Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
123 visites
sans couverture

Parker et Badger, tome 5 : Mon frère, ce blaireau de Marc Cuadrado

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
LES ORIGINES DE PARKER & BADGER.
La vie n'est pas facile pour nos deux grands «garçons» célibataires, surtout quand comme pour Parker on est un grand échalas très maladroit et un peu inconséquent et que l’on est flanqué d’un frère adoptif, petit en taille mais très intelligent, et un peu insolite… Pensez-vous c’est un blaireau qui parle ! Euh… Non, pardon c’est un chien, bien sûr...

122.
122 visites
sans couverture

Indiana Teller T1 Lune de Printemps de Sophie Audouin-Mamikonian

critiqué par Dangerous Wolf - (14 ans)
10 etoiles
fantastique
Ce livre est fantastique, il y a quatre tomes, tous aussi géniaux les uns que les autres, ce sont les premiers livres avec lesquels je me suis mise à lire, alors un GRAND MERCI à Sophie Audouin-Mamikonian...

123.
120 visites
sans couverture

Hiyokoi, tome 10 de Moe Yukimaru

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
7 etoiles
La déclaration inattendue
Le tome précédent s'était achevé sur une situation fort délicate, en effet Ko a décidé de révéler à Hiyori la véritable nature de ses sentiments envers elle. Cela va donc bien évidemment fortement perturber la jeune fille, de même que pour Yushin qui se serait bien passé de ce nouveau rival. Pour que son couple n'en pâtisse pas, Hiyori va...

124.
119 visites
sans couverture

L'Homme aux doigts bleus de Jean Failler

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)
8 etoiles
Au golf... près du golfe
Un Mary Lester très agréable, paisible, à l'image du séjour de Mary qui fera envie à ses collègues, tant cette enquête ressemblera à un séjour de vacances. Mary aura charmé les personnes qu'elle côtoie, comme le lecteur, et trouvé les coupables avec finesse, tout en sachant respecter les personnes fragiles. C'est une promenade en bord de mer qui permet de découvrir le...

125.
118 visites
sans couverture

L'amiral de Kerguelen et les mythes de son temps de Gracie Delépine

critiqué par Tanneguy - (Paris - 80 ans)
9 etoiles
Mystères et non-dits sur Kerguelen
Les jeunes écoliers français ont entendu parler des îles Kerguelen, un territoire désolé proche du cercle polaire antarctique dans l'océan indien, d'autant qu'elles ont acquis une importance stratégique maintenant que les scientifiques de tous les pays s'intéressent vivement à l'Antarctique. Mais on en étonnerait plus d'un en apprenant que ce n'est pas Kerguelen qui les a découvertes véritablement, il n'y...

126.
118 visites
sans couverture

L'alimentation vivante, la première médecine de Pascal Trotta

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
9 etoiles
Primum non nocere
Environ 85% des maladies sont dues à notre environnement. Seulement 15% peuvent être imputées aux seuls facteurs génétiques. D’où l’importance de notre mode de vie, de notre faculté à faire de l’exercice, à garder un bon moral et surtout à veiller à bénéficier d’une alimentation aussi vivante que variée. Si l’on veut réellement prévenir et aussi aider à guérir la...

127.
116 visites
sans couverture

La vie passionnée de Georges Clemenceau de Gilbert Prouteau

critiqué par Obriansp2 - (49 ans)
3 etoiles
Bien.
Il reste très bizarre ce livre car l'auteur Gilbert Prouteau a écrit beaucoup de livres de toutes sortes. Là ce livre c'est des confidences de Georges Clemenceau qu'il a laissées durant sa retraite en Vendée dans les années vingt. Des confidences transmises à son fils Michel William Benjamin Clemenceau, qui, lui, les a transmises à son fils Georges Clemenceau, qui,...

128.
116 visites
sans couverture

Ultime amour de Serge Rezvani

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)
10 etoiles
retour à la vie
Dans "L'éclipse", Serge Rezvani racontait la maladie d'Alzheimer de sa femme Lula, morte en 2004, après une longue dégradation qui avait anéanti quasiment l'écrivain. Ce nouvel opus raconte son retour à la vie, alors qu'il se considérait comme un mort-vivant. C'est la rencontre de Marie-Josée Nat en 2005 qui va lui faire remonter la pente. Le livre est en effet une...

129.
113 visites
sans couverture

Les prédictions de Nostrabérus de San-Antonio

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
10 etoiles
Le bousier.
Le boursier… Résumé En Suède, San-Antonio et Bérurier sont chargés de retrouver un tueur insaisissable détenteur d'un lourd secret. Comme ce dernier est amateur de sciences occultes, on lui tend en piège en faisant passer Bérurier pour un grand mage qui va au bout du compte révéler un véritable don pour la voyance ! Commentaire. Après (Un os dans la noce), aux riches ricochets,...

130.
113 visites
sans couverture

Le dernier jour de la création de Wolfgang Jeschke

critiqué par Cédelor - (Paris - 48 ans)
8 etoiles
Voyage temporel, pétrole et baluchitherium !
Après avoir fini de lire mon dernier livre, j’ai eu dans mon esprit clairement l’envie de lire ensuite le livre de science-fiction d’un auteur allemand que j’avais dans ma petite bibliothèque. Je l’en tirai et en vis précisément le titre et le nom de l’auteur : « Le dernier jour de la création » de Wolfgang Jeschke. Alors précisons tout de...

131.
110 visites
sans couverture

Les Vies de Bout d'Ficelle de Collectif

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)
8 etoiles
Poésie sociale et engagée, témoignant des souffrances d'une vie devenue lutte pour la survie
Ce petit livre rassemble des textes écrits en 2008, dans le cadre d’un atelier d’écriture, par des personnes accueillies à la maison de solidarité de Gennevilliers (un des refuges de la fondation Abbé Pierre). Petits paragraphes en prose ou poèmes en vers libres, les 41 textes qui composent le recueil sont souvent si bien rédigés qu'ils ont probablement été remis...

132.
109 visites
sans couverture

La Société du campus de Allen Côté

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 78 ans)
4 etoiles
Étudiants universitaires de Montréal
La Société du campus est le nom du nouveau bar d’une université de Montréal. Il rassemble les étudiants comme l’église rassemblait jadis les fidèles. La messe a été remplacée par des centuries. De quoi s’agit-il ? L’auteur a pris pour acquis que ce mot est passé dans le langage vernaculaire. Ça semble, selon le contexte, être synonyme de soûleries. Peu...

133.
109 visites
sans couverture

L'Archipel des larmes de Camilla Grebe, Anna Postel

critiqué par Darkvador - (Falck - 52 ans)
10 etoiles
le triomphe des femmes
C'est le 4e roman de Camilla Grebe, son 2e prix du meilleur polar Suédois C'est mille fois mérité!! Pour moi, c'est un véritable coup de cœur. J'ai lu ce livre en moins de 48h. L'auteure a un style et une écriture toujours aussi passionnante . Elle a construit en 4 romans un véritable univers où se croisent certains personnages d'autres romans...

134.
108 visites
sans couverture

L'empereur de l'espace de Edmond Hamilton

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)
6 etoiles
Capitain Flam: les origines
De Edmond Hamilton j’avais lu il y a quelques années déjà un des opus de son cycle du « Loup des Etoiles » dont j’avais un gardé un excellent souvenir. Et voilà que je découvre que c’est ce même Edmond Hamilton qui a créé la figure d’un héros qui a marqué une partie des années 1980 chez les enfants d’alors j’ai...

135.
108 visites
sans couverture

Cosmos de Carl Sagan

critiqué par Colen8 - (78 ans)
8 etoiles
« Odyssée de l’espace(1) »
Datant d’il y a 40 ans ce « Cosmos » ne manque pas d’intérêt sur l’état des connaissances. On le doit à un chercheur ayant débuté en tant que généticien avant une carrière mondiale en astrophysique, plus précisément en exobiologie(2). Il fut un auteur tout aussi célèbre de romans SF. Par ailleurs ses allusions à la musique du bal incessant...

136.
107 visites
sans couverture

Dry Bones de Craig Johnson

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 46 ans)
2 etoiles
Pas très bon...
Je me donne l'impression d'être le joueur qui parie toujours sur le même numéro et qui perd à chaque fois ou du moins pour ce qui est de Johnson, qui perd très souvent. Je me suis auto proclamé critique de cet auteur et il faut dire qu'il n'y a pas grand monde pour me contester ce rôle... à se demander...

137.
106 visites
sans couverture

Le vent et le lion de James McBride

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 46 ans)
7 etoiles
Un régal...ou presque
Alors OK Ce sont des nouvelles et des novellas, mais quel bonheur de lecture! La première évoque le monde des collectionneurs à travers un jouet unique retrouvé par hasard dont le vendeur ne connait pas l'importance mais qu'on ne peut escroquer au risque d'invalider la vente devant les tribunaux, il y a aussi une novella sur les enfants d'un quartier...

138.
105 visites
sans couverture

Le vallon des Parques de Sylvain Forge

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)
6 etoiles
veni vedi vichy
Pendant cette période trouble où le "Régime de Vichy", censé représenter le gouvernement français dans la zone dite "libre", la police française tentait d’appréhender les criminels de tout poil tout en rendant des comptes aux autorités allemandes, plus avides de s’en prendre aux résistants (les "terroristes") que de pourchasser les véritables criminels. André Lange, récemment nommé Directeur de la Sûreté...

139.
102 visites
sans couverture

Animal lecteur, Tome 4: Le jour le pilon de Sergio Salma (Scénario), Libon (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
ET VIVE LE PILON!
Le pilon, c'est horrible! Mais c'est le destin de nombreuses bandes dessinées, et pour son auteur: Le drame! Du coup dès la Pg. 3, le belge Sergio SALMA (*1960) et le français LIBON (*1972, de son vrai nom Ivan TERLECKI), nous mettent en garde! Si vous connaissez un auteur dont l’album vient d’être pilonné, soyez délicat et pendant quelques jours...

140.
102 visites
sans couverture

Animal lecteur, Tome 5: C'était mieux avant de Sergio Salma (Scénario), Libon (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
«La BD dont vous êtes le héros!»
On ne change pas une équipe qui gagne! C’est bien connu… Ce tome V d’«Animal lecteur» commence donc, comme tous les autres, par une critique fine et imparable de nos caprices à nous! Et oui! Nous les lecteurs, qui sommes aussi (pourquoi s’en cacher?) des consommateurs, plus ou moins informés, plus ou moins fans, avec nos habitudes, nos travers, nos...

141.
102 visites
sans couverture

Le rapport W - Infiltré à Auschwitz de Gaétan Nocq

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
5 etoiles
Un récit rare mais un peu fastidieux
Cette bande dessinée raconte un aspect méconnu de la seconde guerre mondiale : l’espionnage dans les camps de concentration. Witold Pilecki, officier de l’Armée secrète polonaise, décide d’infiltrer le camp d’Auschwitz en septembre 1940, sous l’identité de Tomasz Serafinski. Son objectif : monter un réseau de résistance afin d’organiser le soulèvement du camp, sans se douter de l’enfer qui l’attendait. Il...

142.
102 visites
sans couverture

On ne coupe pas les ailes aux anges de Claude Donnay

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Quand la violence règne
Avec ce roman Claude Donnay a tenté de mettre en scène toutes les grandes calamités que notre jeunesse doit affronter en ce début de millénaire : homophobie, pédophilie, violences faites aux femmes et aux enfants, émeutes subversives et répression brutale, migration des peuples, radicalisations nationalistes, atteintes à la nature, changements climatiques, … Un vrai catalogue des calamités actuelles. Arno, jeune garçon...

143.
101 visites
sans couverture

Ne dis rien à personne de Toni Maguire, Marianne Marsh

critiqué par Djo88 - (31 ans)
8 etoiles
témoignage poignant
C'est l'histoire d'une petite fille délaissée par ses parents ( père alcoolique, mère soumise) qui tombe entre les griffes d'un pédophile qui s’avère être le voisin, il sait que Marianne est une proie facile vu l'environnement dans lequel elle vit, il finit par abuser d'elle pendant des années dès l'âge de huit (08) ans ! jusqu'à ce qu'elle tombe enceinte... Nous...

144.
99 visites
sans couverture

Nippon No Haikyo - Vestiges d'un Japon Oublié de Jordy Meow

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
Urbex made in Japan
Vous avez peut-être entendu parler d'exploration urbaine (URBEX) ? Non? En fait il s'agit tout simplement d'explorer des ruines ou des lieux abandonnés. Cela contribue à la conservation du patrimoine culturel. Au Japon on nomme cela "HAIKYO". L'explorateur va garder une trace des particularités architecturales des lieux, de son histoire et de l'atmosphère. Il va se documenter, braver l'interdit...

145.
97 visites
sans couverture

Le Chant des revenants de Jesmyn Ward

critiqué par Nav33 - (72 ans)
9 etoiles
Fantômes du Mississipi
Une famille au sud de l'état du Mississippi . Le grand père (Pop), un homme physiquement impressionnant taiseux et bienveillant , qui se tient très droit . Son petit fils (Jojo) attentif à tous les gestes et paroles de ce grand père bienveillant. Sa petite sœur de trois ans (Kayla), auprès de laquelle ce frère joue le rôle d'une...

146.
97 visites
sans couverture

Partir en fumée de Mohsin Hamid

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
8 etoiles
LE FRUIT DEFENDU DE L’AMITIÉ
Au début de l’histoire nous sommes à Lahore au Pakistan en 1998. Nous faisons la connaissance de deux amis de la bourgeoisie de la ville, Daru (de son vrai nom Darashikoh Shezad) et Ozi (de son vrai nom Aurangzeb Shah). Ils ne sont pourtant pas tout à fait du même milieu. Ozi est un nouveau riche qui profite sans complexe...

147.
94 visites
sans couverture

Lefranc, tome 14 : La colonne de Jacques Martin (Scénario), Christophe Simon (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 42 ans)
2 etoiles
Scenario indigent
Le journaliste Guy Lefranc est mandaté par une riche héritière pour retrouver son fils au Cambodge. Toujours en quête d'aventures, le reporter accepte bien volontiers cette mission et c'est avec enthousiasme qu'il s'envole pour la Thaïlande avant de pouvoir s'introduire en pays Khmer. Dès lors, le lecteur va perdre le fil d'un scenario abracadabrantesque, dans lequel le lecteur se noie...

148.
94 visites
sans couverture

Défis de l'Histoire, tome 4 : Sacrifice chez les Aztèques de Herbie Brennan

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)
7 etoiles
Ne jamais refuser du civet de rat au chocolat
En cette année 1519 l'empire Aztèque dirigé par le terrible Moctezuma II vacille sous les assauts de l'envahisseur espagnol. Pour s'attirer la faveur des dieux et ainsi stopper l'invasion, l’empereur décide de sacrifier un être humain et, manque de chance, la victime n'est autre que nous-même ! Nous sommes en effet dans un récit de la série Un livre dont vous êtes...

149.
94 visites
sans couverture

Les hommes aussi ont la chair de poule de Karine Lambert

critiqué par Nathavh - (55 ans)
8 etoiles
LES HOMMES AUSSI ONT LA CHAIR DE POULE
C'est le cinquième roman de Karine Lambert. Vous souvenez-vous de son tout premier ? Récompensé par le prix Saga Café en 2014 ? "L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes", celui-ci lui fait écho. Ce n'est pas une suite, vous pouvez le lire indépendamment du premier mais les hommes apportent ici leur réponse aux femmes. Karine Lambert...

150.
89 visites
sans couverture

Une voix dans l'ombre de Andrea Camilleri

critiqué par Tistou - (63 ans)
7 etoiles
Aux prises avec la Mafia
La tentaculaire Mafia, quoi de plus normal pour un commissaire comme Montalbano, en Sicile, d’y être confronté. Ce n’est pas toujours le cas. Là ça l’est franchement et, du coup, c’est inhabituellement crépusculaire. Bien sûr on retrouve les habituels ingrédients des successifs épisodes de Montalbano. Ses enquêtes pépères, son goût plus qu’affirmé pour la gastronomie … sicilienne, bien entendu, son intérêt...

Début Précédente Page 5 de 5