Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Au temps où la Joconde parlait de Jean Diwo

critiqué par Romur - (Viroflay - 45 ans)
7 etoiles
Pour les passionnés de la Renaissance
D’Antonello de Messine à Raphaël en passant par Léonard de Vinci, Botticelli ou Michel Ange, Jean Diwo trace l’histoire artistique et politique de l’Italie à la Renaissance avec la biographie (parfois très) romancée des artistes les plus célèbres de l’époque....

sans couverture

La Terre chinoise de Pearl Sydenstricker Buck

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
9 etoiles
"The Good Earth"
Non sans une pointe d'appréhension, de crainte d'être déçue après plus d'un demi-siècle de désaffection, j'ai voulu retrouver celle qui a enchanté mon adolescence et à qui je dois une certaine fascination pour la culture chinoise. Et une fois de...

sans couverture

Charlotte de David Foenkinos

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Un roman sensible et dur sur la Shoah
Charlotte naît d'une famille frappée par le drame, et qui semble condamnée à le subir encore. Sa tante disparaît tragiquement, avant sa mère. Albert s'en occupe bien, et sa belle-mère, cantatrice, l'élève comme sa fille. Elle commence de brillantes études...

sans couverture

Journal d'un vampire en pyjama de Mathias Malzieu

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
10 etoiles
La maladie dans un style flamboyant
A 39 ans, la maladie s’est abattue sur l’auteur. Diagnostic : aplasie médullaire, soit l’arrêt du fonctionnement de la moelle osseuse. Pendant de longs mois, Mathias Malzieu va subir différents traitements et rester enfermé dans des chambres stériles à l’hôpital...

sans couverture

Le chagrin des vivants de Anna Hope

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
8 etoiles
Douleurs d'après-guerre
Novembre 1920. Angleterre. Les gens vivent leur vie comme si de rien n’était, en apparence, comme si la guerre terminée, on pouvait passer à autre chose, oublier tous ces drames, tirer un trait. Mais derrière la surface, les blessures restent...

sans couverture

Studio de Philippe Sollers

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Digressions réflexives
Ce livre constitue davantage une réflexion sur les goûts et plaisirs de l'auteur qu'un véritable roman. Sans établir une biographie, cette suite de digressions aimables retrace les intérêts de cet éminent écrivain, ne tentant qu'à peine de se dissimuler derrière...

sans couverture

Outremonde de Don DeLillo

critiqué par ARL - (Montréal - 33 ans)
4 etoiles
Idéal pour s'endormir
Je ne sais pas trop par où commencer. J'ai lu tellement de critiques élogieuses de ce roman, je l'ai vu sur tellement de listes des meilleurs romans du siècle, meilleurs romans américains, "Great American Novel", etc., que je suis surpris...

sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Gaulliste75 - (74 ans)
10 etoiles
Un vrai plaisir de lecture
Il est bon d'avoir une telle surprise, je ne m'attendais à rien, le livre m'avait été recommandé ... Quelle histoire magnifique, on se laisse bercer par son rythme. Une sensation immédiate de plaisir vous envahit au fil des pages. Impossible...

sans couverture

Une histoire des Révolutions en France de Gaël Nofri

critiqué par Gaulliste75 - (74 ans)
9 etoiles
Résumé efficace des épisodes révolutionnaires
Livre lu il y a quelques mois déjà. Je m'intéresse particulièrement à la notion de Révolution et sur cet aspect je trouve le livre assez réussi. L'auteur cherche véritablement à établir les dénominateurs communs de ces moments d'histoires. Le livre...

sans couverture

La Jeune Fille et la Nuit de Guillaume Musso

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
Déçue..
La critique principale se borne à recopier la 4ème de couverture... Bref, ce polar français est bien inférieur aux Suédois ou autres Islandais.. Ces intellectuels qui assassinent leurs camarades de classe pour un oui, pour un non, on a connu...

sans couverture

L'oeil de Caine de Patrick Bauwen

critiqué par Antihuman - (Paris - 36 ans)
6 etoiles
Copycat du thriller
Ce thriller consensuel promet beaucoup au départ en étant assez alléchant, hélas il tourne vite à l'eau de boudin et aux situations délayées au maximum tout comme n'importe quelle série TV. Sans oublier cette traditionnelle surmultiplication des personnage (car Jésus...

sans couverture

Le cantique des quantiques de Sven Ortoli, Jean-Pierre Pharabod, Charles Gregory (Dessin)

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 83 ans)
9 etoiles
Une autre réalité des choses
Ce petit bouquin de 150 pages, en petits caractères et dans une typographie très serrée, est incroyable. Il explique des choses généralement incompréhensibles et pourtant, le lecteur primaire comprend tout. Enfin presque tout. Qu’est-ce que la matière ? Pas celle de...

sans couverture

La Cathédrale de Joris-Karl Huysmans

critiqué par Maranatha - (47 ans)
10 etoiles
Dieu que c'est beau !
Il s'agit du premier livre que je lis de Huysmans. Son nom ne m'était pas inconnu, je me souviens de ce patronyme auquel Houellebecq faisait allusion dans son roman Soumission, que j'avais adoré. Puis plus rien, jusqu'à ce que mes lectures catholiques...

sans couverture

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables de Annie Barrows

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Racoleur le titre. Pas le roman.
On se souviendra peut-être du premier ouvrage publié par Annie Barrows, en collaboration avec Mary Ann Shaffer ? Le titre déjà décoiffait sérieusement : « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». Bingo ! Nouveau titre décoiffant. Et...

sans couverture

Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

critiqué par Ournina - (37 ans)
6 etoiles
Mitigé
Il me reste encore une cinquantaine de pages à lire mais ce sera pour plus tard ! Le style est lassant. Pour toutes les scènes hautes en émotions, et il y en a beaucoup dès le début, comme le surf,...

sans couverture

La mort de Napoléon de Simon Leys

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
8 etoiles
Une belle fable
Seul ouvrage de fiction de Simon Leys, ce livre imagine un retour en France de Napoléon, sous un aspect d'emprunt, remplacé sur son rocher par un grognard complaisant et ressemblant. Diverses péripéties émaillent le récit, parmi lesquelles des méprises et...

sans couverture

Portrait du Joueur de Philippe Sollers

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Un vademecum des divers plaisirs
Le narrateur fait état d'une série d'échanges avec Sophie, à propos de projets artistiques, d'écriture et de scénarii, dont le caractère libertaire et libéré est passablement accepté, même revendiqué. Le propos constitue l'occasion de faire état de ses fantasmes, d'une...

sans couverture

Le chinois de Henning Mankell

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
Pérégrinations chinoises
En 1863, 3 frères Chinois émigrent aux USA pour y construire le chemin de fer : « Le bruit courait qu’on pouvait embarquer clandestinement à bord de navires et traverser l’océan jusqu’à un pays où les rivières charriaient des...

sans couverture

La peau du tambour de Arturo Pérez-Reverte

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 66 ans)
6 etoiles
Un auteur respectable mais pas un auteur de polar
L'idée de départ du pirate informatique accroche dès les premières pages, voire les premières lignes mais cela ne sera que feu de paille, elle n'est qu'un prétexte au roman. Il ne n'en sera vraiment de nouveau question qu'à la fin...

sans couverture

Le tableau du Maître flamand de Arturo Pérez-Reverte

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 66 ans)
6 etoiles
Des idées intéressantes mais un ensemble confus
J'ai abordé ce livre selon sa classification "roman policier". Ce fut là une première raison de rester sur ma faim. L'intrigue policière vient vraiment au second plan et ne sert que de trame, voire de prétexte au roman. Le fait de traiter...

sans couverture

" Arrête avec tes mensonges " de Philippe Besson

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)
9 etoiles
Une histoire très personnelle
Philippe Besson, auteur de nombreux ouvrages évoquant des relations amoureuses tourmentées, va se révéler complètement dans ce roman très personnel. L’écrivain va raconter sa première histoire d’amour avec Thomas, aventure qui va rester ancrée dans son esprit, puisqu’il évoquera dans...

sans couverture

La mariée était en rouge de Anilda Ibrahimi

critiqué par Faby de Caparica - (57 ans)
7 etoiles
Un pays méconnu et ses traditions
"la mariée était en rouge "d'Anilda Ibrahimi (358p) Books Editions Bonjour les lecteurs... Deux femmes, la grand-mère et sa petite fille, racontent l'histoire de leur famille. Mais à travers leurs récits, leurs souvenirs, c'est l'histoire de l'Albanie qui est retracée sur quatre générations. L'histoire...

sans couverture

Les Pêcheurs de Chigozie Obioma

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
Chronique d'une mort annoncée
Tout s'annonçait bien ….. Dans une petite ville du Nigéria, une famille de 6 enfants, unie, un père qui rêvait pour ses fils d'un destin à l'occidentale. Ils ne seraient «  pas de ceux qui pêchent dans un...

sans couverture

Les raisins de la colère de John Steinbeck

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 83 ans)
8 etoiles
La course à l'Eldorado
Les Raisins de la Colère est une grande saga familiale avec en toile de fond la dépression des années Trente aux États-Unis, qui avait lancé sur les routes de la Californie des milliers de familles paysannes complètement ruinées. Dans ce...

sans couverture

Ma cousine Rachel de Daphne Du Maurier

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
10 etoiles
un délice
Au début du XIXe siècle, un jeune homme fortuné anglais, Philip Ashley, apprend que son cousin qui s'est occupé de lui depuis qu'il est orphelin, Ambroise Ashley, vient de se marier au cours d'un voyage en Italie. Son...

sans couverture

L'adieu au roi de Pierre Schoendoerffer

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
6 etoiles
Un royaume dans la jungle de Bornéo
Fin 1944, lors de la reconquête du Pacifique Nord par McArthur, le flanc gauche de l’attaque doit être sécurisé, et ce flanc gauche est en partie tenu par l’immense île de Bornéo. Le narrateur de ce roman est largué en...

sans couverture

Le retour du professeur de danse de Henning Mankell

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
8 etoiles
le passé noir de la Suède
Herbert Molin, policier suédois à la retraite, après une longue carrière d’enquêteur à la brigade criminelle, a été assassiné après avoir eu peur de longues années. Mais de qui ? On apprend que « Herbert Molin avait rejoint l’armée allemande...

sans couverture

Le fil du rasoir de William Somerset Maugham

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)
10 etoiles
Tout le monde y trouvera ce qu’il cherche
Sans aucun doute une ouvrage majeur du 20ème siècle, chef d’œuvre de l’auteur qui aborde son récit sous un angle tout à fait original tout en usant d’un style remarquable. Ainsi, l’auteur se met lui-même en scène et devient à...

sans couverture

L'énigme Vermeer de Blue Balliett

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
4 etoiles
Les coïncidences ne sont pas des preuves !
J'ai acheté ce livre car même si c'était un roman jeunesse, le fait que son sujet soit une intrigue policière liée au monde de l'art avait éveillé mon intérêt. Malheureusement la sauce n'a pas du tout pris. Ce roman se...

sans couverture

J'irai pas en enfer de Jean-Louis Fournier

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Hilarant !
Jean-Louis Fournier nous conte ici des souvenirs de son enfance qui fut baignée dans la bassine de la religion catholique, pur jus. Un régal pour ceux et celle qui ont connu ces années-là. C’est jouissif, hilarant, vraiment. Un extrait pour vous...

Page 1 de 7 Suivante Fin