfilms ou les...

sans couverture

En haut de la terre de Xavier Deutsch

critiqué par Bafie - (56 ans)
10 etoiles
Un roman magnétique
Savez-vous jamais où votre curiosité pourrait vous conduire ? Matias, jeune homme au cœur pur veut regagner l’Amérique par le nord. Sans le vouloir, ses pas suivent un chemin parcouru par les légionnaires de Scipion 2105 ans auparavant. C’est alors que le jeune...

sans couverture

Frappe-toi le coeur de Amélie Nothomb

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
7 etoiles
Nommer les choses
Chaque rentrée littéraire voit surgir une nouveau conte d'Amélie Nothomb, et voit fleurir une photo d'art sur la couverture: beauté froide et intouchable mais impeccable, à l'ombre d'un chapeau, signe d'autorité. Va-t-elle réussir à nous toucher cette fois-ci en...

sans couverture

Marx et la poupée de Maryam Madjidi

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
8 etoiles
L'écriture salvatrice
Le résumé: Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint avec sa mère son père en exil à Paris. À travers les souvenirs de ses premières...

sans couverture

Pour quelques milliards et une roupie de Vikas Swarup

critiqué par Tistou - (61 ans)
6 etoiles
Constructions de ses romans répétitives
Vikas Swarup est ce journaliste – écrivain indien, qui connut rapidement son heure de gloire avec « Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire ». C’est un raconteur d’histoires qui profite de celles-ci pour raconter l’Inde actuelle, pour...

sans couverture

Le bureau des jardins et des étangs de Didier Decoin

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
8 etoiles
très belle écriture...
...poétique et sensuelle qui réverbère les atmosphères du Japon ancien, magnifiquement documenté! On s'attache à cette femme, seule, face au monde des hommes et des femmes ordinaires, du pêcheur à l'empereur. Elle déborde d'amour, elle est source et...

sans couverture

La tresse de Laetitia Colombani

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
10 etoiles
Et si les mages...
...étaient des femmes? Un livre qui se lit d’une traite et qui se boit comme un tonique ! Trois femmes éprise de liberté : une trinité de courage et d’amour en lutte avec les préjugés religieux et sociétaux d’ici et d’ailleurs,...

sans couverture

Le silence de Belle-Ile de Laurence Bertels

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
8 etoiles
L'art -d'être- grand-père
Aux amoureux des îles, Laurence Bertels offre une perle océane, où s’affrontent la violence des sentiments et celle des éléments. Dès l’image de couverture on s’évade dans les embruns des côtes du Morbihan, on se met à rêver de Guernsey,...

sans couverture

Meurtre au champagne de Agatha Christie

critiqué par Incertitudes - (33 ans)
3 etoiles
Sortie de route
J'ai vraiment dû lutter pour le finir celui-là. Clairement, on n'est pas dans le haut du panier concernant la reine du Crime. Pourtant, je n'ai rien contre les aventures ne mettant en scène ni Hercule Poirot ni Miss Marple ni...

sans couverture

Nos vies de Marie-Hélène Lafon

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
8 etoiles
Des vies rêvées
La narratrice, professeure retraitée, remarque une caissière au Franprix. Cette jeune femme au prénom exotique de Gordana, l'intrigue, la subjugue. Avec un sens de l'observation aiguisé et une imagination formidable, elle invente la vie de Gordana, le parcours qui l'a...

sans couverture

Maigret et le clochard de Georges Simenon

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
8 etoiles
Pourquoi un clochard...
Maigret enquête sur le meurtre d'un clochard, ou plutôt sur une tentative de meurtre. Suffisamment inhabituel dans le monde de la cloche pour que cela l'interpelle. Il doit donc bien sûr reconstituer les faits mais aussi remonter le fil...

sans couverture

Mendiants et orgueilleux de Albert Cossery

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
7 etoiles
Perplexe
Gohar est un philosophe pauvre. Sans attache, vivant dans la pauvreté la plus totale -des journaux forment sa couche- il se nourrit chichement d'offrandes d'admirateurs, pour le seul plaisir de l'écouter, ou d'être écouté. Sa seule servitude est la...

sans couverture

La Délégation norvégienne de Hugo Boris

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
6 etoiles
Chasseur ou chassé
René Dairin, garde forestier, s'est inscrit pour un séjour de chasse dans le grand Nord. Dernier arrivé au relais, il fait la connaissance des deux femmes et quatre hommes avec qui il va partager son séjour. D'âge, d'origine, de classe...

Page 1 de 7 Suivante Fin