Les dernières critiques éclair


sans couverture

Le baiser dans la nuque de Hugo Boris

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
7 etoiles
histoire de deux écorchés
Bonjour les lecteurs…. Voici le premier roman de l'auteur ( sorti en 2005 !!!) Fanny est sage-femme et rencontre Louis lors d'un accouchement. Fanny a une surdité qui se développe rapidement, Louis est professeur de Piano et un homme meurtri. Fanny veut devancer son...

sans couverture

Le divin enfer de Gabriel de Sylvain Reynard

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)
1 etoiles
Un véritable enfer en effet...pour le lecteur
Quand j'ai emprunté ce livre, on m'avait prévenu qu'il ne me plairait probablement pas, mais je peux être têtu et j'ai quand même voulu tenter l'expérience en pensant que même si c'était pas terrible, une romance de temps en temps...

sans couverture

Gallica, Tome 1 : Le Louvetier de Henri Loevenbruck

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
3 etoiles
Sans suite
L’auteur imagine une France dans la moitié du douzième siècle. On n’est pas vraiment dans la fantasy mais on n’en est pas très loin. Un jeune louvetier porteur d’un pouvoir diffus forge son personnage en fonction du chemin...

sans couverture

Une exécution ordinaire de Marc Dugain

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
8 etoiles
A lire.. pour se rafraichir la mémoire
Bonjour les lecteurs .... Marc Dugain nous entraine en Russie. L'histoire commence en 1952 sous l'ère de Staline et se terminera en 2000 sous l'ère de Poutine avec la tragédie de la disparition du sous-marin " Oskar" ( le Krousk). En 1952, c'est...

sans couverture

Wisconsin de Mary Relindes Ellis

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
8 etoiles
Un auteur prometteur
Un grand roman de facture américaine tant par le style que l’atmosphère liée à la rudesse de ces terres au bord des grands lacs. Début des années 80, j’ai aussi voyagé en plein hiver en Illinois et au Wisconsin, et...

sans couverture

Le sang du monstre de Ali Land

critiqué par Clubber14 - (Paris - 38 ans)
9 etoiles
psychologiquement dur
J'ai adoré ce roman d'Ali Land. Il vous prend aux tripes, ne vous lâche pas. Et vous aurez beau le poser sur la table et vous mettre à faire autre chose, il reviendra comme par magie dans vos mains tellement...

sans couverture

La conscience de Zeno de Italo Svevo

critiqué par ARL - (Montréal - 32 ans)
10 etoiles
Zeno et ses névroses
À la demande de son psychanalyste, Zeno Cosini entreprend la rédaction de son autobiographie sélective, organisée par thèmes: son amour pour la cigarette, la mort de son père, son mariage, sa relation adultère, son association commerciale avec son beau-frère et...

sans couverture

Crime et châtiment de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Un monument intimidant tant ce texte est parfait.
Quelle merveille ! Comme ce roman est entêtant, superbement écrit et angoissant ! Certes, ce n'est pas une lecture d'été, légère et apaisante, mais quel chef-d'oeuvre ! Le personnage de Rashkolnikov n'a pas fini de hanter ma mémoire et mon imaginaire....

sans couverture

La dernière bande suivi de Cendres de Samuel Beckett

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
5 etoiles
Deux courtes pièces
Dans "La Dernière bande", Krapp, un vieil homme, écoute une ancienne bande qu'il avait enregistrée 30 ans auparavant. Dans "Cendres", un homme assis sur la plage, discute avec des absents, son épouse, sa fille ... Il évoque aussi une histoire...

sans couverture

Aux fruits de la passion de Daniel Pennac

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
8 etoiles
Maracuja !
6 ième et dernier (?) opus de la saga, "Aux fruits de la passion" tient toutes ses promesses et referme avec brio (et tristesse) les pérégrinations de la famille Malaussène. Dans la famille Malaussène, je voudrais " Thérèse" ! Thérèse,...

sans couverture

Un vent de cendres de Sandrine Collette

critiqué par Ayor - (45 ans)
3 etoiles
Un coup d'arrêt
Comme à son habitude, Sandrine Collette propose un roman court, sombre et à l’ambiance lourde et inquiétante. Mais voilà, la sauce ne prend pas à tous les coups et bien que ce livre se lise rapidement, il m’a semblé bien long...

sans couverture

Dans les brumes du mal de René Manzor

critiqué par Ayor - (45 ans)
4 etoiles
Dans la surenchère
L’auteur, comme tant d’autres, choisit d’orienter son histoire vers le rocambolesque et de verser dans la surenchère. Ce manque de crédibilité nuit donc fortement à son roman, qu’il s’agisse d’ailleurs des situations comme des personnages. En effet les deux flics ont...

sans couverture

Au revoir et merci de Jean d' Ormesson

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Longueurs et pépites
Cet essai date de 1966. Le « jeune homme » nous parle de sa famille et de lui-même - avec des longueurs certaines, si j’ose -. Il y aborde abondamment d’autres thèmes : sa jeunesse, ses études, la recherche de...

sans couverture

The time before de Cyril Bonin

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
7 etoiles
Avant et ailleurs
Une bande dessinée à l'histoire en forme de boucle temporelle: ce n'est pas super-transcendant mais cela est pas mal réalisée... Pareillement j'ai aimé dans le récit comment l'auteur décrit un monde finalement très matérialiste et machiste (et même avec des...

sans couverture

Maigret et la vieille dame de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Double mystère pour bibi
Wikipedia: « Maigret a reçu dans son bureau de la PJ la visite d'une vieille dame, Valentine Besson, qui habite à Étretat. La vieille dame est venue lui raconter que sa bonne, Rose, est morte empoisonnée, après avoir bu le...

sans couverture

Agatha Raisin enquête 11 - L'enfer de l'amour de M.C. Beaton

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
7 etoiles
Divertissante Agatha
Si vous suivez un tant soit peu mon blog, vous avez sûrement cerné mes préférences sur le plan des lectures. Vous allez donc me poser la question : Pourquoi Agatha Raisin ? Je vais vous répondre. Tout d’abord, c’est une...

sans couverture

Andromaque de Jean Racine

critiqué par Cédelor - (Paris - 46 ans)
10 etoiles
Une forme de perfection
Il n’est pas absolument nécessaire d’avoir lu Homère ou Euripide ou autres sources pour apprécier cette pièce de Racine. Ce serait toujours un plus, certes, mais la version d’Andromaque de Racine, quoiqu’elle ne soit pas entièrement conforme aux sources antiques,...

sans couverture

Anita Blake, tome 1 : Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Un peu trop de personnages...
C'est en 2010 que j'ai découvert la saga Anita Blake. Je ne me souviens plus pour quelle raison j'ai décidé de mettre cette saga de côté... toujours est-il que j'ai décidé de me replonger dans cet univers fantastique et je...

sans couverture

Le Diable et le bon Dieu de Jean-Paul Sartre

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
6 etoiles
Que c'est lent !
La pièce se déroule au XVIème siècle en Allemagne. Cette époque est marquée par des rébellions des paysans contre l'Eglise. Goetz, capitaine et bâtard, prend un plaisir fou à faire le mal. Les vies humaines n'ont aucun sens à ses...

sans couverture

Nymphéas noirs de Michel Bussi

critiqué par Mimi62 - (Arras - 65 ans)
9 etoiles
Une balade où j'ai été baladé
Une écriture plaisante, jamais lourde, pas de longueur alors que l'histoire se déroule tranquillement en cheminant à travers le village de Giverny. Les références artistiques lui donnent un air de visite guidée contribuant à la promenade du lecteur. Dès le début,...

sans couverture

Pourquoi lire les classiques de Italo Calvino

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Morales intemporelles, sens cachés ou évolutifs
Les classiques n'en finissent jamais de nous dire ce qu'ils ont à dire, selon l'auteur. Leur intemporalité, la manière de les revisiter en fonction des époques et de leurs goûts, l'éventuelle diversité d'interprétations permettent incitent à y revenir, ou à...

sans couverture

Où es-tu ? de Marc Lévy

critiqué par Lilule - (baalon - 45 ans)
5 etoiles
oui mais non,
Au début, je ne voyais pas où l'auteur voulait m'emmener. Je commençais à m'attacher au personnage. Mais la fin m'a perturbée j'avais envie de foutre des claques à Susan et Philip. La seule qui m'a vraiment troublée c'est Mary. J’ai...

sans couverture

L'étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie O'Farrell

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
6 etoiles
L'oubli
A Édimbourg, un « asile » ferme ses portes et les pensionnaires sont réorientés vers des structures plus aux normes. On ne dit plus « asile », on ne dit plus « fou » on dit d’autres mots plus chantant,...

sans couverture

Fatherland de Robert Harris

critiqué par Malic - (77 ans)
9 etoiles
Un pas de plus vers le Reich de mille ans
Fatherland est un thriller dans le cadre d’une uchronie. Nous sommes en 1964, l’Allemagne a gagné la guerre et son empire domine l’Europe. Le monde et la majorité des allemands ignorent la Shoah, les juifs étant censés avoir été «...

sans couverture

Je me vengerai de Pierre Bellemare

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
7 etoiles
Buffet froid !
Pierre Bellemare (1929- 2018) est un écrivain, homme de radio, chanteur, conteur, animateur et producteur de télévision français. Pionnier de programmes de radio et de télévision comme producteur et animateur, ayant notamment créé vingt-deux jeux télévisés pour la télévision française. ...

sans couverture

Clinch de Zelba

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
8 etoiles
Un garçon, une fille, plusieurs possiblités
Clinch se traduit par "conclure", "enlacer", "chahuter", "combattre corps-à-corps". La traduction nous est donnée dès le début de la bande dessinée afin d'en comprendre sa construction. En effet deux amis discutent d'un match, font des pronostics. On sait dès le...

sans couverture

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi de Laurent Gounelle

critiqué par Isis - (Chaville - 73 ans)
3 etoiles
Alice, au pays du syncrétisme
Mais pourquoi diable l’auteur, très sympathique au demeurant (voir son site officiel !), s’entête-t-il à nous inventer une intrigue totalement invraisemblable, bien résumée ici par Pascale Ew, pour nous faire comprendre, de livre en livre, les arcanes du...

sans couverture

Les larmes de diamant de Deborah Crombie

critiqué par Ocyaran - (57 ans)
8 etoiles
Dans la lignée d’Agatha
Une enquête comme je les aime, une histoire bien tramée avec des rebondissements mais pas un cadavre à chaque chapitre ou des détails horribles. J’ai aimé particulièrement les références au passé qui font mieux comprendre les événements du présent. Il est...

sans couverture

Le faon de Magda Szabó

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
7 etoiles
complexe
Bonjour les lecteurs ... Aujourd'hui, je vous parle d'un roman écrit par une grande dame de a littérature hongroise " Le faon" , c'est l'histoire d'Eszter. Eszter est une comédienne célèbre qui, lors d'un long monologue intérieur où elle s'adresse à son amant,...

sans couverture

Une vie entière de Robert Seethaler

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
8 etoiles
Portrait d'un homme ordinaire
Andreas Egger, orphelin de père inconnu, va nous conter sa vie de montagnard entre la fin du 19ème siècle et sa mort survenue fin des années 70. Peu gâté par la vie, il va vivre une existence d’un homme fondamentalement bon,...