Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Manhattan Beach de Jennifer Egan

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
6 etoiles
Déception
Présentation de l'éditeur Alors qu'elle a presque douze ans, Anna Kerrigan accompagne son père chez Dexter Styles, un homme qui, comprend-elle, est crucial pour la survie de sa famille. Derrière sa maison, elle aperçoit l'océan, qui l'émerveille autant que le mystère...

sans couverture

One piece, tome 13 : Tiens bon !! de Eiichirō Oda

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Cactus et dinosaures
A la fin du tome précédent nous avions laissé nos héros sur l'île de Whiskey Peak. Ces derniers sont tombés dans un piège tendu par des membres du Baroque Works, une association criminelle de grande envergure et pour le moment...

sans couverture

La Fabrique du neuf de Erik Orsenna, Stéphane Quéré

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
« Qu’est-ce que la vie sinon une start-up qui a réussi ? »
Des start-up innovantes ouvrent la voie de la transition énergétique dans le quotidien. Regroupées dans des incubateurs, bénéficiant de conseils de groupes du CAC40, en synergie avec des collectivités locales dont elles valorisent les services, accompagnées dans leur croissance par...

sans couverture

Le testament Donadieu de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
8 etoiles
L’ambition mène à tout, même à la…
Résumé ; A septante-deux ans, Oscar Donadieu, un respectable armateur de La Rochelle (Charente-Maritime, France) meurt soudainement. Son décès provoque l'émoi de la ville car son corps a été retrouvé au fond du canal. Compte tenu de la personnalité d'Oscar, les...

sans couverture

L'impasse Muraille de Roland Greuzat

critiqué par AmaranthMimo - (28 ans)
9 etoiles
Une leçon de vie
Présentation de l'éditeur « Autisme, mal intérieur qui ronge, qui ronge l'esprit, phénomène générateur d'angoisses insupportables. Mais l'autisme ronge aussi l'entourage. Comme un acide attaque une plaque de tôle, tous ceux qui vivent à son contact ne sont plus que dentelles...

sans couverture

La Jeune Fille et la Nuit de Guillaume Musso

critiqué par AmaranthMimo - (28 ans)
7 etoiles
Retracer son adolescence dans des yeux d'adulte
"Un campus prestigieux figé sous la neige Trois amis liés par un secret tragique Une jeune fille emportée par la nuit Côte d’Azur - Hiver 1992 Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca...

sans couverture

Piégée : Reykjavík noir, la trilogie, tome 1 de Lilja Sigurdardóttir

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
au-dessous du volcan
Un thriller islandais, où on ne tremble pas que de froid tant la tension monte tout au long de 125 courts chapitres. Une plongée dans une Islande ravagée par la crise économique de 2008, qui a entraîné l'effondrement de son...

sans couverture

La femme aux cartes postales de Claude Paiement (Scénario), Jean-Paul Eid (Dessin)

critiqué par Coper - (35 ans)
8 etoiles
Lire sur un air Jazz
1957 : Le lecteur suit la vie de Rose, qui quitte sa Gaspésie natale pour aller réaliser son rêve : devenir chanteuse à Montréal. Elle fait la rencontre de différents jazzmen et intègre un trio qui rencontre le succès, ils...

sans couverture

Légendes du cinéma français de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Les grands noms du cinéma français par la revue Sofilm
La revue Sofilm dresse des portraits partiels des grands noms du cinéma français, soit par la reproduction d'entrevues avec les intéressé-e-s, soit par des articles thématiques sur un pan de leur carrière. Le changement de type de textes et l'aspect...

sans couverture

Les unicellulaires de Jalal Tehrani

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
8 etoiles
Trois duos dans un Iran symbolique
Les pays qui souffrent d’un régime politique autoritaire engendrent des auteurs qui ne peuvent qu’user de la métaphore ou de symboles pour parler de leur réalité. Les dramaturges doivent contourner la censure afin de s’exprimer. Le théâtre offre en plus...

sans couverture

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres de Emil Ferris

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
juste exceptionnel
Attention énooorme coup de coeur c'est splendide, magistral , un nom à retenir Emil Ferris. Ce n'est pas pour rien que ce roman graphique est le coup de ♥ de nombreux libraires. Emil Ferris est sans contexte à découvrir de toute...

sans couverture

Les ruses de l'intelligence : La mètis des Grecs de Marcel Detienne, Jean-Pierre Vernant

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Sur les mythes de l’âge archaïque grec
A travers les poèmes mythologiques l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, la Théogonie d’Hésiode, les chroniques attribuées à Apollodore, la cosmogonie d’Alcman, les ajouts ou commentaires de leurs successeurs Eschyle, Euripide ou Aristophane ces deux savants hellénistes remettent en lumière un aspect...

sans couverture

A la vie à la mort T01: Pierrot-le-fou de Rodolphe (Scénario), Gaël Séjourné (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
Pierrot-le-fou en bédé !
Le gang des tractions avant – puisque tel fut le nom qu’on lui donna – est un groupe de gangsters mené par un certain Pierrot-le-fou. Dit comme cela, on a l’impression d’une aventure un peu romantique… alors qu’en fait, ce...

sans couverture

Les compagnons du livre de Iris Murdoch

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Tranches de vies londoniennes
Iris Murdoch, si elle était un chien, serait un pitbull. Un qui ne lâche plus sa proie sitôt qu’il a refermé ses crocs dessus. Elle est romancière, alors on ne parlera pas de crocs, mais elle ne lâche pas ses...

sans couverture

Contes liquides de Jaime Montestrela

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Voyage en Absurdie…
Le jour du Mardi-Gras, les hommes jouent aux femmes, les femmes aux hommes et les enfants aux adultes… Les Tihotuhop sont végétariens, mais ils font exception en se régalant de piranhas le jour de la cérémonie du Recyclage… À l’approche...

sans couverture

Éloge du gaucher de Jean-Paul Dubois

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
à gauche toute…
Intitulé pompeusement "essai", ce charmant petit livre est en fait un recueil d'histoires, aussi savoureuses les unes que les autres, autour des avantages et des inconvénients à être gaucher. Avec son humour si particulier, Jean-Paul Dubois nous révèle toutes les...

sans couverture

Le Perimetre de Vie de Alexandre Millon

critiqué par Volodka - (38 ans)
8 etoiles
Lé périmètre de vie
Thomas est cloué au sol. Il perd l’hélice de sa vie. Son épouse meurt accidentellement. Il se rencontre, rencontre, se laisse déporter.Il voyage. Intérieur nuit. Extérieur jour. Entre road movie dans un mouchoir et grands espaces du Pélion, en Grèce,...

sans couverture

Denys l'aréopagite et le nom de Dieu de Jean-Paul Mongin, Ghislaine Herbéra (Dessin)

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
7 etoiles
Définir Dieu
Dans un temple abandonné d’Héliopolis, ancienne capitale désertée au profit d’Alexandrie, deux jeunes Grecs, Denys et Apollophane devisent sur la meilleure manière de qualifier Dieu quand une éclipse de lune se produit plongeant tout le pays dans l’obscurité. La stupeur...

sans couverture

Des mots de contrebande : (Aux inconnus qui comme moi...) de Alain Cadéo

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Une pépite pour les amoureux des mots
Si vous suivez mon blog, vous savez sans doute qu'il est un auteur que j'aime beaucoup. Son succès est à mon sens trop confidentiel car l'auteur de "Zoé" et de "Chaque seconde est un murmure" est pour moi l'orfèvre...

sans couverture

Les Druides - Un secret celtique bien gardé de Morgan Brooks

critiqué par Windigo - (36 ans)
9 etoiles
Bon, mais court
Ce petit ouvrage de 159 pages, pour la 2e édition, est excellent, mais j'aurais aimé qu'il soit un peu plus long. Par contre, j'y ai appris quelques informations qui pourraient m'être utile dans le futur. Par exemple que les Celtes...

sans couverture

Le prince mystère de l'Arabie de Christine Ockrent

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Entre obscurantisme et modernité
En 1953, à la mort d’Ibn al-Saoud, fondateur de la dynastie wahhabite, ses nombreux fils devaient se succéder un à un sur le trône, ce qui se produisit six fois jusqu’au règne de Salman ben Abdelaziz, lequel désigna à 82...

sans couverture

Johan et Pirlouit - Intégrale tome 1 de Peyo

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
incroyable intégrale en n&b
Depuis quelques années, Frédéric Niffle nous propose des superbes albums reprenant les planches en noir et blanc des bd relevant du patrimoine franco-belge comme "Comanche", "Thorgal", ou encore "Blake et Mortimer", auquel je n'ai pu résister pour ce dernier. J'avoue que...

sans couverture

L'âge d'or - tome 1 de Roxanne Moreil (Scénario), Cyril Pedrosa (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
"tâche que ce soit un beau conte à conter dans les jardins de l’Oronte ."
C’est certainement l’album le plus attendu de l’année. Après le magnifique " Portugal" et "les équinoxes" -que j’avais moins apprécié-, Cyril Pedrosa nous revient avec un nouveau pavé de près de 220 pages, qui à mon grand regret, n’est qu’un...

sans couverture

Circulus de Marie Rouzin

critiqué par CHALOT - (70 ans)
9 etoiles
un premier roman
Circulus roman de Marie Rouzin 187 pages octobre 2018 Social, féministe  La narratrice raconte sa rencontre avec Andronica et ensuite leur quête commune. Andronica qui a subi les assauts non acceptés d'un homme qui l'accompagnait, a accouché de deux fils dans une roulotte. Très vite , elle...

sans couverture

Le Prince noir de Iris Murdoch

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
Montée inéluctable d’une catastrophe
Londres, XXème siècle. Bradley Pearson est un auteur qui a connu un succès précoce mais sans lendemain. Sans lendemain largement du fait qu’il n’est pas d’une très grande fécondité et qu’il considère comme un acte de gloire de déchirer les...

sans couverture

Le Théâtre de Dieu de France Théoret

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
Dieu dans la vie des femmes
La narratrice, l’alter ego de l’auteure et protagoniste du roman, résume très bien ce qu’elle est : « J’étais une jeune fille soucieuse et triste, bien éduquée. La lassitude intellectuelle et la fatigue physique me broyaient. » Se tracer une...

sans couverture

Les deux vies de Baudouin de Fabien Toulmé

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
9 etoiles
On n'a qu'une vie!
Baudouin, la trentaine, s’ennuie dans sa vie bien rangée de juriste : il s’est confectionné un compteur du nombre de jours avant sa retraite (plus de 6000…). Pas du tout la vie dont il rêvait adolescent (jouer et chanter dans...

sans couverture

Blues pour Mary Jane de Paul Couturiau

critiqué par Lilule - (baalon - 45 ans)
7 etoiles
un privé au grand coeur
A New York, Stan Getz vient de mourir. C'est déjà suffisant pour vous flanquer le bourdon. Or, c'est le moment où, à la Nouvelle-Orléans, Mary Jane débarque dans ma vie. Elle prétend avoir tué un homme. Il mijoterait dans une...

sans couverture

Ils étaient juifs, résistants, communistes de Annette Wieviorka

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
Résister en étant Juif et résistant
Le rythme de vie de l'occupation battait plus vite pour les Juifs et les résistants, inévitablement, que pour le reste de la population française ; aussi les Juifs se préoccupaient-ils de sauver leur peau, craignant un sort dramatique, après s'être...

sans couverture

Un bébé à livrer de Benjamin Renner

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Un excellent livre pour tous les âges !
C’est en 2015 que j’ai rencontré pour la première fois Benjamin Renner. C’était pour moi un jeune auteur de bandes dessinées et j’avais adoré son livre : Le Grand Méchant Renard. Certes, j’avais bien vu auparavant le film « Ernest...

Page 1 de 7 Suivante Fin