Littérature => Biographies, chroniques et correspondances (2682 livres critiqués)


Page 1 de 54 Suivante Fin

couverture

Chanel, une allure éternelle de Lynda Maache, Bertrand Meyer-Stabley

critiqué par Antihuman - (Paris - 36 ans)

La dame aux jeux de miroirs

7 etoiles
Ce gentil petit livre à la gloire de Chanel est constitué comme un hamburger : entre deux tranches de pain (people & têtes couronnées amants de Mademoiselle + infos à la Nadine de Rotschild) il y a la viande (Coco Chanel et son style) quoique vidée de son gras et aseptisée, après cela venant le...

couverture

Lin Zhao: "Combattante de la liberté" de Anne Kerlan

critiqué par Colen8 - (77 ans)

L’irréductible

9 etoiles
En toile de fond défilent le Mouvement du 4 mai (1919), la guerre sino-japonaise et ses massacres de millions de civils (1936-1939), la guerre entre nationalistes et communistes avec encore des millions de victimes (1945-1949), l’instauration de la République Populaire de Chine (1949). C’est à cette date que se dessine le parcours de la jeune...

couverture

Clemenceau de Michel Winock

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Du Radical révolutionnaire au Père la victoire

9 etoiles
Habitué à nous livrer des biographies historiques riches, fournies et richement détaillées, Michel Winock s’attelle à celle d'un personnage ayant marqué l'enracinement de la République lors de son installation après la chute du Second empire et la Commune de Paris, Georges Clemenceau. Vendéen de naissance, il s'engage tout de suite vers le républicanisme laïciste, assumant...

couverture

Immersion - De la science au Parlement de Cédric Villani

critiqué par Colen8 - (77 ans)

Marchez bien, Monsieur le député !

10 etoiles
Votre témoignage redore l’image de ces élites mises à mal dans les sondages et les ouvrages récents. Ce bilan d’une première année d’un mandat inattendu succédant à une déjà belle carrière scientifique en dit long sur votre engagement citoyen au service de l’intérêt général. Il n’élude pas les contradictions, les ambiguïtés, les impasses parfois, les...

couverture

Vagabondage de Michel Testut

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Petits bonheurs

9 etoiles
Le bonheur de s’arrêter dans la campagne pour contempler un beau site naturel. Le plaisir de s’attabler dans une petite auberge de campagne pour y déguster les spécialités d’une cuisine « comme à la maison ». La joie de marcher sur les sentiers, de profiter de la campagne, de la forêt, des petits villages perdus dans les...

couverture

Toucher terre de Florence Besson

critiqué par Psychééé - (31 ans)

Une expérience courageuse pour une nouvelle vie

8 etoiles
"Ce livre raconte l'histoire d'une femme éperdument amoureuse d'une courgette et d'un criquet. Une drôle d'aventure parmi des gens rêveurs et réalistes et la tentative maladroite d'un être humain pour se rendre utile". Florence Besson était journaliste à "Elle" et a tout quitté pour devenir agricultrice. Elle nous raconte, avec un brin d'humour, son cheminement...

couverture

Loin de New York de Annemarie Schwarzenbach

critiqué par Saule - (Bruxelles - 53 ans)

Un témoignage sur l'Amérique des années 1930

8 etoiles
Annemarie Scharzenbach a fait deux voyages aux états-unis dans les années 30, après la grande dépression de 1929, pour y faire des reportages photographiques et journalistiques. Dans la préface elle explique que les américains sont par nature optimiste et qu'ils croient dans la chance de chacun de se faire une place au soleil, c'est l'esprit...

couverture

Moi, Christiane F., la vie malgré tout de Christiane Véra Felscherinow

critiqué par Meuhriel - (26 ans)

Une autobiographie à lire

9 etoiles
Écrire sur sa vie particulière à 13 ans, et l'écrire à la cinquantaine, le recul est différent. Christiane choisit ses mots, explique son existence, ce qu'elle a vécu depuis la sortie du premier livre, ce qu'elle vit et ce qu'elle vivra toujours. Aux yeux d'une majorité de personnes, elle restera une junkie. Elle est dépeinte...

couverture

Lab Girl : Une histoire de science, d'arbres et d'amour de Hope Jahren

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

la science, comme si vous y étiez…

10 etoiles
Les scientifiques aiment peu se confier au profane, souvent parce qu’ils croient qu’on ne comprendra pas leur passion pour des choses qu’ils sont les seuls à croire importantes. Souvent aussi parce qu’ils ont du mal à s’exprimer dans une langue accessible à tous, ou croient tout simplement en être incapables. Hope Jahren, une scientifique américano-norvégienne...

couverture

Le mystère Lagerfeld de Laurent Allen-Caron

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)

Une biographie très réussie

10 etoiles
Ce livre est arrivé sur ma liseuse quasiment en même temps (à quinze jours d’intervalle) que l’on apprenait la mort de Karl Lagerfeld. Opportunisme ? Certes non, puisque l’ouvrage avait été préparé bien en amont. L’auteur avait d’ailleurs consacré auparavant un documentaire sur le couturier : « être et paraître » pour l’émission de Laurent...

couverture

Alexandra David-Néel : Le destin d'une exploratrice exceptionnelle de Joëlle Désiré-Marchand

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Une exploratrice en quête de spiritualité et d'espaces sauvages

9 etoiles
Alexandra David Néel a exploré l'Asie en grande part dans la première moitié du XXème siècle, avec le sous-continent indien, la Chine, la Corée, le Japon et une prédominance pour la chaîne himalayenne et le Népal. Ce n'est pas tant par l'attrait de la haute montagne, déjà davantage pour celui des espaces sauvages et de...

couverture

Vieux renards et jeunes loups de Frédéric Métézeau

critiqué par Krysaline - (Paris - 54 ans)

Jeunes renards rusés?

8 etoiles
Voilà un livre fort sympathique sur des gens qui le sont…. Plus ou moins… Il ne s'agit pas là d'un livre « politique » en soi mais plutôt sur les « acteurs politiques » qui tiennent le « haut du pavé » actuellement soit au niveau des médias soit au titre de leurs fonctions. L'auteur brosse...

couverture

Le fanal bleu de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

des souvenirs, encore et encore…

10 etoiles
Dans "Le fanal bleu" Colette poursuit l’écriture de ses mémoires, entrelaçant ses souvenirs à l’évocation de son quotidien, écriture entamée quatre années auparavant avec "L’étoile Vesper". Le ton est toujours aussi léger, la langue toujours aussi belle, bravant la progression de l’invalidante arthrite qui la cloue sur un fauteuil dans son domicile parisien. Au passage,...

couverture

Sido, Le pur et l'impur, L'étoile Vesper, Le fanal bleu de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

Colette, une vie…

10 etoiles
Au travers de quatre de ses romans-souvenirs, écrits à vingt années d’intervalle, la vie de Colette est retracée, de son enfance dans sa Puisaye natale à sa vieillesse parisienne. Qu’elle nous parle de sa mère ("Sido"), de ses amours sages et moins sages ("Le pur et l’impur"), de sa maladie ("L’étoile Vesper", "Le fanal bleu"),...

couverture

Dictionnaire amoureux de Jean d'Ormesson de Jean-Marie Rouart

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)

Indispensable pour les amoureux de Jean d'Ormesson

8 etoiles
Qui mieux que Jean-Marie Rouart aurait pu signer un tel livre sur Jean d'Ormesson, son ami, son confrère de l'académie. Pourtant les relations ont très mal débuté entre les deux hommes, comme il le raconte dans la définition de "Dorsac" et de "Pétrolier" . Jean-Marie Rouart n'hésite pas non plus à flinguer le Jean d'Ormesson,...

couverture

Fin de partie de Frank Brady

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

UNE VIE SUR SOIXANTE-QUATRE CASES D'ÉCHIQUIER.

10 etoiles
C'est vers l'âge de 6 ans que le jeune Bobby FISCHER reçut son premier jeu d'échecs en cadeau de sa mère. Très vite, plus qu’une passion, ce jeu devient pour lui une véritable obsession ! Son ascension est dès lors foudroyante! Aidé il faut le dire par son QI de 180 et sa facilité à...

couverture

L'enfermement de Florence Henry

critiqué par Colen8 - (77 ans)

Extraire sa petite fille chérie du trouble autistique

9 etoiles
Un amour incommensurable, une patience illimitée, une résolution sans faille, des années d’un combat de chaque instant, c’est Florence, la maman d’Océane rebelle et guerrière. Elle a gagné contre le trouble autistique affectant Océane dès la naissance, diagnostiqué vers 3-4 ans en raison de ses retards de développement. Océane qui est un joli bébé pourtant...

couverture

Google contre WikiLeaks de Julian Assange

critiqué par Colen8 - (77 ans)

Android, meilleur atout de la géopolitique américaine ?

6 etoiles
Sans être des plus récents le message de l’australien d’origine Julian Assange, fondateur de WikiLeaks l’un des sites agissant comme lanceur d’alerte, est clair et même terrifiant si l’on va au terme de son argumentation(1). Sous couvert d’œuvrer pour le bien commun la Silicon Valley appuyée par le renseignement américain qui alimente la diplomatie des...

couverture

Moi le seul évadé de Buchenwald de Emile Vandievoet

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)

Témoignage de courage

5 etoiles
Dans ce récit, l’auteur belge raconte son épopée durant la seconde guerre mondiale : ses multiples déplacements, ses actions pour survivre et résister, ses trafics, ses emprisonnements et enfin sa détention et son évasion du camp de Buchenwald. Très factuel, il énonce une suite accélérée de faits, quasiment sans émotion, si ce n’est la gratitude...

couverture

Le dernier salaire de Margaux Gilquin

critiqué par Nickie - (58 ans)

A lire de toute urgence

10 etoiles
Qui a connu ou pas le chômage doit impérativement lire ce livre, en résumé tout le monde... Un témoignage poignant et passionnant sur la recherche d"un emploi quand on n'a plus vingt ans.. Au fil des pages j'ai suivi Margaux Gilquin (48 ans..) dans sa lutte incessante, courageuse, et souvent singulière pour trouver un emploi; Elle...

couverture

Cachées par la forêt: 138 femmes de lettres oubliées de Éric Dussert

critiqué par Colen8 - (77 ans)

Femmes de lettres ramenées à la lumière

9 etoiles
Poésie, théâtre, conte fantastique, correspondance, nouvelle, feuilleton, biographie, roman, reportage, récit de voyage, livre pour la jeunesse, article de presse, essai, traduction, tels sont les genres produits par des femmes qui ont apporté leur pierre à la création littéraire mondiale du dernier millénaire. Madeleine Gagnon la Québécoise pour ne citer qu’elle a les honneurs de...

couverture

Elizabeth et son jardin allemand de Elizabeth Von Arnim

critiqué par Clacla44 - (30 ans)

Une bouffée d'air frais !

10 etoiles
Ce livre est une promenade dans la nature et le jardin si cher à Elizabeth Von Arnim. Bien écrit et doux, le récit nous balade tranquillement dans le quotidien de son auteur. Ecrit en 1900, il est aussi résolument moderne avec de nombreuses touches ponctuées d'humour sur la place de la femme dans cette société...

couverture

Tout le monde en a parlé de Thierry Ardisson

critiqué par Antihuman - (Paris - 36 ans)

Télé et propagande

4 etoiles
La revue et le set-up de l'ancienne émission populiste du faux-branché Thierry Ardisson; qui n'a d'ailleurs pas trop changée aujourd'hui. En général ses émissions sont suivies et acclamées par le gotha mondain franchouillard (auquel il appartient), sauf peut-être par des stars étrangères qui ignorent l'existence de ce petit marquis autrefois beaucoup plus tendancieux telle que la...

couverture

Comment t'écrire adieu de Juliette Arnaud

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Son existence au travers des chansons

7 etoiles
Juliette Arnaud, comédienne, revient sur les chansons qui ont marqué sa vie, chacune donnant lieu à un chapitre. Or, la lecture de ceux-ci permet de se rendre compte que son existence trouve un écho dans un opus musicale qui la retrace, ce qui lui permet en quelque sorte de tisser son autobiographie par des extraits...

couverture

Suffren ou les caprices de la gloire de Jean Figarella

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Biographie d'un grand marin

8 etoiles
Issu de la petite noblesse provençale, Pierre André de Suffren, dit « le bailli de Suffren », est un vice-amiral français, commandeur de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, né le 17 juillet 1729 au château de Saint-Cannat près d’Aix-en-Provence et mort le 8 décembre 1788 à Paris. Ce grand marin a traversé trois guerres navales franco-anglaises au...

couverture

Peur - Trump à la Maison Blanche de Bob Woodward

critiqué par Windigo - (36 ans)

Je n'ai vraiment pas aimé, ce qui est rare...

1 etoiles
Même s'il s'agit ici d'une enquête journalistique, je suis sceptique sur les sources et les informations que l'auteur mentionne tout au long du livre. Et même si c'était vrai, pourquoi vouloir à tout prix détruire la réputation du président Trump ? Je ne suis pas pro-Trump, je ne suis pas en train de le défendre,...

couverture

Cet étrange nazi qui sauva mon père de François Heisbourg

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

L'ODYSSÉE OUBLIÉE DU BARON VON HOININGEN

6 etoiles
François HEISBOURG (*1949), qui nous a plus habitués aux livres de Géostratégie change ici complétement de registre et nous propose la biographie de «l’étrange » baron Franz Von HOININGEN (1888-1973). Né en Alsace (alors en Allemagne), militaire bardé de décorations et blessé au cours de la Première Guerre Mondiale, démobilisé en 1920, il...

couverture

L'amour du faux de Réal Lessard

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

L’AMOUR DU (VRAI...) FAUX !

7 etoiles
Après la lecture de la biographie que M. Roger PEYREFITTE consacra à M. Fernand LEGROS: «Tableaux de chasse ou la vie extraordinaire de Fernand Legros» (ici sur CL: https://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/55097), j’ai voulu en quelque sorte «rétablir la vérité», en lisant l’autre pendant de la même histoire, à savoir «L’amour du faux» du canadien Réal LESSARD, qui...

couverture

Le bonheur plus fort que l'oubli de Colette Roumanoff

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)

Les buvards roses

9 etoiles
Colette et Daniel forment un couple très uni, épanoui, des vies professionnelles, personnelles, et familiales avec leur quatre enfants, très heureuses, partageant leur temps entre Paris et la Provence. En 2003, inquiets par les troubles de mémoire de Daniel, ils prennent rendez-vous avec des neurologues. Le verdict tombe en 2006. Daniel a un "début d’Alzheimer". Le choc. Mais...

couverture

Vasarely - Une saga dans le siècle de Philippe Dana, Pierre Vasarely

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Un Hongrois crée l'art optique

9 etoiles
Un immigré hongrois termine ses études en beaux-arts, dont la famille s'installe en France. L'apprenti artiste se rapproche de l'avant-garde de son pays d'accueil pour en incarner la quintessence, par le caractère fortement innovant du courant qu'il contribue à lancer, l'art optique, fait d'impressions de reliefs par des assemblages de formes géométriques et de nuances...

couverture

Instants décisifs de George Walker Bush

critiqué par Windigo - (36 ans)

Biographie d'un politicien

10 etoiles
Cela m'étonne, que sur CL, qu'il n'y aie pas encore de critique sur ce livre, même neuf ans après sa sortie. D'un autre côté, je peux comprendre que Bush était mal aimé lorsqu'il était au pouvoir, du moins par chez-nous. Il était un républicain, ce qui se rapproche d'un parti conservateur, ce qui veut dire...

couverture

Les Passeurs de livres de Daraya - Une bibliothèque secrète en Syrie de Delphine Minoui

critiqué par Colen8 - (77 ans)

Les livres, ultime défense contre la violence d’Etat

10 etoiles
Interpellée par une photo de livres bien rangés sur leurs rayonnages au cœur du conflit syrien meurtrier, la journaliste Delphine Minoui établie à Istanbul en Turquie creuse la piste pour remonter à la source dont elle tire ce récit poignant. Tant bien que mal des contacts plus ou moins réguliers sont établis via Skype et...

couverture

Tableaux de chasse ou la vie extraordinaire de Fernand Legros de Roger Peyrefitte

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

UN MONUMENT… CONTESTÉ!

6 etoiles
Dans «Tableaux de chasse ou la vie extraordinaire de Fernand LEGROS», Roger PEYREFITTE nous emmène faire la connaissance de M. LEGROS (1931-1983), «marchand» de tableaux dans les années 50-60. Né à Ismaïlia en Egypte, ancien élève des jésuites du Caire, il entame très tôt une carrière de danseur de cabaret. Il émigre ensuite aux Etats-Unis d’Amérique,...

couverture

Journal de taule de Christophe de La Condamine

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)

la prison par le menu

10 etoiles
Le 7 décembre 2004, Christophe de La Condamine est arrêté et placé en garde à vue pour sa participation à un braquage d'un péage d'autoroute. Pour éviter à sa famille et à ses amis une perquisition policière, il avoue. Il est emprisonné, d'abord à la Maison d'arrêt de Saintes, puis à celles de Gradignan et...

couverture

Mémoires I, II de Simone de Beauvoir

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Les mémoires d'une philosophe féministe

8 etoiles
Simone de Beauvoir, philosophe, enseignante, puis auteure, a écrit une série de récits constituant ses mémoires, regroupés dans un coffret en deux tomes. Je vous livre ce que j'ai pensé de chaque livre. Les Mémoires d'une jeune fille rangée, critiqué le 27 décembre 2018 **** Simone de Beauvoir se souvient bien, et avec précision d'avoir vécu...

couverture

La nuit se lève de Élisabeth Quin

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Vivre avec un double glaucome

9 etoiles
La journaliste d'Arte, ancienne chroniqueuse cinéma de Rive droite rive gauche, évoque un nouveau pan de sa vie. Après le combat de l'adoption, il s'agit d'une autre épreuve douloureuse, de nature médicale, qui la menace de perdre la vue, en raison du diagnostic d'une double glaucome. Elle évoque son choc, ses moments d'abattement, mais aussi...

couverture

La femme endormie de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)

Une perle, tout simplement

9 etoiles
Cette « Dictée » porte bien son nom puisque Georges Simenon nous parle, durant plus de 150 pages, essentiellement des femmes qu’il a connues ; il dirait plutôt de La Femme, pour laquelle il n’a qu’éloges. Cela commence par sa mère, les petites copines qui vont très tôt le déniaiser ; de Tigy, sa...

couverture

Quand vient le froid de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)

Ô pépite !

9 etoiles
Rappelons que les « Dictées » sont en quelque sorte le journal intime de Georges Simenon. Elles furent écrites dans les dernières années de sa vie. « Quand vient le froid » va du 13 septembre au 25 octobre 1978. Simenon évoque encore et toujours son enfance à Liège ; le suicide de sa fille...

couverture

L'Âme d'une pieuvre de Sy Montgomery

critiqué par Colen8 - (77 ans)

Invertébré aux pouvoirs mystérieux

8 etoiles
Ecrivaine naturaliste ayant exploré tous les continents à l’exception de l’Antarctique et bien connue du public, Sy Mongomery a eu à 50 ans passés comme un coup de foudre dès sa première rencontre à l’aquarium de Boston avec la pieuvre Athéna, un poulpe géant du Pacifique Nord. D’emblée séduite par le regard, la douceur de...

couverture

Le Caravage de Gérard-Julien Salvy

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Un peintre révolutionnaire officiant pour l'Eglise

8 etoiles
Michelangelo Merisi, né en Lombardie, doit son surnom à sa ville probable de naissance. Peintre du tournant des XVIème et XVIIème, il se spécialise dans les thèmes religieux et les natures mortes, avec un goût des clairs-obscurs, du travail des tissus et des chairs, dans une ambiance très réaliste, comme pour intégrer la spectatrice et...

couverture

Apprenti de Pierre Magnan

critiqué par Tistou - (62 ans)

Confession de jeunesse

6 etoiles
Oui, davantage qu’une autobiographie c’est carrément une auto-confession de l’enfant Pierre Magnan, de ses 4-5 ans jusqu’à l’adolescence et ses 18 ans. Il ne nous cache pas grand-chose, dévoilant même ce qu’une attitude d’enfant a pu générer comme effet secondaire auprès de sa mère. Beaucoup d’auto-culpabilité dans cet « Apprenti ». Pierre Magnan doutait beaucoup...

couverture

Toxic de Patrick Aeberhard , Caroline Brizard, Jean-Pierre Daulouède, Bernard Kouchner, Bertrand Lebeau

critiqué par Colen8 - (77 ans)

Comme un pavé dans la mare

7 etoiles
Ce combat de 50 ans contre les opinions et les pouvoirs dominants en matière de santé publique n’est pas gagné encore moins terminé malgré des victoires presque toujours obtenues à la longue. Fondé sur le « primum no nocere » du serment d’Hippocrate il commence avec la médecine humanitaire, tente de sensibiliser le corps médical...

couverture

Tokyo Vice de Jake Adelstein

critiqué par ARL - (Montréal - 33 ans)

Le James Bond des journalistes japonais

6 etoiles
Jake Adelstein s'est fait embaucher au Yomiuri Shinbun, l'un des plus grands journaux japonais, à l'âge vénérable de 24 ans. Ce n'est pas une mince affaire, d'autant plus qu'aucun étranger n'avait jusqu'à présent réussi cet exploit. Adelstein ne manque pas de le souligner à gros traits dans "Tokyo Vice", compte-rendu sans doute romancé de ses...

couverture

J'ai choisi d'être libre de Henda Ayari, Florence Bouquillat

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Comment sortir d'une secte…

8 etoiles
D’origine algéro-tunisienne, Henda Ayari est née en France. Chaque été, elle va passer ses vacances en Tunisie. À neuf ans, elle se retrouve victime d’une tentative de viol de la part d’un de ses cousins. Un peu plus tard, elle découvre l’Islam Salafiste par le biais de converties d’origine française. Elle se recouvre alors du...

couverture

Le rêve de ma mère de Anny Duperey

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Sur les traces d'une mère inconnue

9 etoiles
L'actrice Anny Duperey a pu énoncer le trouble qu'a représenté la perte de ses parents, dans Le Voile noir. Ici, si elle reprend le thème, elle le dépasse. En effet, si, dans un premier temps, elle avoue ne pas avoir su comment s'orienter ni choisir son parcours scolaire et professionnel qui s'est plutôt imposé à...

couverture

Orwell ou l'horreur de la politique de Simon Leys

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)

Connaissance et compréhension de George Orwell

10 etoiles
Publié originellement en 1984 et réédité en 2006, cet essai fait revivre George Orwell (Eric Blair) et en donne une profonde compréhension, étayée par des citations de l'auteur comme de ses biographes auxquelles s'ajoutent des jugements de ses admirateurs comme de ses adversaires. Leys regrette qu'en France Orwell ne soit connu que par son roman...

couverture

Dealer du tout-Paris : Le fournisseur des stars parle de Gérard Fauré, Ange Peltereau

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Un voyou peu fréquentable

6 etoiles
Né au Maroc de mère maghrébine et de père français, Gérard se révéla très vite un garçon difficile et rebelle à toute autorité. Bien qu’issu d’une famille très aisée, son père médecin était un intime du roi, très jeune, il commença à fuguer, à trainer avec des voyous dans les rues de Casablanca et même...

couverture

Le bonheur est pour demain de Pierre Bellemare, Jérôme Equer

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)

La vie d'un pionnier de la radio et de la télévision

8 etoiles
Petite précision : Dans cette critique, je parle de la version poche éditée par "J'ai lu" en 2013 du livre publié en 2011 en grand format. En 2016, Pierre Bellemare publie avec les mêmes collaborateurs "Ma vie au fil des jours" présenté comme ses mémoires, n'ayant pas lu ce dernier, je ne sais pas ce...

couverture

Le dernier roi soleil de Sophie des Déserts

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)

"Jean d'Ormesson, sa vie, son oeuvre" ou un portrait très intime de Jean d'O

10 etoiles
Après le très consensuel « Jean d'Ormesson : Ou l'élégance du bonheur » de Arnaud Ramsay , publié en janvier 2009, Sophie de Déserts nous offre une nouvelle biographie de Jean d’Ormesson, mais cette fois-ci elle bouscule l’image que beaucoup ont ou avaient de l’académicien. Pas de langue de bois avec cet ouvrage. D’ailleurs, le bandeau...

couverture

Robespierre: L'homme qui nous divise le plus de Marcel Gauchet

critiqué par Tanneguy - (Paris - 79 ans)

Etude un peu académique

8 etoiles
Marcel Gauchet annonce la couleur en avant-propos de son ouvrage : il n'a pas la prétention d'écrire une biographie (une de plus !) de Robespierre mais d'essayer de comprendre les deux faces du personnage, l'Incorruptible et le Tyran ; chaque Français ne retient qu'une seule des deux et s'y accroche. Je me demande si le...