Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

La chorale des maîtres bouchers de Louise Erdrich

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
4 etoiles
Déçue
Bonjour les lecteurs …. Abandon , jeté d'éponge à mi-lecture !!! Ce livre végétait dans ma Pal depuis 2007.. Souvent sorti, souvent rangé au fin fond de la pile.. Je ne sais pas, l'instinct me disait que ce livre n'était pas fait...

sans couverture

Les assassins de la 5e B de Kanae Minato

critiqué par Badzu - (versailles - 43 ans)
5 etoiles
Un bon moment
Ce roman japonais, assez court, se lit d'une traite et m'a fait passer un agréable moment. Mais la qualification de polar est pour moi trompeuse, oui il y a crime mais s'ensuit une vengeance bien plus qu'une enquête. Le découpage de...

sans couverture

Marcher droit, tourner en rond de Emmanuel Venet

critiqué par Peche07 - (60 ans)
9 etoiles
Jubilatoire, incisif et juste... Oui
Je partage l'avis précédent. En parcourant ce roman à une voix, fort bien écrit, on se surprend vite à envier le héros. Qu’il soit atteint du syndrome d’Asperger est juste anecdotique C’est surtout le prétexte d’un roman sans concession,...

sans couverture

Le meurtre de Roger Ackroyd de Agatha Christie

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
9 etoiles
Vous prendriez bien une citrouille ?
Ce roman de la reine du crime est vraiment un de ceux dont le dénouement est le plus surprenant et mérite donc bien de figurer dans le palmarès de l'auteur. Pour ma part je n'ai eu aucun mais vraiment aucun...

sans couverture

L'illusion comique de Pierre Corneille

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Une pièce baroque sublime
La pièce s'ouvre sur une atmosphère mystérieuse. Pridamant ne sait plus où est son fils Clindor. Après avoir cherché vainement cet être cher et avoir sollicité des nombreuses personnes, il en vient à demander de l'aide à un magicien dépeint...

sans couverture

Poupée volée de Elena Ferrante

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
cruella chez les bisounours
Sur une plage de la côte ionienne, Nina prend le soleil. C'est une jeune mère, particulièrement jolie, qui aime tendrement sa petite fille Elena, âgée de trois ou quatre ans. Entre elles, une poupée de chiffon, dont elles s'occupent ensemble...

sans couverture

Thérèse Desqueyroux de François Mauriac

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
6 etoiles
Une criminelle dans un milieu bourgeois
Mauriac dépeint souvent des personnages pris dans un carcan psychologique ou social. Il y a souvent ce sentiment d'étouffement qui envahit le lecteur face à des codes sociaux stricts ou des valeurs. Il y a aussi le poids de la...

sans couverture

Ce que cache ton nom de Clara Sánchez

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
nazis dans le rétro
Julián, un vieux chasseur de nazis argentin, retiré des "affaires". Sandra, une jeune femme enceinte jusqu'aux yeux, qui hésite à bâtir quelque chose avec son "fiancé". Deux êtres que tout éloigne et qui vont former un tandem improbable, pour le...

sans couverture

300 de Frank Miller

critiqué par Kostog - (46 ans)
9 etoiles
Nous combattrons donc à l´ombre
La bataille des Thermopyles, telle qu´elle s´est déroulée en 480 avant notre ère possède tous les éléments constitutifs de l´épopée. Le récit que nous en fait Hérodote ne laisse aucun doute à ce sujet : c´est la vaillance guerrière des...

sans couverture

Le crépuscule d'une idole de Michel Onfray

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Good bye Dr. Freud!
Après l’avoir vénéré pendant toute sa formation et ses années d’enseignement de la philosophie au point de le classer au hit-parade de ses trois penseurs préférés avec Marx et Nietzsche Michel Onfray a entrepris de déboulonner Freud méthodiquement, lourdement, parfois...

sans couverture

Une longue impatience de Gaëlle Josse

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
Une pépite
Je termine avec beaucoup d'émotion le dernier roman de Gaëlle Josse, lisez-le il est sublime. Nous sommes en Bretagne dans les années 50. Louis 16 ans, le fils d'Anne a disparu. Faut dire que les coups de ceinturon d'Etienne,...

sans couverture

La garde blanche de Mikhaïl Boulgakov

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
7 etoiles
Grande et terrible fut cette année
Vu par la famille Tourbine et ses proches, l’effondrement en quelques mois de l’empire russe, mais aussi pour de longues décennies de la nation ukrainienne, entre les coups de boutoir de l’armée allemande, l’émergence des bandes armées nationalistes et la...

sans couverture

Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Rude mais nécessaire et bien écrit
Le sujet s'avère rude, les descriptions subséquentes du même acabit, mais ces dernières présentent le mérite d'informer de la manière dont se passent les prélèvements d'organes sur les corps en vue des dons, de celle dont le projet est annoncé...

sans couverture

Rêver de Franck Thilliez

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
8 etoiles
rêve et réalité
Abigaël Durnan souffre de narcolepsie et de cataplexie : elle se retrouve assez souvent dans un état second entre rêve et réalité. Abigaël est une psy qui travaille dans un bureau de police. Son entourage ? Familial, sa fille Léa et son...

sans couverture

L'héroïne de Michel Zévaco

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 36 ans)
8 etoiles
L'héroïne
J'ai lu "l'héroïne" dans l'édition Bouquins où le roman est précédé par "le Capitan" du même auteur que j'ai déjà lu et qui se passe lui aussi dans la même période, si "le capitan" se termine par la prise de...

sans couverture

Marie d'en haut de Agnès Ledig

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
7 etoiles
Un amour improbable
Tout les sépare, si ce n'est leur seul point commun, celui d'avoir été massacrés par la vie. Le hasard va les faire se rencontrer, et tout naturellement s'opposer. Puis progressivement ils vont découvrir leur amour. Un amour réciproque où chacun va...

sans couverture

La nuit a dévoré le monde de Pit Agarmen, Martin Page

critiqué par Ayor - (46 ans)
6 etoiles
Pas transcendant
Très peu d’action dans cette œuvre, là n’est pas l’objectif. Le choix des zombies n’est qu’un prétexte, un choix parmi d’autres, afin d’introduire le personnage principal dont la fin de l’humanité telle qu’on la connaît l’amène à une inévitable introspection...

sans couverture

Stardust de Neil Gaiman

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
5 etoiles
moyen
Joli mais beaucoup d'ennui. C'est un beau rêve mais ça traîne souvent en longueur et un peu trop gnangnan pour moi. Peut et à mieux fait....

sans couverture

L'océan au bout du chemin de Neil Gaiman

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
8 etoiles
le conteur en action
Superbe. Plus léger et envoûtant que ses romans moins courts et plus connus, plus abouti que ses œuvres s'adressant surtout aux enfants Gaïman ressuscite l'art du conte s'il en était besoin. Longue nouvelle chapitrée troublante, se lisant facilement. Sans prétention...

sans couverture

Violent Cases de Neil Gaiman (Scénario), Dave McKean (Dessin)

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
8 etoiles
waouh la claque
Dense dans la narration comme le graphisme. Mon premier McKean acheté en soldes dans un grande surface à Londres parce que j'avais entendu dire que Gaïman était un auteur de fantasy. Pour ceux qui ne connaissent pas Neil Gaiman c'est un auteur...

sans couverture

Un été avec Homère de Sylvain Tesson

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 72 ans)
10 etoiles
très bon
J'avais écouté et aimé l'émission à la radio en 2017. Aussi ai-je acheté le livre dès sa sortie ; on me l'a offert, donc, j'ai offert mon exemplaire à quelqu'un d'autre... Et, franchement, ça donne du punch ! Et...

sans couverture

L'Idiot de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
8 etoiles
pas si idiot quoique mais idiot mais non mais si
hé bien, autant Crime et Châtiment je l'avait lu d'une traite autant ce livre m'a fait semblé un marathon. J'ai dû m'accrocher, pas par manque de plaisir à lire mais pour l'intrigue et la complexité des intrigues, le nombre de personnages...

sans couverture

Ces glucides qui menacent notre cerveau de David Perlmutter

critiqué par Guyw777 - (61 ans)
10 etoiles
très pertinent
Je lis ce livre avec grand intérêt. Les révélations à propos de notre alimentation sont surprenantes mais se recoupent avec d'autres informations que j'avais déjà reçues d'un médecin averti il y a plusieurs années... C'est très pertinent, très bien documenté et...

sans couverture

Le Prince à la petite tasse de Emilie de Turckheim

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
Un joli partage
C'est un récit de vie, un partage avec nous lecteurs d'une expérience de vie magnifique qui nous est proposé. Emilie de Turckheim, Fabrice son mari et leurs deux enfants Marius et Noé ont accueilli le temps d'une grossesse, un jeune afghan...

sans couverture

Dans les bois de Harlan Coben

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 62 ans)
4 etoiles
Grande déception
Que ce fut pénible d'arriver au bout du livre. Un amalgame d'histoires au sein d'une histoire fait que j'ai été vite lassé de l'intérêt à porter à l'intrigue. Finalement, comme dans la plupart des séries télévisées, il n'est pas besoin de...

sans couverture

Un animal doué de raison de Robert Merle

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 70 ans)
9 etoiles
Fa et Bi
De Robert Merle, je n’avais jamais lu -dans ma jeunesse- que le seul « Malevil ». Non pas parce que ce classique m’avait déplu -que du contraire si je me souviens bien- mais parce que la concurrence des grands auteurs...

sans couverture

Martin Eden de Jack London

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
4 etoiles
Ennui garanti
Une œuvre très académique, idéale lecture pour punir un étudiant qui a fait une bêtise ou à résumer comme travail de vacances. On est donc loin des romans d’aventure de l’auteur ; certaines sources prêtent d’ailleurs des accents autobiographiques à...

sans couverture

Le Trône De Fer - L'Intégrale : Tome 1 de George R. R. Martin

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
3 etoiles
Zzz Zzz
Que c'est lourd, pesant et ennuyeux. Je ne suis pas sûr que la traduction soit seule fautive, le style est juste inexistant ou alors pompeux sans raison, alambiqué et retombant à plat quand pas choquant par une rugosité lexicale et...

sans couverture

Expressions latines expliquées de Paul Desalmand, Yves Stalloni

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Un bijou dans le genre
Plus de 200 expressions latines usuelles qui ont, peu ou prou, encore cours dans la langue française, agrémentées d’une explication souvent humoristique et toujours de bon aloi. A tel point que sa lecture m’a donné le goût de retâter du...

sans couverture

Vernon Subutex 3 de Virginie Despentes

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
6 etoiles
ah euh hé!
Avec les 2 premiers tomes les personnages et situations sont bien installés. Cela continue dans la veine sans trop se répéter et on a envie de savoir la conclusion. toujours et encore plus portraitiste au vitriol de l'époque les situations...

Page 1 de 7 Suivante Fin