Les dernières critiques éclair

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Les Disparus de la lagune de Donna Leon

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)
10 etoiles
mortelle lagune
Un "Brunetti" en or, or noir bien entendu comme le comprendront rapidement les lecteurs de ce énième opus des aventures du célèbre commissaire vénitien. Guido est cette fois-ci suffisamment stressé pour être mis en repos forcé par sa hiérarchie. Il...

sans couverture

Le chien de Dieu de Jean Dufaux (Scénario), Jacques Terpant (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 42 ans)
8 etoiles
Une biographie du sieur Destouches
Dans une tentative aussi périlleuse que courageuse, Jean Dufaux tente de retracer la vie de Louis-Ferdinand Céline, le génie des lettres françaises du XXème siècle. Adulé ou exécré (pour des mauvaises raisons selon moi) par les critiques encore aujourd'hui, en...

sans couverture

La Terre chinoise de Pearl Buck

critiqué par Tistou - (63 ans)
8 etoiles
Premier tome de la trilogie « La terre chinoise »
La trilogie La terre chinoise fut écrite par Pearl Buck entre 1931 et 1935. Elle est composée de : - La terre chinoise (1931) - Les fils de Wang Lung (1932) - La famille dispersée (1935) Seul Vent d’Est, vent d’Ouest l’a précédé (1930) dans la longue...

sans couverture

Les Fantômes de Manhattan de Roger Jon Ellory

critiqué par Martell - (66 ans)
8 etoiles
Les racines d'une vie
Sachant que "Les fantômes de Manhattan" était l'un des premiers roman de Ellory, j'avais envie de connaître cette histoire. L'écriture déjà est d'une grande finesse. Le jeune écrivain s'affirme avec ce premier livre de la trempe des meilleurs écrivains américains...

sans couverture

Aldobrando de Gipi (Scénario), Luigi Critone (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Un récit picaresque original et réjouissant
Avec une couverture aussi évocatrice et un titre très bien trouvé, les auteurs ont tapé dans le mille, car celle-ci résume parfaitement son contenu. D’abord, ce jeune homme fluet galopant, épée à la main, dans un décor champêtre révélant un...

sans couverture

Le corps humain de Paolo Giordano

critiqué par Pacmann - (Tamise - 55 ans)
6 etoiles
Mission pas vraiement accomplie
L’auteur relate le quotidien d'un peloton de militaires italiens envoyés en mission en Afghanistan , et ce sans savoir exactement quel est le but recherché, si ce n’est se protéger soi-même contre un ennemi invisible mais omniprésent. Parmi ceux-ci, on évoque...

sans couverture

La Vénus d'Ille de Prosper Mérimée

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Djoûmane - Le fantastique au Maroc
Après l'Espagne et la Corse, et même une étape en Lituanie, Mérimée s'offre une étape au Maroc. Et il en profite pour (nous) replonger dans une atmosphère fantastique. Une troupe de l'armée française suit le Maréchal-des-logis Wagner. Ces hommes doivent...

sans couverture

Lokis et autres contes de Prosper Mérimée

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
Recherches intrigantes dans la Baltique
Un professeur s'embarque en Lituanie dans le cadre de ses recherches. Il part investir un château comprenant des manuscrits dont la lecture lui est nécessaire. Or, la grande du comte ne s'avère pas moins mystérieuse que son possesseur. Sa mère...

sans couverture

Le Meurtre du Commandeur Livre 1 : Une idée apparaît de Haruki Murakami

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 65 ans)
9 etoiles
Une cloche qui tinte ...
Une cloche qui tinte dans les bois, un tableau énigmatique caché dans un grenier, un voisin mystérieux et richissime prêt à payer très cher son portrait, une petite fille épiée à la longue vue ... Haruki Murakami nous invite dans une...

sans couverture

Point cardinal de Léonor de Récondo

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
8 etoiles
Très bon .. peut-être un poil trop rose
" Point cardinal" de Leonor De Récondo (232p) Ed. Sabine Wespieser Bonjour les fous de lectures... C'est toujours un bonheur de se plonger dans les livres de Leonor De Récondo. Petite ville de province. Laurent vit avec Solange et ont deux ados. Une petite vie bien...

sans couverture

Eugénie Grandet de Honoré de Balzac

critiqué par Cédelor - (Paris - 48 ans)
8 etoiles
Quand l'amour s'entremêle et se confronte à l'avarice
Et voilà, j’ai fini Eugénie Grandet, seconde étape de ma lecture globale de la Comédie Humaine de Balzac. Qu’en dire ? C’est une belle œuvre intéressante, qui ne se lâche pas facilement, à laquelle on prend plaisir à lire le...

sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.22 de Hiromu Arakawa

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 37 ans)
10 etoiles
L'ultime assaut.
Pendant que Edward et les siens continuent de faire face à Pride, Mustang et son équipe lancent une offensive décisive contre Central. Un volume tout simplement renversant, rempli d'action que ce soit par le biais du combat toujours aussi inspiré...

sans couverture

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 64 ans)
10 etoiles
Excellent !
Paul est en prison à Montréal, avec un codétenu, Patrick, « un homme et demi », un Hells Angel accusé de meurtre. Qu’a donc fait Paul, un homme qui, au fil des pages où il raconte sa vie, apparait comme un...

sans couverture

Carmen de Prosper Mérimée

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
7 etoiles
La rudesse d'un amour furtif
Don José, militaire espagnol, raconte son histoire à un archéologue français de passage. Il décrit son coup de foudre pour Carmen, Gitane, aimante mais indomptable, condamnant les hommes qui l'approchent à un amour aussi éphémère que son passage dans chaque...

sans couverture

Fullmetal alchemist Vol.21 de Hiromu Arakawa

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 37 ans)
8 etoiles
Débuts des hostilités.
Maintenant que le "Jour Promis" approche, les différents alliés commencent à se rassembler et ouvrent les hostilités. Un volume qui voit le début du combat final contre les homonculus, entre actions coup de poing et un combat de toute beauté...

sans couverture

L'absolue perfection du crime de Tanguy Viel

critiqué par Monocle - (tournai - 60 ans)
9 etoiles
Tout est dans la manière
Tout est dans la manière ! Qui se souvient de Jim Sullivan ? Un chanteur de folk mystérieusement disparu dans les années 70 au bord d’une route de Santa Rosa, au Nouveau-Mexique. Les mélomanes sans doute... et...

sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.20 de Hiromu Arakawa

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 37 ans)
8 etoiles
Ultimes préparatifs.
Pour commencer ce volume 20, Arakawa défait une nouvelle fois les promesses faîtes par le volume précédent. La guerre qui s'annonçait n'a ainsi pas vraiment lieu et la trahison de Zampano n'en est en fait pas une. C'est un peu...

sans couverture

Empire du Soleil de J. G. Ballard

critiqué par Vince92 - (Zürich - 42 ans)
7 etoiles
Résilience
Alors que le monde tourne ses yeux vers la baie de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, Shanghai, la vitrine de la Chine, et ses concessions internationales subissent également l'attaque du Japon impérial. Les nombreux étrangers qui peuplent le...

sans couverture

Djamilia de Tchinguiz Aïtmatov

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
7 etoiles
L'amour au pays des steppes
" Djamilia" de Tchinghiz Aïtmatov (125p) Ed. Folio Bonjour les fous de lectures .... Livre lu dans le cadre du défi " Je noircis mon planisphère" (Kirghizistan) Il s'agit d'une nouvelle. Publié en 1959, ce court récit a séduit Louis Aragon qui l'a considéré comme...

sans couverture

Théâtre de Clara Gazul de Prosper Mérimée

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
7 etoiles
Emotions et sensations fortes
Prosper Mérimée s'est soumis à son tropisme espagnol, avec tout ce qu'il comporte d'enthousiasme et de clichés. Ces pièces courtes relatent des sentiments forts, comme la fierté, le coup de foudre, la vengeance, l'émotion vive, le courage et les coups...

sans couverture

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)
7 etoiles
Psychogénéalogie et déliquescence de l’Amérique
Les fantômes du passé hantent bien souvent nos vies et nous empêchent de les rendre épanouies : c’est peut-être ce qu’il faut retenir de ce roman virtuose qui explore aussi bien la psychogénéalogie, la déliquescence de l’Amérique que le pouvoir des...

sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.19 de Hiromu Arakawa

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 37 ans)
9 etoiles
Le début du cauchemar.
Ce volume 19 a plusieurs intérêts, le premier, et non des moindres, réside dans les révélations essentielles liées à la naissance du "père" des homonculus et sur ses liens avec Hohenneim, sans oublier le début de son plan effroyable. C'est...

sans couverture

Le Vin de solitude de Irène Némirovsky

critiqué par Monocle - (tournai - 60 ans)
9 etoiles
Bonjour tristesse
Bonjour tristesse SUITE FRANÇAISE, ce livre inachevé, publié après la mort tragique de l'auteure, qui obtint le prix Renaudot en 2004, a sans doute rendu un appétit aux lecteurs pour l’œuvre délicate de cette romancière russe d'expression française. Nous voici...

sans couverture

Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka

critiqué par Pacmann - (Tamise - 55 ans)
6 etoiles
Une histoire oubliée
L’autrice évoque au travers d’une multitude d’anecdotes l’histoire de l’immigration japonaise aux Etats-Unis au début du 20ème siècle, en particulier celle qui concerne la véritable importation de femmes destinées à devenir des épouses de travailleurs de l’Ouest américain. On privilégie l’émotion...

sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.18 de Hiromu Arakawa

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 37 ans)
8 etoiles
Les pions.
Afin de s'assurer de la coopération des frères Elric, Bradley a fait venir Winry à Briggs, officiellement pour réparer les automails d'Edward, mais officieusement pour la prendre en otage et mettre ainsi la pression sur les frères. Si Edward et...

sans couverture

Le complot contre l'Amérique de Philip Roth

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 72 ans)
8 etoiles
L’imagination au pouvoir
Indéniablement, « Le complot » est une formidable œuvre d’imagination. Les lecteurs de Roth ne s’y sont pas trompés. La manière dont l’auteur a réussi à intégrer son histoire (la sienne et celle de sa famille) et l’Histoire revisitée par lui-même...

sans couverture

La Chatte de Colette

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
8 etoiles
l'hsitoire d'un triangle amoureux diabolique
" la chatte" de Colette (189p) Ed. Livre de Poche Bonjour les fous de lectures... C'est avec un classique souvent étudié à l'école que je vous reviens. Voici un drame entre trois personnages dont un est une superbe chatte de la race des chartreux. Un...

sans couverture

La Jeune Fille et la Nuit de Guillaume Musso

critiqué par Bernard2 - (DAX - 70 ans)
7 etoiles
Un "petit" Musso
Le succès appelle le succès, et ce livre est le titre le plus vendu en 2019 (si j’exclus les BD de ce classement). Mais Musso nous a habitué à mieux, à beaucoup mieux. On a ici un livre agréable à lire,...

Début Précédente Page 7 de 7