Les dernières critiques éclair


sans couverture

J'ai un tel désir de Françoise Cloarec

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
6 etoiles
Deux femmes d'exception
Bonjour les lecteurs .... Voici le récit de deux femmes exceptionnelles dans le Paris de la belle époque. Voici le récit de deux femmes amoureuses. et célèbres. Voici le récit de 45 années de passion que seule la 2° guerre mondiale parviendra à...

sans couverture

Les prénoms épicènes de Amélie Nothomb

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
6 etoiles
Encore un pneu pas assez gonflé
C’est sans doute l’absence de nuance qui caractérise le plus ce dernier roman de l’auteur belge. Ce n’est pas de l’étonnement qui m’habite mais j'observe le paroxysme d’un de ses principaux défauts qui apparaît dans ce livre au grand jour. Après...

sans couverture

La course à l'abîme de Dominique Fernandez

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Une biographie romancée
Dominique Fernandez ne pouvait être qu'intrigué par la vie du Caravage, Michelangelo Merisi dénommé par le nom de son village de naissance. Ce Lombard installé à Rome, ville de coeur de l'auteur, s'est mis au service de la Papauté et...

sans couverture

Très, très fort ! de Trish Cooke

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
10 etoiles
Le bonheur familial
Des dessins très colorés et tout en rondeur, des sentiments de bonheur familial simple et partagés, beaucoup de tendresse et d'affection diffusés, des répétitions bienvenues dans les phrases et les exclamations, un personnage principal - Petit bonhomme, un bambin -...

sans couverture

Huis clos, suivi de "Les Mouches" de Jean-Paul Sartre

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
7 etoiles
Un homme et deux femmes réunis dans une chambre d’hôtel.
Inès, Estelle et Garcin cherchent à savoir ce qu’ils ont en commun pour s’être retrouvés dans cette pièce dont ils ne peuvent sortir. Ils sont en réalité tous les trois passés à trépas et cette pièce où ils sont confinés...

sans couverture

Androïdes T02 - Heureux qui comme Ulysse de Olivier Peru (Scénario), Geyser (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
4 etoiles
Un androïde peut-il comprendre l'ironie?
En 2426, l’International Space Ship (ISS) Oxygen, le plus grand navire d’exploration spatiale jamais construit par l’homme, quitte la Terre avec plus de 3.600 membres d’équipage. Sa mission de 600 ans : Visiter les systèmes solaires voisins au nôtre. Les...

sans couverture

Le Spirou d'Emile Bravo - tome 2 - Spirou ou l'espoir malgré tout (Première partie) de Émile Bravo

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Retour gagnant pour Emile Bravo
Dix ans après "le journal d'un ingénu", Emile Bravo nous revient avec ce premier volume d'une tragicomédie humaniste prévue en quatre volumes. J'avais un peu peur, avant de lire cet opus, de faire une overdose d'un Spirou chez les Allemands après...

sans couverture

Un jour de colère de Arturo Pérez-Reverte

critiqué par Kostog - (46 ans)
6 etoiles
Quand les élites trahissent, le peuple se bat
C'est œuvre de piété qu'a voulu réaliser Arturo Pérez-Reverte dans cette évocation du soulèvement du Dos de Mayo. Piété envers le petit peuple madrilène qui est le véritable héros de ce récit, et qui, alors que, face à l'occupation française,...

sans couverture

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

critiqué par Flo29 - (46 ans)
9 etoiles
Dévoré!
La lecture du roman est fluide, cela se lit d'une traite ou presque, je l'ai dévoré en deux jours. Mis à part le fait que ce livre m'a rappelé mon voyage en Scandinavie, c'est une lecture très agréable et riche...

sans couverture

L'Homme qui rit de Victor Hugo

critiqué par Ravenbac - (Reims - 53 ans)
7 etoiles
Une sorte de colère
A la fin du 18ème siècle, un jeune lord est enlevé sur ordre du roi et atrocement défiguré, la bouche fendue jusqu'aux oreilles. Abandonné une nuit d'hiver, il parvient à rejoindre la cahute d'un philosophe ambulant, et devient saltimbanque. Quinze...

sans couverture

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
4 etoiles
Le bonheur, mode d'emploi
Les ouvrages sur le « développement personnel » ont le vent en poupe depuis plusieurs années, avec pour conséquence une pléthore d’essais en tout genre sur la question. Le domaine de la fiction, sur ce sujet, suit le même engouement, pour preuve...

sans couverture

Chroniques de Jérusalem de Guy Delisle

critiqué par Coper - (35 ans)
9 etoiles
L'expat' revient
Guy Delisle, auteur de BD canadien, suit sa femme (administratrice chez MSF) en mission en Israël/Palestine durant 1 an. Après Chroniques Birmanes, Guy Delisle nous fait vivre à Jérusalem. Au travers de ce Roman Graphique, Guy nous raconte l'histoire géopolitique de ce...

sans couverture

Sasmira - Tome 04: La petit boîte rouge de Laurent Vicomte (Scénario), Anaïs Bernabé (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
Comme il est bon de ne pas toujours être d'accord avec les autres... Moi, j'aime !
Oui, je le dis souvent, la bande dessinée est née ou presque avec un cri du cœur pas toujours facile à vivre : « A suivre ! ». Mais reconnaissons que Laurent Vicomte a quand même poussé le bouchon un...

sans couverture

La guerre de 1870 de François Roth

critiqué par Heyrike - (Eure - 51 ans)
8 etoiles
La chute de l'empereur.
Bismarck est un homme qui a de très grandes ambitions, parmi celle-ci l'unification de la Prusse et des états Allemands, mais pour cela il lui faut trouver une cause commune susceptible de fédérer ces derniers. Il sait qu'il doit être...

sans couverture

Le second Empire de Pierre Miquel

critiqué par Heyrike - (Eure - 51 ans)
8 etoiles
La marche de l'empereur
La révolution de 1848 se termine dans un bain de sang. Le 20 décembre 1848, Louis Napoléon Bonaparte devient le premier président de la république française pour une période de quatre ans, c’est aussi le premier vote au suffrage universel...

sans couverture

Grégory - La machination familiale de Patricia Tourancheau

critiqué par Blue Cat - (BORDEAUX - 54 ans)
10 etoiles
Affaire Grégory Villemin
On croyait tout savoir sur cette sordide affaire, mais ce livre de la très renseignée journaliste Patricia Tourancheau, au style clair et précis, en fait une synthèse salutaire et nous en apprend encore de bonnes... En effet, j'ignorais qu'il y avait...

sans couverture

Katiba de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
dans les sables de l'histoire
Katiba est un roman d'espionnage de haute volée, conforme aux schémas habituels du genre : une belle espionne, un bel espion, chargés par leurs officines respectives de se rencontrer et surveiller mutuellement. Mais derrière cette façade du roman d'action, et...

sans couverture

La mort, entre autres de Philip Kerr

critiqué par Deinos - (56 ans)
6 etoiles
Chronologie et oubli...
Si dans la saga de Bernie Gunther ce roman se déroule après bien d'autres aventures, dans la chronologie de l’œuvre en générale, il fut écrit avant d'autres situés chronologiquement dans le temps historique avant la période évoquée, ce qui explique...

sans couverture

Prague fatale de Philip Kerr

critiqué par Deinos - (56 ans)
9 etoiles
Atmosphère...
Ce roman, plus qu'une intrigue, évoque l'atmosphère pesante et oppressante qui entoure le personnage Reinhard Heydrich, et ceci de manière magistrale... Une intrigue genre huis-clos, plutôt genre crime de l'Orient Express dans sa forme, avec un regard sur les horreurs...

sans couverture

Hôtel Adlon de Philip Kerr

critiqué par Deinos - (56 ans)
7 etoiles
mi-figue, mi raisin...
Par ce roman j'ai découvert l'auteur Philip Kerr et je dois avouer que cela m'a entrainé à lire d'autres œuvres de cet auteur... Roman en deux époques et deux lieux... la première partie nous entraine dans le Berlin de 1934, et...

sans couverture

Vies minuscules de Pierre Michon

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
10 etoiles
Essentiel
J'ai découvert et lu ce livre il y a une vingtaine d'années - merci Jean-Baptiste Harang. Sa lecture a déclenché en moi une grande admiration et un profond respect pour Pierre Michon. Et je m'aperçois que je n'en n'ai livré...

sans couverture

La force de l'âge de Simone de Beauvoir

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
La constitution d'un couple d'intellectuels atypiques
Simone de Beauvoir s'assied professionnellement et intellectuellement. Elle enseigne, s'épanouit, et se met donc en concubinage avec Jean-Paul Sartre dans un couple ouvert, y compris au triolisme, notamment avec Olga. Ils connaissent la guerre, l'occupation, les privations, tentent de vivre...

sans couverture

Igor et Natacha de Mireille d' Allancé

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
9 etoiles
Aborder le spécisme
Dans les livres pour enfants, les animaux sont souvent humanisés, et revêtent des fonctions et comportements similaires à celle des êtres humains (citons par exemple, pour les plus connus de ma génération : Winnie, Babar, Petit ours brun). Peu nombreux...

sans couverture

Androïdes 01 - Résurrection de Jean-Luc Istin (Scénario), Jesús Hervás Millán (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
6 etoiles
Un androïde peut-il posséder une âme?
Au début de l’histoire nous sommes à New-York en 2545. La société Microcorp a inventé le mélange, dit «la pilule bleue», qui assure l’immortalité et la jeunesse éternelle aux habitants de la Terre. Plus de maladies, plus de vieillesse. Corollaire,...

sans couverture

Le Murmure du vent de Karen Viggers

critiqué par Flo29 - (46 ans)
9 etoiles
Un beau roman
C'est un roman qui se lit facilement, la lecture n'est pas difficile, mais j'ai bien aimé cette plongée dans la vie d'une scientifique étudiant les kangourous. J'ai regretté cependant un manque de profondeur chez certains personnages, car il aurait été...

sans couverture

Soumission de Michel Houellebecq

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
7 etoiles
Conversion douce
Avant d'ouvrir le roman je me rappelais vaguement qu'il avait fait polémique à sa sortie. Et évidemment qu'il y était question d'une France dirigée par un parti musulman. En tant qu'objet littéraire on a bien affaire à du Houellebecq. Avec...

sans couverture

Le siècle, Tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

critiqué par JoshWB - (29 ans)
9 etoiles
Pari réussi
A travers ce pavé, l'intention de Ken Follett était vraisemblablement de nous faire comprendre les enjeux de la Grande Guerre de manière digeste et vulgarisée. Un pari extrêmement risqué, mais totalement réussi. Je me suis embarqué dans ce bouquin sans...

sans couverture

Le jour des fourmis de Bernard Werber

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
6 etoiles
La suite
La fourmilières avait entretenu des rapport amicaux avec ces curieuses choses enfermées au sous-sol. Suite à un pillage la reine est morte et sa remplaçante juge la présence des "doigts" dangereuse (c'est ainsi que les fourmis nomment les humains)....

sans couverture

La pluie de néon de James Lee Burke

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
6 etoiles
Une histoire d'un dur à cuire
L’auteur nous plante son personnage dans un décor du sud-est américain, hyper violent, raciste, moite et aussi appétissant qu’un hamburger dégoulinant de ketchup. Le héros, Dave Robicheaux aux ascendances Cajuns et francophones (son père lui parlait parfois en français) est...

sans couverture

L'homme qui mit fin à l'histoire de Ken Liu

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
6 etoiles
Pas vraiment un roman de SF
Pas vraiment un roman non plus d’ailleurs, plutôt une novella (format livre de poche, moins de 100 pages). Pas vraiment un documentaire… Le principal intérêt de ce livre est d’informer sur l’existence de l’Unité 731 et sur les atrocités y ayant été...