Théâtre et Poésie => Théâtre (551 livres critiqués)

Théâtre, Poésie

Page 1 de 12 Suivante Fin

couverture

Iphigénie en Tauride de Johann Wolfgang von Goethe

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

souverainement classique

10 etoiles
Je n'avais pas lu de pièce de Goethe depuis des décennies. je me souviens que son théâtre m'avait enthousiasmé pendant mes années lycée. Qu'on avait même joué [i]Egmont[/i] à la télévision vers 1962 (?). Impensable aujourd'hui, où le théâtre classique (même français) est relégué aux oubliettes ! [i]Iphigénie en Tauride[/i] se passe plus de dix ans...

couverture

L'Héritage de Gaëtan Faucer

critiqué par Owierghem - (41 ans)

Critique de Philippe Leuckx

10 etoiles
Il y a quelque chose de diabolique dans cette histoire de frères prêts à tout pour gober l’héritage de parents détestés. Faucer met en place les ingrédients de sa pièce avec un brin de machiavélisme, huilant le tout – décor, dialogue, intrigue – avec une réelle facilité. Les deux personnages de Pierre (écrivain raté) et de Jacques...

couverture

Le directeur de l'opéra de Jean Anouilh

critiqué par Fredericpaul - (Chereng - 55 ans)

"Ceux qu'on aime, on voudrait qu'ils vous doivent tout. C'est peut-être de l'égoïsme ?

8 etoiles
Comme souvent chez Anouilh chaque personnage fait sens et a une épaisseur probante. Ce Directeur de l'Opéra (ce fut le dernier rôle de Paul Maurice au théâtre) n'échappe pas à la règle. Le trame est simple : un personnage aux prises avec de multiples difficultés tant personnelles que professionnelles. Cela donne l'occasion à des réflexions...

couverture

Femme non-rééducable - Mémorandum théâtral sur Anna Politkovskaïa de Stefano Massini

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

le sens des mots

10 etoiles
Cette œuvre explosive s'inspire du parcours de cette journaliste russe, Anna Politkovskaïa, militante des droits de l’homme, qui fut assassinée dans son ascenseur à Moscou en 2006. Son erreur : faire son métier honnêtement (c’est-à-dire, justement, en donnant du sens et de la véracité aux mots employés) en se mettant en première ligne pendant...

couverture

L'incessant de Charles Juliet

critiqué par Eric Eliès - (42 ans)

Dialogue intérieur, beau et profond, sur la difficulté d'être et la quête de la joie

9 etoiles
Cette petite plaquette inclassable se présente sous la forme d’un dialogue entre un homme et une femme dont on s’aperçoit qu’il s’agit en fait d’un monologue intérieur, aux résonances philosophiques pascaliennes et freudiennes, entre un homme et une voix intérieure féminine qui le presse de se libérer de ses peurs et son attachement aux plaisirs...

couverture

La Profession de madame Warren de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

TABLEAU D’UNE SOCIÉTÉ HYPOCRITE

7 etoiles
Au début de la pièce nous sommes à Haslemere dans le Surrey, dans le jardin d’un cossu pavillon de campagne. Nous faisons la connaissance de Vivie (dite aussi Vivo ou Viv) une jeune fille d'environ 25 ans. Celle-ci actuellement en vacances, est venue à la demande de sa mère, Mme. Kitty Warren. En effet, ...

couverture

La route de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

MÉDITATION SUR LE NIGÉRIA MODERNE

6 etoiles
Au début de cette pièce, nous sommes dans une sorte de cabane au bord de la route, à l’angle d’une église. C’est un garage, un magasin de pièces de rechange, qui est en même temps un café, bar, épicerie, tripot, dortoir, magasin d’alimentation, nommé « Mangazin dé assident – Ici tout piece ». C’est le lieu...

couverture

Le retour de Harold Pinter

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

LE PREMIER AUTEUR DE THÉÂTRE BRITANNIQUE CONTEMPORAIN

6 etoiles
Une nuit d’été, dans le nord de Londres. Teddy (Ted) arrive avec sa femme Ruth sans prévenir dans une modeste maison ouvrière Il n’a pas de problèmes pour entrer car il a gardé sa clef. Cette maison est en effet celle où il a passé toute son enfance, avant d’émigrer pour les États-Unis il y...

couverture

Oeuvres de P. Corneille. Tome 05 Théodore vierge et martyre de Pierre Corneille

critiqué par Fredericpaul - (Chereng - 55 ans)

L'Amour, la Politique, la Religion

8 etoiles
Histoire complexe que celle là : un fils de Roi est amoureux d'une Princesse. Mais la femme du Roi veut que le fils épouse sa fille qui se meurt d'amour pour lui. Par ailleurs, l'amoureuse Princesse ne veut dédier sa vie qu'à son Dieu. Tout est affaire de choix dans cette pièce et divers mobiles...

couverture

Les gens des marais suivi de Un sang fort et Les tribulations de Frère Jéro de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

LE DRAMATURGE LE PLUS COMPLET D'AFRIQUE

7 etoiles
Ce livre regroupe trois très courtes pièces de théâtre, (une cinquantaine de page chacune), écrite dans les années 60 par Wole SOYINKA (*1934). Comme toujours chez l’auteur Africain on retrouve la coexistence d’éléments réalistes, lyriques et symboliques. Masques, gestes, danses, chansons, musique, incantations… Tout le pays Yoruba s’y trouve représente, créant une complicité entre le...

couverture

La métamorphose de Frère Jéro de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

LE CHARLATAN SOUS LE PROPHÈTE!

7 etoiles
Au début de cette pièce nous (re)découvrons le mystérieux personnage de Frère Jéro, (déjà le personnage principal de la courte pièce satirique « Les tribulations de Frère Jéro », déjà critiquée sur CL), devenu entre-temps un des grands prédicateurs des plages de Lagos. Il habite maintenant dans une vraie construction en dur, confortable quoique de dimensions...

couverture

La Maison des coeurs brisés de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

Fantaisie dans le style russe sur un thème anglais

7 etoiles
L’ancien capitaine de marine Shotover vit, avec sa fille Hésione Hushbaye et son gendre Hector Hushbaye, dans une grande maison de campagne isolée en Angleterre, à la lisière du Sussex. Hésione a invité une jolie jeune fille, Elie Dunn et son père Mazzini Dunn. Elle espère convaincre Mazzini de rompre les fiançailles d’Elie et d’Alfred Mangan,...

couverture

Harry Potter et l'enfant maudit de Joanne Kathleen Rowling, Jack Thorne, John Tiffany

critiqué par Sundernono - (Nice - 34 ans)

19 ans après

6 etoiles
Neuf années après la sortie de l’excellent Harry Potter et les reliques de la mort, dans lequel l’histoire du plus célèbre des jeunes sorciers semblait avoir définitivement pris fin, nous avons la surprise d’accueillir une huitième histoire, Harry Potter et l’enfant maudit, première aventure officiellement destinée à la scène. Ce huitième tome retranscrit ainsi la pièce...

couverture

La milliardaire de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

L’ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR!

7 etoiles
La pièce de G.B. SHAW (1856-1950) commence en 1934 dans le cabinet d’avocats de Me. Julius Sagamore, celui-ci reçoit Mme : Epifania Ognisanti di Parerga-Fitzfassenden (Eppy). Celle-ci veut que l’avocat lui rédige son testament, car malheureuse de sa vie de couple, elle a décidé de se suicider… Pourtant, fille unique d’un richissime homme d’affaires, elle...

couverture

Androclès et le lion de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

Qu’est-ce que Dieu ? Quand nous saurons cela, nous serons nous-mêmes des dieux.

7 etoiles
Nous sommes après l’année 96. Au début de l’histoire nous découvrons Androclès, un frêle tailleur de pierre grec aux cheveux roux, âgé d’une trentaine d’années. Converti au christianisme, il fuit les persécutions romaines avec sa femme Megaera. Un jour, sur un sentier au milieu de la jungle, ils tombent nez à nez avec un lion…...

couverture

le marin : Drame statique en un tableau de Fernando Pessoa

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

Tragédie originelle

8 etoiles
Trois femmes entourent un catafalque sur lequel gît la dépouille d’une autre femme, les trois femmes s’ennuient, elles décident de se raconter ce qu’elles ont été, d’évoquer leur passé. « - Parler du passé…, ce doit être beau, car c’est inutile et cela fait tant de peine… », dit la Première. « - Parlons, si...

couverture

Magot tabou pour toubabou: Roman de Claude Pariset

critiqué par Cledel2 - (64 ans)

Livre roman magot tabou pour toubabou

10 etoiles
Généreux,rebondissements dans une trame d'aventure ivoirienne pittoresque et aussi humoristique.. Que faire de son argent? Que nous sommes loin de l'amère patrie 'la mère patrie 'serait préférable. Un bon clin d'oeil sur l'eclesiastique très près de ses deniers. Charité et générosité tout au long du roman. On ne donne que si l'on est miséricordieux et aussi pour...

couverture

Les Diablogues et autres inventions à deux voix de Roland Dubillard

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)

Brèves de comptoir

7 etoiles
Dans ces savoureux [i]Diablogues et autres inventions à deux voix[/i], Rolland Dubillard nous propose une cinquantaine de saynètes animés exclusivement (sauf rare exception) par deux protagonistes anonymes, qu'on ne connaît que sous l'identité de "un" et de "deux". [i]Les Diablogues[/i], dont les introductions relèvent en général de situations plutôt banales (une partie de ping-pong, une...

couverture

Poupounette de Maryse Kiss

critiqué par CC.RIDER - (58 ans)

Ni du Pagnol ni du Giono

5 etoiles
A Marseille, Madame Naudary, surnommée « Poupounette », est une personne haute en couleurs avec un grand cœur et pas mal de naïveté. Pour preuve, elle a acheté avec l’argent de sa fille Pauline une horrible croute à trois anciens détenus des Baumettes récemment repentis. Elle a pioché dans la cagnotte de son mari pour s’entendre raconter...

couverture

De l'art d'accommoder un prosateur cocu à la sauce poétique de Eric Dejaeger

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

Cuisine surréaliste

7 etoiles
Eric Dejaeger est peut-être l’auteur le plus prolifique des lettres wallonnes, j’ai eu l’occasion de lire presque toutes ses dernières publications, je pousse même le zèle et le plaisir jusqu’à dénicher des œuvres plus anciennes pour apprécier l’évolution de son style et de son talent. Je connaissais le poète, le romancier, le nouvelliste, "l’aphoriste",...

couverture

Six personnages en quête d'auteur de Luigi Pirandello

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

De la réalité au théâtre

9 etoiles
Une troupe de théâtre débat sur le programme qu'il souhaite mettre en place, se plaint du manque de créations de pièces véritablement intéressantes. Et, à ce moment-là, une famille de six personnes arrive, au beau milieu de la répétition. Il leur est demandé ce qu'il font là, alors qu'ils interrompent le travail. Et il leur...

couverture

Histoire du Festival d'Avignon de Antoine de Baecque, Emmanuelle Loyer

critiqué par Agnesfl - (Paris - 52 ans)

Un des plus grands moments de culture mondiale

8 etoiles
Histoire du Festival d'Avignon Emmanuelle Leroy, Antoine de Baecque Livre enrichissant et rigoureux côté écriture que cette " Histoire du Festival d'Avignon" crée par Jean Vilar sur une idée de René Char lors de la semaine d'Art du 4 au 10 septembre 1947. " Richard II" joué dans la nuit sur un plateau presque nu dans...

couverture

Le lion et la perle de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

LE VIEIL HOMME ET LA JEUNE FILLE

7 etoiles
“Le Lion et la Perle” est la première pièce de théâtre de Wole SOYINKA (prononcez Cho-Ynn’ka en Yoruba), à avoir été traduite en français en 1968, bien avant que celui-ci me devienne mondialement connu. C’est une comédie de mœurs, avec une légère intrigue, dans la droite ligne de celles de MOLIÈRE, mais bien sûr à la...

couverture

L'Anniversaire de Harold Pinter

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

L’ABSURDE DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS

7 etoiles
Au début de cette pièce nous sommes dans la petite pension de famille de M. et Mme. Boles. Peter et Meg sont un couple d’une soixantaine d’années qui vivent dans la nostalgie de leurs années passées. Pater travaille sur la plage, où il loue des transats, Meg, elle, s’occupe de la pension de famille et...

couverture

Ubu Pape de Robert Florkin, Jacques Carelman (Illustration)

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Léger

6 etoiles
Il s’agit d’une pièce de théâtre. Père Ubu, quelque peu épaulé par mère Ubu, s’empare de la tiare du pape et donc de son Saint Siège. Mais les chacals sont au rendez-vous … Quelques bons mots et répliques épicées. Extrait : Monsieur de Mollet, vous avez manqué de charité chrétienne envers le révérend père Ubu, notre confesseur de...

couverture

Le grand vivant de Patrick Autréaux

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 50 ans)

Fort

9 etoiles
Un homme attend que s'abatte le cyclone annoncé sur la ville. Aux prises avec une terrible angoisse, il se remémore son grand-père décédé, qui l'avait élevé et soutenu, et est assailli de remords. Il s'en veut de ne pas avoir été plus combatif et d'avoir laissé partir cet homme terrassé par la vieillesse et la...

couverture

Un caprice de Bonaparte de Stefan Zweig

critiqué par Fredericpaul - (Chereng - 55 ans)

De l'immunité des puissants

9 etoiles
Dans cette très belle pièce, Stefan Zweig brosse, du côté du puissant et de lui qui le subit, la logique de hors la loi inhérente aux détenteurs de pouvoirs importants. Il ne s'agit certes pas de généraliser ce comportement à tout ceux qui détiennent une autorité. Mais en abordant l'abus de pouvoir par son aspect le...

couverture

L'Encyclopédie du Temps Perdu de Slobodan Najder

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Gregor Samsa et la Mort dans une pièce satirique

9 etoiles
Cette pièce de théâtre est truffée de références à d'autres textes littéraires. Les principaux clins d'oeil sont adressés à Kafka, c'est pour cette raison que le personnage principal s'appelle Gregor Samsa. Les allusions ne concernent pas que Kafka. Ce personnage est un ouvrier qui a assisté aux changements de l'ex-Yougoslavie jusqu'à être confronté à la privatisation...

couverture

De la dictature à la crise, panorama des écritures théâtrales de la Grèce contemporaine, 1965-2014 de Auteur inconnu

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Le théâtre grec contemporain : 11 pièces remarquables.

10 etoiles
Les éditions "L'Espace d'un instant" ont fait fort avec ce panorama de pièces de théâtre grec ( 1965-2014). 11 pièces de théâtre couvrent cette période et permettent au lecteur de découvrir un théâtre auquel il n'est pas familier. Si l'on parle de la Grèce aujourd'hui, il vient en tête les philosophes et dramaturges de l'antiquité,...

couverture

"Le Père de famille", suivi d'extraits du "Discours sur la poésie dramatique" de Denis Diderot

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

une pièce à sortir de l'oubli

10 etoiles
M. d'Orbesson, veuf, a deux enfants, Cécile et Saint-Albin. Il a élevé un autre garçon, Germeuil, qu'il considère comme son second fils, mais qui n'a aucune fortune. Le commandeur d'Auvilé, beau-frère du père de famille, et resté célibataire, vit également chez eux. Le père de famille affectionne beaucoup ses enfants, mais reste figé sur les conventions...

couverture

Au temps de l'anarchie, un théâtre de combat : 1880-1914, tome II de Auteur inconnu

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

théâtre de Louise Michel et Georges Darien

10 etoiles
Intéressé par ces deux écrivains (et personnages), je me suis procuré le livre qui édite leurs pièces de théâtre et qui fait partie d'une série de trois. Il faut noter que des trois pièces de théâtre de Louise Michel éditées ici, "Nadine", "Le coq rouge" et "La grève", et qui furent toutes trois jouées, seule...

couverture

Chroniques des jours entiers des nuits entières de Xavier Durringer

critiqué par MatthiasT - (25 ans)

Un manque regrettable d'unité

4 etoiles
"Chroniques : des jours entiers, des nuits entières" est une collection de saynètes, d'instantanés, de morceaux de vie, portant sur le désir, le couple, la jalousie, l'identité, et portés par une écriture nerveuse, intense et instinctive, qui pourrait se rapprocher du rap ou de la boxe dont il est d'ailleurs parfois question. Cependant, le livre...

couverture

Chroniques 2. Quoi dire de plus du coq ? de Xavier Durringer

critiqué par MatthiasT - (25 ans)

Richesse et hétérogénéité

6 etoiles
Le deuxième volume des "Chroniques" surpasse le premier par son écriture plus riche, oscillant entre théâtre et poésie, parfois nerveuse, dure, crue, parfois plus aérienne et sophistiquée. Avec cette écriture-là, Durringer nous parle des amours passées, des amours fanées, des amours à venir, de la jalousie et de la violence, de confrontations comme un ring de...

couverture

Chroniques 3 des jours entiers, des nuits entières de Xavier Durringer

critiqué par MatthiasT - (25 ans)

Une délectable anthologie

9 etoiles
C'est le troisième recueil des "Chroniques", et de loin le plus convainquant, le plus long et aussi le plus dense, le plus riche et le plus complet, le plus poignant et le plus drôle aussi, le plus efficace, une irrésistible anthologie sur l'amour et la libido, le flirt et la séduction, mais aussi la rupture....

couverture

Et... Vous jouez encore ? : Mémoires en trois actes de Jean Piat

critiqué par Colen8 - (75 ans)

Vivre pour jouer, avec bonheur

7 etoiles
Interprète exceptionnel sur scène depuis 73 ans, il présente ce livre de souvenirs sous forme de dialogue en trois actes avec François d’Orcival, et nous raconte une bonne partie de la création théâtrale à laquelle il a consacré son talent. La Comédie Française dont il a été longtemps pensionnaire puis sociétaire a été sa première...

couverture

Patriotic Hypermarket de Milena Bogavac, Jeton Neziraj

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Descente dans l'enfer du Kosovo

9 etoiles
Ce texte est fort et permet de mieux comprendre les conflits qui meurtrissent le Kosovo, tout ceci par le biais de 27 textes. Ce sont parfois des dialogues, des monologues, des textes en vers ou des textes en prose, une grande variété des formes comme s'il était nécessaire de dire de toutes les manières possibles...

couverture

L(s)1 de Nathalie Bassand

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Une belle écriture.

7 etoiles
Voici une pièce de théâtre à l'écriture poétique. Il s'agit d'un triptyque où la parole est reine et source d'évocations marquantes. On rit peu , voire pas du tout, dans ces textes. Au contraire. Ce texte nous secoue et nous force à réagir. On est surtout frappé par la force de certaines histoires et par...

couverture

Cromwell de Victor Hugo

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)

Un bonheur à lire

8 etoiles
Cromwell est sans doute le personnage le plus controversé de l’histoire d’Angleterre. Pour mémoire : issu de la petite noblesse, rallié à une forme particulièrement stricte du puritanisme, il se distingue pendant la guerre civile anglaise au milieu du XVIIe siècle jusqu’à prendre le pouvoir quelques années après l’exécution du roi Charles I. La pièce...

couverture

Le miroir du vieil Anglais de Robert Ruwet

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Fantastique !

9 etoiles
Louis et Irène sont arrivés dans une ville d’Europe. Ils ont loué, juste pour un jour ou deux, une chambre garnie « à l’ancienne » à Frau Kniff. Demain Louis va signer un contrat avec un certain Von Carr. Ce qui va lui permettre à lui et à son épouse de devenir enfin riche....

couverture

Haïm, à la lumière d'un violon de Gérald Garutti

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 50 ans)

Manque un soupçon d'émotion

7 etoiles
Gérald Garutti, auteur et metteur en scène, présente dans cette pièce, qui est plutôt une comédie musicale sur scène, la vie de Haïm Lipsky, violoniste, juif polonais né en 1922, sauvé d'Auschwitz. On le découvre enfant, petit prodige, au grand dam de ses parents qui voient cet engouement pour la musique d'un mauvais oeil. Puis l'enfant...

couverture

Jouer à la Borde de Henri Cachia

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

CECI N'EST PAS UNE AUTO-CRITIQUE!

5 etoiles
ATTENTION ! PRESENTATION. Ceci n'est pas une auto-critique, mais bien une information. Je suis très heureux de vous présenter « JOUER A LA BORDE-Théâtre en Psychiatrie », mon dernier livre publié aux éditions libertaires et diffusé par Hobo Diffusion. Préface de Yannick Oury-Pulliero. Dessins de René Caussanel. Je n'enverrai aucun exemplaire à quiconque de « Critiqueslibres.com » De façon à ce que, si par bonheur...

couverture

Le président vient te voir ce soir, suivi de le Monde de Tsitsino et de la Maman de Poutine de Lasha Boughadzé

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Satané Poutine !

6 etoiles
Voici trois pièces de théâtre géorgiennes originales et engagées. Lasha Boughadzé ne s'est fixé aucune limite et il exprime son incompréhension et sa colère sur des sujets graves, politiques et peu traités dans le théâtre de l'Europe de l'Ouest. Il semble suivre ce théâtre du XXème siècle, absurde, qui décontenance le lecteur pour que de...

couverture

Hôtel Europa de Goran Stefanovski

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Une pièce de théâtre d'actualité sur les réfugiés

10 etoiles
"Hôtel Europa" est une pièce de théâtre d'actualité, sur les migrants, sur l'opposition entre l'Est et l'Ouest. Cette pièce pose les bonnes questions, provoque le lecteur tout en l'éclairant. Tout se déroule dans un hôtel et se compose de plusieurs courtes scènes. On passe d'une chambre à l'autre en découvrant l'intimité de ces individus tous en...

couverture

Kyrie de Rodrigue Ndong

critiqué par Imani - (Toulouse - 36 ans)

Il fait de la langue française, un art...

10 etoiles
Il a l'art et la manière de s'approprier les mots. C'est un magicien, un génie qui manie la langue avec finesse et dextérité. Dès la première page, KYRIE vous envoute et vous entraine dans la danse folle des répliques bien siclées qui font de cette pièce de théâtre, une véritable perle. Le décors est planté. Deux personnages uniquement. Une scène...

couverture

D'aventures en miracles. Panorama des écritures théâtrales de la Grèce moderne (1830-1957) de Auteur inconnu

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)

Un panorama qui contient dix pièces de théâtre grec en intégralité. Du théâtre moderne !

10 etoiles
On parle de plus en plus de la Grèce, de la crise, de ces hommes politiques qui veulent tout changer, mais n'en sont pas toujours capables pour des raisons qui bien souvent les dépassent. Mais qui connaît aujourd'hui la littérature de ce pays ? Je ne parle pas de Platon, d'Aristophane ou d'Homère, souvent découverts...

couverture

Le théâtre La Fenice de Filippo Fois

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

La renaissance d'un théâtre mythique

8 etoiles
La Fenice a été idéalement dénommée, et sans le savoir : ce théâtre mythique s'est bien redressé de ses cendres, après un incendie, tel le Phénix (la Fenice, en italien). Ce petit ouvrage retrace l'histoire de sa construction et de sa résurrection, les architectes ayant participé à ces travaux, avant de présenter les différentes grandes...

couverture

A toi, pour toujours, ta Marie-Lou de Michel Tremblay

critiqué par JEANLEBLEU - (Orange - 49 ans)

Profond et puissant...

10 etoiles
Je viens de voir cette pièce aujourd'hui au festival off d'Avignon 2015 et je suis encore bouleversé quelques 8 heures après en être sorti... Dans la comédie humaine familiale du grand Michel Tremblay, l'on passe souvent du plus drôle au plus dramatique dans les mêmes œuvres (en passant par toutes les nuances intermédiaires mêlées). Mais là,...

couverture

Nouveaux Talents du Rire Illustres 2012-2014 de Ehlyass

critiqué par Yann.loup - (37 ans)

Un livre coup de coeur pour l'univers de la scène et des humoristes

10 etoiles
Dans le métier d'humoristes, il y en a pour tous les goûts : Stand-up, imitations, sketchs engagés ou burlesques, humour noir ou absurde... Mais il y a surtout des années de travail, galères, petits boulots ou plans foireux avant de parvenir à forger sa personnalité et développer son style. Certains parviendront ainsi à obtenir la reconnaissance du...

couverture

Haute surveillance de Jean Genet

critiqué par Alceste - (55 ans)

L'enfer de l'enfermement

8 etoiles
Dans leur cellule, ils sont trois prisonniers : Maurice, adolescent toujours en bagarre avec Jules Lefranc son aîné, tous deux plus ou moins surveillés et amadoués par Yeux-Verts. Leur préoccupation essentielle semble être de vouloir prouver qu’ils sont des « grands caïds », auteurs de crimes comme ceux qui mènent les bagnards dans...

couverture

Le grand livre des Monty Python de Monty Python

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)

Une bonne tranche de rigolade

7 etoiles
Les Monty Python sont une troupe de comiques britanniques qui ont sévi notamment sur les écrans de la BBC dans les années 1970. Ils ont marqué durablement leur époque et influencé profondément plusieurs générations d’humoristes de tous les pays. [i]Le Grand livre des Monty Python[/i] permet de (re)découvrir quelques-uns de leur texte et de s'offrir...