Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

La Terre des morts de Jean-Christophe Grangé

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 44 ans)
9 etoiles
Art et horreur
Pour moi la sortie d'un Grangé, c'est comme la sortie d'un Minier, d'un Chattam, d'un Thilliez…. c'est un petit évènement. Littérature "facile" idéale pour l'été, sans prise de tête. Ce Grangé ne m'a pas déçu, j'ai bien aimé suivre les...

sans couverture

Le Poitou mystérieux de Michel Valière

critiqué par Pjb33 - (66 ans)
10 etoiles
Ah ! le merveilleux et le facétieux...
Ce qui est formidable avec les contes, c'est que plus on en lit, plus on redemande, et c'est valable non seulement pour les enfants, mais aussi pour les adultes et personnes âgées, qui regrettent fort les veillées traditionnelles qui existaient...

sans couverture

Fille de joie de Kiyoko Murata

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Education d'une fille de joie
Au début du vingtième siècle, Ichi, quinze ans, est vendue par ses parents au tenancier d’une maison close. A travers ce roman, nous allons la suivre dans sa nouvelle vie. L’auteur s’attache surtout à nous décrire son éducation intellectuelle donnée...

sans couverture

L'âge de raison de Jami Attenberg

critiqué par Alma - (- ans)
5 etoiles
Les tribulations d'une quadragénaire new-yorkaise célibataire
C'est le récit à la première personne des tribulations de la vie d'Angéla, quadragénaire qui a grandi sans devenir adulte et a choisi de ne pas rejoindre la cohorte de celles qui se sont rangées . Elle...

sans couverture

Le petit terroriste de Omar Youssef Souleimane

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
9 etoiles
un Syrien en exil parle
Après quelques livres traduits (comme le beau recueil de poèmes "Loin de Damas", éd, le Temps des Cerises, 2016), Omar Youssef Souleimane nous livre, écrit directement en français, un récit largement autobiographique divisé en cinq parties. Tout d'abord, dans "La...

sans couverture

L'invention des corps de Pierre Ducrozet

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
5 etoiles
chronologie compliquée
L’auteur court d’un fait divers à un autre. Il tisse des liens pas toujours très futés entre toute une série de faits d’actualité. Cela commence au Mexique avec les 43 étudiants assassinés sur ordre du régime. Alvaro, un as de...

sans couverture

Mon autopsie de Jean-Louis Fournier

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
9 etoiles
"C'est vraiment pas marrant d'être mort"
Après avoir raconté ses fils, sa femme, sa fille, son père, sa mère, Jean-Louis Fournier parle de sa dernière rencontre, de la dernière femme de sa vie… ou plutôt de la femme de sa mort. A 80 ans, il a...

sans couverture

Sorti de rien de Irène Frain

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
8 etoiles
Fille de beutjul
"Vous qui venez de nulle part, qui êtes sortie de rien... " Cette phrase, entendue lors d’une cérémonie de remise de prix organisée par une multinationale, est prononcée par un célèbre animateur pour présenter Irène Frain. Une phrase issue de l’article d’une journaliste...

sans couverture

La pipe d'Oppen : Essais, discours, préfaces de Paul Auster

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
Les amitiés astrales.
Avec ce très beau recueil de textes qui évoquent plusieurs figures emblématiques de la littérature, Paul Auster approfondit le firmament de ses influences ainsi que sa conception de l’écriture (prendre un stylo, noircir des pages et des pages au quotidien,...

sans couverture

La secte de l'ombre de Bernard Ferry, James Grippando

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
8 etoiles
Un très bon thriller
Lorsque Beth Wheatley, femme d'un brillant avocat de Seattle qui délaisse sa famille pour son travail, disparaît la police soupçonne d'abord le mari. Mais au même moment sévit un serial-killer qui tue ses victimes par paire et Beth ressemble à...

sans couverture

Shoah de Claude Lanzmann

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Des témoignages essentiels
Ce livre retrace les échanges et témoignages recueillis pour la conception du film-somme de Claude Lanzmann dont le but consiste à comprendre le mécanisme d'extermination des Juifs pendant la Seconde guerre mondiale, à Auschwitz et Treblinka, notamment. Des témoins visuels,...

sans couverture

Décaméron, neuf nouvelles d'amour/Decameron, nove novelle d'amore de Boccace

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
L'amour et ses détours
Boccace a écrit dix contes pendant dix jours, soit cent au total, qui décrivent les entrelacs et avatars que créent l'amour. Ce recueil d'édition bilingue en présente neuf, comme la langue italienne du XIVème siècle, le florentin qui est à...

sans couverture

La conspiration mondiale de William Guy Carr

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
7 etoiles
Théorie du complot
Il s’agit pour les forces occultes agissant depuis la nuit des temps et tout particulièrement depuis la création de la société secrète des Illuminati d’Adam Weishaupt de mettre à bas les monarchies, les religions et les états-nations pour en arriver...

sans couverture

J.-S. Bach - L'oeuvre instrumentale de Gilles Cantagrel

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Illuminant
En continuation de ses livres précédents, Gilles Cantagrel ouvre la page de l'oeuvre instrumentale de Jean-Sébastien Bach. Il le fait en situant le génie de Bach dans la continuité de la musique et dans son entourage contemporain. Pour la première...

sans couverture

L'Opus Dei dans le monde et en France de Philippe Liénard

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
10 etoiles
Oeuvre de Dieu ou sainte mafia?
Comme la Franc-Maçonnerie, les Illuminatis, le Bilderberg, et bien d'autres associations secrètes ou discrètes, l'Opus Dei représente un mystère qui alimente régulièrement les fantasmes et les théories du grand complot. L'auteur de ce livre, qui a nécessité un énorme travail...

sans couverture

Je voudrais que la nuit me prenne de Isabelle Desesquelles

critiqué par Nathavh - (53 ans)
6 etoiles
Je voudrais que la nuit me prenne
C'est Clémence la narratrice, une petite fille de huit ans qui nous raconte ses souvenirs d'enfance, son quotidien. Elle nous parle de ses petits bonheurs, de son père instituteur amoureux des mots et des livres, de sa mère qui...

sans couverture

Sumerki de Dmitry Glukhovsky

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
7 etoiles
Quand le monde des Mayas rencontre Moscou ...
Dmitry Alexeïevitch fait des traductions afin de gagner sa vie. A l’agence, on ne lui propose qu’un texte espagnol, langue qu’il ne maîtrise pas parfaitement, mais le besoin d’argent pressant le pousse à accepter ce travail. Arrivé chez lui, il...

sans couverture

Black Butler, tome 13 de Yana Toboso

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Le majordome frappe à mains nues
Toujours à bord du Campania en train de combattre des hordes de morts-vivants affamés, Ciel et Sebastian arrivent enfin à reconstituer les pièces du puzzle et à comprendre le pourquoi du comment de toute cette histoire. Cela ne signifie pas...

sans couverture

A l'ombre de la mort de Léon-E Halkin

critiqué par Alceste - (57 ans)
9 etoiles
Un prisonnier politique dans les griffes des SS
Voilà une lecture dont on ne sort pas indemne. Certes les témoignages de rescapés des camps nazis ne sont plus rares, mais j’ai découvert que les prisonniers politiques ont eux aussi subi les atrocités que j’associais généralement...

sans couverture

La maison pâle de Luke McCallin

critiqué par Pieronnelle - (un petit hameau quelque part - 70 ans)
10 etoiles
Crépusculaire...
Après" L'homme de Berlin" on retrouve Reinhardt, dans ce second tome «La maison pâle», après qu’il ait été interrogé et torturé par la Gestapo suite à sa première enquête mettant en cause un général de l’armée, revenu en Bosnie croate...

sans couverture

Notre poison quotidien de Marie-Monique Robin

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Bénéfices aux empoisonneurs, risques aux consommateurs
Très vite après-guerre les conséquences sanitaires d’un usage intensif du DDT dans le monde pour combattre les moustiques dont ceux véhiculant le paludisme ont conduit les autorités à s’interroger avant de finir par l’interdire dans l’agriculture. Qu’à cela ne tienne...

sans couverture

Il pleut des étoiles dans notre lit: Cinq poètes du Grand Nord de Collectif

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
10 etoiles
Cinq poètes du Grand Nord
APRÈS LE PREMIER MATIN Après le premier matin je cherche la calme vapeur terrestre du langage Encore et sans cesse j’embrasse la mémoire de réveille-moi ! réveille-moi ! Le soleil et les ailes vibrantes dans la vapeur brune de l’aurore Ton cadeau à mes pensées c’est...

sans couverture

Je sais qui tu es de Yrsa Sigurðardóttir

critiqué par Haas Nigen - (France - 26 ans)
10 etoiles
Un petit bijou mêlant surnaturel et sensibilité
Katrín et Garðar, un jeune couple venu de Reykjavik, arrivent à Hesteyri, un vieux village isolé et abandonné situé au beau milieu de nulle part dans la région des fjords de l'Ouest, afin de rénover une maison et d'en faire...

sans couverture

Flic maison de Dashiell Hammett

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
6 etoiles
Pas toujours original...
Dashiell Hammett considéré comme le maître du roman noir, n'a pourtant écrit que 6 romans. 65 nouvelles constituent une grande partie de son œuvre. Certainement pour gagner sa vie comme beaucoup d'auteurs américains de cette époque qui avaient la possibilité...

sans couverture

A demain, Lorelei de Évelyne Prévôt

critiqué par Flo29 - (46 ans)
1 etoiles
Au secours...
L'idée de départ du livre était plutôt bonne: une histoire d'amour entre une jeune fille française, Elisabeth, et un officier allemand (Helmut) pendant la seconde guerre mondiale. Malheureusement je n'ai pas du tout aimé ce roman, que j'ai trouvé mal...

sans couverture

Le Domaine des oiseaux de Pierre Graas

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
9 etoiles
un manoir en décrépitude
Le vieil homme vit dans son vieux manoir qu'il a intitulé "le domaine des oiseaux". Le parc alentour est retourné à l'état sauvage. Les toitures laissent passer l'eau, quand il pleut. Le vieillard y vit seul, dans les deux seules...

sans couverture

Pêche de Emma Glass

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
un ovni littéraire
C'est un premier roman que j'ai eu la chance de découvrir en avant première grâce aux éditions Flammarion et Babelio que je remercie vivement. Une claque... Quelle écriture, un style particulier. Ça passe ou ça casse je pense. J'étais sous...

sans couverture

Chien-loup de Serge Joncour

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
6 etoiles
Petite déception
Présentation de l'éditeur L'idée de passer tout l'été coupés du monde angoissait Franck mais enchantait Lise, alors Franck avait accepté, un peu à contrecoeur et beaucoup par amour, de louer dans le Lot cette maison absente de toutes les cartes et...

sans couverture

Bénédict de Cécile Ladjali

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
Itinéraire d'une femme libre qui a trouvé son unité
Iranienne par sa mère, Suisse par son père , Benedicte Laudes est alternativement professeur de littérature comparée à Lausanne et Téhéran, portant en elle la culture orientale et la culture occidentale. Si elle s'est arrangée jusqu'à 13 ans d'avoir une...

sans couverture

Suites de Bruno Fern

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Comme à la guerre
Suites, un terme qui a tellement d’acception. Après lecture de cet ouvrage on pourrait penser à des séquelles, les suites de la guerre par exemple. On pourrait aussi penser à la descendance, ceux qui peuplent l’arbre généalogique de l’arrière-grand-père, ceux...

Page 1 de 7 Suivante Fin