Les dernières critiques éclair


sans couverture

Long week-end de Joyce Maynard

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
9 etoiles
Belle surprise
Belle surprise Long week-end est un beau livre. Il est beau dans le sens où les choses sont bien dites avec juste assez d'humour, d'amour et de folie... cette douce folie précieuse que les rêveurs connaissent bien. Le scénario...

sans couverture

Le message des constructeurs de cathédrales de Christian Jacq

critiqué par Hexagone - (47 ans)
5 etoiles
Les secrets de Notre-Dame
C'est un auteur que je connaissais de réputation tant il est connu pour ses sagas à succès concernant l'Egypte. M'intéressant particulièrement au christianisme, à son histoire, à son dogme, à ses saints, j'ai été attiré par le titre et le sous-titre...

sans couverture

Les nuits de la Saint-Jean de Viveca Sten

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
7 etoiles
Problèmes conjugaux trop présents
Avec Les Nuits de la Saint-Jean, son troisième roman, l'auteure nous projette une fois de plus sur l'île de Sandhamn pour nous faire retrouver ses personnages fétiches l'inspecteur Thomas Andreasson et son amie Nora Linde. Nora qui apprend que son mari...

sans couverture

Nous n'irons plus au bois de Mary Higgins Clark

critiqué par Kalie - (Sarthe - 48 ans)
7 etoiles
Mécanique bien huilée
Dans ce roman, on retrouve toute l'efficacité de MHC mais aussi ses travers. Comme d'habitude, ses personnages font partie de la classe américaine favorisée : l'argent ne manque pas. Principaux ou secondaires, ils sont tous assez manichéens. L'héroïne (souvent une...

sans couverture

Kim de Rudyard Kipling

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Roman majeur de Kipling
Oui, « Kim » est clairement considéré comme le roman majeur de Kipling, du Nobel de Littérature Kipling. Je ne sais pas si c’est le roman majeur de Kipling, j’ai surtout lu des nouvelles et des contes mais « Le...

sans couverture

Extra pure: Voyage dans l'économie de la cocaïne de Roberto Saviano

critiqué par Provisette1 - (6 ans)
10 etoiles
Décapant
Merci à R.Saviano pour cette-ces, plutôt, d'ailleurs- enquête(s) courageuse(s) nous rappelant, surtout, combien nous sommes ignorants de cet "autre monde" qu'est celui de "l'or blanc", "une farine dans laquelle nous sombrons, un or blanc dans lequel le monde se reflète"...

sans couverture

Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N'Sonde

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
9 etoiles
Les bas-fonds humains
En 1604, Dom Antonio Manuel, né Nsaku Ne Vunda, prêtre congolais à la renommée vertueuse et sainte est envoyé par son suzerain Alvaro II en mission vers le pape Clément VIII. Officiellement, Alvaro II lui demande de devenir ambassadeur permanent...

sans couverture

Van Gogh ou le suicide de la société de Antonin Artaud

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Sans critique
Je ne me sens pas de taille à essayer de commencer à formuler une quelconque « critique » sur la prose et la poésie de Monsieur Antonin Artaud. Je me bornerai donc à épingler quelques lignes, choisies parmi d’autres....

sans couverture

Sans Véronique de Arthur Dreyfus

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
6 etoiles
A lire
Bonjour les lecteurs ... Bernard et Veronique sont ce qu’on appelle un couple fusionnel. L’un ne va pas sans l’autre. Véronique ayant reçu comme cadeau de retraite un voyage en Tunisie, c’est donc seule qu’elle s’embarque pour une semaine de vacances. C’est l’été...

sans couverture

À la mesure de l'univers: Chronique familiale de Jón Kalman Stefánsson

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
L'Islande n'est plus ce qu'elle était
La critique principale est excellente et a tout dit de ce récit. Il constitue le second volet et fait suite à « D’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds ». Ne l’ayant pas lu, j’ai eu un peu de mal...

sans couverture

Maigret aux assises de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Un bon Maigret de derrière les fagots
Voilà un Maigret comme je les aime : une histoire simple, bien ficelée, pas avec des tonnes de personnages. Une femme de 60 ans se fait assassiner en même temps qu’une jeune enfant. Très vite, on soupçonne, car tout l’accuse,...

sans couverture

Un été avec Machiavel de Patrick Boucheron

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
L'art de gouverner
Machiavel a voulu établir un traité réaliste de la conquête du pouvoir, de sa gestion et de son maintien, sur un ton réaliste, froid et clinique, passant souvent pour cynique. L'usage de l'autorité et de la crainte s'avèrent nécessaire, tout...

sans couverture

Bernadette a disparu de Maria Semple

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 62 ans)
9 etoiles
Excellent roman !
Cette famille est pour le moins improbable, ainsi d’ailleurs que leur maison à Seattle. On découvre au fil du roman Bernadette, son mari, gourou chez Microsoft, leur fille Bee, principale (mais pas unique) narratrice du roman, la forme alternant entre...

sans couverture

Un hiver à Paris de Jean-Philippe Blondel

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
5 etoiles
La solitude et l'ennui
L'histoire de Victor qui débarque à Paris pour suivre les cours préparatoires dans un prestigieux collège. Il est question de solitude, d'introspection et d'une difficulté de s'intégrer. Victor, malgré son niveau moyen, s'acharne et résiste...

sans couverture

Les Hauts de Hurle-Vent de Emily Brontë

critiqué par Joursdepluie - (63 ans)
9 etoiles
les hauts de hurlevent
Livre détonnant pour l'époque dont les fondements sont toujours d'actualité. Le tour de force de l'auteure réside dans - L'intelligence de la mise en scène; son talent donne une touche magique là où le commun des mortels...

sans couverture

Le second livre de la jungle de Rudyard Kipling

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
8 nouvelles
Rudyard Kipling n’a pas lâché « Mowgli » après « Le Livre de la jungle » - qui se présentait déjà sous forme de nouvelles – il nous fait suivre son évolution dans ce « second livre de la jungle...

sans couverture

Arrêtez-moi de Lisa Gardner

critiqué par Seb - (41 ans)
8 etoiles
même combat
Même combat car après la lecture de "sauver sa peau" j'attendais de cet opus le meilleur de l'auteur sans ses péchés... et bien non et c'est dommage que la fin soit si peu réussie. L'intrigue est originale, les personnages plutôt...

sans couverture

Vertiges de Robin Cook

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
10 etoiles
A l'ombre des données
Par sa narration clinique et de sang-froid des premiers chapitres où l'on découpe en tranches le cerveau d'une certaine Lisa Marino, "Vertiges" propose d'abord un récit révolutionnaire qui dépasse toute anticipation de l'époque (1981) puis qui de plus prévoit le...

sans couverture

Le diable, tout le temps de Donald Ray Pollock

critiqué par Ravenbac - (Reims - 52 ans)
7 etoiles
C'est diablement bon !
Un vétéran du Pacifique fervent croyant dont la femme est en phase terminale, un couple tueur en série d'auto-stoppeur, un prédicateur stupide et son cousin paraplégique en cavale, un pasteur marié pas opposé à déflorer ses paroissiennes, un shérif ...

sans couverture

Au commencement était la vie de Joyce Carol Oates

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
7 etoiles
Nature et bestialité
Malgré l'habitude sexiste et féministe inversée de Joyce Carol Oates (le père dans THE RISE OF LIFE ON EARTH étant évidemment un prolétaire alcoolique et violent), l'écriture de talent de l'auteur fait oublier ses défauts et nous fait nous passionner...

sans couverture

Fräulein France de Romain Sardou

critiqué par EugénieA - (21 ans)
7 etoiles
Furie
Après avoir lu une critique étoffée et très juste sur ce livre, je me permets d'y joindre le lien ci-joint, ; arguant de la totalité de l'oeuvre, dans une analyse précise et justifiée. Je recommande la lecture de cette...

sans couverture

Le Paris des merveilles, tome 2 : L'élixir d'oubli de Pierre Pevel

critiqué par Deinos - (56 ans)
5 etoiles
Question de style
L'auteur nous plonge dans un Paris uchronique, dans un univers, dont l'auteur développe certains aspects politiques dans le cadre d'une intrigue policière maitrisée.... mais... oui il y a quelques mais... Mais si les personnages ont une réelle densité, certains passages...

sans couverture

Une vie de Guy de Maupassant

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
8 etoiles
Le deuil sublimé.
Une vie est le premier roman de Maupassant. Edité en 1883 chez Ollendorff, il avait auparavent été publié sous forme de feuilleton comme c'était souvent le cas à l'époque. Jeanne Le Perthuis des Vauds est une jeune fille de...

sans couverture

Chroniques des Ombres de Pierre Bordage

critiqué par MD20 - (34 ans)
4 etoiles
Interminable
Ce roman post-apocalyptique de 850 pages (J'ai lu) est vraiment trop long. D'ailleurs, comme son titre l'indique, il s'agit plus d'une chronique que d'un véritable roman pourvu d'une intrigue. L'histoire se passe à la fin du XXIe siècle, après une catastrophe...

sans couverture

L'homme révolté de Albert Camus

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Une typologie des révoltes et colères
L'amour du prochain, le constat de l'injustice de divinités ou d'un dieu unique, l'amertume face à la condition humaine condamnée à une vie fatalement ponctuée par la mort, un certain pour le romantisme, parfois pour une misanthropie de perfection de...

sans couverture

L'État de siège de Albert Camus

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Des détours pour une réflexion sur le pouvoir et la démocratie
Le gouverneur de Cadix tient à ses habitudes, à l'ordre établi, et met tout en place pour qu'ils soient conservés religieusement au détail prêt, afin que tout soit prévu. Mais un événement imprévu vient troubler ses plans, car la...

sans couverture

Noces de Albert Camus

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Un bel hommage à un lieu cher
L'attachement à un lieu, le respect affectueux à des usages qui y sont pratiqués, aux manières simples des gens modestes, à un certain dénouement, s'avère touchant. Le contraste entre les vestiges d'une civilisation disparue et la présence de petites gens...

sans couverture

Mirage de Douglas Kennedy

critiqué par Bafie - (56 ans)
7 etoiles
Dépaysant
Un Douglas Kennedy qui m'a tenue en haleine. L'exploration du couple, de l'autre que l'on ne connaît jamais vraiment, la légèreté et l'engagement, des thèmes déjà explorés par cet écrivain constituent la trame de ce nouveau roman. La cadre : le Maroc...

sans couverture

Ce n'est pas rien de Daniel Simon

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Tout va bien !
« Ce n’est pas rien », eh non, pour s’en convaincre il suffit déjà de lire la page de titre du recueil qui comporte des informations importantes : le titre évidemment mais aussi la nature du texte : « nouvelles...

sans couverture

Une fille du régent de Alexandre Dumas

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
6 etoiles
Les affaires de l'État et les affaires de famille
Second roman d'Alexandre Dumas que je lis, j'avoue avoir été un peu moins transporté par celui-ci. L'histoire est certes prenante mais quand même assez prévisible dans l'ensemble, on se doute assez vite de ce qui va arriver et comment cela...