Les dernières critiques éclair


sans couverture

Soufi, mon amour de Elif Shafak

critiqué par Djo88 - (31 ans)
10 etoiles
lecture au bon moment !
J'ai eu la chance de lire ce livre pendant mes vacances en Turquie même assister à un spectacle de derviche !! comment rêver meilleur moment ! Lire deux récits dans un même livre à deux époques différentes était passionnant,...

sans couverture

Helena Vannek de Armel Job

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Remarquable, une fois de plus
Nous sommes à la fin des années ’30 dans la campagne flamande. La mère est décédée déjà depuis un petit temps, le père est marchand de chevaux. Mieke, l’aînée, est plutôt dominatrice, volontiers moqueuse, Helena est devenue institutrice (c’est elle...

sans couverture

La clôture des merveilles: Une vie d'Hildegarde de Bingen de Lorette Nobécourt

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)
8 etoiles
Féminisme, humanisme au coeur de la clôture...
Hildegarde résonne pour ses connaissances botaniques, pour sa sagesse intraitable. Je l'imaginais de glace, elle recouvrait le feu de son ample vêtement de foi et de connaissance. H. tout du long ainsi nommée dans ce petit livre qui avance pas à...

sans couverture

Territoires de Olivier Norek

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
9 etoiles
« Allo tonton, pourquoi tu tousses ? »
Il y a heureusement chaque décennie des nouveaux talents, qui émergent, et qui amènent un nouveau souffle de fraîcheur, d’originalité… et qui se mouillent un peu par leurs écrits permettant aux lecteurs d’avoir un angle différent de pensée sur...

sans couverture

Opus 77 de Alexis Ragougneau

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
10 etoiles
Un livre qui s'écoute
"Opus 77 " d'Alexis Ragougneau (242P) Ed; Vivina Hamy Bonjour les fous de lectures.... Voici une lecture qui s'écoute ! Coup de cœur !!!! Le grand chef d'orchestre Claessens est mort. Le jour de ses funérailles, c'est sa fille Ariane, pianiste de renommée internationale, qui lui...

sans couverture

Marcher jusqu'au soir de Lydie Salvayre

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
Face à face fécond ou rendez-vous manqué ?
Lydie Salvayre aime les oeuvres d'art, « meilleur moyen de comprendre, embraser, embrasser la vie »  mais déteste les musées et les grandes expositions : trop de foule, de bousculade « trop de beautés concentrées au même endroit, trop de génies...trop de...

sans couverture

Les soeurs Lacroix de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Atmosphère lourde, pesante
Pour faire simple et pas trop compliqué, dans une maison bourgeoise de Bayeux vivent les sœurs Lacroix. Mathilde a épousé Emmanuel Vernes dont elle a eu deux enfants : Jacques et Geneviève. Poldine, la sœur de Mathilde donc, a eu...

sans couverture

Le bal des folles de Victoria Mas

critiqué par Clacla44 - (31 ans)
10 etoiles
Un peu d'Histoire !
Ce roman nous emmène au 19e siècle à Paris, à la Pitié-Salpêtrière. Il nous raconte cet univers où des femmes y vivaient recluses sous prétexte de folie. L'auteur nous montre l'envers du décor, et la folie toute relative de ces...

sans couverture

Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb

critiqué par Sundernono - (Nice - 37 ans)
5 etoiles
Un titre compliqué pour une histoire simple
Pour le coup cette lecture fut des plus anodines. Une lecture, d'ailleurs, qui me fait plus penser à une nouvelle qu'à un roman. 160 pages en gros caractères, cela vaut bien une nouvelle de 40/50 pages en times new roman 11. Je...

sans couverture

Soudain, seuls de Isabelle Autissier

critiqué par Clacla44 - (31 ans)
10 etoiles
L'aventure...
Je viens de lire mon premier livre écrit par Isabelle Autissier. Je vous le recommande vivement. L'écriture est très agréable. L'histoire se déroule sans longueur. Les personnages sont finement décrits. A travers ce couple, l'auteur nous offre une analyse psychologique...

sans couverture

Le Feu et la Fureur - Trump à la Maison Blanche de Michael Wolff

critiqué par Djo88 - (31 ans)
7 etoiles
confirmation
Ce livre a été écrit pour confirmer ce que tous le monde sait déjà, l'instabilité de Trump, l'introduction de sa famille à la maison blanche et l'opportunisme de son gendre, sans oublier son entourage politique qui s’entredéchire....

sans couverture

Chevaliers d'Emeraude (Les), tome 01 : Le feu dans le ciel de Anne Robillard

critiqué par Djo88 - (31 ans)
7 etoiles
facile à lire
Je pourrais comprendre que le vocabulaire ne soit pas très recherché et que les royaumes sont limite clichés ( les fées, les elfes...) mais je trouve que c'est une bonne saga fantasy quand on veut lire une histoire qui nous...

sans couverture

L'année des fers chauds de Dominique Delahaye

critiqué par Vinmont - (45 ans)
8 etoiles
Chaude année
Le Poulpe vient de recevoir une carte postale de sa Cheryl partie en Belgique visiter un lointain cousin. Or, voici qu'elle lui glisse une information qui titille Gabriel : un ami de la famille vient de se faire assassiner, et l'enquête...

sans couverture

La Guerre des Lulus : La perspective Luigi Tome 2 de Régis Hautière (Scénario), Damien Cuvillier (Dessin)

critiqué par Nathavh - (55 ans)
9 etoiles
La perspective Luigi 2
Second volet de "la perspective Luigi" Que s'est-il passé en 1916 lorsque nos "lulus" ont été arrêtés dans le camp de Holzminden , un camp de prisonniers civils ? Enfin un toit après ce qu'ils ont connu, et à manger tous...

sans couverture

Soif de Amélie Nothomb

critiqué par Nathavh - (55 ans)
9 etoiles
Soif
Donner la parole à Jésus, c'est gonflé ! Amélie l'a fait Elle fait parler Jésus et nous fait imaginer les réflexions qu'il aurait pu avoir les dernières heures de sa vie. Fallait vraiment oser ! On retrouve la plume inimitable d'Amélie...

sans couverture

Le Cri du peuple, tome 2 : L'Espoir assassiné de Jean Vautrin (Scénario), Jacques Tardi (Dessin)

critiqué par Vinmont - (45 ans)
8 etoiles
Gouaille historique
Ce deuxième volume parvient à garder le même niveau que celui brillamment développé dans le premier. C'est juste, c'est beau. L'auteur réussit à nous décrire la Commune dans tous ses aspects positifs ou négatifs, louables ou non. Une réussite....

sans couverture

Rainbow pour Rimbaud de Jean Teulé

critiqué par Vinmont - (45 ans)
7 etoiles
Les Ardennes et le monde
Une bonne idée que ce personnage de Robert qui tel un aventurier va arpenter le monde sur les traces de Rimbaud mais en étant toujours prêt à utiliser la poésie de ce dernier pour améliorer les choses. C'est décalé, un...

sans couverture

Chaleur du sang de Irène Némirovsky

critiqué par Vinmont - (45 ans)
7 etoiles
Le classicisme et le talent
Je ne reviens pas sur le terrible destin d'Irène NEMIROVSKY qui nous a malheureusement sans doute privé de bons ouvrages. cette chaleur du sang est écrit dans un style certes classique mais vraiment beau. L'auteur nous relate différentes histoires pour construire...

sans couverture

Un putain de salopard Tome 1 - Isabel de Régis Loisel (Scénario), Olivier Pont (Dessin)

critiqué par Nathavh - (55 ans)
9 etoiles
un putain de salopard
1972 Kalimboatao, Brésil Charlotte et Christel débarquent au Brésil, elles sont infirmières, elles viennent en mission pour retrouver leur amie Corinne. A l'aéroport, elles rencontrent et sympathisent avec Max qui suite au décès de sa maman est là pour retrouver son père....

sans couverture

Une vie à coucher dehors de Sylvain Tesson

critiqué par Vinmont - (45 ans)
8 etoiles
Les nouvelles aussi....
Sylvain TESSON nous fait voyager avec ses romans et nous fait souvent découvrir des personnages touchants et donne - pour moi - l'occasion de réfléchir. Ce recueil de nouvelles le fait tout aussi bien. C'est certes parfois inégal mais quel recueil...

sans couverture

Le camp des autres de Thomas Vinau

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 64 ans)
6 etoiles
Déçue
Ce livre était un de mes choix dans la catégorie « romans francophones » pour le prix CL2020 – une erreur (pour moi)… Et pourtant, j’avais aimé « Ici ça va » et « Nos cheveux blanchiront avec nos yeux...

sans couverture

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
9 etoiles
A la poursuite de l'ange de la mort
" La disparition de Josef Mengele " d'Olivier Guez (240p) Ed. Grasset. Bonjour les fous de lectures. Josef Mengele, l'ange de la mort, ce médecin SS criminel de guerre. Le vent ayant tourné à la fin de la guerre, c'est muni de faux...

sans couverture

En son absence de Armel Job

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 53 ans)
8 etoiles
Un village Belge
Bénédicte se rend à l'école un matin, et ne rentre pas après sa journée de cours. Sa famille, les amis et voisins sont inquiets, et tout le village bientôt partage la peine des parents et essaie de se rendre utile...

sans couverture

Penss et les plis du monde de Jérémie Moreau

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Comment j’ai mangé ma mère
Immanquablement, cet album rappelle la précédente fiction de Jérémie Moreau, « La Saga de Grimr », fort légitimement récompensée par un Fauve d’Or au Festival d’Angoulême 2018. L’époque et le lieu diffèrent, mais on dénote plusieurs points communs : la...

sans couverture

Rhapsodie italienne de Jean-Pierre Cabanes

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
un monument
« Rhapsodie italienne Roman de Jean Pierre Cabane 726 pages octobre 2019 Comme beaucoup de jeunes italiens, Nino et Lorenzo se retrouvent sous les drapeaux en 1915 contre l' Autriche... La vie et leur histoire personnelle ont conduit l'un et l'autre à s'enrôler. Ils ne se connaissaient...

sans couverture

Un livre de martyrs américains de Joyce Carol Oates

critiqué par Blue Cat - (55 ans)
8 etoiles
On cherche tous une mama...
A la suite des excellentes critiques précédentes, je confirme que ce livre est intéressant, instructif, intelligent et bien construit. L'auteure Joyce Carol Oates maîtrise son art, elle est un écrivain contemporain majeur. . Au-delà du sujet de l'avortement aux USA, mon...

sans couverture

Les Braises de Sándor Márai

critiqué par Kostog - (47 ans)
9 etoiles
Les chandelles brûlent jusqu'au bout
Dans ce court roman, Sándor Márai nous convainc, si nous en doutions encore, que l'amitié trompée brûle autant qu'un amour déçu. Elle brûle et ne guérit pas, s'enrichissant simplement de strates de ruminations qui ne sont pas raisons. Je n'ai...

sans couverture

Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
Une vie en lambeaux..
Roman autobiographique d’une femme, Violaine Huisman qui retrace son existence d’enfant avec sa mère, Catherine Cremnitz, ainsi que la vie tumultueuse de cette dernière, dont la beauté sera sa perte. Elle changera 7 fois de nom au gré,...

sans couverture

Les fils de Wang Lung de Pearl Buck

critiqué par Monocle - (tournai - 60 ans)
7 etoiles
Le roi est mort !
Wang-Lung, le vieux patriarche est mort. Ses biens sont répartis à ses trois fils : la moitié pour l'aîné, le reste pour le cadet et le benjamin. Fils n°1 vivra sans trop rien faire, que...

sans couverture

Rêves oubliés de Léonor De Récondo

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
5 etoiles
Déception
"Rêves oubliés " de Léonor De Récondo ( 169p) Ed. Sabine Wespieser. Bonjour les fous de lectures…. Oh Non !!! Petite déception pour ce livre de Léonor De Récondo 1936... il ne fait pas bon être républicain en Espagne. Le tyran Franco s'installe, la révolte...