Littérature => Divers (127 livres critiqués)


Page 1 de 3 Suivante Fin

couverture

Le Bruit Court Que Je Suis Mort de Xavier Dandoy de Casabianca

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)

Manifeste BAa - ironique, iconoclaste et inclassable !!!

8 etoiles
Le bruit court que je suis mort… « Je » étant Xavier Dandoy de Casabianca, l’auteur et l’éditeur de cet ouvrage qui justifierait à lui tout seul la création d'une catégorie "inclassable" sur CL, il semble bien que la rumeur soit erronée... puisqu’en ce cas ce petit livre n’existerait pas ! CQFD. En fait, en...

couverture

Contes, anecdotes et récits canadiens de Aristide Filiatreault

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Humour canadien

6 etoiles
Baptiste doit aller à Montréal, mais sa culotte est percée. Sa femme n’a pas d’aiguille pour la recoudre et lui ne veut pas dépenser son dernier billet. Il propose un troc à Joe Ladébauche du magasin général… L’incinération d’un ancien prend un temps fou. Normal, c’était un dur à cuire de son vivant… Un homard...

couverture

Là où les chiens aboient par la queue de Estelle-Sarah Bulle

critiqué par Psychééé - (31 ans)

Un beau voyage en Guadeloupe

6 etoiles
"Nous les Antillais, nous avons toujours su nous adapter, pas vrai ? De la case d'esclaves aux HLM, nous savons ce que signifie survivre. Mais de communauté soudée, tu n'en trouveras pas. " Ainsi s'exprime Antoine, la tante d'Eulalie, jeune métisse trentenaire qui a grandi en banlieue parisienne. Dans ce roman choral, Antoine, Lucinde...

couverture

Histoire du rire à travers le monde de Jean Nohain

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)

Faut-il rire encore un peu ?

8 etoiles
Je me souviens avoir lu dans ma jeunesse un texte qui disait en substance que l’homme était un animal qui riait et pleurait… De qui était la phrase ? Pascal ? William Hazlitt ? Un autre philosophe ? Peu importe… Ce qui était certain, c’est que cela plaçait le rire, entre autres, au premier plan...

couverture

I Still Love You de Cristina Chiperi

critiqué par Meuhriel - (26 ans)

Une écriture particulière

8 etoiles
De prime abord, j'ai été quelque peu gênée par le style d'écriture : certaines tournures de phrases me semblaient incorrectes, rendant le langage du récit plutôt familier (comme j'aurais pu m'exprimer en étant adolescente en réalité). Cette barrière est cependant facilement levée – et les « erreurs » peu nombreuses – donc peu gênante. Des personnages touchants Concernant l'histoire en...

couverture

L'île aux enfants de Ariane Bois

critiqué par Bernard2 - (DAX - 70 ans)

La honte d'un pays

8 etoiles
Dans les années 60 et 70, alors que Michel DEBRÉ était député de La Réunion, plus de deux mille enfants ont été enlevés à leurs parents, soit violemment, soit en échange de promesses qui ne seront pas tenues. L’objectif ? Repeupler des régions de métropole, souffrant de sous-population. Nombre de ces enfants seront maltraités, exploités, utilisés...

couverture

La guerre des mots de Thierry Dedieu, Frédéric Marais

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)

Magnifique et profond !

10 etoiles
Dans l’univers des livres, dans le monde de l’imaginaire, dans nos innombrables lectures, il n’y a pas que des romans, de la poésie et de la bande dessinée. Il y a aussi un objet atypique, malheureusement trop souvent appelé album pour enfants, j’ai nommé l’album illustré ! Ah, comme il est triste et désespérant de...

couverture

100 courts chefs-d'œuvre de Jean-Pierre Montal, Jean-Christophe Napias

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

Les romans brefs font le tri entre les hommes et les petits garçons.

8 etoiles
Un livre doit-il dépasser les 500 pages pour prétendre au statut de chef-d’œuvre ? Oui ? Non ? C’est pour infirmer cette "légende urbaine" que M. Jean-Pierre MONTAL et M. Jean-Christophe NAPIAS nous ont concocté ce livre, sorte de guide de lecture, d’anthologie, présentant cent ouvrages ayant la particularité d'être… Très courts! Les auteurs se sont en...

couverture

Kaamelott, Livre 2 : Première partie de Alexandre Astier

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)

Mécréant !

9 etoiles
Ce livre comprend les cinquante premiers épisodes de la saison deux de Kaamelott. Tout en étant dans la continuité de la première avec un enchaînement d'épisodes courts sans vraiment de lien les uns avec les autres on peut quand même noter un approfondissement de la personnalité des personnages principaux, l'apparition de nouvelles têtes, notamment Dame...

couverture

Des racines et des rêves de Noëlle Marchand

critiqué par Presse-k - (34 ans)

Le nouveau Noelle marchand

10 etoiles
" Bon. Bon. Bon... Gros coup de Coeur pour le nouveau livre de Noëlle Marchand. Dans cette œuvre, l'écrivain nous fait découvrir la Mayenne des années soixante-dix... Une belle écriture, très soignée, qui allie aisément les multiples péripéties et rebondissements ! "...

couverture

Que le jour commence ainsi de Guillaume Roux

critiqué par Louisbererd - (21 ans)

Une poésie aussi grande qu'un roman !

10 etoiles
…il aurait raconté l’histoire de la fille du train. Il avait envie de raconter à Annabelle, comme une sorte de conte, qu’on ne trouve que dans les histoires d’enfants. Mais il n’avait pas osé. A table, plus tard, ils auraient dit : « Mais où vas-tu chercher toutes ces histoires, toi ? » Il avait...

couverture

Une jeunesse de Marcel Proust de Évelyne Bloch-Dano

critiqué par Cédelor - (Paris - 47 ans)

un voyage au temps de la jeunesse de Marcel Proust, des plus instructifs et plaisants

9 etoiles
Voici un livre que je n’avais pas prévu de lire, que j’ignorais même qu’il fut sorti ! Un comble pour un laudateur de Proust comme moi Mais voilà, ma femme et ma fille, connaissant mon admiration pour le grand Marcel, l’ont acheté dans une librairie et me l’ont offert ! Voilà une véritable et...

couverture

Le polar de l'été de Luc Chomarat

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 39 ans)

Fausse piste...!

6 etoiles
Nous voici en train de suivre le parcours d'un écrivain "pas très connu", spécialiste des polars, mais qui n'écrit pas vraiment des polars. Le voici désabusé, entre sa nouvelle compagne, et ses enfants, en train de prendre des vacances, quand, pris de doutes et de frustrations diverses, il a la révélation du livre qu'il doit...

couverture

Ailleurs, un voyage Initiatique de Magali Defleur

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)

La spiritualité dans la vie

7 etoiles
Luna est une belle jeune femme, diplômée, occupant un poste important dans une société internationale qui l'a conduite à vivre dans une capitale asiatique. Elle y mène une vie conforme à son statut avec un ami/amant qu'elle découvre ne plus aimer. Cette découverte l'amène à quitter cette ville, son emploi, ses amis pour retourner dans...

couverture

Kaamelott, Livre 1 : deuxième partie de Alexandre Astier

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 30 ans)

Etre Roi de Bretagne n'est pas de tout repos

10 etoiles
La quête du Graal est toujours au point mort à Kaamelott. En même temps avec un Merlin incompétent, des chevaliers qui, à part Lancelot, ne sont pas bien dégourdis, les doléances des paysans toutes plus stupides les unes que les autres et les lubies de la Reine Guenièvre, le Roi Arthur est déjà suffisamment occupé...

couverture

L'air de rien de Nicole Jamet

critiqué par Alapage - (46 ans)

Léger et touchant!

8 etoiles
Extrait : Cette grande farce de la vérité, si versatile, si mouvante selon ce qu'on sait ou non, ce que l'on croit ou pas, elle-même en était l'exemple. Luce vient tout juste d'assassiner un petit vieux de ses propres mains. Ce petit vieux, elle ne le connaissait pas donc pourquoi l'avoir tué? Mais ce n'est...

couverture

La mélancolie du kangourou de Laure Manel

critiqué par Alapage - (46 ans)

Intense et tout en délicatesse...

8 etoiles
J'ai découvert la plume de Laure Manel l'an passé avec son roman La délicatesse du homard. Un court roman, mais empreint d'émotions et qui m'avait charmée. J'avais donc quelques attentes face à ce tout nouveau roman... Antoine et Raphaëlle sont sur le point d'avoir une jolie petite fille, mais malheureusement, l'accouchement ne se déroule pas comme...

couverture

Autopsie d'une imposture de Gérard Bouladou

critiqué par DODODLB - (65 ans)

L'IMPOSTURE DU PULLOVER ROUGE

9 etoiles
En 1974, j’avais 20 ans, et comme beaucoup de personnes, j’avais été très marquée par l’enlèvement et le meurtre de la petite Marie Dolorès Rambla. Nul ne peut ignorer aujourd’hui que ce meurtre odieux allait très vite devenir l’affaire Ranucci, du nom de l’assassin de cette malheureuse enfant. Christian Ranucci, rapidement...

couverture

L'entremetteuse de Léon Daudet

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)

Par quoi le scandale arrive

7 etoiles
Après avoir recensé plusieurs ouvrages de chronique littéraire, où sa verve fait merveille, j’avais envie de découvrir l’œuvre romanesque de Léon Daudet. Une note de « Paris vécu » concernant le quartier du Marais m’a décidé à choisir ce titre : « Une vieille maquerelle, un Goya, me proposait, de sa griffe tendue, une...

couverture

Aventures coquines au bord de la mer de Fleur Deschamps

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Erotisme

6 etoiles
Pour Ariane, trentenaire bien faite et très appétissante, il n’est pas question de mélanger sexe et boulot et pas non plus envisageable de s’embarrasser d’un mec à plein-temps. Pas son genre. Alors elle s’abstient la plupart du temps et elle se rattrape pendant les vacances. Son plan ? Un jour, un homme. La voilà arrivée dans...

couverture

La phrase complexe. De l'analyse logique à l'analyse structurale de Frédéric Calas, Anne-Marie Garagnon

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Les propositions relatives, infinitives et participiales : usage et morphologie

8 etoiles
Les phrases de deux propositions, voire plus, répondent à des catégories, relevant d'une classification par usage, toute la série des compléments circonstanciels donnant lieu à des propositions relatives, notamment. Chaque proposition subordonnée est régie par une structure propre, une morphologie grammaticale, qui répond ou non aux critères d'effacement ou de déplaçabilité. Pour chaque type, le...

couverture

Les plaisirs d'Alix / Eveil de Fleur Deschamps

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Plus érotique qu'historique

6 etoiles
Dans son château moyenâgeux, Dame Alix est un peu lassée de ses rapports avec son mari, Messire Berthold, grand colosse d’origine viking, chasseur passionné et franc ripailleur aux appétits ravageurs qui se console en compagnie d’accortes et pulpeuses servantes dont elle organise plus ou moins les services. Alix a besoin de ces auxiliaires car, seule,...

couverture

Les plaisirs d'Alix / Soumission de Fleur Deschamps

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Divertissement

6 etoiles
Avec le temps, Alix a fini par se lasser de sa suivante Hilde. Sa douce et blonde amie commence à sérieusement l’ennuyer. Elle la trouve trop soumise, trop dépendante. Alix veut la marier avec Geoffroy un jeune chevalier d’aspect agréable qui surveille les frontières sud du domaine de Berthold. Pendant que son mari part chercher...

couverture

Les plaisirs d'Alix / Enlèvement de Fleur Deschamps

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Sans prétention

6 etoiles
Alix désire partir en voyage pour aller retrouver Hilde et s’assurer qu’elle est bien traitée par son mari. Berthold n’est pas très décidé. Il fait tout pour retarder le départ. Alix agrémente son quotidien grâce à la compagnie du jeune Thibault, l’écuyer-tranchant qui l’a aidée à déniaiser Hilde. Alix prend plaisir à le dominer, ce...

couverture

Réussir de Louis De Robert

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)

Les pièges de la réussite

10 etoiles
Bien que l’ouvrage soit à peu près introuvable, je tiens à honorer la mémoire de Louis de Robert ( 1871- 1937) en chroniquant ce qui est bien ici un roman, et non un Xième manuel à l’usage des battants en herbe. Trois époques structurent le roman : ...

couverture

Expressions latines expliquées de Paul Desalmand, Yves Stalloni

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

A mieux comprendre pour briller en société

8 etoiles
Les locutions latines donnent du relief à une explication, une répartie et risquent de rendre le discours pédant. Assimilées à de vieux adages ou proverbes, elles semblent fort porter une part de bon sens qui en font la longévité de leur succès. Présentées dans un encadré écrites en gros, cinq à dix lignes suffisent à...

couverture

Derrière les murs d'un cloitre de Octave Daumont

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

L'amour des plus pauvres

8 etoiles
Au début du siècle dernier, un jeune prêtre se présente au couvent des Petites Sœurs des Pauvres. Il vient prendre ses fonctions d’aumônier. Peu à peu, il découvre la réalité de la vie quotidienne de celles-ci. Elles se consacrent au service d’une centaine de personnes âgées abandonnées, nécessiteuses, handicapées ou malades. Elles les soignent, les...

couverture

Le 36 - Histoires de poulets, d'indics et de tueurs en série de Patricia Tourancheau

critiqué par DODONONO - (65 ans)

IMMERSION AU 36

10 etoiles
Une immersion au sein du mythique « 36 Quai des Orfèvres », proposée par Patricia Tourancheau. Un livre passionnant, une enquête sérieuse et menée avec professionnalisme et brio dans ce haut lieu de la police judiciaire de Paris, par cette journaliste opiniâtre. Tout au long de ce livre, nous partons sur...

couverture

Dictionnaire de synonymes et mots de sens voisin de Henri Bertaud Du Chazaud

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)

Sous la main

10 etoiles
J'ignore pourquoi je n'ai pas encore signalé ce livre que j'utilise tous les jours pour n'importe quel type de rédaction. Trouver le mot juste qui traduit bien ce que j'ai en tête ou un vocable plus original que celui qui me vient à l'esprit ou effectuer une correction. Il sert à tout. Il y a...

couverture

Prisonnier en Allemagne de Jean Mariat

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Témoignage à chaud

6 etoiles
En mai 1940, Jean Mariat, journaliste de profession et simple bidasse de la Territoriale, est employé à la construction de tranchées et de blockhaus en prolongement de la ligne Maginot quelque part non loin de la frontière luxembourgeoise. Au moment de l’avancée allemande, il poursuit sa drôle de guerre du côté de Dunkerque et tout...

couverture

Une certaine idée de la Grèce de Alexandre Grandazzi, Jacqueline de Romilly

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Le parcours d'une grande spécialiste du grec ancien

8 etoiles
Jacqueline de Romilly est devenue une spécialiste éminente du grec ancien au plan international, particulièrement de l'historien grec Thucydide. Si elle a enseigné maintes fois à l'étranger, elle a officié longtemps à La Sorbonne, avant d'intégrer le Collège de France, l'Académie des inscriptions et belles-lettres, puis l'Académie française. Un latiniste l'interroge dans une série de dialogues...

couverture

Et moi, je vis toujours de Jean d' Ormesson

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)

L'Histoire sous la plume de d'Ormesson est un roman universel

10 etoiles
Présentation de l'éditeur Il n'y a qu'un seul roman - et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l'Histoire. Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C'est l'Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt homme, tantôt femme, le narrateur vole d'époque en époque et ressuscite sous nos yeux l'aventure...

couverture

Le chien du seigneur de Jean Anglade

critiqué par Hexagone - (48 ans)

Chienne de vie à la chaîne

9 etoiles
Jean Anglade vient de nous quitter mais ses livres raviront encore longtemps les lecteurs. Il a été qualifié d'écrivain du terroir, comme s'il fallait qualifier les écrivains en fonction des salons qu'ils fréquentent. Ceux d'Anglade devaient avoir moins d'ors que ceux des écrivains de la rive gauche. Il était à mon avis l'un des derniers, sinon le...

couverture

La fosse aux serpents de Mary Jane Ward

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Fosse aux serpents ou nid de coucous

8 etoiles
Dans les années cinquante de l’autre siècle, à New-York, Virginia Cunningham, jeune journaliste souffrant de dépression nerveuse (aujourd’hui, on parlerait plutôt de « burn out »), accepte de se faire interner volontairement dans un hôpital psychiatrique qui se présente comme un établissement de cure ou de repos de premier ordre. À peine est-elle arrivée que le cauchemar...

couverture

La Tragédie de l'Ane suivi de Les Farces Philosophiques de Catherine Gil Alcala

critiqué par Mercure - (39 ans)

Des oiseaux et du sang

10 etoiles
Écrit par Didier Ayres le 16 janvier 2016. dans Reflets du Temps. Lien : http://www.refletsdutemps.fr/index.php/thematiques/culture/litterature/item/des-oiseaux-et-du-sang Comme les livres viennent à moi parfois mystérieusement, les voies qui ont conduit cette lecture très consécutive dans le temps de deux pièces de Catherine Gil Alcala, m’ont permis de faire plus large connaissance d’une dramaturgie insolite et très hardie. "La Tragédie...

couverture

La somnambule dans une traînée de soufre de Catherine Gil Alcala

critiqué par Mercure - (39 ans)

De la vie – À propos de La Somnambule dans une Traînée de Soufre, Catherine Gil Alcala

10 etoiles
Écrit par Didier Ayres le 16.08.17 dans La Cause Littéraire Lien : http://www.lacauselitteraire.fr/de-la-vie-a-propos-de-la-somnambule-dans-une-trainee-de-soufre-catherine-gil-alcala On commence à connaître la voix de Catherine Gil Alcala, surtout en relation avec son travail de dramaturge, mais un peu moins en regard de sa poésie. D’ailleurs, les deux exercices lui procurent une originalité qui ne dément pas de livre en livre....

couverture

James Joyce fuit... Lorsqu'un homme sait tout à coup quelque chose : Suivi de Les Bavardages sur la Muraille de Chine de Catherine Gil Alcala

critiqué par Mercure - (39 ans)

Le Théâtre charivari ou Le Théâtre de bruits accompagné de désordres

10 etoiles
Écrit par Didier Ayres le 09 janvier 2016. dans Reflets du temps. Lien : http://www.refletsdutemps.fr/index.php/thematiques/culture/litterature/item/le-theatre-charivari-ou-le-theatre-de-bruits-accompagne-de-desordres "HOMERE MARMONNANT Il y a là l’Iliade pourrait-on dire, une véritable épopée, gens de tous bords, des quatre coins de l’univers ! Et tous se haïssent ! Machinations… acrimonies interpersonnelles… sempiternelles guerres d’érudits, joutes poétiques !" J’aime lire le théâtre contemporain, car j’y vois surgir au...

couverture

La vie en son royaume de Christian Signol

critiqué par Hexagone - (48 ans)

Médecine rurale.

7 etoiles
Avec cet auteur c'est toujours la surprise. On le connait, on sait de quoi il est capable et nous a déjà ravis. Pour ce nouvel opus pas de grande surprise. Nous sommes au coeur de la région de prédilection de Signol, celle où il place tout ces romans. Le Limousin ou le Lot. Il fait évoluer un...

couverture

Pris sur le vif , scènes de la vie judiciaire de Pierre Gardes

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Anecdotes et historiettes

6 etoiles
Un petit fraudeur a mis de l’eau dans son lait. Pour expliquer son escroquerie et prouver sa bonne foi, il déclare que c’est à cause de la rosée du matin. Un autre répondra au Président qui lui reproche la même chose : « Ah, non, je mets le lait dans l’eau ! »… Un juge qui déclare à un...

couverture

Qui veut la peau d'Anna C. ? de Sophie Henrionnet

critiqué par Coper - (35 ans)

Usurpation d'identité

7 etoiles
Note de l'éditeur : "La trentaine, Marie est une célibataire endurcie. Bibliothécaire modèle, elle apprend un jour une formidable nouvelle : son odieuse supérieure est morte étouffée avec un beignet. Enfin l'avenir lui sourit, enfin elle va accéder au poste de directrice. Mais, au lieu de promouvoir l'employée modèle, le grand patron nomme la maîtresse...

couverture

Le goût du piano de Auteur inconnu

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Les écrits sur un instrument supposé sensuel

8 etoiles
Le piano, depuis sa création, passe pour un instrument sensuel, tant dans ses sonorités que dans son mode d'utilisation. Il en ressort qu'il obtient une force d'évocations qui éveille des désirs, accompagne joie, tristesse et mélancolie dans les relations amoureuses et sociales plus largement. La technicité, l'étendue de sa tessiture, des notes qui peuvent y...

couverture

Elles sont chouettes mes femmes de Sim

critiqué par Evaetjean - (Arvert - 39 ans)

Hillarant et touchant

9 etoiles
Simon Berryer plus connu sous le pseudonyme de Sim nous envoi tout droit auprès des femmes qui ont fait sa vie... que ce soit sa maman ou sa sœur, ses filles... qu'il s'agisse de femmes qui soient juste passées dans un courant d'air ou qu'elles y soient passées et restées... Bref il nous raconte tout...

couverture

Une vie de Italo Svevo

critiqué par Poet75 - (Paris - 63 ans)

Pessimisme et ironie

8 etoiles
Bien que très peu prolifique, Italo Svevo (1861-1928) est considéré aujourd’hui, à juste titre, comme un des grands romanciers du XXe siècle. Pourtant, il n’a écrit que trois grands romans, le troisième seul lui ayant apporté le succès : « La Conscience de Zeno », chef d’œuvre écrit en 1923, 5 ans avant sa mort....

couverture

Artefact de Maurice G. Dantec

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)

Ecrire par haine du monde et par dégoût de l'humanité...

7 etoiles
Michel Houellebecq a, dans son remarquable essai intitulé « Contre le monde, contre la vie », décrit Lovecraft comme un écrivain dont l’inspiration foisonnante s’alimentait dans sa haine du monde contemporain. Cette définition s’applique parfaitement à Maurice G Dantec qui m’apparaît de plus en plus au fil de mes lectures comme un frère d’âme...

couverture

Allez tous vous faire enculer de Mathieu Madénian

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 45 ans)

Brut

8 etoiles
Présentation de l'éditeur Plus qu'un livre... un cri ! " Allez tous vous faire enculer. " On le pense souvent... Mathieu Madénian se lâche pour vous et dénonce, avec son sens aiguisé de la formule, plus de 1 000 personnes et petites choses du quotidien qui nous agacent un peu ou nous pourrissent carrément la vie...

couverture

Maintenant et à jamais de Audrey Martinez

critiqué par Alapage - (46 ans)

Profonds mais trop court...

7 etoiles
Au premier abord, nous pourrions penser que ce roman est une jolie romance entre deux jeunes, mais c'est beaucoup plus que cela. L'auteure aborde également les étapes du deuil, les choix que l'on fait face aux épreuves, la violence conjugale bref, un roman trop court qui aborde des sujets profonds. Emma est amoureuse de Ian depuis...

couverture

La femme congelée de Jon Michelet

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)

Ennuyeux

4 etoiles
Ce ne serait pas si mal. L'intrigue en vaut une autre et pourrait faire l'objet d'un roman policier d'un intérêt soutenu. Et, cependant, je me suis constamment ennuyé à cette lecture. Tout d'abord le récit est bizarrement ficelé, fondé sur un nombre élevé de personnages plus ou moins bien décrits, mettant en lumière peu...

couverture

Tombeau de Pamela Sauvage de Fanny Chiarello

critiqué par Lobe - (Montpellier - 24 ans)

(vingt-) trois p'tits chats, chapeaux de paille, etc.

9 etoiles
Si vous rentrez dans ce wagon de train qui vous conduit vers vos vacances, il y a de bonnes chances qu’en scrutant les couvertures de roman des voyageurs déjà arrimés à leur siège, vos yeux tombent sur Vernon Subutex (tome 1 ou 2, ou 3), de Virginie Despentes. Des grappes de lecteurs s’intéressent à...

couverture

Ciel de Suie de Henri Béraud

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)

Une certaine vision de la société lyonnaise

9 etoiles
Mon origine lyonnaise m'a fait connaître cet auteur et ce livre que j'ai découvert il y a déjà bien longtemps et dont je livre aujourd'hui - après relecture - un compte rendu. Henri Béraud est un auteur oublié. Prix Goncourt en 1922 pour - exceptionnellement - deux romans, cet homme a connu un curieux destin....

couverture

Les songes et les sorts de Marguerite Yourcenar

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)

La part fatale du songe

8 etoiles
Marguerite Yourcenar consigne dans cet ouvrage vingt-deux de ses rêves, formés entre sa vingt-huitième et sa trente-troisième année. Des rêves, ces récits ont l’étrangeté et le caractère décousu, même si parfois ils ont une précision qui paraît incompatible avec le flou qui accompagne le réveil....