Littérature => Anglophone (4908 livres critiqués)


Page 1 de 99 Suivante Fin

couverture

Le chasseur et autres histoires de Dashiell Hammett

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Pour les amateurs de Dashiell Hammett : un intérêt biographique.

5 etoiles
On connaît Dashiell Hammett comme le maître du roman noir américain et sa soixantaine de nouvelles policières ainsi que ses cinq romans dont « le faucon maltais ». On sait moins qu'il avait aussi des ambitions littéraires « plus sérieuses », puisqu'à l'époque dans les années 1920, le genre policier était considéré comme un art mineur, voire classé « roman de...

couverture

Le Grizzly de James Oliver Curwood

critiqué par Pacmann - (Tamise - 52 ans)

Un grand classique de la littérature jeunesse.

7 etoiles
Dans les montagnes de l’ouest américain, au début du XXe siècle, deux chasseurs sont sur les traces d’un grizzly d'une taille impressionnante que l’auteur dénomme Tyr. Ces hommes le traquent mais l’animal, bien qu’ignorant a priori ce que l’homme représente comme danger, est rusé et parcourant monts et vallées, se joue de ses poursuivants....

couverture

Un livre de raison de Joan Didion

critiqué par Débézed - (Besançon - 69 ans)

L'illusion d'une passion

8 etoiles
Depuis plusieurs années déjà, Joan Didion figurait sur mes nombreuses listes de lecture, alors quand j’ai trouvé la réédition de ce livre, je n’ai pas résisté, je l’ai achetée et je l’ai lue immédiatement. Cette lecture m’a d’abord évoqué une réelle proximité avec certains écrivains latino-américains, j’ai eu l’impression que Didion avait essayé de...

couverture

Les filles au lion de Jessie Burton

critiqué par Peche07 - (59 ans)

Un très beau récit autour d' un tableau

9 etoiles
Le tableau des "filles au lions", point d'achoppement du récit laisse entrevoir la complexité d'une histoire dans laquelle le lecteur rentre progressivement . Jessie Burton a l'art de dérouler l'écheveau offrant des personnages à facettes, des histoires à tiroir: On hésite entre l'amour côté pile lumineux et sa face sombre qu'on devine. Trois...

couverture

Le glaive et la croix de Frank Gill Slaughter

critiqué par Fabert - (63 ans)

Constantin le Grand

6 etoiles
Ce dernier grand empereur romain , bâtisseur d'empire, mena des guerres où il s'illustra dans des exploits guerriers en Occident et en Asie. Frank Slaughter nous raconte son ascension vers le pouvoir ainsi que sa conversion au christianisme. Il favorisa l’implantation de l'église Chrétienne dans le monde romain et fit donc reculer le paganisme. Assassinats, complots,...

couverture

Parti tôt, pris mon chien de Kate Atkinson

critiqué par Palmyre - (55 ans)

Re- bonjour Jackson!

9 etoiles
Résumé de l'éditeur: Leeds dans le Yorkshire. Une journée ordinaire s’annonce pour Tracy Waterhouse, chef de la sécurité dans un centre commercial. Jusqu'à ce qu'elle fasse un curieux achat, qui va faire basculer sa vie… Rebondissements et fausses pistes abondent dans ce roman qui empoigne le lecteur dès la première page et le tient en...

couverture

Moi, Harold Nivenson de Sam Savage

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

vieux, moche et atrabilaire

4 etoiles
Harold est vieux, du moins c'est lui qui le dit car on ne saura jamais son âge. Il a un très sale caractère et vit reclus dans une maison délabrée, au sein d'un quartier devenu "bobo" au fil du temps, où il ne fréquente personne. Il est pourtant propriétaire, outre de sa maison, d'une immense...

couverture

La vérité à propos d'Alice de Katherine Webb

critiqué par Palmyre - (55 ans)

Agréablement surprise.

7 etoiles
Résumé de l'éditeur: Angleterre, 1821. En épousant Richard, Rachel Crofton croyait enfin échapper à son destin de gouvernante. Mais derrière le commerçant affable se cache un homme colérique et opportuniste... Pour tromper l'ennui, Rachel accepte la proposition de lady Alleyn de lui faire rencontrer son fils reclus, Jonathan, vétéran de la guerre d'Espagne. Dès sa première...

couverture

Guerre & Dinosaures de Victor Milán

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)

Il y a un dino dans le château

6 etoiles
Bienvenue dans le monde de Paradis, qui n'a pourtant de paradis que le nom. En effet dans ce monde peuplé de chevaliers, de nobles et de paysans ; la guerre, les complots et les trahisons sont monnaie courante et en plus, comme si cela ne suffisait pas, le règne animal est essentiellement composé de dinosaures....

couverture

Le Faucon des mers de Rafael Sabatini

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)

La revanche d'Olivier Tressilian

7 etoiles
Sous le règne de la Reine Elizabeth 1ère d’Angleterre, Sir Olivier Tressillian fréquente la belle Rosamonde Godolphin. Mais le frère de Rosamonde, Peter, n’apprécie pas la famille Tressillian. Au cours d’une dispute sans témoin, Lionel, le frère cadet d’Olivier, tue Peter. Mais du fait de sa réputation de batailleur, tous les soupçons se dirigent vers...

couverture

Le commis de Bernard Malamud

critiqué par Saule - (Bruxelles - 51 ans)

Des gens marqués par le destin...

10 etoiles
Bernard Malamud est un écrivain juif américain majeur dont l'oeuvre est actuellement ré-éditée par Rivages. Ce formidable roman, "Le commis", est considéré comme son chef-d'oeuvre (selon Times c'est un des 100 livres du XXème siècle). Le roman se passe entièrement dans une petite épicerie tenue par un émigré juif, Morris, qui vit dans l'immeuble avec sa...

couverture

La Collectionneuse de Parfum de Kathleen Tessaro

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)

Quand le destin d'une femme permet d'en relever une autre

9 etoiles
En 1955, Grace vit à Londres, est mariée, mais ne peut pas avoir d'enfants et découvre que son mari la trompe. Au même moment, elle apprend qu'elle est l'héritière d'une parfaite inconnue, Eva d'Orsey. Elle se rend à Paris pour comprendre d'où lui tombe cet héritage surprenant. Aidée du notaire, elle mène son enquête...

couverture

La princesse blanche de Philippa Gregory

critiqué par Palmyre - (55 ans)

Fille de Roi, mère de Roi.

8 etoiles
Description de l'éditeur: La Princesse Blanche clôture la saga historique de Philippa Gregory sur la Guerre des Deux-Roses. Ce conflit historique de premier ordre pour la succession du trône d'Angleterre se déroule entre 1455 et 1485, entre deux maisons : les Lancastre et les York. L'emblème de la maison de Lancastre était la rose rouge, tandis que...

couverture

Le gardien des choses perdues de Ruth Hogan

critiqué par Nathavh - (52 ans)

British, cosy, coup de coeur

10 etoiles
Une couverture magnifique qui attire le regard, un titre intriguant : "Le gardien des choses perdues" est notre lecture commune du mois avec Julie. C’est un premier roman et je vous le dis de suite, un joli coup de cœur. Tendresse, douceur au rendez-vous. Un livre feel good, à l’ambiance british, très cosy. L’histoire commence il y...

couverture

Blue Gold de Elizabeth Stewart

critiqué par Dixie39 - (46 ans)

3 filles - 3 destins

9 etoiles
Voilà un livre que je n'ai pas lâché ! Lu en quelques heures, je n'ai pas quitté Fiona, Laiping et Sylvie, avide de savoir la fin que donnerait Elisabeth Stewart à ce récit moderne et sans concession. J'entends par là que l'auteure ne nous ménage pas et que même si « les bons sentiments »...

couverture

Shadrak dans la fournaise de Robert Silverberg

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 34 ans)

Le plus grand roman de son auteur ?

10 etoiles
Robert Silverberg est un des écrivains de SF les plus : prolifiques ; connus ; cultes ; talentueux qui soient. Je n'ose vous citer ici, en partie parce que je n'en connais pas la réponse exacte, le nombre de romans qu'il a publiés depuis son premier (écrit aux alentours de 1954, il n'avait alors que...

couverture

Il neige sur Central Park de Nora Roberts

critiqué par Alapage - (43 ans)

Recueil doux et agréable

7 etoiles
En premier lieu, je tiens à mentionner que mes attentes en lien avec le titre de ce recueil furent quelque peu déçues. En fait, sur les trois romans, il n'y en a qu'un seul qui ait un quelconque lien avec le titre. Il n'y a que Si près de toi qui se déroule effectivement à...

couverture

Incandescences de Ron Rash

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)

Rien ne bouge

8 etoiles
« Incandescences » est un recueil de nouvelles et de courts textes. Aux dires de l'auteur des ébauches de romans non-aboutis ou encore en gestation. Il n'y a pas beaucoup de tendresse chez Ron Rash, tout juste une certaine empathie pour ses personnages. Sa couleur c'est résolument le noir, la pauvreté et son remède,...

couverture

Calendar Girl - Janvier de Audrey Carlan

critiqué par Alapage - (43 ans)

Cliché mais agréable...

7 etoiles
Je me suis laissée tenter par cette série en allant me promener à la librairie. La couverture est jolie et les critiques que j'ai pu lire étaient pour la plupart positives... donc pourquoi pas me suis-je dit? Ce livre comporte évidemment de nombreux clichés et n'est pas une révolution en soi mais je le savais...

couverture

Les furies de Lauren Groff

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)

Les Furies

8 etoiles
Si Les Furies est le troisième roman de Lauren Groff, c’est le premier que je lis de cette Américaine de 39 ans. Mais il donne furieusement envie de découvrir les autres. Car l’originalité de sa construction le dispute à la brillance du style. Il nous plonge dans l’intimité d’un couple, celui que forment Lancelot, dit...

couverture

L'usage des armes de Iain Banks

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)

Motivations inavouables

6 etoiles
Iain Banks a inventé un monde où l’humanité a essaimé dans la Galaxie et est parfois rentrée en contact avec d’autres espèces. La technologie, l’intelligence artificielle, la médecine ont fait des progrès prodigieux. Sur de nombreuses planètes les habitants vivent toutefois comme ils peuvent, avec les régimes politiques qui se sont établis et le niveau...

couverture

La Maison du lac de Hannah Richell

critiqué par Macapat - (61 ans)

un petit coin de paradis...

9 etoiles
Présentation de l'éditeur A 30 ans, Lila traverse une période douloureuse : une tragédie familiale impossible à cicatriser, un mariage au bord de l'implosion, une carrière au point mort. Des semaines qu'elle ne s'intéresse plus à rien, dort, pleure, s'isole, s'étiole, s'éloigne de Tom. Puis ce coursier à sa porte. Dedans, une lettre...

couverture

Le rocher de Montmartre de Joanne Harris

critiqué par Flo29 - (44 ans)

Un petit côté Amélie Poulain, mais plus sombre

8 etoiles
Le rocher de Montmartre est un roman surprenant, dans lequel on a du mal à rentrer au départ. Trois personnages racontent l'histoire: Zozie, Anouk et Yanne. Tour à tour, elles nous font découvrir comment l'une d'entre elles change d'identité, se glisse dans la peau des morts, comment l'autre apprend la magie, et comment la troisième...

couverture

Low down : jazz, came, et autres contes de la princesse be-bop de AJ Albany

critiqué par AmauryWatremez - (Evreux - 47 ans)

Ces génies fracassés

9 etoiles
Lorsque sont évoqués les génies du jazz, en particulier ceux ayant créé le style « be bop », on se rend compte que la plupart sont complètement fracassés par la vie, des inadaptés flamboyants, des « losers » magnifiques, des comètes musicales. La plupart étaient afro-américains mais on oublie souvent les autres, dont les blancs, excepté Chet Baker et...

couverture

Six jours de Ryan Gattis

critiqué par Albator76 - (40 ans)

Confus

4 etoiles
L'histoire me semblait intéressante au premier abord. Mais, elle s'est avérée plutôt confuse surtout au début. Pleins de personnages s'entremêlent et on lit le récit un peu mécaniquement sans vraiment s'y plonger. Dommage....

couverture

Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

MAIS QUI A VRAIMENT LU CE LIVRE?

1 etoiles
Ta-Nehisi COATES (*1975), est un journaliste et écrivain noir américain, devenu subitement célèbre en juillet 2015, à la publication de son deuxième livre : «Une colère noire », livre applaudi par de nombreuses personnalités de premier rang, encensé par la critique et qui a notamment obtenu le prestigieux prix américain, le National Book Award dans...

couverture

Celui qui dansait sur les tombes de James Patterson

critiqué par Kikela - (66 ans)

déçue

1 etoiles
j'ai été attirée par la couverture ainsi que par les critiques à l'envers de la couverture. De plus l'auteur note en 1ère couverture : " voici mon thriller préféré..... celui qui ferait le meilleur film ! " sincèrement c'est très présomptueux ! D'autre part, j'en ai marre de ces écrivains qui se sentent obligés de...

couverture

Un fils en or de Shilpi Somaya Gowda

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)

Choc des cultures

9 etoiles
Présentation de l'éditeur Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine dans le Gujarat puis part faire son internat aux Etats-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d'une union prestigieuse. Or, depuis qu'il est petit, elle le sait très proche de Leena, la fille d'un métayer pauvre. Quand celle-ci devient une très belle...

couverture

Au-delà de la vérité de Lucy Clarke

critiqué par Flo29 - (44 ans)

Deux soeurs

8 etoiles
Mia et Katie sont sœurs. Très différentes, elles ont du mal à se comprendre et à communiquer. Jusqu'au jour où Mia se suicide. Bouleversée, Katie cherche à comprendre son geste et entreprend de refaire le dernier voyage de Mia. De L'Australie à l'Indonésie, le journal intime de sa sœur lui révèle de nombreux secrets. C'est un...

couverture

Lignes d'ombre de Amitav Ghosh

critiqué par Tistou - (60 ans)

Des « lignes d’ombre » comme autant de frontières arbitraires

8 etoiles
Des frontières arbitraires ! Quel pays mieux que l’Inde et ses voisins, Bangla Desh et Pakistan, peuvent en revendiquer. La Partition que le colon britannique instaura au moment de son retrait va en créer des lignes d’ombre ! Et pas qu’un peu ! Et des sanglantes ! Amitav Ghosh, bengali qu’il est, est plus naturellement tourné...

couverture

Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin

critiqué par Psychééé - (29 ans)

Du rire aux larmes

7 etoiles
Rabbit Hayes, la quarantaine, est atteinte d’un cancer en phase IV et entre dans une maison de soins palliatifs. Hormis sa famille à qui elle doit faire ses adieux, le plus difficile reste d’avouer à Juliet, sa fille de 12 ans, que ses jours sont comptés. Au fil de l’eau, les souvenirs refont surface. Ceux de...

couverture

La Profession de madame Warren de Bernard Shaw

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

TABLEAU D’UNE SOCIÉTÉ HYPOCRITE

7 etoiles
Au début de la pièce nous sommes à Haslemere dans le Surrey, dans le jardin d’un cossu pavillon de campagne. Nous faisons la connaissance de Vivie (dite aussi Vivo ou Viv) une jeune fille d'environ 25 ans. Celle-ci actuellement en vacances, est venue à la demande de sa mère, Mme. Kitty Warren. En effet, ...

couverture

Servir froid de Joe Abercrombie

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 34 ans)

La fantasy rock'n'roll.

8 etoiles
Monzcarro Murcatto est la meilleure mercenaire du monde, et son employeur, le duc Orso, qui lui doit nombre de victoires, le sait mieux que personne. Murcatto est d'ailleurs si efficace et populaire auprès du peuple de Talins, qu'elle en devient gênante pour Orso, qui décide de la trahir en tuant Benna, le frère de Murcatto,...

couverture

Terre pourpre de William H. Hudson

critiqué par Falgo - (Lauris - 77 ans)

Une découverte

10 etoiles
Anglais né en Argentine, William Henry Hudson a publié ce roman en 1885. Il s'agit de la chronique, inventée mais également tirée de la vie de l'auteur, des errances d'un dénommé Richard Lamb dans l'Uruguay, "La Bande Orientale", du XIX° siècle. Quittant Montevideo le héros parcourt à cheval de larges parties de ce pays plus...

couverture

Histoires peu ordinaires de Patrick White

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

TROIS TEXTES MALAISÉS!…

5 etoiles
Malgré de nombreuses traductions en français, Patrick WHITE (1912-1990), l’un des plus grands écrivains australien du siècle dernier, reste très largement méconnu dans nos pays. Écrit après le Nobel «Histoires peu ordinaires» («Three uneasy pieces» en V.O.) est un livre d’un style très différent – beaucoup plus acéré, beaucoup plus «acide» -, que celui habituel...

couverture

La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

baker street

10 etoiles
Un petit roman bien sympathique, qui nous vient d'Outre-Manche. Jenny Colgan nous conte l'histoire de Polly, une jeune femme venant s'installer dans un coin perdu de Cornouailles, aux confins de la Manche et de la Mer d'Irlande. La faillite de son couple, et accessoirement de son entreprise, la laisse sans le sou, à la recherche...

couverture

Inavouable héritage de Barbara Wood

critiqué par Macapat - (61 ans)

Mystérieux fantômes...

8 etoiles
Présentation de l'éditeur Andréa, jeune californienne de 27 ans, décide de se rendre en Angleterre, son pays d'origine, au chevet de son grand-père mourant. Là-bas, elle fait la connaissance des membres d'une famille dont elle ignorait tout et doit s'adapter à un mode de vie radicalement différent du sien. Mais c'est sa rencontre avec la maison qui sera...

couverture

Coyotes de Robert Crais

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 69 ans)

Cole pas vraiment cool

7 etoiles
Voici un autre bon polar de Robert Crais. Les héros Cole, Pike et Stone sont bien au rendez-vous et leur tâche ne sera pas facile pour retrouver Krista la fille d’une femme de tête et d’affaires californienne. La jeune fille est-elle tout simplement partie pour une petite escapade avec Jack son petit ami du moment ?...

couverture

La Trilogie Yan Solo / Intégrale de Ann C. Crispin

critiqué par Numanuma - (Tours - 43 ans)

Millenium Condor

7 etoiles
Certes, il y a le logo Star Wars, certes, la couverture est vraiment réussie mais, jamais, jamais, jamais, le personnage ne s’est appelé Yan Solo ! Rien que ça pourrait faire fuir le fan un peu trop intransigeant. Pour mémoire, Han ne s’est appelé Yan, en France, que parce que la prononciation de son prénom,...

couverture

Sapiens : Une brève histoire de l'humanité de Yuval Noah Harari

critiqué par Colen8 - (75 ans)

La longue marche de la mondialisation

10 etoiles
Aux dernières nouvelles de la génétique, Neandertal avant de disparaître aurait transmis quelques gènes à Sapiens en train de prendre pied en Eurasie au sortir de son berceau africain. Voilà de quoi faire tomber WASP(1) de son piédestal et mettre fin à certaine ségrégation rampante qui a la vie dure. Avant la Révolution agricole et...

couverture

Agatha Raisin enquête, Tome 4 : Randonnée mortelle de M. C. Beaton

critiqué par Coper - (33 ans)

Toujours la même !

10 etoiles
Présentation de l'éditeur "Après un séjour de six mois à Londres, Agatha retrouve enfin ses chères Cotswolds -et le non moins cher James Lacey. Même si le retour au bercail de son entreprenante voisine ne donne pas l'impression d'enthousiasmer particulièrement le célibataire le plus convoité de Carsely. Heureusement, Agatha est très vite happée par son sport...

couverture

Belle Époque de Elizabeth Ross

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 27 ans)

A Paris, tout se vend...

9 etoiles
Voulant échapper à un mariage forcé, la jeune Maude Pichon s'enfuit de son village breton pour découvrir Paris et ses lumières à la veille de l'Exposition Universelle de 1889. Mais la vie est dure dans la capitale pour une petite provinciale désargentée et il lui faut trouver un travail. Une opportunité s'ouvre à elle lorsqu'elle...

couverture

Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 67 ans)

Une histoire africaine

8 etoiles
De nos jours, dans un petit village de la forêt ghanéenne, en bordure d'une route que vient de faire construire un ministre pour sa jeune maîtresse, celle-ci découvre par hasard, en poursuivant un bel oiseau bleu (d'où le titre original), des restes nauséabonds - humains? on ne sait pas - au beau milieu de la...

couverture

Un moment à Pékin, Tome 1 : Enfances chinoises de Lin Yutang

critiqué par Pascale Ew. - (49 ans)

Saga familiale chinoise

5 etoiles
Ce livre a été écrit en 1939. Il est le premier tome d'une série. L'histoire parle des riches familles pékinoises Yao et Tseng en 1900, décrivant au passage les us et coutumes de l'époque, les bonnes manières en cours, etc. Cela commence comme un roman d'action - car Moulane, une des filles Yao, disparaît lors de...

couverture

Et tous mes amis seront des inconnus de Larry McMurtry

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)

Pur dasein

10 etoiles
Rien à dire sur ce classique de la littérature ; que beaucoup devraient lire. (Si seulement les gens lisaient encore les bons livres, et en allant jusqu'au bout.) D'abord, l'épopée de Danny commence par sa liaison avec Sally, cette psychotique débile qui refusera à son mari ce qu'elle se permet elle-même à haut-débit. Il faut savoir...

couverture

Jeux de miroirs de E.O. Chirovici

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 37 ans)

Enquête sobre

6 etoiles
Présentation de l'éditeur Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne...

couverture

No Home de Yaa Gyasi

critiqué par Hcdahlem - (57 ans)

No Home

8 etoiles
La clé de ce roman nous est livrée avant même qu’il ne commence, par l’arbre généalogique imprimé en ouverture du livre et auquel on pourra toujours se référer si, de chapitre en chapitre, on perd le fil du récit. Maame, esclave Ashanti, donnera naissance à deux demi-sœurs Effia et Esi. Deux sœurs qui ne se...

couverture

Les Révoltés de la « Bounty » de James Norman Hall, Charles Nordhoff

critiqué par Romur - (Viroflay - 43 ans)

L'injustice d'un capitaine et la douceur du Pacifique

8 etoiles
Je connaissais le titre, qui était pour moi celui d’un film. Et voilà que je découvre chez Phébus un roman et même une trilogie puisque cet opus est complété par deux autres (Dix neuf hommes contre la mer et Pitcairn) qui racontent deux autres points de vue, les aventures de deux autres groupes de protagonistes séparés...

couverture

Les rapaces de Frank Norris

critiqué par Fanou03 - (* - 41 ans)

Un souffle tragique et brûlant

7 etoiles
À la fin du dix-neuvième siècle, à San Francisco, un modeste dentiste nommé McTeague, anciennement mineur, s’éprend de Tina, une jeune femme de la petite bourgeoisie de la ville, aux dépens de Marcus, son fiancé, et également ami de McTeague. La tension entre les deux hommes va encore monter d’un cran lorsque Tina gagne une...

couverture

La route de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 49 ans)

MÉDITATION SUR LE NIGÉRIA MODERNE

6 etoiles
Au début de cette pièce, nous sommes dans une sorte de cabane au bord de la route, à l’angle d’une église. C’est un garage, un magasin de pièces de rechange, qui est en même temps un café, bar, épicerie, tripot, dortoir, magasin d’alimentation, nommé « Mangazin dé assident – Ici tout piece ». C’est le lieu...