Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
128 visites
sans couverture

Le diable en pantoufles de Romane Biron

critiqué par Nathavh - (53 ans)
8 etoiles
Original
Un premier roman publié chez Maelström Reevolution, une maison d'éditions de mon plat pays. La couverture interpelle, des bondieuseries, le poids d'une éducation catholique et du homard ! Étrange, non ? N'oubliez pas que nous sommes en Belgique, le pays du surréalisme ! Le visuel est très réussi et reprend à merveille les éléments de ce...

122.
128 visites
sans couverture

Chère Mrs Bird de AJ Pearce

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Une suite à venir?
Emmeline, alias Emmy, rêve depuis toujours d'être reporter de guerre. Alors qu'elle envoie sa candidature pour un poste au Evening Chronicles, elle croit être près de réaliser son rêve. Ce n'est que lors de sa première journée de boulot, qu'elle réalise qu'en fait elle sera assistante pour le magazine féminin Woman's Friend. Faut bien commencer quelque part n'est-ce pas? Au...

123.
128 visites
sans couverture

Il me cherche ! Comprendre ce qui se passe dans son cerveau entre 6 et 11 ans de Isabelle Filliozat, Anouk Dubois (Dessin)

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 32 ans)
10 etoiles
Il me trouve !
A travers cet ouvrage, Isabelle Filliozat, psychothérapeute française, s'emploie à traiter plus particulièrement la période des 6-11 ans, et des problématiques liées à cet âge. Malgré un apport neuroscientifique pour décoder les comportements de nos enfants, ce livre reste facile d'accès, apportant des réponses efficaces et efficientes, tout en faisant preuve de bon sens. L'ouvrage est aéré et agrémenté d'illustrations...

124.
128 visites
sans couverture

L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa

critiqué par Tanneguy - (Paris - 78 ans)
7 etoiles
Histoires de familles russes
Dans les premières pages figure un arbre généalogique multiple qui s'étend sur plusieurs générations : avant la révolution de 1917, après la mort de Staline en 1953, après la mort de l'URSS en 1990. Ce n'est pas du luxe car le récit de l'auteur va passer allégrement d'une période à une autre. Accrochez-vous ! Le personnage central semble être Nora qui...

125.
128 visites
sans couverture

Maigros se marie de Eric Dejaeger

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Mariage d'humour
En 2011, lors de la rédaction de la première partie de la Saga Maigros, « Lauteur » avait laissé le célèbre poulet pochtron carolorégien dans une bien mauvaise position mais aussi au milieu d’un gué qu’il n’avait toujours pu franchir. Il n’avait toujours pas réussi à trousser sa belle collègue du commissariat, non qu’elle soit particulièrement prude mais elle voulait...

126.
127 visites
sans couverture

Dans l'ombre de Arnaldur Indridason

critiqué par Pierraf - (Lyon - 60 ans)
6 etoiles
Où est Felix ?
4ième de couverture: "La mort a été immédiate. Une balle dans la tête. Aucune trace de lutte n'est relevée dans ce modeste appartement de Reykjavík. Le seul détail troublant est une croix gammée tracée sur le front de la victime. Très vite, en cet été 1941, les soupçons se portent sur les soldats étrangers venus contrer l'expansion nazie. Les enquêteurs Flovent...

127.
127 visites
sans couverture

Angel/Dust de Aoi Nanase

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
4 etoiles
Une ébauche de série.
Yuina est une adolescente discrète et manquant quelque peu d'assurance. Sa vie est bouleversé par l'arrivée de Seraph, un ange guerrier venu d'une autre dimension, qui lui propose d'accepter un mystérieux contrat. Difficile de savoir quoi penser de ce one-shot. Le dessin est superbe, très maîtrisé, mais l'histoire est on ne peut plus nébuleuse. On ne comprend pas vraiment ce...

128.
126 visites
sans couverture

Toutes blessent, la dernière tue de Karine Giebel

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
7 etoiles
Une esclave moderne
Karin Giebel nous a habitués à des romans policiers traditionnels, avec des meurtres, des vols, des viols, des enquêtes policières, des thrillers psychologiques. Ici, bien que le suspense soit de mise, l'intrigue n'est pas réellement policière. Le thème du livre est l'esclavage moderne. Et, malgré ce que l'on peut croire, il est encore bel et bien présent dans nos pays...

129.
125 visites
sans couverture

Le bruit du monde de Stéphanie Chaillou

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
8 etoiles
A découvrir
Bonjour les lecteurs .... Voici 160 pages qui se dévorent ... Marie-Hélène, dite Marilène, est née dans une famille pauvre et habite un hameau pauvre. La pauvreté, Marilène n'en souffre pas et ne s'en rend pas compte de suite. Sa petite enfance est paisible, tout va changer avec l'entrée en classe " prépa". Elle prend conscience de son milieu " rétréci", des armes différentes des...

130.
125 visites
sans couverture

Pas de Julien Bosc

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
8 etoiles
La poésie comme une écriture pas à pas sur le "chemin suffoquant du cercle"
Cette mince plaquette est composée de poèmes lapidaires en très courts vers libres. Comme chez Guillevic, le souci premier de l’auteur est d’introduire le silence dans la respiration naturelle du poème pour permettre une résonance entre les mots, très soigneusement choisis (parfois à la limite de la préciosité dans le recours à un vocabulaire spécialisé, presque technique). Usant rarement du...

131.
125 visites
sans couverture

Judge Anderson: Shamballa de Alan Grant, Arthur Ranson (Dessin)

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
10 etoiles
Un voyage au-delà des portes de la perception
Ce roman graphique à l'histoire très riche nous parle de la lutte fraticide entre Juge Anderson et cet ex-Archange et Prince des Ténèbres aux voies si détournées, Satan, – ou du moins sa parfaite figure représentée... Or, le fait que SHAMBALLA nous change des manies de cet abruti de Juge Dredd (tout en permutant l'intrigue sur cette protagoniste féminine si sensible...

132.
123 visites
sans couverture

Un vitrail de plus de Brigitte Fontaine, Richard Laillier (Dessin)

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
8 etoiles
Brigitte Fontaine... Autrice...
On connaît presque tous Brigitte Fontaine pour ses chansons aux paroles pour le moins baroques, mais je ne savais pas qu'elle avait écrit de nombreux romans chez Flammarion, L'écarlate, des récits et textes aux éditions des femmes, Seghers, Le Seuil-Archimbaud, Actes-Sud, des pièces de théâtre principalement aux Belles-Lettres Archimbaud. Une vingtaine de publications composent sa bibliographie. Si je rentre toujours avec...

133.
122 visites
sans couverture

Le livre des maîtres du monde de Robert Charroux

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Curieux
En se basant sur les observations d’objets volants non identifiés, d’étranges monuments dont personne ne peut dire la destination, de constructions enfouies n’appartenant à aucune civilisation connue et de tablettes ou hiéroglyphes censés représenter des cosmonautes ou des vaisseaux spatiaux, Robert Charroux bâtit une thèse selon laquelle les débuts de l’humanité seraient bien antérieurs aux Sumériens ou aux Egyptiens. Pour...

134.
121 visites
sans couverture

Mission confidentielle de Lee Child

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 61 ans)
4 etoiles
A vite oublier...
...heureusement, le contenu creux aide beaucoup. OK, un page-turner c'est fait pour pas se prendre la tête et tourner rapidement les pages. Une intrigue sans beaucoup d'intérêt dans un monde "politico-militaro-policier" (le mot existe depuis maintenant !), dans une ville perdue des States, avec une caserne, un train, des bars, des quartiers pauvres qui côtoient d'autres quartiers moins pauvres. Des meurtres,...

135.
121 visites
sans couverture

Harmonie (Sorcières & Chasseurs t. 2) de Charlotte Munich

critiqué par Alapage - (45 ans)
9 etoiles
Aussi bon que le premier tome!
Le syndicat des praticiennes se retrouve avec une nouvelle présidente à sa tête et du côté des chasseurs Satie fut également remplacé. Est-ce pour le mieux? Quel impact cela aura-t-il sur Leila et la communauté des sorcières? Depuis qu'Elizabeth est à la tête du syndicat, un nouveau mouvement prend vie. Elle a fait une alliance avec les chasseurs afin de cesser...

136.
120 visites
sans couverture

Baba Segi, ses épouses, leurs secrets de Lola Shoneyin

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 82 ans)
2 etoiles
Cu-cuche ou chef-d'oeuvre ?
Ce livre est formidable ! Il a reçu le prix du meilleur livre africain, du meilleur livre écrit par une femme, du meilleur premier livre, etc, etc. Et il a été traduit dans toutes les langues. Hé bien moi je l’ai trouvé cu-cuche et pour tout dire, à peu près nul ! Comme presque toujours dans les livres écrits par des femmes,...

137.
119 visites
sans couverture

La vérité attendra l'aurore de Akli Tadjer

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
8 etoiles
SOUVENIRS D'EN FRANCE
Mohamed est ébéniste au passage du Grand-Cerf à Paris. Il n’a pu résoudre l’énigme, la grande douleur de la disparition de son frère Lyes. Celle-ci est intervenue pendant les années de la guerre civile qui opposa les Islamistes du GIA à l’armée algérienne, causant la mort de plusieurs centaines de milliers d’Algériens. Le roman débute par la description d’une photo...

138.
119 visites
sans couverture

Haroun al-Rachid et le temps des Mille et Une Nuits de André Clot

critiqué par Elko - (Niort - 41 ans)
7 etoiles
Derrière le mythe
Haroun al-Rachid est resté comme l’un des plus grands monarques d’un des plus grands empires à son apogée. Et comme tout monarque du Haut Moyen Âge, à l’instar d’un Charlemagne, la légende a pris le pas sur la réalité. André Clot est historien et nous livre un livre d’historien. Pas de récit romancé selon une chronologie illustrant un destin. Non, une...

139.
118 visites
sans couverture

Le bonheur par le travail de Michel Godet, Marc Mousli

critiqué par Colen8 - (76 ans)
8 etoiles
Le cerveau s’use si l’on ne s’en sert pas
La conclusion de ces quelques chroniques biographiques n’est pas aussi affirmative que le titre le laisse entendre. Sans être représentatives en soi celles-ci illustrent le parcours de femmes et d’hommes anonymes ou connus qui se sont épanouis dans la vie professionnelle après y être entrés sans vocation particulière mais sans a priori non plus. Ce bonheur qu’ils reconnaissent serait-il celui...

140.
118 visites
sans couverture

Dusk de Sébastien Bouchery

critiqué par Ayor - (45 ans)
9 etoiles
Un western de qualité
Excellent roman que ce western où suspense et ambiance se révèlent les meilleurs atouts. Le suspense est impeccable et les révélations finales, malgré quelques invraisemblances, tiennent leurs promesses. Quant à l’ambiance, glaciale et oppressante, elle plonge pleinement le lecteur parmi ces hommes et femme aux histoires intéressantes et complexes, chargées pour certaines d’une grande richesse historique. Ce parcours dans les...

141.
116 visites
sans couverture

Bonsaï Passion de Ken Norman

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Tout un art
Cultiver les bonsaïs, ces arbres nanifiés et élevés dans des poteries, demande du soin, de la minutie et un grand respect des équilibres naturels. C’est un art qui apparut d’abord en Chine avant d’être introduit au Japon et d’être maintenant répandu partout dans le monde. L’auteur de cet ouvrage est lui-même un passionné d’origine britannique, un des plus grands spécialistes...

142.
116 visites
sans couverture

Numéro 11 de Jonathan Coe

critiqué par Sundernono - (Nice - 35 ans)
7 etoiles
Un Jonathan Coe pur jus
Le numéro 11 renvoie, bien entendu, au domicile du ministre de l'Économie britannique. Enfin, c'est aussi celui du bus où vient se réchauffer une chanteuse oubliée, en ces temps de crise. Mais peut-être s'agit-il de l'adresse de cette maison où deux gamines découvrent un étrange cadavre. À moins qu'il ne désigne la table où, lors d'un dîner de gala, un...

143.
115 visites
sans couverture

La Bosco de Julie Mazzieri

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
4 etoiles
En route vers des funérailles
La Bosco est décédée. Que fera la famille ? Il faut parcourir la région compris entre Wotton et Chesterville dans la région des Bois-Francs. C’est avec un chauffeur particulier que l’on tentera de se rendre au lieu de la sépulture en s’arrêtant dans un hôtel en cours de route. Il n’y a pas grand-chose à comprendre lors de ce trajet....

144.
115 visites
sans couverture

Rapatriés de Néhémy Pierre-Dahomey

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
6 etoiles
L’énergie du désespoir
L’énergie du désespoir : c’est peut-être cela finalement qu’exprime, avant tout,Rapatriés, le premier roman de Néhémy Pierre-Dahomey. Celle qui incarne le livre, c’est Belliqueuse Louissaint, la protagoniste principale, une mère de famille haïtienne, habitant un quartier déshérité de la banlieue de Port-aux-Prince, où se sont fixés ceux qui ont échoué dans leur tentative de quitter l’île pour des contrées plus accueillantes....

145.
114 visites
sans couverture

Mär Volume 03 de Nobuyuki Anzai

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
6 etoiles
Début de la guerre.
Pendant que l'Échiquier commence à mettre le monde de Mär Heaven à feu et à sang, Ginta et Jack doivent se perfectionner en vue d'affronter l'organisation maléfique. Phase classique du genre, l'entraînement des deux compères occupe la plus grande place de ce volume et on peut dire que Nobuyuki Anzai ne s'est pas vraiment foulé, usant d'un stratagème narratif éculé,...

146.
112 visites
sans couverture

Bel Canto de Ann Patchett

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 62 ans)
9 etoiles
Une prise d’otages…
La présentation de l’éditeur n’en dit pas trop : « Quelque part en Amérique du Sud, une réception somptueuse donnée en l'honneur d'un puissant industriel japonais réunit des hôtes de marque autour de la célèbre cantatrice américaine Roxane Coss. Alors que s'égrènent les dernières notes du récital de la diva, une bande de guérilleros armés jusqu'aux dents investit les lieux. A...

147.
111 visites
sans couverture

Mär Volume 02 de Nobuyuki Anzai

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
9 etoiles
Le sens de la quête.
Ginta et Babbo, accompagnés de leur nouvel ami Jack, se sont mis en route, mais chacun pour des raisons différentes. Ginta souhaite trouver un moyen de retourner dans notre monde, Babbo veut retrouver la mémoire, et Jack souhaite les remercier de l'avoir aidé. Mais Babbo est un Ärm rarissime, notamment parce qu'il peut parler, ce qui attire toutes les convoitises,...

148.
110 visites
sans couverture

Dernière pute avant la fin du monde de Marsault

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)
8 etoiles
Du mauvais goût en veux-tu en voilà
Marsault récidive dans le mauvais goût...c'est le moins qu'on puisse dire. Au point qu'en lisant la première histoire, je me suis dit qu'il allait très (trop) loin... Celui qu'on présente le Gotlib de droite est talentueux, son trait franc, dynamique et très caractéristique témoigne qu'on a là un excellent dessinateur. Et finalement, si parfois le lecteur a l'impression que...

149.
108 visites
sans couverture

Les fusiliers marins dans la division Leclerc de Raymond Maggiar

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Epique
En novembre 1942, une poignée de jeunes Français d’Afrique du Nord veulent en découdre avec les nazis. Armés par les Anglo-américains fraîchement débarqués, ils deviennent le « bataillon Bizerte », puis le RBFM, (régiment blindé de fusiliers marins). Ils sont formés au Maroc, dotés de matériel puis intégrés dans la 2ème DB du général Leclerc, sous le commandement du capitaine de frégate...

150.
108 visites
sans couverture

Dernière danse de Mary Higgins Clark

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Agréable moment de lecture...
Les parents de Kerry étant partis pour le week-end, celle-ci en a profité pour faire une petite soirée entre amis au bord de la piscine avant qu'ils ne partent tous pour leur première année à l'université. Par contre, elle n'avait pas prévu que la soirée se terminerait ainsi. Comme bien souvent, Kerry s'est disputé avec son petit copain, Alan. Kerry aimait...

Début Précédente Page 5 de 5