Littérature => Nouvelles (697 livres critiqués)


Page 1 de 14 Suivante Fin

couverture

Inhumaines de Philippe Claudel

critiqué par Pacmann - (Tamise - 52 ans)

Une mixture innommable ou un exutoire

6 etoiles
Humour morbide, pornographie et cruauté, rien n’est épargné au lecteur. Ce livre qualifié de roman est plutôt une succession de courtes nouvelles où on retrouve parfois les mêmes personnages mais comme on ne sait pas qui ils sont vraiment, et qu’aucun lien n’existe entre les vingt-cinq chapitres, on ne peut selon moi pas réellement qualifier cela...

couverture

Histoires de Marie-Hélène Lafon

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)

A côté de la plaque

4 etoiles
En une vingtaine de nouvelles, Marie-Hélène Lafon tente de donner une sorte d'aperçu du monde campagnard et de villes moyennes dans des régions un peu délaissées. Pour moi, le coup est raté. Il y a d'abord les récits. A part "Alphonse" et peut-être "Jeanne" qui m'ont retenu et intéressé, aucune des autres nouvelles ne...

couverture

Le Piano de Pierre Béry

critiqué par Antihuman - (Paris - 34 ans)

Contes normands

10 etoiles
Sorte de fresque champêtre, ce livre est surtout voué à la Normandie et à l'un de ses plus gros chefs-lieux ; Évreux. Néanmoins, Pierre Béry ne parle pas de cette grasse région qui abrite tant de ces résidences secondaires et de ces demeures de rêve mais plutôt de ces histoires mineures qui constituent la vie...

couverture

The Great Antonio et autres contes de cirque de André Trottier

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)

Les Loosers

5 etoiles
Les Montréalais se souviennent d'Antonio Barichievich qu'ils appelaient affectueusement le Grand Antonio. Avant son décès survenu en 2004, on le voyait arpenter les rues du quartier Rosemont ou du Plateau Mont-Royal, tentant de vendre aux passants des photos rappelant ses heures de gloire alors qu'il tirait des autobus avec sa seule tignasse ou qu'il livrait...

couverture

Hôtel de la solitude de René Laporte

critiqué par Obriansp2 - (47 ans)

Bien écrit.

9 etoiles
C'est une très belle plume et une belle intelligence. René Laporte reste un grand écrivain passablement méconnu du grand publique. Il possède une écriture compacte, rapide et fonce rapidement aux faits. Il donne beaucoup d'explications de textes mais ne reste pas ennuyeux. Il utilise des phrasés complexes et réfléchis. Quant à l'environnement on s'y croirait...

couverture

Des étoiles dans la peau de Morgan of Glencoe

critiqué par Jimmynobilet - (26 ans)

Des étoiles plein les yeux et plein le coeur

10 etoiles
« Je sais bien que quand les gens nous comparent, ils se demandent toujours à quel moment j'ai merdé. » À presque trente ans, sortir d'une relation longue durée en perdant son boulot en prime, ce n'est pas la situation la plus enviable du monde, et Em en sait quelque chose. Pourtant, il naît parfois du...

couverture

Coups de feu dans la nuit de Dashiell Hammett

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)

Soixante manifestations de talent

10 etoiles
Dashiell Hammet a publié une soixantaine de nouvelles, essentiellement policières, entre 1922 et 1934 (une seule date de 1961). Elles vont de quelques lignes ("Immortalité") à une cinquantaine de pages. Son art consiste à créer une atmosphère, raconter une intrigue, décrire des actions et des sentiments, dresser des portraits physiques et psychologiques dans un espace...

couverture

Tierra del Fuego de Francisco Coloane

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)

Histoires rudes du bout du monde

7 etoiles
Apreté des paysages, des vies, des hommes... C'est ce même univers que l'on retrouvait une vingtaine d'années après "Cap Horn" (*) sous la plume sans concession de l'écrivain chilien. Dans ces décors de grandiose et pesante solitude de l'extrémité sud du continent américain, qu'il s'agisse des étendues infinies de la pampa fuégienne ou des plus...

couverture

Sombre mort de Foenidis

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)

Dark-fantasy

8 etoiles
Dès la première page de la nouvelle, l'auteur décrit de fort belle manière la crainte que suscite chez les paysans l'apparition de l'obscur et mystérieux chevalier. Une crainte qui va au fil des pages se muer en terreur tant l'auteur dose parfaitement la montée crescendo de l'angoisse en alternant les passages les plus noirs avec...

couverture

La reine de Zangalar de Emilie Querbalec

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)

Univers SF mâtiné de Fantasy

8 etoiles
La reine Analaya se rend dans un laboratoire où l'on clone des soldats et découvre que son mari, le roi de Zangalar, a fait effectuer une réplique rajeunie d'elle-même. Elle n'a plus qu'un seul désir : se venger. La reine de Zangalar entraîne le lecteur dans un univers de Science-Fiction exotique mâtiné de Fantasy. Si cette nouvelle...

couverture

Le trône d'Aldésie de Aurélie Genêt

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)

Univers équivalent à l'Âge des Lumières

10 etoiles
Sur fond d'intrigues politiques et familiales, cette nouvelle introduit les personnages et met en place le contexte du roman Le Sang d'Aldésie. Dans cette courte histoire, l'auteure nous décrit un univers raffiné et intéressant qui n'est pas sans historiquement notre époque de l'age des lumières. Dans un style agréable et très fluide, avec forces de détails...

couverture

Le combat d'un homme homosexuel de Pabloemma

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 31 ans)

un recueil de nouvelle sur le combat d'un homme homosexuel

10 etoiles
Marianne est une avocate qui eut perdu son mari quelques années plus tôt. Celle-ci avait un garçon qui plus tard après avoir fait des études en communication était devenue journaliste. Frédéric tel qu’il se prénomme, était un garçon bien timide par le passé mais curieusement, les conditions dans lesquelles il avait grandi vont faire en...

couverture

Nous allons mourir ce soir de Gillian Flynn

critiqué par Clubber14 - (Paris - 37 ans)

Hors d'oeuvre

8 etoiles
Présentation de l'éditeur : Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d'expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il d'officier occasionnellement comme voyante. Lorsqu'elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une...

couverture

Jeune fille à l'ouvrage de Yōko Ogawa

critiqué par Catinus - (Liège - 66 ans)

De qualité inégale ...

7 etoiles
Dix nouvelles de qualité inégale. A pointer : « Aria » : chaque 12 février le jour anniversaire de sa tante, un neveu rend visite à sa parente dans la montagne japonaise. « Transit » : une japonaise est allée en France, le pays de son grand-père juif qui vient de décéder. « La crise du troisième mardi »...

couverture

The Skinhead Hamlet de Richard Curtis

critiqué par Nance - (- ans)

Hilarant

8 etoiles
« LAERTES: Oi, wanker. Let's get on with it. HAMLET: Delighted, fuckface. (They fight and are poisoned by the poisoned sword.) LAERTES: Fuck! HAMLET: Fuck! (The QUEEN drinks.) GERTRUDE: Fucking odd wine! CLAUDIUS: You drunk the wrong fucking cup, you stupid cow! HAMLET: (Pouring the poison down CLAUDIUS' throat) Well, fuck you! » J'ai lu en moins d'une dizaine de minutes cette courte nouvelle,...

couverture

Crimes au musée de Barbara Abel, Ingrid Desjours, Karine Giébel, Nathalie Hug

critiqué par Alapage - (44 ans)

Les musées peuvent être dangereux...

7 etoiles
Qui a dit que les visites au musée étaient longues et ennuyeuses? Sûrement pas l'une des dix-huit auteures que vous retrouverez dans ce recueil de nouvelles! Après Crimes à la librairie et Crimes à la bibliothèque, voilà une troisième anthologie, qui cette fois-ci, regroupe dix-huit auteures venant du Québec et de l'Europe francophone. Richard Migneault a...

couverture

Les portes de l'enfer de Harry Crews

critiqué par Clubber14 - (Paris - 37 ans)

Trop incongru pour être honnête

2 etoiles
Présentation de l'éditeur : Cumseh est une petite ville de Géorgie où il ne se passe jamais grand-chose. Hormis à la maison de retraite.C'est en effet dans cet établissement, tenu d'une main de fer par l'imposante Axel, que semblent s'être donné rendez-vous les personnalités les plus excentriques de la région. Un jour, trois nouveaux arrivants en...

couverture

Keleana et le seigneur pirate de Sarah J. Maas

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 60 ans)

Pour découvrir l'héroïne

6 etoiles
Ayant précédemment lu les deux premiers opus de la série on pouvait prétendre à découvrir la jeune femme au sein de sa guilde, d'en apprendre plus sur sa formation, de découvrir plus profondément sa psychologie mais il n'est est rien ! En effet trois membres de la guilde ont été tués, et c'est sur le faux...

couverture

Frédéric et Bernerette de Alfred de Musset

critiqué par Alceste - (56 ans)

Pittoresque arrière-plan

8 etoiles
Dans la veine des Comédies et Proverbes, cette courte nouvelle conte une romance douce-amère entre deux jeunes gens, une « grisette » un peu volage et un jeune homme modeste et naïf, chez qui on pourra trouver plus d’un trait de Musset lui-même. Le plus classique des écrivains romantiques narre tout cela d’un ...

couverture

Le meilleur des mondes possibles et autres nouvelles de Ray Bradbury

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)

Des nouvelles insolites

9 etoiles
Ray Bradbury reste ici fidèle au genre de la nouvelle, sans donner systématiquement dans la fiction, en tout cas de manière intégrale. Il joue ici davantage sur la frontière avec la réalité. Ainsi découvre-t-on une femme obèse sur qui son ex-mari tatoueur a été séduit par sa corpulence pour mieux faire une fresque et qu'elle...

couverture

Le voyage de retour et autres contes choisis de Jorge Eduardo Benavides, Nicole Rochaix-Salmona

critiqué par Ellane92 - (Boulogne-Billancourt - 41 ans)

Histoires de là-bas

6 etoiles
J'aime lire la littérature sud-américaine, j'aime également lire des nouvelles, aussi j'ai sauté sur l'occasion de découvrir "Le voyage de retour et autres contes choisis" du péruvien Jorge-Eduardo Benavides, publié cette année chez "Zinnia éditions". Ce tout petit livre qui tient dans la main, même dans la poche, et se perd au fond du sac à...

couverture

Le temps d'un voyage de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un recueil divertissant

6 etoiles
Arrivé de Marseille à Paris Gare de Lyon, un voyageur se voit demander par un clochard en quelle année ils se trouvent. Il prétend venir de l’année 1830… Dans un service de rééducation, un homme sort de son lit et, à l’aide d’un déambulateur, s’éloigne tout doucement de sa chambre d’hôpital… En gare Montparnasse, une...

couverture

Errances de Carole Bergh

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Etranges nouvelles

8 etoiles
Une femme fait une chute dans l’escalier de son immeuble. Arrivée dans la rue, elle ne reconnaît plus son environnement habituel… Sophie croit que Paul la trompe. Pour se venger, elle sabote les freins de sa voiture… Victime d’une agression, David, sonné, erre toute une nuit dans la forêt de Fontainebleau. Au matin, il est...

couverture

Un chien en ville de Jules Gassot

critiqué par Nathavh - (53 ans)

Visions canines

8 etoiles
Des nouvelles pour changer. Une démarche originale, comment nos amis à quatre pattes, les canidés nous perçoivent-ils ? Jules Gassot a donné la parole à douze chiens dans douze capitales du monde. Yorkshire, labrador, lévrier, chow-chow en passant par le chien des rues, chacun nous conte à sa façon une tranche de vie de...

couverture

Outrages de Dames de Isabelle Simon

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Pour le plaisir

8 etoiles
Isabelle Simon n’a pas trempé sa plume dans un bocal d’eau de rose pour rédiger les je ne sais pas combien nouvelles de ce recueil, je n’ai pas pris le temps de les compter tant j’étais absorbé par ma lecture, tournant vite la page à la fin de chacun des textes pour découvrir le suivant....

couverture

Troubles de femmes : Nouvelles érotiques de Monique Ayoun, Calixthe Beyala, Muriel Cerf, Régine Deforges, Françoise Rey

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Pas très bandant!...

6 etoiles
Il est vrai que depuis la sortie (1996) de ce recueil de nouvelles érotiques, il y a eu le journal du hard ; alors forcément, ça prend un coup de vieux. Douze femmes pour douze nouvelles. -L'une des trois meilleures à mon goût est intitulée « La jalousie » de Muriel Cerf, qui débute ainsi :  ... « Le seul moment où elle...

couverture

Café Lowendal et autres nouvelles de Tatiana de Rosnay

critiqué par Palmyre - (55 ans)

Etonnant!

8 etoiles
Résumé de l'éditeur: "Dix nouvelles épicées, salées, mordantes, à déguster sans modération! Dix textes courts et ciselés, une plume légère qui sculpte les contours d'une vie moderne cynique, effrénée, surexposée, où l'émotion vient subitement briser le rythme, comme un temps de révélation, un phare dans la mélancolie." J'aime énormément les romans de cet auteur, je crois les avoir...

couverture

Mandragore de Ludovic Blangez

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Etrange

5 etoiles
Un homme se retrouve à demi enfoui dans un trou boueux quelque part dans la campagne. Il ne se souvient de rien si ce n’est de son prénom : Julien. Enchaîné à un poteau planté dans la terre, il tente de se débattre pour arriver à s’extraire de sa gangue de terre. Il appelle au secours....

couverture

L'âne rose de Jānis Ezeriņš

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Drôles de coïncidences

8 etoiles
En 2008, l’Archange Minotaure a regroupé dans ce recueil six nouvelles de Janis Ezerins provenant de deux recueils publiés respectivement en 1923 et 1925. Ces nouvelles évoquent l’humour noir, la satire mais surtout ce que l’éditeur appelle la « coïncidence fortuite », des personnages qui ne devraient jamais se rencontrer, des événements qui généralement ne...

couverture

A deux pas de chez vous de Liliane Schraûwen

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Divers faits

8 etoiles
Le fait divers, analysé par Roland Barthes dans Structure du fait divers, a quelque chose de monstrueux, il relève de l’inclassable, tel l’ornithorynque dans la taxinomie de Linné. Par ailleurs, on sait que le fait divers dit beaucoup de la vie privée et, par conséquent, de la société où évoluent les protagonistes.... comme nous le...

couverture

Arlette Arlington et autres nouvelles de Brigitte Lécuyer

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Intimisme, étrange, humour

8 etoiles
Le 6 juin 1944, naît à Arles, dans des conditions difficiles, une petite Arlette. Son jardinier de père aurait préféré avoir un fils… Sous le regard de sa mère, un enfant qui jouait sur la plage est emporté par une vague… Deux tribus se disputent la suprématie d’une île. Pour en finir, les deux chefs...

couverture

Deux-pièces de Éliette Abécassis

critiqué par Sallyrose - (47 ans)

Un petit bijou dans un bel écrin

10 etoiles
Au tout lendemain de la seconde guerre mondiale, dans les splendeurs de la piscine Molitor, Gaby assiste à un défilé de maillots de bain. C'est là, en 1946, que le bikini est présenté pour la première fois. Il suscite à la fois admiration et scandale. Gaby, journaliste de mode, a une vision très juste de son...

couverture

Le joli mois de mai - Prequel de La maison aux secrets de Catherine Robertson

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Une Alice néo-zélandaise

6 etoiles
Gwyn, frère de Cady et Olly, petit ami de la même, passent leur temps à se disputer, à se chamailler pour savoir ce qui convient le mieux à leur belle. Celle-ci en a d’ailleurs assez de subir leurs sollicitudes et leurs influences contradictoires. Tous trois sont à la veille de la fête de mai, celle...

couverture

Bienvenue ! 34 auteurs pour les réfugiés de Collectif

critiqué par Sallyrose - (47 ans)

Belle initiative et de qualité

8 etoiles
34 auteurs publient ici chacun une nouvelle sur le thème des réfugiés. Les profits vont au Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Ce recueil date de 2015 et on constate que si les choses ont changé c'est parce qu'elles ont empiré. Sur le plan littéraire, les auteurs nous livrent ici une très bonne qualité de...

couverture

Et si j'étais président du monde… de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Utopique et hétéroclite

6 etoiles
Un homme veut se présenter à l’élection de Président du monde. Il s’inscrit sur Internet et découvre qu’il fait partie de 1 800 000 candidats. Mais très vite, il n’en reste plus que quatre en course, une Américaine de 10 ans, un Russe de 35 ans remplaçant son Président empêché de participer et un Chinois...

couverture

Fais pas cette tête de Jean-Paul Beaumier

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 75 ans)

La Petite Vie

6 etoiles
Ce recueil de nouvelles ne s’adresse pas à ceux qui aiment les émotions fortes. Ce n’est pas de la littérature fantastique. Ce qui a de fantastique, c’est que l’auteur débusque à pas feutrés un quotidien qui laisse sans armes quand se présente une situation cocasse comme cet homme titillé par sa nouvelle voisine, la grande...

couverture

Le plus beau métier du monde de Jeanne Sélène

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Etrange

6 etoiles
Ses clients sont divers, de tous âges, de tous sexes, de toutes tailles et de toutes formes. Ils n’ont de commun que le vide qui consume leur âme, et rougit leurs yeux. Certains attendent de lui quelques mots apaisants, d’autres une oreille attentive, les plus troublés un simple mouchoir en papier tendu du bout des...

couverture

Le chasseur et autres histoires de Dashiell Hammett

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Pour les amateurs de Dashiell Hammett : un intérêt biographique.

5 etoiles
On connaît Dashiell Hammett comme le maître du roman noir américain et sa soixantaine de nouvelles policières ainsi que ses cinq romans dont « le faucon maltais ». On sait moins qu'il avait aussi des ambitions littéraires « plus sérieuses », puisqu'à l'époque dans les années 1920, le genre policier était considéré comme un art mineur, voire classé « roman de...

couverture

Bonne nouvelle, c'est la police ! de Serge Reynaud

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)

Savoureux

10 etoiles
Ce policier a rempli ce livre d'une soixantaine de courtes (2 à 5 pages) nouvelles, chacune retraçant une situation, une poursuite, une arrestation, un échec, une gaffe, etc. La description donnée fait plonger le lecteur dans la scène décrite avec réalisme, il se prend pour l'un des acteurs et participe ainsi à l'action menée. L'humour...

couverture

La Splendeur des monstres de Esther Rochon

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

La belle famille de monstres d'Esther Rochon

8 etoiles
On peut affirmer sans conteste que les canadiens sont bien les spécialistes de la nouvelle francophone. Esther Rochon en tête. Cette jeune femme de 69 ans a reçu en 2015 le prix « Hommage visionnaire » pour l'ensemble de son œuvre, soulignant son apport exemplaire aux littératures de l'imaginaire en Amérique francophone. Je ne suis pas un fan...

couverture

Récits et nouvelles du Cap-Vert : "Claridade" de Auteur inconnu

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 55 ans)

Auteurs îliens à découvrir...

6 etoiles
Longtemps colonie portugaise, le Cap-vert présente la particularité d'être constitué de plusieurs petites îles. L'indépendance géographique depuis 1975, a entraîné l'indépendance des auteurs capverdiens vers les chemins de la liberté de parole et de son peuple îlien. Tout en restant influencés par la langue portugaise, africaine et française. Dans ce recueil de nouvelles rassemblant...

couverture

Le vert est éternel de Jean-Laurent Del Socorro

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Histoire et fantaisie

7 etoiles
Le capitaine N’a-qu’un-œil est le chef d’une bande de mercenaires appelée « la compagnie du Chariot » qui fait partie de l’armée du roi Henri IV. Comme les Espagnols occupent la ville d’Amiens, il s’agit de l’assiéger. Un jour, Fatima, une espagnole d’origine maure vient les rejoindre sur leur camp. Elle est astronome et chroniqueuse du roi....

couverture

Incandescences de Ron Rash

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)

Rien ne bouge

8 etoiles
« Incandescences » est un recueil de nouvelles et de courts textes. Aux dires de l'auteur des ébauches de romans non-aboutis ou encore en gestation. Il n'y a pas beaucoup de tendresse chez Ron Rash, tout juste une certaine empathie pour ses personnages. Sa couleur c'est résolument le noir, la pauvreté et son remède,...

couverture

Hématomes de Romain Slocombe

critiqué par Alapage - (44 ans)

Déstabilisant!

7 etoiles
Voici un recueil de neuf nouvelles. Certaines plus courtes que d'autres, certaines plus sombres également. Mais en définitive, il est impossible de rester insensible à la lecture de celles-ci. L'auteur nous amène vers des émotions de doutes, de questionnements, de peurs. J'en ai eu des frissons dans le dos. Il joue très bien sur la ligne...

couverture

Les désemparés de Francis Denis

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)

Nouvelles en couleur

7 etoiles
Dans ce recueil Francis Denis a rassemblé quinze nouvelles d’inégale longueur qui évoquent toutes d’une certaine façon la difficulté des êtres à s’intégrer dans un monde et dans une société qui ne semblent pas faits pour eux. Des individus qui sombrent dans une chute définitive, pas tous cependant, certains entrevoient au bout du tunnel de...

couverture

Décrochage de Norbert Toyssel

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Perdu dans la tempête

6 etoiles
Gaétan doit rejoindre par la voie des airs sa femme Charline partie en vacances en Norvège un peu avant lui quand une catastrophe aérienne se produit au large des îles Shetlands. Grâce à un équipement de secours sophistiqué, il parvient à se poser sans trop de casse sur une petite île perdue en mer. Autre...

couverture

Hiver de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Un recueil de qualité

9 etoiles
En 1801, une malade présumée incurable est mise en quarantaine sur l’île du Chancre. Chaque jour, son amoureux lui apporte une potion… Venue d’un pays chaud, Lana est introduite par Léo à l’intérieur du Palais de l’Hiver. Elle a l’impression d’y découvrir une planète totalement inconnue… À l’issue d’une bataille, des morts reprennent peu à...

couverture

See Valentine's de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

New romance

5 etoiles
Noah et Lena s’aiment d’amour tendre. Pour la Saint-Valentin, Lena s’offre un déshabillé affriolant… Ella et Anthony s’aiment aussi d’amour tendre. Ils ne sont en couple que depuis quelques semaines et Ella ne veut pas imposer à Anthony le côté commercial de la Saint-Valentin… Elisabeth Rives a été brisée, maltraitée, abandonnée par son père et...

couverture

Les contes d'Eurydice de J.S

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Petits poèmes en prose

7 etoiles
« Les Contes d’Eurydice » sont un recueil de 26 poèmes ; tous plus ou moins écrits en l’honneur et à la gloire de la femme, de l’éternel féminin. Chaque texte bénéficie d’une jolie illustration sous forme de dessin ou de photo. L’auteur fait preuve d’élégance, de délicatesse et d’un aussi agréable sens de l’observation que de la...

couverture

La Provence au coin du feu de Marie Mauron

critiqué par CC.RIDER - (59 ans)

Contes et légendes

7 etoiles
Le preux chevalier Aucassin aime la belle Nicolette. Quand il la demande en mariage, son père lui inflige un refus et enferme la belle pour l’empêcher de rejoindre son amoureux. Aucassin se languit tellement qu’il n’a plus le courage de se battre pour défendre son Comté contre les envahisseurs… Pierre de Provence, tombé éperdument amoureux...