Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
96 visites
sans couverture

Le joueur de bonneteau de Marc Pirlet

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Une amitié du bout du monde
En 1987, Marc Pirlet, grand voyageur, traverse tout le continent asiatique. Il fait partie de ce qu’on appelait à cette époque les « routards « soit « mi-touristes, mi-aventuriers ou si l’on préfère ni touristes, ni aventuriers ». Sa dernière étape est la mythique Katmandu. Il a pris un an de congé sans solde mais maintenant, il faut rentrer...

122.
96 visites
sans couverture

La mère du printemps. L'Oum-er-Bia de Driss Chraïbi

critiqué par Romur - (Viroflay - 46 ans)
8 etoiles
La conquête
Ceux qui ont lu L’enquête au pays connaissent Raho et son âne. Ils ne seront pas dépaysés par le premier chapitre et la lutte obstinée des Aït Yafelman face à la bureaucratie moderne. Puis nous faisons un grand bond en arrière dans le temps, au moment d’un autre combat mené par les Aït Yafelman pour protéger l’essentiel de leur identité, ancrée...

123.
94 visites
sans couverture

Les espérances planétariennes de Hervé Ryssen

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
L'internationale sera le genre humain
Au fil des années et des vagues d’immigration, les nations européennes se dissolvent peu à peu dans un grand ensemble de plus en plus multi-ethnique. Le monde de demain sera-t-il sans races et sans frontières ? Allons-nous vers un gouvernement mondial qui siègerait à Jérusalem comme le souhaite Jacques Attali ? Pour l’instant, seuls les Occidentaux sont engagés dans ce processus. Historiquement,...

124.
94 visites
sans couverture

L'outrage fait à Sarah Ikker de Yasmina Khadra

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
7 etoiles
Roman policier marocain
Le lieutenant de police Driss Ikker est devenu fou lorsqu’il a appris que sa femme Sarah s’était fait violer. Il l’a découverte un soir où il est revenu plus tôt que prévu ligotée sur son lit, puis s’est fait assommer. Il n’arrive pas à se remettre de cet outrage et mène son enquête solo malgré l’interdiction énoncée par son supérieur...

125.
92 visites
sans couverture

Le cycle de l'Ancien Futur, Tome 1 : Longwor, l'Archipel-Monde de Denis Duclos

critiqué par Kabuto - (Craponne - 59 ans)
7 etoiles
Un joli voyage
Perdu quelque part au large de la Guyane, L’archipel de Longwor n’est connu que de rares initiés ou d’infortunés marins qui s’échouent sur ses côtes. Un dangereux courant empêche tout contact avec notre monde et seuls les Indiens Soroakl connaissent le moyen d’atteindre ces îles mystérieuses. Grâce à leur aide, Augustin Coriac, un jeune aventurier français, rejoint la Majeure. C’est...

126.
92 visites
sans couverture

La Tristesse du Samouraï de Víctor del Árbol

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 66 ans)
6 etoiles
Intéressant mais des longueurs
La femme d'un homme aux grandes ambitions politiques et au passé peu clair, souhaite le faire disparaître pour échapper à son emprise despotique et essayer de se reconstruire. Cette décision est liée à d'autres faits du présent mais tous ont en commun d'être liés entre eux par des actes appartenant au passé, le présent en étant les conséquences. Une succession de personnes...

127.
91 visites
sans couverture

Power de Michaël Mention

critiqué par Vinmont - (45 ans)
8 etoiles
Panthers power
1965, enlisés au Vietnam, les Etats-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières… Vingt millions d'Afro-Américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l'assassinat de Malcom X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party : l'organisation défie l'Amérique raciste,...

128.
90 visites
sans couverture

Révoltée de Evgeniâ Isaakovna Âroslavskaâ-Markon

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
Etrange passionaria
Issue d’une famille aisée d’intellectuels juifs, Evguénia, née en 1902 à Moscou, est diplômée de l’enseignement supérieur. Elle parle quatre langues, le russe, l’allemand, le français et le yiddish, mais a des problèmes avec l’orthographe. D’abord journaliste de gauche, très enthousiasmée par la révolution d’octobre, elle en découvre très vite les limites et la qualifie même de réactionnaire. Très jeune,...

129.
87 visites
sans couverture

Par-delà la pluie de Víctor del Árbol

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 66 ans)
5 etoiles
Erreur de genre, 4ème honnête
Classé dans la série des romans policiers chez l'éditeur, il s'agit là d'une tromperie ou pour le moins d'une erreur basée sur les ouvrages précédents de cet auteur. Ici, nulle enquête, nulle interrogation quant à l'auteur d'un crime. Des cadavres jalonnent le récit mais ils sont anecdotiques dans le déroulement, ils ne sont là que pour décorer, pour justifier une...

130.
87 visites
sans couverture

Proust par lui-même de Pierre Assouline, Marcel Proust

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
L'abécédaire de Proust par lui-même
Pierre Assouline sélectionne des extraits de textes de Marcel Proust, issus de sa littérature et de sa correspondance, en les classant par thèmes, présentés par ordre alphabétique. Le but énoncé en avant-propos est de présenter l'auteur par sa pensée, ce qui nécessite de briser le chronologique. Ces textes éclairent en effet sur la conception de son oeuvre, celle de ses...

131.
87 visites
sans couverture

La dernière nuit de Claude Eatherly de Marc Durin-Valois

critiqué par MAPAL - (73 ans)
4 etoiles
Dommage !...
Ce livre soulève de bonnes questions mais laisse le lecteur sur sa faim car il n'invite pas vraiment à les prolonger par la réflexion, les sujets étant sinon escamotés du moins superficiellement évoqués. Le récit est assez monotone, la situation de départ se répétant jusqu'à un dénouement convenu. C'est dommage car les thèmes et les enjeux étaient bien là. Une photographe de...

132.
87 visites
sans couverture

Chansons d'amour pour ton bébé (1CD audio) de Julie Bonnie, Marine Schneider (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Une chanson douce...
« C’est l’histoire de la première nuit De toutes les mamans, De tous les papas, De tous les humains-aimants Et de tous les bébés glissants. » C’est l’histoire du premier jour de bébé racontée en une dizaine de poésies et huit chansons par Julie Bonnie, Julie qui a déjà écrit et chanté dans « Lala est là ! » l’histoire un peu fantastique d’une petite...

133.
86 visites
sans couverture

Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu de Boualem Sansal

critiqué par Faonta - (Etterbeek - 84 ans)
6 etoiles
intéressante fiction
critique de l'esprit sclérosé de nos sociétés;...

134.
84 visites
sans couverture

La mort vivante de Olivier Vatine (Scénario), Alberto Varanda (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
9 etoiles
Excellent !
Je sais, nous sommes en pleine discussion sur la loi de bioéthique et le sujet est assez grave pour que les Français tentent une fois encore de s’étriper sans prendre le temps de réfléchir avec sérieux, profondeur et respect des autres… Ces sujets sont assez importants pour ne pas les prendre à la légère et en faire seulement des sujets...

135.
83 visites
sans couverture

Les cinq stades de l'effondrement de Dmitry Orlov

critiqué par Vince92 - (Zürich - 42 ans)
4 etoiles
Typologie de l’effondrement
La collapsologie est cette méta-science qui étudie la possibilité de l’effondrement de notre civilisation dans les années ou les décennies qui viennent. Récemment mis à la mode en France avec des auteurs comme Pablo Servigne, mais aussi des activistes comme Greta Thurnberg, les théories de l’effondrement les plus populaires semblent aujourd’hui prendre comme origine l’accélération de la destruction des ressources...

136.
82 visites
sans couverture

Poney flottant: Coma augmenté de Isabelle Wéry

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)
7 etoiles
Un (petit) cheval de bataille
Sweetie Horn, autrice à succès, plongée dans une forme de coma est incapable de communiquer avec le monde extérieur, tout en reprenant conscience. Elle entreprend alors d'écrire à 70 ans, un récit mental de ses années d’enfance. De manière anecdotique, cela implique qu’on est a priori plongé dans une période future. Conçue avant mariage, elle vécut au Pays de Galles...

137.
81 visites
sans couverture

Coluche de Philippe Boggio

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
9 etoiles
C'est l'histoire d'un mec…
Michel Colucci, dit Coluche, est un humoriste et comédien français, né le 28 octobre 1944 dans le 14e arrondissement de Paris et mort le 19 juin 1986 à Opio (Alpes-Maritimes). Fils d’un immigré italien et d’une Française, Michel Colucci grandit à Montrouge. Il adopte le pseudonyme « Coluche » à l’âge de 26 ans, au tout début de sa carrière. En 1975, il...

138.
81 visites
sans couverture

En attendant la neige de Christine Desrousseaux

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
9 etoiles
A qui peut-on se fier ?
Véra a subi un lourd traumatisme. Elle a tué sa mère dans un accident de voiture et se remet d’un coma et des séquelles physiques. Elle décide de se retirer dans un chalet dans la montagne, loin de sa sœur qui la couve trop et de son copain qu'elle n'a pas vraiment choisi. Elle veut se retrouver, se sevrer de...

139.
81 visites
sans couverture

Les très riches heures d'Antoine Naufal, libraire à Beyrouth de Nada Anid

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
4 etoiles
UN AVANT-POSTE DE LA CULTURE FRANÇAISE AU LEVANT.
C’est en 1933 qu’un jeune homme pauvre mais intrépide et fougueux, Antoine NAUFAL (1912 - 1981) fils d’un tailleur qui s’était installé au Liban à son retour de Turquie (il en avait été chassé par les exactions des kémalistes), ouvre, avec très peu de moyens et presque pas de livres… une petite librairie d’à peine 30 mètres carrés, sa particularité?...

140.
79 visites
sans couverture

L'ordre du temps de Carlo Rovelli

critiqué par Cédelor - (Paris - 47 ans)
8 etoiles
Qu'est-ce que le Temps ?
Je suis tombé un jour sur un livre en présentoir, dans une médiathèque, qui m’intrigué par son titre, « L’ordre du temps ». Après un rapide coup d’œil sur la présentation en 4ème de couverture, je me dis « je le prends », alors qu’il n’était pas prévu que je prenne un livre dans cette médiathèque, ayant déjà un autre...

141.
79 visites
sans couverture

Histoire du Luxembourg des origines à nos jours de Jean-Marie Kreins

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
8 etoiles
40.000 ANS D’HISTOIRE EN… 124 PAGES!
Jean-Marie KREINS (Chargé de cours à l’Université de Luxembourg), nous propose ici un livre très factuel, très bien documenté, et solidement ancré sur certaines dates clefs de l’histoire du Grand-Duché de Luxembourg, pour nous en retracer la longue et tumultueuse histoire! C’est très bien écrit, cela se lit facilement, un peu comme un roman, d’ailleurs ce n’est pas sans vaguement...

142.
79 visites
sans couverture

Les Foley de Annie-Claude Theriault

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
8 etoiles
Sarracenia purpurea
La sarracenia purpurea est une plante sans racines. Elle réussit à survivre grâce à ses filaments qu’elle entremêle aux rhizomes des autres. C'est ainsi qu’elle survit à l’instar du nénuphar, volant même la vedette à son entourage à cause de la beauté de ses fleurs. À partir de ce préambule botanique, l’auteure trace la survie de cinq Irlandaises en terre...

143.
77 visites
sans couverture

Pour un selfie avec lui de Sam Riversag

critiqué par Unchiendehors - (51 ans)
10 etoiles
Une peinture douce amère de la difficulté d'aimer et d'être aimée.
Au-delà du chrono rassurant de la couverture et du style léger et humoristique, Sam Riversag crée la surprise avec le roman "Pour un selfie avec lui", une peinture douce-amère de la difficulté d'aimer et d'être aimée, en déployant des trésors d'invention dans un ballet méta-narcissique. Son écriture amusée, complice ou consternée, s'attache à décrire la malédiction d'une femme idéaliste, animée...

144.
76 visites
sans couverture

Le petit bluff de l'alcootest de Jean-Bernard Pouy

critiqué par Vinmont - (45 ans)
8 etoiles
Hercule poivreau
Un grand-père, une nuit, est ramassé par les gendarmes avec plus de 2 grammes d'alcool dans le sang. il explique que ce sont des satanistes qui lui ont fait ingérer de force tout cet alcool. Armand, grand rocker devant l'éternel, dans le corps et dans l'âme, correspondant local d'un quotidien breton, se lance dans une enquête aussi absurde que dérisoire. Les...

145.
76 visites
sans couverture

L'affaire Nobel de Olivier Truc

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
2 etoiles
TOUT ÇA POUR… ÇA?
Novembre 2017, un des plus grands quotidiens suédois publie une enquête choc. En pleine ère #MeToo, dix-huit Suédoises accusent une des personnalités culturelles les plus en vue de Stockholm de harcèlement sexuel et de viol. Il est Français et surtout connu pour être l’époux de la poétesse Katarina FROSTENSON, un des dix-huit membres de l’Académie suédoise… Oui, celle qui remet...

146.
75 visites
sans couverture

Etre maire en Béarn : Du seigneur à l'entrepreneur de Colette Moreux

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
10 etoiles
Regard acéré sur l'évolution de la ruralité française
Sociologue franco-québécoise, Colette Moreux a atterri à l'Université de Pau. Elle a utilisé ce poste pour effectuer une étude sociologique de la mairie d'une commune proche, surnommée Labarthe, pendant plusieurs mandats de deux maires différents. Elle y a découvert que le premier maire, Sébastien, (1965-1977) a poursuivi dans le village la tradition issue directement du Moyen-Âge. Attaché au village depuis des...

147.
74 visites
sans couverture

Lucrèce: Archéologie d'un classique européen de Pierre Vesperini

critiqué par Grandgousier - (54 ans)
8 etoiles
Lucrèce, à rebours du mythe
De rerum natura (De la nature des choses) n'est pas l'un des textes fondateurs de la modernité occidentale nous explique dans cet essai Pierre Verperini. L'auteur démonte ce mythe et étrille ses promoteurs pour nous en proposer une lecture plus en résonance avec les failles de notre monde contemporain. Je cite Pierre Vesperini: "Réintroduire les auteurs du passé, non pas...

148.
73 visites
sans couverture

Luxembourg capitale à la belle époque de Victor Eischen, Henri Kugener

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
8 etoiles
LUXEMBOURG-VILLE A LA BELLE ÉPOQUE
En 1989 deux auteurs luxembourgeois le professeur Victor EISCHEN et le Dr. Henri KUGENER, voulant que tout un chacun puisse posséder une documentation rapide et vivante de la ville de Luxembourg, décidèrent de réaliser une sorte de « vue globale »de Luxembourg-Ville autour de 1900. Le résultat en est ce magnifique livre, riche en illustration avec notamment une impressionnante série de...

149.
72 visites
sans couverture

Patte de velours de Frédéric H. Fajardie

critiqué par Vinmont - (45 ans)
8 etoiles
Polar un peu déjanté
Un magistrat jeté d'un huitième étage, un fleuriste crucifié à un arbre en pleine rue, une call-girl tirée au mortier lourd, un malfrat russe pendu au dépôt du palais de justice…. tout ceci pour un total de 22 cadavres en quelques jours… Quel lien entre tous ces crimes? C'est la question que le héros de ce livre se pose. il est...

150.
71 visites
sans couverture

La structure de la bulle de savon de Lygia Fagundes Telles

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
7 etoiles
Une belle découverte
Inconnue de moi jusqu'ici, c'est avec ce recueil de nouvelles originalement publié en 1978, que j'ai abordé l'oeuvre de cette grande dame de la littérature brésilienne. 'La Structure de la bulle de savon' est composé de neuf récits, neuf histoires exhibant un tel caractère d'authenticité que je ne serais pas surpris d'apprendre qu’ils aient pu être inspirés par les expériences...

Début Précédente Page 5 de 5