Littérature => Anglophone (4856 livres critiqués)


Page 1 de 98 Suivante Fin

couverture

Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 67 ans)

Une histoire africaine

8 etoiles
De nos jours, dans un petit village de la forêt ghanéenne, en bordure d'une route que vient de faire construire un ministre pour sa jeune maîtresse, celle-ci découvre par hasard, en poursuivant un bel oiseau bleu (d'où le titre original), des restes nauséabonds - humains? on ne sait pas - au beau milieu de la...

couverture

Et tous mes amis seront des inconnus de Larry McMurtry

critiqué par Antihuman - (Paris - 33 ans)

Pur dasein

10 etoiles
Rien à dire sur ce classique de la littérature ; que beaucoup devraient lire. (Si seulement les gens lisaient encore les bons livres, et en allant jusqu'au bout.) D'abord, l'épopée de Danny commence par sa liaison avec Sally, cette psychotique débile qui refusera à son mari ce qu'elle se permet elle-même à haut-débit. Il faut savoir...

couverture

Jeux de miroirs de E.O. Chirovici

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)

Enquête sobre

6 etoiles
Présentation de l'éditeur Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fi n des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman...

couverture

No Home de Yaa Gyasi

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)

No Home

8 etoiles
La clé de ce roman nous est livrée avant même qu’il ne commence, par l’arbre généalogique imprimé en ouverture du livre et auquel on pourra toujours se référer si, de chapitre en chapitre, on perd le fil du récit. Maame, esclave Ashanti, donnera naissance à deux demi-sœurs Effia et Esi. Deux sœurs qui ne se...

couverture

Les Révoltés de la « Bounty » de James Norman Hall, Charles Nordhoff

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)

L'injustice d'un capitaine et la douceur du Pacifique

8 etoiles
Je connaissais le titre, qui était pour moi celui d’un film. Et voilà que je découvre chez Phébus un roman et même une trilogie puisque cet opus est complété par deux autres (Dix neuf hommes contre la mer et Pitcairn) qui racontent deux autres points de vue, les aventures de deux autres groupes de protagonistes séparés...

couverture

Les rapaces de Frank Norris

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)

Un souffle tragique et brûlant

7 etoiles
À la fin du dix-neuvième siècle, à San Francisco, un modeste dentiste nommé McTeague, anciennement mineur, s’éprend de Tina, une jeune femme de la petite bourgeoisie de la ville, aux dépens de Marcus, son fiancé, et également ami de McTeague. La tension entre les deux hommes va encore monter d’un cran lorsque Tina gagne une...

couverture

La route de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

MÉDITATION SUR LE NIGÉRIA MODERNE

6 etoiles
Au début de cette pièce, nous sommes dans une sorte de cabane au bord de la route, à l’angle d’une église. C’est un garage, un magasin de pièces de rechange, qui est en même temps un café, bar, épicerie, tripot, dortoir, magasin d’alimentation, nommé « Mangazin dé assident – Ici tout piece ». C’est le lieu...

couverture

La chimiste de Stephenie Meyer

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)

La chimiste

6 etoiles
Autant l’avouer, j’avais besoin d’une récréation et j’étais curieux de découvrir à quoi pouvait bien ressembler le style d’un auteur adulé des adolescents pour Twilight, sa série de romans fantastiques et leur adaptation au cinéma. Car le choix de passer au thriller et viser le public adulte n’était pas sans risque. Mais le pari est...

couverture

Le retour de Harold Pinter

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

LE PREMIER AUTEUR DE THÉÂTRE BRITANNIQUE CONTEMPORAIN

6 etoiles
Une nuit d’été, dans le nord de Londres. Teddy (Ted) arrive avec sa femme Ruth sans prévenir dans une modeste maison ouvrière Il n’a pas de problèmes pour entrer car il a gardé sa clef. Cette maison est en effet celle où il a passé toute son enfance, avant d’émigrer pour les États-Unis il y...

couverture

Le goût des mots de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Des termes, définitions et emplois

8 etoiles
L'emploi des mots ne peut qu'intéresser les amateurs des lettres et de la langue que nous sommes, et c'est bien pourquoi cette petite anthologie paraît faite pour nous. Il y est tout d'abord question de la correspondance des termes avec la réalité, puis avec les sensations ressenties, ce qui est déjà moins simple. Par la...

couverture

Dictionnaire amoureux de Shakespeare de François Laroque, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Biographie pointilliste du grand Will

8 etoiles
L'humour, la mort, le mélange de styles littéraires, le vin, la fête, l'angoisse, les grandes heures de l'histoire constituent autant de thèmes récurrents de l'oeuvre foisonnantes de Shakespeare, qui continue de faire florès, après les 500 ans de l'auteur. Cette variation de styles dans chaque pièce déconcerte, voire détonne, mais en constitue la richesse, voire...

couverture

Les enfermés de John Scalzi

critiqué par Shan_Ze - (Lyon - 33 ans)

Enquête et SF

10 etoiles
Dans ce futur où un virus très virulent a tué une bonne partie de l'humanité, certaines personnes sont victimes du syndrome d'Haden après avoir été contaminées. Elles sont conscientes mais ne peuvent effectuer le moindre mouvement sans avoir un cispé (robot permettant de « sortir » de leur état d'enfermement) ou un intégrateur (un être...

couverture

Aquarium de David Vann

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)

Aquarium familial

8 etoiles
Présentation de l'éditeur Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d'une banlieue de Seattle. Afin d'échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l'école, elle court à l'aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil...

couverture

Steamboat de Craig Johnson

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 41 ans)

L'esprit du Steamboat

8 etoiles
C'est bientôt noël, et le Shérif Walt Longmire, plongé dans Le chant de noël de Dickens, n'a pas du tout envie de recevoir la jeune femme qui le demande tout en affirmant ne pas le connaitre ! En fait, ce qu'elle veut, c'est rendre un objet à Lucian Connely, l'ancien Shérif, qui fait des siennes...

couverture

Trilogie de Corfou, III : Le jardin des dieux de Gerald Durrell

critiqué par LisbethK - (51 ans)

feu d'artifice littéraire

10 etoiles
"le jardin des dieux" conclut en beauté la trilogie de Corfou. L'auteur maîtrise encore mieux ses descriptions , alliant la candeur et l'émerveillement de l'enfant à la précision du futur naturaliste. Les images décrivant la nature sont encore plus foisonnantes, exubérantes et colorées. Le personnage principal, Gerald Durrell enfant, âgé maintenant de...

couverture

Mauvaises nouvelles de William Trevor

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 54 ans)

Excellentes Nouvelles...

8 etoiles
Au début de la quatrième de couverture, on peut lire « A l'heure où il décidait de se consacrer plus particulièrement au roman (En lisant Tourgueniev, Ma maison en Ombrie, Le Silence du jardin, Le Voyage de Felicia, Mourir l'été), le New Yorker saluait l'Irlandais William Trevor, de façon subtilement décalé, comme « le plus grand auteur...

couverture

La justice de l'ancillaire de Ann Leckie

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)

Bien mais sans plus

7 etoiles
Avertissement : si vous lisez suffisamment bien l’anglais, évitez la version française qui est pitoyablement traduite (en commençant par le titre, ancillaire est un faux ami). Un peu perdu au début dans ma lecture : deux trames narratives qui alternent et un narrateur qui a manifestement un problème de personnalité. Petit à petit les éléments s’ordonnent,...

couverture

Les intéressants de Meg Wolitzer

critiqué par GiLau - (Annecy - 54 ans)

C'est l'histoire d'une bande d'amis !

6 etoiles
Roman qui se laisse lire avec plaisir, c'est toute une époque au cours de laquelle un groupe d'amis se forme et reste lié tout au long de la vie. L'écriture est plaisante et les personnages principaux attachants. Un seul bémol pour moi quant à la fin, un peu trop moralisatrice sur le thème "l'argent ne fait...

couverture

Agatha Raisin enquête, Tome 3 : Pas de pot pour la jardinière de M. C. Beaton

critiqué par Coper - (33 ans)

Agatha se met au jardinage !

10 etoiles
Présentation de l'éditeur " De retour dans les Cotswolds après de longues vacances, Agatha Raisin découvre que son voisin James Lacey, objet de tous ses fantasmes, est tombé sous le charme d'une nouvelle venue au village. Aussi élégante qu'amusante, Mary Fortune est une jardinière hors pair, et la journée portes ouvertes des jardins de Carsely s'annonce...

couverture

La jeune fille au portrait de Alev Lytle Croutier

critiqué par Flo29 - (44 ans)

Un conte d'Orient

5 etoiles
Casimir, un riche négociant en vins de Chateauneuf du Pape, découvre une miniature dans un magasin d'objets orientaux. Sur cette miniature, une femme attire son regard. Casimir n'aura de cesse de pouvoir la retrouver et lui donner tout l'amour qu'il garde en lui depuis le jour où il a découvert le dessin. La quête qu'il...

couverture

Nos années sauvages de Karen Joy Fowler

critiqué par Sentinelle - (Bruxelles - 47 ans)

Une soeur pas comme les autres

8 etoiles
Rosemary était une petite fille si bavarde que ses parents lui disaient de commencer au milieu lorsqu’elle racontait une histoire. Mais cela ne l’empêchera pas de s’enfermer volontiers dans le silence après la disparition de sa sœur, pas vraiment… hmm comment dire… pas vraiment comme vous et moi. Je ne suis pas très claire ?...

couverture

Le goût de l'été de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

De la chaleur et de l'insousciance

10 etoiles
Cette petite anthologie littéraire nous fait revisiter l'été sous toutes ses formes et coutures. La chaleur, le calme, voire l'ennui, les fruits, l'amour, la plage et les diverses découvertes constituent autant de facettes revisitées autant de fois par les grands écrivains du monde. Aussi l'auteur de cette compilation nous fait-il remarquer que cette période de...

couverture

Nouvel Onglet de Guillaume Morissette

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 74 ans)

Les Fucked up

7 etoiles
Il n’est pas aisé de s’inventer ou de se réinventer. Thomas, le héros du roman, tente d’y arriver en s’installant à Montréal. Concepteur d’un jeu vidéo auquel on peut se livrer avec un téléphone intelligent, il a la tâche de perfectionner son innovation baptisée du nom de Scrabble. De prime abord, ce semble un emploi...

couverture

Le nom des étoiles de Pete Fromm

critiqué par Lejak - (Metz - 42 ans)

L'histoire d'une vie

7 etoiles
Pete Fromm est passé par Metz en novembre dernier avec son éditeur pour présenter son nouvel ouvrage. Ce fut un moment riche en émotions et cette rencontre a conforté tout le bien que je pensais de cet auteur. "Le nom des étoiles" n'est pas un second "Indian Creek", que ce soit dit ! le livre s'inscrit...

couverture

Butcher's Crossing de John Williams

critiqué par Psychééé - (28 ans)

Une ode aux grands espaces de l'ouest américain

8 etoiles
Nous sommes en 1870. Will Andrews, jeune étudiant bourgeois d’Harvard, souhaite se rapprocher de la nature pour donner un sens à sa vie. Il décide de se rendre à Butcher’s Crossing, une petite bourgade du Kansas pour chasser le bison avec 3 acolytes dans l’ouest américain sauvage. De ce long voyage initiatique, il est évident...

couverture

Star Wars - Le manuel du Jedi de Daniel Wallace

critiqué par Numanuma - (Tours - 43 ans)

Lire ce livre tu dois

5 etoiles
Certes, avec les fêtes est arrivé sur les écrans le spin off Rogue One, élément intermédiaire entre les deux premières trilogies, assez sombre, mais ce manuel a fait partie de la campagne promo de l’épisode 7. Les réfractaires à Star Wars peuvent arrêter leur lecture ici, je ne leur en veux pas. Que la Force...

couverture

Le murmure des ombres de Jan-Philipp Sendker

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)

La vérité est-elle toujours bonne à dire ?

9 etoiles
Paul Leibovitz vit seul, reclus sur l'île de Lamma, à l'écart de la bruyante Hong Kong depuis la mort de son fils de huit ans et son divorce. Elisabeth Owen, une Américaine, fait appel à lui pour retrouver son fils disparu et son meilleur ami Zhang le charge ensuite d'enquêter pour lui sur le meurtre...

couverture

Parmi les loups et les bandits de Atticus Lish

critiqué par RayUnion - (58 ans)

Des marginaux dans le New York post 11 septembre

9 etoiles
Zou Lei est une immigrée clandestine chinoise. De petits boulots en petits boulots elle essaie de gagner sa vie pour se nourrir et se loger. Mais dans le New York post 11 septembre, soumis au Patriot Act, ce n’est pas facile, mais elle ne se décourage jamais. Ce n’est pas évident non plus pour Brad...

couverture

Mademoiselle Belle de Truman Capote

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 47 ans)

écrits de jeunesse de Truman

9 etoiles
Il avait été question de ce recueil à la fin d'un documentaire sur l'écrivain faisant suite au long-métrage évoquant la rédaction de « In cold blood » où il est incarné par Philip Seymour Hoffman. J'étais un peu sceptique, cela ressemblait fort à une tentative des ayant-droits afin de gagner encore un peu quelque argent, à de...

couverture

Les gens des marais suivi de Un sang fort et Les tribulations de Frère Jéro de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

LE DRAMATURGE LE PLUS COMPLET D'AFRIQUE

7 etoiles
Ce livre regroupe trois très courtes pièces de théâtre, (une cinquantaine de page chacune), écrite dans les années 60 par Wole SOYINKA (*1934). Comme toujours chez l’auteur Africain on retrouve la coexistence d’éléments réalistes, lyriques et symboliques. Masques, gestes, danses, chansons, musique, incantations… Tout le pays Yoruba s’y trouve représente, créant une complicité entre le...

couverture

Les vies de papier de Rabih Alameddine

critiqué par Lucia-lilas - (50 ans)

Une vieille dame indigne...

10 etoiles
Les Vies de papier est un roman que je vais garder bien précieusement dans un coin de ma bibliothèque, à portée de main et de regard comme le portrait d’un être cher que l’on aime avoir sous les yeux… Oui, j’ai adoré le personnage d’Aaliya Saleh avec ses soixante-douze ans, ses cheveux bleus (ben oui, une...

couverture

Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)

Western prolétaire

9 etoiles
Enfin ! Le nouveau Donald Ray Pollock est arrivé ! Depuis que j’ai découvert « Le diable, tout le temps » grâce au magazine LIRE qui l’avait nommé meilleur livre de l’année 2012, j’attendais avec impatience son nouvel opus. Ce premier roman avait été pour moi une révélation et je plaçais depuis cet auteur dans...

couverture

Lobo le loup : & autres animaux sauvages de mes connaissances de Ernest Thompson Seton

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 67 ans)

"Nous et les bêtes, nous sommes de la même famille"

8 etoiles
J'ai découvert avec bonheur, la collection Biophilia (couleur verte) initiée seulement en 2012 par les éditions Corti, une collection qui, au travers d'approches transdisciplinaires s'intéresse au "buisson foisonnant des espèces dont le devenir est l'un des enjeux majeurs de la nôtre". Tout un programme! L'auteur oublié de "Lobo le loup", Ernest Thompson Seton (1860-1946), à la...

couverture

Ailleurs de Richard Russo

critiqué par Sundernono - (Nice - 34 ans)

Lettre à Jean

7 etoiles
"Je viens de Gloversville, à quelques kilomètres au nord des contreforts des Adirondacks, un endroit dont il est facile de se moquer." C’est dans cette petite ville de l’Etat de New-York que Richard Russo, l’un des écrivains majeurs de la littérature américaine contemporaine, notamment récompensé par le prix Pulitzer en 2002 pour le déclin de...

couverture

Gloire et déchéance des grandes puissances de Tom Rachman

critiqué par ARL - (Montréal - 31 ans)

Échecs, littérature et manipulation

9 etoiles
Avec ce remarquable second roman, Tom Rachman confirme à la fois son talent de conteur et sa prodigieuse habileté à concevoir des personnages captivants. Plus lent et élaboré que son prédécesseur, « Gloire et déchéance des grandes puissances » se concentre sur un plus petit nombre de gens sur une période largement plus étendue. Rachman...

couverture

La Maison des coeurs brisés de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

Fantaisie dans le style russe sur un thème anglais

7 etoiles
L’ancien capitaine de marine Shotover vit, avec sa fille Hésione Hushbaye et son gendre Hector Hushbaye, dans une grande maison de campagne isolée en Angleterre, à la lisière du Sussex. Hésione a invité une jolie jeune fille, Elie Dunn et son père Mazzini Dunn. Elle espère convaincre Mazzini de rompre les fiançailles d’Elie et d’Alfred Mangan,...

couverture

Fais un voeu, Tome 1 de Alexandra Bullen

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)

Un souhait qui vient du coeur

6 etoiles
Après le décès de Violette, sa sœur jumelle, Olivia et ses parents déménagent à San Francisco pour prendre un nouveau départ mais cela est loin d'être suffisant à la jeune fille pour surmonter cette perte. En voulant faire retoucher une robe pour une soirée elle fait la rencontre de Posey, une étrange couturière, qui lui...

couverture

Voici venir les rêveurs de Imbolo Mbue, Sarah Tardy

critiqué par Lucia-lilas - (50 ans)

Mirage...

10 etoiles
J’ai lu goulûment les 420 pages de ce livre sans pouvoir m’arrêter, avide et presque inquiète de savoir ce qui allait arriver à ces personnages terriblement attachants, pleins d’humanité, fous d’amour pour l’Amérique et prêts à tout pour y rester. L’histoire est toute simple, elle est celle de beaucoup… Jende Jonga, originaire de Limbé, au Cameroun, où...

couverture

Miniaturiste de Jessie Burton

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)

Une caresse avec toi dure un millier d'heures !

10 etoiles
Une caresse avec toi dure un millier d'heures ! Amsterdam mi-octobre 1686, Nella débarque dans la grande maison bourgeoise de son mari où elle vivra désormais. Le mari, un homme riche mais distant, se nomme Johannes Brandt. Il vit avec sa soeur, Marin, leur servante Cornélia et Otto...

couverture

Harry Potter et l'enfant maudit de Joanne Kathleen Rowling, Jack Thorne, John Tiffany

critiqué par Sundernono - (Nice - 34 ans)

19 ans après

6 etoiles
Neuf années après la sortie de l’excellent Harry Potter et les reliques de la mort, dans lequel l’histoire du plus célèbre des jeunes sorciers semblait avoir définitivement pris fin, nous avons la surprise d’accueillir une huitième histoire, Harry Potter et l’enfant maudit, première aventure officiellement destinée à la scène. Ce huitième tome retranscrit ainsi la pièce...

couverture

La milliardaire de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

L’ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR!

7 etoiles
La pièce de G.B. SHAW (1856-1950) commence en 1934 dans le cabinet d’avocats de Me. Julius Sagamore, celui-ci reçoit Mme : Epifania Ognisanti di Parerga-Fitzfassenden (Eppy). Celle-ci veut que l’avocat lui rédige son testament, car malheureuse de sa vie de couple, elle a décidé de se suicider… Pourtant, fille unique d’un richissime homme d’affaires, elle...

couverture

No Sex de Tim Parks

critiqué par Saule - (Bruxelles - 51 ans)

La serveuse

8 etoiles
Le titre original de ce roman est "The server", ce qui fait référence au fait que la jeune héroïne, celle dont on suit le tourbillon de pensées, est bénévole dans un centre de bouddhisme (“La serveuse"). En français, chose étrange, le titre est devenu “No sex”, ce qui s'explique par le fait que dans ce...

couverture

Cocktail time de Pelham Grenville Wodehouse

critiqué par Deinos - (54 ans)

vaudeville sauce anglaise

7 etoiles
Dans ce roman, du cycle de l'Oncle Fred, suite à un malheureux lancer de noix du Brésil, Sir Barnstable écrit un roman audacieux qui pourrait nuire à sa carrière politique ambitionnée... aussi use-t-il d'un pseudonyme et fait cadeau des droits d'auteur, droits qu'il pense négligeables, à son médiocre neveu Cosmo... de là naît une situation...

couverture

Les feuilles d'ombre de Desmond Hogan

critiqué par Lucia-lilas - (50 ans)

Le vitrail du passé

8 etoiles
« C’est une image de verre qui persiste quand je repense à ces années, la confection d’un vitrail, pièce par pièce sur fond de ciel. Il y avait tant d’images, chacune un atome de ce vitrail, une couleur, un ton, une variation, chacune en partance vers une vérité totale. » Cette métaphore du vitrail m’évoque précisément...

couverture

Androclès et le lion de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

Qu’est-ce que Dieu ? Quand nous saurons cela, nous serons nous-mêmes des dieux.

7 etoiles
Nous sommes après l’année 96. Au début de l’histoire nous découvrons Androclès, un frêle tailleur de pierre grec aux cheveux roux, âgé d’une trentaine d’années. Converti au christianisme, il fuit les persécutions romaines avec sa femme Megaera. Un jour, sur un sentier au milieu de la jungle, ils tombent nez à nez avec un lion…...

couverture

La coquetière de Linda-D Cirino

critiqué par Lucia-lilas - (50 ans)

L'éveil

10 etoiles
Il est des livres comme celui-là dont on sait à l’avance qu’ils vont nous plaire : on a lu de très bonnes critiques un peu partout, quelque libraire nous en a encore parlé et l’on a noté le titre sur le petit carnet qui nous suit partout… Et pourtant la rencontre ne se fait pas …...

couverture

Le bazar des mauvais rêves de Stephen King

critiqué par Gregory mion - (33 ans)

Stephen King : still strong.

10 etoiles
Ceux qui aiment Stephen King avouent parfois qu’ils l’aiment encore plus lorsque le romancier affronte l’exercice de la nouvelle (ou de la novella, mais le présent recueil n’en propose pas). La nouvelle est un exercice périlleux que Stephen King explore régulièrement et force est de reconnaître qu’il parvient chaque fois à respecter ce format d’écriture,...

couverture

Joshua de Mordecai Richler

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Humour vulgaire

5 etoiles
Vu que le roman commence par une intrigue : comment le héros du livre un écrivain juif canadien est-il contraint de rester chez lui, gardé par son père et son beau-père, en qualité de gardes-chiourmes ? Lui est-il arrivé un accident ? Il faut lire les 600 pages du bouquin pour connaître la raison. Est-ce...

couverture

Les ombres de Kittur de Aravind Adiga

critiqué par SpaceCadet - (- ans)

Suivez le guide!

7 etoiles
Tel qu'annonce le titre original(1), les histoires proposées dans ce recueil de nouvelles se déroulent au cours d'une période se situant entre deux assassinats: celui d'Indira Gandhi en octobre 1984 et celui de Rajiv Gandhi en mai 1991. Mais au-delà de cette mise en contexte, il n'est aucunement question d'assassinat dans ces récits. Habilement...

couverture

Afin que nul ne meure de Frank Gill Slaughter, Doringe (Traduction)

critiqué par Saule - (Bruxelles - 51 ans)

Délicieusement démodé

8 etoiles
Frank Gill Slaughter (1908-2001) était médecin avant d'être écrivain. Il est resté célèbre pour ses nombreux romans qui baignent dans le milieu médical et qui ont connu un grand succès à l'époque. "Afin que nul ne meure..." a été écrit en 1941, la traduction française par Doringe (excellente) date de 1950 (aux éditions "Presse de...