Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Une vie sans fin de Frédéric Beigbeder

critiqué par Sundernono - (Nice - 37 ans)
5 etoiles
Une lecture trop redondante
Beigbeder est un auteur qui divise, c'est le moins que l'on puisse dire. Pour ma part je fais partie de ses partisans. J'aime son humour, sa culture et ses punchlines. Cela ne m'empêche pas pour autant de le décrier lorsqu'il...

sans couverture

La délicatesse du homard de Laure Manel

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 36 ans)
3 etoiles
Lent
J'ai eu du mal à finir ce roman, à plusieurs reprises j'ai hésité à le laisser. Il est si lent ! Les personnages sont sympas, ils m'ont bien accroché. C'est bien la seule chose positive, avec la chute que j'ai...

sans couverture

Vers une aube radieuse de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (63 ans)
9 etoiles
Premier roman de James Lee Burke
En 1970, James Lee Burke a 34 ans et il publie son premier roman Vers une aube radieuse, peut-être le seul (avec les recueils de nouvelles toutefois) qui ne soit pas purement un polar. Non, Vers une aube radieuse est...

sans couverture

Le chagrin des vivants de Anna Hope

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 83 ans)
1 etoiles
Morne, morne lecture...
Peut-être que je suis devenu trop difficile mais je n’ai pas du tout apprécié ce livre. J’ai trouvé qu’il était mal construit, mal raconté, mal écrit. Le sort de ces trois femmes meurtries par la guerre m’a bien sûr ému...

sans couverture

Soif de Amélie Nothomb

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)
9 etoiles
On l'attendait comme le retour du Messie
Enfin le roman que les affidés de l’autrice aux chapeaux attendaient depuis très longtemps. Un ouvrage qui évoque un épisode de la vie du fils de Dieu auquel peu ne peuvent prétendre ne pas avoir lu ou entendu. A l’instar...

sans couverture

Journal d'un amour perdu de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
8 etoiles
Récit d'un deuil qui semble impossible
Eric-Emmanuel Schmitt égrène sa peine au fil des jours de deuil – deux ans – suite au décès de sa maman chérie. Il pointille ce récit de pensées, de sentiments, de réflexions qui forgent son cheminement intérieur. Le lecteur en...

sans couverture

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
8 etoiles
Surprenant
Rose, 14 ans, fille aînée d'un couple d'agriculteurs au bord de la misère, est "placée" comme domestique par son père à un homme se présentant comme " le maître des forges". Pour cette jeune adolescente va...

sans couverture

Les choses humaines de Karine Tuil

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
5 etoiles
Ma liberté s'arrête là où commence...
Alexandre Farel a pour parents un père journaliste politique et animateur en fin de parcours qui tente de se maintenir à la télévision, très imbu de sa personne (narcissique, obsédé par son apparence), entretenant des relations extra-conjugales et une mère...

sans couverture

La chambre dérobée de Paul Auster

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)
7 etoiles
Trilogie ou triptyque ?
À nouveau le parallèle avec les deux premiers romans de la trilogie ne peut être que frappant, car les thématiques du double et de la création littéraire y sont omniprésents. Il est ainsi vraiment troublant que ces trois histoires (Cité...

sans couverture

La panthère des neiges de Sylvain Tesson

critiqué par Koudoux - (SART - 55 ans)
10 etoiles
TIBET
Comment effectuer un magnifique voyage par – 30° au Tibet en restant bien au chaud et confortablement installé devant son âtre ? Il suffit de lire « La panthère des neiges » ! Magnifique récit de son voyage au Tibet avec Munier,...

sans couverture

Georges Dandin de Molière

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
8 etoiles
Le cocu qui ne sait se faire entendre
Dans cette pièce de théâtre, Molière met en scène George Dandin, un pauvre homme marié à une épouse, Angélique, qui ne veut pas de lui. Très vite, des soupçons se feront sentir sur le rapprochement de son épouse avec Clitandre....

sans couverture

Extases, Tome 1 : Où l'auteur découvre que le sexe des filles n'a pas la forme d'un x... de Jean-Louis Tripp

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 39 ans)
10 etoiles
L'éducation sexuelle de Jean-Louis Tripp
Ce roman graphique change de la série "Magasin général" du même artiste, série dont j'apprécie grandement la lecture. Jean-Louis Tripp décide de parler de lui-même en toute simplicité, avec honnêteté et humour. L'angle d'attaque reste très orienté vers le plaisir...

sans couverture

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
7 etoiles
Une saga picaresque
Cette saga du sud de l'Italie décrit donc une lignée familiale maudite où viols et vols au milieu d'un village miséreux sont légion. Le bonheur et la réhabilitation d'un nom ressemblent à une quête, de génération en génération, mais la...

sans couverture

Je ne reverrai plus le monde : Textes de prison de Ahmet Altan

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
10 etoiles
Une jolie plume, un texte à lire
" Je ne reverrai lus le monde " d'Ahmet Altan (215p) Ed. Actes Sud Bonjour les fous de lectures... Ahmet Altan est un écrivain et journaliste turc qui a goûté aux prison d'Erdogan. Se retrouvant en prison pour un motif on ne peut plus...

sans couverture

Hamlet de William Shakespeare

critiqué par Cédelor - (Paris - 48 ans)
10 etoiles
à déguster sans retenue
Hamlet, un grand classique qui manquait à mon « palmarès ». L’y voilà accroché, en très bonne place parmi d’autres chefs d’œuvres de littérature. Car chef d’œuvre, oui, il l’est, et ici, sur CL, je lui mets 5...

sans couverture

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)
10 etoiles
le charme dubois…
En prison au Canada, Paul, le fils du pasteur Johannes Hansen, se remémore sa vie d’avant, que nous découvrons au fil de ses souvenirs égrenés. Son récit alterne avec les choses vues en prison, en particulier les us et coutumes...

sans couverture

Walden, ou, La vie dans les bois de Henry David Thoreau

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)
4 etoiles
L'écologie illisible
Ce grand classique écrit dans un anglais assez ancien est une œuvre poétique qui par son contenu détaille une forme de pensée encore très actuelle, mais surtout oblige le lecteur à s’accrocher. Les considérations sont très intéressantes car étonnamment et...

sans couverture

La vie d'un simple de Émile Guillaumin

critiqué par Maranatha - (47 ans)
8 etoiles
Simple mais rude.
Etrangement c'est en lisant un article de Courrier International sur les Gilets jaunes que j'ai connu ce livre. Cette France périphérique délaissée a-t-elle un rapport avec la vie d'un paysan de la fin du 18 ème siècle ? Pour moi non....

sans couverture

Soif de Amélie Nothomb

critiqué par Nav33 - (71 ans)
8 etoiles
Humain
J'avais lu hygiène de l'assassin. J'avais trouvé que c'était un exercice brillant et parfaitement creux et inutile . Cela ne m'avais pas incité à ouvrir d'autres livres d'Amélie Nothomb . Je ne m'étais donc pas imbibé de ses...

sans couverture

Les saisons et les jours de Caroline Miller

critiqué par Faby de Caparica - (58 ans)
7 etoiles
La vie des pionniers du sud de l'Amérique
"Les saisons et les jours " de Caroline Miller (432p) Ed. Pocket Prix Pulitzer 1934 Bonjour les fous de lectures .... Voici un roman historique rendant hommage aux paysans du sud de l'Amérique. XIX° siècle, Géorgie, nous allons suivre la vie de Cean et de...

sans couverture

Un livre de martyrs américains de Joyce Carol Oates

critiqué par Saule - (Bruxelles - 54 ans)
10 etoiles
Magistral et intelligent
Ce gros roman a pour point de départ l'assassinat d'un médecin avorteur par un fanatique religieux qui se sent investi d'une mission de sauver les martyrs américains (les bébés avortés). Cet acte - détestable pour certains, héroïque pour les autres...

sans couverture

Rue Involontaire de Sigismund Krzyzanowski

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
8 etoiles
Juste pour le rêve
Sigismund Dominikovitch Krzyzanowski est né à Kiev en 1887 et mort à Moscou en 1950. Il fait de brillantes études, parle sept langues et fait partie du monde fermé des érudits. On perd sa trace durant la première guerre...

sans couverture

Lorsque j'étais une oeuvre d'art de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
7 etoiles
Pas mal mais ...
Tazio Firelli est le cadet de trois frères. Ses deux aînés sont d’une beauté extrême et mondialement célèbres. Tazio en souffre et, de plus, trouve sa vie sinistre. Aussi il décide de mettre fin à ses jours. Il va se...

sans couverture

Le cri de Nicolas Beuglet

critiqué par Lolo6666 - (46 ans)
5 etoiles
Trop, c'est trop !
De nombreux avis avec lesquels je suis d'accord. Tout est bien dans ce roman, sauf... On pense évidemment à cette jaquette en tête de gondole dans les centres culturels, accrocheuse effectivement. Au style fluide également. La lecture est simple et on...

sans couverture

J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
10 etoiles
C’est au pied du mur qu’on voit le Masson…
Pour que je finisse un tel pavé, il fallait que l’auteur construise consciencieusement une fondation aussi solide que du béton, ensuite qu’il prenne soin que sa propriété ne ressemble à aucune autre, donc surtout pas à «...

sans couverture

Mange, prie, aime : Changer de vie, on en a tous rêvé... Elle a osé ! de Elizabeth Gilbert

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
1 etoiles
BLUETTE A LA SAUCE AMÉRICAINE!
Comme plusieurs des critiques précédentes, rétrospectivement après l’avoir lu, je ne comprends absolument pas l’engouement et tout le ramdam fait autour de ce livre, somme toute très, très médiocre! Déjà, dès le commencement de l'histoire, on ne comprend pas ce qui...

sans couverture

Sépharade de Éliette Abécassis

critiqué par Flo29 - (47 ans)
8 etoiles
Découverte d'une culture
Le début du roman me paraissait un peu cliché, alors je l'ai reposé, puis repris. La deuxième tentative a été la bonne, même si j'ai mis trois semaines à le finir. J'ai découvert les traditions juives et leur signification et...

sans couverture

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
roman social très noir
« Né d'aucune femme » roman de Franck Bouysse éditions de la manufacture de livres 334 pages janvier 2019 Roman social noir.... Ce sont des paysans pauvres qui ont eu successivement quatre filles et pas un seul garçon pouvant prendre la relève.... « Malgré tout ce qu'on abattait, mon père...

sans couverture

De l'influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles de Jean-Michel Guenassia

critiqué par Sundernono - (Nice - 37 ans)
8 etoiles
Un roman accrocheur
Enfin un roman qui m'accroche ! Après plusieurs échecs sur le plan littéraire cela fait du bien d'ouvrir un roman avec plaisir et non pas par dépit. J-M Guenassia, comme il l'a été souligné précédemment, est un excellent compteur d'histoires. Celle-ci, particulièrement...

sans couverture

Chien-loup de Serge Joncour

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
10 etoiles
Splendide
Après son INTERALLIÉS de 2016, Serge Joncour fait désormais partie des incontournables. Avec CHIEN-LOUP, l'auteur revient à cette ambiance de désert végétal où quelques habitants vivent loin des réseaux wifi, loin de tout dans un silence...

Page 1 de 7 Suivante Fin