Les dernières critiques éclair


sans couverture

Hurlemort, le dernier royaume de Serge Brussolo

critiqué par Sundernono - (Nice - 37 ans)
8 etoiles
Une lecture originale et plaisante
"Hurlemort est le minuscule village perdu au milieu des bois où, d'après la légende, se sont retranchés les dieux anciens chassés de leurs fiefs par l'expansion du christianisme. Depuis qu'ils habitent cette forêt épaisse, peuplée de loups et de lutins,...

sans couverture

un amour de Rose de Marie B. Guérin

critiqué par Transparent - (70 ans)
10 etoiles
La femme est l'avenir de l'homme
"Un Amour de Rose" me rappelle Jean Ferrat lorsqu'il chantait "le poète a toujours raison" en déclarant avec Aragon que "la femme est l'avenir de l'homme". Je suis d'accord avec eux sans hésitation. Bien que ce n'est pas le genre...

sans couverture

Exercices de style de Raymond Queneau

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
Une invitation à jouer avec la langue
On en a fait régulièrement je crois des adaptations théâtrales (j’ai moi-même, dans une ancienne vie, assistée à l’une d’entre elles) sans doute parce que sa structure en « sketchs » s’y prête plutôt bien : ils provoquent en effet par leur absurdité,...

sans couverture

Le soldat oublié de Guy Sajer

critiqué par Obriansp2 - (50 ans)
8 etoiles
Intéressant.
Guy Sajer est un écrivain et journaliste français avec une mère allemande. A 18 ans, il a été enrôlé au sein de la Wehrmacht. Il participe à l’invasion de l’Union soviétique et sa compagnie rejoint les opérations militaires dans le...

sans couverture

La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

critiqué par Elko - (Niort - 44 ans)
8 etoiles
Derrière le silence
M. Linh a fui les violences de son pays où il a tout perdu. Quand il débarque en France il n’a qu’une valise et sa petite-fille dans les bras. Commence alors la rencontre avec un pays et une culture dont...

sans couverture

Le nez de Mazarin de Anny Duperey

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 66 ans)
2 etoiles
Une dépression qui ne finira jamais
Je m''étais réjouie à l'idée de lire un livre d'Anny Duperey et la quatrième de couverture me laissait présager d'agréables moments de détente. L'histoire démarre bien. Une femme heureuse dans son couple tue son mari un an plus tard. Mystère !...

sans couverture

Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 65 ans)
9 etoiles
Quatre saisons de la vie de Jeanne
Quatre saisons pendant lesquelles j’ai aimé partager la vie de Jeanne, 90 ans, veuve, des enfants, des petits-enfants. Un livre dans lequel il ne se passe pas grand-chose, juste une vie toute simple, avec ses joies et ses peines. Un livre...

sans couverture

Méditer, jour après jour : 25 leçons pour vivre en pleine conscience (+ 1CD mp3 inclus) de Christophe André

critiqué par Elko - (Niort - 44 ans)
8 etoiles
Prendre le temps de s'arrêter
La méditation en pleine conscience m’a tout de suite séduit par sa philosophie et sa modestie. Elle replace l’individu dans l’espace et le temps, dans le « ici » et le « maintenant ». Dans la simple expérience du moment. Et cette pratique n’est...

sans couverture

Le Tartuffe, ou, L'imposteur de Molière

critiqué par Cédelor - (Paris - 48 ans)
7 etoiles
Un des pièces de théâtre des plus connues
« Le Tartuffe », une des pièces de théâtre des plus connues et des plus controversées en son temps, de Molière. Cette pièce attaque l’hypocrisie de certains hommes d’église, qu’on désignait en ce temps les « faux dévots ». L’Eglise...

sans couverture

Oncle Charles s'est enfermé de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
8 etoiles
Le dessous des cartes .
J’avais craint que ce roman qui commence tout doucement au début comme je (lait cru) s’égare sur une voie sans issue, voire une impasse, mais c’était sans compter sur le génie de Georges, qui réservait à son Charles enfermé...

sans couverture

Mon Père de Grégoire Delacourt

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)
5 etoiles
Le sacrifice
Edouard entre dans une église et y saccage tout sur son passage. Un prêtre survient et tente de le réconforter. Lorsqu’Edouard lui explique la cause de sa colère, le viol de son fils Benjamin, le père Préaumont explique que le...

sans couverture

Les réprouvés de Ernst von Salomon

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)
7 etoiles
Une douloureuse après-guerre
À la fin de la première guerre mondiale, le très jeune Ernst est encore un cadet de l’armée. Il ne pourra donc pas s’illustrer dans les tranchées. L’Allemagne vaincue est en proie à des troubles importants. L’auteur assiste à des...

sans couverture

Survivre au développement : De la décolonisation de l'imaginaire économique à la construction d'une société alternative de Serge Latouche

critiqué par Simpore - (25 ans)
5 etoiles
Un mot de guerre !
D'abord Latouche commence à retracer l'histoire des systems politique qui nous gouverne puis rendre dans le vif du sujet. Il fait un briefing de l'histoire economique et fonce sur les solution les enjeux mais aussi des prevention.......

sans couverture

La mort est mon métier de Robert Merle

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)
8 etoiles
Un livre exceptionnel
Les nombreux commentaires précédents sont suffisamment explicites pour que tout ajout soit superflu. Mais il faut tout de même préciser que le coeur des propos de ce livre figure dans la seconde partie, quand la première occupe plus de la moitié...

sans couverture

Le gardien invisible: Une enquête de l'inspectrice Amaia Salazar de Dolores Redondo

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Un bon premier épisode
Ce premier épisode de la trilogie "Baztan" se partage entre l'enquête policière, la personnalité de l'inspectrice Salazar et l'histoire de sa famille qu'elle retrouve à l'occasion de cette affaire. Le rythme est certes lent mais adapté à l'histoire, dont l'ambiance fraîche...

sans couverture

Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
8 etoiles
Le manuscrit perdu
Guylain Vignolles est un homme discret presque invisible, sauf quand il s’assied sur le même strapontin chaque matin dans le train de 6h27. Là, chaque passager se tait et écoute la lecture à haute voix de pages aléatoires. Ces pages,...

sans couverture

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

critiqué par Saule - (Bruxelles - 55 ans)
9 etoiles
Roman passionnant
C'est un roman que j'ai dévoré. Plus de mille pages quand même mais je ne me suis quasiment jamais ennuyé, que du contraire. Le roman brosse une longue période des Etat-Unis et, comme le dit Myrco, le portrait sociétal est...

sans couverture

Solomon Gursky de Mordecai Richler

critiqué par ARL - (Montréal - 34 ans)
7 etoiles
Dur à suivre
Mon troisième Mordecai Richler. J'avais adoré "Le monde selon Barney" et "L'apprentissage de Duddy Kravitz", mais je suis un peu moins pâmé sur celui-là, qui a pourtant été nominé pour un prix Booker. Il y a de nombreux passages où l'on...

sans couverture

Testament à l'anglaise de Jonathan Coe

critiqué par ARL - (Montréal - 34 ans)
10 etoiles
Excellent
Un coup de cœur instantané. Je ne connaissais pas Jonathan Coe et je ne me souviens même plus comment j’ai découvert ce livre, mais son résumé m’a tout de suite accroché. Une satire percutante de la haute bourgeoisie britannique, doublée d’une...

sans couverture

Vendetta de R. J. Ellory

critiqué par ARL - (Montréal - 34 ans)
9 etoiles
Vendetta
Je n'ai pas lu des tonnes de romans policiers, donc je suis loin de me positionner comme un expert, mais à mon souvenir je crois qu'il s'agit de l'un des meilleurs que j'aie lus. Une écriture riche, détaillée, des personnages...

sans couverture

La Femme en vert de Arnaldur Indridason

critiqué par Tistou - (64 ans)
8 etoiles
4ème opus du Commissaire Erlendur Sveinsson
Pur polar mais polar pudique. Pas de scènes gore ici, le mal, le drame, passent davantage par les mots, par la situation psychologique des personnages. Erlendur, faut-il préciser, n’est pas un policier aux super-pouvoirs qui résout toutes les affaires comme...

sans couverture

Certaines l'aiment chauve de San-Antonio

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
6 etoiles
Le retour de Frédéric
Même si les parties n’ont pas eu besoin de faire la queue pour des héroïnes en mal de mâles pour passer « la nuit sur un mont chauve.» Nous deux compères ici, ne sont pas...

sans couverture

J'ai vécu dans mes rêves de Gilles Jacob, Michel Piccoli

critiqué par Armel007 - (29 ans)
10 etoiles
Michel se raconte : une vie
Fils de musiciens, Michel Piccoli est fort jeune appelé par les sirènes du septième art, mais n'a jamais été un jeune premier. D'une étonnante maturité pour son âge, il multiplie les apparitions au théâtre et au cinéma. C'est son rôle...

sans couverture

La vie en rouge de Thierry Coljon, Maurane

critiqué par Alloa - (25 ans)
9 etoiles
Une chanteuse qui me manque !
Elle me manque et faisait partie des femmes que j’admirais. La chanteuse, maman de Lou, a vécu de belles et de moins belles relations au cours de sa trop courte vie. Un parcours jonché d’écueils qu’elle a raconté dans ce...

sans couverture

Grâce et dénuement de Alice Ferney

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
10 etoiles
Les Roms, la gadjé et les livres
"Grâce et dénuement" d'Alice Ferney (190p) Ed.J'ai Lu Bonjour les fous de lectures..... C'est l'histoire d'une belle rencontre entre une famille de gitans installée en bordure de la ville et Esther, une bibliothécaire, qui va leur faire découvrir la magie de la lecture. Angeline,...

sans couverture

Miroir de sang de Olivier Descosse

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)
8 etoiles
Une écriture soignée pour un thriller conventionnel mais efficace
Un thriller respectant les codes du genre. Un ouvrage qui se lit avec plaisir et l'envie de tourner la page pour savoir comment les événements vont évoluer. On retrouve un schéma classique, ce qui n'est nullement une critique, d'une personne plongée dans...

sans couverture

Honorine de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 60 ans)
8 etoiles
Le grand amour !
Pourquoi Honorine a-t-elle quitté Octave, quittant le confort d'une vie moelleuse ? Au travers le récit de Maurice de l'HOSTAL, secrétaire et ami du Comte, l'histoire d'Honorine se découvrira lentement. Comment vit-elle dans sa retraite où...

sans couverture

Cujo de Stephen King

critiqué par HelloLivres - (34 ans)
8 etoiles
Gros chien fou
L’anti-Beethoven, le gros toutou qui a charmé les enfants ! Stephen King nous sert un molosse aux dents acérées qui s’est fait mordre par une chauve-souris et qui a contracté la rage. Le chien en question s’appelle Cujo. L’occasion de...

sans couverture

Marche ou crève de Richard Bachman, Stephen King

critiqué par Armel007 - (29 ans)
9 etoiles
Marche ou crève ? Surtout marcher !
Un livre que j’ai adoré. Un livre trop peu connu. Un livre signé Richard Bachman plutôt que Stephen King. Un livre qui n’est ni science-fiction ni récit d’horreur. Dans un futur proche, les jeux sont devenus des loisirs suivis par...

sans couverture

Misery de Stephen King

critiqué par VernacleBooks - (22 ans)
10 etoiles
Horreur psychologique
Le personnage de Paul, tel un double de Stephen King, est un écrivain à gros tirage. Il est à un tournant de sa vie, souhaitant changer de registre, de style, de propos et mettre un terme à l’interminable saga à...