Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
93 visites
sans couverture

La mer qui prend l'homme de Christian Blanchard

critiqué par Krysaline - (Paris - 53 ans)
9 etoiles
Une vraie réussite pour cette 1ère découverte!
Raz de marée ? Lame de fond ? Ce sont les premiers mots qui me viennent spontanément à l’esprit pour exprimer mon ressenti à propos de ce thriller aux accents du grand large et contre toute attente, j’ai été littéralement « emportée » dans cet univers. Pourtant pas ma « tasse de thé » à la base, ayant une phobie...

122.
91 visites
sans couverture

Google contre WikiLeaks de Julian Assange

critiqué par Colen8 - (77 ans)
6 etoiles
Android, meilleur atout de la géopolitique américaine ?
Sans être des plus récents le message de l’australien d’origine Julian Assange, fondateur de WikiLeaks l’un des sites agissant comme lanceur d’alerte, est clair et même terrifiant si l’on va au terme de son argumentation(1). Sous couvert d’œuvrer pour le bien commun la Silicon Valley appuyée par le renseignement américain qui alimente la diplomatie des Etats-Unis, par son lobby militaro-industriel...

123.
91 visites
sans couverture

Le visage de Maât de Lauren Haney

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
6 etoiles
Trafic sur le Nil
Bak est lieutenant à Bouhen, une bourgade perdue au sud de l'Égypte, durant le règne d'Hatchepsout. Alors qu'il vient tout juste de résoudre une enquête, son supérieur, Thouti, lui fait part de la volonté du pharaon de démanteler un réseau de contrebande d'ivoire qui transiterait par la région. Peu enchanté à cette idée, Bak se met tout de même à...

124.
91 visites
sans couverture

Metropolis de Osamu Tezuka

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
6 etoiles
Un récit maîtrisé.
Dans le futur, l'apparition de mystérieuses taches noires à la surface du Soleil pourraient menacer à terme l'Humanité. Parallèlement à ces évènements, Mitchii, un robot à l'apparence humaine incroyablement perfectionné, prend vie. Et si tout était lié ? "Metropolis" est une oeuvre essentielle dans la carrière de Tezuka. Graphiquement très maîtrisé, le récit s'avère aussi très consistant, très fluide, et...

125.
91 visites
sans couverture

Ce n'était qu'une simple promesse de Yann Déjaury

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Jeunesse et secret
1995, Bretagne, six amis passent leurs vacances ensemble. Grande insouciance, petits bonheurs, l'envie de ne jamais se séparer et une promesse scellée dans le granit: celle de se retrouver dans 20 ans, qu'importe les aléas.2015, la vie les a rattrapés et, le jour venu, un seul a tenu son engagement. Malgré cet acte manqué, il organise un séjour ludique dans...

126.
90 visites
sans couverture

Federico Fellini - Le métier de cinéaste de Rita Cirio

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Des entretiens avec Fellini sur son métier
Federico Fellini se livre dans une série d'entretiens avec une journaliste italienne, au sujet de son métier. Un long chapitre est consacré aux acteurs, les autres aux producteurs et aux artisans, le premier revenant sur ses débuts. Ces échanges livrent déjà en eux-mêmes toute une série d'anecdotes et informations relatives à la conception en amont et au tournage de ses...

127.
89 visites
sans couverture

Le roman de Napoléon de Dimitri Merejkovski

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
10 etoiles
Histoire et psychologie
J'ignorais complètement l'existence (1865-1941) de cet écrivain russe jusqu'à la découverte hasardeuse de ce livre dans une solde de bibliothèque municipale. Il est totalement oublié aujourd'hui, comme absent de ce site, en dépit de la notoriété reconnue de son vivant. Wikipédia m'apprend qu'il a été l'auteur de nombreux "récits" historiques très célèbres à leur époque et qu'il a vécu en...

128.
88 visites
sans couverture

Comme elle l’imagine de Stéphanie Dupays

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Amour et monde virtuel
Laure est professeur de littérature, spécialiste de Flaubert. C'est via les réseaux sociaux qu'elle a rencontré Vincent. Ils ont des goûts communs, les vieux films noir et blanc et la littérature. Laure a hâte en rentrant de scruter son téléphone. Il faut qu'elle voie si Vincent est disponible, c'est addictif, viscéral. Elle décortique sa page FB, la...

129.
87 visites
sans couverture

Le discours de Fabrice Caro

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
9 etoiles
Le repas de famille
Adrien assiste plus qu’il ne participe au traditionnel repas familial. Tout est réglé, presque orchestré entre Sophie sa sœur, Ludo son futur beau-frère, son père et ses "Je me souviens", sa mère et son gigot-gratin dauphinois-gâteau yaourt et son remède miracle, le jus d’orange. Quelques mots de Ludo vont semer la panique chez Adrien ; le souhait que ce dernier prononce le...

130.
87 visites
sans couverture

Rêverie de gauche de Régis Debray

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
la gauche en capilotade
"Les urnes sont des boîtes à double fond, électoral et funéraire : elles recueillent, avec un léger décalage, nos rêves et nos cendres". Ainsi débute ce bref essai de Régis Debray écrit à chaud pendant la période de la campagne présidentielle de 2012 qui vit gagner Hollande et la "gauche". Mais cette dernière existait-elle encore, après tant d'expérience de pouvoir...

131.
86 visites
sans couverture

La compagnie des glaces, tome 59 : La guerre du peuple du froid de Georges-Jean Arnaud

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Le conflit s'étend…
Le Bulb, mi-animal, mi-intelligence artificielle géante sur orbite géostationnaire, se meurt lentement dans d’atroces souffrances. Gus tente désespérément de transférer toutes ses données sur un très jeune cerveau en usant d’une sorte de télépathie… Le caudillo Herandez détient en otage Jdrien, le fils aîné de Lien Rag, celui qu’on appelait « le Messie des Roux ». Ce qui a entrainé ces derniers...

132.
85 visites
sans couverture

Greg Mandel Tome 1 : Mindstar de Peter F. Hamilton

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
3 etoiles
De la science-fiction soporifique.
Nous sommes dans un XXIème siècle pas si éloigné du nôtre, dans lequel le réchauffement climatique est devenu complètement irréversible et où les grandes compagnies privées détiennent le pouvoir. Greg Mandel est un ancien soldat d'élite de la brigade Mindstar et possède de ce fait un implant lui permettant de lire dans les émotions d'autrui. Offrant désormais ses services au...

133.
85 visites
sans couverture

Où vivre de Carole Zalberg

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Où vivre ?
Une jolie plume, un beau récit dans un roman choral où au fil du temps - de l'après-guerre à nos jours - les membres d'une famille juive polonaise séparée par l'Histoire et les kilomètres, se livrent à nous. Des fantômes liés à l'histoire de la famille les poursuivent au quotidien. Marie est née en 1960, c'est la fille d'Anna restée en France. Les...

134.
85 visites
sans couverture

La compagnie des glaces, tome 58 : Les millénaires perdus de Georges-Jean Arnaud

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Perdre une bataille…
En Patagonie, la Guilde a débarqué entre 20 et 30 000 hommes ainsi qu’un formidable matériel militaire. Pour éviter de se retrouver capturée, la Présidente Yeuse Semper, à bord de son train a fui en direction des sommets enneigés de la Cordillière des Andes. Elle finit par se retrouver encerclée à Isabel, petite station de l’ouest, au pied des montagnes,...

135.
85 visites
sans couverture

La compagnie des glaces, tome 60 : Les tombeaux de l'Antarctique de Georges-Jean Arnaud

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Episode dramatique
Le caudillo Herandez a placé face à un dilemme terrible le malheureux Jdrien maintenu prisonnier dans des geôles blindées pour qu’il ne puisse pas communiquer par télépathie avec quiconque. Ou il arrive à obtenir que les Roux cessent leur guerre de sape ou il est condamné à mort par pendaison. Aucune des conditions demandées pour sa libération n’étant acceptable par...

136.
85 visites
sans couverture

Roxana sur les fils du temps - Tome 3 : L'union fait la force de Nathalie Dessy

critiqué par Nathy82 - (Verviers - 36 ans)
10 etoiles
Très bon livre
Roxana, l’ange des animaux, s’épanouit : sa clinique vétérinaire est bien achalandée, ses amis la couvrent d’affection et ses pouvoirs, toujours plus grands, lui permettent de réparer toutes les injustices. La vie est belle, il ne manquerait que Thomas pour que son bonheur soit parfait… Mais voilà que Thomas, son Thomas, va se marier et qu’une enquête est ouverte pour...

137.
83 visites
sans couverture

Le Temps d'un autre de Robert Goddard

critiqué par Macapat - (63 ans)
7 etoiles
Trahison et vengeance
Présentation de l'éditeur Robin Timariot est à la croisée des chemins. Son frère aîné, Hugues, vient de décéder, et Robin doit décider s'il reste à la Commission Européenne à Bruxelles où son avenir semble tracé, ou s'il revient dans l'entreprise familiale que son frère dirigeait. Avant de trancher, Robin s'accorde quelques jours pour randonner seul sur la levée d'Offa,...

138.
83 visites
sans couverture

Le premier oeuf de Pâques de Zemanel, Amélie Dufour (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 30 ans)
10 etoiles
Conte explicatif
"Le premier œuf de Pâques" de Zemael et Amélie Dufour est un album du Père Castor, sorti en 2010 pour la première fois. C’est un conte explicatif sur l’origine de la décoration des œufs. Une poule part de chez elle, en direction du palais de la reine des poules, afin de concourir pour le plus bel œuf. Toutefois en cours de...

139.
82 visites
sans couverture

Le coeur blanc de Catherine Poulain

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
4 etoiles
Les saisonniers
Rosalinde est saisonnière en Provence. Des activités physiques dures, entourée d’hommes souvent étrangers. Traités comme des bêtes, courbés, harcelés, par des patrons souvent odieux, insultés. Asperges, lavande, olives, vendanges, tilleul (peut-être la plus confortable de toutes les récoltes). Au milieu de tous ces hommes, avec sa chevelure rousse, sa peau blanche, ses cuisses fines, elle est souvent un objet de convoitise. Mais...

140.
82 visites
sans couverture

Que jeunesse trépasse de Patrick Brisebois

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
Les Rejetons des baby-boomers
La génération X est l'objet de nombreuses analyses. Les romanciers y vont aussi de la leur. On y présente des jeunes de 20 à 30 ans qui éprouvent de la difficulté à se nicher au sein d’une société qu’ils réprouvent. Chaque groupe d'âges vit sa crise. À 40 ans, on subit les attaques du démon du midi. Dans la vingtaine,...

141.
82 visites
sans couverture

Le ciel sous nos pas de Leïla Bahsaïn

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
« Tout se paye »
« Quelque part de l'autre côté de la petite mer », dans une ville du Maroc. Nichée sur le petit balcon, son « perchoir » qui domine la Place de la Dame Libre, l'héroïne-narratrice observe les allées et venues et rêve..... Elle rêve d'un monde où la femme marocaine ne subirait pas la domination masculine. Elle ne se contente pas d'en rêver la nuit, elle...

142.
82 visites
sans couverture

Sans couches, c'est la liberté ! A la redécouverte de l'Hygiène Naturelle du Bébé de Ingrid Bauer

critiqué par Gasteropodus - (29 ans)
8 etoiles
Sans couches, c'est la liberté ! A la redécouverte de l'Hygiène Naturelle du Bébé
Voici un des livres fondateurs de l'hygiène naturelle infantile de Nathalie Bauer. La théorie est que votre bébé émet des signes jusqu'à 4 mois signalant qu'il va ou qu'il a fait pipi ou caca, si vous ne l'écoutez pas, le bébé perd cette capacité. Si vous apprenez à reconnaître ces signes, vous pouvez donc proposer à votre enfant d'éliminer directement...

143.
80 visites
sans couverture

Le Corbusier de Jean-Louis Cohen

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
5 etoiles
Architecte protéiforme, artiste complet
A l’origine issu d’une formation de graveur, et se destinant à la confection de décors de boitiers de montres, Le Corbusier va rapidement évoluer vers d’autres cieux, délaissant l’industrie horlogère spécifique à son pays, La Chaux-de-fonds en Suisse. Il est dirigé vers les arts décoratifs et l’architecture et participe à la construction et à la décoration de maisons dans...

144.
80 visites
sans couverture

Figuiers, les secrets de la culture et de la taille de Jean-Paul Gallerand

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Un bel arbre donne de beaux fruits
Un figuier peut vivre jusqu'à 300 ans. Il lui faut aux alentours de 7 ans pour atteindre une pleine production. Le figuier pousse partout mais il gèle entre - 10 et - 17 selon les variétés. Même si le figuier gèle il repart des racines, bien entendu il faut attendre 6 ans pour qu'il reconstitue sa structure et produise à...

145.
80 visites
sans couverture

Bridge of Words: Esperanto and the Dream of a Universal Language de Esther Schor

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
6 etoiles
Histoire parcellaire de l'espéranto, la langue et sa communauté
Je suis malheureusement passée à côté de la lecture de cet ouvrage. Malheureusement, car les ouvrages sur le sujet - l'histoire d'une langue inventée pour des motivations égalitaires et pacifiques, qui a su se répandre à travers les cinq continents et qui est aujourd'hui utilisée quotidiennement par des centaines ou milliers de personnes - sont rares, et la thématique pourtant...

146.
78 visites
sans couverture

Tranches de vie - Intégrale de Gérard Lauzier

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
10 etoiles
Une réédition qui était indispensable
Les tranches de vie de Lauzier font partie des trésors du regretté journal Pilote. Elles datent des années 1970, ce qui ne nous rajeunit pas, mais elles n'ont pas vieilli d'un poil, parce que les travers des personnages sont intemporels, leurs dialogues pourraient se tenir encore de nos jours. Gérard Lauzier flingue dans tous les azimuts, personne ne trouve grâce...

147.
77 visites
sans couverture

Le procès du cochon de Oscar Coop-Phane

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
6 etoiles
La justice pour tous
Présentation de l'éditeur Dans un village et un temps reculé, un monstre croque la joue et l’épaule d’un bébé laissé quelques instants seul par sa mère, puis repart tranquillement vers la forêt. Il est bientôt rattrapé par une horde d’hommes décidés à le tuer, mais dans le monde des hommes, la justice, comme la mort, se rendent au tribunal. Même si...

148.
77 visites
sans couverture

L'homme que j'aime de Eva Kavian, Marie Campion (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Concentré d'amour
J’ai découvert le talent d’Eva Kavian il y a tout juste un an après avoir acquis un de ces précédents recueils à la Foire du livre de Bruxelles. Dans ce texte datant de plusieurs années, elle parle d’amour, d’ « Amour en cours, amour qui court, amour au secours, amour discours, amour toujours, amour trop court, amour, amours, toujours, toujours,...

149.
76 visites
sans couverture

L'écureuil et la première neige : Un livre à caresser de Sébastien Meschenmoser

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
7 etoiles
A quoi ressemble un flocon ?
Je suis très sensible au graphisme crayonné que certains illustrateurs utilisent avec beaucoup de sensibilité. Sebastian Meschenmoser est de ceux-là. Humour, tendresse, poésie : il y a de tout cela dans l’histoire de l’Écureuil et la première neige. Cet écureuil qui lutte contre son engourdissement hivernal, pour découvrir enfin ce qu'est un flocon (et en profite pour entraîner dans son rêve...

150.
73 visites
sans couverture

Tout le pouvoir aux soviets de Patrick Besson

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
7 etoiles
Au pays des poupées russes
Marc Matouret est le fils d'une union pour le moins curieuse. Sa mère est exilée d'URSS farouchement anti-soviétique et le père membre convaincu du parti communiste français et lecteur attentif de l'Humanité. La loi des contraires oblige malgré tout certaines règles comme ne pas parler de politique à table. Le fils suivra la vilaine voie...

Début Précédente Page 5 de 5