Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
139 visites
sans couverture

Cro Magnon, aux origines de notre humanité de Marcel Otte

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)
8 etoiles
L'homme de cro-magnon c'est pas du bidon
Le titre de ma critique est un peu facile, je le concède, mais c'est que j'avais tout le temps cette chanson de mon enfance en tête : https://www.youtube.com/watch?v=vB9r79LrBgQ C'est après voir lu l'essai passionnant "Sapiens : une brève histoire de l'humanité" (critiqué sur le site, ici, http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/48581 ) que j'ai eu envie d'en savoir plus sur nos ancêtres très lointain. Cet...

122.
138 visites
sans couverture

Le passager du Polarlys de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 65 ans)
8 etoiles
L’appel du large.
Le navire Polarlys quitte Hambourg pour Kirkenes en traversant la Mer du Nord. Durant la nuit, le conseiller de police Von Sternberg est assassiné dans sa cabine. Dans ses poches, le capitaine trouve un article de presse annonçant la mort d'une jeune Parisienne qui gravitait dans le milieu des « Montparnos ».Le capitaine du navire, Petersen, à peine assisté par...

123.
137 visites
sans couverture

De la confiture aux cochons de Véronique Marcotte

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)
7 etoiles
New York, New York
Ce roman fait ressortir l’importance des rapports humains. S’ils se rompent, certaines victimes deviennent très vulnérables. Dans les cas de dépendances affectives, le pire est à craindre. Véronique Marcotte aborde dans ses romans ces liens qui unissent à autrui. Avec De la confiture aux cochons, elle examine deux exemples de femmes larguées de leurs amarres. En structurant l’œuvre sous deux...

124.
137 visites
sans couverture

Urbi et orbi de Olivier Merle

critiqué par Pascale Ew. - (50 ans)
8 etoiles
Au départ, ils étaient douze...
Ce roman décrit le début des communautés chrétiennes après la crucifixion de Jésus en 30 et le martyr d'Etienne en 31, en majeure partie grâce à Paul. L'auteur met l'accent sur les dissensions entre Paul qui tente de convertir tous azimuts, quitte à ce que les païens ne suivent pas les règles juives, dont la circoncision et le respect des...

125.
137 visites
sans couverture

La traversée du dimanche de Boris Schreiber

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)
8 etoiles
Une névrose obsessionnelle comme si vous y étiez
Une névrose obsessionnelle comme si vous y étiez (publication originale1987, Prix Sainte Beuve)) Béator se répète inlassablement qu'il doit rendre visite à sa mère qui vit en maison de retraite, ce dimanche, particulièrement parce que c'est son anniversaire. Mais que de circonvolutions pour se persuader qu'il ne peut le faire parce que... parce que quoi au fait. Il trouvera de nombreuses...

126.
136 visites
sans couverture

La confession de la lionne de Mia Couto

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)
8 etoiles
Déroutant et envoûtant à la fois
L'auteur nous confie dans une note liminaire avoir puisé son inspiration dans des circonstances auxquelles il fut directement confronté dans le cadre de ses missions professionnelles: les attaques d'un village isolé, par des lions mangeurs d'hommes. De ces évènements tragiques et de la fréquentation de leurs acteurs, il tire un récit étrange et envoûtant, une fable troublante dans laquelle on ne...

127.
136 visites
sans couverture

A coucher dehors - volume 2 de Aurélien Ducoudray (Scénario), Anlor (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
6 etoiles
trop de rebondissements !
Fin de l'histoire avec ce second volume d'ailleurs très (un peu trop, même) riches en péripéties, où Amédée se démène sans compter pour retrouver le jeune Nicolas. C'est d'ailleurs le problème principal de ce second opus : le nombre de rebondissements finit par nous faire perdre pied dans cette aventure. Autant dans le premier volume, la volonté de faire du Audiard...

128.
135 visites
sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.25 de Hiromu Arakawa

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
5 etoiles
Le sacrifice
Tandis qu’en surface le chaos est complet, le piège se referme sur Alphonse, Edward, Izumi, le colonel Mustang et Hohenheim: le Père de tous les homonculus les a réunis de force dans les souterrains d'Amestrys pour les sacrifier afin d’accéder à l'immortalité absolue. Cette fois, malgré le courage de Mei Chang qui se porte à leur secours, la situation paraît...

129.
134 visites
sans couverture

Histoires de Marie-Hélène Lafon

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
4 etoiles
A côté de la plaque
En une vingtaine de nouvelles, Marie-Hélène Lafon tente de donner une sorte d'aperçu du monde campagnard et de villes moyennes dans des régions un peu délaissées. Pour moi, le coup est raté. Il y a d'abord les récits. A part "Alphonse" et peut-être "Jeanne" qui m'ont retenu et intéressé, aucune des autres nouvelles ne m'a présenté une situation ou...

130.
133 visites
sans couverture

Les anges ne reviendront pas de Firouz Nadji-Ghazvini

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
7 etoiles
Ils ont tué les poètes
Firouz Nadji-Ghazvini a quitté l’Iran en 1985, déjà au temps du shah il était inquiété par la censure. Il n’était pas à proprement parler impliqué dans la vie politique du pays mais il dénonçait les atteintes aux droits de l’homme et les injustices. Il a écrit ce livre en 2002, mais il en situe l’action au moment où tout va...

131.
131 visites
sans couverture

Coup de foudre & Quiproquos (Bay Village t. 1) de Tamara Balliana

critiqué par Alapage - (44 ans)
8 etoiles
Un petit chick-lit surprenant...
Voici un premier tome qui m'a agréablement surprise... Amy a hérité du petit café de sa tante lors de son décès. Elle aurait pu le vendre, mais au lieu de cela, elle a quitté son emploi afin de poursuivre le travail de celle-ci et d'emménager dans le logement se trouvant au-dessus du commerce. Depuis, sa vie se résume à servir...

132.
131 visites
sans couverture

La guerre de l'hydre de Jacques Martel

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)
10 etoiles
Excellente héroïc-fantasy française.
En virtuose de la narration, dans la lignée de David Gemmell, Jacques Martel nous offre un roman d'Héroic fantasy flamboyant et subtil dans lequel il tisse les fils machiavéliques d'une intrigue au final percutant. C'est par cette phrase que l'éditeur nous présente le dernier roman de Jacques Martel. C'est donc à un retour aux sources de la Fantasy que nous...

133.
131 visites
sans couverture

Sans équipage de Claude Raucy, Jean Morette (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
9 etoiles
Douleur d'enfance
« frère ô frère à quoi bon ces tempêtes ces nuages comme des taupinières dans un ciel sans étoiles » Que d’amour faut-il avoir dans le cœur pour s’adresser ainsi à un frère certainement disparu beaucoup trop vite « on dit en latin que tu vogues avec les anges » On sent que ce frère n’était pas qu’un frère qu’il était beaucoup plus, quelque chose comme un...

134.
130 visites
sans couverture

Orchidea de Cosey

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Une bd très émouvante
C'est avec "Le Voyage en Italie",une belle réussite de Cosey, un des meilleurs albums qu'il ait signé. Je viens de relire, plusieurs années après l'avoir acheté, ce one -shot et le charme opère toujours autant. Le thème de cette histoire (qui prend la forme de road-movie), des enfants (plutôt des adultes) à la recherche de leur vieux père parti en vadrouille, est...

135.
130 visites
sans couverture

Batman - tome 1 - The Dark Prince Charming de Marini

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
8 etoiles
On ne dit pas non à Batman!
Au début de l’histoire nous sommes à Gotham-City et nous retrouvons Batman et son antithèse le Joker. Celui-ci vient justement de commettre un cambriolage dans une bijouterie, et de s’enfuir avec ses hommes de main, au volant d’une camionnette. Il est rapidement pris en chasse par la police et par… Catwoman, qui comptait réaliser le même cambriolage et considère donc...

136.
129 visites
sans couverture

L'Année Stratégique 2018 - Analyse des enjeux internationaux de Pascal Boniface

critiqué par Colen8 - (76 ans)
7 etoiles
Vers une redistribution des cartes
L’incertitude côté américain depuis l’élection de Donald Trump, côté britannique en raison du Brexit, la mollesse de l’UE partiellement rassurée par l’élection du président Macron, n’ont eu d’effet ni sur le terrorisme ni sur les conflits armés depuis un an. La volonté protectionniste américaine affichée en direction des pays latino-américains et par sa dénonciation du TPP (traité de partenariat transpacifique)...

137.
129 visites
sans couverture

Sur les pas de Simenon de Collectif

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)
9 etoiles
Bonnes nouvelles
« Onze nouvelles dont certaines évoquent un roman, un personnage de Simenon, d’autres, écrites à la manière de … » : 1. Maurice Detry : « Un mur si blanc ». Un homme tue sa femme, puis sa vieille voisine. *** 2. Bruno Brel : « L’homme au chapeau noir ». Et si c’était un clin d’œil à Simenon ? *** 3. Siska...

138.
129 visites
sans couverture

Ar-Men: L'enfer des enfers de Emmanuel Lepage

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
10 etoiles
L'Enfer des enfers !
Cela finit par devenir une habitude, celle d'acheter "le dernier Lepage", les yeux fermés. Et bien, encore une fois, je n'ai nullement été déçu par son nouveau one-shot dédié au célèbre phare au large de l'ïle de Sein, Ar-Men, justement surnommé "l'Enfer des enfers". Emmanuel Lepage ne se contente pas ici de retracer l'histoire de la construction difficile du phare, à...

139.
128 visites
sans couverture

Sœur Emmanuelle de Paul Dreyfus

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
9 etoiles
Un personnage hors norme
Qui était Sœur Emmanuelle, née Madeleine Cinquin le 16 novembre 1908 à Bruxelles (Belgique) et morte le 20 octobre 2008 à Callian (Var, France), souvent surnommée la « petite sœur des chiffonniers » ? Une religieuse de Notre Dame de Sion enseignante qui fit ses premières armes en Turquie puis en Egypte, et qui fut même naturalisée égyptienne à partir de 1991. Elle...

140.
127 visites
sans couverture

FullMetal Alchemist Vol.24 de Hiromu Arakawa

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
King Bradley contre-attaque
Le poste de commandement du Quartier Général est pris par surprise par les troupes de Briggs, emmenée par le Capitaine Buccaneer et Izumi Curtis. Les soldats loyalistes sont à deux doigts de déposer les armes quand King Bradley, que tout le monde croyait mort dans un attentat, fait un retour fracassant, et inattendu, à la porte du Palais Présidentiel. Il...

141.
127 visites
sans couverture

Le naufragé du Zocalo de Fabrizio Mejia Madrid

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
6 etoiles
Vivre à Mexico
« Il faut recommencer. Oublier ces cinq années ne sera pas possible… Je quitte à jamais les lieux. Ou qui sait ; ici, on ne peut jamais dire que l’on ne retournera pas au point de départ. » Le point de départ, c’est à Mexico dans un appartement minable coincé entre une pompe à essence et une gargote ou des...

142.
126 visites
sans couverture

Bellevue de Claire Berest

critiqué par Pacmann - (Tamise - 52 ans)
6 etoiles
Crise d’angoisse extrême d’une trentenaire
Ce roman bien construit n’est pourtant pas une œuvre littéraire qui a marqué la rentrée littéraire de 2016, car peu critiqué et donc sans doute aussi peu lu. Claire Berest raconte dans un langage parfois très cru la mésaventure d’Alma, une trentenaire qui, à l’échéance de son anniversaire, sombre dans un délire qui la pousse à la fois...

143.
126 visites
sans couverture

L'autre côté de nulle part de Jean-Pierre Fontana

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)
8 etoiles
À ne pas manquer…
En classant livres et papiers d’un oncle défunt, un homme tombe sur un très étrange manuscrit… En Afrique, Tarz'an, l’homme-singe, suit à distance une colonne d’hommes blancs partis à la recherche d’une ville souterraine… Un Martien aussi caoutchouteux qu’indiscret, débarque à l’improviste chez un couple qui n’arrive plus à s’en débarrasser… Chaque fois que la Ville s’agite, Erwin le Serviteur...

144.
126 visites
sans couverture

Luftballons T02: Defcon de Jean-Pierre Pécau (Scénario), Maza (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
9 etoiles
Une uchronie d'espionnage de qualité !
Avant d’aller plus loin dans la présentation de cette série Luftballons, il est important de rappeler que le scénariste est un spécialiste de l’uchronie, qu’il revendique d’en écrire et d’y prendre plaisir… Mais l’uchronie ce n’est pas de l’histoire, c’est un jeu scientifique avec l’histoire. On se positionne à un moment clef et on imagine que les choses ne se...

145.
126 visites
sans couverture

Air sol de Greg Thorez

critiqué par Nathavh - (53 ans)
9 etoiles
Air sol un vol hors du commun
Arnold Archambault embarque à Sydney à bord d'un vol de la compagnie Air Sol, il s'apprète à vivre un long vol car il va traverser la planète pour rentrer chez lui à Montréal. Nous sommes le vendredi 13 avril, il est 13h04 lorsqu'il ouvre les yeux réveillé par l'odeur de la nourriture réchauffée. Les repas vont bientôt être...

146.
126 visites
sans couverture

La femme de Saint-Pierre de Armel Job

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)
9 etoiles
Âmes sensibles s'abstenir !
Des passages du Nouveau Testament vu par Armel Job. Ou plus précisément par ceux qui ont vu ou côtoyé le « prophète » Jésus : des romains, la femme de Simon-Pierre, Marie de Magdala, etc. J’ai particulièrement apprécié : « Un homme appelé Joseph », « La promesse », « La femme de Saint-Pierre ». Mais ce n’est pas de...

147.
125 visites
sans couverture

Les Pêcheurs de Chigozie Obioma

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)
10 etoiles
Prophétie fatale
Avec "Les pêcheurs" finaliste du Man Booker Prize 2015, Chigozie Obioma, jeune écrivain nigérian (30 ans), exilé aux Etats-Unis, signe là un premier roman en tous points remarquable: une histoire saisissante qui vous happe d'un bout à l'autre et nous entraîne hors des sentiers battus de la littérature contemporaine, servie par un art étonnamment consommé de la narration. Tout commence par...

148.
124 visites
sans couverture

Jack Wolfgang - tome 1 - L'entrée du Loup de Stephen Desberg (Scénario), Henri Reculé (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
4 etoiles
N'est pas Blacksad qui veut
Je n'ai pas totalement été conquis par cette aventure animalière qui souffre essentiellement de s'inscrire dans la période post "Blaksad", qui a marqué le genre il y a quelques années. Même si le postulat de départ (égalité entre les hommes et les animaux, grâce au "tofu", un aliment ), est assez intéressante, l'intrigue ne m'a pas enthousiasmé outre mesure. Pourtant, l'idée de...

149.
124 visites
sans couverture

Edelweiss de Cédric Mayen (Scénario), Lucy Mazel (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Que la montagne est belle!
Je ne m'attendais pas du tout à une telle bande dessinée lorsque j'en ai débuté la lecture. Les auteurs nous offrent un très belle chronique familiale, entre 1947 et les années 80. Histoire d'un couple que tout oppose, histoire d'amour touchante et émouvante tout au long de ces années. Avec comme fil rouge, la montagne. Cédric Mayen y aborde également la condition des...

150.
122 visites
sans couverture

La plus grande lettre du monde de Nicole Schneegans

critiqué par Flo29 - (45 ans)
5 etoiles
Pas emballée
Nicolas est un garçon d'une dizaine d'années qui vient de perdre sa grand-mère. Dérouté par ce deuil, il décide d'écrire à sa future femme ses espoirs et ses désespoirs. Cela s'appellera "la plus grande lettre du monde". Ce petit roman est très facile à lire, mais personnellement je n'ai pas vraiment accroché. L'enfant est attachant et naïf. Cependant l'intrigue est un...

Début Précédente Page 5 de 5