Littérature => Biographies, chroniques et correspondances (2875 livres critiqués)


Page 1 de 58 Suivante Fin

couverture

Le chat qui m'aimait de Kuen shan Kwong

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)

il était une fois healey

8 etoiles
Un "livre de chats", plein de poésie et magnifiquement illustré par les aquarelles de l’auteure. Ou comment une phobie des chats peut se transformer en un amour infiniment partagé. Healey, ce chat des voisins, une fois ceux-ci déménagés, n’a qu’une idée en tête, revenir là où il avait vécu, à quatre reprises et malgré les...

couverture

Dans la main de Bouddha de Chow Ching Lie

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Cruauté de la Chine

8 etoiles
Chow Ching Lie est une excellente pianiste qui a émigré en France depuis la Chine. Après son roman « le palanquin des larmes » dans lequel elle raconte sa vie de petite fille mariée de force à 13 ans, nous suivons son aventure française et ses allers-retours en Chine pour y revoir et soutenir sa...

couverture

Ma vie avec Apollinaire de François Sureau

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)

Un compagnon de vie

8 etoiles
Il ne faut pas s’attendre à une biographie en bonne et due forme, mais plutôt, comme l’indique fort précisément son titre, à l’histoire d’un compagnonnage. « Je n’ai jamais aimé les maîtres, écrit François Sureau, et je savais que Guillaume n’en serait pas un ». Apollinaire, qui n’était d’aucune école et qui n’en fonda aucune,...

couverture

La danse de la vie - De la cellule à l'être humain: De la cellule à l'être humain de Roger Highfield, Magdalena Zernicka-Goetz

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Le ballet enchanté des cellules embryonnaires

10 etoiles
L’observation filmée des cellules mises en couleurs durant les heures qui suivent la fécondation d’un ovule a confirmé les découvertes longtemps controversées de cette chercheuse passionnée(1). Une rupture de la symétrie originelle(2) au point précis de la pénétration du spermatozoïde déclenche le signal de division de la cellule. Celui-ci commande la production parallèle et différenciée...

couverture

Êtes-vous bien sûr d'être normal ? de Mardi Noir

critiqué par Jeanne60 - (22 ans)

Quelques réflexions iconoclastes

8 etoiles
L’ouvrage est sous-titré "Comment la psychanalyse m’a guérie des conventions". Son auteure a déjà livré deux titres et on peut la retrouver sur la chaîne YouTube intitulée "Psychanalyse toi la face". L’auteure part essentiellement de multiples anecdotes autour de son vécu pour réfléchir sur certaines questions qui l’habitent. Le ton est souvent ironique et...

couverture

Johnny Hallyday la dernière idole de Serge Loupien

critiqué par Obriansp2 - (50 ans)

Intéressant.

6 etoiles
C’est une histoire qui concerne l’idole des jeunes français, Johnny Hallyday. L’idole des jeunes babyboomers. Il y a en a plusieurs de livres, concernant le chanteur et l’acteur, ils se ressemblent tous. D’ailleurs, ce qui est normal car Johnny Hallyday a vécu une seule vie. Là, c’est surtout le reflet d’une discussion entre l’auteur et...

couverture

Journal de guerre : Septembre 1939 - Janvier 1941 de Simone de Beauvoir

critiqué par Obriansp2 - (50 ans)

Intéressant.

5 etoiles
Le journal de guerre. C’est effectivement un journal écrit au jour le jour. Simone de Beauvoir possède une bonne plume et une très bonne mémoire. Ce livre retrace sa vie durant la seconde guerre mondiale. Un journal intéressant, l’auteure donne ses impressions et parle de son emploi du temps presque heure par heure. Elle écrit...

couverture

Giono, furioso de Emmanuelle Lambert

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)

Un homme énigmatique

8 etoiles
Observons quelques-uns des portraits photographiques de Jean Giono (on peut en trouver facilement sur le net). Presque toujours, l’homme semble nous fixer avec un sourire au coin des lèvres. « …il nous regarde comme s’il se payait notre tête, écrit Emmanuelle Lambert. Si on l’observe attentivement, on lui trouvera un air à la fois bonhomme...

couverture

Le boqueteau 125 de Ernst Jünger

critiqué par Kostog - (48 ans)

Sous le ciel de l'Artois

8 etoiles
Le Boqueteau 125 est un texte de 1925. Ernst Jünger choisit de prolonger la description de son expérience au front qu'il avait entamée avec le célèbre Orages d'acier en privilégiant une unité de lieu, une maigre portion du front située à la frontière de l'Artois et de la Picardie et de temps, quelques semaines de...

couverture

Faiseurs d'histoires de Claire-Marie Clévy, Dina Nayeri

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Vivre comme un caméléon

8 etoiles
A 40 ans après un parcours chaotique, Dina Nayeri américaine née en Iran au début de la Révolution islamique dans une famille bourgeoise éduquée mène une réflexion approfondie sur les immigrés orientaux et demandeurs d’asile en Occident. Des bribes de souvenirs de sa propre histoire se mêlent à ceux de ses rencontres provoquées ou fortuites...

couverture

Le dernier amour de George Sand de Évelyne Bloch-Dano

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)

Une face peu connue de la vie de George Sand

8 etoiles
George Sand était une femme libre, trop selon les mœurs de son époque. On connaît ses amants les plus célèbres, Musset et Chopin. On connaît moins le graveur Alexandre Manceau, qui a pourtant joué un grand rôle dans la vie de George, et qui mourra dans ses bras. Cet amour a peut-être été le plus fort...

couverture

Sully: mon pays d'en France de C''Nabum

critiqué par CHALOT - (73 ans)

délicieuse nostalgie

10 etoiles
« Sully : mon Pays d'en France » livre de C''Nabum 358 pages Book editions decembre 2020 358 pages Un beau pays et de la mostalgie plein mon panier ! L'auteur, conteur, bonimenteur, poète nous remet un manuscrit original où se mêlent des morceaux de vie de personnages de son enfance, de souvenirs personnels et de contes. Les personnes « portraitisées » ressemblent parfois, à s'y méprendre, à des hommes...

couverture

Cher Père Noël: Vraies lettres inventées de OuLiPo

critiqué par Psychééé - (32 ans)

Une bonne dose d'imagination et d'humour

8 etoiles
Voici un livre qui rassemble 81 lettres qui auraient pu être écrites au Père Noël par des personnalités comme le Saint Nicolas, Greta Thunberg, Sherlock Holmes, Jean-Claude Van Damme ... Mais aussi des contraventions qu'il aurait pu recevoir, des conseils d'influenceuses pour améliorer son référencement, des lettres d'amour, de la pub ... Une très bonne...

couverture

L'effervescence des images : Albert Kahn et la disparition du monde de Adrien Genoudet

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Le créateur mystère des Archives de la Planète

8 etoiles
Né dans une famille pauvre alsacienne, décédé à l’âge de 80 ans dans un complet dénuement, entre les deux Albert Kahn a conçu et réalisé un projet grandiose en ces débuts de la civilisation de l’image. Disciple d’Henri Bergson, mais aussi capitaliste et spéculateur vite devenu richissime, par une prise de conscience à mi-parcours il...

couverture

Philippe de Lyon : Médecin, thaumaturge et conseiller du tsar de Renée-Paule Guillot

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Un incroyable thaumaturge

9 etoiles
Né le 25 avril 1849 dans un village de Savoie, Nizier Anthelme Philippe, fils de paysans, y séjourne jusqu’à l'âge de 14 ans. Particulièrement intelligent et déjà doté d’un étrange pouvoir de guérison dès 13 ans, il part à pied étudier à Lyon où il sera hébergé par son oncle boucher qui le charge également...

couverture

Le Temps des Tempêtes de Nicolas Sarkozy

critiqué par Colen8 - (79 ans)

En toute sincérité

9 etoiles
Que l’on aime ou non l’ancien Président, que l’on soit partisan de son action politique ou du côté de ses opposants, ces mémoires des 18 premiers mois du quinquennat déjà intéressantes en elles-mêmes se lisent aussi avec plaisir. Empreintes de sensibilité, de lucidité, de candeur parfois, d’émotion même, elles ouvrent une fenêtre dans ses pensées,...

couverture

Dictionnaire amoureux de Montaigne de André Comte-Sponville, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Sagesse et relativisme

9 etoiles
Ce dictionnaire décortique les apports d'un auteur aux abords délicats mais qui épanouit grandement par son épicurisme, son relativisme qui confine au scepticisme, son cheminement vers la sagesse, voire la zénitude. Son ouverture d'esprit, incomparable face au dogmatisme de son époque, en fait l'un des pères de l'humanisme en France, et cela enrichit et...

couverture

Maradona : Ma vérité de Diego Maradona

critiqué par Obriansp2 - (50 ans)

Intéressant.

10 etoiles
Diego Armando Maradona ; la plus grande légende du football mondial. Là c’est un livre récité par lui-même. D’ailleurs quand j’ai déniché le livre, j’ai recherché l’auteur. Ben non, Maradona par lui-même, donc la vérité. Il ne l’a pas écrit, il l’a narré et c’est Daniel Arcucci qui l’a rédigé. C’est un livre principalement consacré...

couverture

Cicéron de Stefan Zweig

critiqué par Romur - (Viroflay - 47 ans)

L’intellectuel face à la dictature

8 etoiles
Stefan Zweig a écrit plusieurs passionnantes biographies, toujours bien documentées. Son Cicéron est une brève nouvelle, consacrée aux derniers mois du célèbre avocat et homme politique, et aussi aux derniers mois de la République Romaine attaquée par des généraux et politiciens ambitieux qui se déchirent et s’allient tour à tour. Intervenir, agir pour défendre la liberté publique...

couverture

Ma confession de Léon Tolstoï

critiqué par Maranatha - (48 ans)

Frappez et l'on vous ouvrira, lisez et vous comprendrez.

10 etoiles
Il y a vingt ans que je n'ai pas lu un livre de Tolstoï et c'était Guerre et Paix. Je n'en garde aucun souvenir sinon celui d'une longueur lassante. C'est à la faveur d'une vidéo que je viens de voir, une archive du maître dans laquelle il nous parle de Dieu que j'ai voulu revenir vers...

couverture

La chambre aux secrets de Stefan Zweig

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Les grands noms des lettres françaises selon Zweig

10 etoiles
Stefan Zweig a émis de brillantes et assez nombreuses biographies, a également spécifié l'identité de ses maîtres en littérature, et ces deux types d'écrits, parfois mêlés, ont illustré son attrait pour la littérature française. Aussi, assez naturellement, a-t-il cru bon élaborer une série de portraits biographiques, synthétiques, donc assez courts, regroupés en un volume. Rimbaud,...

couverture

Les miens de Jean Daniel

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Les rencontres importantes d'un journaliste

8 etoiles
Jean Daniel a dirigé longtemps la rédaction du Nouvel observateur, après avoir côtoyé Albert Camus et être passé un temps à l'Express. Il a ainsi rencontré l'essentiel du monde politique, littéraire et intellectuel de la Libération aux années 1980, et souhaite revenir sur les rencontres les plus importantes qu'il a pu faire, en compilant les...

couverture

Chaban-Delmas : L'ardent de Jean Garrigues

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Un jeune résistant fidèle à de Gaulle

9 etoiles
Jacques Delmas devient Chaban pendant la Résistance, où il coordonne l'action des Forces françaises libres (FFI) et Chaban-Delmas à la Libération. Il devient l'un des plus jeunes généraux et barons du Gaullisme. Sous la IVème, il se range un temps sur les bancs du Parti radical, où il ne cesse pas de revendiquer son appartenance...

couverture

Edgar Faure, l'optimiste de Yves Marek

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Un modéré conciliateur

9 etoiles
Cette courte biographie décrit cet homme politique modéré, passé du centre gauche sous la IVème République au centre droit sous la Vème, comme le conciliateur des inconciliables. Proche de Mendès France, plusieurs fois ministre sous la IVème, il s'est imposé à la fois comme réformateur et grand orateur. Il a su prendre le virage de...

couverture

Man Ray de Serge Sanchez

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Surréalisme et photographie

10 etoiles
Man Ray a été l'artiste des évolutions radicales. De Biélorussie, il a émigré vers les Etats-Unis pour s'installer en France ; de peintre et dessinateur, il est devenu ; et de surcroît il a participé au mouvement surréaliste, qui a chamboulé l'histoire de l'art des années 1920 et 1930, tout en ayant filé des liens...

couverture

Clemenceau : Le combattant de Samuël Tomei

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Le laïcard devenu héros de la Nation

9 etoiles
Georges Clemenceau a marqué l'histoire des deux assemblées parlementaires de la IIIème République, ce qui lui vaut d'être honoré d'une courte biographie dans la collection Tribuns, de l'édition publique de la Documentation française, consacrée aux grands orateurs de l'Assemblée nationale ou de la chambre des Députés. Fils de médecin vendéen et Vendéen lui-même, il devient...

couverture

J'ai bien souvent de la peine avec Dieu . Correspondance de Arthur Mugnier, Marie Noël

critiqué par Maranatha - (48 ans)

Correspondances mystiques.

10 etoiles
Je pense pouvoir dire que de nos jour Marie Rouget alias Marie-Noël est bien peu connue. Il s'agit d'une poétesse icaunaise communément surnommée la Fauvette d'Auxerre. C'est une femme qui n'a quasiment pas quitté sa ville de naissance, Auxerre, sauf quelques visites à Paris et une villégiature à Diges dans l'Yonne. Elle a écrit de nombreux poèmes autour...

couverture

Lamartine, le lyrique de Dominique Dupart

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Un poète en politique

8 etoiles
A l'instar de Victor Hugo, Lamartine s'est essayé à la politique et l'a exercée comme député, et même quand candidat à la première élection présidentielle de 1848, où Louis-Napoléon Bonaparte a été élu triomphalement. Ses interventions à la tribune du Palais Bourbon lui ont valu de défendre l'abolition de l'esclave et de la peine de...

couverture

La grâce de Thibault de Montaigu

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)

Un récit de conversions qui fait du bien

8 etoiles
Parti pour écrire un livre sur Xavier Dupont de Ligonnès, l’auteur vire de bord après sa conversion inattendue suite à une expérience mystique lors de vêpres dans un monastère où il est venu pour enquêter. Cette conversion survient alors que Thibault de Montaigu est en dépression. Cet athée convaincu a touché à tous les excès...

couverture

Victor Hugo - L'universel de Marieke Stein

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Un écrivain en politique

9 etoiles
Ce petit livre constitue une biographie partielle et spécialisée, en ce qu'elle présente le parcours politique de Victor Hugo. Un écrivain passant de son seul art à la défense de positions idéologiques peut intriguer. Aussi a-t-il été perçu dans les enceintes parlementaires où il a siégé comme un idéaliste, un non-professionnel de la chose publique....

couverture

Mémoires de Giorgio De Chirico

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Le parcours européen d'un peintre métaphysique

8 etoiles
Proche en apparence des surréalistes, Chirico s'en avère très éloigné sur le plan idéologique et de la justification de ses oeuvres. Il les trouve trop dogmatiques et assez sinistres, là où l'art contemporain fait souvent l'objet d'un rabaissement selon lui. Il se veut avant tout un peintre métaphysique, inspiré des Antiques et des classiques....

couverture

I am, I am, I am de Maggie O'Farrell

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)

Autobiographie anatomique

9 etoiles
C’est par ces mots de Sylvia Plath que l’on entame le livre : "J’ai respiré profondément et j’ai écouté le vieux battement de mon cœur. Je suis, je suis, je suis". Maggie O’Farrel le terminera avec : "Elle est, elle est, elle est." Entre ces deux citations, on découvrira les épreuves passées et présentes que traverse l’auteure. Une succession...

couverture

La véritable histoire des douze Césars de Virginie Girod

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Impitoyables et faibles

7 etoiles
Entre l’assassinat de Jules César (an -44) qui a mis fin à la République et celui de Domitien (an 96) deux dynasties les jovio-claudiens puis les flaviens s’installent à la tête de l’Empire romain. En ayant fait de la transmission du pouvoir une affaire de famille elles n’ont pas, loin de là, écrit les pages...

couverture

Les inconnus de Versailles de Jacques Levron

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 64 ans)

Trop de détails tue le détail.

3 etoiles
Adepte de l'histoire de France et essentiellement de ses Rois et Reines (Livres de Bordonove et Gobry), c'est le quatrième de page du livre critiqué qui avait attiré mon attention. Le livre parle des inconnus gravitant à Versailles autour des Rois Louis XIV, Louis XV et XVI. On parle de la gardienne des Grandes Ecuries,...

couverture

La vie ordinaire de Adèle Van Reeth

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Engendrer la vie

7 etoiles
Ordinaire, ordinal, ordonner ont une racine commune menant aussi à ranger. Une vie ordinaire serait-elle une vie rangée si l’on s’en tenait aux définitions, inscrite dans le quotidien donc tout simplement banale ou tranquille ? Le saura-t-on jamais ? Ceci est le fruit d’une dissertation laborieuse de la créatrice sur le concept ordinaire, doublée d’introspection...

couverture

Récit du pèlerin de Ignace de Loyola

critiqué par Cédelor - (Paris - 49 ans)

Une vie de saint

6 etoiles
Ce petit livre est le récit de la vie de Saint Ignace de Loyola par lui-même, c’est-à-dire que Ignace de Loyola a raconté oralement sa vie entre 1553 et 1555, qu’a recueilli et retranscrit le Père Gonçalvès da Camara, sur les instances longuement réitérées du Père Nadal, autre religieux contemporain des 2 premiers cités, et...

couverture

Mon combat, V : Comme il pleut sur la ville de Karl Ove Knausgård

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

RÉCIT EXTRAORDINAIRE D'UNE VIE TRÈS ORDINAIRE.

10 etoiles
«Comme il pleut sur la ville», est le cinquième volume de l’autobiographie (originellement parue entre 2009 et 2011), de Karl Ove KNAUSGAARD (*1968, ci-après nommé KOK), mais comme tous les volumes précédant, celui-ci peut bien sûr se lire indépendamment des autres. Dans ce livre-ci, nous retrouvons KOK à ses dix-neuf ans. Après une année passée dans...

couverture

La cité perdue de Z de David Grann

critiqué par Lolo6666 - (47 ans)

Une enquête Amazonienne selon David Grann

9 etoiles
Après "La note américaine", qui m'avait passionné, je n'avais qu'une hâte : me lancer dans "La cité perdue de Z". Et quand je dis "me lancer", j'espérais littéralement embarquer dans un récit abondant, précis, voire exigeant mais surtout captivant. D'autant que la thématique de l'exploration Amazonienne me mettait déjà l'eau à la bouche. Et bien, me...

couverture

Ciao bella de Serena Giuliano

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)

anna et lizy

10 etoiles
C’est frais, c’est pétillant, c’est italien. Asti Spumante ? Non, juste un petit roman, écrit avec humour et tendresse, qui nous parle de ce que nous sommes, nos angoisses, nos espoirs, ce constant besoin d’amour qui est au cœur de toutes les femmes mais aussi des hommes, ne leur en déplaise. Anna se confie à...

couverture

Un été avec Victor Hugo de Laura El Makki, Guillaume Gallienne

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

La vie, l'oeuvre et les réflexions d'un monstre sacré

9 etoiles
Le héraut du romantisme en France, l'écrivain qui a le plus marqué la littérature francophone au XIXème siècle, vaut bien de passer un été à y réfléchir. Aussi s'avère-t-il utile de se pencher sur sa vie, les éléments constitutifs de son oeuvre, éminemment protéiforme au passage, et de sa pensée, qui a beaucoup évolué au...

couverture

Avec mon meilleur souvenir de Françoise Sagan

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)

Excellente autobiographie

8 etoiles
Peut-on considérer Avec mon meilleur souvenir comme étant une autobiographie de Françoise Sagan ? Difficile de répondre à cette question. Disons plutôt qu'il s'agit d'un recueil de rencontres et de souvenirs alternant entre passions dévorantes, le jeu, la vitesse, le théâtre, Saint-Tropez et bien sûr les lectures et hommage aux personnes chères à la célèbre romancière,...

couverture

La République de l'imagination de Āḏar Nafīsī

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Mieux qu’une passerelle culturelle entre l’Iran et l’Amérique

8 etoiles
Souvenirs personnels et critiques littéraire d’auteurs majeurs américains se mêlent dans cette publication lucide et humaniste quant aux valeurs défendues, dense en références de livres, foisonnante en digressions et anecdotes. La jeune iranienne Azar Nafisi dont l’imagination s’est éveillée à l’histoire de « Le Petit Prince » lue par son père, férue des romans universellement...

couverture

Corée du nord. 9 ans pour fuir l'enfer de Eunsun Kim

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

En ce XXIe siècle : le système totalitaire communiste existe toujours, notamment..., en Corée du Nord !

10 etoiles
Eunsun Kim s’est enfuie du régime Totalitaire Communiste de Corée du Nord en 1997, à l’âge de seulement 11 ans, avec sa mère et sa sœur Keumsun. Après un interminable et terrible périple de neuf années, entre la Corée du Nord, la Chine, en passant par la Mongolie, sa mère sa sœur et elle ont...

couverture

Lénine de David Shub

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

Lénine : le fondateur du Totalitarisme Communiste International !

10 etoiles
En tant que contemporain du coup d’État bolchevique (communiste) du 7 novembre 1917 à Petrograd en Russie, David Shub détaille la vie de Lénine, rendant ce livre passionnant grâce, notamment, à de très nombreuses citations. Le mythe Léniniste s’effondre enfin. Lénine : « petit bourgeois », « pseudo-intellectuel », et assisté financièrement toute sa vie,...

couverture

La Révolution russe : Chroniques 1917-1920 de Claude Anet

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

Un journaliste français au coeur de la Révolution Russe !

9 etoiles
Le témoignage exceptionnel et fondamental, au coeur de la Révolution Russe, de Claude Anet, journaliste français envoyé à Petrograd par le journal le Petit Parisien. Durant cette période historique extraordinaire ponctuée de multiples rebondissements, Claude Anet côtoie tous les grands protagonistes ayant un rôle déterminant dans le cours de la Révolution de mars 1917 et du...

couverture

Les naufragés et les rescapés, quarante ans après Auschwitz de Primo Levi

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

Une réflexion lucide et profonde sur le sentiment de "survivance" !

10 etoiles
Dans cet ouvrage composé de réflexions essentielles, Primo Levi nous plonge dans une introspection du sentiment de « survivance », après avoir été victime et témoin d’effroyables actes de barbaries psychologiques et physiques. Quasiment tous les « grands » bourreaux Nazis comme : Adolf Eichmann et Rudolf Hoess essayèrent de se disculper lors de leur procès,...

couverture

Mao (Tome 1): L'histoire inconnue de Jung Chang, Jon Halliday

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

Mao Tsé-toung : le MAL ABSOLU comme principe terroriste de "gouvernance" !

10 etoiles
Cet ouvrage passionnant, clair, détaillé, sans langue de bois, sur le Monstre Mao Zedong est écrit à deux mains : Jung Chang qui fut peu de temps, à l’âge de quatorze ans, Garde Rouge sous le régime Totalitaire de Mao, et Jon Halliday, historien Britannique. La Parti Communiste Chinois (P.C.C.) fut fondé en 1920, dans le...

couverture

Karl Marx de Nicolas Tandler

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

Marx : le théoricien du génocide..., de classe !

10 etoiles
Cette courte et très récente (2013) étude sur Karl Marx du journaliste et écrivain, Nicolas Tandler, est particulièrement intéressante. Car comme pour son « Qui suis-je ? » sur Trotski, l’auteur va droit au but dans la description du personnage de Marx. Karl Mordechai Marx est né le 5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie (région...

couverture

Blasphémateur ! Les prisons d'Allah de Waleed al- Husseini

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

Terrible témoignage sous l’Islam !

10 etoiles
Comme les autres incontournables ouvrages relatifs à l’Islam, de : Wafa Sultan, Ayaan Hirsi Ali, Ibn Warraq, Hamid Zanaz, Majid Oukacha, etc., « Blasphémateur ! Les prisons d’Allah » est un livre-témoignage essentiel pour comprendre ce qu’est la religion Islamique, qui plus est, vécue de l’intérieure. En effet, Waleed Al-Husseini, ce jeune Palestinien de 26...

couverture

C'était ainsi... : Un adolescent au Goulag de Ûrij Ivanovič Čirkov

critiqué par Anonyme11 - (- ans)

Une vie déshumanisée, parmi tant d'autres au Goulag !

10 etoiles
La vie extraordinaire mais déshumanisée de Iouri Tchirkov, déporté en tant que « contre-révolutionnaire », dès l’âge de 15 ans, au camp de concentration (Goulag) des Solovki en 1935 ! L’ouverture de cet immense archipel concentrationnaire des îles Solovki, a été décidée dès les premières années de la création du régime Totalitaire Communiste (bolchevique) par :...