Civilizations de Laurent Binet

Civilizations de Laurent Binet

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Veneziano, le 15 septembre 2019 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 42 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (20 084ème position).
Visites : 965 

La conquête de l'Espagne par les Incas

Christophe Colomb ne va pas jusqu'en Amérique et s'arrête à Cuba, la Reine du Groenland se rend, elle, sur ce continent nouveau, et ce sont les Incas qui débarquent en Espagne pour conquérir le pays. Atahualpa, leur Empereur, fils du Soleil ou présumé tel, devient Roi de ce pays et détrône Charles Quint, avec l'appui du roi de France, François Ier, tout en tentant de jouer sur ses rivalités avec Henry VIII d'Angleterre ; puis il intrigue pour être élu Empereur germanique. L'épouse de l'Empereur est mandatée d'une mission diplomatique avec François Ier, qui tourne en attachement sentimental.
La situation se complexifie avec la conquête de la France par le Mexique, ce qui revient à considérer que deux Etats d'Europe occidentale passent sous la coupe d'Empires américains. Cervantès et un Grec s'enfuient à Venise, pour rallier la République, tandis que Michel de Montaigne soutient le nouveau Roi de France, désormais mexicain.

Laurent Binet se complaît dans l'uchronie, après son roman relatif aux motifs de la mort de Roland Barthes, linguiste ayant trouvé une méthode de manipulation politique par le langage, au service de François Mitterrand, candidat à l'élection présidentielle de l'année suivante. Ses hypothèses offrent la possibilité de débattre et discourir à l'envi sur leur probabilité, la manière de les traiter et de refaire l'histoire, donc le monde. L'exercice détient un charme évident et offre un plaisir grisant, presque jouissif. Le style reste simple sans être sec, tout en passant par moment à un lyrisme quasi-emphatique, afin de mieux souligner le mouvement des moult péripéties et rebondissements de l'intrigue, ce qui n'est pas pour me déplaire, je l'avoue. J'ai passé un bon moment avec ce livre qui peut se lire d'une traite.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le Soleil se lève à l'ouest

8 étoiles

Critique de Elko (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 44 ans) - 16 janvier 2020

S’il y a bien un épisode saisissant de l’histoire de l’humanité c’est bien cette poignée de conquistadors qui renversa un puissant empire sud-américain. Dans cette uchronie, Laurent Binet fait basculer l’histoire : quelques amérindiens traversent l’océan et bouleversent l’échiquier européen. Et pas n’importe lequel, celui de Charles Quint, de François 1er et de la Réforme.

L’auteur revisite les genres du récit historique en enchaînant saga nordique, journal de bord, chroniques et roman d’aventure pour retracer les événements qui rendent possible l’inconcevable.

C’est malin, savoureux, bien tenu et Binet ne tombe pas dans la facilité. Un très bon moment de lecture.

Forums: Civilizations

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Civilizations".