Les dernières critiques éclair

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Turlupin de Leo Perutz

critiqué par Ravenbac - (Reims - 53 ans)
8 etoiles
Humour et suspense
Paris, novembre 1642. Le cardinal de Richelieu, dont les adversaires sont plus résolus que jamais, s'apprête à frapper un coup qui devrait pour longtemps briser l'arrogance de la noblesse: il n'est bruit que du " grand jeu de volant de...

sans couverture

La Disparition de Stephanie Mailer de Joël Dicker

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 58 ans)
1 etoiles
Aussi plat que son titre...
La question que je me pose est la suivante: - Est-ce qu'une imposture littéraire peut passer inaperçue auprès de milliers voire de plusieurs millions de lecteurs? Car même si j'ai lu sans déplaisir les deux premiers romans de Joël Dicker,...

sans couverture

La passion selon Saint-Mars de Gérard Adam

critiqué par Ddh - (Mouscron - 77 ans)
9 etoiles
A la recherche de l'âme
Saint-Mars un évangéliste ? Non bien sûr, mais un petit village de nos Ardennes. L'estaminet de Saint-Mars est en effervescence : Socrate et Stanislas s'échauffent : l'un M. Soquet, directeur d'école est en grande conversation avec l'autre, le père Stanislas, curé de sa belle...

sans couverture

Le cri de Nicolas Beuglet

critiqué par Haas Nigen - (France - 26 ans)
8 etoiles
Un bon thriller
Ce livre est très réussi je trouve, j'ai trouvé la lecture agréable - ce qui n'est pas le cas de tous les livres - et le suspense haletant qui se dégage du livre fait qu'il est rapide à lire pour...

sans couverture

Quelque part avant l'enfer de Nicolas Tackian

critiqué par Ayor - (46 ans)
8 etoiles
Une histoire traitée de manière originale
Même si l’histoire est traitée de manière originale, le fond, lui, l’est assez peu finalement. En effet, à la suite des révélations finales l’on se rend rapidement compte que le facteur déclenchant de tout cela n’est pas nouveau, mais il...

sans couverture

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
De la légende à l'histoire
Olivier Guez a eu le courage et le talent de s’attaquer à l’un des plus grands mythes du XX° siècle la fuite et la cavale du tristement célèbre docteur d’Auschwitz : Josef Mengele, entretenue par une abondante littérature tant journalistique...

sans couverture

La fille de l'archer de Serge Brussolo

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 38 ans)
7 etoiles
Droit au but...
Un roman bien écrit, qui avance bien, même si l'on passe un peu d'un épisode à l'autre, en mettant de côté les éléments qui précèdent dans l'histoire, ce qui donne un roman qui à mon sens manque un peu de...

sans couverture

Alors vous ne serez plus jamais triste : Conte à rebours (Littérature Française) de Baptiste Beaulieu

critiqué par Tistou - (62 ans)
6 etoiles
sous-titré « Conte à rebours ». Fraise Tagada ?
Conte à rebours, parce que ça ressemble à un conte, parce qu’aussi la pagination est effectuée à l’envers. Bon ! Au-delà du procédé marketing ça ne va pas chercher loin. « Alors vous ne serez plus jamais triste » fait partie...

sans couverture

Le bleu des abeilles de Laura Alcoba

critiqué par Nanou Sabathé - (60 ans)
10 etoiles
j'ai adoré ce livre
J'ai adoré ce livre, plein de tendresse et de gravité à la fois. Il y avait longtemps que je n'arrivais plus à finir mes lectures, je recommande ce livre qui est très facile à lire....

sans couverture

Le Clan du sorgho rouge de Mo Yan

critiqué par Kostog - (46 ans)
10 etoiles
Le sang et la terre sans oublier la bile...
Première découverte de l'univers et de l'oeuvre de Mo Yan, Le Clan du sorgho rouge m'a tout autant ébloui que décontenancé. Ébloui parce que la beauté du style de l'auteur est indéniable. Mo Yan est un conteur qui sait captiver...

sans couverture

Les Fantômes de Manhattan de Roger Jon Ellory

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
10 etoiles
Un trio d’enfer pour un pavé d’or…
Paru en 2004, mais seulement publié en 2018 en France, j’ai tout de suite, au fil de l’eau mordu à l’hameçon de ce roman fleuve. D’abord par son parcours, qui prend sa source bien en amont, en Bavière...

sans couverture

Du sang sur Vienne de Frank Tallis

critiqué par Sundernono - (Nice - 36 ans)
8 etoiles
Un bon roman historique
Il est difficile de passer après la critique de @Shelton qui ferait une excellente critique principale. Tout est dit. Je m’attacherai surtout à mon ressenti de lecteur. Tout d’abord j’ai été bien plus conquis par ce deuxième volet des carnets de...

sans couverture

Clair de lune de Ismail Kadare

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
8 etoiles
Une oeuvre tout à fait admirable
Des trois ou quatre romans d’Ismaïl Kadaré que j’ai pu lire jusqu’ici, Clair de lune est sans doute le plus singulier, et dégage un charme très particulier dont personnellement je ne me lasse pas. Raison pour laquelle je viens de...

sans couverture

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Une belle surprise
C’est vrai que le pitch des « Oubliés du dimanche » peut faire peur : une toute jeune femme, Justine, qui travaille dans un EHPAD, qui se lie d’amitié avec une très vieille femme, Hélène, aux singularités marquées....

sans couverture

Ma vie balagan de Marceline Loridan-Ivens

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
7 etoiles
Hurler pour survivre
Bonjour les lecteurs ... "Balagan" mot d'origine russe signifiant " désordre, bordel". Elle, c'est Marceline Rozenberg. Elle, elle est juive, gauchère rouquine et minuscule. Elle, elle se raconte, de façon balagan Elle, bien entendu, évoque la déportation, les camps, l'horreur. Mais pas seulement ... Elle, elle...

sans couverture

L'affaire Arnolfini : Enquête sur un tableau de Van Eyck de Jean-Philippe Postel

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 39 ans)
7 etoiles
Miroirs et projections
Comme il est tentant voire fascinant de se laisser emporter par la passion du détail, le mystère de la symbologie. Époque mystérieuse et mystique que celle du Moyen-Âge, des "primitifs" flamands. Une chose est certaine, l'auteur s'est plongé dans l'univers et...

sans couverture

L'effroyable imposture du rap de Mathias Cardet

critiqué par Hexagone - (47 ans)
9 etoiles
Wesh ! CQFD.
Je suis un amateur de musique que l'on peut qualifier d'aviser sans paraître présomptueux. Je connais assez bien différends style en passant du classique, au jazz, au rock, au métal, à la fusion, l'électro, j'écoute à peu près tout sauf...

sans couverture

Brûlant secret de Stefan Zweig

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Quatre textes subtils
Ce recueil de quatre nouvelles est captivant comme le sont tous les textes de cet auteur. En lisant Stefan Zweig il y a une sorte de garantie pour le lecteur d'être confronté à des textes forts, subtils et fascinants. Dans "Brûlant...

sans couverture

La Vraie Vie de Adeline Dieudonné

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
7 etoiles
Tendre et cruel
Un premier roman, et c'est une vraie réussite. On se laisse entraîner par le récit de cette enfant. C'est touchant, tendre et dur à la fois. Tour à tour naïf et réaliste. Le père est violent, la mère et soumise...

sans couverture

Courir ou mourir de Kilian Jornet

critiqué par Frunny - (PARIS - 53 ans)
7 etoiles
"Quand je serai grand, je veux être compteur de lacs"
Kilian Jornet (1987- ) est un sportif professionnel espagnol, spécialiste de ski-alpinisme, ultra-trail et course en montagne. Son palmarès est époustouflant et ses records -sur des courses mythiques-ne se comptent plus. Un sportif de haut niveau aux...

Début Précédente Page 7 de 7