Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
449 visites
sans couverture

Les Fantômes de Manhattan de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 38 ans)
10 etoiles
De l'importance de ses racines...
Présentation de l'éditeur : Et si un livre détenait les clés de votre existence ? Annie O'Neill, 31 ans, est une jeune fille discrète. Elle tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu'elle. Son existence est bouleversée par la visite d'un nommé Forrester, qui se présente comme un très bon ami...

2.
270 visites
sans couverture

Les chemins de l'essentiel de Jacques Attali

critiqué par Sboudon - (55 ans)
2 etoiles
"Peut mieux faire" M. Attali
Je ne suis pas un grand fan de Jacques Attali, sans doute parce qu’il fut pendant près de vingt ans proche de François Mitterrand, surtout parce que c’est semble-t-il un auteur plagiaire: rappelez vous Verbatim où l’on a reproché à M. Attali la reproduction de propos apocryphes, l'utilisation de documents « invérifiables », un manque de sérieux, et même l'utilisation...

3.
230 visites
sans couverture

Braqueur de Rédoine Faïd, Jérôme Pierrat

critiqué par Matt033 - (41 ans)
7 etoiles
Comme dans un film policier
Ce livre ne révolutionne pas la littérature policière, mais il est très agréable à lire. il raconte les frasques d'un ancien (jeune) braqueur de fourgons blindés et de ses comparses. Certaines séquences me font penser à l'excellent film de Michael Mann "Heat" ou aux très bons scénarios d'Olivier Marchal....

4.
220 visites
sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Marlène - (Tours - 40 ans)
10 etoiles
Qui était Nola Kellergan ?
En voiture , au début du mois , j'écoutais la radio et dans une émission littéraire un libraire s'enthousiasmait pour un livre d'un jeune auteur Suisse de 27 ans dont je n'avais jamais entendu parler . Mais il était tellement dithyrambique que je me suis décidé à aller voir sur internet de quoi il en retourner , j'ai lu de...

5.
215 visites
sans couverture

La toile que nous voulons de Julian Assange, Dominique Cardon, Paul Jorion, Bernard Stiegler

critiqué par Colen8 - (77 ans)
7 etoiles
Fi des géants du net
Les contributions d’une quinzaine de grands noms de la recherche universitaire mondiale, de la sociologie, des mathématiques dopées aux algorithmes, sont rassemblées ici sous l’égide de quelques institutions françaises(1). Elles alertent sur des dérives du modèle initial du web qui se voulait un véritable espace public, de biens communs, de partage de savoirs, de gratuité, de coopération volontaire, d’absence de...

6.
200 visites
sans couverture

Un été avec Homère de Sylvain Tesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Une analyse inspirée, presque exaltée
Dans une collection dont je viens de faire la connaissance, la radio publique française France Inter et Parallèles présentent une vision de l'oeuvre d'un auteur, révisée et analysée pour l'occasion, sous le nom de "Un été avec...", qui serait l'occasion de (re-)découvrir ses écrits. Ici, Sylvain Tesson, explorateur et écrivain, connu pour ses récits de voyages et aventures improbables, présente...

7.
197 visites
sans couverture

La morte des tourbières de Jean-Louis Nogaro

critiqué par Mimi62 - (Arras - 65 ans)
8 etoiles
Cohérent et solide
Ludovic, étudiant en journalisme, un peu désabusé, se retrouve hériter d'une tante inconnue. A la suite de sa rencontre avec le notaire dans un village un peu figé dans le temps, dans le Massif Central Il se trouve confronté à une population rude imprégnée d'une tradition de vie en autarcie mais surtout il apprend qu'il est devenu héritier car sa...

7.
195 visites
sans couverture

Venise insolite et secrète de Thomas Jonglez, Paola Zoffoli

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Les détails de l'âme d'une ville
Beaucoup de livres, guides ou ouvrages d'art, montrent de Venise les moult découvertes, principalement artistiques et paysagères à y faire. Celui-ci va plus loin, en y montrant la face cachée, une série de détails, parfois menus, ou de lieux cachés, au moins peu accessibles du grand public, afin d'approfondir "l'âme", l'histoire, ce qui constitue cette ville. Il s'agit de jardins,...

9.
184 visites
sans couverture

Li p'tit prince - Le Petit Prince en liégeois de Antoine de Saint-Exupéry

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Un livre de collection
Guy Fontaine est né en 1945. C'est de 1978 à 1994, à la radio de la Rtbf, que le billet wallon hebdomadaire qu'il diffuse le rend le plus célèbre : billets transformés de 1994 à 2001, en sketchs avec Gabrielle Davroy. En 2001, ces 1.000 Mots wallons sont publiés. Depuis, il est devenu évêque orthodoxe à Liège. C’est pour répondre à...

10.
180 visites
sans couverture

Le joueur d'échecs (BD) de Stefan Zweig, David Sala (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Une réussite !
David Sala a adapté avec élégance et talent ce texte célèbre de Stefan Zweig. C'est un véritable plaisir de découvrir cette oeuvre qui ose se mesurer à un texte riche et sujet à de nombreuses interprétations. Sur paquebot qui se dirige vers l'Argentine, en 1941, Mirko Czentovic, le champion mondial d'échecs va accepter d'affronter un aristocrate viennois, assez mystérieux pour le...

11.
161 visites
sans couverture

La tache de Philip Roth

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
9 etoiles
Décoiffant !...
« La tache » est le tout dernier roman de Philip Roth et vient de paraître chez Gallimard. Je me rue… Et je tombe sur quoi ?… Un nouveau chef-d'œuvre écrit par ce grand écrivain contemporain ! Puissant, au souffle décapant, il pousse ses personnages vers des sommets où les sentiments humains prennent des tournures effrayantes, ou totalement ridicules. Un personnage...

12.
162 visites
sans couverture

Gratte-ciel: 45 défis architecturaux de New York à Dubai de John Hill

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
8 etoiles
"Pourquoi tous les gratte-ciel ne se ressemblent-ils pas?"
John HILL (*1972) est un architecte New Yorkais auteur du blog “A Daly Dose of Architecture” et également responsable du concours international “Building of the Year » qui récompense annuellement les plus beaux building dont la construction s’est terminée au cours de l’année. Dans «Gratte-ciel» il nous propose un «tour du monde» des gratte-ciel en partant de l’Amérique du Nord, où...

13.
149 visites
sans couverture

Discours de Suède de Albert Camus

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
10 etoiles
Le rôle de l'art et de l'écrivain dans la société
Albert Camus reçoit le Nobel en 1957 et c'est le 10 décembre qu'il prononce son discours de remerciement à l’Hôtel de Ville de Stockholm. Il est dédicacé à l'homme auquel il doit le plus : Louis Germain, l'instituteur de son enfance. Dans ce discours, Camus va dessiner ce qu’il estime être le métier d'écrivain et ce que sont les devoirs de...

13.
148 visites
sans couverture

Dictionnaire amoureux de Naples de Jean-Noël Schifano, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Une superbe déclaration d'amour à la ville de Naples
Je n’avais encore jamais lu un volume des dictionnaires amoureux et appréhendais un peu cette lecture par crainte que cela soit fastidieux de passer d’un sujet à un autre, mais j’ai été captivé par cet ouvrage. La ville de Naples exerce déjà une fascination sur moi, elle est tellement loin de ce qu’en montrent les médias. A force de caricaturer...

15.
151 visites
sans couverture

Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

critiqué par Kernitou - (Genève - 58 ans)
8 etoiles
Un polar suédois - Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes
Résumé: Chaque année depuis quarante-quatre ans, un vieil homme reçoit à son anniversaire une fleur séchée dans un joli petit cadre, un envoi évidemment anonyme; tous ont été accrochés à un mur de son bureau. Et, chaque année, il téléphone immédiatement à un commissaire à la retraite pour lui confirmer le message reçu. Quel message? De qui? Pourquoi? Mikael Blomkvist est un...

16.
145 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 38 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

17.
145 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 44 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

17.
143 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

17.
143 visites
sans couverture

Mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 50 ans)
9 etoiles
Rangée ? Subversive, oui !
La première impression qui frappe le lecteur, c’est la netteté des souvenirs de Simone de Beauvoir : elle remonte jusqu’à ses trois ans et analyse avec une précision méticuleuse ses actes et pensées, et va ainsi jusqu’à ses vingt ans et quelques (ce qui correspond à la rencontre avec Sartre). Simone, loin d’avoir un regard indulgent sur elle-même, se dépeint parfois...

20.
133 visites
sans couverture

L'intercepteur de fantômes de Daniel Fano

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Réveiller les fantômes
Un an pile après sa mort, les amis de Marc Dachy, « infatigable explorateur des avant-gardes littéraires et artistiques du XX° siècle » ont souhaité lui rendre l’hommage qu’il méritait tellement. A cette occasion, Daniel Fano a écrit un texte où fiction et témoignages se mêlent, et quand Daniel Simon lui a proposé de l’éditer, il lui a adjoint quelques...

21.
130 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

22.
127 visites
sans couverture

Dix petits nègres de Agatha Christie

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)
8 etoiles
Le meilleur Agatha Christie
Dix personnes sont invitées sur l'île du Nègre. Arrivés sur place, aucune trace de leur mystérieux hôte. Coincés sur l'île, ils vont un par un être assassinés. Chacun soupçonne l'autre d'être le tueur, et les possibilités se réduisent au fur et à mesure des meurtres. Le grand classique d'Agatha Christie, adapté plusieurs fois au cinéma. Dans ce livre, on ne retrouve...

23.
127 visites
sans couverture

Pokemon, le film : Blanc - Victini et Zekrom de Momota Inoue, Tsunekazu Ishihara, Hideki Sonoda

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)
7 etoiles
Idéal contre réalité
Alors qu'il poursuit sa quête des badges de la région d'Unys, Sacha et ses amis, Rachid et Iris, arrivent dans la ville d'Eindoak pour le festival de la récolte. Durant les festivités ils vont faire la rencontre de Victini, un pokémon légendaire qui serait le gardien d'Eindoak. Sacha et Victini vont ainsi très vite se prendre d'amitié, toutefois l'apparition de...

23.
126 visites
sans couverture

Nymphéas noirs de Michel Bussi

critiqué par Flo29 - (46 ans)
10 etoiles
Fort, très fort!
Trois femmes, trois destins. Le roman commence par un meurtre, celui de Jérôme Morval, un ophtalmologue réputé qui a une maison à Giverny, le fief de Claude Monet. L'impressionnisme est présent à toutes les pages. Petit à petit, on suit deux enquêteurs qui ont bien du mal à résoudre cette énigme. Le mystère est entier (ou presque) jusqu'à la fin. Qui...

25.
129 visites
sans couverture

La vie 3.0 - Etre humain à l'ère de l'intelligence artificielle de Max Tegmark

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Invitation à participer massivement au débat
L’intelligence artificielle a changé de braquet en intégrant dans des portes logiques des algorithmes associatifs de type neuronal construits de façon récurrente à partir d’objectifs et de données multiples, indépendamment du support matériel. Résultat : une capacité spectaculaire d’auto-apprentissage sans programmation préalable. On parle dorénavant de l’intelligence artificielle générale (AGI) qui veut rattraper l’intelligence humaine(1), et sans doute à terme...

26.
123 visites
sans couverture

La vie est bonne de Violente Viande (Scénario), Lucy Macaroni (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
7 etoiles
Des situations quotidiennes croquées avec humour
Les deux artistes, Viande et Macaroni, dépeignent avec humour des scènes banales de la vie mais avec une justesse incroyable. ça sent le vécu ! Ils ont rassemblé de nombreuses situations avec des personnages différents qui mettent en lumière notre rapport à la sexualité, la jeunesse d'aujourd'hui, l'importance des réseaux sociaux et l'attention exagérée portée au regard de l'autre. Les scènes...

27.
123 visites
sans couverture

Le Manège de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Tourne manège !
Avec ce texte Thierry Radière franchit une nouvelle étape dans sa carrière littéraire, pour la première fois, même si ce texte a déjà connu une première version numérique, il expose un roman sur les rayons des librairies. Cette première est peut-être le signe qu’il souhaite élargir sa palette pour s’installer comme un écrivain reconnu, ce qu’il est déjà le cas...

27.
121 visites
sans couverture

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

critiqué par Gabri - (32 ans)
9 etoiles
Une lecture qui rend heureux!
Voici un livre de développement personnel déguisé en roman : Un homme se trouve en vacances à Bali quand il décide d’aller consulter un guérisseur de renommée internationale juste avant de rentrer chez lui. Diagnostic : Il est en parfaite santé, mais il n’est pas vraiment heureux… Le guérisseur lui demande de revenir le lendemain, et c’est ainsi que commence...

27.
120 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 39 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

30.
119 visites
sans couverture

Les engloutis de Denis Lépée

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Aux limites de plusieurs genres…
1918. Ludmilla tente de fuir par la mer Saint-Pétersbourg ravagé par la révolution bolchévique. Il lui importe beaucoup de mener à bien la mission qui lui a été confiée, celle de sauver le « trésor » de la famille Koutouzov, mais son bateau est coulé au large de la Finlande… 2017. Tommaso Mac Donnell ravagé par la douleur d’avoir perdu sa femme et...

Page 1 de 5 Suivante Fin