Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Yoko Tsuno, tome 16 : Le dragon de Hong Kong de Roger Leloup

critiqué par Kabuto - (Craponne - 57 ans)
7 etoiles
Rencontre
Yoko est à peine arrivée à Hong Kong qu’un monstre marin l’attaque ! Elle décide alors de découvrir l’origine de cette créature. L’aventure qui oscille entre enquête et action, reste fidèle à l’esprit de la série mais l’intérêt particulier de...

sans couverture

Le coup de lune de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
6 etoiles
Au cas où...au Gabon ?
Si ce roman rend admirablement l’atmosphère de ce pays, le personnage principal par son manque de personnalité peut-être… diminue un peu l’attrait à cette histoire ou l’on sent un peu trop ce Joseph-Timar ballotté comme un bouchon de...

sans couverture

La chambre des époux de Éric Reinhardt

critiqué par Nathavh - (53 ans)
6 etoiles
Mi figue mi raisin
Oh que j'avais adoré "L'amour et les forêts" et que j'avais hâte de le rencontrer à la libraire Chapitre.be de Louvain-La-Neuve. J'avais adoré la lecture du premier chapitre et "La chambre des époux" a rejoint ma PAL dès la rentrée littéraire,...

sans couverture

Au revoir et merci de Jean d' Ormesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Les confessions d'un intellectuel nanti
En 1966, Jean d'Ormesson représentait l'intellectuel nanti, dilettante assumé, tenté par le journalisme et la critique et dont les écrits littéraires n'arrivaient pas à percer. Il s'est donc dit qu'il devait abandonner et passer à autre chose, tout en devant...

sans couverture

Mille femmes blanches de Jim Fergus

critiqué par DE GOUGE - (Nantes - 61 ans)
8 etoiles
Ca décoiffe !
Franchement, un livre que, bêtement, je n'aurais pas lu si on ne me l'avait offert. Et j'aurais eu tort... Je m'attendais à du grand guignol à l'américaine et découvre un épisode historique, bien camouflé, parce que si "anti politiquement...

sans couverture

La porte de Magda Szabó

critiqué par DE GOUGE - (Nantes - 61 ans)
10 etoiles
Déconcertant en diable !
Quel drôle d'ouvrage qui nous est offert ! De l'émotion pure : la rencontre de deux femmes, l'employeur et l'employée qui transcendent tous les clichés. Petit à petit, on découvre Emerence, étrange femme, pleine de générosité et de gênantes certitudes....

sans couverture

Elise et Lise de Philippe Annocque

critiqué par CHALOT - (69 ans)
10 etoiles
Un conte d’aujourd’hui
Ne cherchez ni la fée, ni la sorcière, ni le bon ou le truand ! L’auteur conte la rencontre de deux filles quasi identiques qui vont se chercher, se trouver et rester proches, très proches. Lise et Elise, d’ailleurs… C’est à la...

sans couverture

Un artiste du monde flottant de Kazuo Ishiguro

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
La nostalgie des transitions et de la bohème
Cet artiste se remémore avec une émotion non contenue les phases de fragilité de sa carrière, alors qu'il recherchait à asseoir une notoriété, les changements de paradigmes d'une époque à une autre, ses différentes résidences, jusqu'à celle qu'il a récemment...

sans couverture

Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky

critiqué par Buck - (Rennes - 29 ans)
7 etoiles
L’ascenseur émotionnel dans le métro (le métro ascensionnel ?)
Un ami fan du genre post-apocalypse m’a conseillé ce livre pur débuter ce genre. Ça y est, j’avais l’opportunité de lire du « post-apo ». On commence l’histoire avec Artyom, notre héros que l’on va suivre tout au long des...

sans couverture

L'écume des jours de Boris Vian

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)
8 etoiles
Quelle langue!!!
Quelle langue ! A part la belle histoire d'amour entre les différents protagonistes, Boris Vian nous entraîne par ses jeux de mots qui sont loin d'être gratuits, souvent composés de deux signifiants différents, comme  agents d'armes : surimpression d'agents et gendarmes, avec...

sans couverture

La horde du contrevent de Alain Damasio

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
10 etoiles
Au vent mauvais...
Alain Damasio (1969- ) est un écrivain français de science-fiction. Son premier roman "La Zone du dehors" s'est vendu à plus de 50 000 exemplaires. Son second livre "La horde du contrevent " est récompensé par le grand...

sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
7 etoiles
Pas parfait, mais un bel effort tout de même
En rentrant de l’école, Sophie trouve une étrange missive dans sa boîte aux lettres... ainsi commence un échange épistolaire, puis un dialogue, puis une sorte de quête qui reboucle sur la question initiale : qui suis-je ? Jostein Gaarder a fait...

sans couverture

Stabat Murder de Sylvie Allouche

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 37 ans)
7 etoiles
Même critique...
Je partage tout à fait l'avis de la critique principale, tant pour les qualités (maîtrise du milieu décrit, ambiance, caractère des personnages secondaires, parmi les policiers notamment) que pour les éléments qui m'ont moins plu (caricatures, clichés, fin dont on...

sans couverture

Mordre au travers de Virginie Despentes

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
8 etoiles
Dérangeant
J'ai lu ce livre il y a longtemps, suivant la lecture de "Baise-moi" et "Les chiennes savantes". Il a survécu peut-être par hasard au déménagement et à la liquidation de ma bibliothèque et je viens de le relire. A cette...

sans couverture

La Pierre de lumière, tome 3 : Paneb l'Ardent de Christian Jacq

critiqué par Lilule - (baalon - 44 ans)
6 etoiles
la suite
J’ai bien aimé comme toujours même si j'ai trouvé quelque passages un peu longs. Mais je vous promets une fin qui vous marquera. Pour ma part, il a des passages qui auraient pu être supprimés. Je sais que l'auteur veut...

sans couverture

Georgina Kincaid , tome 1 : Succubus blues de Richelle Mead

critiqué par Lilule - (baalon - 44 ans)
8 etoiles
Qui résistera à Georgina ?
Je vous le dit la force du mal que je préfère. Ce n'est pas le vampire, ni le démon mais le succube. J’adore Georgina, tiraillée entre son démon intérieur et ses principes. Mais aussi qui a tué ce vampire et...

sans couverture

Le Sphinx des glaces de Jules Verne

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
L'enigme de Gordon Pym
Plus que l’exploration des Terres du Sud, qui ne semble pas être la motivation principale des protagonistes, Le sphinx des glaces pourrait se résumer comme l’histoire d’une expédition de secours destinée à retrouver les survivants d’un navire qui s’est perdu...

sans couverture

Le Tailleur de pierre de Camilla Läckberg

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
1 etoiles
Désolant
Second livre de cette auteure, pris rapidement après la lecture du premier (L'enfant allemand). A la troisième page, j'ai eu l'impression de relire l'ouvrage précédent et je me suis posé des questions. Non, j'avais bien en main "Le tailleur de...

sans couverture

La conquête des îles de la Terre Ferme de Alexis Jenni

critiqué par Zegatt - (30 ans)
1 etoiles
Un récit bancal dans un univers mal maîtrisé
Alexis Jenni, prix Goncourt 2011 pour L’Art français de la guerre, a récemment publié une aventure en plein cœur du XVIe siècle, entreprenant de raconter l’expédition de Cortés au Mexique et la chute de l’Empire aztèque dans La conquête des...

sans couverture

Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit de Jean d' Ormesson

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 68 ans)
6 etoiles
Tout était dit
J'ai commencé ce livre au titre prémonitoire le jour de la mort de Jean d'Ormesson. Si le style est toujours aussi brillant, il faut reconnaître que l'on n'y apprend pas grand chose qui n'ait déjà été abordé dans les précédents...

sans couverture

Hommage à la Catalogne : 1936-1937 de George Orwell

critiqué par Thorpedo - (38 ans)
10 etoiles
Une oeuvre forte et une analyse assez remarquable de la guerre d'Espagne
Quelle belle surprise ! Caché derrière 1984 et la ferme des animaux, ce récit d'Orwell est probablement son œuvre la plus personnelle. Ce qui est frappant, au delà d'un style littéraire toujours aussi puissant et maîtrisé (et d'une excellente traduction), c'est la...

sans couverture

La nuit la plus longue de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (61 ans)
9 etoiles
16ème opus Dave Robicheaux
Précisons d’emblée que Dave Robicheaux, détective de New Iberia, dans le sud de la Louisiane, pas si loin de New Orleans, est le personnage récurrent de James Lee Burke. La Louisiane étant son Etat natal, James Lee Burke y consacre l’essentiel...

sans couverture

Les oiseaux de bois de Aslı Erdoğan

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
7 etoiles
Istanbul, ma belle
Les critiques précédentes sont tellement bonnes que j'ai peu à ajouter.. Ce qui m'a frappé, c'est la noirceur de l'écriture.. et la saleté qu'elle ajoute lorsqu'elle décrit l'environnement de ces personnages.. Ils vivent tous dans les déchets comme s'il fallait...

sans couverture

Facteur pour femmes de Didier Quella-Guyot (Scénario), Sébastien Morice (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Bel album et beau moment de lecture !
Voilà, nous sommes encore dans les célébrations de la Grande Guerre, celle qui a été une colossale boucherie, celle dont les tranchées font encore froid dans le dos et il faut bien admettre que de très nombreuses bandes dessinées qui...

sans couverture

Robe de marié de Pierre Lemaitre

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
9 etoiles
Hitchcock is back!
Extrait: "Ce qui inquiète, c'est l'accumulation. Oublier... non, ce n'est pas ça... Perdre une pilule ? La prendre deux fois sans s'en rendre compte ? Faire des achats incohérents, oublier l'endroit où l'on a garé sa voiture, ne plus savoir...

sans couverture

Peur noire de Harlan Coben

critiqué par Coper - (34 ans)
9 etoiles
De bons ingrédients
Cet opus de MB quitte le milieu sportif comme le titre le laisse supposer, aucune allusion à un quelconque sport créant une intrigue bien ficelée et différente des autres tomes. Probablement mon tome préféré de la série....

sans couverture

L'arracheuse de dents de Franz-Olivier Giesbert

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)
6 etoiles
Un peu de tout
Lucile Bradsock est un personnage hors du commun. Elle traversera la révolution française, son chemin croisera celui de Louis XVI, mais aussi de Fouquet, de Robespierre et d’autres. Puis elle traversera l’océan sur un...

sans couverture

Sur l'épaule de la nuit de David Lelait-Helo

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
10 etoiles
La douceur de l'immortalité
Le résumé de l'éditeur est alléchant : "Le petit garçon l'a bien compris: cette vieille dame aux cheveux de neige n'a rien d'ordinaire. C'est une fée, avec des soleils plein la tête, une mamie silencieuse qui, sur un lit d'hôpital,...

sans couverture

Chanson douce de Leïla Slimani

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
3 etoiles
Empoisonné
Conte effroyable qui n'a rien d'une chanson douce. On est révulsé par cette nounou d'apocalypse qui sous des dehors de bonne fée domestique, produit dès les premières pages du livre l'irréparable. Ce livre se lit comme une autopsie. Le style...

sans couverture

Mauvaise base de Harlan Coben

critiqué par Coper - (34 ans)
6 etoiles
Autour d'Esperanza
Une nouvelle aventure qui quitte "un petit peu" le milieu sportif pour se concentrer autour de son associée accusée du meurtre d'un joueur de Base-Ball. Une nouvelle histoire pour continuer à suivre la vie de MB. ...

Page 1 de 7 Suivante Fin