Les dernières critiques éclair

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Maigret chez le ministre de Georges Simenon

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)
8 etoiles
Corruption, je dis non!
C'est une enquête inhabituelle à laquelle le commissaire Maigret va cette fois être confronté... sollicité à titre privé par le ministre des Travaux publics Point, Maigret va devoir faire la lumière sur la disparition d'un rapport capable de faire plonger...

sans couverture

Spin de Robert Charles Wilson

critiqué par Cédelor - (Paris - 49 ans)
9 etoiles
Très bon bouquin de SF
Voilà un très bon bouquin de SF. Il y a de l’action, du mystère, du suspense, de l’émotion, de l’amour et à la fin, les diverses explications se dévoilent et on comprend le pourquoi du spin. Qu’est-ce que le spin...

sans couverture

La Mort selon Turner de Tim Willocks

critiqué par Koudoux - (SART - 56 ans)
8 etoiles
L'incorruptible en Afrique du sud!
Un polar sud-africain qui décoiffe ! L'atmosphère glauque surgit dès le début. On pénètre au cœur d'une société d'Afrikaners corrompus n’hésitant pas à exploiter les pauvres en pratiquant la pseudo philanthropie d’une part et le meurtre d’autre part. Mais Turner, l’incorruptible flic, arrive… J’ai...

sans couverture

Le dernier temps de Jean K. Saintfort

critiqué par Xelliya - (46 ans)
10 etoiles
Un récit palpitant qui donne à réfléchir
A la fois conte philosophique, roman de SF et roman d’initiation, ce livre pose de vraies questions quant au droit à la différence et à l’avenir de notre société, thèmes magistralement explorés et portés par une écriture fluide et sensible....

sans couverture

Le Pape, le Kid, et l'Iroquois de Auteur inconnu

critiqué par Ayor - (48 ans)
6 etoiles
De moins en moins convaincant
Ce sixième tome recèle les mêmes éléments qui jusque-là ont permis à la série d'être un véritable succès, à savoir une action omniprésente, des personnages complètement déjantés mais attachants, ainsi que des scènes de massacre bien gores et nappées d'une...

sans couverture

Chagrin d'école de Daniel Pennac

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
8 etoiles
Passé, présent, futur
Daniel Pennac était un cancre. Il était aussi professeur de littérature. Il est écrivain. Il sait de quoi il parle quand il décrit la souffrance et la solitude du mauvais élève, l’énergie que lui demandent les mensonges, les tricheries pour s’éviter...

sans couverture

Algues vertes, l'histoire interdite de Inès Léraud (Scénario), Pierre Van Hove (Dessin)

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
8 etoiles
Instructif et édifiant
Inès Léraud a mené pendant plusieurs années une enquête sur les dangers de la prolifération des algues vertes. Elle compile dans cet album ses découvertes, les faits dramatiques qui se sont déroulés depuis les années 70. Et le constat est...

sans couverture

Nous et les oiseaux de Carino Bucciarelli

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Sous l'oeil des oiseaux
Je me souviens d’avoir lu un précédent livre de Carino et d’avoir déjà rencontré cette façon qu’il a d’inventer des histoires insolites, fantastiques, impossibles, irréelles qui déstabilisent le lecteur, l’embarquent dans une dimension qu’il ne peut pas appréhender avec sa...

sans couverture

L'Homme-dé de Luke Rhinehart

critiqué par Kabuto - (Craponne - 60 ans)
6 etoiles
Culte
Peut-on mener sa vie en confiant son avenir à une paire de dés? Peut-on se fier au hasard pour prendre des décisions qui bouleverseront votre futur d’une manière totalement aléatoire ? Pour ma part, je ne m’y risquerai...

sans couverture

Le député d'Arcis de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)
2 etoiles
Pas vraiment !
L'histoire débute en province en 1839, juste à côté des terres des cinq-cygne. La petite ville va devoir remplacer son député vieillissant. Celui-ci prévoit de faire nommer son fils Charles (rien n'a changé d'ailleurs avec nos habitudes...

sans couverture

Bruges-la-Morte de Georges Rodenbach

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)
9 etoiles
Le deuil impossible.
Un roman fascinant, remarquablement écrit, une histoire incroyablement sombre dans laquelle le deuil devient si insurmontable qu'il entraîne son héros dans la folie. Chronique d'une époque, chronique d'une ville semblable à un purgatoire morbide, le livre parvient parfaitement à développer...

sans couverture

Une putain d'histoire de Bernard Minier

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
Watch Corp, big brother aux pouvoirs super illimités
C’est vrai que malgré ses 519 pages, je n’ai pas lâché ce livre. C’est juste qu’à partir de la page 491, selon moi, l’histoire n’est plus crédible. L’auteur nous pousse à éprouver une tendresse pour Henry, ce jeune ado de...

sans couverture

La Dame en blanc de W. Wilkie Collins

critiqué par Romur - (Viroflay - 47 ans)
8 etoiles
Retors et moderne
Mariage obligé, manœuvres inavouables sur fond de querelle d’héritage dans la bonne société anglaise du XIXème. A priori un cadre classique. Sauf que William Collins en fait le cadre d’un formidable thriller, avec de sombres et retorses machinations autour de...

sans couverture

Sanctuaire du coeur de Du'o'ng Thu Hu'o'ng

critiqué par Tistou - (64 ans)
7 etoiles
De la prostitution masculine au Vietnam
Disons le d’emblée, ce Sanctuaire du cœur m’a paru détonner par rapport aux ouvrages déjà lus de cette écrivaine. Le thème majeur ? (sûrement). Une évocation du Vietnam plus contemporain (où Duong Thu Huong ne vit plus) ? Détonner mais n’en...

sans couverture

Les impatientes de Djaïli Amadou Amal

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)
7 etoiles
Tellement écoeurant que ça paraît irréel
Ramla, dix-sept ans, est une Peule musulmane du Cameroun qui vit dans une grande famille polygame. Elle se distingue de sa fratrie car elle rêve de faire des études et de devenir pharmacienne, mais ses parents ont d’autres projets pour...

sans couverture

Le Diable et le bon Dieu de Jean-Paul Sartre

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Une merveille !
L’histoire se passe en Allemagne. Gœtz, un bâtard d'une famille noble, a participé à la rébellion de Worms, puis l'a trahie et a tué son frère qui la dirigeait. Désobéissant aux ordres de l'archevêque, il décide de raser la ville...

sans couverture

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin

critiqué par Ayor - (48 ans)
7 etoiles
Agréable, sans plus
J'ai lu il y a quelques temps "Changer l'eau des fleurs", et comme je l'ai apprécié, je me suis lancé dans la lecture du premier roman de cette auteure. J'ai mis un peu de temps à me plonger dans l'histoire, puis...

sans couverture

Mortel sabbat de Lincoln Child, Douglas Preston

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Un des meilleurs de la série
Il s'agit là d'un des meilleurs épisodes de la série avec un scénario original et un suspense entier. Le défaut, déjà présent dans d'autres tomes, c'est Pendergast, ce personnage au profil si particulier, ce qui certes en fait son intérêt, mais...

sans couverture

Colorado kid de Stephen King

critiqué par Ayor - (48 ans)
9 etoiles
Original et réussi
Roman très court avec son format correspondant plus à celui d'une nouvelle. Il n'en reste pas moins que j'ai passé un très bon moment, et qu'une fois de plus Stephen King fait preuve d'une belle originalité. Du fait de ce format court,...

sans couverture

Le Loup peint de Jacques Saussey

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Un page turner efficace
Jacques Saussey propose un très bon "page turner", comme il sait si bien le faire d'ailleurs, avec un scénario qui tient la route et un suspense au cordeau. Peut-être pourrait-on reprocher à certains personnages d'être un peu dans la caricature, mais...

sans couverture

Black Bazar de Alain Mabanckou

critiqué par Tistou - (64 ans)
5 etoiles
la « SAPE »
La « SAPE » (Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes) et les « SAPEURS ». Bon, le sujet ne me passionne pas tant que ça ! Confirmé à la lecture de Black Bazar, ça ne m’a pas passionné plus...

Début Précédente Page 7 de 7