Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
386 visites
sans couverture

Stèles : La grande famine en Chine, 1958-1961 de Yang Jisheng

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
La Mémoire de ces 36.000.000 de morts de faim est encore interdite en Chine Totalitaire Communiste !
Une œuvre Historique et Mémorielle colossale et fondamentale sur l’effroyable politique du « Grand Bond en avant » qui a engendré, entre 1958 et 1961, en seulement trois années, la mort par la Famine de 36.000.000 de Chinois. Le propre père de Yang Jisheng est mort de faim en 1959. L’auteur était alors âgé de seulement 19 ans et ne comprenait...

2.
336 visites
sans couverture

Les naufragés et les rescapés, quarante ans après Auschwitz de Primo Levi

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
Une réflexion lucide et profonde sur le sentiment de "survivance" !
Dans cet ouvrage composé de réflexions essentielles, Primo Levi nous plonge dans une introspection du sentiment de « survivance », après avoir été victime et témoin d’effroyables actes de barbaries psychologiques et physiques. Quasiment tous les « grands » bourreaux Nazis comme : Adolf Eichmann et Rudolf Hoess essayèrent de se disculper lors de leur procès, en reportant leurs responsabilités sur...

3.
333 visites
sans couverture

Immigration, Intégration : Le langage de vérité de Malika Sorel

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
Assisterons-nous, en ce XXIème siècle, à notre propre changement Civilisationnel ? !
Malika Sorel-Sutter est ingénieur de l’École polytechnique d’Alger, diplômée d’un troisième cycle de gestion de Science-Po, et, est membre du Haut Conseil à l’intégration. Elle est née en France et a passé une quinzaine d’années en Algérie. De part ses origines, son cursus Universitaire et son expérience professionnelle, elle a été amenée à réfléchir et à analyser en profondeur, le sujet...

4.
318 visites
sans couverture

Les aérostats de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Se lit agréablement
Assez esseulée, Ange, étudiante à l’université de Bruxelles, décide de donner des cours de français à un ado des beaux quartiers dont le prénom est Pie. Contre toute attente et sous l’impulsion de sa prof privée, le garçon se met à lire avec fougue des romans assez ardus ou un tantinet dépassés. Une fois de plus, Amélie Nothomb se veut...

5.
286 visites
sans couverture

Le piège Khmer rouge de Laurence Picq

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
Témoignage d'une survivante de l'enfer du génocide cambodgien, perpétré par les Khmers rouges !
Il s’agit dans cet ouvrage de l’unique témoignage d’une survivante Occidentale (en l’occurrence une Française), du Génocide Cambodgien perpétré par les Communistes Khmers Rouges de Pol Pot et de sa clique de Terroristes. De plus, l’auteure est la seule Occidentale survivante à avoir côtoyé les dirigeants Khmers Rouges ; et est donc particulièrement à même de pouvoir analyser ce régime...

6.
277 visites
sans couverture

La Grande Parade. Essai sur la survie de l'utopie socialiste de Jean-François Revel

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
L'Idéologie s'oppose à : l'Intelligence, la Morale, l'Humanité !
Ce formidable Essai publié en 2000, de ce grand Penseur que fût Jean-François Revel, représente un florilège d’analyses concrètes, d’une pertinence rarissime, d’un intérêt intellectuel et moral indispensables pour éveiller les consciences ; voire tenter (si cela est encore possible ? !) de réveiller certaines consciences qui sont encore aujourd’hui, volontairement, sous domination idéologique, à propos des régimes totalitaires et...

7.
268 visites
sans couverture

Le jour où la France tremblera : Terrorisme islamiste : les vrais risques pour l'Hexagone de Stéphane Berthomet, Guillaume Bigot

critiqué par Unvola - (- ans)
8 etoiles
Après le terrorisme Rouge, en France au XXème siècle, voici le terrorisme Vert Au XXIème siècle !
Prenez un spécialiste de la lutte antiterroriste, Stéphane Berthomet, associé à un professeur de géopolitique et d’histoire, Guillaume Bigot, et vous obtenez tous les ingrédients pour concevoir un livre passionnant sur les risques et les éventuels « remèdes », au développement de l’Islamisme radical par le Djihad, en France et en Occident. Un ouvrage concret qui commence par reprendre la chronologie...

8.
263 visites
sans couverture

Yoga de Emmanuel Carrère

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
8 etoiles
Un homme vrai
« J’aimerais être un homme bon, écrit Emmanuel Carrère à la fin de la première partie de Yoga, son nouvel ouvrage, j’aimerais être un homme tourné vers ses semblables, j’aimerais être un homme fiable. Je suis un homme narcissique, instable, encombré par l’obsession d’être un grand écrivain. » C’est, quoi qu’il en soit, avec un récit singulier, sans fard, que...

9.
259 visites
sans couverture

Corée du nord. 9 ans pour fuir l'enfer de Eunsun Kim

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
En ce XXIe siècle : le système totalitaire communiste existe toujours, notamment..., en Corée du Nord !
Eunsun Kim s’est enfuie du régime Totalitaire Communiste de Corée du Nord en 1997, à l’âge de seulement 11 ans, avec sa mère et sa sœur Keumsun. Après un interminable et terrible périple de neuf années, entre la Corée du Nord, la Chine, en passant par la Mongolie, sa mère sa sœur et elle ont enfin fini par découvrir la...

10.
258 visites
sans couverture

Au fond des ténèbres : Un bourreau parle : Franz Stangl, commandant de Treblinka de Gitta Sereny

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
L'unique interview d'un bourreau nazi : Franz Stangl, qui a fait gazer environ 1.000.000 d'innocents !
Gitta Sereny (1921-2012), historienne de l’Holocauste et journaliste Britannique a eu l’opportunité, en 1971, d’interviewer Franz Stangl, un bourreau Nazi. En l’occurrence, il ne s’agit pas de n’importe quel bourreau Nazi ou d’un « simple » tortionnaire, mais d’un homme qui a dirigé plusieurs Camps (ou Centres) d’extermination. Cela faisait plusieurs années que j’attendais avec une grande impatience, cette réédition de...

11.
251 visites
sans couverture

Un jour viendra couleur d'orange de Grégoire Delacourt

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
Humanité et empathie
Attention, c'est un petit bijou d'émotion et d'empathie que nous propose Grégoire Delacourt. Un roman qui m'a bouleversée à plusieurs reprises. C'est un roman social qui démarre avec les manifestations des gilets jaunes et qui suit leur combat. J'étais sceptique au départ sur la thématique, grosse erreur, vraiment lisez ce très beau roman car il permet de comprendre leur colère. Comment...

12.
236 visites
sans couverture

L'Ivrogne et la marchande de fleurs. Autopsie d'un meurtre de masse 1937-1938 de Nicolas Werth

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
La Grande Terreur : un Crime de masse contre l'Humanité..., indicible !
Dans ce passionnant ouvrage, l’historien du Communisme (Bolchevisme), Nicolas Werth, décortique la monstrueuse machine exterminatrice que fut l’effroyable : Grande Terreur ou « Iejovschina » (du nom de Nikolaï Iejov, Commissaire du peuple à l’Intérieur et chef de la Police Politique Soviétique : le N.K.V.D.). En effet, il s’agit du plus grand massacre perpétré par un Etat contre SON PROPRE...

13.
234 visites
sans couverture

La guerre de la Vendée et le système de dépopulation de Gracchus Babeuf

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
Un génocide contre la Vendée dans notre Révolution française !
Dans son avant-propos sur ce passionnant ouvrage de Gracchus Babeuf, Reynald Secher démontre que le Crime de masse Vendéen de 1793 – 1794 est en réalité un véritable Génocide. Car en effet, il en comporte toutes les caractéristiques suivant la définition de Rafaël Lemkin (l' »inventeur » du concept-terme : Génocide en 1945 pour qualifier le monstrueux Crime contre l’Humanité...

14.
232 visites
sans couverture

La position de schuss de Loris Bardi

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Le virage de la cinquantaine
« Lui nous parla de l’articulation des âges de la vie et des intervalles qu’il considérait être les étapes transitoires fondamentales pour passer d’un état de vie à un autre. Pour lui, tout se situait dans ces intervalles, dans le balancement des cycles ». Lui, un artiste chinois explique à Thomas le chirurgien orthopédiste ce qu’est pour lui une articulation....

15.
228 visites
sans couverture

La guerre au nom de l'humanité - Tuer ou laisser mourir de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
Une très profonde réflexion sur le complexe sujet de l'"intervention humanitaire" !
Voici un livre que je relis pour la deuxième fois en moins d’un an, tellement il est passionnant et dense en réflexions. En effet, ce sujet fondamental de l' »intervention humanitaire » est extrêmement bien traité par cet auteur, de manière complète et approfondie à la fois. Il utilise dans cet ouvrage un nombre considérable de thèses d’auteurs qui lui...

16.
215 visites
sans couverture

La république du bonheur de Ito Ogawa

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Famille recomposée
Hatoko, Poppo pour ses amis, a repris, comme nous le savons depuis le précédent ouvrage, les activités de la librairie Tsubaki, notamment celle d’écrivain public. Dans ce nouvel opus, elle raconte sa nouvelle vie, elle a épousé Mitsurô le tenancier du café et en même temps le père de QP, Haru, une fillette de sept ans qui a été admise...

17.
211 visites
sans couverture

Terrorisme et Communisme. L’anti-Kautsky de Léon Trotsky

critiqué par Unvola - (- ans)
1 etoiles
Avec ce texte, dès 1920, Trotski s'auto-démythifiait !
Dans cet ouvrage Léon Trotski répond à son détracteur Marxiste : Karl Kautsky. Ce livre de Trotski est, selon moi, le plus important de ses écrits pour au moins deux grandes raisons : 1 / Il l’a écrit en 1920, en pleine Guerre Civile. Guerre Civile essentiellement provoquée, d’une part, par l’infâme politique du Communisme de Guerre (réquisitions forcées des récoltes...

18.
199 visites
sans couverture

Kronstadt 1921 : Prolétariat contre dictature communiste de Alexandre Skirda

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
Kronstadt : l'un des massacres de masse du régime totalitaire soviétique, ordonné par Lénine et exécuté par Trotski !
Alexandre Skirda né en 1942 de parents Russes (réfugiés de la Guerre Civile en Russie entre 1918 et 1920), est un historien et essayiste, spécialiste du mouvement Révolutionnaire Russe. Dans ce très important ouvrage, il retrace, grâce à : de nombreux témoignages de contemporains de la période Léniniste ; des Archives récentes exhumées depuis la fin de l’U.R.S.S. en 1991...

19.
197 visites
sans couverture

Le printemps des enfants perdus de Béatrice Égémar

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)
7 etoiles
Plongée dans un scandale du SVIIIème siècle
Dans le Paris du XVIIIème siècle des enfants disparaissent. Initialement, c'est sur demande du chef de la police que des enfants sont arrêtés, pour les envoyer peupler les colonies mais aussi pour réduire la mendicité qui est condamnée à cette époque. L'héroïne principale, Manon, est vendeuse de parfum et, comme cela est de mise à l'époque, elle vend ce qu'elle fabrique. C'est...

20.
196 visites
sans couverture

Lénine de Robert Service

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
L'inventeur du Totalitarisme et du Communisme !
Robert Service enseignant à l’université d’Oxford, publie en France le deuxième tome d’une trilogie. Le premier tome, « Trotski », fut édité en France en 2011 ; et celui-ci fut publié en 2000 en Grande-Bretagne et seulement cette année, en 2012 en France ; en attendant donc le troisième volume consacré à Staline. Pour cette trilogie, Robert Service a largement pu...

21.
194 visites
sans couverture

La Grande Terreur en URSS 1937-1938 de Tomasz Kizny

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
Effroyable, au-delà de l'horreur ! Un ouvrage ESSENTIEL de photos et de témoignages pour notre Mémoire Universelle !
(page 175) : « Si, pendant cette opération, on fusille mille personnes de plus que prévu, il n’y aura rien de grave ». (Nikolaï Iejov s’adressant aux chefs de région du NKVD pendant la conférence opérationnelle à la veille du déclenchement de la Grande Terreur. Moscou, le 16 juillet 1937). Tomasz Kizny avait déjà publié un ouvrage de photographies sur les camps...

22.
185 visites
sans couverture

Spirou chez les Soviets de Fred Neidhardt (Scénario), Fabrice Tarrin (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Enfin, un "Spirou et Fantasio" réussi !!
Cela fait des années que j'ai cessé d'acheter et de lire les albums de la série mère, vu la médiocrité des dessins lorsque je parcourais ces opus en librairie. Quant aux aventures de "Spirou & Fantasio vu par....", je les ai tous revendus car contrairement aux albums dessinés par Franquin, je ne les avais pas relus depuis leur achat. Je...

23.
184 visites
sans couverture

A propos de Pre de Daniel Charneux

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
A l'ombre d'un champion
Cette lecture m’a rappelé ma première participation à des forums littéraires sur la Toile, je me souviens particulièrement de ce site Internet, désormais historique, sur lequel j’ai rencontré Daniel Charneux et des forums qu’il partageait avec quelques autres marathoniens pour évoquer leurs courses, leur préparation, leurs entraînements, leurs plus ou moins gros bobos et aussi bien évidemment leurs lectures. Je...

24.
182 visites
sans couverture

La race des orphelins de Oscar Lalo

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
Une pépite , à découvrir d'urgence !
Hildegard Müller, 76 ans. Elle devait être la gloire de l'humanité, elle en est la lie. Elle nous propose un journal, son journal , mais ce n'est pas elle qui l'a écrit, elle a engagé un scribe, un traducteur à qui elle raconte sa vie pour essayer de comprendre ce qui ne peut l'être. En français en plus c'est très...

25.
180 visites
sans couverture

Paris lockdown de Fred di Girolamo

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
10 etoiles
Paris confiné en noir et blanc
Paris confiné est vidée mais reste belle. La fondation Abbé Pierre a voulu rendre hommage aux invisibles fragilisés par le confinement et celles et ceux qui aident la population à vivre. Ce livre finance en partie ce projet, en mettant en lumière une ville inhabituelle, devenue une sorte de théâtre hors représentation, à ciel ouvert. Le choix du noir et...

26.
179 visites
sans couverture

La Philosophie politique aujourd'hui. Idées, débats, enjeux de Christian Delacampagne

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)
10 etoiles
Formidable parcours historique dans la philosophie politique
Le philosophe a un projet (p.13): "montrer en quoi les débats politiques d'aujourd'hui s'enracinent dans une longue histoire philosophique qui, en, retour, contribue à les clarifier". Pour ce faire, il définit neuf débats qu'il éclaire au cours des 11 chapitres du livre autour des grands principes suivants: tolérance, séparation des pouvoirs, liberté, égalité, justice, réduction des inégalités, démocratie, capitalisme, Etat-Nation,...

27.
175 visites
sans couverture

C'est une chose sérieuse que d'être parmi les hommes de Leslie Allan Murray

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)
8 etoiles
Une poésie très descriptive, mais profondément subjective, qui devient émouvante quand elle se confronte à la mort et à la religion
Curieusement, le poète australien Les Murray, qui semble très connu et même célébré dans le monde anglo-saxon, n'avait jamais été traduit en français. Cette anthologie de poèmes choisis, présentés et traduits par Daniel Tammet, comble en partie cette lacune en offrant au lecteur une perspective sur quatre décennies d'écriture, de 1965 (The Ilex tree) à 2006 (The biplane houses). Néanmoins,...

28.
170 visites
sans couverture

New York Cannibals de Jerome Charyn, François Boucq (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
10 etoiles
Une suite très réussie
J'ai hésité un moment avant d'acheter, non pas l'album en tant que tel, mais cette version proposée par les éditions du Lombard, une version grand format , noir et blanc ou plutôt en bichromie. Et j'avoue ne pas avoir été déçu. Je ne dirai qu'un seul mot après la lecture de cet opus: Sublime !. Avant de me lancer dans la lecture...

29.
165 visites
sans couverture

Monsieur Minus de Laurent Graff

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Ainsi va le monde
Certains croient qu’il est facile, agréable et confortable d’être riche, ils feraient bien de lire ce roman de Laurent Graff qui raconte l’histoire d’un héritier de la plus grosse fortune de France qui ne sait pas comment échapper à cette calamité. Il refuse tous les honneurs, corvées, responsabilités et autres contraintes que lui imposent son statut d’héritier et les fonctions...

30.
164 visites
sans couverture

Oeuvres complètes, tome 5: L'archipel du Goulag tome 2 de Alexandre Soljenitsyne

critiqué par Unvola - (- ans)
10 etoiles
227 témoignages, plus celui d'Alexandre Soljénitsyne, essentiels, pour notre Mémoire Universelle !
Dans ce deuxième volume de « L’Archipel du Goulag », Alexandre Soljénitsyne, par son témoignage et ceux de 227 prisonniers, nous présente l’immensité du Goulag, composé par sa foultitude de camps de concentration, de travaux forcés et de « rééducation ». Il décrit également le fonctionnement et les « relations » à l’intérieur des camps, entre les prisonniers et les...

Page 1 de 5 Suivante Fin