Les dernières critiques éclair


sans couverture

Les contrées des âmes errantes de Jasna Samic

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Dans le chaudron des Blakans
« Tous les soirs, Aliocha rentre de son travail chargé de canettes de bière et de quelques bouteilles de vin bon marché. Il s’enferme dans la cuisine et relit ses documents classés dans un dossier : journaux intimes, souvenirs de...

sans couverture

Pleurer des rivières de Alain Jaspard

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
8 etoiles
Bon page turner
"Pleurer des rivières " d'Alain Jaspard (190p) Ed. Héloïse d'Ormesson. Bonjour les fous de lectures ... Voici un bon petit "page turner " à lire cet été. Il y a Franck, gitan, époux de Mériem et père de 7 enfants, un huitième est en...

sans couverture

Gioconda de Nikos Kokàntzis

critiqué par Saule - (Bruxelles - 53 ans)
9 etoiles
Magnifique histoire d'amour
L'auteur écrit l'histoire de son premier et grand amour en hommage à la jeune Gioconda qui sera déportée avec sa famille juive à la fin de la guerre. C'est un petit livre intense et lumineux qui raconte les émois de...

sans couverture

Les Pêcheurs de Chigozie Obioma

critiqué par Tistou - (63 ans)
8 etoiles
Malédiction au Nigéria
Chigozie Obioma est nigérian et Les pêcheurs son premier roman. Un coup de maître peut-on dire tant l’originalité de l’histoire est puissante et le style, assez proche du conte africain finalement (on pense notamment à Alain Mabanckou, dans la filiation),...

sans couverture

Un léger passage à vide de Nicolas Rey

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
5 etoiles
Un autre milieu
Nicolas a "connu un léger passage à vide entre onze et trente-cinq ans". Ce qu’il appelle son "passage à vide", c’est la vie d’un homme accro à l’alcool, au tabac et surtout à la drogue. Même la naissance de son fils n’arrive...

sans couverture

Gaspard, Melchior & Balthazar de Michel Tournier

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
8 etoiles
Les Rois Mages: un conte chrétien
Michel Tournier est un styliste accompli, c’est d’abord ce qui transparaît à la lecture de ce livre, écrit en 1980 et dans lequel l’auteur mort assez récemment (2016) parvient à hisser son art à un sommet. La narration tutoie la...

sans couverture

Notre histoire intellectuelle et politique - 1968-2018 de Pierre Rosanvallon

critiqué par Colen8 - (78 ans)
9 etoiles
Le rendez-vous manqué de la deuxième gauche
Ayant eu 20 ans en Mai 68, ce jeune étudiant HEC a bifurqué d’un avenir supposé de futur cadre sup en entreprise vers le militantisme syndical auprès du leader CFDT de l’époque Edmond Maire. C’était la période où prévalait le...

sans couverture

La Foire aux Vanités de William Makepeace Thackeray

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
8 etoiles
Un devoir de lecture
Voici les règles d'or pour assimiler la foire aux vanités : Règle 1 : Votre meilleur ami peut devenir votre ennemi de demain. Règle 2 : Quand vous aidez quelqu'un, dans un premier temps il vous est reconnaissant mais bien...

sans couverture

Le système Victoria de Éric Reinhardt

critiqué par Kabuto - (Craponne - 58 ans)
8 etoiles
Passion
Ce roman parle avant tout d’une passion amoureuse dévorante. Mais s’agit-il vraiment d’amour ? Rien n’est moins sûr. David et Victoria sont deux êtres que tout oppose. Milieu social, opinions politiques, leurs désaccords sont nombreux et pourtant une véritable addiction...

sans couverture

Les Caractères de Jean de La Bruyère

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
8 etoiles
Fin observateur que ce La Bruyère
Avec un regard lucide La Bruyère dépeint les qualités et travers de la société telle qu'elle était au temps de Louis XIV de manière très convaincante et cela a été un véritable plaisir de parcourir ses Caractères. Certes il écrivait...

sans couverture

L'atelier des poisons de Sylvie Gibert

critiqué par Flo29 - (47 ans)
9 etoiles
Entre récit historique et roman policier
C'est une histoire agréable à lire, pleine de rebondissements et qui nous parle de la condition des femmes peintres au XIX ème siècle. J'ai aimé ce roman dans lequel on croise Degas ou Alphonse Allais. Une bonne lecture de vacances...

sans couverture

Le secret des abeilles de Sue Monk Kidd

critiqué par Plume84 - (Vecoux - 34 ans)
7 etoiles
Revigorant
J'ai pensé à la chanson de Nougaro en refermant ce livre : "Noir et blanc sont ressemblants - Comme deux gouttes d'eau". Le "secret des abeilles" est un roman frais , léger, revigorant. Fuir la violence et le désamour...

sans couverture

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

critiqué par Plume84 - (Vecoux - 34 ans)
10 etoiles
Magistral
Dans ce roman magistral de Pierre Lemaitre, le lecteur suit la destinée de français issus de toutes les classes de la société, meurtris, chacun à sa manière, par la Première Guerre mondiale. Blessures profondes, disparition d’un proche, réhabilitation difficile à...

sans couverture

Le siècle, Tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

critiqué par Plume84 - (Vecoux - 34 ans)
3 etoiles
Sans grand intérêt
Une œuvre qui se consomme, une oeuvre sans grande inventivité littéraire. Certes c´est bien écrit, mais les mots se suivent sans donner à l´ensemble ce qu´on attend d´un bon bouquin. Les personnages sont tout juste attachants. L’intrigue est quasi absente....

sans couverture

Le désert des Tartares de Dino Buzzati

critiqué par Cédelor - (Paris - 47 ans)
9 etoiles
Une métaphore de la vie humaine
Ça faisait longtemps que je voulais lire un Buzzati, je n’avais jamais rien lu de lui. Alors, un jour, à une bibliothèque, je tombe sur les deux livres les plus connus de cet auteur, « Le désert des Tartares »...

sans couverture

Papa-Longues-Jambes de Jean Webster

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Une merveille !
Une adolescente de 17 ans vit depuis le début de sa vie dans un orphelinat aux Usa, pas très loin de New York. Un bienfaiteur, qui veut absolument rester anonyme, se propose d’offrir à Judy ses études dans une...

sans couverture

Éloge du gaucher de Jean-Paul Dubois

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)
5 etoiles
Une œuvre un peu gauche
Cette œuvre de jeunesse de Jean-Paul Dubois consiste à proposer aperçu de la gaucherie. On y découvre déjà un certain humour (il a fait beaucoup mieux après) ; des obsessions et mots clés qui reviendront dans presque tous ses livres, et...

sans couverture

Spin de Robert Charles Wilson

critiqué par Romur - (Viroflay - 45 ans)
6 etoiles
Bonne idée, récit faible
Difficile de résumer un roman qui mêle trois périodes différentes : Tyler en fuite avec Diane, Tyler aidant Jason dans son programme de recherche spatiale et Tyler adolescent avec Diane et Jason lorsque tout a commencé, la nuit où les...

sans couverture

Millénium, tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette de Stieg Larsson

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 63 ans)
6 etoiles
Une grosse brique pour peu de chose.
On retrouve nos deux protagoniste du volume 1. Blomkvist est nettement en retrait dans ce volume et l'histoire tourne autour du passé de Lisbeth et tente d'expliquer sa manière d'être avec les autres et elle-même. On reste accroché malgré tout...

sans couverture

La grosse femme d'à côté est enceinte de Michel Tremblay

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 70 ans)
4 etoiles
Brouillon
Comme il en faut pour tous les goûts, et que chaque opinion peut librement s'exprimer, je me permettrai donc d'apporter ma touche négative pour ce livre, que je n'ai pas du tout aimé. Beaucoup (trop) de personnages, des anecdotes souvent sans...

sans couverture

Une histoire des loups de Emily Fridlund

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
passionnant et quelque peu troublant
« Une histoire de loup » roman écrit par Emily Fridlund Gallmeister éditions 297 pages août 2017 Un premier roman qui accroche 4, 15, 26, 37.... ce sont les âges respectifs des quatre héros respectifs de cette histoire, celle qui raconte étant l'adolescente..... 11 ans est la différence...

sans couverture

La belle vie de Jay McInerney

critiqué par Sundernono - (Nice - 36 ans)
6 etoiles
Love story post attentat du World Trade Center
Non pas que ce roman soit mauvais mais j’en attendais tellement plus… McInerney est un écrivain renommé, ses romans très contemporains sont souvent dits sulfureux, ça pulse, bref, je m’attendais à une atmosphère sulfureuse, à de l’action, ou disons un...

sans couverture

La clef sous la porte de Pascale Gautier

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
4 etoiles
Agaçant
" La clef sous la porte " de Pascale Gautier (224p) Ed. Folio Bonjour les fous de lectures ..... Et bien voici un livre à la fois " page turner " et décevant !! "Page turner " car la lecture glisse et on tourne...

sans couverture

Hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
8 etoiles
La coréenne et le dessinateur de BD
La narratrice travaille dans une pension à Sokcho, en Corée du sud. Sa mère est coréenne, son père français. Mais ce dernier a disparu. Cette jeune femme est en couple avec Jun-oh, un top-model. Un jour, une rencontre va modifier...

sans couverture

Le syndrome E de Franck Thilliez

critiqué par Lili87 - (35 ans)
7 etoiles
La bombe humaine
Premier roman de Franck Thilliez entre mes mains. On se retrouve avec deux personnages principaux, Franck Sharko et Lucie Henebelle, puis toute une liste de personnages secondaires entre la France, la Belgique, l'Égypte, le Québec. Ce roman est bien...

sans couverture

Le patient de Timothé Le Boucher

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
10 etoiles
Waouh ... Hitchcockien
"Le patient " de Timothé Le Boucher (292p) Ed. Glénat Bonjour les fous de lectures ... Voici un roman graphique, catégorie "thriller psychologique", qui est très bien ficelé. Un soir, des agents en patrouille découvrent une jeune fille un peu simple d'esprit errant dans...

sans couverture

La Terre des morts de Jean-Christophe Grangé

critiqué par Seb - (42 ans)
6 etoiles
Du classique grangiesque
Ce n’est pas, pour ma part, le plus abouti des romans de l’auteur, mais ce n’est pas le pire loin s’en faut. On retrouve un univers pervers, des personnages extravagants et une intrigue bien ficelée qui nous tient en haleine...

sans couverture

Elle voulait juste marcher tout droit de Sarah Barukh

critiqué par Macapat - (63 ans)
4 etoiles
Moyen!
L'auteure profite de la guerre pour essayer de nous émouvoir. Le début commence bien, Alice est chez une nourrice Jeanne qui s'occupe très bien d'elle mais elle rêve de retrouver sa maman et elle l'idéalise. Et puis un jour sa...

sans couverture

La marche de Radetzky de Joseph Roth

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
8 etoiles
Grandeur et décadence
"La marche de Radetzky" est un roman qui pourrait impressionner comme le font certains classiques, pourtant ce texte est vraiment accessible. Il couvre plusieurs décennies, celles qui mèneront à l'effondrement de l'empire austro-hongrois. Le roman commence par la bataille de...

sans couverture

Conversations avec moi-même de Nelson Mandela

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Les notes de la vie d'un résistant pugnace
Ce livre est constitué d'un ensemble de notes personnelles et d'entretiens qui permettent de concevoir l'homme d'Etat sud-africain comme un homme pugnace, déterminé et extrêmement paisible. Son endurance a manifestement forgé sa force, sa sagesse également, probablement. En effet, ses...