Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Lignes de vie de Graham Joyce

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 51 ans)
7 etoiles
Envers et contre tout
Chronique d'après-guerre d'une famille anglaise plutôt atypique, "Lignes de vie" nous offre plusieurs facettes. Cassie, jeune femme écervelée et plutôt délurée, donne du fil à retordre à sa famille, six sœurs et sa mère. Prenant la vie à bras le corps,...

sans couverture

Inch'Allah, tome 1 : Le Souffle du jasmin de Gilbert Sinoué

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
7 etoiles
Sous le joug occidental
Les accords de Sykes-Picot et la déclaration Balfour ont profondément bouleversé le paysage moyen-oriental après le démantèlement de l'empire ottoman. Un bouleversement dont l'onde de choc n'a toujours pas fini de faire trembler la région. Gilbert Sinoué nous relate ces évènements...

sans couverture

Claude Gueux de Victor Hugo

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Intéressant
Claude Gueux est emprisonné pour vol. Dans l’établissement pénitentiaire, il se lie d’amitié avec un certain Albin. Jaloux de cette amitié, le directeur décide de les séparer. Désespéré par le sort, le forçat décide de supprimer ce bourreau qui est...

sans couverture

Contes carnivores de Bernard Quiriny

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Excellent !
Bernard Quiriny, docteur en droit, originaire de Bastogne, nous livre ici quatorze nouvelles fantastiques, oniriques, décalées. J’ai tout particulièrement apprécié : « L’épiscopat d’Argentine » : un évêque possède deux corps bien séparés que découvre sa gouvernante. « Qui habet aures …...

sans couverture

Concours pour le Paradis de Clélia Renucci

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Une commande de tableau pour le palais des Doges
Une partie du palais des Doges ayant brûlé, les patriciens de Venise, soit la caste nobiliaire qui la dirige, décident de lancer un concours de peinture, destiné à commander un tableau de très grand format représentant le Paradis. Domenico Tintoretto,...

sans couverture

Eclipses japonaises de Éric Faye

critiqué par LesieG - (CANTARON - 52 ans)
10 etoiles
Très surprise
J'ai pris un peu ce roman par contrainte dans le cadre d'un autre prix littéraire, que dire d’autre que j’ai adoré cette histoire tirée de faits réels même si parfois on s’y perd un peu à cause du nom des...

sans couverture

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

critiqué par LesieG - (CANTARON - 52 ans)
10 etoiles
Magnifique découverte
Ce roman est écrit avec beaucoup de poésie. Il y a très peu de chapitres, l’histoire coule au travers de descriptions, d’images et parfois même de répétitions mais ce jeu d’écriture qui normalement ne me plait pas, donne ici une dynamique...

sans couverture

La chambre des merveilles de Julien Sandrel

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
5 etoiles
Pas convaincue
Bonjour les lecteurs …. Voici un livre que certains qualifieront de "page-turner", d'autres de " feel good" …. mouais mouais !! Thelma est ce qu'on appelle une carriériste. Thelma, comme le dit la chanson," a fait un bébé toute seule" et est la...

sans couverture

Chroniques birmanes de Guy Delisle

critiqué par Coper - (35 ans)
8 etoiles
Le regard d'un expatrié
Une bonne lecture instructive et drôle. A replacer dans son contexte politique de l'époque (vis-à-vis de Aung San Suu Kyi) mais une bonne manière de découvrir le pays du côté de l'expat....

sans couverture

Chanson douce de Leïla Slimani

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
7 etoiles
Suivi d'un parcours
Les critiques précédentes font une description satisfaisante de ce livre. Je l'ai lu avec un intérêt soutenu. Pendant la première moitié du livre, il y a une progression de la tension entre la nounou, les enfants et les parents qui...

sans couverture

La tresse de Laetitia Colombani

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
8 etoiles
Quand on nage parmi les requins... mieux vaut ne pas saigner !
Un joli roman à trois voix. Trois voix de femmes, trois destins, trois histoires que tout sépare et pourtant le hasard est parfois de la partie. La vie comporte ses épreuves mais quand on est femme...

sans couverture

Si la gauche savait : Entretiens avec Georges-Marc Benamou de Georges-Marc Benamou, Michel Rocard

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
7 etoiles
Conversations avec un ancien premier ministre
Georges-Marc Benamou, journaliste proche de François Mitterrand, s’est livré à une série d’entretiens avec Michel Rocard, au cours de l’année 2005. Le résultat est ce livre, passionnant à bien des égards. L’ancien premier ministre y retrace sa jeunesse, ses premiers...

sans couverture

La femme brouillon de Amandine Dhée

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
Exutoire
A l’image de ce livre, ma chronique va être brève. En effet, il faut moins d’une heure pour terminer ce petit récit composé de micro chapitres. Je ne peux donc pas m’étendre par peur de trop en dire. Dans ces quelques...

sans couverture

La punition de Tahar Ben Jelloun

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
10 etoiles
A lire
Bonjour les lecteurs ... ATTENTION … COUP DE COEUR ! Je ne le dirai jamais assez .. Découvre, lisez Tahar Ben Jelloun. Chacun de ses récits est une pépite. Ce livre est un témoignage .. celui de l'auteur qui s'est retrouvé 19 mois...

sans couverture

Le rouge et le noir de Stendhal

critiqué par Matinyoupi - (118 ans)
4 etoiles
C'est ça un chef d'œuvre ?
Je ne comprends certainement rien à la littérature, car je n’apprécie pas du tout Le Rouge et le noir alors qu'il s'agit d'un chef d'œuvre de la littérature française. D’accord, c’est bien écrit et la première partie en Franche Comté était...

sans couverture

Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand

critiqué par Nickie - (57 ans)
2 etoiles
Bad
Bon j'aurais dû me méfier, j'avais trop entendu parler de ce livre, acheté un jour à la va-vite; je l'ai commencé, après quelques chapitres j'ai arrêté ma lecture, quelque temps plus tard je me suis dit: peut-être suis-je...

sans couverture

Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne

critiqué par Coper - (35 ans)
8 etoiles
Drôle mais un peu long
Ce roman graphique est drôle et instructif. Je regrette juste quelques passages un peu trop techniques et longs....

sans couverture

Ziyi de Jean-Luc Cornette (Scénario), Jürg (Dessin)

critiqué par Coper - (35 ans)
9 etoiles
Un "conte" sur un monde chaotique porté par un petit être naïf
Ziyi (cela semble être le nom de ce "héros") est un petit personnage naïf entre animal et extraterrestre, cela reste à la libre interprétation de chacun. Après sa capture par des humains, il réussit à s'enfuir et, durant son parcours, le...

sans couverture

Charlie Chaplin : Le rêve de Adolphe Nysenholc

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Chaplin a-t-il vécu son rêve ?
Avec cet essai Adolphe Nysenholc, grand spécialiste de Charlot et auteur de nombreux ouvrages de référence sur ce personnage et son créateur, cherche à démontrer toute la part de rêve qu’il y a dans l’œuvre et dans la vie de...

sans couverture

Ambiguïtés de Elliot Perlman

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
8 etoiles
Conquise
Bonjour les lecteurs …. Et voici terminé ce roman à tiroirs qui m'a permis de découvrir cet auteur australien Tout part d'un fait divers: Simon, ancien instituteur au chômage, qui ne s'est jamais remis du départ de son ex, va enlever le...

sans couverture

J'ai perdu Albert de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
3 etoiles
Pas aimé du tout
L'histoire d'une jeune femme habitée par l'esprit d'Einstein. Grâce à cet esprit supérieur elle devient une médium célèbre appréciée pour la justesse de ses prédictions. Un jour l'esprit la quitte sans préavis pour aller migrer dans l'esprit d'un...

sans couverture

Point cardinal de Léonor De Récondo

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
Thème dans l’air du temps.
Oui, le changement de sexe est un thème dans l’air du temps. Comme si « l’on » voulait banaliser la chose, la faire entrer dans le rang. Ca ne me parait pas pour ma part d’une si grande importance si...

sans couverture

Kill or be killed T01 de Ed Brubaker (Scénario), Sean Phillips (Dessin)

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
9 etoiles
sans peur sur la ville
Avant tout pour ceux qui ne connaissent pas le travail de Ed Brubaker sachez que c'est un auteur spécialisé dans le polar et qu'avec le dessinateur Sean Philips ils ont raflé de nombreux prix au fil de plusieurs collaborations heureuse. Je...

sans couverture

Contre toute attente de Linwood Barclay

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
chinoiseries
Un polar d’exception, magistralement adapté et interprété à la télévision sous le titre "L’accident". Tout commence avec un accident mortel sur une bretelle d’autoroute, causé par une voiture à l’arrêt dans laquelle on retrouve au volant le corps de Sheila,...

sans couverture

La serpe de Philippe Jaenada

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
6 etoiles
Oui... mais non !
Oui mais non ! Alors... amoureux du "touffu" c'est ici que ça se passe. Henri Girard... ce nom ne vous dit peut-être rien ; son pseudo littéraire était Georges Arnaud. Il a écrit en 1950 "le...

sans couverture

Les jeunes filles de Henry de Montherlant

critiqué par Romur - (Viroflay - 45 ans)
6 etoiles
Liaisons dangereuses, façon Belle Epoque
Pierre Costals, écrivain à succès, est confronté aux fantasmes de lectrices qui ne connaissent de l’amour que ce qu’elles en ont appris dans ses romans. Harcelé de lettres, le silence avec lequel il répond ne suffit pas toujours à les...

sans couverture

Mercure de Amélie Nothomb

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 71 ans)
6 etoiles
Beautés
Amélie Nothomb n’est pas une auteure que je suis assidument (il faudrait être un « grand lecteur » pour aller au rythme de notre romancière belge la plus connue) mais j’ai déjà lu quelques-uns de ses romans et ces lectures...

sans couverture

Le voyage d'Anna Blume de Paul Auster

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 71 ans)
7 etoiles
Now
Cette œuvre est parue aux Etats-Unis en 1987 et a été traduite 2 ans plus tard aux Actes Sud. Lorsque le roman est paru, il a été diversement apprécié, souvent loué, presque toujours considéré comme pessimiste et noir. Les témoignages historiques...

sans couverture

Sans famille de Hector Malot

critiqué par Ayor - (46 ans)
10 etoiles
Pour les jeunes et les moins jeunes
Magnifique histoire que ce classique de la littérature française, d’une tristesse absolue dans son premier tiers, puis de meilleur augure par la suite. L’auteur, au style soigné mais simple à suivre, dépeint les conditions de vie difficiles d’une grande partie de...

sans couverture

Une disparition inquiétante de Dror Mishani

critiqué par Ayor - (46 ans)
4 etoiles
Lent et peu passionnant
Œuvre pour le moins assez lente et peu passionnante finalement car trop régulièrement émaillée de longueurs. Le personnage principal n’a que très peu de charisme, et présente un profil psychologique assez déroutant avec un questionnement perpétuel sur ses capacités à...

Page 1 de 7 Suivante Fin