Arts, loisir, vie pratique => Photographie (378 livres critiqués)


Page 1 de 8 Suivante Fin

couverture

Does Yellow Run Forever? de Paul Graham

critiqué par JPGP - (75 ans)

Paul Graham et les conteneurs d'existences

9 etoiles
Comme le prouve de livre, oour Graham le régime de représentation de la photographie est au cœur de ses préoccupations. Le pouvoir des images - tributaire pour lui de l’histoire de l’art et d’une anthropologie visuelle - est réfléchie afin d’investir, de bouleverser et de convertir l’habituel processus ou pacte photographique...

couverture

Von der Kunst, mit den Augen zu trinken. Das Max Ernst Museum, Brühl de Werner Spies

critiqué par JPGP - (75 ans)

Max Ernst et ses pairs

9 etoiles
Max Ernst fut un des artistes les plus photographiés du 20e siècle. Et dans ce livre sa personnalité complexe et sa vie sont racontés à travers des photos instantanées privées, des portraits classiques L'ensemble réunit150 clichés réalisés au cours de différentes moments de la vie de ce créateur qui dut quitter l'Allemagne nazie et dont...

couverture

André Kertész in Corsica de Gilles Désiré dit Gosset

critiqué par JPGP - (75 ans)

André Kertész dans le vase clos de la Corse

8 etoiles
Débarqué sur l’île pour un reportage en Corse en 1933 pour la revue Art et Médecine., André Kertész suit un itinéraire qui part d’Ajaccio, remonte la côte ouest vers Piana, Porto, Calvi, l’Ile-Rousse, puis passe par Corte, Porto-Vecchio, Sartene et Bonifacio par l’intérieur des terres pour revenir à Ajaccio. Des hommes en noir assis sur le...

couverture

Fragments de Matthieu Sonnet

critiqué par JPGP - (75 ans)

Fragments et totalité de Matthieu Sonnet

9 etoiles
Les paysages inspirent autant les corps que les corps l'habitent. Dans ce bur Matthieu Sonnet a sélectionné des semaines durant les photographies qui lui tenaient le plus à coeur. Elles racontent des histoires individuelles et intimes en des fragments de nudité capturée. Tout oppose les eaux dormantes aux eaux courantes, le flux de la...

couverture

Le détail qui tue de François Armanet, Élisabeth Quin

critiqué par Veneziano - (Paris - 45 ans)

Des styles révélateurs

9 etoiles
Les photos de magazine, même les plus incongrues, révèlent un pan de la personnalités des artistes pris en cliché. La preuve par l'image et son commentaire nous montrent comment le non-verbal communique au sujet des traits de caractères des créateurs et interprètes. Elizabeth Taylor, Marilyn Monroe, Jacques Dutronc et Catherine Deneuve, Romy Schneider, George Bernard...

couverture

Tisser sa toile de Tina Merandon

critiqué par JPGP - (75 ans)

Tina Mérandon mère et fille

8 etoiles
"Tisser sa toile" permet à Tina Mérandon d'aborder de manière particulière la relation mère-fille. Elle a utilisé dans ce but draps et nappes, objets textiles ayant associés aux rituels domestiques qui reliaient les femmes entre elles. Ils sont utilisés ici pour faire poser mère et fille derrière un voile. Les ombres projetées crée un théâtre...

couverture

Fête au Palace, les années d'or des nuits parisiennes de Arnaud Baumann

critiqué par JPGP - (75 ans)

Arnaud Baumann l'archiviste enjoué

9 etoiles
Le Palace fut un lieu mythique qui redonna aux nuits parisiennes sa superbe. A l'époque Baumann l'a photographié "comme un kamikaze afin d'en restituer l'ambiance avec un film très peu sensible à l’'Open Flash", au sein de la lumière changeante des lasers et des spots colorés. Cette technique gardait quelque chose d'aléatoire mais...

couverture

Hecho en barrio de Jean-Félix Fayolle

critiqué par JPGP - (75 ans)

Le Mexique sans fards de Jean-Félix Fayolle

9 etoiles
Ce livre, fruit d'un travail de quinze année, offre différentes tranches de vie et thématiques, représentatives du quotidien de toute une jeunesse mexicaine de San Luis Potosí., capitale de l’État du même nom. Cette agglomération de 2 millions d’habitants se situe dans le centre nord du pays à 400 km au nord de la ville...

couverture

Rebels de Philippe Chancel

critiqué par JPGP - (75 ans)

Philippe Chancel : les Del-Vikings et les Black Panthers

8 etoiles
C'est à 22 ans que Philippe Chancel prend ces photos. Et ce , avant de parcourir le monde pour créer une œuvre toujours plus engagée. Ces premières épreuves sont restées longtemps abandonnées dans ses archives. Elles ont refait surface et ont même inspirées Jimmy Laporal-Tresor pour son films Les Rascals (2023). Nous retrouvons...

couverture

Pierre et Gilles - Les couleurs du temps de Edouard Louis, Paul. B Preciado

critiqué par JPGP - (75 ans)

Pierre et Gilles engagés

9 etoiles
La traversée du miroir (souvent narcissique) de Pierre et Gilles possède un rapport particulier au langage plastique et parfois à l'époque comme le prouve leur dernier livre chez Templon. Par celui-là tout se passe. Les interpellations iconographiques montrent comment l’échange fonctionne selon divers registres entre l'époque et les deux artistes. Ils montrent aussi la perception de...

couverture

Dior par Sarah Moon de Maria Grazia Chiuri, Olivier Saillard, Sarah Moon (Dessin)

critiqué par JPGP - (75 ans)

Sarah Moon : luxe, beauté, simplicité

10 etoiles
D'abord mannequin dans les années 60, Sarah Moon est devenue, deux décennies plus tard et quittant le devant de l'objectif, une photographe autodidacte d'exception capable de transformer les femmes en égéries éthérées et élégantes, mystérieuses et évanescentes. Cet ouvrage - sous le beau prétexte d'une ode à la maison Dior, permet d comprendre plus...

couverture

Puglia. tra albe e tramonti - edition bilingue de Luigi Ghirri

critiqué par JPGP - (75 ans)

Ghirri et Les Pouilles

8 etoiles
C'est à travers les traces laissées par ses habitants et ses visiteurs en des images inondées de la lumière distinctive du sud de l’Italie que Ghirri cartographie le territoire des Pouilles. Il y a là certes le soleil brillant mais aussi ses ombres éloquentes tout comme l’aura surnaturelle de néons et de...

couverture

Parce que... de Sophie Calle

critiqué par JPGP - (75 ans)

Les causes non communes de Sophie Calle

8 etoiles
Comme le prouve ce livre Suivre les traces de Sophie Calle (du moins celles qu’elle propose) est toujours un exercice d’intelligence que l’artiste fait partager. Multipliant les chemins de traverse elle transforme sa vie, ses expositions, ses livres en labyrinthe optique. Ce qui semble tenir de la fantaisie personnelle appartient à la traversée du désir :...

couverture

Soldier Studies : Cross-Dressing in der Wehrmacht de Martin Dammann

critiqué par JPGP - (75 ans)

Martin Dammann dans les dentelles du refoulé

7 etoiles
Le film « Les Damnés » de Visconti, lors de la fameuse séquence de « La nuit des longs couteaux » a sans doute offert la plus belle plongée de l’inconscient que recouvrait l’idéologie nazie et son mythe de la virilité. Les S.A. en furent cette nuit là les victimes. Mais les S.S. et les...

couverture

Isabelle Graeff exit de Isabelle Graeff, Niklas Maak

critiqué par JPGP - (75 ans)

Isabelle Graeff : qui est qui ?

7 etoiles
Isabelle Graeff s’est fait connaître il y a quelques années par sa série intime « My Mother And I”. “Exit” étend cette recherche vers le cercle de son pays. Pendant un an l’artiste a photographié la population anglaise - si partagée après le Brexit - à la recherche de son identité. Les clichés ne sont...

couverture

Only in America: Some Unexpected Scenery de David Graham

critiqué par JPGP - (75 ans)

L'art du laid selon Paul Graham

7 etoiles
Voyageant à travers les États-Unis, David Graham capture le côté coloré et parfois surréaliste du paysage américain. Il recherche des sujets qui célèbrent une liberté d’expression singulière. Que ce soit dans des attractions touristiques colorées en bord de route, des sculptures particulières ou des gens ordinaires qui se délectent d’imiter des personnages célèbres. Chronique de...

couverture

Geneva de Paul Rousteau

critiqué par JPGP - (75 ans)

Paul Rousteau : retour à Genève

8 etoiles
Ce livre épouse la déambulation du photographe dans les rues de Genève sur les traces d'un amour de jeunesse. En dehors de tout souci de mode ou d'appartenance à une théorisation esthétique l'artiste opte pour un regard et une évocation première dont le seul objet est la beauté d'une femme aimée. Rousteau lie intelligence et émotion...

couverture

Femxphotographers.org Mind Over Matter de Roula Seikaly

critiqué par JPGP - (75 ans)

Vers une autre image de la femme

8 etoiles
FEMXPHOTOGRAPHERS.ORG est un collectif indépendant, dédié à la promotion des photographes d’art, qui exposent et déconstruisent le regard masculin dominant dans la photographie. Ce collectif transforme le discours contemporain en publiant des ouvrages thématiques, en organisant des expositions et des panels, en fournissant aux photographes un réseau stimulant de solidarité et de soutien mutuel. Sa deuxième publication...

couverture

Synchronicités de Sophie Aaron

critiqué par JPGP - (75 ans)

Voyeurs, voyeuses et leur double

6 etoiles
Sophie Aaron invente une sorte de mimétisme entre celle ou celui qui regarde un tableau et l'oeuvre. Addict à l'art, la photographe voyage beaucoup et musées, galeries et foires deviennent ses studios de shooting. Troublantes et très souvent à la limite du paradoxe ses photos génèrent jubilation et d’humour. Mais si l’on passe...

couverture

Black Forest: Four Visible Poems de Russell Joslin

critiqué par JPGP - (75 ans)

Russel Joslin : palissades noctrunes

7 etoiles
Les photographes réunis par Russell Joslin prouvent que voir est difficile. Pour aller au-delà des apparences il faut avoir des épaules suffisamment larges afin que les « featurings » charment au-delà d’une contemplation placide ou par appétit sexuel. Ici certaines silhouettes semblent armées de l’équivalent d’une brique de lait sur chaque épaule par prothèses...

couverture

Rayon Vert de Senta Simond

critiqué par JPGP - (75 ans)

Au bord de l’intime - Senta Simond

7 etoiles
C’est en référence à la technique du portrait par Eric Rohmer que Senta Simond a intitulé son denier livre de photographie « Rayon vert ». Il fait référence aussi à un procédé optique du même nom. L’artiste propose une vision de la femme selon des angles rarement conventionnels. Pour autant l’objectif n’est pas de choquer...

couverture

Nan Goldin de Stéphane Ibars, Yvon Lambert

critiqué par JPGP - (75 ans)

Nan Golgin et les voyeurs

7 etoiles
L’œuvre de Nan Goldin est une sorte de journal intimiste et libre où les femmes sont montrées sans fard dans leur quotidien parfois très rude (euphémisme) parfois bien plus relâchée. L’ensemble est aussi critique, caustique que sourdement nostalgique. S’y retrouve le coup l’œil spontané et incisif de la photographe. Détachées du discours féministe pur et dur...

couverture

Détenues de Nadeije Laneyrie-Dagen, Bettina Rheims (Photographies)

critiqué par JPGP - (75 ans)

Bettina Rheims : les effacées

7 etoiles
Contre le cliquant d'une image aux éclats médiatiques, Bettina Rheims interroge la féminité selon un angle particulier. Finies les battantes : l'artiste porte son attention aux exclues, aux perdantes dont elle est allée faire des portraits - sous l'injonction de Robert Badinter - dans quatre prison de femmes. S'y traduit une forme de dilution particulière...

couverture

Rodeo Drive 1984 de Anthony Hernandez

critiqué par JPGP - (75 ans)

Anthony Hernandez zr les vainqueurs

7 etoiles
Anthony Hernandez fut médecin dans l’armée américaine lors de la guerre du Vietnam avant de devenir photographe en 1969. Ses premiers travaux ont été inclus dans deux expositions marquantes : "The Crowded Vacancy" au Pasadena Art Museum de Los Angeles puis "New Topographics". Elles présentèrent un nouveau type de photographie américaine de...

couverture

Regards de Isabelle-Cécile Le Mée, André Carrara (Photographies)

critiqué par JPGP - (75 ans)

André Carrara : beaucoup de soleil et un peu d'eau froide

8 etoiles
Après différents travaux de prises de vue André Carrara découvre véritablement la photographie en côtoyant Willy Rizzo, Guy Bourdin ou Jean-Bernard Naudin. En 1963, il y réalise sa première campagne publicitaire très remarquée pour Lacoste. La carrière du photographe est lancée. Il rejoint alors Vogue puis collabore à Elle et de nombreux magazines. Dont et...

couverture

Chroniques du Wyoming de Claude Poulet

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Un an dans les Montagnes rocheuses

8 etoiles
Claude Poulet est un photographe professionnel connu et reconnu, il collabore à de nombreux magazines, journaux et revues prestigieux comme Géo, Paris Match, le Figaro Magazine, VSD, Sterne et d’autres encore. Il a parcouru le monde pour dénicher les meilleures photos qui font la renommée de ces médias où le « choc des photos »...

couverture

La Croatie de Pierre Josse, Bernard Pouchèle, Jean-Denis Joubert (Photographies)

critiqué par Tistou - (66 ans)

Photos de Jean-Denis Joubert

6 etoiles
<i> »Surprenante Croatie. Surprenant pays, à la fois par sa situation dans l’espace, sa météorologie qui définit ses géographies, son histoire qui est toute dans ses géographies, tant physique qu’humaine, et par la qualité de son entêtement patriotique séculaire. Ce pays en forme de croissant étiré est l’ultime marche de l’escalier qui descend de l’Occident et...

couverture

Afrique du Sud de Sabine Cessou, Pascale Béroujon (Dessin), Richard Mark Dobson (Dessin)

critiqué par Tistou - (66 ans)

Un peu disparate

5 etoiles
Sabine Cessou, journaliste, fut correspondante de plusieurs journaux ou magazines francophones à Johannesburg de 1998 à 2003. C’est elle qui a écrit les textes. Les photos sont de Pascale Beroujon, Richard Mark Dobson et de l’agence ASK Images. L’ouvrage est divisé en 10 gros chapitres : - Nation arc-en-ciel - Peuples ancestraux - Le Cap, à fleur de mer - Trésors de la terre - Errances...

couverture

Bali et Lombok de Christine Barelly

critiqué par Tistou - (66 ans)

Agence Hémis pour les photos

8 etoiles
C’est dans la Collection « Grands Voyageurs » qu’est paru ce <i>Bali et Lombok</i>. [i] »A la jonction entre l’océan Pacifique et l’océan Indien, Bali et Lombok appartiennent à l’archipel indonésien des petites îles de la Sonde. Toutes deux sont des îles volcaniques – elles appartiennent à la ceinture de feu du Pacifique – dont le...

couverture

La Guyane telle quelle de Jean-Michel Tissot

critiqué par Tistou - (66 ans)

Telle quelle

6 etoiles
<i>Cet ouvrage a une très modeste prétention : celle de montrer que la nature, généralement belle, l’est plus encore en Guyane. Mieux : que la nature est reine dans ce pays. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles les hommes se sont moins affrontés entre eux en ces lieux, ont fait montre de plus...

couverture

Dans la peau des serpents de France de Françoise Serre Collet

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)

Les serpents de l’hexagone

10 etoiles
Il s’agit là d’une réédition, avec quelques pages de plus, d’un ouvrage paru quatre ans auparavant. L’auteure Françoise Serre-Collet étant une spécialiste des reptiles et amphibiens peut être qualifiée de herpétologue. Françoise Serre-Collet est chargée de la médiation scientifique au Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Cet ouvrage paraît aux éditions Quæ qui ont...

couverture

Oiseaux, sentinelles de la nature de Frédéric Archaux

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)

Richesse de l’avifaune hexagonale

9 etoiles
Non seulement les oiseaux descendent des dinosaures par l’archéoptéryx (mesurant 50 à 60 cm de long, pour un poids de 0,8 à 1 kg, et ayant vécu voilà 161 à 145 millions d'années), mais en plus ils peuplent l’ensemble des terres habitées par l’homme. On apprend beaucoup de choses dont le fait qu’il y a...

couverture

Architectes du monde animal de Vincent Albouy, Éric Darrouzet

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)

Des animaux acteurs dans le génie

9 etoiles
Vincent Albouy est entomologiste de formation, Eric Darrouzet est enseignant- chercheur et directeur du département Agrosciences de l’Université de Tours ; il est connu pour ses études sur le frelon asiatique et les insectes sociaux. On sait que nombre d’insectes et les oiseaux se construisent des abris en s’entourant individuellement d’une enveloppe protectrice qu’ils sécrètent...

couverture

Arctique de Vincent Munier

critiqué par Fanou03 - (* - 47 ans)

Le paradis blanc

8 etoiles
Dans ce splendide livre de photographies, Vincent Munier nous emmène dans le Grand Nord. Le Canada, la Norvège, le Svalbard, l’Islande, le Groenland sont les contrées d’où il a ramené, autour des années 2010 à 2015, ces clichés superbement mis en valeur. Les nuances de blanc et leur contrastes ont été travaillés de façon extraordinairement...

couverture

L'effervescence des images : Albert Kahn et la disparition du monde de Adrien Genoudet

critiqué par Colen8 - (81 ans)

Le créateur mystère des Archives de la Planète

8 etoiles
Né dans une famille pauvre alsacienne, décédé à l’âge de 80 ans dans un complet dénuement, entre les deux Albert Kahn a conçu et réalisé un projet grandiose en ces débuts de la civilisation de l’image. Disciple d’Henri Bergson, mais aussi capitaliste et spéculateur vite devenu richissime, par une prise de conscience à mi-parcours il...

couverture

Man Ray de Serge Sanchez

critiqué par Veneziano - (Paris - 45 ans)

Surréalisme et photographie

10 etoiles
Man Ray a été l'artiste des évolutions radicales. De Biélorussie, il a émigré vers les Etats-Unis pour s'installer en France ; de peintre et dessinateur, il est devenu ; et de surcroît il a participé au mouvement surréaliste, qui a chamboulé l'histoire de l'art des années 1920 et 1930, tout en ayant filé des liens...

couverture

Paris lockdown de Fred di Girolamo

critiqué par Veneziano - (Paris - 45 ans)

Paris confiné en noir et blanc

10 etoiles
Paris confiné est vidée mais reste belle. La fondation Abbé Pierre a voulu rendre hommage aux invisibles fragilisés par le confinement et celles et ceux qui aident la population à vivre. Ce livre finance en partie ce projet, en mettant en lumière une ville inhabituelle, devenue une sorte de théâtre hors représentation, à ciel ouvert....

couverture

Nippon No Haikyo - Vestiges d'un Japon Oublié de Jordy Meow

critiqué par Nathavh - (58 ans)

Urbex made in Japan

10 etoiles
Vous avez peut-être entendu parler d'exploration urbaine (URBEX) ? Non? En fait il s'agit tout simplement d'explorer des ruines ou des lieux abandonnés. Cela contribue à la conservation du patrimoine culturel. Au Japon on nomme cela "HAIKYO". L'explorateur va garder une trace des particularités architecturales des lieux, de son histoire et de l'atmosphère. Il...

couverture

Chili de Antoine Lorgnier

critiqué par Tistou - (66 ans)

Textes et Photographies d’Antoine Lorgnier

9 etoiles
Peu attiré par l’Amérique du Sud, plutôt client de l’Asie ou de l’Amérique du Nord, c’est par curiosité que j’ai lu ce « Chili », sans motivations profondes ni d’idées particulières derrière la tête. Et, au bout du bout, voilà qu’une destination telle que le Chili me devient plausible, me parait intéressante. Merci Antoine Lorgnier ! Curieux...

couverture

Le Maroc de Jacques Bravo, Hugues Demeude, Xavier Richer

critiqué par Tistou - (66 ans)

Royaume Chérifien

7 etoiles
Passage en revue exhaustif des sites marquants de ce pays magnifique. Le texte est de Hugues Demeude, les photographies de Jacques Bravo et Xavier Richer. Une bizarrerie qui tient à la forme ; le texte n’est pas forcément raccord par rapport aux photos (du style Hugues Demeude disserte sur le Rif quand les photos en regard...

couverture

Patagonie aux sept visages : Chili-Argentine de Jean Pichon, Annie Pichon (Dessin)

critiqué par Tistou - (66 ans)

Chili & Argentine

8 etoiles
« Mais où est la Patagonie ? » La Patagonie n’est pas un pays. C’est une région à cheval sur le Chili et l’Argentine. Elle doit son nom à Magellan. Il la baptisa ainsi lorsqu’en 1520, pendant son tour du monde, il séjourna pendant deux mois dans la baie de San Julian. En Argentine, ses frontières sont...

couverture

Samsara-Nirvana : Inde, le flux et l'extinction de François-Marie Périer

critiqué par Tistou - (66 ans)

Inde, le flux et l’extinction

8 etoiles
Ouvrage textes et photos de François-Marie Périer. Pourquoi le sous-titre « …le flux et l’extinction » ? « Ces deux mots : samsara, « couler avec » ou « le flux », et Nirvana, « extinction », désignent la vie et son but ultime dans la pensée indienne. Ils peuvent résumer la condition humaine, à la...

couverture

Martinique de Marie-Isabelle Corradi, Sylvain Sonnet (Dessin)

critiqué par Tistou - (66 ans)

... et Photos de Sylvain Sonnet

8 etoiles
« Anses angéliques et plages voluptueuses, forêts d’émeraude et bourgs de carte postale … La Martinique s’offre aux visiteurs comme un présent du ciel. Fascinante dans sa diversité, l’île n’est qu’une multitude de facettes plus séduisantes les unes que les autres. » De fait, les deux auteurs ; Sylvain Sonnet pour les photos et Marie-Isabelle Corradi...

couverture

Rouge désert de Francis Tack

critiqué par Tistou - (66 ans)

Désert. Les déserts, en fait …

10 etoiles
« Les idées fausses sur le désert sont légion. Dans l’esprit de beaucoup, il ne rime qu’avec uniformité, néant, mirage, monotonie, … Et pourtant, le désert est vie, le désert est vibration, le désert est mouvement, la couleur en étant le principal agent. C’est à la découverte d’un véritable kaléidoscope que nous invite Francis Tack,...

couverture

Les Antilles françaises de Geoffroy Morhain, Jean-Marc Lecerf (Dessin)

critiqué par Tistou - (66 ans)

…et photos de Jean-Marc Lecerf

8 etoiles
Les Antilles forment un arc d’îles qui s’incurve, de l’Ouest vers le Sud, depuis Cuba, au sud de la Floride, vers Haïti et la République Dominicaine, Porto Rico, puis les petites Antilles, dont font partie les Antilles françaises ; de beaucoup plus petites îles qui s’égrènent jusqu’au large du Vénézuela avec St Vincent et les...

couverture

The Big Book of Breasts 3D de Dian Hanson

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 53 ans)

Amateurs de poitrines généreuses, ce livre est pour vous

10 etoiles
"The big book of Breasts" se décline en plusieurs versions, tout d'abord l'édition grand format, puis une édition plus maniable ("the little big book of breasts", que j'ai commenté sur ce site), mais aussi une version poche qui diffère beaucoup des deux autres éditions, avec beaucoup de photographies inédites. Amateur de la gente féminine dotée de...

couverture

Croatie : Merveille de l'Adriatique de Ingrid Sever

critiqué par Tistou - (66 ans)

Merveille de l’Adriatique

6 etoiles
Indéniable que la Croatie, comme l’indique le sous-titre de l’ouvrage, soit une (des) merveille de l’Adriatique. Aucun doute là-dessus. Mais si l’essentiel des visiteurs se presse sur cette côte chatoyante, la Croatie présente aussi d’autres beaux espaces et Ingrid Sever se fait très exhaustive après une longue introduction présentant une courte histoire du pays (et...

couverture

Ne sois pas vulgaire de Mathilde Biron

critiqué par Marc123 - (26 ans)

Non merci

1 etoiles
Amoureux de la photo, passez votre chemin, gardez votre argent, offrez des cadeaux à vos proches, simplement passez votre chemin. En deux mots: inutile et VULGAIRE...

couverture

Paris dans les pas de Patrick Modiano de Gilles Schlesser

critiqué par Veneziano - (Paris - 45 ans)

Les lieux des romans de Modiano

8 etoiles
Parigramme, édition qui publie des livres sur Paris, rend hommage à un écrivain, qui plus est un romancier, car ses oeuvres de fiction se déroulent à Paris. Patrick Modiano décrit des intuitions de lieux et de personnages confinant à la certitude, avec tout ce que cela implique de pointillisme et de flou, les différents protagonistes...

couverture

Chine de Alberto Zola

critiqué par Tistou - (66 ans)

Quarante siècles de civilisation

6 etoiles
Ouvrage de photos essentiellement (photos créditées à de nombreux photographes) et accompagnées d’un texte minimal, qui laisse in fine une sensation d’incomplétude. Le sujet, il est vrai, à l’instar du pays, est vaste et protéiforme, mais l’impression finale reste qu’on n’a pas le sentiment d’avoir progressé dans la connaissance du pays et de son être. Il...