Tri Yann : Histoires de Jean(s)
de Jean Théfaine, Anthony Voisin (Dessin)

critiqué par Shelton, le 8 août 2015
(Chalon-sur-Saône - 61 ans)


La note:  étoiles
Beau texte, belles images, superbe musique !
Il y a très longtemps, au début des années soixante-dix, dans une Bretagne qui m’est chère depuis toujours ou presque, du côté de Plouharnel, je faisais la connaissance de quelques musiciens qui étaient en train de devenir le groupe Tri Yann, les trois Jean de Nantes. Ils entamaient une magnifique carrière, porteurs de la musique celtique revisitée et dépoussiérée, et quelques quarante-cinq ans plus tard on parle encore d’eux… Oui, à cette époque les carrières musicales pouvaient se prolonger au-delà d’une émission de télévision…

Tri Yann est devenu un groupe assez emblématique d’une musique décomplexée qui ose dire ses racines et depuis des décennies le prisonnier de Nantes, le loup le renard et la belette, la duchesse Anne et les filles de Redon ont fait vibrer et même danser des Français de toutes les régions. Je me souviens même d’un concert de Tri Yann à Frouard où les Lorrains emportés par l’enthousiasme des Bretons exilés s’étaient mis à faire l’an dro (la danse en français).

Pourquoi vous parler de Tri Yann, de chants celtiques et de danse traditionnelle ? Tout simplement parce que j’ai eu l’occasion de lire le très bel ouvrage de Jean Théfaine, Tri Yann, histoires de Jean(s) publié aux éditions Tournon. Jean Théfaine était journaliste à Ouest-France, passionné de musique, de toutes les musiques et surtout fasciné par ceux qui les faisaient. Il a eu longuement l’occasion de couvrir les actualités de Tri Yann et dans un livre hommage, avec des photographies d’Anthony Voisin, il raconte cette belle histoire pas encore achevée… Jean Théfaine, par contre, lui, est décédé l’été 2012 des suites d’une longue et cruelle maladie et, heureusement, le livre le fait rester encore avec nous…

Mais qui étaient ces trois Jean(s) ? Jean Chocun, le solide, était un agent administratif de la Compagnie Générale Transatlantique, Jean-Paul Corbineau, celui que je connais le mieux, s’occupait de la logistique d’un supermarché et Jean-Louis Jossic, probablement le plus charismatique, enseignait en collège l’histoire-géo… Pas de quoi faire fantasmer la jeunesse, n’est-ce pas ! Et pourtant…

Une carrière entière en quelques pages avec photos c’est un peu court et je suis certains que parmi vous il en est plus d’un qui aura envie de me copier c’est-à-dire de lire mais avec en fond la musique de Tri Yann et pour cela vous aurez le choix car leur discographie est abondante… Les plus anciens sont les plus classiques avec les musiques traditionnelles tandis que parmi les plus récents vous trouverez des créations plus contemporaines et sophistiquées… j’avoue avoir un petit faible pour un album qui n’a pas eu tout le succès qu’il aurait mérité, Le vaisseau de Pierre. Cela ne vous surprendra pas car il s’agit d’un album musical fortement inspiré de l’album éponyme de bande dessinée signé Pierre Christin et Enki Bilal… c’était en 1988 !