Théâtre et Poésie => Poésie (1039 livres critiqués)

Théâtre, Poésie

Début Précédente Page 21 de 21

couverture

Chevaucher la lune - Anthologie du haïku contemporain de André Duhaime

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 81 ans)

Anthologie du haïku contemporain en français

8 etoiles
Bien entendu, chacun sait que le haïku est une forme poétique d'origine japonaise. Tout haïku comprend trois lignes (trois vers ?) ayant une structure habituelle court-long-court, à moins que l'auteur ne se donne de la liberté... André DUHAIME, Canadien, spécialiste du haïku contemporain,propose une anthologie qui regroupe plus de deux cents auteurs. Ce qui nous permet de...

couverture

Le rire des lucioles: Contes, aphorismes, haikus de Thierry Cazals

critiqué par Thomas Fors - (Beloeil - 81 ans)

Se simplifier pour renaître

8 etoiles
La phrase exacte est : "S'effacer, se simplifier à l'extrême...pour renaître". Elle est de Thierry CAZALS, l'auteur (sociologue, voyageur, écrivain, éditeur, animateur optimiste). J'ai eu envie de vous parler de ce livre, car il apporte de la fraîcheur au lecteur. Le livre comporte 4 parties : -1- Le secret des lucioles. Ce livret est constitué de contes qui...

couverture

La poésie arabe contemporaine, vers un nouvel humanisme ? de Éric Brogniet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Pour découvrir la poésie arabe d'aujourd'hui

8 etoiles
Ce livre s’inscrit dans une collection créée à partir de conférences données aux « Midis de la poésie » à Bruxelles, d'où le contenu forcément sommaire mais aussi visant à l’essentiel des sujets abordés. Les deux principaux ouvrages auxquels se réfère le conférencier et auteur sont deux anthologies, celle de René Khawam, La poésie arabe, parue chez...

couverture

Je crache sur le christ inné - Etre christ n'est pas être Jésus christ de Antonin Artaud

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Un texte particulier, mais beau !

8 etoiles
Ces deux textes ont été écrits en 1947. Ils ont été offerts par Antonin Artaud à un peintre géorgien chez qui il avait logé un certain temps. Dans une lettre écrite à un ami datant d’octobre 47, Artaud dit s'être occupé d'une « Histoire vraie de Jésus-Christ. » Vous dire que j’ai tout compris à ces...

couverture

Poèmes de Fresnes de Robert Brasillach

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Les poèmes d'un homme au bout de sa route

8 etoiles
Ce petit recueil contient les poèmes que Robert Brasillach a écrits dans son cachot de Fresnes. Le temps ne lui a pas été donné d'en écrire beaucoup… L’homme qui écrit ces vers se sait condamné à être fusillé dans un délai plus ou moins bref. Il ne regrette rien, sauf la vie… Dans un poème dédié à...

couverture

Voyager avec Cendrars. Le Panama ou les aventures de mes sept oncles, et autres poèmes de Blaise Cendrars

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Le grand voyage !

8 etoiles
Voici quelques longs poèmes de Blaise Cendras, accompagné d'une traduction en anglais, réalisée par John Dos Passos, autre grand voyageur. Non seulement ces textes sont très beaux, mais le livre l’est aussi. Il contient de nombreuses aquarelles de John Dos Passos lui-même. Dans ses poèmes, Cendrars nous retrace toute une époque, celle des grands aventuriers, mais...

couverture

Anthologie de la poésie engagée de Christine Chollet, Bruno Doucey

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 31 ans)

Plusieurs thèmes pour ces poèmes

7 etoiles
Ceux qui aiment les poèmes apprécieront. Ce recueil compte plusieurs poésies d'auteurs différents mais qui font toutes partie de la poésie engagée. Toutes les poésies sont regroupées en différents thèmes : * Combats de la seconde moitié du XIX ° siècle : Avec Victor Hugo, Jean Richepin... * Autour de la grande guerre : Avec Blaise Cendrars, Max...

couverture

Les Manuscrits de Brassens, coffret 3 volumes : Chansons - Brouillons et Inédits de Georges Brassens

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Un poète troubadour moderne

8 etoiles
Georges Brassens est né en 21 et décédé, il y a vingt ans, en 81. Pour l’instant, les librairies regorgent d’ouvrages qui lui sont consacrés. J'ai choisi celui édité par « Textuel » : j'aime cette maison d'édition. Comme elle l’avait fait pour Rimbaud, elle nous donne à nouveau un coffret de trois livres consacrés à...

couverture

Il n'y avait plus qu'à marcher de Jean Giono

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Les dieux découvrent...

8 etoiles
Ce livre est un long poème dans lequel Giono fait descendre les dieux sur terre. L’édition est très belle et très aérée. Parfois il n'y a que trois ou quatre vers sur une page. Les dieux observent la terre de très haut et ne peuvent résister à la tentation de descendre s’y poser. Il y a...

couverture

Arthur Rimbaud : Poèmes et textes mis en images par Gabriel Lefebvre de Gabriel Lefebvre, Arthur Rimbaud

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Un très beau livre

8 etoiles
Ceci est la huitième édition des écrits de Rimbaud dans ma bibliothèque. Eh, oui ! Je les collectionne, mais c’est la seule édition illustrée que je possède, alors je n’ai pas pu résister ! Je ne vais pas refaire ici une critique des Ïuvres d'Arthur Rimbaud, je l’ai déjà fait ailleurs. Je voulais simplement, pour ceux qui...

couverture

L'homme rapaillé de Gaston Miron

critiqué par Vigno - (66 ans)

Miron le magnifique

10 etoiles
On s’entend au Québec pour dire que Gaston Miron est l’un de nos plus grands poètes. Et ce n’est pas parce que Bernard Pivot, dans sa Bibliothèque idéale, l’a inséré parmi les cinquante plus grands poètes francophones. Il est l’auteur d'un seul livre, commencé dans les années 1950, qui a connu de multiples évolutions, livre toujours...

couverture

Cent sonnets de Boris Vian

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

Entrez cent sonnets

10 etoiles
Comme pour "Trouble dans les andains", ce sont les premiers poèmes écrits par Boris Vian. Les critiques trouvent qu'il n'y a pas de grande qualité littéraire dans ces poèmes et que l'intérêt n'est que documentaire c'est-à-dire qu'il permet une première centration sur l'univers vianesque. Bof ouais, moi je trouve qu'il y a de la qualité dans...

couverture

Je voudrais pas crever de Boris Vian

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

"Je ne passerai pas la quarantaine" ( Boris Vian )

8 etoiles
Dans la première partie de ce livre se trouvent des poèmes écrits par Boris dont je voudrais pas crever...beau texte surtout quand on connait son histoire et sa mort précoce. Dans la deuxième partie de ce livre, on arrive à une véritable anthologie de la bizzare discipline qu'est la pataphysique dont Vian était et restera un...

couverture

La Ballade de la geôle de Reading de Oscar Wilde

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Un très beau poème traitant de la peine de mort.

8 etoiles
Un petit livre, en vers, écrit par Oscar Wilde à Naples en 1897. Il était sorti de prison en mai 1897 et l'ouvrage parut en janvier 1898. Oscar Wilde nous raconte l’histoire d'un homme condamné à la pendaison pour avoir tué sa femme qu'il aimait. Wilde lui-même est en prison pour deux ans et il nous...

couverture

Opium, journal d'une désintoxication de Jean Cocteau

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

Dans les affres de la drogue

10 etoiles
Cocteau, c'est avant tout un grand poète mais surtout un univers particulier, indéfinissable... Cocteau, c'est en fait une certaine incarnation de la poésie, si ce n'est dans la forme, du moins l'est ce dans le fond...tellement c'est profond. Dans les années 40, il a du se faire désintoxiquer de l'opium qu'il consommait de manière assidue. Durant...

couverture

Le spleen de Paris de Charles Baudelaire

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

A Paris

10 etoiles
Ah, que faut-il donner au public sinon des ordures soigneusement choisies plutôt que des mets exquis. Et rêvons aux nuages, les nuages là haut là haut là haut... que de merveilles dans ce spleen de Paris, c'est une pure merveille, il n'y a pas de merveilles. des chroniques qui vous rendent chroniquement malades... c'est une...

couverture

Approches de Charles Juliet

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Cinq beaux poèmes

8 etoiles
Ce petit livre de Charles Juliet se compose de cinq poèmes. Pour mieux les comprendre, les sentir et les appréhender, il convient de se souvenir de l'enfance de Charles Juliet. Elle nous a été racontée par lui dans le livre « Lambeaux » déjà critiqué sur ce site. Son écriture est d’une grande beauté et d'une très...

couverture

Présentation critique de Constantin Cavafy, 1863-1933 de Marguerite Yourcenar

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

La nostalgie du temps qui passe, des occasions perdues

7 etoiles
Dans cet ouvrage, Marguerite Yourcenar nous fait connaître le poète grec moderne qu'est Constantin Cavafy. Elle ne fait pas que traduire ses œuvres, elle nous en donne également une explication ainsi qu'une biographie. Elle nous montre à quel point l'œuvre du poète et sa vie sont intimement liées. Elles ne font plus qu'un. Cavafy est né à...

couverture

Oeuvres poétiques complètes de Paul Verlaine de Paul Verlaine

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

De la musique avant toutes choses...

10 etoiles
Comme Baudelaire avant lui, Verlaine est un poète d'une musicalité exceptionnelle. C’est un être très mélancolique et ce mot, ainsi que celui de « langueur », apparaît bien souvent dans ses vers. « Il pleure dans mon cÏur Comme il pleut sur la ville Quelle est cette langueur Qui pénètre mon cœur ? ….….….….…. C’est bien...

couverture

Anthologie de la poésie de langue française du XIIe au XXe siècle de Michel Cazenave

critiqué par Le Biblio - (Waterloo - 40 ans)

L'âme des poètes

8 etoiles
Voici, chers lecteurs, une anthologie pas comme les autres. Cet ouvrage ne comprend pas que des auteurs connus mais aussi des noms perdus dans le brouillard du temps. Qui de nos jours connait encore Jaufré Rudel, Conon de Béthune, Jean Bretel,... Il y a plus de 200 noms et des poésies superbes, parfois incomprénsibles, mais qui...

couverture

Ombre de mon amour de Guillaume Apollinaire

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

La passion et l'éloignement

9 etoiles
Un peu avant d’être envoyé au front, après un engagement volontaire, Guillaume Apollinaire rencontre Lou. C'est la passion, la tornade, l'amour plus que fou !… Cette passion sera loin de n'être que sentimentale. Elle atteindra aussi des sommets charnels qui obséderont le poète abandonné dans ses tranchées parmi la troupe, les obus sifflants au-dessus de sa...

couverture

Soleil de nuit de Jacques Prévert

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)

Prévert pervers

8 etoiles
Ce livre n'a pas été publié du vivant de Prévert, c'est un ouvrage posthume dans lequel sa veuve a repris des inédits qu'elle a ensuite collecté en livre. Nous pouvons y lire "les Feuilles mortes" et d'autres poèmes et articles en prose. Prévert n'écrivait pas de poèmes à proprement parler, mais tous ses textes ont une dimension...

couverture

Cent phrases pour éventails de Paul Claudel

critiqué par Kinbote - (Jumet - 58 ans)

Comme on déguste une petite tasse de thé brûlant

8 etoiles
On ne le sait pas bien, l'Orient a inspiré à Paul Claudel des pages splendides comme celles-ci, composées de juin 1926 à janvier 1927 alors qu’il était ambassadeur au Japon. Ce sont donc cent phrases calligraphiées dont les mots, les lettres, disposés savamment, qui invitent à une lecture lente, répondaient à la volonté de Paul Claudel...

couverture

Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire, Henri Matisse

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

La musique et le dessin

10 etoiles
Un double plaisir : lire les « Fleurs du mal » dans l'édition illustrée par Matisse ! Baudelaire, c’est le musicien de la poésie française, même si nous devrons ranger Verlaine dans la même catégorie un peu plus tard. « J'ai longtemps habité sous de vastes portiques Que les soleils marins teignaient de mille feux Et que...

couverture

Oeuvres complètes de Arthur Rimbaud

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Un grand génie !

10 etoiles
Arthur Rimbaud naît le vingt octobre 1854 à Charleville où il fera des études plutôt brillantes. Mais très rapidement va surgir en lui l'âme du poète intransigeant qu'il était. Dans ses premiers poèmes, on sent l'influence des grands poètes qu’il admirait dont Hugo, Banville, Leconte de Lisle, mais aussi Virgile. Il n'a que seize ans quand il...

couverture

Portement de ma mère de François Emmanuel

critiqué par Macréon - (la hulpe - 83 ans)

Vie et mort d'une mère

8 etoiles
Trente-deux chapitres, très courts, morceaux de vie, de mort et de désespoir, nous assistons à l'évocation poignante de la fin de la mère du narrateur atteinte par la maladie, jusqu'à son enterrement, la descente du cadavre et puis le vide. " Puis ton corps sombrant peu à peu, un matin tu perds l’usage de tes doigts,...

couverture

La triste fin du petit enfant huître et autres histoires de Tim Burton

critiqué par Xa4 - (Bruxelles - 37 ans)

Poésies décalées

10 etoiles
Tim Burton nous livre dans " la Triste Fin du petit enfant huitre ", un recueil de poésies complètement hors du commun. Chaque poème est une ode dédiée à un enfant plus ou moins monstrueux. Qu'il nous parle d'un gamin ne se nourrissant que de pesticide, d'un gosse à tête de boule de bowling ou d'un...

couverture

Textes et chansons de Boris Vian

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Une chouette impertinence !

7 etoiles
Il s’agit ici d'un petit recueil de chansons diverses, de poèmes et de textes courts. Boris Vian ne manque ni d’humour, ni d'ironie… Personnellement, ce sont les petits textes que je préfère. Notamment celui qui disserte de la valeur vénale d'un député et qui nous rappelle qu'il n’existe pas de barème dans le domaine. Ceci, dit-il,...

couverture

Alcools de Guillaume Apollinaire

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Une merveille de musique

9 etoiles
Ce recueil contient de véritables merveilles de musicalité de la langue. Il y a souvent beaucoup de mélancolie chez Apollinaire. Extraits du poème " A la Santé " : " Avant d’entrer dans ma cellule Il a fallu me mettre nu Et quelle voix sinistre ulule Guillaume qu’es-tu devenu (…) Que lentement passent les heures Comme passe un enterrement Tu pleureras...

couverture

Paroles de Jacques Prévert

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Du rêve et de la fantaisie

8 etoiles
Lors de la découverte de ce recueil, une bonne partie de notre génération est devenue poète. Il était possible de faire de la poésie sans rimes et longueur de vers plus ou moins imposées ?. Fissa !…Tous à nos plumes !… Et tous les Rimbaud en puissance de se mettre à remplir des feuilles. Nous pensions...

couverture

Les chants de Maldoror de Lautréamont

critiqué par Aleph - (Bruxelles - - ans)

Poétique d'un destin

10 etoiles
Les Chants de Maldoror, un livre extraordinaire et éprouvant, écrit dans un langage d'une grande beauté, un talent infini, une description du " mal ", de la " haine ". Mais peut-être aussi la destruction nécessaire à la création, une remise en question pour devenir son étoile et s'élever dans un élan d'une grande intensité... On...

couverture

Passion Rimbaud : L'Album d'une vie de Claude Jeancolas

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Un livre pour amateurs

8 etoiles
Pour tous les amateurs de Rimbaud, ce livre sera un régal. On y trouve, non seulement toute sa vie, mais également de la correspondance, beaucoup de photos, des documents originaux et aussi des dessins faits par lui. En plus, Claude Jeancolas est un des grands spécialistes de Rimbaud. Saviez-vous qu’il s'était engagé dans l'armée des Indes ?...

couverture

Rimbaud : l'oeuvre commentée de Claude Jeancolas, Arthur Rimbaud

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)

Pour les passionnés

8 etoiles
Tout fanatique de l'œuvre d'Arthur Rimbaud sera intéressé par ce livre qui vient de sortir. Il y trouvera, bien sûr, l'œuvre entière de son poète favori, classée dans l'ordre de sa création. Mais surtout, il y découvrira énormément de notes et explications. Celles-ci lui permettront de mieux saisir certaines nuances de l'œuvre, qui auraient pu lui...

couverture

Les Heures de Émile Verhaeren

critiqué par Vox libri - (Mons - 51 ans)

" Et te donner ne te suffit plus, tu te prodigues! "

9 etoiles
Connaissez-vous Emile Verhaeren (1855-1916), éminent poète symboliste de langue française, qui après une crise profonde qui le mena jusqu'au pessimisme le plus noir, reprend goût à la vie grâce à la rencontre de sa femme Marthe, brillante artiste peintre ? Les Heures nous convient à émerveillement de l'homme et du poète : " Et te donner...

couverture

Poètes d'Italie de Sicca Venier

critiqué par Clo7 - (Charleroi - 17 ans)

Un livre de chevet

10 etoiles
Fruit d'un travail passionné de 40 ans, cette anthologie rassemblant 75 auteurs et plus de 400 de leurs oeuvres nous emmène dans un parcours initiatique qui débute chez François d'Assise et s'achève avec Antonio Brunelli. Cet ouvrage passionnant pour qui aime la poésie italienne mais ne maîtrise pas, ou pas assez la langue de Dante est...