Arts, loisir, vie pratique => Cinéma, TV (356 livres critiqués)


Page 1 de 8 Suivante Fin

couverture

Schnok n° 13 Jean-Paul Belmondo de Collectif, Christophe Ernault, Laurence Rémila

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Belmondo, puis Vlin Buggy, Mocky et Malabar

8 etoiles
Ce numéro de revue consacrée aux artistes d'époques révolues est principalement consacré à Jean-Paul Belmondo, mais aussi Vlin Buggy, deux parolières de chansons, notamment de Claude François et d'Herbert Léonard, de Jean-Pierre Mocky, réalisateur et du chewing-gum Malabar. La carrière de Belmondo est revue sous l'angle des réalisateurs, grands films, partenaires féminines, les véhicules conduits,...

couverture

Un grand méchant loup ! de Geoffroy de Pennart

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)

Cochon de sort pour le loup !

9 etoiles
Geoffroy de Pennart est un auteur-illustrateur de littérature d'enfance et de jeunesse, né en 1951 à Neuilly-sur-Seine. Son personnage récurrent est un loup qui apparaît dans une douzaine de ses albums. Geoffroy de Pennart le présente, avec des personnalités changeantes. Lors des aventures de ce dernier apparaissent divers sujets appartenant à l’univers des contes...

couverture

Le Paris de Claude Sautet de Hélène Rochette

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Une vision chorale, amicale et réaliste de Paris et ses alentours

9 etoiles
Claude Sautet apprécie les brasseries, restaurants, conversations conviviales, de table, autour d'un verre ou d'un repas : et si la nature n'est pas trop éloignée, ou à défaut des lieux de travail, de vie collective, cela rend le décor meilleur, plus réaliste. Venu de Montrouge, fils de restaurateur, il assume s'inspirer de son enfance entre...

couverture

Les films de Pier Paolo Pasolini de Martine Boyer, Muriel Tinel

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Celui par qui le scandale arrive(ra toujours)

10 etoiles
Pier Paolo Pasolini... Un nom qui annonce toute une époque, les années 60 et 70, un certain cinéma, assez radical, brutal parfois, mais aussi poétique et intellectuel. Un des plus grands réalisateurs (il n'aimait pas ce mot, d'ailleurs) italiens, avec Fellini, De Sica, Rossellini, Ferreri... PPP n'était pas que metteur en scène, il était aussi...

couverture

Mémoires de David Niven

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Etre acteur britannique dans les années 1950 et 60

8 etoiles
David Niven connut son heure de gloire à le Hollywood d'après-guerre. Dans ses mémoires, il décrit, dans une première partie, sa contribution au conflit mondiale au sein de l'armée britannique, non sans un flegme et un humour très particuliers, pour se consacrer, dans un second temps, à sa carrière cinématographique, qui se prête davantage au...

couverture

La règle? Pas de règle: Netflix et la culture de la réinvention de Reed Hastings, Erin Meyer

critiqué par Colen8 - (80 ans)

Liberté ET Responsabilité, voilà la règle

7 etoiles
La sélection des talents, la confiance de la hiérarchie, l’honnêteté et la transparence à tous les échelons, des salaires élevés sont donc les clés de la réussite de Netflix(1). L’autonomie attendue des employés, leur sens de la responsabilité vont de pair avec une grande liberté d’action et de décision. En retour ceux-ci doivent faire preuve...

couverture

Ilsa, la louve des SS - essai- de Daniel Bastié

critiqué par Editionsménadès - (59 ans)

ILSA, LA LOUVE DES SS - ESSAI

10 etoiles
Les sociologues ne le répèteront jamais assez : Ilsa est le reflet d’une époque et du relâchement des mœurs. Un temps où on pouvait diffuser tout et n’importe quoi sur les écrans. Bien plus qu’une histoire de camp de concentration, Don Edmonds a réalisé un film qui misait ses atouts sur les appas de l’actrice...

couverture

La Bretagne mise en scènes de Florence Leroy

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Un cadre privilégié de cinéma

9 etoiles
Outre la Côte d'Azur et Rome, la Bretagne figure en bonne position dans les cadres naturels choisis comme décors de cinéma, Les routes et plages, la mythologie régionale, les révoltes et l'histoire, les phares, ports et îles constituent autant de sources d'inspirations qu'ont pu mener à bien Eric Rohmer, Claude Chabrol, Jean Epstein et Régis...

couverture

L'aéroport mis en scènes de Léo Soesanto

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Un lieu de transit riche d'intrigues

8 etoiles
L'aéroport constitue un lieu de transit de prestige, en raison du coût des trajets, qui véhicule beaucoup de fantasmes. Il n'en faut pas tant pour inspirer des intrigues, les passages obligés que cet endroit contraint ouvrant la porte - d'embarquement - aux fuites, poursuites, attentes, situations burlesques, contrôles, romances insolites. Steven Spielberg, Philippe Labro, François...

couverture

Elia Kazan, une odyssée américaine de Michel Ciment, Elia Kazan

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Kazan par Kazan

9 etoiles
Grand fan de cinéma, je ne pouvais qu'apprécier grandement (je me suis retenu pour ne pas donner la note maximale) ce livre que je pensais, au départ, être un livre de Michel Ciment (critique cinéma bien connu du milieu ; Kazan en parle comme d'un des meilleurs de France dans ce livre). Mais il...

couverture

Boorman de Michel Ciment

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Portrait filmographique d'un des plus grands

10 etoiles
Michel Ciment est un de nos plus fameux spécialistes en cinéma, directeur de publication de la revue spécialisée "Positif", auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma et des cinéastes (Elia Kazan, Joseph Losey, Francesco Rosi, Théo Angelopoulos...), auteur d'un des livres majeurs sur le cinéma, "Kubrick", qui résume l'intégralité de la carrière de ce grand...

couverture

Passé composé de Anne Sinclair

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Heurts et malheurs d'une journaliste politique

8 etoiles
Anne Sinclair retrace de manière synthétique l'histoire de sa famille, son héritage intellectuel, pour retracer sa carrière journalistique, en radio tout d'abord, à Europe 1, avant de se lancer dans la télévision, avec les aléas de l'époque, venant des grands groupes tenant les médias et des politiques. Elle expose ainsi les rouages généraux à l'origine...

couverture

Retour à Babylone de Kenneth Anger

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Holly Baby 2

8 etoiles
"Holly Baby 1", c'est sous ce petit nom bien sympathique (et qui, prononcé en anglais, est presque la prononciation du titre du livre) que Kenneth Anger, parfois, dans "Retour A Babylone", nomme "Hollywood Babylone", son cultissime livre paru dans les années 50, vrai who's who du scandale hollywoodien des années 20 aux années 50 (avec...

couverture

Je veux faire du cinéma : Petit manuel de survie dans le septième art de Frédéric Sojcher

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Une expérience cinématographique

7 etoiles
Ce cinéaste belge nous décrit son expérience de carrière, afin qu'il puisse en être tiré profit. Se lancer nécessite une très forte ténacité et un ego presque aussi développé, afin de conserver la force de surmonter les contraintes, tant financières qu'humaines. Il compare le goût des publics wallons, flamands et français, les préjugés réciproques entre...

couverture

Steven Spielberg de Wilfried Benon, Julien Dupuy, Laure Gontier

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Visite guidée incomplète, mais passionnante

8 etoiles
Comme le titre de ma chronique le dit, ce livre richement illustré propose une visite guidée à travers la filmographie de Steven Spielberg, mais une visite incomplète par la force des choses : sorti en 2001, "Steven Spielberg", édité chez Dark Star, s'arrête à "A.I.", sorti la même année. Il fait allusion au film suivant,...

couverture

Les résonances de The Leftovers : Perdre et se (re)trouver de Sylvain Romieu

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Des résonances universelles.

9 etoiles
"The Leftovers" n'est peut-être pas la série télévisée la plus connue du grand public, mais sa singularité au sein de la production télévisuelle en fait un objet d'étude fascinant. Remarquablement réalisée, merveilleusement écrite, et portée par des comédiens exceptionnels, la série traite ses différentes thématiques (le deuil, la famille, la religion), avec une singularité et...

couverture

Ivo et Jorge de Patrick Rotman

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Montand et Semprun, artistes charismatiques

8 etoiles
Montand, Italien immigré en France, et Semprun, Espagnol déporté, partagent en commun des idéaux communistes et l'effervescence culturelle de l'après-guerre, ce qui les rapprochent inévitablement. Ils en viennent ainsi, assez logiquement, à croiser leur regard sur leurs engagements, leur carrière artistique et leurs désillusions face au vrai visage de la machine stalinienne. Auprès de ce...

couverture

Histoires des médias: Des signaux de fumée aux réseaux sociaux, et bien après de Jacques Attali

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Techniques et consommation des médias

9 etoiles
Cet ouvrage général répond à un objectif ambitieux de retracer le passé, l'état des lieux et les évolutions probables des médias. Le long historique s'avère pointilliste et permet de retracer les grandes évolutions technologiques de l'information et de la communication, pour mieux comprendre leurs enjeux économiques et sociaux de nos jours ; ensuite et enfin,...

couverture

New York mis en scènes de Jean-Michel Frodon

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

La symbolique d'une ville-phare

8 etoiles
Le cinéma s'est accaparé de l'histoire et des symboles de cette ville-monde qui ne dort jamais, où l'argent est roi. Les phases d'immigration ont engendré des flux de grande misère, des tensions ethniques, avant que New York devienne le terrain de jeu des mafias et la capitale mondiale de la finance. Des lieux-cultes en ont...

couverture

La Danse, le désordre et l'Harmonie de Dominique Delouche

critiqué par Reginalda - (lyon - 54 ans)

Belle déambulation dans une galerie de géants

8 etoiles
Dominique Delouche, que l’on connaît pour ses films et documentaires consacrés à la danse vient de faire paraître, avec « La Danse, le désordre et l’Harmonie », paru aux éditions Orizons, un ouvrage où il rend hommage à ceux, danseurs et chorégraphes, qui lui ont inspiré parmi ses plus vives émotions de spectateur. Le livre...

couverture

Disney : Le guide visuel ultime de Jim Fanning

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)

90 ans et des poussières de magie

8 etoiles
Poids lourd de l'industrie du divertissement depuis presque un siècle, l'empire Disney a su captiver des générations de petits et de grands à travers ses histoires. Divisé en trois grandes parties, ce livre présente donc les différents aspects de l'univers Disney à travers tout d'abord ses films d'animation tels que [i]Blanche-Neige et les sept nains[/i],...

couverture

Barcelone mise en scènes de Jean-Paul Aubert

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Sous le soleil, le plateau de tournage

10 etoiles
Ce petit livre de poche retrace la Barcelone des films, l'aspect solaire et séducteur de la ville étant nettement préféré aux quartiers populaires, néanmoins présents. A travers essentiellement quatre films, il présente une évolution urbaine, où prédomine le charme de la proximité maritime, de la m-lumière méditerranéenne, des grandes artères et petites rues gouailleuses. Des...

couverture

Analyser un film : De l'émotion à l'interprétation de Laurent Jullier

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Grilles d'analyse pour le cinéma

8 etoiles
Analyser un film devient fréquent, dans les cercles privés ou plus académiques. Les amateurs que nous sommes, les enseignants et les professionnels utilisent le septième art comme outil, comme sujet de conversation ou d'étude, et il devient nécessaire de cadrer ces analyses. Cet universitaire présente les modes d'expression, les différents types de construction narrative, les...

couverture

La révolution arcade de Sega : De 1945 à nos jours de Ken Horowitz

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Éloge de l'innovation.

8 etoiles
Lorsque l'on parle de jeux vidéos, on pense tout de suite aux consoles de salons, aux consoles portables, aux jeux sur PC ou encore sur mobile. Mais aujourd'hui, il ne faudrait pas oublier une autre facette capitale de l'histoire des jeux vidéos : les salles d'arcade. Les bornes d'arcade, que l'on pouvait trouver dans des...

couverture

Cosmos: Nouveaux mondes - La suite du classique de Carl Sagan de Ann Druyan, Neil deGrasse Tyson

critiqué par Colen8 - (80 ans)

Larguez les amarres !

10 etoiles
Le public n’ayant pas eu l’occasion de voir les séries TV Cosmos(1) produites par Ann Druyan collaboratrice, puis épouse pendant 20 ans, du très fameux Carl Sagan(2) en auront un aperçu dans cette impression de qualité illustrée de centaines de photos. Le calendrier cosmique décomptant sur une année pleine les 13,82 milliards d’années écoulés depuis...

couverture

JoJo's Bizarre Adventure : Le diamant inclassable du manga de Frederico Anzalone

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Hommage à une oeuvre unique.

8 etoiles
Jojo's Bizarre Adventure. Le titre-même de ce manga annonce déjà la couleur : unique, atypique, débordant d'originalité, et concentré inépuisable de fun. L'oeuvre phare d'Hirohiko Araki est tout cela et beaucoup plus encore : un manga complètement barré aux influences aussi variées qu'improbables : le manga classique, la sculpture italienne, la mode, David Bowie... Un...

couverture

Edgar Allan Poe revisité par le cinéma de Roger Corman de Daniel Bastié

critiqué par HelloLivres - (35 ans)

EDGAR ALLAN POE REVISITÉ PAR LE CINÉMA DE ROGER CORMAN

9 etoiles
L’écrivain Edgar Allan Poe et le cinéaste Roger Corman n’auraient jamais dû se rencontrer.Avec Vincent Price très souvent à l’affiche, cette série de longs métrages a engendré bien des peurs et des fascinations.Rehaussés de couleur et de décors baroques, ces films sont des classiques à voir ou à découvrir.Daniel Bastié a longtemps été membre de...

couverture

Les coulisses de Devolver : Business et punk attitude de Pierre Maugein, Baptiste Peyron

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Portrait d'une exception.

6 etoiles
Voici un curieux ouvrage que nous proposent les éditions Third, qui se veut un hommage sincère à Devolver Digital, une société éditrice de jeux vidéos indépendants basée au Texas. Le livre est d'un grand format et fait partie des très rares ouvrages de l'éditeur à contenir des photos et des images, même si à mon...

couverture

Piccoli - Derrière l'écran de Anne-Sophie Mercier

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

L'existence contrastée d'un grand acteur

8 etoiles
Avant de devenir le grand acteur connu du grand public, Michel Piccoli a pâti d'un environnement familial inhibiteur qui a fait de lui un enfant mutique, qui a commencé à s'épanouir dans un institution scolaire privée avec suivi psychiatrique, pour ensuite s'ouvrir au monde loin d'un milieu personnel avec lequel il ne se sent plus...

couverture

La Nouvelle Vague : Portrait d'une jeunesse de Antoine de Baecque

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Renouveler le cinéma français

8 etoiles
De jeunes critiques cinématographiques décident de renouveler le cinéma à la papa qui semble avoir endormi la création française. Une importance inédite donnée à la jeunesse, à l'admiration de la femme, à un goût immodéré de la liberté vient bousculer les codes et faire grand-bruit, au tournant des années 1950 et 1960, Et Dieu créa...

couverture

La Légende Final Fantasy XV de Jérémie Kermarrec

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

La dernière épopée.

9 etoiles
Les éditions Third continuent à revisiter la célèbre série vidéoludique "Final Fantasy" avec cette fois-ci le quinzième volet, le dernier en date. Dire que la conception de ce titre fut complexe est un doux euphémisme : dix ans de développement, deux noms différents, deux équipes créatives différentes, et j'en passe. Ce chaos créatif est parfaitement...

couverture

Dictionnaire Spielberg de Clément Safra

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Les constantes d'un grand cinéaste

8 etoiles
Ce dictionnaire, compulsé par bribes, et désormais de manière complète, permet de faire le tour des thèmes récurrents et des techniques de réalisation du grand cinéaste américain. Il apprend que la famille, l'enfance, la spiritualité, l'entraide constituent, en sus de l'aventure et du suspense, éléments évidents, des leitmotivs dans ses films. Les entrées sont richement...

couverture

Le fils du chiffonnier de Kirk Douglas

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Réussir le rêve américain

8 etoiles
Kirk Douglas naît de parents juifs immigrés de Russie, arrivés aux Etats unis. Originaire d'une famille nombreuse fort modeste, ses débuts dans la vie s'annonçaient quelque peu arides ; mais, à l'appui d'une volonté de fer, il est arrivé à réaliser ses rêves, étudier à l'Université, surmonter l'épreuve de la formation militaire, avant d'intégrer une...

couverture

Le guide New York des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, BD, romans de Nicolas Albert, Régis Schneider, Anthony Thibault

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

New York au cinéma, dans les séries, en musique

8 etoiles
Ce livre est proposé comme un guide artistique de New York, en fonction de ses représentations au cinéma, dans les séries, dans les oeuvres musicales et romanesques. La ville est d'abord présentée de manière générale, puis dans la déclinaison de ses cinq borroughs et des quartiers composants celui de Manhattan, avant de refaire le tour...

couverture

Le choc Akira : Une [r]évolution du manga de Rémi Lopez

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Le choc d'une génération.

9 etoiles
"Akira" est sans conteste l'un des plus grand mangas jamais dessinés. Le chef-d'oeuvre de Katsuhiro Otomo, conte cyberpunk apocalyptique complètement enragé, constitua un véritable choc à sa sortie. Miroir de la société japonaise des années 80, "Akira" porte en son sein tous les fantômes et les douleurs d'un pays traumatisé par le XXème siècle, et...

couverture

Qui est le Tisseur ? : L'extraordinaire Peter Parker de Jonathan Remoiville

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités".

9 etoiles
Deuxième volume du diptyque super-héroïque de Third Éditions, après celui consacré à Batman, cette fois-ci consacré au super-héros le plus emblématique de Marvel : Spider-Man. Au menu, le même programme que pour le premier livre : une revue passionnante de l'histoire des comics du Tisseur, avant de s'intéresser à ses différentes adaptations, avant de conclure...

couverture

Qui est le chevalier noir ? : Batman à travers les âges de Siegfried Würtz

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Radiographie du Dark Knight.

9 etoiles
Batman est sans conteste le plus fascinant des super-héros. L'ouvrage ici présent se propose de retracer l'histoire de ce personnage devenu aujourd'hui une icône culturelle. Des conditions de sa création, en passant par son évolution au fil des années et des auteurs successifs l'ayant abordé, les comics cultes, les adaptations cinématographiques, télévisuelles et vidéoludiques, le...

couverture

Hartung Nouvelle Vague - De Resnais vers Rohmer de Pauline Mari

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

L'emprunte de Hartung sur le cinéma

10 etoiles
Hans Hartung, artiste contemporain abstrait, né Allemand et engagé dans la Légion étrangère contre les Nazis, nous avait habitués à ses grandes toiles rayées ou tachées, sur un fond tantôt coloré tantôt gris. Or, l'impression de mouvement émanant de ses oeuvres a influencé les cinéastes d'après-guerre, d'autant plus que ces derniers s'inscrivent dans une volonté...

couverture

L'oeuvre de John Carpenter : Les masques du maître de l'horreur de Stéphane Bouley

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Portrait d'un maître du cinéma.

10 etoiles
Quiconque s'intéresse de près ou de loin au cinéma horrifique connaît et souvent vénère l'oeuvre de John Carpenter. Réalisateur souvent mésestimé durant sa carrière, Carpenter a vu son oeuvre réhabilitée depuis quelques années et enfin jugée à son immense valeur. Le livre ici présent constitue un superbe hommage au maître : description de son parcours,...

couverture

Berserk : À l'encre des ténèbres de Quentin Boëton

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Plongée dans les ténèbres.

8 etoiles
Dire que "Berserk", manga dessiné par Kentaro Miura depuis 30 ans, est une oeuvre culte, relève du plus pur euphémisme. Cet univers incroyable de "dark fantasy", ahurissant de noirceur et de violence, ne laisse personne indifférent et fait de "Berserk" l'une de plus incroyables bandes dessinées japonaises jamais réalisées. Le livre qui nous intéresse ici...

couverture

Les mystères de Monkey Island de Nicolas Deneschau

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Chroniques d'évasions vidéoludiques.

9 etoiles
Ce nouveau livre des éditions Third rend hommage au studio LucasArts, la branche vidéoludique de LucasFilm, l'empire dirigé par le cinéaste Georges Lucas. Constitués de jeunes artistes ambitieux et bénéficiant d'une liberté rarissime dans le milieu vidéoludique, LucasArts va livrer pendant les années 90 une succession de chefs-d’œuvre du jeu d'aventure sur PC, des titres...

couverture

Le mythe Saint Seiya : Au Panthéon du manga de Valérie Précigout

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Hommage à un mythe.

10 etoiles
Parler de "Saint Seiya", c'est évoquer beaucoup plus qu'un manga. C'est mettre en lumière un univers d'une rare richesse, une histoire baignée de différentes mythologies millénaires, amenées à un niveau cosmique. L'histoire de héros valeureux disposant de pouvoirs surhumains qui luttent contre des dieux pour sauver l'Humanité. Plus connue en France sous le nom de...

couverture

Les dix meilleurs films de tous les temps de Luc Chomarat

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)

dresser une liste

8 etoiles
Luc Chomarat semble faire des livre inclassables : il a sous-titré « roman » "Les dix meilleurs films de tous les temps", là où on s'attend à trouver une analyse détaillée des dix films en question. Que nenni ! C'est effectivement une suite de notules où on voit le narrateur tenter vainement de dresser...

couverture

Guide de l'Antiquité imaginaire de Claude Aziza

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

L'Antiquité dans les arts

8 etoiles
L'Antiquité occidentale a constitué une formidable source d'inspiration pour les différents arts, pour la simple raison que tout n'en est pas connu et que les données restent sources d'interprétation. A cela, s'ajoute le poids des mythes et légendes. Ainsi, dès le XVIIe siècle, la littéraire investit ce pan d'histoire, avant que la bande dessinée et...

couverture

Délires de Amanda Lear

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Une biographie en brèves humoristiques

8 etoiles
Amanda Lear retrace ses vies multiples de mannequin, reine du disco, présentatrice de télévision, en Italie comme en France, chroniqueuse radio, vamp ou supposée telle. Elle le fait sous forme de brèves humoristiques empreintes tant de causticité, habituelle, que d'humilité et de lucidité, ce qui nuance la personnalité de cette femme polymorphe, plus diversifiée que...

couverture

Madrid mis en scènes de Jean-Paul Aubert

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

L'évolution d'une ville mise en scène

8 etoiles
Madrid commence à être montrée au cinéma dès les années 1950, soit bien avant la Movida. Des productions américaines viennent même investir cette ville, alors peu exploitée pour la beauté de ses images. La Princesse aux pieds nus de Josef Mankiewicz, Les Neiges du Kilimandjaro d'Henry King et L'Appartement de Marco Ferreri font découvrir la...

couverture

Marseille mise en scènes de Vincent Thabourey

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Un passé et un potentiel fort pour cette ville

8 etoiles
Marseille a marqué les origines du cinéma, par les studios de la Ciotat, une luminosité et un décor propices aux prises de vue. Son caractère populaire a permis de faire éclore une cité du 7ème art dans les années 1950 et 1960. Son succès s'est quelque peu terni au fil des décennies, plusieurs séries et...

couverture

La Côte d'Azur mise en scènes de Vincent Thabourey

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

La Côte d'Azur au cinéma

8 etoiles
Cette petite collection de poche présentant les lieux fétiches exposés au cinéma, la Côte d'Azur est ici analysée sous cet angle. Ce territoire, aussi ensoleillé qu'exigu, détient un lien fort et ancien avec le septième art, la présence d'un des premiers studios français au puissant rayonnement, la Victorine à Nice. La luminosité et le climat...

couverture

300 citations pour les amoureux de cinéma de Rachid Maraï

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Des petites phrases du septième art

7 etoiles
Les acteurs, cinéastes et producteurs ont pu divulguer leur conception de leur art et de leur métier plus particulier, de manière souvent inspirée, parfois drôle, quelquefois insignifiante. La plupart de ces "sorties" présentent l'avantage de faire réfléchir, ou au moins de divertir, de prendre du recul sur le rôle respectif des uns et des autres....

couverture

L'ascension de the Witcher : Un nouveau roi du RPG de Benoît Reinier

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Les nouveaux rois.

10 etoiles
"The Witcher", c'est avant tout une série de romans de fantasy, connue sous le nom de "Sorceleur", écrite par Andrzej Sapkowski. Puis une jeune équipe polonaise de développeurs de jeux vidéos, CD Projekt RED, admiratrice de la série littéraire, décide d'adapter cette dernière en jeu vidéo. Aujourd'hui, trois jeux plus tard, les jeux "The Witcher"...