Théâtre et Poésie => Poésie (1086 livres critiqués)

Théâtre, Poésie


couverture

Histoires de Jacques Prévert

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

A la troisième personne

8 etoiles
"Histoires" est paru la même année que "Paroles", en 1946. Dans cet ouvrage, vous trouverez des textes courts qui sont réellement des histoires ou des fables racontées. Certains comptent plusieurs pages, d'autres sont très brefs. Sommes-nous en présence de poèmes ? Ma réponse ne peut être affirmative avec certitude, toutefois je dirai qu'il est bien question...

couverture

De plus loin encore de Michel Lambiotte

critiqué par Lucien - (62 ans)

De neige et de nuit

8 etoiles
Michel Lambiotte est un phénomène de nos lettres. Dans les années 50, jeune poète à la pointe du mouvement surréaliste, il côtoie René Char, Achille Chavée, rencontre Bachelard ou même, une fois, le prince Eluard. Il publie trois recueils, dont l’un, en 1950, chez Seghers le découvreur. Puis, le silence. Et une carrière dans l’administration...

couverture

Les Soirs rouges de Clément Marchand

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)

Urbanisation du Québec des années 1930

9 etoiles
Cette oeuvre poétique rappelle que le passé rural est bien terminé. L'affirmer en 1947 était un sacrilège. Tous nos gouvernants et l'église avaient prédit que le Québec ne serait voué qu'à l'agriculture. Et pourtant Marchand le proclame : « Fermons les portes, retournons vers la ville qui broiera notre ennui sous ses dents de métal....

couverture

Poésies complètes de Emile Nelligan

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)

Du rêve à la folie

8 etoiles
Comme Rimbaud, émile Nelligan, poète d'origine irlandaise, a connu une heure de gloire, qui s'est étalée sur un court laps de temps, soit de 1896 à 1899. Ce beau jeune homme vécut son apogée à 17 ans, après quoi il sombra dans l'abîme du rêve, expression qui désignait à l'époque la folie. On peut comprendre...

couverture

Pieces of Intelligence. The existential poetry of Donald H. Rumsfeld de Hart Seely

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Donald, le rappeur

10 etoiles
L'auteur, Hart Seely, journaliste au « Syracuse Post Standard » s'est penché sur les déclarations de presse de Donald Rumsfeld, l'enjoué ministre US de la Guerre, ou de la Défense pour les politiquement corrects qui rechignent à appeler un chat un chat. Contrairement à ce que pourrait laisser deviner sa mine réjouie, signe distinctif d’un homme...

couverture

Les yeux de la tête : et autres récits de Jeanine Moulin

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Une grande dame

10 etoiles
Oui Jeanine Moulin, aujourd'hui décédée, était une grande dame de l'écriture. Une écrivaine particulièrement délicate. Dans ce livre, vous trouverez de nombreux récits assez courts. Le premier récit donne le titre de l'ouvrage. Du bel ouvrage. Cette poétesse (académicienne, belge)maniait la langue avec finesse, clarté. Elle présentait toujours des images saisissantes... "De la pointe de...

couverture

Une vie (spleen, liberté et passion) de Collectif lespoetes.net

critiqué par Florangel - (Maisons-Laffitte - 31 ans)

nouveau recueil poétique

10 etoiles
ce recueil poétique, écrit par 33 auteurs du site: www.lespoetes.net, ont chacun écrit 3 poèmes sur les thèmes: spleen, liberté et passion ce sont de très beaux poèmes écrits par des amateurs (et quelques professionnels)de poésie qui sont dans cet ouvrage, adolescents et adultes, petit volume, pas très épais mais qui vaut vraiment le détour !...

couverture

Le carré rouge I de Marcel Peltier

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Chemin de vers

9 etoiles
« Roues rouages engrenages... » La poésie de Marcel Peltier est comme un train fou qui dévalerait les pentes du verbe, emportant plaines et rivières, monts et vallées lexicales dans sa course de mots, « avalant les virgules » et faisant fi des ponts et tunnels langagiers susceptibles de freiner son élan, et qui s’arrêterait...

couverture

La terre vaine de Thomas Stearns Eliot

critiqué par Nevermore - (Rennes - 36 ans)

Désir et Mémoire

9 etoiles
La Terre Vaine de TS Eliot, 1922. Un poème au premier abord incompréhensible qui peut paraitre pédant et ennuyeux à mourir. Le poème est en fait plein de citations, de différents langages et c'est un des trucs les plus riches que j'ai jamais lu. Ce poète pensait que le poids du passé était si lourd...

couverture

Les Contemplations de Victor Hugo

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 32 ans)

A Léopoldine, son "ange"

4 etoiles
Un grand recueil de poèmes, « les mémoires d’une âme », abordant des thèmes divers tels que ses expériences, ses espérances, ses luttes et ses rêves. Le « je » prédomine ici dans chacun de ses poèmes. Toutefois le grand sujet abordé est la mort de Léopoldine, sa fille aînée, à l’origine d’une grande cassure...

couverture

Bureau de tabac, et autres poèmes de Fernando Pessoa

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Le meilleur de Pessoa

9 etoiles
Qu’est-ce qui fait que d’emblée on adhère au propos de quelqu'un qui écrit : « Je ne suis rien/ Jamais je ne serai rien/ Je ne puis vouloir être rien » alors qu’on est tenté de fausser compagnie à un autre qui ferait l’inventaire de ses possessions et qualités. Parce que, nous dit aussitôt le « je...

couverture

Poésies: (1923-1988) de Norge

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Aimer ce qui existe

9 etoiles
"Tu es belle comme une pomme. Tes mouvements ont la musculeuse tension d'un piège, le troublant équilibre d'une algèbre." (extrait de Investiture, page 26. Il m'était impossible de ne pas vous présenter cet extrait pour vous plonger immédiatement dans l'ambiance, dans l'écriture de NORGE. Ce poète s'est attaqué à la totalité du vivant, visible ou invisible pour nous...

couverture

L'éphémère vérité de Marcel Peltier

critiqué par Lucien - (62 ans)

L'éphémère et l'éternel

9 etoiles
C'est Georges Perec qui disait : "Je cherche à la fois l'éphémère et l'éternel". Outre un exercice oulipien, l'expression (elle ne contient qu'une voyelle : l'E) me paraît convenir tout à fait à la démarche poétique de Marcel Peltier. L’éphémère et l’éternel… ou la tension qui préside à l'élaboration (je serais tenté de dire «...

couverture

Anthologie de la poésie cubaine censurée de ZOE VALDES

critiqué par Prozac - (IDF - 41 ans)

Les mots interdits

9 etoiles
A Cuba, les poètes qui écrivent contre le régime castriste sont jetés en prison et leurs écrits sont immédiatement censurés, interdits. La collection Interdite, la Fnac et Reporters sans frontières, nous proposent cette anthologie proposée par Zoé Valdés, elle-même cubaine exilée à Paris. Ces poèmes sont très critiques envers la société cubaine mais ce sont...

couverture

Portraits de Nicole Malinconi

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Variations sur un thème de Giacometti

8 etoiles
Partant d'une déclaration de Giacometti sur sa difficulté à rendre la ressemblance, dans cette apparition-disparition propre à la tentative de fixer une tête familière, supposée connue, entre existence et néant, Nicole Malinconi compose des variations qui s'intègrent bien dans son univers, de plus en plus hanté par ces images, objet d’une vision brève, qui naissent de...

couverture

... Bleue comme une orange de Paul Éluard

critiqué par Prozac - (IDF - 41 ans)

A haute voix, l'amour agile se leva

8 etoiles
C'est en me promenant dans le rayon poésie de mon libraire que mon attention s’est arrêtée sur cet ensemble de vingt neuf poèmes tirés du recueil L'amour, la poésie que le poète a dédié a sa femme, Gala, en 1929. Eluard et Gala se sont connus en 1912, se marient en 1917 et se séparent...

couverture

La poésie francophone de Belgique de Werner Lambersy

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Poésie vivante

8 etoiles
Une anthologie est un de ces rares ouvrages qu'on consulte par la fin pour voir quels auteurs récents ont été retenus. Mais à procéder de la sorte avec celui-ci, on aboutit vite à la moitié du livre car le recueil comporte plus de vivants que de morts. C'est dire si, à sa lecture, on n'a pas...

couverture

Satori de Louis Calaferte

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Puissance verbale

9 etoiles
« C'est là une tentative poétisation Ôtotale‘ » nous prévient-on à juste titre sur la quatrième de couverture. Un maître-livre en la matière qui relègue loin derrière quantité d'autres ouvrages à prétention poétique. La quatrième nous dit encore:« Il ne peut s'y trouver nulle logique conventionnelle, ni points de repère commodes. » Ce qui fait que...

couverture

La Vie immédiate, suivi de « La Rose publique » et « Les Yeux fermés » de Paul Éluard

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 32 ans)

difficile à cerner

4 etoiles
La vie immédiate est précédée de L'évidence poétique, une conférence prononcée à Londres pour une exposition surréaliste. Puis, elle est suivie de La rose publique et Les yeux fertiles. Ses petites poésies sont réservées à des admirateurs de Paul Eluard et du mouvement surréaliste. Pour ma part, j'ai peu apprécié ces poésies écrites en prose dont toute...

couverture

Et, néanmoins de Philippe Jaccottet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Les fleurs de la vie

8 etoiles
Une touffe de violettes pâles, la flambée d'un martin-pêcheur parmi les saules, le rouge « insondable » d'un rouge-gorge, l'évanescence des couleurs d’un paysage à la tombée d'un soir d'hiver, d’autres fleurs inspirent à Philippe Jaccottet, traducteur de Rilke et de Musil, moins des envolées lyriques que des réflexions sous forme de variations sur ce...

couverture

Poèmes de Jack Kerouac

critiqué par Nevermore - (Rennes - 36 ans)

Poésie de Kerouac

10 etoiles
Un recueil de poésies de Kerouac, un livre bilingue tout nouveau! Rare! C'est plutôt pas mal. Y'a une préface faite par des élèves de terminale. C'est pas mal non plus. La poésie de Kerouac est totalement instantanée (comme il l'explique au début dans un court texte) et ça fait du bien. Au départ ça peut sembler un peu simplissime...

couverture

Du domaine / Euclidiennes de Eugène Guillevic

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

La finesse en poésie

9 etoiles
Inspecteur de l'économie française, breton d'origine (mais on lui a interdit d'apprendre le breton !), par contre il a étudié les mathématiques ! Catholique pratiquant jusqu'en 1937, il devient sympathisant communiste en 1942, il meurt en 1997. Il a surtout collaboré avec des peintres et il a obtenu le Grand Prix National de Poésie en 1984. Son...

couverture

Poèmes à dire : Une anthologie de poésie contemporaine francophone de Zéno Bianu

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

La couleur charnelle des mots

10 etoiles
Voici une anthologie de poésie contemporaine consacrée aux poèmes à dire, c'est-à-dire ceux qui bénéficient d'une sonorité et d'un rythme particuliers. "Libérez le souffle et chaque mot devient un signal" écrivait Ghérasim Luca. Le poème est ici l'énergie d'une voix, il chant, il est pouvoir. pouvoir de l'incantation, ou "chants des chevaux" (Navajos). Cette danse vocale peut être...

couverture

Le Souffleur de vers (Les Mots qui penchent .) de Philippe Garnier III

critiqué par Brunette - (Crosne - 37 ans)

à la redécouverte des mots

10 etoiles
15 contes à lire le sourire aux lèvres; Des contes enfantins mais avec une finesse de vocabulaire impressionnante. Rien de tel qu'un exemple pour vous mettre l'eau à la bouche. "Les mains" mon conte préféré. Quel est l'origine du monde, Philippe Garnier nous raconte ici cette mystérieuse légende selon laquelle ce sont les mains qui sont à l'origine...

couverture

Les plus beaux poèmes d'amour de Gabriel Lefebvre

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 39 ans)

De Marie de France à Gainsbourg

9 etoiles
Les plus beaux mais aussi parmi les plus célèbres poèmes d’amours se retrouvent dans ce très agréable recueil. Les illustrations de Gabriel Lefebvre (qui mit en image La Fontaine, Brel, Rimbaud ou récits tels que « Le Prophète » de Khalil Gibran ou « Rêves de Chien » de Jean-Baptiste Baronian) sont attrayantes, fraîches et...

couverture

En rêvant à partir de peintures énigmatiques de Henri Michaux

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Magritte façon Michaux

8 etoiles
Trente ans nous séparent de la parution de ce petit livre de Michaux écrit à partir de peintures de Magritte à une époque, donc, où les images du peintre n'avaient pas encore servi à tout et à rien, été trahies par les publicitaires. Les lecteurs qui ont dû lire cela en 1972 ne savaient pas...

couverture

Alphabets : Cent-soixante-seize-ouzains hétérogrammatiques de Georges Perec

critiqué par Lucien - (62 ans)

Poésie expérimentale

10 etoiles
Georges Perec doit être titulaire d'un certain nombre de records du monde. On lui doit notamment un époustouflant palindrome de plus de cinq mille lettres (voir OULIPO, La littérature potentielle, Idées n¡ 289, Gallimard, 1973). Pour rappel, un palindrome est un énoncé qui peut se lire dans les deux sens, comme «ROMA – AMOR». Alors, cinq...

couverture

Structure du langage poétique de Jean Cohen

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Quel travail de recherche !

10 etoiles
Le livre ne date pas d'aujourd'hui, mais c'est également une reférence de choix, pour un chacun qui s'intéresse à la poésie, et à la littérature en général. Le sujet est énorme, délicat. il est tellement difficile d'avance des critères pour distinguer ce qui est ou n'est point poésie (je ne dis pas poétique !) La poésie est...

couverture

Para no dormir de Pascale Lora Schyns

critiqué par Patman - (55 ans)

Si beau l'amour dit comme ça.

8 etoiles
Et voilà ! Tout arrive, je déroge à mes principes. J'ai un jour dit dans une conversation avec d'autres critiqueurs (ils se reconnaîtrons ;-)) que je ne voulais pas critiquer de poésie. Que c'était une lecture trop intime, trop personnelle, que le genre était trop difficile à faire passer. Car qu'est ce que la poésie...

couverture

Lire le poème en prose de Michel Sandras

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Brièveté, intensité, gratuité

9 etoiles
Bonjour. Qu'est-donc que le poème en prose ? Toute définition à son propos est difficile, car ce genre est incertain. Toutefois on peut retenir - en première approximation - que la brièveté du texte, l'intensité qui s'en dégage et la gratuité de l'exercice sont les premiers critères qui permettent de s'approcher du poème en prose. Cette...

couverture

Dictionnaire des rimes et assonances de Armel Louis

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Même les rimes Schtroumpfs...

8 etoiles
Oui, "vous saurez tout" sur...la rime, fut-elle vocalique, consonantique, sous-rime, masculine,féminine, androgyne, intersexuée, pauvre, riche, suffisante, enrichie, etc, millionnaire ou en écho ! Oui, tout y est, sans oublier les assonances. 100000 formes vous seront présentées avec un classement simple, par ordre alphabétique, selon la dernière voyelle prononcée... de nombreux renvois vous permettront de trouver des...

couverture

Structure de la poésie moderne de Hugo Friedrich

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Rupture avec la tradition...

9 etoiles
La poésie moderne rompt avec la tradition. Il n'est plus question d'utiliser les règles strictes d'une versification dépassée, nous voici en présence des styles nouveaux où la dissonance s'affirme en toute liberté. L'auteur, Hugo FRIEDRICH, déclare : "La dissonance est aussi peu le véhicule du désordre que l'harmonie est le gérant de la sécurité." Il est évident...

couverture

Anthologie de la poésie française du XXe siècle, tome 1 de Collectif, Michel Décaudin (Co-auteur)

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Un outil formidable pour découvrir ce qu'est la poésie

10 etoiles
L'anthologie comporte 2 tomes vendus ensemble dans un coffret. Dans ce premier ouvrage préfacé par Claude ROY et édité sous la responsabilité de Michel DECAUDIN, nous pouvons découvrir l'oeuvre de Paul CLAUDEL, celles de Francis JAMMES, de Paul VALERY,... Je ne cite que ces poètes là puisqu'ils sont les points de départ de la dite anthologie,...

couverture

Anthologie de la poésie française du XXe siècle, tome 2 de Collectif, Jean-Baptiste Para (Co-auteur)

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

La suite d'un outil exceptionnel

10 etoiles
Ce tome 2 est préfacé par Jorge SEMPRUN. Nous y trouvons les mêmes qualités qu'au tome 1. La préface comporte 11 pages... J'ai retenu une phrase : "Le poétique est poème amorphe ; le poème est création, du poétique structuré..." Ainsi nous pouvons comparer les diverses techniques utilisées par les plus grands poètes contemporains. Quelle différence entre la...

couverture

Chevaucher la lune - Anthologie du haïku contemporain de André Duhaime

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Anthologie du haïku contemporain en français

8 etoiles
Bien entendu, chacun sait que le haïku est une forme poétique d'origine japonaise. Tout haïku comprend trois lignes (trois vers ?) ayant une structure habituelle court-long-court, à moins que l'auteur ne se donne de la liberté... André DUHAIME, Canadien, spécialiste du haïku contemporain,propose une anthologie qui regroupe plus de deux cents auteurs. Ce qui nous permet de...

couverture

Le rire des lucioles: Contes, aphorismes, haikus de Thierry Cazals

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 82 ans)

Se simplifier pour renaître

8 etoiles
La phrase exacte est : "S'effacer, se simplifier à l'extrême...pour renaître". Elle est de Thierry CAZALS, l'auteur (sociologue, voyageur, écrivain, éditeur, animateur optimiste). J'ai eu envie de vous parler de ce livre, car il apporte de la fraîcheur au lecteur. Le livre comporte 4 parties : -1- Le secret des lucioles. Ce livret est constitué de contes qui...

couverture

La poésie arabe contemporaine, vers un nouvel humanisme ? de Éric Brogniet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)

Pour découvrir la poésie arabe d'aujourd'hui

8 etoiles
Ce livre s’inscrit dans une collection créée à partir de conférences données aux « Midis de la poésie » à Bruxelles, d'où le contenu forcément sommaire mais aussi visant à l’essentiel des sujets abordés. Les deux principaux ouvrages auxquels se réfère le conférencier et auteur sont deux anthologies, celle de René Khawam, La poésie arabe, parue chez...

couverture

Je crache sur le christ inné - Etre christ n'est pas être Jésus christ de Antonin Artaud

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un texte particulier, mais beau !

8 etoiles
Ces deux textes ont été écrits en 1947. Ils ont été offerts par Antonin Artaud à un peintre géorgien chez qui il avait logé un certain temps. Dans une lettre écrite à un ami datant d’octobre 47, Artaud dit s'être occupé d'une « Histoire vraie de Jésus-Christ. » Vous dire que j’ai tout compris à ces...

couverture

Poèmes de Fresnes de Robert Brasillach

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Les poèmes d'un homme au bout de sa route

8 etoiles
Ce petit recueil contient les poèmes que Robert Brasillach a écrits dans son cachot de Fresnes. Le temps ne lui a pas été donné d'en écrire beaucoup… L’homme qui écrit ces vers se sait condamné à être fusillé dans un délai plus ou moins bref. Il ne regrette rien, sauf la vie… Dans un poème dédié à...

couverture

Voyager avec Cendrars. Le Panama ou les aventures de mes sept oncles, et autres poèmes de Blaise Cendrars

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Le grand voyage !

8 etoiles
Voici quelques longs poèmes de Blaise Cendras, accompagné d'une traduction en anglais, réalisée par John Dos Passos, autre grand voyageur. Non seulement ces textes sont très beaux, mais le livre l’est aussi. Il contient de nombreuses aquarelles de John Dos Passos lui-même. Dans ses poèmes, Cendrars nous retrace toute une époque, celle des grands aventuriers, mais...

couverture

Anthologie de la poésie engagée de Christine Chollet, Bruno Doucey

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 32 ans)

Plusieurs thèmes pour ces poèmes

7 etoiles
Ceux qui aiment les poèmes apprécieront. Ce recueil compte plusieurs poésies d'auteurs différents mais qui font toutes partie de la poésie engagée. Toutes les poésies sont regroupées en différents thèmes : * Combats de la seconde moitié du XIX ° siècle : Avec Victor Hugo, Jean Richepin... * Autour de la grande guerre : Avec Blaise Cendrars, Max...

couverture

Les Manuscrits de Brassens, coffret 3 volumes : Chansons - Brouillons et Inédits de Georges Brassens

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un poète troubadour moderne

8 etoiles
Georges Brassens est né en 21 et décédé, il y a vingt ans, en 81. Pour l’instant, les librairies regorgent d’ouvrages qui lui sont consacrés. J'ai choisi celui édité par « Textuel » : j'aime cette maison d'édition. Comme elle l’avait fait pour Rimbaud, elle nous donne à nouveau un coffret de trois livres consacrés à...

couverture

Il n'y avait plus qu'à marcher de Jean Giono

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Les dieux découvrent...

8 etoiles
Ce livre est un long poème dans lequel Giono fait descendre les dieux sur terre. L’édition est très belle et très aérée. Parfois il n'y a que trois ou quatre vers sur une page. Les dieux observent la terre de très haut et ne peuvent résister à la tentation de descendre s’y poser. Il y a...

couverture

Arthur Rimbaud : Poèmes et textes mis en images par Gabriel Lefebvre de Gabriel Lefebvre, Arthur Rimbaud

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un très beau livre

8 etoiles
Ceci est la huitième édition des écrits de Rimbaud dans ma bibliothèque. Eh, oui ! Je les collectionne, mais c’est la seule édition illustrée que je possède, alors je n’ai pas pu résister ! Je ne vais pas refaire ici une critique des Ïuvres d'Arthur Rimbaud, je l’ai déjà fait ailleurs. Je voulais simplement, pour ceux qui...

couverture

L'homme rapaillé de Gaston Miron

critiqué par Vigno - (66 ans)

Miron le magnifique

10 etoiles
On s’entend au Québec pour dire que Gaston Miron est l’un de nos plus grands poètes. Et ce n’est pas parce que Bernard Pivot, dans sa Bibliothèque idéale, l’a inséré parmi les cinquante plus grands poètes francophones. Il est l’auteur d'un seul livre, commencé dans les années 1950, qui a connu de multiples évolutions, livre toujours...

couverture

Cent sonnets de Boris Vian

critiqué par Pétoman - (Tournai - 42 ans)

Entrez cent sonnets

10 etoiles
Comme pour "Trouble dans les andains", ce sont les premiers poèmes écrits par Boris Vian. Les critiques trouvent qu'il n'y a pas de grande qualité littéraire dans ces poèmes et que l'intérêt n'est que documentaire c'est-à-dire qu'il permet une première centration sur l'univers vianesque. Bof ouais, moi je trouve qu'il y a de la qualité dans...

couverture

Je voudrais pas crever de Boris Vian

critiqué par Pétoman - (Tournai - 42 ans)

"Je ne passerai pas la quarantaine" ( Boris Vian )

8 etoiles
Dans la première partie de ce livre se trouvent des poèmes écrits par Boris dont je voudrais pas crever...beau texte surtout quand on connait son histoire et sa mort précoce. Dans la deuxième partie de ce livre, on arrive à une véritable anthologie de la bizzare discipline qu'est la pataphysique dont Vian était et restera un...

couverture

La Ballade de la geôle de Reading de Oscar Wilde

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)

Un très beau poème traitant de la peine de mort.

8 etoiles
Un petit livre, en vers, écrit par Oscar Wilde à Naples en 1897. Il était sorti de prison en mai 1897 et l'ouvrage parut en janvier 1898. Oscar Wilde nous raconte l’histoire d'un homme condamné à la pendaison pour avoir tué sa femme qu'il aimait. Wilde lui-même est en prison pour deux ans et il nous...

couverture

Opium, journal d'une désintoxication de Jean Cocteau

critiqué par Pétoman - (Tournai - 42 ans)

Dans les affres de la drogue

10 etoiles
Cocteau, c'est avant tout un grand poète mais surtout un univers particulier, indéfinissable... Cocteau, c'est en fait une certaine incarnation de la poésie, si ce n'est dans la forme, du moins l'est ce dans le fond...tellement c'est profond. Dans les années 40, il a du se faire désintoxiquer de l'opium qu'il consommait de manière assidue. Durant...

couverture

Le spleen de Paris de Charles Baudelaire

critiqué par Pétoman - (Tournai - 42 ans)

A Paris

10 etoiles
Ah, que faut-il donner au public sinon des ordures soigneusement choisies plutôt que des mets exquis. Et rêvons aux nuages, les nuages là haut là haut là haut... que de merveilles dans ce spleen de Paris, c'est une pure merveille, il n'y a pas de merveilles. des chroniques qui vous rendent chroniquement malades... c'est une...