Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Le maître du haut château de Philip Kindred Dick

critiqué par Cédelor - (Paris - 46 ans)
6 etoiles
Pas eu de plaisir à lire ce roman
Encore un livre de ma période de lecture allemande ! Après « Le rapport de Brodeck », « La mort est mon métier » et « L’obélisque noir », voici « Le maître du Haut Château » ! Bref, qu’en dire...

sans couverture

L'Armée de l'Ombre, Tome 4 : Nous étions des hommes de Olivier Speltens

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)
5 etoiles
Allemagne année 0
Oui, un tome en dessous des autres, tant au niveau du scénario que du dessin. Et pourtant, il y avait matière à exprimer beaucoup de choses sur cette année 1945 du côté allemand. Là où un film comme "die Brucke"...

sans couverture

Le tour du monde du roi Zibeline de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
2 etoiles
Non merci
Le roi Zibeline démarre bien. Je me dis « ouf, Rufin abandonne le politiquement correct des camions qui vont sauver le monde de « Check Point » et retrouve les sensations de « Rouge Brésil ». Après tout Rufin est un conteur,...

sans couverture

Siddhartha de Hermann Hesse

critiqué par Sundernono - (Nice - 35 ans)
7 etoiles
Une oeuvre à part
Le moins que l’on puisse dire est que Siddhartha semble avoir marqué nombre de lecteurs. Il n’y a qu’à voir le nombre de critiques élogieuses et de 5 étoiles sur le site. Il est donc difficile de se démarquer de ce...

sans couverture

La pâle figure de Philip Kerr

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
8 etoiles
Bernie sur la trace d’un serial killer
Dans ce second volet de la Trilogie berlinoise, et alors qu’on pouvait s’attendre à ce que soufflé retombe un peu, j’avoue que le rythme est maintenu et on reste captivé. On est certes dans un contexte un peu différent et on...

sans couverture

Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin

critiqué par Alapage - (44 ans)
10 etoiles
Touchant et bouleversant!
Extrait : Ce sont ces moments-ci, ici et maintenant, qui dureront à jamais. Depuis l'automne dernier que ce roman était en attente sur ma table de chevet et pourtant je n'arrivais pas à me convaincre de l'ouvrir jusqu'au jour où Readeuse...

sans couverture

Les jeunes filles de Henry de Montherlant

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)
8 etoiles
Des rapports hommes-femmes
Il est tentant de réduire Montherlant a ce qu'il semble le caractériser au travers de son héros Costals: un infâme misogyne arrogant, beau parleur, sans véritable génie mais employant son talent indéniable à pervertir les jeunes filles qu'il aime séduire....

sans couverture

L'obélisque noir de Erich Maria Remarque

critiqué par Cédelor - (Paris - 46 ans)
8 etoiles
Simplement beau, profond, désespéré, lent, à hauteur d’humain et à la portée de tous
Je venais de terminer « La mort est mon métier » de Robert Merle et ce livre m’a donné envie de découvrir un peu plus l’entre-deux guerres allemand. J’ai pensé pour cela au roman de Erich Maria Remarque, « L’obélisque...

sans couverture

Le goût de la limace de Zoé Derleyn

critiqué par Nathavh - (53 ans)
8 etoiles
Le goût de la limace
Un tout premier recueil de nouvelles pour Zoé Derleyn, et pas des moindres car il était dans la sélection du dernier prix Rossel 2017. Dix nouvelles du domaine de l'intime mettant en évidence les zones d'ombre et de lumière des personnages...

sans couverture

Ecoutez nos défaites de Laurent Gaudé

critiqué par Nathavh - (53 ans)
9 etoiles
Ecoutez nos défaites
Un très beau roman de Gaudé avec un sujet difficile. La construction est particulière car des personnages qui a priori n'ont rien en commun car ils ont vécu à des périodes différentes nous livrent pourtant le même message provoquant en...

sans couverture

Cette nuit-là de Linwood Barclay

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
4 etoiles
Si suffisant
»NO TIME FOR GOODBYE » souffre de sa qualité première de pur néo-polar ; c'est à dire de la dose de réalisme que l'auteur a mis dedans. Donc, comme cela pourrait presque représenter le quotidien d'un lecteur lambda, on s'ennuie chapitre après...

sans couverture

L'Homme gribouillé de Serge Lehman (Scénario), Frederik Peeters (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Angoisses et mystères garantis
Annoncé comme la bande dessinée à lire en 2018, je me suis finalement lancé dans ce one-shot de plus de 330 pages. Je dois dire que j’ai adoré le dessin en noir et blanc de Peeters, qui mérite amplement qu’on s’y...

sans couverture

La captive aux yeux clairs de A-B Guthrie

critiqué par Sundernono - (Nice - 35 ans)
8 etoiles
Une véritable aventure
Premier tome de la série Big Sky, La captive aux yeux clairs est un Western dans la veine de Lonesome Dove. Son action se situe cependant antérieurement et démarre en 1830. L’histoire démarre avec la fugue de Boone Caudill, jeune homme...

sans couverture

Nymphéas noirs de Michel Bussi

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
10 etoiles
Faut-il pleurer, faut-il en rire Fait-elle envie ou bien pitié Je n'ai pas le cœur à le dire, on ne voit pas ce livre passer.
Un auteur quelque peu déjanté. Une enquête qui tourne sur trois pattes. Une vieille sorcière qui, elle, marche de guingois Et qui aime en plus, voir de son donjon… Passer les cons. Un Giverny, qui sent pas la rose mais Givenchy… Une Fleurette...

sans couverture

Les confessions de Nat Turner de William Styron

critiqué par Heyrike - (Eure - 50 ans)
8 etoiles
"Ce que les hommes font aux hommes"
1831, Nat Turner est enchaîné dans la prison de Jérusalem. M. Gray, membre du tribunal qui doit le juger, vient régulièrement le visiter afin qu'il lui confie sa version des faits pour lesquels il encourt la peine de mort. La vie...

sans couverture

Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
8 etoiles
Voyage intérieur – Voyage immobile
Vous allez adorer ou détester ce bouquin. Détester les réflexions égocentriques et misanthropiques, noyées dans la vodka, d’un oisif qui se regarde vivre. Vous ennuyer devant ces journées répétitives, dans un bouquin où il ne se passe à peu près rien. Ou...

sans couverture

La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
et si les arbres parlaient…
La vulgarisation est un art difficile. Comment faire passer la connaissance scientifique, bardée de concepts et de mots savants, dans le langage courant ? Peter Wohlleben, fort de son expérience personnelle de forestier allemand, de sa curiosité insatiable et de...

sans couverture

L'exposition coloniale de Erik Orsenna

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
6 etoiles
Père et fils !
Né en 1947, Érik Orsenna est romancier et membre de l'Académie française. "L'Exposition coloniale" reçoit le prix Goncourt 1988. Louis, le père, libraire à Levellois. Gabriel, le fils, élevé par sa grand-mère Marguerite et admiratif d'un père "collectionneur" de femmes. Gabriel,...

sans couverture

L'Art de perdre de Alice Zeniter

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
7 etoiles
Mitigé
Ce livre aborde une période noire de l'histoire de la France historiquement documentée alors qu'il est encore très tôt pour que tous les événements en soient recensés. C'est une époque qui a fait l'objet de peu de littérature et, à...

sans couverture

La danseuse de Mao de Qiu Xiaolong

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
le dernier empereur
L’inspecteur principal Chen Cao, de la police de Shanghai, est investi d’une mission, dont il ne connait pas les tenants et les aboutissants tant elle doit rester secrète. Le sujet est sensible : il s’agit de récupérer en toute discrétion...

sans couverture

Gatsby le magnifique de Francis Scott Fitzgerald

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
6 etoiles
Gatsby
Gatsby Nick, Tom, Gatsby, Jordan, Myrtle et Daisy vont vivre ce drôle d’été 1925, le dernier pour certains, avec le vent qui souffle des années folles. Gatsby est riche, mystérieux, solitaire et son secret l’étouffe. Publié en...

sans couverture

Continents à la dérive de Russell Banks

critiqué par Manhud Yrogerg - (Bruxelles - 40 ans)
8 etoiles
Destins croisés
Un ouvrier du New Hampshire part en Floride où il pense trouver la fortune. Il y trouve tout autre chose. Une haïtienne part elle-aussi vers la Floride le voyage sera effroyable. L'histoire se déroule en 1980 mais...

sans couverture

A rebours de Joris-Karl Huysmans

critiqué par Provisette1 - (5 ans)
9 etoiles
Surprenant
Étonnant- étonnée surtout!- de s'attacher à ce personnage , de le suivre pas à pas, pensée après pensée au long d'un "parcours" personnel qui pourrait sembler, de prime abord, plutôt morne et ennuyeux, certes, mais l'immense talent de l'auteur comble...

sans couverture

Batman - tome 1 - The Dark Prince Charming de Marini

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
6 etoiles
Un Batman honorable
J'avais un a priori , non pas sur le dessin de Marini, mais sur l'histoire, étant allergique aux comics américains et aux supers- héros en particulier (Je dois avouer que je n'ai jamais lu une bd sur Batman). Et bien...

sans couverture

Six fourmis blanches de Sandrine Collette

critiqué par Ayor - (45 ans)
8 etoiles
Lecture agréable
Roman court et rythmé, au style percutant et à l’ambiance pesante voire inquiétante. Une fois de plus l’auteure met à rude épreuve les protagonistes de cette histoire, avec notamment cet environnement hostile et dangereux qu’est la montagne, surtout quand on...

sans couverture

22/11/63 de Stephen King

critiqué par Jerome PREVOT - (51 ans)
10 etoiles
Extraordinaire !
Ce livre m'a beaucoup impressionné. Il est magistral et très émouvant. Oui, je suis d'accord avec une critique publiée plus haut, le milieu du bouquin et le passage sur l'installation au Texas, à Jodie, est peut-être un peu long. C'est...

sans couverture

Courtes distances de Joff Winterhart

critiqué par Lettres it be - (23 ans)
9 etoiles
"Courtes distances" de Joff Winterhart : rencontre du troisième type
C’est un retour pour Joff Winterhart, dessinateur américain avec qui nous avions fait connaissance en 2013 avec L’Eté des Bagnold publié chez çà et Là. Courtes distances est le deuxième roman graphique de l’auteur, paru au même endroit, et qui...

sans couverture

La part du ghetto de Malek Dehoune, Manon Querouil

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
8 etoiles
a lire
Bonjour les lecteurs .... Manon Quérouil-Bruneel est grand reporter et a enquêté pendant un an dans une banlieue du 93 avec Malek, un " ancien" de la cité qui lui a permis de s'introduire dans le "ghetto". Elle explique l'évolution des mentalités...

sans couverture

Le Prédicateur de Camilla Läckberg

critiqué par Incertitudes - (33 ans)
9 etoiles
Ça se dévore comme...un polar
J'avais découvert le polar scandinave avec La Princesse des glaces. Pour ne pas me lasser trop vite, j'ai volontairement mis un peu de temps pour attaquer Le Prédicateur. Je n'en ai été que plus ravi de retrouver la joyeuse bande du...

sans couverture

Marilyn Monroe, la dernière séance de Bert Stern

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
10 etoiles
Sublime !
Grand admirateur de Marilyn Monroe depuis mon adolescence, je possède à peu près toutes ses biographies, évidemment l’ensemble de sa filmographie, ses écrits avec le livre « Fragments » sur lequel je reviendrai plus tard sur ce site, mais...

Page 1 de 7 Suivante Fin