Littérature => Anglophone (5318 livres critiqués)


Page 1 de 107 Suivante Fin

couverture

Devenir de Michelle Obama

critiqué par Blue Cat - (55 ans)

Black is beautiful !

8 etoiles
Michelle Obama nous livre son autobiographie sur près de 500 pages, livre qui a fait fureur aux Etats-Unis, entre autres grâce au battage médiatique impressionnant de son amie, la très influente présentatrice Oprah Winfrey. Si après lecture, je trouve cette femme fort intelligente, travailleuse acharnée, volontaire, disciplinée, pour être honnête, j'ai oscillé entre admiration et...

couverture

La fille qui brûle de Claire Messud

critiqué par Deleatur - (51 ans)

Une chronique déchirante

10 etoiles
Julia et Cassie se connaissent depuis toujours. Elles savent tout l'une de l'autre et se fraient ensemble leur chemin vers l'adolescence. Et puis elles grandissent, ne sont plus dans la même classe, se font de nouveaux amis et s'éloignent peu à peu. Élève studieuse et brillante, Julia se prépare pour le concours d'éloquence. Cassie, dont...

couverture

Personne n'est venu : Mon enfance dans l'orphelinat de l'horreur de Robbie Garner, Toni Maguire

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 70 ans)

Oui, ça a existé

8 etoiles
Dans le années 1960, un orphelinat, sur l'Île de Jersey, est tenu par des religieuses. Véritables monstres, elles ne sont que haine, méchanceté et violence. Les enfants qui leur sont confiés subissent les pires châtiments, les pires humiliations. Robbie, l'un de ces enfants, arrive à l'orphelinat à l'âge de cinq ans. Plus tard, il sera transféré...

couverture

Tous nos contretemps de Elan Mastai

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 39 ans)

Machine à voyager dans le temps

8 etoiles
Voici un roman de plus traitant des voyages dans le temps, avec des réalités parallèles... Rien de très original, à ceci près, que le monde dystopique est le nôtre, et que notre personnage principal, qui vient d'un présent alternatif, s'y retrouve piégé. Quelques passages un peu ardus, pour un roman qui laisse une belle place...

couverture

Sparkenbroke de Charles Morgan

critiqué par Sourcedo - (Paris - 49 ans)

Sparkenbroke, l'amour et la mort

9 etoiles
"Pour ne pas être tenté d'espérer davantage, il fixa son regard sur les lèvres de la jeune fille et sur ses yeux, pendant qu'elle parlait, il s'aperçut combien il gagnait facilement sa confiance, et en ressentit ce mélange de plaisir et d'ennui qu'on éprouve devant un adversaire trop fragile, sans défense." Quand la vie est...

couverture

Pourquoi écrire ? de Philip Roth

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Portnoy et les écrivains rencontrés

8 etoiles
Philip Roth revient sur sa carrière d'écrivain, la perception de ses écrits et délivre des entrevues avec des écrivains qu'il a appréciés et rencontrés. Il analyse ses sources d'inspiration et les réactions générées par ses oeuvres. L'antisémitisme pressenti dans ses écrits s'avère tout à fait exagéré, l'importance de Portnoy et son complexe exagérée, bien qu'il...

couverture

La seule histoire de Julian Barnes

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Des personnages peu attachants

4 etoiles
Julian Barnes nous décrit une histoire d’amour entre un jeune homme de 18 ans et une femme de 48 ans rencontrée dans un club de tennis. Cette histoire ne m’a pas du tout convaincue. On ignore les raisons qui poussent ce jeune homme à entretenir une relation sexuelle avec cette femme dont le lecteur peine à...

couverture

La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)

Une femme qui choisit d'être elle-même

9 etoiles
Le mari de Juliet Montague a disparu, emportant avec lui le seul objet de valeur qu'elle possède : un tableau qu'un artiste avait peint d'elle alors qu'elle était enfant. Juliet, n’étant ni veuve ni divorcée, n’a pas le droit de refaire sa vie d’après les règles de sa communauté juive. Un an après la disparition de...

couverture

La Sélection - Histoires secrètes : Le prince et le garde de Kiera Cass

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)

Les hésitations de Maxon et la détermination d'Aspen

7 etoiles
Ce livre est un hors-série lié à « La Sélection », contenant deux nouvelles et quelques bonus. Le premier récit est raconté du point de vue de Maxon, le prince d'Illéa et couvre la semaine précédant l'arrivée des candidates ainsi que la première journée de la compétition. J'ai bien aimé cette nouvelle , grâce à elle on...

couverture

Ecrits à la main de Michael Ondaatje

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

«Et dans notre Livre des Victoires quand on voyait un parasol sur le champ de bataille on pouvait identifier le roi à son ombre».

7 etoiles
SI le canadien Michael ONDAATJE (*1943) est mondialement connu pour son travail de romancier, [«L’Homme flambé» (très opportunément rebaptisé «Le Patient anglais» après la sortie du film) lui a valu le Booker Prize en 1992, puis le Golden Man Booker Prize en 2018], peu de gens savent qu’il poursuit parallèlement une œuvre poétique hors du...

couverture

La petite fille qui en savait trop de Peter May

critiqué par Nathavh - (54 ans)

coup de coeur

10 etoiles
Cette fois Peter May ne nous emmène pas en Ecosse, c'est un écossais qui vient à Bruxelles en la personne de Bannerman, il est journaliste à l'Edinburgh Post. Nous sommes en 1979, en pleine campagne britannique. Des élections auront bientôt lieu pour désigner le futur Premier Ministre du Royaume Uni. Bannerman arrive à Bruxelles pour quelques...

couverture

La Maison aux secrets de Catherine Robertson

critiqué par Flo29 - (47 ans)

Bien écrit

9 etoiles
April a perdu son petit garçon dans un accident de voiture et se sent responsable de sa mort. Elle essaie de se reconstruire. Elle apprend qu'elle hérite d'un manoir en Angleterre et décide de faire le voyage depuis la Nouvelle-Zélande. Je n'ai pas adoré ce livre, ce n'est pas un coup de coeur mais la lecture...

couverture

Abattage de Lisa Harding

critiqué par Blue Cat - (55 ans)

Enfants prostitués = Sacrifice humain

9 etoiles
Voilà un livre coup de poing, qui n'aide pas à trouver le sommeil une fois refermé... L'histoire : Une jeune Moldave d'à peine 13 ans vendue par son père à un trafic de prostitution infantile et une adolescente Irlandaise de 15 ans obligée de fuir le domicile de sa mère gravement maltraitante. Deux enfants sacrifiés. La...

couverture

Vision et Prière et autres poèmes de Dylan Thomas

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

«Et en silence je trais le sein du Démon».

6 etoiles
Considéré au Royaume-Uni comme le plus grand poète de la première moitié du XXe S., Dylan Marlais THOMAS (1914-1953) est relativement peu connu dans nos contrées. La faute sans doute à une poésie obscure et relativement hermétique [qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de son illustre ainé William BLAKE (1757-1827)], et à la difficulté...

couverture

Une Odyssée : Un père, un fils, une épopée de Daniel Mendelsohn

critiqué par Romur - (Viroflay - 45 ans)

Relation père-fils

8 etoiles
J’ai mis deux fois plus de temps que prévu à lire ce livre… car j’en ai lu deux en parallèle : l’Odyssée de Mendelsohn et celle d’Homère, dont l’auteur nous livre au fil des pages une analyse critique passionnante et dans laquelle je me suis replongé en parallèle. Étrange construction que ce roman ! Le père...

couverture

Un diamant gros comme le Ritz de Francis Scott Fitzgerald

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Superficiel et léger

7 etoiles
Cet ouvrage-somme compile une multitude de nouvelles relatives à la jeunesse dorée californienne et les problèmes de riches, à la manière habile et pesée de l'auteur. Se centrer sur une catégorie sociale aisée permet de se centrer sur les problème relationnels et les questions psychologiques, les questions matérielle demeurant mais devenant réduites à des choix...

couverture

Lab Girl : Une histoire de science, d'arbres et d'amour de Hope Jahren

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

la science, comme si vous y étiez…

10 etoiles
Les scientifiques aiment peu se confier au profane, souvent parce qu’ils croient qu’on ne comprendra pas leur passion pour des choses qu’ils sont les seuls à croire importantes. Souvent aussi parce qu’ils ont du mal à s’exprimer dans une langue accessible à tous, ou croient tout simplement en être incapables. Hope Jahren, une scientifique américano-norvégienne...

couverture

Mon midi, mon minuit de Anna McPartlin

critiqué par Macapat - (63 ans)

La vie continue...

6 etoiles
Présentation de l'éditeur C'est au début du mois de mars, un jour de pluie, mais un jour encore béni, comme beaucoup d'autres avant, dans la vie d'Emma. A 26 ans, la jeune fille amoureuse cohabitait avec le bonheur. Elle formait avec John, son amour d'enfance, un de ces couples unis et heureux, tissant une belle vie...

couverture

La lionne de Katherine Scholes

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)

Miracle en Tanzanie

5 etoiles
Angel, petite fille de sept ans, chemine avec sa mère et leurs deux chameaux sur les plaines de Tanzanie. La maman, infirmière itinérante, se fait mordre par un serpent et meurt, laissant sa fille seule dans cet univers sauvage. Angel sera adoptée par une Lionne. Parallèlement Emma, ...

couverture

Bouge-toi ! de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (63 ans)

Un Gordimer qui sort de l’épure

6 etoiles
Je croyais même que c’était le dernier roman écrit par Nadine Gordimer, mais non, c’est l’avant-dernier, écrit en 2005. Nadine Gordimer nous avait habitués à des romans plus faciles à rapprocher de causes ou de situations : contre l’apartheid avant son abolition, puis l’état de la société sud-africaine après 1991. Ici, avec « Bouge-toi !...

couverture

Fin de partie de Frank Brady

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

UNE VIE SUR SOIXANTE-QUATRE CASES D'ÉCHIQUIER.

10 etoiles
C'est vers l'âge de 6 ans que le jeune Bobby FISCHER reçut son premier jeu d'échecs en cadeau de sa mère. Très vite, plus qu’une passion, ce jeu devient pour lui une véritable obsession ! Son ascension est dès lors foudroyante! Aidé il faut le dire par son QI de 180 et sa facilité à...

couverture

L'arme domestique de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (63 ans)

Genèse d’une défense de la part d’un maître du barreau

10 etoiles
« L’arme domestique » a été écrit en 1998. L’apartheid est officiellement aboli depuis sept ans. Si le roman se déroule en Afrique du Sud, le thème lui est plutôt extraterritorial puisqu’il s’agit plutôt d’illustrer, à partir d’un meurtre « domestique » comment un maître du barreau élabore sa stratégie pour venir en aide à...

couverture

Les abattoirs du ciel de Derek Robinson

critiqué par Patman - (56 ans)

Fauchés en plein vol...

8 etoiles
A 23 ans, le major Stan Wooley est un vieux de la vieille. Pilote et chef de l'escadrille des Éperviers en poste quelque part dans le Nord de la France en ce mois de janvier 1918, il est acariâtre et n'a jamais un mot agréable pour ses subordonnés qui ne sont à ses yeux que...

couverture

Le Pouvoir de Naomi Alderman

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)

"Power doesn't care who uses it"

9 etoiles
Présentation de l’éditeur (extrait) Aux quatre coins du monde, les femmes découvrent qu'elles détiennent le "pouvoir". Du bout des doigts, elles peuvent infliger une douleur fulgurante - et même la mort. Soudain, les hommes comprennent qu'ils deviennent le "sexe faible". Mais jusqu'où iront les femmes pour imposer ce nouvel ordre ? Un livre présenté comme étant un manuscrit écrit dans...

couverture

L'apprentissage de Duddy Kravitz de Mordecai Richler

critiqué par ARL - (Montréal - 33 ans)

Attachant vaurien

9 etoiles
Qu'on aime ou qu'on déteste Mordecai Richler le polémiste et la grande gueule, il est difficile de nier son apport à la littérature québécoise et canadienne. Je ne m'étais jamais tellement intéressé à son œuvre avant aujourd'hui, sans doute un peu par mépris pour certaines de ses positions politiques, mais je suis forcé d'admettre que...

couverture

Le premier méchant de Miranda July

critiqué par Lobe - (Montpellier - 24 ans)

"Je suis allée en voiture au cabinet médical comme si j'étais la vedette d'une pluie d'applaudissements."

9 etoiles
Si je me souviens bien il y a quelque part sur Critiques Libres un forum dans lequel est suggérée une méthode. C'est Feint qui la partage, je crois ; elle consiste à agréger la première et la dernière phrase d’un livre. Ce faisant, par une sorte de magie malicieuse, c’est tout l’esprit du roman, voire...

couverture

Un caprice de la nature de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (63 ans)

Une femme au destin d’exception

9 etoiles
« Un caprice de la nature » a été écrit en 1987 soit avant la fin de l’apartheid. On peut donc ranger ce roman dans les œuvres dénonçant cet état de fait, luttant contre cette politique inhumaine et injustifiable. Pourtant, "Un caprice de la nature » est d’abord l’histoire d’une vie, de la vie exceptionnelle...

couverture

Le Crocus jaune de Laila Ibrahim

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 70 ans)

Esclavage et liberté

7 etoiles
Vers le milieu du XIXème siècle aux États-Unis. Mattie, une esclave noire, doit laisser son bébé pour devenir la nourrice de Lisbeth, fille de ses patrons blancs. L’attachement de Lisbeth pour Mattie se poursuit pendant de nombreuses années. En grandissant, Lisbeth remet en cause le bien fondé de l’esclavage, au grand dam de ses parents. Pourtant,...

couverture

Vivre à présent de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (63 ans)

Roman sud-africain post apartheid

7 etoiles
« Depuis 1991, la promesse d’une vie meilleure pour tous tarde à se concrétiser et les inégalités sociales remplacent l’ancienne ségrégation sociale. Un roman passionnant sur ce que signifie être de nos jours sud-africain, avoir des racines et aider à façonner l’avenir de son pays. » « Vivre à présent » est le dernier roman...

couverture

La voleuse sans ombre de Emily Gee

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)

Entre feu et eau

6 etoiles
Melke et son frère Hantje ont la capacité de se rendre invisible, de devenir ce que l'on appelle des « spectres », mais refusent de l'utiliser pour vivre normalement car les gens comme eux ont mauvaise réputation. Cependant Hantje brise sa promesse et s'introduit chez les salamandres afin de dérober leurs trésors. Malheureusement pour lui, elles le...

couverture

Histoire de mon fils de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (63 ans)

Amour au pays de la ségrégation raciale

8 etoiles
Il s’agit d’un roman centré sur la ségrégation raciale en Afrique du Sud, ses effets directs iniques ainsi que ses effets collatéraux dévastateurs. Nadine Gordimer traite ceci par le biais des amours illégitimes entre Sonny, un noir instruit, militant anti-apartheid et Hannah, une blanche sympathisante de la cause. Il a été publié en 1990, soit...

couverture

A la lumière des étoiles de Thomas Hardy

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)

Les abîmes des cieux, les abîmes des âmes

6 etoiles
Dans la campagne anglaise à l’ère victorienne, un jeune homme, Swithin St Cleeve, revient habiter chez sa grand-mère. Dévoré par sa passion, l’astronomie, il demande l’autorisation d’utiliser une tour abandonnée pour y déposer ses instruments d’observation. La tour appartient à la belle Lady Viviette Constantine, qui n’a plus de nouvelles de son mari, un homme...

couverture

Beethoven avait un seizième de sang noir de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (63 ans)

11 nouvelles

7 etoiles
Au contraire des nouvelles figurant dans « Le magicien africain », les nouvelles de ce recueil n’ont pas à proprement parler de connotations politiques en lien avec la situation en Afrique du Sud (il est vrai également que les nouvelles du « Magicien » datent de l’époque Apartheid quand celles de ce recueil sont post-apartheid)....

couverture

L'Arbre-Monde de Richard Powers

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)

Un des meilleurs livres de Richard Powers

10 etoiles
Thème principal : l’arbre ou plutôt les arbres et la communication entre eux – ce qui rappelle « la vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben, mais il s’agit ici d’un roman. Un livre divisé en 4 parties – comme un arbre : - Racines - Tronc - Cime - Graines [u]Racines [/u] Un tiers du livre (équivalent au volume des racines d’un arbre) 8...

couverture

Le magicien africain de Nadine Gordimer

critiqué par Tistou - (63 ans)

Nouvelles choisies, 14 nouvelles

9 etoiles
Il s’agit d’un recueil de nouvelles inédites en France, écrites entre sa vingtième et sa cinquantième année (elle reçut le Prix Nobel à 68 ans) et publiées entre 1965 (« Not for publication ») et 1975 (« Livingstone’s companions »). C’est elle-même qui en a réalisé la sélection. Les nouvelles choisies concernent l’Afrique du Sud et...

couverture

À toute épreuve de Harlan Coben

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

mickey et ses souris

10 etoiles
Dans ce troisième volet de la série des enquêtes de Mickey Bolitar, le héros, jeune et talentueux basketteur, va se trouver aux prises avec un triple mystère. Tout d’abord, la mort mystérieuse de son père, Brad Molitar, le frère du célèbre Myron Bolitar bien connu du fanclub de l’auteur, disparu à la suite d’un incendie...

couverture

Le Temps d'un autre de Robert Goddard

critiqué par Macapat - (63 ans)

Trahison et vengeance

7 etoiles
Présentation de l'éditeur Robin Timariot est à la croisée des chemins. Son frère aîné, Hugues, vient de décéder, et Robin doit décider s'il reste à la Commission Européenne à Bruxelles où son avenir semble tracé, ou s'il revient dans l'entreprise familiale que son frère dirigeait. Avant de trancher, Robin s'accorde quelques jours pour randonner...

couverture

Phalène fantôme de Michèle Forbes

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)

Le poison du passé

6 etoiles
Eté 1969. L'homme vient de marcher sur la lune: un "grand bond pour l'humanité". Mais à l'échelle de nos vies ordinaires, non loin de Belfast où elle réside, c'est une belle journée d'été qui s'annonce pour la famille Bedford, une journée propice à profiter des joies de la plage. Image d'une famille heureuse: Georges, mari...

couverture

Grace de Paul Lynch

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)

"On ne peut pas vivre comme ça"

10 etoiles
Troisième roman de Paul Lynch après "La neige noire", aussi superbement écrit, "Grace" nous plonge dans une période qui a marqué d'une tache particulièrement sombre l'Histoire de l'Irlande: la Grande Famine de 1845-1849 engendrée par une épidémie de mildiou qui réduisit à néant les récoltes de pommes de terre dont la population paysanne tirait alors...

couverture

L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett

critiqué par Blue Cat - (55 ans)

Collectionneurs de livres anciens aux USA

7 etoiles
Je pensais lire un récit passionnant sur le monde des collectionneurs de livres, qu'ils soient précieux, anciens, ou simplement 'première édition'. En fait, il s'agit d'une enquête, relatée dans un style platement journalistique, sur un vrai voleur de livres, dont l'identité est donnée (et la photo visible sur Internet). La journaliste d'investigation Hoover-Bartlett...

couverture

La liste VIP de Zoey Dean

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)

Les zinzins de Beverly Hills

6 etoiles
Jeune fille de bonne famille, Anna Percy mène une vie parfaitement ennuyeuse à New York. Souhaitant vivre des aventures plus débridées, elle décide de rejoindre son père à Los Angeles. Dans l'avion qui l'emmène sur la côte ouest, elle fait la connaissance de Ben Birnbaum, un charmant jeune homme qui l'invite au mariage d'une star...

couverture

Hunger: Une histoire de mon corps de Roxane Gay

critiqué par Blue Cat - (55 ans)

1M91 - 261 Kilos

7 etoiles
Dans ce livre témoignage, Roxane Gay, féministe et universitaire Noire Américaine, nous raconte l'histoire de son corps, sous le titre américain de 'Faim'. L'auteure a pesé jusqu'à 261 kgs pour 1m91, et s'est donc trouvée en 'obésité massive', le stade ultime, au delà de l'obésité morbide. Alors comment fait-on pour vivre avec un corps aussi imposant...

couverture

Les Luminaires de Eleanor Catton

critiqué par ARL - (Montréal - 33 ans)

Les Luminaires

8 etoiles
En ouvrant "Les Luminaires", je ne m'attendais certainement pas à une œuvre qui aurait eu sa place sur les tablettes des libraires au 19ième siècle. Eleanor Catton y situe non seulement son histoire, sur l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande en pleine ruée vers l'or, mais elle en adopte aussi le style littéraire qui n'est...

couverture

Dix poèmes + six de Ernest Hemingway

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

«Et le vers amoureux, ils doivent bien avoir fini quelque part».

5 etoiles
«L’INEXPRIMABLE» (mars 1917) Quand les insectes de juin faisaient des cercles Autour de l’arc électrique au coin de la rue Et faisaient des ombres régulières sur le sol ; Quand tu te promenais pieds nus Dans la lumière sombre et chaude de juin Là où la rosée de l’herbe fraîche baignait tes pieds – Quand tu as entendu un banjo sonnant Sous...

couverture

Par accident de Harlan Coben

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)

Du Harlan Coben en pilotage automatique.

5 etoiles
Nap Dumas est policier. Quinze ans plus tôt, son frère jumeau ainsi que la petite amie de celui-ci son décédés, écrasés par un train. De plus, peu de temps après, sa petite amie Maura disparaît sans laisser de traces. Quinze ans plus tard, Maura refait surface lorsque ses empreintes sont retrouvées sur les lieux du...

couverture

International Guy #6 Montréal de Audrey Carlan

critiqué par Eoliah - (68 ans)

Navrant

1 etoiles
Une intrigue inexistante, une équipe pro de jeunes génies soudés comme des "potes" avec la fille géniale sortie de la misère qu'on protège, une fiancée actrice, une chef d'entreprise hyper sexy et se " jette" sur le héros trop beau le tout parsemé de manifestations de désir sexuel très explicites et une exigence de fidélité...

couverture

L'Outsider de Stephen King

critiqué par Darkvador - (Falck - 51 ans)

Digne d'une enquête d'X Files

8 etoiles
Stephen King va sur ses 72 ans. Et il réussit encore à me surprendre. Il arrive à se renouveler tout en étant fidèle à sa réputation. Avec ce roman il est au paroxysme de son talent. C'est une histoire pourtant vue et revue mais le maître nous fait un roman prenant , addictif, au suspense intenable. Beaucoup...

couverture

Meurtre à Blackness Road de Minette Walters

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

une poule nommée elsie

10 etoiles
Une chronique judiciaire, basée sur un fait divers réel, magistralement mise en scène par Minette Walters, la maîtresse du mystère britannique (après la défunte Agatha Christie). Meurtre ou accident ? Le mystère de la mort d'Elsie Cameron, amoureuse éconduite, n'a jamais été éclairci, malgré la condamnation à la pendaison de son fiancé Norman en mars...

couverture

Me voici de Jonathan Safran Foer

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 40 ans)

Me voici... enfin?

7 etoiles
Jonathan Safran Foer, à l’instar de Donna Tartt, fait partie de ces auteurs américains peu prolifiques laissant leurs lecteurs dans une attente avide (et à double tranchant). Après une période silencieuse de dix ans depuis « Extrêmement fort et incroyablement près » (traversée toutefois par un livre d’art, « Tree of codes », et un...

couverture

Couché dans le pain de Chester Himes

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

harlem story

10 etoiles
Harlem, New York City, fin des années 50. Avant de devenir la coqueluche des "bobos" new-yorkais, Harlem était un quartier pauvre, mal famé, une sorte de "ghetto" afro-américain en marge de la société de consommation. Tel est le cadre des aventures de deux flics qui ont fait la célébrité de l’auteur de "La reine des...