Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
339 visites
sans couverture

Michaël, chien de cirque de Jack London

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 35 ans)
5 etoiles
La cause animale
Dag Daughtry en est convaincu quand il découvre Michaël, un beau terrier irlandais, il va lui rapporter de l'or ! Et le voilà sitôt embarqué sur son navire dont la traversée promet quelques péripéties. De San Francisco à New York, on suit les épreuves circassiennes de ce chien doué, qui attire toutes les convoitises. Jack London a toujours été catégorisé...

2.
315 visites
sans couverture

Prolégomènes de Bêtise Quantique de Dr Lichic, JiCé Ditróy (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Pataphysique et surréalisme
« Contrairement à la connerie qui n’est que le cul de sac de l’intelligence, la Bêtise ouvre au chercheur d’innombrables pistes de réflexion, jusqu’aux confins de la pensée cartésienne et même au-delà ». Afin de démonter ce postulat, le peintre JiCé Ditroy et le l’auteur Dr Lichic ont réuni leur talent respectif comme l’a fait avant eux Linda Klieger Stillman...

3.
276 visites
sans couverture

La médecine sans compter de Olivier Kourilsky

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
plus qu'une autobiographie, un hymne à la vocation
«  La médecine sans compter » livre d'Olivier Kourilsky 250 pages janvier 2019 Editions Glyphe « Le feu brûle toujours »....C'est l'idéal qui se s'éteint pas La vocation commence très tôt chez l'auteur de ce livre, professeur hospitalier, spécialiste, à la retraite aujourd'hui, Il veut être médecin , il le sera. Comme il l'explique sans détour, son identité et le soutien de son père professeur hospitalier connu et reconnu...

4.
272 visites
sans couverture

Oxymores subit(e)s de Marc Menu

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Micofictions
Pour fêter l’entrée dans sa deuxième décennie, Cactus inébranlable éditions a, entre autres initiatives, créé une nouvelle collection, Microcactus, destinée à publier des recueils de textes courts. Des ouvrages au format poche qui comportent environ deux cents textes très courts, peut-être un peu moins, des textes que personnellement je situerais entre l’aphorisme et la courte nouvelle. Un autre mode d’expression...

5.
263 visites
sans couverture

Le parfum des fleurs la nuit de Leïla Slimani

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Réflexions métaphysiques à Venise
L'auteure aime se retrouver seule pour écrire, s'isoler pour se concentrer ; et il s'avère que Venise, dans ses quartiers calmes, le lui permet à merveille. Cette ville la place dans la représentation de la condition humaine, soit une idée d'éphémère avec l'idée de disparition, d'engloutissement, tout en étant entouré-e d'une grande beauté, de liens entre périodes historiques, de transmissions...

6.
260 visites
sans couverture

Les Fugitives. Partir ou mourir en Arabie saoudite de Hélène Coutard

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
un roman qui dépeint une triste réalité
« Les fugitives Partir ou mourir en Arabie Saoudite » livre enquête d'Hélène Coutard éditions du Seuil 235 pages février 2021 Un roman qui n'est pas de la fiction C'est une enquête qui se lit comme un roman, l'auteure s'intéresse à l'histoire de ces femmes qui fuient leur famille, leur pays mais surtout ce carcan ultra réactionnaire qui les transforme en esclaves . Ce pays, l'Arabie Saoudite qui a pignon...

7.
257 visites
sans couverture

La théorie du parapluie de Ralph Vendôme

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
Entre deux âges
Né à Beyrouth, résidant à Bruxelles depuis de longues années, Ralph Vendôme m’a fait découvrir avec ce recueil de nouvelles, Le Scalde, un éditeur que je ne connaissais pas encore. Ce premier recueil comporte une quinzaine de nouvelles relativement courtes qui mettent en scène des personnages ayant une expérience déjà conséquente de la vie ou au contraire des jeunes moins...

8.
253 visites
sans couverture

La Maison du Belge de Isabelle Bielecki

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
L'amour chez les seniors
Dans ce troisième tome d’une trilogie qui comporte « Les mots de Russie », évoquant les origines russes de son père, et « Les tulipes du Japon », racontant l’époque où elle travaillait dans une société nippone, Isabelle Bielecki raconte la vie d’Elisabeth, une femme qui lui ressemble étrangement, quand elle est tombée amoureuse d’un homme riche exerçant de nombreux...

9.
248 visites
sans couverture

En deux coups les gros de Patrick Boutin

critiqué par Herculine Zabulon - (- ans)
8 etoiles
A la foreuse
Divertissants, ces récits? Peut-on d'ailleurs parler de récits? Ce sont plutôt des foreuses qui s'attaquent à la grisaille de nos vies et de nos maux-mots. Les vernis et les plombs pètent, les gangues éclatent. Restent des bizarres béances. Te penche pas trop, ou c'est la chute. Un vertige qui révèle au moins deux bijoux noirs : "Verres solitaires" et "Mentir...

10.
238 visites
sans couverture

Sa dernière chance de Armel Job

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Entre Liège et Verviers, son coeur balance
Elise, 39 ans, est célibataire. Elle habite depuis déjà longtemps chez sa sœur Marie-Rose, doctoresse à l’hôpital Saint-Jean à Verviers. Le beau-frère d’Elise est patron d’une agence immobilière. Le couple a quatre enfants ados ou pré-ados. C’est surtout la tantine qui s’occupe d’eux, et du ménage. En échange, elle est nourrie, logée, blanchie et peut, comme elle le veut, plonger...

11.
234 visites
sans couverture

Amabilia - tome 3 de Candice Solère (Scénario), E. T. Raven (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Un dessin élégant au service de l'érotisme
Troisième intégrale pour cette série érotique qui possède deux atouts de taille dans le monde des bandes dessinées pour adultes. D'une part un dessin d'une élégance que je n'ai pas retrouvé ailleurs, et d'autre part un scénario inspiré, ce qui est assez rare dans ce domaine. Nous retrouvons ici notre couple, Simon et Iris, mais séparément,leur mariage n'ayant pas résisté aux assauts...

12.
230 visites
sans couverture

L'économie de la vie: Se préparer à ce qui vient de Jacques Attali

critiqué par Colen8 - (79 ans)
7 etoiles
Réparer le monde ?
Un fiasco quasi mondial des dirigeants politiques assistés de leurs conseillers scientifiques a marqué la gestion de la pandémie Covid-19 à ses débuts. Tous ou presque, par ignorance ou scepticisme, par impréparation ou sidération ont été contraints de mettre à l’arrêt brutal une partie de l’économie. Absences de concertation entre les pays, de moyens de prévention des contaminations galopantes, de...

13.
230 visites
sans couverture

Vivre dans la Russie de Lénine de Jean-Jacques Marie

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
une étude sociologique et historique passionnante
«  Vivre dans la Russie de Lénine » livre de Jean Jacques Marie 374 pages mars 2020 Editions Vendémiaire Seule la vérité est révolutionnaire disait Gramsci Jean Jacques Marie n'arrête pas. A 84 ans il continue à étudier les archives, à étudier et à écrire, chapeau l'artiste ! Il peut tenir aussi des conférences. Comment fait-il ? Ce qui est certain c'est que chaque livre qu'il sort constitue un événement. Celui-ci, étonnant...

14.
221 visites
sans couverture

L'État entrepreneur: Pour en finir avec l'opposition public privé de Mariana Mazzucato

critiqué par Colen8 - (79 ans)
6 etoiles
Démythifier le libéralisme économique
La recette est simple : une ambition visionnaire, un financement généreux de la recherche fondamentale dans une multitude d’universités et de laboratoires travaillant en synergie, un encouragement à l’essaimage des chercheurs ou aux projets d’entrepreneurs désireux de se lancer dans des start-ups innovantes, l’octroi d’un maximum de contrats publics pour aborder les périlleuses étapes de la recherche appliquée, une aide...

15.
221 visites
sans couverture

Maharadchat - C'est tellement d'amour ! de Wilfrid Lupano (Scénario), Relom (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
10 etoiles
Quel album !!!
Jacques Berdemol dirige son entreprise de nourriture pour chat mais il sent bien que plus rien ne fonctionnera. Dès lors, il envisage une sortie qui, à défaut d’être élégante, lui offrirait les moyens de continuer à vivre décemment, enfin, luxueusement même… Est-il au bout du rouleau, en plein burn out ou tout simplement a-t-il atteint le stade ultime du cynisme...

16.
219 visites
sans couverture

Blaireau se cache de Tony Hillerman

critiqué par Tistou - (64 ans)
8 etoiles
14ème opus Tony Hillerman en pays navajo
Tony Hillerman est un auteur de polar ethnique, centré sur les Navajos et les Hopis (Sud-Ouest des USA, entre Nouveau-Mexique et Arizona), qui, entre 1970 et 2006 a publié 18 ouvrages qui constitue un tout, une suite, avec pour protagonistes principaux Joe Leaphorn, puis Jim Chee, tous deux de la Police Tribale Navajo. Les trois premiers ouvrages constituent la trilogie Joe...

17.
218 visites
sans couverture

Station Metropolis, Direction Corsucant - Ville, Science-Fiction et Sciences Sociales de Alain Musset

critiqué par Jipiconvivio - (72 ans)
7 etoiles
Mettez-moi de l'ordre dans ce bordel !
Cet ultimatum du Général de Gaulle survolant dans les années soixante en hélicoptère une région Parisienne en pleine urbanisation n'était-il pas pratiquement dès son origine sans devenir ? Ovide ne supportant plus Rome condamnait déjà sans le savoir la future conception de Nanterre que la virtuelle Coruscant allait réduire en son temps au rang d'atome par son gigantisme. La cité des 4000...

18.
216 visites
sans couverture

Ne chatouille pas l'ours ! de Ana Larrañaga (Scénario), Sam Taplin (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 62 ans)
10 etoiles
On caresse un animal et on entend le son de sa voix
Voilà un ouvrage dans le prolongement heureux de certains autres du même éditeur où il s’agit, pour l’enfant, de caresser une partie du corps d’un animal afin d’entendre un cri de la part de ce dernier. On capte donc successivement le son de la voix de l’ours, du loup, de l’aigle, de l’élan, puis des quatre réunis. Les illustrations couvrent...

19.
215 visites
sans couverture

L'hiver de Solveig de Reine Andrieu

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)
8 etoiles
Intrigue, dilemmes, aléas, durant la guerre 39-45 et conséquences
Une petite fille de huit ans est retrouvée, totalement amnésique, au centre d'un village. Un policier, sensibilisé par sa situation, va tout faire pour reconstituer l'histoire de cette petite fille. Le récit nous plonge dans la période trouble de l'occupation et des dilemmes moraux des protagonistes. Au lire de la quatrième de couverture, je craignais que cela s'oriente un peu trop dans le...

20.
214 visites
sans couverture

La dame du cirque de Guy Des Cars

critiqué par Eoliah - (70 ans)
6 etoiles
Le cirque
Voilà un roman situé dans les années 30. A Vienne Michaëla la fille d'un baron, accepte la proposition du directeur de cirque d'intégrer la vie nomade pour devenir la plus extraordinaire des amazones. Commence alors un entrainement épuisant, doublé de l'hostilité des enfants de la balle. Un accident interrompt sa brève carrière.... Mariés, cet homme bien plus âgé organise, à grand...

21.
213 visites
sans couverture

Le carnaval - Ma petite collection J'habille mes amies de Fiona Watt, Lizzie Mackay (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 62 ans)
9 etoiles
Habille-moi pour carnaval
Mises en scène sur une simple page, ces filles sont présentées par un texte descriptif d’une vingtaine de mots. Les près de 300 autocollants seront placés par douzaine sur chacun des vingt-cinq personnages. Un minimum d’attention et de compréhension en lecture est conseillé afin de bien placer les parties à coller. Ces derniers ont un prénom et ils peuvent renvoyer...

22.
206 visites
sans couverture

Son carnet rouge de Tatiana de Rosnay

critiqué par Malic - (79 ans)
8 etoiles
Onze nuances d'infidélité masculine
C’est le premier livre que je lis de cet auteur bestsellerisé pour « Elle s’appelait Sarah. « Son Carnet rouge » réunit onze nouvelles courtes autour du thème de l’infidélité masculine. Des femmes, pas toujours innocentes elles-mêmes, découvrent, ou parfois s’imaginent, qu’elles sont trompées. Ces histoires sont on ne peut plus inscrites dans notre époque, aussi bien par le langage...

23.
206 visites
sans couverture

Sommes-nous submergés ? : Epidémie, migrations, remplacement de Hervé Le Bras

critiqué par Colen8 - (79 ans)
7 etoiles
Regard alternatif
La réponse est non ! L’analyse des données géographiques apporte une grille de lecture venant contredire certaines idées reçues sur deux phénomènes indépendants : la soudaine pandémie Covid-19 dont les conséquences sont encore très provisoires et l’immigration permanente. La recherche des vulnérabilités face à la pandémie pendant la première vague a fourni une référence pour suivre l’évolution sanitaire de la...

24.
203 visites
sans couverture

Afrika Korps T2. Crusader de Olivier Speltens

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
7 etoiles
«La guerre a ceci d’étrange, c’est qu’une fois la bataille achevée les uniformes n’ont plus beaucoup d’importance…».
Novembre 1941, Libye, loin des théâtres d’opérations européens (Angleterre et Russie), et après l’Opération «Battleaxe», l’été a été très calme sur le front africain de la Deuxième Guerre Mondiale. Les deux belligérants campent sur leurs positions et en profitent pour se renforcer. Ce calme plat est toutefois trompeur, Erwin «Le Renard du Désert» ROMMEL (1891 - 1944), l’emblématique Maréchal allemand qui...

25.
200 visites
sans couverture

La danse de la vie - De la cellule à l'être humain: De la cellule à l'être humain de Roger Highfield, Magdalena Zernicka-Goetz

critiqué par Colen8 - (79 ans)
10 etoiles
Le ballet enchanté des cellules embryonnaires
L’observation filmée des cellules mises en couleurs durant les heures qui suivent la fécondation d’un ovule a confirmé les découvertes longtemps controversées de cette chercheuse passionnée(1). Une rupture de la symétrie originelle(2) au point précis de la pénétration du spermatozoïde déclenche le signal de division de la cellule. Celui-ci commande la production parallèle et différenciée des tissus de l’embryon précoce...

26.
198 visites
sans couverture

L'essentiel du droit pénal de l'Union européenne de Éliette Rubi-Cavagna

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
L'Europe pénale, des libertés et de la sécurité
Les Communautés européennes ne détenaient pas compétence en matière pénale, et ce n'est pas le domaine premier d'intervention de l'Union européenne, et pourtant le droit qui en est issu concerne de plus en plus la protection des libertés fondamentales, la coopération policière et judiciaire et des garanties pénales. Dans un premier temps, en creux, le droit d'application directe des Communautés...

27.
198 visites
sans couverture

Où est mon lapin ? de Fiona Watt

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 62 ans)
8 etoiles
On peut toucher !
Il s’agit d’un ouvrage destiné aux plus jeunes lecteurs afin de les sensibiliser au toucher, les qualités de certains espaces variant d’une page à l’autre. Ainsi, parmi les six motifs, on trouve par exemple l’idée de rugueux, pelucheux ou fripé. Ce sont les parties diverses du corps du lapin qui portent ces propriétés : queue, pattes, pelage, yeux, nez,...

28.
197 visites
sans couverture

Construis tes aliens avec des autocollants de Simon Tudhope, Gong studios (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 62 ans)
8 etoiles
Alien fais-moi peur
Il s’agit ici de mettre, sur chacun des onze personnages, une quinzaine d’autocollants. Ces aliens sont tous sortis d’une imagination fertile et leur couleur renvoie quelque peu au pop-art. Ils ont généralement un côté effrayant avec pour une idée de base un humain, un animal o une machine. Présentés sur une double-page, ces êtres sont accompagnés d’un texte descriptif d’une...

29.
196 visites
sans couverture

Le chant du coucou de Frances Hardinge

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 65 ans)
8 etoiles
Une bonne surprise !
Dans l’Angleterre des années 20, Triss, onze ans, se réveille après une noyade qu’elle a complètement oubliée, ainsi que la journée précédente – et beaucoup d’autres choses, au point de ne plus se rappeler où est sa chambre ; sa sœur Pen, 9 ans, a peur d’elle, … « Elle fait semblant. Vous voyez pas ? Tout est faux ! Personne...

30.
196 visites
sans couverture

Seven Deadly Sins, tome 1 de Nakaba Suzuki

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)
7 etoiles
Le tavernier, la princesse et le chef de la brigade des épluchures
Le royaume de Lionnes, sur l'île de Britannia est tombé sous la coupe des chevaliers sacrés à la suite d'un coup d'état. La princesse Elizabeth décide alors de partir à la recherche des Seven Deadly Sins, une bande de mercenaires hors-la-loi dont la puissance légendaire permettrait sûrement de contrer les plans des chevaliers mais qui ont disparu sans laisser de...

Page 1 de 5 Suivante Fin