Littérature => Nouvelles (662 livres critiqués)


Page 1 de 14 Suivante Fin

couverture

Mandragore de Ludovic Blangez

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Etrange

5 etoiles
Un homme se retrouve à demi enfoui dans un trou boueux quelque part dans la campagne. Il ne se souvient de rien si ce n’est de son prénom : Julien. Enchaîné à un poteau planté dans la terre, il tente de se débattre pour arriver à s’extraire de sa gangue de terre. Il appelle au secours....

couverture

L'âne rose de Jānis Ezeriņš

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Drôles de coïncidences

8 etoiles
En 2008, l’Archange Minotaure a regroupé dans ce recueil six nouvelles de Janis Ezerins provenant de deux recueils publiés respectivement en 1923 et 1925. Ces nouvelles évoquent l’humour noir, la satire mais surtout ce que l’éditeur appelle la « coïncidence fortuite », des personnages qui ne devraient jamais se rencontrer, des événements qui généralement ne...

couverture

A deux pas de chez vous de Liliane Schraûwen

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Divers faits

8 etoiles
Le fait divers, analysé par Roland Barthes dans Structure du fait divers, a quelque chose de monstrueux, il relève de l’inclassable, tel l’ornithorynque dans la taxinomie de Linné. Par ailleurs, on sait que le fait divers dit beaucoup de la vie privée et, par conséquent, de la société où évoluent les protagonistes.... comme nous le...

couverture

Arlette Arlington et autres nouvelles de Brigitte Lécuyer

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Intimisme, étrange, humour

8 etoiles
Le 6 juin 1944, naît à Arles, dans des conditions difficiles, une petite Arlette. Son jardinier de père aurait préféré avoir un fils… Sous le regard de sa mère, un enfant qui jouait sur la plage est emporté par une vague… Deux tribus se disputent la suprématie d’une île. Pour en finir, les deux chefs...

couverture

Deux-pièces de Éliette Abécassis

critiqué par Sallyrose - (46 ans)

Un petit bijou dans un bel écrin

10 etoiles
Au tout lendemain de la seconde guerre mondiale, dans les splendeurs de la piscine Molitor, Gaby assiste à un défilé de maillots de bain. C'est là, en 1946, que le bikini est présenté pour la première fois. Il suscite à la fois admiration et scandale. Gaby, journaliste de mode, a une vision très juste de son...

couverture

Le joli mois de mai - Prequel de La maison aux secrets de Catherine Robertson

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Une Alice néo-zélandaise

6 etoiles
Gwyn, frère de Cady et Olly, petit ami de la même, passent leur temps à se disputer, à se chamailler pour savoir ce qui convient le mieux à leur belle. Celle-ci en a d’ailleurs assez de subir leurs sollicitudes et leurs influences contradictoires. Tous trois sont à la veille de la fête de mai, celle...

couverture

Bienvenue ! 34 auteurs pour les réfugiés de Collectif

critiqué par Sallyrose - (46 ans)

Belle initiative et de qualité

8 etoiles
34 auteurs publient ici chacun une nouvelle sur le thème des réfugiés. Les profits vont au Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Ce recueil date de 2015 et on constate que si les choses ont changé c'est parce qu'elles ont empiré. Sur le plan littéraire, les auteurs nous livrent ici une très bonne qualité de...

couverture

Et si j'étais président du monde… de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Utopique et hétéroclite

6 etoiles
Un homme veut se présenter à l’élection de Président du monde. Il s’inscrit sur Internet et découvre qu’il fait partie de 1 800 000 candidats. Mais très vite, il n’en reste plus que quatre en course, une Américaine de 10 ans, un Russe de 35 ans remplaçant son Président empêché de participer et un Chinois...

couverture

Fais pas cette tête de Jean-Paul Beaumier

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)

La Petite Vie

6 etoiles
Ce recueil de nouvelles ne s’adresse pas à ceux qui aiment les émotions fortes. Ce n’est pas de la littérature fantastique. Ce qui a de fantastique, c’est que l’auteur débusque à pas feutrés un quotidien qui laisse sans armes quand se présente une situation cocasse comme cet homme titillé par sa nouvelle voisine, la grande...

couverture

Le plus beau métier du monde de Jeanne Sélène

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Etrange

6 etoiles
Ses clients sont divers, de tous âges, de tous sexes, de toutes tailles et de toutes formes. Ils n’ont de commun que le vide qui consume leur âme, et rougit leurs yeux. Certains attendent de lui quelques mots apaisants, d’autres une oreille attentive, les plus troublés un simple mouchoir en papier tendu du bout des...

couverture

Le chasseur et autres histoires de Dashiell Hammett

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Pour les amateurs de Dashiell Hammett : un intérêt biographique.

5 etoiles
On connaît Dashiell Hammett comme le maître du roman noir américain et sa soixantaine de nouvelles policières ainsi que ses cinq romans dont « le faucon maltais ». On sait moins qu'il avait aussi des ambitions littéraires « plus sérieuses », puisqu'à l'époque dans les années 1920, le genre policier était considéré comme un art mineur, voire classé « roman de...

couverture

Bonne nouvelle, c'est la police ! de Serge Reynaud

critiqué par Falgo - (Lauris - 77 ans)

Savoureux

10 etoiles
Ce policier a rempli ce livre d'une soixantaine de courtes (2 à 5 pages) nouvelles, chacune retraçant une situation, une poursuite, une arrestation, un échec, une gaffe, etc. La description donnée fait plonger le lecteur dans la scène décrite avec réalisme, il se prend pour l'un des acteurs et participe ainsi à l'action menée. L'humour...

couverture

La Splendeur des monstres de Esther Rochon

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

La belle famille de monstres d'Esther Rochon

8 etoiles
On peut affirmer sans conteste que les canadiens sont bien les spécialistes de la nouvelle francophone. Esther Rochon en tête. Cette jeune femme de 69 ans a reçu en 2015 le prix « Hommage visionnaire » pour l'ensemble de son œuvre, soulignant son apport exemplaire aux littératures de l'imaginaire en Amérique francophone. Je ne suis pas un fan...

couverture

Récits et nouvelles du Cap-Vert : "Claridade" de Auteur inconnu

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Auteurs îliens à découvrir...

6 etoiles
Longtemps colonie portugaise, le Cap-vert présente la particularité d'être constitué de plusieurs petites îles. L'indépendance géographique depuis 1975, a entraîné l'indépendance des auteurs capverdiens vers les chemins de la liberté de parole et de son peuple îlien. Tout en restant influencés par la langue portugaise, africaine et française. Dans ce recueil de nouvelles rassemblant...

couverture

Le vert est éternel de Jean-Laurent Del Socorro

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Histoire et fantaisie

7 etoiles
Le capitaine N’a-qu’un-œil est le chef d’une bande de mercenaires appelée « la compagnie du Chariot » qui fait partie de l’armée du roi Henri IV. Comme les Espagnols occupent la ville d’Amiens, il s’agit de l’assiéger. Un jour, Fatima, une espagnole d’origine maure vient les rejoindre sur leur camp. Elle est astronome et chroniqueuse du roi....

couverture

Incandescences de Ron Rash

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)

Rien ne bouge

8 etoiles
« Incandescences » est un recueil de nouvelles et de courts textes. Aux dires de l'auteur des ébauches de romans non-aboutis ou encore en gestation. Il n'y a pas beaucoup de tendresse chez Ron Rash, tout juste une certaine empathie pour ses personnages. Sa couleur c'est résolument le noir, la pauvreté et son remède,...

couverture

Hématomes de Romain Slocombe

critiqué par Alapage - (44 ans)

Déstabilisant!

7 etoiles
Voici un recueil de neuf nouvelles. Certaines plus courtes que d'autres, certaines plus sombres également. Mais en définitive, il est impossible de rester insensible à la lecture de celles-ci. L'auteur nous amène vers des émotions de doutes, de questionnements, de peurs. J'en ai eu des frissons dans le dos. Il joue très bien sur la ligne...

couverture

Les désemparés de Francis Denis

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Nouvelles en couleur

7 etoiles
Dans ce recueil Francis Denis a rassemblé quinze nouvelles d’inégale longueur qui évoquent toutes d’une certaine façon la difficulté des êtres à s’intégrer dans un monde et dans une société qui ne semblent pas faits pour eux. Des individus qui sombrent dans une chute définitive, pas tous cependant, certains entrevoient au bout du tunnel de...

couverture

Décrochage de Norbert Toyssel

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Perdu dans la tempête

6 etoiles
Gaétan doit rejoindre par la voie des airs sa femme Charline partie en vacances en Norvège un peu avant lui quand une catastrophe aérienne se produit au large des îles Shetlands. Grâce à un équipement de secours sophistiqué, il parvient à se poser sans trop de casse sur une petite île perdue en mer. Autre...

couverture

Hiver de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un recueil de qualité

9 etoiles
En 1801, une malade présumée incurable est mise en quarantaine sur l’île du Chancre. Chaque jour, son amoureux lui apporte une potion… Venue d’un pays chaud, Lana est introduite par Léo à l’intérieur du Palais de l’Hiver. Elle a l’impression d’y découvrir une planète totalement inconnue… À l’issue d’une bataille, des morts reprennent peu à...

couverture

See Valentine's de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

New romance

5 etoiles
Noah et Lena s’aiment d’amour tendre. Pour la Saint-Valentin, Lena s’offre un déshabillé affriolant… Ella et Anthony s’aiment aussi d’amour tendre. Ils ne sont en couple que depuis quelques semaines et Ella ne veut pas imposer à Anthony le côté commercial de la Saint-Valentin… Elisabeth Rives a été brisée, maltraitée, abandonnée par son père et...

couverture

Les contes d'Eurydice de J.S

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Petits poèmes en prose

7 etoiles
« Les Contes d’Eurydice » sont un recueil de 26 poèmes ; tous plus ou moins écrits en l’honneur et à la gloire de la femme, de l’éternel féminin. Chaque texte bénéficie d’une jolie illustration sous forme de dessin ou de photo. L’auteur fait preuve d’élégance, de délicatesse et d’un aussi agréable sens de l’observation que de la...

couverture

La Provence au coin du feu de Marie Mauron

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Contes et légendes

7 etoiles
Le preux chevalier Aucassin aime la belle Nicolette. Quand il la demande en mariage, son père lui inflige un refus et enferme la belle pour l’empêcher de rejoindre son amoureux. Aucassin se languit tellement qu’il n’a plus le courage de se battre pour défendre son Comté contre les envahisseurs… Pierre de Provence, tombé éperdument amoureux...

couverture

Obsessions de Jean-Jacques Schuhl

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Pour les amateurs de J-J. Schuhl. Si, si, il y en a!

7 etoiles
Oui, on peut être extrêmement irrité par le dandysme de Jean-Jacques Schuhl, De son écriture déstructurée, ou pas du tout, d'ailleurs. Certaines nouvelles m'ont paru imbuvables à la première lecture, au point de vouloir laisser tomber ce livre que je pensais prétentieux. Cette façon de naviguer dans tous les lieux du monde « où il faut...

couverture

400 coups de ciseaux : Et autres histoires de Thierry Jonquet

critiqué par Falgo - (Lauris - 77 ans)

Mauvaise couture

4 etoiles
Dans ce livre, Thierry Jonquet a réuni des textes parus dans divers supports de 1997 à 2009 et un ou deux inédits. Son objectif - semble-t-il - est de regrouper de courts récits (de deux à une trentaine de pages) centrés sur l'absurde, compris comme le résultat de dysfonctionnements sociaux variés et de nombreuses pathologies...

couverture

Cap Horn de Francisco Coloane

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 67 ans)

Récits de l'extrême

9 etoiles
C'est à ce recueil publié en 1941, auquel il faudra ajouter plus tard, dans la même veine, "Tierra del Fuego", que l'auteur chilien doit sa notoriété. Qu'elles soient cruelles ou poignantes ou les deux à la fois, maritimes ou le plus souvent terrestres, ce sont des histoires dures, pour la plupart, que nous raconte Coloane, des...

couverture

Nouvelles de Palestine de Ryad Beïdas, Mahmoud Choukeir, Hezama Habayeb, Akram Haniyyé

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Où il est question de libération...

7 etoiles
La littérature palestinienne est l'une des plus novatrices du monde arabe. Si elle a été fortement influencée par la situation politique du pays, elle a su se renouveler et acquérir une place de choix dans le paysage arabe, grâce à des romanciers et des poètes de renom, dont les oeuvres sont traduites dans de nombreuses...

couverture

Combien de temps encore ? de Gilles Archambault

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)

Le Temps qui passe

7 etoiles
Qu'est-ce que vivre ? L’auteur, né en 1933, a atteint un âge assez vénérable pour s’être donné une petite idée sur le sujet. Ses protagonistes lui ressemblent. Ils ne font pas partie des forcenés furieux qui s’agitent pour se sentir vivants. Ils sont plutôt habités par une force tranquille facilitant une navigation en toute sécurité...

couverture

La roue tourne de Philippe Azar, Christophe Siebert

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Une grande variété

7 etoiles
Un dernier tour de grande roue pour un couple qui va se séparer… Un homme est intéressé par une annonce bizarre… Un plombier musicien connait le succès sur le tard… Lolita, 12 ans, en a assez de vivre dans sa famille d’accueil… Un débile mental provoque un carnage dans un supermarché… Un autre se livre...

couverture

Premier dérapage de Mily Black

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Romance

6 etoiles
Sur un coup de tête, Louise a démissionné de son poste de réceptionniste. Sur les conseils de sa sœur jumelle Léa, elle se présente dans une société de conseils pour obtenir un poste de client mystère dans divers palaces. L’entretien se passe au mieux, mais elle a une surprise. Elle ne sera pas seule dans...

couverture

Entre nous de Auteur inconnu

critiqué par Imani - (Toulouse - 36 ans)

Très bonne pioche...

10 etoiles
Ce livre a été récemment primé lors de La Journée Du Manuscrit Francophone. C'est un recueil de nouvelles réunissant 8 plumes au talent certain. Huit plumes gabonaises qui se laissent (re)découvrir à travers un exercice très simple: donner au lecteur la possibilité de découvrir l'étendue de l'usage de la langue de Molière dans ce pays d'Afrique...

couverture

Mauvaises nouvelles de William Trevor

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Excellentes Nouvelles...

8 etoiles
Au début de la quatrième de couverture, on peut lire « A l'heure où il décidait de se consacrer plus particulièrement au roman (En lisant Tourgueniev, Ma maison en Ombrie, Le Silence du jardin, Le Voyage de Felicia, Mourir l'été), le New Yorker saluait l'Irlandais William Trevor, de façon subtilement décalé, comme « le plus grand auteur...

couverture

Love Goes By Two de Siobhán Guégan, Emilie Querbalec, Marielle Ranzini

critiqué par SiobhanGuégan - (19 ans)

L'amour dans toute sa diversité

10 etoiles
Un recueil que j’ai passé un bon moment à lire. Étant donné qu’il est composé de nouvelles de différents auteurs, je préfère donner mon avis sur chacune d’entre elles plutôt que de faire un avis global. Les acronymes F/F désigne les romances lesbiennes, M/M désigne les romances gays. Sous l’astre agenouillé (M/M) & Aventure d’un jour...

couverture

L'entrée du Christ à Bruxelles de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 65 ans)

Un petit bijou dans le genre

9 etoiles
En guise de présentation, voici quelques mots –clés de cette rocambolesque nouvelle d’Amélie : Salvator – clou- crâne – Paris-Hongkong – Los Angeles – New York – Ostende – James Ensor – l’entrée du Christ à Bruxelles – Bruxelles – cloches – Courtrai – fragrance – maux de tête – Zoé, … Décidément, Amélie Nothomb appartient à...

couverture

De rouille et de glace de Manon Bousquet

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Original

7 etoiles
Ageron, robot androïde, essaie de répondre aux questions des orphelins dont il a la charge et auxquels il vient de raconter un ancien conte de Noël qui les a attristés. Depuis que les humains sont devenus des nomades de l’espace, cette antique fête terrienne a complètement disparu. Après une brève recherche sur le Galaxynet, Ageron...

couverture

Ancien malade des hôpitaux de Paris: Monologue gesticulatoire de Daniel Pennac

critiqué par Fredericpaul - (Chereng - 55 ans)

Une gentille nouvelle

7 etoiles
Un gentille nouvelle que celle-ci. C'est drôle et touchant. Les personnages sont aussi fantaisistes qu'attachants. C'est idéal pour une (petite) heure de transport en commun....

couverture

Contes espagnols de Lorenzo Cecchi

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Littérature fine

9 etoiles
Neuf contes exquis, drôles, intelligents ! Dans "L’andalouse", avec un petit a, un homme amateur de sauce andalouse se plaît à croire que la compagne d’un ami (il reçoit le couple chez lui) qui le soigne d’une blessure à l’arcade sourcilière causée par une prise de bec avec cet ami est espagnole parce qu’elle s’appelle Conchita… La...

couverture

Un bouleversement majeur à venir dans le monde du travail de Eric Bertasi

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Sombre anticipation

7 etoiles
Chez Walkyrie, entreprise à la pointe de la technologie, Judith travaille quinze jours d’affilée, soit trois semaines ouvrées en environ quinze minutes de temps réel. Ce rythme lui permet de toujours conserver une longueur d’avance sur la concurrence… Cervelette a vingt ans de bons et loyaux services dans sa société informatique. Mais son rendement synaptique...

couverture

Colocs et rien d'autres, l'intégrale des bonus de Emily Blaine

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Divertissant

8 etoiles
Sur le coup de trois heures du matin, Ashley tambourine à la porte de l’appartement qu’elle partage avec son colocataire profondément endormi. Mademoiselle a encore une fois oublié ses clés. Il lui ouvre la porte en maugréant. Pour se faire pardonner, elle lui propose de partager un verre de téquila. Au fur et à mesure...

couverture

Tuer un enfant de Stig Dagerman

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)

un très grand auteur, très noir

10 etoiles
Attention, il y a des auteurs qu’on ne lit pas de gaieté de cœur, mais parce qu’ils sont nécessaires, parce qu’on a besoin d’eux, comme a besoin de manger, de se soigner, d’aimer... Et ce sont souvent les plus grands, ceux qui nous éloignent du divertissement factice, qui nous entraînent aux frontières de nos nuits...

couverture

L'amour est dans le trek de Lauren Weisberger

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Partir au bout du monde

8 etoiles
Sur un coup de tête, Katie, New-Yorkaise un peu snob, réserve sur Internet un voyage au Viet-Nam. Tout le monde est étonné qu’elle parte seule au bout du monde, aussi bien son compagnon, Matt, que ses parents ou que sa meilleure amie. Après un voyage pénible, elle découvre les conditions rudimentaires de ce trek, la...

couverture

Comment réussir sa vie sans être une rock star de Éric Scilien

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un ouvrage de grande qualité

9 etoiles
En Ardèche, un jeune couple n’en peut plus de devoir supporter le froid de l’hiver dans une caravane, le temps de retaper une maison dont il a sous-évalué l’ampleur des travaux de remise en état… Un athlète coureur du 400 mètres se prépare activement à participer aux prochains Jeux Olympiques quand il voit son destin...

couverture

Edition secrète de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

De tout un peu

6 etoiles
Dans un monde où les livres sont devenus des raretés recherchées par les collectionneurs, Loukas est depuis des années à la recherche des Editions secrètes, les seules à produire encore des livres, quand il est attaqué par des pirates de l’air… Gwendal Kovacs a perdu sa femme Norma ainsi que son fils et sa belle-fille....

couverture

A un moment donné de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Et brusquement c'est arrivé !

8 etoiles
Un nouveau Radière, arrivé quelques jours après le Beaujolais nouveau, c’est toujours une aventure. Ces derniers mois, il y a déjà eu un « texte qui pourrait être le roman d’un professeur oubliant son aigreur professionnelle dans un amour un peu tardif, un essai sur le temps qui fuit, sur la mémoire et ce...

couverture

L'Homme à l'étui de Anton Tchekhov

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Le génie de Tchekhov...aussi dans ses nouvelles

10 etoiles
Evidemment, il serait bien ridicule de vouloir présenter Tchekhov. Ce n'est pas le moindre mérite des éditions Sillage, non seulement de publier trois de ses nouvelles : « L'homme à l'étui », « Voisins », et « La maison à mezzanine », mais également des repères biographiques et des repères bibliographiques, qui nous rappellent que l'auteur a commencé à écrire de nombreuses...

couverture

Les Hortenses de Felisberto Hernández

critiqué par Sentinelle - (Bruxelles - 47 ans)

La folie ordinaire

8 etoiles
Felisberto Hernández fut pendant de nombreuses années un pianiste qui gagnait sa vie en jouant notamment dans les salles de cinéma muet. Ses difficultés matérielles et sa carrière de pianiste trouvent un écho persistant dans ses récits, tant nous retrouvons à plusieurs reprises ce personnage de pianiste (toujours écrit à la première personne) en difficultés...

couverture

Un serpent à Alemdag de Sait Faik Abasıyanık

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Dans les rues et tavernes d'Istanbul

8 etoiles
Sait Faik Abasiyanik est surtout connu pour ses nouvelles dont ce recueil publié l’année de sa mort en 1954, à l’âge de quarante-huit ans seulement. Dans ces textes, selon le préfacier, le grand écrivain Nedim Gürsel lui-même, « Sait Faik… est au sommet de son art », « …tel le peintre qui, sur ses dernières...

couverture

Contes de Noël de Divers Auteurs

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Pour lire au coin du feu

6 etoiles
Un pauvre bûcheron trouve un œuf de poule oublié dans la neige. Sa femme le mange le soir même et se retrouve comme possédée du démon… Un brave gamin offre un de ses sabots de bois à un jeune miséreux qui attend pieds nus à la porte de l’église un soir de Noël… Dans le...

couverture

Vingt-cinq ans de nouvelles: Une anthologie québécoise de Philippe Mottet

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

De l'intérêt d'aller voir ailleurs...

7 etoiles
31 nouvelles (31 auteur.e.s) réparties en cinq catégories de dates : 1986-1990 ; 1991-1995 ; 1996-2000 ; 2001-2005 ; 2006-2010. Si en France les nouvelles n'ont pas encore la cote qu'elles méritent, ce n'est pas le cas à l'étranger, et plus particulièrement au Canada où certaines maisons d'édition en font une spécialité. Telle « L'instant même », qui a aujourd'hui plus de trente ans,...

couverture

Trois fois dès l'aube de Alessandro Baricco

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 68 ans)

rencontres

10 etoiles
Trois nouvelles autour de rencontres, à l'heure où tout le monde (ou presque) dort encore. Rencontres fortuites, entre un homme et une femme que tout éloigne, âge, milieu social, mais qui vont pouvoir se parler, échanger leurs expériences, s'aider aussi à voir la vie autrement à la faveur d'une nuit qui n'en finit pas de...