Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
419 visites
sans couverture

Pleurer des rivières de Alain Jaspard

critiqué par CHALOT - (70 ans)
9 etoiles
Incisif, drôle....et sérieux
« Pleurer des rivières » roman d'Alain Jaspard éditions Héloïse d'Ormesson 190 pages août 2018 Passé la lecture de l'avant propos « naissances » et des deux premières pages, quelque peu déroutante, le lecteur comprend dès le début du premier chapitre qu'il ne s'ennuiera pas. C'est passionnant, original et incisif. Nous découvrons la société de celles et de ceux qu'on appelle « les gens du voyage ». Il y a l'existence difficile, les différences...

2.
392 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 39 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

3.
369 visites
sans couverture

Jacques Damour de Émile Zola

critiqué par Zagreus - (34 ans)
10 etoiles
Le temps perdu qu'on ne rattrape plus
Ancien communard déporté au bagne de Nouméa, Jacques Damour a attendu dix longues années de misère, d’errances en Amérique ou en Angleterre avant d’être amnistié et de rentrer à Paris où on le croit mort après une tentative d’évasion. Il se souvient très bien de son ancienne vie à Ménilmontant : ciseleur sur métaux, marié à Félicie (« une grande...

4.
350 visites
sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Marlène - (Tours - 41 ans)
10 etoiles
Qui était Nola Kellergan ?
En voiture , au début du mois , j'écoutais la radio et dans une émission littéraire un libraire s'enthousiasmait pour un livre d'un jeune auteur Suisse de 27 ans dont je n'avais jamais entendu parler . Mais il était tellement dithyrambique que je me suis décidé à aller voir sur internet de quoi il en retourner , j'ai lu de...

5.
322 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 38 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

6.
317 visites
sans couverture

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
7 etoiles
Les angoisses de l'écriture
Delphine, une auteur à succès, n'arrive plus à écrire, pas la moindre ligne. Ouvrir le moindre dossier Word ou rédiger le moindre carton d'invitation l'angoisse. Rien ne vient, malgré les encouragements de son éditrice, de ses proches. Le mal se maintient, jusqu'à une mystérieuse soirée. Elle y retrouve une femme de son âge, croisée au Salon du livre de Paris (clin...

7.
316 visites
sans couverture

La cathédrale de la mer de Ildefonso Falcones

critiqué par Ondatra - (Tours - 37 ans)
6 etoiles
Monumentale
Ce n'est pas la première fois que je lis des livres sur les batisseurs de cathédrale, et j'avoue que c'est une période qui m'interesse vraiment beaucoup ! Après les constructions en France et en Grande-Bretagne voici le récit de l'édification de la cathédrale de Barcelone ! avec tout se qui se passe autour, la vie, les grands évenements ... Bonne...

8.
314 visites
sans couverture

Mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 50 ans)
9 etoiles
Rangée ? Subversive, oui !
La première impression qui frappe le lecteur, c’est la netteté des souvenirs de Simone de Beauvoir : elle remonte jusqu’à ses trois ans et analyse avec une précision méticuleuse ses actes et pensées, et va ainsi jusqu’à ses vingt ans et quelques (ce qui correspond à la rencontre avec Sartre). Simone, loin d’avoir un regard indulgent sur elle-même, se dépeint parfois...

9.
311 visites
sans couverture

Les chemins de l'essentiel de Jacques Attali

critiqué par Sboudon - (55 ans)
2 etoiles
"Peut mieux faire" M. Attali
Je ne suis pas un grand fan de Jacques Attali, sans doute parce qu’il fut pendant près de vingt ans proche de François Mitterrand, surtout parce que c’est semble-t-il un auteur plagiaire: rappelez vous Verbatim où l’on a reproché à M. Attali la reproduction de propos apocryphes, l'utilisation de documents « invérifiables », un manque de sérieux, et même l'utilisation...

10.
311 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 34 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

11.
298 visites
sans couverture

Les prénoms épicènes de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Un bon p'tit roman sympa !
Après avoir lu les trente premières pages, je me suis dit : « Attends, mon p’tit père ! ». J’ai regardé la couverture du livre : « Amélie Nothomb - Les prénoms épicènes- » On y voit même un portrait de l’auteur ( je dis un portrait d’où : « ceci n’est pas Amélie Nothomb ! ») >>> «...

12.
296 visites
sans couverture

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

critiqué par Gabri - (32 ans)
9 etoiles
Une lecture qui rend heureux!
Voici un livre de développement personnel déguisé en roman : Un homme se trouve en vacances à Bali quand il décide d’aller consulter un guérisseur de renommée internationale juste avant de rentrer chez lui. Diagnostic : Il est en parfaite santé, mais il n’est pas vraiment heureux… Le guérisseur lui demande de revenir le lendemain, et c’est ainsi que commence...

13.
284 visites
sans couverture

Les chants de Maldoror de Lautréamont

critiqué par Aleph - (Bruxelles - - ans)
10 etoiles
Poétique d'un destin
Les Chants de Maldoror, un livre extraordinaire et éprouvant, écrit dans un langage d'une grande beauté, un talent infini, une description du " mal ", de la " haine ". Mais peut-être aussi la destruction nécessaire à la création, une remise en question pour devenir son étoile et s'élever dans un élan d'une grande intensité... On ne le saura sans doute...

14.
281 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

15.
278 visites
sans couverture

L'orangeraie de Larry Tremblay

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
La Ceinture d'explosifs du martyr
Lire les œuvres de Larry Tremblay représente un défi pour tout lecteur. Il n’est pas aisé de suivre le propos de l’auteur. Pour son dernier roman, il a choisi d’exprimer son point de vue sur la guerre avec simplicité. Le sujet était trop grave pour l’intellectualiser d’autant plus que le romancier s’est immiscé dans une famille pour observer les effets...

16.
274 visites
sans couverture

La tache de Philip Roth

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
9 etoiles
Décoiffant !...
« La tache » est le tout dernier roman de Philip Roth et vient de paraître chez Gallimard. Je me rue… Et je tombe sur quoi ?… Un nouveau chef-d'œuvre écrit par ce grand écrivain contemporain ! Puissant, au souffle décapant, il pousse ses personnages vers des sommets où les sentiments humains prennent des tournures effrayantes, ou totalement ridicules. Un personnage...

17.
271 visites
sans couverture

Le monde selon Garp de John Irving

critiqué par Féline - (Binche - 40 ans)
10 etoiles
Le monde merveilleux de John Irving
Roman culte des années quatre-vingts, Le Monde Selon Garp raconte le destin hors du commun, malgré de faux airs de banalité, d'un des personnages les plus attachants de la littérature contemporaine. Le livre s'ouvre sur la conception de Garp, résultat d'une brève étreinte entre une féministe déjantée et un aviateur cloué sur son lit de mort. Dès cet instant, il...

18.
254 visites
sans couverture

Fables de Jean de La Fontaine

critiqué par Fanfan1407 - (reims - 35 ans)
8 etoiles
Un classique à relire
Je m'en vais vous parler aujourd'hui d'un livre qui ne s'adresse pas qu'aux enfants, et pour cause, j'ai nommé : les Fables de la FONTAINE. La fable est souvent associée au monde de l'enfant. Qui n'a jamais appris, alors qu'il était tout petit, le Corbeau et le Renard, le Chêne et le Roseau ou encore le Lièvre et la Tortue...

19.
255 visites
sans couverture

Les misérables de Victor Hugo

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
8 etoiles
Les mots me manquent...
Une œuvre magistrale, unique, pleine de douleur et de misère, mais pleine d'espoir et d'amour aussi. Le plus populaire des livres de Victor Hugo est sans conteste un chef d'œuvre. Jean Valjean, Fantine, Cosette, Gavroche, les Thénardier, Javert, Fauchelevent. des noms qui éveillent quelque chose en chacun de nous. C'est que les Misérables sont partout : en film, en pièce de théâtre,...

20.
245 visites
sans couverture

La Vraie Vie de Adeline Dieudonné

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 58 ans)
10 etoiles
Une pépite belge...
Féroce, cruel, captivant, ironique, violent, tendre... voici quelques qualifiants qui me viennent à l'esprit pour évoquer ce premier roman de Adeline Dieudonné. On est happé dès les première lignes dans l'univers de cette fillette de 10 ans qui nous donne à voir avec lucidité les personnages qui gravitent autour d'elle: son père inquiétant, sa mère qu'elle qualifie d'amibe sans consistance,...

21.
244 visites
sans couverture

La mort de Lara de Thierry Consigny

critiqué par Laure256 - (46 ans)
7 etoiles
Un si bel amour
La mort de Lara est un récit, de la vie même de l'auteur. Le décès de sa petite fille de 4 ans, Lara. Un banal et pourtant tragique accident domestique : une noyade dans une piscine. Malgré la douleur du sujet, c'est un livre d'une force et d'une beauté inouïes. Quel courage ! Ce récit déborde d'amour à chaque page,...

22.
228 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 48 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

23.
226 visites
sans couverture

Et tu n'es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens, Judith Perrignon

critiqué par Ndeprez - (42 ans)
9 etoiles
Merci
Bouleversant ! Marceline Loridan Ivens , auteure avec son mari de nombreux documentaires nous livre ici un court texte mais à la portée exceptionnelle. L'auteure a 16 ans lorsqu'elle est déportée avec son père , celui-ci n'en reviendra pas et soixante-dix ans après elle lui écrit une longue lettre pour lui dire l'état du monde , de la famille qu'il a laissée...

24.
225 visites
sans couverture

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard Buten

critiqué par Le petit K.V.Q. - (Paris - 25 ans)
10 etoiles
Un bijou de sensibilité et d'émotion
Quoi ? Personne n'a lu Howard Buten ? Bon, je m'y colle pour la première critique de ce grand écrivain, clown, spécialiste des autistes américano-français. Howard Buten est un chouette type qui écrit de chouettes bouquins. Créateur du clown Buffo, il est aussi psychologue clinicien, spécialiste des enfants autistiques, il est aussi écrivain. Il a un don réel pour l'écriture....

25.
227 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 44 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

25.
224 visites
sans couverture

Le désert de l'amour de François Mauriac

critiqué par Lileene - (34 ans)
8 etoiles
Stérilité des passions
Raymond Courrèges a trente-cinq ans lorsqu'il retrouve par hasard la femme qu'il a aimée dix-sept ans plus tôt et qui l'a rejeté. Pendant toutes ces années, il a rêvé de se venger d'elle pour avoir repoussé cette passion aussi sincère que maladroite qu'il lui a manifesté durant son adolescence. Le visage de cette femme aimée, vieilli mais toujours beau, fait...

27.
220 visites
sans couverture

Fou-Bar de Alain Beaulieu

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
La Tartuferie toujours vivante
En 1934, Jean-Charles Harvey écrivait Les Demi-Civilisés, oeuvre qui fut interdite parce qu'elle s'attaquait aux mœurs des bourgeois. Soixante-trois plus tard, Alain Beaulieu reprend le flambeau pour éclairer, à son tour, leur hypocrisie. La littérature québécoise compte ainsi de nombreuses dénonciations de la classe aisée, à laquelle la jeunesse se promet de ne pas ressembler. Il n'est plus question de...

28.
217 visites
sans couverture

Quand Paris était un paradis de Maurice de Waleffe

critiqué par Alceste - (57 ans)
10 etoiles
Vie romanesque et prose étincelante
Etonnant personnage que ce Maurice de Waleffe ( 1874-1946 ), Cartuyvels de son vrai nom, né dans la vallée de la Meuse liégeoise et monté à Paris à l’âge de 20 ans pour y devenir journaliste. Cette existence de journaliste va lui permettre de rencontrer les grandes figures parisiennes, comme le titre l’annonce, mais...

29.
215 visites
sans couverture

Trois nouvelles : Le grand Michu ; Jacques Damour ; Angeline de Émile Zola

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
9 etoiles
Trois nouvelles de qualité !
Ce petit recueil contient 3 nouvelles très différentes les unes des autres. Elles sont touchantes, belles et intéressantes par le témoignage qu'elles proposent sur le 19ème siècle. "Le grand Michu" met en scène un jeune homme de presque 18 ans, en classe de quatrième ( imaginez le décalage avec le reste de la classe ), issu du milieu paysan. Il est...

30.
217 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

Page 1 de 5 Suivante Fin