Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
283 visites
sans couverture

La ferme des animaux de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
8 etoiles
De la déviance des révolutions
Ce livre a été publié par Georges Orwell en 1945 et est donc antérieur à « 1984 ». Il est cependant tout aussi plein d’enseignements et reste tout à fait actuel. Nous sommes dans une ferme d'Angleterre et la révolte gronde parmi les animaux. Elle est menée par les cochons qui montent la tête aux autres. L'homme est le véritable et...

2.
257 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 41 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

3.
221 visites
sans couverture

Les Fugitives. Partir ou mourir en Arabie saoudite de Hélène Coutard

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
un roman qui dépeint une triste réalité
« Les fugitives Partir ou mourir en Arabie Saoudite » livre enquête d'Hélène Coutard éditions du Seuil 235 pages février 2021 Un roman qui n'est pas de la fiction C'est une enquête qui se lit comme un roman, l'auteure s'intéresse à l'histoire de ces femmes qui fuient leur famille, leur pays mais surtout ce carcan ultra réactionnaire qui les transforme en esclaves . Ce pays, l'Arabie Saoudite qui a pignon...

4.
206 visites
sans couverture

Frères migrants de Patrick Chamoiseau

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)
10 etoiles
Plaidoyer politique et poétique pour une nouvelle humanité
Ecrit en 2016, ce petit livre, dont l’écriture véhémente oscille entre le pamphlet et le manifeste, est né du double refus d’accepter l’intolérable souffrance des foules de migrants en détresse, perdues sur des chemins d’exode, fuyant la guerre ou la misère, et l'inadmissible mutisme de l’Europe s’emmurant dans ses frontières, comme affolée par le risque terroriste et refusant de porter...

5.
198 visites
sans couverture

Les matinées sombres de Narcisse Eyi Menie

critiqué par Imani - (Toulouse - 40 ans)
8 etoiles
saisissant.
Ce roman est touchant. Il nous plonge dans la vie d'une adolescente qui se débat avec les vicissitudes de la vie qui l'ont fait naitre dans une famille pauvre vivant dans un taudis et tirant le diable par la queue. Elle se nomme Atsame et est dès sa naissance prédestinée, par sa mère, à se prostituer pour enrichir la famille. On...

6.
181 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

7.
170 visites
sans couverture

Inconnu à cette adresse de Kathrine Kressmann Taylor

critiqué par Cléopâtre - (Beersel - 46 ans)
8 etoiles
Une amitié difficile à assumer ou quand la politique s'en mêle
D'extérieur, le livre est fin et peut paraître inintéressant : comment faire passer un message, comment se plonger dans une histoire en si peu de pages ? Et puis, la lecture commence. De lettre en lettre échangées entre deux amis, on découvre leurs vies respectives. Ils se sont rencontrés aux états-Unis, l'un est Juif, l'autre Allemand. Les deux hommes se complètent...

8.
159 visites
sans couverture

Le dieu du carnage de Yasmina Reza

critiqué par Ddh - (Mouscron - 79 ans)
8 etoiles
Un p'tit dieu provoque un p'tit carnage
Est-ce un carnage ? Les personnages présentés sont plutôt b.c.b.g. Et pourtant, il y a eu violence. Pourquoi le dieu, le dieu du carnage ? Tout tourne autour d’un méfait d’un enfant : une bagarre qui a provoqué un dommage. Les parents s’expliquent pour discuter du litige : les enfants, ces petits dieux, qui ont provoqué un carnage… hyperbole ! D’un...

9.
153 visites
sans couverture

Fables de Jean de La Fontaine

critiqué par Fanfan1407 - (reims - 37 ans)
8 etoiles
Un classique à relire
Je m'en vais vous parler aujourd'hui d'un livre qui ne s'adresse pas qu'aux enfants, et pour cause, j'ai nommé : les Fables de la FONTAINE. La fable est souvent associée au monde de l'enfant. Qui n'a jamais appris, alors qu'il était tout petit, le Corbeau et le Renard, le Chêne et le Roseau ou encore le Lièvre et la Tortue...

10.
152 visites
sans couverture

Les Liaisons dangereuses de Pierre-Ambroise-François Choderlos de Laclos

critiqué par Nelle - (Bonne - 45 ans)
9 etoiles
A lire absolument
Le roman épistolaire par excellence, transposé maintes fois au cinéma, et à des époques différentes. Mais ne vous arrêtez pas aux films, achetez le livre ! Les liaisons dangereuses, c'est un jeu entre un séducteur, Valmont et Mme de Merteuil, c'est à celui qui accumulera le plus de conquêtes, qui impressionnera l'autre. C'est aussi la manipulation, la tricherie, les plaisirs, et...

11.
148 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 41 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

12.
140 visites
sans couverture

Entre les mains de Juliana Leite

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Un texte et un corps déstructurés
Cette lecture me rappelle celle de « Fado Alexandrino » d’Antonio Lobo Antunes, que j’ai faite il y a bien longtemps, j’ai retrouvé cette même façon de déstructurer le texte en racontant simultanément, par bribes, plusieurs histoires qui se mêlent, se mélangent, se rejoignent pour façonner l’intrigue principale du roman en laissant le soin aux lecteurs d’assembler ces parcelles d’histoires....

13.
139 visites
sans couverture

Les Hommes-machines contre Gandahar: Une aventure de Sylvin Lanvère de Jean-Pierre Andrevon

critiqué par Cédelor - (Paris - 49 ans)
7 etoiles
Un premier roman de jeunesse coloré
Je ressentais un certain doute, en achetant ce bouquin au titre un peu enfantin de « Les hommes-machines contre Ganahar », dans une boutique spécialisée dans les vieux bouquins policier et SF datant d’une autre époque, celle des années 50 à 80. Mais bon, l’auteur en est Jean-Pierre Andrevon, dont j’avais apprécié d’autres écrits de sa main, notamment «...

14.
129 visites
sans couverture

Meurtres à Kingfisher Hill: Une nouvelle enquête d'Hercule Poirot de Sophie Hannah

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
6 etoiles
En progrès...
Depuis le début du « prolongement » des enquêtes d’Hercule Poirot par l’autrice Sophie Hannah, j’avoue avoir toujours plongé la tête la première. Si jamais le roman était réussi, je ne veux pas l’avoir laissé passer… et, reconnaissons-le, à chaque fois, je suis plutôt déçu… Pourquoi vouloir remplacer Agatha Christie, pourquoi vouloir de nouvelles aventures alors qu’Agatha semblait avoir mis...

15.
128 visites
sans couverture

Le rouge et le noir de Stendhal

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
10 etoiles
Un très grand roman. A lire !
Aborder " le Rouge et le Noir " est une chose bien difficile. Ce roman est d’une telle richesse et d’une telle actualité que l’on ne sait pas très bien par où le prendre. Limitons-nous à l'intrigue pour commencer. Monsieur de Rênal est industriel à Verrières, en Franche-Comté. Il s’est fait une belle fortune. Il est aussi maire de sa commune. Julien...

16.
129 visites
sans couverture

La fin d'une liaison de Graham Greene

critiqué par Saule - (Bruxelles - 55 ans)
9 etoiles
Plus qu'une histoire d'amour
Avec une grande habileté narrative qui lui est propre, Graham Green débute le récit de cette liaison amoureuse par la fin. Au sommet d'une relation amoureuse adultère intense et charnelle, Sarah était partie sans laisser d'explications. Son amant délaissé, le narrateur dans la première partie, souffre de l'absence à tel point que son amour se transforme en haine et en...

17.
124 visites
sans couverture

Gaudissart II de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)
3 etoiles
Le commerce selon Balzac ?
Balzac nous présente ici le commerce comme une pièce de théâtre bien réglée. Le texte décrit un épisode mettant en scène le personnel d'un magasin avec une cliente anglaise particulièrement difficile. Un châle va donc devenir l'objet d'un querelle intense. Qu'en penser ? un texte qui m'a laissé froid. Une nuée de commentaires qui frisent au populisme...

18.
123 visites
sans couverture

La laïcité, une exception menacée de Jean-François Chalot

critiqué par Jemo76 - (Yainville - 86 ans)
9 etoiles
Pour mieux comprendre
La laïcité fait couler beaucoup d’encre... Encensée par les uns, vilipendée par les autres, elle ne laisse pas indifférent. Ce principe républicain ne doit pas être confondu avec le « sécularisme » de nombreux autres pays occidentaux qui, bien qu’ayant officiellement séparé les Églises de l’État, tolèrent les religions en privilégiant celles du plus grand nombre et en oubliant les agnostiques et...

18.
123 visites
sans couverture

EM de Kim Thuy

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)
9 etoiles
Emouvant
Au temps de la colonisation, la France ne considérait pas le Vietnam comme une colonie de peuplement, mais plutôt comme une zone d’exploitation économique. Ainsi fit-elle arracher par des milliers de coolies des bambous sur des hectares pour les remplacer par des hévéas venus d’Amazonie pour pouvoir exploiter le caoutchouc. Mai, qui devait infiltrer la plantation d’Alexandre pour la ruiner,...

20.
122 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

20.
121 visites
sans couverture

Barroco tropical de José Eduardo Agualusa

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
10 etoiles
«CENT ANS DE SOLITUDE», SAUCE ANGOLA!
Au début de l’histoire nous sommes en Angola de nos jours. Nous faisons la connaissance de Bartolomeu Falcato, journaliste, écrivain, cinéaste et... borgne. Il est en train de se promener en voiture, et de discuter avec la jeune et belle Kianda, la chanteuse angolaise mondialement connue, qui est aussi sa maîtresse. Alors, que celle-ci lui annonce qu’elle le quitte définitivement,...

22.
120 visites
sans couverture

Le premier aigle de Tony Hillerman

critiqué par Tistou - (64 ans)
9 etoiles
13ème opus Tony Hillerman en pays navajo
Tony Hillerman est un auteur de polar ethnique, centré sur les Navajos et les Hopis (Sud-Ouest des USA, entre Nouveau-Mexique et Arizona), qui, entre 1970 et 2006 a publié 18 ouvrages qui constitue un tout, une suite, avec pour protagonistes principaux Joe Leaphorn, puis Jim Chee, tous deux de la Police Tribale Navajo. Les trois premiers ouvrages constituent la trilogie Joe...

23.
119 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 51 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

23.
118 visites
sans couverture

Un second cent de nouvelles pas neuves de André Stas

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
9 etoiles
Abrégé de littérature portative
Si le sculpteur César réduisait des véhicules automobiles en parallélépipèdes, André STAS comprime des livres pour en faire des rectangles imprimés. Il n’en est pas, bien sûr, à son coup d’essai en matière d’expérimentations linguistiques sans parler de ses collages fameux. Pour ce faire, Stas a ouvert la page d’un livre et en a choisi une phrase. Il a réitéré neuf...

25.
118 visites
sans couverture

L'homme au torque d'or de Simon R. Green

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)
8 etoiles
Humour parodique
Son nom est Bond, Shaman Bond. Mais ce n’est qu’un pseudo. En réalité, il s’appelle Eddie Drood. Sa mission consiste à traquer et combattre monstres horrifiques et autres entités maléfiques. Depuis la nuit des temps, il est de tradition pour son ancestrale famille de protéger l’humanité contre toutes les forces du mal. Et si Edwyn Drood dispose du permis de...

25.
115 visites
sans couverture

Chien Pourri ! : Chien Pourri aux jeux olympiques de Colas Gutman, Marc Boutavant (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 32 ans)
8 etoiles
Un antihéros dans sa quatorzième aventure
On arrive donc à une quinzaine d’aventures de "Chien pourri" et certains enfants ont eu un agenda 2019-2020 sur le thème de ce héros de littérature de jeunesse. Il est question là de rivalités entre sportifs enfants et animaux pour des compétitions adaptées à l’univers urbain. Ces dernières révéleront bien des surprises tant dans leur contenu que pour...

27.
114 visites
sans couverture

Un secret de Philippe Grimbert

critiqué par Clarabel - (44 ans)
9 etoiles
Formidable !
Toute la beauté de ce dernier roman de Philippe Grimbert repose sur son secret ! J'ordonne à quiconque ayant déjà lu ce livre de ne pas trop en dévoiler : c'est une histoire personnelle, intimiste, bouleversante et qui captive son lecteur du début jusqu'à la fin. Ce secret vous enchaîne et les mots graves et mesurés de l'auteur vous picotent...

28.
113 visites
sans couverture

Les misérables de Victor Hugo

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 51 ans)
8 etoiles
Les mots me manquent...
Une œuvre magistrale, unique, pleine de douleur et de misère, mais pleine d'espoir et d'amour aussi. Le plus populaire des livres de Victor Hugo est sans conteste un chef d'œuvre. Jean Valjean, Fantine, Cosette, Gavroche, les Thénardier, Javert, Fauchelevent. des noms qui éveillent quelque chose en chacun de nous. C'est que les Misérables sont partout : en film, en pièce de théâtre,...

28.
112 visites
sans couverture

Le vent sombre de Tony Hillerman

critiqué par Folfaerie - (52 ans)
8 etoiles
Enquête en territoire indien
Cela fait un moment que j'avais envie envie de présenter Tony Hillerman, mais mes lectures étaient trop anciennes pour une critique actualisée, et puis je suis tombée sur ce titre il y a quelques jours, chez un bouquiniste... Hillerman est un des piliers du roman policier américain (plus d'une vingtaine de titres à son actif) et possède une particularité intéressante...

30.
113 visites
sans couverture

Quand la psychose fait dérailler le monde de Jean-Loup Bonnamy, Renaud Girard

critiqué par Colen8 - (79 ans)
6 etoiles
Quand il n’y a que de mauvaises solutions
A l’opposé des décisions prises par les autorités politiques et sanitaires face à la pandémie Covid-19, deux intellectuels s’insurgent. S’appuyant sur une létalité de 0.5%(1) peu après le premier confinement ils reprochent aux gouvernants d’avoir réagi dans la panique. Ce seraient des modèles épidémiologiques prédictifs exagérant la dangerosité du virus qui auraient amené le confinement, une mesure archaïque et...

Page 1 de 5 Suivante Fin