Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
475 visites
sans couverture

Born to run de Bruce Springsteen

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
10 etoiles
En fait, je ne voulais pas «rencontrer les Beatles», je voulais ÊTRE les Beatles.
Bon disons-le tout de suite, il est impossible de résumer un livre de plus de 700 pages, - surtout quand c'est l'autobiographie d’un «monstre», que dis-je d’un «monument» du Rock -, en quelques lignes… D’autant plus que je sais que ce site compte beaucoup de grands fans du «Boss», - dont modestement, moi même, je dois avouer -, et donc...

2.
342 visites
sans couverture

Webmarketing - Définir, mettre en pratique et optimiser sa stratégie 2.0 de Jérémie Dupuis, Guillaume Eouzan, Charlotte Michalon

critiqué par Gauthier Emmanuel - (Paris - 27 ans)
7 etoiles
Webmarketing - Définir, mettre en pratique et optimiser sa stratégie digitale.
Webmarketing (Définir, mettre en pratique et optimiser sa stratégie digitale) est un ouvrage de référence qui répond à plusieurs problématiques. - Comment adapter sa stratégie marketing au web ? - Comment utiliser les différents canaux d'acquisitions afin d'améliorer sa e-visibilité ? - Comment faire venir de manière organique les internautes sur son site et les transformer en cyberconsommateurs actifs ? Ce livre, qui peut...

3.
249 visites
sans couverture

Reines de sang - Catherine de Médicis, la Reine maudite T01 de Arnaud Delalande (Scénario), Simona Mogavino (Scénario), Carlos Gomez (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Après Aliénor d'Aquitaine, voici Catherine de Médicis !
Il y a quelques petites années quand j’avais entendu parler pour la première fois de la collection Les reines de sang, je m’étais fait deux réflexions. D’une part, je me réjouissais d’une telle idée étant passionné d’histoire et de bande dessinée. J’étais donc prêt à lire tous les albums, à découvrir toutes les reines qui feraient l’objet d’une histoire… Grand...

4.
232 visites
sans couverture

Blake & Mortimer - tome 25 - La vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong de Yves Sente, Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Un très bel album
Après le très décevant « testament de William S », Yves Sente revient en force avec « la vallée des immortels », premier volume d’un diptyque qui se conclura fin 2019. Tout d’abord, il faut souligner la qualité graphique de cet album, avec deux dessinateurs que je découvre avec cet album, Teun Bererik et Peter Van Dongen qui nous offrent des...

5.
230 visites
sans couverture

De l'art des fous à l'art psychopathologique : La collection Sainte-Anne de Auteur inconnu

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
8 etoiles
Maladie psychique et créativité
De l'art des fous à l'art psychopathologique Editions d'art Somogy Cet album consacré à " l'art psychopathologique" est tiré de la collection de l'hôpital Saint-Anne qui a reçu l'appellation de " Musée de France" en 2016. Ce livre sert de complément à une exposition qui se tient en ce moment au sein de cet hôpital ( du...

6.
219 visites
sans couverture

C3RV34U. Catalogue de l'expo neuroludique de la Cité des Sciences et de l'Industrie de Collectif

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Vraie merveille
Voir, se mouvoir sont des fonctions élémentaires du cerveau communes au règne animal. Le propre de l’homme commence à se manifester dans son énorme capacité à apprendre doublée du sens des quantités déjà présents chez le nouveau-né. La scolarité, en particulier la lecture, l’écriture, la grammaire, le calcul renforcent ces aptitudes qui conduiront à la prise de décision après la...

7.
218 visites
sans couverture

Yves Saint Laurent - Le soleil et les ombres de Lynda Maache, Bertrand Meyer-Stabley

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Le prince de la mode
Il y a dix ans déjà, une étoile s’éteignait dans le ciel de l’élégance, le Prince de la mode, Yves Saint Laurent, décédait le 1° juin 2008. A l’occasion de cet anniversaire, Bertrand Meyer-Stabley et Lynda Maache, à travers une biographie très documentée, font revivre l’espace d’une lecture ce prince de l’ombre qui mit si bien les femmes dans la...

8.
214 visites
sans couverture

Un hosanna sans fin de Jean d' Ormesson

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Ultime roman de Jean d'Ormesson
Jamais livre de Jean d'Ormesson n'est sorti sans un tel battage médiatique. Des hebdomadaires à la radio, en passant par des émissions télé comme "la grande librairie", personne ne pouvait passer à travers de cet "Hosanna sans fin" du regretté Jean d'Ormesson, qui pour une fois n'a pas emprunté le titre de son ouvrage à Aragon mais à Chateaubriand, l'écrivain...

9.
209 visites
sans couverture

Le Chasseur de Éric Vuillard

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
Gibier de potence ?
Éric Vuillard n’a pas toujours été le pimpant caniche du Prix Goncourt, en témoigne ce premier roman, originale incursion dans la tête d’une proie menacée par un chasseur, à moins qu’il ne faille interpréter ce monologue du gibier comme une sorte de relecture du Horla, ce qui voudrait dire que nous serions aux premières loges d’une conscience aliénée par ses...

10.
207 visites
sans couverture

Qu'est-ce que le populisme ? Définir enfin la menace de Jan-Werner Müller

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Comprendre le phénomène et le combattre
Le populisme représente un ensemble de postures politiques critiquant la démocratie, au moins ses élites non représentatives, souvent corrompues, au moins aux yeux de ceux qui défendent ces visions des choses et qui ne reconnaissent la citoyenneté de leur pays qu'à une partie déterminée de sa population. A partir de là, les différentes formes du populisme divergent, et il reste...

11.
204 visites
sans couverture

Habemus piratam de Pierre Raufast

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
10 etoiles
ET COMME TOUJOURS... ON SE LAISSE PRENDRE!
Francis est le jeune curé d’un petit village de la vallée de Chantebrie. Entre deux confessions de ses ouailles – toujours les mêmes, toujours avec les mêmes histoires – il s’ennuie ferme dans ce morne petit village et célèbre tranquillement ses messes… Un jour pourtant, un curieux pénitent entre dans le confessionnal. Il dit être un des plus grands pirates informatiques...

12.
190 visites
sans couverture

Le problème d'Aladin de Ernst Jünger

critiqué par Kostog - (46 ans)
8 etoiles
L’homme qui n’a plus d’Histoire ne connaît aucun repos
Dernier membre d’une longue lignée d’aristocrates prussiens, Friedrich Bahro, le héros de notre roman, constate le déclin progressif de sa famille autrefois partie prenante de l’élite pour se déliter en individus ayant de moins en moins de fond. Attaché au style prussien, il n’est néanmoins pas un nostalgique des anciens temps servant avec application la nouvelle armée populaire dans ces...

13.
186 visites
sans couverture

Alice au pays des casseroles de Maud Brunaud

critiqué par Page - (Rennes - 30 ans)
8 etoiles
La cuisine berrichonne sans la soupe au chou
Une restauratrice et un propriétaire d’un camion proposant de la restauration rapide ou de la nourriture à emporter se font concurrence dans le Berry. Cela nous vaut une belle présentation de La Châtre dans l’Indre : « La place du Marché est bondée, comme à son habitude. Les commerçants traditionnels sont là et les promeneurs se réunissent par petits groupes...

14.
186 visites
sans couverture

Palestine, relation de voyage, histoire de la colonisation, questions, mythes et réalités de Allain Graux

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Résistance pour la préservation de l’identité palestinienne
Accompagnant un voyage organisé au printemps 2015 par l’AFPS de Besançon (1) Allain Graux décrit jour après jour avec un regard distancié ce qu’il voit de la vie locale pendant ses haltes successives en territoires israélien et cisjordanien. D’un côté il y a la richesse des vestiges archéologiques, la quantité de monuments historiques témoins d’une histoire mouvementée après la dispersion...

15.
184 visites
sans couverture

La quincaille des jours de Francesco Pittau

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Poésie déambulatoire
Francesco, c’est comme un gros nounours qui grogne juste pour faire croire qu’il est de mauvaise humeur, mais dans ce recueil, il apparait comme un gamin plein d’insouciance qui profite avec joie et bonheur des choses les plus infimes que la nature offre pour se prélasser mollement dans l’azur d’un ciel clair et la lumière d’un soleil éblouissant. « Saoulé d’azur et...

16.
182 visites
sans couverture

Comment utiliser les écrans en famille: Petit guide à l'usage des parents 3.0 de Elena Pasquinelli

critiqué par CHALOT - (70 ans)
8 etoiles
étude utile et accessible
« Comment utiliser les écrans en famille » petit guide à l'usage des parents 3.0 livre d'Elena Pasquinelli Editions Odile Jacob 201 pages septembre 2018 Sans peur mais avec précautions Elena Pasquinelli, chercheuse en sciences cognitives et philosophe a trouvé ici dans ce livre le bon ton.... Il ne s'agit ni d'une vulgarisation, ni d'une œuvre savante. L'auteure nous offre un livre accessible pour tous. C'est compréhensif pour le commun...

17.
180 visites
sans couverture

Les idéaux de Aurélie Filippetti

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Une intéressante autobiographie romancée
Un couple de jeunes politiques de bords différents s'étonne et se charme de leurs différences sociales et de positionnement idéologique. Lui est un bourgeois de droite, elle, la narratrice, de gauche, d'origine populaire, provenant d'une région minière. Les marques ne s'avèrent pas faciles à prendre, mais ils s'acclimatent l'un à l'autre, s'apprivoisent. Les difficultés résident alors et essentiellement ailleurs, dans la...

18.
177 visites
sans couverture

Le cœur converti de Stefan Hertmans

critiqué par Peche07 - (61 ans)
7 etoiles
Pas vraiment un roman, mais de l'historiographie, instructive et singulière
Voici un livre qui présente une couverture et un titre de roman : détrompez-vous il s’agit essentiellement d’histoire , plus exactement d’historiographie d’une manière poétique et intime de définir notre rapport contemporain au temps. La trame principale en est le destin funeste d’une jeune prosélyte, catholique convertie au judaïsme par amour. L’auteur- chercheur entre en empathie avec l’objet de ses...

19.
176 visites
sans couverture

Cantique de la racaille de Vincent Ravalec

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer
Gaston a un plan pour gagner de l’argent, beaucoup d’argent, et net d’impôts comme il se doit. Un plan combiné avec un flic ripoux, en direct des porte-conteneurs accostant au port du Havre. Un trafic qui ne se limite pas à concurrencer DARTY mais touche aussi à quelques substances illicites, grâce à quelques associés bien placés. Gaston fait également la...

20.
173 visites
sans couverture

Mémoires de Giuseppe Garibaldi

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Des indépendances sud-américaines à l'unification italienne
Giuseppe Garibaldi a été l'homme des unités nationales du XIXème siècle. Jeune, il s'est révolté contre l'occupation napoléonienne de l'Italie. Exilé en Amérique latine, il a vécu, voire participé, aux mouvements d'indépendance au Brésil, en Uruguay et en Argentine. De retour dans son pays, il a évidemment mis sur pied la guerre transnationale d'unification de l'Italie, dénommée Risorgimento. Il s'est...

21.
173 visites
sans couverture

La Guerre-Edalfirienne : L'Exilé de Gollora de William Emmanuel

critiqué par RM - (19 ans)
10 etoiles
Commentaires : Un roman captivant sur une époque mouvementée
Je viens de redécouvrir William Emmanuel Lacoursière dans un autre genre littéraire, il est toujours aussi intéressant et captivant, ses romans sont des livres qui marquent par l’ampleur de ses dénouements et les personnages qui sont très intelligents et perspicaces. Dans ce roman, nous sommes au troisième siècle du cinquième âge, certain de vous, comme moi, se demanderont, c’est quoi le...

22.
172 visites
sans couverture

Les 100 mots des bobos de Thomas Legrand, Laure Watrin

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Une catégorie sociale difficile à cerner
Progressistes, assez franchement à gauche, héritiers de Mai 1968, les bobos ne restent pas aussi homogènes qu'ils en ont l'air. Une clarification s'impose donc, des nuances également. C'est pourquoi ce bréviaire synthétique est conçu, suite à un livre écrit par les deux auteurs. Il s'ensuit que la lectrice et le lecteur y apprennent qu'ils mangent souvent végétarien, voire Véga, apprécient...

23.
172 visites
sans couverture

Les filles de Salem - Comment nous avons condamné nos enfants de Gilbert Thomas

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
9 etoiles
L’obscurantisme en pleine lumière
Dans l’inconscient collectif européen, l’histoire véridique des sorcières de Salem est souvent vue comme une sorte de mythe dans l’Amérique de la colonisation. Thomas Gilbert tente de lui redonner sa part de vérité, une façon de rendre justice à ces innocentes condamnées à mort par le puritanisme de l’époque. De l’histoire des sorcières de Salem, Arthur Miller avait tiré une pièce...

24.
172 visites
sans couverture

Il est grand temps de rallumer les étoiles (Apollinaire) de Guillaume Apollinaire, Frank Thomas, Reinhardt Wagner, Sylvie Serprix (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
9 etoiles
Quand il est mort le poète
Il y a un siècle, le 9 novembre 1918, décédait l’immense poète Guillaume Apollinaire, la Grande Guerre l’avait épargné, la grippe espagnole ne lui laissa pas la même chance, elle profita de ses blessures et de sa faiblesse pour l’emporter au paradis des poètes. Il avait choisi de défendre la France avant de demander la nationalité française et de mourir...

25.
170 visites
sans couverture

Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie de Frédérique Bianchi, Serge Meurant

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Testament d'un libraire
Jean-Pierre Canon libraire bouquiniste à Bruxelles pendant plus de quarante ans est décédé en janvier dernier, ses amis auteurs, lecteurs, libraires, éditeurs, … tous amoureux des livres l’ont accompagné lors de son dernier séjour à l’hôpital où il leur a fait cadeau du bilan d’une vie passée au milieu des livres. C’est un véritable testament littéraire qu’il a livré à...

26.
168 visites
sans couverture

Signes de Sylvie Bardet

critiqué par Ronan - (Montreal - 43 ans)
10 etoiles
Un vrai classique, mais moderne
C'est une auteure que je suis de près et j'ai été très impressionné par cette nouveauté. C'est une enquête policière inhabituelle, pourtant un vrai classique, style Agatha Christie, mais moderne et revisité. L'intrigue ici n'utilise pas les vieilles ficelles lassantes qui consistent à nous faire tourner en rond. Là, j'ai été manipulé comme un débutant, je n'ai rien vu venir ! L'action est continue,...

27.
168 visites
sans couverture

L'ABCdaire du bouddhisme de Hélène Bayou, Bérénice Geoffroy-Schneiter, Amina Taha-Hussein Okada

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Une spiritualité et ses représentations
Né en Inde et propagé au Népal, en Birmanie, dans une partie de la Chine, adapté au Japon sous la forme du shintoïsme et restant marginalement en Indonésie notamment à Bali, le bouddhisme est né de la pensée de Buddha, littéralement "l'Eveillé", prince indien qui a parcouru les routes pour dispenser oralement sa philosophie spirituelle. Cette dernière est fondée sur...

28.
167 visites
sans couverture

La vallée des rubis de Joseph Kessel

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Les mines de pierres précieuses de Haute-Birmanie
Joseph Kessel, de l'Académie française, mais surtout grand voyageur, nous livre une expédition onirique en Extrême Orient, dans un endroit totalement improbable, de surcroît pour les années 1950, la Haute Birmanie, dans la forêt tropicale, région riche en carrières qui livrent à profusion des pierres précieuses, notamment des rubis. Jean convainc le narrateur de l'accompagner, en lui montrant le résultat...

29.
167 visites
sans couverture

Le prix de la démocratie de Julia Cagé

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
La maladie politique du « qui paie gagne » et ses remèdes
Le financement de la vie politique comprenant celui des partis, des campagnes électorales, des candidats est un vrai défi pour les démocraties. Les dérives du financement privé prôné par les libertariens les plus riches partisans du peu ou pas d’Etat conduisent à l’asphyxie lente mais sûre de l’intérêt général. En effet mobilisés pour gagner les élections à coups de millions...

30.
165 visites
sans couverture

Roissy de Tiffany Tavernier

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 58 ans)
8 etoiles
Comme un scénario
Surtout, ne pas cesser de bouger, ne pas rester assise, changer de terminal, de vêtements, de coiffure, de valise même, se rendre invisible par le mouvement permanent, ne pas être repérée par les nombreux agents de sécurité et les non moins nombreuses caméras de surveillance. C’est ainsi que l’aéroport de Roissy, immense plateforme de transit, peut devenir un lieu où...

Page 1 de 5 Suivante Fin