Littérature => Anglophone (5223 livres critiqués)


Page 1 de 105 Suivante Fin

couverture

Les derniers jours de l'émerveillement de Graham Moore

critiqué par Tanneguy - (Paris - 79 ans)

L'essor de l'électricité aux Etats-Unis

9 etoiles
Ce sont des évènements qui ne doivent pas préoccuper outre mesure nos compatriotes aujourd'hui, d'autant qu'ils doivent tout en ignorer, ou presque Pourtant, le choix nécessaire entre le courant continu et le courant alternatif, ou encore les disputes entre Thomas Edison et George Westinghouse ont encore des répercussions importantes à ce jour. Tout cela nous...

couverture

Mr Skelmersdale au Pays des Fées de Herbert George Wells

critiqué par Tistou - (62 ans)

Paradis perdu

7 etoiles
A l’instar de « La porte dans le mur » ou « Un étrange phénomène » ou encore « M. Barnstaple chez les hommes-dieux », il est question de passage d’un individu de notre monde à un monde parallèle, une autre dimension, la quatrième. En l’occurrence ici ; le Pays des Fées … Skelmersdale, jeune homme,...

couverture

Forêt obscure de Nicole Krauss

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)

Deux existences troublées amenées au changement radical

8 etoiles
Jules Epstein, richissime avocat américain, disparaît du jour au lendemain. Il est retrouvé en Israël, dans un appartement modeste, d'où il semble également s'évaporer. Il part dans le but de planter une forêt en hommage à ses parents. De son côté, Nicole, écrivaine à succès, vit une double crise, matrimoniale comme littéraire, en raison de...

couverture

La porte dans le mur de Herbert George Wells

critiqué par Tistou - (62 ans)

dans la veine « Autres dimensions »

7 etoiles
« La porte dans le mur » (1906) est dans la même veine que « Un étrange phénomène », nouvelle antérieure, et que le roman « M Barnstaple chez les hommes-dieux », à savoir la juxtaposition de mondes, de dimensions parallèles. Dans cette nouvelle, c’est une porte, dans un mur, qui joue le rôle de lieu...

couverture

L'obscure clarté de l'air de David Vann

critiqué par Gregory mion - (35 ans)

Médée : femme forte des années antiques.

10 etoiles
Par sa tranchante relecture du mythe de Médée, risquant parfois de choquer le lecteur non averti au détour d’une soudaine effusion de sang ou d’un acte de nécrophilie, David Vann renoue avec l’univers tragique dont il avait merveilleusement exploré les ressources dans son premier cycle romanesque afin d’exorciser certains de ses démons de famille. Ceci...

couverture

Un étrange phénomène de Herbert George Wells

critiqué par Tistou - (62 ans)

Etrange ? C’est le moins !

8 etoiles
« Un étrange phénomène » reprend un peu la thématique du roman du même H.G. Wells « M Barnstaple chez les hommes-dieux », à savoir le passage d’un individu d’un monde à un autre ou d’un lieu à un autre. A vrai dire « Un étrange phénomène » (1895) étant antérieur de 28 ans...

couverture

M. Barnstaple chez les hommes-dieux de Herbert George Wells

critiqué par Tistou - (62 ans)

Mondes parallèles

8 etoiles
En « papa » de la S.F., H.G. Wells se pose là ! Je ne sais pas si le concept, en roman d’anticipation, des mondes parallèles avait déjà été développé avant 1923, date de la parution de « M. Barnstaple chez les hommes-dieux », mais il est ici ouvertement traité. Et d’une manière qui laisse...

couverture

Une seconde après de William R. Forstchen

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)

Fragilité de notre civilisation moderne

5 etoiles
Aujourd'hui, dans une petite ville de Caroline du Nord, un professeur d'histoire et sa famille, sa "communauté" comme disent les Américains, la petite université de la ville, les amis du professeurs et les édiles de la cité, les relations avec les petits commerçants du coin qui rythment les journées... des journées qui ressemblent à toutes...

couverture

Missing : New York de Don Winslow

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 70 ans)

Winslow

7 etoiles
Don Winslow, c’est « La griffe du chien ». Comme cette première lecture m’avait vraiment plu, j’avais renouvelé l’expérience avec d’autres œuvres de cet auteur. « Dernier verre à Manhattan » et « La patrouille de l’aube » (surtout) m’avaient vraiment déçu et je me suis même demandé si je reprendrais un jour du Winslow. «...

couverture

Obsession de Nora Roberts

critiqué par Carmen - (72 ans)

Obsession

7 etoiles
Alors qu'elle n'était qu'une enfant, Naomi a découvert que son père était un tueur en série et vivre avec ça ne lui a pas été facile. Après avoir voyagé longtemps, toute entière au service de son art, la photographie, elle décide de s'arrêter de bouger...

couverture

Dans l'abîme de Herbert George Wells

critiqué par Tistou - (62 ans)

Titre original, « In the Abyss », plus parlant …

6 etoiles
C’est cinq ans avant l’écriture de « Les premiers hommes dans la lune » qu’H.G. Wells écrit cette nouvelle, aux antipodes en quelque sorte du roman cité puisque cette fois c’est dans les abysses qu’H.G. Wells qu’envoie Elstead, dans une espèce de pré – sous marin ou pré –bathyscaphe de sa conception. « L’objet de leur...

couverture

Hérésies glorieuses de Lisa McInerney

critiqué par Alma - (- ans)

Noir, c'est noir !

9 etoiles
Une plongée en apnée dans les bas-fonds du port irlandais de Cork, actuellement. Avec la misère en toile de fond, se côtoient les silhouettes inquiétantes du monde interlope de la nuit, celles qui hantent les ruelles obscures de la ville . Sous l'ombre menaçante et toute-puissante de Jimmy Phélan qui commandite tout un...

couverture

Le Silence de minuit de Denise Mina

critiqué par Macapat - (62 ans)

Décevant...

1 etoiles
Glasgow. Deux hommes cagoulés font irruption dans la maison d'une famille immigrée de la banlieue résidentielle en réclamant « Bob ». Aamir Anwar, le père, est pris en otage. Une rançon de deux millions de livres est exigée. L'inspectrice Alex Morrow sent que quelque chose cloche. D'abord, il n'y a pas de Bob, et l'on...

couverture

Rendez-vous au Cupcake Café de Jenny Colgan

critiqué par Flo29 - (46 ans)

Léger et pétillant

8 etoiles
Izzy est employée dans une agence immobilière et un jour, elle se retrouve sans travail. Forte de ses talents de pâtissière, elle décide de se lancer dans l'aventure du commerce. Au fil de l'histoire, on découvre des personnages attachants, drôles, sympathiques ou carrément odieux... C'est plaisant, pétillant, jamais lourd. C'est sans doute ce que l'on...

couverture

Une histoire des temps à venir de Herbert George Wells

critiqué par Tistou - (62 ans)

Au XXIIème siècle

7 etoiles
Voici ce que pouvait écrire un homme doué de raison et se penchant sur l’avenir à la toute fin du XIXème siècle, en 1897 plus précisément puisque c’est à cette date que H.G. Wells publia « Une histoire des temps à venir » : « Le monde, dit-on, a plus changé entre les années 1800 et...

couverture

L'âge de raison de Jami Attenberg

critiqué par Alma - (- ans)

Les tribulations d'une quadragénaire new-yorkaise célibataire

5 etoiles
C'est le récit à la première personne des tribulations de la vie d'Angéla, quadragénaire qui a grandi sans devenir adulte et a choisi de ne pas rejoindre la cohorte de celles qui se sont rangées . Elle trace ici le bilan de sa vie de  «  marasme », faite «  d'occasions manquées,...

couverture

La maison pâle de Luke McCallin

critiqué par Pieronnelle - (Dans le nord et le sud... - 70 ans)

Crépusculaire...

10 etoiles
Après" L'homme de Berlin" on retrouve Reinhardt, dans ce second tome «La maison pâle», après qu’il ait été interrogé et torturé par la Gestapo suite à sa première enquête mettant en cause un général de l’armée, revenu en Bosnie croate après deux années de combats sur le front de l’est et en plein délabrement de...

couverture

Flic maison de Dashiell Hammett

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)

Pas toujours original...

6 etoiles
Dashiell Hammett considéré comme le maître du roman noir, n'a pourtant écrit que 6 romans. 65 nouvelles constituent une grande partie de son œuvre. Certainement pour gagner sa vie comme beaucoup d'auteurs américains de cette époque qui avaient la possibilité de vendre leurs courts textes à des pulp (mauvais papier) magazines comme Black Mask, dont...

couverture

Pêche de Emma Glass

critiqué par Nathavh - (53 ans)

un ovni littéraire

10 etoiles
C'est un premier roman que j'ai eu la chance de découvrir en avant première grâce aux éditions Flammarion et Babelio que je remercie vivement. Une claque... Quelle écriture, un style particulier. Ça passe ou ça casse je pense. J'étais sous le charme dès les premières lignes. D'emblée, c'est l'écriture très particulière, poétique, rythmique qui m'a emmenée. Il...

couverture

Un destin d'exception de Richard Yates

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)

Roman des désillusions

8 etoiles
Tombé dans l'oubli après sa mort en 1992, redécouvert depuis grâce à "Noces rebelles" adaptation cinématographique de son premier roman "Revolutionary Road" (traduit en français par "La fenêtre panoramique"), Richard Yates est considéré par nombre de ses pairs comme l'un des écrivains américains majeurs du XXème siècle. À la fois récit de guerre et histoire d'une...

couverture

Black-out de John Lawton

critiqué par Ravenbac - (Reims - 52 ans)

Un roman plaisant

6 etoiles
Londres, février 1944. La Luftwaffe lance ses derniers bombardements sur la ville. Au milieu des décombres, un bras coupé est exhumé par un groupe d'enfants jouant sur un site bombardé de l'East End. Le sergent détective Frederick Troy, de Scotland Yard, parvient à relier cette découverte à la disparition d'un scientifique de l'Allemagne nazie. Malgré quelques...

couverture

La malédiction de la maison Foskett de M.R.C. Kasasian

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)

Pas emballé...

4 etoiles
Le détective privé (ou personnel comme il aime à se faire appeler) Sydney Grice se morfond. En effet le grand public étant convaincu qu'il a envoyé un innocent à la potence lors de sa dernière enquête, les clients se font rares et cela l'affecte beaucoup. Sa jeune et excentrique acolyte, March Middleton commence sérieusement à...

couverture

Mille Baisers pour un garçon de Tillie Cole

critiqué par Alapage - (45 ans)

Coup de coeur!

10 etoiles
J'ai beaucoup hésité avant de lire ce roman, car il a une telle notoriété que j'avais peur d'être déçue, mais finalement je me suis lancée... Rune vient juste de quitter Oslo, sa ville natale, pour aller aux États-Unis. Il n'a que cinq ans, mais la colère gronde en lui. Il veut retourner en Norvège. Alors qu'il...

couverture

Contre toute évidence de Tami Hoag

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)

délit de sale gueule

8 etoiles
Un meurtre horrible est commis dans une famille de Minneapolis. Des témoins ont vu sortir un individu marginal à la mine patibulaire, connu dans le quartier pour sa violence et son peu de respect de la loi. Bref, il n'en faut pas plus pour faire de lui l'ennemi public numéro un, que policiers et journalistes...

couverture

Ton âme soeur (ou presque) de Kristan Higgins

critiqué par Alapage - (45 ans)

Jolie romance sans gros clichés!

8 etoiles
Kristan Higgins a réussi à rendre cette romance unique en son genre. Bien évidemment, on ne réinvente pas le genre totalement, mais il n'en reste pas moins que cette auteure a une petite touche bien créative qui nous fait adhérer facilement au récit. En premier lieu, il est intéressant de retrouver une intrigue où les protagonistes...

couverture

La Vie de A à Z de Debbie Johnson

critiqué par Alapage - (45 ans)

Tout un abécédaire!

8 etoiles
Sincèrement, comment rester insensible face à ce roman? C'est tout à fait impossible. Si tel était le but de Debbie Johnson, eh bien elle a misé juste! Nous pourrions penser au premier abord que nous tomberons dans un récit dramatique avec le décès d'Andrea et le deuil que ses filles doivent entamer. Effectivement, il y...

couverture

Amélia de Kimberly McCreight

critiqué par Macapat - (62 ans)

Drame d'adolescent...

9 etoiles
Présentation de l'éditeur À New York, Kate Baron élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d'un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l'écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l' autre. C est en tout cas...

couverture

À vol d'oiseau de Craig Johnson

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)

cheyenne party

10 etoiles
Walter Longmire, shérif du comté d'Absaroka, Wyoming, et grand ami des indiens, s'apprête à marier sa fille Cady en terre cheyenne, à "Crazy Head Springs", au cœur de la réserve d'où est originaire le futur marié. Au cours d'un repérage en compagnie de son fidèle ami "Ours debout", il voit une femme, tenant un enfant...

couverture

Au service surnaturel de Sa Majesté de Daniel O'Malley

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 62 ans)

Addictif!

9 etoiles
Une femme se réveille sous la pluie, sur une pelouse boueuse, au milieu de corps inanimés, sans se rappeler quoi que ce soit de sa vie. Dans sa poche, deux lettres de « Moi » lui étant adressées, la lettre n°1 lui apprenant qu’elle s’appelle Myfanwy Thomas. La lettre n°2 lui en apprendra un peu...

couverture

Le pays d'en haut de Miles Franklin

critiqué par Pierrequiroule - (Paris - 37 ans)

Chef d'oeuvre de la littérature australienne

10 etoiles
Dans la luxuriante vallée de Bool Bool, au coeur des Montagnes Bleues, vivait autrefois une communauté de colons australiens. Ce roman est l'histoire des familles Mazere, Poole, Lobosseer et de leurs voisins du Pays d'en haut. Au milieu du XIXeme siècle, l'Australie est encore majoritairement rurale. Immergés dans des paysages paradisiaques, les hommes n'en doivent...

couverture

Et nous ne vieillirons jamais de Jennie Melamed

critiqué par Alma - (- ans)

Est-ce ainsi que des femmes vivent?

7 etoiles
Une île dont on ne connaît ni le nom ni l'emplacement exact (vraisemblablement au large des côtes des Etats Unis …) , un île qui vit en autarcie, coupée du monde extérieur « les terres perdues », selon des rites hérités du temps des patriarches fondateurs de cette communauté « divins hommes du temps jadis » qui...

couverture

Tout se paye de George P. Pelecanos

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 70 ans)

Pelecanos

7 etoiles
George P. Pelecanos est un des auteurs de romans policiers contemporains que je préfère. Je l’ai découvert avec « Anacostia river blues » (1999) qui bizarrement ne se trouve pas critiqué sur notre site. Ce roman m’avait vivement intéressé et j’ai continué à suivre l’auteur. Dans « ARB », l’ambiance est vraiment originale : une...

couverture

Sur la mauvaise pente de Graham Hurley

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)

train train…

10 etoiles
Joe Faraday et Paul Winter, enfin réunis au sein de la section des "Crimes graves", vont mener à bien deux enquêtes, chacun avec ses méthodes bien à lui. Faraday, avec son doigté habituel, sait mettre en confiance et faire parler les témoins. Winter, retors comme pas un, n'hésite pas à utiliser le chantage du moment...

couverture

Sans nouvelles de toi de Ann Rule

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)

Pas très palpitant

4 etoiles
Jerry Harris est un homme d'affaire californien à qui tout réussit, aussi bien sur le plan professionnel, ses affaires sont florissantes et presque tout ce qu'il entreprend est couronné de succès, que personnel car avec sa femme, Susan, c'est l'amour fou. Mais un beau soir d'octobre, Jerry ne rentre pas chez lui, il ne reviendra...

couverture

Agatha Raisin enquête 12 - Crime et déluge de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (35 ans)

Divertissant !

8 etoiles
Note de l'éditeur : Le bonheur conjugal est de courte durée pour Agatha, une fois de plus délaissée par son mari. Punition divine, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. C'est le moral dans les chaussettes et sous une pluie torrentielle qu'Agatha aperçoit le corps sans vie...

couverture

Harlot et son fantôme de Norman Mailer

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)

Lourd

5 etoiles
À Mount Desert (Maine, Etats-Unis), Hugh Tremont Montague, nom de code « Harlot », membre important de la CIA, mais plutôt en fin de carrière, a divorcé de Kitteredge qui l’a trompé avec son collègue Harry Hubbard, fils de Cal, autre agent de la CIA. Après une longue attente, Harry et Kitteredge ont fini par se marier....

couverture

La petite fille qui devait apprendre à aimer de Julian Austwick, Tracy Austwick

critiqué par Bafie - (56 ans)

Au bonheur des ânes.

10 etoiles
Ce livre relate une histoire vraie, la douloureuse expérience de parents confrontés à une naissance prématurée, à l’insuffisance respiratoire d’Amber et à son infirmité motrice d’origine cérébrale. C’est aussi l’histoire de Shocks, âne gravement maltraité et recueilli au Donkey sanctuary de Birmingham. Et surtout, c’est la fabuleuse rencontre entre ces deux éclopés de la vie, leur...

couverture

Texas Forever de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (62 ans)

4ème roman de James Lee Burke

5 etoiles
« Texas forever » figure il est vrai parmi les premiers romans de James Lee Burke (Dave Robicheaux pas encore né), mais quatrième de l’auteur il donne plutôt l’impression d’être un premier tant la fin est faible et du coup le roman pas vraiment abouti. Dommage. Dommage car on trouve déjà la passion et la facilité...

couverture

Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Balli Kaur Jaswal, Guillaume-Jean Milan (Dessin)

critiqué par Alapage - (45 ans)

Quelque peu déçue...

7 etoiles
Pour Nikki, cet emploi représente bien plus qu'une fonction de simple animatrice. Elle y voit là le moyen de faire connaître la communauté sikhe. Elle veut d'autant plus cet emploi, car elle ne sait pas combien de temps le pub où elle travaille restera encore ouvert. Également, elle est à la recherche de ce qu'elle...

couverture

Agatha Raisin enquête 11 - L'enfer de l'amour de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (35 ans)

Retour à Carsely

8 etoiles
Note de l'éditeur : "Qui a dit que l'amour c'était le paradis ? Plutôt l'enfer, même pavé de bonnes intentions ! À peine mariés, Agatha et James Lacey font cottage à part et s'accusent mutuellement d'infidélités. Jusqu'à ce que James disparaisse pour de bon, laissant derrière lui sa maison saccagée... Les soupçons se portent aussitôt sur...

couverture

Les Fantômes de Manhattan de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 38 ans)

De l'importance de ses racines...

10 etoiles
Présentation de l'éditeur : Et si un livre détenait les clés de votre existence ? Annie O'Neill, 31 ans, est une jeune fille discrète. Elle tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu'elle. Son existence est bouleversée par la visite d'un nommé Forrester, qui se présente...

couverture

Moisson de Jim Crace

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

"Le blé, tout comme les hommes et les femmes, aime être écrasé."

4 etoiles
Au début du récit nous sommes dans une petite communauté agricole vivant en autarcie dans un petit village. Nous découvrons les mœurs de l’époque, notamment la vie aux champs à travers les yeux de Walter Tirsk, qui est le frère de lait du seigneur des terres sur lesquelles les villageois se sont installés : maître...

couverture

L'endroit le plus dangereux du monde de Lindsey Lee Johnson

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)

ici et maintenant

10 etoiles
L'endroit le plus dangereux du monde, c'est ici et… maintenant ! Ici, c'est Mill Valley, cette petite vallée californienne où tout le monde se connaît, peuplée majoritairement de représentants typiques de la classe moyenne aisée. Et maintenant, c'est le temps présent, celui de la circulation ultra-rapide de l'information via les réseaux dits "sociaux", véhiculant en...

couverture

L'inspecteur de nuit de Frederick Busch

critiqué par Tistou - (62 ans)

Chaotique

6 etoiles
Vraiment chaotique, une lecture plutôt difficile à enchaîner. Frederick Busch saute allègrement des étapes, passe sans vergogne d’une époque à l’autre, n’a pas trop le souci du confort du lecteur. A l’instar de « Filles », pourtant, dont je conserve une profonde impression, Frederick montre d’indéniables qualités pour l’écriture et la psychologie de ses personnages...

couverture

La petite librairie des coeurs brisés de Annie Darling

critiqué par Alapage - (45 ans)

De gros clichés, prévisible...et léger!

7 etoiles
Extrait : Il lui revint en tête que chaque parcelle de Bookends renfermait un souvenir bien précis, pour elle. C’était là où se trouvait son cœur, c’était son havre, son lieu de bonheur. Posy n'avait que vingt-et-un ans lorsque ses parents sont décédés dans un accident. Elle se retrouve responsable de son petit frère, Sam. Heureusement...

couverture

Anno Dracula 1959 : Dracula Cha Cha Cha de Kim Newman

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)

Baisse de régime.

5 etoiles
Nouveau volet de la série "Anno Dracula", qui se déplace cette fois-ci à Rome pour un nouveau mariage de Dracula. Ce troisième opus montre les limites de la série de Kim Newman. Si le fait de mettre les femmes à l'honneur (Kate, Geneviève et Pénélope) est une excellente idée, difficile de pas voir les similitudes...

couverture

Un siècle américain, Tome 1 : Nos premiers jours de Jane Smiley

critiqué par Poet75 - (Paris - 62 ans)

Raconter un siècle américain par le prisme d'une famille

8 etoiles
Premier volume d’une trilogie ayant l’ambition de raconter « un siècle américain » (puisque c’est le titre choisi pour désigner l’ensemble des trois ouvrages) par le prisme d’une famille s’étant établie sur les vastes terres de l’Iowa pour y fonder une ferme, ce livre commence en 1920 pour s’achever en 1953. Le pari un peu...

couverture

Plaisirs criminels de Kerry Greenwood

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)

Irrésistible Miss Fisher

8 etoiles
Quand une journaliste enquêtant sur des disparitions de jeunes filles à Melbourne s'évanouit à son tour dans la nature, il n'en faut pas plus à la charmante mais néanmoins déterminée Miss Fisher pour mener l'enquête et retrouver tout ce petit monde. Accompagnés de ses « seconds » et de sa fidèle Dot, la riche détective ira ainsi...

couverture

Mishenka de Daniel Tammet

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

CHAMPIONNAT DU MONDE D'ÉCHECS

6 etoiles
Au début de l’histoire nous sommes à Moscou, capitale de ce qui est alors l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, en mars 1960. Le pays vit comme au ralenti, en effet, un grand événement sportif se déroule à ce moment-là en URSS. Coupe du Monde de Football ? Non! C’est le championnat du monde d’échecs, le...

couverture

Oxygène de Andrew Miller

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)

Pointilliste

6 etoiles
Enseignante anglaise en retraite, Alice souffre d’un cancer assez avancé. Elle a déjà dû subir une lourde chimiothérapie. Elle y a perdu ses cheveux, mais ils ont fini par repousser complètement blancs. Son fils Alec lui rend visite, s’occupe de la maison, du jardin. Son autre fils, Larry, acteur de série B intermittent et ancien...