Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Entre deux mondes de Olivier Norek

critiqué par Ayor - (46 ans)
6 etoiles
Cousu de fil blanc
Dans son quatrième roman, Olivier Norek choisit de laisser provisoirement Victor Coste et son équipe, et traite d’un sujet faisant l’objet de nombreuses polémiques. J’avoue avoir préféré les précédentes œuvres de l’auteur, non pas que celle-ci soit mauvaise, au contraire, mais...

sans couverture

Sérotonine de Michel Houellebecq

critiqué par Blue Cat - (BORDEAUX - 54 ans)
8 etoiles
Le Buster Keaton français
Bon, soyons clairs, 'Sérotonine' n'apportera rien de plus que les autres livres de Houellebecq, qui, il faut bien le dire, se répète. L'absence d'avenir, les femmes et surtout leur sexe, le vieillissement, la fin de l'occident, et encore la...

sans couverture

Le Prince à la petite tasse de Emilie de Turckheim

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
9 etoiles
La générosité partagée
Dans ce récit, l’auteure raconte une année pendant laquelle sa famille a accueilli un jeune migrant Afghan dans son appartement parisien. Reza a 22 ans à son arrivée chez eux. Il a déjà un long passé de fuite derrière lui...

sans couverture

La cave de Thomas Bernhard

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
9 etoiles
Un virage dans la jeunesse de Thomas Bernhard
Dans "La Cave", Thomas Bernhard évoque une période de sa jeunesse où il a fait un choix déterminant en allant à contre-courant. Il abandonne le lycée pour travailler dans un magasin, la cave, dans un quartier très populaire, redouté par...

sans couverture

J'ai tué - François-Ferdinand, Archiduc d'Autriche de Michaël Le Galli (Scénario), Héloret (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
7 etoiles
une BD didactique sans doute trop académique
Je ne reviens pas sur le résumé fait par Blue Boy et je dois dire que je suis entièrement d'accord avec lui. Cette bande dessinée est d'un intérêt certain car elle concerne un crime qui aura les conséquences que l'on...

sans couverture

Serena de Anne-Caroline Pandolfo (Scénario), Terkel Risbjerg (Dessin)

critiqué par Coper - (35 ans)
6 etoiles
Sombre far west
Un roman graphique assez sombre qui prend de la puissance au fil des pages. Les personnages sont peu attachants conférant à la lecture une sensation antipathique étrange... j’avoue n’avoir jamais ressenti cela. Il me tardait de finir cet ouvrage......

sans couverture

+Anima Volume 03 de Natsumi Mukai

critiqué par Coper - (35 ans)
8 etoiles
Petites histoires
Toujours aussi plaisant... on perçoit petit à petit une intrigue plus sombre... mais c’est léger... on en apprend un peu plus sur nos héros mais effectivement, l’histoire de fond ne décolle pas....

sans couverture

+Anima Volume 02 de Natsumi Mukai

critiqué par Coper - (35 ans)
7 etoiles
Poursuite de la rencontre...
Le lecteur suit des petites aventures pour comprendre le contexte dans lequel évoluent les +anima. Le manga est assez court finalement du fait des 3 derniers chapitres sans connexions à l’histoire principale. J’ai trouvé ça dommage car ces dits chapitres sont...

sans couverture

+Anima Volume 01 de Natsumi Mukai

critiqué par Coper - (35 ans)
9 etoiles
Rencontre
La rencontre de personnages attachants pour un bon premier tome qui donne envie de lire la suite......

sans couverture

Une heure avant la fin du monde de Joseph Roth

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
8 etoiles
Joseph Roth, un témoin de son temps
Joseph Roth est un grand écrivain autrichien, mais il a été aussi un très grand journaliste. Cette courte anthologie contient des textes et des articles de cet écrivain, témoin de son temps et héraut courageux qui n'a eu de cesse...

sans couverture

Double Meurtre à l'abbaye de Jacqueline Mirande

critiqué par Flo29 - (46 ans)
7 etoiles
policier et historique
L'avantage de ce roman est de parler d'une histoire médiévale, avec tout le vocabulaire qui y correspond. J'ai trouvé l'histoire assez simple, mais intéressante du point de vue du contexte historique. Les situations sont bien décrites, c'est de la bonne...

sans couverture

Sérotonine de Michel Houellebecq

critiqué par Maranatha - (46 ans)
8 etoiles
Houellebecq la fin ?
Je pense que dans le paysage littéraire et médiatique deux personnes sont attendues comme le messie pour les uns ou ou coin du bois pour les autres, c'est Zemmour et Houellebecq. C'est le second qui nous intéresse ici et son dernier...

sans couverture

Zero K de Don DeLillo

critiqué par Tistou - (62 ans)
6 etoiles
Anticipation feutrée
Etrange impression d’évolution dans « l’éther », dans un monde désincarné, à la lecture de ce « Zero K » (comme 0° Kelvin, bien sûr). En ce sens ce « Zero K » se rapproche des ouvrages classiques d’anticipation ou...

sans couverture

Soie de Alessandro Baricco

critiqué par Nomade - (7 ans)
9 etoiles
Léger ...
... comme de la soie. Cette courte histoire envole le lecteur dans un univers où la découverte de nouveaux trésors rythmaient la quiétude de certaines âmes. C'était un temps où les bateaux voguaient vers de lointaines et inconnues terres. Les...

sans couverture

La cote 400 de Sophie Divry

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
Grandeur et misère de la condition de bibliothécaire
Il ne s'attendait pas à ce qui allait lui arriver à son réveil, cet homme qui s'est endormi au sous-sol d'une bibliothèque de quartier, lieu réservé au stockage d'ouvrages variés, difficiles à classer ailleurs ! Simone, la responsable de ce rayon, ayant...

sans couverture

Les causes perdues de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
vous avez dit humanitaire ?
Une plongée dans les aléas de l’action humanitaire, dès lors qu’elle devient un enjeu politique qui la dépasse. Jean-Christophe Rufin, avec sa maestria habituelle, nous conte les gloires et déboires de Grégoire, vingt-sept ans, chargé de mettre sur pied à...

sans couverture

Extension du domaine de la lutte de Michel Houellebecq

critiqué par Nomade - (7 ans)
7 etoiles
Un avis pas encore tranché
C'est le second livre de Michel Houellebecq que je lis après La possibilité d'une île, lu et apprécié en 2006, quand j'habitais à Maubeuge. Maintenant, je réside à Varsovie où les Polonais connaissent très bien (et adorent) l'oeuvre de cet...

sans couverture

Khalil de Yasmina Khadra

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
6 etoiles
Un autre coin du monde,… Molembeek
Le nouveau Khadra se greffe sur les attentats de Paris du 13 novembre 2015. Il évoque ces évènements en faisant de Khalil, son personnage principal, un molembeekois présent dans la capitale française le soir des évènements. Ce dernier, candidat à...

sans couverture

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
10 etoiles
De l’importance de la Sécurité Sociale !
Je ne reviendrai pas sur l’histoire de Mathilde, déjà très bien décrite dans les critiques précédentes. Mathilde, au caractère exceptionnel, dévouée à sa famille, qui réussira malgré tout à se sortir de la misère. Seules quelques-unes des critiques précédentes évoquent la Sécurité...

sans couverture

Le roi n'a pas sommeil de Cécile Coulon

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
6 etoiles
La famille Hogan
Je trouve que Cécile Coulon a réussi remarquablement bien à transcrire ici l’Amérique profonde et rurale telle que peut l’on peut se l’imaginer, celle des petites villes moyennes sans charme, où les jeunes traînant leur ennui sont à l’affût des...

sans couverture

Une prière pour Owen de John Irving

critiqué par JEAN LOUIS ALCUYET - (Paris, Shanghai, Biarritz, Calvi,... - 60 ans)
10 etoiles
John Irving a son sommet
Jusqu’à “Une prière pour Owen” je ne savais pas exactement différencier ce qui relevait de la programmation ou du destin dans le parcours d’un homme. Owen, depuis son enfance, est marqué par deux infirmités, sa petitesse et...

sans couverture

Soudain dans la forêt profonde de Amos Oz

critiqué par Nomade - (7 ans)
9 etoiles
Un joli conte ...
... où fourmillent de magnifiques mots aux sonorités mélodieuses et colorées. Cette histoire qui, d'après l'éditeur, est à la croisée de la tradition biblique, du folklore yiddish et du conte européen, met à l'honneur la tolérance que tous (enfants et...

sans couverture

L'île du crâne de Benoît Dartigues, Anthony Horowitz

critiqué par Flo29 - (46 ans)
5 etoiles
Ressemblant
La mise en place de l'intrigue, les lieux, les personnages, tout m'a fait penser à Harry Potter. Donc pour moi ce n'est pas une découverte, mais seulement une impression de déjà lu. Ce n'est pas désagréable, mais ce n'est pas...

sans couverture

Le siècle des lumières de Alejo Carpentier

critiqué par Falgo - (Lauris - 79 ans)
6 etoiles
Difficile pour moi
J'ai sans doute lu ce livre à un mauvais moment pour moi. J'y ai été obligé par mon club de lecture et je n'avais pas la tête disponible pour ce récit historique. Car il est vrai que c'est un livre...

sans couverture

Confiteor de Jaume Cabré

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
5 etoiles
De belles pages ternies par un fonds déficient
Quel soulagement au moment de refermer la dernière page de ce gros livre! Enfin passer à autre chose… Non que ce roman soit particulièrement mauvais mais comme d’autres critiques l’ont souligné, la technique narrative utilisée par l’auteur étant assez -disons-...

sans couverture

La symphonie du hasard - Livre 1 de Douglas Kennedy

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
2 etoiles
Douglas, où es-tu ?
Douglas, où es-tu ? L'histoire démarre en deux temps. Alice Burns, éditrice va rencontrer son frère qui est prison. C'est là que le frère se débarrasse d'un secret de famille laissant à sa sœur ce cadeau empoisonné....

sans couverture

Le cœur converti de Stefan Hertmans

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
4 etoiles
Enquête historique peu digeste
Rouen. 1085. Vigdis Adélaïs Gudbrandr, fille d’un viking et d’une femme d’origines flamande et franque, tombe amoureuse de David Todros, un juif fils du grand rabbin de Narbonne venu faire ses études dans sa ville. Cette union étant interdite, les...

sans couverture

Les Corps glorieux de Céline Maltère

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
2 etoiles
Tueries, castrations, massacres et cruautés inutiles, sadisme...
La reine Kationa, une « héroïne » égoïste, imbue d’elle-même, impitoyable, coupe les têtes, tranche les membres, éviscère les ennemis comme elle collectionne les femmes dans son harem. C’est peu dire que cette « héroïne » m'est antipathique... (Lu pour le prix...

sans couverture

Les dieux de la steppe de Andreï Guelassimov

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
6 etoiles
Pas pour moi
Si je suis globalement d’accord avec l’excellente critique de Myrco, je ne le suis pas avec sa conclusion, je n’ai trouvé ni tendresse ni sourire dans ce livre. Petka est surnommé "fils de pute" par ses tortionnaires (la plupart des autres...

sans couverture

Purgatoire des innocents de Karine Giebel

critiqué par Badzu - (versailles - 43 ans)
6 etoiles
Déçue
Ce thriller n'est qu'une longue suite de séquestrations... des braqueurs qui séquestrent une femme, ensuite, pour pas spoiler, de nouvelles séquestrations... de femmes, d'enfants, d'hommes, tout le monde y passe. Et vas-y que "si tu fais pas ce que je...

Page 1 de 7 Suivante Fin