Littérature => Anglophone (5102 livres critiqués)


Page 1 de 103 Suivante Fin

couverture

Annette de Erskine Caldwell

critiqué par Tistou - (61 ans)

Tragédie, toujours tragédie …

7 etoiles
Erskine Caldwell décidément ne fonctionne que sur le mode tragique. Et pas qu’un peu, généralement. Et pas qu’un peu ici aussi … Nous sommes à Melbourne, USA, Floride apparemment, mais rien de fondamental pour l’histoire. « A maintes reprises depuis son récent mariage avec Doan Thurmond, Annette qui habitait une grande maison de pierre grise sur les...

couverture

Swastika night de Katharine Burdekin

critiqué par Flo29 - (45 ans)

Une uchronie

10 etoiles
Sept siècles après le nôtre, comment serait la société si l'Allemagne nazie avait gagné la guerre? C'est la question à laquelle tente de répondre ce livre, que j'ai découvert complètement par hasard. Hitler est mort depuis bien longtemps, il est devenu un dieu blond de 2 m 10. Les chapelles et églises lui sont dédiées, les...

couverture

Carnaval de Ray Celestin

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 70 ans)

La Nouvelle-Orléans

8 etoiles
Ray Celestin n’est certes pas encore très connu mais si sa prose future se révèle aussi intéressante que dans ce premier roman, cela risque de changer. Le roman se situe à la Nouvelle-Orléans Louisiane en 1919. Un tueur en série sévit et comme tout bon tueur en série, il a des petites manies : il «...

couverture

Déracinée de Naomi Novik

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 62 ans)

Le meilleur livre de fantasy que j’ai lu depuis bien longtemps

9 etoiles
Agnieszka habite un village dans une vallée protégée du Bois par Dragon, un puissant magicien. Le Bois, un lieu sombre et maléfique qui s’étend petit à petit malgré Dragon. « Nous avions tous peur du Bois. Mais notre vallée était notre chez-nous. Comment pouvait-on quitter son chez-soi ?» Tous les 10 ans, Dragon choisit une jeune...

couverture

Gulf Coast stories de Erskine Caldwell

critiqué par Tistou - (61 ans)

21 nouvelles

5 etoiles
« Gulf Coast Stories », titre principal, sous-titré « Pris sur le vif ». C’est la Louisiane et Golfe du Mexique qui sert de cadres à ces 21 petites histoires. Petites parce que, personnellement, j’ai trouvé que ce n’était pas dans un format « Nouvelles » qu’Erskine Caldwell donnait la pleine mesure de son talent, comme s’il...

couverture

Pharaon de David Gibbins

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)

A côté de ça Dan Brown c'est Victor Hugo...

1 etoiles
La quatrième de couverture nous promet un croisement entre Indiana Jones et Dan Brown, rien que ça ! Je ne suis cependant pas dupe et je sais très bien que souvent ce genre d'accroche est de l’exagération mais ici j'ai quand même la très nette impression que l'on s'est bien moqué de moi. Cela commence dès...

couverture

Désordres amoureux de Ama Ata Aidoo

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Amours contraints

7 etoiles
Dans une note liminaire, Ama Ata Aidoo avoue qu’elle avait affirmé dans une interview qu’elle n’écrirait jamais une histoire d’amour se passant à Accra « Parce qu’il existe autour de nous des choses bien plus importantes sur lesquelles écrire ». Mais, elle concède qu’elle n’a pas tenu parole, elle a écrit ce livre racontant les...

couverture

Soubresauts de Samuel Beckett

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

DERNIERS SOUBRESAUTS

6 etoiles
Un homme (dont nous ne saurons jamais le nom), est confiné seul dans un lieu non défini, (peut-être la cellule d’une prison?). Il y a une haute fenêtre, mais qui ne s’ouvre pas! L’homme doit monter sur un tabouret pour voir la lumière du ciel et se pencher pour voir ce qu’il y a en...

couverture

Tous ceux qui tombent de Samuel Beckett

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

TOUS CEUX QUI MEURENT

8 etoiles
Au début de l’histoire nous sommes sur une route en pleine campagne et faisons la connaissance de Mme. Rooney (Maddy). C’est une femme d’un certain âge et de très forte corpulence. Elle se rend à pied, et avec beaucoup de difficultés, à la gare, où elle veut faire une surprise à son mari qui...

couverture

Bagarre de juillet de Erskine Caldwell

critiqué par Tistou - (61 ans)

Abominable affaire !

8 etoiles
Une affaire abominable comme le Sud des Etats-Unis dans son délire raciste exacerbé en a connu des centaines. Loi de Lynch, Ku Klux Klan, vous voyez le genre ? Ce roman a été écrit en 1945, il s’agit donc d’une situation décrite antérieure ou contemporaine à l’époque de la seconde guerre mondiale. Lâcheté du représentant de...

couverture

Les lumières d'Assam de Janet Macleod Trotter

critiqué par Flo29 - (45 ans)

Un bon roman

9 etoiles
Clarrie et Olivia vivent en Inde avec leur père, qui possède une plantation de thé. A la mort de celui-ci, elles sont accablées: la plantation ne rapporte plus rien et elles sont contraintes de partir en Angleterre chez leur oncle, qui les prend à son service. Elles deviennent vite les bonnes à tout faire, coincées...

couverture

Calendar Girl - Septembre de Audrey Carlan

critiqué par Alapage - (44 ans)

Un peu déçue...

7 etoiles
Lors du tome précédent, Mia apprenait que son père était dans un état critique et qu'elle devait se rendre d'urgence à son chevet. Ses jours étaient comptés. Cela fait déjà quelques jours qu'elle est de retour à Las Vegas. Maddy et Mia veillent sur leur père jour et nuit. Il est sous respirateur et elles...

couverture

La Route au tabac de Erskine Caldwell, Maurice Edgar Coindreau

critiqué par Tistou - (61 ans)

Au plus profond du plus profond du Sud …

8 etoiles
C’est la Grande Dépression aux Etats-Unis, les années 30. C’est le Sud, rural et quasi inculte, une misère typiquement sudiste comme on imagine difficilement mais qu’on aborde aussi chez des auteurs tels William Faulkner ou Ernest J. Gaines. Soit le Sud profond, la Géorgie donc, années 30, au milieu de nulle part. Les cultivateurs parviennent...

couverture

M pour Mabel de Helen Macdonald

critiqué par Alouette - (Seine Saint Denis - 32 ans)

Le tour de l'autour

8 etoiles
Helen est passionnée par les faucons. Depuis sa plus tendre enfance, elle lit et relit tous les livres consacrés à la fauconnerie et au dressage des oiseaux. A la mort brutale de son père, dont elle n'arrive pas à faire le deuil, elle décide de tenter le dressage d'un oiseau réputé comme étant le plus...

couverture

La mort de Santini : L'histoire d'un père et de son fils de Pat Conroy

critiqué par Dixie39 - (47 ans)

Un si beau livre...

8 etoiles
J'ai fini hier soir ce si beau livre. Très émue après l'avoir refermé, par l'éloge funèbre de Pat Conroy, pour son père martyrisant, égoïste à l'extrême, enfin, un père comme personne ne souhaiterait en avoir et que tout fils – ou fille – sensé fuirait comme la peste et laisserait à ses turpitudes, dès son...

couverture

Lila de Marilynne Robinson

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)

Une lecture rare et bienfaisante

10 etoiles
Marilynne Robinson: ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant... Appréciée et d'ailleurs interviewée par Obama qui avait fait de son "Gilead" un de ses livres de chevet, cette auteure, bien que peu prolixe en tant que romancière, a néanmoins cumulé des prix prestigieux (*). Cela faisait déjà un moment que l'idée me titillait...

couverture

4 3 2 1 de Paul Auster

critiqué par Tanneguy - (Paris - 78 ans)

Une quadruple saga...

9 etoiles
Dans les premiers jours du XXème siècle un immigrant juif venant de Russie/Pologne débarque à Ellis Island ; un compagnon lui conseille d'oublier son patronyme peu compréhensible par les Américains et de déclarer s'appeler plutôt Rockefeller par exemple, ce qui pourrait lui porter chance. Mais arrivé devant le fonctionnaire qui lui demande son nom, c'est...

couverture

Abandon de Meg Cabot

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)

passeur d'âmes

10 etoiles
Un roman fantastique mettant aux prises Pierce, une jeune fille de quinze ans fille d’un PDG d’une florissante multinationale, et John, un être à la fois divin et humain, capable du meilleur comme du pire, selon l’humeur du moment. Une revisitation de la mythologie grecque à l’heure des portables et des réseaux sociaux, mais aussi...

couverture

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

critiqué par ARL - (Montréal - 32 ans)

Un premier roman fracassant

10 etoiles
Il semble qu'à chaque rentrée littéraire, un jeune prodige américain se démarque par un premier roman magistral qui se trouve propulsé au sommet des ventes. Dans certains cas, les éloges sont réellement méritées. Dans d'autres, on suspecte un coup de marketing. Paru en août 2016 dans sa version originale, "The Nix" de Nathan Hill entre...

couverture

Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman

critiqué par Didoumelie - (45 ans)

Eleanor... quelle personnalité !

8 etoiles
Eleanor Oliphant est un peu spéciale, mais c'est aussi un personnage haut en couleur et complexe. Dotée d'une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu'elle les pense, sans fard, sans ambages. Fidèle à sa devise " Mieux vaut être seule que mal...

couverture

Août de Audrey Carlan

critiqué par Alapage - (44 ans)

Surprenant!

8 etoiles
Extrait : Méfie-toi de ce que tu désires. Tes rêves pourraient devenir réalité et toute ta vie serait sens dessus dessous À la fin du tome précédent, Mia nous a fait la surprise d'être officiellement en couple avec son beau surfeur. Elle est maintenant arrivée chez Wes pour la semaine avant de repartir pour le Texas...

couverture

La Maison des Turner de Angela Flournoy

critiqué par Alapage - (44 ans)

Quelque peu déçue...

5 etoiles
Viola, la matriarche de la famille Turner, est gravement malade et depuis quelques mois, elle a dû quitter la maison de Yarrow Street pour aller habiter chez son aîné, Charles. Depuis, ses treize enfants essaient de trouver une solution pour cette maison où ils ont vécu et grandi. Certains voudraient s'en départir, car elle est...

couverture

La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 9 ans)

Vibrant et flamboyant

9 etoiles
Cornouailles, la ferme isolée au sommet d’une falaise du Land's End est un caractère à part entière. Battue par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille et de lourds secrets. L'endroit est magique, désolé et habité par les drames. 1939. les très jeunes Will et...

couverture

Dans la baie fauve de Sara Baume

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Magie et misère du quotidien

8 etoiles
Dans un petit village de l’Irlande profonde, Ray, homme d’un certain âge, vit seul dans une modeste maison face à la mer. Orphelin, il n’a pas connu sa mère et il a passé son enfance chez une femme qu’il n’aimait pas et qu’il devait appeler « Ma Tante ». Considéré comme débile mental, il n’alla pas à...

couverture

Agatha Raisin enquête, Tome 8 : Coiffeur pour dames de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (34 ans)

Un enquête signé Agatha et... Charles !

8 etoiles
Présentation de l'éditeur : Pour toutes ses clientes, Mr John est un magicien : un coiffeur aux doigts d'or qu'elles adorent ! Mais, peu après avoir confirmé ses talents auprès d'Agatha Raisin qui voit poindre ses premiers cheveux blancs, Mr John meurt dans son salon, victime d'un empoisonnement, sous les yeux de la détective. Voici...

couverture

L'ange nocturne de Liz Carlyle

critiqué par Alapage - (44 ans)

Agréable mais pas mémorable!

7 etoiles
Laquelle de ces deux femmes obsède le plus le marquis Devellyn? Sidonie Saint-Godard ou Ruby Black? Sidonie Saint-Godard habite Bedford Place, tout juste en face de la maison qu'occupe la maîtresse du Démon de Duke Street. Un beau matin, après une dispute fort animée, la jolie maîtresse décide de quitter les lieux. Comme si ce n'était...

couverture

Little America de Henry Bromell

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 62 ans)

Qui était mon père ? A-t-il tué le roi ?

8 etoiles
Terry a 52 ans et enseigne l’histoire en Californie. En 1958, il avait 10 ans et habitait dans le quartier américain d’Hamra, capitale du Korach, un petit pays entre la Jordanie, la Syrie et l’Irak. Son « père était espion, ou, comme il préfère qu’on s’en souvienne, officier de renseignements à la CIA »....

couverture

Carol (Les Eaux dérobées) de Patricia Highsmith

critiqué par Ravenbac - (Reims - 52 ans)

Carol ou Patricia

8 etoiles
Thérèse, une jeune décoratrice de théâtre sans emploi, accepte par dépit un poste de vendeuse dans un grand magasin. Thérèse est fiancée à Richard, un gentil garçon prévenant et amoureux. Mais Thérèse, elle, n'est pas amoureuse. Au magasin, Carol voit apparaître, à quelques jours de Noël, une grande femme blonde en manteau de fourrure. Commence alors...

couverture

L'exquise clarté d'un rayon de lune (Snow Crystal t. 2) de Sarah Morgan

critiqué par Alapage - (44 ans)

Similaire au premier tome...agréable!

8 etoiles
Extrait : L’amour n’est pas une machine qu’on branche et qu’on débranche. Elise travaille d'arrache-pied et met toute son énergie pour son nouveau projet, le Boathouse Café. C'est sa façon à elle de remercier Jackson pour tout ce qu'il a fait pour elle. Alors que Walter était là à travailler pour finaliser la terrasse, il a...

couverture

Connivence avec l'ennemi de Elmore Leonard

critiqué par Tistou - (61 ans)

Nouvelles

6 etoiles
« Connivence avec l’ennemi » est une très grosse nouvelle policière parue en 14 épisodes dans le New York Times en 2005. Elle est regroupée ici sous ce titre. Mais avant il y a deux courtes nouvelles : « Confrontation à Checotah », sous-titrée « Comment Carlos Webster troqua son nom pour celui de Carl et...

couverture

Une jeunesse américaine de Rich Cohen

critiqué par Heyrike - (Eure - 50 ans)

La croisée de chemins

5 etoiles
Ce récit autobiographique nous plonge dans la vie d'un ado durant les années 1980, parmi tous ses camarades c'est surtout Jamie qui l'aura le plus marqué. Jamie est un garçon mystérieux et épris de liberté, il fascine tous ceux qui le côtoient. Le narrateur nous fait partager sa profonde amitié avec Jamie, véritable force d'attraction...

couverture

Au coeur du pays de Dan O'Brien

critiqué par Heyrike - (Eure - 50 ans)

La terre au cœur

7 etoiles
Harney est une petite bourgade située dans le Dakota du Sud, la cité vit au ralenti depuis que l'activité économique s'est réduite à sa portion congrue. Le banquier, Larry Sorenson, souhaite plus que tout assister au renouveau de sa ville natale qu'il affectionne beaucoup, l'occasion inespérée se présente à travers un riche investisseur qui a...

couverture

Hors-la-loi: Hades Hangmen, T1 de Tillie Cole

critiqué par Alapage - (44 ans)

Intéressant...

7 etoiles
Salomé/Mae est sur le point d'épouser le prophète David lorsque Bella, sa sœur de sang meurt sous ses yeux. Avant de mourir, Mae lui promet de s'enfuir et elle y parvient, mais elle se retrouve gravement blessée. Elle finit par perdre connaissance près d'un bâtiment appartenant aux bikers Hades Hangmen. À son réveil, Styx, le...

couverture

La danse hésitante des flocons de neige (Snow Crystal t. 1) de Sarah Morgan

critiqué par Alapage - (44 ans)

Romance douce et agréable...

8 etoiles
Lorsque les fêtes entourant Noël sont synonymes de souffrance et que chaque année, ce sont les souvenirs de votre enfance qui viennent vous hanter, la seule chose que vous désirez faire c'est bien évidemment d'aller vous cacher dans un endroit perdu. Demandez à Kayla Green ce qu'elle en pense! Kayla est un bourreau de travail. Elle...

couverture

Ma soirée du XXᵉ siècle et autres petites incursions: Conférence du Nobel de Kazuo Ishiguro

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

A quoi bon écrire un roman qui ne procure rien de plus au lecteur que ce qu’il peut éprouver en allumant son poste de télévision?

10 etoiles
Bien que se présentant comme une courte nouvelle, ou même une courte bibliographie, «Ma soirée du XXe siècle et autres petites incursions» n’est rien d’autre que le discours de réception du Prix Nobel de Littérature de Kazuo ISHIGURO. La tradition veut en effet que le lauréat du Prix Nobel de Littérature prononce, lors de la...

couverture

L'appel du loup de Ronald D. Lawrence

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Prédations

6 etoiles
Dans le grand Nord, une meute de loups poussée par la faim se rapproche d’une ferme et tue quelques animaux domestiques. La riposte des humains ne se fait pas attendre. Elle tourne au carnage. Seule survivante, une louve repart vers le Nord, finit par rencontrer un autre loup et mettre bas trois louveteaux dont l’un,...

couverture

La symphonie du hasard - Livre 1 de Douglas Kennedy

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 43 ans)

Alice Burns Familly

9 etoiles
Présentation de l'éditeur Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d'intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l'extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées. À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui...

couverture

Le Gardien de Harold Pinter

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)

« Qu’est-ce que vous faites… quand le seau est plein ?: - On le vide. »

7 etoiles
La trame du «Gardien» (1960) est des plus simples. Au début de la pièce, Aston, un homme sans métier bien défini, sauve des coups, lors d’une rixe dans un café, un clochard assez âgé : Davies. Il l’accueille ensuite dans son logement, une simple pièce complètement encombrée des objets les plus divers. Davies accepte du bout...

couverture

Calendar Girl - Juillet de Audrey Carlan

critiqué par Alapage - (44 ans)

Quelque peu mitigé par ce tome...

6 etoiles
Ce mois-ci notre protagoniste a reçu le mandat de jouer une séductrice dans un clip vidéo... saura-t-elle relever le défi, elle qui ne sait pas danser? Aussitôt arrivée à Miami, notre chère Mia se rend compte que le mandat sera beaucoup plus difficile qu'elle ne le croyait et ce n'est pas la danse qui semble lui...

couverture

Un parfum d'encre et de liberté de Sarah McCoy

critiqué par Flo29 - (45 ans)

Décevant

4 etoiles
Deux femmes, deux époques différentes, un même destin: elles ne peuvent pas avoir d'enfants En 1859, Sarah rejoint la cause de son père, abolitionniste. En 2014, Eden achète une vieille maison près de Washington et découvre une mystérieuse poupée dans sa cave. Les deux femmes ne se rencontreront jamais mais bien des événements de...

couverture

Né au bon moment : 1935-1975 de David Lodge

critiqué par Poet75 - (Paris - 61 ans)

Passionnants souvenirs

9 etoiles
Pétris de références à la culture anglaise et volontiers agrémentés de bonnes doses d’humour typiquement britannique, les romans de David Lodge n’en connaissent pas moins, depuis déjà bien des années, un grand succès parmi le lectorat français, ce qui révèle, si besoin est, que, derrière nos déclarations de façade, se dissimule chez nous un véritable...

couverture

Brunetti entre les lignes de Donna Leon

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)

incunables

8 etoiles
Des livres rares disparaissent d’une célèbre bibliothèque vénitienne, des pages sont découpées. Sacrilège ! Inquiète, la bibliothécaire en chef s’adresse au commissaire Brunetti, qui va lancer ses troupes dans une longue quête de témoignages. Le gardien n’a rien vu, un lecteur omniprésent, prêtre défroqué et spécialiste des "pères" de l’Église, non plus. Le mystère est...

couverture

La grande route du Nord de Peter F. Hamilton

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)

Palpitant, entre policier et chasse à l'extraterrestre

8 etoiles
Terre 2143. Un membre de la riche et puissante dynastie des North est retrouvé mort dans l’eau glacée de la rivière. La blessure ressemble à celles laissées 20 ans auparavant lors du massacre d’une autre branche de la famille sur la planète St Libra... Alors démarrent une enquête sur Terre et une expédition d’exploration sur...

couverture

Marche avec moi de Catherine Ryan Hyde

critiqué par Alapage - (44 ans)

Touchant!

8 etoiles
Marche avec moi est un roman touchant et bouleversant. Il nous transporte tantôt dans le passé, tantôt dans le présent, mais toujours au centre, les deux sœurs qui essaient tant bien que mal de s'en sortir... Carly est une adolescente qui se sent invisible. Elle a souvent le sentiment de ne pas dire les bons mots...

couverture

Comme un chien de Jack Ketchum, Lucky McKee

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)

Les travers du succès

6 etoiles
Présentation de l'éditeur « Comme un chien est le récit terrifiant, captivant, d’une famille au bord de la désintégration. C’est aussi l’histoire émouvante d’une jeune fille et de son chien. Un style net, à plat ; un rythme impeccable. Ce livre infernal parle de tout ce qui peut nous lier à un chien." Mon avis: Je garde...

couverture

La vérité sur l'amour (et autres petits mensonges) de Kristan Higgins

critiqué par Alapage - (44 ans)

Joli roman malgré la mélancolie qui entoure l'intrigue...

8 etoiles
Ce roman à deux voix nous permet de découvrir les liens qui unissent deux sœurs face aux épreuves que la vie leur a imposées. Kate est mariée depuis peu avec Nathan et depuis, ils essayent d'avoir un enfant. Elle n'a pas très envie d'aller à la réception que sa sœur donne pour célébrer la rémission...

couverture

La neige noire de Paul Lynch

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)

"Les temps du malheur"

10 etoiles
Comme le laissait présager le titre, "La neige noire" est une œuvre sombre et désenchantée que nous livre l'irlandais Paul Lynch dans ce second roman, un drame rural intense à l'enchaînement inexorable sublimé par une écriture absolument magnifique. Nous sommes en 1945 (?) dans le Donegal aux confins nord de l'Irlande dans la partie sans doute...

couverture

La vie à mille décibels de Rachael Lucas

critiqué par Alapage - (44 ans)

Le regard inédit d’une adolescente Asperger...

7 etoiles
Grace est une adolescente qui est qualifiée de bizarre par les jeunes de son école et subit de l'intimidation par une certaine Holly et sa gang. Heureusement que sa meilleure amie Anna ne la juge pas. Bien au contraire, elle l'accepte telle qu'elle est et a souvent le don de désamorcer les situations lorsque Grace...

couverture

Quand on espère l'amour (L'île de Gansett t. 5) de Marie Force

critiqué par Alapage - (44 ans)

Petite romance toute simple!

7 etoiles
Pour ce cinquième tome, nous retrouvons nos personnages favoris de Gansett Island mais une petite nouvelle fera son arrivée sur l'île et elle ne laissera pas Evan indifférent... Grace était sur un bateau avec le beau Trey, un ami d'enfance, mais aussi un jeune homme qui ne l'a jamais laissée indifférente. Alors qu'elle a subi une...

couverture

Pour quelques milliards et une roupie de Vikas Swarup

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 42 ans)

deux roupies mais pas plus !

5 etoiles
Sapna est vendeuse dans un magasin d'électroménager de Dehli. C'est son travail qui permet de faire vivre Ma, sa mère, et qui paie les études sa jeune soeur, qui ne rêve pourtant que de décrocher une candidature dans une émission de télé-réalité pour devenir une vedette. Entre midi et deux, elle va prier au temple...