Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
410 visites
sans couverture

La France n'a pas dit son dernier mot de Éric Zemmour

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
7 etoiles
Dîners en ville
Après le retentissant succès du « Suicide français », Eric Zemmour pensait naïvement avoir gagné la bataille des idées. Très vite, il comprit qu’il n’en était rien. Bien que battue en brèche, la doxa, la pensée unique ne s’en montra que plus que plus insistante en martelant ses principaux dogmes : la race n’existe pas, mais les racistes existent. Seuls les Blancs sont...

2.
409 visites
sans couverture

Déshumanité de Julien Syrac

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)
10 etoiles
Une analyse lucide, brillante et passionnée, de notre Modernité libérale et libertaire, à la lumière du covid
Ce premier essai de Julien Syrac (pseudonyme d’un jeune écrivain d’une trentaine d’années, romancier, poète et traducteur), qui ambitionne ni plus ni moins que dresser le portrait de notre société contemporaine et de notre « déshumanité » dont la crise du covid (ridicule à tant d’égards mais aussi cruellement révélatrice) a dévoilé le nihilisme abyssal, est né d’une colère, chargée...

3.
301 visites
sans couverture

Mamie dans les orties : Le 20e siècle raconté par nos grands-mères de Marion de Boüard, Héloïse Pierre

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
Une histoire passionnante et originale du féminisme
«  Mamie dans les orties » Le XX ème siècle racontée par nos grands-mères par Héloïse Pierre et Marion de Boüard First Edition 221 pages avril 2021 Un document exceptionnel Le titre ne m'a pas attiré, il a fallu que ma fille Aline me le laisse pour que je le lise. Je me suis plongé dans le livre pour en ressortir intéressé et rassasié ou presque. Les deux auteures, créatrices...

4.
283 visites
sans couverture

Klara et le Soleil de Kazuo Ishiguro

critiqué par Alma - (- ans)
6 etoiles
Un brave petit soldat
Ce roman nous transporte dans un monde où les enfants peuvent acheter une AA , c'est à dire une amie artificielle, androïde dont la fonction est de devenir le jouet, la compagne, la nounou de ces enfants. Klara est une AA que Josie, une petite fille à la santé fragile, choisit dans une vitrine. Et le Soleil (avec une...

5.
269 visites
sans couverture

Leur domaine de Jo Nesbø

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 48 ans)
8 etoiles
Un des meilleurs livres de littérature américaine de Gallmeister…
Sauf que ce n’est pas publié par Gallmeister… et que ce n’est pas de la littérature américaine. Disons-le tout de go, ce roman noir va déconcerter de nombreux lecteurs de Nesbo. Mais j’espère surtout que de nombreux amateurs de littérature américaine vont venir le découvrir. Les deux protagonistes principaux sont deux frères de caractères assez différents mais au lien indéfectible. L’ainé...

6.
241 visites
sans couverture

Tout est pour le mieux dans le pire des mondes de Régis Duffour, Philippe Godard

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Le meilleur est le pire
Davos, tout le monde connait désormais ce petit coin des Grisons suisses qui évoquent immédiatement pour chacun la fortune, la puissance, la domination du monde. Davos qui n’était connu, au début du XX° siècle, que pour son sanatorium est désormais la capitale mondiale de la ploutocratie dominante. Duffour et Godard ont associé leur plume pour donner leur version de ce...

7.
232 visites
sans couverture

Les secrets de Camaret de Michel Courat

critiqué par CHALOT - (73 ans)
7 etoiles
roman policier de détente
« Les secrets de Camaret » roman policier de Michel Courat éditions Alain Bargain 334 pages deuxième trimestre 2021 Une enquête à surprises C'est une collection très connue des bretons et des touristes, le livre coûte 10 €, si vous en prenez deux, le troisième est gratuit. C'est le livre policier pour les vacances qui vous fait découvrir un petit coin du pays et vous donne un peu de...

8.
229 visites
sans couverture

200 citations à mourir de rire de Alvane Marae

critiqué par Bluesky - (35 ans)
10 etoiles
Un livre très drôle !
200 citations à mourir de rire ! Voilà ce que vous trouverez dans cet ouvrage. Ce livre est une compilation de citations marrantes. Fan de citations et proverbes, je me suis laissé tenter par ce livre que j’ai découvert sur Amazon, et je ne le regrette pas. Je cherchais un livre sur des citations humoristiques et celui-ci est parfait. J’adore...

9.
226 visites
sans couverture

La rivière des filles et des mères de Edmée de Xhavée

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
En un courant puissant
Zoya, enseignante, maman de trois enfants, vivant en Belgique dans un couple très banal, comprend vite qu’elle a un arbre généalogique beaucoup moins banal. « J’ai vite su que ma famille n’était pas construite comme tant d’autres » écrit-elle, sa famille est dispersée sur deux continents et elle a des origines diverses tant du point de vue géographique que du...

10.
216 visites
sans couverture

Notre agent en Judée: Une enquête du préfet de Judée de Franco Mimmi

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)
10 etoiles
Relecture des Évangiles
"Notre agent en Judée", de Franco Mimmi (éd. Gallimard, Folio policier) intéressera davantage les lecteurs de romans historiques que ceux de polars, qui peuvent être les mêmes, moi par exemple. Il s’agit d’une reconstitution des derniers mois de la vie de Jésus. Ponce Pilate, le préfet romain, est inquiet : les impôts rentrent mal, les zélotes sont menaçants, l'autorité romaine...

11.
216 visites
sans couverture

Ruralités de Raynal Hortense

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
La poésie est dans le pré
Quel plaisir de retrouver le recueils de Les carnets du dessert de lune après leur migration de Bruxelles en Normandie, sur une île de la Seine là où siège la Maison de la poésie de Normandie qui perpétue la magnifique œuvre de l’amie Jean-Louis Massot. Pour ce premier opus normand, j’ai eu la très grande chance de lire un recueil...

12.
213 visites
sans couverture

Ultramarins de Mariette Navarro

critiqué par Frunny - (PARIS - 56 ans)
9 etoiles
A la dérive !
Mariette Navarro (1980- ) est une dramaturge et romancière française. Depuis 2016, elle est directrice avec Emmanuel Echivard de la collection Grands Fonds des éditions Cheyne. "Ultramarins" (2021) est son premier roman. Une commandante à la tête d'un équipage de 20 marins opère sa nième traversée de l'Atlantique à bord d'une cargo qu'elle connait par coeur,...

13.
207 visites
sans couverture

Le Paris de Claude Sautet de Hélène Rochette

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Une vision chorale, amicale et réaliste de Paris et ses alentours
Claude Sautet apprécie les brasseries, restaurants, conversations conviviales, de table, autour d'un verre ou d'un repas : et si la nature n'est pas trop éloignée, ou à défaut des lieux de travail, de vie collective, cela rend le décor meilleur, plus réaliste. Venu de Montrouge, fils de restaurateur, il assume s'inspirer de son enfance entre Paris et ses environs, dans...

14.
202 visites
sans couverture

Berlin Requiem de Xavier-Marie Bonnot

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 70 ans)
8 etoiles
QUE PEUT L'ARTISTE ?
Que peut un artiste, un intellectuel, une sommité face à la barbarie d’un régime totalitaire ? Xavier-Marie Bonnot tente de répondre à cette question en mêlant dans ce roman des éléments historiques, tels que les relations du chef d’orchestre du Philarmoniker de Berlin Wilhelm Furtwängler avec le régime nazi et ses dignitaires ; et par l’introduction de personnages totalement fictifs,...

15.
198 visites
sans couverture

Nelson - Tome 7 : Tête à claques de Christophe Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)
6 etoiles
TÊTE A... TÊTE AVEC NELSON!
Il fait 50 cm de haut, est de couleur orange, mange tout ce qu’il trouve, et rend la vie de son propriétaire et du chien de celui-ci impossible... Mais ce n’est pas Garfield!.. Il vit dans la crasse, mange très bruyamment tout au long de la journée, ne travaille pas, a une queue en tire-bouchon et des petits sabots aux pieds......

16.
191 visites
sans couverture

Joseph II: catholique anticlérical et réformateur impatient: 1741-1790 de Hervé Hasquin

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)
7 etoiles
Un despote éclairé
Ce livre m’a déçu parce que ce n’est pas une biographie de Joseph II. Mais j’aurais dû m’en douter. L’auteur, Hervé Hasquin, n’est pas vraiment un historien. C’est un docteur en Philosophie et Lettres ; il a été professeur puis recteur de l’Université Libre de Bruxelles et s’est même lancé dans la politique, il a été ministre et parlementaire. Sa spécialité...

17.
189 visites
sans couverture

La chaleur du coeur empêche nos corps de rouiller - Vieillir sans être vieux de Marie de Hennezel

critiqué par Colen8 - (80 ans)
6 etoiles
Le cœur ne vieillit pas
La question du bien vieillir se pose aux jeunes sexagénaires retraités ou en voie de l’être, nombre d’entre eux ayant encore des parents âgés et déjà des petits-enfants. Ils et elles sont à leur corps défendant au cœur de l’intergénérationnel auxquels l’entrée dans la catégorie de rentiers ouvre de multiples voies de reconversion active en étant davantage tournés vers les...

18.
188 visites
sans couverture

Les films de Pier Paolo Pasolini de Martine Boyer, Muriel Tinel

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
10 etoiles
Celui par qui le scandale arrive(ra toujours)
Pier Paolo Pasolini... Un nom qui annonce toute une époque, les années 60 et 70, un certain cinéma, assez radical, brutal parfois, mais aussi poétique et intellectuel. Un des plus grands réalisateurs (il n'aimait pas ce mot, d'ailleurs) italiens, avec Fellini, De Sica, Rossellini, Ferreri... PPP n'était pas que metteur en scène, il était aussi écrivain, poète, dramaturge. Il a...

19.
188 visites
sans couverture

Un monde d'amour de Elizabeth Bowen

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
5 etoiles
Déprime au domaine de Montefort
Au domaine de Montefort, qui a connu des jours meilleurs, en Irlande dans l’entre-deux-guerres, une petite fille, Jane, exhume un jour dans le grenier du manoir du domaine, des lettres d’amour, cachées dans une malle. Cette découverte, en faisant remonter des souvenirs enfouis, va provoquer un certain émoi au sein de la petite communauté de Montefort. Je ne peux pas dire...

20.
187 visites
sans couverture

La solidarité, forme concrète de la fraternité de Jean-François Chalot

critiqué par Jemo - (86 ans)
8 etoiles
Une plongée dans le réel
Dans notre fameuse devise républicaine (Liberté, Égalité, Fraternité) les deux premiers termes ont depuis longtemps occulté le troisième. Il est vrai que l’enthousiasme révolutionnaire de 1791 est vite retombé et qu’il a fallu attendre novembre 1848 pour que soient officialisés les trois principes républicains. La fraternité pose aujourd’hui problème aux néoféministes (la formule est « genrée ») ce qui a...

21.
186 visites
sans couverture

La définition du bonheur de Catherine Cusset

critiqué par Alma - (- ans)
6 etoiles
Variations sur la condition féminine
Contrairement à ce que pourrait laisser entendre le titre de l'ouvrage, LA DEFINITION DU BONHEUR ne propose pas de réflexion philosophique sur le bonheur. Il relate simplement le parcours de deux femmes bien différentes: Clarisse et Eve C'est d'abord, dans les 250 premières pages, rédigées par Clarisse, le récit alterné d'épisodes de leur vie, depuis leur adolescence . L'une, Clarisse,...

22.
185 visites
sans couverture

Rodogune de Pierre Corneille

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
8 etoiles
« Tombe sur moi le ciel, pourvu que je me venge »
Rodogune, fille du roi des Parthes, est promise à l’un des deux fils de Cléopâtre, reine de Syrie, en échange de la paix entre les deux royaumes. Cependant un désir de vengeance, qui prend sa source dans la guerre passée, pousse Cléopâtre à vouloir la mort de la princesse. Et elle espère bien que ses deux fils, Antiochus et Séleucus,...

23.
183 visites
sans couverture

Toutes les histoires d'amour ont été racontées, sauf une de Tonino Benacquista

critiqué par Elko - (Niort - 45 ans)
6 etoiles
Binge watching
Après avoir tout perdu, Léo s’isole et s’abîme dans le visionnage compulsif de feuilletons. D’abord pour s’oublier puis pour vivre par procuration. Les épisodes des différentes séries alternent avec ce qui fut sa vie. Chaque personnage y traîne ses failles et devient un familier. Léo croit y trouver des réponses, et pourquoi pas une vérité. Tonino Benacquista fourmille d’idées et sait...

24.
182 visites
sans couverture

Grandes oeuvres politiques: De Platon à Michel Foucault de Jean-Paul Valette

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Histoire des idées et de leurs auteurs
Seize grands penseurs philosophiques sont présentés, avec leur oeuvre principale, après un exposé synthétique de leur environnement historique, leur biographie et leur bibliographie générale. L'apport essentiel de l'oeuvre principale et les échos avec le reste des écrits de l'auteur sont analysés. Il est montré les liens, pour chacun d'eux avec l'histoire, la sociologie, le droit, notamment. C'est ainsi que sont...

25.
181 visites
sans couverture

Les violents de l'automne de Philippe Georget

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 55 ans)
2 etoiles
Un effort sur le titre !
L'auteur brode une histoire criminelle dans la communauté des rapatriés d'Algérie établis à Perpignan, avec en filigrane, l'ombre de l'OAS, quelque soixante ans après les accords d'Évian. Si l'intrigue se tient, l'histoire est cousue de fil blanc : souvent, le lecteur pourrait aider l'enquêteur dans ses interrogations et l'aiguiller sur la bonne piste (sans parler de la fin improbable -...

26.
178 visites
sans couverture

Orange amère de Ann Patchett

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)
10 etoiles
franny c'est la vie
Précédant le remarquable "La maison des hollandais", "Orange amère" est une saga familiale retraçant le destin d’une famille américaine de la classe moyenne, recomposée à l’envi, où domine la figure de Frances (Franny), partagée entre les liens affectifs conservés avec ses frères et sœurs, dispersés au fil du temps et de leur propre histoire, et l’amour qu’elle voue à ses...

27.
178 visites
sans couverture

Les onze énigmes de Louis XI de Lydwine Scordia

critiqué par Elko - (Niort - 45 ans)
7 etoiles
Derrière la toile
Louis XI apparaît comme un monarque iconoclaste. Son caractère et sa façon de régner tranchent avec ses prédécesseurs. Là où la parole d’un roi doit être rare et mesurée, il se montre bavard et moqueur. Là où la symbolique royale s’affiche dans la représentation, il privilégie le confort vestimentaire et la simplicité des cortèges. Dans une société où l’esprit chevaleresque...

28.
176 visites
sans couverture

L'invention de la Grèce de Patrice Brun

critiqué par Colen8 - (80 ans)
8 etoiles
Loin du modèle prégnant de la démocratie antique
Avant son indépendance conquise en 1830 contre l’Empire ottoman la Grèce n’a pour ainsi dire jamais existé. Le monde contemporain toujours admiratif a projeté ses fantasmes sur l’hellénisme antique de ce qui fut pendant des siècles une culture partagée entre plusieurs grandes cités désunies du bassin de la mer Egée. Leur langue commune a fait rayonner jusqu’à nous des mythes,...

29.
174 visites
sans couverture

Guerres secrètes à l'Élysée de Paul Barril

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Cabinet noir
Les ennuis du capitaine de gendarmerie Barril commencèrent avec la prise d’otages de La Mecque alors qu’il était conseiller « en coups tordus » auprès des services spéciaux saoudiens. Pour déloger les terroristes cachés dans les immenses sous-sols, il pense d’abord les noyer en les remplissant d’eau. Mais comme cela ne fonctionne pas, il finit par les asphyxier au gaz. 1981 est...

30.
172 visites
sans couverture

Schtroumpferies, tome 4 de Peyo

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)
7 etoiles
Schtroumpfe-la et cours !
Ne changeant pas une formule qui fonctionne, ce quatrième volume des Schtroumpferies est donc similaire aux précédents avec une succession de gags d'une page. Les Schtroumpfs mis particulièrement en avant dans cet album sont le Schtroumpf Beta et le Schtroumpf Farceur ce qui est plutôt logique car l'humour, volontaire ou non, est leur spécialité, mais également le Schtroumpf à Lunettes...

Page 1 de 5 Suivante Fin